Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eternels insatisfaits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Eternels insatisfaits   Mer 23 Mar - 22:58

Yukina ouvrit les yeux et posa ses prunelles dorés sur le plafond. Elle entendait sa respiration calme près d'elle, se bras possessif en travers de sa poitrine dénudée. Il l'agaçait, il se pensait en terrain conquit, il ne lui réservait plus aucun surprise. Elle se redressa, se leva sans ce soucier de le réveiller dans un premier temps. Elle chercha un string, qu'elle enfila, ainsi qu'un débardeur. Ensuite, elle s'était emparé de son paquet de clope sur la table de chevet, près des somnifères et elle en avait allumé une. La première bouffée de fumée lui fit le plus grand bien. La rouquine ferma les yeux, laissant la fumée destructrice brûler ses poumons avant de la recracher. Ensuite, gardant sa clope au coin des lèvres, elle ramassa les fringues de l'homme et lui balança au visage, le réveillant en sursaut. Le temps de comprendre ce qui lui arrivait, il posa les yeux sur elle, s'attarda sur ses courbes et pris la parole :

« Mais qu'est-ce qui te prend, Yukina ? »
« Dégage, maintenant. »
« De ? Quoi ? Mais enfin... »
« La ferme, tu me fait mal à la tête. Sort de chez moi. »
« Mais enfin ma belle, ce qu'il y a entre nous est... »
« Ah oui, j'avais oublié ce détail. Je te quitte, c'est fini.. Alors dégage maintenant. »


Le ton de sa voix ne laissait aucun doute quand au fait qu'elle ne lui laissait pas d'autre choix. C'était toujours comme ça avec elle, elle prenait des amants et si ils la faisaient suffisamment prendre son pieds, elle leur accordait une relation… jusqu'à ce qu'elle se lasse. Alors, elle abandonnait ce jouet ennuyeux et reprenait le cercle avec son célibat. Elle se préparait un café quand elle entendit la porte claqué. Il n'avait pas le code du portail, alors, elle l'activa et se vautra sur son fauteuil, prenant une aspirine… Elle avait beau avoir une bonne teneur à l'alcool, elle avait abusé la veille et son cerveau le lui faisait sentir. La journée ne faisait que commencer.

Une douche et quelques cachets plus tard, Yukina était prête à commencé sa journée… A midi passé, mais elle ne mangeait généralement qu'un fois par jour et encore, parce qu'on lui préparait quelque chose au boulot. Avant de quitter sa maison vide, son regard se posa sur une photo, sa mère et elle le jour de sa remise de diplôme. Ça avait été un jour de lucidité pour Renn. Quand à elle… Elle ne se reconnaissait même pas. Elle avait un regard un peu fuyant, des yeux noisettes, bien plus sombre que maintenant. Sa chevelure un peu plus clair que maintenant mangeait une partie de son visage, marqué de légères tâches de rousseur… Elle n'aimait pas cette photo, mais elle la conservait quand même. Elle sortit de chez elle, s'étirant simplement avant de prendre la direction de sa boite.

Elle y arriva bien sur la première comme toujours ou presque. Elle avait simplement enlevé sa veste de cuir, la posant dans son bureau. Yukina regarda son reflet dans le miroir qu'elle avait installé dans son bureau. Sexy punk… On ne pouvait pas dire mieux. Elle portait une paire de bottes à sangles qui lui arrivaient à peu près au niveau des genoux et des bas résilles. Une mini-jupe noire, légèrement plissée. Son ventre était un peu dénudé sous ce débardeur-corset. Il était de couleur écarlate et soulignait très bien ses formes généreuse. Elle réajusta son maquillage et laissa sa casquette et ses lunettes traînées sur son bureau. La jeune femme s'étira doucement et se passa une main dans la nuque. Elle alla ensuite voir le groupe qui passait ce soir-là et fit des avances au chanteur… Un fan, c'était sa chance. Elle finit bien rapidement par se retrouver à cheval sur lui, ondulant à mesure qu'elle profitait de ce nouveau jouet… Jouet qui ne se soucia pas d'elle pour prendre son pied, jouet qui la laissa sur sa faim.

Elle lui conseilla d'aller répéter avant l'ouverture et il lui annonça lui dédié une chanson. Elle lui avait simplement sourit, puis, quand la porte s'était refermé, elle avait soupiré. C'était vraiment ennuyant. On lui amena ensuite de sandwich et elle remercia sa pseudo cuistot avant de commencé à manger. Puis, quelques minutes et quelques cachets plus tard, la boite ouvrait ses portes et sa propriétaire s'accordait un bain de foule. Rejoignant la banquette qui lui était réserver en vue de la scène. Elle commanda l'un de ses cocktail. Peu ici savait qu'elle était la patronne et elle s'en amusait de temps à autre, jouant sur cette ignorance pour pimenter un peu son existence. En attendant, pour le moment, avec son cocktail, elle s'ennuyait ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Ven 25 Mar - 0:11

Ce fut un réveil mouvementer pour Raphael, non pas à cause de manque de sommeil, mais plutôt à cause du fait de certain changement, en effet, ce dernier semblait peut être un peu plus enclin à se modifié que d'autre version de lui même, ce qui semblait donner peut être une version plus endurante et beaucoup plus plaisante à regarder, mais il était toujours en manque de sexe, cela était très dérangeant, en plus de cela, il ne semblait plus trop allé à son propre bordel, il fatiguait un peu trop ces employée, ce n'était pas une bonne manière de gagner de l'argent comme cela, alors il devait avoir d'autre idées.

Une lui était venu un soir, alors qu'il marchait chez lui, une humaine, depuis combien de temps il n'en avait pas gouter une, peut être trop longtemps, la raison était simple, elles étaient trop fragile, il suffisait d'une petite heure de sexe intense pour qu'elles ne puissent plus trop bouger, il n'aimait pas baiser avec des choses inanimé, d'accord, cela était du à ces modifications, mais quand même, une pensée lui passa par la tête, il repensait à ces années de collège et à une femme, une au cheveux de feu, elle avait été des plus ... intéressante, mais avait disparu du jour au lendemain, du gâchis, si elle était rester, il aurait pu avoir une partenaire un peu plus correcte...

Toujours était il qu'il était passé dans une boite de nuit, d'accord, ce n'était pas son genre, en plus, il allait assez bien attirer l'attention avec son look, il était à tomber après tout, toujours était il qu'une fois rentrer, il soupira, il n'y avait que des femmes sans vigueur ici, il le voyait, il le sentait presque, c'était presque décevant, toutefois, il remarqua quelque chose, dans ce qui devait être le coin VIP, une femme avec une couleur de cheveux assez familière semblait s'ennuyer, peut être que cela était du aussi à ce qu'il se souvenait, il eut une envie de la choisir elle, il s'étira un peu alors, se dirigeant vers elle avant de lui parler avec le sourire.


"Vous ne semblez pas vous amusez ici, peut être que ce n'est pas ce genre d'excitation que vous rechercher?"

Raphael non plus ne ressemblait pas trop à ce qu'il était au lycée, sauf peut être son timbre de voix, qui était un peu plus proche, bien mature, toujours était il que maintenant il était à côté d'elle, il n'était pas encore assis, mais il aurait pu le faire, maintenant, la question était de savoir comment elle allait gérer ce genre de chose, mais d'un point de vue extérieur, il était musclé, jolie garçon, et on pouvait clairement voir qu'il n'était pas du genre à foncer dans le tas en montrant ces avantage, les gardant pour plus tard, en clair, il était un sacré étalon, la question était de savoir maintenant qui allait reconnaitre l'autre en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Ven 25 Mar - 2:18

La journée n'avait été qu'une énième répétition de tout les jours précédents : Un ennui profond. Elle était assise sur l'un des canapés, celui où elle avait l'habitude de s'installer. Comme souvent, il y avait pas mal de monde dans le club… Beaucoup de monde dont la plupart la considérait comme une cliente comme les autres. En attendant, elle sirotait son cocktail, sans vraiment prêter attention à ce qui se passait sur scène. Et ce, même si le chanteur tentait d'attirer son attention à plusieurs reprises… en vain. La rousse s'ennuyait ferme et elle avait beau jeté de temps en temps un œil à la foule, elle ne trouvait personne pour être son nouveau jouet elle n'allait quand même pas rentrer seule ? Elle commençait à sérieusement se le demander quand une silhouette se cala dans son champ de vision, précédant de peu une voix d'homme qui couvrait tout juste la musique pour qu'elle l'entende d'où elle se trouvait. C'était donc un homme qui faisait la remarque qu'elle n'avait pas l'air de s'amuser. Il ajouta même que ce n'était peut être pas ce genre d'excitation qu'elle recherchait et elle lui avait cependant adresser un sourire mystérieux.

« Je suis simplement une habituée de cet endroit… Mais vous avez raison, j'y ait probablement passé trop de temps pour que je puisse encore trouver ça vraiment amusant. »

Elle s'était alors accordé quelques instants pour le regarder plus en détail. Il était plutôt beau gosse. Bien sur, elle ne le reconnaissait pas, ils avaient bien changer tout les deux. En tout cas, elle se dit qu'il pourrait très bien être un jouet d'un soir, à défaut de mieux. Enfin, ça, ça dépendrait de lui. Quoi qu'il en soit, la rouquine le trouvait fortement à son goût, ainsi, elle lui sourit et esquissa un simple geste pour l'invité à prendre place près d'elle. Elle s'était alors un peu redressée et avait simplement croiser les jambes, ce qui avait eut pour effet de légèrement soulever sa jupe courte qui laissa un peu plus de sa cuisse de visible, sans qu'elle n'en semble le moins gênée du monde. Elle avait alors achevé son verre, enfin, en tout cas, le peu qu'il en restait avant de le poser sur la table basse. Elle avait alors reposé son regard doré sur l'homme et, un sourire toujours présent, elle avait repris la parole, parlant juste assez fort pour qu'il puisse entendre malgré la musique.

« C'est la première fois que je vous vois ici, vous n'étiez jamais venu avant, n'est-ce pas ? » Elle laissa planer juste quelques minutes de silence, puis, lui demanda simplement « Vous voulez boire quelque chose ? »

Elle attendit qu'il lui répondre avant d'émettre un sifflement retentissant. Elle adressa quelques signes à la barmaid, elles avaient un code pour ça… Cependant, si la barmaid compris, pas mal de regard se tournaient vers elle. Ici, elle n'était pas reconnue comme la gérante, elle préférait que les choses soient ainsi. Il y eut pourtant un couple qui conserva son attention sur elle plus que nécessaires. Ils échangeaient des murmures et elle ne leur prêta aucune attention. Peut être avaient ils reconnu Nõn en elle, si c'était le cas et bien… tout dépendrait de si ils avaient le courage de venir à elle ou pas… En attendant, elle restait simplement installé à parler à cet homme qu'elle ne savait pas encore surgit de son passé. Yukina se passa une main dans la nuque et secoua un moment sa chevelure flamboyante. Elle s'assura cependant l'air de rien que ses cheveux continue à masquer sa disgracieuse cicatrice.

La jeune femme avait déjà un planning pour ses « dragues » d'abord un verre, en parlant n peu peut être puis selon comment se passait les choses, peut être danser un peu et après, tout dépendrait d'à quel point ce beau gosse serait entreprenant. Enfin, ce n'était pas bien grave. Elle se promis d'évité d'abusé de ses cachets, en tout cas, dans un premier temps. Il ne faudrait pas qu'elle fasse mauvaise impression… Oui, elle avait des cachets pour tout. Des somnifères pour pouvoir dormir… tellement puissant qu'en journée, elle était obligé de prendre d'autres cachets pour être en forme et cela bousillait totalement son organisme… Enfin, au moins cela avait le mérite de la rendre encore plus endurante, il fallait bien ça. Il y avait aussi toutes sortes de cachet qu'elle prenait pour ceci ou cela… des drogues pour ce monde… additionner à l'alcool et aux clopes, qui n'étaient pas toutes que de tabac… Son médecin s'arrachait les cheveux, ne comprenant pas comment elle pouvait encore être aussi en forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Lun 28 Mar - 4:48

Raphael ne savait pas vraiment pourquoi il avait commencer cela, après tout, il n'était pas du genre à allé voir des femmes humaines, mais encore une fois, cela était peut être un manque primal en lui, quelque chose qu'il avait envie de revoir depuis longtemps, toujours était il que c'était pour cela qu'il était un peu devant cette femme au cheveux de feu, elle était jolie en plus, il ne comprenait pas pourquoi il semblait presque trouver cela dommage, après, il était vrai qu'elle n'allait surement pas faire le poids face à une personne comme lui, ayant été modifié génétiquement pour être une bête de sexe, en plus, il semblait prendre des petites chose pour l'aider davantage.

En tout cas, cette personne semblait être d'accord sur le fait qu'elle ne trouvait pas cela assez amusant, elle le regarda donc un moment avant de lui proposer une place assise à côté d'elle, ce qu'il fit sans hésité, pourquoi il le ferait, il avait décider que cela allait être elle qui allait se prendre sa partie de baise de sa vie, alors il n'allait pas reculer, elle semblait même bouger légèrement pour montrer un peu plus de son corps, il allait donc faire pareil, enfin, d'une autre manière, à savoir bouger un peu ces jambes pour qu'elle puisse voir la chose assez massive qui pouvait se cacher derrière ce pantalon, après tout, il fallait avoir la marchandise pour faire plaisir.

La suite fut assez intéressante, surtout qu'elle semblait lui poser des questions en rapport avec lui, il fallait comprendre que Raphael n'était pas du genre à venir dans ce genre d'endroit, il n'y avait pas assez de sexe pour lui, ensuite, ce n'était pas tout à faire une chose qu'il aimait faire, voir d'autre être humain, surtout des hommes d'ailleurs, il faisait une exception en ce moment, mais il ne savait pas si cela allait durer, en tout cas, il fallait répondre à cela.

"Disons juste que j'ai une envie de revenir vers quelque chose de plus simple, c'est le premier endroit que j'ai trouver pour cela."

Il n'allait pas vraiment expliquer que ce qu'il voulait dire par chose simple était le faite de baiser une humaine, mais ce n'était pas comme si elle avait besoin de savoir cela, avec encore un peu de temps, il regarda le manège fait par la jeune personne et aussi ce qu'elle voulait, allait il boire quelque chose, il pouvait facilement tenir l'alcool, alors bon, il lança alors simplement qu'il allait prendre ce qu'elle allait lui recommander, après tout, elle semblait être une habituer.

Le tout était de savoir en ce moment comment il allait l'emmener dans un coin calme pour la transformer en poupée sans vie, il était un peu méchant pour penser comme cela, mais aucune humaine n'avait bien résister, alors il n'allait pas partir trop gagnant toujours était il qu'il semblait vraiment bien montrer son jeu, discutant avec elle sans pour autant rentrer trop dans les détails, s'approchant toujours légèrement d'elle pour la courtiser en quelque sorte, il était toujours aussi doué pour cela, même si cette méthode n'allait pas trop lui être inconnu, après tout, il avait utiliser quelque chose de similaire pour le lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Lun 28 Mar - 15:35

Yukina n'était peut-être pas modifiée génétiquement, cependant, les cachets avaient poussés son corps et son esprit dans leur retranchement, à la limite de leurs capacités. Enfin, elle ne s'en souciait pas plus que ça et se contentait des conséquences. A son invitation, l'homme s'était assis près d'elle. Elle l'avait d'ailleurs vu s'installer de telle sorte à ce qu'elle n'ait aucun doute quand à sa virilité… Au moins, on pouvait dire qu'il n'était pas vraiment timide, elle estima qu'un seul verre pourrait être suffisant avant de passer à quelque chose de plus… actif… La rousse l'avait alors interroger quand à sa présence non habituelle ici. Il lui avait simplement répondu qu'il avait eut envie de revenir à quelque chose de plus simple… plus simple ? Etait-il donc autant habitué à ces maudites hybrides ? Oui, la Yukina de cette dimension reprochait à tout les hybrides – surtout au Neko – la trahison d'Hika et ses conséquences. Elle ne portait pas non plus les esclaves dans son coeur, mais c'était un peu plus compliqué…

Enfin, elle ne chercha pas à en savoir plus que ça, ça lui suffisait. Il choisit de boire la même chose qu'elle et amusée, elle avait passé commande pour eux deux. Yukina ne s'inquiétait pas quand à ce qui ne tarderait pas arrivé, si elle voulait un peu de calme, elle n'aurait qu'à l'emmener dans son bureau, rien de plus simple là-dedans. En attendant elle le voyait qui se rapprochait toujours plus d'elle, la courtisant toujours plus ou moins de minutes en minutes. Une partie d'elle s'en amusait. Une autre s'interrogeait. Cette façon de faire résonnait étrangement en elle, comme une impression de déjà vu, un écho du passé qu'elle n'arrivait pas vraiment à comprendre. Ce fut la serveuse et un plateau qui attira son attention alors qu'elle déposait les deux verre de cocktail sur la table, repartant sans même demander paiement… ce qui était normal, mais il n'était pas sensé le savoir. Un peu perturbée, elle avait alors pris son verre, puis en avait avalé un gorgée avant de sourire à l'homme. C'était un cocktail traître : Il était très fortement alcooliser cependant, les mélanges empêchait de sentir cet alcool et il paraissait ainsi peu alcoolisé. Elle profita de l'alcool pour se tirer de ses pensées quand à son passé… pensées qui commençait à faire pulser sa cicatrice, ce qui lui était passablement douloureux. Elle étouffa un juron, elle n'allait pas avoir le choix. Avec un soupire, elle sortit un flacon de son sac, celui qui contenait ses cachets, médicaux cette fois. Elle pris une dose de cheval, deux cachets, qu'elle pris simplement avec son cocktail… Ce n'était pas très prudent, mais c'était ses habitudes et si ces mélanges ne l'avaient pas tuer jusqu'ici, ça ne la tuerait pas maintenant… en tout cas, c'était ce qu'elle pensait. Une fois ses cachets pris, il n'y avait plus qu'à attendre un peu que la tension… Enfin, cela ne l'empêcherait pas de se préoccuper de son 'jouet' du moment pendant ce temps là. Quoi qu'il en soit.


« Ce cocktail vous plais ? »

Demanda-t-elle, sa douleur n'étant visible que pas un léger tic au niveau de l'un de ses sourcils. Ça allait aller, oui, ça passerait probablement bien assez vite. En attendant, Yukina rangea le flacon, puis, elle adressa un simple sourire à l'homme, un sourire clairement séducteur pour le coup. Encore une fois, elle inversa ses jambes croisé, se tournant maintenant vers lui qui était maintenant vraiment proche d'elle. Elle frissonna légèrement, il avait vraiment quelque chose qui titillait ses sens, quelque chose qu'elle n'avait pas ressentit depuis bien longtemps maintenant… encore une fois, cela donnait quelque chose d'assez déstabilisant pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Jeu 7 Avr - 4:43

Peut être qu'elle avait raison dans son raisonnement, peut être qu'elle avait tord, après tout, il ne savait pas ce qu'elle pouvait penser, mais dans un sens, cela était vrai qu'il avait passé trop de temps avec les hybride et autre démons, maintenant, il semblait vraiment las de tout cela, toujours était il que maintenant il semblait chercher la normalité, peut être que cela n'allait être qu'une fois, mais au moins, il allait bien en profiter, il ne savait pas comment elle allait être à la fin, il ne savait même pas si il allait être déranger par le fait de peut être la briser physiquement, ainsi qu'un peu mentalement, mais il fallait bien qu'il passe par la à un moment ou à un autre.

Toujours était il qu'ils semblaient enfin avoir reçu les cocktails, ce qui n'était pas trop tôt, Raphael regarda un moment ce qu'il y avait à l'intérieur, il était assez endurant et l'alcool ne pouvait pas vraiment lui faire quelque chose vu ce qu'il avait dans son corps, alors il allait peut être sentir un petit effet, même si ce qu'on avait mis à l'intérieur était prévu pour le contraire, une fois quelque gorgées de prit, il s'étira encore une fois et remarqua qu'elle semblait prendre quelque chose pour elle, de la médicamentation?, cela était particulier, surtout avec ce qu'elle venait de prendre, il fallait juste espérer que cela ne la brise pas trop vite, il eut quand même une idée, alors qu'elle semblait se tourner vers lui, il approcha assez près son visage du sien, la regardant dans les yeux, avant de lui parler.


"Ne vous en faite pas pour le cocktail, il était parfait, mais je vois que vous semblez avoir besoin de plus d'attention que je ne le pensais, cela tombe bien, j'ai beaucoup de ce genre de chose à revendre ce soir."

Allait il l'embrasser?, cela était une bonne question, ces lèvres étaient assez proches des siennes, et il pouvait presque sentir l'odeur de son corps, ce qui semblait lui rappeler quelque chose, pourquoi?, il ne savait pas encore, encore quelque centimètres, mais il ne semblait pas s'approcher suffisamment pour que cela n'arrive, était il en train de la provoquer?, peut être, en tout cas, avec cela, il semblait vraiment se douter sur le fait qu'il ne la connaissait pas, une impression qui devenait de plus en plus forte, mais cela ne semblait pas complètement revenir, peut être qu'un baiser pouvait régler cela, il aurait pu lui poser la question, mais cela faisait un peu trop cliché, il ne voulait pas tomber dans ce genre de bêtises, il recula quand même légèrement sa tête avant de garder le sourire et de lui parler.

"Une demande en particulier?"

Oh oui, il était d'humeur joueuse ce soir, mais étrangement, il semblait se rappeler avoir fait quelque chose de similaire avec une personne ayant la même coupe et couleur de cheveux il y a longtemps, il n'était pourtant pas du genre à oublier des choses, il continua alors juste de la regarder dans les yeux, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, il lui suffisait d'avancer un peu le buste et elle pouvait facilement l'embrasser, après, il n'était pas très pudique, il serait clairement capable de la baiser devant tout ce monde, la question était de savoir ce qu'elle cherchait à voir de sa part maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Jeu 7 Avr - 15:30

Pas un instant Yukina ne pensait être face à un homme qu'elle aurait pu laisser sur sa faim… Enfin, même ça ce n'était pas vraiment sûr. Quoi qu'il en soit, elle sirotait simplement le cocktail qu'on leur avait apporter, jaugeant de la durée où elle devrait encore jouer avant de passer à quelque chose de plus sérieux. Il semblait cependant assez partant pour quelque chose de plus intense, tout de suite. Il était alors venu près d'elle, tout près d'elle et elle frissonna légèrement. Il semblait vouloir la même chose qu'elle, tant mieux. Il était tellement proche qu'elle aurait à peine eut à bouger pour que leurs lèvres s'unissent. Il lui dit alors que le cocktail était parfait et il ajouta aussi qu'elle semblait avoir besoin de plus d'attention qu'il ne le pensait et aussi qu'il en avait beaucoup à revendre ce soir. C'était clairement une invitation à plus et cela plaisait à la rousse. Le moins que l'on puisse dire, c'était que cet homme savait comment s'y prendre pour titiller une demoiselle. Elle faillit s'avancer jusqu'à frôler ses lèvres avec les siennes, jouant elle aussi, mais non, il se recula juste à ce moment là.

Cependant, avec tout ça, elle avait une réelle impression de déjà vu. Du temps de son adolescence, l'époque où elle ne se jouait pas autant des hommes que maintenant. D'un homme qu'elle avait oublié à contre coeur comme elle avait oublié toute cette partie de sa vie pour ne plus penser à la traîtresse. Finalement, il lui demanda si elle avait une demande en particulier et elle avait simplement sourit. Il ne perdait pas de temps… Très bien, elle ne voyait pas pourquoi elle en perdrait plus pour sa part. Elle se leva simplement et récupéra leur deux verres avant de venir tout contre lui, lui susurrant quelques mots au creux de l'oreille d'une voix qui ne permettait pas de doute quand à ce qu'elle voulait.


« Suis moi, allons dans un endroit plus calme pour commencer. »

Elle se redressa et lui sourit simplement. Yukina l'avait ensuite guidé vers une sorte de couloir bordant la salle. Il s'y trouvait bien sur les toilettes, mais elle les dépassa pour une zone réservée aux employés.  Tournant légèrement la tête, elle lui annonça de ne pas s'inquiéter parce qu'elle avait tout les droits d'être ici, mais il comprendrait probablement bien assez tôt. Elle avait alors ouvert la porte de son bureau et avait invité l'homme à entrer, refermant simplement derrière eux. Voilà, maintenant, ils étaient tranquille et personne ne viendrait les déranger. Elle posa alors les verres sur un meuble près de son canapé et revint près de l'homme, là, elle vint le pousser jusqu'à ce dernier, sans la moindre gêne.

« Je crois que nous sommes tout les deux d'accord quand à ce que nous voulons tout les deux, n'est-ce pas ? »

Elle continua à le pousser jusqu'à ce qu'il soit assit sur le canapé, là, sans aucune gêne, elle vint prendre place sur ses genoux et l'embrassa avec une certaine fougue… Baiser qui encore une fois évoqua une sorte d'écho en elle, c'était vraiment étrange et même assez énervant de ne pas pouvoir replacer ce souvenir. Tant pis, elle se contenta de rester un moment contre lui, collant son corps au sien en faisant en sorte de titiller un peu plus les envies de l'homme, n'hésitant pas un seul instant à glisser sa main dans le pantalon de l'homme pour titiller son membre. Finalement, après quelques caresses, le membre de l'homme fut à l'air libre et elle s'était débarrasser de son string. Ce fut donc le moment de passer à quelque chose de plus sérieux et elle se colla à nouveau contre l'homme, s'empalant maintenant sur le membre de Raphaël. Les sensations de ce membre en elle furent encore plus étrange. Cette fois, ça ne faisait aucun doute, elle le connaissait et elle mis donc un certain temps, restant immobile, empaler sur son membre à le regarder comme si elle cherchait à voir à travers lui… Finalement, elle se passa la langue sur sa lèvre inférieure pour l'humecter avant de demander :

« Comment vous avez dit vous appelez, déjà ? »

Oui, ils étaient en train de baiser, mais elle continuait de le vouvoyer… Enfin, cela n'avait aucune importance. Alors, en attendant sa réponse, elle avait quand même continuer à se mouvoir en lui à un rythme assez lent dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Ven 15 Juil - 3:52

Oui, cette sensation devenait de plus en plus forte, comme si il avait eut un lien avec cette jeune femme et qu'il n'avait oublier avec le temps. Cela était pourtant impossible, il n'aurait oublier une personne aussi jolie et intéressante, il ne semblai pas concevoir cette erreur. Enfin, il n'avait surement pas le temps de penser à cela qu'elle semblait déjà lui dire qu'il était temps d'allé dans un endroit plus calme, certainement pour passer au chose sérieuse. D'un côté, cela était mieux ainsi, il pourrait certainement avoir une idée plus clair avec moins de monde autour. De l'autre, il semblait presque être un peu anxieux quand à ce qu'il avait oublier, après tout, cela n'était pas commun pour lui ce genre de chose.

Allé dans une zone pour employés semblait déjà le faire sourire, il venait de toucher le gros lot après tout avec cette jeune femme. Et encore un peu de marche avant d'arriver dans un bureau assez jolie. Cette dernière lui expliqua alors qu'il était temps de passer au chose sérieuse à la vue de leur envie commune. Il se laissa alors poussé vers le canapé avec le sourire, attendant simplement de savoir ce qu'elle avait en tête pour ce petit moment intense de plaisir.

Encore une fois, ce baiser lui rappela quelque chose et bien qu'il ne mettait pas le doigt dessus, rien ne semblait dire que cela était quelque chose de mal, alors il patienta encore. Alors qu'elle ne semblait pas perdre de temps pour lui caresser la verge, ce dernier lui léchait doucement le cou tout en titillant son corps de caresses savante et très aiguillonner. Il n'allait pas avoir beaucoup de temps pour trouver ce qui la faisait tiquer, mais il avait surement déjà bien réussit à la chauffer, il suffisait de la voir déjà s'empaler sur lui. Quelque chose d'étrange se passa alors dans son esprit, comme un immense écho et une impression de satisfaction, comme si il avait déjà gouter cette personne il y a longtemps et que sa verge s'y sentait bien chez elle. D'ailleurs, cette dernière semblait lui demander son prénom, ce qui le faisait sourire, il était surement temps de terminer ce manège et de retrouver ce souvenir.

"Moi c'est Raphael, et vous, beauté divine?"

Même si il attendait la réponse pour une certitude, ces mains semblaient déjà se mouvoir d'une manière presque instinctive, semblant trouver sans le moindre problème les points les plus sensible de la jeune femme sans qu'il n'ai à chercher comme tout à l'heure. Vraiment, il voulait se souvenir, car à mesure qu'elle commençait ces mouvements lent, il ressentait comme un plaisir décuplé, comme si l'écho montrait qu'elle avait été un coup parfait la dernière fois.

Pas question alors de reperdre une personne comme elle, bien qu'il n'avait toujours pas le nom dans son esprit. Il avait commencer alors à agir un peu comme dans le souvenir qu'il avait, les coups de reins et les baisers imitant ce qu'il semblait avoir le souvenir alors que le corps de sa partenaire se superposait avec son souvenir, non, il voulait quelque chose de plus vivant qu'un souvenir, il allait la vouloir elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Ven 15 Juil - 11:01

Oui, Yukina n'avait pas froid aux yeux, elle avait emmené cet homme dans son bureau dans le but clair de passé à quelque chose de plus… intense. Il éveillait des échos en elle et, pour le coup, elle trouvait frustrant de ne pas pouvoir les éclaircir. Soit, maintenant, ils étaient tranquilles, personne ne les dérangerait ici, ses employés était déjà briefer à ce sujet là. Alors, elle n'avait pas hésité avant de le pousser sur son canapé et de le chevaucher. Elle avait à peine pris le temps de le chauffer avant de s'empaler sur lui alors qu'il lui léchait le cou et caressait son corps… Des gestes qui montraient clairement qu'il n'en était plus à son coup d'essai… Mais à vrai dire, elle non plus n'en était plus à son premier amant et, si sa rupture ne datait que de ce matin là, elle était déjà en manque comme le montrait sa réactivité quand à ses caresses.

Un écho supplémentaire lui fit demander l'identité de son amant d'un soir – en tout cas, c'était ce qu'elle pensait – avant même de commencer à se mouvoir autour de lui. Raphael… Ce prénom résonna dans un passé lointain… Un passé qui la fit un instant cet ait si sûre d'elle qu'elle affichait. Raphael… Elle n'avait qu'un homme portant ce prénom… Cela commençait à remonter maintenant. Déjà à l'époque, il avait eut un tableau de chasse assez étonnant. Et avant que sa vie ne prenne un tournant, elle avait fait parti de ce tableau de chasse, ne prenant pourtant pas le temps qu'ils avaient passé ensemble comme argent comptant, il avait voulu s'amuser et elle aussi… Bon, ce n'avait peut être pas été le meilleur endroit, mais à cette époque, ils n'avaient pas eut tant de temps que ça. Enfin, il ne se souvenait pas d'elle lui non plus, puisqu'il lui avait demander son nom. Alors, elle avait commencé à bouger sensuellement son bassin contre lui et était aller exhalé son souffle chaud près de son oreille en des gestes qu'elle savait grisant pour les mâles, elle savait ce qu'elle faisait. Puis, elle murmura simplement quelques mots à son oreille :


« Yukina Kurama, cela faisait longtemps, bourreau des coeur… »

Souffla-t-elle simplement avant de donner un coup de bassin plus vif, comme pour lui montrer qu'elle n'était plus la débutante qu'elle avait pu être quand il l'avait prise à l'époque… Dans son esprit comme dans son corps, les souvenirs affluait maintenant et elle finit par se mordre la lèvre inférieure pour ne pas déjà gémir. Sa chevelure rousse ruisselait dans son dos et sur ses épaules alors qu'elle ficha maintenant son regard d'or dans les yeux de son amant. Ce n'était pas facile de garder la tête froide, c'était comme si il se souvenait parfaitement de chacune de ses faiblesses, c'était à en perdre la raison ! Mais elle ne céderait pas, pas si tôt, pas après avoir tant chercher quelqu'un encore capable de la satisfaire… Malgré elle, elle ne pu cependant retenir un gémissement de plaisir lui échappa quand le rythme se fit plus intense alors qu'il continuait de découvrir son corps de baiser.

La jeune femme avait alors glissé une main experte dans son dos pour dénouer son bustier-corset qui relâcha alors son opulente poitrine avant de se faire abandonné près d'eux sur le canapé. C'était une autorisation, celle de découvrir un peu plus son corps bien qu'elle ne se soit pas vraiment dévêtue. En attendant, elle continuait de se mouvoir sur lui, le faisant sortir, puis à nouveau entrer en elle en même temps qu'elle provoquait un léger mouvement de roulis. Si il le fallait, elle était prête à le ramener chez elle… et pas seulement en souvenir du bon vieux temps… Mais ce n'était pas encore le cas. Pour le moment, autant profiter de la première séance rien ne les empêcherait de discuter après… Peut être en baisant encore… Elle ne serait pas contre, après tout, elle ne simulait pas pour le moment, son membre semblait vraiment avoir manquer à son intimité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Jeu 15 Sep - 1:08

Ce n'était vraiment pas simple pour Raphael de ce concentrer en ce moment sur le corps de cette magnifique femme. Il fallait dire qu'il avait tellement d'impression revenant dans son esprit qu'il n'arrivait pas bien à comprendre tout ce qu'il se passait. Oh bien entendu, il n'avait pas voulu mentir à cette charmante créature alors qu'il continuait de la pilonner pour son plus grand plaisir, néanmoins, il y avait toujours cette petite chose qui semblait le travailler dans un coin de sa tête. Pourtant, il n'était pas du genre à oublier des choses, il avait même une bonne mémoire, toutefois, cela était il valable aussi loin dans le passé?, peut être, dans tout les cas, il allait facilement avoir sa réponse avec cette dernière qui semblait lui répondre.

Yukina, pourquoi cela semblait l'exciter encore d'avantage alors qu'il la sentait prendre une allure bien plus intense d'un seul coup?, peut être sûrement à cause qu'il commençait à se souvenir d'elle. Elle n'était pas rester longtemps avec lui et il n'avait jamais comprit pourquoi, enfin, sa verge elle semblait se rappeler qu'elle avait passé un sacré moment avec cette dernière, à la sentir grossir légèrement d'envie de nouveau. Depuis combien de temps avait il eut une compatibilité aussi haute avec une personne, peut être trop longtemps, c'était pour cela d'ailleurs qu'il commençait lui aussi à montrer qu'il n'avait pas chômer pendant le temps ou ils ne c'étaient pas vu, amplifiant ce qu'elle faisait alors qu'il gardait le sourire.


"Je me disais bien que nos corps avec une bonne entente et j'avais raison, j'aurais certainement du te chercher quand tu avait disparue."

Oui, cela était assez mignon, même venant de lui, toutefois, pour une personne qui aimait le sexe par dessus tout, il savait que Yukina avait été sa meilleur partenaire depuis un sacré temps, côté humain bien entendu. Enfin, il était temps de passer au chose un peu plus sérieuse alors que cette dernière semblait lui donner l'autorisation de toucher sa poitrine, ce qu'il ne se fit pas prier une seule seconde. Ce n'était pas comme si il la redécouvrait entièrement, après tout, il touchait à chaque fois les points les plus sensibles de son organisme alors qu'il lui pinçait légèrement les tétons tout en lui massant les seins avec vigeur et envie, un sourire au lèvres alors qu'il gémissait aussi de temps en temps son plaisir face à leur relation devenant de plus en plus puissante.

Il ne lui laissait pas un moment de répit, accélérant et ralentissant quand il voyait une pointe de calme dans le regard de la jeune femme. Non, il allait lui rappeler qui était le meilleur des amants qu'elle avait pu avoir et bien qu'il ne pouvait pas savoir qu'elle avait baiser avec bon nombre d'hommes après lui dans le passé, il ne voulait pas être considérer comme une simple passe, il valait bien mieux que cela. Oh non, ces lèvres, sa poitrine, tout son corps allait se souvenir de lui par la suite alors qu'il continuait encore et encore à lui insuffler ce plaisir si grand et si intense dont il semblait avoir toujours le secret. La compatibilité de leur corps semblaient bien aidé à cela bien entendu et il n'allait pas vraiment chercher à comprendre la raison, après tout, cela leur donnait toujours plus de plaisir. Toujours plus de vitesse, Raphael ne semblait pas chercher à s'arrêter alors qu'il mordillait un peu l'épaule de sa partenaire tout en lui mordillant aussi l'oreille, collant son corps contre le sien pour qu'elle se rappelle aussi de cette étreinte charnelle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Lun 19 Sep - 23:04

Un fantôme du passé… Heureusement, le temps qu'elle avait pu passé entre les bras de l'homme avait été des bons souvenirs pour elle. Elle avait mis du temps à l'identifier, mais maintenant, c'était fait. Elle frissonnait doucement alors qu'elle était toujours empalée sur le sexe de l'homme. Elle avait même accélérer un peu l'allure entre eux. Elle ne pu réprimer un gémissement. Yukina sentit le membre de son amant pulser encore un peu plus en elle… La rousse était plutôt contente de l'effet qu'elle semblait encore lui faire. Raphaël commençait donc maintenant à se mette au travail lui aussi. Et, maintenant, l'homme lui dit qu'il se disait bien que leurs corps avaient une bonne entente et qu'il avait raison. Il lui dit alors qu'il aurait du la chercher quand elle avait disparu, elle avait grimacer, puis, elle avait soupiré, se mouvant toujours sur son membre. Oui, ils étaient bel et bien en train de baiser tout en parlant, comme si de rien était. Ils étaient des cas vraiment à part. Soit, elle lui répondit simplement :

« Tu ne m'aurais probablement pas trouver. Si j'ai quitté l'école aussi brusquement, c'est parce que j'ai passé quelques mois dans le coma. Ma Neko s'est retournée contre moi et à essayer de me tuer... »

Elle ralentit un moment, prendre sa main pour venir la posée contre l'arrière de son crâne, comme pour lui faire réaliser à quel point sa situation avait été précaire. Puis, elle avait recommence à se mouvoir, rien de vraiment rapide encore pendant qu'ils parlaient. Juste des mouvements lents et profonds. Elle avait été dans le coma oui… Et à son réveil, il s'était écouler plusieurs mois, Raphaël avait probablement eut bien d'autres amantes pendant ce laps de temps. Il était probablement passé à autre chose. Enfin, la conversation n'alla pas vraiment plus loin, elle dévoila sa poitrine et l'homme ne se dérangea pas pour profité de cette poitrine généreuse. Elle avait laisser échapper un soupire d'aise recommençant à se focaliser sur l'union de leur deux corps. Elle aimai vraiment ça. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pris autant de plaisir. Et puis… Il la connaissait, il semblait même se rappeler de ses faiblesses et ne pas hésiter à s'en servir contre elle. Elle ne pus s'empêcher de gémir alors qu'il jouait avec sa poitrine pour son plus grand plaisir. Elle eut aussi la satisfaction de l'entendre gémir lui aussi, confirmant encore une fois l'effet qu'elle lui faisait.

La conversation état maintenant mise en pause, la relation charnelle allait toujours plus intense. Raphaël ne lui laissait pas s'adapter à un rythme, ne cessant d’accélérer ou de ralentir. Yukina était comblée par cette homme qui ne cessait de la surprendre pour lui donner toujours plus de plaisir. Sa crinière rousse rebondissait doucement dans son dos au gré de ses mouvements. La jeune femme ne retenait plus vraiment ses gémissement maintenant. Oui, elle prenait vraiment son pied pour le moment. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas autant pris son pieds en baisant. Et les choses allèrent toujours plus intensément, le plaisir se répandant entre eux alors que le temps défilait, hors de tout contrôle. Elle fit alors tout son possible pour marqué son esprit tout comme lui faisait en sorte qu'elle ne l'oublie pas à nouveau. Ca ne ferait probablement pas le moindre doute qu'ils se reverraient probablement à l'avenir et pas après quelques années cette fois.

Avaient ils jouit une fois ? Deux ? Plus ? Elle ne le savait pas vraiment, mais elle avait juste profiter de ce plaisir qu'il lui offrait. Lentement, la jeune femme finit par cessé de se mouvoir, le souffle court et l'esprit dans le coton. Elle le regarda alors un moment et vint l'embrasser. Un baiser plein de fougue et de passion… mais un baiser qui, finalement n'avait pas trop d'intérêt pour ça. Quand le baiser s’interrompit, elle le regarda avec un sourire et se retira avant de se revêtir. Elle aurait pu profité d'un câlin… mais vu comment les choses s'étaient passées, c'était clair qu'ils ne pensaient pas vraiment à l'enrobage. Elle s'était ensuite dirigé vers son bureau… Elle ne le négligeait pas, au contraire, écoutant simplement si jamais il lui parlait et bien sur, elle n'hésiterait pas à lui répondre… d'ailleurs, elle ne lui demandait pas non plus de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Ven 13 Jan - 18:24

Vraiment, ce duo était assez unique pour pouvoir discuter calmement tout en baisant avec plaisir. Il fallait dire qu'ils avaient certainement une bonne résistance au plaisir et surtout une très bonne entente, il suffisait de voir les gémissement que leur séance leur donnaient. Raphael n'avait pas vraiment aimer ce qu'elle lui avait dit, à savoir qu'on lui avait fait du mal, même quand il toucha sa cicatrice, il fit assez attention de ne pas vraiment la toucher plus que nécessaire. Il avait perdu de vu sa beauté à cause d'une simple Neko, vraiment, la vie pouvait être injuste, toutefois, il allait clairement montrer qu'il n'allait pas laisser cette occasion passer alors que le rythme semblait grimper toujours et la chaleur de leur corps montrer leur plaisir commun.

"Je vois..., j'espère que cette dernière n'est plus en vie."

Il n'avait pas vraiment envie d'en parler plus que cela, ne voulant pas lui faire se souvenir de chose de cette manière, d'ailleurs, il semblait maintenant prendre un malin plaisir à lui faire quelque caresse bien placé pour que cela lui sorte de la tête le plus rapidement possible. Par la suite?, il n'y eut pas vraiment de conversation, simplement Raphael et Yukina s'unissant dans un plaisir des plus total. Il faisait tout pour l'entendre gémir, pour qu'elle ne ressente rien d'autre que ce qu'ils avaient pu avoir quand ils étaient encore jeune. Cela semblait d'ailleurs fonctionner, il y avait quand même une petite partie de lui qui n'arrivait pas à saisir comment une humaine pouvait le faire prendre son pied bien mieux qu'une succube, mais le fait était la, il allait vraiment finir par croire que ce qu'on lui disait sur la compatibilité des corps était quelque chose de concret, il le voyait en ce moment même.

Ce fut donc après un très long moment de plaisir intense et pur ainsi que de nombreuse jouissance que le duo s'arrêta un moment de baiser pour autre chose. Yukina en avait profiter pour lui prendre un baiser, qu'il répondit avec beaucoup d'envie, bien qu'elle était en train de se rhabiller, dommage. Ce dernier se contenta simplement de mettre sa chemise en la laissant ouverte alors qu'il laissait son pantalon de tel sorte que sa verge était toujours à la vue de la jeune femme, comme une tentation permanente. Elle semblait commencer à s'occuper de son boulot et lui se gratta simplement l'arrière de la tête, n'ayant pas grand chose d'autre à faire aujourd'hui, alors autant discuter.

"C'est donc la carrière que tu as choisit?, pourtant, tu as une si jolie voix."

Oh oui, elle avait une très belle voix, surtout quand elle gémissait de plaisir pendant qu'il la pénétrait. Mais passons, l'homme chercha un instant son téléphone et passa rapidement un coup de fils, histoire d'être tranquille. Dans les brides de conversation qu'elle pouvait entendre, il était question de 'passer du temps avec une amie chère' et de 's'occuper du reste ce soir'. Il rangea alors son téléphone par la suite, s'étirant un peu et en profitant pour lui poser une autre question.

"Ce qui m'étonne quand même, c'est qu'avec ce que tu possède, personne n'ai réussit à te garder, ou alors la barre est elle trop haute?"

Il eut un sourire un peu amusé alors qu'il cherchait quand même à comprendre. Après, il était vrai que dans son cas par exemple, aucune femme pour le moment n'avait réussit à lui donner assez de plaisir pour qu'il se sente bien. Il y avait une exception bien entendu, qu'il venait de découvrir aujourd'hui, mais autrement, il n'aurait jamais penser qu'une personne pourrait le satisfaire. Il avait après tout un bordel de femme hybride et démoniaque, il y avait des succube, soit disant experte dans le sexe, si elle n'étaient pas capable de lui donner satisfaction mais que Yukina oui, il pouvait se demander si il n'avait pas fait une erreur quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Ven 13 Jan - 23:00

Yukina était contente, si sa journée avait mal commencée, sa soirée se déroulait à merveille maintenant. Il l'avait baisée comme elle n'avait pas été baisée depuis longtemps… La dernière fois, ce fut lui également qui l'avait tint entre ses mains… Quand il lui avait dit espérer qu'Hika ne soit plus en vie elle lui avait simplement dit qu'elle ne serait plus un problème pour personne. Puis, ils avaient continué à baiser dans le plaisir le plus intense et tant pis pour cette dédicace. Ils n'avaient plus parler, ils n'avaient pas besoin de ça quand seul le plaisir comptait pour l'un comme pour l'autre. Elle le sentait qui caressait son corps, ne semblait pas avoir oublier ses faiblesses qu'il titillait vicieusement… Et elle ne pouvait pas s'empêcher de gémir… et pourtant, cela faisait longtemps qu'on ne lui avait pas arracher de vrais gémissements, comme ceux-là.

Finalement, après moult jouissances, elle se défit de lui, bien que son corps lui en demanda encore. Il aurait pu être celui… mais il aimait trop les femmes pour qu'elle lui propose une relation plus stable… Il était comme elle… Oui, précisément comme elle. Distraitement, la jeune femme s'occupa de ses papiers, laissant Raphael avec sa chemise entrouverte et son membre à l'air… Il ne manquait décidément pas de confiance en lui. Elle aimait ça… En quelque sorte, cela l'excitait… Un sourire étira la commissure de ses lèvres alors qu'il lui demandait si cette cette carrière qu'elle avait choisit, ajoutant même qu'elle avait une jolie voix et elle sourit simplement avant d'indiqué une pile de papier sur un meuble, des flyers de son dernier concert.


« C'est l'un des mes emplois, oui, pas le plus passionnant, mais il rapporte entre deux concerts et c'est bien ce qui compte au final. Je t'enverrais des billets pour mon prochain concert. »

Bien sur, elle savait ce qu'il aimait aussi dans sa voix, c'était toujours pareil, mais au moins, Raphael œuvrait joyeusement à son plaisir à elle et pas uniquement au sien. Elle le vit sortir son téléphone et elle haussa simplement les épaules. La rousse le laissa faire son coup de fil, écoutant d'une oreille distraite alors qu'elle s'occupait de ses papiers les plus urgents. Il voulait donc passé du temps avec elle ? Amusant. Enfin, ça ne la dérangeait pas, après tout c'était un coup d'enfer. Il raccrocha alors qu'elle en terminait avec ce qu'il y avait de plus urgent, puis, elle releva son regard d'or sur lui quand il lui parla à nouveau.

« Oh, s'il te plais, je ne suis pas une enfant qui crois au prince charmant. Les Homme ne pense qu'à leur plaisir pour la plupart. Ils me laissent sur ma faim et trouve encore le moyen de me dire « C'était aussi bon pour toi que pour moi ? » Personne n'a encore réussit à vraiment me faire prendre mon pied sans m'ennuyer au bout de quelque chose… Tu dois trouver que je suis bien plus sûre de moi qu'à l'époque, hein ? »

Elle laissa un sourire un peu provoquant se poser sur ses lèvres avant qu'elle ne daigne enfin délaisser ses papiers, les rangeant avant de contourner son bureau, s'appuyant sur ce dernier, presque assise et le regardant dans un attitude légèrement provocante, pour changer… Elle lui avait alors posé une simple question :

« Alors, et toi don juan, dans quoi est-ce que tu bosse ? Que devient ta vie depuis l'époque. »

Et elle resta simplement où elle se trouvait, à le regarder avec un regard perçant. La jeune femme conserva une attitude provocante, une lueur de défit dans les yeux, comme si elle cherchait à le pousser à lui montrer que son avis sur les hommes ne le concernait pas lui. Enfin, la soirée filait doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Lun 24 Juil - 18:40

Clairement, Raphael ne semblait pas du tout faire attention à sa pudeur alors qu'il continuait simplement de l'écouter. Pour lui, il aurait pu continuer cela encore et encore, elle était vraiment la femme la plus ... intéressante qu'il avait pu voir jusqu'à maintenant. Pour le reste, il n'avait rien d'autre à dire de plus que de la regarder, il n'allait pas vraiment chercher à ce branler devant elle, ce n'était vraiment pas le but de cette soirée.

Pour ce qui était son travail, Raphael pu comprendre qu'elle en avait plusieurs, ce qui était dommage, il était pourtant certain que sa voix seule était suffisante. Après, il ne savait pas vraiment quel était les revenues qu'elle cherchait à avoir en général pendant un mois et il n'allait pas vraiment lui poser la question. A la place, il se contenta de sourire de manière amusé, il était vrai que sa voix était divine et qu'il aimait bien l'entendre, toutefois, il y avait une autre instance ou cette dernière était plus mélodieuse, quand elle gémissait sous ces vas et viens.

Il allait vraiment finir par se donner envie de nouveau à force de penser à cela, alors l'homme se contenta de chasser ces pensées et d'écouter la suite. D'ailleurs, sa prochaine réponse fut assez ... particulière, surtout pour lui. D'accord, lui non plus n'était pas fan des comptes de fée, mais quand il l'écoutait, il avait clairement l'impression qu'elle mettait tout les hommes sous le même panier. Il eut donc l'occasion de rire face à cette remarque, voyant qu'elle était un peu sérieuse et aussi face à son culot et ce contenta d'applaudir aussi légèrement avant de lui répondre avec le sourire.


"Heureusement que tu dit pour la plupart, ou alors j'aurais penser que tu me mettait dans le même panier. Enfin, je te comprend parfaitement, de mon côté aussi, je n'ai trouver aucune femme capable de me faire sentir vraiment vivant. C'est à ce demander si l'endroit n'est pas rempli d'idiot en tout genre non?"

Il la regarda alors se mettre un peu sur son bureau, lui demandant quel genre de travail il avait pendant ce temps. Ohh il pouvait répondre facilement à ce genre de chose, mais le mieux était de lui montrer non? Ce fut pour cette raison qu'il se leva alors et s'approcha d'elle, lui caressant alors le corps d'une manière assez experte tout en lui posant un baiser assez brulant. Il en profita aussi pour la pénétrer, ne faisant pas vraiment des vas et viens pour le coup  non, il cherchait juste à titiller ces faiblesses tout en commençant à parler une fois le baiser terminer.

"Ce genre de business, je gère un bordel pour tout te dire, un spécialiser dans des races qui n'existe pas normalement."

Il continua légèrement son petit jeu, ce n'était pas du sexe non, juste de quoi la chauffer de plus en plus alors qu'il allait continuer son petit récit.

"D'ailleurs, si tu te demande, non, aucune femme d'autre monde n'est capable de me satisfaire, c'est fou non?, c'est à ce demander si je ... nous ne sommes pas un peu trop demandeur."

Hmmm, en parlant de cela, une idée lui venait dans son esprit. Elle avait les même problèmes que lui non?, elle semblait prendre bien son pied aussi n'est ce pas?, alors pourquoi... Après tout, qu'allait il perdre à lui demander ce genre de chose, cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas autant prit son pied, alors il ne voulait pas lâcher l'affaire, tant pis si elle refusait.

"Tu sais Yuki, on à l'air d'être pas mal compatible tout les deux non?, et même si je sais, vu ce que tu as dit, que tu n'est pas du genre à croire au prince charmant, sa te dirais qu'on ce voit beaucoup plus souvent? Oui oui, sa à l'air assez cliché dit comme sa, mais bon, je pense que tu pourrais être d'accord d'en avoir marre des poupée débiles non?"

La manière dont il avait proposer cela était assez ... particulier, mais non, une occasion de ce genre, il n'allait pas vouloir la perdre. En tout cas, ce dernier était toujours en elle à la chauffer de plus en plus, lui posant quelque baisers dans le cou. Sa manière de faire n'était clairement pas pour ce donner du plaisir, cela était pour elle, restait maintenant à savoir comment elle allait le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Mar 25 Juil - 1:11

Yukina était... Passé à autre chose ? Revenant simplement à son travail, sans vraiment prendre le temps de se rhabiller. Quand elle s'était mise à critiquer les hommes qui, selon elle ne pensait qu'à leur plaisir, Raphael avait alors ris et elle avait tourné les yeux vers lui, le fixant tout simplement alors qu'il l'applaudissait maintenant. Il commenta ses paroles, disant qu'heureusement qu'elle parlait de la plupart des hommes où il aurait penser qu'elle le mettait dans le même panier. Elle le regarda un moment et se détendit un peu, son visage s'adoucit légèrement.

"Je ne dit pas ça pour toi Raphaël... Que ce soit à l'époque du lycée ou maintenant, tu es... exemplaire au lit... Mais il ne s'agie pas que du lit et... Nous ne sommes plus ce que nous étions... alors... je ne sait pas pour toi..."

Cependant, la rouquine lui adressa quand même un sourire resplendissant. Elle lui avait alors parler de son... Non, ses boulots... Bref, elle lui demanda aussi ce qu'il faisait et... Elle n'eut pas vraiment le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu'il était sur elle, caressant son corps. Amusé, elle haussa un sourcil et le regarda... Quoi ? Il n'en avait pas assez... Remarque... Elle non plus... Il l'embrassa et elle se laissa quelques instants désarçonner par la chaleur de ce baiser... jusqu'à sentir son membre glissent en elle, là, elle tiqua un peu, puisqu'elle ne se souvint pas lui avoir donner son aval... pas maintenant en tout cas... Cependant, elle se sentait un peu frémir contre lui, comme si son corps en demandait plus sans qu'elle n'ai besoin de le dire. Il lui avait alors dit que c'était ce genre de truc, un bordel, un qui faisait dans... la créature exotique... Hum... Intéressant... Peut être qu'ils pourraient faire quelques... accords... Elle s'accrocha à ses épaules, ne cherchant pas tout de suite à se déloger.  Il lui dit d'ailleurs que non, aucune femme venant d'un autre monde n'était capable de le satisfaire... Il demanda alors si ils n'étaient pas trop demandeur et elle avait alors simplement ris :

"Depuis quand vouloir trouver quelqu'un à notre hauteur, c'est trop demander ? C'est ridicule..."

Il lui fit alors une proposition et cette proposition l'étonna bien plus qu'elle ne l'aurait penser. Dans un premier temps, il l'appela Yuki et elle tiqua légèrement, haussant un sourcil avant de le regarder, un peu amusée. Pourquoi pas après tout ? Ca ne pouvait pas faire de mal. Raphaël lui disait alors qu'ils avait l'air pas mal compatible tout les deux et il lui proposait qu'ils se voient plus souvent... Bah tiens, il ne fallait pas se demander pourquoi, hein ? Elle sourit, amusée. Elle l'avait alors regardé, puis, elle était simplement venu poser ses lèvres sur celle de son ancien camarade en un baiser plein d'envie... Car oui, pour le moment, il n'y avait rien de plus que ça entre eux. Comme pour le provoqué, elle donna un coup de rein, juste de quoi éveiller un peu plus ses appétit.

"Pourquoi pas... Après tout ce qui s'est passé à l'instant ne nous a pas déplu, hein ? Pour commencer, il commence à se faire tard, que dirais-tu de poursuivre la soirée disons... chez moi. Il se trouve par le plus grand des hasards que je suis célibataire depuis ce matin... ça tombe bien n'est-ce pas ?"

Elle lui adressa un sourire entendu, puis, elle le repoussa, se dégageant par la même occasion de son membre. La patronne avait alors entrepris de se rhabiller plus convenablement. Elle posa alors sa documentation sur son bureau et alla chercher sa veste avant de tourner un oeil vers lui. Oui, il avait été sérieux dans son invitation à ce qu'il passe la nuit chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 66
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Lun 4 Sep - 14:07

Oui, Raphael savait qu'elle ne l'avait pas mise dans le même panier que la plupart des hommes, elle le comprenait bien mieux que n'importe qu'elle autre femme. maintenant, elle semblait soulever un point intéressant, à savoir qu'ils avaient certaine envie autre que le sexe en ce moment, elle n'avait pas tord, lui aussi voulait quelque chose de plus ... fixe. Après tout, personne ne semblait lui donner cet éclat, cette sensation si particulière, oui, il cherchait maintenant la compatibilité par rapport à quelque chose de tellement sauvage, et pour le moment, il n'y avait que Yukina pour avoir cet effet.

"Je sais, je suis un peu pareil maintenant, même si j'ai l'impression de m'approcher du but en ce moment..."

Etait ce un moyen détourner de dire à Yukina qu'il semblait vraiment bien aimer passer du temps avec elle et cela malgré leur très récente réunion?, peut être, en tout cas, ce dernier avait vraiment prit les devant. Ils étaient donc unit de nouveau, discutant calmement sans vraiment chercher à repartir directement sur  de la baise. Sa partenaire semblait avoir la même idée que lui quand à ne pas trouver une personne à leur hauteur et il ne pu s’empêcher de rire, elle était vraiment comme lui pour ce point. Cela ne faisait d'ailleurs que confirmer qu'il n'y avait pas d'autre femme comme elle dans ce monde, elle était une perle, que ce soit au lycée ou maintenant, peut être que sa vie aurait été lourdement différente si jamais elle était rester en sa compagnie tout le long...

Ce fut à ce moment la que Raphael lui fit sa demande si ... particulière, mais il avait vraiment envie de passer plus de temps en sa compagnie. Il fut assez content de voir qu'elle semblait avoir la même idée, répondant alors à son baiser rempli d'envie, oui, pour l'instant, il n'y avait que cela entre eux. Il failli d'ailleurs gémir avec son coup de rein pendant qu'elle lui expliquait qu'elle l'invitait chez elle, se disant célibataire depuis ... ce matin?, et bien, elle semblait vraiment jongler avec les hommes, lui avait d'autre circonstance.

"Hey bien, je vois qu'il y a une jeune femme assez peu satisfaite, ne t'en fait pas, je vais arranger cela. Par contre, pour être honnête, je n'ai jamais vraiment été en couple avec quelqu'un jusqu’à présent, personne n'a éveillé ce genre ... d'envie en moi."

Oui, des aventures d'une nuit, voila ce qu'il avait eut en général de son côté, maintenant, peut être que cela était la raison pour ce nouveau tournant, alors il ne semblait pas vraiment chercher des excuses. Le duo c'était donc rhabillé pour ensuite se préparer à sortir, Raphael laissant bien entendu Yukina s'occuper de ce qu'elle avait à faire avant de la ramener chez elle avec sa voiture. Bien évidemment, il allait conduire, et comme il semblait laisser un bon espace entre son volant et son torse, sans vraiment le chercher, cela pouvait laisser place à de l'imagination.

Leur destination fut alors ... une villa, l'homme fut assez surprit qu'elle habite une aussi grande demeure, même si il aurait pu faire de même, simplement, il n'en voyait pas l'utilité de son côté. Quoi qu'il en soit, il suivit ces instruction pour ce garer et ils purent rentrer chez elle sans le moindre problème. Il ne semblait vraiment y avoir personne d'autre qu'elle dans une si grande villa, cela devait être assez dérangeant pour tout nettoyer, après, cela pouvait être amusant pour d'autre activité, mais essayons de ne pas trop  s'éloigner de l'important. Raphael ne perdit d'ailleurs pas le temps pour lui prendre un long baiser une fois la porte fermer derrière eux, elle était chez elle maintenant, alors autant voir ce qu'elle avait envie qu'ils fassent avant qu'ils ne ... s'amusent, ou alors, peut être allaient ils baiser toute la soirée tout en conduisant d'autre activité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yukina Kurama
Propriétaire d’une Discothèque
Humaine
Oration
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 29
Monde d'origine : Oration
Races : Humaine
Sexualité : Bi
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   Lun 4 Sep - 18:22

Avoir dans sa vie quelqu'un qui ne la déçoive pas, c'était quelque chose qu'elle aurait voulu depuis longtemps, mais c'était un peu plus compliqué que ça. Et apparemment, c'était aussi ce que souhaitait Raphael. Yukina sourit simplement et haussa les épaules, comme si de rien était. Toujours est-il que de l'entendre dire qu'il avait l'impression de s'approcher du but... Il aimait vraiment autant passé du temps avec elle. Enfin, elle devait avouer que... de part cette soirée, même quand ils n'avaient fait que discuter. D'ailleurs, il avait même finit pas lui demander si cela l'intéresserait de sortir avec lui. Elle avait accepté, pourquoi ne l'aurait-elle pas fait ? Enfin, elle avait finit par s'éloigner de lui, se dégageant de son membre. Il l'avait alors qualifié de femme peu satisfaite et elle avait alors simplement sourit, un peu amusée, surtout qu'il lui promettait d'arranger ça... Elle avait hâte de voir ce que ça donnerait. Il lui avait ensuite dit qu'il n'avait jamais vraiment été en couple avec quelqu'un jusqu'à maintenant. Parce que personne n'avait éveillé ce genre d'envie en elle.

"Jusqu'à présent ?" Elle lui adressa un clin d'oeil. "J'ai eut beaucoup de petits amis, mais rien qui ne soit vraiment sérieux... Personne qui ne soit capable de me comblé plus de quelques jours... Puis, ils sont d'un ennui mortel."

Ils s'étaient donc tout les deux vêtu à nouveau, puis ils avaient quitté le bureau. La rousse était alors passé annoncé à sa Barmaid de fermer la boutique. Ils avaient ensuite quitté les lieux, la jeune femme montant dans la voiture de Raphael. La sienne resterait sur place, ce n'était pas vraiment quelque chose de très grave. Le trajet était quand même long, c'était pour ça qu'elle ne le faisait jamais à pied... Mais en attendant, elle allait pouvoir s'amuser un peu, à ses dépend. Yukina avait commencé par glisser une main sur sa jambe, puis, vers son entrejambe... Elle commença à le caresser et le pris en main avant de continuer encore et toujours. Puis, sans trop lui laisser le temps de comprendre, elle s'allongea, coinçant la main de l'homme entre le levier de vitesse et sa poitrine. Et, pendant ce temps-là, elle vint prendre son membre déjà gorgé d'envie entre ses lèvres, il accordant une petite gâterie en attendant qu'ils arrivent... Sauf que oui, bien sur, ce n'était pas quelque chose de très approprié. D'ailleurs un sifflement les firent se garer sur le bas coté.

"Vous savez ce que vous encourez à faire ce genre de chose..."
"Hn ?"


Yukina cessa sa besogne pour relever les yeux. Le flic croisa son regard et il tiqua un instant avant de refermer son carnet de contravention pour reprendre la parole, calmement :

"Je suppose que je peux passer l'éponge cette fois, mais qu'on ne vous y reprenne plus."

Il s'éloigna et la jeune femme gloussa légèrement. Raphael penserait peut-être qu'ils avaient de la chance, elle savait qu'ils n'auraient pas été sanctionner, son visage était connu dans la police. Yukina continua donc ses petites affaires, s'assurant cependant cruellement de ne pas l'amener au sommet du plaisir... En tout cas, jusqu'à arriver chez elle. Là, elle s'était simplement redressée, comme si de rien était. Ils étaient donc entrer chez elle et elle avait ôté sa veste de cuir avant de le poser en compagnie de son sac. Clac... A peine la porte s'était elle refermée que Raphael  était déjà en train de l'embrasser. Un peu amusée, elle avait répondu à ce baiser... Hum... Pourquoi pressé les choses, hein ?

"Tu veux boire ou manger quelque chose ?"

Après tout, ils n'étaient pas des animaux, ils pouvaient bien attendre un peu... et puis, il fallait dire aussi que la rouquine était assez attachée au fait de pouvoir profité de quelques préliminaire... Surtout quand les hommes ne la comblaient pas vraiment. Bien sur, l'homme qui l'accompagnait ne l'avait jamais laisser sur sa faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eternels insatisfaits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eternels insatisfaits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Avant de jouer :: Rien que pour vous Joueurs :: Les univers parralèles-
Sauter vers: