Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Derrière les faux semblant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Derrière les faux semblant   Sam 30 Juil - 17:42

Une journée comme une autre sur Danaïs, Eloïn était assise sur un rocher près du ponton où se trouvait les barques, elle avait l'esprit un peu ailleurs. Arian lui manquait, elle ne pouvait pas être sûre qu'il soit mort, mais… si ça n'avait pas été le cas, pourquoi ne serait il jamais revenu… La jeune femme soupira doucement et ferma les yeux, laissant son esprit errer et le vent jouer dans sa chevelure presque blanche. Elle était revenu du continent il y a peu, mais elle n'avait pas eut à guider son passager sur l'île alors, elle était simplement rester là. La jeune femme avait soupiré finalement, elle savait qu'il n'y aurait pas d'autres passagers pour ce jour-là.

« Allez, viens Frey, rentrons. »

Et elle souleva doucement l'hermine pour la posée sur son épaule comme elle y était habituée. Elle en profita aussi pour lui donner une petite baie, souriant un peu en la voyant manger. Puis, ils regagnèrent sa maison. Guère plus qu'une petite maison en pierres coiffée d'un toit de chaume, mais elle ne demandait pas mieux, elle n'avait pas besoin de beaucoup de place finalement. Elle poussa la porte de la maisonnette et se passa ensuite une main dans la nuque. Encore une journée qui se passait plus ou moins bien, tant mieux. La jeune femme reposa alors délicatement l'animal sur la table. Elle avait alors enlevé sa cape pour l'accrochée derrière la porte.

« Encore une journée calme n'est-ce pas ? »

Eloïn sourit, puis elle caressa doucement l'animal avant de prendre une petite coupole avec de quoi manger pour Frey et déposa ça sur la table près d'elle. Pour elle, la jeune femme se contenta de se préparer un simple ragoût, elle n'était pas trop difficile, du moment que cela remplissait un minimum son estomac… Puis, elle commença à parler comme presque tout les soirs, ne s'attendant pas vraiment à des réponses, puisqu'elle parlait à un animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frey
Animal de compagnie?
Doppleganger
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Jeu 18 Aoû - 18:24

Une hermine au poil soyeux semblait se balader tranquillement devant sa maitresse alors que cette dernière semblait toujours attendre un passager. Ce que personne ne pouvait vraiment se rendre compte était que la créature n'était pas vraiment un simple animal de compagnie, enfin, même sa maitresse ne devait pas le savoir. En effet, il s'agissait en réalité d'un Doppelgänger, une créature changeforme ayant prit cette apparence par une envie et depuis longtemps maintenant se faisant passer pour quelque chose de tellement basique qu'il était assez incompréhensible de savoir ce qu'il pouvait en retirer.

Et pourtant, alors qu'Eloïn semblait l'appeler, Frey couru vers sa maitresse alors que cette dernière l'attrapa avec douceur pour la poser sur son épaule. Pour la remercier pour la baie, la fausse hermine donna une petite léchouille sur la joue de la jeune femme, commençant à manger le peu de nourriture qu'elle lui donna. Bien entendu, la créature avait clairement sacrifier beaucoup de sa masse actuel pour avoir le vrai poids d'une hermine, ne voulant pas paraitre suspect, cela était d'ailleurs pour cette raison que le maigre repas semblait être assez suffisant pour lui.

Bien entendu, Eloïn se décida à rentrer et comme tout animal de compagnie qu'il était, il la suivit sans le moindre problème, après tout, il était sur son épaule. Une fois rentrer, il se laissa installé sur la table ou il regarda simplement la jeune femme lui poser une simple question, qu'il répondit en hochant simplement la tête, il pouvait paraitre un peu intelligent, cela n'allait pas vraiment le discrédité. Il attendit alors simplement de recevoir sa coupole de fruit avant de commencer lentement à manger un petit quelque chose, attendant simplement ce qui était normalement sa maitresse.

Une fois que la jeune femme avait son repas, une petite discussion se lança entre elle et lui, bien que bien entendu, il était incapable de dire le moindre mot. A la place, quand il était d'accord avec ce qu'elle disait, il hochait simplement la tête, pour le contraire, il la secouait. Quand il trouvait quelque chose d'intéressant, l'hermine courait en rond, montant son excitation, pour le contraire, elle s'allongeait simplement sur le ventre, faisant presque le mort. Oui, cela était assez amusant à regarder et Frey lui même trouvait cela intéressant, voir la jeune femme interagir avec lui était toujours quelque chose qu'il ne pouvait pas vraiment ce passer.

Cela faisait maintenant un bon moment que Frey était avec cette jeune personne, continuant simplement une vie d'Hermine. N'avait il jamais eut envie de voir autre chose, de lui montrer qu'il était plus?, pas vraiment, il semblait apprécier sa vie avec la jeune femme, alors pourquoi la changer. Toutefois, cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas un plan en tête, après tout, il avait déjà une autre forme en réserve, quelque chose qu'il c'était entrainer une ou deux fois à prendre. Il avait prit comme base des dessin que la jeune femme avait fait dans son temps libre, ce qu'elle devait peut être considérer comme un exemple d'homme de ces rêves, il ne comprenait pas vraiment le tout, mais en tout cas, si jamais il avait besoin de se montrer autrement, cela était possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Ven 19 Aoû - 16:08

Eloin adorait son hermine, oui. Frey était tellement plus intelligent, parfois elle avait même l'impression que la créature était plus intelligente que la plupart des êtres humains. Elle parlait avec lui et, même si il n'utilisait pas de mots, il lui répondait, ce qui faisait peut-être pourquoi la créature virtuelle était autant attachée à lui. Ils discutèrent ensembles un long moment, puis la jeune femme posa un baiser sur la tête de l'hermine, sans penser une seule seconde que ce n'était pas un simple animal. Sans aucune pudeur, la jeune femme avait laissé sa robe glissée le long de son corps, se dénudant sans aucune pudeur, déjà parce qu'elle n'avait jamais été vraiment quelqu'un de très pudique et aussi parce qu'elle n'avait probablement pas un craindre de se changer devant un simple animal. Eloïn enleva également ses bijoux les posant tranquillement sur sa table de chevet. Drapée de sa nudité, la jeune femme mis sa robe sur une chaise avant de s'emparer d'une robe blanche toute simple : sa chemise de nuit.

« Frey ? »

Une fois changée, elle était revenue près de l'hermine et lui avait tendu une de ses mains pour l'aider à monter sur son épaule, comme à leurs habitude. Eloïn était ensuite allée se percée sur son lit et elle avait cajolé Frey quelques instants, l'esprit un peu ailleurs. Elle qui s'était plus ou moins habituée à la compagnie se sentait parfois vraiment seule depuis la disparition d'Arian… Heureusement qu'elle avait la petite créature sinon, elle n'aurait pas été sure de s'en sortir tranquillement. Assise sur son lit, la jeune femme continuait à cajoler le doppelgänger sans se douter même un seul instant qu'il en était un. Passé quelques temps, elle attrapa le livre où elle dessinait et le parcouru simplement un faible sourire aux lèvres, sourire qui ne semblait pourtant pas s'étendre jusqu'à son regard. Il y avait une ombre dans son esprit, une ombre qu'elle ne montrait pas, une ombre qui l'empêchait de faire en sorte que son sourire soit véritablement sincère…

« Heureusement que tu es là Frey ! Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans toi, tu sais... »

Eloïn souriait toujours alors qu'elle grattouillait affectueusement la tête de la petite hermine. La jeune femme en profita aussi pour se détendre, se mettant en tailleurs le temps de réfléchir quelques minutes. Elle cherchait à savoir si elle aurait à prendre sa barque le lendemain, comme elle le faisait presque tout les jours maintenant. Doucement elle se laissa gagner par le calme de cette petite maison trop vide. Avec un soupire, elle avait cependant finit par refermer son livre et sourire à son compagnon en fourrure. Elle l'installa sur l'oreiller près du sien et reposer son livre sur la table de chevet.

« Bonne nuit Frey... »

Lui souffla-t-elle à voix basse. C'était vraiment devenu une habitude de vie pour eux-deux. Eloïn soupira doucement et se passa ensuite un peu une main dans la nuque. C'était un peu compliqué. Ensuite, elle remonta sa couverture, la remontant jusqu'à au-dessus ses épaules, presque sous son menton. Une nouvelle journée qui se terminait, un peu solitaire malgré Frey. Cependant, la créature virtuelle ne dormait pas, elle ne dormait presque jamais, se contentant juste de rester allongée près de lui, les yeux fermés, bien que cela ne lui serve absolument à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frey
Animal de compagnie?
Doppleganger
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Lun 22 Aoû - 12:45

Frey avait développé de plus en plus d'intelligence à mesure qu'il parlait avec la jeune femme. Il fallait le comprendre, auparavant, il avait pu juste apprendre quelque petite chose en écoutant des villageois discuter ou alors d'autre personne. C'était donc avec Eloïn qu'il avait été éduquer sur tellement de chose qu'il était maintenant parfaitement capable de tenir une conversation ou plutôt dans le cas présent, de pouvoir bouger en fonction des phrases de la jeune personne en face de lui.

Oh bien entendu, il commençait à avoir des émotions, enfin, il ne les montraient pas vraiment la plupart du temps. Cela était surtout complexe alors qu'il commençait quand à même à bien apprécier la jeune femme. Il avait donc décaler un peu sa petite tête pendant que la jeune femme se changeait, montrant encore une fois son intelligence, enfin, tant qu'il restait sous cette forme, personne n'allait se rendre compte de cela.

Enfin, il était temps d'allé dormir et Frey se percha un moment sur l'épaule de sa maitresse alors qu'elle l'emmenait dans son lit. Par la suite, il se laissa un bon moment câliner, tournant et faisant de petit bruit de bonheur à mesure que la jeune femme continuait pendant un petit moment à lui faire du bien.

Frey aimait bien lire en même temps qu'Eloïn, il fallait dire qu'il avait également apprit pas mal de chose de cette manière. Toutefois, pour le moment, il semblait plus préoccuper par autre chose, à savoir de l'ombre dans le regard de la jeune personne avec qui il avait prit cette forme. Comme une réponse à ce qu'elle venait de dire, il était venu lui poser une petite léchouille sur le nez avant de se laisser grattouiller avec plaisir.

Finalement, Eloïn se décida à vouloir s'endormir et Frey la regarda faire, se décalant un peu pour qu'elle puisse mettre sa couverture tranquillement. La question était de savoir ce qu'il allait faire pendant son sommeil, enfin, elle ne dormait pas vraiment. Pour être franc, Frey dormait peu aussi, parfois, il allait simplement dans une autre pièce de la maison, regardant les dessins de la jeune femme. Aujourd’hui toutefois, il avait remarqué son manque de motivation, alors il se contenta ce ce mettre le plus proche possible de la jolie demoiselle et de ce rouler en boule contre elle, cherchant à ce qu'elle se sente le mieux possible. Dans son esprit, beaucoup de chose passait, comme par exemple le fait de peut être changer de forme pour qu'elle ai vraiment quelqu'un avec qui discuter, toutefois, il semblait que la peur de la perdre ne soit trop grande, l’empêchant pour le moment de faire cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Mar 23 Aoû - 23:51

Eloïn aimait vraiment le temps qu'elle passait avec Frey, mais elle se rendait bien compte que ce n'était pas comme quand elle avait encore eut Arian près d'elle… Son troisième « père » lui manquait, mais elle ne pouvait rien y faire. Quoi qu'il en soit, elle disait toujours à l'hermine ce qu'elle pensait, celui lui faisait au moins du bien de parler. Cependant, la créature était venu lui lécher le nez et la créature virtuelle avait légèrement rit, puis, elle avait recommencé à cajoler le métamorphe, mais elle ne savait pas qu'il en était un. Puis, ensuite, comme tout les soirs, la jeune femme s'était couché et Frey était venu se rouler en boule contre elle, comme si il savait qu'elle n'était pas au mieux et elle vint simplement niché son nez dans la fourrure de la créature. Elle lui murmura un remerciement, puis le caressa encore quelques instants, finissant par simplement fermer les yeux, gardant une main posée légèrement sur le dos du rongeur alors qu'elle ferma à nouveau les yeux, se détendant pour se reposer légèrement.

La créature virtuelle ne bougea pas vraiment, se reposant plus qu'elle dormait, plongée dans une sorte de veille. Comme tout les jours, elle passa une bonne partie de la nuit ainsi. Puis au matin, elle laissa l'hermine vaquer à ses occupations alors qu'elle-même fila simplement sous la douche. Elle y resta quelques instants, profitant simplement de l'eau fraîche sur son corps. Elle soupira ensuite et se changea, sans même songer au fait qu'elle ne dénudait encore une fois devant lui. Après tout, dans son esprit il n'était qu'un animal et, déjà que le concept de pudeur des humains lui avait posé des soucis, elle ne voyait pas l'ennui avec des animaux. Une fois qu'elle se fut habillé, elle avait simplement sourit en annonçant à Frey qu'elle allait revenir et qu'elle ne serait pas longue. Elle ne savait pas ce qu'il allait faire pendant ce temps-là, mais ils se retrouveraient bien assez vite de toute façon.

Eloïn avait donc laissé l'hermine seule chez elle, dérogeant un peu de ses chemins habituels pour un simple balade. Cependant, elle ne pouvait pas le savoir, mais quelque chose allait troubler cette balade. Elle était d'ailleurs sur le chemin du retour quand elle sentit le sol se dérober sous ses pieds et elle s'enfonça assez vivement. Elle eut le réflexe de se débattre avant de se mettre à raisonner : Il avait apparemment des sables mouvants dans la zone. Elle voulu s'accrocher pour sortir, mais elle n'avait pas accès à la zone safe… Il n'y avait rien qui puisse l'aider… Dire que si quelqu'un l'avait accompagné, il aurait pus la sortir de là. Il aurait suffit que quelqu'un lui tende la main… Mais il n'y avait personne… Enfin, elle pouvait toujours essayer on ne savait jamais après tout.


« Au secours ! Vous m'entendez ! A l'aide ! S'il vous plais ! »

Elle appelait, sans grande conviction tout en veillant à ne pas bouger pour ne pas s'enfoncer trop vite dans les sables mouvants. Eloïn ne semblait pas particulièrement effrayée… Son organisme était étrange… différent de celui d'un humain normal… Sombrer sous ces sables-là, est-ce que cela la tuerait ? Elle soupira profondément, il fallait qu'elle se calme… Ses pouvoirs ne lui seraient pas utiles, alors, elle se contenta d'à nouveau appeler à l'aide… Et si on ne l'entendait pas ? Qu'est-ce qu'elle devait faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frey
Animal de compagnie?
Doppleganger
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Ven 23 Sep - 1:12

Frey ne savait pas trop quoi faire de plus à propos d'Eloïn, après tout, tellement de chose avait en rapport avec sa propre forme. Si jamais il se transformait, elle allait clairement avoir peur de lui et peut être lui demander de partir, étrangement, cela semblait lui piquer le cœur, il ne le voulait pas. Encore une fois, il était assez intelligent, néanmoins, cela ne voulait pas dire qu'il était sans crainte, bien au contraire, il pensait tellement à Eloïn qu'il ne semblait même pas chercher son propre bonheur. Elle en avait de la chance d'avoir une créature pareil, enfin, elle le prenait pour une simple hermine, il était donc impossible à savoir ce qu'il pouvait bien se passer autrement, d'ailleurs, lui aussi parfois ne voyait pas trop qu'elle n'était pas totalement humaine, peut être simplement qu'il n'avait pas autant de comparaison possible.

Le matin arriva alors assez vite et comme à leur habitude, Frey laissa Eloïn passer un peu sous la douche pendant qu'il mangeait un peu. Bien entendu, le terme de pudeur ne lui était pas inconnu, toutefois, avec ce qu'il pouvait voir de sa partenaire, il n'avait rien à dire, il en était venu à penser que cela pouvait être la normalité. Bien entendu, il y avait cette chaleur qu'il ressentait quand elle était nue ainsi, il avait l'impression que ces joues pouvaient presque brûler, toutefois, cela n'était pas vraiment visible et vu sa taille, elle allait simplement le trouver assez mignon. Alors qu'elle lui expliqua qu'elle allait s'absenter un peu, sûrement pour prendre l'air, Frey se contenta simplement de lâcher un petit cri pour lui faire comprendre qu'il allait être patient, bien qu'encore une fois, il allait certainement l'attendre vers l'entrée pour lui sauter dans les bras depuis la fenêtre.

Le temps semblait passer lentement alors qu'elle n'était pas la, la preuve pour Frey qu'il avait vraiment du mal à faire quelque chose sans Eloïn à côté de lui. D'un côté, cela était entièrement de sa faute pour manquer d'autonomie, pourtant, avec ces capacités, il pourrait faire tellement de grande chose, à la place, il n'était qu'un pet pour une femme. Ceci étant dit, il trouvait vraiment qu'elle mettait beaucoup de temps à revenir, il commençait un peu à s’inquiéter, il tendit alors son oreille et la modifia pour entendre bien mieux ce qu'il pouvait se passer. Finalement, il entendit un cri à l'aide venant d'Eloïn et fonça sans réfléchir dans sa direction, la trouvant alors dans des sables mouvant. Cette dernière ne pouvait clairement pas bouger pour le moment et le temps qu'il trouve quelqu'un d'autre, elle allait certainement mourir, en conclusion, il n'avait pas le choix, même si il risquait d'être seul par la suite, il allait la sauver. Ce fut donc devant les yeux de la jeune femme qu'il changea son apparence pour prendre quelque chose qu'elle pouvait certainement reconnaître, le portrait de l'homme de ces rêves, en tout cas ce qui s'en rapprochait. Une fois cette apparence humanoïde prit, il fit en sorte de lui prendre la main pour la tirer hors de ce guêpier et il la posa sur le sol, pantelant.


"Eloïn..."

Frey était assez fatigué, toutefois, il fallait le comprendre, il venait d'utiliser tellement d'énergie pour se transformer alors que son corps précédent était clairement petit et ne contenait pas beaucoup. En conclusion, il était pour le moment en sérieux manque d'énergie et il allait lui falloir beaucoup de nourriture et de repos pour compenser ce qu'il venait de ce passer, toutefois, il ne semblait pas du tout le regretter. Il regardait d'ailleurs Eloïn dans les yeux, attendant un commentaire, il avait bien entendu peur qu'elle le rejette, mais surtout, il voulait savoir si elle allait bien, le tout était maintenant de savoir comment elle allait réagir à cette vision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Sam 24 Sep - 14:42

Dans quel guêpier s'était elle fourré ? La créature virtuelle appelait à l'aide, commençant à se demander si elle n'allait pas mourir ici… Et elle eut une pensée pour Frey… Elle s'en voulait de l'abandonner maintenant… En parlant de l'hermine, n'était-ce pas elle qui arrivait ventre à terre dans sa direction. Elle lui avait hurlé de ne pas s'approcher, elle ne voulait pas que son compagnon soit aussi englué dans les sables mouvants qu'elle… Elle sentait son coeur qui s'affolait dans sa poitrine alors qu'elle cherchait une solution, s'enfonçant centimètre par centimètre sous la surface… Non… Elle ne voulait pas mourir.

Puis elle eut l'impression d'halluciner. Elle vit alors l'hermine changer de forme pour celle d'un homme… Mais pas n'importe quel homme. Il avait pris la forme de cet homme qu'elle idéalisait plus ou moins, cet homme qui n'existait pas selon elle… Cette idéal masculin… L'homme de ses dessins. Qui ? Comment ? Quand ? Pourquoi ? Tellement de question et elle n'avait pas le temps de les poser ce n'était pas le moment si elle ne voulait pas mourir. Autant qu'elle le pu, elle l'aida à le sortir de là, ce ne fut pas facile et ils se retrouvèrent tous les deux au sol et épuisé. Eloïn tremblait et regardait Frey sans trop savoir quoi dire ou faire… car oui, elle n'avait pas rêver, c'était bien Frey, n'est-ce pas ? Il l'avait appelé et elle avait cligné les yeux avant de se rapprocher de lui. Il semblait vraiment frêle. Elle le fit s'allonger quelques instants, posant sa tête sur ses genoux avant de glisser une main dans sa chevelure pâle, aussi fine et douce qu'elle avait pu la penser… C'était troublant.


« Tu es bien Frey, hein ? Tu m'as sauver la vie… Merci… Mais… Pourquoi ?… Pourquoi n'avoir jamais rien… dit ? »

Elle ne savait plus vraiment quoi dire ou faire, surtout avec cette apparence, elle sentait son coeur qui s'affolait au creux de sa poitrine. Eloïn n'avait jamais été préparé à la situation présente et elle devait bien avouer que son esprit avait beaucoup, beaucoup de mal à suivre quand à tout ça. Elle rougit violemment en détournant les yeux. Elle ne savait pas quoi penser. Le traiter de monstre ? Non, c'était elle le monstre et elle le saurait toujours bien plus que lui dans ce monde puisqu'elle en était étrangère… Enfin, elle ne savait pas quoi faire. Un humain… enfin un ange, elle se débrouillait. Une hermine, elle s'était renseigner pour gérer. Mais un être qui changeait de forme… elle doutait fortement de pouvoir trouver quelques choses à ce sujet, ça n'existait même pas dans les bases de données de connaissant qu'elle avait en elle, celles de son propre monde… Mais elle aussi n'y était pas… sauf en tant qu'anomalie…

« Je… Je ne sais pas ce que je dois faire… Mais tu as l'air tellement fatigué… Je… Euh… Tu devrais peut-être… te reposer ? »

Eloïn tremblait légèrement, elle ne comprenait pas trop comment il pouvait avoir cette apparence… Elle ne comprenait pas non plus pourquoi il ne s'était pas montrer à elle plus tôt sous cette forme. La créature virtuelle n'osait pas vraiment le toucher directement. Après cette grosse frayeur, Sans vraiment oser le toucher, elle ne voulait pas l'électrocuter. Elle avait l'impression d'être un peu trop chargée. Et quand elle disait chargée, elle voyait électriquement chargée. Il allait vraiment falloir qu'elle se calme et qu'elle se décharge, elle ne savait juste pas encore comment, alors, elle se contentait de le regarder, un peu mal à l'aise. Elle ne voulait pas le blesser, elle appréciait beaucoup Frey depuis tout ce temps qu'elle passait à ses cotés. Peut être que…

Eloïn posa deux doigts au sol, dans leur dos. La décharge irradia son bras avant de de se répandre dans le sol tuant la végétation dans un cercle autour d'elle. Elle n'aimait pas avoir à faire ça, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Elle réprima un gémissement alors que ses nerfs se relâchait. C'était violent, mais ainsi, elle courrait moins le risque d'électrocuter l'homme… oui… l'homme….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frey
Animal de compagnie?
Doppleganger
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Sam 15 Juil - 17:45

Frey avait prit un risque pour le coup, de se transformer de la sorte pour l'aider, toutefois, il ne voulait pas que Eloïn ne souffre, voir même ne meurs maintenant. Maintenant, il était clair qu'il était dans une mauvaise posture, cela lui avait demander beaucoup trop d'énergie et il était donc dans un état assez faible pour ce qui était de bouger ou autre. Enfin, du côté positif, la jeune femme était encore la, elle était même venu à côté de lui pour l'aider à mieux se sentir, le faisant s'allonger sur le sol, le tout était maintenant de savoir ce qu'elle allait lui dire par la suite.

Dans un premier temps, elle semblait vraiment avoir du mal à voir si il s'agissait vraiment de lui, mais quand elle l'avait appeler, il avait simplement bouger un peu les yeux et la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait bien raison. Par la suite, la question qu'il s'attendait arriva alors et il déglutit un peu avant de chercher ce qu'il pourrait bien dire. Pour être honnête, il ne voulait pas la voir s'éloigner, c'était bien la seule chose qui l'inquiétait, toutefois, il ne voulait pas vraiment lui mentir, alors il lui répondit aussi correctement qu'il le pouvait, après tout, cela faisait un sacré moment qu'il n'avait pas utiliser sa bouche pour parler comme n'importe qu'elle autre être humain.


"Je ... ne voulais pas que ... vous ayez peur de moi..."

Voila, maintenant, tout était entre les mains d'Eloïn pour ce qui était de son sort, vu son état actuel, il n'y avait que deux solution possible. Soit elle attendait assez longtemps pour qu'il puisse redevenir une hermine normal, comprimant de nouveau son corps et lui permettant de bouger normalement, ou bien elle lui trouvait quelque chose à manger pour qu'il puisse activer un peu mieux les cellules de son corps actuel. Qu'importe le choix de son coté, du moment qu'il restait en compagnie de cette dernière, mais vraiment, il était très nerveux.

La deuxième question d'Eloïn tomba alors, cette dernière ne semblant pas vraiment bien se sentir. Il voulu soulever son bras pour lui toucher la joue, toutefois, ce dernier ne se leva qu'a moitié, non, il fallait vraiment qu'il mange ou qu'il reprenne une forme plus stable. En tout cas, la jeune femme elle semblait avoir régler ce qui la dérangeait, ce qui lui faisait penser qu'il avait aussi penser à ce genre de chose pour elle, un moyen pour qu'elle se décharge sans trop de risque, mais encore une fois, il n'avait jamais eut le temps d'essayer. Bon, avec tout ça, il fallait expliquer à ce qui était en quelque sorte sa maitresse ce qu'elle pouvait faire pour l'aider.


"Cela ... dépend ce que ...vous voulez..., avec assez ... de repos je pourrais ... reprendre mon autre ... forme..., ou alors avec .... de quoi manger, reste ... ainsi..."

De toute manière, si elle n'avait pas vraiment quelque chose à lui donner à manger tout prêt, le choix logique allait être d'attendre qu'il reprenne la forme d'hermine. Frey en tout cas n'avait pas cesser de regarder les yeux d'Eloïn, ou en tout cas essayer de les regarder, il n'avait pas vraiment de gêne en lui, bien que son cœur, maintenant plus gros, se serrait toujours autant en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Dim 16 Juil - 2:06

Eloïn sentait son coeur qui battait à tout rompre, c'était étrange... C'était dangereux... Ça pouvait la charger à nouveau sans qu'elle n'y puisse grand chose de plus. Quand elle lui avait demandé pourquoi il n'avait rien dit plus tôt, il lui avait simplement dit qu'il ne voulait pas qu'elle ait peur de lui... L'IA baissa légèrement les yeux et porta une main au niveau de son coeur. Elle hésita une seconde, puis, elle le regarda et lui sourit simplement, repoussant délicatement une mèche pâle de devant son visage avant de lui répondre d'une voie assez douce :

"Je n'ai pas peur de toi, Frey... Je... je ne connais juste pas les créatures telles que toi... Tu... tu sais que j'ignore encore beaucoup de ce monde..."

Oui, il le savait, après tout, elle avait plus ou moins pris l'habitude de lui parler de toute ses pensée comme à son journal... elle n'avait jamais pensé qu'il aurait cette forme humaine... Doucement, la jeune femme avait réalisé sa main sur le visage de l'homme et elle avait vivement retirer sa main. En attendant, la jeune femme lui avait demandé ce qu'elle devait faire et elle l'avait regardé, totalement perdue... de la nourriture ? Non... Elle n'en avait pas sur elle quand elle se déplaçait... Elle détourna légèrement les yeux rougissante.

"Je... Je n'ai pas de nourriture là... Alors... Il vaut mieux que tu te reposes et que tu reprennes ton autre forme... pour qu'on rentre... et je... te préparerait quelque chose à manger... de plus... consistant..."

Elle se mordilla légèrement la lèvre cependant et détourna les yeux, mal à l'aise quand à tout ça. En attendant, si on les surprenait comme ça... La situation allait devenir un peu plus compliqué qu'elle ne l'était déjà... Réflexion, réflexion. Elle pouvait toujours... essayer... Eloïn s'agenouilla dos à Frey, après tout, il ne devait pas être bien lourd si il manquait autant de force, alors, elle lui pris simplement les mains.

"Non... Je... Je vais te ramener à la maison... Là... Là tu feras ce que tu voudras" puis pour elle-même "que dirait Arian ?" avant de revenir à lui. "Ça sera un peu long, mais je suis sur que j'en suis capable."

Eloïn pris les mains de... l'homme... le hissant comme elle le pouvait sur ses épaules. Elle le traîna comme elle le pu jusque chez elle. Cela pris presque une heure, mais elle finit cependant par le hisser sur son propre lit... Bien sur, il y avait le lit d'Ariane... Mais c'était un peu plus compliqué et elle n'avait pas vraiment envie... Ce serait comme accepter qu'il ne reviendrait plus maintenant... La jeune femme alla cependant chercher une cape et la déposa doucement sur les épaules de son ami.

"Je vais te préparer quelques chose à manger, tu fera comme tu voudras et tu pourras te reposer tant que tu le voudras ensuite. Tu... tu feras comme tu voudras..."

Eloïn se mordilla légèrement la lèvre sans trop savoir ce qu'elle allait pouvoir faire maintenant... Elle fouilla alors dans ses placard, jusqu'à trouver quelque chose qu'elle allait pouvoir lui préparer. Elle chercha, trouva des baies, regarda Frey et se mordit la lèvre... Peut-être que... ?

"Tu manges de la viande ?"

Demanda-t-elle simplement alors qu'elle était déjà en train de préparer des légumes, ainsi qu'un gâteau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frey
Animal de compagnie?
Doppleganger
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Mar 29 Aoû - 18:55

Frey était quand même assez heureux de voir que la jeune femme n'avait pas peur de lui. Par contre, il était assez clair qu'Eloïn allait chercher des réponse, elle ne savait pas ce qu'il était, comme beaucoup de chose de ce monde. Peut être était ce une raison pour que la créature s'intéresse autant à cette dernière, elle n'était pas d'ici, et en conclusion, il y avait moins de risque qu'elle fuit en sa présence. Maintenant, comment allait il faire pour expliquer cela, surtout que parler était assez compliqué avec le peu d'énergie qu'il avait, autant attendre le bon moment alors.

"J'expliquerais ... tout cela ... une fois ... que je serais mieux..."

Oui, il fallait mieux éviter le pire, car sans énergie, il allait vraiment devenir quelque chose de laid, et ce n'était pas ce qu'il voulait lui montrer. Eloïn semblait avoir ... quelque problème pour savoir si il allait devoir changer de forme ou pas. Dans une premier temps, elle semblait être pour, néanmoins, alors qu'il s’apprêtait à le faire, elle changea d'avis. Cela était comme la main sur son visage, il ne voyait pas pourquoi elle c'était autant empresser de la retirer, elle s'amusait bien auparavant à le caresser quand il avait la forme d'hermine...

Frey se trouvait donc collé sur le côté d'Eloïn, cette dernière l'emmenant vers la maison qu'il occupait déjà en tant qu'animal de compagnie. La question qu'il pouvait se poser était de savoir ce que tout cela allait changer, surtout qu'alors qu'elle venait de le poser sur le lit, elle répéta qu'il ferait ce qu'il voudra par la suite. Lui souhaitait être auprès d'elle, il n'y avait pas d'autre envie qui gouvernait son esprit, bien qu'il se sentait quand même un peu plus libre avec un corps plus ... complet. La jeune femme semblait déjà préparer quelque petite chose pour lui donner à manger, lui demandant d'ailleurs si il pouvait manger de la viande, ce qu'il répondit assez rapidement tout en prenant quelque baie pour être un peu mieux.


"Je peux ... manger de tout..."

Frey avait bouger légèrement pour manger un peu ce qui trainait non loin, lui donnant suffisamment de tonus pour qu'il puisse s'asseoir. Comprenant également que Eloïn allait être gêné par sa nudité, il fixa le manteau pour surtout couvrir le bas de son corps, attendant simplement qu'elle termine pour la rejoindre d'un pas lourd. Pour la suite, la créature attendit l'accord de la personne en face de lui pour manger en douceur, il avait copier les manière humaine depuis longtemps, alors il n'allait pas lui faire honte. En tout cas, à mesure qu'il mangeait, Eloïn pouvait se rendre compte que la musculature de Frey se définissait mieux, il reprenait du poids il fallait le dire. Avec avec de nourriture ingurgité, la créature était clairement un portrait craché des dessins d'Eloïn, en tout cas, il allait pouvoir lui expliquer certaine chose.

"Vous m'avez demander ce que j'étais n'est ce pas?, je suis un Doppleganger, une créature faisant bien souvent peur autour de lui, ce fut pour cette raison que je n'ai pas voulu vous montrer cela..."

Ce point la était fait, maintenant, il fallait passer à la suite, à savoir de ce qu'il allait faire par la suite. Néanmoins, pour ce côté la, Frey n'avait pas d'autre chose en tête que de rester avec elle, la raison étant qu'il se ... sentait bien en sa présence?, il ne comprenait pas comment il allait expliquer cela d'ailleurs.

"Eloïn, ma présence ... vous dérange?, pour ma part, j'aime beaucoup rester avec vous, votre unicité ainsi que votre personnalité me donne une impression particulière ... agréable même..."

Par contre, Frey semblait ralentir de manger en baissant la tête, pensant avoir fait une erreur. Dans un sens, il ne voulait pas partir de chez elle, même si cela signifiait redevenir une simple hermine. dans son esprit, la présence d'Eloïn était quelque chose d'indispensable maintenant, il était comme un animal de compagnie, sauf que ces sentiments semblait beaucoup plus ... humain pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Mar 29 Aoû - 22:44

Eloïn avait questionné l'homme en lui posant des questions et il lui avait alors dit qu'il expliquerait tout cela quand il se sentirait mieux. La jeune femme l'aida alors à se lever et à aller jusqu'à son foyer. Elle l'avait alors aidé à s'installer, puis, elle avait ensuite commencé à préparer le repas pour eux deux. Il lui avait alors dit qu'il pouvait manger de tout et elle avait simplement  hocher la tête. La créature virtuelle prépara donc une espèce de pot au feu et fit alors cuir tout a. La cuisson prendrait quelque temps. Il se passa quelques instants de plus, puis, Frey vint la rejoindre et elle remarqua alors qu'il avait fixé le manteau autour de sa taille. Ah oui... Il lui fallait des vêtements. Elle l'avait alors servit pour qu'il puisse manger pendant qu'elle jeta un oeil dans les meubles de son père adoptif. La jeune femme ouvrit la penderie et récupéra un pantalon et une chemise... Rougissant légèrement, elle fouillant un peu dans les tiroirs, elle trouva des sous-vêtements. Eloïn amena alors tout a à Frey, une boule se forma au fond de sa gorge. Elle posa maintenant tout a près de lui, le laissant ainsi manger à son rythme.

"Prenez votre temps pour manger et vous pourrez vous habiller après... De toute façon, il ne les utilisera plus maintenant."

La créature virtuelle s'installa ensuite tranquillement en face de lui et commença à manger sa portion beaucoup moins grosse que celle de l'homme... Elle se surpris à le détailler un moment. Il était vraiment comme ce qu'elle avait dessiné et c'était un peu perturbant pour elle de voir ça. Est-ce que c'était un hasard ou il avait pris exemple sur ça ? Elle ne savait pas trop, alors elle se contenta de détourner les yeux pour les poser sur son assiette et continuer de manger. Elle termina ainsi son assiette, puis, elle leur servit le dessert, même si elle n'avait pas vraiment très faim. Et pendant ce temps-là, il lui expliquait ce qu'il était en ajoutant que c'était pour ça qu'il n'avait pas voulu lui montrer cela et elle le regarde en fronçant légèrement les sourcils.

Frey lui avait tout à coup demander si sa présence la dérangeait et elle avait alors relever vivement les yeux vers lui, un peu étonnée. Il lui aussi qu'il aimait beaucoup rester avec elle et il commença à la complimenté, teintant ses joues d'un léger voile rosé. Est-ce que sa présence la dérangeait... C'était compliqué.... Non, elle était attachée à avoir Frey à ses côtés et elle aimait l'hermine... Mais il n'en était pas une et... il lui avait sauvé la vie... et il personnifiait ce dont elle rêvait... C'était compliqué...


"Non, Frey, ta présence ne me dérange pas vraiment... Il va juste falloir que je m'habitue à ce que tu ais cette... forme. Ca va... un peu changer les choses et je... je... Je... Ne t'en fait pas, ce n'est pas bien grave et... ça me fait plaisir que tu décides de rester à mes cotés..."

Et elle lui adressa un sourire tout en douceur en repoussant une mèche pâle derrière l'une de ses oreilles. Elle avait pourtant toujours cette rougeur sur ses joues. Elle baissa donc les yeux vers ce qui restait de sa salade de fruit et la mangea simplement avant de se lever pour aller laver tout ça à la vasque... Il allait aussi falloir qu'elle se lave et qu'elle s'occupe de ses vêtements... Le sable avait commencé à sécher à certains endroit.

"J'espère que ça t'aura fait du bien et que tu te sent mieux maintenant. Je... Je vais aller me rafraîchir."

Elle hésita une seconde, puis, elle pris une tenue de rechange avant de se glisser dans ce qui lui servait de salle de bain. Elle vida presque intégralement la cuve d'eau, oubliant temporairement qu'elle n'était plus seule maintenant. Elle passa alors une simple robe blanche, puis soupira. Il allait falloir qu'elle prenne encore un peu de temps, qu'elle s'occupe de ses vêtements et de remplir les deux cuves pour ne manquer de rien le lendemain. Enfin... il y avait encore un ennui... Habituellement, il dormait avec elle sous sa forme d'hermine, mais... Elle n'allait quand même pas lui demander de reprendre cette forme... surtout que ce ne serait pas vraiment pareil. C'était beaucoup plus gênant !  Quoi qu'il en soit, habituée à faire les choses par elle même, elle ne pensa pas vraiment à lui demander d'aide et, vêtue de cette robe blanche, elle délogea tant bien que mal les deux cuves et les porta difficilement jusqu'à l'extérieur, non sans avoir glissé ses vêtements sales dans celle du haut. Elle les laissa là, récupéra ses vêtements et se dirigea vers le lac pour enlever le sable de ses vêtements avec mille et une précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frey
Animal de compagnie?
Doppleganger
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 7
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Lun 16 Oct - 19:08

Frey était donc habillé et en train de doucement manger, ce qui allait soulager un peu Eloïn. Après tout, cette dernière avait du le voir nu pendant un petit moment maintenant, et bien qu'il l'était aussi sous sa forme d'hermine, cela n'était clairement pas la même chose. Que pouvait il faire de plus que d'attendre la réponse de cette dernière quand à ce qu'il était devenu, bien qu'il n'avait pas envie de partir, il obéirait à cette dernière si elle désirait qu'il parte. Bien évidemment, son cœur allait en prendre un coup, mais d'un autre côté, cela était un peu de sa faute pour avoir montrer cela. Non, il n'allait pas le regretter, si jamais il n'avait pas changer de forme pour la sauver, elle aurait été morte, encore pire que le fait qu'elle ne veuille pas qu'il reste, alors bon...

Au final elle semblait accepter qu'il reste, ce qui l'enchanta assez clairement, elle pouvait voir le grand sourire sur son visage alors qu'il aurait voulu se frotter contre elle pour la remercier. Il ne pouvait néanmoins pas faire cela, les humains avaient ... une manière différente de faire les choses et bien qu'il montrait très légèrement qu'il se retenait, il continua simplement de manger en la regardant de temps à autre.

Par ailleurs, une chose pouvait déjà se passer sur le corps de ce dernier à mesure qu'il mangeait. Faisant en sorte qu'il puisse digérer assez rapidement ce qu'il mangeait en ce moment, Frey profitait des nutriments pour assez rapidement gonfler les muscles de son corps, ce derniers légèrement atrophier par son changement brutal. Arriver au dessert, le corps de la créature avait maintenant une musculature assez similaire à ce qu'elle avait dessiner, Elle avait fait des proportions humaine, alors le corps était normal.

Eloïn partit alors se rafraîchir et alors qu'il voulu quand même lui dire un petit quelque chose, il se contenta de rester silencieux, attendant qu'elle ne puisse plus le voir pour regarder son corps. Oui, cela était vraiment beaucoup plus ... puissant qu'une simple Hermine, avec cela, il pourrait la protéger. Une interrogation arriva dans son esprit alors qu'il regarda ce qu'il avait dans le pantalon..., oui, cela semblait normal, peut être un peu plus grand qu'un être humain normal, mais il était pas normal, alors bon.

Frey regarda la jeune femme partir vers les cuves pour les remplir et se demanda un moment pourquoi elle ne lui demanda pas un coup de main, enfin, cela était le premier jour alors bon. La créature la suivit alors vers le lac et alors qu'elle semblait nettoyer ce qu'elle avait porter plus tôt, lui avait simplement prit les bassine pour les remplir doucement tout en lui parlant.


"N'hésitez pas à me demander de porter des choses lourde ou alors quelque chose de difficile à faire, je peux changer légèrement ma ... forme pour ne rien casser..., j'ai envie de vous aider..."

Il Termina alors le remplissage avant de s'approcher d'elle pour voir si elle voulait qu'il l'aide pour nettoyer ces vêtements. Il n'était pas vraiment pudique, alors la chemise de ce dernier était clairement ouverte, cette dernière s'ouvrant un peu plus pendant qu'il bougeait un peu pour vérifier qu'il n'avait rien oublier. Quoi qu'il en soit, une fois qu'elle aurait terminer son nettoyage, avec ou sans son aide, Frey transformerait ces mains pour pouvoir transporter les cuves vers la maison, laissant un spectacle assez ... particulier, mais il faisait du travail. Il suivit les instruction de la jeune femme pour les ranger ou elle le souhaitait, maintenant, la question était de savoir quoi faire...

"Je ... comprendrais si il y a certaine chose que vous aurez du mal à faire maintenant que je suis comme cela, n'hésitez pas à m'en faire part."

Surtout qu'il était clairement capable d'allé dormir avec elle dans le lit sans la moindre gêne, bien qu'il sentait un pincement au niveau de son cœur. Frey avait déjà nettoyer sa vaisselle de la même manière qu'elle, il savait assez bien imiter après tout, et maintenant, il se contentait de tirer un peu sa chemise, ne sachant pas vraiment si il devait la laisser un peu plus ouverte ou alors fermer, il y avait trop de contradiction dans les spécimen qu'il avait vu auparavant. Encore une fois, il fallait mieux écouter Eloïn pour le reste, bien qu'il s'approcha un peu trop de cette dernière pour ... quelque chose, oui, il y avait encore ces habitude d'hermine à l’œuvre, il ne pouvait pas les faire partir aussi rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloïn
Meneuse de barque
Créature Virtuelle
Danaïs
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 30/07/2016

MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   Mar 17 Oct - 18:23

Eloïn avait un peu de mal à faire face au changement de Frey… Oui, bien sur, il était toujours le même, mais c’était un peu plus compliqué que ça. Quoi qu’il en soit, elle fit son possible pour se comporter le plus naturellement possible. Elle le laissa donc manger pendant qu’elle-même allait se rafraîchir au cour d’eau le plus proche, se débarrassant, ainsi que ses vêtements, de ce qui pouvait venir des sables mouvant. Elle sursauta purement et simplement quand il la rejoignit et, un peu mal à l’aise, elle tourna les yeux vers lui. Il était venu avec elle et ça la rendait un peu mal à l’aise, mais, elle était tout de même prête à le laisser vivre ainsi à ses cotés, elle s’était habituée à sa présence et… et elle ne voulait pas devenir seule, encore une fois. Frey récupéra les cuves et commença à les remplir une à une pendant qu’elle lavait son linge, elle ne savait pas trop comment réagir face à tout ça. Ça la rendait un peu mal à l’aise. Alors qu’ils travaillaient tout les deux, il lui dit de ne pas hésiter à lui demander de porter des choses lourdes ou bien de lui demander de faire des choses difficiles. Il lui expliqua qu’il pouvait légèrement changer sa forme pour ne rien casser en lui disant même qu’il avait envie de l’aider et elle le regarda avant de lui sourire avec une certaine tendresse.

« J’essaierai d’y penser, mais, voyez-vous, je… Je suis habituée à vivre seule maintenant et… et j’ai pris quelques habitude… Il faudra aussi que je m’habitue à ne plus vous donner que des baies à manger... »

Elle le laissa cependant remplir les cuves, se contentant de simplement laver ses vêtements. Ça, elle ne pouvait pas le lui demander. Il se passa un peu de temps et elle mis son linge dans la dernière bassine qui lui restait. Eloïn soupira doucement et cala l’une des vasques sur sa tête avant de caler l’autre contre sa hanche. Ils rentrèrent alors et elle lui montra le réservoir, avant de lui indiquer d’y vider les vasques. Elle le laissa aussi récupérer celle qu’elle portait avant d’aller étendre son linge, évitant soigneusement de poser son regard sur ce nouveau Frey dont l’apparence le perturbait très fortement. Cependant, maintenant, il se rapprocha d’elle, très près d’elle et elle déglutit légèrement, détournant les yeux. Elle avait l’impression d’avoir des papillon dans le ventre, mais elle se garda bien de le lui montrer. Il était près d’elle, très près d’elle et elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait faire quand à tout ça. Elle avait alors maintenant reculer d’un pas sans trop savoir ce qu’elle devait faire. Il lui avait alors dit qu’il comprendrait si jamais il y avait certaines choses qu’elle aurait  du mal à faire maintenant qu’il était comme ça… Oh oui… Oui, il y en aurait probablement et ce serait alors assez compliqué. La jeune femme déglutit légèrement sans trop savoir quoi dire ou faire de plus maintenant. Elle soupira doucement et, maladroitement, elle leva une main pour la poser dans son cou, près de l’une de ses oreilles et elle le grattouilla avec douceur hésitant un moment sur ce qu’elle devait dire…

« Tu n’es pas un animal… Il y a des choses que tu ne peux plus faire… plus aussi facilement en tout cas... » Elle laissa retomber sa main contre son flan et soupira doucement. « Je ne peux pas non plus me comporter comme je le faisait avant et… En fait… Je ne sais plus vraiment ce que je doit penser de tout ça… Je… Je ne sais pas vraiment ce que je doit faire quand à ce que… quand à ce que je dois faire vis à vis de toi maintenant. »

Il n’était plus un animal, mais il n’était pas non plus un être humain et elle tenait trop à son compagnon pour l’envoyer à l’Auberge… Et, par-dessus tout, elle craignait de se retrouver seule, encore… Elle avait peur. La jeune femme s’éloigna de lui, d’un pas, elle sentait une certaine tension en elle, elle ne voulait pas l’électrocuter… et elle tremblait, sans trop savoir où elle en était pour le moment. Bref, elle vérifia que son linge était bien étendu, puis, elle se passa une main dans la nuque avant de se détourner de lui, purement et simplement.

« Frey… Je… J’espère que ce nom te convient… Je… Je ne savait pas, je… il te fallait un nom et… et... »

Et elle ne savait pas vraiment quoi lui dire de plus, c’était un peu compliqué… Surtout qu’elle aussi n’était pas humaine alors, elle ne savait pas forcément comment les humains se comportait vraiment, elle se contentait de les singer pour ce que sa programmation de base ne lui avait pas appris… Eloïn s’éloigna maintenant un peu plus et alla maintenant se passer de l’eau sur le visage sans trop savoir quoi faire. La jeune femme alla ensuite simplement s’asseoir sur le bort de son lit, se demandant ce qu’elle allait faire maintenant… Elle ne savait pas, ils avaient encore une partie de la journée devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derrière les faux semblant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derrière les faux semblant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Danaïs :: L'île des Brumes :: La plage-
Sauter vers: