Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cybelle Luper ~ Protectrice du Château Spiritual

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cybelle Luper
Protectrice des "traîtres"
Mi ange,mi démone
Illisia
Admin cynglée
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 29
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Cybelle Luper ~ Protectrice du Château Spiritual   Ven 23 Mai - 23:26

Cybelle Luper
Prénom NOM :Cybelle Melinda AEL LUPER
Âge : 25 ans
Race : Mi-Ange, Mi-Démon
Origine : Illisia
Poste : Directrice / Reine du Refuge
Famille : Hayden Luper, Démon, Exécuté à 27 ans comme Traître à s race. Firia Ael, Ange, Guérisseuse, Exécutée à 34 ans comme Traître à sa race. Nergal Ael Connor, Ange, Mort de la main de son peuple à 28 ans, Ancien Réfugier. Kironian Ael Karian, Ange déchu/elfe, Protecteur de Cybelle.
Physique
Cybelle est une jeune femme de taille correcte, voir légèrement grande, même si elle a un physique un peu enfantin… Si on omet ses formes tout à fait convenables… Ce qui est encore plus renforcé par sa taille fine. En fait, quand on la regarde, on ne voit que son coté ange et on oublie qu’elle est aussi en partie démone. Cybelle a la peau légèrement hâlée, ce qui souligne sa chevelure argentée, couleur de cheveux surprenante et envoûtante qu’elle tient de sa mère. Ils sont assez longs et lui arrivent au niveau des reins tout en faisant de belles anglaises. Revenons à son visage, perpétuellement marqué de douceur. On y trouve une paire de grands yeux d’une étonnante couleur dorée entourés de cils sombres ainsi que des lèvres juste assez pulpeuses. Toute la garde robe de notre jeune femme est blanche, hormis peut être une unique tenue qu’elle revêt quand elle veux passer inaperçus en Illisia. Donc hormis cette tenue se composant d’une simple chemise de lin et d’un pantalon de toile, assorti d’une paire de larges bottes brunes, sa garde robes se compose en grande majorité de robes, pour toutes occasions et toutes saisons.
Talents

Elle a un certains talents pour le dessin, qu’on peut voir exposer partout dans son appartement. Elle chante aussi très souvent, il faut dire que ça l’apaise. Elle a également un certain don pour la télékinésie. Enfin, elle a appris à être une bonne dirigeante.

Caractère
Cybelle est une jeune femme foncièrement douce qui fera tout son possible pour protéger et aider ses amis et ceux qui sont placer sous sa protection, même si cela peut être contre leur volonté. D’ailleurs, elle ne supporte pas qu’on menace ses personnes ou qu’on lève la main sur eux, là, elle n’hésitera pas à monter au créneau. Cybelle est une jeune fille très réservée, voir même timide. Elle a du mal à communiquer avec les filles et ne supporte que difficilement d’avoir une discussion avec un homme ou de sentir son regard sur elle. Elle est le genre de personne à perdre tout ses moyen pour un simple petit compliment sans important. Cependant, elle ne veut pas se lier avec un homme, elle a peur de souffrir à nouveau. Pour autant, elle ne supporte pas d’être jugé sur son sexe. Quand elle ne doit pas faire face à ses responsabilités, Cybelle se laisse souvent submergé par la peine et la culpabilité, elle ne se pardonne pas la mort de ses proches.
Pouvoirs

¤ Faire apparaître une double paire d’ailes (une paire noire et une paire blanche.)
¤ Intrusion dans les rêves, elle peut ainsi pénétrer dans les rêves des gens.
¤ Télékinésie
¤ Elle est la seule à posséder la véritable clé magique d’accès au château Spiritual.

Histoire

Cette histoire se déroule en Illisia, elle commence avec une femme, Firia Ael. Elle était un ange de première catégorie, malgré son jeune âge. On lui avait toujours appris que les Démonis, aussi appeler Démons, étaient des créatures abjectes, assentimentées,… Ce jour-là, les Anngines – ou Anges- avaient gagné la bataille et Firia était l’une des secouristes. Elle parcourrait ainsi les rangées de corps inconscient, apportant son aide à ceux qui pouvaient encore en avoir l’utilité.

« Hn… Désolée Mère… J’ai échoué… Je suis incapable d’avoir ta fierté… »

L’ange s’était immobilisé, cherchant qui avait parler sur ce ton douloureux. Puis, elle vit un garçon se redressée à demi, il toussa, cracha du sang et s’affaissa à nouveau. C’était sûrement lui qui avait parlé. Elle s’agenouilla près de lui. Il était jeune et tellement beau… Mais c’était un Démonis. Elle soupira, gardant son regard posé sur lui…

« Quel gâchis… »

Elle passa doucement sa main sur la joue du démons, qui se crispa aussitôt et se mis à bredouillé dans son inconscient.

« Non… Je ne veux pas mourir… Cette guerre… Ca n’a pas de sens… »

Il ne sortit pas pour autant de son inconscience. Alors, lui aussi pensait que cette guerre était absurde ? Firia sentait son front brûlant, ses plaies avaient dues s’infectées. Elle frissonna, ses fils avaient été enlevés pour la forcer à prendre part à cette guerre, mais, elle ne pouvait pas faire fit de ses principes… Elle pris le Démonis dans ses bras, le soulevant tant bien que mal du sol, puis, elle ferma les yeux, résolue.

« Désolée les enfants… Votre maman est une traîtresse… »

D’immenses ailes d’un blanc immaculé jaillirent dans son dos et elle les emmena bien rapidement loin du champs de bataille.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Firia était absolument immobile, assise sur une chaise, face à une fenêtre. Elle se demandait ce que devenaient ses fils. Un long gémissement retentit dans son dos et elle fit pivoter sa chaise. En se retournant, elle vit que le jeune démon avait ouvert les yeux et posé une main sur son front. Il écarquilla les yeux, il était maintenant torse nu et un bandage entourait son torse, légèrement musclé.

« Où suis-je ? Que s’est-il passé ? »

Il essaya de se lever mais un gémissement de douleur lui échappa.

« Ne forcez pas. Nous sommes en Marhun, vous avez été blessé. »
« En Marhun ? Chez les humains ? Que fait on ici ? Et qui es-tu ? »


Elle lui adressa un sourire qui avait quelque chose de tendre et le fit se rallonger. Son regard passa de l’incompréhension à l’horreur quand il remarqua qu’elle était une Anngines.[i]

« C’était le seul endroit pour être loin des conflits. Je m’appelle Firia Ael. »
« Ael ! Tu descends de l’un des anciens généraux ! »


[i]Il eut un mouvement de recule, prêt à attaquer, mais elle l’arrêta en le forçant à se recoucher.


« Oui, mais ça n’a lus d’importance, vu que j’ai trahis pour te sauver. J’ai trahis en t’emmenant ici pour te soigner au lieu de d’achever comme je l’aurais dû. »
« Mais… Pourquoi ? »


Il paru alors décontenancer et la regarda simplement en restant bien sagement allongé alors qu’elle vérifiait ses bandages, puis, elle s’assit à ses cotés et lui passa une main dans les cheveux, le laissant encore plus troubler.

« Parce que j’ai eut ce qu’on appelle le coup de foudre en te voyant là-bas et en t’entendant délirer dans ta fièvre. »
« Mais comment ? Tu es une Anngine ! »
« Je sais ce que je suis… Mais toi, qui es-tu ? »
« Hayden Luper, nouveau traître à cause de toi… Ma mère va vraiment me renier cette fois… »
« Si je ne t’avais pas soigner, tu serais mort ! »
« Je sais… »


Avait-il grogner tout en la fixant. Puis, sans crier gare, il se hissa et l’embrassa avant de se laisser retomber sur le dos avec une grimace.

« Pourquoi pas après tout… »

Firia avait violement rougit alors qu’un sourire s’installait sur ses lèvres, puis, elle se baissa sur lui et l’embrassa à son tour.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Voilà trois ans que Firia et Hayden étaient en fuite, chassés à la fois par les anges et par les démon. Le couple s’était installé dans un château abandonné. Ils avaient épuisé une bonne partie de leurs ressources magiques pour isoler ce lieu du reste de leur monde et ainsi protéger leurs vies… et leur fille. Cependant, ce jour-là, ils avaient dû aller au ravitaillement. Soudain, Hayden s’était figé, pâle comme un linge.


« Démonis… Vas-t-en Firia ! Fine avec Cybelle ! Je vais les retarder. »
« Hayden ! Non ! »
« Vas-t-en ! Cybelle a plus besoin de toi que de moi. Nous ne devrons pas mourir tout les trois ! »


A contre cœur, la femme s’enfuit en serrant leur fille contre elle. Des larmes dévalant ses joues pâles, elle savait qu’elle ne le verrait plus jamais. Son compagnon s’était dirigé vers une mort certaine pour les protéger toutes les deux. Firia pris alors une grave décision : Cybelle grandirait dans un orphelinat. Elle scella ses dons dans un bijou qu’elle lui laissa. Le lendemain, Firia disparaîtrait de la vie de sa fille.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Cybelle avait grandit dans cet orphelinat, elle restait toujours seule. Elle n’aimait pas trop la présence des autres à ses cotés. Si bien que les autres enfants se firent un plaisir de la prendre comme bouc émissaire et elle s’y faisait peu à peu. Ce jour-là, trois garçon vinrent à elle, elle fut insultée et envoyée contre le mur. Elle s’attendait à d’autres coups, mais un garçon s’interposa.


« Dégage le nouveau, su tu veux pas t’attirer d’ennuis ! »
« Vous êtes vraiment pitoyables de vous en prendre ainsi à elle ! »
« C’est pas la peine de t’en mêler Takeushi… Mais merci… »
« Ne dit pas n’importe quoi… Je te l’ai promis non ? »


Cybelle eut un petit sourire. C’était vrai, il le lui avait juré une semaine auparavant… avant même son arrivée.

« Tu aurait mieux fait d’écouter ta copine Roméo. »

Ils chargèrent, et même si Takeushi se défendit un long moment. Le garçon se retrouva immobiliser par deux d’entre eux alors que le troisième le frappait. Un bruit de verre brisé retentit et tous se figèrent. Cybelle avait le poing là où plus tôt il y avait eut la fenêtre. Son poing ensanglanté était refermé sur un tesson de verre.

« Ne le touchez pas ! »
« Oh ! La princesse se rebelle ! »


Ils éclatèrent de rire jusqu’à ce qu’elle relève les yeux vers lui, des yeux aux couleurs du sang.

« Lâchez-le, tout de suite ! »

Elle les fixa et entendit un glapissement échappé à l’un des garçons. Un instant plus tard, Takeushi était à genoux au sol. Cybelle sentait la peau sous son collier la brûlée alors que ses jambes se dérobèrent sous elle. Takeushi se glissa près d’elle et lui passa un bras autour des épaules.

« Merci Princesse, ça va aller ? »
« J’ai juste pas l’habitude de débloquer ça… Ca m’épuise. »


Cybelle toussa, mais son ami ne la relâcha pas, il n’avait pas peur de ses pouvoirs. Ce soir-là, ils étaient chacun dans leurs dortoirs, profondément endormit.
{Début du Rêve~


[i]Cybelle vit un château apparaître devant ses yeux. Elle sentit qu’on lui prenait la main, mais ne s’en inquiéta pas. Elle détailla la pièce tout autour d’elle.

« Où somme-nous Cybelle ? »
« Je ne sais pas trop… Je crois que c’est ici que je suis née… C’est ici que mes parents ont vécu… Je crois… »


Elle relâcha sa main et se rapprocha d’une porte, elle menait à un bureau. Takeushi la suivit silencieusement, il voulait comprendre ce qui avait provoqué ce rêve commun, puisque, apparemment, celui là ne venait ni d’elle, ni de lui.

« Alors ? Comment trouves-tu Roserive ? »

Lui demanda-t-elle avec calme. Roserive était le nom de l’orphelinat où ils étaient. Son ami frissonna et s’engagea à sa suite dans le bureau avant de commencer à fouiner.

« Un lieu hostile… Mais, dans trois ans, nous serons libres… »

Cybelle eut un sourire, mais son ami pâlit et s’empara d’une feuille sur le bureau.

« Princesse, je crois que ta mère t’as laissé un mot. »

La jeune fille haussa un sourcil, puis vint se glisser près de lui avant de lui prendre la feuille des mains.
Citation :
Ma chère Cybelle,
Je suis désolée de t’avoir laisser là-bas, mais il fallait que je fasse quelque chose pour que tu ne finisse pas comme ton père et moi. Il fallait que je te cache pour qu’ils n’apprennent jamais ton existence.
Je sais que, tôt ou tard, ce lieu te reviendra en mémoire. C’était notre refuge. Tu en seras la propriétaire légitime à ta majorité, car, désormais, tu es la seule à posséder la clef de cet endroit au fond de ton cœur, je sais que tu en feras bon usage.
Cybelle, sache que ton père et moi t’avons toujours aimé de tout notre cœur.
Une dernière chose, bientôt sûrement, tes dons se révèleront, brisant les scellés que j’ai pus y posé pour ta protection. Quand ce sera fait, méfis toi des Anngines et des Demonis, bien nombre d’entre eux voudront ta mort.
En espérant que ta vie soit heureuse. Ta mère qui t’aime.
Firia Ael Luper.
La feuille glissa des mains de Cybelle qui demeura parfaitement immobile. Takeushi la regarda et lui passa une main devant les yeux, à peine moins choqué qu’elle.

« Alors, mes parents ont été assassinés ? »
« Ce n’est pas tout Cybelle… Ael… Luper… Tes parents sont assez célèbres… »


Cybelle la regarda, puis se laissa tomber, assise au sol. Ses parents étaient célèbres ? Elle déglutit un moment.

« Raconte moi. »
« Les Aels sont une famille de généraux Anngines, la plus jeune et dernière de la lignée à trahit les « anges » en sauvant et en aimant un démon inférieur : Hayder Luper… Si j’en crois cette lettre, ils ont eut une fille, qu’ils ont caché : Toi… »


La jeune femme resta en état de choc. Alors, ses parents avaient dû être chassés avant même sa naissance. Elle était un hybride… elle pris son collier dans sa main et en regarda le pendentif.


~ Fin du Rêve


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Cybelle sourit doucement, Takeushi était allongé à ses coté, voilà deux ans qu’ils avaient quitter l’orphelinat et un que le château Spiritual, coupé du monde par les parents de la jeune fille, était devenu une terre d’accueil pour les anges et les démons en fuite. La jeune dirigeante fit voler un dossier de demande d’aide jusqu’à elle. Un nom y figurait en gris pâle. Une exclamation de stupeur échappa à Cybelle face à ce nom. Takeushi fut tiré de son sommeil et se redressa à demi.

« Qui y’a-t-il Princesse ? »

Pâle, elle lui tendit le dossier : NERGAL CONNOR, fils d’Azaze Connor et de Firia Ael. L’écriture était tremblante, hâtive, nerveuse même. Takeushi fixa longuement le dossier avant de tourner les yeux vers elle… Firia Ael…Elle avait donc un frère… Mais actuellement, ele fixait son ami comme l’appelant à l’aide.

« Est-ce vrai ? Ou non ? »
« Je ne sais pas… Tu devrais demander une entrevue avant de prendre une décision. »
« Et si c’était un piège ? »
« Je viendrais avec toi… »


Cybelle hocha la tête et mis le dossier de coté, un instant plus tard, elle se figeait à nouveau : sur le dossier figurait le nom de SELENA IZUSU, famille inconnue, la jeune fille reposa encore une fois son regard sur Takeushi. Takeushi Isuzu… Y’aurait-il un rapport ?

« L’entrevue sera double… »

Takeushi fronça un sourcil et regarda le dossier. Sa bouche s’entrouvrit et il parcourut le dossier. Cybelle acheva de s’occuper des dossier du jour avant d’en revenir au dossier de ce ‘Nergal’.[i]


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


[i]Cybelle resta glissé dans l’ombre, elle voyait deux personnes qui se disputaient, apparemment, ils se connaissaient. L’ange fixa Takeushi, cherchant le moment idéal pour intervenir. Ils franchirent la barrière magique. Tout à leur dispute, les deux autres ne les avaient même pas vu. La jeune femme toussa alors pour signaler sa présence.

« Miss Isuzu… M. Connor. Du calme, je vous prie. »
« Toi ? »


Ce dernier mot avait été grogné par l’étrangère à l’attention de Takeushi. Ce dernier avait pâlit à vue d’œil, puis il avait reculer d’un pas. Tout deux se toisèrent un moment avant que Cybelle n’intervienne.

« Du calme, M. Isuzu est juste là pour assurer mes arrière. » »

La femme pâlit à son tour, comprenant avec ce nom que cet homme était son frère… C’était son frère qu’elle avait menacé de mort quelques temps plus tôt. Cybelle repris d’une voix douce :

« Dame Selena… Qu’est-ce qui motive votre demande ? »

Cybelle fixa Nergal, elle aurait sûrement préféré qu’il n’entende jamais ça. Elle baissa les yeux et repris en retenant son souffle :

« Je veux éviter à mon enfant d’avoir la même vie que j’ai eut… »

Le regard de Cybelle croisa celui de Takeushi, l’homme haussa les épaules et hocha la tête. La Protectrice de ces lieux tourna ensuite les yeux vers l’autre homme. Il eut un imperceptible mouvement et sortit une dague de sa manche, il en frappa Cybelle… Mais la dague s’arrêta juste avant d’entrer en contact avec sa peau.


Début du Flas Back ~


Il y avait un môme… Il ne devait pas avoir plus de cinq ans… Un homme marchait à ses cotés, sûrement son père. Une femme arrivait en face d’eux et l’homme se tendit aussitôt.

« Firia… Cela faisait longtemps… »

Le petit parut alors identifié la femme. Il ouvrit les bras et se précipita droit sur elle en glapissant joyeusement.

« Maman ! »

Elle le pris dans ses bras et, avant d’avoir pus comprendre quoi que ce soit, elle sentit une lame s’enfoncer profondément dans sa poitrine, ne lui laissant guère le temps de souffrir.


~ Fin du Flash Back


*Non… Elle aussi maman l’a abandonnée… C’est ma sœur…*
Il y eut un bruit au sol et Takeushi fit un pas vers elle. Cybelle lui fit alors signe de s’arrêter et il obéit. Nergal tenait toujours fermement la dague dans sa main. La jeune femme referma avec douceur sa main sur celle de l’homme, rapprochant son visage près de l’oreille de l’homme en prenant garde à ne pas s’empaler sur la dague.

« Je te pardonne.. Tu as au moins abréger ses souffrances… Et tu lui en voulais de t’avoir abandonner… »

L’homme frissonna et sa lame tomba au sol. Elle ne le connaissait que depuis quelques instants, pourtant, elle l’avait cerné avec une facilité déconcertante. Nergal lâcha son arme et Cybelle la regarda dans les yeux.

« Pourquoi venez-vous au château Spiritual ? »

Demanda-t-elle à son frère qui frissonna. Il la regarda dans les yeux et hésita un moment. Cybelle attendit, patiemment, sachant la raison de son dilemme. L’homme baissa piteusement les yeux et inspira profondément.

« Je veux découvrir la seule vraie famille qu’il me reste… et la protéger… »

Cybelle sourit doucement et regarda son ami, qui paraissait méfiant. Puis, elle pris doucement son frère dans ses bras. Il écarquilla les yeux, sa cuirasse s’était effondrée maintenant. Mal à l’aise, il la prit à son tour contre lui. Ca lui faisait vraiment bizarre. La jeune femme sourit et ramassa la dague avant de reprendre la parole :

« Très bien, Miss Selena Izusu, M. Nergal Connor. Votre présence est acceptée à la condition que vous partagiez un appartement et que vous cohabitiez pacifiquement. »

Le regard de Nergal et celui de Selena se croisèrent et ils soupirèrent.

« Ca va pour moi… »
« Si c’est la seule solution. »


Cybelle hocha doucement la tête et leur fit signe de la suivre. Takeushi fixa son pas sur celui de sa campagne, il lui posa doucement une main sur l’épaule.

« Tu es sûre que c’est une bonne idée ? »
« Fait-moi confiance, Takeushi. »


Elle lui sourit avec tendresse et lui pris doucement la main avant d’accompagner les nouveaux venus dans ce qui serait leurs appartements.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Voilà un an que Nergal et Selena vivaient au château. Un amour était né entre eux et la femme avait donné naissance à un magnifique petit garçon nommé Kamui. Cybelle était enceinte et elle passait beaucoup de temps avec Nergal, voulant connaître les moindres détails de la vie de son demi-frère. La Protectrice des réfugiers ne s’était jamais sentit aussi vivante, aussi bien… Mais cela ne pouvait pas durer…
Son frère se purifiait, ses ailes s’éclaircissaient toujours plus à chacune de leurs apparitions. Mais ce jour-là, Nergal vint pratiquement défoncer la porte du bureau de Cybelle, il avait les joues ravagées par les larmes.


« Il est arrivé malheur, Mel… »

Il était le seul à connaître et à utiliser son deuxième prénom : Melinda. Elle se leva et alla vers lui avant de le prendre dans ses bras. C’était la première fois qu’elle le voyait pleurer.

« Que s’est-il passé ? »
« Nous avons été attaqué… Selena est blessée… Et Kamui est… »


Sa voix se brisa et Cybelle eut peur de comprendre, elle se lança dans les couloirs, traînant son frère anéantit derrière elle. Quand elle entra dans leurs appartements, Takeushi était près de sa sœur, lui tenant la main. Il était affreusement pâle et pleurait lui aussi. Le visage de la jeune ange perdit toutes ses couleurs, elle se dirigea vers le berceau de son neveu, chancelante, et tendit la même pour caresser son petit visage. Il n’y avait plus un souffle de vie en lui… Des larmes roulèrent sur ses joues. Elle serra les poings à s’en faire mal. Ils avaient assassinés celui qu’elle considérait comme son neveu.
Combien de temps resta-t-elle ainsi à pleurer ? Toute la « famille » pleurait la perte de Kamui. Quand elle se fut suffisamment reprise, Cybelle aida son frère à soigner les plaies de sa compagne, même si il était incapable de croiser son regard.
Quelques semaines plus tard, Selena perdait la vie à son tour. Elle n’avait jamais guérit de ses plaies. Cybelle vit alors Takeushi s’assombrirent de jour en jour et s’enfoncer dans le silence. Son frère, quand à lui, devenait morose et se coupait du monde, il multipliait les tentatives suicidaires, tant et si bien qu’elle dû se résoudre à l’enfermer dans le château… Quand à elle, elle devait rester forte, elle n’avait pas le choix.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Nergal n’avait pas supporter l’enfermement, il était tout d’abord devenu fou, puis, il s’était laisser dépérir. Lorsqu’on l’avait retrouvé mort au matin, cela avait précipité Cybelle dans un gouffre de désespoir. Elle ne voulait plus voir personne d’autre que Takeushi. Elle se mit d’ailleurs dans un tel état que cela lui provoque une fausse couche. Elle perdit l’enfant qu’elle portait…
Mais le sort ne s’arrêta pas là. Un jour où ils durent ravitailler le château, ils se retrouvèrent pris en chasse par des anges et durent se séparés. Quand Cybelle le retrouva, il avait été laisser pour moi et était d’ailleurs sur le point de rejoindre l’autre coté. Elle se laissa tomber à genoux près de lui.


« Belle, je… »
« Chut… Ne parle pas Tak… Désolée de t’avoir entraîné là-dedans. »
« Ne dit pas ça… C’est moi qui ai voulu te suivre… Je t’aime… »
« Moi aussi… Mais n’abuse pas de tes forces, je t’en prie… »


Il tendit doucement la main et lui caressa la joue avec un sourire vague. Il tremlait.
« Tu dois continuer Cybelle… Il y a… des gens qui… compte sur toi… Soit forte… Nous nous reverrons vite. »

Il toussa, crachant du sang et s’effondra, vidé de ses dernières forces. Cybelle s’agrippa à lui et fondit en larmes, ne bougent pas de là jusqu’au matin… là, elle le ramena au château, l’enterra… Et délaissa une bonne part de ses responsabilité, trop brisée pour cela.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Cybelle passait maintenant les trois quart de son temps dans le cimetière qu’elle avait aménagé au château. Elle y était d’ailleurs quand un homme apparut. Lui, elle savait qu’elle ne l’avait pas accueillit ici. Elle le regarda et grogna comme un animal sauvage. Il fallu un certain temps avant qu’elle ne lui accorde un semblant d’attention. Il avait vite comprit qu’elle avait baissé les bras, après avoir appris qui elle était en tout cas. L’homme lui avait remonté le moral comme il le pouvait. Il lui fallu un bon moment avant qu’elle ne réaccueil des réfugiés, à contre cœur.
Encore plus tard, l’étranger était parvenu à lui faire recouvrir un semblant de goût pour la vie. Elle devait aider les « traîtres », les protégés… C’était pour ça qu’elle était née. Avant qu’elle ne s’en aperçoive, cet homme étrange avait disparu, elle ne connaissait même pas son identité. Elle demeurait en tout cas perplexe quand à la possibilité qu’avait eut l’homme d’entrer dans son refuge.
Quelques mois plus tard, Cybelle fut pris d’un sommeil agité. Elle se releva, ne se souvenant pas de son rêve pour la première fois de sa vie. Ses pas la menèrent à nouveau près des tombes… il y avait une épée sur celle de son frère… Elle ne l’avait jamais vue… Intriguée, elle posa doucement sa main sur la lame, mais, rapidement, elle s’écroula au sol, inconsciente.
Quand elle ouvrit à nouveau les yeux, elle remarqua que ses poignets étaient recouverts de deux bracelets finement ciselés, un collier était apparut à son cou. Elle tenait l’épée en main. Quand elle la détailla, elle vit ses deux prénoms gravés sur la garde… Ce soir-là, elle rêva.


Début du Rêve~


« Alors, il a réussit son coup ? Il me surprend… »
« Selena ? Je croyais ne pas pouvoir parler aux morts… »
« Tu ne le peux pas… Takeushi nous a lié à toi… »


Cybelle regarda sa belle sœur. Le collier à son cou, elle le reconnu tout de suite, le même que le sien. Sa belle-sœur tenait Kamui contre elle et le bambin jouait avec la chaîne.

« Tak a pensé que de l’aide et une présence familière te ferais du bien… »
« Et… Qu’a-t-il fait ? »
« Il a fait en sorte que nos âmes soit liées et que tu puisses user de ma force magique tant que tu auras le collier. »


L’esprit sourit, puis vint l’enlacer. Elles ne dirent plus un mot, mais Cybelle savait que Selena voulait juste la remercier. Son apparence se brouilla et l’ange sentit le collier et ses pierres chauffées autour de son cou. Au même moment, elle entendit un léger rire et se retourna pour faire face à… son frère.

« Ne soit pas choquée à ce point, petite sœur… Je vais me sentir intrus… »

Des larmes roulèrent sur ses joues pâles et elle pris Nergal dans ses bras. L’homme sourit et lui rendit son étreinte avec douceur. Cybelle était tellement heureuse de pouvoir revoir son frère à nouveau. Il lui passa doucement une main dans les cheveux.

« Nergal… »
« Tu croyais pas que j’allais t’abandonner non plus ! »


Elle eut un petit sourire pincer et l’homme lui adressa à son tour un sourire avant de poser une main sur celle de se sœur qui se sentit alors plus forte. Elle le regarda, un peu destabilisée.

« Qu’est-ce qui se passe ? »
« Je t’ai appris à te battre, j’espère que tu ne craindra pas de me brandir en cas de besoin. »


Cybelle hocha la tête et son frère lui posa un baiser sur la joue avant de disparaître, elle se retrouva alors avec une fine épée en main. L’Ange était à moitié perdue dans ses pensées quand elle sentit des bras se refermés autour d’elle.

« Alors, mon cadeau te plaie ? »

Dépitée, elle se pelotonna dans ses bras et ferma les yeux.

« Bien sûr… Pourquoi tu as fais ça ? »

Takeushi sourit doucement, puis, il repoussa les cheveux de la jeune femme de devant son visage.

« Pour te protéger, je t’ai jurer non ? »

Cybelle sourit, puis hocha doucement la tête. L’épée était entourée d’un tissus rouge, elle l’accrocha à sa taille et regarda son défunt fiancé, des larmes roulaient sur ses joues.

« Selena partageant son flux magique… »
« Oui, c’est ça. »
« Nergal guidant ma main à travers l’épée. »
« Oui. »
« Et toi ? »
« Moi, je te protège à travers les bracelets. Ca me fait plaisir. »
« Et maintenant ? »
« Nous serons toujours à tes cotés. Tu pourras nous demander conseils à tout moment, nous seront toujours là pour t’aider, princesse. »
« Je comprend. »
« Repose toi maintenant, douce princesse. »


L’homme la serra doucement contre lui et un impression de sécurité s’empara d’elle alors que son esprit s’enfonçait dans les brumes du sommeil.


*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*


Il se passa encore plusieurs mois avant que la scène de l’arrivée de Nergal ne se reproduise, sauf que l’homme n’avait pas prévenu de son arrivée et qu’il avait pour seule compagnie un loup. Cybelle appris qu’il s’agissait du frère jumeau de Nergal, Kironian. Bien vite, Kironian se mit à la coller comme son ombre, veillant sur elle à chaque heure du jour.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monstres
Monstres
Monstres
Autre
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Cybelle Luper ~ Protectrice du Château Spiritual   Jeu 5 Juin - 6:55

Validée o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cybelle Luper ~ Protectrice du Château Spiritual
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Présentation :: Fiches de nos Membres :: Illisia-
Sauter vers: