Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'effet papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: l'effet papillon   Sam 21 Mai - 22:16

Azali était blottie contre Brion, sa sœur serrée tout contre elle… Le rituel avait été compliqué, elle était un peu fatiguée… Le sol s'était dérobé sous leurs pieds quand ils se stabilisèrent, les jambes de la jeune femme plièrent sous elle et elle dû se rattraper à son compagnon. Elle sentit la prise de ce dernier se raffermir autour d'elle et elle leva les yeux, elle savait qu'il s'inquiéterait pour elle, mais elle avait refusé son aide, elle préférait qu'il soit en pleine possession de ses moyens pour veiller sur eux à cette époque ci… Ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était Alyssa. La plus jeune des deux chimère Kumiho se masqua d'un voila invisible pendant que les deux autres étaient préoccupé par la faiblesse d'Azali qui se blottit aux creux des bras de son compagnon. Quand elle pu enfin se reprendre, l'aînée Kokochi réalisa qu'il n'y avait plus de signe de vie de sa sœur dans les alentours. Elle jura tout en restant contre son compagnon…

« Alyssa… J'espère qu'elle ne va pas faire de bêtise... »

Mais Azali n'était pas d'humeur à se lancer à la recherche de sa sœur. Elle resta un moment contre Brion, puis, elle leva son regard bicolore sur lui. Elle lui demanda ce qu'ils allaient faire maintenant. Elle ne savait pas vraiment, elle se sentait encore un peu engourdie… Son réflexe aurait été d'aller au refuge… Mais ses mères n'y étaient pas encore et les parents de Brion… elle ne savait pas… Elle soupira longuement et se ressaisit, il ne fallait pas oublier la guerre qui sévissait en ce monde. Brion et elle y avaient déjà été confronter, elle ne tenait pas à ce que ce soit à nouveau le cas. Délicatement, elle leva une main pour caresser l'une des cornes de son compagnon.

« N'oublie pas, les nôtres ne sont tolérés par personne. Je ne voudrait pas qu'il y ait de soucis. »

Elle n'aimait pas qu'il cache ce qu'il était, mais cela valait un peu mieux… Son œil doré vira au bleu et ses cornes à elle disparurent… Et maintenant ? Elle alla simplement prendre la main de son compagnon alors que ses oreilles se couchaient sur son crâne. Elle pressa doucement cette main au creux de la sienne.


Alyssa avait donc faussé compagnie à sa sœur et à Brion… Elle avait envie de voir ses mère avant… Elle avait envie de mettre certaines choses à l'épreuve. Elle pris alors une forme humaine, gardant une peau mâte, une chevelure de neige et des yeux rouge. Elle avait des vêtements de voyages, alors, ça ferait l'affaire. Passant ainsi pour une humaine, elle entra simplement dans l'auberge et s'installa à une table, cherchant ses mères. Elle ne les voyait pas… Légèrement, son nez bougea alors qu'elle humait l'air, cherchant leur odeur… Que ferait elle quand elles seraient face à elle ? Elle ne savait pas vraiment, mais c'était sa sœur qui était réfléchit, elle, elle était beaucoup plus impulsive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 22 Mai - 2:35

Le rituel avait quand même été la partie la plus compliqué dans ce qu'ils venaient de faire et bien que Brion n'avait pas pu utiliser beaucoup de sa réserve de magie, il avait aider un minimum sa compagne pour qu'elle ne se sente pas trop fatiguée. L'arriver fut assez stable, ce qui le soulagea un peu intérieurement alors qu'il soutenait le mieux possible Azali, semblant assez fatiguée par ce qu'il venait de ce passer. Il regarda alors autour de lui pour remarquer qu'il manquait une personne, la sœur de sa belle, Alyssa. Il ne comprenait pas pourquoi elle semblait chercher à partir comme cela, mais il espérait qu'elle n'allait pas provoquer des problèmes. Azali eut alors la même penser, ce qui fit sourire la chimère avant qu'il ne l'aide à ce mettre un peu plus confortablement tout en formulant quelque chose.

"Je l'espère aussi, à moins qu'elle ne désire pas être née..."

En tout cas, beaucoup de chose semblait tourner dans la tête de la chimère en ce moment, après tout, ils avaient beaucoup à faire. Dans un premier temps, il fallait faire attention à ce qu'ils ne fasse pas n'importe quoi, pas envie de provoquer un autre désastre après tout. Egalement, ils devaient voir leur parents pour les prévenir, cela était leur but premier et il n'allait pas du tout oublier cela. Toutefois, une remarque sa sa chère et tendre semblait le ramener un peu dans le présent, ou du moins le passé. Toujours était il qu'elle lui expliquait qu'il fallait faire attention à leur attribut, ce qui n'était pas faux, il était après tout considérer comme une chimère et elle aussi, être d'une puissance inouïe mais traquer par tous... Il fit donc disparaitre sa queue et fit un peu attention à sa carrure alors qu'il la regardait faire et vint lui caresser un moment la joue tout en lui parlant.

"Ne t'en fait pas Azali, je serait la pour te protéger de tout, aucune mèche de tes cheveux ne sera déplacer, et je sais également qu'il n'y aura pas de dérapage tant que je t'entendrais."

Oui, elle était sa conscience, sa partenaire, aussi bien pour le sexe que pour le cœur, il semblait avoir du mal à trouver autre chose à dire à son égard maintenant. D'après son père, Tomber amoureux aussi vite était quelque chose qui tournait dans la famille, lui ayant expliquer comment il était tomber sur sa mère, alors il ne semblait pas trop surpris par ce qu'il avait comme situation. Il ne pouvait pas dire jusqu'à quel point était leur amour, après tout, ce n'était pas vraiment quantifiable, toutefois, il était persuadé qu'il était prêt à tout pour elle et surement que cela était le cas pour sa partenaire.

Avec encore un peu de marche, ils tombèrent dans un petit coin calme ou il fit en sorte de la laisser se reposer un moment. L'endroit ne semblait pas vraiment être habité et il ne semblait pas également y avoir beaucoup de monde qui s'y déplaçait, il se gratta alors un moment la joue alors qu'il cherchait un peu de quoi boire, puis s'approcha de Azali. Elle semblait encore un peu engourdie par ce qu'il venait de ce passer, il ne pouvait pas s'en plaindre, elle avait du utiliser beaucoup de magie, alors c'était à son tour de l'aider, il se plaça alors dans son dos et lui demanda de ne pas bouger, commençant à la masser.

Bien entendu, ce n'était pas un massage ordinaire, il utilisait un peu de sa magie pour lui insuffler un peu de quoi mieux tenir, de l'aider à récupérer. Ce n'était pas grand chose après tout, la magie de soin n'était pas la meilleur pour soigner les problèmes magique de ce genre, toutefois, il pouvait toujours aisé ce qui pouvait l'accablé, le plus possible. De temps en temps bien entendu également, il venait lui caresser le cou tout en lui parlant de petite chose, comme ce qu'ils avaient prévu de faire avant leur départ, peut être même un petit rendez vous qu'ils avaient prévu, expliquant qu'ils allaient devoir le faire ici surement. Pour résumé, il cherchait à redonner de l'espoir à sa partenaire sur tout les points, peut être même aussi pour lui aussi d'ailleurs, mais il semblait assez souriant pour le moment, il y avait de l'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 22 Mai - 14:41

Azali réprima une grimace, sa sœur était parfois tellement impulsive qu'elle craignait qu'elle ne pense pas aux incidences de ces gestes. Enfin, si Alyssa ne voulait pas qu'elle la trouve, l’aînée savait pertinemment qu'ils ne la trouverait pas. Autant la laisser faire à son envie et réparer ensuite les pots cassés. Comme toujours… Quoi qu'il en soit, Azali pris la peine de rappeler à son compagnon que leur nature même de chimère les rendait indésirable. Il se 'grima' à son tour, il pouvait ainsi passer pour un allié des hybrides… C'était bien ainsi. Elle laissa alors sa main retomber de sa corne sur son épaule et lui sourit. Quand il lui caressa la joue, elle ne pus s'empêcher d'appuyer un peu celle-ci contre la main de la chimère alors qu'il lui promettait à la fois qu'il ne lui arriverait rien, mais aussi qu'il ne se laisserait pas aller tant qu'il l'entendrait. Bien qu'un peu habituée maintenant, ça ne l'empêchait pas de rougir un peu alors qu'elle vint lui dérober un chaste baiser empli d'amour.

« Je t'aime Brion... »

Lui souffla-t-elle après ce baiser qui était autant par envie que pour un moyen de trouver un peu de courage dans leur cauchemar. Ils s'étaient ensuite mis en marche. Rester là n'était pas une bonne idée, même si elle était encore un peu sonnée par cette grande utilisation de magie. Malgré elle, elle soupira lourdement. Brion la convainquit de faire une pause et elle s'installa alors sur un tronc d'arbre mort, elle savait qu'il ne voulait que son bien et qu'il faisait tout pour ça… Si seulement elle pouvait lui rendre toute cette prévenance un jour… L'homme se glissa dans son dos et elle sentit ses mains se poser dans son dos et elle frissonna doucement. Il commença alors à la masser et elle sentait la magie circuler entre eux, électrisant la peau qu'il massait. Azali laissa échapper un petit soupire d'aise. Il savait toujours ce dont elle avait besoin… C'était vraiment agréable… Elle le laissa donc faire un moment, sachant ses réserves sans limites, elle ne l'en empêcherait pas, du moins un temps.

Brion lui parlait tout en la massant, il parlait de ce qu'ils avaient prévu… Citant même quelques choses dont ils avaient parlé avant l’hécatombe : un rendez-vous… Elle ne savait pas si c'était vraiment le bon moment pour penser à ça. Elle s'était alors passé la langue sur les lèvres avant de tourner les yeux vers son compagnon, par dessus son épaules. La jeune femme avait profité d'un moment où la main de son compagnon était sur son épaules pour s'en emparer et la porter délicatement à ses lèvres. Elle l'avait ensuite attiré légèrement contre elle avant de lui souffler simplement :


« Brion, attendons d'avoir pus les retrouver avant… d'avoir pu leur parler de notre époque… Je ne peut pas penser à nous si on a rien tenter pour changer les choses... »

En tout cas, elle ne le pouvait pas ce cette façon, si ses pulsions se faisaient sentir… elle était absoluement incapable de lutter contre elles et son compagnon le savait aussi bien qu'elle puisqu'il en était 'victime'. Azali tenta de se redonner du courage en se blottissant contre le bras de son compagnon qu'elle tenait toujours. Elle l'aimait oui… Elle avait appris à découvrir et à chérir cet amour ces dernières années et elle n'aurait délaisser la chimère pour rien au monde. Elle finit par relâcher sa main, le laissant un temps reprendre les massages un temps avant de finalement se tourner vers lui. Elle l'embrassa un moment, un baiser plein de tendresse et d'amour. Puis, un peu inquiète, elle le regarda dans les yeux.

« Tu pense que tes parents pourraient nous croire ? » Elle se tus une seconde puis repris « Cette forêt à tellement changer en cent ans, je ne sais pas si j'arriverais vraiment à m'y repérer… »

Murmura-t-elle tout contre lui… Et puis, ce que ses mères lui avaient raconter de cette époque… C'était tellement vieux, ce n'était plus que des histoire pour elle ! Si elle avait pu savoir qu'un jour elle aurait besoin de ces connaissances… Elle soupira simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 22 Mai - 17:27

Brion aimait Azali, cela était assez évident à comprendre avec ce qu'il se passait entre eux en ce moment. Il pensait toujours à elle et à son bien être, après tout, cette dernière avait certain besoin que d'autre n'avait pas. Beaucoup de gens l'aurait laissé voir d'autre personne, ne voulant pas passé trop de temps sur du sexe, mais la côté paternel de Brion lui avait procurer une certaine envie à ce niveau également, au bonheur de sa partenaire. Alors qu'elle lui donna un baiser rempli d'amour, il l'écouta et ne fit que sourire avant de lui rendre également un doux baiser, sa voix était quelque chose qui semblait être principal pour lui, la seule chose qui le calmait totalement.

"Je t'aime aussi Azali."

Il le pensais et avait cela au fond de son cœur pour le reste de ces jours, leur statut de chimère faisait en sorte qu'ils allaient vivre très longtemps, leur parents étaient aussi des êtres unique, ce qui avait rendu la chose particulière... Le massage poursuivait maintenant son cours alors que sa partenaire prenait doucement l'énergie qu'il lui transmettait. C'était quelque chose de normal pour eux, à force de faire l'amour et avec leur nature côté magie, ils avaient quand même réussit assez tôt à pouvoir transférer certaine chose, comme certaine énergie et parfois même des sentiments.

Pour ce qu'elle avait dit dit sur leur projet futur, elle n'avait pas vraiment tord et Brion le savait très bien. Il voulait juste continuer à lui donner espoir quand à la suite, qu'elle ne pense pas que rien ne sera fait une fois qu'ils auront prévenu leur parents. Toutefois, il comprenait ces intentions alors il lui caressa encore une fois la joue avant de lui répondre avec un tendre sourire.


"Je sais Azali, je prévois juste pour le futur, car je suis persuadé que nous réussirons."

Oui, pour lui, ils avaient encore un long avenir devant eux, même si il allait quand même falloir penser à un jour à revenir dans le futur, toutefois, cela ne sera qu'une fois qu'ils auront sécurisé leur passé. Des questions vinrent encore une fois à ces oreilles alors qu'Azali semblaient douter de certaine chose. Brion pensait que sa mère serait parfaitement capable de le reconnaitre, il y avait une partie de lui qui était assez unique, donc ce problème était réglé. Maintenant, pour ce qui était de la forêt, lui même avait un peu de mal pour se repérer, il se gratta donc la tête en regardant autour de lui avant de lui répondre.

"Pour ce qui est de nous croire, ma mère pourra le confirmer, j'en suis persuadé. Par contre, il faudra peut être trouver son chemin dans cet endroit."

Brion sentait sa belle contre lui et voyait qu'elle avait besoin de bien plus de réconfort, il eut donc une idée pour lui faire plaisir. Il s'approcha alors d'elle pour la soulever comme une princesse avant de s'asseoir sur le tronc d'arbre. Il la posa alors sur ces genoux, faisant en sorte qu'elle reste bien collé contre lui, il commença alors à la serrer tendrement, lui caressant les cheveux et un peu les oreilles. il avait un tendre sourire et faisait cela pour qu'elle se sente toujours mieux, c'était ce qu'il y avait d'important pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 22 Mai - 23:15

Azali sourit tendrement à son compagnon alors qu'il lui disait à son tour qu'il l'aimait. Il leur avait fallu du temps avait de s'ouvrir aux sentiments qu'ils avaient l'un pour l'autre… mais maintenant, elle ne pouvait plus vivre sa vie sans voir son compagnon à ses cotés. Ils s'étaient donc éloigné de leur zone d'arrivée et il l'avait massé, lui transmettant par la même occasion une partie de son énergie. Cela lui faisait vraiment du bien. Ils avaient alors parlé de leur projet et de la suite des éléments. Brion revint ensuite à lui caresser doucement la joue et, encore une fois, elle avait collé un peu plus sa joue contre la main de l'homme. Il disait prévoir pour le futur, il était sûr de leur réussite… elle aimerait l'être autant… La jeune femme se contenta cependant de lui sourire avec tendresse et amour. Puis, elle en était venu à lui parler de ses parents et du changement de cet endroit par rapport à celui qu'il avait connu… qu'ils connaîtraient… Dans une centaines d'années… A leur époque à eux…

Brion assurait que sa mère pourrait le reconnaître… Il avait tellement l'air sûr de ça qu'elle voulait bien le croire. Mais c'est vrai, ils allaient devoir trouver leur chemin dans la zone et ce ne serait pas le plus simple… Elle accepta cependant ses paroles et resta simplement contre lui. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, il l'avait soulevé dans ses bras et elle s'était machinalement accrochée à lui en passant ses bras autour de son cou. Il vint alors s'asseoir sur le tronc et la fit maintenant s'asseoir sur ses genoux. Un frisson remonta le long du dos d'Azali alors qu'il la collait tout contre lui. Brion la serrait contre lui et elle le regardait, la gorge un peu sèche. Cependant, l'homme continuait d'avoir des geste doux vis à vis d'elle. Il lui caressa alors les cheveux et les oreilles et elle ferma les yeux savourant ses contact qui éveillait pourtant certain de ses sens, lui donnant le souffle un peu court… Ça ne fait aucun doute qu'il avait, volontairement ou non, titiller ses pulsions.


« Brion... »

Souffla-t-elle faiblement. Ses oreilles étaient toujours un peu basses sur son crâne, elle avait les joues un peu rougi alors qu'elle vint maintenant capturer les lèvres de son compagnon. Son corps était toujours collé à celui de l'homme qu'elle aimait. La queue d'Azali ondulait dans façon de façon assez nerveuse et anarchique. Le baiser devint de plus en plus fougueux et elle eut toute les peines du monde à interrompre le baiser, mais cela ne l'empêcha pas de le couver d'un regard brûlant.

« Tu sais pourtant que je ne suis pas capable de te résister… Mais ce n'est… Vraiment pas… le moment... »

Ah bon ? Alors pourquoi elle était déjà en train de glisser sa main entre eux pour libérer le membre de son compagnon… Oui, quand une pulsion la prenait, elle ne perdait pas de temps et passait tout de suite à ce qui était vraiment intéressant. Elle revint à ses lèvres, déjà légèrement tremblante. Avec ses simples caresses, il avait déjà su la rendre fébrile à cause de l'envie. Azali ne penchait déjà plus à sa sœur, pas plus qu'à l'incident… Elle ne pensait même plus à retrouver ses parents. Elle ne pensait déjà plus qu'à Brion et à cette envie de sentir à nouveau son corps contre le sien, de lui appartenir et qu'il lui appartienne. Elle finit par libérer le membre de son compagnon et, sans se soucier qu'on puisse venir les déranger, elle commença à le caresser pour éveiller le désir de son compagnon. Le baiser de prolongeait, fougueux et presque… désespérer de son coté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Lun 23 Mai - 17:34

Brion continuait doucement de câliner sa partenaire pour plusieurs raison, la principale étant bien entendu pour la soulager de ce qui la tracassait. Bien entendu, il se rendait compte que dans son esprit, beaucoup d'épreuve allait être à suivre, comme le fait qu'ils allaient peut être ce voir eux même, ou alors passé du temps ici sans provoquer d'anomalie. Également, il sentait qu'elle avait quelque chose qui la tracassait, ce qu'il s'occupait depuis maintenant plus de 80 ans, à savoir les pulsions de sa partenaire.

Après tout, c'était elle qui avait commencer à l'approcher pour cela, même si cela avait été à moitié à cause du fait qu'elles étaient insoutenables. Bien entendu, il c'était découvert un côté assez sauvage pour le sexe aussi, alors il ne trouvait pas cela dérangeant, bien au contraire, il avait prit gout à cela ainsi qu'au corps de sa partenaire. Toujours était il qu'elle semblait vraiment à bout, à l'entendre parler ainsi que d'agir, il avait bien eut raison de la forcer un peu à cela, il garda alors le sourire alors qu'il la laissait faire et lui répondit après ce baiser assez désespérer.


"Allons Azali, je connais chaque parcel de ton esprit et de ton être, alors je me doutait que tu avait besoin de tendresse maintenant. Ensuite, tu va surement avoir besoin de toute tes capacités quand on ira voir mes parents."

Azali était tremblante et Brion se rendait assez bien compte qu'elle allait avoir besoin, alors il commença à faire ce qu'il fallait pour lui donner le plus de bien possible. Dans un premier temps, il s'amusa avec son cou alors que ces mains parcourait le corps de cette dernière, ils n'avaient pas vraiment le temps de faire dans le luxe, alors il fit juste en sorte que sa poitrine soit libre et remonter assez sa jupe pour qu'elle puisse passer ces jambes autour de son torse. Il embrassa alors encore une fois sa belle tout en la pénétrant avec beaucoup de profondeur, ne lui laissant pas du tout le temps de souffler pour commencer un rythme rapide.

Bien entendu, baiser comme cela était toujours un plaisir, cette relation charnel qui avait commencer sur un presque viol était maintenant devenir une base qu'ils adoraient. D'ailleurs, même si cela allait ruiner ce qu'il portait, il se décida à changer légèrement de forme pour prendre un peu plus ces caractéristique de chimère. Sa masse musculaire augmenta alors assez et ce qu'il portait sur son haut se déchira et heureusement qu'il avait penser à prendre de quoi se changer. Sa verge prit bien entendu aussi de l'envergure, ayant maintenant le forme exacte des parois de sa partenaire, ce qui était naturel, vu le nombre de fois qu'ils avaient baiser en plus de 80 ans. le rythme était déjà bien rapide alors qu'il utilisait tout ce qu'il savait pour lui donner toujours le plus de plaisir possible, entre les baisers, les caresses ainsi que les pénétrations, tout était la pour lui donner l'extase le plus vite et le plus puissant, le tout était de savoir combien de temps ils allaient passé à faire cela...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Lun 23 Mai - 18:49

Il connaissait trop ses besoins… Brion y répondait avant même qu'elle ne les ressentent, c'était injuste. Pourtant, elle restait livrée entre les bras de l'homme qu'elle aimait. Il répondit alors à son baiser et, comme si il suivait le fil de ses pensées, il lui dit qu'il connaissait chaque parcelle d'elle et, bien qu'elle ne soit pas particulièrement pudique, cela l'avait vivement fait rougir. Cependant, il avait raison… Mieux valait qu'elle soit au mieux face à Kylian et Megara… Elle sentit alors son amant la picoré de baiser et elle frissonna d’appréciation. Il dénoua son corsage suffisamment pour permettre à sa généreuse poitrine d'en déborder, puis, il remonta sa jupe et elle ne se fit pas prié, passant ses jambes autour de la taille de son amant alors que d'une main, elle décalait son sous-vêtement pour qu'il ne la dérange pas. Elle sentit Brion changé contre elle, entendit le tissus craqué, peu importait… Il se glissa en elle, au plus profond d'elle et elle gémit d'impatience alors qu'elle se collait un peu plus à lui.

Sa magie se relâcha, laissant maintenant sa véritable apparence s'exprimer. Ses deux petite cornes étaient à nouveau présentes sur sa tête… Son œil gauche était à nouveau de couleur doré… Et surtout, se neuf queue touffue aidait Brion à laisser sa robe suffisamment soulevée pour ce qu'ils faisait. Une autre bouffée de magie… Un mur de terre qui s'élevait autour de leur refuge alors qu'elle se laissait complètement aller maintenant. Entre temps, Brion n'avait pas perdu de temps pour s'activer en elle. Il lui fallu à peine quelques seconde pour s'adapter à ce rythme et y répondre, passant ses bras autour de la taille de la chimère. Comme sa mère le lui avait expliqué, elle s'amusa à titiller un peu plus son amant en gorgeant son intimité d'énergie… Elle ne s'inquiétait pas, avec lui, elle la regagnerait bien rapidement. Azali se cramponna à son amant. Leur étreinte avait quelque chose d'un peu brutal, certes, mais elle n'était pas aussi bestiale et brusque que ça pouvait l'être quand ils avaient vraiment leur temps à eux… Quand il n'y avait rien pour les distraire dans un coin de leur esprit.


« Brion... »

Murmura-t-elle d'une voix pleine d'envie au creux de l'oreille de la chimère avant de la mordillé avec un désir à peine dissimulé. Bien sur, tout comme Engel, elle aurait pu se dédoublé, mais ce n'était pas utile et elle ne le faisait que si Brion le lui demandait. Le rythme était déjà assez intense et elle gémissait contre lui. Collant sa tête contre celle de son amant, elle laissait son souffle chaud mourir contre son oreille, de petits gémissement venaient aussi s'y éteindre… La première fois, elle avait sauté sur lui parce qu'il était là… Mais pourquoi aller voir ailleurs après ça quand il répondait si bien à ses besoins. Elle avait appris à l'aimer… et elle l'aimait tellement… Un gémissement lui échappa alors qu'elle frottait son nez contre l'oreille de son amant dans une certaine tendresse.


Alyssa s'était goinfré à s'en faire éclater la pense, elle ne pensait pas pouvoir si bien manger… Cependant, quand on vint lui demander de régler ce qu'elle avait déjà consommer, elle refusa… Les employées de l'auberge tentèrent de faire pression, mais elle ne les écoutait même pas. Les employés n'eurent pas le choix, alors, l'une d'elle alla timidement frapper à la porte de l'appartement de sa patronne. Elle ne venait plus beaucoup dans la salle, mais c'était encore à elle de gérer ce genre de cas de mauvais payeur. Et pendant ce temps là, Alyssa continuait simplement à manger avec le même appétit que celui de Leya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mar 24 Mai - 3:11

La vie était quand même beaucoup plus paisible du côté de Leya et Engel depuis qu'elles avaient terminer leur petite discussion avec les hybride qui avait oser toucher au corps de sa partenaire. Elle se souvenait encore de cette colère qui l'avait habituer, de tout ce qu'elle avait fait la bas, ce n'était pas jolie comme souvenir, mais une chose était certaine, cela avait montrer l'amour que la semi-dragonne portait à la Kumiho de son cœur. Il n'y avait aucun doute qu'elle n'allait jamais chercher ailleurs maintenant, son esprit et son corps était uniquement pour Engel, et de l'autre côté, cela était aussi le cas, elles étaient vraiment comme un couple maintenant et personne n'allait les déranger.

Toujours était il que cela était un matin comme les autre, les deux femmes s'étant assez bien prélasser au lit avant de commencer à se préparer pour leur travail. D'un côté, Leya préférait tout le temps rester dans son appartement, mais sa compagne lui disait qu'il fallait quand même travailler pour gagner leur vie. D'un autre côté, elles pouvaient toujours faire un petit quelque chose avant de commencer leur travail, personne n'allaient les déranger, tout était assez calme en ce moment.

Ce fut donc après une bonne douche et un bon repas que Leya était en train de s'amuser à taquiner le corps de sa belle avec ces mains, le parcourant de part en part et avec plaisir. Elle semblait toujours le découvrir, bien qu'elle ne changeait pas, cela était peut être du au fait qu'elle ne se lasserait jamais de cette sensation, ou alors juste qu'elle s'imaginait cela. Toujours était il qu'elle voulait vraiment l'exciter, commencer une bonne partie de baise avant de finalement commencer le travail de bonne humeur, toutefois, quelque chose changea les plan.

On frappa à la porte, d'une manière assez lourde par ailleurs, ce qui devait signifier qu'il se passait quelque chose qui demandait son attention directe. Leya grogna un peu lourdement, elle n'aimait pas quand on la dérangeant pendant qu'elles se câlinait, mais elle était persuadé que sa Engel d'amour allait lui dire qu'elle devait s'en occuper. Elle se changea alors en humaine et s'habilla alors que sa partenaire devint une renarde autour de son cou. Elle ouvrit alors la porte et regarda la jeune femme d'un regard sévère alors qu'on lui exposa la situation, elle ne pu que soupirer avant de répondre.


"Je comprend ... ce n'est pas quelque chose que vous pouvez vous occupez, je vais m'en charger, retournez au travail."

Une fois qu'elle partit, Leya soupira de nouveau avant de caresser légèrement Engel, elle avait juste envie de tourner les talons pour rentrer, mais c'était le travail avant tout maintenant. Elle descendit donc vers l'endroit indiquer pour trouver un spectacle assez inattendue. Cette jeune femme semblait jeune et pourtant, elle mangeant autant que la semi-dragonne, ce qui était assez inhabituel. Autre chose la dérangeait également, une sensation au fond d'elle, comme si elle avait déjà vu cette jeune personne, pourtant, cela était impossible, elle jeta un coup d’œil à sa partenaire avant de finalement se jeter à l'eau et de parler à cette personne.

"Excusez moi, mais vous ne pensez pas que vous avez trop manger?, surtout si vous ne comptez pas payer?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mar 24 Mai - 14:20

Engel avait été quand même un peu étonnée de voir son amante aussi en colère… Elle en avait surtout été heureuse et émue… La vengeance de Leya pour les queues que son amante avait perdue… L'air effrayer des Hybrides devant la dragonne en furie… La Kumiho ne l'en aimait qu'encore plus… Et maintenant, elles étaient de retour chez elle, sans plus personne pour les juger. Son amour pour l'aubergiste semblait influé sur sa magie. Les gens qui entrait dans l'auberge, ne se souciait plus de la renarde à neuf queues… Quand aux employés, Leya leur avait parlé et Engel avait simplement dit que, de toute façon, elle était sous l'emprise de la patronne et qu'elle ne ferait rien pour lui porter préjudice. Bien sur, ils pensaient que pour qu'elle soit aussi soumise, la femme avait dû la soumettre, ils ne pouvaient pas savoir que l'emprise dont elle parlait était tout simplement l'amour. En tout cas, ils pensaient que maintenant l'auberge était sous la protection de cette Kumiho et certains trouvaient cela rassurant.

Quoi qu'il en soit, c'est que du coup, personne ne s'inquiétait plus de la voir traîner dans l'ombre de Leya, soit en aidant en salle ou au service quand la dragonne travaillait, soit en étant simplement enroulée autour de son cou sous sa forme renarde. Et dans le privé ? Et bien, ça ne changeait pas grand-chose, Engel étant toujours la seule de la zone à connaître la nature de l'hybride et continuant à lui témoigner son affection avec cette ferveur qui les habitaient toutes les deux depuis leur rencontre.

Toujours est-il que pour le moment, la mâtinée se passait à merveille. Un bon repas, une bonne douche… Puis Leya avait commencé à la caresser et elle avait rit, disant qu'elles auraient dû attendre un peu pour la douche. Elle n'empêcha pas son amante de la chauffer, s'abstenant cependant de lui rendre la pareil dans un premier temps, se contentant simplement de l'embrasser, des baisers brûlants qui ne permettait pas de douter qu'elle était d'accord avec la dragonne pour la suite des événements. Boum, boum, boum… Des coups à la porte… La renarde dressa une oreille et tourna les yeux vers cette dernière. Elle savait qu'on ne dérangerait pas son amante pour rien. Elle la laissa alors s'habiller, passant elle-même un de ses kimonos avant de se changer en renarde et de venir s'enrouler autour du cou de Leya. Elle regarda alors ce qui se passait.

Un mauvais payeur, Leya allait devoir agir à ce niveau-là… Ainsi, l'aubergiste descendit en salle, la renarde toujours autour de son cou, elle l'avait caresser un instant et Engel avait frotté sa tête contre la main de la femme. Puis, elles étaient allé vers la personne qu'on lui avait décrite. La Kumiho ressentait quelque chose de familier venant de cette fille et elle plissa légèrement les yeux. Leya demanda alors à la fille – qui avait un appétit digne d'un hybride – si elle n'avait pas trop manger, surtout si elle n'avait pas les moyens de payer. Un appétit digne d'un hybride… Cela faisait tiquer Engel qui regarda plus en détail la jeune fille, sans vraiment comprendre pourquoi elle la perturbait autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mar 24 Mai - 18:30

Brion ne savait pas ce que pouvait faire Alyssa, mais si il était capable de penser un peu à cela, il serait certainement un peu inquiet qu'elle provoque quelque problème. Après tout, cette dernière avait le don de venir au moment moment et de les déranger, même au moment ou Azali avait besoin de tout sauf de sa sœur. Enfin, elle était un peu de la famille maintenant, car même si pour le moment ils n'étaient pas vraiment fiancé, cela n'allait surement pas tarder.

Enfin, pour le moment, il avait plus urgent à penser, du moins, cela était si il était capable de penser du tout, car avec ce qu'il se passait, il pouvait clairement avoir l'esprit aussi blanc que la chevelure de sa partenaire. La relation était à la fois intense et pourtant si douce, le plaisir montait vite et bien alors qu'elle semblait toujours utiliser de ces petite technique pour lui donner encore plus de plaisir, le faisant grogner légèrement. De ce qu'il savait, elle avait apprit cela d'une de ces mères, c'était à ce demander ce qu'elle pouvait savoir d'autre, enfin, mise à part le dédoublement, il n'avait rien d'autre à l'esprit. Surtout qu'en plus de cela, ils n'avaient pas vraiment le temps pour quelque chose de sérieux, cela était triste mais il était sur qu'elle allait le comprendre, ils devaient prévenir leur famille pour éviter la catastrophe dans ... il ne savait pas exactement combien d'années d'ailleurs.

Les grognement de plaisir de Brion devenait bien vite des gémissement et il pouvait presque entendre des cris de la part de sa partenaire alors qu'il continua de la pilonner avec un rythme accru et un plaisir sans fin. Il faisait également en sorte de libérer sa magie autour de lui, voulant qu'elle ne absorbe en même temps pour qu'elle se sente d'attaque, il la connaissait par cœur, alors il savait que ce combo allait certaine la rendre d'aplomb. Le seul problème était maintenant de savoir combien de temps ils allaient s'unir, car le problème de ce couple était la durer de leur petite chevauchée. Ils n'avaient pas vraiment de quoi tenir des semaines dans la nature, et trouver ces parents allaient prendre du temps, toutefois, il n'était pas capable de penser à cela.

Après un bon moment de plaisir immense et de caresse sur des zones les plus sensible de l'anatomie de sa partenaire, une première vague de jouissance vint. Comme à son habitude, Brion remplit l'intérieur de sa belle de son puissant sperme alors qu'il ne semblait pas s'arrêter, il avait toute de même ralentit. Il la fit alors reculer un peu la tête pour la regarder dans les yeux, cherchant à voir si elle était assez lucide pour s'arrêter, ou dans le cas contraire, cela allait partir pour une deuxième séance, tant pis pour les parents, elle était quand même plus importante que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mer 25 Mai - 1:22

Azali ne pensait plus à sa sœur, elle réparerait les pots cassés plus tard. Pour le moment, elle se focalisait tout à son amant. Ses oreilles étaient un peu couchées sur les coins de son crane alors que le plaisir marquait ses joues d'un léger voile rouge. L'un comme l'autre, ils faisaient tout leur possible pour monter toujours le plaisir chez leur partenaire. En attendant, elle entendait la chimère grogner de plaisir, puis gémir tout contre elle et cela ne fit qu'augmenter encore un peu plus le désir qui brûlait dans ses veines. Elle aimait tellement l'entendre pousser ce genre de bruits sous ses gestes. L'étreinte entre eux devenait de plus en plus intense, de plus en plus… sensuelle et tendre malgré tout. L'air était gorgé de la magie de Brion et elle la sentait piquée sa peau… Elle aurait pu rendre ça encore plus intense… Mais cela l'aurait enflammée un peu trop, elle devrait se contenter d'une…. Ou de deux fois peut-être… Oui, une ou deux fois… Quelque chose comme ça… Azali avait toujours toutes les peines du monde à ce reprendre à ce niveau-là.

Son intimité se fit plus étroite sur le membre gonflé de Brion et elle gémis alors qu'arriva la jouissance et qu'elle poussa un cri de plaisir alors qu'elle sentait sa semence chaude se rependre en elle, l'accompagnant ainsi dans sa jouissance. Elle se renforçait tout en s'unissant à lui, il n'y avait rien de mieux selon elle… Et son compagnon la fit alors se reculer alors, elle accrocha son regard à lui et il pu y voir que les yeux paires de la jeune femme étaient encore plein de désir pour l'homme qu'elle chevauchait. Elle savait ce qu'il cherchait, alors elle le regarda un moment avec une sorte de grognement de frustration. Son regard s'embrasa un instant alors qu'elle se colla à nouveau à lui, emprisonnant ses lèvres des siennes. Sa fougue les fit basculer par dessus le tronc d'arbre, mais peu importait à la chimère renarde. Elle s'empala un peu plus sur lui avec le choc et gémit. Elle se redressa un peu, chevauchant toujours son amant alors qu'à nouveau, elle se mettait à danser sur son membre, elle rejeta sa tête en arrière, dévoilant une vision sur sa gorge à son amant alors que sa poitrine se mouvait maintenant au gré de ses mouvements… Après cette fois, il faudrait que ça suffise… Il faudrait qu'elle puisse tenir. Au moins un temps en tout cas. Azali gémissait de plaisir, elle ne pouvait pas s'en empêcher.


Alyssa sourit, amusé, elle avait obtenue ce qu'elle voulait et, en plus, elle avait eut un vrai repas digne de ce nom. C'était juste parfait ! Puis, elle vint vers elle, sa mère… Elle n'avait quasiment pas changer avec les années… Un sourire étira les lèvres de la jeune chimère alors que Leya vint maintenant à elle. Elle lui avait demandé si elle ne mangeait pas trop pour quelqu'un qui ne comptait pas payer. La jeune fille à la peau mâte lui adressa simplement un grand sourire, puis, laissant ses plats vides derrière elle, elle sauta purement et simplement au cou de la femme dragon tout en s'exclamant un :


« Maman ! »

Elle oubliait qu'à cette époque, ni sa sœur, ni elle n'étaient nées… Elle ne pensait pas que les deux femmes ne pensaient pas vraiment pouvoir avoir d'enfant et, pour le moment, elle n'avait pas vraiment reconnu Engel. Quoi qu'il en soit, sans gêne, elle resta accrochée à Leya sans se douter de la situation gênante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mer 25 Mai - 3:11

Leya avait beaucoup de question et assez peu de réponse en ce moment en ce qui concernait cette jeune fille, après tout, elle avait tellement de trait assez particulier qui la dérangeait. Bien entendu, son appétit n'était pas quelque chose d'humain, enfin, peut être pas, surtout qu'elle semblait vraiment trop fine pour être dans ce genre de cas. Encore, il y avait cette sensation, ce qu'elle ressentait alors qu'elle la regardait, pourquoi son teint de peau lui rappelait quelque chose, tout se mélangeant un peu dans sa tête, elle ne comprit pas de suite ce qui venait de se passer.

Elle n'avait pas rêver, elle venait de se faire appeler maman, ce qui la rendit assez livide l'espace d'un moment, ne pensant jamais entendre ce mot de la part de quelqu'un. Autour d'elle bien entendu, tout le monde c'était mise à crier, se demandant comme cela pouvait être possible pour une femme aussi jeune tel que la forme humaine de Leya d'avoir une jeune fille. Mais Leya avait d'autre problème, elle n'avait pas envie que sa partenaire et femme de sa vie, Engel, pense qu'elle avait un enfant caché, elle agrippa alors cette personne et monta dans sa chambre à une vitesse assez prodigieuse.

Une fois arriver dans sa chambre, elle ferma vite la porte avant de poser cette fille sur une chaise et de faire les cent pas. Elle semblait murmurer que cela était impossible, qu'elle ne pouvait pas avoir d'enfant, tout cela semblait tellement irréelle et elle grogna alors un peu avant de partir un moment dans la salle de bain. Elle se changea ainsi que de prendre sa vrai forme, après tout, vu qu'elle disait qu'elle était sa mère, elle allait comprendre cela. Elle ne comprit pas encore une fois pourquoi elle ne c'était pas changer en face de la jeune femme, mais passons, elle revint alors vers elle avant de la regarder assez sévèrement.


"Écoute moi petite, je n'ai pas de fille, je l'aurais su si à l'époque ou j'étais la bas, une femme avait été enceinte."

Elle grogna et semblait de mauvais poil maintenant, surtout qu'elle semblait ne pas aimer qu'Engel voit cela, elle allait peut être penser qu'elle l'avait tromper, par ailleurs, quelque chose venait de tilter. Elle regarda alors sa belle et se gratta un peu la tête, elle ne savait pas quoi faire maintenant, il était clair qu'elle n'avait pas de fille et était persuadé qu'elle avait la confiance de sa Kumiho, toutefois, il fallait trouver si elle n'était pas une espionne ou non.

"A ton avis, ils ont envoyer une espionne se faire passer pour ma fille?, si c'est le cas, elle fait un très mauvais travail..."

Non, clairement, elle ne savait pas si elle devait être en colère ou alors être perturber. Il y avait ce qu'elle ressentait qui semblait la tenailler un moment, comme si elle avait raison, mais pourtant, cela était impossible, il n'y avait qu'Engel pour elle, et surtout que vu l'âge de cette personne, cela aurait été une humaine, hors il est quasiment impossible pour une personne comme cela de mettre au monde un enfant, surtout qu'elle était persuadé aussi d'être incapable d'en avoir. Elle s'installa alors sur son lit, assez perplexe, regardant Engel avec un regard lui demandant de l'aider, car elle ne comprenait plus rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mer 25 Mai - 17:47

Engel était dans le coup de Leya, fixant l'étrangère quand cette dernière l'avait appeler maman… La renarde avait tiqué, puis, elle avait été chassé des épaules de son amante par l'étrangère qui l'avait enlacée. La Kumiho les regarda d'un salle œil. Elle ne doutait pas de la dragonne… mais cette fille… Alors que l'aubergiste l'éloigna, la jeune femme vit le cristal et elle compris la nature de la créature… Elle cru le comprendre aujourd'hui. Un instant plus tard, elles étaient toute les trois dans les appartements de Leya. La renarde referma derrière elles et repris sa forme de base, restant près de cette dernière un moment. Leya sorti, puis revint sous sa véritable forme… et la renarde à neuf queues fut en parti troublée… Il y avait quand même pas mal de ressemblance entre la forme qu'elle avait et Leya… Elle l'avait bien choisit… Enfin, choisit, c'est ce qu'elle pensait… Leya s'emporta alors clamant qu'elle n'avait pas de fille et qu'elle l'aurait su si une de ses amantes avait été enceinte… Engel n'aima pas entendre parler de celles qui étaient passé avant elle, mais elle serait mal placer pour la jugée avec sa carrière passée de catin… Leya la regarda et la renarde soupira doucement prenant les choses en main. Elle s'approcha de la jeune femme qui se contentait simplement de sourire sur la chaise.

« Calme toi Leya… C'est une Kumiho. » Elle arracha le Hoshi No Hana de l'autre Kimiho, rendant ses oreilles et ses queues visibles… « Cinq ? Et tu as déjà ta pierre ? »

S'étonna la jeune femme en regardant le cristal au creux de sa main. Elle le balança un peu devant les yeux de la prétendu fille de sa compagne. Il y avait cependant autre chose qui la troublait : sa peau avait la même teinte que celle de Leya… Et malgré ses cinq queues, elle avait une sensation de puissance quand elle la voyait. Elle cligna des yeux et secoua un peu la tête, il n'y avait qu'en la questionnant qu'elles pourraient avoir la vérité. Elle avait donc garde le Hoshi No Hana ainsi. Une Kumiho savait comment obtenir ce qu'elle voulait d'une autre.

« Je ne sais pas qui tu es petite, mais je détiens ta pierre et je suppose que tu sais ce que cela signifie ? Alors commençons par le commencement… Qui es-tu et qui t'envoie ? Je n'ai jamais vu d'autre renard à neuf queue dans l'armée hybride. »

Elle referma la main sur la pierre, en théorie, cela devrait être désagréable… Mais la pierre chauffa un peu dans sa main… comme si elle la reconnaissant en quelque sorte, c'était troublant… Les queue d'Engel battaient un peu vivement dans son dos. Qui était-elle bon sang… Cinq queue, elle devait être assez jeune et inexpérimenté… et pourtant, elle maîtrisait la morphose et possédait déjà un Hoshi No Hana… La ou le Kitsune dont elle était issue devait être puissant(e)… mais son autre parent devait l'être tout autant et cela mettait légèrement Engel sur les nerfs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Jeu 26 Mai - 23:53

Brion ne savait pas combien de fois il allait falloir faire l'amour pour aider sa partenaire, mais une chose était certaine, il n'allait jamais se plaindre de l'aider. Après tout, il aimait autant son esprit que son corps, et bien qu'au départ, tout avait été que physique, l'amour rendait la chose encore plus intense encore, à croire qu'il était impossible de les séparer ni même de leur faire rompre. Un couple de Chimère, voila ce qu'ils étaient, et cela était quelque chose d'interdit dans ce monde, toutefois, ils s'en fichaient. Ils allaient vivre leur vie, avoir peut être une grande famille et pour terminer, montrer au monde qu'ils ne sont pas des monstres.

La réponse de Azali fut assez unique, mais pour lui, c'était compréhensible, elle n'en avait clairement pas eu assez, c'était prévisible et il répondit au baiser avec la même envie, se préparant à encore plus de sexe. Le mouvement qu'elle lui fit faire le força un peu sur le tronc d'arbre, mais ce n'était pas trop grave, il n'avait pas mal et le changement de position pouvait toujours être intéressant. par ailleurs, cette dernière semblait avoir gémit du mouvement que venait de faire son corps contre le sien, mais lui aussi lâcha un petit quelque chose, comme un mélange entre un grognement et un gémissement, elle allait vraiment finir par la rendre assez bestial.

A la vue de la posture de Azali, chose qu'il semblait adoré, Brion eut une petite idée sur ce qu'il allait faire maintenant. Une de ses main alla alors vers la hanche de sa partenaire, lui donnant un rythme plus rapide et aussi bien profond, cherchant à rendre cela encore plus intense et qu'elle trouve l'extase bien vite. De l'autre, il vint toucher un des seins de sa belle, le massant avec envie et laissant l'autre bouger au rythme des pénétrations.

Bien entendu, la relation devenait de plus en plus chaude, et du fait de leur puissance combiner, l'atmosphère autour d'eux se gorgeait de plus en plus de magie. Cela ne pouvait pas avoir vraiment d'effet négatif bien entendu, après tout, ils n'étaient pas vraiment des personne destructrice. Néanmoins, ils allaient quand même marqué le lieux de leur présence, qu'ils ne voulaient ou non. Brion semblait gémir et grogner de plaisir pendant ce temps, lâchant quelque phrases envers sa partenaire, tel que des mots d'amour ou alors même juste son prénom, il se sentait si bien, dommage qu'ils ne puisse pas continuer trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Ven 27 Mai - 13:04

Azali était très demandeuse, mais son compagnon savait cela… Il l'avait toujours su, depuis le jour où elle l'avait coincé dans un coin. La chimère renarde en avait donc demandé encore à Brion et ce dernier avait bien entendu répondu à ce baiser. Le membre de son amant était au plus profonde d'elle et elle en avait gémit en même temps qu'elle entendait l'homme émettre un son étrange entre grognement et gémissement. Bien sur, elle n'avait pas perdu de temps avant de se remettre  se mouvoir sur le membre de son amant. Elle avait alors sentit la main de son compagnon se posée sur sa hanche, il lui imposa alors bien vite un rythme rapide et profond. C'était tellement bon qu'elle ne pu s'empêcher de gémir selon les mouvement de son membre en elle. Elle avait l'impression de perdre la raison. Alors qu'elle se laissait aller, elle sentit ensuite sa main venir se refermer autour de l'un de ses seins, le faisait sien et la jeune femme avait gémit en posant un regard brûlant sur son compagnon.

Le plaisir montait, toujours de plus en plus et les paroles que Brion qui raisonnèrent à ses oreilles ne firent que lui donner encore plus envie de lui… Et il y avait la magie qui gorgeait l'air. Une magie qui s’imprégnait autant chez la Kumiho que dans la nature environnante. Les grognements et les gémissements de plaisir de Brion excitaient encore un peu plus Azali qui lui répondait par d'autres gémissements et même des petits cris. Le plaisir monta vite, très vite, vraiment très vite… Et elle en profita pleinement. Azali gémissait sans pouvoir d'en empêcher, accélérant encore et toujours le rythme jusqu'à finit par obtenir le moment de leur seconde jouissance. Elle se cambra sur le membre de son amant lâchant un petit cri. L'intimité de la chimère se resserra un peu sur le membre de son amant jusqu'à sentir la chaleur de sa semence en elle. Elle profita un moment de la jouissance, puis se força à se retirer tout de suite de son membre pour ne pas être tenté d'un troisième service.

Azali resta cependant à califourchon sur Brion, se blottissant tout contre lui. La jeune femme vint alors nicher son visage dans le coup de son compagnon. Elle se sentait vraiment bien contre lui… Et elle l'aimait tellement. Sa main alla chercher celle de l'homme et il la serra doucement au creux de la sienne avant de lui murmurer qu'elle l'aimait.


Dans l'auberge, Alyssa avait été emmené par Leya et subissait maintenant une séance d'interrogatoire. Amusée, elle regardait la dragonne psychoter… en tout cas, jusqu'à ce qu'Engel  ne lui arrache son Hoshi No Hana, s'étonnant de son nombre de queue.


« Normal c'... »

Elle lui posait d'autres questions… Bien sur qu'elle savait ce que ça voulait dire qu'on lui prenne son Hoshi No Hana, Engel voulant la vérité, elle n'aurait d'autre choix pour la lui dire… Enfin, elle ne leur aurait pas mentit de toute façon…

« Je suis Alyssa Kokochi, votre fille à toute les deux… Et c'est à cause de vous que j'ai mon Hoshi No Hana avant l'heure… C'est… ma sœur qui son petit ami qui nous ont fait venir… du futur… Je sais pas de quand… c'est Azali qui gérait ça… »

Moui, bon, elle n'avait pas mâcher ses mot, tant pis, elles avaient voulu savoir, qu'elles assument. Comment le leur prouver… Azali l'aurait pu, elle contrôlait Mundus… Mais elle…   elle ne pouvait pas donner de véritable preuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 29 Mai - 13:35

Leya n'était clairement pas dans son état normal, après tout, avoir quelqu'un l'appeler maman était quand même un gros choc pour elle. Encore et toujours elle cherchait quelque chose dans son esprit, un petit indice, qui pourrait expliquer cela, toutefois, comme elle ne connaissait pas le voyage dans le temps, elle se retournait un peu trop la tête pour rien. C'était donc à Engel de régler cela pour le moment, ou du moins, faire en sorte de faire partir cette impression qu'elle avait en elle et qui la dérangeait assez.

Le fait qu'elle soit une Kumiho était un peu soulageant pour elle, surtout qu'elle n'avait jamais fait l'amour avec d'autre de cette race sauf Engel. Ce point la étant régler, elle regarda un moment sa partenaire ainsi que la jeune femme tout en se grattant la tête. Elle savait que d'avoir des queues n'étaient pas si simple, elle se souvenait de tout ce qu'elles avaient fait pour reprendre celle de sa belle, alors voir quelqu'un en avoir cinq et être si jeune semblait vraiment particulier. Il y avait aussi la question de son teint, Leya ne pouvait pas le cacher, il était vraiment similaire au sien, un peu trop même, pourtant, elle ne semblait plus être déguiser, elle se gratta alors la tête et laissa faire sa partenaire.

Et le questionnaire avait commencer, Leya regardait juste cela avec un œil assez dur, après tout, elle n'avait pas envie de se voir une fille alors qu'elle n'avait jamais mise quelqu'un enceinte jusqu’à maintenant. En plus de cela, à entendre Engel, il n'y avait pas d'autre Kumiho chez les hybride, ce qui confirmait la chose, elle n'avait pas d'autre personne que sa belle, cela la soulageait quand même grandement d'un côté. Toujours était il qu'elle était un peu sur ces gardes maintenant, il y avait une personne assez dangereuse pour leur relation, et elle n'appréciait pas trop ce genre de chose.

Enfin, jusqu’à ce qu'elle lance quelque chose d'encore pire sur leur tête, le fait qu'elle était la fille de Leya et Engel. Leya en tomba de sa chaise, elle était incorrigible ma parole, mais ce n'était pas le pire. Non, le pire était qu'elle avait une grande sœur, donc deux enfants. Si ce qu'elle disait était vrai, cela voulait dire que Leya et Engel allait a voir une relation longue et assez torride, au point d'avoir des enfants, elle ne savait plus maintenant si elle ne devait pas la croire ou non. Étrangement, elle ne sentait pas de mensonge en elle, ce qui rendait la situation complexe, elle se leva alors et regarda Engel avant de lui parler.


"Je ne sais pas quoi penser de tout sa maintenant..., tu as une idée?"

Après tout, elle était un peu Kumiho, alors Engel serait capable de trouver une réponse correcte, Elle s'approcha juste de la jeune femme pour la sentir un moment, comme pour chercher quelque chose. Une idée lui vint alors en tête, il y avait bien certaine chose que seule les deux femmes savaient, comme un petit secret, peut être que cela allait être utile.

"Quand à toi, essaie de trouver quelque chose qui prouverait un peu cela, après tout, le voyage dans le temps semble juste être un conte de fée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 29 Mai - 16:47

Engel resta totalement abasourdie. Parce que, maintenant, au lieu d'être la fille de Leya, c'était la sienne aussi ? La Kumiho dû se rattraper au membre le plus proche pour ne pas s'effondrer. Leya lui disait maintenant qu'elle ne savait pas quoi penser de tout la et la renarde tourna les yeux vers elle sans vraiment la voir, elle était un peu sonner par tout ça… une fille… Non… pas une d'après ce qu'elle prétendait… Mais deux. Son regard tomba simplement sur la pierre au creux de sa main, chaude quand elle aurait due chercher à la repousser…

« Je… Je ne sais pas Leya, j'ai son Hoshi No Hana, elle ne devrait pas pouvoir me mentir… Et puis… Et puis, il réagit bizarrement, comme si il connaissait déjà mon contact et… l'appréciait d'une certaine façon. »

Et donc verdict, elle ne savait pas trop quoi penser de cette renarde à cinq queues… Elle garddait sa pierre au creux de sa main, comme hypnotiser… Elle aurait peut être un moyen de confirmer ou d'infirmer, mais ça ne serait pas aussi simple à mettre en place… Et elle ne savais pas encore vraiment si elle pouvait lui faire suffisamment confiance. Leya demanda alors à cette Alyssa une preuve de ce qu'elle avançait et Engel tourna alors les yeux vers la dragonne, elle ne croyait pas au déplacement temporel… Pourtant, la renarde savait qu'entre la magie ancienne de la dragonne et sa magie Kumiho, c'était fortement probable. Elle ne connaissait rien que ne pouvait faire la magie de Kumiho si on le souhaitait. Ou alors… Peut-être que c'était de lui faire des enfants qui posait des problèmes à Leya… Cette idée l'attrista un peu malgré elle, elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais bon… Cependant, en attendant, elle allait laisser la gamine trouver une preuve valable de ce qu'elle avançait alors que ses propres oreilles s'affaissaient un peu sur son crâne, sans qu'elle ne dise rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Sam 10 Sep - 18:12

Une deuxième jouissance avait donc été donner pour sa belle et Brion semblait se foutre pas mal de vider son énergie vitale si cela était pour sa compagne, après tout, elle était tellement demandeuse. Dès leur première relation, bien qu'elle fut assez soudaine, l'hybride avait comprit que cela n'allait jamais être simple de donner une grande satisfaction à Azali, pourtant, grâce à sa grande endurance et ces pouvoir presque sans limite, il arrivait à la satisfaire suffisamment pour continuer leur chemin. Il aurait pu lui en donner d'avantage, peut être encore un ou deux service, toutefois, elle ne semblait pas chercher cela, peut être voulant simplement rentrer dans le passé de leur maison, voir leur famille, même si les explications allaient être compliqué également.

Brion passa donc un petit moment à la câliner, faisant quand même attention à ce que tout cela ne soit pas à inciter au plaisir et au désir, après tout, il voyait très bien qu'elle avait fait attention à ne pas vouloir continuer. Il lui murmura alors encore une fois qu'elle l'aimait tellement, l'embrassant avec tant de tendresse et d'amour qu'elle oublierait peut être le désir qu'elle avait au fond d'elle. Pour terminer, il restèrent donc un petit moment pour discuter, après tout, ils avaient bien le droit à cela, bien que la verge de l'homme qui devait toucher les fesses de la jeune femme n'allait pas aider pour certaine autre chose.

"J'ai quand même du mal à anticiper comment mes parents vont réagir quand ils sauront la vérité, enfin, ils ont toujours été pacifiste si on ne cherche pas le combat, alors il n'y aura pas de problème de ce côté la."

Il fallait après tout faire attention, Brion savait que son père était très puissant et avait de l'expérience pour le combat. Toutefois, il savait très bien qu'il ne chercherait à frappé une personne qui ne voulait pas combattre, bien que cela était peut être un peu différent dans le cas ou un duo rentre dans sa maison alors que normalement, cela devait être impossible. Il y avait donc pas mal de facteur à déterminer et cela faisait soupirer l'hybride extraordinaire pendant qu'il caressait encore la joue de sa bien aimée, il allait certainement être temps de se changer pour y retourner.

"Tu pense que tu est en état d'y allé?, si jamais il te manque quoi que ce soit, je ferais tout mon possible pour te le donner."

Et cela pouvait être nourriture ou sexe, dans son esprit, rien n'était trop beau pour sa compagne. Si la demande de sexe n'était pas demander de nouveau, le duo allaient certainement se changer pour se préparer à un nouveau départ, Brion regardait d'ailleurs ces affaire en ce disant qu'il allait quand même devoir faire attention à ne pas trop les déchirer, ayant entre temps retrouver son apparence un peu plus hybride. Ce n'était clairement pas facile pour le couple d'être bien vu par la société, surtout qu'il était considérer comme des chimère après tout. Pour le reste ce n'était pas vraiment important, ils étaient venu dans le passé pour protéger leur parents, alors rien n'allait les arrêtés. Brion attendit donc la réponse de sa belle et si jamais rien n'était demander, ils pourraient certainement partir vers ce qui était leur maison auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Lun 12 Sep - 10:49

Alyssa était donc en train de subir un interrogatoire de ses deux mères… Elle aurait peut-être dû écouter plus sa sœur, au moins, elle aurait su comment agir dans de telles circonstances. Leya avait alors demander à Engel si elle avait une idée quand à ce qu'il fallait penser de tout ça, mais la renarde semblait un peu perdue quand à tout ça, alors, quand à lui répondre… Elle lui avait alors simplement dit qu'elle ne pouvait mentir pour le moment et que le Hoshi No Hana d'Alyssa la considérait comme familière. La jeune chimère avait simplement rit avant de dire simplement :

« Forcement ! Avec toute les fois où tu me l'a confisqué pour les bêtises que j'ai dû faire quand j'étais petite. »

Cependant, ce n'était pas encore suffisant pour Leya. La femme dragon lui demanda de trouver quelque chose qui pourrait prouver ce qu'elle racontait. Elle trouvait que cela semblait être un contre de fée. Alyssa soupira alors… Trouver une preuve de ce qu'elle disait, ça n'allait pas être simple… Tour à tour, elle avait regardé ses mères alors qu'elle se demandait ce qu'elle allait pouvoir dire…

« Je suppose que de dire que maman Engel t'accompagne parfois dans tes courses en ville en utilisant l'argent de Kitsune pour te faire faire des économie. »

Mais pour le coup, elle devait bien avoué qu'elle ne savait pas quoi leur dire de plus… Elle ne se souvenait pourtant pas pour autant que ses mère étaient aussi méfiante… Peut être que c'était leur déménagement qui les avaient aider à se détendre avec le temps. Alyssa restait donc simplement assise sur cette chaise ou l'avait installer Leya, puis, elle balança simplement ses jambes sous sa chaise.


Azali s'était retiré de son compagnon pour ne pas être tenté de partir sur une troisième parti… Elle préférait simplement profité des câlins et de la tendresse de son compagnon. Et il lui murmura qu'il l'aimait et elle ronronnait au creux de ses bras. Elle l'aimait tellement elle aussi. Ils étaient toujours l'un contre l'autre quand Brion commença à lui parler, lui disant qu'il avait du mal à anticiper comment ses parents allaient réagir en apprenant la vérité sur eux. Elle referma légèrement sa main autour de celle de l'homme. Elle sourit doucement et l'embrassa alors simplement sur la joue avant de prendre la parole, assez calmement.


« Ne t'en fais pas, on trouvera un moyen de se faire comprendre avant que ton père ne sorte les griffes… Et dans le pire des cas, je devrais pouvoir t'en protéger le temps de calmer tout cela. »

Elle l'embrassa furtivement sur les lèvres cette fois. Elle le cajola  quelques instant, un petit sourire posé sur les lèvres Il lui avait alors demandé si elle était en état d'y aller et elle s'était encore une fois enivrée de l'odeur de la puissante chimère. Elle puisait presque la force en lui. Azali soupira légèrement puis, hocha la tête, reculer encore plus les choses, ça ne pouvait rien leur apporter. Elle avait alors secoué la tête et ses cornes avaient disparues en même temps que son regard redevenait bleu et qu'elle n'avait plus qu'une queue. Elle l'embrassa furtivement, puis, elle se leva et entrepris de se vêtir à nouveau. Il fallait qu'elle soit dans une tenue correct pour cette… première rencontre avec sa belle famille… en quelque sorte… C'était assez compliqué à dire vrai….

« Je pense que je devrais tenir le coup oui, ne t'inquiète pas Brion, si je ne m'en sentirait pas capable, je te dirais de ne pas y aller maintenant… Allons y, tu veux ? »

Et la jeune femme sourit doucement et le laissa se rhabiller avant de venir simplement lui prendre la main. Bon, maintenant il n'y avait plus qu'à aller à l'endroit où se trouvait l'accès jusqu'au refuge et trouver le moyen d'entré en contact avec les parents de Brion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 30 Avr - 15:43

Trop de chose semblaient coïncider pour réfuter la théorie de la jeune femme en face de Leya et Engel. Ce genre de chose pouvait bien entendu être possible, très difficile à faire et peu utile mais possible, néanmoins, elle ne voyait pas la raison à ce que deux jeune femme, ces filles par dessus le marché, chercheraient à remonter le temps. En tout cas, du moment que sa partenaire avait le Hoshi, il n'était pas possible pour elle de mentir, en plus de cela, ce que disait sa belle à ce propos, c'était une journée à prendre tout au sérieux...

Et elle continuait de fournir des preuves sans même cillé, ma parole, elle était vraiment courageuse, c'était à ce demander de qui elle tenait comme sa. A vrai dire, alors qu'elle regardait un moment Engel, vu les deux caractères, elle était certaine qu'elle devait avoir un bon sang froid. Cela n'était pas vraiment le cas pour les deux hybride pour le coup, surtout que bon, Leya ne se pensait pas capable d'avoir un enfant en réalité, alors de voir ce qu'elle pensait impossible arriver devant elle. Leya tapota alors tu pied sur le sol, se calmant un peu alors qu'elle se contenta de venir poser sa main sur la tête de la jeune femme, cherchant quelque chose de plus, comme une sensation plus familière.


"Tu comprend que ce n'est pas facile n'est ce pas?, mais je veux bien te laisser le bénéfice du doute pour coup."

Elle frotta donc un peu les cheveux de l'hybride un moment, trouvant cela assez agréable sans trop comprendre pourquoi, puis retira sa main pour la regarder. Vraiment, elle avait apprécier ce contact, pourquoi donc, elle n'était pourtant pas du genre à faire des choses aussi ... douce et maternel... Leya soupira donc de nouveau, s'approchant d'Engel pour détourner un peu le regard, ce qu'elle avait envie de dire était particulier après tout.

"Au moins ... cette dernière m'a fixée sur quelque chose, si elle est vraiment notre fille, cela veut dire que je ne suis pas stérile... Oui oui, je sais, c'est bizarre pour moi de penser ce genre de chose, mais mon père m'avais fait entendre que mon hybridation était assez unique et que ..., en fait, on va oublier sa, on a une preuve donc pas besoin de plus."

Elle était souriante, assez contente même de savoir qu'elle n'était pas vraiment stérile pour le coup. Maintenant, la question était de savoir ce qu'elle devait faire ici, il devait y avoir une raison. Pour le coup, Leya se contenta de prendre Engel par la taille et de la faire ce poser sur ces genoux un moment, voulant voir si cela allait faire une réaction de la part de la jeune hybride pendant qu'elle lui poserait quand même quelque question, il fallait comprendre la suite après tout.

"Bon, Alyssa, tu comprendra que ... ce n'est pas facile de te prendre directement pour notre fille, après tout, on à aucune expérience la dessus et ... voila quoi. Par contre, j'aimerais bien savoir pourquoi vous êtes venu dans le passé, après tout, on est assez forte pour briser toute attaque non?"

Elle tourna son regard sur Engel alors qu'elle lui caressait un peu la joue, cherchant toujours quelque réaction tout en lui donnant un peu de tendresse. Il fallait dire que l'arriver de ce qui était sa fille avait bloquer un peu leur moment câlin et sexe, cela allait être plus compliqué. Autant ... ne pas y penser d'ailleurs, bien qu'elle se sentait un peu plus calme que la normal en présence de l'hybride nonchalante, peut être que, ce qui était normal, elle ne se sentait pas avoir envie de baiser en face de sa fille, une preuve d e plus en conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Dim 30 Avr - 22:29

Engel était complètement perdu quand à tout ça... Elle n'aurait jamais pensé avoir un enfant un jour... Alors deux... Elle avait l'impression de ne plus être dans son propre corps, mais quelque part au dessus de son épaule... Elle disait qu'elle lui avait confisqué son Hoshi No Hana avec des bêtises qu'elle avait faites... Oui... Oui, elle aurait pu le faire pour être sûre le la garder tranquille. Malgré ce qu'elle assurait, Leya demanda une preuve à la jeune renarde... ou chimère du coup ? Peu importait le terme exacte. Bref, elle dit alors que la renarda accompagnait parfois la dragonne en utilisant de l'argent de Kitsune et elle blanchit à vue d'oeil... Il ne fallait surtout pas que ça se sache ou cela allait posé problème à Leya... Déjà que sa présence ici en posait quelques un...

Engel fixa sa fille et soupira. Elle se comportait tellement comme une enfant... Elle n'avait pas pu vivre ici, parmi les humains, pas en étant aussi insouciante... Mais elle ne savait pas si questionner sur leur futur serait une bonne idée... Elle vit alors Leya aller tapoter la tête de la petite et elle pencha légèrement la tête sur le coté. Cela surprenait vraiment la renarde de la voir agir de façon aussi... affectueuse alors qu'elle lui disait qu'elle voulait bien lui laisser le bénéfice du doute... Elle croisa simplement les bras sur sa poitrine... Elle était la seule à voir les problèmes que cela pouvait provoquer ? Si les humains l'avaient découvert, ça ne faisait pas de doute que sa présence les questionneraient... Elle ne dit rien. La dragonne s'approcha alors d'elle et elle la regarda simplement alors qu'elle expliqua avoir toujours pensé être stérile à cause de son père et Engel avait sentit son coeur se serrer. Une chance qu'aucune n'ait donc eut un enfant d'elle... enfin... avant elle apparemment.


"Cela change-t-il vraiment grand chose maintenant ? Si elle est là... et qu'elle a une soeur... ça veux dire que non..."

Elle soupira simplement. Avec tout ça, elle commençait à avoir un peu mal à la tête, c'était... compliqué. Avant d'avoir pu comprendre quoi que ce soit, elle se retrouva entraîner sur les genoux de sa compagne et rougit légèrement, mal à l'aise de se trouver ainsi devant ce qui pourrait être le fruit de ses entrailles... Surtout avec les fourmillements qu'elle ressentait encore dans son bas ventre. Elles avaient été fort occupé quand ils avaient été déranger après tout... Engel prenait la chose moins bien que Leya maintenant... mais la voir ainsi souriante... Si cela rendait la dragonne heureuse, elle ne demandait pas mieux... Elle avait donc encore parler à Alyssa. Une question très importante : pourquoi ce voyage dans le temps ? Elle vint simplement se nicher un peu plus contre sa compagne, comme pour s'encrer à nouveau dans le présent et dans la réalité, même si elle avait encore les oreilles un peu basses.

Leya lui avait alors caressé la joue, réussissant à accrocher son regard un instant. Engel soupira doucement et vint alors nicher son visage dans le cou de la dragonne. Rien de plus qu'un peu de tendresse, juste se raccrocher à ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Ven 5 Mai - 2:14

Ce n'était vraiment pas possible de prévoir le comportement de la famille de Brion, après tout, il ne savait pas à quel moment ils allaient arriver avec exactitude. Maintenant, comme ils semblaient toujours en discuter, cela ne pouvait pas être éviter, la chimère allait devoir discuter avec son père et sa mère pour tenter de les convaincre avant de, peut être, trouver un moyen d’empêcher ce qui pourrait arriver. Azali semblait vouloir le protéger dans le cas ou son père s'en prendrait à lui, ce qui était peut être une bonne solution, bien qu'encore une fois, il préférait largement quelque chose de plus pacifiste.

"C'est surtout de savoir si on aura le temps d'expliquer comment nous sommes capable de passer la barrière sans qu'il soit au courant..., tu sais comment il est prudent."

Malgré le calme habituel qu'il possédait et les douceur que lui procurait la présence d'Azali, Brion semblait un petit peu anxieux. Cela n'était vraiment pas simple, il y avait tellement de chose qu'il ne pouvait pas prévoir et surtout, il ne voulait pas que sa partenaire ai du mal. Quoi qu'il en soit, il du assez rapidement redevenir quelque chose de plus 'humain' alors que sa belle lui expliqua rapidement qu'elle pourrait tenir le coup. Oui, il pouvait sentir qu'elle était un peu plus calme, mais il préférait prévenir, alors il s'approcha simplement d'elle pour lui caresser légèrement la joue, son geste rempli uniquement de douceur.

"Bien entendu, plus on tardera et plus je finirais par retarder le tout."

Il soupira alors légèrement avant que sa compagne ne vienne lui prendre la main, ce qu'il enchérit un peut en la faisant se coller un peu plus contre lui, il aimait la sentir comme cela. Bien, il était en tout cas temps de commencer la marche et bien qu'ils ne pensaient pas vraiment à Alyssa, cette dernière devait certainement être dans un coin de l'esprit de la chimère, elle était sa belle sœur après tout.

Il n'y eut pas vraiment de problème sur la route alors que les tourtereaux continuait simplement de discuter et  de profiter du paysage. Presque rien n'avait changer de l'endroit ou ils étaient et cela pouvait leur donner un peu plus facilement de point de repère. Brion semblait aussi calmer certain point de la situation, comme le fait qu'ils ne pourraient peut être pas rentrer dans leur temps et qu'ils allaient certainement..., autant ne pas y penser à vrai dire.


Arrivé dans le désert, le couple se dirigea avec expertise vers les oasis pour éviter la chaleur le plus possible. Quelque surprise les attendit évidemment, comme certain point de passage qui n'avait pas été construit, l'oasis certainement n'avait pas été découverte encore. Cela était une aubaine pour eux qui purent passer une petite dizaine de minutes à se rafraichir, la chimère s'amusant même à mouiller un peu sa copine pour l'amuser un peu, avec la chaleur du désert, cela allait sécher rapidement.

Une fois leur petite pause terminer, ils continuèrent leur route, Brion regardant devant lui avec un regard mélangeant confiance et un peu d'émotion. Il serrait toujours la main de sa belle compagne, cherchant toujours le courage grâce à elle et sentant également qu'ils s'approchaient du but. Il ralentissait, elle pourrait s'en rendre compte, il s’arrêta d'ailleurs assez proche du lieu et se tourna vers Azali pour l'embrasser avec amour avant un petit clin d’œil.


"Désolé, j'avais besoin d'un puissante dose de courage."

Cela était à moitié une excuse bien évidemment, mais comme Brion, qui habituellement était très calme, semblait être un poil inquiet de la suite, cela démontrait qu'il ne savait vraiment pas ce qui pourrait arriver, bien qu'il croyait en sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Ven 5 Mai - 21:13

Alyssa soupira doucement, c'était une dure bataille que d'essayer de convaincre ses mères de qui elle était et elle étouffa un petit soupire. Ses jambes continuaient de se balancer lentement dans le vide, sous la chaise. Ah ! Si seulement elles pouvaient en finir avec cet entretiens… Elle irait bien voir dans la salle si elle trouvait quelqu'un à son goût… Après tout, elle était libre comme l'air, elle ! Un sourire aux lèvres, elle se dit qu'Azali lui aurait déjà taper sur la tête pour cette pensée, mais hey ! Elle n'avait pas l'habitude de vraiment pouvoir s'amuser alors bon… Enfin, elle n'avait plus qu'à répondre et attendre… Ce n'était pas comme si elle avait autre part où aller de toute façon… à part le refuge, mais ils ne la croiraient probablement pas elle… Là-bas, ses preuves seraient du vent…

Enfin, elle avait déjà gagné une manche puisque Engel la croyait – même si elle était assez choquée – et que Leya voulait bien lui laisser le bénéfice du doute. Elle lui avait alors caresser la tête et Azali avait simplement fermé les yeux, comme elle le faisait en son temps, ses oreilles frissonnant doucement sur son crâne. En tout cas, Leya semblait bien prendre sa maternité, vu ce qu'elle avait su du passage avant le refuge… Hum… peut-être que c'était quelque chose qu'ils étaient en train de changer ? Enfin, c'était trop tard maintenant… et puis, ils n'étaient pas là pour rester dans les ombres de toute façon ! Ses mères étaient en train de discuter pendant ce temps-là. Puis Leya se tourna vers elle et Alyssa se redressa autant que possible en la regardant. Oh… Ah oui… Bien sur, il fallait qu'elle s'explique…


« Le problème ne viens pas de vous… Mais de la guerre et d'Arathonis… La planète a été suffisamment affaiblit pour se retourner contre nous tous… » Ses oreilles se couchèrent sur son crâne. « Il y a eut un tremblement de terre immense… Azali, Brion et moi avons pu nous en sortir… mais vous avez disparu… Alors on a décidé de venir vous prévenir ici… »

Elle avait les oreilles couchées sur son crâne maintenant et ne regardait aucunes des deux femmes. Après cela, elle se mura dans le silence elle avait repenser au fait que là d'où elle venait, elles n'étaient plus…


Du coté d'Azali et Brion, la jeune femme avait promis à son compagnon de le protéger. L'homme lui avait alors expliqué ce qui le rendait vraiment nerveux : ne pas arriver à parler à son père avant qu'il ne s'en prenne à eux… Kylian était prudent, elle le savait comme elle savait que sans Megara, jamais il n'aurait ouvert aux autres son refuge. Elle avait alors sourit et repousser une mèche du visage de son compagnon avant de lui dire simplement :


« Ne t'en fait pas, je te ferais avoir ce temps, ma magie est pour toi et tu sais que je tiens ma puissance de mes mères… Tu me fais confiance, n'est-ce pas ? »

Elle demandait, mais elle en connaissait déjà la réponse. Un sourire des plus doux aux lèvres, elle l'accompagna. Ils avancèrent sans plus tergiverser, se rapprochant inlassablement du refuge, même si elle sentait que plus ils avançaient, plus son compagnon ralentissait. Elle le laissa à son rythme. Une minute de plus ou de moins ne changerait pas grand-chose, n'est-ce pas ? Puis, tout à coup, il se tourna vers elle, l'embrassant en lui disant qu'il avait besoin de puiser du courage dans ce baiser. Elle lui avait sourit et l'avais maintenant embrasser à son tour. Ensuite, elle lui avait pris la main et l'avait doucement serré au creux de la sienne. Elle invoqua le feu pour donner du courage à son ami, l'eau pour l'aider à conserver son calme face à la nervosité, le terre pour lui conférer une stabilité face à son père et l'air pour faire porter ses paroles de vérité… C'était les éléments principaux et elle pensait que cela suffirait.

Maintenant, c'était à Brion d'agir, elle serait là pour le soutenir, la magie effleurait déjà ses doigts. Mais il était celui qui connaissait le mieux ses parents et qu'il serait le plus à même de savoir ce qu'il pourrait dire ou faire pour les convaincre alors elle se contenterait de le soutenir comme elle le pouvait et de lui doner la force d'agir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brion
Voyageur temporel
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mar 8 Aoû - 18:55

Brion connaissait certes son père, néanmoins, il n'était pas certain du comportement de ce dernier avec autant d'années en arrière. Après tout, lui même avait dit qu'il avait apprit à faire un peu plus confiance à son entourage par la suite, alors cette version allait certainement être assez ... irrité par la présence de deux personne chez lui. Ce battre n'était pas vraiment la solution, il fallait juste espérer qu'il ne tente pas de les attaquer trop lourdement avant que sa mère ne l'arrête. Elle était certainement celle qui allait le reconnaitre le plus rapidement à vrai dire de part son aura si particulière, pour le reste, ce n'était que de la discussion.

L'hybride avait entièrement confiance envers sa petite amie, elle était après tout l'enfant de deux puissante créature. Maintenant, le tout était que personne ne soit vraiment blessé pendant qu'il tentera de discuter, cela était toujours un risque avec des personne possédant autant de pouvoir. Le baiser avait assez bien fonctionner pour lui donner du courage par ailleurs, Azali ayant même voulu lui en donner un peu plus, ce qu'il accepta sans broncher. Il aurait clairement voulu s'arrêter un moment pour la câliner un peu et être certain de ce qu'il avait à l'esprit, mais non, il ne fallait pas trop repousser ou alors il n'allait jamais le faire.


"Je n'ai jamais arrêter de te faire confiance, Azali, je te donnerais même ma vie."

Et il ne disait pas cela à la légère, il pouvait donner tout ce qu'il avait à Azali sans même chercher quelque chose en retour, cela était à quel point il aimait l'hybride. Bref, le petit groupe était finalement arriver devant ce qui était l'entrée de la maison de son père, Brion soupirant doucement avant de quand même se préparer un peu plus mentalement à cela. Il utilisa alors le sort qu'on lui avait toujours apprit pour rentrer, accompagner de son aimée, essayant de ne pas trop faire de bruit dans un premier temps.

Étrangement, l'endroit semblait être un peu plus ... petit que dans son souvenir, il avait donc fait des modifications avant qu'il ne soit venu au monde?, il n'en avait jamais entendu parler. Enfin, le point le plus important était qu'il ressentait clairement la présence de sa mère ainsi que de son père, sans compté Anicethos. Cette dernière allait certainement être en train de les regard avec de la méfiance dans le regard, ce qu'il répondit en levant simplement une main en l'air, il gardait la main de sa compagne dans l'autre. L'être chimérique inspira alors profondément, cherchant certaine à parler à voix haute afin d'attirer le maitre des lieux, ce qui allait résulter sur quelque chose d'assez imprévu...

"Excusez moi, je voudrais parler à Kylian et Megara, je viens en paix."

Oui, clairement, cela lui faisait bizarre de dire ce genre de chose, toutefois, comme il ne souhaitait pas vraiment chercher la bataille, il fallait mieux commencer par la. Il tourna un moment son regard vers Azali, voulant être certain qu'elle était prête à intervenir si jamais il allait y avoir quelque chose de dangereux. Pour le reste, ce n'était qu'une question de temps pour les tourtereaux, que le maitre des lieux et sa future femme ne sortent pour leur parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azali/Alyssa
Voyageuses temporelles
Chimère
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 21/05/2016

MessageSujet: Re: l'effet papillon   Mar 8 Aoû - 22:32

Azali sourit doucement quand son petit ami lui avait dit qu'il n'avait jamais arrêter de lui faire confiance et il lui dit qu'il lui aurait même donner sa vie et elle lui sourit avec tendresse, serrant doucement sa main dans la sienne. Elle ferait de son mieux pour le défendre. Elle laissa Brion gérer les choses, gardant simplement ce lien, cette main qu'ils avaient unis... Une fois dans le Refuge, elle sentit le familier de l'Enchanteresse à proximité et, sans le voir, elle l'entendit rugir... Elle n'avait pas peur, leurs parents les avaient souvent réprimander de leurs escapades et la plupart du temps, Anicethos était là aussi...

Brion appela alors ses parents et elle l'imita, levant à son tour sa main libre, même si Brion devait pouvoir sentir la magie crépitée sous la peau de la chimère dracono-renarde. Elle ne dit rien, laissant son hybridation se faire visible, peut-être que ses attributs chimériques apaiseraient un peu l'homme. En tout cas, elle se sentait un peu nerveuse, le père de Brion l'avait toujours un peu effrayé... Il l'impressionnait autant que Leya, mais lui, il n'était pas de son sang... Quand à Megara... elle ressentait sa puissance, cette puissance qui l'avait toujours impressionné et l'avait poussé à se questionner sur la limite des pouvoirs de la femme... Bref ! Azali serra un peu plus la main de son compagnon au creux de sa main, un peu tendue maintenant qu'ils attendaient. Elle regardait autour de lui, se demandant qui arriverait le premier...

Azali croisa alors le regard de son compagnon et lui adressa alors un sourire plein de douceur avant de hocher la tête, comme pour lui assurer que tout se passerait bien et elle lui laissa sentir un peu plus facilement l'afflux magique en elle.


"Tout va bien se passer..."

Murmura-t-elle en douceur resserrant un peu plus sa pression sur celle de son amant alors qu'ils attendaient... Oui, attendre, il n'y avait que ça à faire... et même si la fourrure blanche de la lionne commençait à se faire visible... Elle se tenait prête à intervenir, pas pour attaquer, non, juste pour les protéger tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'effet papillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'effet papillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Arathonis-
Sauter vers: