Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Koyori Sukitooru ~ Femme-Chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Koyori Sukitooru ~ Femme-Chat   Dim 25 Mai - 4:15

Koyori Sukitooru
Prénom NOM : Koyori Sukitooru.
Âge : 19 ans.
Race : Hybride ~ Femme-Chat
Origine : Oration
Poste : Euh… Esclave ?
Libre ou pas : Pas.
Famille : Muggy Sukitooru, sa mère, captive quelques part, il semblerait…Anglér sukitooru, son père, libre ou mort, elle ne sait pas vraiment, mais il ne supporterait pas la soumission.
Physique
Ni grande, ni petite, Koyori est de taille moyenne. Elle est très mince, voir même un peu maigre et comme elle est bien formé cela ne fait que renforça encore plus sa féminité. Donc, nous disions qu’elle était bien formée, en fait, elle a même tendance à attirer le regard sur elle. Sa peau est très pâle et contraste à merveille avec ses yeux d’un gris très sombre, tellement sombre qu’il en parait noir. Ses cheveux sont brun sombre, ils tirent vers le noir. Ils sont coupés court et sa frange n’est même pas assez longue pour lui cacher les yeux. Ses oreilles sont assez grandes et garnies de touffes de poils gris. Quand à sa queue, elle est assez longue et touffue, de même couleur que sa chevelure.
Koyori a pour habitude de porter des tops courts, puisqu’ils s’arrêtent sous sa poitrine. Ils sont généralement noirs ou de couleurs sombres. La femme-chat porte également des shorts de jeans. Une tenue simple et facile à porter. Elle porte aussi des bas et des « manches » en résilles. Sur les manches, qui se terminent en s’accrochant à l’un de ses doigts à chaque main, on trouve d’autre « manches, plus courtes et un peu plus larges. Ses pieds sont couverts de bottes et, souvent, elle porte une écharpe sombre autour du cou.
Talents

¤ Le chant, même si elle chante rarement.
¤ Le dessin est une de ses passions..

Caractère
Serviable, elle ? Jamais ! Ou alors, c’est pour tromper votre vigilance et mieux vous poignardez dans le dos. Koyori déteste les humains qui l’on séparer de ses parents et qui l’ont réduit en esclavage ainsi, car oui, l’appartenance est une forme d’esclavage. Méfiez vous du chat qui dort ! Il ne faut pas compter sur elle pour faire patte de velours, et si vous faite l’erreur de lui tourner le dos sans précaution, préparez-vous d’hors et déjà à vous en sortir avec des cicatrices.Koyori sourit, oui, mais tout les sourire qu’elle adresse aux humain sont des sourires froids, des sourires carnassiers. Elle ne parle que peu, car ce n’est pas dans ses habitudes de mentir, elle déteste d’ailleurs le mensonge et la trahison. Cependant, à qui sait la caresser dans le sens du poil, Koyori est une fille sympathique, qui peut même se montrer d’une douceur et d’une tendresse épatante. Comme les chats, elle est d’un naturel flemmard et tête de mule. Bonne chance si vous avez l’intention de la faire quitter son lit contre sa volonté… Encore plus pour lui faire courir un cent mètre. Quand elle s’attache à quelqu’un, elle devient alors d’une possessivité et d’une jalousie maladive et ne supportera pas que quelqu’un d’autre s’approche de cette personne. Koyori semble toujours sur les nefs et prête à sortir les griffes, toutes dents dehors. Quand elle se crois seule, Koyori se permet de laisser ressurgir sa douceur et aime particulièrement chanter ou dessiner.
Pouvoirs

¤ Elle possède des griffes rétractables, comme les chats. En fait, ce sont ses ongles qui semblent s’allongés à loisir.
¤ Sens félins. C'est-à-dire qu’elle peut se déplacer très silencieusement et qu’elle a une excellente vue. Son ouïe est également un peu plus fine que la normale.
¤ Elle retombe toujours sur ses pattes… euh pieds… Si on peux appelé ça un pouvoir.
¤ Télékinésie.

Histoire

Le premier souvenir de Koyori remonte à un soir où elle et sa mère étaient dans la même cage. Elle était alors toute petite et dépendait de cette présence maternelle à ses cotés. La boutique était fermée et sa mère lui parlait du passé, elle lui parlait de la liberté qu’elle avait avant sa naissance. Elle lui avait raconté comment on avait pus la capturer pendant que lui fuyait. C’était de belles histoires pour l’homme de la boutique qui les écoutait distraitement, mais pour Koyori, cela commençait à forger le caractère qu’il aurait plus tard.

Koyori se souviens que le vendeur l’a laisser avec sa mère, loin des hypothétiques clients… Déjà à l’époque, elle savait que ce ne serait pas éternel et, en effet, dès qu’elle fut sevrée, on les sépara. Juste avant sa séparation, sa Muggy avait demandé à sa fille de ne pas chercher à les retrouver si elle gagnait un jour sa liberté. Après ce jour, la mère retourna à la disposition des clients et la fille fut envoyée dans un centre d’élevage pour apprendre à obéir.

Chez cet éleveur, Koyori subit de nombreux mauvais traitements, car elle ne voulait pas obéir aux ordres. Elle ne cessait de mordre et de griffer, mais bien souvent, cela se retournait contre elle et c’était elle qui se retrouvait blesser en cage. Quinze ans… Cela dura quinze ans pour qu’on réussisse à la dompter un tant soit peu… et encore, elle n’obéissait pas à tout les ordres et elle continuait de griffer et de mordre. L’éleveur pronostiqua qu’elle passerait sa vie en cage ou finirait en cobaye de labo. Ce qu’il ne savait pas, c’est que pendant ces même quinze ans, un de ses esclaves s’était entiché de la petite fille-chat qu’il avait pris sous son aile. Il lui avait appris à se battre, au cas où elle puisse trouver une lame un jour… même si les entraînement avaient été avec un bâton et qu’elle lui avait promis de ne jamais rien en dire, pour ne pas lui attirer d’ennuis.

Quand ce fut à son tour d’être placée sur la sellette, en instance de vente, elle semblait être à peu près docile. Cependant, au dernier moment, elle avait bondit, toutes griffes dehors et elle avait pus éraflé le cou du vendeur avant qu’on ne parvienne à la maîtriser. Koyori avait hurlé, elle avait insulté le vendeur et les livreurs alors qu’on la remettait en cage sans ménagement, elle voulait les tuer, tous, jusqu’au dernier ! Blessée, prostrée sur le sol, elle entendit les homme dire qu’agressive comme elle était, jamais elle ne serait vendu, le vendeur parla également d’un achat d’arme de défense électrique qu’il lui faudrait pour que cette furie ne l’attaque ou ne s’enfuit.

Cette arme, elle y goutta dès le lendemain et de nombreuses fois ensuite, mais jamais elle ne se soumis. Elle ne mangeait pas, sa gamelle finissait toujours par atterrir contre le mur où une tache commençait à devenir indélébile à cause des arrosages fréquents. Le vendeur fait maintenant tout son possible pour ne plus entrer en contact avec elle, quitte à l’assommer préventivement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monstres
Monstres
Monstres
Autre
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 28
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Koyori Sukitooru ~ Femme-Chat   Lun 26 Mai - 1:02

Validé ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Koyori Sukitooru ~ Femme-Chat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Truc de dingue : réapparition d'objet
» Femme et chat, dans la maison ; homme et chien, hors de la maison. [Panamee]
» [Vends] Minotaure Rackam et femme arbre Ultraforge
» déclaration de guerre offcielle - Goebls VS le Chat & Benjamin
» Le Chat et la Murène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Présentation :: Fiches de nos Membres :: Oration-
Sauter vers: