Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Elle coule au milieu des bois, la source...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 12 Aoû - 14:11

Kazhenn n'avaient plus le moindre contrôle sur ce qui se passait et, pour le moment, elle ne s'en souciait pas vraiment. Elle avait cessé de vouloir résister alors qu'il l'avait embrassé, c'était agréable. Leurs lèvres s'étaient séparé, le temps qu'ils reprennent un peu leurs souffles... avant qu'elles ne s'unissent à nouveau en un baiser initié par la jeune femme, timidement et maladroitement. Elle se sentait étrange, sans vraiment pouvoir expliquer pourquoi ou comment cependant. Puis, lors de ce second baiser, elle le sentit venir mordillé sa lèvre inférieure et elle frémit sans pour autant chercher à s'écarter de lui. Quand ils s'écartèrent encore, elle avait le souffle cours et elle le regarda quelques instants, tremblant légèrement. Ils prenaient à peine le temps de reprendre leurs souffles qu'ils s'embrassaient encore et encore, prenant à peine le temps de respirer. Kazhenn aimait le contact de ses lèvres contre les sienne, leur chaleur et ce genre de choses...

La renarde répondait aux baisers ou les initiaient, même si il y avait toujours une certaine timidité dans ceux-ci. Même alors qu'elle sentait maintenant la main de l'homme qui se glissait dans la nuque de la jeune femme. Cette dernière frissonna doucement alors qu'elle sentait cette main qui glissait doucement le long de son corps et elle eut un pique de rougissement assez violent. Finalement, les caresses de l'homme s'étaient portées au niveau de sa poitrine et elle avait frissonner avant de se tendre... Après tout, personne ne l'avait jamais toucher à ce niveau là et cela la rendait nerveuse... vraiment très nerveuse. Puis, encore une fois, elle le sentit qui plongeait son autre main au creux de la fourrure de ses queues. Ses queues ondulaient sous les nerfs un peu à vif. Un nouveau baiser qui pris fin pour leur permettre de respirer un peu, même si elle laissa échapper un petit gémissement, ayant toujours une certaine tension, c'était plus fort qu'elle.

Elle l'entendit alors venir près de son oreille, lui susurrant son prénom, ce qui la fit frissonner tout contre lui... Et sentir son souffle alors qu'il haletait ainsi tout près d'elle, c'était... assez compliqué... Au lieux de revenir l'embrasser, la rousse frissonna et vint nicher son visage dans son cou, l'embrassant dans le cou avec une certaine maladresse, mélangée à sa timidité naturelle, bien entendu. L'entendre ainsi souffler son prénom avait été assez... particulier et elle ne savait pas vraiment quoi en penser... Est-ce qu'elle n'avait pas aimer ses caresse ? Non... Ce n'était pas vraiment ça, juste une sorte de tension. C'était... compliqué... Kazhenn avait continué à lui poser de petits baisers dans le cou et elle ferma les yeux, se laissant simplement envahir par l'odeur de son petit ami... Elle aimait vraiment son odeur et elle se détendait doucement. Il y avait toujours cette chaleur en elle, qui la poussa à doucement ramener ses baiser contre ses lèvres en passant par la ligne de sa mâchoire. Elle posa alors quelques baisés assez chaste sur ses lèvres avant de reprendre les baiser un peu plus... profond et... peut-être même un peu fougueux... Enfin, même si elle s'était un peu détendu, il y avait toujours une certaine tension en elle... ou peut-être que c'était juste une appréhension... Elle ne savait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 12 Aoû - 16:11

Bhaal avait chuchoté le nom de la jeune femme après l'avoir embrassée ce qui la fit frissonner. Il l'avait senti frissonner puis se tendre avant de se calmer un peu lorsqu'il avait amené sa main sur sa poitrine pour la caresser. Elle avait aussi laisser échapper un petit gémissement en le sentant passer ses mains dans ses queues à la fin de leur baiser, avant de tenter de reprendre son souffle. Puis lorsqu'elle l'avait entendu prononcer son nom, elle s'était réfugiée dans son cou qu'elle embrassa maladroitement mais pleine de bonnes intentions. Bhaal se rappela alors que Kazhenn n'avait absolument aucune expérience dans ce type de chose. Elle devait ne pas trop savoir quoi faire ni savoir à quoi s'attendre. Puis elle remonta, embrassant successivement sa mâchoire sa joue, ses lèvre avant de l'embrasser d'une manière plus fougueuse. Profitant de ce baiser et jouant avec elle, pendant qu'il lui massait la poitrine faisant attention à ne pas lui faire mal et que son autre main descendait plus bas, au niveau de ses fesses qu'il attrapa à pleine main pour la serrer un peu plus contre lui afin de mieux apprécier le contact de leur lèvres, puis il rompit leur baiser afin de respirer et lui mordiller à nouveau l'oreille lui chuchotant pour la rassurer et l'aider à se détendre:

"Ne t'inquiète, pas détend toi. C'est normal de ne pas savoir quoi faire ou comment réagir. Laisse toi guider par tes instinct et n'ai pas peur d'essayer. Ou tu peux simplement te laisser porter. Et surtout, si tu aime particulièrement quelque choses ou que tu le déteste, dit le moi."

Son souffle était haletant et la chaleur montait en lui, mais il ne se pressait pas. Il n'y avait aucun intérêt à se presser si sa partenaire n'y prenais aucun plaisir car elle était trop tendue ou effrayée par l'inconnu pour en profiter. Il préférait prendre son temps, et tant pis si ils devait s'arrêter là pour aujourd'hui. Elle était la priorité, et il pourrait toujours se venger en lui mordillant l'oreille comme ceci.


Bhaal mordilla à nouveau la dite oreille de la Kitsune, comme pour tenter de l'aider à s'y habituer puis descendit petit à petit l'embrassant tout d'abord sur la joue puis de plus en plus bas jusqu'au cou qu'il embrassa de même. Le mage aussi ne connaissait rien ou presque rien à ce qui plaisait à la Kazhenn, il devait donc lui aussi expérimenter. Cherchant donc à la surprendre, il sorti le bout de sa langue de ses lèvres et léchouilla le cou de la druidesse espérant que ça ne lui déplairait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Sam 12 Aoû - 18:52

Kazhenn ne savait plus vraiment où elle était, surtout qu'elle avait toujours une certaine nervosité en elle. Elle n'avait aucune expérience à ce niveau-là et elle avait donc un peu peur de ce que cela pouvait signifier ou encore de ce qu'elle pouvait faire.... et quand bien même, elle avait peur de ce que cela pourrait entraîner et des conséquences de ce que ça pourrait avoir. En attendant, Bhaal lui massait la poitrine et elle resta tendu. Elle n'arrivait pas vraiment à se détendre vis à vis de ça. Ce n'était pas désagréable, mais bon... Elle se sentait vraiment nerveuse à ce sujet. L'autre main de l'homme quitta les queues de la renarde pour venir se poser sur son postérieur et l'attirer encore un peu plus contre lui. La rousse fut alors encore un peu plus écarlate, elle sentit son coeur louper un battement et se retrouva donc tout contre lui. Ses oreilles étaient maintenant couchées sur son crâne. Elle avait la gorge complètement sèche et ne savait plus vraiment quoi faire pour le moment...

Quand le baiser pris fin, Bhaal revint lui mordiller l'oreille et elle frissonna légèrement alors qu'il lui parlait maintenant pour lui dire de ne pas s'inquiéter et de se détendre... Ce n'était pas si simple que ça ! Il lui disait cependant que cela était normal de ne pas savoir quoi faire ou comment agir et pourtant... pourtant, elle ne savait plus du tout où elle en était. Il lui demandait de se laisser guider par ses instincts et de ne pas avoir peur d'essayer... Une nouvelle pointe de rougissement. Elle ne pensait pas vraiment être capable d'agir ainsi, de se laisser porter comme il le disait et elle déglutit légèrement. Il lui demandait de lui dire si il y avait quelque chose qu'elle aimait ou détestait et elle frissonnait. Cependant, ce n'était pas simple d'avoir son esprit à elle quand à tout ça. Elle sentait le souffle du mage sur son oreilles et cette dernière frissonna doucement. Ensuite, il lui mordilla l'oreille et elle frissonna doucement, fermant les yeux. Il commença ensuite à l'embrasser, sur la joue... Puis descendant doucement dans le cou... elle frémit légèrement en laissant échapper un petit souffle de bien être... En tout cas, jusqu'à sentir la pointe de la langue de l'homme sortir de ses lèvres pour venir se poser sur la peau de son cou...

Une sensation étrange... Pas déplaisante le moins du monde, mais étrange et... Non... Non... Elle ne se sentait pas prête... Une bouffée de panique s'empara d'elle et elle repoussa maintenant les épaules de Bhaal, détournant les yeux, vraiment mal à l'aise. Elle s'écarta un peu de lui et, complètement écarlate, elle avait repris la parole, la gorge serrée au point d'y sentir une boule alors qu'elle reprenait maintenant la parole.


"Je... Je suis désolée... Je... Je ne peux pas... Je... C'est trop tôt... je crois... Désolée..."

Bafouilla-t-elle, complètement écarlate. Elle se recula encore. C'était... compliqué... Elle avait peur, oui... Même si elle avait encore cette chaleur en elle, elle se retrouvait maintenant à genoux au coté de l'homme, le souffle court et les joues totalement écarlates. Elle sentait son coeur qui se défoulait au creux de sa poitrine. Elle avait envie de revenir se pelotonner contre lui, son coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine. Elle avait vraiment l'impression qu'il voulait sortir de sa poitrine maintenant.

"Je... je... je vais aller me rafraîchir un peu et... voir si... si je peux... faire quelque chose... sans... sans me fatiguer."

Kazhenn avait alors fuit. Il fallait qu'elle se vide la tête... vraiment. La renarde était donc allé se rafraîchir à la rivière, se passant de l'eau froide sur le visage et sur la nuque. Puis, elle avait laver les quelques tâche de son vêtements... Puis, elle se dépêcha de rentrer à la cabane l'esprit... Un peu plus frais, même si tout ce qui s'était passé continuait à tourner encore et encore, lui donnant purement et simplement le vertige. La rousse avait donc enfilé la tenue qu'elle portait de façon classique, cette même tenue qu'elle avait porté quand l'homme était arrivé... Sauf qu'au lieu de remettre sa veste, elle passa sur ses épaules la cape que Bhaal lui avait offert... Un excellent de finir au chaud et... de le fuir aussi parce qu'après ça, elle ne savait tout simplement pas comment réagir face à lui. Bien sur, ça ne changeait rien à ses sentiments, mais c'était un peu compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 13 Aoû - 14:20

Bhaal était légèrement déçu et frustré. Il venait de dire à Kazhenn de se détendre et de se laisser guider, venant ensuite l'embrasser dans le cou et lui léchouiller au même endroit. Et il ne savait pas trop ce qu'il c'était passé ensuite. Avait elle eu peur? Avait il dépassé ses limites? En timidité ou autre? Ou avait il fait une erreur qui avait déplu à la jeune demoiselle? Elle était parti en le repoussant soudainement lui disant qu'elle était était désolée et.. Il n'avait pas trop bien entendu la suite. Elle avait détourné le regard et avait fuit vers la rivière, laissant la Bhaal médusé et en proie au doute.

Il resta là pendant un moment, en proie à ses démons intérieur. Non! Il fallait qu'il se reprenne. Au moins pour Kahzenn, à qui il devait des excuses, que se soit pour l'avoir trop pressé, et plus simplement car il risquait de l'avoir blessée, c'était le minimum qu'il pouvait faire, et comme elle allait aussi certainement vouloir rester un peu seul, c'était certainement le plus aussi. Soupirant, il se leva, alla rapidement s'éclabousser le visage d'eau afin de l'aider à se calmer, puis il se dirigea vers la cabane où se trouvait Kazhen.

S'approchant d'elle, il la prit dans ses bras et déposa un baiser chaste sur ses lèvres, la regardant dans les yeux avec son regard maintenant violet. La relâchant, il s'excusa :

"Je te demande pardon. Tu n'étais pas prête et j'ai voulu aller trop vite... Je.. Je ne voulais pas te blesser. Je suis désolé. Je vais te laisser tranquille pour le moment." Posant son front sur le sien, il lui grattouilla les oreilles : "Je vais retourner travailler sur notre maison. Mais sache que je reste quand même la si tu as besoin de moi pour quoi que ce soit."

Grattouillant encore un peu les oreilles de la Kistune, il se retourna et alla au fondation. S'asseyant en soupirant à nouveau, il prit de l'argile et recommença à faire des briques, tout de même moins motivé qu'avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 13 Aoû - 15:13

Kazhenn avait fuit, tremblante. Elle ne savait plus vraiment ce qu'elle pouvait penser pour le moment... Elle venait de se changer et de passer la cape qu'il lui avait offert autour de ses épaules quand Bhaal vint la rejoindre. Il la pris alors dans ses bras et elle se retint de justesse de venir se pelotonner contre lui. Il l'embrassa et elle frissonna doucement, son regard rouge brillant légèrement. Il l'avait alors relâcher, puis, il s'était excusé et elle lui avait adressé un léger sourire. Il lui demanda alors pardon parce qu'elle n'était pas prête et qu'il avait voulu aller trop vite. Il s'excusa encore et lui dit alors qu'il allait la laisser tranquille. L'homme avait alors posé son front sur le sien en lui grattouillant les oreilles. Un petit sourire se posa sur les lèvres de la jeune femme alors qu'il lui annonçait qu'il allait retourner travailler sur leur maison... elle rougit à cette formulation, même si oui, c'était bien ce que c'était. Il lui assura également être là si elle avait besoin de lui pour quoi que ce soit. La rousse hocha doucement la tête, puis, elle profita simplement de ses caresses avant qu'il ne sorte de la cabane.

A son tour, elle sortie, la capuche de sa cape rejetée sur sa tête et ses oreille. Elle regarda alors Bhaal se diriger vers le chantier. Elle n'eut pas beaucoup de mal à remarquer que l'homme n'avait pas vraiment la tête au travail et elle soupira doucement, son coeur se serrant légèrement. Elle ne savait pas vraiment si il avait bien compris ce qu'elle avait voulu dire. Elle s'était alors rapprochée de lui et lui avait alors doucement posé une main sur l'épaule, puis un simple petit baiser sur la tête avant de prendre la parole d'une voix toujours aussi douce :


"Je... Je.... Tu comprends que ce n'est pas de ta faute, hein ? C'est juste moi qui suis... qui ne suis pas prête pour tout ça... Je... Tu l'a dit toi-même, je n'ai jamais vraiment côtoyer d'homme... alors... tout ça me rend nerveuse et... je ne suis pas encore prête ça... ça va trop vite... Désolée..."

Elle soupira doucement, puis, délicatement, elle laissa sa main glissée de l'épaule de Bhaal à sa joue. Puis, elle s'était ensuite éloigné de lui, fouillant un peu dans son sac, qu'elle avait récupérer avant de sortir de la cabane et en sorti un mortier et un pilon. Elle n'avait plus qu'à pillé les herbes qu'elle avait cueillit plus tôt. Il n'y en avait pas beaucoup, mais elle pourrait en faire quelques tisanes. Elle avait déjà travailler avec ces plantes, alors, il n'y avait pas de problème avec les effets secondaire et ça ne pouvait pas vraiment lui faire de mal. Kazhenn continuait donc tranquillement de faire ses tisanes, les enveloppant dans ses petites poches de tissus. De temps à autre, elle jetait un oeil à Bhaal, un peu inquiète pour lui. Il n'avait pas vraiment eut l'air dans son assiette après tout... Elle l'avait regardé, inquiète et ses queues ondulant doucement dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 13 Aoû - 17:03

Bhaal s'était installé près des fondations et fabriquais des briques pour la maison qu'ils étaient entrain de faire. Mais il manquait de conviction dans ses gestes. Il fallait dire qu'il venait de se faire rejeter par celle qu'il aimait. Et que la sensation était tout sauf agréable. Il avait juste envie de creuser un trou et d'y rester, mais non, il continuait de faire des briques en espérant que ça passerait même si il savait pertinemment que ca n'allait pas vraiment aider. Alors qu'il faisait ses briques, il avait senti un baiser sur ses cheveux. C'était Kazhenn, il s'arrêta donc pour la regarder faisant de son mieux pour prendre un air serein. La jeune femme passa sa main sur son épaule puis sa joue, le caressant tendrement.

Il avait tellement envie de la serrer contre lui, mais non, il ne pouvait pas. Elle l'avait repoussait il y avait à peine quelque minutes. Elle venait de lui dire que ce n'était pas de sa faute, que c'était juste elle qui n'était pas prête car ça allait trop vite. Bhaal se demandait en quoi n'était pas de sa faute. C'était lui qui l'avait poussée jusque là, la forçant dans ce retranchement où elle l'avait repoussé. Elle s'était éloignée avant même que le mage n'ai pu répondre, le laissant la avec ses remords et ses craintes.

Il l'avait suivit du regard alors qu'elle repartait et elle s'était installé plus loin. Elle semblait préparer ses tisanes, celles qu'elle vendait en ville pour subvenir à leur besoins. Ses queues ondulait dans son dos et elle était vraiment jolie... Il n'avait qu'une envie s'était de la serrer dans ses bras et de la garder contre lui. Il n'avait pas envie que celle qu'il aimait s'éloigne de lui. Tant pis, il ne pouvait pas rester comme ça. Rinçant rapidement ses mains dans un seau d'eau, il se leva et alla s'asseoir juste derrière la kistune, et passa ses bras autour de sa taille et la serra fort contre lui, cachant son visage dans le dos de Kazhenn dont les queues le chatouillait. Il prit la parole un instant plus tard, sa voix ne voulant pas complètement lui obéir:

"S'il te plait... Je... Laisse.. Laisse moi juste.. Rester comme ça."

Il ne demandais rien de plus, il voulait juste rester près d'elle. Espérant qu'elle ne le rejèterait pas une nouvelle fois, qu'elle le laisserai être simplement à ses côtés. Il inspira un grand coup, l'odeur agréable de la druidesse l'aidant à se calmer et à apaiser son esprit dans la tourmente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Dim 13 Aoû - 18:19

Kazhenn ne savait pas vraiment ce qu'elle allait pouvoir faire, elle s'inquiétait vraiment de le voir comme ça. Elle fit alors de son mieux pour se concentrer sur ce qu'elle faisait, autrement dit, les tisanes. C'était une bonne solution pour distraire son esprit, puisqu'elle devait à tout pris rester concentrer pour ne pas faire d'erreur dans les dosages de ses tisanes. L'odeur de ses dernière lui emplissaient les narines, mais cela ne la dérangeait pas plus que ça, c'était agréable. Elle travaillait ainsi depuis quelques temps quand elle le sentit se glisser dans son dos. Un frisson parcouru sa colonne vertébrale et elle termina son sachet de tisane avant d'oublier où elle en était. Bhaal la serrait contre lui et elle ne pouvait pas vraiment bouger. Il lui avait alors demander de le laisser rester comme ça et elle avait alors simplement hoché la tête. Elle avait refermé le sachet, puis, elle avait doucement posé les mains sur celles de son compagnon.

"Bien sur... Bien sur que tu peux rester comme ça..." Ses jour était devenu écarlate alors qu'elle avait murmuré "Je... Je t'aime Bhaal et ça ne changera pas... même si... j'ai peut-être plus de mal que toi avec ce genre de choses... Je t'aime..."

Kazhenn soupira doucement, elle ne pouvait pas vraiment bouger, elle avait alors juste rassemblé ses queues pour qu'elles ne dérangent pas plus que ça l'homme. Elle avait cherché à se tourner vers lui, mais elle n'avait pas pu. Elle n'avait pu que soupirer légèrement et tenter de tourner les yeux vers lui.

"Bhaal... Je... Je suis désolée si je t'ai blessé... Ce n'est en aucun cas ce que je voulais faire. Je..."

Elle quoi ? Elle ne savait pas vraiment quoi lui dire, alors, elle avait simplement soupiré doucement. Kazhenn renonça à se retourner, puis, elle referma doucement sa main autour de celle de l'homme, le laissant rester ainsi tant qu'il le voudrait et même encore plus que ça... Doucement, un de ses doigts s'était mis à caresser le dos de la main de l'homme, cherchant à l'apaiser autant qu'elle le pouvait. Elle se sentait coupable de le voir ainsi... Mais... mais... Les oreilles couchées sur son crâne, elle soupira doucement et resta juste contre son compagnon, ne cherchant pas un instant à s'éloigner de lui, elle n'en avait pas envie, surtout maintenant que son l'eau froide et la concentration avait réussi à ramener le calme dans son esprit. La jeune femme resta simplement aux cotés de l'homme, continuant simplement à glisser doucement ses doigts sur l'une des mains de Bhaal pour l'apaiser et lui montrer que, quoi qu'il arrive, elle resterait à ses côtés. Elle ne le laisserait pas seul, surtout qu'elle tenait à lui... Doucement, elle se recula pour être tout contre lui.

Peu à peu, la foule regardait la clairière, mais pour le moment, Kazhenn ne leur prêtait pas la moindre attention. Elle aurait probablement pu chantonner contre lui pour l'apaiser, mais elle chantait comme une casserole, c'était affreux. Alors, elle se contentait simplement de ces quelques caresses. Kin les regarda un moment... et à l'atmosphère, il se dit qu'il avait loupé quelque chose d'intéressant... dommage... Il allait cependant faire en sorte de garder Zaylar et Suki loin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 14 Aoû - 17:25

Apres que Kazhenn eu repoussé Bhaal, il avait été s'assoir près des briques afin de continuer à tenter de travailler. Son esprit n'était cependant pas à la tâche, il était inquiet. Il était inquiet d'avoir blessé Kazhenn en cherchant à aller trop loin, trop vite. Il était inquiet qu'elle me repousse pour de bon. Il était inquiet de plein de choses et cette inquiétude le rongeait.

Ce fut après quelques minutes qu'il s'était décider à aller rejoindre la Kistune qui s'était installé et avait commencé à préparer ses tisanes. Il s'assit derrière elle et la serra contre lui, cachant sa tête dans son dos et lui demandant de le laisser rester comme ça, contre elle, espérant silencieusement qu'elle ne le rejèterai pas a nouveau. La renarde lui répondit que bien évidement il pouvait rester comme ceci, qu'elle l'aimait et que ca ne changerai pas. Elle lui expliqua ensuite que c'était simplement car elle ne se sentait pas prête à aller plus loin qu'elle l'avait repoussé, car elle n'était pas habitué à ce genre de choses. Elle répéta une nouvelle fois qu'elle l'aimait et elle vint poser sa main sur la sienne avant de s'appuyer contre lui, laissant au repos son travail. Elle s'excusa alors si elle l'avait blessé lui disant que ce n'était pas son but. Elle cherchait ses mots mais Bhaal avait fini par comprendre qu'elle ne le rejetait pas, juste qu'elle avait besoin de temps. Elle se tut, lui caressant la main, ce qui termina de calmer Bhaal qui lui répondit, mettant sa tête sur l'épaule de la Kistune et la serrant contre lui, leurs doigts s'entrecroisant:

"Je t'aime aussi. Je t'aime plus que tout et ca pour l'éternité. Je suis désolé. Quand tu m'a repoussé j'ai cru que tu ne voulait plus de moi... Et j'ai... Paniqué. Je veux rester avec toi."

La relâchant, il vint se placer en face d'elle et faisant passer sa main dans la nuque de la jeune femme, il l'attira dans un baiser. Ce baiser n'était pas plein de la fougue et de l'ardeur de ceux qu'ils avaient échangé plus tôt mais il n'en était pas moins tout aussi profond et plein de passion tout en restant lent et langoureux. Il profita de ce délicieux instant, ne se séparant d'elle qu'une fois qu'ils étaient à bout de souffle. S'écartant d'elle, il lui chuchota.

"C'était le dernier comme cela, ne t'inquiète pas. Prend tout ton temps. Ce n'est pas urgent, je peux attendre. Mais en échange, ça sera à toi de faire le premier pas."

Il se leva après avoir déposé un autre baiser sur les lèvres de Kazhenn, plus simple celui si. Il était ensuite retourné auprès des fondations afin de continuer sa fabrication de briques. Il était quelques peu frustré d'avoir été coupé dans ses élans, mais cela n'avait pas trop d'importance. Il préférait savoir la Kitsune plus confiante et moins anxieuse, plutôt qu'une satisfaction rapide qui l'aurait certainement blessée, ce qu'il ne voulait absolument pas. Ce ne fut qu'en s'asseyant qu'il s'aperçut du regard des familier qui venait juste de rentrer. Le mage rougit vivement en remarquant le regard espiègle de Kin qui en disait long. Il devait être arrivé quelques instants plus tôt et devait l'avoir vue en train d'embrasser la druidesse, et Bhaal se disait que si Kazhenn ne l'avait pas repoussé ils les auraient certainement surpris en plein milieux de... Ne préférant pas continuer à réfléchir à cela, il décida de se concentrer sur son ouvrage. Il avait encore besoin de briques mais ils allaient pouvoir commencer à préparer le mortier et à monter les premiers murs de la maison. Mais chaque chose en son temps, il lui restait des briques à faire, il verrait tout cela avec Kazhenn plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Lun 14 Aoû - 20:34

Kazhenn avait fait ce qu'elle pouvait pour le rassurer comme elle le pouvait, que ce soit en lui parlant en tout honnêteté où en lui caressant doucement la main de Bhaal qui était maintenant dans son dos. La tête de l'homme passa de son dos à son épaule alors qu'il la serra contre lui. La renarde se détendit légèrement et laissa leurs doigts s'entrecroisés alors qu'un sourire apparu doucement sur ses lèvres. Il lui dit alors qu'il l'aimait lui aussi et elle rougit. Il s'excusa alors et elle secoua doucement la tête, pour elle ce n'était pas bien grave. Il lui expliqua alors qu'il avait cru qu'elle ne voulait plus de lui et qu'il avait paniqué et, avant même qu'elle ne puisse répondre, il lui dit qu'il voulait rester avec elle... Elle rougit encore une fois et n'eut cette fois pas vraiment la présence d'esprit de réagir. Le mage l'avait relâché pour venir en face d'elle. Elle l'avait regarder, mais, déjà, il glissait une main dans sa nuque et l'attira contre lui pour l'embrasser à nouveau.

Elle ne le repoussa pas, elle répondit même à ce baiser avec douceur et une certaine tendresse. Puis, le baiser pris fin et l'homme s'éloigna d'elle avant de lui dire que ce serait le dernier ainsi et qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. les oreilles de la renarde se couchèrent alors légèrement sur son crâne. Il lui dit alors de prendre son temps, que ce n'était pas urgent et qu'il pouvait attendre, lui assurant juste que ce serait à elle de faire le premier pas et elle sentit son coeur se serrer dans sa poitrine, complètement écarlate.


"Je... euh..."

Mais elle n'eut pas vraiment le temps de lui répondre vraiment qu'il l'embrassa plus chastement, puis se leva avant de s'éloigner. La jeune femme le regarda s'éloigner, le coeur battant à tout rompre maintenant. Il retourna faire des brique et elle porta doucement une main au niveau de ses lèvres, ses dernières s'étirant en un sourire plein de douceur alors qu'elle le regarda encore un moment. La Druidesse inspira profondément et décida de profité du fait que son corps avait besoin de repos pour terminé ce qu'elle pouvait faire en tisane... autant dire pas grand chose... Elle termina donc ce qu'elle pouvait faire, rassemblant les plantes qui lui restait en petits fagots qu'elle alla mettre à sécher à un ruban qu'elle accrocha au bois qui composait les murs. Elle hésita une seconde, puis elle baissa un peu les yeux, ses oreilles se couchant légèrement sur son crâne. A croire qu'elle s'était habituée à passer beaucoup de son temps dans les bras de l'homme maintenant. Comme si il l'avait apprivoisé... Un sourire amusé se posa sur ses lèvres à cette pensées. D'une certaine façon c'était vrai, si ça n'avait pas été lui, elle aurait probablement été plus difficile à approcher maintenant.

Alors qu'elle se disait qu'elle allait allé rejoindre Bhaal, Zaylar se glissa sur sa route, la chimère demandant à la renarde de l'attention. Kazhenn soupira, tournant les yeux vers son petit ami et hocha simplement la tête. Très bien, après tout, il était occupé pour le moment. La renarde alla donc chercher la brosse de ses familiers avant d'aller s'asseoir près du feu de camp, ne se souciant pas vraiment de le ranimer. Elle commença par brosser Zaylar, enduisant ensuite les écailles de Suki d'une décoction, la chimère finissant par se coucher, roulé en boule près d'elle en ronronnant. la jeune femme avait alors brossé Kin, qui s'était simplement assis près d'elle. Ce dernier la renarda, ses oreilles bien dressée sur son crâne.


*Tu as l'air particulièrement heureuse, dit moi.*
"Huhum"
*Ça faisait un moment que tu attendais ça, non ?*
"Hein ?"
*Bien sur, avoir des nouvelles de lui... Entre autre... L'amour te va bien au teint.*

Kazhenn piqua du nez vers le sol et s'occupa de Vixy qui vint prendre son tour de brossage... La plupart des familier comprenait que leur maîtresse était très attachée au mage et, à l'exception de la chimère, ils avaient tout naturellement accepté l'homme dans leur "famille". De temps à autre, la jeune femme ne pouvait s'empêcher de regarder l'homme travailler et se mordillait légèrement la lèvre. Après Vixy, ce fut Flocon, puis Shade et Lagad... La renarde commençait à avoir un peu mal au bras, mais elle assumait, c'était le risque d'avoir autant de familier... Cette douleur lui donna une idée et elle s'empara de son journal avant de fouiller dans les alentours, puis, elle envoya Kin chercher des plantes en lui en montrant les dessins. Sachant ce qu'elle avait en tête, le renard ne broncha pas. Quelques allées et retours plus tard, la renarde avait terminé sa décoction.

La jeune femme finit ainsi par venir rejoindre Bhaal, le bol de bois contenant sa mixture laissé près du feu, après qu'elle ait prévenu ses familier de ne pas y toucher... Avec tout ça, il s'était passer un bon moment et elle estimait qu'il était temps qu'il fasse une pause, elle avait donc simplement posé une main sur l'épaule de l'homme avant de s'agenouiller à ses cotés, puis de s'asseoir sur ses mollets.


"Tu devrais faire une pause, ça fait un moment que tu travail, tes muscles vont finir par te faire mal..."

Une façon comme une autre de se renseigner si ce n'était pas déjà le cas. En attendant, elle restait près de lui et lui souriait avec douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mar 15 Aoû - 14:41

Bhaal était assis à faire des briques. Son esprit était maintenant quelques peu apaisé. Il avait discuté avec Kazhenn sur le pourquoi du comment elle l'avait repoussé plus tot et ses craintes infondées s'étaient dissipé. Il l'avait ensuite embrassé, lui disant qu'il attendrai mais que c'était à elle de faire le premier pas a présent, puis il s'était levé et été retourné travailler. Les familier était maintenant d'ailleurs rentré et outre Kin qui les avait regardé avec un sourire en coin et Zaylar qui semblait vouloir le mordre plus que jamais, tout allait maintenant bien. Ou presque, le jeune homme restait quelques peu frustré de s'être arrêté en plein milieux mais tant pis.

S'attelant à sa tâche, il jetait de temps en temps des regards à Kazhenn qui était en train de brosser les familier. Elle avait d'ailleurs rougit assez vivement alors qu'elle brossait Kin. Il devait lui avoir dit quelque chose pour la taquiner, et au vu du résultat, ca avait dû être un succès. Elle les brossa tous, un par un et Bhaal voyait bien que les bras de le frêle Kistune commençaient à fatiguer. Elle avait ensuite commencé à préparer une nouvelle concoction. Pendant ce temps, le mage continuait sa production de briques, expérimentant en même temps avec l'utilisation des marques. Faisant varier la taille, la vitesse des courants magiques et la finesse des tracés. Il avait remarqué plusieurs choses d'ailleurs, outre le fait que la finesse du tracé influait sur l'efficience de la transformation de l'énergie magique. La taille, par exemple, influençait la zone de l'effet mais la consommation augmentait aussi énormément. La vitesse de l'énergie, quand à elle, changeait la vitesse de l'apparition de l'effet, sa marque de feu montait plus vite en température par exemple. En parlant de sa marque de feu, un point intéressant était qu'elle augmentait directement la température et non la chaleur. Ainsi, un morceau de métal et de l'eau chauffé par la même marque atteigne la la même température en même temps. Tout cela faisait penser à Bhaal que les runes et marques était certainement plus proche d'une machine comme un moteur même si certains points étaient clairement étrange pour une physique plus "classique".

Pendant qu'il pondérait sur toute ces choses, Kazhenn l'avait rejoint et s'était assise à côté de lui, posant sa main sur son épaule et lui demandant si il voulait faire une pause, car ses muscles devait lui faire mal à avoir autant travaillé. Comment pouvait il résister à une demande de sa bien aimée et même si il n'avait pas particulièrement mal au muscles, il avait effectivement travaillé pendant un moment et un peu de repos avec elle ne pourrait que lui faire du bien. Se nettoyant les mains dans un seau d'eau puis les séchant rapidement, il serra ensuite Kazhenn contre lui en répondant, posant sa tête sur son épaule et lui grattouillant les oreilles :

"Je n'ai pas particulièrement mal pour le moment, mais oui, ça risque de tirer plus tard. Toi aussi tu dois avoir mal au bras. Tu as fait des briques et tu as aussi peigné tes familiers tu dois avoir plus mal au bras que moi. D'ailleurs en parlant de familier, qu'a bien pu te dire Kin pour que tu rougisse autant tout à l'heure pendant que tu me brossait? Et pour les douleurs musculaires, tu saurait préparer une huile de massage ou équivalent? Comme ca on pourrait se faire un massage pour nous détendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mar 15 Aoû - 16:31

Kazhenn avait donc rejoins Bhaal pour faire une pause. L'homme avait alors lavé ses mains dans un seau d'eau. Ce qui lui fit penser qu'il faudrait qu'elle essai de faire une vasque ou quelque chose comme ça... à défaut de l'acheter en ville. Bref, après avoir essuyer ses mains, il revint vers elle et la serra doucement contre lui. Elle le sentit posé sa tête sur son épaule alors qu'il vint lui grattouiller les oreilles et elle sourit doucement avant qu'elle ne vienne se blottir tout contre lui. Ses oreilles remuèrent doucement sur son crâne, tout comme ses queues dans son dos. Le mage lui dit alors qu'il n'avait pas particulièrement mal pour le moment, mais il confirma que ça pourrait tirer plus tard et elle hocha doucement la tête. Il lui avait alors dit qu'elle aussi devait avoir mal au bras, il parle de ce qu'elle avait fait dans la journée et elle avait alors détourné légèrement les yeux. Elle ne pouvait pas nier qu'il avait raison. Puis, tout à coup, il lui demanda ce que Kin avait pu lui dire pour qu'elle rougisse comme ça et elle avait rougie encore plus.

"Je... ah... euh... Rien... Rien d'important..."

Et la voilà qui était à nouveau devenue écarlate. Quoi qu'il en soit, l'homme lui demanda maintenant de faire une huile de massage ou quelque chose comme ça et elle sourit doucement, refermant légèrement ses bras autour de l'homme, le plus calmement du monde. Puis, elle lui dit simplement :

"Je... J'ai déjà fait ce baume... Enfin... je viens de le faire avant de venir te voir... Je... Je me suis dit que ce serait une bonne idée..."

Elle était un peu maladroite en disant ça, mais elle faisait ça au mieux pour eux deux. Kazhenn sourit doucement et serra un peu plus son petit ami contre elle, fermant les yeux quelques instants. Elle ferma les oreilles alors qu'il lui grattouillait encore et toujours les oreilles. Elle se sentait bien contre lui, ses queues s'ondulant doucement dans son dos sans trop savoir quoi faire de plus... probablement juste rester un peu avec lui, profitant de cette pause qu'il s'était autorisé. La jeune femme s'était alors légèrement éloigné de lui, venant lui poser un baiser sur les lèvres tout en douceur et en tendresse. Ses joues se tâchant d'un voile écarlate, ces situations la gênait également. La jeune femme soupira doucement et finit par regarder un peu le stock de briques, elle n'arrivait pas vraiment à évaluer tout ça, c'était un peu compliqué... Elle avait alors posé une question à l'homme, ses oreilles remuant doucement sur son crâne.

"Tu penses qu'on en est à quel stade là ? Je n'arrive pas vraiment à me faire une idée je dois dire..."

Sans vraiment se soucier de si il était tâché ou pas, la renarde changea simplement de position pour se pelotonner contre lui, venant doucement nicher son visage au creux de son cou, rien de plus. Elle se sentait bien contre lui et elle s'en voulait presque de l'avoir repoussé ainsi, mais le simple fait de repenser à tout ça la rendait vraiment nerveuse et même l'effrayait... Juste lui laisser le temps de s'habituer au fait qu'ils sortaient ensembles... qu'il était son petit ami... elle sentait son coeur se mettre à battre un peu plus vite et ses joues chauffées quand elle pensait à ça. Non... Non, elle ne le regrettait pas, mais elle avait l'impression que tout ça était nouveau pour elle et elle apprenait à découvrir pourquoi les gens aimaient tellement cette idée d'être en couple. Elle ronronnait presque tout contre l'homme n'aillant pas vraiment envie de penser à autre chose pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 16 Aoû - 5:59

Bhaal était consciencieusement en train de faire des briques lorsque Kazhenn était venue s'asseoir à côté de lui, lui demandant si il n'avait pas mal au bras et si il voulais faire une pause. Il accepta volontier l'idée, même si il n'avait pas vraiment mal au muscles, contrairement à la jeune femme qui venait de brosser tout ses familiers jusqu'à ce que ses bras en tremble. Posant sa tête sur son épaule, le jeune homme lui avait d'abord demandé ce que lui avait dit Kin pour la faire rougir autant et elle tenta de baragouiner quelque chose comme quoi ce n'était rien d'important. Elle l'enlaça ensuite alors qu'il lui proposa de se masser l'un l'autre afin de diminuer leur fatigue musculaire. Il semblait qu'elle avait eu la même idée car elle venait de préparer le baume, se disant que c'était une bonne idée. Vu qu'ils y avait pensé tout les deux, cela devait en être une bonne. Après quelques instant à se câliner, la jeune femme s'écarta un peu avant de déposer un baiser sur ses lèvres et de lui demander où cela en était pour la maison car elle avait du mal à visualiser. Lui rendant son baiser chasse, il lui répondit:

"Hum.. Je dirais que l'on approche de la fin. Je pense qu'on n'est pas trop loin d'avoir assez de briques, et il va justement falloir commencer à monter les murs. Je te montrerai comment faire, ce n'est pas trop compliqué surtout avec vos capacité à guider les plantes. Pour le toit il devrait y avoir assez de tuiles, il restera juste à faire un peu de charpente."

Se levant en s'étirant, il enlaca tendrement sa petite amie, l'embrassant dans le cou puis remontant petit à petit et venant lui mordiller les oreilles, avant de s'arrêter là en lui souriant puis il se dirigea vers les fondations qui étaient baignée de soleil un peu plus loin. Enlevant sans aucun complexe son haut, révélant son corps musclé au yeux pures et innocents de la Kistune, il s'étira à nouveau et déposa un baiser sur les lèvres de Kazhenn avant de s'allonger sur le ventre sur les fondations en argile cuite avant de parler :

"Le sol ici est plat et tièdes avec la chaleur du soleil. Il est un peu dur mais ça ne gêne pas, donc je propose que l'on fasse le massage ici, la chaleur étant très agréable. Je pense qu'il vaut d'ailleurs mieux faire le tiens après, comme ça tu récupérera de la fatigue de mon massage aussi."

Allongé, il commença à se détendre afin de faciliter le travail de sa bien aimée qui était certainement rouge écarlate à présent en le voyant aussi peu vêtu, ce qui le fit un peu rire. Est ce que Kin serait en train de déteindre sur lui? En tout cas la douce chaleur de l'argile était vraiment agréable et il aurait volontiers fait une sieste ici avec la jeune femme dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 16 Aoû - 13:35

Kazhenn sentit une petite vague de soulagement quand il lui dit qu'ils allaient probablement avoir bientôt fini et qu'il ne resterait plus qu'à commencer à monter les mur. Elle sourit et ses queue commencèrent alors à ondulé doucement dans son dos. Bhaal lui assurait que ce serait facile et surtout avec ses capacités à guider les plantes. Elle regarda ses mains un peu intriguée, mais bon, elle lui faisait confiance. Son regard dévia sur l'abri qu'ils avaient pour le moment. En tout cas, ça ne faisait aucun doute pour elle qu'il avait bien plus de connaissance qu'elle à ce sujet. Alors qu'elle se faisait cette remarquer, le mage l'enlaça tout en l'embrassant dans le cou. Elle rougit légèrement alors qu'il remontait doucement vers ses oreilles avant de les mordiller. Elle frissonna et leva sur lui un regard in peu perdu. A son tour, elle se leva et, tranquillement, elle l'avait suivit jusqu'aux fondations sans même vraiment réfléchir à ce qu'il pouvait arriver.

Puis, l'homme enleva son haut et la renarde devint purement et simplement écarlate, son souffle se bloquant dans sa gorge pendant une seconde. Sans lui laisser vraiment le temps de se reprendre, voilà maintenant l'homme qui l'embrassait à nouveau. Cette fois, elle mis quelques instant de plus avant de répondre à ce baiser, les joues complètement écarlate. Bhaal lui avait maintenant dit que le sol était plat et tiède avec le soleil qui tapait... Il lui dit qu'il était un peu dur, mais que cela ne le gênait pas et, les joues encore rouge, elle avait hoché la tête. Faire un massage ici, profiter de la chaleur... et elle qui serait masser ensuite pour mieux pouvoir récupérer aussi de la fatigue dû à son massage. Elle déglutit légèrement et hocha à nouveau la tête avant d'aller chercher le baume qu'elle venait de faire. Son odeur était plus douce que du camphre, mais l'effet devrait être similaire normalement. La renarde revint donc près de son petit ami et déposa doucement le baume à coté d'elle.

La druidesse s'accorda le temps de défaire sa cape pour ne pas qu'elle la dérange. Elle la déposa sur les fondation, à coté d'eux, puis, elle pris une petite dose de baume et la dilua un peu entre ses mains avant de commencé doucement à masser le dos de l'homme... Elle demeurait sur le coté et remarqua bien vite que ce n'était pas aussi simple qu'elle ne l'aurait penser... Puis, ses oreilles se couchèrent légèrement sur son crâne alors qu'elle réalisait ce qu'elle allait devoir faire pour tricher sur sa force... Hum... C'était affreusement gênant... Ce fut donc les joues complètement écarlates et un peu tendu qu'elle passa une jambe par dessus le corps de l'homme, se retrouvant à cheval au niveau de sa taille... Elle vira purement et simplement à l'écarlate.


"Je... Désolée..."

Et comme bien sur, elle était bien plus frêle que lui, leur corps se retrouvant vraiment... proche l'un de l'autre et elle rougit encore plus intensément... Pouvait-elle être encore plus rouge que maintenant ? Ce serait probablement assez compliquer... Elle décida cependant de ne pas vraiment laisser à l'homme l'occasion de voir sa gêne... même si elle ne se leurrait pas, il avait du la deviner. La jeune femme avait alors commencé à masser les épaules de l'homme, se servant du poids - plume - de son corps pour faire pression à certains endroit. Elle s'attardait principalement sur ses épaules, puisque c'était l'endroit où elle avait particulièrement insister. Après tout, c'était l'endroit qui travaillait le plus quand ils faisaient les briques... Ou même les tuiles. Elle se concentra donc, continuant de le masser, descendant lentement le long de son dos, s'assurant de détendre chacun des muscles de l'homme avant de continuer son massage... Passer un moment, elle se retrouva obliger de se décale vers le bassin de l'homme et... elle avait l'impression d'étouffer sous la gêne, mais non, non, elle continua son massage, descendant ainsi jusqu'aux reins de Bhaal. Ce dernier devait sens doute sentir une certaines chaleurs dans son dos, à cause du baume, même si ses muscles ne lui faisait pas mal, ils avaient tout de même chauffés après tout. Kazhenn quand à elle faisait de son mieux pour se focaliser sur ses mains et ne pas se laisser étouffée par la gêne.

Elle continua à masser encore quelques minutes, se concentrant plus sur ce qu'elle faisait que sur la position qu'elle avait, même si elle n'arrivait pas à s'empêcher de rougir et qu'elle sentait son coeur qui se défoulait au creux de sa poitrine. Parfois, elle avait même un peu de mal à trouver sa respiration, tant pis, elle faisait avec. Kazhenn continua donc, jusqu'à estimer que les muscles de Bhaal était complètement relâcher maintenant. Ensuite, elle resta encore comme elle était une ou deux secondes de plus que nécessaire... avant qu'elle ne se décale à nouveau sur le coté, évitant de le regarder, toujours au comble de la gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 16 Aoû - 16:30

Kazhenn était venu voir Bhaal, lui demander si il voulait faire une pause, ce qu'il avait accepté et la jeune femme lui proposa un massage avec un préparation à elle pour l'aider à reposer ses muscles qui avaient travaillé dur sur les briques et les tuiles. Il avait donc enlevé son haut, faisant rougir par la même occasion la druidesse puis il s'était allongé sur les fondations en argile après lui avoir expliqué sa décision. Le sol était chaud, très agréablement chaud, et Bhaal aurait ronronné d'aise si il l'avait pu. Il avait ensuite entendu Kazhenn poser un bol avec une odeur poivrée, quelque peu forte, qui n'était pas sans rappeler celle du camphre, il en avait vu passer pas mal dans les ports et ce produit était très efficace pour aider aux douleurs musculaires.

Kazhenn s'était assise à côté de Bhaal et avait commencé à le masser, mais il ne sentait pas grand chose. Elle était fatiguée, peu musclée et surtout elle était aussi légère qu'une plume. Bhaal la senti ensuite le chevaucher quelques instant plus tard, s'asseyant au niveau de son bassin. Celle ci s'excusa de la position qu'elle devait trouvait gênante, mais le mage appréciait le contact avec elle et la remercia donc plutôt :

"Tu n'as pas besoin de t'excuser tu sais, en fait j'aime bien te sentir comme ca. Et puis je suis ton petit ami je te rappelle. Je suis tout à toi, corps et âme, donc n'ai pas d'inquiétude, tu peux me toucher ou tu veux et même assouvir ta curiosité."

Elle recommença ensuite le massage. Elle était toujours aussi légère mais pouvait maintenant y mettre plus de poids et Bhaal le ressentait bien. Le massage était plus fort mais aussi plus agréable. Il la sentit lui masser ses épaules légèrement noué, y insistant un moment, puis elle s'occupa de sa nuque. Enfin, elle descendit lentement, massant les points importants de son dos et de sa colonne. Puis elle continua de descendre, se décalant un peu, avant de masser au niveau de ses reins. Bhaal n'aurait jamais cru qu'elle descendrait jusque là mais il semblait que si. Et ce n'était pas lui qui allait s'en plaindre. Même si le massage qu'elle prodiguait manquait de force, elle compensait cela par une technique remarquable et la décoction qu'elle avait préparé était admirablement efficace, chauffant chaque fibre de ses muscles.

Elle continua ainsi un moment, jusqu'à ce que Bhaal soit complètement détendu, puis elle s'arrêta. Elle resta dans cette position pendant encore quelque secondes, puis elle commença à se décaler à nouveau. Cependant, il ne l'a laissa pas faire. Il attrapa la main de sa petite amie, et se retourna. Il était maintenant dans la même position que durant le massage, si ce n'était que Bhaal était maintenant sur le dos, ce qui rendait leur position plus... Ambiguë, non pas au déplaisir du jeune homme. Celui ci se releva d'ailleurs, enlaçant Kazhenn et la serrant contre lui, l'embrassant langoureusement pendant qu'il faisait glisser les jambes de la druidesse autour de ses reins, une main maintenant sa nuque. Puis il la fit basculer en arrière lentement après avoir arrêté leur baiser, faisant bien attention à elle et l'embrassant dans le cou il revint lui chuchoter :

"Et maintenant, c'est à toi de te faire masser. Je n'ai pas beaucoup d'expérience en massage, mais j'espère que cela te plaira. Maintenant il faut que tu te mette sur ton dos."

Puis se reculant et se relevant légèrement, il l'aida à se retourner avant de se placer à coté d'elle. Elle était maintenant sur le dos,  Bhaal a côté d'elle, mais elle était encore totalement habillée et il n'allait pas pouvoir la masser comme cela. Il fit donc délicatement glisser le haut de la jeune femme, dévoilant tout d'abord sa nuque puis ses épaules, et enfin les bras et le dos, s'arrêtant la pour le moment. Elle portait aussi une sorte de bustier en tissu, mais celui ci gênait aussi, donc Bhaal le dégrafa en déglutissant. Sa gorge s'assécha cependant bien vite alors que la chaleur lui montait au visage, lorsqu'il vit les deux monts pales de la Kitsune dépasser sur le côté de son torse. Détachant avec difficulté son regard de ces attrayant atouts, il enduit ses mains du baume préparée par Kazhenn et commença le massage, faisant bien attention à ses gestes afin de ne pas faire mal à sa petite amie.

Il débuta par la nuque, celle ci était tendue et pleine de noeuds, il y travailla donc pendant un moment, puis jugeant que le résultat semblait convaincant, il descendit s'occuper des épaules qui n'était pas dans un meilleur état. Une fois celles ci fini ce fut au tour des bras. Ceci était élégants mais frêles et pales bien il pouvait déjà sentir quelques muscles qui y apparaissaient. Ayant massé le haut du torse, il s'attaqua ensuite au dos de la jeune femme. Celui si était tout aussi noué que ses épaules et il mit donc tous ses efforts afin de restaurer ce magnifique dos qu'il avait envie de serrer contre lui. Continuant à descendre, il arriva jusqu'au bassin.

Ayant terminé ce dernier, il ne s'arrêta pas la. Descendant un peu plus le vêtement de Kazhenn, il dévoila ses reins, ainsi que le haut de ses sous vêtements inférieurs. Ceux ci était d'ailleurs blanc, d'une pureté telle celle de la jeune femme, et cette pensée avait fait sourire Bhaal.  Il continua à la masser, s'occupant des reins à présent, puis remontant lentement et redescendant afin de terminer en réchauffant l'intégralité du dos. Il aurait dû s'arrêter là, mais la vu était trop tentante pour l'esprit du jeun homme, et celui ci glissa ses doigts un peu plus bas, atteignant le sommet du postérieur de Kahzenn qu'il massa effleurant au passage la base des queues de celle-ci. Il était doux et tendre, et ce fut avec une grande difficulté que Bhaal arriva à se réfréner à descendre plus bas. Il en avait assez profité comme cela, et en profiter plus serait malhonnête d'autant plus qu'il avait promis d'attendre que la Kistune soit prête. Il s'arrêta donc là à regret, puis tout de même un peu fatigué par ce massage qui lui avait demandé plus d'énergie qu'il ne l'aurait cru, s'allongea a côté de sa petite amie, la regardant en souriant :

"Voilà, fini, j'espère que ce massage t'a plu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Mer 16 Aoû - 18:52

Kazhenn avait fait de son mieux pour masser Bhaal, cependant, il ne fallait pas se leurrer, elle n'avait pas beaucoup de force et elle devait utiliser le poids de son corps comme force. Alors, elle s'était hissée au dessus de lui, s'excusant aussitôt. Le mage lui dit qu'elle n'avait pas besoin de s'excuser, ajoutant même qu'il aimait bien la sentir comme ça et, cela provoqua une sorte d'apnée pour la jeune femme. Il lui rappela être son petit ami, puis, il lui dit aussi qu'il était tout à elle, corps et âme, ajoutant qu'il n'avait pas d'inquiétude et même qu'elle pouvait le toucher ou assouvir sa curiosité... Sa gorge s'assécha complètement et elle détourna les yeux, mal à l'aise... Non... Non, elle ne... Elle ne pouvait pas, même si ils étaient ensembles... C'était... un peu compliqué pour elle. Elle qui n'était pas encore vraiment prête et qui ne savait pas vraiment comment elle devait se comporter "en couple", c'était un peu compliqué pour elle.

Elle ne répondit donc pas à l'invitation, se contentant simplement de rester concentrer sur le massage. Elle sentait l'homme se détendre et fut assez contente. Au moins son massage faisait son effet, c'était une bonne chose. Quoi qu'il en soit, elle cessa son massage et eut un geste pour se dégager... Elle n'en eut pas l'occasion, Bhaal s'empara de sa main et elle s'immobilisa, rougissante alors qu'il se tournait maintenant pour lui faire face... Ses oreilles étaient basses sur son crâne à cause de la gêne, après tout, elle était toujours à cheval sur lui... La renarde détourna nerveusement les yeux alors que l'homme se redressait pour mieux l'attirer contre lui, la tenant au creux de ses bras alors qu'il l'embrassait... Elle frissonna et répondit timidement à ce baiser alors que l'homme fit passer ses jambes autour de ses reins... Son coeur s'affola au creux de sa poitrine et elle était comme paralysée par la puissance des sentiment en elle, comme sonnée par tout ça.

Qu'est-ce que... Qu'est-ce qu'il faisait ?... Il lui avait pourtant dit que... Une main derrière sa nuque, il l'avait alors fait basculer en arrière pour qu'elle se retrouve maintenant coucher au sol, l'homme en parti au dessus d'elle alors qu'il l'embrassait dans le cou. Le souffle de la jeune femme se faisait plus court maintenant. Elle l'entendit alors lui dire que c'était à elle de se faire masser maintenant. Il lui parla encore, mais elle avait toute les peines du monde à assimiler ses paroles déglutissant simplement alors qu'elle regardait l'homme, son regard étant maintenant passé au vert, comme si le rouge l'avait déserté vers l'iris.


"Je... Je... Je...."

Bafouilla-t-elle sans vraiment avoir une idée claire de ce qu'elle pouvait vouloir dire. Ecarlate, elle s'était retournée, plus ou moins guider par les gestes de l'homme. Cependant, son esprit s'était un peu décroché et elle avait toute les peines du monde à penser de façon à peu près cohérente. Elle sentit alors l'homme tiré un peu sur son haut, dévoilant ainsi en grande partie ses épaules. Elle frissonna doucement et bougea un peu pour avoir la position la plus confortable. Elle l'avait cependant laissé faire... Elle lui faisait confiance... Kazhenn sentit alors un déclic, puis, la pression autour de sa poitrine se relâcher... Non... Il n'avait pas... si... Au comble de l'écarlate, la jeune femme ne savait plus du tout ce qu'elle devait faire vis à vis de ça... Elle se contenta donc de masquer encore un peu plus son visage alors qu'elle avait envie de creuser un trou et de disparaître...

"Auuu..."

Elle n'avait pas pu s'empêcher de laisser échapper ce petit bruit, cependant, elle n'avait pas chercher à s'opposer à lui et l'avait simplement laisser faire, elle avait voulu lui faire confiance... Et elle avait fermé les yeux, le laissant la masser et se détendant peu à peu sous ses doigts. Sentir ses mains sur son corps était vraiment gênant, mais peu à peu, elle s'y habitua et parvint à se détendre légèrement. Se détendre de plus en plus, elle commença peu à peu à se sentir mieux... Puis, elle finit complètement par s'endormir, complètement détendue maintenant. Elle en ronronnait presque. Elle se sentait vraiment bien et elle se laissa vraiment aller, sans plus s'inquiéter plus que ça... Ainsi, la druidesse n'avait pas vraiment conscience des limites que l'homme avait frôlé. Elle dormait simplement, totalement détendue maintenant. Elle se sentait vraiment bien... En tout cas, jusqu'à ce que son cerveau ne semble réaliser qu'elle dormait...

Elle resta immobile pendant un moment, le souffle régulier et un léger sourire posé sur les lèvres... Cependant, passé un moment, son sourire s'affaissa et la peur commença maintenant à marquer son visage. Elle avait alors commencer à se débattre sans vraiment s'en rendre compte et, vu comme son haut était demeurer suite au massage, autant dire que ce ne fut pas vraiment pour l'aider... Dans son rêve, une immense créature destructrice, elle sentait la peur et la tristesse qui la rongeaient, plus fortement que jamais... Elle ouvrit les yeux en hurlant. Son coeur battait à tout rompre et elle était vraiment paniqué. Elle se redressa légèrement et, voyant Bhaal à ses cotés, elle fit comme elle faisait toujours depuis quelques jours, elle se rua pratiquement sur lui sans plus se soucier de sa tenue et vint chercher du réconfort contre lui. Pour le moment, elle n'avait pas vraiment conscience de la tenue dans laquelle elle se trouvait... et l'homme aussi. Elle resta un moment contre lui, fermant les yeux et gardant simplement son visage enfouit contre le torse nu de l'homme, se laissant envahir par son odeur... Une odeur qu'elle trouvait rassurante... une sorte de conditionnement qui s'était établit de lui même avant même qu'ils ne soient ensembles maintenant...

Il lui fallu un peu de temps pour se reprendre... et à peine plus pour réaliser qu'elle sentait la peau nue du torse de l'homme tout contre la sienne... tout aussi nue... Pouf, il n'en fallu pas plus pour que Kazhenn ne vire purement et simplement à l'écarlate sans trop savoir ce qu'elle devait faire maintenant. Elle n'osait même pas s'éloigner de lui... surtout avec sa poitrine ainsi en partie à découvert. La gêne parvint à dominer cette peur panique alors qu'elle restait simplement blottie contre lui, tentant au mieux de remettre son haut en place... Avant de remarquer que son sous-vêtement n'avait pas suivit... Ah oui... il l'avait décroché pour... pouvoir la masser... Et elle pris encore une teinte un peu plus soutenue. Elle avait une boule dans la gorge, cette dernière totalement sèche maintenant. Elle essaya de parler, mais n'arriva pas à produire le moindre son, alors, elle se contenta de rester contre lui, frissonnant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 17 Aoû - 0:43

Le massage de Bhaal ayant été terminé, il avait attrapé la main de Kazhenn et s'était retourné, toujours sous elle, se retrouvant ainsi dans une position relativement suggestive. Celle ci avait d'ailleurs rougie même si elle avait tout de même répondu, bien que timidement et en frissonnant, au baiser qu'il lui offrit ensuite alors qu'il la serrait contre lui. Il l'avait ensuite fait lentement s'allonger, la gardant toujours contre lui et continuant de l'embrasser langoureusement puis une fois sur le dos il l'embrassa dans le cou. Bhaal lui demanda ensuite de se retourner, ce qu'elle fit sans broncher, puis il la déshabilla, faisant glisser son haut et dégrafant son soutient gorge, ce qui donna le droit à Bhaal d'entendre un petit cri gêné tout à fait mignon.

Bhaal commença ensuite le massage, s'occupant d'abord de la nuque, puis des épaules, des bras, du dos et des reins. Prenant bien le temps de passer chacune des partie afin de les détendre. La vue était cependant trop tentatrice pour qu'il ne puisse résister, et les mains du jeune homme était descendu plus bas, pelotant allègrement les fesses de la jeune femme qu'il trouva d'une douceur infinie et très agréables avant qu'il ne reprenne le contrôle et ne s'arrête là, écarlate. Il s'écarte ensuite indiquant à Kazhenn que son massage était fini. Bhaal ne reçu cependant aucune réponse, et regardant le visage de la jeune femme, il remarqua qu'elle s'était endormie. Il s'allongea à côté d'elle, faisant face à son visage endormi qu'il regardait avec tendresse.

Il restèrent ainsi pendant un moment puis le visage paisible de la jeune femme s'assombri. Comprenant qu'elle commençait à faire un cauchemars, Bhaal passa son bras dans son dos de Kazhenn, lui signifiant qu'il était toujours là. Devait il la réveiller, ou non? Il n'avait pas vraiment eu le temps de répondre à cette question que la druidesse ouvrit les yeux en laissant échapper un hurlement de terreur puis elle se leva légèrement, révélant sa poitrine a un Bhaal stupéfié par la magnifique vue qu'il se voyait offert. La Kitsune était vraiment magnifique et possédait décidément un corps des plus sublimes. Alors que l'homme rougissait, la renarde s'était jeté sur lui, l'enlaçant dans ses bras et le serrant fort contre elle, terrorisé. Décidant d'ignorer le moment agréable de son torse nu collé à sa poitrine nue, il passa ses bras dans les dos de Kazhenn et la serra tout aussi fort contre lui pour la consoler :

"Shhh. Tout va bien. Je suis la."

Ils étaient resté ainsi un moment relativement court puis la terreur de la jeune femme avait été remplacé par un rougissement extrêmement vif qui fut vite contagieux à Bhaal. Effectivement, la position dans laquelle ils se trouvait était plus que... Stimulante pour le jeune homme. Kazhenn chercha son soutien-gorge de vu et le voyant plus loin, elle rougit de plus belle avant de se serrer encore plus contre lui, ne pouvant pas faire grand choses d'autre. Bhaal était aussi relativement gêné mais il décida de profiter du moment présent en voyant que sa petite amie n'était plus terrifiée. Tout d'abord se calmant un peu, il glissa ses mains sur le dos de la jeune femme, en profitant pour caresser la douce peau de celle ci, et amena une de ses mains au niveau des reins et l'autres au niveau de sa nuque, l'attirant encore plus tout contre lui et l'embrassant langoureusement et passionnément jusqu'à ce qu'il soit à bout de souffle. Reprenant son souffle il vint mordiller ses oreilles de la Kitsunes lui chuchotant d'une manière tentatrice :

" On est bien comme cela, non? L'un contre l'autre, même si je dois avouer que c'est un peu gênant. Mais nous en somme déjà la, alors pourquoi ne pas rester encore un peu comme cela, ça ne coûte rien. Et je promet de ne rien te faire. Juste te garde contre moi et t'embrasser, rien de plus. Qu'en pense tu? "

Puis il s'avança pour un autre baiser d'une profondeur sans égale, qui serait suivit par un grand nombre d'autre si elle acceptait, bien qu'il ne déraperai pas lui en aillant fait la promesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 17 Aoû - 2:32

Le réveil avait été plutôt brutal et elle s'était bien rapidement ruée dans les bras de Bhaal pour tenter d'avoir un peu de réconfort. Elle le serrait tout contre elle, frissonnant et sentant son coeur qui battait à tout rompre au creux de sa poitrine. Mais avec l'étreinte de l'homme et ses paroles rassurantes, elle s'apaisa un peu et sa terreur se transforma maintenant en une gêne sans limite. Elle venait de réaliser que son buste était toujours en partie dénudé à cause du massage du mage et était actuellement pressée contre le torse nu de l'homme. La renarde ne pouvait pas vraiment faire grand chose d'autre pour le moment. Seul le silence planait maintenant que la panique de Kazhenn s'était calmé. En attendant, la voilà maintenant qui sentait les mains de l'homme dans son dos. Sentir ses mains sur sa peau nu la faisait frissonner, mais elle ne chercha pas à se dégager... Pas même quand il la serra à nouveau contre lui en pressant à la fois au niveau de ses reins et de sa nuque. Encore une fois, il l'avait embrassé et, frissonnant, elle avait répondu à son baiser, même si elle sentait son coeur qui se débattait dans sa poitrine. Elle avait l'impression d'être dans le coton, mais une partie d'elle restait fixée sur une pensée, elle était bien là... Le baiser pris fin et, comme si Bhaal avait lu dans son esprit, il vint lui mordiller les oreilles en lui faisant cette remarque similaire à ses pensées. Elle ferma les yeux et laissa échapper un petit gémissement.

Elle ne pouvait pas rejeter ce qu'il lui disait, c'était la vérité, ils étaient déjà l'un contre l'autre... en parti dénudé... et... ce n'était pas désagréable, loin de là... mais... Mais quoi ? Mais elle ne s'estimait pas encore prête et... Et il lui promettait maintenant de ne pas en profiter, de juste la garder contre lui et de l'embrasser... Ni plus, ni moins que ce qu'ils faisaient tout le temps jusqu'à maintenant à dire vrai.... Il lui demanda ce qu'elle en pensait et elle leva ses yeux vert vers lui, le coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine. Cependant, avant qu'elle n'ait le temps de lui répondre, il était à nouveau venu l'embrasser et elle s'était un peu détendu, répondant tendrement à son baiser... Puis, quand il pris fin, elle tenta de lui répondre à sa question, malgré son souffle court.


"Je... Je... Si... Si tu m'en fait... la promesse... alors oui.... Je... Je me sent bien... ainsi contre toi... même si... Même si c'est affreusement gênant..."

Elle avait une boule dans la gorge et le rouge était toujours bel et bien présent sur ses joues... et même sur l'intégralité de son visage d'ailleurs. Doucement, elle avait posé ses mains sur les épaules de Bhaal répondant au baiser suivant avec tendresse, inclinant même légèrement la tête, comme pour approfondir encore un peu plus ce baiser entre eux. Bhaal était patient avec elle et elle avait l'impression de ne l'en aimé qu'encore un peu plus pour ça. Doucement, elle se blottit encore un peu plus contre lui alors qu'elle répondait à ses baisers encore et toujours autant que son souffle le lui permettait. Le baiser suivant fut de sa propre initiative alors qu'elle passait doucement ses bras autour de son coup, se blottissant encore un peu plus contre lui. Sur son crâne, ses oreilles remuaient doucement. Oui, c'était gênant, mais elle se sentait vraiment bien et non, elle n'avait juste pas envie de s'éloigner maintenant. Cependant, alors que les baisers se succédaient et la jeune femme se rendit bien vite compte qu'elle ressentait cet espèce de chaud-froid provoqué par le baume descendait très bas dans son dos... Au niveau de ses reins... Non, encore plus bas en fait... Au niveau de... non... Il n'avait pas osé.... force était de constaté que oui... Elle qui avait commencé à perdre légèrement de sa rougeur la repris aussitôt sans parvenir à réellement se contrôler. Ses oreilles avaient alors eut un mouvement un peu rapide sur son crâne... Il n'allait pas en profiter parce... qu'il en avait déjà profité apparemment... Lorsque le baiser pris fin, elle recula légèrement sa tête et le regarda droit dans les yeux, plissant doucement le nez avant de lui demander, le fixant toujours droit dans les yeux :

"J... Jusqu'où as-tu fait ce massage Bhaal ?"

C'était une question rhétorique. Plus pour lui faire comprendre qu'elle s'en était rendu compte, plutôt qu'une vrai question. En attendant, elle le fixait, les oreilles bien dressée sur son crâne et tourner dans la direction de l'homme... Si il n'y avait eut ce visage complètement écarlate, elle aurait presque eut l'air sérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 17 Aoû - 3:21

Kazhenn et Bhaal était allongés l'un à côté de l'autre, la jeune femme s'étant assoupi durant le massage que lui avait prodigué son petit ami qui la regardait à présent dormir d'un air paisible. Ce sommeil tranquille n'avait pas duré longtemps et la Kistune s'était réveillé en sursaut, se jetant dans les bras de Bhaal pour se réconforter ce qui donna lieu à une situation quelques peu... Délicate. En effet, ils étaient tout les deux le torse complètement nu, et maintenant collés l'un contre l'autre. Il rougirent tout les deux violemment mais il ne s'éloignèrent cependant pas. Bhaal l'avait ensuite caressé sa peau, l'enlaçant et la serrant tout contre lui alors qu'il l'embrassait langoureusement. Il sentait les seins de la jeune femme contre son torse et la sensation était très loin d'être sans effets sur lui mais il se refréna. Mordillant l'oreille de sa petite ami qui laissa échapper un gémissement en le sentant faire, il lui chuchota que même si la situation était embarrassante, ils n'étaient pas si mal. Il lui promis aussi de ne pas faire autre chose que de l'embrasser et de la serrer contre lui.

Écarlate, la jeune femme accepta après qu'il l'eu à nouveau embrassé avec passion, à la condition de sa promesse et admettant que la situation était assez embarrassante. Il avait le souffle haletant et sa gorge était sèche. Il ne pouvait nier qu'il voulait plus. Mais il avait fait des promesses et il s'y tiendrais. Il continua de l'embrasser, fois après fois, profitant de chacun de ces doux baiser qui n'était pas des plus chastes. Au début, la Kistune avait été frileuse, ne répondant que peu, mais elle lui répondait à présent sans restreintes, allant jusqu'à initier d'elle même certains baisers se collant encore plus contre lui. Bhaal avait chaud. Très chaud. Et ce n'était pas la chaleur du soleil, mais il garda le contrôle. Jusqu'à ce qu'elle lui demande jusqu'où était il allé pour le massage. Cette question était bien évidement réthorique, sinon elle ne la lui aurait pas posé. Rougissant vivement car il avait été attrapé la main dans le sac il l'embrassa avec passion pour cacher sa gêne et lui fourni une explication :

"Je suis allé jusque là. Tu étais particulièrement nouée, et c'est normal dans un couple. Je pensais encore que tu était réveillée à ce moment là, et comme tu n'avais pas émis d'objection... Enfin, c'est fait, j'espère juste que tu ne m'en veux pas. "

Il avait appuyé son explication d'une démonstration, faisant glisser sa main depuis ses rein sous son vêtement jusqu'à sa fesse qu'il massa à nouveau. S'apercevant qu'il dérapait, il remonta sa main ensuite comme si de rien était et la serrant contre lui il l'embrassa plein de désir avant de se séparer d'elle en fermant les yeux afin qu'elle puisse s'écarter sans trop de gêne.

"Je.. Je crois que je suis à ma limite. Je risque de ... D'aller trop loin si on continue. A moins que ce ne soit ce que tu veuilles, dans ce cas, tu es la bienvenue. Je garderai mes yeux fermé jusqu'à ce que tu me dise que c'est bon."

Il leva délicatement sa main vers la position de la tête de la jeune femme pour lui grattouiller les oreilles, la laissant se changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 17 Aoû - 5:14

Kazhenn avait profité de chacun des baisers qu'elle avait partagé avec son petit ami. Elle avait même pris l'initiative de certains baisers. Cependant, c'était un peu comme si elle s'habituait à ces baisers et son esprit recommençait de façon un peu plus cohérente... Sauf qu'il y avait ce chaud-froid qui descendait bas dans son dos, très bas... trop bas peut-être et elle le lui fit d'ailleurs remarquer. Elle avait alors vu Bhaal rougir et elle ne pu s'empêcher de se dire que ça le rendait un peu plus mignon... d'une certaine façon... Cependant, au lieu de lui répondre, il l'avait embrassé et elle avait frissonné avait de soupirer doucement. Il faisait diversion, elle en était bien consciente. Finalement, il s'expliqua et lui confirma que oui, il était aller jusque là parce qu'elle  était  extrêmement nouée et la renarde baissa un peu la tête. Il lui avait cependant assuré que c'était normal dans un couple... Elle le regarda, un peu sceptique alors qu'il disait qu'il l'avait pensé éveillée et comme cela n'avait pas sembler lui poser de problème. Elle le fixa alors un moment, puis soupira, ses oreilles se relâchant sur son crâne.

"Non... Non, je ne t'en veux pas... C'est juste que... Je ne pensais pas que... que tu aurais été jusque là."

Elle s'était cependant cambré légèrement quand elle avait sentit sa main passé sous ses vêtements au niveau de sa taille. Il la posa sur sa fesse et elle rougit assez vivement. Surtout quand elle le sentit ainsi masser son postérieur. Cependant, il la retira bien rapidement pour la remonter dans son dos. La renarde sourit légèrement alors qu'il l'attirait un peu plus contre lui et encore une fois, il l'avait embrassé et ce baiser était beaucoup plus intense que les précédant... Elle se sentit toute chamboulée avec ce baiser qui lui coupa légèrement le souffle. Puis, il s'était écarter, les yeux fermés. Il était toujours torse nu et elle déglutit légèrement, faisant ce qu'elle pouvait pour se reprendre un minimum. Bhaal lui avait alors dit qu'il pensait avoir atteint sa limite. Il préférait ne pas prendre le risque de dépasser les limites, à moins que ce ne soit ce qu'elle voulait. Il lui rappela que si c'était le cas, elle était la bienvenue et, sinon... il garderait les yeux fermés jusqu'à ce qu'elle ne finisse par lui dire que c'était bon. Kazhenn sourit doucement, puis, elle vint doucement vers lui alors qu'il lui grattouillait les oreilles et l'embrassa, un baiser bien plus chaste que les précédents. Ensuite, la jeune femme se recula, soufflant simplement quelques mots :

"Merci de m'accorder le temps qu'il me faut. Merci..."

Et elle alla alors récupérer son sous-vêtements, l'accrochant comme elle le pouvait avant de le mettre convenablement en place. Puis, elle remit convenablement son haut... Ainsi que tout le reste. Encore quelques instants, puis, elle avertit son petit ami qu'il pouvait rouvrir les yeux... Elle avait toujours une boule dans la gorge et elle fit ce qu'elle pouvait. Kazhenn referma alors le bol ou il restait du baume avec une sorte de mouchoir et un ruban. Puis, elle récupéra sa cape, toujours pliée... Elle se sentait un peu étrange et ne savait plus vraiment où elle en était... elle ne savait pas non plus vraiment ce qu'elle pouvait faire. Il l'avait en parti vu nue... Bien sur, elle aussi, mais... mais ce n'était pas vraiment pareil, n'est-ce pas ? Elle ne savait pas vraiment pour le coup... Ses oreilles remuaient doucement sur son crâne suivant le tumulte de ses pensées sans qu'elle n'y pense vraiment.

Cela faisait deux fois... Deux fois que Bhaal lui proposait de poursuivre et deux fois qu'elle le refusait. Elle en culpabilisait presque mais... Sans qu'elle ne comprenne vraiment pourquoi, tout ça était vraiment compliqué pour elle... Ils étaient un couple et si elle voulait que ça marche, il fallait qu'elle arrête de se comporter comme une enfant... c'était ce qu'elle se disait, oui, mais ce n'était hélas pas aussi simple et elle ferma les yeux un instant avant d'inspirer profondément. Il fallait qu'elle se calme... et qu'elle trouve un sujet pour les détourner de ce qui venait de se passer...


"Tu sais... je pense qu'il va bientôt falloir retourner en ville... Si... Si tu veux, je peux y aller seule avec Zaylar et Suki... Pendant que Tréant t'aiderait... C'est comme tu veux, mais... mais ça me ferait plaisir qu'on y aille ensemble."

Elle avait encore une fois un peu rougit à cette demande qu'elle lui faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 17 Aoû - 11:36

Bhaal avait savouré les baiser partagé avec la jeune femme, et même un peu plus que simplement savouré. Ils avaient joué avec les lèvres et la langue de l'autre, passionnément, pendant un long moment, oubliant la notion du temps. Kazhenn s'était même prise au jeu en initiant d'elle même un bon nombre des baisers. Puis elle avait fait rougir Bhaal en lui demandant où est ce qu'il s'était arrêté en la massant, mais prit dans leurs baisers il préféra détourner son attention avec un baiser avant de lui répondre et de lui désigner l'endroit en massant à nouveau les fesses de sa petite amie qui se cambra, rougissante, en sentant sa main sous ses vêtements. Elle avait semblait ne pas détester cela mais Bhaal avait fait une promesse et retirant sa main il avait attiré la jeune femme un peu plus contre lui, l'embrassant avec passion avant de se reculer les yeux fermés, la laissant se rhabiller avant qu'il n'aille trop loin. Celle-ci lui avait tout d'abord répondu avec un baiser plus chaste que les précédents et comprenant le message il n'avait pas bougé, attendant qu'elle finisse. Elle avait aussi profité de cet instant pour le remercier de lui accorder du temps. C'était dur pour Bhaal, mais il le faisait pour sa bien aimée, alors il ne pouvait que faire de son mieux.

Bhaal attendit ainsi quelques instants, entendant le son des vêtements que le l'on enfilait puis Kazhenn l'informa qu'il pouvait ouvrir les yeux, ce qu'il fit immédiatement. Devant lui se tenait la jeune femme, maintenant habillée qui s'affairait à ranger les affaires qui traînaient autour. Bhaal se levât pour l'aider, ramassant le pot de la mixture de massage qu'elle avait refermé et il s'approcha d'elle. La Kistune semblait perdue, ou tout du moins quelque peu chamboulé par les événements qui venaient de se produire, était ce car il l'avait vue nue, que leurs corps avait été collé l'un contre l'autre dans cet état, ou bien car il avait à nouveau été à deux pas d'aller plus loin? Il ne savait pas trop mais la renarde interrompit le mage en lui demandant si il voulait aller en ville avec elle, ou alors qu'il pouvait rester ici avec Tréant et continuer d'avancer sur leur maison. Elle lui avait demandé cela en rougissant et Bhaal la trouvait particulièrement mignonne. En tout cas, dans l'esprit de Bhaal une seule réponse s'imposait :

"Bien sûr que je veux venir avec toi. Pour la  maison, on pourra avancer plus tard. Et de toute façon, il faudra faire de la chaux vive et attendre que ça refroidisse une nuit. Et il nous faut faire des courses, les fruits et les légumes commencent à vieillir. D'ailleurs, je me prendrais volontiers un peu de viande. Je sais que tu n'aime pas cela, mais c'est un ingrédient important pour la santé et je doute que tu n'en ai jamais mangé avant. Si tu jouait beaucoup il y a des chances pour que tu ai mangé des pizzas ou des hamburgers. Apres si tu ne veux pas de viande, on peux aussi utiliser des substituant comme du soja, mais il ne faut quand même pas négliger certaines sources animales comme le fromage et les œufs, en espérant que cela ne te pose pas de problème." Puis il s'approcha d'elle et la serrant contre lui, il l'embrassa avant de continuer en la fixant amoureusement dans les yeux, résistant à l'envie de recommencer à l'embrasser sans s'arrêter: "Mais tu sais, si tu as des doutes, tu peux m'en faire part. Je t'ai vue pensive a l'instant, avant que tu ne tente de changer complètement de sujet en parlant soudainement de la ville. Je ne sais pas trop ce qui te tracasse, alors je vais tenter sur les points les plus probables. Je t'ai vue nue, ou tout du moins en partie nue. Mais toi aussi tu m'a vu nu, non? Et ce n'est pas comme si cela n'allait pas arriver un jour ou l'autre. Le hasard a juste fait que c'était maintenant plutôt que plus tard. Et si tu t'inquiète de ton apparence, ne t'inquiète surtout pas, tu est absolument parfaite. Et pour ce qui est de s'être enlacés nus, c'est normal pour un couple, même si oui, les circonstances on été quelque peu, particulières. Mais on a bien aimé non? En tout cas moi oui, et je suis près à recommencer quand tu veux. " rougissant en disant cela il l'embrassa avant de continuer sur un ton un peu plus sérieux en la serrant fort contre lui et lui souriant tendrement. "Quoi qu'il en soit, ne soit pas stressé sur le fait que tu me dise non quand je te demande si tu veux continuer, ça ne t'oblige à rien et je ne suis pas si impatient alors prend ton temps. Je n'étais pas vraiment mieux avant ma première fois, donc je ne t'en veux pas, même si je ne nierai pas avoir envie de toi." Rougissant de plus belle, il mordilla l'oreille de sa petite amie avant d'utiliser la même tactique de diversion que celle ci : " La ville! On y va quand?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Jeu 17 Aoû - 13:07

Comme promis, il avait gardé les yeux fermé le temps qu'elle s'habille plus convenablement. La jeune femme rassemblait alors les affaires et l'homme l'aida alors, ce qui la fit légèrement sourire. Cependant, son esprit était un peu... perturbé et elle ne trouva pas meilleure idée que de détourné le sujet en parlant d'un passage en ville et en lui demandant si il voulait venir avec elle... Même si elle voulait vraiment qu'il l'accompagne, après tout, elle se sentait bien avec lui... et pas seulement parce qu'il était son petit ami... simplement parce que.... Parce que c'était lui... Il lui avait alors bien vite répondu qu'il pourrait venir avec elle. Puis, il lui dit que la maison pourrait avancé un peu plus tard. Il lui parla de matériel qu'il faudrait et elle le regarda, se mordillant légèrement la lèvre inférieur. Il parla aussi de légumes et de fruit, mais aussi de viande et elle frémit doucement, mais Bhaal n'avait pas encore finit de lui parler, alors elle lui parlerait plus tard. Tout en parlant, il était revenu près d'elle et l'avait serré dans ses bras, encore. Les oreilles de la renarde avaient alors légèrement remuées sur son crâne, mais elle resta contre lui, ronronnant légèrement contre lui. Elle répondit à son baiser, frissonnant doucement contre lui. Quand le baiser pris fin elle profita d'un instant de relâchement pour lui parler.

"Tu sais... je ne mange pas de viande, mais Kin, Shade, Flocon, Vixy et même Zaylar et Suki en mangent eux.... Je ne peux pas le leur interdire.... Si tu veux... tu pourras aller chasser avec eux... mais moi, je ne supporterais pas de prendre la vie d'une créature si j'ai le choix d'agir autrement... Pour les oeufs et le lait... ou même le fromage... Je ne suis pas vraiment contre alors pas de problème."

Puis, il avait repris la parole, parlant maintenant du fait qu'elle ait l'esprit un peu ailleurs. Il lui avait alors dit que si elle avait des doutes, elle pouvait lui en parler... Puis, il tenta d'analyser son comportement et.... il tapa juste... Cependant, quand il lui dit qu'elle n'avait pas à s'inquiéter de son apparence, qu'elle était parfaite et elle avait violemment rougit, sentant son coeur se mettre à battre à toute allure au creux de sa poitrine. Encore une fois, il lui disait que tout ça était normal pour un couple et elle ne pouvait pas s'opposer à ça, elle, elle ne savait pas... Il lui avait ensuite demandé si ils avaient bien aimé, ajoutant même que c'était le cas pour lui et qu'il était prêt à recommencer quand elle voulait... Elle rougit vivement alors qu'il l'embrassait encore une fois et elle répondit à ce baiser alors qu'il la serrait contre lui. Elle vit son sourire et elle ne pu s'empêcher de sourire aussi et de le regarder. Bhaal repris maintenant la parole, pour lui dire de ne pas être stressée quand elle décidait de ne pas continuer. Il lui dit ne pas avoir été mieux lors de sa première fois et elle hocha doucement la tête, il était plus expérimenter qu'elle... Puis, il avait alors dit qu'il ne nierait pas avoir envie d'elle et elle vira purement et simplement à l'écarlate. Elle... Elle l'attirait à ce point ? Elle avait un peu de mal à y croire...

Et il revint ensuite à lui mordiller l'oreille et elle frémit légèrement. Elle sentait toujours son coeur serré au creux de sa poitrine. Il avait ensuite changé de sujet, lui demandant quand elle voulait qu'ils aillent en ville... Et bien, c'était clairement un peu tard pour le moment alors... Elle réfléchit quelques instant avant de reprendre la parole :


"Je... peut-être demain... Je veux dire... si ça ne te dérange pas, je..."

Elle détourna les yeux. Elle était ridicule, voila ce qu'elle était... Elle vint simplement contre l'homme, fermant les yeux alors qu'elle posait simplement son visage contre lui. Elle se laissa gorger par la présence de l'homme et ce calme qu'il lui procurait la plupart du temps... Un petit soupire d'aise lui échappa alors qu'elle fermait les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 11:40

Kazhenn avait demandé à Bhaal si il voulait aller en ville avec elle, et il lui immédiatement répondu positivement, n'ayant aucune raison de ne pas vouloir accompagner sa petite amie, surtout que la maison pouvait attendre. Il l'embrassa passionnément, la sentant frissonner en lui répondant, et il se demanda ensuite ce qu'il allaient bien pouvoir acheter. Il leur fallait des fruits et légume, ainsi que du fromage, du pain et des oeufs. De plus il avait confirmé que la druidesse ne mangeait pas de viande, mais elle ne lui interdisait pas de le faire et il n'allait pas s'en priver. Tiens ca lui donnais une idée pour un prochain repas. Puis il lui expliqua que l'avoir vue nue n'était pas un si gros problème, surtout dans un couple, et que ca lui avait plus, qu'il recommencerai volontiers à la serrer ainsi contre lui, ou même plus. Mais il était de toute façon trop tard pour aller en ville, et il y irait donc le lendemain.

Pris d'une envie taquine, Bhaal serra la jeune femme un peu plus dans ses bras, lui mordillant l'oreille, avant de l'embrasser langoureusement en l'enlaçant intimement. Il joua à s'embrasser ainsi avec la jeune femme pendant un certain temps puis une fois qu'il la vit se prendre au jeu suffisamment, il s'arrêta. La relâchant, et la regardant avec un sourire moqueur, il lui avoua ses intentions :

"Ca, c'était ma petite vengeance pour tout à l'heure." Puis l'embrassant rapidement sur les lèvres il continua en la regardant tendrement : "Mais ne t'inquiète pas, je t'aime quand même plus que tout. Bon, on continue la maison? La il faut faire deux choses. De la poudre d'argile et de la poudre de calcaire en grande quantité. Tréant est le mieux pour ca. Je propose que tu cuise l'argile pour la poudre et que tu la stocke quelque part. Il en faut la même quantité que de calcaire. Pendant ce temps je creuserai une trou pour faire la chaux, puis le mortier. Mais ça attendra demain ou après demain suivant comment se passe notre voyage en ville."

L'embrassant sur le front, il alla en suite chercher une de leurs pelles de fortune et commença à creuser un trou. C'était fatiguant, surtout avec le manque de bon outils mais ils faisait avec. Il n'allait pas laisser Kazhenn faire un travail aussi demandant alors qu'elle pouvait être utile autrement et moins de fatiguer. Apres avoir fini le trou d'un mètre sur un mètre d'une profondeur d'un avant bras environ, il recouvra le fond et les murs d'une couche d'argile, qu'il se concentra pour faire cuire d'un seul tenant avec sa marque de feu. Cet cuisson le laissa haletant et lui avait demandé le plus clair de son mana, mais il avait réussit. Si cela avait été la veille ou le jour d'avant, il n'aurait clairement pas réussi à faire de même, son contrôle sur son énergie magique s'améliorant rapidement. Se reposant un instant, il demanda ensuite à Tréant:

"Tréant, c'est bon, tu peux broyer la pierre calcaire que tu as ramené ici dans ce trou. Il faut que la poudre soit la plus fine possible. " Se tournant vers Kazhenn, il l'informa de ce qu'elle aurait à faire "Ensuite, il faudra que tu fasse bruler le calcaire, n'est pas peur de trop chauffer, tant que ce n'est pas liquide c'est bon."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 14:25

Bhaal et Kazhenn allaient allé tout les deux en ville le lendemain, la renarde n'avait plus qu'à espérer que tout s'y passe bien. Ils avaient alors échangé quelques baisers tout en continuant à parler. Puis, le Mage avait alors réaffirmé son étreinte autour d'elle, la faisant instinctivement se blottir un peu plus contre lui. Il lui avait alors mordillé l'oreille et elle avait frémis laissant échapper un petit gémissement. Puis, il l'embrassa et elle frissonna contre lui avant de fermer les yeux, ne perdant pas vraiment de temps pour répondre à ses baisers, s'y livrant de plus en plus avant qu'il ne s'arête d'un coup et la relâche. Se le coup, elle le regarda, une oreille dressée dans sa direction, elle ne comprenait pas. Puis, il lui avait dit que c'était une vengeance pour plus tôt et elle avait alors rougit, ses oreilles se couchant sur son crâne alors qu'elle se surpris à laisser échapper un petit grondement de frustration. Il l'embrassa rapidement et elle le regarda, les oreilles toujours basses.

Il lui avait tout de même dit qu'il l'aimait quand même plus que tout et elle déglutit légèrement avant de soupirer légèrement, toujours aussi rouge... Et le voilà qui changeait maintenant de sujet en lui parlant de la prochaine étape pour la construction de la maison. Elle avait fait de son mieux pour l'écouter, même si ça n'avait pas été des plus simple avec cette frustration qu'il avait fait naître en elle. Elle avait du mal à bien tout assimiler, mais tant pis, elle ferait de son mieux, comme toujours. Il l'embrassa sur le front et... s'éloigna un peu... Elle avait toujours les oreilles aussi basse et elle gronda de mécontentement, cependant, ce fut quelque chose assez bas, alors ce n'était pas vraiment grave. De la poudre d'argile hein ? Bon... Et bien c'était reparti dans ce cas. Elle aperçut Tréant un peu plus loin, de grosses pierres blanches et lui sourit, même si elle n'avait pas vraiment la tête à travailler pour le moment. Bhaal creusait et pour sa part, la renarde fit plusieurs choses. Elle commença par sculpter une vasque, puis, quelques galettes d'argile.  Elle fit cuir le tout grâce à son feu renard... Puis, elle mis la vasque à sécher un peu plus loin, alors que Bhaal appelait Tréant. Tournant les yeux vers lui, elle vis sa fatigue et s'inquiéta un peu, elle ne pouvait pas s'en empêcher.

La jeune femme alla alors rejoindre l'homme, laissant la pile de galette d'argile là où elle les avait posé. Elle se passa une main dans les cheveux, sans vraiment réaliser qu'elles étaient pleines d'argile. Elle revint près de Bhaal alors que Tréant fracassait purement et simplement les pierres... Heureusement qu'il était assez fort pour pouvoir faire ça sans le moindre problème. Oui, Tréant était fort, très fort, mais il avait toujours été d'une douceur sans nom avec son invocatrice. Kazhenn avait décidé d'aller ranger sa cape pour ne pas la tâcher. L'être sylvestre continua à s'acharner sur les roches, jusqu'à ce que le mage ne lui dise que c'était bon, puis, il s'était tourné vers elle et elle avait alors simplement hocher la tête. Elle s'était agenouillée près du trou, pour pouvoir se concentrer plus facilement, puis, elle en appela encore une fois à son Kitsunebi, le faisant chauffer assez fort, puisqu'elle n'avait pas à le craindre. Elle fit alors chauffer, jusqu'à ce que l'homme ne lui dise que c'était bon et alors, elle se relâcha. Elle avait le souffle court et tremblait un peu... Ce n'était pas facile, elle n'avait pas encore le plein contrôle sur ce nouveau pouvoir, cela ne lui venait pas encore instinctivement. Elle soupira et se redressa en partie, les joues un peu rougies par l'effort. Elle ne rechignait pas à travailler sur la maison, quand elle serait terminé, ils pourraient un peu plus se relâcher et prendre du temps pour d'autres choses... peut être moins... fatigante...

Et en même temps, il y avait toujours une certaine frustration en elle qui lui donnait envie de grogner, mais elle ne le faisait pas, se contentant simplement de reprendre son souffle pour le moment... Reprendre son souffle alors que son esprit s'écartait déjà de ce travail en se laissant envahir par une tonne d'interrogation... des questions qu'elle ne voulait pas vraiment partager avec lui pour juste parvenir à avoir l'esprit un peu plus clair... ce n'était vraiment pas simple pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhaal D'Aurien
Mage érrant
Humain
Errant
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 23
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 15:17

Bhaal était content. Sa petite vengeance, légèrement mesquine mais pas méchante, avait bien marché. Il avait commencé la embrasser la Kitsune, la chauffant quelque peu, avant de s'arrêter brusquement la laissant volontairement sur sa faim. Et elle semblait maintenant relativement frustrée ce qui faisait sourire le jeune homme. Lui avouant qu'il avait fait cela pour se venger d'avoir été frustré lui aussi, mais qu'il ne l'en aimait pas moins pour autant. Puis après l'avoir embrassé légèrement il lui avait expliqué la suite des opérations sur la maison. Il leur fallait faire du mortier et il lui avait expliqué les premières étapes. La répartition des tâches était simple. Bhaal faisait une gamate en argile pour accueillir la chaux puis le mortier, Tréant s'occupant de réduire en poudre les composant et Kazhenn les faisant cuire.

La partie de Bhaal avait été dure et il était à présent relativement épuisé, qui plus ai, il n'avait pas mangé à midi, le repas leur étant passé par dessus la tête alors qu'il jouait amoureusement près du feu, même si à son grand regret, ce jeu c'était arrêté bien vite. S'étirant il regarda où ils en était car la nuit avait commencé à tombé. Ils avait une bonne quantité d'argile en poudre et la chaux était maintenant vive dans la gamate, il ne rester qu'à attendre qu'elle ne refroidisse. Regardant Kazhen, il s'aperçut qu'elle aussi était quelque peu fatiguée par les efforts qu'ils avaient tous fournis. Elle avait d'ailleurs de l'argile plein les cheveux, ce qui avait fait rire Bhaal car cela avait une apparence quelque peu comique. Il était donc allé la prendre dans ses bras, l'embrassant et lui disant, se moquant légèrement de son état :

"Tu sais que tu es jolie comme ca, avec toute cette argile dans les cheveux. Viens là que je t'aide."

Il avait passé sa main dans ses cheveux pour lui montrer les quelques morceau qui voulaient bien se détacher, puis il l'avait amené près d'un des seaux d'eau. Utilisant sa marque pour chauffer l'eau, il fit glisser légèrement le haut de son vêtement pour éviter de le salir et la faisant délicatement se pencher en avant, pris un peu d'eau et lui lava les cheveux. Son apparence trempée lui rappela d'ailleurs la fois où il l'avait vue sortant de son bain, le faisant rougir vivement. Une fois ce rapide nettoyage terminé, ils étaient rentrés avec leurs affaires à la cabane et une fois la bas, il prit une serviette et sécha lui meme les cheveux humides de sa petite amie. Elle était au bord d'être malade, il n'allait pas prendre plus de risques.

Il avait faim, et alla donc leur préparer à tout les deux un dîner simple, composé de salades, une de légume et une de fruit, ainsi que d'un peu de pain et de fromage, espérant que la demoiselle accepterai de manger, même si il lui faisait confiance, car elle lui avait promis de mieux prendre soin d'elle. Une fois le repas fini il l'attira dans son étreinte, mordillant à nouveau l'oreille de la Kitsune, avant de l'embrasser dans le coup et de l'y mordiller légèrement aussi, et de lui offrir un langoureux mais trop court baiser. La regardant dans les yeux en souriant, il s'allongea sur le dos sur la paillasse, toujours torse nu, et provoquant la jeune femme :

"Il se fait tard, il faudrait se coucher. Mais si tu veux quoi que ce soit, il va falloir venir le chercher toi même."

Il adorait vraiment beaucoup la taquiner et aurait pu continuer pendant des heures, surtout que cela calmait sa frustration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Druidesse érrante
Kitsune
Errant
avatar

Nombre de messages : 88
Age : 29
Date d'inscription : 21/07/2017

MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    Ven 18 Aoû - 17:13

Kazhenn avait fait de son mieux pour travailler sur la construction de la maison, même si elle n'avait pas vraiment la tête à ça, elle avait simplement repoussé tout ça à plus tard... Cependant, quand elle avait été au repos, elle n'était plus vraiment parvenue à le faire et elle s'était un peu laisser débordée par tout ça. Comme à leurs habitude, il la pris dans ses bras et elle se laissa simplement aller contre lui, fermant les yeux une seconde. Elle se sentait bien. Il l'embrassa... puis se moqua d'elle qui avait de l'argile dans les cheveux. Mal à l'aise vis à vis de ça, elle avait rougit et détourner les yeux, mal à l'aise. Elle lui avait donné un petit coup dans les côtes, mais elle l'avait laisser faire alors qu'il décrochait l'argile de sa chevelure, l'aidant à la nettoyer sa chevelure. Même si pour ça, il avait fallu décaler un peu ses vêtements et elle était devenue écarlate... même si en théorie, il l'avait vu plus dénudée que ça. Bref, quand il eut terminé, elle remarqua qu'il avait un peu rougit et elle mis ça sur le fait qu'il ne devait pas être aussi à l'aise qu'il le prétendait.

Quand il eut terminé, ils étaient retournés à la petite cabane et le mage l'avait alors aider à se sécher les cheveux. Une fois qu'elle fut sèche et ne couru de risque de s'enrhumer, il la laissa... probablement pour préparer le repas et elle ne s'y opposerait pas, elle lui avait promis de faire attention à elle. En attendant, quand elle se retrouva seule, elle hésita un moment, puis, décida de se changer... Elle fouilla un moment dans son sac avant d'aller s'isolée un peu. Ecarlate en sorti des sous-vêtements... Elle ne savait pas trop ce qu'ils faisaient là, mais... Une boule au creux de la poitrine elle se surpris à penser qu'elle préférait ça à ses sous-vêtements plus... classique... et elle se surpris à en rougir jusqu'aux oreilles... Elle enfila ensuite son Yukata, de façon à pouvoir remettre ses vêtement pour leur sortie en ville du lendemain... Finalement, elle le rejoignis, même si elle entendait presque Zaylar ronchonner dans son coin. Kin quand à lui, la regarda amuser avant de se recoucher, tranquillement dans son coin. Elle manga tranquille, à ses cotés. Elle lui avait promis de faire des efforts, elle en faisait. Bon, ce n'était pas une portion immense, mais au moins elle mangeait et c'était probablement une victoire puisqu'elle n'aimait pas ça.

Cependant, à peine avaient ils finit de manger que l'homme l'attira à nouveau contre lui et elle s'y lova, ses joues redevenant instantanément écarlate... et le fait qu'il lui mordilla aussitôt l'oreille n'aida pas vraiment à dire vrai... Bhaal l'embrassa ensuite dans le cou et elle frissonna, il ne força pas à aller plus loin, mais il l'y invitait tout de même assez souvent, d'une certaine façon, ça amusait la renarde. Cette dernière gémis cependant quand il lui mordilla le cou et répondit à chaque baiser, même si elle avait l'impression que chacun d'eux ne la frustrait que d'avantage. Elle ne réalisait même pas que ses familiers ne les avaient pas rejoins, que Kin avait embarqué Brigdess dehors... et qu'il avait même convaincu Tréant de se planter devant la porte... au sens propre... Le mage s'allongea sur la paillasse et elle le regarda un moment, sentant sa gorge sèche... Elle ne savait pas si... Mais en même temps... Elle hésita quelques instants, puis inspira profondément, elle lui faisait confiance après tout. Toujours écarlate, elle s'était assise tout contre lui, venant doucement l'embrasser... D'abord, c'était un baiser chaste... Puis, un second... Et elle finit par venir timidement titiller sa lèvre avant que les baiser suivant ne se fasse plus profond... D'abord cours, puis, de plus en plus long... Elle prenait confiance, elle trouvait un courage qu'elle n'avait pas vraiment en elle. Dans son dos, ses queues ondulaient doucement alors qu'entre deux baisers, elle ne prenait que le temps de reprendre son souffle... Oui, elle se laissait aller, même si vu leur position, elle sentait l'extrémité de sa poitrine effleurer doucement le torse de l'homme à travers son Yukata... Les sensations de sa peau contre celle de Bhaal lui revinrent en mémoire et une certaines chaleur s'empara d'elle alors qu'elle vint doucement se coller contre lui sans vraiment y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle coule au milieu des bois, la source...    

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle coule au milieu des bois, la source...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Eternia :: Fôret du sombre-
Sauter vers: