Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fait l'un pour l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Fait l'un pour l'autre   Mar 7 Juin - 13:04

Son maître lui avait donné un ordre, elle l'avait exaucé. Elle avait fait miroité à l'homme des choses qu'elle savait qu'il ne pourrait pas refuser. Elle le laissa égarer ses mains sur son corps, lui disant de patienté encore un peu. Puis, elle parvint à le faire rentrer dans la salle qui n'était pas fermer cette fois. Elle ne s'accorda qu'un bref regard autour d'elle. Il y avait une immense cage avec un homme dedans. Clac. La porte claqua, il y avait un homme derrière eux et Caleb se trouvait un peu plus loin dans la pièce. Il lui fit alors un signe pour qu'elle le rejoigne et elle obéit sans rechigner. Dans son dos, elle entendit des protestations. Elle avait attiré l'homme dans un piège… Mais quel piège ? Caleb passa une main possessive autour de la taille de la jeune femme qui baissa simplement la tête, soumise. L'homme qu'elle avait amené ici était maintenant ceinturé de tout part par l'un des gros bras que le maître employait de temps en temps. Ce dernier sourit simplement et se pressa contre elle.

Elle n'eut aucun mal à sentit que tout ça l'excitait… Oui, mais quoi ? Caleb s'était alors emparer d'un de ses bras et l'avait vivement tordu dans son dos. Une vague de douleur qui électrisa son corps, se changeant en excitation. Caleb l'attira contre lui avant de souffler son souffle chaud près de son visage, ce qui la fit frissonner. Elle ferma les yeux, se laissant aller contre lui alors qu'il prenait la parole :


« Tu vas voir ce qui se passe quand on fait tout pour me contrarié, ma jolie. J'espère que ce n'est pas ta volonté Phèdre. »
« Ja… Jamais... »
« Bien. »


Et il n'attendit même pas que son sous-fifre ne livre l'homme à celui qui se trouvait dans la cage pour soulever les jupes de son esclave, se débarrasser de son sous-vêtement pour la pénétrer profondément sans même la préparer. Un nouveau gémissement alors que la douleur se générait en elle sous forme de plaisir. Il ne bougea pas tout de suite, la faisait se penché en avant en lui cassant un peu le dos avec la poigne qu'il avait sur son dos. Ainsi, elle avait une vue dégagée sur ce qui se passait dans cet espèce de cage. Le sous-fifre s'était empressé de refermer, laissant l'homme seul avec celui qui semblait vivre dans cet endroit.

« Tue le Drov. »

L'ordre avait été donné d'une voix froide alors que Caleb s'emparait dans la chevelure de Phèdre et tirait sa chevelure en arrière, la gardant dans sa main libre. Ainsi, il la forçait à regarder ce qui se passait tout en la baisant avec rudesse. La plupart des femmes auraient pleurer, elle gémissait. Caleb lui murmura alors de ne rien louper de ce qui allait se passer sous ses yeux. Bien sur, Phèdre aurait pu les fermer, la plupart auraient agit ainsi, mais non, pas elle, elle garda son regard fixer sur 'Drov' alors que son maître la faisait sienne avec une violence qui en aurait brisé beaucoup, mais qui la faisait haleté de plaisir. Il avait su décelé l'anguisette en elle après tout, alors il n'allait pas se gêné à réprimer sa violence pour elle. Il n'allait pas se privé de la soumettre comme il le faisait maintenant, se rapprochant de la 'cage' avant de la plaquer contre… Les barreaux étaient froids… mais ce n'était pas du fer… Ça avait dû coûter cher… Peut être plus que ce qu'il avait fait pour elle.

Caleb la collait tellement au barreaux qu'ils entraient dans sa chair avec les assauts répéter de son maître qui semblait décidément particulièrement excité par le petit manège qu'il avait organisé ici et c'était à elle de le satisfaire. Pourtant habituellement, il ne la touchait que peu… Il resserra sa prise, la faisant crier alors que son regard restait accroché à Drov maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Mar 7 Juin - 16:22

Une journée comme les autre pour Drov était quelque chose d'assez calme, une chose qui pour d'autre personne serait d’une lassitude à tout épreuve. Mais il ne pouvait rien faire contre, il était impossible pour lui de partir de cette prison de marbre, la seule chose qu'il ne pouvait pas détruire. Ce n'était pas comme si il cherchait à fuir maintenant, il n'y avait rien qui l'attendait en dehors de cette endroit. Sa famille l'avait surement oublier, il n'avait jamais eut d'amies, et pour ce qui était de trouver de quoi survivre, comment allait il s'en charger avec le pouvoir qu'il ne peu pas couper...

Toutefois, quelque chose semblait avoir changer, le maitre était présent pour une fois, ce qui était assez rare, mais en plus, il y avait une femme. Cela était rare pour Drov de voir une figure féminine ici, il n'en avait jamais tuer par ailleurs, surement du fait qu'il semblait les utiliser pour autre chose. Toujours était il qu'il semblait vouloir montrer à cette femme, qui semblait aimer ce faire tordre le bras, ce qui pouvait arriver quand on le désobéissait. Il fit alors quelque chose à cette femme, quelque chose d'assez particulier qui réveilla quelque chose d'endormi en lui, une sensation assez particulière qu'il n'avait jamais vu auparavant, oui, Drov était quand même un peu excité par les gémissement de cette femme.

Enfin, il n'avait pas le temps d'admirer cette jeune femme, il avait quelqu'un à tuer, cette personne semblait avoir peur de Drov, ce qui pouvait être normal vu ce qu'il allait faire. Dans un premier temps, il fit un geste de la main et quelque goute étrange allèrent sur le corps de la personne en face, le paralysant totalement, il s'agissait d'un poison assez efficace. Par la suite, Drov commença son petit 'jeu', à savoir d'examiner le corps de la personne d'une manière assez ... médicinal. Il avait commencer par faire crier de douleur l'homme en touchant son corps à plusieurs endroit, la peau de ce dernier se dissolvant doucement et laissant apparaitre ces muscles. Par la suite, il alla lui arracher un bras en faisant fondre son épaule, regardant ce qu'il restait avec un soupire avant de le faire fondre rapidement. Il continua encore se manège un bon moment, faisant crier de plus en plus l'homme à mesure qu'il continuait de lui retirer des organes et de lui bruler la peau avec son pouvoir ou alors du poison. Finalement, quand il eut un peu assez de l'examiner, il planta sa main dans le torse de l'homme pour lui prendre son cœur, le regardant doucement se flétrir, se dissoudre dans sa main et à la vue de tous avant qu'il ne lance un poison violent pour effacer les restes...

Drov retourna alors dans le fond de la pièce, fixant les yeux de la femme en face de lui. Elle était la seule chose différente de la normal, alors il était clair qu'il y avait une certaine envie en lui. Cela était d'ailleurs assez visible pour deux raison, la première était qu'il n'avait aucun vêtements sur lui et l'autre était clairement sa verge assez bien dressé, malgré le fait qu'il avait caché cela à la vue, elle avait certainement plus voir qu'autant la taille que l'épaisseur et aussi la longueur était plus alléchante que Caleb. Il resta donc à fixé Phèdre, un éclat étrange dans le regard, était il intéresser par cette personne?, surement, il ne la connaissait même pas, pourtant, surtout peut être du fait qu'il n'avait jamais rencontrer d'autre femme avant, son cœur semblait lui dire de lui parler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Mar 7 Juin - 18:29

Caleb la prenait contre ces barreau de pierre, les lui faisant heurter sans le moindre ménagement. Elle aurait probablement des marques, mais ce n'était pas grave. Il lui tirai la tête en arrière et elle se fit la remarque qu'il finirait probablement par lui arracher les cheveux. En attendant, son regard mordoré restait posé sur ce Drov alors qu'il réduisait l'adversaire de leur maître à rien. Ces capacités… Elle voyait le douleur de l'homme et cela la faisait frissonner. Une partie d'elle avait envie de tester ça… une autre le craignait… Mais elle ne parvenait pas à se détourner de l'autre esclave de son maître, parce que c'était finalement ce qu'il était lui aussi. Elle le regardait s'en prendre à l'homme le dissoudre et encore d'autres joyeuseté de ce genre. Pendant de temps, Caleb ne cessait de la prendre avec violence, mais elle semblait presque s'habituer à cette violence, jusqu'à ce que, quoi qu'il fasse les gémissement se faisait moins présent. Il avait cependant continué de la besogner, prenant quand même du plaisir en elle.

Une fois son œuvre finie, Drov était simplement retourner s'asseoir au font de sa cellule. Elle sentait son regard posé sur elle alors que, bien qu'il masque assez rapidement sa virilité, elle n'avait pas louper le membre érigé de ce bourreau. Elle lui faisait de l'effet il ne pouvait pas le lui cacher et elle sentit son excitation croître un peu plus sous ce regard qui ne la quittait pas. Ainsi, elle aussi garda son regard poser sur lui, même bien après qu'il en ait finit de sa victime et au moment où il jouit en elle et qu'il vit qu'elle n'avait aucune réaction, regardant simplement son destructeur et un éclat de colère passa devant son regard alors qu'il la redressait, la tirant par les cheveux pour la faire se redresser. Il l'avait alors dénudée et elle l'avait laisser faire, ne comprenant pas vraiment ce qu'il attendait d'elle. Puis, sa main se referma autour de sa gorge serrant un peu alors qu'il lui parlait d'un air froid :


« Et bien Phèdre… Il t'intéresse plus que moi notre Drov... » Elle avait simplement gémit alors qu'il l'avait fait avancer jusqu'à l'entrée de la cage. « Il te fera peut être apprendre à rentrer à ta place... » Il la poussa violemment dans la cage et elle tomba au sol, à genoux alors qu'il fermait déjà derrière elle. « Amuse toi un peu Drov… Mais ne me la tue pas, j'ai encore besoin d'elle... C'est compris ? »

Besoin d'elle, oui, tant qu'elle n'aurait pas payer cette marque de libération… En attendant, il ne la laisserait pas libre… mais il ne la laissait personne lui prendre la vie… Ce n'était pas pour rien que quand elle travaillait pour lui, elle avait toujours un mot pour tout arrêter, au cas où l'autre s'emporte trop. En attendait, elle se releva, splendide dans sa nudité et fixa Drov, si elle avait bien un peu de peur dans son regard, rien n'indiquait sa peur… et il y avait autre chose dans son regard, l'excitation, la curiosité. Elle se dressa devant lui, dans toute sa féminité provocante. Elle avait peur, mais elle ne fuirait pas son toucher… Toujours est-il que Caleb resta un moment de l'autre coté des barreaux. Il voulait s'assurer qu'il obéisse et, pour le moment, ce ne semblait pas être gagner…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Jeu 9 Juin - 15:46

Drov ne savait pas quoi dire ni quoi faire pour le moment, après tout, il n'avait jamais rien vu de ce genre avant maintenant. Toute les victimes qu'il avait du tuer n'étaient que des hommes, peut être ceux qui n'avaient pas payé ou alors juste qui dérangeaient Caleb. Toujours était il qu'il semblait se passer quelque chose devant ces yeux et que cela lui donnait certaine envie. Il ne savait pas quel genre mais une chose était certaine, il ne pouvait pas ôter son regard de celui de cette femme. Elle semblait aussi dans le même cas que lui et bien qu’il pouvait voir de la peur dans ces yeux, il y avait cette chose qui semblait similaire à lui, le laissant un peu perplexe sur ce qu'elle était.

Quelque chose d'étrange arriva alors, Caleb n'avait pas aimer que cette femme le regarde aussi longtemps, ce qu'il ne comprenait pas par ailleurs. Toujours était que leur maitre la déshabilla alors qu'il commença à lui poser des question à propos de Drov. Cette dernière n'avait répondu qu'avec un gémissement, ce qui semblait montrer quelque chose d'assez étrange. Enfin, toujours était il que Caleb venait de la lancer dans la cage avec une assez bonne violence en demandant à Drov de s'amuser avec elle. Ce dernier regarda un moment l'homme avant de s'approcher doucement d'elle et de pencher la tête sur le côté, se demandant quelque chose.


"S'amuser?, qu'est ce que cela signifie exactement?"

Il ne comprenait pas trop bien ce qu'il voulait de lui, mais si cela avait un rapport avec cette femme, il allait bien devoir faire quelque chose. Déjà, il ne pouvait pas l'abimer vraiment à cause de l'ordre qu'on venait de lui donner, il allait surement devoir trouver quelque chose de plus tactile à cela. Il s'approcha encore un peu plus d'elle pour faire ce qui lui semblait le plus normal pour le moment, toucher les différences. Après tout, il n'avait jamais toucher une femme avant maintenant, alors cela pouvait être une expérience unique. Il posa alors sa première main sur sa poitrine, la massant doucement et brulant la peau de par cette manière. De l'autre, sa deuxième main descendait doucement sur son ventre avant d'arriver sur son clitoris et son intimité, caressant le tout et brulant également tout cela tout en commençant à parler.

"C'est la première fois que je rencontre une personne de ce genre, totalement différent de ce qu'on me lance..."

Oui, il était clairement intéressé par ce qu'il faisait et le montrait assez clairement. Le massage sur la poitrine était quelque chose de serte assez amateur, mais il le faisait assez bien pour que quelque chose pouvait être ressentit. Également, même avec le minimum de corrosion qu'il était capable, la peau rougissait et commençait même à montrer certain signe de blessure, bien que cela ne semblait pas durer. Toujours était il qu'il la regardait toujours le corps de cette dernière avec un certain appétit. Il ne faisait pas d'autre mouvement vers elle mais cela ne voulait pas dire qu'il n'était pas trop excité. CA verge en était le parfait exemple, quelque chose de massif et aussi un peu corrosif qui pointait maintenant dans la direction de la femme alors qu'il continuait de lui faire du mal et du plaisir en même temps par son simple toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Jeu 9 Juin - 17:54

Dans la cage, le regard de la jeune femme était rivé sur Drov… S'amuser… Qu'est-ce que cela allait donner. Elle allait avoir mal, oui, et cette simple pensée faisait remonter un frisson d'envie tout le long de son dos. L'homme pencha la tête sur le coté en la regardant et elle soutint son regard alors qu'il ne semblait pas comprendre ce que leur maître attendait. Il faudrait qu'elle lui fasse comprendre mais… Caleb apprécierait probablement encore moins, ce n'était donc pas une option que de le lui montrer,  alors, elle attendit. L'homme de la cage approcha encore un peu plus d'elle et elle le regarda, la gorge serrées par l'excitation et l’appréhension. Il vint alors posé la main sur son sein et, au lieu de crier de douleur, elle frémit. Son simple contact la faisait souffrir et, dans sa condition si particulière, ce plaisir se changeait en excitation et cette excitation en plaisir. Elle laissa échappé un gémissement de désir, elle en voulait plus… D'ailleurs, son intimité commençait déjà à mouiller.

Les massages de l'homme sur sa poitrine se faisaient de plus en plus présent… La douleur… Elle gémit un peu plus et cela sembla suffire à Caleb qui se contenta de rappeler à Drov de ne pas la tuer avant d'ordonné à son sous-fifre de la remmener dans sa chambre quand il en aurait finit avec elle, elle aurait besoin de soin probablement. Son autre main descendit, brûlant la chaire de son ventre, qui cicatrisa presque aussitôt. Puis, cette main corrosive se glissa vers son intimité et la brûlure amena une sorte d'éclat rouge dans son esprit alors qu'elle lâchait un gémissement plus présent. Après un dernier regard, Caleb les abandonna ainsi. Drov comment alors à parler, il lui disait que c'était la première fois qu'il rencontrait quelqu'un de ce genre. Quel genre ? Puis, quand il poursuivit, elle compris. Une femme. Jamais Caleb ne lui avait envoyé de femme à tuer, elles cédaient probablement aux menaces.


« Tu n'as jamais vu de femme avant aujourd'hui ? Je m'appelle Phèdre et je suis… un peu particulière... »

Enfin, ça, il pouvait s'en rendre compte seul, après tout, il pouvait sentir son intimité humide contre les doigts de sa main. Phèdre lui laissa tout le loisir qu'il voulait pour découvrir son corps, cependant, au bout d'un moment, elle frémit. Il ne se rendait pas compte de l'effet qu'il lui faisait. Elle frémit et ferma les yeux, un instant. Très bien, elle aussi elle allait lui montrer ce dont elle était capable. Elle gémit, puis, elle agit elle aussi, posant sa main sur son torse et savourant la brûlure alors qu'elle la descendait jusqu'à son bas-ventre.

« Si tu veux, je peux te faire découvrir comment t'amuser… Je peux te faire découvrir ce que seule une femme peut offrir. »

Sa main se referma sur le membre de Drov, lui faisant probablement découvrir ce qu'il pouvait ressentir quand son pieu était ainsi pris ainsi en étaux. Il était déjà dur et gris, mais elle ne voulait pas le brusquer puisqu'il découvrait. Elle se contentait donc de gémir d'envie sous la douleur, ses joues se teintant de rouge sous l'envie alors que sa poigne couvrait simplement le membre érigé et corrosif, commençant ensuite à simplement se mouvoir autour de lui, sans trop se soucier de la brûlure… Si ce n'est qu'elle mouillait de plus en plus et, qu'avec cette douleur qui se changeait en plaisir, elle avait toute le peine du monde à ne pas déjà se hisser sur lui… Après tout, elle avait l'expérience, la souplesse et la légèreté qui pourrait convenir, mais non, elle continuait juste ainsi, se réprimant. Elle attendait simplement qu'il lui en demande plus, d'une façon ou d'une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Ven 10 Juin - 0:18

Cette peau était si douce, Drov ne savait pas pourquoi elle pouvait être comme cela, non, décidément, il avait vraiment du mal. la plupart des hommes qu'il avait toucher avait une peau assez rugueuse voir même assez mauvaise au toucher, il n'aimait pas vraiment toucher ce genre de personne. Phèdre elle semblait être quelque chose de différent et Drov appréciait cela grandement, ces mains semblait aimer toucher la jeune femme, comme si il touchait du vêtements de haute qualité. Cela lui était arriver bien entendu, mais jamais aussi longuement, après tout, tout finissait par disparaitre avec cette corrosion qu'il ne pourra jamais supprimer.

Cette dernière se présenta enfin et il la regarda un moment en hochant la tête, comprenant ce qu'elle voulait dire. Après tout, ce n'était pas ordinaire pour une personne d'aimer être toucher par Drov, la plupart du temps, ils hurlaient de douleur, pas des frémissement et même une sensation assez étrange. Oui, il remarquait qu'elle semblait aimer cela et il ne savait pas si il devait être dégouté ou juste étonné. toujours était il qu'elle était la seule personne qui pouvait être avec lui sans vraiment reculer de dégout, étrangement, cela lui faisait un pincement au cœur alors il lui parla avec un petit sourire.


"Je l'ai remarquer et j'apprécie ce genre de particularité."

Elle commença alors à bouger sur lui et à le toucher d'une manière assez particulière. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'elle cherchait à faire mais une chose était certaine, il semblait apprécier ce genre de chose, beaucoup même. Alors que sa main venait d'agripper sa verge, il entendit sa proposition, lui faire découvrir quelque chose que seule une femme pouvait lui donner?, pouvait il vraiment avoir ce genre de chose? Elle toucha alors quelque chose qu'il n'avait jamais utiliser pour autre chose que de vider sa vessie et son corps sembla capter quelque chose de nouveau. Cette sensation électrisa son cerveau un moment et un réponse sortit rapidement de sa bouche alors qu'elle semblait le branler avec une certaine envie.

"Je crois que cela m'intéresserait oui, Phèdre."

Enfin, avant toute chose, il voulait lui donner un moyen d'avoir la même sensation que lui et de ce qu'il avait comprit, cela venait de la partie basse de son corps. Il s'activa alors sur son intimité en la touchant de plus en plus, augmentant légèrement sa corrosion pour bruler un peu plus vite sa peau. Après tout, il avait comprit qu'elle semblait aimer cela, alors pourquoi ce privé. Il fit aussi en sorte qu'elle vienne se coller un peu contre lui, faisant coller un peu son corps contre le sien et ainsi lui donner beaucoup plus de douleur, et donc de plaisir. Cela était assez particulier, une femme qui appréciait d'avoir mal et surtout qui pouvait subir sa corrosion sans broncher. Drov ne savait pas si il devait être content ou triste qu'elle n'allait pouvoir le voir qu'une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Ven 10 Juin - 1:41

La sensation du toucher de Drov était tellement… douloureuse… et donc, tellement plaisante… Il lui dit qu'il appréciait ce genre de particularité, cette phrase, elle l'avait déjà entendue dans la bouche de sadiques… Dans la bouche de ceux qui payaient son maître pour s'offrir du bon temps avec cette jeune anguisette. Lui, il était différent, lui, il ne voyait pas ressortir en vie ceux qu'il touchait… Elle serait la première. Oui, elle n'avait pas peut de lui… Oui… elle pouvait le laisser la toucher, malgré la douleur. Elle jouait de son corps, elle qui savait comment s'attirer les hommes et le corps de Drov lui montrait déjà qu'il était on ne pouvait plus réceptif à ce qu'elle lui faisait… Et elle l'était beaucoup trop à lui. Elle commença alors à mouvoir sa main autour du membre de l'homme, ne doutant pas un seul instant de lui faire découvrir tout un panel de nouvelles sensations. Elle était donc encore en train de le branler quand il lui parla, répondant à sa proposition bien plus vite qu'elle ne l'aurait penser. Il lui disait que cela l'intéresserait et elle sourit simplement, victorieuse encore une fois.

Elle voulu alors lui dit de la laisser le guider, mais Drov glissa un peu plus sa main vers son intimité, s'y activant plus intensivement… Il avait un bon instinct… Puis, le choc fut encore plus violent et elle poussa un petit cri de surprise et de plaisir mêlé… Il était décidément plein de surprise, c'était tout à son avantage… Il l'avait alors attiré contre lui alors qu'elle continuait son massage avec envie. La peau de l'homme pressée contre la sienne… Sa peau qui rougissait, qui brûlait… Les pétales rouges qui dansèrent un instant devant ses yeux alors qu'elle sentait ses jambes faiblirent. Le plaisir était peut être un peu vif… Elle ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir… Mais il y avait son mot code, le sous-fifre interviendrait… Et il y avait l'ordre de Caleb : ne pas la tuer, non, il ne la tuerait pas… Elle n'avait pas peur, elle avait même une certaine confiance.

Tant pis… Elle ne ferait pas durer le suspense. Il voulait qu'elle lui montre, elle allait le lui montrer, mais comme il n'y avait nul part où s'installer. Phèdre se hissa sur lui, enroulant ses jambes autour de l'homme, se brûlant sans vergogne l'intérieur des cuisses… Tant pis aussi pour sa poitrine déjà sensibilisée qui reposait contre le torse de l'homme. Elle gémit malgré elle et vint lui souffler à l'oreille de ne pas avoir peur et de lui faire confiance. Puis, elle managea pour que le pieu de chaire vienne se loger dans son fourreau humide. Il n'en avait pas fallu plus pour qu'elle jouisse une première fois, les pétales écarlates venant à nouveau danser devant ses yeux… Elle ne s'était pas attendue à ce que la brûlure au creux de son intimité soit aussi vive et aussi plaisante… Heureusement pour elle, Phèdre était quelqu'un de vraiment endurant, elle pouvait donc lui offrir sa première séance de sexe sans même prendre le temps de se reprendre.

Elle passa ses bras autour du cou de l'homme pour se donner une prise qui faciliterait la tâche. Cependant, son bassin commençait déjà à onduler contre celui de l'homme, faisant se mouvoir son membre en elle. La punition se changeait en cadeau… Peut-être qu'il lui ferait connaître ses limites… Ou bien, peut être au contraire qu'il l'aiderait à repousser ses limites encore plus loin… Quoi qu'il en soit, entre les brûlures et le plaisir véritable, la jeune femme commença bien vite à gémir de plaisir et même à laisser échapper de petits cris… Il faudrait sans problème qu'elle joue la comédie le lendemain, mais ce n'était pas grave, elle y était plutôt habituée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Sam 11 Juin - 2:38

Ce sentiment, cette chose qu'elle lui faisait ressentir, cela était le plaisir et Drov en voulait toujours plus. Il avait vraiment du mal à se faire à l'idée qu'il n'allait pouvoir avoir ce genre de chose qu'une seule fois, après tout, il n'y avait peut être que cette femme qui était capable de supporter son corps. Il le voyait assez bien par ailleurs, surtout quand il la touchait et que cela lui faisait du bien. Il remarquait la peau rougir, toutefois, cela ne semblait pas allé plus loin, comme si le corps de cette créature de rêve était faite pour se soigner elle même à une vitesse prodigieuse. Une chose était certaine quand même, Drov allait passé le plus de temps avec elle, tant pis si il allait commettre une faute, cela allait surement être son seul plaisir de sa vie.

Il y eut alors un moment ou Phèdre viens se mettre sur lui, enroulant son corps sur le sien et lui disant de lui faire confiance. Bien entendu, il ne la connaissait pas du tout et il aurait bien pu dire non. Toutefois, son jugement semblait avoir beaucoup changer depuis qu'il avait entendu le plaisir qu'elle semblait avoir en sa présence et également ce pincement au cœur qui semblait lui dire aussi qu'il pouvait avoir confiance. Une part de Drov désirait quelque chose, montrer qu'il était meilleur que tout le monde pour quelque chose et pas seulement son pouvoir. Cette femme aimait la douleur et il était capable de lui donner ce qu'elle voulait, alors une idée lui vint en tête, quelque chose d'étrange, il allait lui donner quelque chose de si intense qu'elle n'allait jamais pouvoir toucher à autre chose pour du plaisir.

Enfin, il n'avait pas prit en compte ce plaisir immense qui arriva quand elle s'empala sur sa grosse verge bien raide. Il avait l'impression que son cerveau allait devenir blanc d'envie et de plaisir à force et il avait sentit sa partenaire jouir déjà de plaisir. Cela avait donc été si plaisant pour elle?, d'un certain point de vue, il en était heureux et allait surement vouloir faire en sorte de lui en donner d'avantage. Enfin, avant toute chose, on pouvait l'entendre haleter de plaisir, son pouvoir ayant légèrement de mal à rester au minimum, toutefois, il faisait quand même attention, du moins pour le moment.

Les parois interne de Phèdre étaient vraiment étroite pour la verge de Drov, ce qui semblait montrer qu'elle n'avait jamais rien eut d'aussi gros jusqu'à maintenant. Bien entendu, il n'était pas arrogant, il cherchait juste à avoir beaucoup de plaisir et aussi à ce qu'elle en ai. Ce fut pour cette raison qu'il se laissa doucement guidé alors qu'il commença à poser ces mains sur ces hanches pour amplifier le doux mouvement de vas et viens qu'elle commençait à faire. Leur corps étaient assez bien collé et la corrosion devait vraiment lui donner pas mal de plaisir, toutefois, il y avait autre chose qu'elle n'avait pas essayer. Drov vint lui donner un baiser, et même sa langue était un peu corrosive, ce qui donnait encore une fois pour elle un mélange de plaisir et de douleur alors que sa langue cherchait celle de sa partenaire pendant que le rythme prenait de l'ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Sam 11 Juin - 13:52

Phèdre avait une capacité de régénération bien au-delà de la norme, mais sous les doigts de Drov, c'était la première fois que ces capacités étaient vraiment mises à l'épreuve. Caleb avait commis une erreur : ne pas donner de limite de temps, alors, si l'homme était capable de tenir, elle était prête à tenter le destin jusqu'à ce que son corps ne menace vraiment de céder. Elle ne connaissait pas ses limites, elle n'avait jamais eut à prononcer ce mot-code… Peu importait, elle prenait son pied alors qu'il lui faisait mal… Et ce qui le rendait attachant aux yeux de l'anguisette c'est que cette douleur, il la lui offrait par qu'elle était là, pas parce qu'il voulait la voir souffrir. Leur maître leur faisait probablement payer sa propre erreur, mais elle avait l'habitude et, probablement que lui aussi… enfin elle jouerait, elle prétendrait avoir cru mourir… juste pour être sûre de calmer leur maître comme elle savait le faire.

En attendant, elle avait finit par se hisser sur lui, le faisant ensuite pénétrer en elle. Elle ne s'était pas attendu à temps et elle avait jouit… Peu étaient ceux qui parvenait à la faire jouir, malgré la douleur… A peine l'avait elle accueillit en elle qu'elle l'entendait déjà haleter. Oui, bien sur, il découvrait ce genre de sensation et elle les redécouvrait en quelque sorte. Elle avait alors commencer à se mouvoir, gémissant de douleur et de plaisir mêlés, engourdissant son esprit ivre de désir. Il fallait dire qu'elle sentait la verge de l'homme à l'étroit dans son intimité et cela la fit mouillée à nouveau, elle en voulait déjà encore… Elle en voulait déjà plus, mais il piquait son corps de mille et une aiguilles qui lui faisait toujours en demander un peu plus… Ah… Oui, elle en voulait plus. Elle sentit les mains de l'homme se posées sur ses hanches la faisant amplifier les mouvements un peu plus… Ah… Elle s'adapta sans peine à ce rythme, suivant ce chemin qu'il lui montrait.

Les corps de la jeune femme étaient collés l'un à l'autre et sa peau brûlait… elle souffrait et elle adorait ça… Oui… Et à cela s'ajoutait encore un plaisir plus classique. Avant qu'elle n'ai pu le réalisé, il avait pris ses lèvres et elle avait frémis… Les baisers, c'était rare qu'elle en accorde… et pourtant. Elle entrouvrit les lèvres, malgré la douleur aiguë et laissa la langue de l'homme se glisser dans sa bouche et venir s'emmêler avec sa propre langue et elle gémit. Avec leur salive, cette brûlure avait quelque chose d'étrange, d'étrange et d'assez excitant… Oui, elle prenait vraiment son pied. En attendant, le rythme de ses mouvements pour qu'ils prennent tout deux du plaisir se faisait de plus en plus ample, mais ce serait plus simple en prenant appuis contre une parois. Elle se servit alors de son poids, certes assez léger, pour le faire avancer de plus en plus dans son dos, jusqu'à ce qu'elle sente la paroi froide dans son dos. Un gémissement plus haut que les autres lui échappa alors que sa prise autour du coup de l'homme se resserra légèrement, ses ongles griffant la chaire de l'homme au niveau de ses épaules…

Quand le baiser pris fin, Phèdre haletait, ses lèvres étaient écarlates puisque cette partie du corps était plus sensible que le reste. Cependant, alors qu'elle peinait à trouver son souffle, ses lèvres reprenaient doucement une teinte plus normal… Une seconde, elle se demanda si sa semence était aussi corrosive que son être, mais l'idée fut balayée par une nouvelle vague de plaisir et de désir… elle ne s'inquiétait pas que rien ne retienne sa jouissance en elle, Caleb s'arrangeait pour qu'elle ait toujours des mixtures au cas où… Il ne fallait pas qu'elle soit enceinte, pas tant qu'elle lui appartiendrait en tout cas. Enfin, cela aussi lui passait au dessus de la tête pour le moment, il n'y avait plus que le plaisir qui comptait. Ce plaisir mâtiné de douleur qui montait en elle. Cette douleur qu'elle lui faisait découvrir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Dim 12 Juin - 18:08

Tout était si bon pour lui et pourtant si douloureux pour elle qu'il devait certainement y avoir un problème dans cette relation charnelle. Enfin, cela ne semblait pas déranger Drov pour le moment, après tout, elle aimait cette douleur, la seule chose qu'il était capable de faire avec son corps, alors intérieurement, il était quand même légèrement heureux. Cela pouvait se voir dans ce qu'il faisait, il faisait bien attention à ce qu'il faisait, caressant d'une manière si douce mais pourtant qui devait lui faire si mal en même temps que cela était assez démentiel. Et il n'allait pas s'arrêter, il allait lui donner tout ce qu'il était capable, à cette femme qui pouvait être surement la seule à aimer ce qu'il pouvait faire.

Il sentait les griffure dans son dos alors qu'elle avait fait en sorte qu'elle soit un peu coller contre la paroi de marbre de sa prison. A cause de cela, deux choses semblaient se passer. Dans un premier temps, elle avait certainement un peu de son sang sur ces ongles, et comme ce dernier était corrosif jusqu'au os, elle allait surement sentir quelque chose de puissant. Également, Avec cette position, il semblait pouvoir encore plus amplifier ce qu'ils faisaient en ce moment et il fallait bien le voir, Drov se donnait à cœur joie pour qu'elle ne puisse plus rien penser d'autre pour le moment, après tout, cela était sa seule occasion.

En tout cas, tout semblait prendre encore plus de vitesse et d'ampleur alors qu'il semblait s'amuser à lui lécher le cou avec une certaine envie, brulant sa peau avec sa langue. Il commençait à comprendre de plus en plus ce qu'elle était et donc cette régénération qui était la principal raison de cette continuité. Cela était donc peut être pour cela qu'alors que la vitesse devenait vraiment intéressante, il avait augmenter aussi légèrement la puissance de sa corrosion, il connaissait parfaitement la limite de son pouvoir, elle n'allait donc pas avoir de problème pour compenser avec son propre pouvoir.

Ceci étant dit, il commençait vraiment à avoir du mal à retenir quelque chose, ce qu'il n'avait jamais eut auparavant. Ce fut après une ultime pénétration qu'il se mit à jouir une très grande quantité de sperme dans les parties les plus intimes de sa partenaire. Bien entendu, Drov était bien résistant et cela allait se voir dans le fait qu'il continuait encore et toujours à la pénétrer. Il ne savait pas combien de temps cela allait durer mais une chose était clair dans son esprit, encore une fois, cela allait être sa seule chance de ressentir cela, alors il ne voulait pas la louper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Dim 12 Juin - 20:07

Jamais Phèdre n'aurait pu pensé pouvoir ressentir un tel plaisir… et une telle douleur ! C'était un cocktail aigre-doux auquel son corps semblait tout particulièrement friand. Elle le griffa sous le joug du plaisir et elle eut un hoquet de stupeur quand son sang brûla la peau qu'elle avait sous les ongles. Quoi qu'il en soit, elle était maintenant dos au mur et la froideur de ce dernier tempérait un peu sa fougue… Mais pas celle de son amant, c'était clair. D'ailleurs, le voilà qui, en plus des pénétration, commençait à vouloir lui goûter le cou. Elle gémit puissamment quand sa langue rougie sa peau et la brûla. La relation atteignait son apogée quand elle le sentit encore un peu plus corrosif contre elle. Un cri de plaisir lui échappa, elle allait probablement garder des marques de cette étreinte jusqu’à au moins le lendemain… Tant mieux, tant pis. Elle ne savait plus vraiment, elle perdait le fil de ses pensées… Tant de douleur, tant de plaisir, elle ne savait plus vraiment sur quoi se focaliser.

Drov était en train de lui faire perdre la raison, elle n'avait jamais rien eut de tel et elle ne pourrait probablement rien avoir de tel à l'avenir. Un petit grognement lui échappa à cette pensées, mais son esprit fut à nouveau balayé par le plaisir. Bon sang… Puis, le moment arriva, il lui offrit sa première jouissance et elle l'accueillit en elle, hurlant de plaisir sous la douleur que cela lui provoqua. Elle compris alors que les pires séquelles seraient internes, mais ça ne l'empêcha pas de jouir à son tour, hurlant son plaisir tellement elle avait été incapable de rester silencieuse. Elle le sentait pourtant qui continuait de se mouvoir en elle… Il n'en avait pas eut assez… Elle frémit, sachant très bien qu'elle ne pourrait pas tenir face à la douleur à une seconde salve. Elle tenta alors de le faire s'arrêter, sentant encore la brûlure si intense en elle. Si il voulait encore du plaisir, elle lui en donnerait, mais pas comme ça…


« Attend… Si tu jouis encore en moi, tu va me tuer, laisse moi faire tu veux bien ? Je veux te rendre ce que tu m'as offert »

Elle lui offrit encore une fois un baiser, tout en le forçant à la relâcher. Puis, elle le regarda un instant, une certaine espièglerie dans le regarde alors qu'elle se mettait à la hauteur de son membre. Phèdre soulagerait un peu sa vie en cage en lui donnant un rêve sur lequel il pourrait se focaliser. Elle pris le pieu de chaire entre ses deux imposants monts et elle commença à le masser ainsi… Bien sur, la douleur était toujours là… Et, peu à peu, elle commença à haleter… Elle ne savait pas combien de temps elle allait pouvoir tenir, mais elle devrait sans aucun doute aller se reposer quand elle en aurait finit… Son esprit commençait à s'engourdir. Puis, elle relâcha sa poitrine et offrit à Drov un autre fourreau pour son glaive en l'accueillant entre ses lèvres. Elle n'hésita pas à le prendre prendre profondément en elle, commençant à nouveau à faire du bien à l'homme. Bien sur, elle sentait la morsure dû à la corrosion du membre de l'homme.

Elle gémissait tout en léchant légèrement le membre de l'homme en prenant appuis sur ses main, car elle commençait à avoir un peu de mal… A certains endroit de son corps, la corrosion avait laisser des marques rouges sur son corps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Mar 14 Juin - 20:50

La jouissance avait été quelque chose d'assez inattendu pour ne pas dire d’extrêmement plaisante pour Drov. Ce dernier semblait même ne plus être capable de penser à autre chose que de la pilonner, encore et encore. Bien entendu, il ne se rendait pas compte qu'il allait vraiment lui faire mal à force, surement du fait que l'intérieur de son corps devait être plus sensible que l'extérieur. Peut être qu'il aurait encore jouit une deuxième fois, peut être d'ailleurs que cela aurait provoquer un certain problème à cette dernière, il ne pouvait pas en être sur avant d'avoir continuer de la prendre encore et encore.

Toutefois, il semblait que Phèdre voyait déjà une certaine limite se profiler, ce qui était dommage. Toujours était il qu'elle voulait lui rendre ce qu'il lui avait offert et il la regarda, un peu curieux. Il ne voyait pas vraiment ce qu'il avait fait d'aussi extraordinaire pour qu'elle cherche à lui faire encore plaisir de la sorte, néanmoins, il n'allait pas refuser cela. Elle posa alors sa poitrine sur sa verge et commença quelque chose qui lui fit lâcher un gémissement, s'étonnant encore de ce genre de plaisir. Cela était certes différent, mais il semblait aimer cela, alors il n'y allait pas de problème la dessus.

Avec encore une peu de temps et encore des gémissements, Phèdre lâcha la verge avec sa poitrine avant de la prendre en bouche. Oui, Drov fut assez étonné par ce genre de chose, il avait même un peu peur de lui faire du mal avec cela et cela malgré sa constitution. Elle semblait gémir face à cela mais bon, Drov savait qu'il ne fallait mieux pas jouir dans sa gorge, cela était trop risquer, il ne voulait pas lui faire de mal. Oui, clairement, Drov semblait oublier ce qu'avait dit Caleb, mais elle était résistante sur les autre points, alors bon.

Les gémissement étaient de plus en plus puissant alors qu'il ne semblait rien faire d'autre que de lui toucher doucement le dos, lui donnant toujours plus de douleur et donc de plaisir. Avec le temps, son visage semblait montrer qu'il n'allait jamais oublier cela voir même de toujours avoir une pensée pour elle. Cela était peut être un début d'amour ou alors autre chose, mais une chose était certaine, Drov allait la considérer comme une exception qu'il voudra revoir. Le moment de la jouissance arriva alors au bout de quelque minutes et il fit en sorte de jouir à l'extérieur et sur son corps, la brulant encore et toujours avec son sperme qui semblait normal en apparence. Drov souffla alors un moment, la regardant avant de doucement sourire, il voulait la nettoyer, toutefois, il n'avait rien pour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Mer 15 Juin - 0:37

Phèdre avait voulu offrir quelque chose d'encore différent à Drov à travers une seconde jouissance qu'elle lui offrit avec sa poitrine nue et ses lèvres. Elle souffrait, oui, mais cela n'importait que peu, cela ne faisait que croître un peu plus son plaisir. Elle sentait ses caresses dans son dos et cela la faisait frémit. Elle entendait ses gémissements, signes qu'il prenait son pied grâce à elle et c'était ce qu'elle avait voulu. Tout à coup, il s'était retiré de sa gorge et avait aspergé son buste et son visage de sa semence, la faisant un peu gémir. D'un revers de la main, elle essuya un peu son visage, le souffle court. Elle se redressa alors et chancela un peu… Puis, elle le regarda, les joues empourprées par le plaisir qui restait en elle avec les brûlures actuelles ou résiduelles. Un petit sourire s'était posé sur ses lèvres alors qu'elle le regardait simplement, sa chevelure collée sur son corps par la sueur. Elle toussa un peu pour s'éclaircir la gorge et pouvoir ensuite lui parler à peu près  calmement.

« Ne t'en fait pas pour ça… Je devrais me remettre assez vite de ton contact. »

Elle le regarda et glissa tendrement une main sur la joue de l'homme, avec une certaine tendresse malgré la douleur. Phèdre vint l'embrasser un instant, puis, elle s'éloigna ensuite de lui en une dernière caresse. Elle lui demanda alors d'appeler, valait mieux arrêter là, avant qu'ils ne s'attachent trop l'un à l'autre. Elle attendit qu'il appelle le pseudo garde puis elle sorti, se forçant à ne pas regarder en arrière. L'homme lui tendit ses vêtements en lui ordonnant de s'habiller et elle grimaça. Le tissu lui était insupportable, mais elle ne voulait pas le montrer. Serrant les dents, elle se redressa bravement et regarda l'homme. Il posa sa lourde main sur son épaule, la faisant de tasser derrière lui et la ramena jusqu'à sa chambre, laissa l'homme dans sa cage.

Une douche glacée plus loin, elle portait une sorte de peignoir assez léger. Caleb était ensuite venu la voir et elle avait prétendu être à ses limites, s'excusant de son insubordination. Cela paru le satisfaire et, ne craignant pas un instant de la blesser plus que ça, il la pris sans aucune douceur, prenant soin de la toujours à chaque endroit où sa peau était encore rougie. Quand il fut sorti, elle se recroquevilla sur elle-même, prostrée. Un peu plus d'une semaine plus tard, elle avait repris son rythme habituel quand il vint la trouver avec un sourire. Il avait trouvé un nouveau moyen de la soumettre et de la convaincre d'aller encore un peu plus loin : si elle faisait ce qu'il voulait sans qu'on identifie ça, il la laisserait aller passer un peu de temps entre les bras de Drov… parfois… Si ce dernier restait aussi soumis bien sur…

Elle se soumit… Son bocal ne se remplissant qu'un peu plus vite, mais elle ne pensait plus vraiment à sa liberté ou en tout cas pas uniquement à la sienne. Puis, Caleb la baisa et avec un sourire il lui colla un plateau lourd dans les mains… du marbre avait elle compris… Cela faisait presque un mois qu'elle se surprenait à rêver d'à nouveau passer un peu de temps avec le bourreau de son maître.


« Amène lui ça, vous avez quartier libre pour ce soir. Qu'il te laisse suffisamment en forme ou il me le paiera. File maintenant, et ne me fait pas regretter ce que je t'accorde là, ma belle, je suis claire ? »
« O... Oui… »


Caleb hocha la tête et la laissa allez rejoindre Drov, lui rappelant qu'elle payerait tout vêtement endommagé. L'anguisette soupira doucement et alla dans la pièce en question, vêtue assez simplement, mais ce n'était pas bien grave. Phèdre entra sans crainte dans la cage, adressant un simple sourire à Drov en guise de bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Ven 17 Juin - 19:41

Drov avait quand même fait attention de ne pas lui faire de mal en ne jouissant pas dans sa gorge. Après tout, il savait que Caleb allait certainement ne pas aimer qu'elle ai mal à ce genre d'endroit. Également, il appréciait de plus en plus Phèdre, à un tel point qu'il avait parfois du mal à comprendre ce qu'il pouvait ressentir. Maintenant, il savait que cela allait bientôt être fini, après tout, elle semblait assez fatiguée, il pouvait le remarquer quand elle bougeait et même quand elle lui parlait.

Par ailleurs, elle semblait assez contente de ce qui venait de ce passer, il la voyait après tout lui caresser la joue avant de l'embrasser. Toutefois, cela n'allait être qu'un souvenir pour la suite, après tout, il semblait déjà la voir partir. Il fallu encore un moment duquel il avait pu graver dans sa mémoire les courbes de la jeune femme, la seule chose semblable qu'il allait surement voir pendant un sacré moment. Après tout, cela n'était surement qu'une seul visite, peut être qu'elle n'allait pas vouloir le revoir, cela était normal après tout, il était si différent. Enfin, au fond de lui, il avait envie qu'elle ai le désir de revenir, même si il était faible.

Drov avait donc continuer de tuer sans le moindre scrupule, bien que parfois il semblait avoir un comportement un peu différent. A vrai dire, avec ce qu'elle lui avait fait, cela était normal qu'il semblait penser souvent à cette beauté fatale. Parfois le soir, alors qu'il regardait le plafond, il s'imaginait la prendre encore une fois et sa verge prenait encore des proportion assez grosse. Un jour, il avait même vu Caleb, ce dernier ne semblant pas trop sourire en ce moment, il ne savait pourtant pas ce qu'il avait fait de mal pour qu'il soit comme cela. Il travaillait comme d'habitude, tuait sans vergogne et ne lui montrait pas de signe de rébellion. Toutefois, cela semblait être quelque chose d'autre, peut être Phèdre?, cela n'était que la seule possibilité, après tout, elle avait bien aimé la dernière fois.

Il y eut alors un soir ou il semblait presque s'endormir, toutefois, un bruit le réveilla. Il regarda donc un moment devant sa cage pour voir la femme de ces rêves et celle qui lui avait montrer le plaisir, Phèdre, venir avec de quoi manger. Il pouvait le dire, il était content de la voir et il le montrait avec un sourire assez chaleureux alors qu'il lui laissait de la place. Maintenant, la question était de savoir quoi faire, car il avait comprit depuis la dernière fois qu'elle aimait la douleur. Il était bien entendu un être qui ne faisait que de la douleur, alors bon, il vint juste lui poser un doigt sur son cou et le décrit doucement avant de lui parler.


"Je suis content de voir revoir."

Oui, surtout que cette peau douce lui avait aussi manquer. Il n'avait pas pu trouver d'autre personne comme cela, les hommes ayant quelque chose de trop rigide... Toujours était il qu'il mangeait doucement en lui caressant le cou et la joue, lui demandant comment était la vie à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Ven 17 Juin - 21:18

Phèdre était donc entré dans la cage de marbre de Drov et était venue près de lui avec le plateau repas, le laissant manger à son appétit. Elle avait déjà manger, plus tôt dans la soirée, alors, ça ne lui posait pas de réel problème. L'homme ne perdit pas vraiment de temps, il vint lui caresser le cou et elle frémit sous la douleur, c'était tellement douloureux… c'était tellement bon… Elle s'accola un peu contre lui sans même vraiment s'en rendre compte. Il lui murmura alors être heureux de la revoir et elle posa sur lui un regard déjà brûlant.

« Je suis également heureuse de te revoir… Tu peux me tutoyer d'ailleurs, je n'est pas plus d'importance que toi ici »

En attendant, il mangeait, tout en la caressant, que ce soit au niveau de son cou ou de sa joue, elle frissonna, c'était tellement bon et tellement douloureux. Sa robe de nuit couvrait à peine son corps lui laissant maintenant voir les sous vêtement qui lui masquait la féminité de l'anguisette. Cependant, pour le moment, il mangeait et la questionnait sur la vie en dehors de sa cage et elle soupira. Elle savait que ce qu'elle allait dire lui retomberait sur le dos… tant pis. Elle lui dirait la vérité.

« Je suis à peine plus libre que toi Drov. Je ne suis autorisé à quitter la maison que sur Sa volonté… La plupart du temps pour… travailler… comme Il le dit… Il m'a accordé de payer ma liberté, mais... »

Elle détourna les yeux, un peu mal à l'aise et s'appuya un peu contre lui, sa robe de nuit fondant au contact de la peau de l'homme. Elle avait alors soupiré, puis, elle s'était passé une main dans la nuque.

« Mais, si j'achète ma liberté, il ne me laissera probablement plus venir… Ou en tout cas, plus sortir de ta cage vivante... »

Il comprendrait probablement ce qu'il avait voulu dire par là. Quoi qu'il en soit, Phèdre soupira doucement et ferma les yeux, se focalisant sur ses douloureuses caresse et gémissant son plaisir sans pouvoir s'en empêcher. Quoi qu'il en soit, la jeune femme laissa tout le temps à Drov pour manger, puis, quand il eut terminé, elle repoussa le plateau de marbre plus loin, se livrant simplement aux toucher de Drov si ce dernier voulait encore la redécouvrir. Tant pis pour ses vêtements, elle les rachèterait, mais elle ne voulait pas laisser sa place près de lui en ce moment, elle le regarda alors simplement et se passa la langue sur les lèvres avant de lui dire simplement d'une voix douce :

« Il m'a accorder cette visite comme une récompense pour avoir été docile, je ne sais pas si je pourrait revenir, mais… Il nous accorde notre 'liberté' ici pour ce soir. Tu dois juste faire attention à ne pas trop m’abîmer… Je ne voudrais pas qu'il s'en prenne à toi à cause de ma présence... »

Lui dit-elle simplement, même si elle ne le regardait pas vraiment, un peu mal à l'aise. D'ailleurs, ses joues avaient même déjà une certaine rougeur sur ses joues. Et en attendant, Phèdre restait simplement contre lui, sentant le tissu restant de sa robe de nuit presque fusionner avec la peau avec laquelle il entrait en contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Lun 12 Sep - 14:44

Drov avait donc manger tranquillement avec Phèdre, cette jeune femme qui pouvait résister à sa corrosion, enfin, elle aimait cela plutôt. Cette dernière, appréciant toujours le contact de l'homme, venait de lui dire qu'elle pouvait le tutoyer, n'étant pas vraiment plus importante que lui ici. De son point de vue, cela était le contraire, et il allait clairement le lui signaler, après tout, qui pouvait être capable de rester avec lui, de pouvoir être contre lui et surtout de faire l'amour avec lui sans en mourir.

"Pour moi, vous ... tu est plus importante que tu ne peux le penser."

Il garderait certainement se genre de pensée pendant un long moment, car même les vêtements ne pouvaient rien faire contre lui, alors dans son ordre d'importance, tout ce qui résistait était précieux, Phèdre étant en haut de la liste du fait qu'elle soit vivante et si douce. Après, le côté sentiment semblait jouer, ce dernier n'ayant jamais baiser une femme auparavant, il était certainement tomber amoureux de anguisette. Il comprit assez vite qu'elle était comme lui dans cette endroit, comme une prisonnière, mais qu'au moins, elle pouvait acheter sa liberté. Le problème semblait qu'elle ne voulait pas ne plus le voir, ce qui le fit rougir quand même légèrement, elle semblait vraiment bien aimée le jeune homme et ce colla d'ailleurs bien à lui alors qu'il avait terminer de manger.

"Je ne voudrais pas te tuer Phèdre, tu est importante, mais même dans le peu de liberté que tu possède, cela semble bien plus que ce que je rêverais d'avoir un jour."

Toujours était il qu'elle semblait maintenant vouloir profiter de sa soirée avec lui, étrangement, il avait même l'impression qu'elle n'était pas autant à l'aise que quand le maitre la regardait. Souriant doucement, Drov la fit s'allonger dans le coin le plus doux de sa cage et la caressa avec beaucoup de tendresse, cherchant à ce qu'aucune parcelle de sa peau ne soit pas toucher par sa corrosion. Une fois ce petit moment douleur terminer, il alla simplement ce coller à elle, non pas qu'il avait envie de la prendre, sa verge montrait qu'il pouvait le faire, juste peut être de faire les choses un peu plus ... lentement?

"Tu peux m'apprendre d'autre chose?, j'aimerais savoir tout ce qui te ferais plaisir?"

Après tout, elle était la seule à pouvoir en profiter, alors tout ce qu'elle pourrait lui dire ne serait utiliser que pour elle. Le porc qui leur servait de maitre n'aimait pas faire fondre les femmes de toute manière, bien souvent, elles allaient être attaché pour servir de toilette dans le pire des cas. Toujours était il qu'il continua donc juste de la câliner avec cette corrosion qu'elle aimait tant, s'attardant peut être un peu plus sur sa poitrine et ces tétons, les pinçant légèrement pour voir si cela était effectif ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Mer 14 Sep - 19:36

Phèdre souriait de le voir tout de même manger, il aurait presque ressembler à quelqu'un de normal… Elle lui avait cependant signaler qu'ici, elle ne valait pas mieux que lui, alors qu'il pouvait la tutoyer. Ce à quoi il lui avait répondu que pour lui, elle était plus importante qu'elle ne pouvait le penser et elle haussa simplement un sourcil. Qu'est ce qu'il voulait dire par là ? Elle ne savait pas vraiment. Elle ne dit rien, se contentant simplement de rester près de lui. Elle se mordilla simplement la lèvre. Elle l'avait cependant vu rougir quand elle avait parlé de ne pas vouloir ne plus le voir. Alors qu'elle vint légèrement se coller à lui, peu importe la douleur. Il lui avait alors dit qu'il ne voudrait pas la tuer, qu'elle était importante et ce fut à son tour de rougir… Il ne voulait pas la tuer… mais si leur maître le lui ordonnait… Elle frémit vivement, mais tenta cependant de ne pas le lui montrer. Elle ne voulait qu'il s’inquiète pour elle, après tout, elle ne voulait pas qu'il s'inquiète pour elle.

« J'aimerais pouvoir t'apporter cette liberté à toi aussi… Je… j'essayerais, mais… »

Mais, elle effleura son épaule et sentit la peau fondre sur le bout de ses doigts. Si elle le sortait d'ici, il n'y aurait plus rien entre lui et le monde… Elle soupira doucement. En attendant, l'homme l'emmena dans un coin de sa « cage ». Il la coucha au sol et elle se laissa faire, frémissant simplement contre lui. Il la caressa et ce mélange de caresse et de douleur lui fit un bien fou et elle laissa échapper un petit gémissement. C'était tellement bon ! Tout son corps fut lentement brûlé par les contacts de l'homme. Il se colla un peu plus à elle et elle frissonna de cette délicieuse brûlure. Il lui demanda alors de lui apprenne d'autres choses… Des choses qu'il pourrait utiliser pour lui faire plaisir et elle frémit. Cette proposition la surprenait assez, il fallait dire, que normalement, avec elle, les gens se contentait simplement de se laisser aller à leur pulsions bestiales… Elle frémit encore un peu plus et laissa même échapper un gémissement quand il sembla centralisé ses caresses sur sa poitrine, pinçant même légèrement ses tétons. Il n'en savait peut être pas autant que d'autres, mais il ne se débrouillait pas mal en auto-apprentissage…

« Tu n'as pas besoin d'en apprendre beaucoup plus que ça… Tu voudrais me… « faire plaisir » de quel façon, comme...hmm… comme la dernière fois et comme tu le fais là où… autrement... »

Oh bon sang, elle aimait tellement le temps qu'elle passait ici… L'aimerait-elle autant si il cessait de la toucher, elle ne savait pas, mais elle n'avais pas vraiment envie de tester là… elle se moula un peu plus contre lui, laissant ses doigts glissés sur le corps de l'homme malgré la brûlure. Elle soupira alors doucement. Bien sur que ce qu'était Drov lui donnait envie d'en savoir encore un peu plus et… d'expérimenté un peu… Mais il n'était pas un rat de laboratoire, pas même une arme… Il était un être vivant, tout comme elle. Et elle éprouvait un certain attachement pour lui. Un soupire lui échappa alors qu'elle laissait sa main remonter vers la joue de Drov… Il voulait lui apprendre quelque chose, elle allait le faire. Elle se redressa alors, glissant sa main à la peau légèrement rougie dans la nuque de Drov.

« Détend toi. »

Et elle lui sourit avec tendresse avant de l'embrasser doucement. Un baiser chaste posé sur ses lèvres avec douceur. Un baiser qui se prolongea plus que nécessaire, fragilisant un peu ses lèvres, mais elle ne s'en souciait pas le moins du monde. Sa langue alla s'irrité contre les lèvres de l'homme alors qu'elle le poussait délicatement, avec des petits coups de langue, à la laisser passer. Puis, sa langue vint s'enrouler autour de celle de Drov avec une certaine fougue. Ça faisait tellement mal ! Tant pis, elle ne le regrettait pas et elle n'interrompit ce baiser que lorsqu'elle eut l'impression que ses lèvres allaient se mettre à saigner et qu'elle avalait de l'acide. Quelques larmes lui étaient même monter aux yeux dans le voile rouge du plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drov
Exécuteur
Humain?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 30
Date d'inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Ven 19 Mai - 15:20

Phèdre voulait apporter la liberté à Drov, ce qui pouvait être une chose plaisante, toutefois, cela semblait tellement lointain pour ce dernier qu'il avait un peu de mal à comprendre. Ou pourrait il vivre, après tout, tout ce qu'il touchait finissait par ce détruire, une maison serait hors de question, alors bon. Enfin, elle semblait comprendre qu'il y avait quelque chose qui allait l’empêcher de faire cela et il continua simplement de rester contre elle, lui donnant ce qu'elle seule appréciait tout en prenant doucement la parole.

"Je comprend, je suis très dangereux pour l'extérieur également, rien ne semble contenir mon pouvoir..."

Enfin, elle devait certainement le comprendre, elle était la seule à aimer cela après tout. Quoi qu'il en soit, Drov continuait toujours à lui donner des caresses douce qui devait certainement lui bruler légèrement la peau alors qu'il lui avait demander un peu plus d'information sur ce qu'il allait pouvoir lui faire pour lui faire plaisir. A la place, il eut simplement le  droit à une autre question, celle de préciser de quel manière il voulait lui faire plaisir. Oh bien entendu, ce qu'elle lui avait montrer la dernière fois était vraiment plaisant pour lui, néanmoins, il voulait en faire plus et que cela ne soit pas vraiment éphémère, elle était une personne importante pour lui après tout.

"Qu'importe la manière, je veux te faire plaisir, j'en ai envie, alors je voudrais satisfaire tout ce qui te passera par la tête, dans la possibilité de mes moyens."

Maintenant, comme son éducation n'était pas la plus parfaite, il allait prendre un peu de temps pour comprendre certaine chose complexe, même si il ferait énormément d’effort pour Phèdre. Cette dernière lui prit un baiser assez chaste certes, mais qui dura assez longtemps, duquel même elle vint chercher sa langue, elle aimait vraiment la souffrance qu'il lui procurait sans chercher à le faire. A la fin de ce baiser, il remarqua les larmes de la jeune femme et les sécha d'un doigt, faisant attention à ne pas lui toucher les yeux, certain endroit n'avait pas à être abimé, d'ailleurs.

"Maintenant que j'y pense, tes yeux sont assez magnifique Phèdre."

Oui, il se basait uniquement sur ce qu'il voyait et ne cherchait pas vraiment à cacher ce qu'il pensait, peut être un avantage quand à la situation. Quoi qu'il en soit, Drov continua simplement de lui caresser le corps sans vraiment chercher à allé trop loin et quand bien même il essayait d'être chaste, il ne faisait que copier ce qu'il avait vu, en conclusion, il y avait un peu d'envie et avec son pouvoir, les brulure légère allait l'exciter plus qu'autre chose.

Maintenant, il n'y avait plus grand chose d'autre à faire, de toute manière, elle pouvait clairement voir sa grosse chose bien dressée. Il lui donna d'autre baiser par ailleurs, les même qu'elle lui avait fait plus tôt, les espaçant assez pour la laisser se soigner. Pour le reste, il n'attendait qu'a voir quelque chose de nouveau, ou alors qu'elle veuille vraiment faire pareil que la dernière fois, dans quel cas il se sentait capable de suivre un peu mieux, après tout, il l'avait sentit une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phèdre
Esclave
Humaine
Rumié
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 28
Date d'inscription : 06/06/2016

MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   Sam 20 Mai - 1:21

Phèdre ne craignait pas Drov, elle aimait son contact, elle aurait voulu pouvoir l'être un peu peu plus… Il lui dit qu'il était très dangereux pour l'extérieur et que rien ne semblait pouvoir contenir son pouvoir. La jeune femme posa doucement un doigt sur les lèvres du bourreau, puis, elle engloba la pièce d'un mouvement de la main.

« Le marbre te résiste… Ça fait une chose qui peu contenir ton pouvoir… Mais ce ne serait que transférer ta prison… c'est triste. Je cherche… mais ça ne sera pas facile… »

Quoi qu'il en soit, elle restait tout contre lui à l'embrasser, c'était quelques chose de différent. Un autre apprentissage… Elle restait tout contre lui, sa peau brulant la sienne, mais elle ne se plaignait pas elle aimait ça… Il n'y avait que dans la douleur qu'on pouvait vraiment se sentir vivant et c'était encore plus vrai pour elle. En attendant, Drov lui dit vouloir lui faire plaisir. Il voulait satisfaire tout ce qui lui passerait par la tête dans la possibilité de ses moyens. Phèdre soupira doucement et lui caressa doucement la joue. L'embrassant encore et toujours jusqu'à presque arriver à se brûler les lèvre. Une larme avait ainsi coulée tout le long de sa joue. Il l'avait alors essuyer avec douceur et elle l'avait regardé, le coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine.Il venait de lui dire que ses yeux étaient magnifiques et c'était la première fois qu'on lui disait ça. La plupart des gens haïssait ce regard tâché de sang… Elle lui sourit doucement puis, finit par reprendre la parole :

« Drov… J'ai une idée… Ce n'est pas vraiment ce qui me ferait plaisir… mais… j'en ai envie. »

Elle s'écarta de lui et comme elle l'avait déjà fait de par le passé, elle avait laisser tomber ses vêtements au sol, se dévoilant à nouveau à lui dans toute sa nudité. Là, elle pris sa main, légèrement et frissonna.

« La dernière fois, je t'ai guider et tu t'es contenter de me suivre en me faisant confiance… Aujourd'hui, j'ai envie que… tu prenne ton temps ? Je suis la première femme que tu côtoie alors… découvre ce que tu veux découvrir et laisse toi guider par ton instant, tu sais qu'il n'y  rien à craindre avec moi. »

Elle avait alors relâcher sa main… enfin, en parti seulement. Comme pour l'encourager, elle lui avait simplement repris le mains pour les déposées avec délicatesse sur ses hanches. Elle lui avait alors adresser un sourire plein de douceur et de tendresse. Elle lui faisait confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fait l'un pour l'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fait l'un pour l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une vie pour une autre
» Panel avec volant + pedal, POUR QUEL JEUX ?
» Scénario 40K: pour jouer autre chose ...
» Hauts fait de guilde pour avoir les Festins de Raid
» Petit sondage pour parle autre chose que de wow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Rumié :: Ryon-
Sauter vers: