Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle coule au milieu des bois, la source...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 18:17

La journée avait été longue et Bhaal était quelque peu fatigué, mais ils avait finit ce qu'ils avaient à faire pour aujourd'hui et il rangea donc les affaires. Se tournant vers sa petite amie, il s'était aperçu qu'elle avait encore de l'argile coincée dans ses cheveux et après l'avoir enlacé puis embrassé, il l'aida à se nettoyer les cheveux puis ils rentrèrent à la cabane. Le jeune homme remarqua d'ailleurs qu'il n'avait pas remonté le vêtement de la Kitsune qui se trouvait descendu en dessous de ses épaules, au niveau de sa poitrine. La vue de son dos dénudé sur lequel coulait quelques goutes d'eau venant de ses cheveux était magnifique et il n'hésita pas à profiter de celle ci, sa gorge s'asséchant alors qu'il prenait des couleurs. Il trouvait vraiment sa petite amie très jolie, même quand elle ne le remarquait pas. Une fois arrivé à la cabane il prépara à manger, une salade de légumes et une de fruit, accompagné de fromage et de pain, pendant que la renarde avait prit des affaire et était partie se changer. Ils mangèrent ainsi tout les deux un morceau lorsqu'elle revint après s'être changée dans un yukata. Bhaal était d'ailleurs content, car elle avait mangé sans rechigner même si elle ne semblait pas particulièrement en avoir envie.

Après avoir débarrassé ce qu'il restait de leur repas, Bhaal avait à nouveau embrassé la druidesse, dans le cou cette fois ci après lui avoir mordillé l'oreille, le tout étant suivi d'un autre mordillage dans le cou cette fois ci, qui fit échapper à sa petite amie un gémissement plus qu'évocateur. Il avait continué en l'embrassant avec passion s'arrêtant juste au bon moment, augmentant la frustration de celle ci, puis il était allé s'allonger sur la paillasse, le torse toujours nu, et avait regardé Kazhenn, l'invitant à prendre les devant si elle souhait quoi que ce soit de lui, disant qu'elle aurait a venir le chercher elle même. Il savait que c'était quelque peu de la triche mais il aimer la taquiner et il fallait qu'elle apprenne part elle même ce qu'elle voulait. Il fut cependant assez surpris par la réponse de la jeune femme. Elle s'était assise à cotée après avoir hésité un instant, puis elle vint déposer un premier baiser simple et chaste sur les lèvres de Bhaal qui lui sourit en réponse sans rien dire. Elle l'avait embrassé une seconde fois, puis une troisième, chacun se faisant plus insistant, jusqu'à ce qu'elle commence à jouer avec sa lèvre puis que les baisers ne se fasse plus profond. Il commencèrent tout d'abord en étant brefs puis de plus en plus long. Bhaal profitait de chacun de ces agréables baisers, leur répondant autant qu'il le pouvait sans pour autant reprendre l'initiative.

A ce moment il appartenait entièrement à sa petite amie, et s'était à elle d'aller où elle le souhaitait, ainsi il n'y aurait pas de problème car elle était au commande du navire et pouvait avancer à son rythme. Il se laissa donc guider, leurs baisers à présent durant aussi longtemps que leurs soufflent ne le permettait. Il sentait le bout des seins de Kazhenn se frotter contre son torse puis comme si elle l'avait senti elle aussi et en voulait plus elle colla sa poitrine contre la sienne, ce a quoi Bhaal répondit en glissant ses mains dans son dos afin de l'aider à se serrer contre lui et se cambrant un peu pour l'aider à faire de même si elle le souhaitait. Et peut être aussi un peu pour se coller contre elle, il fallait admette que ca ne lui déplaisait pas le moins du monde. Bhaal n'avait pas vraiment l'habitude d'être dans une position complément soumise, c'était même une première pour lui. Il avait certes eu dès moment où il se laissait dominer lors de certaines fois mais il s'agissait plus souvent d'un échange provisoire. Il offrait ici à sa bien aimée d'aller la ou elle le souhaitait comme elle le souhaitait, accompagnant simplement ses décision et en profitant aussi un maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 19:59

Kazhenn ne voulait plus vraiment se soucier de tout ça, elle voulait simplement passer du temps avec lui et peut être se détendre un peu en compagnie de son petit ami.... Dormir, elle n'avait pas vraiment envie de dormir à vrai dire, parce que pour elle, dormir revenait à attendre ses cauchemars et elle préférait éviter. Si il n'y avait pas Bhaal pour apaiser ses craintes, elle resterait probablement son nez plonger dans les bouquins. Bref ! Ce n'était pas ce qui se passait pour le moment. Le repas terminé, la renarde s'était donc un peu laisser aller à passer un peu de temps avec son compagnon, l'embrassant encore et encore, de plus en plus profondément. Elle se sentait bien et, peu à peu, elle parvint à se détendre et à ne plus vraiment se faire de souci quand à tout cela. Alors qu'elle l'embrassait ainsi, elle se retrouva peu à peu à venir se blottir contre lui, tout contre lui. Leurs bustes collés l'un contre l'autre, seulement séparés par le Yukata de la renarde.

Maintenant, elle sentait l'homme qui glissait doucement ses mains dans son dos et elle frissonna doucement, se blottissant maintenant contre lui, se couchant maintenant simplement à ses coté, la gorge sèche. Tant pis, elle ne s'en blottit qu'encore un peu plus contre lui, continuant encore et toujours de l'embrasser . Ca lui faisait bizarre de... prendre les choses en main et que Bhaal se contente simplement de se laisser faire... ça la rendait un peu mal à l'aise à dire vrai. Et les baisers continuaient à se succéder encore et elle se contenta de simplement rester tout contre lui. Sans qu'elle n'arrive vraiment à se concentrer, sur autre chose que sur les baisers qu'ils échangeaient encore et toujours, ne s'accordant que le coup de reprendre leur souffle. L'hésitation de la rousse se sentait dans les baiser, malgré leur intensité et même une certaine fougue qui commence à lui échappée alors qu'elle venait lui mordiller légèrement la lèvre inférieure avec une petite pointe d'envie...

Encore une certaine hésitation, puis, alors qu'elle continuait encore et toujours de l'embrasser, le coeur battant à tout rompre et le souffle court. La jeune femme laissa une de ses jambes s'avancer un peu, jusqu'à maintenant frôler celle de son petit ami en s'échappant légèrement de son Yukata. Doucement, elle pu maintenant faire glissé une de ses mains dans la nuque de l'homme, la caressant doucement du bout des doigts alors qu'elle l'embrassait encore et toujours. Elle avait chaud et son visage était toujours complètement écarlate. Kazhenn du faire une pause un peu plus longue tellement elle avait du mal à reprendre son souffle... Elle ne savait pas trop quoi faire de plus... mais cette fois, elle n'avait pas vraiment envie de faire marche arrière alors, quand elle pu à peu près reprendre son souffle, elle revint l'embrassé, ses joues toujours aussi écarlates, elle continua doucement à caresser sa nuque. Puis, sans vraiment le réaliser, elle laissa doucement sa main glissée sur son épaule, ses doigts parcourrant la peau nue en de très légères caresses. Finalement, elle s'arrêta au niveau de la ligne de ses trapèzes. Son regard était vert, encore une fois... Elle avait même commencé à ronronner légèrement sans même vraiment s'en rendre compte. Elle était maladroite, mais, elle ne savait vraiment pas où elle en était et ce qu'elle pouvait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 20:54

Bhaal appréciait le moment plus qu'il ne l'aurait cru. Kazhenn n'arrêtait pas de l'embrasser, chaque baiser plus profond et plus passionné que le précédent. Elle se libérait complètement et Bhaal l'avait alors enlacé. Il l'avait senti frissonnait alors qu'elle se collait à lui, il sentait sa poitrine contre son torse mais ça ne semblait pas gêner la jeune femme qui ne semblait vouloir qu'une seule chose, l'embrasser encore et encore toujours plus langoureusement. La fatigue qu'il avait ressenti plus tot avait maintenant complètement disparue alors que son souffle devenait court et qu'il ne pouvait s'empêcher lui aussi d'aller chercher les lèvres de sa petite amie.

Il était à présent couché l'un à côté de l'autre. Il sentait son excitation monter ainsi que celle de Kazhenn qui devenait de plus en plus fougueuse dans ses actions alors que les baiser qu'elle prodiguait enivrait de plus en plus son partenaire qui n'arrivait plus à réfléchir. Il en voulait plus. Non. Il fallait qu'il resiste, c'était à elle de le guider. Bhaal était au bord de lâcher prise. Kazhenn qui n'avait pas été très douée dans ses baiser semblait y prendre de plus en plus de plaisir et en donnait de plus en plus. Elle lui mordilla alors la lèvre inférieur, ce qui fit frissonner le mage qui y répondit avec tout autant d'ardeur. Puis il la senti bouger, une jambe quittant son yukata pour venir contre la sienne alors qu'une de ses main venait caressa la nuque de son petit ami qui senti un frisson lui parcourir le corps en la sentant ainsi faire. Il s'arrêtèrent quelques instant, reprenant leur souffle après ces long baisers. Ses doigts était à présent en train de caresser le torse de Bhaal alors qu'elle le regardait, l'air de ne plus trop savoir quoi faire. Il appréciait vraiment le contact de ces caresse mais il semblait que c'était à son tour de prendre les devants.

Lui rendant un regard passionné mêlant rouge vif et rose, Bhaal fit glisser sa main le long des côtes de la Kitsune, descendant jusqu'à sa jambe nue qu'il caressa un moment avant de la faire glisser par dessus lui alors qu'il roulait sur son dos, entraînant gentiment Kazhenn avec lui, guidant sa jambe et la tenant par le dos. Une fois mieux installés, il ramena ses mains au niveau de la ceinture de la druidesse, avant de la défaire, puis de délicatement faire glisser le yukata de celle ci révélant son corps quasiment nue. La voyant, Bhaal ne put s'empêcher de commenter :

"Tu es vraiment magnifique"

Elle ne portait à présent plus que ses sous vêtement, qui bien que simple était très élégants, et sa position chevauchante, donnait à son petit amie, une vue mémorable. Caressant la peau maintenant nue de la jeune femme qui était assise sur son basin, il l'attira dans un long et langoureux baiser, ses main glissant pour caresser son dos, l'attirant tout contre lui, faisant se toucher leur peau brûlante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 22:42

Kazhenn ne pouvait s'empêcher d'embrasser son petit ami, de plus en plus intensément, de plus en plus fougueusement. Elle se laissa même aller à découvrir un peu maladroitement son corps, rougissante. Ses caresses étaient un peu timides, mais cela ne l'empêchait pas d'aimer cette découverte... D'aimer être ainsi simplement contre lui... et peut être même plus que ça ? Maintenant, la renarde sentait la main de Bhaal qui glissait doucement tout contre son flan, puis le long de sa jambe. Elle frissonna sous ses caresses, sa gorge s'asséchant encore un peu plus. Ensuite, l'homme la fit passer au dessus de lui et elle le laissa faire; rougissante, son Yukata s'écarta légèrement à cause de la position de ses jambes. Elle le regardait, les yeux brillant et le coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine. Le mage avait dénoué son Obi et, rougissante, elle l'avait laissé faire. Il commença ensuite à faire glisser son Yukata de ses épaules et elle frissonna. Le contact n'était vraiment pas désagréable, comme une légère caresse... Puis, elle se retrouva presque nue devant lui et détourna un peu les yeux pour ne pas croiser son regard.

L'homme lui avait maintenant soufflé qu'elle était magnifique et elle rougie violemment. Vraiment ? Ca lui faisait plaisir, mais elle avait tellement peu confiance en elle qu'elle avait un peu de mal à le croire. La renarde le chevauchait donc et... c'était assez étrange comme sensation... Frissonnant, elle le laissa découvrir son corps autant qu'il le voulait. alors qu'il l'attirait contre lui et que les baisers reprenait. La jeune femme ne perdit pas plus de temps pour répondre aux baisers de l'homme maintenant. Son esprit se faisait envahir par une foule de sensation qui s'ouvrait à elle... Les baisers auxquels elle prenait de plus en plus goût. Cet amour en elle qui prenait de plus en plus de place et s'embrasait dans des moments comme celui-là.

Il y avait aussi les caresses de l'homme dans son dos... La peau de son torse contre elle et elle ferma les yeux, se laissant simplement envahir par tout ça. Une de ses mains étaient toujours posée au niveau de l'épaule de l'homme qu'elle caressa doucement et un peu timidement. Pendant ce temps, elle se servait de son autre main pour garder son équilibre, même si elle n'était pas très lourde. Gênée, elle laissa son Yukata glissé de ses bras, se livrant vraiment à la vue de son petit ami... Elle l'embrassait donc encore et toujours, frissonnant alors qu'elle sentait sa chaleur continuait encore et toujours à croître en elle. Ses joues étaient toujours écarlate. Est-ce qu'elle en voulait plus ? Elle ne savait pas vraiment... Oui... Oui... Après tout, elle l'aimait et elle savait que, même si il ne lui en voulait pas, il était frustré et elle s'en voulait un peu. Et comme il pourrait probablement le lui dire; c'était ce qui se faisait en couple... N'est-ce pas ? La jeune femme frissonna et elle se décida à se laisser aller, elle ne pouvait pas toujours tout craindre comme ça... Alors, elle ferma les yeux et laissa maintenant sa main glisser doucement le long de sa clavicule, puis, le long de son torse. Elle pris doucement le temps de découvrir plus... tactilement les muscles de son petit ami... Ses oreilles de baissèrent légèrement sur son crâne. Doucement, sa main descendit, hésitante, s'arrêtant à certains moment... Puis, finalement elle rentra son ventre pourtant plat et se cambra légèrement pour détacher maladroitement la ceinture de l'homme... Ce n'était pas facile de faire ça... Et puis... ses oreilles toujours basses sur son crâne, elle continuait de l'embrasser, encore et encore, frissonnant contre lui et rougissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 19 Aoû - 2:02

Bhaal sentait les caresses de la jeune femme qui découvrait ses muscles. Il frissonna, appréciant le contact de sa main contre son torse alors qu'ils s'embrassait, plein de fougue. Leurs baisait s'intensifiait a chaque instant, et il aimait ca. Il voulait la sentir encore plus contre lui. Caressant son flan, puis la jambe dépassant du yukata, il s'était mis sur le dos, entraînant la Kistune avec lui, la faisant ainsi se retrouver à califourchon sur son bassin, avant de défaire son vêtement, la mettant à nue, ou plutôt presque à nue, car elle portait d'élégants sous vêtements. Son souffle s'était coupé et son cœur avait même manqué un battement alors qu'il posait ses yeux sur le corps sublime de sa petite amie qu'il ne pu s'empêcher de complimenter, la faisant rougir. C'était à son tour de caresser la druidesse, ses mains se posant sur sa peau et explorant les formes de son corps, il caressa son ventres, ses côtés, le creux de ses reins, le tout du bout des doigts et parfois à pleine paume, avant de finir sur le dos soyeux de celle-ci l'attirant à nouveau tout contre lui.

Elle ne résista pas, et suivit même le mouvement de son propre chef, ne tardant aucunement à reprendre les baiser auquel il répondit avec tout son cœur. Il pouvait sentir les sous vêtements de la jeune femme contre lui, sa peau frottant contre la sienne. C'était très agréable. Il la senti frissonner un instant qu'elle ne commence à faire descendre ses caresses le long de son torse, clavicule, ventre. Elle ne s'arrêta pas la, ce qui surpris le jeune homme. Elle avait creusé son ventre et était en train de défaire la ceinture de son pantalon. Ainsi elle voulait aller jusqu'au bout? Bhaal était heureux, elle lui faisait confiance et s'offrait à lui, il ne pouvait qu'en tomber plus amoureux. Kazhenn semblait avoir quelques problèmes à défaire la ceinture mais fini par y arriver et il décida de l'aider, attrapant le bas de son pantalon avec ses orteilles, le faisant glisser.

C'était une technique qu'il avait acquis au cours de ses divers ébats, entre autre dans le jeu, une fois où il s'était retrouvé... Attaché.. Mais ce n'était pas le moment de se souvenir, il fallait profiter du moment présent, ce qu'il fit sans tarder. Son pantalon était maintenant enlevé, et son caleçon avait été entraîné involontairement par la même occasion. Bon, il n'avait pas chercher à le retenir a vrai dire et maintenant, son entrejambe tendue par le désir se trouvait plaqué contre celle de ca petite amie, un simple sous vêtement les séparants. Il sentait à présent les jambes de la rouquine contre les sienne. Il la voulait tout contre lui. Arrêtant de l'embrasser afin de reprendre son souffle, il profita de l'accalmie pour caresser le dos de sa partenaire, amenant sa main au niveau de son soutient gorge et le défaisant d'une main pratiquée, le retira. Il l'embrassa ensuite dans le cou, puis il descendit en se relevant légèrement embrassant la clavicule suivit du dessus des seins pales de la jeune femme, avant de revenir l'embrasser la serrant tout contre lui, et profitant à nouveau du contact entre le torse nus. Inconsciemment guidé par le plaisir, son bassin de bougeait, se frottant contre celui de sa petite amie, et il glissa sa main sous la culotte de celle-ci, attrapant sa fesse et la massant en l'aidant pour la coller contre lui. Il la voulait plus que tout, et son désir n'avait à présent plus de limite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 19 Aoû - 3:44

Mal à l'aise, Kazhenn en était venue à détacher maladroitement la ceinture de son petit ami... En tout cas, ce geste avait semblé déclancher quelque chose chez Bhaal qui sembla alors se relâcher. Il avait alors commencé à se tortiller un peu et il ne se passa que quelques instants de plus pour qu'il ne se retrouve maintenant complètement nu tout contre elle. La jeune femme frissonnait doucement tout contre lui alors qu'elle sentait maintenant une pression contre le bas de son corps et ça ne la fit que rougir encore un peu plus. La renarde rougit encore un peu plus... C'était... particulier que de sentir se contact tout contre elle. Elle le sentait maintenant qui caressait son dos, c'était vraiment agréable. Elle frissonna doucement et se cambra tout contre lui.

Les baisers cessèrent un instant et elle en profita pour tenter de reprendre son souffle. Encore et toujours, elle sentait les mains de l'homme caresser son dos et elle soupira doucement d'aise, elle se sentait bien. Puis, elle ressentit la pression de son sous-vêtements supérieurs. La jeune femme rougit et détourna vivement les yeux. Pour la deuxième fois de la journée, elle se retrouva le buste dénudé contre lui, également torse nu. Elle avait un peu de mal à trouver son souffle, même comme ça... Tant pis, elle continuerait simplement alors qu'il vint maintenant l'embrasser dans le cou. C'était agréable... Et sans vraiment s'en apercevoir, elle pencha légèrement la tête sur le coté, comme pour lui laisser plus de place si il le voulait. Il vint ensuite lui embrasser la clavicule et elle frissonna doucement avant de soupirer d'aise, elle se sentait vraiment bien pour le moment. Ses oreilles frissonnaient doucement sur son crâne, c'était agréable mais... mais... mais elle ne savait pas vraiment comment réagir quand à tout ça.

Il l'embrassa alors à nouveau et elle répondit à ce baiser alors qu'elle se blottissait tout contre lui. Elle se sentait vraiment bien contre lui, oui, elle se sentait bien et elle voulait simplement se laisser aller. Enfin... Ce n'était pas facile de se laisser aller quand on y était pas habituer. Elle réaliser soudain qu'il était en train de remuer son bassin contre elle, que ce soit consciemment ou pas. Kazhenn frissonna vivement, mais n'eut pas vraiment le temps de penser à tout ça qu'elle sentit la main de l'homme se glisser dans le sous-vêtement qu'il lui restait, agrippant maintenant son postérieur... La renarde gémis et frissonna en se blottissant tout contre lui, comme il l'aidait à le faire. Oui, elle se retrouvait maintenant tout contre lui, fermant maintenant les yeux pour mieux pouvoir profiter de tout ça. Dans son dos, ses queues avaient commencé à s'agitaient doucement dans son dos, les enveloppant presque dans un nuage poilu de couleur rousse. Ses oreilles étaient toujours en parti coucher sur son crâne. Elle ne savait pas vraiment comment elle devait agir quand à tout ça, mais elle voulait simplement rester contre lui et profiter de ce moment avec lui.

Sans qu'elle n'ait vraiment de contrôle quand à tout ça, la jeune femme mis un peu plus de fougue dans le baiser, sans qu'elle ne puisse s'en empêcher. Elle se sentait juste bien contre lui et elle voulait juste en profiter encore et toujours. Entre deux baisers, elle laissa un léger soupire d'aise lui échapper, son coeur se serrant au creux de sa poitrine. Ses oreilles remuaient doucement sur son crâne, elle ne savait plus vraiment ce qu'elle devait faire maintenant... Et elle continuait simplement de l'embrasser encore et toujours. Elle sentait son coeur qui débordait d'amour pour le mage et elle se laissa simplement aller quand à tout ça. Les joues de la rousse étaient toujours écarlate, ses oreilles frissonnant doucement sur son crâne et elle se blottissait encore et toujours plus contre lui sans trop savoir ce qu'elle allait pouvoir faire... Même quand un gémissement lui échappa... Elle avait chaud... tellement chaud de le sentir bougeant ainsi contre elle et... et en même temps, cela la rendait mal à l'aise... Enfin, sans qu'elle ne s'en apperçoive, ele ajoutait de l'envie à ce baiser... Oui, de l'envie...  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 19 Aoû - 11:14

Bhaal n'avait plus qu'une seule chose en tête, sa compagne, le désir qu'il resentai grandissant sans limite mais il se retenait. Il la connaissait timide et fragile. Il ne voulait en aucun cas la blesser, et voulais que sa première fois sois aussi agréable et mémorable que possible, alors il voulait lui procurer un maximum de plaisir ainsi qu'elle souffre le moins possible. La première partie n'était pas la plus compliquée. Il devait simplement prendre son temps. Ce qui était plus facile à dire qu'à faire à vrai dire, et n'était pas non plus facile à penser. La seconde était... plus délicate. Il devait utiliser sa marque de soin pour supprimer la douleur avant même qu'elle n'apparaisse, mais cela n'allait pas être facile au vu de l'état de son esprit, mais il y viendrait quand cela serait le moment.

En attendant, il profitait en du moment, Kazhenn était presque nue, collée à lui, frissonnant sous ses baisers, gémissant sous ses caresses et soupirant de plaisir. Il ne pu d'ailleurs s'empêcher d'en laisser échapper un quand elle s'était blottit encore plus contre lui alors qu'il lui avait attrapé le postérieur pour le masser. Les baisers des deux amoureux était tout aussi passionné les un que les autres mais ils se chargeait à présent d'un désir qui devenait palpable, même chez la d'habitude timide Kitsune dont les queues remuaient vivement dans son dos, créant un nuage de fourrure rousse.

Bhaal ressentais lui aussi ce désir montant et il avait bien l'intention d'exaucer les souhaits de la renarde. Il se releva doucement, sans pour autant arrêter de l'embrasser, la gardant contre lui alors qu'il la faisait s'asseoir sur ses jambes. Puis ses baiser descendirent, jusqu'à atteindre la poitrine de sa petite amie, qu'il mordilla avec douceur alors que sa main qui tripotait jusque là les douces fesses de la Kistune glissa sur ses hanche puis se glissa sur la féminité de celle-ci, la caressant doucement. Recommençant à embrasser la druidesse pleine de désir, lui mordillant de temps à autres les lèvres, il continua ainsi pendant un moment puis quand il la senti prête, il fit pénétrer un doigt en elle, amorçant un mouvement de va et viens avec sa main, tout d'abord lentement afin de la laisser s'y habituer puis accélérant le mouvement. L'embrassant dans le cou il lui dit d'une voix rauque qui ne pouvait cacher son envie:

"Si tu veux aller plus loin, il va falloir que tu enlève ce qu'il te reste. Et si tu veux que je te guide, dit le moi."

Puis il la mordilla dans le cou, la serrant contre lui alors qu'il attendait sa réponse, sa main continuant les caresses de son intimité, tout en tentant de se concentrer pour préparer sa marque de soin, ce qui s'avérait plus difficile que prévue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 19 Aoû - 14:16

Kazhenn refusait de réfléchir quand elle pensait à tout ça. Elle voulait simplement ne pas encore se braquer quand à tout ça. Elle lui faisait confiance, elle l'aimait alors elle ne voulait pas encore le repousser. D'ailleurs, elle l'avait maintenant entendu gémir et elle frémit en l'entendant ainsi... Cela éveillait un drôle de fourmillement en elle. En attendant, elle sentait le désir en elle et dans ce baiser et elle ne pouvait s'empêcher de mettre également son propre désir dans ce baiser. Elle avait peur, oui, mais elle ne voulait pas faire marche arrière maintenant.  La renarde le sentit se relever et frissonna en se demandant quoi faire alors qu'ils échangeaient encore et toujours des baisers à en couper le souffle. Elle se retrouvait donc maintenant assise sur les genoux de l'homme. Il s'était alors décroché de ses lèvres et ses baisers avaient commencé à descendre le long de son corps pour maintenant s'attarder sur sa poitrine.

La sensation que cela lui procurait était tout simplement indescriptible. C'était agréable... Et il se mis alors à la mordiller, la faisant gémir et frissonner contre lui alors qu'il délaissait maintenant ses fesses pour glisser sa main sur sa hanche. La respiration de la rousse se faisait haletante alors qu'elle en revenait à caresser doucement ses épaules, c'était un peu tout ce qui était à sa porter pour le moment... De sa hanche, la main de Bhaal continua à se déplacer et Kazhenn frissonna, se cambrant légèrement quand le contact se fit au niveau de son intimité et elle gémit. C'était encore un contact qu'elle découvrait et... elle avait l'impression de bouillir, ne sachant plus vraiment où elle en était pour le moment. Le mage revint alors l'embrasser et elle frémit doucement. Cependant, dans ces baisers qu'ils échangeaient, elle ne pouvait s'empêcher de mettre de plus en plus de désir, elle avait l'impression de se consumer intérieurement et son esprit se vidait sans qu'elle ne puisse rien y faire.

Une autre nouvelle sensation, alors qu'il glissait maintenant un doigt en elle. Elle s'arracha alors à son baiser en gémissant et en s'accrochant à ses épaules.... Elle n'était pas très rassurer, mais surtout, elle se sentait flancher sur les découvertes qu'il lui faisait faire... Instinctivement, elle se cambrait. Gémissant de plaisir et resserrant son étreint sur son petit ami alors que son souffle demeurait haletant, elle avait l'impression de perdre la raison avec ses sensations qui s'éveillaient en elle. L'homme l'embrassa alors dans le cou et elle frissonna en laissant échapper un petit soupire... Elle n'arrivait plus à aligner deux penser cohérente et elle posa doucement son front contre l'épaule de Bhaal alors qu'il lui parlait.... Elle ne voulait pas faire marche arrière, elle se tortillait légèrement, sans pouvoir s'en empêcher. Il lui disait que si elle en voulait plus, il allait falloir qu'elle enlève le reste et elle laissa échapper un petit gémissement. Et il lui demande aussi de le lui demander si elle voulait qu'il la guide. Elle hésita un instant puis, elle le sentit mordiller son cou et elle gémit avait de le faire relever son visage contre le sien et elle commença alors à le couvrir de petit baiser plein d'envie alors qu'elle lui soufflait quelques mot malgré son souffle haletant.


"Je... voudrais que tu me guide... Je.... J'ai du mal à savoir quoi faire..."

Elle étouffa un gémissement, cependant, elle relâcha une de ses mains pour la glisser dans son dos et détacher le ruban qui maintenait sa culotte au niveau de ses queues... Non... Cette fois, elle ne ferait pas marche arrière... Elle s'était alors un peu tortiller alors qu'elle cherchait au mieux à se dégager de son sous-vêtement  avant de revenir maintenant se lover tout contre lui. Elle revint alors s'emparer de ses lèvres et l'embrassa sans parvenir à lutter contre sa fougue et son désir. Elle avait l'impression que son coeur allait exploser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 0:44

Bhaal s'était redressé, continuant d'embrasser Kazhenn avec passion, la gardant collée contre lui puis il avait descendu ses baisers jusqu'à la poitrine de celle ci, la faisant frissonner de plaisir, avant de la mordiller délicatement ce qui fit échapper un gémissement suggestif à la Kitsune. Haletante, elle était venu caresser les épaules du mage, qui trouvais cela assez agréables et dont les mains ne restèrent pas non plus inactive. L'une de ses mains maintenait la renarde contre lui, lui caressant la nuque, alors que le seconde, toujours à l'intérieur de la culotte de la druidesse, allait caresser la hanche puis l'intimité de celle ci. Elle était humide, mais ce n'était pas assez pour qu'ils continuent, il ne s'arrêta donc pas, l'embrassant et la caressant encore et encore, haletant et plein de désir.

Continuant ses caresses et la sentant un peu plus prête, il glissa un doit en elle, faisant un mouvement de vas et viens avec son doigt alors que sa main la caressait encore. Kazhenn laissa échapper un gémissement en le sentant faire, se cambrant contre lui et s'abandonnant au désir en l'embrassant de tout son être. Bhaal frissonna en la sentant faire, laissant lui aussi échapper un soupir d'aise alors qu'il profitait des baisers passionné de la jeune femme qu'il lui rendait tout aussi plein d'ardeur. L'embrassant dans le cou, ce qui la fit à nouveau soupirer de plaisir, il la senti prête et lui demanda donc de retirer le sous vêtement qu'il lui restait et si elle voulait qu'il la guide. Lui répondant en le couvrant de baiser, elle lui indiqua, haletante, qu'elle souhait qu'elle le guide ne sachant pas quoi faire, ce qui n'était pas une surprise pour Bhaal. C'était sa première fois et elle était particulièrement pure et innocente, pour le moment en tout cas. Elle décrocha ensuite l'attache de sa culotte avant de la retirer en se relevant un peu, étouffant un gémissement alors que sa main se retirait de son intimité.

Bhaal admira la vue magnifique de sa petite amie nue devant lui, emplit de plaisir, faisant se mordiller la lèvre inférieur par le jeune homme qui voulait continuer à la sentir contre lui et à l'embrasser. Elle ne se rassit ensuite sur ses jambes, venant l'embrasser à nouveau, toute les limites brisées alors qu'elle se collait à son amant de tout son corps. Bhaal la serra lui aussi tout contre lui, rendant ses baisers avec passion pendant un moment, alors qu'il frottait son bassin contre celui de sa bien aimée. Finissant par rompre leurs baisers un instant afin de reprendre leur souffle il lui indiqua, sa voix tendue de désir alors qu'il l'embrasser sur les lèvres le visage, les épaules, la poitrine, pour ainsi dire partout où il le pouvait :

"Je vais.. te guider.. Je te propose.. De rester comme cela.. Comme cela tu... Ira à ton rythme et... Tu pourra faire ce.. Qui te donne le plus de plaisir..."

Ayant terminé de lui parler il revint à l'assaut des lèvres et de la langue de sa partenaire, ses mains attrapant son fessier afin de la soulevait, alors qu'il bougeait son bassin pour faire entrer en elle la pointe de son membre tendu. Il ne pu s'empêcher de laisser échapper un gémissement de plaisir faces aux sensations, puis il prépara sa marque de soin. C'était dur. Son esprit avait du mal à suivre le traçais qui se devait d'être exact, mais il il parvint à grand effort. Laissant le mana couler a flot, et espérant que cela suffirait, il la rabaissa de manière un peu plus sèche, lui prenant sa pureté, ne pouvant s'empêcher un grognement de plaisir et manquant de perde le contrôle de sa marque, qui coupa aussitôt que Kazhenn reposait sur ses jambes. Il avait épuisé une certaine quantité de mana, mais ça allait, il était encore loin de l'épuisement. Inquiet pour sa bien-aimé, il lui demanda, alors qu'il ne se contrôlait plus vraiment et que son bassin amorçaient à son insu mais non contre son gré des petit vas et viens :

"Tout va bien? J'espère que tu n'as pas eu mal? Mais maintenant, quoi qu'il en soit et laisse tes instinct se déchaîner."

Puis il revint l'embrasser, cette fois ci d'une manière un peu plus sauvage, comme pour lui montrer le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 2:35

Kazhenn ne voulait plus faire marche arrière maintenant. Elle lui avait donc demandé de la guider, puis, elle avait ensuite défait son dernier vêtement, se dégageant de lui par la même occasion. Nue devant lui, elle avait toujours les joues rouge et la gorge sèche. La renarde repris donc sa position, assise à califourchon sur ses cuisses. Elle sentait le regard de Bhaal sur elle et avait presque envie de fuir... Mais non... il le lui avait dit, il la trouvait magnifique... Alors elle n'avait pas à s'inquiéter plus que ça... Mais elle se sentait quand même gênée de se présenter à lui comme ça. Elle avait alors recommencé à l'embrasser avec envie. Il l'avait alors serré contre lui et elle s'était blottit contre lui, haletante de désir. Elle le sentit qui frottait son bassin contre elle et elle frissonna... C'était... particulier, mais elle continuait de l'embrasser avec envie, restant tout contre lui, le souffle court. Finalement, il s'arracha aux baisers et commença à couvrir son corps de baiser tout en lui parlant.

Bhaal lui avait maintenant dit qu'il allait la guider et il lui proposa de rester comme ça... pour qu'elle contrôle un peu le rythme... et faire ce qui lui ferait le plus de plaisir. Kazhenn rougit vivement, puis hocha la tête. Elle lui faisait confiance... Voilà maintenant le mage qui revint à ses lèvres et la renard répondait à son baiser avec une certaine passion, sa langue allant s'emmêler avec celle de son amant alors que ses queues ondulaient dans son dos avec une certaine nervosité. Elle sentit les main de l'homme sur ses fesses et elle frissonna, le laissant tout de même faire alors que son souffle se fit un peu plus court. Elle s'était tendue malgré elle alors qu'elle se retrouvait plus ou moins obligé de suivre le mouvement alors qu'il la soulevait... Puis, elle sentit la virilité de son petit ami tout contre son intimité et elle gémit. Ses traits s'était un peu tendu, après tout, c'était un moment qu'elle appréhendait vraiment. Elle aurait peut-être dû se détendre, mais elle n'arrivait pas à être complètement détendue.

Elle sentait sa présence en partie entré en elle et elle frissonna, ne sachant pas trop quoi faire pour le coup. Puis, tout à coup, il la fit redescendre, s'empalant profondément sur le membre de l'homme. Un gémissement ou pointait une once de douleur s'échappa des lèvres de la rousse... mais la douleur disparu bien vite et elle compris plus ou moins que ça venait de l'homme... Kazhenn frissonna alors doucement, puis, elle souffla quelques instants et pris quelques secondes pour se reprendre. Bhaal lui avait alors demander si ça allait, mais elle le sentait qui se mouvait doucement en elle et elle avait toute les peines du monde à vraiment réaliser tout ça... La jeune femme frémit doucement et vint à nouveau embrasser son amant, constatant qu'il avait eut une réaction similaire au même moment. Un baiser assez long et plein de fougue et de désir... d'une espèce de sauvagerie aussi... Et elle sentait les mouvements du bassin de l'homme et les sensation que cela faisait naître en elle. Elle avait alors interrompu le baiser avant de lui répondre :


"Je... Je vais bien... Enfin... ça va mieux maintenant... Je... j'ai eut un peu mal... mais... ça va..."

Sa voix sortait un peu difficilement de ses lèvres et son souffle court ne l'aidait pas vraiment... Tant pis. Ce n'était pas vraiment un problème. Plus tôt, il lui avait donné le conseil de laisser ses instinct se déchaîner. Encore une fois, elle était revenu l'embrasser, laissant sa langue rejoindre celle de son amant en un baiser plein de fougue. Kazhenn ferma les yeux et se laissa envahir par ce qu'elle ressentait pour le moment. La renarde passa maintenant ses bras autour du coup de l'homme, se collant autant que possible contre lui. Ensuite, elle commença à doucement se mouvoir sur la virilité du mage et elle frémit doucement; des sensations qu'elle n'avaient jamais connu jusque là qui s'éveillaient pour le moment en elle. Ses queues continuaient maintenant à onduler dans son dos. Au premier mouvement du corps de la rousse, ce fut un déluge de sensations qui lui arrachèrent un gémissement... Elle... elle en voulait encore... Les joues rouges, elle ne s'était alors pas fait prier pour commencer à se mouvoir, lentement, comme si elle avait besoin de s'habituer un peu à ce contact avant de passer à quelque chose de plus... intense... Quoi qu'il en soit, tout ça était de la pure découverte pour elle et elle ne pouvait donc pas s'empêcher de gémir alors qu'elle se laissait alors à se mouvoir, continuant encore et toujours de l'embrasser... enfin... tant que leur souffle le leur permettait en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 4:18

Sentant que Kazhenn était prête, Bhaal lui avait proposé de la guider dans sa première fois ce qu'elle accepta. Elle retira ensuite son denier vêtement, dévoilant son corps entièrement nu à Bhaal qui eu le souffle coupé face à la beauté de sa petite amie, ne pouvant se retenir de mordiller sa lèvre en la voyant ainsi. Elle se rassit ensuite sur ses ses jambes, tout contre lui l'embrassant passionnément. Finissant cet intense baiser, Bhaal l'avait ensuite embrassé sur tout le corps en lui disant qu'il allait la guider, lui disant de garder cette position qui lui permettrait de contrôler son plaisir comme elle l'entendait. Cette remarque avait d'ailleurs fait rougir la Kitsune, ce qui ne fit que la rendre plus mignonne. Le mage avait vraiment envie d'elle... Attrapant les fesses de sa petite amie, il la souleva et la guida sur sa virilité, la baissant ensuite alors qu'il faisait tourner son mana dans sa marque, prenant sa virginité tout en réduisant un maximum la douleur de celle qui devenait une femme.

Kazhenn avait gémit une première fois, tendue mais pleine de plaisir, puis une seconde, cette fois ci ou pointait de la douleur, alors que sa pureté disparaissait. Alors qu'il se mouvaient en elle, ils frissonnèrent tout deux, se rejoignant pour s'embrasser à nouveau avant que le jeune homme, légèrement inquiet en ayant entendu la douleur de son amante ne lui demande si tout allait bien.. Avant de l'embrasser à nouveau, de manière plus sauvage cette fois ci sans qu'elle n'ai le temps de répondre. Bhaal sentit la druidesse se laisser aller dans cette sauvagerie avant d'interrompre le baiser pour lui répondre, le souffle court, que la douleur était passé. Elle revint l'embrasser, leur langues se liant a nouveau dans la passion, et le mage la senti commencer à se mouvoir. Il ne pu s'empêcher de laisser échapper un petit soupire de plaisir en la sentant ainsi bouger autour de lui.

Il entendait aussi la Kistune gémir de plaisir alors que ces sensation nouvelle pour elle devenait de plus en plus puissante, et cela provoquait en lui des vagues de plaisir tout aussi intense. Leurs baiser étaient brûlant tout comme leur désir qui était à présent tel un brasier. La frustration des derniers jours, ainsi que sa période ... D'"inactivité" n'était pas facile pour Bhaal qui sentait la tension et le plaisir monter en lui bien plus rapidement qu'il ne s'y attendait. Se pressant quelques peu, il accompagna les mouvements de la renarde, ses allers retours se faisant plus amples, plus profond et de plus en plus rapide au fur et à mesure. Le jeune homme interrompit ses baiser afin de pouvoir respirer et reprendre un peu de contrôle sur lui même alors qu'il mordillait son amante dans le cou, n'ayant cesse de jouer avec elle, l'une de ses mains allant lui griffer gentiment le long de la colonne vertébrale avant d'aller caresser ses queues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 14:34

Kazhenn était prête à passer au stade supérieur avec lui... parce que c'était lui. Il était probablement le seul à avoir sa confiance absolue. Elle l'avait assez rapidement sentit s'immiscer en elle et la sensation que cela lui procura fut vraiment particulière. En tout cas, même dans cette situation, Bhaal était au petit soin pour elle, s'inquiétant de comment il allait. La renarde fit ce qu'il lui avait dit... se lâcher, laisser faire son instinct. En attendant, les baisers étaient de plus en plus brûlant, elle en voulait plus, toujours plus. La renarde se mouvait lentement sur le membre de son amant, ne pouvant pas vraiment retenir de petits gémissements. C'était vraiment intense ce qu'elle ressentait et elle avait un peu de mal quand à tout ça. Elle frissonna en se collant un peu plus à son amant. Comme promis, le mage la guidait, se chargeant d'intensifié peu à peu les choses entre eux. Elle se sentait vraiment bien et elle avait tellement chaud...

Kazhenn gémissait légèrement contre lui, même alors qu'il finit par interrompre le baiser pour qu'ils puissent respirer, mais ce n'était pas facile... Surtout qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de gémir avec les mouvements de cette présence en elle. C'était juste tellement bon... Bhaal avait commencé à lui mordillé le coup et elle frissonna, fermant les yeux en gémissement. Se sentant vraiment bien, elle se laissait juste aller à ce qu'elle ressentait. Elle sentit une de ses mains glissée dans son dos, éraflant légèrement sa colonne vertébrale et elle avait frissonné tout contre lui. Quelques instants plus tard, il commençait à caresser ses queues et elle gémit venant loger son visage contre la tête de l'homme. Son souffle court se retrouva à venir mourir tout contre l'oreille de l'homme. Cependant, depuis qu'il avait commencé à caresser ses queues, elle avait gémit, puis, elle s'était fait un peu plus... sauvage dans les étreintes qu'elle partageait avec son amant.

La druidesse se perdait totalement à ce qu'elle ressentait. C'était bien plus puissant qu'elle ne l'aurait pensé. Elle avait tellement chaud... Et en même temps, elle aimait vraiment ce qu'elle ressentait, même si elle n'arrivait pas vraiment à tout comprendre... Tant pis, elle se laissait juste aller. Sans pouvoir s'en empêcher, elle vint lui mordiller l'oreille avec une certaine délicatesse Cependant, elle mordillait quand même cette oreille qui était à sa portée. Et elle continuait de se mouvoir. Tout ça montant très vite en elle, elle perdait un peu le contrôle alors qu'elle se retrouvait elle aussi à en demander plus, le souffle court tout contre lui. La renarde gémissait et prenait vraiment du plaisir à ce qui se passait entre eux. Kazhenn s'accrochait simplement à lui, à ses épaules, les éraflant légèrement sans qu'elle ne puisse vraiment le réaliser... Des gémissement plus... auditif commençait à lui échapper sans qu'elle ne puisse s'en empêcher, alors qu'elle continuait simplement de se laisser aller, tant que c'était avec lui, ça allait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 18:46

Chacun des mouvement de Kazhenn envoyait des vagues de plaisir dans le corps de son amant, et dans le sien aussi au vu des gémissements de plaisir qu'elle ne pouvait retenir. Ils échangeait des baisers de plus en plus brûlants, le désir les consumant sans limite alors que Bhaal intensifier le mouvement petit à petit, la faisant frissonner en le sentant faire. Il avait l'impression de bruler et que la peau de sa partenaire aussi alors qu'il la caressait, la serrant contre lui alors qu'elle faisait de meme, sa poitrine se frottant contre la sienne. Il la sentait glisser autour de son membre et les sensations étaient tellement intenses qu'il ne pouvait s'empêcher de laisser échapper de petits soupirs, emplit du plaisir sans limite qu'il ressentait. Ses mouvements s'amplifiant, il avait arrêté de l'embrasser, venant lui mordiller le cou alors qu'il lui griffa très légèrement le dos, la faisant frissonner à nouveau contre lui. Sa main était venue ensuite lui caresser les queues, geste qui lui arracha un gémissent de plaisir non dissimulé alors qu'elle devenait plus sauvage dans ses étreinte, au grand plaisir de son petit ami.

La Kitsune étant devenue plus sauvage dans ses action, elle venait même de mordiller l'oreille de Bhaal, le faisant frissonner et le faisant glapir avec une pointe de plaisir, ne s'attendant pas à cela. Il avait répondu en léchant cette fois ci le cou de la jeune femme plutôt que de la mordiller. Continuant de mordiller son oreille, ce qui ne déplaisait point à son partenaire, elle avait resserré sont étreinte sur ses épaules, le griffant quelque peu, ce qui ne servit qu'à augmenter le plaisir de son amant qui répondit de la même manière, lui griffant le dos et les fesse qu'il venait d'agripper avant de retourner s'occuper de ses queues en voyant à quel point elle appréciait cela. Les gémissement de la renarde était à présent ininterrompus, et il n'avait pas l'intention qu'ils s'arrêtent. Il se sentait approcher de sa limite, mais il ne voulait pas laisser sa compagne sur sa faim, surtout pour sa première fois et décida de ne plus se restreindre à présent. A chacun de ses coups de reins, il s'enfonçait aussi profondément que possible en elle avant de quasiment se retirer pour mieux recommencer alors qu'elle laissait échapper à présent des gémissement non dissimulés contenant tout son plaisir.

Leurs corps se frottant l'un contre l'autre ainsi, laisser Bhaal ne pouvant s'empêcher de grogner de plaisir lui aussi alors qu'il se sentait à sa limite. Cela faisait un moment à présent que leurs mouvement avait atteints leur paroxysme et il était revenu l'embrasser langoureusement autant que possible entre deux gémissement. Il aurait volontiers duré encore plus longtemps dans ce moment de luxure paradisiaque, mais sa frustration accumulée en avait décidé autrement. La serrant très fort contre lui comme si pour éviter qu'elle ne s'échappe, il vint en elle de tout son être, serrant inconsciemment les queues qu'ils caressait, alors qu'il laissait échapper dans un dernier râle de plaisir le nom de sa bien aimée venant lui laisser un suçon sur la clavicule:

"Kazhenn!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 19:58

Kazhenn se laissait complètement aller contre lui maintenant... Mais elle se laissait aussi aller un peu plus à son instinct et à une certaine sauvagerie... Elle lui avait un peu mordillé l'oreille, puis, ils avaient simplement poursuivit leurs... éducation. Aux morsures s'ajoutaient de légères griffures qui ne semblait plus vraiment les déranger... plutôt les... excité ? Oui, quelque chose comme ça en tout cas. En tout cas, elle ne s'était de se mouvoir, l'embrassant ou le mordillant à plusieurs reprises, comme si elle n'arrivait plus à s'en passé. Leur corps frottaient l'un contre l'autre accroissant encore le plaisir qu'elle ressentait. Elle gémissait de plus en plus, sentant toujours cette chaleur qui s'emparait d'elle en lui donnant encore et toujours plus de plaisir... Elle aimait ce qu'elle ressentait et, maintenant, elle se surprenait à se demander ce qu'il pourrait lui faire découvrir d'autre... Elle se laissait purement et simplement aller contre lui, à ce plaisir.

De plus en plus de gémissement lui échappait et elle se retrouvait même parfois presque à crier ce plaisir qu'elle ressentait pour la toute première fois. A nouveau, leurs lèvres étaient venue à s'unir et elle répondit à ce baiser, venant même lui mordiller un peu la lèvres. Et elle prolongea encore et toujours le baiser. Il l'avait ensuite serré contre lui et elle l'avait laissé faire, se cambrant légèrement alors qu'une vague de plaisir plus puissante que les autres s'empara d'elle, la faisant maintenant gémir contre ses lèvres. Une seconde de plus tard, elle frissonna alors qu'il laissa échapper son nom. La renarde se laissa simplement aller contre lui, fermant simplement les yeux alors que la tension en elle se relâchait en elle comme avec un léger fourmillement. Elle était heureuse... La renard frissonna doucement avant de revenir tout contre Bhaal et elle laissa alors échapper un soupire de plaisir. Encore un instant et elle vint nicher son visage dans le cou du mage et elle ferma les yeux quelques secondes, haletante contre son épaule...
Non... Non, elle ne regrettait certainement pas ce qui venait de se passer... Elle se sentait tellement bien contre lui... Le désir de Kazhenn était retombé avec la jouissance, même si elle avait une drôle de sensation à le sentir toujours ainsi en elle. La jeune femme vint alors posé quelques baisers dans le cou du mage, son coeur battant encore un peu vite dans sa poitrine quand à ce qui venait de se passer.


"Je... Je t'aime..."

Lui murmura-t-elle au creux de l'oreille, essoufflée. Elle se sentait tellement bien pour le moment, comme si son esprit... et tout son corps d'ailleurs était dans du coton... Enfin, en attendant, elle avait toujours ses mains sur les épaules de l'homme et elle avait alors un peu déclanché son soin, ne voulant avoir pris le risque de le blesser... En attendant, elle émettait une sorte de ronronnement. Elle ne pensait pas s'être jamais sentit aussi bien contre lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 20 Aoû - 23:44

Bhaal se laissait guider par son plaisir, ne retenant plus ses coups de reins, sa virilité pénétrant profondément en elle alors qu'il la mordillait et la griffait légèrement, s'excitant ainsi davantage. Tout ceci se ressentait chez Kazhenn qui ne pouvait à présent s'empêcher de crier de plaisir, l'embrassant de toute sa passion. Leur corps se frottaient l'un contre l'autre, procurant encore de délicieuses sensations supplémentaires, puis la serrant contre lui, il la sentit frissonner vivement en gémissant contre ses lèvres. Elle se serra fort contre lui, se cambrant comme pour en demander plus mais aussi il la senti se serrer autour de son membre ce qui ne manqua pas de lui faire passer sa limite. Jouissant en même temps que sa petite amie, il déversa sa semence au plus profond d'elle, en laissant lui aussi échapper un gémissement de plaisir, prononçant le nom de la druidesse, pendant qu'il lui embrassait la clavicule y laissant la marque d'un suçon. Ils se détendirent ensuite tout les deux alors que le plaisir de leur passion ardente continuait de disparaître petit à petit laissant place à un pur sentiment de bien être. Bhaal sentit Kazhenn poser sa tête dans son cou, l'embrassant de petit baiser, avant de lui murmurer au creux de l'oreille qu'elle l'aimait. Bhaal entendant cela ne pu que frissonner, la serrant un peu plus contre lui avant de lui répondre de la même manière, tout aussi essoufflé:

"Moi aussi je t'aime. Je t'aime plus que tout." Venant lui mordiller l'oreiller, il la sentit utiliser son soins sur les griffures qu'elle lui avait infligé mais il l'arrêta : "Ne me soigne pas. Elle ont été plus agréable que douloureuse, et ce sont des marques de notre première fois ensemble. Elle disparaîtront toute seule bien assez tot. D'ailleurs en parlant de première fois. Est ce qu'elle t'a plus?"

Bhaal se doutait de la réponse au vu des cris de plaisir de la jeune femme durant leurs ébats amoureux. Caressant le corps sans force de la jeune femme essoufflée qui était plaquée contre lui, il sentait sa virilité reprendre doucement de sa vitalité en elle, la sensation de la sentir grandir à nouveau ainsi étant très agréable. Caressant les jambes de la Kitsune, il les fit passer autour de ses reins, puis la maintenant contre lui, il la fit se coucher sur le dos tout en ne la quittant pas. Venant lui mordiller les lèvres, il lui expliqua:

"Mais si tu croyais que ta première nuit d'amour allais s'arrêter là, tu sera surprise. Je vais continuer à te faire l'amour, jusqu'à ce que nous soyons épuisés. Cette fois ci, tu n'as rien à faire, à part te laisser entièrement aller."

Il l'embrassa avec fougue, sa passion se renflammant alors qu'il commençait les mouvement de ses reins, accélérant rapidement le mouvement ainsi que la puissance. Il continua de l'embrasser, ses mains parcourant son corps cherchant à lui procurer un maximum de plaisir, des fois griffants, fois agrippant et d'autres fois simplement caressant ou bien massant les formes et volutes du corps de la renarde. Ses lèvres et sa bouche ne restèrent pas non plus inactive, l'embrassant, tantôt passionnément tantôt avec douceur, des fois sauvagement, mordillant de temps en tant, et léchant aussi. Aucun endroit de son amante n'échappa à son attention, cherchant encore et toujours à la faire crier du plaisir le plus extrême. Il venait de jouir il y a peu, et il était confiant de pouvoir durer un long moment ainsi, cherchant à la pousser sans relâche dans l'abîme de la jouissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 21 Aoû - 1:17

Kazhenn avait jouit tout contre Bhaal. Elle s'était simplement blottit contre lui en lui disant qu'elle l'aimait, avant de l'embrasser dans le cou. Elle se sentait tellement bien. Elle n'aurait pas penser que cela puisse provoquer des choses comme ça. La jeune femme sentit alors son étreinte se resserrer autour d'elle et elle sourit doucement. Puis, il lui dit lui aussi qu'il l'aimait plus que tout et elle rougie légèrement. Puis, il lui mordilla alors l'oreille et elle frissonna doucement. Cependant, elle allait commencé à soigner les griffures quand il l'arrêta. Sur le coup, elle se redressa légèrement pour le regarder sans trop comprendre. Il lui demanda de ne pas la soigner, disant que les griffures avaient été plus agréables que douloureuses et il préférait qu'elles disparaissent par elle-même... avant de lui demander maintenant si ça lui avait plu. Il n'en avait pas fallu plus pour qu'elle devienne écarlate, ses oreilles se couchant légèrement sur son crâne.

"J.... J... Je... O... Oui... B... Bi... Bien sur que... Bien sur que ça... m'a... m'a plu..."

Bien sur, il n'avait pas eut besoin d'avoir la réponse, elle avait été assez... bruyante... et à cette pensée elle était devenue encore plus écarlate et elle avait baisser les yeux, gênée. Kazhenn faillit gémir quand il... quand il repris de la vigueur en elle. Peut être que... qu'elle devrait se... dégager... En fait, elle n'en eut pas vraiment le temps. Il la fit alors passer ses jambes autour de sa taille et elle le regarda maintenant, un peu perdu. Une seconde plus tard, elle se retrouvait coucher sur le dos et lui au-dessus d'elle. Le coeur battant à tout rompre, la jeune femme regarda son petit ami. Il vint alors lui mordiller les oreilles et elle frissonna tout contre lui. Et voilà maintenant que Bhaal lui disait que sa première nuit d'amour n'allait pas s'arrêter là. Il lui annonça alors qu'il allait lui faire l'amour jusqu'à ce qu'ils soient épuisé et elle avait encore une fois violemment rougit, ne sachant pas très bien comment réagir à cette... annonce...

"Bh... bhaal..."

C'est tout ce qu'elle eut le temps de lui dire avant qu'il ne vienne l'embrasser. Elle eut un moment de doute, mais elle finit par y répondre avec douceur. Oui... Oui, il lui ferait vraiment confiance. La renarde frissonna doucement et passa à nouveau ses bras autour du cou de l'homme, sentant son coeur battre à tout rompre au creux de sa poitrine. Elle... Elle pouvait lui faire confiance.... oui... Kazhenn gémit alors qu'il recommençait maintenant à se mouvoir en elle. Bhaal semblait toujours lui accorder plus d'attention et elle sentait ses sens s'enflammer. Elle ne savait plu du tout où elle en était. Ses queues étaient maintenant coincé sous elle. La renarde répondait à chacun de ses baisers, frissonnant et gémissant de temps à autres. Elle se sentait bien... tellement bien contre lui... Et, peu à peu, elle s'oubliait totalement tout contre lui, profitant de ce qu'il lui offrait, même si ses joues étaient à nouveau écarlate. Elle sentait son corps fatigué, mais elle ne voulait pas le repousser... non...

Non... Elle y prenait vraiment goût, même si... même si il y avait toujours cette espèce de gêne en elle... La renarde le regardait, ses yeux brillant de l'amour qu'elle avait pour lui. Ses oreilles remuèrent doucement sur son crâne. Elle avait encore le souffle haletant et elle ne savait plus du tout où elle en était pour le moment... Juste qu'elle l'aime... Oui... elle l'aimait tellement... Son étreinte autour du coup du mage se resserra légèrement et elle érafla légèrement le dos de l'homme. La gorge sèche, elle l'avait simplement attirer tout contre elle, son souffle venant mourir tout contre le cou du mage. Elle se sentait bien contre lui, vraiment bien. le visage toujours nicher dans le cou de l'homme, elle recommença à y poser de petits baisers... allant même jusqu'à le mordiller légèrement alors qu'il faisait à nouveau monter le désir en elle. Coincé sous elle, ses queues remuaient doucement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 21 Aoû - 13:23

Kazhenn venait d'avoir sa première fois avec Bhaal. Ils étaient venus ensemble, les laissant à présent essoufflé dans les bras l'un de l'autre. Sa petite amie semblait au anges et la voir aussi heureuse apaisait l'esprit du jeune homme. La serrant contre lui, Bhaal avait demandé, sachant pertinemment la réponse au vu des cris enchantés de son amantes, si cet première expérience lui avait plus, la faisant rougir vivement alors qu'elle bégayait pour lui répondre. Caressant le jolie corps maintenant privé d'énergie de la druidesse, le temps passant un peu, il recommença à durcir en elle, ce qui faillit arracher à la demoiselle ainsi qu'à Bhaal un gémissement de plaisir. La guidant pour passer ses jambes autour des reins du mage, il la fit basculer sur le dos, la serrant contre lui et se retrouvant au dessus d'elle, lui annonçant que cette première nuit d'amour n'était pas finie, ce qui la surprit. Alors qu'elle prononçait son nom, comme pour lui demander quelque chose, il l'embrassa avec passion ce à quoi elle répondit en douceur avec un instant de retard.

Bhaal commença à se mouvoir en elle, la renarde gémissant de nouveau en le sentant faire et passant ses bras autour de son cou pour le serrer contre elle. Il caressait chacun des recoins de son corps cherchant à lui procurer le summum du plaisir alors que les mouvements de vas et viens s'intensifiait lui arrachant d'autres soupirs d'aise. Il l'embrassait passionnément, encore et encore, et elle lui répondait d'une manière tout aussi passionnée, puis elle avait rompu les baisers, resserrant l'étreinte de ses bras fins autour venant l'embrasser dans le cou, l'y mordillant par moment ce qui le faisait frissonner de bonheur. Bhaal tendit sa nuque à la jeune femme, la lui offrant pour qu'elle puisse s'y donner à cœur joie, pendant que l'une se mains venait masser la poitrine de sa petite amie, l'autre se glissant sous son épaule afin de mieux pouvoir la serrer contre lui.

Utilisant sa prise sur son épaule comme appuis, il donna plus de force à son mouvement, pénétrant plus profondément en elle et avec plus d'insistance, faisant tout de même attention à ne pas lui faire mal. Se mouvant ainsi en elle pendant quelques instants, lui laissant le temps de s'y habituer, puis il commença à varier ses mouvement de hanches. Il ralentissait son mouvement, le faisant moins vif et moins profond lorsqu'il la sentait au bord de la jouissance, afin de faire durer leur plaisir le plus longtemps possible mais aussi comme pour l'inciter à le supplier pour en avoir plus. Au contraire plus profond et plus rapide lorsqu'il la voyait se calmer, la maintenant ainsi autant au bord de la jouissance qu'il le pouvait. Il continua de jouer ainsi avec sa partenaire pendant un long moment, lui mordillant de temps en temps les oreilles, attendant que son membre recouvre toute sa sensibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 21 Aoû - 15:22

Kazhenn ne savait plus du tout où elle en était. Le plaisir se répandait en elle et elle n'arrivait tout simplement pas à lutter contre cette déferlante. Elle ne parvenait pas à se retenir de gémir contre lui. Elle sentait ses caresses en plus de ses mouvements en elle et elle frémissait. Elle avait l'impression de perdre la raison. Fébrile, la renarde s'accrochait au mage sentant un frisson de plaisir lui remonter le long du dos alors qu'elle l'entendait soupirer d'aise. Et voilà qu'elle cédait encore, mordillant le coup de son amant avec envie. Bhaal lui avait alors offert un peu plus de surface et elle s'était mise à ronronner tout contre lui. Il vint maintenant lui masser la poitrine et elle gémit de plu belle, donnant un petit crocs plus vif que les précédents. Elle ne se contrôlait pas vraiment, mais c'était assez compliqué puisque tout ça, c'était la première fois qu'elle le découvrait. La rousse gémit tout contre lui, alternant un moment les morsures et les petits baisers... avant de revenir à ses lèvres en un baiser fougueux.

En attendant, il la tenait tout contre lui, se facilitant peut-être un peu la tache quand à ses va et viens... Kazhenn quand à elle gémissait tout contre sa peau ou contre ses lèvres.... Même si les baisers ne durait pas aussi longtemps qu'elle l'aurait voulu qu'elle avait toujours le souffle un peu haletant... et plus il lui donnait du plaisir, plus elle avait du mal à trouver son souffle... et plus elle avait chaud.... En fait, elle sentait même un peu de sueur couler sur son corps, mais elle ne s'en souciait pas vraiment, trop préoccuper par le contact de son petit ami.

Il ne lui laissait pas vraiment l'occasion de s'habituer plus que ça à ce rythme qu'il lui imposait. Elle se cambra contre lui en gémissant. Elle ne savait plus vraiment sur quel pied danser et entre ce rythme imprévisible et les petite morsures au niveau de ses oreilles, la renarde ne savait pas vraiment quoi sur quel pied danser... Ce qu'elle savait en tout cas, c'est que son coeur débordait d'amour pour le mage... Et qu'elle ne regrettait aucunement d'avoir placer sa confiance en lui. Elle le serra alors contre lui, pressant encore un peu plus son corps contre le siens. Elle gémissait contre lui, elle n'arrivait pas à s'en empêcher, son corps était déjà sensibiliser par la première relation et maintenant.... Elle n'en pouvait tout simplement plus et elle commença même à laisser échapper des petits cris de temps à autre. C'était tellement bon. Cependant, c'était Bhaal qui imposait le rythme de tout ce qui se passait, plongeant la druidesse tantôt dans la frustration, tantôt dans le plaisir le plus total. Sur les épaules de l'homme, les ongles de Kazhenn s'enfoncèrent légèrement dans la peau de son amant, montrant assez clairement son impatience...

D'ailleurs, elle s'était à nouveau désintéresser des lèvres de son compagnon pour venir mordiller son épaule, haletante. Elle perdait tout contrôle sur elle-même... La renarde mordilla un moment son oreille... peut-être un peu trop vivement à certains moment, c'était sa frustration qui parlait. Elle finit par simplement refermer ses jambes autour de la taille de Bhaal, gémissant tout contre lui avant de venir encore et toujours embrasser son cou, le mordiller... et même y déposer un petit suçon plein d'envie... Oui... Elle aimait ce qui était en train de se passé, mais, bien sur, c'était probablement en parti parce que c'était lui... après tout, elle n'était pas le genre de personne à se focaliser sur ce genre de chose...


"Bhaal"

Gémit-elle tout en se collant tout contre lui. Elle en demandait plus, mais elle demandait surtout qu'il cesse de la torturer, elle voulait juste profité de ce moment avec lui. Et, coincé sous elle, ses queues se mouvaient avec une certaine nervosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mar 22 Aoû - 16:31

Bhaal était d'habitude plus doux et gentil, un peu timide même si il était loin de l'être autant que sa petite-amie. Cependant c'était le côté plus direct, dominant, et même quelque peu sadique de son personnage qui ressortait. Il fallait tout de même dire que si Bhaal avait eu une ou deux expériences dans la vie réelle, il s'était beaucoup plus relâché avec son personnage, ayant eu un certain nombre d'amantes. A présent, c'était sur la pauvre Kazhenn que Bhaal était en train d'exercer les talents qu'il avait acquérit lors de session pour le moins non conventionnelles. Il avait tout d'abord commencé par se mouvoir en elle et celle ci n'ayant pas besoins d'une quelconque préparation après leur première séance, il n'avait pas vraiment attendu avant d'augmenter la cadence, passant immédiatement au stade supérieur.

Il avait commencé en caressant sans relâche le corps de la jeune femme, cherchant à lui offrir un maximum de plaisir alors qu'il lui rendait ses baiser plein de passions, se chauffants de plus en plus. Elle avait rompu leurs baisers la première, resserrant l'étreinte de ses bras derrière sa nuque, le serrant plus fort contre lui en l'embrassant et le mordillant à présent dans le cou que le mage lui tendit sans rechigner. Glissant un bras sous elle, lui attrapant l'épaule afin de raffermir sa prise, il donna plus de force à ses coups de reins, amenant progressivement son amante au bord du gouffre, son autre main venant s'occuper des doux seins de celle ci.

Mais la nature légèrement sadique de son personnage, ou plutôt la sienne à présent puisque ce n'était plus un rôle qu'il jouait, ressorti. Au lieu de laisser la druidesse accéder au plaisir suprême, il le lui interdit, ralentissant les mouvements de ses hanches et les faisant varier, des fois rapide et des fois lents, des fois profonds et d'autre superficiels, la gardant ainsi au bord de la jouissant sans la laisser y accéder. Leurs corps en sueurs glissaient l'un contre l'autre, leur apportant des sensations supplémentaires alors que son amante ne pouvait s'empêcher de crier son plaisir immense mais aussi sa frustration qui l'était tout autant. Les ongles de la Kistune s'enfonçaient dans la chair de son épaule sous ses puissants sentiments mais cela ne dérangeais pas Bhaal, il aimait même cela. Elle gémissait de plaisir dans son cou, le mordillant et meme le mordant par moment faisant frissonner de plaisir le jeune homme.

Se collant contre lui, elle avait passé ses jambes autour de sa taille afin de mieux le sentir, elle gémit son nom d'une voix pleine d'un désir en parti inassouvi, le suppliant de mettre fin au délicieux supplice qu'il lui infligeait. Ce n'était cependant pas encore temps, et Bhaal la fit encore patienter un moment continuant jouer avec elle, puis ayant fini par recouvrer toute ses sensations, recommença à lui offrir toute sa force et l'amplitude de sa virilité, exauçant son souhait. La serrant contre lui et enfouissant de lui même la tête de la jeune femme dans son cou, il donna de toute sa son énergie à l'amener à l'extase. Ayant lui aussi subit sa propre "torture" sans pouvoir jouir, il était lui aussi venu rapidement, déversant à nouveau sa semence brûlante au plus profond de son amante dans un dernier élan de ses hanches, la serrant amoureusement contre lui et gémissant son nom et son amour:

"Kazhenn! Je t'aime!"

La gardant serrer ainsi contre lui, il bascula  sur le côté, épuisé, autant par la journée que par leur torrides ébats. Embrassant passionnément la renarde, il la regarda tendrement dans les yeux en lui demandant, bien que sentant le sommeil l'envahir:

"Il faudrait dormir à présent, à moins que tu ne veuille repartir pour un tour."

Il se doutait qu'elle devait être aussi épuisé que lui si ce n'était plus. Et il allait se levait tôt le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 23 Aoû - 0:57

Kazhenn était en train de complètement succombant à ses instinct alors qu'elle suppliait l'homme de ne pas plus la faire languir en gémissant simplement son nom. Et pourtant, Bhaal ne semblais pas prêt à se plier à sa demande. Elle en venait donc logiquement à passer sa frustration sur lui sans même s'en rendre compte. Elle le griffait et le mordait même, étonnement sauvage dans leur étreinte. Un grognement lui échappa même alors qu'elle continuait de se "venger" un peu sur lui... jusqu'à ce que, finalement, le mage ne lui permette enfin de remonter plus haut dans le plaisir. Ainsi, elle se retrouva le visage enfouit au creux du cou du mage, ses gémissements venant mourir contre la peau de se dernier. Les oreilles de la renarde étaient couchées de chaque coté de son crâne et ses joues rougies par le plaisir. Encore une fois, l'avait sentit jaillir en elle et elle laissa échapper un cri de plaisir, incapable de le réprimer.

Alors qu'il s'était relâcher en elle, elle l'avait entendu soufflé son prénom et aussi qu'il l'aimait et elle n'en rougit qu'un peu plus. Elle par contre, elle n'était pas vraiment capable de parler, elle haletait simplement tout contre lui, peinant quelques peu à reprendre son souffle. Bhaal se dégagea sur le coté et elle gémit légèrement, comme si elle ne voulait pas qu'il s'éloigne d'elle et... d'une certaine façon, c'était un peu le cas. Kazhenn revint simplement se lover tout contre lui. L'homme vint l'embrasser et elle répondit à son baiser, même si sa fatigue devait clairement être palpable Il lui dit alors qu'il faudrait dormir maintenant et il la taquina en parlant de repartir pour un tour. Rougissante, elle voulu lui donner un coup dans les côtes, mais si en temps normal elle ne lui aurait pas vraiment fait très mal, là, ce fut à elle qu'elle fit mal et elle gronda doucement avant de se blottir tout contre lui. La renarde ne se souciait pas le moins du monde de sa tenue pour le moment, peut être que son esprit était trop engourdit par le plaisir et la fatigue.

Elle ne lui répondit pas plus que ça, préférant juste venir nicher son visage contre lui et simplement se laisser happer par le sommeil et le bien être. Etrangement, cette nuit-là, elle ne rêva pas... enfin, si... mais des rêves d'une toute autre sorte... Non pas ce genre là... Elle se revit avec une fille louve... Elle se revit aussi dans une clairière, avec Bhaal qui lui grattouillait les oreilles. Dans son sommeil, elle se mis simplement à ronronner tout contre l'homme. Un sourire aux lèvres, elle se pelotonna un peu plus contre lui. Les souvenir continuèrent à affluer, tout ne lui revint pas, mais elle recouvra tout de même quelques souvenir... et cette fois, ce fut plus calmement qu'elle se réveilla, l'esprit un peu troublé et ayant toute les peines du monde à retrouver un esprit clair... Elle avait l'esprit complètement embrumer, alors qu'elle restait contre lui, ses oreilles remuant légèrement. Machinalement, elle ramena la couverture sur eux après avoir frissonner. Pour une fois qu'elle dormait bien, elle n'avait vraiment pas envie de se lever. Elle avait la bouche un peu pâteuse et avait l'impression d'avoir son corps qui pesait une tonne.


*Kazhenn ? Il faudrait vous levez si vous voulez allez en ville...*
"Hum... Encore cinq minutes Kin..."

Gromela-t-elle encore à moitié endormi. Kazhenn passa simplement un bras autour du torse de Bhaal, se collant contre l'homme... Puis, elle réalisa que le contact qu'elle sentait, c'était le torse nu de l'homme contre sa poitrine tout aussi nue... Ses yeux s'ouvrir vivement et ses joues s'enflammèrent vivement quand lui revint le mémoire le comment ils en étaient arrivé là. Elle resserra alors vivement la couverture contre elle, la gorge sèche et s'éloigna légèrement de lui, gênée malgré ce qui avait pu se passer la veille. Ses oreilles frissonnèrent doucement sur son crâne alors qu'elle se redressa, échappant délicatement à l'emprise de l'homme et entraînant un peu la couverture avec elle. Oui, ils devaient aller en ville... D'une main, elle chercha son sac. Elle récupéra son maillot de bain et l'enfila comme elle le pouvait avec une pudeur qui n'avait plus vraiment lieu d'être... mais bon, on ne se refait pas. Elle avait ensuite relâcher le serviette.

Les joues toujours écarlates et évitant soigneusement de regarder dans la direction de son petit ami, elle était allé à la porte... avant de réaliser qu'elle était bloquer par Tréant... Hein ? Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi.


"Tréant ? Pousse toi s'il te plais."

Et il se poussa... dans un fracas de tout les diable... Et bien.... Si Bhaal n'avait pas été réveiller jusque là, une chose était sûre, il l'était maintenant... Cachée par le nuage de ses queues multiples, elle l'avait regardé à demi, une boule dans la gorge alors que les sensations de la veilles lui revenaient en mémoire... Elle n'en revenait toujours pas, elle s'était offerte à lui... et le pire était peut-être qu'elle ne regrettait rien... absolument rien...

"B... Bonjours. Dé... Désolée de t'avoir ré... réveiller, je vous juste aller... aller... me rafraîchir un peu..."

Et voilà, maintenant, elle le regardait et elle se remettait à bafouiller comme une gamine... les joues toujours écarlates.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 23 Aoû - 14:15

Leurs ébats était devenu beaucoup plus passionnés, torrides même et comme pour se venger de Bhaal qui l'avait torturé en la maintenant au bord de l'extase sans l'y autoriser, elle était devenue d'une sauvagerie qui ne déplaisait pas au jeune homme, la laissant mordre et griffer de tout saoul, les lui rendant un peu plus gentiment, ne voulant tout de même pas abimer sa belle compagne. Il avait fini par lui donner satisfaction la faisant gémir à chaque mouvement, sa tête enfoui dans son cou jusqu'à ce qu'il viennent en elle, la faisant jouir à son tour en le sentant faire, la faisant crier à plein poumon son extase sans limite alors que le mage lui disait son nom et qu'il l'aimait. Se serrant l'un contre l'autre dans une position plus agréable pour s'endormir, il l'embrassa tendrement lui proposant de s'endormir à moins qu'elle ne veuille repartir pour un tour. Indignée, elle avait tenté sans grand succès de lui taper dans les côtes pour riposter mais s'était meme légèrement fait mal aux mains en tentant puis il s'endormirent rapidement s'étreignant comme les amants qu'ils étaient.

Bhaal se réveilla le lendemain matin, légèrement fatigué et le corps tirant de tout leurs exercices amoureux de la nuit. Le soleil filtrait au travers des murs de branchages de la cabane, éclairant les corps nus des deux amants, encore enlacés après leur nuit de passion. Le jeune homme profita pour la première fois des magnifiques en intégralité des formes de Kahzenn qui dormait encore paisiblement ses bras encore autour de sa nuque et ses jambes autour de ses reins. Il sentait son intimité encore contre la sienne et celle-ci ne tarda pas à se réveiller sous ces stimulation mais Bhaal préférait ne pas réveiller la Kistune et la serra simplement un peu plus contre lui, et se délecta en silence du contact de leurs torses. Admirant le visage paisible de sa bien aimée qui souriait dans son sommeil, il se décida à se rendormir, attendant qu'elle se réveille d'elle même. Embrassant le front de la renarde, il recommença à nouveau à somnoler.

Il fut réveillé plus tard en sentant Kazhenn bouger contre lui, se serrant un peu plus contre lui avant de se reculer et de se relever en emportant la couverture avec elle. Bhaal grogna en la sentant faire, il voulait encore rester dans ses bras, puis il l'entendu fouiller avant de faire un vacarme de tout les diables. Ouvrant les yeux, il se leva et vit la renarde portant un mignon maillot de bain, qui ne cachait d'ailleurs absolument pas le suçon qui marquait sa clavicule. Rougissant en le voyant, elle lui dit, bégayant quelque peu, qu'elle était désolé de l'avoir réveillé et qu'elle allait se rafraîchir. Il s'approcha d'elle, toujours en tenue d'Adam qui ne cachait pas les griffures et morsures qu'il avait subit durant la nuit, l'enlaçant et l'embrassant langoureusement en la serrant contre lui. Rompant son baiser, il la regarda dans les yeux, la gardant toujours dans ses bras, lui disant bonjour :

"Bonjour mon amour. J'étais juste somnolant. Et toi, as tu bien dormi? Tu veux que je t'accompagne? J'ai moi aussi besoin de me rafraîchir." Souriant, il descendit quelque peu, venant la mordiller dans le cou puis l'embrassant, continuant sa course jusqu'à la poitrine maintenant couverte de la jeune femme. "A moins que tu ne veuille que nous retournions nous amuser dans le lit?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 23 Aoû - 16:18

Kazhenn n'avait aucune conscience du premier réveil de son compagnon. Quoi qu'il en soit, maintenant, il était réveiller et elle avait donc pris la peine de plus ou moins le saluer, même si elle évitait de le regarder, les joues rouges. Bhaal ne tarda pas à se réveiller et à venir la rejoindre, sans prendre le temps de se vêtir, il vint vers elle et le regard rouge accrocha une des morsures sur le cou de l'homme et elle frémis légèrement. Cependant, il était déjà près d'elle et l'enlaça avant de l'embrasser... Son coeur loupant quelques battements, elle répondu à ce baiser, passant légèrement ses main sur les bras du mage. Il l'avait ensuite salué et lui avait demandé si elle avait bien dormit... avant se lui demander si elle voulait qu'il l'accompagne, puisqu'il avait aussi besoin de se rafraîchir. Cependant, avant qu'elle n'ait pu lui répondre, il vint lui mordiller le cou et elle frissonna tout contre lui... et il continua de l'embrasser, descendant vers sa poitrine, la faisant gémir encore un peu plus... même si elle tenta au mieux d'étouffer ce gémissement. Non, non, non ! Elle le repoussa légèrement, presque à contre coeur.

"On doit aller en ville..."

Pourquoi est-ce qu'elle avait l'impression de dire ça autant pour elle que pour lui ? La renarde soupira doucement et elle avait alors repris la parole pour lui répondre :

"Ou... oui, j'ai très bien dormit... J'ai... Je n'ai pas eut de cauchemars cette fois... Et puis... je... je me suis souvenue de certaines choses... Tu m'as fait achever un ver... eurk... Il était vraiment répugnant... Quand à m'accompagner.. fait ce que tu veux, je.... je ne t'en empêcherais pas..."

Mais elle n'osait pas non plus lui dire que c'était ce qu'elle voulait, elle était beaucoup trop gênée pour ça. Elle s'était donc doucement dégager de l'étreinte de son petit ami. Kazhenn quitta la cabane, saluant distraitement ses familiers et se glissant ensuite dans l'eau de la rivière, plongeant rapidement sous les yeux et laissant les eaux imprégner le poil de ses oreilles et de ses queues. L'esprit un peu plus clair, elle avait maintenant refait surface, l'est dégoulinant sur son corps. Un simple geste inconscient pour remettre son maillot de bain en place. Plouf... Ah, elle n'était pas toute seule dans l'eau, mais elle ne s'en occupa pas plus que ça. Maintenant qu'elle avait à nouveau les deux pieds sur la terre ferme, elle ne pu s'empêcher de porter une de ses mains au niveau de sa poitrine. Les baisers de Bhaal lui faisait de l'effet... peut être trop d'effet et elle ne savait plus vraiment où elle en était, surtout avec son corps qui semblait se souvenir de chacune des réactions de la veille... et ce à chaque caresse ou chaque baiser de l'homme... Mais ils devait aller en ville et... Et elle ne savait pas si elle aurait ne serait-ce que la force de faire face à encore une session comme celle de la veille.... Elle s'était un peu reposer, oui, mais, son corps n'était pas habitué à ce genre d'exercice et... elle avait mal partout... surtout aux reins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 24 Aoû - 15:25

Bhaal s’était paisiblement réveillé le lendemain matin, quelque peu fatigué de l’action de la veille, mais heureux. Kazhenn dormais toujours, un sourire sur les lèvres et voyant cela il avait décidé de la laisser dormir. Il la serra contre lui après avoir quelque peu profité de la vue du corps nue de sa petite amie, puis il avait recommencé à somnoler. Son second réveil fut moins tranquille. Kazhenn s’était réveillée, et après avoir mis son maillot de bain elle avait demandé à Tréant de débloquer l’entrée, ce qu’il fit dans un fracas de tous les diables. Se retournant vers Bhaal, la druidesse lui avait bafouillé un bonjour et lui présentant ses excuses avant de lui dire qu’elle allait se rafraichir. Se levant, toujours nu de la veille, il alla l’enlacer et l’embrassa avant de lui dire bonjour à son tour, lui proposant ensuite de l’accompagner à sa toilette, ou si elle le souhaiter, de repartir pour un tour, la mordillant dans le cou pour appuyer ses propos. La renarde repoussa son invitation en lui disant qu’ils devaient aller en ville, mais ne refusa pas qu’il l’accompagne lui disant qu’elle ne l’en empêcherait pas. Connaissant le caractère très timide de la Kitsune, ce non-refus était plutôt équivalent à un accord. Elle continua ensuite en disant qu’elle n’avait pas fait de cauchemars mais plutôt des rêves sur ses souvenirs, ou entre autres ils avaient combattu un vers géant immonde. Cela avait été le but de la seconde quête qu’il avait fait avec elle. Elle s’était ensuite doucement dégagée des bras de son petit ami et avait quitté la cabane.
 
Bhaal alla se mettre un caleçon pour ne pas sortir dans sa tenue actuelle, puis pris une serviette et alla rejoindre Kazhenn qui entrait dans l’eau, après avoir à son tour rapidement salué les familiers. Elle avait refait surface après avoir plongé dans la rivière, l’eau de celle-ci dégoulinant sur sa peau, et le mage l’avait suivi, plongeant à son tour. L’eau froide termina de le réveiller d’un coup sec, se levant dans l’eau, il se frotta afin de se nettoyer quelque peu. Ce geste lui fit d’ailleurs un peu mal, son corps étant couvert de griffures et son coup et ses épaules ayant les traces des morsures de la veille. Terminant rapidement de se rafraichir, il sortit de la rivière, dégoulinant, et après avoir ramassé sa serviette, enlaça par derrière sa petite amie qui était elle aussi sortie et qui avait actuellement l’une de ses mains se reposant sur sa poitrine comme si elle pensait à quelque chose. Lui déposant un baiser sur la joue, il la relâcha et lui passa ladite serviette sur la tête, commençant par lui sécher les cheveux, puis le corps, trichant pour la maintenir en place en l’embrassant dans le cou. Bhaal se sécha ensuite, et après avoir grattouillé les oreilles encore humides de la jeune femme, il se dirigeât vers la cabane ou il se changea pour ses habits de mage qui cacherait ses « blessures de guerre ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 24 Aoû - 16:35

Kazhenn s'était plongée dans ses pensées quand Bhaal se glissa derrière elle. La rousse avait sursauté quand il l'avait enlacé. Elle avait alors rougit. Puis, la renarde avait sourit alors qu'il l'embrassait doucement sur la joue. La jeune femme alla tourner les yeux vers lui. qu'il laissa retomber une serviette sur son crâne. La jeune femme avait fermé les yeux alors qu'il commençait à sécher sa chevelure... Mais ! Mais, elle ne lui avait rien demander... La druidesse le laissa quand même plus ou moins faire.

"Bhaal ! Je... suis assez grande pour me débrouiller toute seule..."

Kazhenn rougissait alors qu'il la séchait alors qu'elle ne se rebiffait qu'à demi. Elle n'avait pas vraiment le coeur à l'empêcher d'agir à dire vrai... En tout cas, tant que ça n'allait pas plus loin que ça. Et le mage l'embrassa dans le cou et elle ne pu s'empêcher de ronronner en se blottissant légèrement contre lui une seconde avant de se reculer... Non... Non, ce n'était pas le moment. Il fallait qu'ils aillent en ville, qu'elle puisse vendre ses tisanes et qu'ils commencent peut-être à regarder pour des meubles quand la maison serait finie. Elle réalisait que  quand il l'embrassait dans le cou comme ça ou ce genre de choses, il pourrait probablement la convaincre de faire n'importe quoi... Bon... peut-être pas n'importe quoi, mais tout de même beaucoup de choses. Il fallait qu'elle ne le lui montre pas trop... elle était sûre qu'il en profiterait... Cependant, elle avait l'impression que quoi qu'elle tente pour le cacher, il s'en rendrait compte.

Bhaal la délaissa un peu pour se sécher à son tour, puis, il lui grattouilla les oreilles et le regarda filer dans la cabane alors qu'elle s'ébrouait, son regard se posant à nouveau sur les griffures et les morsures de l'homme. La renarde regarda son reflet dans la rivière... Est-ce que tout ça était vraiment une bonne chose... Elle vit alors la marque sur sa clavicule... le suçon... Elle vira aussitôt à l'écarlate. C'était la... marque de Bhaal... en quelque sorte... La jeune femme soupira doucement et fila à son tour vers la cabane pour se changer. Le mage était en train de se changer quand elle arriva et elle vira à l'écarlate, détournant aussitôt les yeux vers son sac. Elle avait alors repasser les vêtements dans lesquels elle était... arrivée en ce monde. Elle décida encore une fois de ne pas mettre la veste, y préférant cette cape qu'il lui avait offert. De toute façon, le suçon était caché sous le haut de sa veste-kimono, alors il n'y avait pas de problèmes. Et, maintenant, elle tourna les yeux vers lui.


"Je... Tu veux peut-être que... j'en soigne... au moins une partie..."

Lui demanda-t-elle sans pour autant vraiment le regarder. Elle rassembla ce qu'elle avait préparer dans ses affaires. Puis, elle se tourna vers Bhaal, elle ferait comme elle le voudrait, mais après cela, ils seraient temps de partir en ville. Cependant, quand elle approcha de Zaylar, ce dernier gronda tout simplement sur elle, la faisant vivement reculer alors que le lion grondait.

"Ne compte pas sur moi pour le trimballer avec moi !"
"Mais... Zaylar..."


Cependant, dès que Bhaal les rejoignit, le lion ne se le fit pas dire deux fois et sa mâchoire se referma aussitôt sur le bras de l'homme causant une morsure probablement plus profonde que celles que la renarde avait pu lui causer cette nuit-là. La renarde avait alors écarquillé les yeux et avait donné une tape sur la truffe du lion pour le forcer à lâcher prise avant qu'elle ne s'interpose.

"Ca va aller, Bhaal ?"

Zaylar continuait à gronder, clairement mécontent de la situation et la rousse se retrouvait déchirée au milieu de tout ça, le coeur serré au creux de sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 24 Aoû - 21:08

Après s’être rapidement lavé avec Kazhenn, Bhaal était sortie de l’eau après elle et avait pris une serviette avant de l’enlacer et de lui sécher les cheveux. Elle se débâti quelque peu pour la forme faisant semblant de résister en rougissant. Il l’avait ensuite embrassé dans le cou, et elle s’était reculée contre lui en ronronnant avant de se reprendre. Bhaal avait la nette impression, ou plutôt la certitude que sa petite amie aimait vraiment ce genre de marque d’affection, et particulièrement dans le cou, comme ici ou elle s’était inconsciemment laissé emporter par le moment. Cela donna d’ailleurs quelques idées pour Bhaal qui allait certainement en profiter plus tard. Se séchant à son tour, il lui grattouilla les oreilles puis rentra à la cabane se changer. Il fut rejoint par la jeune femme quelques instant plus tard qui le voyant en train de s’habiller devint pivoine avant d’aller s’habiller elle aussi, sans pour autant se cacher de Bhaal qui ne rechigna pas à la vue. Ayant fini de s’habiller, elle s’était tournée vers lui, demandant s’il voulait qu’elle le soigne de ses blessures et griffures ce à qu’il approuva, venant l’embrasser assez passionnément :

« Oui, tu as été assez… sauvage cette nuit. Non que cela m’a déplus, bien au contraire, mais il est vrai qu’être couvert de blessures le lendemain n’est pas du plus agréable. Maintenant ou plus tard, comme tu veux. »

Après avoir préparé leurs affaires, ils étaient allés rejoindre la chimère. La druidesse était devant et a peine s’était-elle approché que que Zaylar avait grogné et grondé, disant qu’il refusé de d’emmener Bhaal. Le jeune homme s’était approché, et à peine ce fut-ce fait, Zaylar l’avait mordu violemment au bras. Un craquement se fit entendre, et Bhaal cria de douleur en frappant Zaylar fort avec son autre main pour se libéré. Kazhenn l’aida elle aussi et s’interposa entre eux. Le bras de Bhaal dégoulinait de sang et était plié en plusieurs endroits d’une manière peu agréable à voir, la douleur lancinante se fracassant contre l’esprit de Bhaal. Alors que Zaylar grondait, Kazhenn s’était approchée et lui avait demandé si cela allé. Sous le coup de la douleur il répondit sèchement :

« Tu crois que ça à l’air d’aller ! »
Puis se rendant compte qu’il engueulait la pauvre renarde innocente, il s’excusa : « Désolé… Je me suis emporté avec la douleur. Il faut vitre soigner ça, je n’aime absolument pas la tête que cette blessure la a. Contrairement à celles que tu m’a fait. Mais ne t’attend pas à ce que j’accepte de m’approcher de Zaylar à présent, il devrait déjà être heureux de ne pas finir en steak. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle coule au milieu des bois, la source...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Eternia :: Fôret du sombre-
Sauter vers: