Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle coule au milieu des bois, la source...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 0:02

Kazhenn sentait son coeur s'affoler dans sa poitrine, elle regrettait sa question, mais, cependant, elle ne regrettait aucune autre de ses actions ou de ses paroles. Elle lui avait ainsi coller un baiser sur la joue et il y avait eut un moment de silence entre eux. Un moment où la renarde se laissa gagner par le calme des alentours... En tout cas, jusqu'à ce que Bhaal ne prenne la parole. Dressant une oreille, elle l'entendait qui bredouillait, qui reprenait ses paroles... mais qui recommença tout de même à la remercier pour le baiser et, sur le coup, elle ne comprenait pas trop pourquoi... Bien sur, elle comprenait si il avait été gêné ou lui avait demander de ne pas le refaire... mais la remercier ? Enfin, il avait raison, il était plus que temps de dormir et c'est ce que ses muscles lui hurlait à corps et à cri. Le travail physique était vraiment compliqué pour son gabarit, mais elle ne voulait pas s'en plaindre, elle voulait aider comme elle le pouvait. Il lui avait alors souhaité de faire de beaux rêves et elle avait sourit avec douceur, malgré ses rougissement, puis, elle souffla simplement :

"F... Fais de beaux rêve, toi aussi. B... Bonne nuit..."

Murmura-t-elle. Cependant, avant même qu'elle n'ait finit de parler, un baiser s'était posé sur sa tête, entre ses deux oreilles... Un baiser... Kazhenn devint encore plus rouge, elle en oublia même de respirer quelques instant. Ses oreilles étaient maintenant couchées sur son crâne... Un baiser... ça, elle ne s'y serait vraiment pas attendu et elle ne savait juste pas ce qu'elle aurait pu faire. La rousse le sentit alors raffermir son étreinte sur elle, la pressant contre lui alors qu'elle était rester à distance. Un faible bruit lui avait échapper, mais elle n'avait pas chercher à se dégager. Un moment, la jeune femme resta simplement contre lui, l'esprit complètement vide et les yeux grands ouvert. Il y avait tout un tas de pensées qui lui passait par la tête, parfois calmes, parfois tourbillonnante. Parfois, elle concernait les activités de la journée, d'autre fois c'était sur ses pensées perdues... Combien de temps resta-t-elle ainsi, ayant complètement perdu toute notion du temps. Cependant, passé un temps ainsi, son esprit sombra et son front vint doucement reposer contre le torse de l'homme.

Sa nuit fut assez étrange. Pas de cauchemars, non... mais des rêves étranges, sans queues ni tête... Des rêve entre terreur et bien être... Ce ne pouvait pas être des souvenirs, c'était trop étrange... C'est peut-être cette étrangeté qui lui permirent de se reposer ainsi sans se réveiller encore une fois en sursaut. Quoi qu'il en soit, pour l'heure, ce fut assez paisiblement qu'elle ouvrit les yeux, à moitié endormit. Elle bailla et remua légèrement, cherchant à se blottir contre son ami sans même qu'elle ne s'en rende compte. Elle se sentait plus sereine que depuis... son réveil à Err'Traÿ... comme si ça allait de mieux en mieux, de jour en jour. Cependant, ce calme ne demeura que jusqu'à ce qu'elle ne se souvienne de tout ce qui s'était passer la veille au soir...


"Oh..."

Elle n'avait pas pu empêcher ce son de franchir ses lèvres... Elle avait presque encore l'impression de sentir le contact des lèvres de l'homme sur son crâne... En y repensant, ses joues s'étaient à nouveau enflammer violemment... Ça avait été assez... particulier... Bougeant légèrement, Kazhenn avait réaliser qu'elle ne pourrait pas se dégager sans le réveiller, alors, elle demeura immobile, posant simplement sa tête sur l'épaule de l'homme, guettant sa respiration en attendant que celle-ci se fasse moins régulière. Elle attendit, patiemment, puis quand elle entendit sa respiration changée, une de ses oreilles bougea légèrement et, sans qu'elle ne le réalise vraiment, ce fut toujours avec les joues un peu rouge qu'elle lui dit simplement :

"Bonjour... J'espère que tu as bien dormis..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 1:20

Bhaal avait ouvert les yeux le lendemain matin à l’aube, la renarde encore serrée tout contre lui. Alors qu’il émergeait des brumes de son sommeil celle-ci lui avait dit bonjour, lui demandant ensuite s’il avait bien dormi. Les souvenirs de la veille lui revinrent alors à l’esprit, joues rougissant de ce qu’il avait fait la veille, mais voyant que « sa peluche » ne semblait pas lui en vouloir et avait l’air plutôt de bonne humeur, il se dit que ce n’était pas si grave. Frottant sa joue contre celle de Kazhenn pour la saluer, il lui répondit en souriant :
 
« Bonjour. Oui, admirablement bien. J’avais la meilleure peluche du monde dans mes bras. » Il avait dit ça avec tout le sérieux du monde, et avait commencé à caresser la tête de la jeune femme, lui retournant la question : « Et toi ? As-tu bien dormi ? »
 
Il avait continué à la tenir contre lui, grattouillant de temps en temps ses oreilles, se disant que si elle ne s’était pas encore enfuie elle ne devait pas détester ça, et elle avait dit apprécier ses câlins lors de leur discussion de la veille. Il n’allait donc pas se priver pour la câliner de tout son saoul. Malheureusement pour lui, son ventre exprima son désaccord avec le fait de ne pas avoir été nourri la veille au soir, gargouillant alors en signe de protestation. Abandonnant ses espoirs de câlinage, il se leva et s’adressa à la Kitsune :
 
« On n’a pas mangé hier soir, je vais aller nous préparer un petit quelque chose pour notre petit déjeuné. J’espère qu’une compote t’ira. Je ne connais pas trop les fruits d’ici par contre, donc ça sera un peu du hasard. Il vaut mieux bien manger, on va avoir du boulot aujourd’hui aussi. »
 
Il attrapa des fruits, des épices qui avaient une odeur assez proche de la cannelle, un couteau ainsi que la casserole, et se dirigea vers le feu de camps qu’il ralluma après avoir remis du bois. Puis commença à éplucher les fruits, les coupant en petit dés pour faciliter la cuisson. Une fois terminé, il rajouta les épices et laissa le tout mijoter sur le feu. Attendant que la compote cuise, il était allé rapidement inspecter les fondations qu’il avait fait la veille. La surface avait séché, mais ce n’était absolument pas sec en dessous. Ils allaient devoir la faire cuire mais la surface étant relativement grande, le feu allait lui aussi devoir être tout aussi grand. Ou alors ils allaient devoir le cuire en plusieurs fois.
 
Il se rassit près du feu et remarqua que la texture des fruits était devenue plus molle. D’après ce qu’il savait, avec des pommes cela aurait dû prendre un bon quart d’heure, mais ces fruits avait à peine pris 5 minutes ? Il espérait que ça serait bon. Il retira la casserole du feu et remua, écrasant la compote et l’aérant pour la rafraichir. Une fois redevenue tiède, il retourna vers la cabane et après avoir dit bonjour à l’ensemble des familiers, il s’assit à coté de Kazhenn en prenant une cuillère de confiture puis soufflant dessus, il gouta. Voyant que ce n’était ni trop chaud ni trop froid, et que le goût était semblable à celui d’un mélange de pomme et de poire sucrée très légèrement acidulée, le tout relevé par l’épice, il lui tendit la cuillère sous le nez, faisant attention à ne pas la gêner et lui disant simplement en souriant:
 
« Goûte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 2:22

Kazhenn était donc réveiller depuis quelques longues minutes quand elle entendit Bhaal émergé de son sommeil. Elle l'avait simplement salué en lui demandant si il avait bien dormit... Cependant, avant de lui répondre, il avait frotté sa joue contre la sienne et les joues de la renarde avaient tout simplement virées à l'écarlate... Et pourtant, ce n'était vraiment pas désagréable, la preuve, elle avait bien faillit reproduire ce geste à l'identique, mais elle s'était reprise juste à temps. Pendant ce temps, l'homme la salua, lui disant maintenant qu'il avait admirablement bien dormit et elle avait alors sourit, heureuse pour lui. Il lui avait ensuite dire qu'il avait eut la peluche du monde dans ses bras et elle avait violemment rougit avant de détourner les yeux. Il lui demanda à son tour si elle avait bien dormit et elle réfléchit quelques instant.

"Je... Je crois que oui... mais... ça a quand même été une nuit étrange... mais agréable... Oui, très agréable..."

Et la voilà qui repartait à rougir... Décidément, c'était sans fin... Enfin, en attendant, il la tenait toujours contre lui et elle ne chercha pas un seul instant à s'enfuir, trop contente de se faire grattouiller les oreilles comme ça. Elle ferma les yeux, bien décidé à en profiter sans trop réfléchir à tout ça... Sauf que non... Le ventre de Bhaal protesta violemment et elle avait laisser échapper un petit rire amusé avant de se décrocher de lui plus ou moins à contrecoeur. Il parla de manger et, comme à chaque fois, elle sentit son ventre protester.

"Tu sais je n'ai... pas très faim..."

Oui... pas faim... c'est vrai qu'il l'avait fait manger la veille... de ce qu'elle se souvenait en tout cas... C'était des repas plus régulier et probablement plus consistant que ce qu'elle avait pu faire jusqu'à maintenant. Elle le laissa tout de même faire, fouillant dans son sac pour voir quel tenue elle pourrait mettre pour travailler... Apparemment, celle de la veille n'avait pas été une bonne idée... Peut-être, simplement garder ce qu'elle avait sur le dos ? Après tout, c'était quelque chose d'assez simple et sobre. Après quelques instants comme ça, elle réfléchit, se passant doucement une main dans la nuque... Elle se souvint de ce qu'il lui avait dit la veille... Il faudrait faire cuir l'argile... Elle venait de repenser à la flamme qu'elle avait fait apparaître en ville... Peut-être qu'elle pourrait faire quelque chose à ce niveau-là ? Elle se doutait que ce ne serait pas simple, puisqu'elle n'avait jamais vraiment déclencher ce feu volontairement, mais elle pouvait au moins essayer.

Elle était complètement plongée dans ses pensées quand quelque chose fit irruption dans son champ de vision... Une cuillère de compote... Le repas que Bhaal avait cuisiné... Si il cuisinait pour elle, elle ne pouvait pas vraiment refuser de manger, n'est-ce pas ? Kazhenn le regarda une seconde, alors que ses oreilles remuaient doucement sur son crâne. L'homme lui demanda alors de goûter et elle avait alors regarder le contenu de la cuillère avant de soupirer : Elle n'avait vraiment pas faim, mais elle voulait quand même lui faire plaisir. Elle avait alors avancé sa tête pour goûter ce qu'il avait préparer. Elle savoura simplement cette cuillère, la goûtant par la même occasion. Elle avait alors sourit :


"C'est bon !"

Elle eut envie de le taquiner un peu, mais elle n'avait pas eut le temps de rouvrir la bouche que, maintenant, Kin s'immisçait dans leurs esprit alors qu'il les regardait, assis un peu plus loin dans la zone :

*Comme c'est mignon, on dirait presque un petit couple de jeunes mariés !*
"Kin !"

Kin s'éloigna avec une sorte de petit rire et surtout, avec de petit saut joyeux... Oui, il semblait vraiment s'amuser... Kazhenn quand à elle avait à nouveau eut un rougissement assez violent et elle détourna les yeux, assez mal à l'aise... La renarde était à nouveau assez nerveuse, pourquoi est-ce que Kin parlait de couple ? Elle ne comprenait pas vraiment... Elle avait alors déglutit légèrement avant de chercher à changer de sujet maintenant, elle en revint donc à leur chantier :

"Bhaal... Pour la base... tu avais parler de peut-être brûler... Je me disait... Enfin je veux dire ce... Ce Kitsunegi... Je sais que je ne le contrôle pas, mais je me disait... Peut-être que... ça pourrait aider à aller plus vite, non ?"

Elle ne savait pas, alors elle lui proposait, même si c'était toujours sans vraiment le regarder... toujours avec cette nervosité et cet espèce de malaise en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 11:29

Kazhenn avait dit qu’elle n’avait pas très faim mais Bhaal venait quand même de tenter de lui donner à manger en lui tendant la cuillère de confiture. Elle avait hésité en soupirant avant de tout de même goûter ce qu’il lui avait préparé, lui répondant ensuite en souriant, disant qu’elle appréciait. Mais à peine avait-elle fini de dire cela qu’un certain renard à neuf queues particulièrement espiègle venait se moquer en disant qu’il était mignon à ressembler à des jeunes mariés. Comprenant où il voulait en venir, le jeune homme rougit imperceptiblement. Décidément, ce renard cherchait il à jouer les entremetteurs ?
 
La Kistune avait crié contre le Kin puis elle déglutit à la remarque de son familier avant de tenter de changer de sujet, ce que Bhaal laissa faire. Elle avait une idée, peut être pourrait-elle utiliser son feu de renard, le kitsunebi, pour faire cuire plus rapidement et facilement la fondation qu’ils avaient édifiées la veille. Voyant que Kazhenn semblait toujours perturbée par la remarque de Kin, il lui gratta les oreilles réfléchissant un instant avant de lui répondre :
 
« Oui, cela devrait être faisable. A condition que tu arrives à contrôler ton feu et que tu ais assez de magie, mais oui ça serait utile. » Continuant de la grattouiller en souriant pour la remercier de son idée, il continua : « Il faudrait juste faire quelques tests pour être sûr, mais à moins que tu n’arrives à transformer l’argile en lave ça ne devrait pas poser de problème. Après, même si tu n’arrives pas à faire cuire de grands objets, ce n’est pas grave, j’avais prévu qu’aujourd’hui on allait préparer des tuiles pour le toit. C’est relativement simple à faire. Mais ça risque aussi de prendre longtemps alors autant commencer pendant qu’on ne peut pas encore faire les murs. Je vais chercher de quoi faire et on se retrouve devant les fondations ? »
 
Il se leva et quitta la cabane, puis alla chercher une bonne masse d’argile qu’il ramena à côté des fondations, puis il chercha une pierre à peu près plate suffisamment large. Puis il ne s’assit pas très loin des fondations et se tourna vers Kazhenn, continuant ses explications :
 
« Le plus simple serait de faire un moule, et ça permettra en même temps de tester ton kitsunebi. Je vais rapidement faire le moule pour les tuiles, et tu tenteras de le cuire. S’il n’y a aucun problème je te montrerai comment faire des tuiles et tu essayeras de faire cuire les fondations. Sinon, on fera cuire le moule dans le feu. Les tuiles seront de toute façon cuites au feu pour éviter que tu ne te fatigue trop. »
 
Commençant par déposer un gros pâté d’argile sur la pierre, il la façonna en un bloc relativement rectangulaire dont il aplanit soigneusement la surface à l’aide d’un couteau, puis il creusa une petite rigole au centre. Puis pris de nouveau de l’argile et la rajoutant sur les bords, il la fit monter un peu plus haut formant des murs dépassant de la surface qu’il avait faite auparavant et, toujours avec son couteau, il lissa l’intérieur et le dessus desdits murs. Se levant, il regarda Kazhenn et lui indiqua ce c’était bon :
 
« Voilà, il reste juste à tester. Après je te montrerai comment faire les tuiles et je préparerai un second moule. Oh ! Il faudra aussi de la poudre d’argile cuite pour aider au démoulage, il suffit juste de cuire de l’argile et la broyer. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 13:24

Kazhenn avait quand même manger cette cuillère que l'homme lui proposait, mais Kin avait voulu leur faire des farces, cependant, on ne pouvait pas vraiment dire que la renarde se soit laisser faire, lui faisant un reproche avant de très rapidement changer de sujet pour en revenir à la construction d'un refuge plus... durable. Bhaal lui avait alors encore une fois grattouiller les oreilles... Décidément, elle y prenait goût et elle laissa un petit sourire se poser sur ses lèvres. Elle lui avait alors proposer d'essayer d'accélérer leur travail avec son Kitsunebi... même si cette capacité était encore une découverte pour elle. L'homme pensait que ce pourrait être faisable si elle arrivait à se contrôler... La rousse avait alors regarder ses mains. Elle pouvait toujours essayer, n'est-ce pas ? En la grattouillant encore et toujours, il lui avait dit qu'il faudrait faire quelques tests pour être sûr et elle avait hoché la tête. Cependant, il lui semblait impossible de changer l'argile en... lave comme il disait. Elle ne s'en voyait pas capable. Il lui avait ensuite expliqué ce qu'il comptait faire ce jour-là. Il lui donna alors rendez-vous devant les fondations. Alors qu'il s'éloignait, elle se mordit cependant la lèvre avant de prendre la parole :

"Je... je ne m'inquiète pas trop. Il semble que... Je ne sait pas si c'est dû à ce monde ou pas, mais... Il semble que je puisse me régénérer assez rapidement. Enfin... on verra bien le moment venu."

Kazhenn soupira doucement et se passa une main derrière la nuque. En sortant de la cabane, elle vit la chimère qui continuait à fixer Bhaal avec une certaine agressivité, alors elle soupira et décida de lui accorder quelques instants, lui grattouillant doucement la crinière avant d'aller rejoindre son ami. Cependant, ce fut à ce moment qu'elle s'aperçut que Flocon et Shade avaient trouver un nouveau terrain de jeu : les fondations. Cependant, ils n'étaient pas seuls, il y avait une petite renarde qui jouait avec eut. La rouquine s'élança alors et attrapa cette dernière par la peau du coup, ce qui eut l'air de profondément la vexer.

"Shade ! Flocon ! Vixy ! Allez jouer plus loin vous voulez ?"

Vixy ? Mais quand et comment était-elle arrivée ? Kazhenn regarda la boule de poil qu'elle tenait maintenant dans ses bras et soupira. Le principal était qu'elle soit là, n'est-ce pas ? Elle l'avait alors reposer au sol, la laissant filer avec ses comparses, espérant qu'ils ne feraient pas trop de problème. La rousse retourna ensuite près de son ami qui lui expliqua ce qu'il attendait d'elle. Elle soupira et le laissa faire, puisqu'il avait déjà commencer, mais elle s'assit près de lui et le regarda, la tête légèrement penchée sur le coté.

"Bhaal... Tu n'as pas manger... c'est toi qui disait qu'il fallait manger un morceau avant de commencer. Tu devrais aller manger un morceau pendant que j'essaierai de faire cuir ce moule... "

Elle le regarda travailler en attendant, ne se doutant pas une seule seconde que son trio de canailles étaient en train de tourner autour de la compote, avec l'envie de se partager le plat... Oui, il ne fallait pas oublier qu'ils étaient particulièrement gourmands tout les trois. Il faudrait probablement qu'il lui rappelle tout ça et, en voyant le regard de la jeune femme, c'était évident qu'elle n'avait pas réussit à le suivre jusqu'à bout... Elle allait cependant commencé avec ce qu'il lui avait plus ou moins dit. Elle avait alors cherché à concentrer son esprit sur cette chaleur qu'elle avait ressentit en elle la veille... Jusqu'à ce que le feu ne se manifeste. Il était peut-être un peu timide, mais au moins, il était présent. Maintenant, il fallait juste rester suffisamment concentrer pour laisser cette flamme se consumer et cuir ainsi ce moule que l'homme avait préparé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 15:51

Bhaal avait était surpris lorsque Kazhenn avait gentiment engueulé les trois familiers qui jouaient sur les fondations à peine sèches. Humm ? Trois familiers ? Effectivement il y en avait un troisième, ou une troisième plutôt, au vu du nom. Vixie, c’était ? Elle avait d’ailleurs sauté dans les bras de Kazhenn qui l’avait rapidement reposé au sol pour qu’elle retourne jouer avec les deux autres boules de poils.
 
Bhaal ayant fini le moule, elle lui avait dit qu’il ferait mieux aller manger car bien qu’il lui eût dit qu’il devait se sustenter avant de travailler il avait été perturbé par le commentaire de Kin qui l’avait fait complétement oublier de s’occuper de lui. Voyant que Kazhenn se concentrait pour contrôler son Kistunebi, il retourna à la cabane sans la déranger et ramassa la casserole avec la cuillère et la confiture encore dedans. Il avait eu de la chance que la compote soit encore intacte avec toute les adorables mais gourmandes bestioles qui se trouvaient dans le coin.
 
Prenant la cuillère pleine de compote, il mangea une bonne moitié du contenu de la casserole avant d’être rassasié. Puis une pensée le frappa, ils avaient utilisé la même cuillère. Espérant que Kin ne l’avait pas vu, il sortit de la cabane, emmenant avec lui son grimoire et la casserole encore à moitié pleine.
 
Retournant aux cotés de la druidesse qui tentait de son mieux pour contrôler le feu, il s’assit et ouvrit son grimoire en faisant attention de ne pas perturbé la concentration de la jeune femme. Regardant ou elle en était avec la cuisson, il remarqua qu’une grande quantité de vapeur s’échappaient de la poterie, mais qu’elle ne se fissurai pas. C’était une bonne chose car cela avait été une de ses craintes, en ne la laissant pas sécher au préalable. Cela lui avait donné une autre idée. Au vu des capacité de cuisson du pouvoir de Kazhenn, ils allaient sans problème pouvoir faire cuire des briques, ce qui serait certainement plus pratique que de faire de simples tas d’argile et de terre pour les murs.
 
Mais il ne voulait pas laisser tout le travail de cuisson a la jeune femme. Bhaal se disait qu’avec un peu de chance, le grimoire allait peut-être contenir des runes ou des sorts qui l’aideraient. Il ne comprenait toujours pas ce qui était marqué dans le grimoire, mais il reconnaissait au moins l’agencement des signes qui devait servir d’alphabet. A première vu il s’agissait d’un langage qui avait la même structure que les langues occidentales. Ecriture de gauche à droite avec un certain nombre de lettres formant des mots, même si la structure des mots lui paraissait bizarre. Il lui faudrait certainement des mois pour arriver à ne serait que commencer à déchiffrer cette langue.
 
Cependant ce n’était pas le texte incompréhensible qui l’intéressait, c’était les schémas qui l’accompagnaient. Certes, la grande majorité des schémas étaient très compliqué et associés à des pavés de texte inintelligibles, mais il y avait quelques dessins au début de l’ouvrage et certains de ceux-ci lui rappelaient quelques choses, mais il n’arrivait pas à s’en souvenir. Il chercha quelques instants et il eut une illumination. C’étaient des Marques ! Ces sorts qui étaient des runes primitives ayant un effet très limité.
 
Il y en avait beaucoup plus dans le grimoire que dans le jeu, ce qui voulait dire qu’il allait certainement en trouver une liée au feu. Heureusement pour lui, de petites illustrations accompagnaient les Marques, aidant à comprendre leur fonctionnement et le schéma des Marques était clair, des flèches indiquaient la direction de leur construction et il y avait un symbole à coté de chaque flèche, certainement un nombre. Il avait donc juste à essayer.
 
Totalement concentré sur sa tâche, il prit un morceau d’argile et l’aplati avant de prendre un petit bâton et de graver une des Marque du grimoire qui avait ce qui semblait être un symbole ressemblant à une flamme comme illustration pour sa fonction. Puis se servant de la gravure comme model, il fit suivre à son énergie magique le chemin indiqué. Il recommença plusieurs fois, certaines fois il n’avait pas réussi à suivre correctement le chemin tracé, et les reste du temps cela n’avait simplement pas fonctionné, certainement à cause d’un ordre erroné dans le tracement du flux de magie.
 
 Puis il avait réussi. Il avait senti la magie se faire absorber pas la Marque alors qu’une vive flamme avait recouvert la pièce d’argile. Il la regarda pendant quelques secondes la voyant devenir blanche à cause de la chaleur puis il sentit la fatigue peser sur lui. Le flux de magie dans son esprit s’était épuisé, et alors qu’il tentait de se levait il s’écroula, sombrant dans l’inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 19:57

Kazhenn soupira doucement. Shade, Flocon et Vixy étaient de vrais petites terreurs... Mais elle les adoraient, comme pour tout ses familiers. La rousse n'avait pourtant pas eut beaucoup de temps pour s'occuper d'eux... et puis, ils semblaient très bien se débrouiller comme ça. Ils n'avaient pas vraiment besoin d'elle, ils étaient juste attaché à elle comme elle était attachée à eux... et à ses amis... Ses amis... Elle ne savait plus si elle en avait eut d'autre, par contre, elle savait que Bhhal était le seul ami humanoïde dont elle se souvenait à encore faire partie de sa vie... avec Tréant... mais ce n'était pas pareil avec l'homme... Elle détourna légèrement les yeux. Peu importe. Elle se contenta simplement de faire ce que qu'elle avait promis d'essayer. Elle alluma alors son Kitsunebi et se concentra autant que possible pour que le feu ne lui échappe pas... ni ne s'éteigne d'ailleurs.

L'une de ses oreilles frissonna alors qu'elle l'entendait qui s'éloignait d'elle, cependant, elle ne perdit pas sa concentration. Elle en était capable... ou en tout cas, elle voulait en être capable. Il se passa quelques minutes, puis elle perçu encore un bruit, elle ne s'inquiétait pas plus que ça, se doutant que c'était l'homme qui venait la rejoindre. La jeune femme tourna alors les yeux vers lui une seconde en lui adressant un sourire avant de se reconcentrer sur le contrôle de cet étrange feu. La jeune femme ne parvint pas plus que ça à se concentrer pour maintenir encore une fois son feu renard...

Kazhenn arrivait de plus en plus à contrôler ce feu... En fait, ça ne lui semblait même pas si compliquer... Mais il fallait bien avouer qu'elle commençait à se sentir un peu fatiguée, mais ça allait, juste qu'elle n'avait pas... "consommé" autant d'énergie magique d'un coup depuis son Réveil... Encore une fois, plus elle maintenait son Kitsunebi, plus ça lui semblait facile de le faire. Curieuse, elle changea légèrement de position pour voir ce que son ami faisait. Elle compris qu'il tentait de faire des runes à tâtons... Elle ne savait pas si c'était vraiment une bonne chose, mais elle ne s'opposa pas à son test, se contentant de le regarder faire, laissant un petit sourire se poser sur ses lèvres...

Combien de temps passa pendant qu'elle... jouait les fours et que lui s'entraînait à essayer de faire des runes... mais elle le vit finalement réussir et eut un sourire qui s'installa sur ses lèvres alors qu'elle se réjouissait pour lui... sauf que les choses ne se passèrent pas aussi bien que ça. Bhaal semblait ne pas se sentir très bien, elle allait le questionner quand il se leva... et s'effondra. Kazhenn laissa échapper un cri et relâche son contrôle sur le feu qui s'éteignit aussitôt. La rousse ne s'en soucia pas plus que ça et elle se rua purement et simplement vers son ami, vérifiant un moment son état de santé... Il n'avait pas l'air particulièrement mal... Peut-être de la fatigue ou... Elle baissa les yeux sur le grimoire... Peut-être qu'il avait usé de trop de son énergie magique... La rousse réfléchit à toute allure, puis, elle le fit s'allonge tranquillement, veillant à ce qu'il aille bien... Rougissante, elle posa la tête de l'homme sur ses genoux après s'être assise. Elle s'inquiétait vraiment pour lui et elle lui passa doucement sa main dans les cheveux de l'homme, les chassant de son visage alors qu'elle continuait à réfléchir à toute allure. Une légère migraine pointait, mais ce n'était pas bien problématique. Elle avait une idée sur ce qu'elle pourrait faire, mais...

Non... Pas de mais... Il fallait qu'elle essai, même si ses réserves magiques n'était pas au plus élevé. Continuant de lui passer doucement une main dans les cheveux, elle se concentra pour essayer de lui redonner un peu de son énergie magique, elle était sûre d'en être capable... Pourquoi et comment ? Ça, elle n'en savait rien, mais si elle arrivait à faire en sorte que son ami aille mieux, elle ne demandait pas plus. En attendant, la renarde continuerait jusqu'à se sentir un peu faible et même au delà de ça, elle resterait à passer une main dans ses cheveux sans même y penser. Elle attendit simplement qu'il reprenne conscience, vraiment inquiète pour lui, même si elle savait maintenant qu'il ne courrait pas de réel danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 3 Aoû - 23:19

Il fut réveillé par le sentiment d’un courant frais venant de derrière lui, se répandant et revigorant la rivière qui représentait son énergie magique. Se concentrant sur la source de la revigoration, il découvrit qu’il s’agissait d’une silhouette, quoique floue, qui semblait être comme un trou béant absorbant l’eau environnante. Puis il avait senti une main se passer dans ses cheveux, et il ouvrit les yeux.
 
Devant lui se trouvait Kazhenn, ou plutôt au-dessus de lui vu qu’il semblait être allongé sur le sol… Sauf tête qui semblait être posée sur les genoux de la jeune femme lui donnant une certaine vue sur les formes de celle-ci, ce qui fit rougir violement le nouveau mage mais il décida de fermer les yeux à nouveau et de profiter des caresses que lui prodiguait la kitsune. Posant sa main sur celle de la demoiselle, il lui parla afin de lui indiquer son réveil pour la rassurer mais aussi afin de lui demander de ne pas s’arrêter.
 
« Merci Kazhenn. Je… Je crois que je me suis évanoui car j’ai trop dépensé d’énergie magique. Ce n’est pas comme dans le jeu, ou tu sentais juste une légère fatigue. Mais je vais bien maintenant. Il suffira juste que je coupe l’alimentation la prochaine fois. Et merci pour le transfert de mana. Par contre, on peut rester comme ça encore un peu ? J’aime bien ça. »
 
Il profita des caresses encore quelques secondes puis afin de ne pas trop gêner la renarde il se releva doucement, faisant attention de ne pas se cogner contre la gentille renarde. Il ne manquerai plus qu’il l’assomme et il aurait l’air fin. Ou alors il aurait pu lui rendre la pareille en la faisant se reposer sur ses genoux. Se relevant il grattouilla les oreilles de la renarde pour la remercier.
 
Puis il alla regarder les résultats de leurs expérimentations. Il regarda d’abord le morceau d’argile qu’il avait cuit avec sa marque. Le sol autour avait été carbonisé par la chaleur résiduelle de la pièce mais celle-ci semblait être intacte et qui plus est semblait avoir cuit correctement. Vérifiant qu’elle ait refroidi suffisamment, il la ramassa. Elle était encore tiède au touché, donc il n’avait pas été évanoui très longtemps, un quart d’heure ou une demi-heure tout au plus. Puis il brisa le morceau d’argile. Effectivement, il avait complément cuit, sa Marque ayant chauffé correctement le morceau. Puis il se dirigea vers le moule de tuile. Il était lui aussi parfaitement cuit, et même quasiment trop. Sa surface avait été vitrifiée. Il n’osait pas imaginer la chaleur du feu de la renarde, mais c’était bon pour eu. D’un côté il mettraient moins longtemps à cuire les fondations, et de l’autre l’argile n’adhèrerai pas à la surface maintenant vitreuse. Il appela Kazhenn pour lui montrer les résultats :
 
« Regarde ! Ton feu était tellement chaud qu’il à littéralement vitrifié le moule. L’argile accrochera moins comme ça, c’est une bonne chose. Par contre, il faudra faire moins cuire sur les fondations, sinon, on aura du mal à faire les murs. D’ailleurs, maintenant qu’on a de quoi faire des moules corrects, on va en faire un pour des briques. Mais d’abord, je te montre comment faire pour les tuiles. »

Prenant une grosse poignée d’argile il commença sa démonstration : « Tu mets l’argile dans le moule, tu appuies bien pour que l’argile aille partout. Ensuite tu lisse le dessus. Puis tu démoule la brique et tu la fais cuire après avoir percé deux trous dans le dépassement en dessous. » Il se concentra et invoqua sa Marque de feu sur la tuile et quelques instants plus tard, il coupa le lien de mana lorsqu’il jugea qu’elle était cuite. « Et voilà, une tuile toute chaude. Bon, cette fois ci j’ai contrôlé un peu mieux la dépense mais ce n’est pas encore tout à fait ça. Donc voilà. Repose-toi un peu le temps que tu récupère l’énergie que tu m’as donnée, pendant ce temps je prépare l’autre moule et je commence la production. »
 
Prenant de l’argile, il commença à par créer un moule simple pour les briques. Puis il commença la production de tuiles, leur travail avançant tranquillement dans l’après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 0:41

Kazhenn continua simplement de passer une main dans les cheveux de l'homme, jusqu'à ce dernier ne finisse par se réveiller. Elle vit ses yeux s'ouvrir et fit un geste pour retirer sa main, il posa alors sa main sur la sienne et elle s'immobilisa pour le regarder et pencher légèrement la tête sur le coté. Bhaal la remercia et lui expliqua qu'il pensait s'être évanouit pour avoir dépenser trop d'énergie magique. Il parla encore du jeu et elle ne dit rien, c'était un peu compliqué... Il lui expliqua qu'il lui suffirait de couper l'alimentation... Et il l'avait aussi remercier pour le transfert de mana avant de lui demander de rester encore un peu. La renarde avait alors violemment rougit, puis, elle avait laissé un petit rire lui échapper... Puis, elle avait recommencé à doucement passer sa main dans les cheveux de l'homme, des gestes pleins de douceur. Il aimait ça ? Elle se fit la remarque qu'il était un peu comme un chat à chercher des câlins comme ça...

La jeune femme poursuivit donc un moment ses caresses, se disant que cette situation était vraiment plaisante et qu'elle pourrait probablement continuer longtemps. Finalement, l'homme se leva et la renarde le laissa faire, restant simplement assise dans un premier temps. Finalement, elle s'était levé elle aussi et avait chassez la tête de son pull et de sa jupe avant de rejoindre son ami. Il commença maintenant à s'activer près de l'endroit où ils avaient travailler l'argile. Quand l'homme lui demanda de jeter un oeil, elle fit purement et simplement ce qu'il lui demandait... C'était vraiment son feu qui avait fait ça ? Elle avait du mal à le croire... Au moins, Bhaal lui assura que c'était une bonne chose, alors tant mieux. Il ajouta alors qu'il faudrait moins faire cuire les fondations et elle se mordilla un moment la lèvre avant de reprendre la parole, doutant un peu de ses capacités alors qu'elle annonçait simplement d'une voix douce :


"Je... Je... D'accord... Si je m'en occupe, il faudra que tu restes près de moi et que tu me dise quand que je devrais m'arrêter dans ce cas... Je n'ai pas encore beaucoup de connaissance quand à cette capacité... Je ne la connaissait même pas avant hier..."

Elle plissa doucement le nez puis soupira. Elle avait beaucoup de choses à apprendre... En attendant, il lui montrait maintenant comment faire les tuiles, lui indiquant chaque étape du processus et elle fit de son mieux pour l'écouter, mais ce n'était vraiment pas le plus simple... Elle avait l'impression de déjà avoir oublier les trois quart de ce qu'il lui avait déjà expliquer de la marche à suivre. Quand il eut terminé, elle soupira et vint simplement se pincer l'arrête du nez sans trop savoir quoi dire ou faire... Puis, elle finit par simplement lui dire d'une voix un peu gênée.

"Je... Je crois qu'il va falloir que tu me réexplique tout ça à plusieurs reprises... J'ai... un peu de mal à comprendre les différentes étapes de la marche à suivre..."

Cependant, il lui avait conseillé de se reposer et elle n'allait pas refuser ce fait après lui avoir sacrifié une part de sa propre énergie magique. Elle resta cependant près de lui, le regardant faire avec ses oreilles qui remuaient doucement sur son crâne. Et puis, dans son dos, ses queues s'étaient agitées légèrement alors qu'elle regardait simplement son ami... Ils avaient encore du travail, cependant, une bouffée d'espièglerie s'empara tout à coup de la renarde qui se rapprocha ensuite du bord de la rivière et fouilla un moment dans l'eau. Elle savait ce qu'elle cherchait, elle en avait déjà vu dans les alentours. Elle trouva finalement ce qu'elle cherchait et arracha une sorte d'algue dont le contact était assez froid. Kazhenn se glissa ensuite dans le dos de l'homme, puis, un sourire espiègle sur les lèvres, elle glissa l'algue dans le dos de l'homme... sous son T-shirt... avant de partir en courant aussi loin qu'elle le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 1:44

Bhaal était en train de faire les tuiles pour le toit de leur nouvelle bâtisse. Cela faisait un certain temps qu’il avait commencé à faire les tuiles à la chaine. Il en était actuellement à un peu plus d’une vingtaine. Il les avait d’ailleurs utilisés pour calculer approximativement le nombre dont il en aurait besoin. Il allait lui en falloir quelques centaines mais au vu de la vitesse à laquelle il les faisait il allait rapidement atteindre le nombre requis.
 
Un autre point faisait plaisir à Bhaal. Il maitrisait de mieux en mieux sa Marque de feu. A chaque essai, le tracé devenait de plus en plus fin et de plus en plus précis, diminuant la consommation de mana même si c’était encore loin d’être parfait. De même, avec l’entrainement, il arrivait à invoquer le sort plus rapidement à chaque fois. Il mettait encore quatre ou cinq secondes à le lancer mais c’était mieux que la minute qu’il avait mis lors de la première fois.
 
Kazhenn quant à elle était partie se reposer un peu après avoir quasiment épuisé son énergie à la rendre au jeune homme. Mais il semblait qu’elle avait du mal à suivre ses explications et qu’il allait devoir lui réexpliquer tout cela à son retour.
 
Puis il avait senti quelque chose de froid et de gluant se glisser dans son cou puis son dos. Se retournant brusquement il vit la renarde qui partait en courant, ses queues s’agitant derrière elle. C’était donc la coupable. S’élançant après la druidesse avec pour intention de se venger, il cria en rigolant : « Kazhenn, revient-ici ! »
 
Puis s’en était suivi une course effrénée qui se termina près de la rivière lorsque Bhaal la rattrapa. L’attrapant et la serrant contre lui afin d’éviter qu’elle se débatte, il se dirigea dans l’eau, faisant attention de ne pas lui faire mal. Et il s’était ensuite immergé pendant quelques instants, la tenant toujours dans ses bras, afin de la tremper de la tête aux pieds en représailles puis il la déposa délicatement sur la berge. Il lui laissa un petit instant pour la laisser respirer et penser que c’était fini puis il lui chatouilla les cotes. Il n’allait pas la laisser s’en tirer à si bon compte.
 
Riant aux éclats, il continua à la chatouiller jusqu’à ce qu’elle crie grâce et continua encore un peu histoire de faire bonne mesure. S’emportant dans le moment, il mordilla très légèrement les oreilles vulpines qui s’agitaient pour terminer de "punir" l'espiègle renarde. Puis décidant d’arrêter, il s’allongea sur le dos à coté de sa victime, l’euphorie du moment encore présente alors qu’un grand sourire s’étendait sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 2:53

Kazhenn s'était laisser aller à une farce enfantine, ne réfléchissant pas vraiment à ce que cela pourrait provoqué. Elle avait alors collé une sorte d'algue dans le dos de l'homme avant de filer en quatrième vitesse. Dans son dos, elle entendit Bhaal lui demander de revenir tout en riant et elle n'en fila qu'encore un peu plus vite. Elle riait, amusée par ce jeu ma foi assez enfantin. La renarde courait, cherchant à lui échapper en riant, ses queues remuant rapidement dans son dos. Cependant, les bras de l'homme avait finit par se refermer autour d'elle et elle avait laisser échappé un petit cri. Kazhenn commença à se débattre, essayant de lui échapper, mais elle n'y parvenait pas... et puis, elle riait toujours alors forcément, ce n'était pas vraiment sérieux. Bhaal la serrait trop étroitement pour qu'elle parvienne à lui échapper d'une façon ou d'une autre.

Mais au delà de cette petite bagarre amicale, la renarde réalisa bien vite qu'il l'emmenait vers l'eau. Elle essaya à nouveau de se débattre, mais ça ne marchait pas vraiment, alors, quand il entra dans l'eau, elle se prépara à prendre son souffle et, apparemment, elle eut bien raison de le faire. La jeune femme était toujours plus ou moins accrochée à son ami alors qu'il les avaient fait tout les deux couler. Quand il refit surface, la jeune femme inspira une grande bouffée d'air frais. machinalement, elle avait secouer la tête, s'ébrouant comme l'aurait fait un renard. Cependant son ami ne comptait pas s'arrêter là et, au lieu de la relâcher, il commença alors à la chatouiller et elle n'avait pas pu s'empêcher de rire. Encore une fois, la jeune femme chercha à se débattre, mais elle ne parvint pas à lui échapper, juste à rire au point d'en avoir mal aux côtes.


"Arrête..."Elle riait..."Je... Je t'en... Je t'en prie..." Elle ne pouvait pas s'empêcher de rire "Je t'en supplie..." Non, c'était vraiment impossible de ne pas rire... "Je me rend... S'il... S'il te plais..."

Malgré ses supplique, il continua encore à la chatouiller avant de la relâcher. Kazhenn avait toute les peine du monde à respirer tellement elle riait... Et elle en était même venu à purement et simplement s'accrocher à lui en essayant au mieux de reprendre son souffle et son sérieux quand... GNAP... Il venait bien de... la mordre là ? Oui... Oui, elle avait bien sentit sa morsure au niveau de l'une de ses oreilles et son coeur avait louper quelques battements, la laissant purement et simplement écarlate. La rousse s'était complètement immobilisée... Il lui avait mordu l'oreille et elle ne savait plus du tout où elle en était avec tout ça... Elle était complètement perdue. Le silence... Il n'y avait plus eut que le silence alors qu'il sorti maintenant de la rivière pour s'arranger sur les rebords de cette dernière. Si Bhaal souriait comme un gosse, Kazhenn, elle, demeurait parfaitement immobile, ne sachant plus vraiment où elle en était. Il se passa quelques instant de plus durant lesquels Kazhenn ne bougea pas le moins du monde. Rappelant un geste qu'elle avait eut par le passé, elle leva une main vers son oreille, comme dans un état second.

"Je... euh... P... Pourquoi ?"

Murmura-t-elle sans vraiment qu'elle ne semble s'en inquiéter plus que ça... Ou alors, elle ne comprenait peut-être simplement pas ce qui était en train de se passer... Surtout que son visage était complètement rouge et ses oreilles étaient couchés sur son crâne, presque noyées dans sa chevelure... Pour le coup, même ses queues semblaient chercher à cacher la demoiselle, s'enroulant simplement autour d'elle pour la cacher dans leurs masses duveteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 11:57

Bhaal était toujours sur son dos à côté de la renarde lorsque la réalisation de ci qu’il venait de faire le frappa de plein fouet. Tout avait commencé lorsque Kazhenn avait glissé une algue froide et humide dans son cou alors qu’il était concentré sur son boulot avant de s’enfuir en courant. Il était parti précipitamment à la poursuite de la jeune femme et avait fini par la rattraper et à l’attraper. Puis il l’avait emmené jusqu’à la rivière et ça avait commencé à déraper. Il avait plongé avec la druidesse encore dans les bras, les trempant complétement tous les deux, puis il l’avait déposé sur la rive. Jusque-là c’était encore relativement innocent, mais il s’était « attaqué » de nouveau à Kazhenn la chatouillant sans pitié alors qu’ils étaient toujours trempés. Continuant pendant un moment, celle-ci avait avoué sa défaite, à bout de souffle riant sans pouvoir s’arrêter et le suppliant, ses oreilles de renard s’agitant sur sa tête. Il s’était alors arrêté, la jeune femme s’accrochant à lui, tentant de répandre son souffle. Et… Et…. Il avait... mordu… oui… mordu les oreilles de Kazhenn… puis il s’était simplement affalé sur le dos à côté d’elle jusqu’à sa soudaine réalisation. Ses pensées s’étaient alors complétement arrêtées alors que son visage devenait aussi rouge que le manteau qu’il avait offert la veille à la Kistune. La demoiselle rousse lui avait ensuite posé en bégayant une question qui résonna dans son esprit.
 
« Pourquoi ? »
 
Il avait été surpris par la question qui lui fit manquer un battement de cœur puis il se répéta la question plusieurs fois. Il ne comprenait pas lui-même son geste. Il avait juste vu les mignonnes oreilles de la Kitsune accrochée à lui qui s’agitaient devant ses yeux… et... il avait juste… mordu. Il n’avait pas mordu pour faire mal, au contraire et c’était là le gros du problème. Ce type de morsure… préférant éviter de continuer ses pensées, il répondu à la renarde, ou tout du moins, sa voix trahissant son état :
 
« Je… Je ne … sais pas… Je… Tes oreilles…. Trop mignonne… J’… J’ai craqué et... et… »
 
Sa voix s’étrangla et il avait encore réussi à devenir encore plus écarlate, bien que l’on aurait pu croire que c’était une tâche impossible. Ne pouvant plus supporter sa gêne, il se dirigea vers les fondations pour tenter de la dissiper par le travail. Il s’assis sur le sol, mais avant qu’il ne puisse recommencer à travailler son esprit s’était déconnecté à nouveau, perdu dans ses pensées tourbillonnantes. Il resta donc la entièrement immobile les yeux ouverts, ne remarquant pas que la pupille de ceux-ci brillait d’une très légère lueur. Cette lueur ressemblait à une masse de liquide virevoltant, dont la couleur était un mélange de brins d’un rouge léger mais vif et de brins jaunes pâles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 13:52

Kazhenn était complètement perdu, elle n'arrivait juste pas à comprendre tout ça... Et son cerveau la faisait se poser de plus en plus de question... Oui, elle avait posé la question du pourquoi, mais son esprit c'était totalement déconnecter quand à tout ça... La réponse de l'homme ne l'avait pas vraiment aidé... Déchiffrer ce qu'il avait baragouiner pris quelques minutes à son esprit perturbé... Cependant, elle n'avait pas perdu une seule teinte de son rougissement et elle sentait son coeur se serrer au creux de sa poitrine. Elle ne comprenait pas... C'était juste très très compliqué... Bhaal s'éloigna d'elle sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte, elle restait juste où elle était, couchée sur la berge, ses vêtements collés contre son corps à cause de l'humidité, mais elle n'arrivait juste pas à réfléchir. C'était vraiment compliqué de faire face à toute cette gêne et cette incompréhension qui l'empêchait un peu de penser à quoi que ce soit d'autre.

La renarde resta dans son coin, ne réalisant même pas vraiment où était son ami, ni même qu'il était pour le coup dans le même état qu'elle. Kin était toujours à distance et les regardait, un peu amusant. Il songeait probablement à se servir de tout ça pour leur jouer un tour à un moment où à un autre. Les minutes s'écoulèrent peu à peu sans qu'ils ne bougent ni l'un, ni l'autre... Puis, Zaylar et Suki reprirent leur apparence enfantine pour rejoindre la druidesse. Doucement, la tête de lion vint se frotter doucement contre sa joue, jusqu'à la ramener au moment présent... Se servant de lui comme d'un appui pour reprendre pied, Kazhenn referma ses bras autour du cou de Zaylar qui vint lui léchouiller doucement ses joues. Elle lui grattouilla un peu la tête, entre les oreilles, faisant rapidement la même chose pour Suki également. Elle soupira doucement et enfouit son visage dans la fourrure, toujours aussi gênée et écarlate pour le moment..


"Tu veux que je le morde ?"
"Non... Non Zaylar, il n'a rien fait de mal..."
"Mais il n'arrête pas de te mettre dans ce genre d'état !"
"On ssss'inquiète, Kazhenn..."
"Je... Je... ça va aller... je vous assure... Je... Je vais bien..."


Oui, elle allait bien, mais la sensation de la morsure au niveau de son oreille lui faisait vraiment bizarre, comme si elle la ressentait encore et elle ne savait plus vraiment où elle en était pour dire la vérité... Elle resta quelques instants à câliner Zaylar le temps de se remettre les deux pieds sur terre. La jeune femme soupira doucement et se passa une main dans la nuque sans trop savoir ce qu'elle allait bien pouvoir faire maintenant... Après quelques minutes de plus, elle éternua... Elle allait finir par attraper froid à rester dans ses vêtements mouillés... elle s'était alors relever, elle se sentait étrange et, quand son regard se posa sur Bhaal, elle détourna vivement les yeux, encore plus écarlate qu'elle n'avait pu l'être jusque là...

"Kazhenn ?"
"Huhum ?"
"Tu devrais nettoyer tes queues..."


Haussant un sourcil, la renarde ramena ses queues vers l'avant et remarqua quelques petites pointe d'argile, de-ci de-là... Oh... Oui... Elle n'avait pas fait attention... Ça devait être provoquer la veille... ou quelque chose comme ça... Bon... La jeune femme se mordit la lèvre, essayant au mieux de ne pas repenser à ce qui venait de se passer... Elle commença alors à laver ses queues. Pendant qu'elle faisait ça, elle sentit une sensation froide dans son dos et frissonna. Elle lissa les poils de ses queues, jusqu'à avoir terminé et qu'il ne reste plus du tout d'argile dans ses poils. Au moins, cela lui permis de se remettre les deux pieds sur terre. Elle essora comme elle le pu ses queues et finit par se relever et regarder le chantier avant de soupirer... Bah... Ils n'avaient pas vraiment avancé ce jour là non plus... Elle éternua et frissonna... Puis, toujours à s'inquiéter pour les autres comme elle le faisait, elle se dit que son ami avait déjà faillit attrapé mal l'avant-veille. La jeune femme frotta doucement son nez pour ne pas éternué encore une fois.

"Zaylar, va me chercher la couverture..."
"Mais..."
"S'il te plais..."


La chimère gronda, mais obéit alors que la renarde rejoignait son ami, écarlate et un peu tremblante. Elle dû s'y reprendre à plusieurs fois avant se poser timidement une main sur l'épaule de l'homme et elle lui parla d'un ton très intimidé :

"Bhaal... Tu es trempé... Il va... Il va falloir que tu te change... Sinon, tu vas attraper froid..."

Zaylar amena la couverture et elle la posa délicatement sur les épaules de l'homme, elle ne voulait pas qu'il soit malade. Elle le regarda un moment alors que son regard était maintenant étrangement de couleur verte... Puis, elle le laissa là, se reprendre, allant rapidement se changer pour ensuite lui laisser la place. Elle se contenta simplement de mettre sa cape rouge sur ses épaules et se changer comme elle pouvait en restant en dessous. Une fois débarrassée de ses vêtements mouillés, elle avait passé un kimono sur lequel elle conserva la cape qu'il lui avait offert. A deux ou trois reprise, elle avait éternué quand elle se changeait...  Finalement, elle ressortit de la cabane et alla allumé le feu pour tenter de se réchauffer un peu, même si elle frissonna, éternuant encore une fois. La renarde remonta sa capuche au dessus de ses oreilles et se recroquevilla simplement sur elle, près du feu. Zaylar et Kin l'avait rapidement rejoint pour la réchauffer avec leur fourrure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 16:02

L’esprit de Bhaal était complétement chamboulé.  Ses pensées n’étaient que chaos même si la jeune femme en occupait une bonne partie.  Il était resté la pendant un long moment avant que la renarde ne vienne lui déposer une couverture sur les épaules. Elle lui rappela qu’il était trempé et qu’il allait devoir se changer ou sinon il allait devoir attraper froid. Oh. Effectivement, il était trempé. Pourquoi était-il trempé déjà ? Ah, oui. Il avait sauté à l’eau avec Kazhenn dans les bras et… Tournant la tête, il avait fait face à la renarde qui venait de lui apporter la couverture et l’avait regardé ses yeux maintenant vert un instant avant de rougir de plus belle et de bafouiller un remerciement.
 
« Je.. Euh.. Merci. »
 
Puis il s’était caché sous la couverture. Il n’arrivait pas à se sortir la jeune druidesse de la tête, il fallait qu’il s’occupe l’esprit. Tentant de son mieux de se distraire, il prit de l’argile, fit une tuile, la fit cuire, le tout en un temps record et recommença. Une, deux, trois, quatre, cinq, six, Kazhenn… Et son esprit dérivant à nouveau il avait de nouveau visualisé la scène où il mordillait son oreille. N’en pouvant plus, il donna un coup de tête dans le sol meuble sans se faire mal, tentant tant bien que mal de se remettre les idées en place. Puis, se cachant sous la couverture il était retourné à la cabane, évitant à tout prix de croiser le regard de Kazhenn. Il récupéra ses vêtements de travail de la veille qui avaient séchés. Il se déshabilla, se sécha rapidement puis se changea. Avant de reprendre la couverture et de retourner près du feu que Kazhenn avait allumé, faisant de son mieux pour ne pas la regarder.
 
Tentant de se réchauffer lui aussi, il l’avait entendu éternué et n’avait pu s’empêcher de jeter un coup d’œil à la jeune femme qui était assise à quelques pas de là. La Kistune portait un très beau kimono par-dessus lequel se trouvait la cape qu’il lui avait offert. A ses cotés se trouvaient aussi Zaylar et Kin. Le tout lui donnant une apparence digne d’un mythe japonais et il n’avait pu s’empêcher de laisser échapper un compliment, bouche bée :
 
« Magnifique… »
 
Puis il s’était brusquement rappelé de la situation, ainsi que les autres situations gênantes dans lesquels il s’était retrouvé avec la jolie renarde. Son visage devenant rouge vif contrastant avec ses yeux qui virèrent au jaune pâle alors qu’il laissa échapper un râle de frustration. Il se leva se dirigeant vers un arbre qu’il attrapa à deux mains et donna un grand coup de tête dessus. Il tituba légèrement, aillant faillit s’assommer complétement puis se dirigea vers les fondations ou il reprit son travail accélérant la cadence. S’il il continuait à cette vitesse, il aurait terminé pour le soir et la douleur de son front lui permettait de se concentrer et d’éviter que son esprit divague encore vers la… ce n’était pas passé loin. Puis afin de rassurer la foule qui l’avait vu se frapper contre un arbre sans savoir pourquoi, il parla à voix haute :
 
« Tout va bien, je vais bien. Ne vous inquiétez pas je retourne juste avancer la construction. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 17:15

Kazhenn s'était inquiété pour lui, mettant sa gêne de coté pour lui rappelant qu'il était trempé et qu'il devrait se changer. Il avait tourné les yeux vers elle et leurs regard s'étaient croisés une seconde avant que tout deux ne détourne les yeux, purement et simplement écarlate. Il la remercia et elle hocha simplement la tête avant de filer se changer. Elle ne l'avait ensuite pas vraiment regarder, lui laissant l'occasion de se changer pendant qu'elle allait se réchauffer près du feu. La Chimère et Kin restaient autour d'elle, comme essayant de la réchauffer au coeur de leurs fourrure chaude. La situation avait quelque chose d'un peu ridicule alors qu'ils semblaient l'un comme l'autre faire tout les efforts du monde pour ne pas se regarder mutuellement. Il y eut un long moment de silence alors que la renarde gardait son regard ostensiblement rivé sur le feu... Bien que quelques éternuement perturbaient un peu ses plans à dire vrai.

Kazhenn se reprenait doucement, même si elle continuait à regarder ailleurs... En tout cas jusqu'à entendre un unique mot... Magnifique... Elle tourna une seconde les yeux vers lui avant de piquer du nez dans le tissu de sa cape, son teins probablement aussi soutenu que la couleur du vêtement... Il venait de dire qu'il la trouvait magnifique là.... Elle sentait une chaleur vive s'emparer d'elle et elle se recroquevilla encore un peu plus sur elle-même. Elle ne dit rien, restant simplement ainsi, ses oreilles complètement invisible sous le tissu de sa capuche tellement elles étaient couchées sur son crâne... Il se passa un moment de silence avant que l"homme ne se lève à nouveau. Etouffant un nouvel éternuement, la rousse ne bougea pas... Jusqu'à entendre un choc qui la fit tourner des yeux écarquillés vers lui... Il venait de... frapper sa tête... contre un arbre... Son coeur se serra et l'un de ses poings se referma...

Un instant plus tard, il annonçait que tout allait bien et leur demandant de ne pas s'inquiéter... Puis, il leur annonça qu'il retournait à la construction... Elle, elle ne s'en sentait pas capable, son esprit n'arrivait pas à rester focaliser sur une même penser alors maintenir son feu renard, s'était exclu.... Blottie sous sa cape, elle s'était alors lever et avait fouiller dans son sac pour en sortir une petite serpe avant de se diriger vers la forêt.


"Kazhenn"
"J'ai... besoin d'être seule..."
"Mais..."
"Ça va aller !"


Et elle quitta la clairière, leur interdisant de la suivre... Elle avait complètement oublier ses capacités à se perdre, elle voulait juste être seule... complètement seule... Sans vraiment s'inquiéter, elle s'éloigna et s'éloigna encore, ne s'inquiétant pas plus que ça parce qu'elle cueillait des plantes en tout genre. Et il se passa du temps... Plus d'une demi heure... Elle avait déjà bien eut l'occasion de se perdre. Pourtant, elle ne semblait pas s'en inquiéter plus que ça et, pour la première fois depuis son Réveil, elle savourait vraiment cette solitude qui lui avait fait peur jusque là.


Cependant, passé cette demi heure, Kin commença vraiment à s'inquiéter pour sa maîtresse et il géra plus ou moins la mission de sauvetage, demandant à Tréant de rester au cas où, par miracle, elle retrouverait son chemin seule. Il vint ensuite près de Bhaal et s'assit près de lui avait de le regarder. Puis, il pencha sa tête sur le coté avant d'envoyer à l'esprit du mage, s'assurant d'avoir son attention.


*Kazhenn est partie en forêt, il y a à peu près une demi heure... Elle n'a pas voulu qu'on l'accompagne... Je suis sûr qu'elle est déjà perdue, comme toujours...*

Kin était quand même un peu nerveux pour la rousse, c'était peut-être aussi pour ça qu'il ne cherchait pas plus que ça à embêter l'homme pour le moment. Il avait attendu que l'homme comprenne les conséquences de ce qu'il lui avait dit, puis, il lui indiqua une direction, montrant clairement que c'était par là que la jeune femme était partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 18:25

Une demi-heure plus tard, Bhaal était toujours à la fabrication de tuiles, et il en avait maintenant une centaine. La tache parfaitement répétitive avait joué son rôle de distraction et il était maintenant absolument concentré sur la confection artisanale de tuiles pour la nouvelle cabane. Tout du moins jusqu’à ce que Kin vienne le déranger. Il s’était tout d’abord assis à côté de lui puis, une fois qu’il avait récupéré l’attention du jeune homme, le renard à neuf queues s’était adressé à lui pour lui dire que Kazhenn était parti en forêt, il y avait une demi-heure et qu’elle était partie seule. D’un air absent il répondit au familier
 
« Hum. Oui, Ok, Kazhenn est partie seule en forêt et… Attends. Kazhenn ? Seule ? En forêt ?  Et tu dis que c’était il y a une demi-heure ? PAR OU ?!»
 
Il avait senti une vague de panique l’engouffrer, ses yeux virant au noir. Il connaissait Kazhenn et sa manie à se perdre. Il n’avait pas trop d’inquiétude contre les bêtes sauvages, mais si elle avait un accident ? Ou pire, si elle rencontrait des gens mal intentionnés ? Kin venait de lui indiquer une direction et il se précipita vers là-bas sans attendre.
 
Il avait couru pendant plusieurs minutes, il ne savait pas trop, mais dans son esprit, son anxiété augmentant sans cesse à chaque pas. Il ne pouvait s’empêcher d’imaginer les pires choses d’arriver. Il appelait sans cesse le nom de la renarde espérant qu’elle lui réponde mais sans succès. Il ne s’était même pas aperçu qu’il s’était perdu à son tour mais même s’il s’en était aperçu il s’en serait moqué, sa seule priorité était de retrouver Kazhenn avant qu’il ne lui arrive un problème.
 
Puis au détour d’un arbre, il vit une silhouette d’un rouge vif au sol. C’était Kazhenn qui était étendu au sol sans bouger. Voyant ses visions du pire se réaliser il se précipita vers elle en hurlant :
 
« NON ! NON ! Kazhenn ! »
 
S’agenouillant à côté d’elle, il l’examina rapidement et voyant qu’elle ne semblait pas blessée il serra tout contre lui. Regardant son visage elle semblait encore consciente mais son esprit était ailleurs. Voyant l’état de la renarde sa panique ne diminuais pas et il tenta de la réveiller en lui donnant des petites claques et en l’appelant:

« Kazhenn ! Kazhenn !»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 19:19

Kazhenn s'était éloignée et avait fait un peu de cueillette quand, tout à coup, elle s'était sentit vraiment très étrange... Une vive douleur s'était emparée de son esprit et la jeune femme avait lâcher sa serpe, la laissant choir au sol. La renarde avait ensuite porté une main à son front. Elle avait mal... vraiment mal au crâne... La renarde s'effondra au sol, à genoux alors que des images défilaient dans son esprit. Elle n'aimait pas du tout ce qu'elle voyait... et elle sentit une peur panique s'emparer d'elle. Un gémissement lui échappa alors qu'elle s'empara de ses oreilles, les maintenant collées contre son crâne... Elle tremblait alors qu'elle voyait cette chose qui attaquait. Elle gémit et se laissa tomber sur le coté, elle se replia vivement sur elle-même, gémissant alors qu'elle tremblait. Le souvenirs secouait son corps d'horreur et elle avait juste envie de hurler, mais non, le cri s'étouffa dans sa gorge et elle ferma les yeux, perdue entre souvenir et réalité.

Kazhenn... Elle entendait son nom,, mais elle ne comprenait pas vraiment d'où ça venait. Elle sentit une pression et commença à se débattre pour essayer de se dégager. Non... Non, elle ne voulait pas que cette chose, cette horreur la touche... Non.... Clac... Elle se débattit encore un peu plus, même si elle entendait son prénom répéter à plusieurs reprises. Elle gémissait de terreur. Kazhenn... Elle se débattit encore quelques instants avant que son regard ne finisse par s'accrocher à Bhaal... Bhaal... Doucement, sa peur panique s'apaisa et, ses oreilles se couchant à nouveau sur son crâne, elle se jeta pratiquement sur lui, nichant son visage au creux de son épaule... Avant de purement et simplement fondre en larme. Elle se cramponna à lui comme à une bouée de sauvetage, les larmes coulant sur ses joues alors qu'elle n'arrivait tout simplement pas à remettre les pieds dans le présent. D'une voix pleine de sanglot, elle lui avait alors demandé :


"Je t'en prie, ne le laisse pas m'approcher... Pas encore... Je t'en supplie... Je... J'ai peur... Il... C'est..."

Et, encore une fois, elle fondit à nouveau en larme, elle n'en pouvait plus et, au creux de ses bras, la jeune femme continua encore et toujours à pleurer en tremblant. A l'heure actuelle, avec sa cape, elle aurait tout à fait pu passer pour une humaine tellement ses oreilles étaient couchées sur son crâne et ses queue très basse et invisible sous les replis de sa cape... Kazhenn sanglotait en restant accrocher à lui sans parvenir à se décrocher, la terreur lui faisant complètement oublier ce qui avait pu se passer plus tôt pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 21:54

Alors qu’il appelait la jeune femme, celle-ci se débâtait dans ses bras, aux prises avec un démon intérieur, et elle l’avait même légèrement griffé ici et là, mais rien d’important. Puis elle semblait l’avoir enfin remarqué et elle s’était jetée dans son cou, pleurant à chaudes larmes tout en se cramponnant à lui. C’était sanglotant qu’elle lui avait demandé d’une voix pleine de terreur de la protéger contre quelque chose, de ne pas le laisser approcher à nouveau.
 
Inquiet, Bhaal la sera tout contre lui, caressant sa tête pour la rassurer alors qu’il chercher les alentours pour apercevoir l’ennemi et l’attaquer avec sa Marque de Feu. Mais il ne voyait rien, se détendant un peu il réconforta la druidesse :
 

« Shhh… Shh.. Tout va bien, Tout va bien. Je suis là et je vais te protéger. »
 
Il la serra encore un peu plus contre lui afin de signifier sa présence. Il continua à la garder contre lui, lui parlant afin de la rassurer et frottant sa joue contre la sienne afin d’appuyer son soutien moral. Puis après qu’un moment se soit écoulé, Kazhenn toujours dans ses bras, il ramassa la serpe, l’accrochant à sa ceinture. Il chuchota à l’oreille de la renarde, essuyant ses larmes avec ça main, dégageant ses mèches et tentant de la regarder dans les yeux.
 

« Ne t’inquiète pas, je suis là pour toi. Il faudrait commencer à rentrer et retourner auprès de tes familiers, ils doivent s’inquiéter eu aussi. »

 
Puis il passa un bras sous ses jambes et la souleva la renarde telle une princesse dans les bras du prince charmant. Ou plutôt du mage charmant. Puis il se dirigea en direction de la ou il était venu, espérant ne pas s’être complétement perdu et arriver à retrouver le chemin. Tout en continuant à marcher, il parla à la Kitsune de l’effroi qu’il avait ressenti :
 
« Tu sais Kazhenn… Quand je me suis aperçu que tu avais disparue seule de la clairière, j’ai paniqué. J’ai eu très peur qu’il t’arrive quelque chose. Et quand je t’ai vue allongée au sol... Je… » Sentant se gorge se serrer au souvenir de son effroi, il serra Kazhenn un peu plus contre lui, puis après un moment de silence il reprit. « J’ai eu peur de t’avoir perdu… J’ai déjà tout perdu… Famille… Ami… Collègues… toute ma vie d’avant… Il ne me reste que toi… Et si je devais aussi finir par te perdre… »
 
Il ne préféra pas continuer et se concentrer sur sa marche car il avait senti sa poitrine se serrer et les larmes monter… Ce n’était pas le moment... Ça pouvait attendre qu’ils soient rentrés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 4 Aoû - 22:56

Tremblante, la renarde était simplement venu chercher du réconfort et de la sécurité contre lui alors qu'elle éclatait en sanglot. Il la serra contre elle et cela eut le mérite de l'aider à se focaliser sur la présence de l'homme et sur ses paroles... et le contact de sa main sur sa tête. Il essayait de la rassurer et il lui assura qu'il allait la protégée. Se laissant un peu aller, elle garda son visage niché dans le creux de l'épaule de l'homme alors qu'elle pleurait à chaude larme. Doucement, elle évacuait son stress, même si la peur était encore là et qu'elle se sentait encore trembler tout contre lui. Elle se focalisait sur son contact, ne prêtant pas vraiment attention à ce qu'il faisait, sauf quand il repoussa ses cheveux ou essuyait ses larmes. Les yeux de Kazhenn avaient repris leurs teintes rouge et ils étaient toujours emplis des larmes de la frayeur. Encore une fois, Bhaal tenta de la rassurer et lui assura sa présence. Cette fois, il parla de rentrer et il parla aussi de ses familiers qui devait s'inquiéter. Elle étouffa tant bien que mal un sanglot et hocha la tête, bien que ces derniers soient toujours niché au creux de l'épaule de l'homme.

La jeune femme émit un petit cri de surprise quand il la souleva au creux de ses bras et elle se blottit plus ou moins contre lui pour stabiliser son équilibre et ne pas - trop - être un poids pour Bhaal... Bien que ce dernier ait une certaine chance vu le poids plume de Kazhenn. Il la laissa l'emporter sans broncher, se sentant plus en sécurité ainsi. Le mage repris la parole et la druidesse l'écouta en silence. Il lui expliqua qu'il avait paniqué quand il s'était aperçu qu'elle était parti seule de la clairière. Les oreilles de la renarde était restées basses, comme face à un reproche. Il lui parla de sa peur qu'il ne lui arrive quelque chose, ce qui n'avait pas été arrangé quand il l'avait vu au sol et la jeune femme avait sentit son coeur se serré au son de sa voix. L'homme lui avait alors dit qu'il avait peur de l'avoir perdu parce qu'il avait déjà tout perdu et elle frémit doucement avant de maintenant venir doucement prendre l'homme au creux de ses bras, lui offrant par la même occasion un câlin. Elle sanglotait encore un peu, mais elle tenta au mieux de faire abstraction pour rassurer son ami.


"Je... je suis désolée, je... je... J'avais juste besoin d'être... d'être un peu seule... Je... Je n'ai pas vraiment réfléchit... Je... je suis désolée... Je... Je... Je... Tu ne me perdras pas. Je... Je suis désolée..."

Doucement, la Kitsune serra un peu plus l'homme, frottant doucement sa jour contre la sienne, sans vraiment y réfléchir. C'était un peu égoïste, c'était un peu pour qu'ils se rassurent tout les deux quand à tout ça. Elle reposa ensuite doucement sa tête sur l'épaule de l'homme. La jeune femme s'apaisa un peu plus maintenant et, frissonnant tout contre lui, elle ferma les yeux et les images de son cauch... non pas cauchemar, de son souvenir lui revinrent en mémoire. Elle frémit vivement.

"Je... c'était un... souvenir je crois... Je... J'aurais préférer ne pas me souvenir... C'était... Il a nommé ça un... golem de chair je crois et... Je crois que je préférerais mourir que de réitérer cette expérience..."

Cette phrase sonna cependant très étrange dans sa tête... En tout cas, elle conservait encore ses bras autour du coup de Bhaal, l'enlaçant ainsi par la même occasion. Les larmes continuaient encore à couler sur ses joues, mais pour l'heure, elle ne sanglotait plus... En revanche, Kazhenn tremblait toujours... Il fallait dire qu'assimiler ce... cette chose à son passer était assez inquiétant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 0:01

Bhaal marchait toujours, sans trop savoir ou aller, la Kistune sanglotant dans ses bras. Elle lui avait expliqué qu’elle n’avait pas vraiment voulu l’inquiéter mais qu’elle avait eu besoin d’être seule, qu’elle n’avait pas vraiment réfléchi. A vrai dire, lui aussi n’avait pas vraiment réfléchit lorsqu’il était parti à sa poursuite, laissant tout derrière lui, y compris les familiers qui aurait pu les guider sur le chemin du retour. Enfin bon, c’était un peu tard maintenant. Elle avait ensuite frotté sa joue, humide de ses larmes, contre celle du jeune homme qui sourit affectueusement en la sentant faire et lui retourna le câlin.
 
Elle lui avait ensuite décrit son rêve ou plutôt son souvenir, frémissant de peur. Elle semblait avoir affronté un golem de chair dans le jeu, et cette expérience l’avait traumatisé. Il comprenait pourquoi, voir une masse de chair mutilée et devoir l’affronter n’est pas forcément ce que l’on peut appeler une expérience plaisante. Il s’arrêta un instant pour la serrer contre lui et continuer de la rassurer :
 
« Je comprends. Mais ne t’inquiète pas je ne laisserai rien t’arriver et si jamais une telle abomination arrivait, je la réduirais en cendre avant qu’elle ne puisse te faire le moindre mal, je te le promets. »
 
Mais il semblait que les paroles du jeune homme n’avait pas suffi à la rassurer, et il était vrai qu’il lui était difficile d’appréhender l’horreur qu’elle avait pu vivre. Il reprit sa marche cherchant toujours leur lieu de repos, sans succès pour le moment.
 
Ils avait tourné pendant un moment mais ne retrouvant toujours pas son chemin il s’adressa d’un air légèrement gêné à la renarde :
 
« Comme tu le sais, mon sens de l’orientation est aussi mauvais que le tiens. Et donc… même si on n’a pas rencontré de problèmes, je crois qu’on est toujours perdu. Enfin, ce n’est pas trop grave, je vais continuer à marcher en espérant trouver la rivière et à partir de la retrouver le camp sera simple, il suffira de la suivre. Donc, ne t’inquiète pas »
 
Il lui sourit simplement et fermant les yeux un instant il pressa ses lèvres sur le front de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 1:05

Kazhenn essayait aussi de rassurer l'homme, même si elle avait tout autant besoin d'être rassurée. Elle le câlinait donc comme elle le pouvait et elle avait même légèrement frotter sa joue contre celle de l'homme, même si elle continuait plus ou moins de pleurer. C'était compliqué. Elle lui avait compté son souvenir et il lui avait alors dit qu'il comprenait et il lui avait demandé de ne pas s'inquiéter, lui assurant qu'il ne laisserait rien lui arrivé, mais aussi que si une telle créature apparaissait, il lui assura qu'il la réduirait en cendre avant qu'il ne lui ait fait le moindre mal. La renarde avec esquissé un sourire triste, reniflant légèrement pour tenter d'achever de se calmer. Il lui en faisait la promesse et elle le croyait alors, sans toujours réaliser ce qu'elle faisait, elle recommença à frotter doucement sa joue contre celle de l'homme avec douceur.

"Merci... Je... Je ne suis pas très courageuse, je sais bien... Mais je te promet de faire de mon mieux autant que possible."

En attendant, elle restait plus ou moins contre lui, parvenant doucement à s'apaiser alors qu'elle gardait maintenant la tête doucement posée sur son épaule alors qu'il la câlinait tout en continuant à avancer dans la forêt... Kazhenn n'avait pas la moindre idée de là où ils se trouvaient, mais elle se doutait que le retour au campement serait assez compliqué. Il se passa de longues minutes comme ça, puis, finalement, l'homme avait repris la parole en évoquant son sens de l'observation désastreux. Il partait dans l'optique de trouver la rivière pour ensuite aller en direction du campement en suivant le cours d'eau. Elle avait alors légèrement hoché la tête avant de lever les yeux vers l'homme pour lui dire qu'elle comprenait, cependant, quand elle leva les yeux vers lui. La renarde sentit alors un contact au niveau de ses lèvres... Un contact ? Son regard s'écarquilla et pour le coup, la surprise était telle que les larmes cessèrent de couler sur ses joues.

Il lui fallu quelques instants pour comprendre ce qui se passait... Elle avait relevé la tête... et Bhaal... Il avait dû vouloir lui poser un bisou ou quelque chose comme ça... et elle avait relevé la tête et... et... Ses joues virèrent purement et simplement à l'écarlate quand elle avait compris ce qui lui arrivait... Non... Non... C'était son visage complet qui était devenu écarlate alors qu'elle reculait son visage, comme elle le pouvait et détourna tout autant le regard. Son coeur battait à tout rompre au creux de sa poitrine. Elle ouvrit la bouche et la referma sans parvenir à dire le moindre mot...


*Hum... Je peux vous laisser si je dérange...*

Kin était juste un peu plus loin entre les arbre et il avait envoyé ce message aux deux jeunes gens. Kazhenn laissa presque échappe un petit cri, puis, elle avait ouvert la bouche... mais elle avait tout simplement été incapable de prononcer le moindre mot de plus... Elle avait l'impression de ne plus rien pouvoir dire ou faire... pire encore, elle avait l'impression de cuir sur place tellement elle était gênée... et pourtant il n'y avait pas de feu... Ah si... La renarde avait totalement perdu le contrôle sur elle-même. Une flamme dorée était apparue plus loin et Kin s'était aussitôt diriger ver elle pour tenter de l'enterrer et d’étouffer le feu... Pourtant, il n'en semblait pas moins follement amusé de ce qui se passait et, ses queues ondulant doucement dans son dos.

*Et si on rentrait, rien ne vous empêchera de flirter là-bas...*

Kazhenn laissa échapper une sorte de couinement, elle ne semblait même pas en état de commenter ce que disait son familier cette fois et, on ne peu plus écarlate, elle chercha encore une fois à cacher son visage dans le refuge le plus proche : le creux de l'épaule de Bhaal. Elle sentait son coeur qui battait tellement vite et fort dans sa poitrine qu'elle avait maintenant l'impression que ça en devenait douloureux... Elle n'arrivait même plus à aligner deux pensées un minimum cohérentes à dire vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 2:04

Bhaal avait apprécié les câlins avec la jeune femme qui frottait sa joue contre la sienne et qui lui avait fait un sourire triste face à sa promesse de la protéger de tout danger puis elle avait recommencé à le câliner. Elle lui dit qu’elle n’était pas très courageuse mais il ne la croyait pas, elle était timide oui, mais il avait combattu avec elle et si elle ne faisait certainement pas preuve de témérité elle faisait de son mieux pour faire face à ses peurs et c’était ça le plus grand des courages. Le jeune homme avait continué de marcher sans parvenir à retrouver le chemin et lui avait avoué être lui aussi perdu, mais qu’il allait certainement finir par s’y retrouver puis il l’avait embrassé sur le front.
 
Le front…. Il était doux et humide… Bhaal ouvrit soudainement les yeux, il ne venait pas de l’embrasser sur le front comme il le pensait. C’était sur les lèvres de la Kitsune qu’il avait posé les siennes. Son visage devint instantanément du rouge le plus pur alors que ses yeux adoptaient une teinte d’un mélange de rose et de jaune pâle. Voyant le visage de la jeune femme faire de même il rompit précipitamment le baiser puis il avait tous les deux détourné le regard, n’osant se faire face dans cette situation. Il ouvrit la bouche pour tenter de dire quelque chose mais il n’arrivait plus à réfléchir et aucun son ne sortit.
 
C’était à ce moment qu’un troisième joueur était entré en lice. Kin venait de leur demander s’il dérangeait, disant qu’il pouvait les laisser si c’était le cas. Bhaal se dépêcha de répondre, un peu trop vite même :
 
« Euh… Oui ! Enfin, non ! Tu ne dérange pas ! »
 
Ses pensées étaient en désarroi complet, son cœur battait la chamade, il ne savait même plus où il était. Ah.. Non, ce dernier point était normal, ils étaient perdus. Kazhenn avait même laisser échapper un petit cri de gêne et une flamme dorée était apparue à quelques pas de là. Elle n’était certainement pas en meilleur état que lui. Kin essayait de son mieux de tenter d’étouffer le feu en l’enterrant, ses queues et ses oreilles remuant, non pas d’inquiétude mais d’amusement. Il semblait rigoler comme un fou, puis il avait repris la parole pour leur demander s’il voulait rentrer qu’ils pourrait tout aussi bien flirter là-bas.
 
« Je.. Oui.. Rentrons ! On flirtera là-bas ! Non ! Ce n’est pas ce que je voulais dire… »
 
Bhaal avait encore fait un lapsus et avait certainement rajouté de l’huile sur le feu ainsi que de l’eau au moulin pour le renard blanc à neuf queues qui allait certainement les taquiner à nouveau. Il n’allait pas dire qu’il n’était pas intéressé par la renarde, mais ce n’était pas le moment de penser à ça. Quoi ? Il venait de penser ça ?! Non ! Enfin oui mais non, ce n’était vraiment pas le moment. S’il avait pu, il aurait fait comme celle-ci, à se cacher, elle s’était d’ailleurs enfouie tout contre lui. Le jeune mage aurait préférais se terrer dans un trou et ne plus sortir, mais ce n’était pas vraiment une solution.
 
Sa poitrine était serrée, tellement que respirer était devenu douloureux, mais il avait repris la marche, dans un état second, se dirigeant vers la direction indiquée par le familier malicieux. Puis il avait fini par arriver jusqu’au campement, plutôt rapidement même car il ne s’était écoulé qu’une poignée de minutes puis il s’était rendu sur la paillasse où il s’était assis, la jeune femme toujours dans ses bras. L’idée de la lâcher ne lui avait même pas traversé l’esprit. Il ne savait plus où il en était. En une journée, il lui avait mordillé l’oreille et il l’avait embrassée… Mais que lui arrivait-il, bon sang ! Inconsciemment il s’humecta les lèvres la serrant contre lui pensant au baiser involontaire qu’il venait d’échanger avec la renarde. Ses lèvres avaient été douces et tièdes, légèrement salée par les larmes de celle-ci mais avec un petit gout fruité agréable… Non… Il fallait qu’il arrête d’y penser.
 
Rougissant de nouveau il regarda Kazhenn qu’il tenait encore et toujours dans ses bras, tentant de dire quelque chose à la jeune femme. Devait-il s’excuser, devait-il se taire, ou faire autre chose ? Il ne savait vraiment pas, son esprit ne lui répondant plus il prononça simplement quelques mots incohérents :
 
« Kazhenn… Je… Désolé… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 2:57

Kin parlait, mais Kazhenn n'arrivait pas à trouver les mots pour lui faire des reproches, elle voulait lui dire de se mêler se ses affaires et... elle repensait au baiser... involontaire, certes, mais tout de même là... et pis encore, il lui avait ramené la morsure en tête... Ce qui n'alla pas pour calmer la rougeur de ses joues. Kin leur avait demandé si ils les dérangeait et malgré toute la gêne présente un oui s'imposa dans son esprit... Et bien sur, il était télépathe, donc elle n'en rougit qu'encore un peu plus alors que Bhaal bredouillait. La renarde déraillait sur le fil de ses pensées et celui de la gêne qui la consumait comme son Kitsunebi avait faillit consumer la forêt... Heureusement, Kin avait eut la présence d'esprit de faire en sorte de l'éteindre. D'ailleurs, ce dernier semblait de plus en plus joyeux, de minutes en minute et il leur proposa alors de rentrer, disant alors qu'ils pourraient toujours flirter une fois rentrer et... encore une fois, Bhaal s'était embrouille et elle était devenue aussi écarlate que possible... Le bon point, c'est que son esprit dérapait dès qu'il s'engageait sur un chemin de pensée, alors elle n'allait plus penser à ses souvenirs de si tôt... Elle n'allait d'ailleurs probablement pas pouvoir penser à grand chose de cohérent de si tôt.

Et ses oreilles étaient toujours couchées sur son crâne, la capuche de sa cape retombant simplement dans son dos alors qu'elle masquait son malaise en cachant son visage tout contre l'homme. Elle ne bougea pas d'un pouce pendant tout le trajet... et même quand ils furent arrivé à la clairière, elle ne bougea pas, restant blottie ou cacher contre lui alors que mille et une pensées tournait dans sa tête, la faisant s'enfoncer toujours plus profondément dans la gêne... Ce contact avait été agréable... Elle en était sûre, il avait toujours tenter de prendre soin d'elle... On leur avait dit qu'ils faisaient un beau couple... La morsure n'avait pas été désagréable non plus... Elle se sentait en sécurité quand il la prenait dans ses bras... Il la trouvait jolie... Quand il était avec elle, elle ne faisait pas de cauchemar et elle arrivait à dormir un peu... Elle était heureuse de le voir... vraiment heureuse...

Tout ceci et bien d'autre pensées arrivaient ainsi dans son esprit sans vraiment de logique ou de cohérence, elle ne savait plus vraiment où elle en était pour le moment et elle ne semblait pas non plus avoir vraiment conscience de ce qui se passait autour d'elle... Enfin, en tout cas, jusqu'au moment où elle sentit une présence s'immiscer dans son esprit... Kin... Qu'est-ce qu'il voulait ? Avant même qu'il ne lui ait transmit quoi que ce soit, elle réalisa qu'ils n'était plus en mouvement et qu'elle était toujours contre lui... Et il était écarlate... Est-ce qu'il avait... Parlé ?


*Il s'excuse Kazhenn. Il en a besoin ?*

Hein ? S'excuser de quoi ? Puis, elle repensa aux baisers... Aux lèvres de l'homme posées sur les sienne et elle déglutit légèrement, ayant soudain l'impression d'avoir la gorge très sèche. Les joues toujours écarlates, elle avait simplement secouer, répondant à Kin tout en parlant à Bhaal sans vraiment s'en rendre compte.

"N... Non... Je... C'est... C'est surtout de ma faute. Si... Si je n'avait pas redressé la tête il... et puis, si... si je n'était pas partie seule et... et... et..." Bon sang, ce n'était pas clair et même dans son esprit elle n'arrivait pas à être claire ! La question de Kin lui revint cependant "T... tu... tu n'as... tu n'as pas.... Tu n'as pas besoin de t'excuser..."

Et pouf, elle piquait du menton vers le sol pour ne plus croiser son regard. Elle avait mal à la poitrine tellement son coeur battait vite et fort... Et elle avait l'impression d'avoir du mal à respirer maintenant... Non... elle n'allait pas se faire une crise d'angoisse quand même ? Et il ne l'avait toujours pas relâcher en plus... Remarque, ça ne la dérangeait vraiment pas... AH ! Non mais à quoi est-ce qu'elle pensait encore ! Il valait mieux qu'elle arrête de penser... Oui, c'est ça... Arrêter de penser, c'était une bonne solution... Elle reposa sa tête contre lui... sauf que dans leur position actuelle elle se retrouvait plus avec la joue sur l'épaule de Bhaal et son visage presque au creux de son cou... Il sentait bon... NON ! Non. Non. Non... Ne plus penser à rien, juste ne plus penser à rien. Mentalement, elle se mis à défiler quelques plantes et leurs effet. Avoine. Régulateur de tension nerveuse... Oh elle en aurait bien besoin... Non ! Ortie. Tonifiant. Molène. Atténue les effets liés aux irritations respiratoires... Framboisier. Tonique pour les femme enceinte... Camomille... Favorise l'équilibre et l'harmonie... Oh ! Ça aussi elle en aurait bien besoin... Bon sang !! Calme, calme, calme... Elle pris une profonde inspiration pour se calmer... Bon sang, mais il sentait vraiment... Ahhhh ! Douleur...

Pour se distraire, elle s'était purement et simplement enfoncer ses ongles dans la paume... Au point de s'en faire saigner, mais elle ne semblait s'en soucier ni d'Eve, ni d'Adam, demeurant comme elle était, les yeux fermer, à tenter de vider autant son esprit qu'elle le pouvait, mais ce n'était vraiment pas simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 16:29

Bhaal ne savait vraiment plus ou il en était. Il venait de tenter de s’excuser, mais la jeune femme ne semblait pas avoir entendu. Voyant qu’il la tenait toujours comme pour la porter, il avait posé les jambes de celle-ci mais la gardait toujours contre lui, la serrant dans ses bras. Elle ne répondit à sa question que quelques secondes plus tard, lui disant que non, ce n’était pas de sa faute, que c’était car elle était partie seule, elle avait relevé la tête, et qu’il n’avait donc pas à s’excuser. Puis elle avait caché sa tête à nouveau dans la poitrine du jeune homme. Ainsi, elle ne lui en voulait pas ?
 
Les souvenirs de leurs lèvres se touchant était remonté à nouveau à la surface de ses pensées. Touchant inconsciemment ses lèvres du bout des doigts, il se rappela de la réaction de la Kitsune. Elle ne semblait pas avoir détesté ça, ni d’avoir été dégouté… Elle avait juste semblé incroyablement gênée, tout comme lui d’ailleurs. Peut-être qu’elle avait été même appréciée, en tout cas lui, oui. Non mais !  À quoi est ce qu’il pensait ! Son cœur s’emballa à nouveau, laissant son souffle court. Il avait l’impression que sa poitrine allait imploser.
 
Les souvenirs remontaient à l’esprit du jeune homme. Le plus récent était le baiser, puis il y avait l’oreille qu’il avait mordu, le câlin qu’elle avait fait alors qu’elle était trempée, tous les autres câlins qu’ils avaient faits aussi. Il y avait aussi eu la fois où il l’avait involontairement vue alors qu’elle venait de se laver, ainsi que le baiser sur la joue. Et bien plus ancien, il y avait eu cette après-midi qu’ils avaient passé en paix dans le Jardin d’Eden, ça avait été une après-midi de rêve.
 
Il aimait vraiment passer du temps avec la renarde et la câliner. Elle était jolie, vraiment jolie et très mignonne aussi. Et puis elle était vraiment attentionnée et très gentille. Les clientes et la vendeuse du magasin de vêtements avait raison, elle aurait incontestablement fait une petite amie parfaite. Uh ? Non ! Il ne fallait pas qu’il commence à penser comme ça, sinon c’était la fin... Mais il avait quand même envie de l’embrasser à nouveau. NONONON ! Rougissant de plus belle, il avait la tête qui tournait, les battements de son cœur semblait ressemblait maintenant plus à un solo de batterie qu’à autre chose.
 
Puis il avait vu qu’elle s’était enfoncée les ongles dans la peau. Il s’empressa de lui attraper la main et d’écarter les doigts qui la blessait et de placer sa main dans la sienne pour éviter qu’elle continue à se faire mal avant de la sermonner en la serrant contre lui sans réfléchir :
 
« Kazhenn ! Fait attention à toi. Je n’ai pas envie que tu te blesse, je tiens à toi. »
 
Il avait dit ça ? Ce n’était pas faux… C’était même vrai, mais il l’avait dit à voix haute, encore une fois. Il rougit encore, inspirant un grand coup, il sentie une douce odeur. C’était celle de Kazhenn ? Elle sentait vraiment bon. Enfouissant sa tête dans la nuque de la jeune femme, il inspira de nouveau, frottant sa joue contre la druidesse. Il allait peut-être falloir qu’ils se lèvent et retourne travaillait, mais il n’avait pas vraiment envie. Il souhait juste rester encore avec elle dans ses bras même si ses idées étaient en bouilli et que son cœur battait tel un tambour lorsqu'il était à ses côtés. Et puis elle était assise sur ses jambes. Oui, donc voilà, ce n’était pas de sa faute, il fallait qu’il attende, donc autant la garder dans ses bras. Il resta donc à la câliner, sa tête dans le cou de la jeune femme et tenant sa main, alors que ses yeux avaient tranquillement acquis quelques lueurs de rose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 5 Aoû - 19:06

Kazhenn était complètement perdue, dans les bras de Bhaal. Elle n'arrivait plus  penser correctement et ses pensées en revenaient systématiquement à la faire rougir jusqu'à la racine des cheveux. Elle commençait maintenant à s'embrouiller dans les plantes qu'elle avait pourtant mémorisé par coeur… Et puis… il y avait son odeur… Elle l'aimait bien et elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire que là, elle resterait bien comme elle était pour le moment… d'ailleurs, une sorte de ronronnement avait commencé à s'échapper de sa gorge sans même qu'elle n'en ait vraiment conscience. Il faudrait quand même qu'ils se remettent au travail… Hm… ça pouvait attendre, non ? Elle était bien là, blottit contre lui… Et ce genre de pensées ne l'aidait certainement pas à perdre la rougeur de ses joues, au contraire même. Et elle réalisait que même cette petite douleur pour remettre l'esprit en action avait été complètement inefficace.

Bhaal s'empara de ses mains et la renarde retint son souffle sans vraiment s'en rendre compte alors qu'il la forçait à relâcher la pression sur sa main. Avant qu'elle n'ai pu refermer son poing il avait glissé sa main au creux de la sienne et elle avait sentit son coeur louper un battement… Vraiment ? Et le voilà maintenant qui était en train de la serrer tout contre lui, la sermonnant ce qui la fit se sentir assez mal. Elle ferma les yeux, les oreilles toujours couchées sur son crâne.


« Je… je suis désolée...Je… Je… Je... »

Elle n'arrivait plus vraiment à aligner deux pensées cohérentes… en tout cas, elle n'arrivait plus vraiment à parler et elle baissa simplement la tête, le coeur serrer au creux de sa poitrine. Décidément, il n'arrêtait pas de s'inquiéter pour elle… Elle s'en voulait vraiment… Cependant, ce qui restait bien dans son esprit, comme marqué au fer rouge, c'est qu'il lui avait dit qu'il tenait à elle… Il tenait à elle… Pourquoi cette simple observation la faisait être comme sur un petit nuage ? Ses oreilles se redressèrent sur son crâne sans qu'elle n'y pense vraiment alors qu'elle demeurait simplement blottie tout contre lui, les yeux fermés. Elle n'aurait probablement pas eut vraiment besoin de lui promettre de veiller à sa sécurité qu'elle l'aurait  sentit d'instinct… Elle sentit un frisson lui remonter le long du dos alors qu'elle le sentait légèrement bouger tout contre elle… Puis, elle avait sentit son souffle contre sa nuque, ce qui fut accompagner d'un second frisson… Elle s'était alors mise à ronronner tout contre lui, bafouillant un simple :

« B… Bhaal... »

Mais elle n'alla pas plus loin… Comme si elle avait trop ressentit de gêne pour que son esprit s'en offusque encore vraiment… En fait, pour le moment, ce qui tournait dans son esprit ressemblait plus à un ~ Oh et puis merde...~ et elle revint simplement nicher son visage dans le coup de l'homme, laissant échapper une sorte de léger ronronnement alors que ses oreilles bougeait légèrement sur son crâne, chatouillant probablement la joue de l'homme sans qu'elle ne semble s'en apercevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle coule au milieu des bois, la source...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Eternia :: Fôret du sombre-
Sauter vers: