Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle coule au milieu des bois, la source...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 23:22

Bhaal avait sermonné Kazhenn lui disant qu’il tenait à elle quand elle s’était blessée avec ses propres ongles et l’avait serrée contre lui en prenant sa main blessée dans la sienne. Puis il avait enfoui sa tête dans son cou, elle sentait bon, et il l’avait senti frissonner puis commencer à ronronner laissant échapper le nom du jeune homme en bafouillant puis elle avait semblé hésiter un moment avant elle aussi d'enfouir sa tête dans le cou de celui-ci. Il n’avait rien dit mais l’avait serrée encore un peu plus frottant son nez dans son cou en guise de réponse.
 
Il était heureux. Kazhenn et lui étaient dans les bras l’un de l’autre et ils avaient passé l’après-midi ainsi sans se soucier le moins du monde de ce qu’il se passait autour d’eux. Il aurait bien continué ainsi pendant encore plusieurs heures, voire toute la nuit, mais son ventre criait famine et vu que Kazhenn avait mangé encore moins que lui, elle devait aussi avoir faim. Lui grattouillant les oreilles et l’embrassant sur le front sans s’apercevoir vraiment de ce qu’il faisait, il la souleva gentiment et la déposa sur la paillasse, puis il lui chuchota à l’oreille :
 
« Je reviens. Je vais préparer un peu à manger et je reviens te câliner pour la nuit. »
 
Attrapant quelques légumes, un peu de fromage, il découpa le tout en fines tranches, et s’aperçut qu’il avait oublié la casserole dehors ce matin. Il partit donc la récupérer et bien évidemment, elle était maintenant vide et même quasiment « nettoyée ». Il suspectait certaines petites boules de poils mais ce n’était pas vraiment grave. Il la nettoya à la rivière et retourna dans la cuisine, puis il agença les tranches de légume et de fromage à l’intérieur, les alternants. Puis il sortit au niveau du feux de camp et il ralluma le feu, le faisant prendre rapidement avec sa marque de feu.
 
Cela allait mettre quelques minutes à cuir et il décida donc d’aller chercher son grimoire pour s’occuper. Ou plutôt, il cherchait une marque spécifique. Ah ! Elle était là. Un peu plus compliquée que celle de feu, mais à peine. Attendant donc que son plat finisse de cuire, le mage s’entraina sur cette nouvelle marque, faisant de son mieux pour la graver dans son esprit, et y parvint peu de temps avant que la nourriture ne soit prête. Ramenant la casserole à la cuisine, il déposa ce qu’il avait préparé dans une assiette et pris une fourchette avant de retourner s’assoir en face de la Kitsune.
 
« Tiens Kazhenn, c’est du tian au légume avec un peu de fromage. »
 
Soufflant sur la fourchette remplie de tian, il le porta à la bouche de la jeune femme, la nourrissant lui-même. Puis une fois qu’elle avait avalé, il reprit un morceau de nourriture avant de le manger puis il recommença ce cycle sans douter le moins du monde de ses actions. Ayant fini le plat, il ramena l’assiette à la cuisine puis il retourna au côté de Kazhenn dont il prit la main blessée. Se concentrant, il visualisa la marque de soin qu’il venait d’apprendre et l’invoqua avec précaution sur la blessure qui se résorba rapidement bien que cela le fatigua un peu. Enlaçant à nouveau la druidesse, il la serra tout contre lui, posant sa tête sur son épaule, frottant sa joue contre la sienne. S’écartant ensuite un peu, il passa sa main sur la joue de Kazhenn, écartant l’une de ses mèches et la regardant dans les yeux en souriant, les siens ayant maintenant une coloration rose et turquoise.
 
« Tu t’étais blessé ce matin, donc j’ai profité du repas pour apprendre une marque de soin pour pouvoir te soigner. Ça va mieux?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 0:12

Le sentir respirer dans son cou était une sensation assez étrange... mais surtout très agréable... Kazhenn l'avait alors sentit la serrer un peu plus contre lui et elle avait laisser échapper un petit soupire d'aise. Bhaal avait alors frotter légèrement son nez dans le coup de la renarde qui avait encore une fois frissonner. Elle aimait bien... C'était vraiment très gênant, mais elle aimait vraiment ça... A tel point qu'elle ne se plaignit pas une seconde, même si ils passèrent toute l'après midi ainsi, simplement blottit l'un contre l'autre. Finalement, le soir arriva et la renarde ne s'en était pas rendu compte ne serait-ce qu'une seule seconde... Encore une fois, il vint lui grattouiller les oreilles et elle l'avait ensuite sentit lui posé un baiser sur le front. Un peu engourdie, elle avait maintenant levé les yeux vers lui, dressant l'une de ses oreilles sur son crâne. Avant de vraiment comprendre ce qui se passait, il la souleva sur sol pour ensuite la dépose doucement près de lui sur la paillasse.

Il lui avait alors dit qu'il revenait et qu'il allait simplement aller préparer à manger avant de revenir la câliner pour la nuit. Ses joues rougirent encore une fois, puis, elle détourna les yeux et hocha doucement la tête. La renarde mis quelques instants avant que son esprit ne parvienne à refaire un peu surface. Elle s'était alors levé, puis, elle avait 'convaincu' quelques branches fines de se rassembler en une sorte de patère. Elle y accrocha alors sa cape avec mille et un soin. Sans vraiment que cela ne lui demande vraiment d'utiliser son cerveau, elle commença à trier les plantes qu'elle avait cueillit... il n'y en avait pas autant que ça, mais ça lui permettrait peut être de travailler en dehors de ce qu'il fallait faire pour la maison... La maison... Ah oui... Ils n'avaient pas vraiment avancer avec tout ça... Et ses joues étaient devenues à nouveau complètement écarlate. Oui... Enfin... Elle ne regrettait pas non plus cette journée qu'ils avaient passé ensembles.

La jeune femme venait à peine de se rasseoir quand Bhaal vint la rejoindre. Elle l'avait alors accueillit avec un petit sourire. L'homme pris un peu de la nourriture, puis, il lui présenta la fourchette et elle fut tenter de lui dire qu'elle n'avait pas faim et que ça allait... Son estomac gargouilla vivement, la trahissant par la même occasion... Oh... Bon... Et bien, elle n'avait plus vraiment de choix alors. Elle obtempéra et ouvrit la bouche pour manger ce qu'il lui proposait. Elle mâcha quelques instants, surprise qu'il soit un aussi bon cuisinier, elle ne s'y serait vraiment pas attendu.


"Tu cuisine vraiment bien Bhaal... C'est délicieux."

Murmura-t-elle alors qu'elle le regardait utiliser la même fourchette pour manger que pour lui donner à manger et... son esprit dérapa... Tant et si bien qu'elle perdit conscience de ce qui se passa pendant de longues minutes, mangeant par pur automatisme alors que son esprit était reparti à déraper d'un sujet à l'autre sans vraiment pouvoir rester sur un sujet ou un autre... Encore une fois, elle avait les joues écarlates. Toujours aussi machinalement, elle vint se blottir contre lui quand il l'avait pris à nouveau dans ses bras... Elle tiqua à peine quand il lui avait pris la main et n'avait même pas remarqué qu'il avait utiliser une autre rune. Puis, il avait frotter sa joue contre elle et elle s'était un peu raccrocher à la réalité, clignant des yeux alors qu'elle posait maintenant les yeux vers lui. Cependant, il s'était rapidement écarté et avait caresser sa joue. La jeune femme avait alors levé les yeux vers lui, toujours rougissante. Elle avait plonger son regard - d'une couleur verte pour le moment - sur lui alors qu'il lui expliquait qu'il avait profité du repas pour apprendre une marque de soin pour pouvoir soigner la blessure qu'elle s'était faite le matin... La jeune femme frissonna doucement et sentit l'émotion se faire un peu trop présente et lui nouer la gorge. Cette simple volonté la touchait énormément.

"Merci..."

Murmura-t-elle à voix basse en venant encore une fois le prendre dans ses bras et le serrer doucement tout contre elle, son coeur recommençant à battre à tout rompre au creux de sa poitrine.

"Je... je... Je suis vraiment heureuse que... que tu puisse être ici avec moi... Tu... Tu m'as vraiment manquer..."

Oui, il lui avait manqué, c'était ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle-même et, en attendant, elle continuait de le serrer contre elle, frottant doucement sa joue contre la sienne, émettant toujours cette espèce de ronronnement assez doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 2:57

Bhaal était content, Kazhenn, qui ne mangeai pas beaucoup d’habitude, l’avait complimenté sur sa cuisine disant que c’était délicieux et elle avait rougie. Sur le coup, le jeune homme ne comprenait pas pourquoi mais avait apprécié le compliment. Il avait alors soigné sa blessure à la main et elle l’avait remercié pour ce geste, le prenant dans ses bras et le serrant contre elle. Elle avait ensuite balbutié quelques mots, disant qu’elle était heureuse d’être ici avec lui, qu’il lui avait vraiment manqué et elle avait commencé à ronronner en frottant à nouveau sa joue contre lui.
 
La remarque de la renarde faisait vraiment plaisir au jeune homme qui l’enlaça à son tour, la serrant contre lui et lui rendant le contact de sa joue. Bon, par contre, il ne savait pas ronronner, lui. Mais il était lui aussi content d’être avec elle et décida de le lui dire.
 
« Tu sais, pour moi, notre séparation n’a pas été très longue. Nous n’avions été séparés que pendant quelques heures mais j’ai été quand même très heureux quand je t’ai vue. J’aime énormément passer du temps avec toi et maintenant, je n’ai plus envie de te quitter. » Il la serra encore un peu plus contre lui comme pour éviter qu’elle ne s’échappe « Surtout vu que dès que tu es seule, tu te perds. »
 
Il avait dit cette dernière phrase en rigolant, mais tout le reste était vrai, enfin, même la fin était juste à vrai dire. Puis il tenta de continuer :
 
« Je… »
 
Sans vraiment de succès, alors que le doute l’assaillait. Kazhenn était une jeune femme admirable. Elle était magnifique, souriante, gentille, mignonne, et il aurait pu continuer à lui trouver des qualités pendant un long moment. Il aimait la voir rire et jouer et il adorait passer du temps avec elle. Il voulait la voir sourire et passer du temps avec elle plus que tout. Mais il se demandait si c’était vraiment le moment de lui dire ça. Cela ressemblait vraiment à une confession… Oui, bon s’en était plutôt une… Il devait avouait qu’il aimait beaucoup la Kistune, et même un peu plus que juste beaucoup. Il tenait à elle plus qu'il ne voudrait l'admettre. Bhaal se demandait si ça n’était pas se précipiter. Il ne la connaissait pas depuis si longtemps que ça, même s’il avait déjà commencé à flasher sur elle lors de leur première rencontre. Elle n’avait alors pas la même apparence, mais son caractère était le même et si cela avait été un jeu à l’époque, ça ne l’était plus. Il soupira un bon coup. Certaines personnes disaient que rapprocher les corps rapprochaient les cœurs, et il avait l’impression que ce n’était pas complément faux au vu de la situation. Dormir dans les bras de la jeune femme n’avait certainement pas arrangé son cas, mais c’était trop tard maintenant. Cachant son visage dans le cou de la renarde pour ne pas qu’elle ne voit son dilemme, il lui dit :
 
« Non, rien. » La gardant contre lui et la câlinant, le jeune homme se disait qu’elle était heureuse pour le moment et que c’était le plus important. Il pouvait attendre. Alors que son cœur battait a tout rompre, il continua, lui grattouillant la tête, faisant de son mieux pour lui cacher son état : « Il faudrait dormir non ? Demain on se lèvera tôt pour travailler sur la cabane. Fait de beaux rêves. »
 
Il ferma les yeux tentant de s’endormir, mais à peine avait-il été clos que le souvenir du baiser de ce matin était remonté à la surface. Il aurait bien aimé qu’il soit volontaire, mais il n’avait pas vraiment le courage d’en donner un volontairement à Kazhenn, ayant surtout peur de la blesser plus que d’un possible ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 10:18

Kazhenn se sentait bien au creux des bras de Bhaal, ne se souciant que peu de ce qu'on aurait pu en penser, il n'y avait pas de mal à se câliner après tout, n'est-ce pas ? Non, pas de mal là-dedans. Il lui avait alors dit que, même si pour lui leur séparation avait durée moins longtemps, il avait été heureux quand il l'avais vue et il ajouta même aimer passer du temps avec elle et ne plus avoir envie de la quitte. Elle rougit un peu plus et se blottit dans cette étreinte qui se resserra. Cependant, cette gêne fut un peu tempérés quand il ajouta que dès qu'elle était seule, elle se perdait et elle eut une moue boudeuse avant de murmurer un :

"Je ne pense pas être là seule dans ce cas ici présente..."

Oui... Enfin... Elle ne bouda pas plus longtemps que ça, restant simplement pelotonner contre le mage... Ce dernier commença maintenant à parler, mais s'arrêta bien rapidement. La renarde le regarda un moment, ses oreilles frissonnant doucement sur son crâne alors qu'elle se demandait ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire. Sans trop comprendre ce qui se passait, elle le sentit venir niché son visage dans son cou et elle se demanda ce qui lui arrivait tout à coup... Elle commençait même à s'inquiéter quand il lui dit. que ce n'était rien... Encore une fois, ses oreilles se dressèrent sur son crâne... Qu'est-ce qui lui prenait ? Elle commençait à s'inquiéter, mais ses câlins et le fait qu'il la grattouille encore au niveau des oreilles l'apaisa quelque peu et elle baissa les bras. Il parlerait quand il penserait que c'était le bon moment, elle n'allait pas le forcer... Elle espérait juste que ce n'était pas quelque chose de grave... Elle lui posa un baiser sur la joue avec douceur, son esprit trop dans le coton pour qu'elle puisse vraiment réaliser ce geste, mais ce n'était pas bien grave puisqu'il demeurait assez anodin.

"Bonne Nuit"

Elle se blottit doucement contre lui, ne doutant pas un instant du conflit mental qui pouvait le tenir. Blottit contre Bhaal, Kazheen mis peu de temps à s'endormir, comme si son esprit se refusait juste les possibilités de réflexion. Cette nuit-là, elle rêva... mais pas vraiment de cauchemars, non, elle rêva d'un jardin... Cet endroit dégageait une paix qui fuyait pourtant son sommeil depuis longtemps et, dans son sommeil, elle avait doucement commencé à sourire, se mettant même à légèrement ronronner. Elle était paisible et elle se sentait bien, tant et si bien qu'elle dormit toute la nuit sans qu'elle ne soit une seconde troubler par rêve ou traumatisme de sa vie passé.

Puis, le matin, elle se releva, toujours blottie contre le mage. elle étouffé un petit bâillement et nicha son visage contre Bhaal. Elle profita un moment du calme, il était encore très tôt et elle ne voulait pas le réveiller... Et puis... elle trouvait vraiment qu'il sentait bon... Les souvenir de la veille lui revinrent en mémoire... La morsure... le baiser... tout le reste... Elle sentit son coeur se serrer au creux de sa poitrine et elle leva les yeux vers l'homme qui dormait toujours... Ou en tout cas qui avait les yeux fermés alors rien ne laissait vraiment présager du contraire...

Elle le regarda quelques instants, elle pouvait presque encore sentir la chaleur se ses lèvres contre les siennes durant ce baiser involontaire... Elle avait été très surprise par ce dernier... Et très gênée aussi... Mais il n'avait pas été désagréable... Au contraire même... La gorge sèche, la renarde s'humecta les lèvres... Oui, il lui avait vraiment plu... Peut être que... Elle avait envie de.... Non... Mais d'un autre coté... Il dormait, n'est-ce pas ? Elle resta quelques minutes à lutter contre elle-même, ses joues se teintant de rouge... Puis, elle céda et doucement, elle vint poser ses lèvres sur celle de Bhaal... La baiser fut court... surtout quand elle réalisa ce qu'elle venait de faire et que son visage vira purement et simplement à l'écarlate. Son coeur battait à tout rompre dans sa poitrine et; ne réalisant pas vraiment si il dormait encore ou pas, elle avait simplement changer de forme pour s'éclipser sans le réveiller, au cas où...

Bon sang, comment avait elle pu osé ! Cela lui avait plus bien sur, mais... Non, Non, Non ! Elle n'avait pas la tête froide, il fallait qu'elle garde la tête froide ! Elle fila jusqu'au bord de la rivière, le coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine et repris forme humanoïde en bordure de ce dernier avant de se passer de l'eau sur le visage. Non, mais à quoi est-ce qu'elle pensait ! Bien sur, ça ne l'aurait pas déranger... surtout comme elle se sentait bien quand il la prenait dans ses bras et en sécurité quand elle était près de lui, mais... Mais... Mais... Mais quoi au juste ? Elle ne savait pas trop... Est-ce qu'elle regrettait ce baiser voler ? Non... Au contraire, elle l'avait même apprécié... Elle en craignait juste les conséquences. Le coeur battant, son regard se posa sur son reflet, cette autre elle qui la dévisageait mais lui ressemblait pas... Cette brune dont elle ne savait rien et dont instinctivement, elle ne voulait rien savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 16:12

Bien que la journée n’ait pas semblé très fatigante et qu’il était encore tôt, Kazhenn s’était endormie rapidement après lui avoir souhaité bonne nuit après avoir déposé un baisé sur la joue du jeune homme dont le cœur allait exploser. Mais ce dernier ne fit pas long feu, et avant même qu’il s’en aperçoive, il avait rejoint Morphée. Dans son sommeil, il rêva, étrangement, d’un certain baiser et d’une adorable Kitsune. Bon, ce n’était pas vraiment étrange, vu que ce baiser avait occupé le plus clair de ses pensées durant la journée.
 
Il se réveilla le lendemain matin, très tôt. Tellement tôt que le ciel commençait à peine à rougir. En face de lui, Kazhenn dormait paisiblement dans ses bras et voyant son visage apaisé il se dit qu’il allait la laisser dormir. Il avait vraiment envie de l’embrasser, mais il ne voulait pas la réveiller. Le jeune mage la serra donc gentiment contre lui, déposa un baiser sur son front et ferma les yeux, tentant de se calmer un peu afin de se rendormir jusqu’à ce qu’elle se réveille. Bhaal était en train de s’endormir lorsqu’il la senti bouger légèrement dans ses bras et entendit un bâillement. S’était-elle réveillée ? Il semblait que c’était le cas mais elle ne bougeait pas vraiment donc il décida de continuer à profiter de l’étreinte et garda les yeux fermés. Mais après quelques temps quelque temps, il sentit une sensation chaude et humide sur ses lèvres puis il avait senti Kazhenn s’échapper sans un bruit et faisant attention de ne pas le faire bouger. Elle l’avait embrassé… Rougissant telle une pivoine, il ouvrit les yeux, son cœur battant tel un tambour alors qu’un immense sourire s’épanouissait sur son visage. Il resta allongé là pendant un long moment sans régir, puis recouvrant ses esprits et faisant de son mieux pour se calmer il se leva.
 
Il inspira un bon coup, terminant de recouvrer son calme. Ils n’avaient pas vraiment avancé dans la construction de la cabane, et s’ils recommençaient comme hier ils allaient de nouveau ne pas avancer. Ayant de nouveau repris sa contenance, il alla dire bonjour aux familiers et se dirigea vers Kazhenn qui était au niveau de la rivière. Et se glissant derrière elle, il la serra dans ses bras faisant attention de ne pas basculer dans l’eau et frotta sa joue contre la sienne. Il aurait aimé l'embrasser dans le cou mais il se retint, il aurait tout le temps plus tard, mais ils devaient travailler.Le visage rougissant légèrement, il lui demanda innocemment :
 
« Bien dormi ? » Il resta la, la serrant contre lui et la câlinant avant de continuer. « Je propose qu’on continue la cabane, si on travaille vraiment bien, elle pourrait être finie ou du moins quasiment d’ici demain ou après-demain. Je maitrise beaucoup mieux ma marque de feu, et je pense pouvoir finir les tuiles d’ici midi. »
 
Lui grattouillant les oreilles, il la relâcha et se dirigea vers l’emplacement de la nouvelle cabane ou il recommença à faire des briques. Il avait effectivement gagné de l’expérience dans l’utilisation de sa marque de feu. Le mage avait remarqué que plus le tracé de la marque était fin, moins l’énergie passait facilement mais plus le rendement était haut, et inversement un tracé épais laisser couler la magie plus facilement mais les pertes était élevée. Cela avait aussi été la raison de son évanouissement, son premier tracé ayant été très grossier. Puis il avait repensé à ses baisers avec Kazhenn et avait rougis. Non, il ne devait pas se laisser distraire. Se concentrant sur sa tache il recommença à produire les tuiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 17:40

Flocon, Shade et Vixy étaient venus folâtré autour de Bhaal quand ce denier s'était levé, puis, ils étaient retournés de leur coté. Même Zaylar l'avait salué... Avec un grondement sourd, certes, mais c'était en quelque sorte devenu une habitude pour eux deux. Quand à Kin, il s'était contenter d'un simple salut, tout comme Tréant, silencieux, en train de cajoler Kinvi. La vie suivait son cours dans les environs...

Kazhenn n'en revenait pas d'avoir eut le culot de ce qu'elle avait fait... Mais... elle porta une main à ses lèvres qui s'étirèrent en un léger sourire sans vraiment qu'elle n'y prête attention... Elle pourrait bien y prendre goût... Elle secoua la tête et se passa à nouveau de l'eau froide sur le visage. Elle avait à peine eut le temps de se redresser qu'elle s'était retrouvé prisonnière d'une étreinte lui arrachant un petit cri de stupeur... Puis, elle se laissa simplement aller contre lui, ronronnant quand il commença à frotter sa joue tout contre la sienne. Elle rougit violemment, mais profita de sa frange humide pour masquer son visage rouge...


"Je... Oui... Je... je crois que... Je me suis souvenue de quelque chose... Oui..."

Elle n'en dit pas plus, se laissant simplement aller le dos contre son torse alors qu'il parlait de leur planning du jour et elle hocha la tête avant de hocher doucement la tête. Elle était d'accord. Il lui grattouilla encore les oreilles ça devenait une habitude. cependant, avant qu'il ne puisse vraiment s'éloigner, Kin vint boire quelques gorgée à la rivière, en profitant pour envoyé un petit message au duo :

*Le réveil a été agréable ?*

Oui, il avait tout vu et cela teinta un peu plus les joues de la jeune femme de rouge alors qu'elle se levait d'un bond... Heureusement que Bhaal s'était déjà reculé, sinon, il aurait probablement eut droit à un coup de boule magistrale.

"Je... je vais aller chercher mon Glastan... Ça m'aidera peut être à mieux canaliser ma magie... On peut toujours essayer"

Et la voila qui filait sans demander son reste, évitant autant que possible de croiser son regard pour qu'il ne vois pas son visage complètement rouge. Elle retourna donc dans la cabane et s'empara de son bâton... avant que son regard ne glisse vers la paillasse où ils dormaient et... Elle piqua un nouveau fard, sentant son coeur s'accélérer au creux de sa poitrine alors qu'elle se mordillait un peu nerveusement la lèvre. Calme, calme, calme... Il fallait à tout pris qu'elle se calme. Avant de ressortir, elle fit quelques exercices de respiration, inspirant et expirant à plusieurs reprises de profondes bouffées d'air, puis, elle finit par retourner près des fondations, s'assurant de ne pas regarder directement Bhaal. Elle s'en sentait juste incapable pour le moment. La renarde fit son possible pour se concentrer autant qu'elle le pouvait, puis, elle s'était simplement adresser à son ami, toujours sans le regarder :

"Je... Je ne suis pas sûre de pouvoir gérer, alors je... Je compte sur toi pour me dire quand je devrais m'arrêter..."

Et la voilà qui, quelques instant plus tard se concentrait jusqu'à ce que son Kitsunebi se forme sur la chape des fondations, puis, tout en faisant au mieux pour le maintenir, elle le fit se répandre sur toute la surface, un pli d'effort apparaissant sur son front. Ce n'était vraiment pas simple... Elle fit alors au mieux pour rester concentrer sur son ouvrage, même si l'intensité du feu variait un peu avec les pensées qui lui passaient de temps en temps par la tête et qu'elle se sentait obligée de chasser le plus rapidement possible. Puis, il lui indiqua d'arrêter et, toujours sans le regarder, elle relâcha la pression sur son feu et l'étouffa bien rapidement... Elle se sentait fatiguée pour le coup et elle se passa une main sur le front avant de simplement aller boire un peu d'eau à la rivière, dans ses main en coupe. Ils allaient bientôt avoir leur maison et... à partir de là... Et bien... à partir de la, la renarde se sentait un peu anxieuse. C'est avec l'estomac noué qu'elle revint près des fondations, serrant son bâton magique tout contre elle comme si elle attendait de nouvelles consignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 19:42

Bhaal venait de repartir, laissant Kazhen à la rivière lorsqu’il sentit Kin s’insinuer dans son esprit et lui demander si son réveil avait été agréable. Rougissant, Bhaal se disait qu’ainsi donc, il avait tout vu. Jetant un regard à Kazhenn, qui s’enfuyait telle la voleuse de baiser qu’elle était prétextant d’aller chercher son bâton afin de mieux contrôler sa magie et voyant qu’elle était suffisamment loin répondue au renard taquin en lui souriant.
 
« Oui, très. Merci de ne pas avoir dérangé. Mais je vais attendre avant de la taquiner là-dessus, on n’a vraiment pas avancé hier, et il faudrait que l’on termine rapidement, au cas où le temps se gâterais à nouveau. Enfin, quand je dis taquiner… peut être un peu plus. »
 
Sur ces mots, il était ensuite retourné à côté des fondations et avait repris la fabrication de tuiles pour la cabane. La renarde l’avait rejoint quelques temps après faisant tout son possible pour éviter de regarder le jeune homme qui sourit en la voyant faire, se disant que si jamais elle était coupable de quelque chose, elle ferait un bien piètre menteur. Puis l’avertissant qu’elle allait commencer la cuisson des fondations et qu’elle aurait besoin de son aide pour lui indiquer quand s’arrêter. Puis elle se concentra afin d’invoquer son Kitsunebi, qu’elle étendit sur la surface qu’ils devaient cuire. Arrêtant de faire ses tuiles, il alla surveiller avec attention l’état des fondations. Au bout de quelques minutes voyant que les fondations rougeoyaient, il demanda à Kazhenn de s’arrêter là puis il alla lui gratouiller la tête en la félicitant pour son travail :
 
« Merci Kazhenn, c’est parfait. Tu dois être fatigué après ces efforts, tu devrais aller te reposer un peu. Moi, je vais continuer avec les tuiles. »
 
Bhaal avait vraiment envie de l’embrasser, mais non, il fallait résister. Inspirant un grand coup, il retourna cuire ses tuiles. La renarde était allée boire une peu à la rivière et était revenue. Le jeune homme quant à lui cuisait ses tuiles aussi vite qu’il le pouvait sans épuiser son mana mais voyant que la Kistune semblait attendre des instructions supplémentaires il lui indiqua ce qu’il fallait faire pour produire les briques :
 
« Pour produire les briques, il faut le faire en deux étapes. Tout d’abord il faut de la poudre d’argile cuite. Le plus simple serait de faire des galettes d’argile, de la cuire et de demander à Tréant de la broyer. Ensuite tu mélange la poudre à de l’argile normale jusqu’à obtenir une argile quasiment sèche et tu utilises cette pâte pour faire des briques avec le moule. Ensuite il reste à les cuire, il suffit juste de faire comme avec la fondation, il faut qu’elle ne soit pas vitrifiée. Mais tu peux te permettre d’échouer quelques fois, ça ne nous coute rien, donc n’hésite pas à expérimenter avec ton feu, ça pourra t’aider à le contrôler. »
 
Il la câlina un instant et retourna à ses tuiles, lui jetant de temps en temps des coups d’œil pour savoir si tout allait bien. Il continua ainsi, pendant un long moment, sa tache répétitive absorbant quasiment toute sa concentration. Il ne leva la tête que quand le soleil était haut dans le ciel. Il devait approchait de midi, et il commençait à avoir mais il pouvait encore travailler un peu. Il compta rapidement le nombre de tuile et voyant qu’il était proche du nombre qu’il avait estimé, s’arrêta là. Retournant auprès de la renarde, il lui grattouilla les oreilles faisant attention à ne pas la surprendre et lui demanda :
 
« Je commence à avoir faim, je vais aller préparer à manger. J’espère que tu as un peu faim aussi aujourd’hui. »
 
Elle était vraiment mignonne à se sentir gênée comme elle l’était. Bhaal alla tout d’abord se débarbouiller, et enlever l’argile qu’il avait sur lui, puis il alla pour voir ce qu’il allait pouvoir cuisiner. Le fromage qu’il avait utilisé la veille était un type de fromage au gout frais, qui n’était pas sans lui rappeler les fromages de chèvre. Tiens, c’était une idée ça ! Cherchant parmi les fruits et légumes, il en dénicha un qui allez certainement convenir. Prenant le pain qu’il avait acheté mais qu’il n’avait toujours pas entamé, il en découpa quelques tranches. Il avait commencé à sécher un peu sur les bords, il allait devoir le consommer rapidement s’il ne voulait pas qu’il sèche complément. Découpant fromage et légume en petits dés il les mit dans une assiette puis alla près de la place du feu. Versant un peu d’huile sur les tranches de pain, il les fit dorer un peu avant de mettre les dés qu’il avait préparé et de faire cuire le tout après l’avoir salé et poivré légèrement.
 
Une fois ses « chèvres » chaud cuit, il alla voir Kazhenn qui s’affairait à sa tâche. Elle était vraiment jolie quand elle travaillait si sérieusement. S’asseyant à côté d’elle, il l’embrassa sur la joue, et lui tendis une assiette qui contenait sa part
 
« Tiens, pour toi, j’espère que tu aimeras. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 6 Aoû - 22:49

Kin regarda simplement Bhaal, ses queues ondulant doucement dans son dos pendant que l'homme lui répondait et lui expliquait ses projets. Le renard à neuf queues sourit simplement, puis hocha la tête.  Il s'était alors simplement étiré avant de lui transmettre simplement quelques mots :

*Comme il te plaira... Du moment que tu fait attention à elle*

Kazhenn quand à elle avait donc pris le temps d'aller chercher son bâton. Puis, elle s'était concentré sur le contrôle de son Kitsunebi jusqu'à ce que l'homme ne lui dise qu'elle pouvait arrêter et, alors qu'elle éteignait son feu, il vint lui grattouiller la tête. Elle avait alors fermé les yeux quelques instants. Le mage l'avait alors remercié en lui disant que c'était parfait et ses oreilles avaient légèrement frissonné sur son crâne. Il lui donna l'occasion de se reposer aussi alors qu'il allait continuer avec les tuiles... Cependant, la renarde se contenta d'aller boire un peu à la rivière. Enfin, cela avait au moins suffit pour que l'énergie magique de la jeune femme soit déjà quasiment restaurée.

Soit, elle était donc revenue près du chantier, évitant toujours soigneusement de regarder le jeune homme. Bhaal lui avait alors indiqué ce qu'il fallait faire alors. Ce n'était pas facile, mais elle l'écouta aussi attentivement que possible. Chaque chose en son temps, n'est-ce pas ? Alors, dans un premier temps, il fallait faire des galettes d'argile et les faire cuir... Il en faudrait un certain nombre... Et... il faudrait faire attention à conserver autant que possible la poussière... ça n'allait pas être simple. Enfin, elle n'allait pas garder son kimono pour ça, elle tenait suffisamment à lui pour ne pas vouloir l'abîmé... Et puis, ses vêtements de... de travail étaient probablement sec maintenant. Kazhenn avait donc rejoint leur abri de fortune et elle avait aussitôt repassé son pull noir et sa jupe plissé rouge... C'était préférable à son autre tenue... Voilà, ce serait probablement mieux maintenant. Elle n'avait plus qu'à se mettre au boulot et c'était bien ce qu'elle voulait faire maintenant.

La jeune femme alla maintenant chercher après une pierre plate assez vaste. Elle commença alors à faire cuire des galette d'argile, comme elle le pouvait... De même façon, elle testa son Kitsunebi pendant un moment. Elle commença par en tester la puissance autant qu'elle le pu... Rapidement, elle parvint à comprendre comment en canaliser la puissance sans que cela ne lui coûte beaucoup plus d'énergie que nécessaire... Rapidement, elle passa au test suivant, ajoutant une galette de plus à la fournée. Finalement, elle appela Tréant et lui demanda de broyé les disques d'argile qu'elle avait déjà fait cuir. Elle attendit que Tréant ait déjà fait une certaine quantité de poudre avant d'aller récupérer le moule... Elle avait ensuite récupérer un peu plus d'argile et le mélanger à la poudre que faisait l'être sylvestre Ce n'était pas simple, cependant, elle fit tout son possible pour avancer le travail autant qu'elle le pouvait. ils avait déjà pris assez de retard ces derniers jours... N'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, elle continua, malgré la fatigue physique qui commençait à s'installer en elle.

Bhaal était alors venu les rejoindre et il lui avait... grattouillé les oreilles, pour changer... Sans même vraiment le regarder, elle laissa un sourire se poser sur ses lèvres, un peu amusée qu'il en revienne toujours à la grattouiller... Décidément. Dire que c'était plus ou moins elle qui l'avait incité aux grattouille le premier jour où ils s'étaient vu... Et pouf, la voilà qui se remettait à rougir à cette pensée. Il lui avait alors dit qu'il commençait à avoir faim et la prévint qu'il allait aller préparer à manger et qu'il espérait qu'elle aurait un peu faim ce jour-là aussi. La renarde avait alors simplement soupiré avant de se tourner vers lui... Trop tard... Il était déjà parti... Bon.... et bien, ça attendrait son retour. Malgré la fatigue, elle acheva les dernière brique qu'elle pouvait faire pour le moment. Et ce fut à ce moment là que l'homme vint la rejoindre et s'assit près d'elle. Elle rougit un peu et détourna les yeux, récupérant cependant l'assiette qu'il avait préparer pour elle... Cependant, là, elle n'avait vraiment pas la sensation de faim...


"Je... Tu... Tu sais Bhaal... Je... Normalement, je suis habituée à ne pas manger tout les jours et ça me va très bien comme ça... Je ne me sent pas affaiblit, ni rien, je me sent juste bien comme ça..."

Kazhenn soupira doucement et baissa les yeux sur ce qu'il lui avait préparé... Elle ne voulait pas vraiment laisser ça de coté... il avait préparé ça pour elle... La jeune femme soupira doucement, puis, elle croqua sans cette tartine, se brûlant la langue par la même occasion. La jeune femme reposa ainsi la tartine dans son assiette, soufflant sur ses mots et agissant comme si elle cherchait à aérer sa langue brulée...

"Un peu chaud, mais, ch'est bon... Je vais... manger un peu... Même chi j'ai pas vraiment faim..."

Dit elle, cependant, dès qu'elle posa son regard sur lui, elle le détourna aussitôt... Décidément, le baiser voler de la mâtiné ne voulait pas lui sortir de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 7 Aoû - 0:38

Bhaal venait d’apporter l’assiette à côté de la jeune femme qui avait rougit lorsqu’il l’avait embrassé sur la joue. Elle avait récupéré l’assiette et semblait hésitante. Le jeune homme avait jeté un regard curieux à la Kazhenn, se demandant pourquoi ne mangeait-elle pas, mais ça ne l’empêcha pas de manger sa part. C’était bon. Simple mais bon. Puis elle lui avait expliqué pourquoi elle ne mangeait pas. Elle ne mangeait normalement pas tous les jours, disant que ça lui allait et qu’elle se sentait bien comme ça. Puis elle avait soupiré, regardé son assiette, soupiré encore et avait fini par en avaler un morceau se brulant la langue. Ça qui avait légèrement fait rire Bhaal, jusqu’à ce qu’elle précise qu’elle allait juste manger un peu, car elle n’avait pas très faim.
 
Le jeune homme n’était pas content. Et surtout inquiet. Posant son assiette, il alla s’assoir devant elle et l’attrapant dans ses bras, il la serra contre lui avant de la sermonner :
 
« Je peux comprendre que tu ne veuille pas manger de viande ou de produit qui sont issue de la souffrance d’animaux ou autre et donc que tu ne manges que des fruits, légumes, féculents et cætera. Pareil, je peux comprendre que tu n’aies pas très faim, et que tu manges peu. Mais le fait que tu me dise que tu manges qu’une fois de temps en temps. Non ! C’est très mauvais pour ta santé. Il ne peut y avoir que deux raisons pour lesquels tu as si peu faim. Sois-tu es stressée ou déprimé, soit tu as tellement pris l’habitude de ne pas manger que tu as oublié la sensation de faim. Dans les deux cas il faut que tu te forces à manger une quantité correcte de nourriture. Pas forcément des tonnes, mais au moins un minimum tous les jours. Et je vais t’aider pour ça en te cuisinant de mon mieux des bons petits plats. Et si c’est la première option, je peux te câliner autant que tu veux et t’écouter si tu as besoin de parler. Si tu ne veux pas me parler à moi, il y a aussi Zaylar, Suki, Tréant et Kin qui tiennent tout autant à toi. Kinvi, Flocon, Shade et Vixie aussi mais ils sont beaucoup moins bavards. » Il la serra un peu plus fort contre lui, enfouissant sa tête dans son cou : « Ne pas manger, c’est garantir une descente insidieuse aux enfers. Et je tiens VRAIMENT à toi, alors s’il te plait, prend soin de toi. »
 
Il avait dit cette dernière phrase en la regardant droit dans les yeux, ou tout du moins tentant, son regard étant toujours fuyant. Soupirant, il lui grattouilla quand même les oreilles, et retourna terminer son repas. Il devait trouver un moyen de la faire manger, même si elle rechignait. C’était pour son bien. Et il était quasiment certain de trouver des personnes aptes à l’aider parmi ses familiers. Ou… Une idée venait de lui traverser l’esprit. Retournant câliner la renarde, l’enlaçant par derrière cette fois ci et lui chuchota à l’oreille :
 
« Ou, peut-être, tu préférerais que je te nourrisse moi-même » avant de souffler très légèrement sur ladite oreille et de retourner s’occuper des briques.
 
Prenant de la poudre, il la mélangea à l’argile et mis la pâte dans le moule avant de la démouler et de la faire cuire. Il ne s’était pas attendu à ce que ce soit aussi fatiguant. C’était beaucoup plus fatiguant que les tuiles. Et même s’il aurait pu continuer toute l’après-midi, Kazhenn était très frêle par rapport à lui et avec le peu qu’elle mangeait elle ne devait pas avoir beaucoup de force. Elle avait déjà fait un bon nombre de briques et Bhaal se doutait qu’elle devait être épuisée. Se tournant à nouveau vers elle il lui conseilla :
 
« Tu as bien travaillé ce matin, et tu dois être fatigué. Pourquoi n’irais-tu pas te reposer, je vais continuer les briques et tu pourras revenir quand tu auras récupéré. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 7 Aoû - 2:00

Les oreilles de Kazhenn se couchèrent sur son crâne quand l'homme reposa son assiette... Elle compris que cela ne lui plaisait pas bien avant qu'il ne vienne devant elle et la prenne dans ses bras. Mal à l'aise, elle décala doucement l'assiette et la posa au sol, près d'elle, s'immobilisant ensuite. Il lui avait alors dit qu'il pouvait comprendre qu'elle ne souhaite pas manger de produits issus de la souffrance animale, qu'elle n'ai pas vraiment faim et qu'elle mange peu... Cependant, il semblait s'opposer à ce qu'elle conserve son rythme de repas... Il jugea alors ce manque d'appétit et elle soupira, ne répondant rien. Il disait qu'elle était stressé ou qu'elle avait trop pris l'habitude de ce rythme. La renarde serrant un peu les dents. Elle n'aimait vraiment pas parler de ça... Il parla aussi de l'aider en lui préparant de bon petits plats et elle soupira encore une fois, ses oreilles toujours basses sur son crâne. Il resserra un peu plus son étreinte, puis, elle le sentit nicher dans son cou et ferma les yeux quelques secondes alors qu'il lui disait maintenant que ne pas manger, c'était se garantir une descente insidieuse aux enfer et elle sentit alors la migraine commencer à lui monter à la tête. Dans le même temps, Bhaal lui disait qu'il tenait vraiment à elle et lui demanda de prendre soin d'elle. Kazhenn s'accorda quelques seconde, le temps que cette vive douleur à la tête s'apaise un peu. Il voulu la faire relever les yeux vers lui, mais elle détourna à nouveau les yeux tout aussi rapidement.

Il lui grattouilla encore les oreilles, tempérant ainsi son sermon. Il retourna manger et elle ferma les yeux, réprimant un nouveau soupire. Kazhenn ne regarda pas plus que ça son ami et ne remarqua qu'il était passé dans son dos l'enlaçant encore une fois, même si cela la fit rougir assez vivement. Il lui avait ensuite soufflé quelques mots à son oreille, lui demandant si elle préférait qu'il la nourrisse lui-même et elle avait rougit assez violemment et avait déglutit, mal à l'aise encore une fois.


"C'est bon... C'est bon... Du moment que tu ne m'oblige pas à manger beaucoup, j'accepte de manger plus régulièrement... Ça va comme ça ?"

Une voix plus vive et agressive que celle toute douce de Kazhenn. Elle fronçait les sourcils et finit par simplement reprendre l'assiette. La jeune femme avait alors mangé le repas que l'homme lui avait préparé... même si il était clairement visible qu'elle se forçait à terminer... même si ça ne lui plaisait pas tant que ça d'agir ainsi, elle considérait ça comme du gâchis de nourriture.  En tout cas, c'était bien parce que c'était lui qu'elle se forçait ainsi... Finalement, elle reposa l'assiette quasiment vide près d'elle et elle replia simplement ses jambes contre elle, les oreilles toujours basses sur son crâne. Elle était fatiguée et elle n'avait pas envie de se disputer avec lui... En fait, elle n'avait pas envie de se disputer avec lui tout simplement. La renarde alluma le feu avec sa magie, même si elle n'en avait pas vraiment besoin. Elle laissa son regard se perdre dans ce dernier.

La voix de son ami la fit sursauter et elle garda simplement ses jambes repliées contre elle. Bhaal lui dit alors qu'elle avait bien travailler ce matin-là et qu'elle devait être assez fatigué. Il lui proposa d'aller se reposer et de ne se remettre au travail que quand elle aurait pu se reposer un peu. Le rousse tourna les yeux vers lui, le regardant quelques instants cette fois. Elle aurait voulu... Non... Autant qu'il reste à poursuivre... Oui... Elle se leva alors et pris les assiettes vides avec elle.


"Très bien... Je vais aller laver ça et j'irais me reposer un peu après..."

Ce qu'elle fit, allant ensuite s'allonger dans la petite cabane qu'elle avait créer avec Tréant, laissant le feu brûler ce qui devait rester de bois... autant dire pas grand chose. Elle récupéra sa couverture et s'enroula devant avant de se coucher, serrant maintenant Bridgess contre elle.

"Ça ne va pas ?"
"Si Bridgess... Réveille moi dans une heure, s'il te plais."
"Tu es sûre ? Tu as besoin de repos..."
"Ne t'en fais pas..."


Kazhenn ne lui laissa pas vraiment l'occasion d'encore discuter et elle ferma les yeux... Il lui fallu plus d'une demi heure pour réussir à trouver le sommeil... et presque une heure après, elle se réveillait d'un bond, pas vraiment rassurée. Apparemment, elle venait encore de faire un cauchemar et, si elle n'avait pas hurler, il lui fallu alors de longues minutes pour parvenir à reprendre son calme. Puis, tremblante, elle se leva. prenant Bridgess avec elle alors que cette dernière parlait à voix basse pour tenter de la rassurer le mieux possible. Comme dans un état second, elle retourna près du feu de camp, gardant la poupée serrée contre elle, sans dire le moindre mot.

Ce qu'on pouvait cependant remarquer, c'est qu'une parti des familiers de la jeune femme n'étaient plus présents dans les alentours... probablement parti en chasse, après tout, ils avaient besoin de manger eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 7 Aoû - 12:24

Bhaal avait sermonné Kazhenn sur ses habitudes alimentaires, et il avait été surpris de sa réponse, ou plutôt du ton de celle-ci. Il avait été vif et agressif, contrairement au ton habituel de la Kitsune. Elle s’était ensuite forcée à terminer la nourriture que le jeune homme lui avait préparer puis elle était allée se couché se reposer sur son conseil, après avoir fait la vaisselle. Il semblait que les réflexions de Bhaal avaient contrarié la jeune femme mais au moins elle avait accepté de manger plus régulièrement ce qui était en soit une victoire car elle semblait assez bornée sur ce point-là. Bon, elle l’avait certes engueulé, mais il préférait ça que de la voir aller de mal en pis par manque de nourritures et diverses carences. Il irait la câliner plus tard quand elle se serait reposée, mais en attendant il allait continuer les briques.
 
Une demi-heure plus tard, le mage avait eu une révélation. Il avait oublié qu’ils auraient besoin de mortier. Et que ça aussi aurais été plus pratique pour faire les fondations. Enfin, bon, c’était trop tard pour les fondations. Se levant, il alla voir Tréant et lui demanda de l’aider :
 
« Tréant, j’aurais besoin de ton aide. S’il te plait, il faudrait que tu trouves du calcaire. On va en avoir besoin pour la suite, et si tu en trouve cela nous évitera de retourner en ville, pour en acheter. Pour en trouver, je dirais qu’il faut remonter la rivière et chercher des pierres blanches friables. Mais ce n’est pas grave si tu n’en trouve pas, on se débrouillera. »
 
Il retourna ensuite à ses briques, et une autre idée lui vint en tête. Un seau pourrait être utile, même si c’est juste un seau en argile. Ainsi il passa la demi-heure suivante à fabriquer une demi-douzaine de seaux et à les cuire. Il leur sa maintenant plus facile de transporter l’argile, le sable, l’eau et plein d’autre choses. Reprenant à nouveau la confection des briques, il s’aperçu d’un autre point, les briques étaient rapides et simples à faire mais elle demandait plus de force que les tuiles, beaucoup plus, et ça ne l’étonnais vraiment pas que Kazhenn et été fatigué. Même ses bras commençaient à tirer. Ayant fait un certain nombre de brique, il décida d’aller se rafraichir un peu à la rivière. Il s’aspergea d’un peu d’eau et se sécha quelques minutes au soleil, profitant du beau temps.
 
Lorsqu’il revint vers le campement, il remarqua que Kazhenn était revenue et qu’elle serait Bridgess dans ses bras, les oreilles couchées et le regard absent. Il s’approcha et s’assit à côté d’elle avant de la prendre dans ses bras et de la câliner, lui caressant la tête. Elle avait encore du faire un cauchemar, et Bhaal décida de rester avec elle jusqu’à ce qu’elle aille mieux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 7 Aoû - 14:18

Tréant avait écouté ce que Bhaal lui demandait. Trouver des pierres blanches en longeant la rivière, ce n'était pas bien compliqué et si ça pouvait les aider, il allait bien sur l'aider. L'être sylvestre avant alors simplement hoché la tête.

"Je vais voir ce que je peux trouver."

Et en effet, il avait quitter la clairière, remontant le cours de la rivière en cherchant des pierres blanches. Quand il en trouvait, il les ramenait en bordure de la clairière, puis, il repartait en chercher encore d'autre. Il ne savait pas ce qu'il faudrait, alors il continua encore et encore de chercher, de ramener des pierres blanches et de repartir. Et pendant ce temps, Kazhenn se reposait tranquillement.

Quand, finalement, ce cauchemar l'avait tiré du sommeil. La jeune femme était allé s'asseoir près du feu, serrant Bridgess tout contre elle. Elle était un peu coupée du monde autour, comme si elle enfermait ses sentiments à elle pour ne pas inquiéter les autres... Hum... oui, c'était peut-être ça en effet... La renarde sursauta presque quand l'homme s'assit à coté d'elle. Il l'avait alors pris dans ses bras pour la câliner et elle était simplement venu se blottir légèrement contre lui. La renarde se laissa peu à peu se raccrocher à la réalité en trouvant du réconfort contre l'homme. Bien sur, ce dernier commença à la câliner et elle resta simplement blottit contre lui alors qu'il commençait maintenant de lui caresser la tête. Doucement, elle parvint à s'apaiser et relâcha doucement son emprise sur Bridgess qui demeura un temps sur ses genoux, au cas où... La fatigue était encore présente, mais tant pis, elle ferait avec... même si pour le moment, elle se contentait de se blottir contre le mage, fermant les yeux pour laisser le calme se répandre en elle...


"Désolée de t'inquiéter je... j'ai juste fait encore un cauchemar... mais... ça va aller... je... je crois..."

Elle lui avait alors adressé un sourire plein de douceur. Cependant, lui revint en mémoire encore une fois ce baiser qu'elle lui avait dérobé ce matin-là... Décidément, elle n'arrivait pas à se le sortir de la tête et elle rougit encore et toujours. Sans trop s'en apercevoir, elle se mordilla la lèvre inférieur un peu nerveusement. Avec un petit soupire d'aide, la jeune femme resta pelotonner tout contre lui, elle ferma les yeux et lui fit à son tour un câlin. Sa gorge se serra et elle faillit se mettre à pleurer, mai non... Non, elle ferma les yeux et se tourna alors vers lui, nichant doucement son visage contre l'homme. Il y eut un moment de silence entre eux, puis, finalement, la jeune femme repris la parole, sans vraiment s'éloigner de lui maintenant.

"Bhaal... Merci d'être là... Je... Je ne sais pas si je m'en serais sorti longtemps si tu n'avais pas été là... Merci..."

Elle était consciente d'être un danger pour elle-même... Oui... Même si elle ne savait pas vraiment pourquoi elle le savait... Ce qu'elle savait en revanche, c'est que sans lui, elle avait toute les peines du monde à prendre un peu de repos et... sans lui, elle aurait probablement manger encore moins ces dernier jours... Elle soupira et resta contre lui un moment, profitant de ses câlins, même si elle reniflait quand même de temps à autre... Elle ne se sentait pas très bien, mais ça allait aller, c'était probablement juste un petit rhume à cause de la veille... Oui, ça allait passé... Elle ferma les yeux, blottit contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 7 Aoû - 17:55

Bhaal avait demandé à Tréant de lui trouver du calcaire afin de pouvoir fabriquer du mortier. Et il lui avait répondu, ce qui surpris le jeune homme, c'était la première fois que Tréant lui parlais directement. Il semblait qu'ils étaient un peu plus proches maintenant. Puis il était retourné fabriquer des briques et des seaux alors que l'être sylvestre lui apportais les pierres blanches demandée.

Après un certain temps, il s'était aperçu que Kazhenn s'était levée et était près du feu, un air détaché de la réalité. Inquiet pour elle, Bhaal s'était débarbouillé dans la rivière et l'avait rejoins, la serrant contre lui et la câlinant. Lui caressant la tête, ils étaient restés l'un contre l'autre pendant un moment puis elle lui avait dit qu'elle était désolée. Désolée de l'inquiéter, qu'elle avait du encore faire un cauchemar, lui disant que ça allait aller. Puis elle lui avait sourit tendrement, le regardant en rougissant et se mordillant la lèvre avant de venir se pelotonner contre lui en laissant échapper un soupir joyeux. Elle avait dû se souvenir du baiser qu'elle lui avait fait ce matin, a pensait elle l'insu du jeune homme. Elle avait dit qu'elle irait bien, mais il n'en était pas si sur, elle semblait vraiment souffrir de son passé et de ses cauchemars. Il resta donc à câliner la renarde, la rassurant :


"Mais non, ne soit pas désolée, je suis là pour toi. Rien que pour toi. Alors sourit et fait moi un câlin jusqu'à ce que tu te sente mieux"


Ils étaient restés ainsi, l'un contre l'autre, silencieux, pendant un moment et elle avait repris la parole pour le remercier d'être la, d'être avec elle, lui disant que si il n'avait pas été la elle ne savait pas combien de temps elle aurait tenue. Là aussi, Bhaal exprima son désaccord avec les pensées négatives de Kazhenn :

"Mais si, ne soit pas défaitiste. Je suis très heureux d'être là avec toi, et si on me donnais le choix de retourner dans notre ancien monde, je refuserai, préférant rester avec toi. Mais je ne crois pas que tu ne t'en serai pas sorti sans moi. Je te rappelle que tu as une ribambelle de familier qui tienne tout aussi fort à toi et qui font tout pour t'aider. Tu es aussi plus forte que tu ne le crois. Tu as tenu tout ce temps sans que je sois là, tu as affronté des horreurs qui te font faire des cauchemars. Tu ne semble pas avoir eu une vie facile. Et pourtant tu es là, avec nous, gentille et attentionnée, aimant aider les gens, quoique très timide, mais c'est aussi ce qui te rend mignonne. Tu aurais pu devenir aigri, méchante ou pire. Et pourtant non. Même si, oui, je trouve que tu te néglige en ne dormant pas assez et en ne te nourrissant pas correctement. Tu aurais tenu longtemps comme ça. Le corps est quelque chose de solide et il faut le maltraiter longtemps avant de parvenir à le blesser."
S'arrêtant un instant il la serra contre lui avant de continuer : "Alors crois en toi, laisse moi te chouchouter et te nourrir. Et surtout, continue à me faire des câlins."

Il avait dit cette dernière phrase sur un ton plus léger, tentant de rendre la discutions plus joyeuse et moins sérieuse, même si elle restait importante. Puis il avait entendu la Kitsune renifler, non pas comme on renifle pour une odeur ou quand on est triste mais plutôt comme un rhume. Avait elle attrapé froid à cause des jours précédents? Certainement. Ils avait été pas mal trempés... Restant contre elle pendant encore quelque minute, il relâcha son étreinte lui disant qu'il revenait immédiatement et alla chercher une couverture qu'il passa autour de leurs épaules avant de reprendre leur câlin cette fois si plus au chaud.

"Il semble que tu ai attrapé mal, il faut éviter que sa n'empire. J'aimerais éviter que tu ai de la fièvre ou équivalent. Je peux te faire une infusion si tu veux. Dis moi juste avec quelles plantes, car ce n'est pas trop mon domaine. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 7 Aoû - 23:21

Kazhenn sentait l'homme qui lui caressait doucement les cheveux et elle s'en sentait un peu apaisée. Il la câlinait encore et toujours et elle aimait ça, même si ce n'était vraiment simple de faire face à la gêne que cela pouvait lui amener de temps à autre. Bhaal lui avait demandé de ne pas être désolé, lui assurant qu'il était là pour elle. Il lui demanda de sourire et de lui faire un câlin jusqu'à ce qu'elle se sente mieux et elle avait doucement hoché la tête, restant simplement contre lui à le câliner et à se détendre sous ses caresses. Après quelques instants, elle avait repris la parole en le remerciant d'être là en lui disant qu'elle n'aurait probablement pas tenu plus que ça. Pourtant, encore une fois, l'homme ne partageait pas son avis. Il trouvait qu'elle était défaitiste, elle ne pensait pas vraiment ça, mais c'était un peu compliqué d'expliquer pourquoi. Cependant, il lui avait dit qu'il était heureux d'être avec elle et qu'il ne voudrait pas retourner dans leur monde si il le leur proposait.

Les oreilles de la renarde frissonnèrent doucement sur son crâne. Il lui assurait qu'elle s'en serait sorti sans lui. Elle ne le croyait pas, elle ne dit cependant rien, restant simplement pelotonner contre lui. Il dit alors que ses familier auraient veiller sur elle et elle avait doucement hocher la tête. oui, ça, elle ne pouvait pas le nier, ils auraient veiller sur elle, c'était ce qu'ils faisaient toujours après tout. Il lui parla alors des horreurs qu'elle avait affronté des horreurs sans qu'il ne soit là... Oui... des horreurs... des horreurs qu'elle aurait préféré ne pas savoir à dire vrai... Elle l'écouta alors qu'il continuait, lui disant maintenant qu'elle était resté gentille malgré ce qu'elle avait vécu et que son corps avait tenu, même si elle avait négligé son corps. Elle avait détourné les yeux, se contentant de juste restée blottie tout contre l'homme.  Bhaal lui demanda alors de croire en elle et de le laisser la chouchouter et la nourrir, mais aussi continuer de la câliner. Elle lui sourit doucement et resserra un peu son étreinte sur le mage alors qu'elle pris doucement la parole :


"Je n'aime pas l'idée de faire du mal à d'autre, même si je sais qu'on a pas toujours le choix et que... que... J'ai parfois l'impression que j'ai du sang sur les mains... Je... Je ne sais pas... Mais pour les câlins, ça, je peut t'assurer que je t'en ferais autant que je le pourrais... pour le reste... tant que tu as de la patience pour prendre soin moi, je ne te repousserais pas... Notre amitié compte beaucoup pour moi..."

Amitié ? Est-ce que c'était encore vraiment le mot ? Elle ne savait pas, mais elle n'avait pas vraiment envie de réfléchir à tout ça, elle savait que ça provoquerait de la gêne et... probablement des tensions entre eux... Mais elle n'osait pas... Rien que d'y penser la rendait un peu mal à l'aise. Quoi qu'il en soit, Kazhenn avait un peu renifler, elle ne se sentait pas forcément très bien, mais la chaleur de l'homme contre elle lui tempérait un peu ce froid qu'elle ressentait. Bhaal lui dit qu'il revenait et il se leva. La renarde se contenta juste d'attendre, rassemblant ses jambes contre elle. Elle se sentait plus sereine, malgré un léger mal à la tête. L'homme revint et passa une couverture autour des épaules de la rousse avant de la reprendre contre elle. Ce fut avec un certain plaisir qu'elle vint ainsi retrouver sa place au creux des bras du mage alors que ce dernier jaugeait de son état de santé, s'inquiétant encore une fois pour elle.

"Bridgess, mon journal s'il te plais..."
"Oui, tout de suite."


La poupée partie en courant jusqu'à la cabane. Pendant ce temps là, la jeune femme repris la parole après avoir renifler encore une fois.

"Contre le rhume... Il y a le thym... la sauge... le... le... le gingembre..."

Elle rougit violemment et détourna les yeux alors que Bridgesse revenait, courant tout en portant le journal, ce qui était assez difficile à faire vu sa petite taille. La renarde le récupéra et le tendit à Bhaal avant de lui expliquer :

"Je crois qu'il y a d'autres plante d'ici... Mais je ne me souviens plus vraiment. A la fin du journal tu as des tableau avec les plantes et leurs effet, trouve celui où il y a le thym, la sauge et..." Une nuance plus rouge "Bref ! Tu auras des noms... j'ai copié leur apparence dans les pages du journal... Oh et vérifie les effets avant de faire des mélanges ou demande Mo... atcha..."

L'éternuement l'avait pris assez violemment et elle frissonna, resserrant la cape autour de ses épaules en évitant de le regarder... Les plantes à plusieurs effets... ça pouvait être assez... traître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mar 8 Aoû - 13:03

Bhaal avait fait de son mieux pour rassurer Kazhenn, blottit l'un contre l'autre, se câlinant. Se fut d'ailleurs, en se serrant contre lui qu'elle lui avoua qu'elle détestait faire du mal au autres mais que l'on n'avait pas toujours le choix et qu'elle avait du sang sur les mains mais cela ne dérangea pas Bhaal plus que ça. Il se doutait que c'était dans le jeu qu'elle avait du tuer un autre joueur, et dans le cas où c'était dans la réalité. Puis elle avait continué en lui assurant qu'il aurait autant de calin qu'il en voudrait et que tant qu'il voudrait d'elle elle ne le rejèterai pas. Et elle avait rajouté que leur amitié comptait beaucoup pour elle, ce qui avait fait un peu rire intérieurement Bhaal. Amitié? Une simple amie l'aurait elle embrassée comme elle l'avait fait? Il en doutait sérieusement.

Il continua à la câliner et après qu'il eu jugé que son état de santé était en train de s'aggraver, elle demanda son journal d'herboriste à Bridgess et lui énuméra un certain nombre de plantes avec des propriétés qui iraient pour la circulation. Thym, Sauge et gingembre? Elle avait eu du mal à prononcer le gingembre, peut être avait elle faillit éternuer ? En tout cas, elle lui confia le livre lui indiquant d'éviter les mélanges à moins de savoir quoi faire et de regarder l'apparence si il avait un doute puis elle éternua brusquement, surprenant le mage qui se disait à présent qu'il fallait vraiment la soigner au plus vite. Lui grattouillant les oreilles, il pris le livre et se dirigea vers la cabane. Il pris la casserole et commença à chercher les plantes en question. Il savait qu'il avait acheté du gingembre et commença par la.

D'après le livre, le gingembre avait des effets anti-bacterien, anti-viral, énergisant et revitalisant. C'était parfait. Ne lisant pas plus loin, il pris la racine de gingembre fraîche qu'il avait acheté et la découpa en petit morceau la m'étant dans la casserole.  Il alla ensuite chercher de l'eau à la rivière, avant de s'apercevoir qu'ils n'avait pas de verre pour la faire boire, ni de tasse. Il aurait pu utiliser un bol, mais ils était un peu trop large pour être pratique. Il décida donc de faire rapidement une tasse pour que la jeune femme puisse boire mais tout d'abord il alluma le feu et mis le mélange d'eau et de gingembre à chauffer. Il retourna ensuite au fondations, pris de l'argile, en forma une tasse puis lui attacha une anse, et la fit rapidement cuire sur une pierre plate. Il manquais d'émail ou de vernis mais tant pis, ils feraient avec. Puis il ramena le tout à côté du feu pour attendre que ça refroidisse un peu.

Peu de temps après, l'eau était en ébullition et la tasse avait suffisamment refroidit, il verra donc l'infusion dans la tasse et soufflant un peu dessus pour que ça refroidisse, il la posa sur la pierre attendant que ça soit suffisamment tiède pour boire sans se brûler. Retournant la serrer contre lui avant de lui parler :

"Fait attention, c'est chaud, il vaut mieux attendre un peu. Pour en revenir à ton inquiétude sur le fait que tu ai du sang sur les mains, ne t'inquiète pas. Je vais te raconter un peu de mon histoire, si ca peux t'aider." Inspirant un grand coup il continua, espérant ne pas effrayer Kazhenn ou la dégoûter. "Je suis née en Sicile, dans une famille de la pègre. Mon père était le chef d'une des Familles locales. Donc je peux t'assurer que j'ai vu passer un certains nombre de tueurs à gages, et autre mafieux. Certains était de vrais salopard, mais d'autres était très sympathiques. Quand à moi, je ne peux pas dire que j'ai les mais propres. Même si elle ne sont pas directement tachée de sang." Il soupira et continua en la serrant contre lui, la regardant dans les yeux : "Dans le jeu, où tu m'a connu, j'était très sympathique envers toi et quelques autres personnes mais j'ai aussi eu ma part de PK, et je l'avait fait relativement joyeusement. Et dans le monde réel... Du aux circonstances de la famille j'ai regardé des gens mourrir alors que j'aurais pu l'empêcher et pour venger mes parents qui étaient mort à cause du Milieu, j'ai relâché des informations qui on fait dégénérer la situation entre les Famille et à causé un bon nombre de morts et d'arrestations. Mais je ne le regrette pas. Donc je ne peux pas dire que je soit mieux. Et ce n'est certainement pas moi qui vais te rejeter. C'est plutôt à moi de te demander si tu accepte de rester avec moi aussi longtemps." Inspirant un grand coup, il décida de se lancer: "Je n'ai pas envie de te quitter et bien sûr que j'aimerai rester au près de.. De la personne que j'aime aussi longtemps que possible. Et à tout jamais si possible. Kazhenn, je t'aime, tu es pour moi plus qu'une simple amie. Accepte tu de devenir ma petite amie?"

Ce fut sur ces mots qu'il déposa un baiser sur les lèvres de la Kitsune. Mais il ne put s'empêcher de la taquiner afin de diminuer son anxiété a l'attente de sa réponse:

"Mais en tout cas, merci pour l'agréable réveil de ce matin!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mar 8 Aoû - 20:45

Kazhenn avait expliqué à l'homme qu'elle avait l'impression d'avoir du sang sur les mains, cependant, ils avaient bien rapidement plus parler de l'état de faiblesse de la renarde qui avait maintenant confié son journal à Bhaal en lui faisant pleinement confiance quand au reste, après tout, elle avait pris des notes assez précises. Il lui avait alors grattouillé les oreilles avant de s'éloigner. La renarde s'emmitoufla simplement dans la couverture. Elle devrait se reposer, mais elle se concentra plutôt sur le feu qu'elle raviva encore un peu plus et qu'elle tenta de sculpter avec son esprit. Il se passa quelques instants ainsi avant que l'homme ne vienne poser une tasse près de lui et ne la reprenne encore une fois au creux de ses bras. Bhaal lui avait alors demandé de faire attention parce que c'était chaud et elle avait hoché la tête. Puis, il avait commencé à lui dire de ne pas s'inquiéter quant à cette impression d'avoir du sang sur les mains...

Puis, il lui parla de son passé. Il semblait stressé quant à tout cela et elle le regarda un peu perdue. Il lui avait alors expliqué qu'il était né en Sicile et elle le regarda en penchant la tête sur le côté, sans trop comprendre. Puis, il poursuivit en disant être le fils d'une des Familles... ça ne lui disait pas grand chose à la renarde cependant... mais elle l'écouta jusqu'à entendre le mot mafieux... Oh... Là, elle comprenait mieux... Même si cela lui sonnait un peu étrangement. Il lui expliqua que s'il n'avait pas tué, il n'avait pas non plus empêcher que cela se produise. Il poursuivit en disant que dans le 'jeu' il avait tué et l'avait fait relativement joyeusement. Sans qu'elle ne sache trop pourquoi, elle ne lui en tint pas particulièrement rigueur... Enfin... il y avait un vague souvenir qui commençait à se former au creux de son esprit... Alors qu'il lui expliquait ce qu'il avait fait de par le passé. De ce qu'il avait dit, il avait plus ou moins attisé les conflits pour venger sa famille... Elle ne pouvait pas lui en vouloir à ce sujet-là. Sa famille à elle, c'était ses familiers et elle pourrait probablement tuer si quelqu'un s'en prenait à l'un d'eux. Le souvenir se faisait de plus en plus précis dans son esprit cependant, Bhaal avait continué à parler et son esprit s'était comme arrêté quelques instants. Ne voulait pas la quitter... Rester auprès de la personne qu'il aimait... qu'il aimait.... Elle sentit son coeur qui s'accélérait dans sa poitrine. Elle craignait d'avoir mal compris...

Mais non, il poursuivit encore une fois en lui disant maintenant qu'il l'aimait et qu'il était bien plus pour lui qu'une simple amie. L'homme lui demanda alors si elle acceptait de devenir sa petite amie et son esprit se fit maintenant totalement blanc... Aimer... Petite amie... Ses mots résonnaient dans son esprit sans qu'elle ne semble vraiment capable de s'y accrocher. Elle rougit violemment et détourna les yeux, son coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine, lui donnant l'impression qu'il allait fuir d'une seconde à l'autre. Elle était comme complètement coupée du monde... quand il l'embrassa. Elle avait alors violemment rougit, peinant cependant à aligner deux pensées cohérentes et cela ne s'arrangea pas quand il évoqua le réveille agréable de la matinée... Le réveil... Kazhenn était tout simplement devenue encore plus écarlate... Le... Baiser qu'elle... lui avait volé... Elle réalisa alors qu'il avait été réveillée quand elle l'avait embrassé et elle rougit encore plus violemment, étouffant presque tellement elle avait eu du mal à trouver son souffle. Toujours aussi écarlate, elle avait essayé de lui parler, mais elle n'avait pu qu'ouvrir la bouche à plusieurs reprises avant de la refermer sans rien avoir réussi à dire. Elle avait alors baissé les yeux et porter l'une de ses mains au niveau de son coeur... Ce sentiment... cette chaleur... Ça pouvait paraître cliché, mais elle savait qu'elle n'avait jamais ressenti ce genre de choses.

Bhaal l'aimait... Et... Il ne fallait pas mentir, c'était ce qu'elle ressentait aussi ou elle n'aurait pas vraiment fait ce qu'elle aurait fait et... sa morsure l'aurait plutôt énervée que mise dans l'état dans laquelle elle avait été. Elle ne lui avait pas répondu, il fallait qu'elle le fasse, mais ce n'était pas forcément des plus simples... Alors, la jeune femme le regarda un moment, une boule dans la gorge sans trop qu'elle ne puisse parler, les mots s'étouffant dans sa gorge, la laissant dans le silence... Il lui fallu encore quelques instants de plus avant qu'elle ne se décide. Si elle n'arrivait pas à répondre avec des mots, autant lui répondre autrement, n'est-ce pas ? Elle inspira simplement, puis, gardant cette couverture sur ses épaules, elle passa ses bras de chaque côté du cou de l'homme. Écarlate, la jeune femme était venue poser doucement ses lèvres sur celles de l'homme, y déposant un baiser qui, quoi qu'un peu plus prolongé que celui voler au matin, n'en restait pas moins chargé de timidité... Les larmes lui montèrent alors aux yeux sans qu'elle ne comprenne vraiment pourquoi, alors, la jeune femme resserra légèrement son étreinte sur l'homme, glissant à nouveau son visage dans le cou de Bhaal, se laissant un peu aller à ses émotions du moment sans vraiment réfléchit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 9 Aoû - 21:56

Bhaal n'en revenait pas vraiment. Il venait d'avouer son amour à Kazhenn. Il l'avait fait... Et maintenant il était extrêmement stressé. Et si elle disait non? Il ne préférait pas y penser. Ou pire si elle le rejetait, surtout après sa confession sur son passé... La druidesse continuait à le regarder sans rien dire. Est ce qu'elle ne voulait pas parler pour ne pas le blesser ?ce n'était pas la première confession que Bhaal avait faite, il en avait fait deux auparavant mais si la réponse avait été positive ça n'avait pas duré longtemps. Et surtout il n'avait pas été aussi inquiet en attendant la réponse. Le cœur du jeune homme battait à tout rompre et son souffle était erratique alors que les possibilités d'un rejet tournoyait dans son esprit.

Puis ce fut le blanc total. Kazhenn passer ses bras autour de son coup et de l'embrasser, de manière moins timide qu'au matin, tout en restant timide ce qui était normal venant de la renarde. C'était une reponse, n'est ce pas? Oui, ça devait en être une vu qu'elle s'était immédiatement cachée dans le cou du jeune homme juste après. Et au vu de l'agréable baiser qu'elle venait de lui offrir cela devait même être une réponse positive. Bhaal avait envie de sauter de joie mais cela aurait dérangé l'adorable, timide et surtout écarlate jeune femme qui était dans ses bras et il décida donc de simplement la serrer fort dans ses bras, l'embrassant sur la tête. Elle pleurait, mais Bhaal doutait fortement que ce soit de tristesse. Il la garda tout de même contre lui pendant un moment, lui caressant la tête lui susurrant de douces paroles.

"Je t'aime, et je te promet à nouveau de ne jamais t'abandonner et de toujours être là pour toi. "

Il ne se rappela qu'il lui avait préparé une tisane qu'un long moment plus tard, la câlinant toujours. Sa joie et le plaisir de la sentir dans ses bras lui avait fait oublier complètement le passage du temps. Elle devait avoir suffisamment refroidi et bien infusé. Et peut être même trop. Il fit glisser un doigt sous le menton de la druidesse pour la déloger délicatement de son cou et la faire le regarder puis la regardant tendrement de son regard maintenant d'un particulièrement rose vif, qui aurait pu lui rappeler le souvenir d'un certain tutu, il déposa un baiser sur les lèvres de celle qu'il aimait et lui tendit sa tasse de tisane:

"Tiens, ca a du trop refroidir et un peu trop infuser, mais il faut que tu boive sa. J'aimerai pas que ma.. Pe..Petite amie ne tombe malade."

Il avait rougit violemment lorsqu'il avait dit à haute voix que Kazhenn était maintenant sa petite amie. Utilisant sa marque de feu, il raviva les flammes du feu afin de l'aider à ses réchauffer et la serra un peu plus contre lui. Il espérer pouvoir rester ainsi pendant aussi longtemps que possible, car rien n'était mieux que la douce étreinte d'un être aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 9 Aoû - 23:27

Kazhenn n'avait pas réussi à parler, alors, elle avait alors fait ce qu'elle avait pu pour lui répondre. Elle l'avait alors pris des ses bras la serrant doucement contre elle alors que ses lèvres étaient venu se posées sur celles de l'homme. Bien sur, il y avait toujours une certaine timidité dans ce baiser. La renarde était ensuite venu logé son visage dans le cou de l'homme. Ce dernier la serra au creux de ses bras et elle frissonna doucement contre lui. Elle sentit alors Bhaal lui poser un baiser la tête et elle frissonna encore une fois alors que les larmes commençaient à rouler sur ses joues. Doucement, il se mit à lui caressant la tête. Il lui avait alors soupiré qu'il l'aimait et qu'il lui promettais encore une fois de ne jamais l'abandonner et de toujours être là pour elle. Elle rougie alors assez vivement et se blottir un peu plus contre lui, se mettant à ronronner doucement contre lui. Elle aurait pu rester longtemps ainsi contre lui. Encore une fois, il lui fallu plusieurs tentatives avant de réussir à souffler quelques mots, à voix basse :

"Moi aussi... Et... Et je promet d'essayer de faire un peu plus attention à moi... pour te rassurer..."

Cependant, à peine avait-elle fini de parler qu'il la fit reculer un peu son visage. Son regard, vert, était maintenant posé dans celui de l'homme... Ils étaient roses... malgré elle, un léger sourire avait étiré le coin de ses lèvres. Puis, il l'avait embrassé et ses joues s'étaient alors teintées d'une magnifique teinte rosée. L'homme lui avait ensuite tendu la tasse et elle l'avait récupérer au creux de ses mains. La tasse était un peu tiède, mais ça devrait être bien comme ça. Bhaal lui avait demandé de la boire parce qu'il ne voudrait pas que sa petite amie tombe malade et elle avait violemment rougie, surtout que son rougissement montrait bien la portée de ses paroles.

"Je... Je ferais le nécessaire pour ne pas avoir à t'inquiéter... Ou pas trop longtemps en tout cas..."

Elle avait vu qu'il avait ranimé le feu et elle avait légèrement sourit avant de porter la tasse à ses lèvres. Le goût... elle ne connaissait pas ce goût... Si elle connaissait pas tout les goûts, au moins, elle connaissait leurs effets. Kazhenn le sentit encore une fois la serrer contre lui et elle bougea légèrement pour pouvoir coller son dos contre l'homme autant qu'il était possible de le faire. Ainsi, elle finit de boire la tisane qu'il lui avait préparé, buvant lentement, à petites gorgées. Cela lui faisait du bien... comme si quelque chose parvenait à la réchauffer au delà de ce qu'elle avait sur le dos, cette couverture. Elle ferma les yeux quelques instants, laissant la tisane se faire doucement assimilée par son organisme... Une certaine chaleur commençait doucement à se répandre dans son corps, cela lui faisait le plus grand bien... Une fois la tasse terminée, elle l'avait simplement reposée au sol près d'eux, venant à nouveau poser sa joue contre l'épaule de l'homme.

"Tu... tu as utiliser quoi comme plante ?"

Lui demanda-elle en reniflant légèrement. Puis, elle ferma les yeux, gardant cette joue posée sur le torse de l'homme alors qu'elle continuait encore à ronronner contre lui. Elle se sentait bien là... Elle aurait pu y rester des heures et des heures sans jamais chercher à se plaindre... Elle rougit alors que sa mains alla chercher celle de son petit ami, leurs doigts s'entrecroisant silencieusement alors qu'elle soupirait d'aise. Oui, elle se sentait vraiment bien tel qu'elle était installée et elle n'avait pas vraiment envie de bouger...  Et elle ronronnait, encore et toujours, frottant doucement sa joue contre le torse de Bhaal sans même qu'elle ne semble vraiment compte de ce qu'elle était en train de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 10 Aoû - 16:34

Bhaal et Kazhenn étaient resté un moment dans les bras l'un de l'autre. Celle ci avait d'ailleurs rougi lorsqu'il lui avait promis de rester avec elle, de ne pas l'abandonner, ce sur quoi elle avait elle aussi promit, rajoutant qu'elle allait aussi prendre soins d'elle. Cette promesse faisait vraiment plaisir à Bhaal. Il savait que Kazhenn n'aimait pas s'occuper d'elle, même si il ne savait pas vraiment pourquoi. Le fait qu'elle accepte de s'occuper ne serait-ce qu'un peu mieux d'elle avait une signification profonde.

Le jeune homme avait ensuite évoqué qu'il fallait boire la tasse d'infusion qui refroidissait et elle avait accepté en rougissant lorsqu'il avait dit à la jeune femme qu'il ne voulait pas voir sa petite amie malade. Elle avait donc bu la tasse après avoir été relâché de son étreinte par Bhaal qui ne souhaitait pas la déranger pendant qu'elle buvait, et elle était venu coller son dos contre lui autant que possible. Ayant terminé de siroter sa tisane dans les bras du mage, elle déposa la tasse et posa sa joue sur l'épaule de celui ci, et lui demanda en le reniflant ce qu'il lui avait donné à boire comme plante.

Puis elle avait glissé doucement contre lui, fermant les yeux, et venant ronronner sa joue maintenant collé à sa poitrine. Bhaal trouvait son comportement quelque peu étrange, ou surtout pas aussi timide je d'habitude, mais il mis ça sur le dos du fait qu'il venait juste d'avouer leur amour. Et il fallait avouer qu'il appréciait le contact de la jeune femme et n'allait donc certainement pas rechigner. Elle lui avait ensuite pris la main, entrecroisant leurs doigt, et soupirant d'aise alors qu'elle se frottait toujours la joue contre son torse. Passant sa main sur le ventre de la renarde et la tirant un peu plus contre lui, il lui répondit:

"Uniquement du gingembre, j'en avait acheté lorsque nous somme allé en ville. Du gingembre frais. Si je me souviens bien, il a dès propriété anti bactérien, anti virale, et de tonifiant. Mais attends, je vais reverifier tout ca."

Les oreilles de la Kitsune lui chatouillait le menton, et il avait envie de l'embêter un peu. Et puis il avait bien aimé la dernière fois, donc il mordilla de manière joueuse en rougissant un peu les oreilles de la renarde. Attrapant le journal de plantes de la druidesse, il l'ouvra à la page du figés ré et énonça ses caractéristiques:

"Donc, propriétés du gingembre: anti bactérien, anti viral, réchauffe le corps, stimule le système immunitaire, stimule l'appétit, diminue les problèmes d'estomac et d'intestin, apaise les douleurs musculaires et osseuse, revitalise et rend de l'énergie, aide à la convalescence, et...... Aph... Aphrodisiaque pour homme et femme...."

Il avait déglutit et fortement rougi en regardant la dernière phrase. Il avait juste lu les premières phrase et voyant que ça correspondait bien pour Kazhenn, il s'était arrêté la. Il doutait que ce soit un aphrodisiaque surpuissant, mais il s'en voulait d'en avoir donné à la jeune femme à son insu. Il était un peu inquiet de l'état de la Kitsune qui était plaquée contre lui, et même se frottant contre lui. Même si il aimait bien ca, il trouvait que c'était qu'abuser d'elle que de la laisser continuer dans cette état là et s'excuse:

"Kazhenn, je .. Je suis désolé. Je ne savais pas qu'il y avait des propriétés aphrodisiaques là dedans. Je n'avait pas lu jusqu'au bout. Tu devrais t'arrêter là avant de déraper."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 10 Aoû - 19:05

Kazhenn avait bu la tisane que l'homme lui avait préparé. Il ne doutait pas une seconde de lui et du fait qu'il ne ferait rien contre elle. Elle avait ensuite posé la tasse près d'elle pour simplement se pelotonner contre le mage. La renarde était peut être un peu trop affectueuse quand on voyait la timidité donc elle faisait preuve normalement. Elle lui demanda ce qu'il avait mis  dans la tisane et il l'attira un peu contre lui. Elle le laissa faire, l'écoutant vaguement. Cependant, il lui dit qu'il n'avait fait que mettre du gingembre... Du gingembre... Les oreilles de la rousse se dressèrent, frissonnèrent, puis se couchèrent quelques instants... Vraiment ? Elle aurait pu le lui dire, mais il voulait vérifier... et puis... Avant même qu'elle n'ai pu parler, Bhaal avait à nouveau mordiller ses oreilles. Un gémissement lui avait échapper sans qu'elle ne puisse s'en empêcher. Encore une fois, le rouge lui monta aux joues et elle sentit sa gorge s'assécher légèrement.

Bhaal avait alors récupéré le journal qu'elle tenait sur les plante et il avait alors retrouvé la page sur le gingembre et elle continua simplement de le câliner et de frotter doucement sa joue contre son torse sans vraiment avoir de contrôle quand à tout ça. Le Mage compris alors l'erreur qu'il avait fait et elle n'eut pas vraiment le courage de se dégager, restant donc simplement contre lui en ronronnant. Bhaal s'était alors excusé, se justifiant de son erreur et lui disant de s'arrêter là pour ne pas déraper. La renarde se força à contrecoeur de s'écarter de son petit ami, elle le regarda, les prunelles toujours vertes et le rouge toujours bien installé sur ses joues. Son regard était un peu brillant et elle le regarda, ses oreilles remua légèrement sur son crâne.


"C'est pour ça qu'il faut faire attention aux effets secondaires... Je ne t'en veux pas, tu n'es pas habituée à faire des tisanes et... L'erreur est humaine, n'est-ce pas ?"

Elle lui sourit, l'embrassa peut être une seconde de trop, puis, elle se força à se reculer et à s'écarter de l'homme. Elle se mordilla doucement la lèvre inférieur... Elle devrait peut être se... rafraîchir... Hum... Est-ce que c'était bien prudent au moins ? Kazhenn soupira doucement... Elle ferma les yeux quelques instants, inspirant et expirant profondément à de longue reprise avant de réaliser qu'elle tenait encore la main de l'homme au creux de la sienne. Elle sourit doucement, avec une infini douceur alors que ses oreilles frissonnaient doucement sur son crâne.

"La... dose n'est de toute façon pas assez forte pour vraiment que cela ne soit... compliquer de me reprendre..."

Même si habituellement, les tisane de gingembre était coupé par autre chose... Ne serait-ce que pour en adoucir le goût... mais ça, elle ne le lui avait pas précisé et ça ne pouvait pas se savoir bien sur. Kazhenn n'avait vraiment pas envie de s'éloigner... alors elle allait tricher et ça devrait bien se passer. La jeune femme avait alors pris sa forme de renarde et était simplement venue s'enrouler autour du coup de Bhaal. Elle avait bien chaud ainsi autour de son cou et se remis presque aussitôt à ronronner. Doucement, elle frotta son museau contre la joue de l'homme avant de lui parler - capacité qu'elle conservait apparemment sous cette forme. La Druidesse resta ainsi simplement blottit comme ça dans le coup du mage en ronronnant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 11 Aoû - 11:25

Bhaal avait câliné la Kistune, celle-ci se collant et se frottant à lui, ce qui n'était pas sans aucun effet sur le jeune homme. Il lui avait d'ailleurs mordillé l'oreille et elle avait répondu par un gémissement suggestif avant de ronronner contre lui. Tout était bien, jusqu'à ce qu'il découvre les effets "secondaires" du gingembre. La plante était en effet un léger aphrodisiaque. Et même si il était léger, au vu de la pureté de la jeune femme l'effet ne devait pas être complément négligeable. Même si Bhaal devait admettre qu'il appréciait de l'avoir contre lui, il lui dit tout de même de s'arrêter là, car elle n'était pas dans son état normal.

Kazhenn c'était donc écartée de lui à contre cœur, rougissante et le fixant de son regard maintenant vert, l'avait embrassé d'une manière prolongé, ce au quoi le mage ne résista pas le moins du monde, rougissant même un petit peu. Il avait envie de continuer à la serrer contre lui la voyant se mordre la lèvre. La voyant inspirer un bon coup et tenter de se calmer, il la laissa faire, puis lui indiqua que la dose était faible, ou tout du moins suffisamment faible pour qu'elle se reprenne sans trop de difficulté et sur ces mots, elle se transforma en renard et se percha sur ses épaules.

Il semblait qu'elle voulait échapper aux effets de la tisane ainsi que de la gêne en changeant de forme, sans pour autant vouloir s'éloigner du jeune homme. C'était mignon. La fourrure de la renarde chatouillait d'ailleurs Bhaal, et la Kitsune lui caressait la joue avec le museau en ronronnant. Rigolant, Bhaal s'adressa à son écharpe vulpine d'un air amusé :

"C'est de la triche! Je ne peux plus câliner la plus mignonne des jeunes femmes! Bon, je peux câliner un adorable renard à la place. Et tu sais, je ne suis pas contre le fait que tu me câline dans ta forme humaine dans cette état, fait juste attention à toi et sache ce que tu fait."
Lui grattouillant le menton et les oreilles, il l'attrape ensuite et la mis sur ses genoux, ses queues le chatouillant un peu trop. Queues qu'il commença à caresser d'ailleurs, continuant à lui parler "Désolé mais tes queues me chatouillait. Et comme ca je peux quand même te serrer contre moi."

Joignant la parole à l'acte, il la serra contre lui, continuant à lui caresser les queues et les peignant à la main. Elles était vraiment touffue et toute douces, ce n'était pas une sensation désagréable. Il aurait bien aimé s'en servir comme oreiller, il lui demanderai à l'occasion. En tout cas, il voulait l'embêter, il lui mordilla donc les oreilles à nouveau, dans un esprit plus joueur, en serrant la peluche contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 11 Aoû - 13:49

Kazhenn avait triché, oui, elle ne le niait pas. Elle s'était donc transformé en renarde pour mieux s'enroulé autour du cou de l'homme comme une écharpe de fourrure. Elle était vraiment bien installée pour pouvoir frotter ainsi doucement sa tête contre la joue de l'homme. Bhaal l'avait alors traité de tricheuse parce qu'il ne pouvait plus câliner "la plus mignonne des jeune femme" et, sous forme humaine, elle aurait probablement rougit assez violemment. Il lui dit aussi qu'il n'était pas contre le fait qu'elle le câline dans sa forme humaine, même dans cet état, Il lui demanda juste de faire attention et de savoir ce qu'elle allait faire... Et déjà, l'homme lui grattouillait maintenant le menton et les oreilles et elle le laissa faire, savourant les caresse joyeusement. Ses queues ondulant doucement dans son dos. Puis, le mage la souleva, la délogeant de ses épaules pour la poser sur ses genoux, et elle se roula en boule sur les genoux de son petit ami.

Puis, il se mis à lui caresser les queues et elle frissonna vivement. Encore une fois, si elle avait été sous sa forme humanoïde, elle serait probablement devenue écarlate... Là, elle sentait juste une certaine chaleur s'emparée d'elle... Elle sentit son coeur se serré en même temps que sa gorge s'asséchait... Sans trop pouvoir s'en empêcher, elle avait gémit faiblement alors qu'il lui expliquait que ses queue le chatouillaient en ajoutant que, comme ça, il pourrait quand même la serrer contre lui et elle souffla doucement contre lui alors qu'il la serrait maintenant contre lui. Et il continua encore et toujours de lui caresser les queues, ces dernières remuaient légèrement alors que la Kitsune cherchait ce qu'elle allait pouvoir lui dire pour lui expliquer...  Et gnap... le voilà qui mordait encore son oreille et elle se sentait toute chose et commençait à avoir un peu de mal à penser vraiment clairement, se disant que ce n'était pas vraiment grave, puisque c'était si agréable... Non ! Non, non, non.... Il fallait qu'elle se reprenne.


"Bha.... Bhaal... Tu... Tu sais... Tu ne m'aide pas vraiment... Si mes oreilles sont assez sensibles, mes queues le sont... au moins dix fois plus..." Elle déglutit "Tu ne peux pas me demander de faire attention et tout faire pour que je craque..."

Et Gnap... Cette fois, ça avait été à elle de lui mordiller l'oreille, faisait au mieux pour ne pas lui faire mal malgré les petits crocs qu'elle avait sous cette forme. Et il y avait toujours cette chaleur en elle... Cette chaleur qui lui donnait envie de juste rester contre Bhaal. Elle ferma les yeux, gémissant légèrement. Elle se sentait vraiment bien, mais... elle avait tellement chaut pourtant la quantité que devait contenir la tisane ne... Quelle idiote ! La quantité de gingembre n'était rien pour un humanoïde... mais pour un renard... Sans vraiment réfléchir, elle repris sa forme de Kitsune, se retrouvant assise sur les genoux de l'homme, blottie contre lui, la tête posée près de son épaule, elle avait le souffle un peu court et les joues complètement écarlates. Elle gémit légèrement et frissonna contre lui...

"Je... J'ai fait un mauvais calcul... Je... Ah..."

Elle frémit tout contre lui et frissonna, avant de se blottir un peu plus contre lui. Elle ressentait toujours cette chaleur en elle et frissonna un peu avant de relever les yeux vers lui. Il pourrait voir ses joues rouges et son regard brillant alors qu'elle vint l'embrasser, se forçant à ne pas prolonger trop ce baiser... Peut être qu'elle devrait vraiment aller un peu dans la rivière... Mais c'était courir le risque d'aggraver son état et d'être vraiment malade... et elle lui avait promis de prendre soin d'elle... Ah ! C'était plus compliqué qu'elle le pensait de tenir sa parole...

"Peut être que... Je devrais retourner me reposer au chaud en attendant que ça passe..."

Et pourtant, elle ne bougea pas une seconde, restant simplement comme elle se trouvait, tout contre le mage, son coeur battant à toute allure au creux de sa poitrine. Elle ne savait plus vraiment où elle en était pour le coup et ses queues continuaient à onduler doucement dans son dos sans qu'elle ne semble avoir le moindre contact sur ces dernières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 11 Aoû - 15:53

Bhaal caressait les queues de la renarde qui se trouvais sur ses genoux, celle ci avait d'ailleurs ému un petit son appréciatif, puis il était venu lui mordiller l'oreille. Ce fut quelques instant plus tard qu'elle révéla le secret de ses queues. Ses oreilles était des organes sensibles, cependant les queues de la Kitsune l'était bien plus encore, et pas simplement une ou deux fois plus mais plus d'une dizaine de fois plus. Puis elle lui avait sauté à l'oreille et ce fut à sont tour de lui mordiller le lobe. Un frisson des plus agréables passa dans le dos du mage qui se disait que c'était décidément aussi un des points agréables autant chez un humain qu'un hybride. Puis déglutissant elle avait rajouté qu'il ne devait pas lui dire de résister et tout faire pour qu'elle craque. Pendant un instant, cette idée lui paraissa attrayante. La faire monter en pression, avant de la forcer à résister pour son plus grand plaisir était quelque peu, sadique, le jeu aurait pu être intéressant mais l'innocence de la jeune femme le rendais beaucoup moins attrayant.

Il avait arrêté, un peu à contrecœur, de lui caresser les queues, reprenant des caresses plus classiques et la laissant se reposer un peu, même si elle semblait échapper quelques gémissements d'aise. Puis elle avait changé de forme, pour redevenir une Kistune écarlate au souffle haletant, collée contre lui et sa tête posée contre son épaule. Elle rajouta en frissonnant contre lui qu'elle avait fait un mauvais calcul puis le regard fiévreux, elle l'embrassa pendant un certain temps, plus que de raisonnable dans son état. Elle rajouta rapidement après qu'elle devait peut être aller se reposer mais elle ne bougez pas le moins du monde, restant coller contre Bhaal dont le cœur battait à tout rompre, ses joues aussi se chargeant de couleur.

Le jeune homme était à sa limite et avait fait de son mieux pour endurer les actions de la jolie druidesse, mais son baiser avait été la goutte d'eau faisant déborder le vase. Cachant sa tête dans le cou de Kazhenn, il l'embrassa à cet endroit avant de remonter lentement, passant sur sa joue, puis allant lui mordiller à nouveau l'oreille. Puis il redescendit lui faire face et répondant à sa dernière question, même si elle était réthorique:

"Tu as raison. Je ne devrais pas te dire de faire attention pendant que je tente de faire craquer. Reste simplement dans mes bras et laisse toi craquer."

Ayant à peine terminé sa phrase, il embrassa la jeune femme sur ses lèvres, le regard tout aussi brûlant que le sien. Il avait décidé de jeter la prudence au ortilles. Puis ne s'arrêtant pas la, il fit passer une main au niveau du bassin de la Kistune, l'autre se mettant derrière sa nuque, alors qu'il l'attirait contre lui, glissant gentiment sa langue entre ses lèvres, la guidant dans un baiser plus profond et langoureux que les précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 11 Aoû - 17:53

Les caresses de l'homme sur ses queues. Assez rapidement, la jeune femme lui avait alors révéler la sensibilité de ses queues. Sans pouvoir s'en empêcher, elle était donc venue lui mordillé le lobe de l'oreille. Elle ne pouvait pas savoir ce qu'il avait en tête et c'était probablement mieux ainsi pour lui. Bref, il avait maintenant arrêter de lui caresser les queues, mais c'était un peu tard pour ça... Enfin... peut être qu'elle allait réussir à  se calmer un peu maintenant. Bref, cela ne l'avait pas empêcher de reprendre sa forme hybride quand elle avait découvert son erreur. Elle ne réalisait pas non plus vraiment que l'homme aussi était assez toucher par tout ça. Elle avait parlé de s'éloigner, mais elle n'avait pas sembler en trouver la force et elle s'était simplement contenter de l'embrasser, écarlate. A partir de là, l'homme était venu niché son visage au creux son coup et elle l'avait sentit y poser un baiser qui l'avait fait violemment rougir. Ses oreilles s'étaient alors doucement couchées sur son crâne.

"Auuu..."

Souffla-t-elle simplement alors que maintenant, Bhaal remontait ses baisers jusqu'à sa joue... puis jusqu'à son oreille qu'il se remit à mordiller son oreille et elle gémit... Il le faisait exprès ma parole... Quand il revint en face d'elle, elle était tout simplement écarlate, les oreilles toujours un peu basses. L'homme lui avait dit qu'elle avait raison et il répéta de qu'elle lui avait dit avant de lui demander de simplement rester dans ses bras et de se laisser craquer... Elle le regarda un moment, penchant légèrement la tête sur le coté. Parfois, elle avait un peu de mal à le comprendre... Cependant, elle n'eut pas vraiment l'occasion de se poser des questions plus que ça. Ce fut maintenant au tour de Bhaal de l'embrasser et elle frissonna tout contre lui. Frissonnant doucement, elle sentit le mage poser une main sur ses hanches, l'autre venant se glissé dans sa nuque et elle sentit un nouveau frisson lui remonter le long du dos alors qu'il l'attirait encore un peu plus près de lui.

Elle frissonna doucement et cette fois, elle pressa légèrement sur les épaules de Bhaal, comme pour le repousser... cependant, l'homme avait glisser sa langue entre ses lèvres et elle avait frissonné. C'était un sentiment étrange que de sentir ainsi sa langue se glisser entre ses lèvres... Elle l'avait cependant laisser faire, laissant maintenant sa langue venir timidement vers celle de l'homme... Elle sentait cette étrange chaleur qui continuait à croître en elle sans qu'elle ne comprenne vraiment tout ça... Elle était complètement écarlate, mais elle avait probablement un peu de mal à bien comprendre tout ça... Ce n'était pas dans ses habitudes après tout. Ses mains glissèrent, quittant les épaules de l'homme pour maintenant l'enlacer... ce qui la fit se coller encore un peu plus contre lui, en toute logique. Le coeur battant à tout rompre en creux de sa poitrine, la renarde se laissa clairement aller tout contre lui, ses queues ondulant doucement dans son dos.

Elle devrait le repousser, oui, elle devrait... Mais c'était tellement agréable et elle aimait les sensations que cela faisait naître en elle... oui, c'était vraiment plaisant... Et elle se mis à ronronner tout contre lui, même si elle du assez rapidement interrompre le baiser, ne serait-ce que pour pouvoir respirer un minimum. Elle avait le souffle court alors qu'elle regarda l'homme. Le rouge ne semblait vraiment pas décidé à quitter ses joues pour le moment... Elle le regarda alors que, même si elle était plutôt gênée de la situation, une partie d'elle ne demandait qu'une chose : Encore. Elle revint donc tout naturellement embrasser Bhaal, sa langue venant effleurer maladroitement les lèvres de l'homme, comme pour lui demander ce encore... En attendant, elle fermait les yeux restant simplement blottit contre lui et elle sentait toujours son coeur qui se débattait au creux de sa poitrine sans trop qu'elle ne sache ce qu'elle devait faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 12 Aoû - 11:38

Serrant la jeune femme contre lui, Bhaal avait embrassé Kazhenn, commençant par un baiser dans le cou, ce qui avait fait échapper un petit cri à la jeune femme puis il était remonté lentement jusqu'au oreilles de la Kistune qu'il avait mordillé, la faisant gémir d'autre chose que de douleur. Faisant face à la renarde écarlate, il lui dit de se laisser aller et l'embrassa, tout d'abord normalement, la faisant frissonner alors qu'il la rapprochait un peu plus de lui.

La druidesse semblait vouloir légèrement résister, mais cette résistance futile fondit comme neige au soleil lorsqu'il glissa sa langue entre leurs lèvres, faisant frissonner à nouveau Kazhenn qui répondit rapidement mais timidement au baiser. C'était certainement son premier baiser de la sorte, mais elle n'avait pas fui et s'était même rapprochée de lui de son plein gré, l'enlaçant à son tour et se serrant contre lui.

Après que leur baiser ai duré quelques instants de plus que le précédent, leurs lèvres s'était à nouveau séparées alors qu'ils reprenait leurs souffles, le rouges présent sur leurs joues. Le baiser avait eu un goût fruité et légèrement sucré, très agréable qui lui faisait tourner la tête. Il voulait goûter plus de ces douces lèvres et Kazhenn ne le fit pas attendre. Leurs regards toujours plongée l'un dans l'autre, la jeune femme s'était avancée l'embrassant à nouveau. Sentant la langue de celle-ci se glisser entre ses lèvres, il répondit avec la sienne pendant un instant, avant de l'attraper sa lèvre supérieure le mordillant un instant avant de couper leur baiser le temps qu'il reprenne leurs souffles haletants avant de recommencer à embrasser passionnément ces lèvres si attrayantes.

Kazhenn était serrée contre lui, et il sentait les formes de la magnifique jeune femme contre lui, au travers de son t-shirt fin. Il décida de la taquiner un peu plus. Continuant leur baiser, il fit glisser sa main depuis la nuque de la jeune femme, sentant et suivant le tracé élégant de son corps du bout des doigts, venant caresser délicatement la poitrine de la Kistune par dessus ses vêtements pendant que son autre main faisait de même avec les queues battant dans le dos de celle ci. Il ne restait à présent qu'une seule chose dans l'esprit de Bhaal, c'était la belle Kistune serrée contre lui qu'il aimait et ses les baisers qu'offrait ses lèvres brûlante ainsi qu'un prénom qu'il ne pu s'empêcher de susurrer, haletant, à l'oreille de sa petite amie alors que ce qu'il lui restait de volonté à se contrôlais disparaissait après ce baiser :

"Kazhenn.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle coule au milieu des bois, la source...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Eternia :: Fôret du sombre-
Sauter vers: