Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un peu de calme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Un peu de calme   Mar 22 Mar - 15:16

Une journée comme les autres au bâtiment de la cavalerie. Maat était tranquillement installée à sa table d'ouvrage. Famine était en train de faire les cents pas, se plaignant encore une fois de Gourmandise qui lui avait interdit l'accès dans son palais. Elle le laissait parler, sans un mot. Elle était habitué à entendre les mêmes paroles maintenant et elle laissait simplement faire, continuant simplement de coudre la peluche qu'elle était en train de confectionner. Finalement, elle en regarda le résultat et sourit doucement avant de se lever, piquant son aiguille dans une sorte de boule en mousse. Ensuite, elle posa son regard écarlate sur Famine :

« A sa place, j'aurais agis de même façon, tout comme le roi d'Eternia avec sa condition à notre égard. Qui peut savoir quels seraient les limites de ton aura dans ce palais. »

Famine avait beau avoir entendu ça des dizaines de fois, il grogna quelques instants, ronchonnant contre tout ça, même si il savait que ce ne pouvait être que la vérité… Des bruits retentir jusque dans le bâtiment et un de ceux qui travaillait là, vint la trouver, assez tremblant. Il l'averti d'un combat devant l'endroit. Il cita aussi War d'une voix étouffé. Encore… Vérité soupira et annonça qu'elle s'en occupait. La peluche au creux de ses bras, elle planta Famine sur place, la conversation était de tout façon finie, pour sortir du bâtiment Elle vit alors le Cavalier de la Guerre achevé ses opposant les laissant au sol… Encore une fois… Elle s'avança jusqu'au lieu où s'était dérouler le combat et posa simplement la main sur l'épaule de son confrère, avec une certaine douceur :

« Que c'est-il passé ici ? »

Bien sur, elle se doutait de la réponse, mais elle voulait quand même qu'il s'explique. Quand ce fut fait, elle l'avait regardé un moment dans les yeux. Elle savait qu'après ça, il avait besoin d'être un peu au calme, malgré ce qu'il était, il n'aimait pas se battre et elle le savait. Elle lui avait donc simplement sourit, puis, elle l'avait simplement entraîner un peu plus loin au cas où ses adversaires reprendrait conscience et n'en aurait pas eut assez, là, elle lui parla de son ton toujours aussi calme, comme si rien ne la touchait :

« Appelle Ruine, nous allons allez faire un tour toi et moi... »

A peine lui avait elle proposé cela qu'elle appelait déjà Pandore. La jument souffla un nuage de fumée blanche, puis, elle vint nicher son museau tout contre sa maîtresse. Cette dernière lui caressa doucement son museau. Quand War appela sa monture, elle se hissa tout simplement sur le dos de sa jument éthéré. Bien sur, elle la montait en amazone, mais c'était une habitude pour elle, elle pouvait monter des deux façons différentes. Quoi qu'il en soit, quand War fut lui aussi en scelle, elle fit avancer Pandore et ils partirent simplement dans un galop qui les mena au-delà des murs de la ville. Là, elle avait ralentit l'allure pour pouvoir simplement avancé près de lui et parler pour l'apaisé. C'était le mieux à faire dans ce genre de cas, elle le savait et elle était peut-être la seule à agir ainsi, ça ne la dérangeait pas. Elle aimait bien War, même si cela n'était évident quand on la voyait agir avec son visage impassible. On entendait pas le pas de Pandore, elle ne laissait aucune marque de son passage, mais Maat ne s'en souciait que peu, elle se contenta de regarder son confrère et de lui adresser un infime sourire, à peine suffisant pour étirer le coin de ses lèvres.

« Tu te sent mieux ? »

Lui demanda-t-elle d'une voix toujours aussi calme. Pandore secoua légèrement la tête. Elle faisait frêle aux cotés de Ruine, pourtant, elle pouvait majoritairement tenir le choc fasse à ce colosse équin. Elle ne semblait même pas être impressionnée par lui, il fallait dire aussi qu'elle avait l'habitude de côtoyer chacune des montures des Cavaliers. Vérité quand à elle, elle conservait son regard écarlate posé sur l'autre Cavalier, guettant son humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Jeu 31 Mar - 3:27

Du sang, encore et toujours du sang, c'était une chose habituelle pour lui, Anhur était donc en plein milieu d'un sacré massacre, beaucoup de blessé, certain étaient même sur le point de mourir, mais bien entendu, tout cela était de leur faute, pas de la sienne, il avait juste sentit ce combat de loin et était venu voir ce qui c'était passé, son aura avait fait le reste, tournant une simple dispute entre deux groupe en une sorte de petite guerre, et bien entendu, quand il ressentait cela, il n'avait pas le choix que de combattre, réduisant tout le monde en poussière, vraiment, ce n'était pas une vie correcte, il n'aimait pas ce battre après tout.

Puis, alors qu'il soupira, il sentit quelque chose dans son dos, une présence qui ne lui cherchait pas du mal, il eut facilement la confirmation quand il sentit une main sur son épaule et entendit la voix de Maat lui demander ce qui c'était passé, c'était quand même assez évident, mais il fallait quand même expliquer certaine chose, il marcha alors avec elle, histoire de faire quelque pas, comme cela au moins, il n'était pas au milieu de blessé, maintenant, il était temps de faire une explication.

"Comme d'habitude, une embrouille qui a dégénérer à cause de mon aura."

Enfin, après cela, la situation était assez évidente, il fallait faire un tour, elle le savait et le proposa rapidement, il appela donc Ruine, son puissant cheval, pour faire un tour avec elle et Pandore, il lui fallait un peu d'air, un peu de calme, c'était tout ce qu'il avait besoin, bien que cela était vrai que la compagnie de la vérité était assez sympathique à ces yeux, très peu de monde restait avec elle du au fait de son aura, mais lui, il ne mentait pas, alors pourquoi cela pouvait il être dérangeant, elle lui demanda alors si il se sentait mieux, ce n'était pas vraiment le cas, enfin, il y avait un terme assez exact quand à ce qu'il ressentait, il se gratta un moment la tête avec sa main droite alors qu'il la regarda un moment, elle semblait sourire très légèrement.

"Avec le nombre de petit conflits qui se déroule en ce moment, il est difficile d'avoir un peu de calme, mais j'ai quand même eut assez de temps pour terminer une sculpture, tu as envie que je te fabrique un petit quelque chose en bois?"

Il lui demandait cela pour deux raison bien entendu, la première était qu'il appréciait bien Maat, alors il voulait lui faire un petit cadeau, l'autre était bien entendu de trouver un sujet à faire pour continuer à s'occuper l'esprit, quoi qu'il en soit, il n'avait pas tord, il y avait un peu plus de combat en ce moment, comme si Colère avait quelque chose en tête et ne voulait pas en découdre, il n'avait pas envie d'allé le voir, il était trop pencher sur la guerre et cela allait se terminer avec autre chose de couper, il regarda alors vaguement sa main avant de regarder Maat de nouveau, Ruine lui laissait un gros sillage derrière lui, aimant faire les choses en grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Jeu 31 Mar - 4:55

Anhur n'aurait même pas eut besoin de lui répondre qu'elle aurait su ce qui s'était passé, Maat se contenta donc d'emmener la guerre loin de ce champs de bataille, laissant à ceux qui travaillaient plus ou moins pour eux gérer blessés, comme mourant. C'était triste à dire, mais ici, tous y étaient habitué et les Cavaliers n'avaient plus à donner de consignes à ce sujet. La vérité avait donc demandé à l'homme d'appelé sa monture alors qu'elle faisait de même : sortir de la ville et aller loin de tout le monde et de tout ce qui pourrait activer son aura de destruction. Elle ne jugeait pas les gens, elle n'était donc jamais vraiment en conflit alors cette aura ne la touchait pas réellement. La différence entre Ruine et Pandore était sidérante quand ils marchaient l'un à coté de l'autre. La jument éthéré était silencieuse élégante, souple et ne laissait aucune marque de son passage ou de celui de sa maîtresse. Ruine, quand à lui était massif et marchait d'un pas pesant, suffisamment lourd pour laisser un sillage indiquant clairement le chemin que prenait son maître… Leurs cavaliers pouvaient paraître tout aussi différent et pourtant, Maat comprenait Anhur, ce n'était pas un problème pour elle de passé du temps en sa compagnie. Elle aurait même été prête à dire qu'elle l'aimait bien.

Finalement, après quelques temps de balade silencieuse, elle lui avait demandé si il se sentait mieux et il semblait avoir eut un peu de mal à répondre avant de lui expliquer que, ces derniers temps, la ville était assez agité et il semblait aussi avoir un peu de mal à trouver un peu de calme dans les situations actuels, elle pouvait le comprendre, d'ailleurs, même entre les Grands Démons le ton montait. Maat avait été vraiment surprise quand elle avait entendu les éclats de vois de Gourmandise alors qu'elle s'en prenait Colère, elle avait craint de voir Anhur s'en mêler, mais les sept s'étaient dispersé avant ça… Il lui proposa aussi de lui faire une sculpture, elle savait que c'était en partie pour qu'il s'occupe, mais elle était quand même contente qu'il veuille lui en faire une.


« Bien sur Anhur, ce serait avec joie. J'adore tes sculptures, je les trouve vraiment magnifiques… »

Alors qu'ils continuaient à avancer, elle surpris le regard de war tombant sur son appendice manuel. Elle aurait presque pu suivre le fil de ses pensées et voir ce qui le tracassait. Maat rapprocha doucement Pandore de Ruine, comme pour rappeler à Anhur qu'ils étaient là et le serait toujours là tout les quatre pour lui… même si la plupart du temps, c'était elle qui faisait le trait d'union entre les quatre autres. Finalement, après un moment de silence, mêlé d'hésitation, elle caressa le col de Pandore, puis fit une proposition à la guerre, sans vraiment le regarder, signe évident de son hésitation quand à ce qu'elle proposait :

« Si tu veux, je peux travailler sur un rituel, un talisman personnalisé pour toi… qui te permettrait de bridé ton aura durant certains laps de temps ? »

Elle lui proposait cela, car il voulait de la paix et qu'avec ce genre de talisman… Enfin, on ne venait pas trouver la guerre de gaieté de coeur… Pour Maat, s'affranchir de son aura était plus particulier. Déjà, son aura était encrée au plus profond d'elle-même et, même si elle s'isolait de la Vérité, on viendrait tout de même la trouver pour qu'elle tranche des conflits et ce serait alors très compliqué… Oui, c'était aussi à elle qu'elle pensait quand elle l'emmenait ainsi au calme… War ne cherchait jamais à mentir, alors son aura n'avait pas à réagir contre lui ce qui lui apportait une certaine sérénité… dur à croire aux cotés de War ? Et pourtant, quand on le connaissait bien. Dans le calme de ces plaines étouffantes, un poids sembla quitter les épaules de la vérité qui se laissa simplement aller à suivre le pas tranquille de Pandore qui parvenait sans peine à suivre le rythme de Ruine. Elle laissait toujours échapper un nuage de fumée blanche par les nasaux de temps à autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Mer 6 Avr - 4:02

Pour le moment, Anhur ne voulait pas trop penser à ce qui c'était passé un peu plus tôt, cette violence, bien qu'il était habituer à force à ce genre de chose, ce n'était jamais ce qu'il voulait faire, pourquoi avait il une personnalité comme cela alors qu'il représentait la Guerre, c'était à ce demander si les dieux, si ils existent, c'était moqué un peu d'eux quand ils avaient créer sa personnalité, toujours était il qu'il était coincé avec cela, il n'avait pas du tout envie d'apprendre à aimer ce genre de chose, c'était stupide, et il ne pouvait pas s'en empêcher, c'était son rôle, en clair, il était vraiment coincé.

Toujours était il que Maat semblait être contente des sculpture de ce dernier, elle ne le montrait pas trop sur son visage, mais il pouvait le comprendre un peu, elle était toujours plaisante comme compagnie, il n'avait jamais de mal à parler avec elle, après tout, elle semblait aimer faire des peluches et lui passait beaucoup de temps à faire beaucoup de chose avec du bois, par ailleurs, cela lui donna une petite idée, il se gratta un moment la tête, avec leur deux petit talents, cela pouvait peut être pouvoir ce faire, il se gratta un moment la tête avant de lui proposer quelque chose, vu qu'elle semblait les trouver magnifique.


"J'en suis ravi, si tu le désire ensuite, on pourrait essayer de ce faire un pantin, je m'occupe des articulation et toi de son apparence."

Oui, encore quelque chose à faire tout les deux, après tout, il appréciait sa compagnie, avec toujours plus de temps, elle semblait chercher quelque chose, lui ne voyait pas trop pour le moment, en pleine réflexion, par la suite, elle proposa quelque chose et il la regarda un moment, remarquant qu'elle semblait un peu tendue quand à cette question, il fallait dire que c'était un sujet assez sensible pour lui, celui de son aura, il fit alors ralentir un peu l'allure, histoire qu'ils aient moins de problème pour parler avec de peser le pour et le contre, mais il n'y avait pas vraiment à trancher la dessus, autant lui dire cela tel quel.

"C'est une idée intéressante, mais pourquoi ne l'a tu jamais fait pour toi?"

Oui, après tout, peut être que elle aussi voulait un peu de tranquillité pour allé faire quelque petite chose sans qu'on ne la dérange, pour lui, c'était aussi le fait qu'elle n'en profitait pas, ou alors elle n'était pas autant déranger par lui par rapport à son pouvoir, les chevaux trottinait maintenant doucement alors qu'il se demandait ce qu'il pourrait bien faire de plus, ou plutôt dire de plus, quand il était avec Maat, il y avait toujours quelque chose de dérangeant, c'était peut être le fait qu'elle pensait qu'il avait peut être quelque chose de négatif à son propos, mais ce n'était pas le cas, au contraire, elle était bien la personne qu'il pouvait se confier sans soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Mer 6 Avr - 13:46

Un moment pour évacué sa frénésie du combat, c'était ce dont Anhur avait besoin et ce que Maat lui fournissait avec cette chevauchée. Il avait parlé de lui offrir une sculpture et il avait accepté avec joie, elle aimait sa façon de sculpter après tout, Guerre avait un certain talent à ce niveau là et elle n'avait pas hésiter à le lui faire savoir. Ils avaient alors continué à avancé et il lui avait fait part d'une idée assez intéressante : faire un pantin ensemble : lui et son talent de sculpteur pour l'armature et elle et ses peluches pour la forme… C'était une bonne idée après tout, ce pourrait être assez amusant… et dieux savait qu'elle ne trouvait pas grand-chose amusant depuis des années maintenant. Maat lui avait alors répondu, simplement :

« Pourquoi pas, ce pourrait être amusant, on peut toujours essayer et voir ce que ça donnera, bonne idée... »

Bien sur, cela leur demanderait de travailler ensemble, mais ça allait très bien à Vérité. Il était le seul à ne jamais venir à elle pour se plaindre, pas même de son aura, sauf bien sur quand c'était elle qui entamait le sujet. Enfin, normalement, puisque cette fois, ce fut elle qui, passé quelques minutes, parla de l'aura de la Guerre, elle lui proposa un rituel afin de la restreindre et qu'elle lui pose probablement moins de soucis. Il trouva l'idée intéressante, cependant, avant même d'accepter, il la questionna, lui demandant pourquoi elle ne faisait pas ça avec sa propre aura. La femme soupira doucement, puis, elle se passa une main dans la nuque, cherchant comment lui expliquer les choses. Elle lâcha alors les raines de Pandore qui continua simplement de suivre les pas et l'allure de Ruine, demeurant à ses cotés. Ensuite, Maat plaça ses mains comme pour former une sorte de balance, puis, elle pris la parole :

« Mon problème n'est pas le même que toi, il n'est pas issue de mon aura. La vérité n'est pas un mal en soit. En fait, mon problème viens plus des gens d'ici. Ils se fient à mon aura pour tout litige. Pour eux, je suis l'unique moyen de justice, peu importe le conflit… Tu n'as pas idée du nombre de requête que je peux recevoir… certaines sont vraiment farfelues, d'autres sont d'une telle frivolité. Si il n'y a pas ma vérité pour tranché... » Elle déséquilibra la balance de ses mains. « … j'ai bien peur que le maigre équilibre qu'on peu encore avoir ici volera en éclat. »

Avec un soupire, elle baissa la tête, les épaules un peu courbées comme pour supporter le poids que cela lui provoquait. Quelques unes de ses tresses glissèrent doucement sur ses épaules pour venir couvrir en partie sa poitrine. Elle laissa retomber ses mains sur le pommeau de sa scelle et soupira encore une fois. Maat avait alors repris encore une fois la parole son regard écarlate fixé sur les oreilles immobiles de Pandore et elle repris la parole d'une voix un peu lasse :

« En fait, je ne serais même pas surprise qu'un jour prochain, ce soit Eux qui viennent carrément demander mon aide pour trancher leurs constant conflits. »

Eux… Tout les cavaliers savaient qui étaient qualifié par ce Eux, les Septs, ses enfants trop gâté selon elle. Ils ne tentait jamais de passé outre le attribut… En tout cas, jusqu'à il y a peu de temps… C'était pour cela que depuis quelques mois maintenant elle gardait Luxure et Gourmandise à l'oeil, ils avaient changés, ils paraissaient plus… vivants ? Puis, sans crier gare, elle fit passé Pandore au galop, laissant Guerre derrière elle. Elle savait qu'il la suivrait, alors, elle ne s'inquiétait pas outre mesure. Maat galopa ainsi jusqu'à être à l'écart de toute civilisation, puis, elle fit s'arrêter Pandore, qui pila tellement violemment qu'elle se cabra et faillit envoyé Vérité au sol… en tout cas si elle avait été moins bonne cavalière. La femme se laissa alors glissée au sol, caressa doucement l'encolure de la jument éthérée, puis repoussa ses cheveux en arrière.

« Je t'ai dit que la vérité ne me dérangeait pas, pourtant, je peux t'assurer que ça fait un bien fou ce came. C'est parfois éreintant d'entendre tout le monde dire tout ce qu'ils pensent et ce calme me fait vraiment du bien… Je suppose que c'est pareil pour toi. »

Elle ferma les yeux, laissant le vent étouffant de cet endroit lui brûler le visage sans qu'elle ne s'en souci le moins du monde. La chaleur ne luis faisait pas peur après tout, elle y était habituée en ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Dim 10 Juil - 14:40

Anhur aimait vraiment s'occuper de sculpter le bois, c'était une vrai passion pour lui et cela qu'importe le moment. Cela lui permettait d'oublier les combats, de ne pas penser à ce qu'il était obligé de faire tout en trouvant de l'inspiration pour diverse chose. Et voila qu'il avait trouver un projet avec la personne qui était, il ne fallait pas mentir, la plus proche de lui de ce monde, Maat. Des idées semblaient déjà venir dans son esprit alors qu'ils continuaient toujours leur courses loin de tout et bien qu'elle ne lui avait pas vraiment donner de suggestions sur ce qu'elle allait faire à la fin, il pouvait bien laisser cours à son imagination.

Enfin, il aurait pu continuer comme cela assez longtemps, sauf que les paroles de Maat continuait d'affluer. Il pouvait comprendre ce qu'elle disait bien entendu, après tout, leur aura étaient quelque chose qui était bien trop influente dans les alentour. Toutefois, il trouvait cela assez dérangeant qu'on vienne toujours la déranger pour un rien, à croire qu'ils n'étaient que des êtres sans âme, incapable d'avoir une pensée pour eux même. Anhur se gratta donc la tête avec sa main ordinaire, cherchant quelque chose qui n'allait pas montrer sa légère irritation, mais bon, il ne pouvait pas tourner autour de pot très longtemps.

"Je comprend ton point de vue, Maat, toutefois, à force de toujours chercher quelqu'un d'autre pour régler leur problèmes, ils vont être un peu trop dépendant de ton jugement. Si tu veut mon avis, ils auraient besoin de faire certaines chose seul, même si cela pourrait finir mal, cela leur donnera un peu plus de savoir vivre et un peu de repos pour toi."

C'était son avis la dessus, après tout, elle pouvait éviter certain problème, pas comme lui avait son aura et aussi l'effet qu'il avait sur sa propre personne. Quand à l'avis sur les Sept, Anhur n'avait fait que soupirer, ne préférant pas vraiment y penser, ils étaient toujours un nid à problèmes ceux la alors bon. Ce fut alors après un arrêt un peu brutal, ou Anhur fit un petit saut en avant pour éviter de tomber, qu'il s'étira un peu en regardant sa partenaire.

"Oui, mais justement, c'est pour cela que tu devrait faire la même chose, un petit talisman, ou alors prendre un peu de vacance. Par contre, je ne sais pas si ce genre de chose est possible."

Il trouva alors une série de rocher ou il invita sa partenaire à s'installer pour discuter un peu. Bien entendu, qu'allait il pouvoir dire de plus, il n'était pas vraiment une personne avec qui ont parlait autant, juste se battre contre. Il sortit alors un petit morceau de bois et le sculpta doucement en lui parlant, un fin sourire sur le visage.

"Dit moi, Maat, tu pense qu'on pourrait trouver quelque petite chose plus intéressante à emmener à la maison? Je veux dire, je sais que certain des sept font passer diverse chose par ce portail, je dois avouer aussi que sa m'intéresse, pas toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Lun 11 Juil - 0:29

Maat aimait bien l'idée de faire quelque chose avec son confrère, quelque chose qui, pour le coup, ne risquait pas d'attirer la destruction dans leur sillage. En fait, elle aimait même l'idée de faire quelque chose avec lui tout court. Soit, la discussion avait continué et Anhur lui avait dit que si elle continuait ainsi, les gens chercheraient toujours plus, il disait qu'ils deviendraient dépendant d'elle et elle baissa un peu la tête, quelques une de ses tresses passant au dessus de ses épaules. Il continua en lui donnant des conseils. Il lui disait qu'ils avaient besoin de faire certaines choses seuls, même si cela devait tourné mal. Il parlait de leur donner à eux du savoir vivre et à elle du repos. Elle sourit légèrement, c'était le seul qui s'inquiétait ainsi qu'elle ai ou non besoin de repos.

« Merci Anhur, mais tu n'as pas à t'inquiéter pour moi, je t'assure.Mais… ton inquiétude me touche beaucoup… »

Plus loin, ils s'étaient arrêter, la Guerre descendit de sa monture d'un bond pendant que Vérité se contentait de tenir en selle alors que Pandore se cabrait. Puis, elle descendit tranquillement à terre. Il lui parlait de faire un talisman pour elle et elle sourit tristement. Cela n'empêcherait pas les gens de venir la voir. Il lui parla de vacance et elle se doutait de ce vers quoi son esprit se tournait. Il l'invita à la suivre et elle ne broncha pas le moins du monde. Se glissant simplement au niveau des rochers et Anhur se remis à sculpter, elle le regarda alors faire un peu amusé. Lui aussi, il souriait, elle aimait bien le voir sourire, c'était assez rare. Il lui demanda alors si il pourrait y avoir quelques petites choses plus intéressantes à emmener à la maison et elle retint son souffle un moment. Il était donc temps d'en parler très bien.

« Ça m'intéresse, j'y suis déjà aller plusieurs fois d'ailleurs. » Elle leva les yeux vers lui. « Ne me juge pas Anhur, quand le portail a été posé, je me suis proposer de vous aidez pour le rituel si vous veniez à moi. Aucun de vous ne l'a jamais fais… En plus… Mon aura fait moins de dégât que la votre et elle est aussi plus simple à restreindre. »

Elle lissa légèrement le bas de sa robe, le visage toujours doux et calme, elle n'avait rien à se reprocher. La jeune femme soupira doucement et le regarda sculpter encore quelques instants avant de soupirer légèrement, puis, elle repoussa ses tresses dans son dos, puis sourit à son confrère avec une certaine douceur avant de reprendre la parole :

« Si tu veux tant que ça voir ce qu'il y a de l'autre coté dit le moi et je t'emmène la prochaine fois que j'y vais. Ça me ferait plaisir. »

Et elle lui sourit, toujours avec cette douceur et ce calme qui faisait souvent douter qu'elle fut vraiment l'un d'eux, l'un des cavaliers de l'apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Jeu 15 Sep - 1:02

Anhur était vraiment un peu inquiet pour elle, après tout, elle était quand même la personne qui agissait le plus gentiment à son encontre et cela qu'importe le moment. Il ne disait pas que les deux autres ne lui parlaient pas, juste qu'ils étaient un peu moins actif qu'était Maat, elle qui semblait bouger assez souvent et un peu trop pour les autres. C'était pour cette raison qu'il avait parler de cela et quand bien même qu'elle semblait lui dire qu'il n'avait pas à s'inquiéter pour sa personne, il allait continuer de le faire. Après, qu'elle lui dise que cela la touchait l'avait fait quand même sourire, il était content de lui montrer qu'il serait prêt à l'aider si jamais elle lui demandait un coup de main, qu'importe le moment.

Alors qu'il continuait à sculpter, Anhur écoutait encore et toujours les paroles de sa partenaire, comprenant qu'il avait quand même manquer certaine chose pendant qu'il avait du sûrement ce battre à cause de son aura. Bien qu'il était vrai que la sienne était plus simple à restreindre et qu'elle ne provoquait pas vraiment de dégâts, cela ne voulait pas dire qu'elle était totalement inoffensive, enfin, elle devait certainement le savoir. En tout cas, Anhur devait lui expliquer certaine chose, il avait l'impression qu'elle pensait qu'il n'avait jamais voulu y allé, toutefois, cela était bien plus dérangeant.

"Je n'ai jamais dit que je ne voulais pas y allé, toutefois ... tu sais très bien ce que je suis ... en plus de mon pouvoir, je suis assez malchanceux, toujours à être prit dans un combat quand je devrais faire quelque chose de différent ..."

Il regarda un peu de travers, ne voulant pas savoir ce qu'elle allait penser de ce genre de chose. Toujours était il qu'elle semblait déjà lui dire qu'elle pourrait l'aider pour allé de l'autre côté la prochaine fois qu'elle fera une visite et il pouvait l'avouer, il avait peut être un peu hâte d'être une personne un peu plus normal la bas, de ne pas se battre. Maintenant, le rituel allait certainement être compliqué et long, toutefois, cela pouvait bien en valoir la peine. Terminant ce qu'il avait sculpter, il tendit une figurine ressemblant à Maat et souriante avant qu'il ne ressorte autre chose pour recommencer.

"Jusqu’à quel point tu pourra être capable de réduire mon pouvoir?"

Il n'y avait que cela qui semblait le déranger le plus, après tout, il avait toujours vécu avec. Bien entendu, le roi d'Eternia avait certainement expliquer quelque chose à cette dernière pour qu'elle puisse s'occuper de cela plus efficacement, ce n'était pas qu'il n'avait pas confiance, juste qu'il n'avait pas beaucoup d'information. Avait il vraiment autre chose à dire par rapport à cela, pas vraiment, alors à la place, pourquoi ne pas faire quelque chose de plus ordinaire.

"Dit moi Maat, y a il quelque chose qui te fait envie en ce moment?, n'importe quoi."

Il était assez curieux et comme elle était la seule personne qui passait du temps avec lui autrement que pour ce battre ou alors quand ils se rencontrait dans leur espace vital, il souhaitait toujours en apprendre plus. Il n'était pas poussif, ne voulant pas qu'elle se braque, bien qu'il ne l'avait pas encore vu montrer ce genre de chose, il secoua alors doucement la tête, autant ne pas penser à cela et de voir ce qu'elle voudra bien lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Lun 19 Sep - 22:50

Maat n'était pas quelqu'un de méchant, elle était même trop gentille et c'était sa nature même qui faisait qu'elle avait sa lace ici. Quoi qu'on en dise, elle était l'un des chevalier de l'apocalypse, quoi qu'on en dise, la Vérité aussi semait la discorde parmi parmi les foules. Mais la vérité, c'était bien plus facile à retenir que, par exemple, la guerre… L'instinct combatif était beaucoup plus compliqué à réprimer. La jeune femme soupira doucement et serra la peluche qu'elle avait avec elle contre son ventre. Bien sur, Maat était la charnière entre les quatre autre cavalier, c'était son calme qui faisait au mieux pour calme tout ça. Elle ne se plaignait pas de sa position, même si ce n'était pas facile tout les jours, les gens avaient besoin de sa vérité alors qu'elle le veuille ou non, elle était importante…

Quoi qu'il en soit, ils parlèrent du portail et elle lui dit alors être déjà aller plusieurs fois à Eternia… Mais aucun de ses frères n'étaient venus la trouver pour ça, alors elle devait être la seule. Anhur lui avait cependant dit qu'il n'avait jamais prétendu ne pas vouloir y aller, mais qu'au delà de son pouvoir, il se savait plutôt malchanceux et il craignait donc de se retrouver pris dans un combat par mégarde… Elle avait simplement sourit, puis elle avait laissé son regard glisser vers le ciel de ce monde :


« Je sais que tu n'est pas vraiment responsable de tout ça… C'est vrai que les choses seraient probablement plus simple si nous y allions tout les deux ensembles. Je pourrais au moins évité que les situation s'enveniment… »

Comme elle le faisait tout le temps après tout… Il lui parlait de vacance, mais elle ne pensait pas vraiment être capable d'en prendre… C'était peut-être un peu trop compliqué pour elle. Déjà, elle réfléchissait à ce qu'il lui faudrait pour l'aura et le pouvoir d'Anhur. Il lui avait alors tendit sa statuette et elle l'avait regardé un moment, souriant quand elle vit qu'il s'agissait d'une figurine la représentant. Elle la rangea précautionneusement, puis, elle se redressa légèrement pour venir coller un baiser sur la joue du Cavalier.

« Merci Anhur, c'est vraiment très joli. »

Maat eut à peine le temps de se rasseoir qu'il lui demanda jusqu'à quel point elle serait capable de réduire son pouvoir. Elle l'avait alors regardé un moment, puis, elle s'était passé une main derrière la nuque sans trop savoir quoi faire. C'était une question compliqué, parce qu'il y avait tellement de variables à ce niveau-là. La jeune femme soupira doucement et serra à nouveau la peluche contre elle. La jeune femme finit par reprendre la parole, même si elle semblait chercher ses mots en même temps qu'elle lui parlait.

« Je ne sais pas vraiment Anhur. Je pense que je pourrais faire en sorte de l'englober totalement, de sorte que cela ne s'active que quand tu le décidera… Mais si tu te laisse emporter… cela pourrait répandre une certaine irritation, voir même de la colère infondée... »

Maat se mordit un peu la lèvre, elle ne pouvait pas être sûre de ce qu'elle avançait et comme elle ne voulait pas lui mentir… qu'elle ne pouvait pas lui mentir. Il avait ensuite changé de sujet. L'homme lui demanda alors si il y avait quelque chose qui lui faisait envie et elle haussa légèrement un sourcil alors qu'il enchaîna en disant que ce pouvait être n'importe quoi et elle soupira doucement et elle soupira encore fois. Qu'avait-elle envie de faire ? Elle ne savait pas vraiment à vrai dire. Elle haussa alors simplement les épaules.

« Je ne sais pas trop Anhur… J'aime bien le temps que je passe avec toi… Et pas seulement parce que je suis un peu au calme, loin des responsabilités, mais aussi parce que j'aime bien être à tes cotés. »

Elle rougie légèrement, mais elle ne pouvait pas mentir, c'était tout simplement quelque chose d'impossible pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Sam 20 Mai - 15:10

Anhur n'appréciait clairement pas sa malchance, après tout, cette dernière ne lui avait apporter que des combat au cours de sa vie. Bien entendu, il avait déjà essayer de contrer cela d'une manière ou d'une autre, sa première solution ayant été de rester dans ces appartements pour n'y sortir qu'en cas d'emploi. Mais non, cela n'était pas trop possible, il fallait bien qu'il travail un peu, qu'il aille chercher certaine chose, ou alors simplement qu'il parle avec les autre Cavaliers.

C'était pour cette raison que Maat cherchait souvent à être avec lui, pour éviter ce genre de problème et bien qu'il savait qu'il pourrait être un peu plus en paix, le fait d'autant la déranger n'était pas des plus plaisant. Oh bien entendu, il appréciait beaucoup sa compagnie, même un peu plus que cela, néanmoins, on pouvait avoir l'impression qu'il se servait d'elle et il n'aimait pas qu'on pense d'elle comme une femme facile. En tout cas, Anhur savait qu'elle ne lui mentirait jamais, alors il pouvait toujours lui demander certaine mise au point quand à certaine chose et il aura toujours la réponse la plus exacte possible.

"Je comprend Maat et dans ce cas, il faudra certainement rester tout les deux beaucoup plus souvent, cela te semble il dérangeant?"

Oui, Anhur était assez à l'affut de ce genre de chose, il ne voulait pas qu'elle se sente trop oppresser à rester en sa compagnie,  bien qu'il l'aimait bien. Toujours était il qu'il avait remarquer le sourire sur les lèvres de Maat avec la sculpture qu'il venait de faire, cela était toujours quelque chose de plaisant à voir. Par contre, pour ce qui avait été du baiser sur la joue, il fallait avouer qu'il ne pu s’empêcher de rougir légèrement, il aurait pu s'attendre à cela, mais son esprit avait surement été concentrer sur autre chose.

Maintenant, pour ce qui avait été de son autre question, sur la réduction de ces pouvoirs, Maat n'avait pas vraiment de réponse assez précise. Peut être que cela était du au manque d'exercice en la matière, après tout, il n'avait jamais eut l'occasion d'avoir à faire cela, alors il n'était pas possible de savoir si cela pourrait durer ou alors même me degré exact de blocage. En tout cas, elle pouvait au moins certifier qu'il était possible de le bloquer complètement, bien qu'encore une fois, il ne fallait pas qu'il se laisse allé à certaine émotion. Maintenant il ne savait pas lesquels, mais comme il était normalement d'une nature assez calme sans combat autour, il pensait ne pas avoir de soucis la dessus.

"Encore une raison pour avoir une personne comme toi à mes côtés dans ce genre de moment, pour expliquer la vérité et ne pas avoir plus de victime."

Mais elle marquait un point sur son manque de contrôle en soit, cela était des plus dérangeant, surtout qu'il n'aimait pas trop le combat. Maintenant, Anhur lui avait demander si elle voulait faire quelque chose qui lui ferait plaisir et elle répondit qu'elle aimait bien passer du temps avec lui. Cela le fit quand même légèrement rosir alors qu'il posa sa grosse main sur sa tête, se grattant légèrement le haut alors qu'il cherchait quelque chose à lui répondre, n'étant pas habituer à ce genre de commentaire.

"Et bien..., moi aussi j'aime bien être avec toi Maat, la plupart des autres ne sont la pour du combat ou alors pour le travail, donc n'hésite pas à vouloir passer plus de temps avec moi, je ne te dirais jamais non."

Il garda donc un petit sourire, décidant de ce lever pour s'approcher un moment de Maat pour lui prendre la main. Ils avaient après tout passer un peu trop de temps loin de tout et si cela continuait, ils allaient peut être donner une mauvaise impression au cavaliers. Après avoir aider Maat à se relever de la ou elle était assise, Anhur proposa à cette dernière de terminer ces préparations, peut être que des vacance lui fera aussi du bien si cela se faisait en sa compagnie. Enfin, cela n'allait peut être pas être des vacances à proprement parler, mais elle pourra peut être être plus détendu.

Il fallu quand même pas mal de préparation de la part d'Anhur pour ce qui allait être le départ pour Eternia, après tout, il n'y était jamais allé et pouvait être un peu anxieux. Fort heureusement, Maat était la pour l'aider à mieux se sentir et à le conseiller sur diverse chose, comme quoi porter ou autre. Pour le reste, tout était une question d'attente, il ne pressait pas du tout Vérité d'ailleurs, tout allait être fait à un rythme régulier et ils pourront partir quand ils le voudront.

Quand le jour J arriva, Anhur portait une tenue que lui avait conseiller Maat et regardant un moment ces gants. Vraiment, il ne savait pas quoi dire de plus, l'autre côté allait certainement être assez intéressant certes, mais ils allaient certainement devoir remplir certaine conditions. De ce fait, Anhur allait devoir écouter encore une fois les avis de la Vérité, enfin, il voulait aussi un peu qu'elle se détende en sa compagnie, alors il n'y aura pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Sam 20 Mai - 19:21

Maat regardait simplement la ciel au dessus d'eux, déjà elle réfléchissait à ce qu'elle devrait faire. Les prochains jours allaient être chargés pour elle, mais ça devrait aller. En attendant, Anhur avait alors dit qu'il faudrait certainement qu'ils restent tout deux beaucoup plus souvent et il lui demanda si cela lui semblait dérangeant. La Cavalière sourit simplement en le regardant, puis, elle lui répondit simplement :

"Non, en aucune façon. Je serais heureuse de ce temps passé en ta compagnie."

Elle ne mentait pas, elle ne pouvait pas... Et puis, de toute façon, ça ne servait strictement à rien de mentir. Elle avait posé un baiser sur la joue de la Guerre pour le remercier de sa sculpture et elle s'étonna un peu de le voir rougir, elle ne comprenait pas vraiment... Mais, elle ne cherchait pas non plus vraiment à comprendre tout ça. Ils avaient ensuite évoqué la façon dont elle pourrait l'aider à... brider les pouvoir du Cavalier. Ce ne serait pas simple et cela demandait un peu d'expérience afin de pouvoir agir de la meilleure façon de possible quand à tout ça.

Il trouvait que si cela avait des failles, il faudrait bien qu'elle soit près de lui pour expliquer la vérité et que cela ne tourne pas plus mal. Elle se contenta d'un demi sourire et n'insista pas plus longuement. Elle resterait et elle seconderait l'autre cavalier autant qu'elle le pourrait, il fallait juste qu'il essai de travailler sur ses pulsions de son coté également. Ensuite, Anhur avait voulu lui faire plaisir et elle s'était contenté de lui dire qu'elle aimait bien passé du temps avec lui. Il se gratta le haut de la tête et elle sourit légèrement. Cependant, quand il lui dit qu'il aimait passé du temps avec elle lui aussi, il lui proposa même de passer plus de temps avec lui et un sourire doux étira ses lèvres.


"Ce sera avec plaisir Anhur."

Enfin, il était maintenant temps de rentrer. Le Cavalier de la Guerre aida la Vérité à se relever et ils rentrèrent en ville. Maat passa les jours suivant à récupérer des ingrédients et à enseigner à Anhur quelques petites choses sur Eternia, pour que tout se passe le mieux possible. Elle prépara quelques enchantements et demanda à son "frère" de la rejoindre dans ses appartements le jour du départ. Une sorte de baluchon était prêt dans un coin de l'appartement. La Vérité lança d'or et déjà ses enchantements sur la Guerre qui pu sentir quelques instants comme un léger picotement. Elle rassembla le surplus de préparation dans une sorte de bourse qu'elle accrocha à sa taille. Elle portait une robe à peine différente de ce qu'elle portait maintenant. La Vérité avait alors jeté une cape bordée de fourrure sur ses épaules et s'empara du baluchon. Il n'y avait plus qu'à rejoindre le portail. Elle s'était alors assuré que tout allait bien pour Anhur, puis, elle l'avait pris la main et l'avait entraîner avec elle.

Passé le portail fut un peu compliqué, mais, même les gardes de Colère n'étaient jamais très à l'aise avec les Cavaliers... après tout, personne ne savait vraiment d'où ils venaient... même pour eux, ça devenait vague. Elle resserra légèrement la main sur celle de son ami et lui sourit simplement pour le rassurer... Ensuite, elle l'entraîna à travers le portail. Les regards se tournèrent vers le portail un bref instant alors qu'ils le franchirent. La jeune femme sourit doucement et elle s'était tourné vers Anhur pour s'assurer que tout se passait bien de son coté, après tout, c'était la première fois qu'il venait ici... Elle lui laissa le temps de voir un peu tout ce qui se passait autour d'eux. Eternia était un monde bien différent de leur monde... mais elle le connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Lun 14 Aoû - 19:01

Cette journée c'était plutôt bien passé pour Anhur, pas de combat à faire, juste de la discussion avec Maat. Il aurait tellement voulu que ce genre de chose continue encore et toujours, toutefois, il était la Guerre, tout le monde voulait de lui qu'il ne fasse que ce battre. Il chassa ce genre de pensée, d'ici quelque jours, il allait pouvoir se détendre un peu en compagnie de la Vérité. Cette dernière arrivait assez facilement à alléger son fardeau avec ces sourires, il ne savait pas vraiment comment elle pouvait faire cela, mais du moment qu'ils continuaient de se côtoyer aussi régulièrement.

Le prochains jours furent assez ... particulier, enfin, il avait simplement plus de chose à faire que la normal. Entre essayer de contrôler un peu plus ces pulsion de combat et l'apprentissage des choses en Eternia, Anhur avait un peu plus de travail, toutefois, cela ne semblait pas du tout le déranger. Maat était un très bon professeur après tout, il retenait assez facilement les choses, pour le reste, il fallait simplement attendre le jour J.

Quand ce dernier arriva, Maat invita Guerre dans ses appartements afin de lui lancer les enchantements. Cela lui fit un picotement assez étrange, mais il ne semblait pas du tout déranger, l'important était qu'ils pourraient voyager maintenant. Pour le reste, ce dernier n'avait pas vraiment changer de style vestimentaire, ayant toujours cette capuche qui couvrait son visage assez lourdement, à ce demander si quelqu'un d'autre que Maat avait déjà vu son visage... Quoi qu'il en soit, vu qu'il n'avait pas vraiment besoin d'armement pour l'endroit ou ils se dirigeait, Anhur avait simplement équiper une main normal pour sa prothèse, ayant quand même une petite envie de voir si il ne pourrait pas en trouver une un peu plus pratique la bas.

Passer le portail fut assez particulier, il fallait dire qu'encore une fois, Colère avait laisser ses sbires faire un peu n'importe quoi, alors Guerre du leur expliquer d'une manière un peu plus musclé ce qu'ils ne devaient pas faire. Pour le reste, ils purent changer de monde sans risque, Anhur fut quand même un peu nerveux, toutefois, sentir la main de Maat dans la sienne semblait clairement l'aider, il ne fut donc pas trop choquer par le passage.

Anhur avait été préparer par Maat quand à Eternia, néanmoins, ce dernier semblait assez ... impressionner par la taille de la cité. Autre chose pouvait quand même noté sur l'endroit, cela était l'impression de ... sérénité, il n'y avait pas autant de combat qu'en Rekume et cela l'aidait à ce détendre. Enfin, ils n'étaient pas la pour faire la comparaison n'est ce pas, il se tourna d'ailleurs vers Maat avec un petit sourire avant de lui dire un petit quelque chose.


"Je trouve cette endroit si ... reposant..."

Il n'avait pas d'autre mot en tête, se contentant de garder son sourire pendant qu'ils avancèrent dans ce nouveau monde. La première étape fut bien entendu de prendre un bracelet d’authentification, ce que Maat aida à régler correctement, il n'avait pas envie de faire une erreur. Maintenant, ils étaient la pour se détendre, il garda donc encore un peu la main de cette dernière dans la sienne avant de l'emmener voir ce qu'il pouvait y avoir d'intéressant dans ce monde.

Une chose était certaine, Anhur se sentait mieux qu'en Rekume, il n'y avait pas cette tension permanente dans l'air, également, la différence de violence était assez flagrante, rendant son petit entrainement assez efficace pour éviter de se laisser allé à son pouvoir. Autrement, le duo allaient simplement visiter les étalages ainsi que de faire bien entendu découvrir à Guerre ce monde. Il eut une réaction assez ... enfantine quand il trouva un stand de sculpture sur bois, achetant bien évidemment un bois assez doux au toucher, certainement pour faire quelque chose pour Maat. En parlant d'elle, peut être avait elle un endroit à montrer pour Anhur, ce dernier remarquant enfin par ailleurs qu'il avait garder la main de cette dernière et la relâcha un peu vivement en se grattant la joue.


"Désolé..., cet endroit est vraiment paisible, cela me fait du bien. Mais je divague un peu, tu as peut être un endroit qui t'avais plu non?"

Peut être c'était il un peu trop emporter, mais il n'avait que trop peu l'occasion de ce laisser vraiment allé, la ou personne ne pourrait le juger. Il ne restait donc plus qu'a voir si Maat avait un petit programme en tête pour cette journée, ou alors ces journées, dans le cas contraire, ils n'auraient qu'a continuer de marcher dans les rues de cette cité si massive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Lun 14 Aoû - 22:20

Maat avait donc tout fait pour préparer son "frère" au voyage. Ils avaient ensuite passé le portail et elle lui avait laisser le temps de s'habituer à ce qu'il découvrait de ce monde, laissant un petit sourire se poser sur ses lèvres. Il se tourna alors vers elle un sourire aux lèvres et lui annonça qu'il trouvait l'endroit reposant. la femme sourit simplement, un peu amusée que la simple venue en ce monde lui fasse déjà tant d'effet. Ensuite, la Vérité avait simplement haussé les épaules.

"La guerre qui à ravager ce monde à rendu les autochtones plus... calmes et les combats ne sont pour ainsi dire que des tournois... Enfin, la plupart du temps en tout cas. Profite en Anhur et respire un peu."

Elle lui sourit avec une certaine tendresse dans le regard, puis, elle l'entraîna afin d'enregistrer l'identité de son frère et de signaleur leur présence à tout les deux, pour se faire, elle avait simplement ôté un des quatre pics à cheveux de son chignon. Personne n'avait jamais remarquer qu'elle en avait changé un suite à sa première visite en Eternia. Le plus sereinement du monde, elle avait repris, comme si de rien était. Ils étaient ensuite allé voir quelques stands pour qu'elle fasse un peu découvrir ce monde à la Guerre. Ils passèrent devant un stand de sculpture et la Guerre fut comme un enfant, les yeux brillant et s'émerveillant de ce qu'il pouvait voir sur le stand et elle sourit doucement de le voir ainsi. Ça le changeait et ce n'était pas forcément une mauvaise chose. Pendant qu'il avait l'esprit d'ailleurs, elle décida d'acheter un couteau de sculpture et une lime à bois pour lui. Cependant, elle rangea cela pour plus tard, pour le moment, elle avait encore plein de chose à découvrir. Anhur se tourna ensuite vers elle après un achat et elle avait alors rangé le matériel dans une poche intérieure de sa cape. Ce dernier s'excusa alors, disant à nouveau que cet endroit était vraiment paisible et que cela lui faisait du bien. Il lui demanda alors si il y avait un endroit qui lui avait plu et qu'elle voudrait lui montrer.

"Tu veux dire en dehors des magasins de poupées et autres jouets ?" Elle eut un petit rire et haussa légèrement les épaules. "Il y en a quelques unes, mais ce n'est pas non plus les plus importante... Je me demande si... Suis moi."

Sans aucune gêne, elle repris cette main qu'il venait à peine de relâcher et elle s'élança dans la foule, emmenant maintenant l'homme derrière elle, jusqu'à la devanture d'un forgeron où trônait toutes sortes de lames. On pouvait voir une lame runique, une lame "creuse" où coulait une sorte d'étrange liquide. Il y en avait d'étranges couleurs, d'autre qui avait des coupes assez anarchiques, comme faites avec du cristal. Il y en avait aussi qui semblait munies de certains appareillages, mais ça restait des lames. Ce n'était pas vraiment son dada à elle, mais elle pensait que ça pourrait l'intéresser. Maat sourit alors doucement en laissant son "frère" regarder ce qu'il y avait dans la vitrine... et peut-être même entrer dans la boutique si il avait des questions su l'une ou l'autre de ses lames. La jeune femme relâcha alors la main de l'homme, serrant simplement la peluche tout contre elle.

La jeune femme souriait doucement. Ils avaient tout leur temps devant eux, surtout que les Sept ne pouvaient pas vraiment s'opposer à eux... Les Cavaliers pas vraiment non plus d'ailleurs. Maat cala son baluchon comme elle le pouvait, regardant ce que faisait Anhur, un air doux sur le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anhur
Cavalier de l'Apocalypse
Guerre
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 30/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Sam 30 Sep - 3:49

Un monde ou les combats ne semblait pas du tout être la priorité des gens, cela semblait vraiment comme un paradis pour lui, qui n'aimait pas vraiment ce battre. Il allait certainement faire ce que lui proposait sa partenaire, respirer longuement et profiter de la liberté qu'il lui était ainsi offerte par ce qui pouvait être considérer comme sa sœur. L'enregistrement fut assez simple à faire, bien qu'il dut avoir un petit quelque chose d'unique pour lui, comme un bracelet à son bras droit, après tout, le gauche n'était qu'une prothèse. Il eut d'ailleurs un petit hochement de tête en se grattant un moment le menton en voyant Maat fait, cela était donc pour cela qu'il était si différent, il avait légèrement remarqué la différence, mais jamais vraiment fait grandement attention à ce détail.

Le début de la visite avait donc commencer et Anhur avait déjà commencer son émerveillement avec du bois. Il avait vraiment hâte de pouvoir le sculpter à vrai dire, cela pouvait peut être donner quelque chose de beaucoup plus intéressant, bien qu'il aurait peut être besoin d'outil un peu plus efficace. Il en achètera certainement un peu plus tard, pour le moment, il c'était tourner vers Maat pour savoir si cette dernière avait quelque endroit intéressant à lui montrer, quelque chose qu'elle appréciait aussi par ailleurs. Dans un premier temps, elle parla de magasin de poupées ainsi que de jouets, ce qui pouvait l'intéressé, après tout, certaine idée pourrait lui venir. Néanmoins, après son sourire un peu amusé, il remarqua qu'elle avait quelque chose en tête et la laissa lui prendre la main droite avant de la suivre doucement.

Le résultat fut assez ... intéressant, à savoir une marchand d'épée en tout genre. Même si ce dernier n'aimait pas vraiment la guerre, cela ne voulait pas dire qu'il n'appréciait pas les armes, et particulièrement les épées. Maat savait parfaitement cela, d’où l'avoir emmener ici, ce qui lui fit assez plaisir. Il posa alors un baiser sur la joue de la jeune femme, chose qu'il ne faisait jamais auparavant, mais comme ici personne n'allait vraiment les juger, il se permit un petit quelque chose. Il passa alors pas mal de temps à discuter avec le marchand, voulant apprendre le plus de chose possible sur ce qui se trouvait dans le magasin, et bien qu'il n'allait pas vraiment acheter, il se sentait vraiment de bonne humeur. Ce fut donc avec un assez beau sourire qu'il revint vers la personne qui était comme sa sœur, réfléchissant quand même à quelque chose, avant de finalement lui prendre à son tour la main, une idée en tête.


"Merci beaucoup Maat, mais je pense que toi aussi, tu as le droit de t'amuser un peu, cela me fera plaisir."

Ce fut pour cette raison qu'il emmena cette dernière vers le magasin de poupée le plus proche, certainement pour plusieurs raison. La principal était bien entendu pour voir ce qui pouvait être si différent dans ce monde, peut être voir d'autre race en forme de peluche, cela pouvait être amusant. De l'autre, il voulait se renseigner sur d'autre manière de fabriquer ce genre de chose, voulant en créer une assez unique pour la personne qu'il apprécie le plus au monde, bien que cela était plus que de l'appréciation depuis un moment. Il avait donc laisser Maat regarder dans les rayons pendant qu'il discutait un peu avec une des personne qui avait fabriquer les poupées. Passer un temps, ce dernier revint vers elle avec quelque chose poupées en bois, représentant diverse personne ou alors animal.

"A ton avis, quel genre de design serait le plus intéressant pour toi?, j'aurais bien envie de te faire quelque chose d'encore plus merveilleux que tu pourra avoir partout...., après tout..., tu en fait tellement pour moi aujourd'hui."

Il avait les joues légèrement rouge, mais comme il portait toujours sa capuche, cela était assez difficile à voir correctement. Quoi qu'il en soit, il attendit une réponse de la part de Maat avant d'attendre pour voir ce qu'elle regardait le plus, essayant de continuer de s'inspirer pour la prochaine fois. Évidemment, si jamais il voyait une poupée qui lui plaisait vraiment, il allait faire son possible pour l'acheter, il voulait aussi lui faire un cadeau. Ce petit écart allait donc leur prendre un peu de temps, surtout qu'une fois ce genre d'emplette terminer, Anhur allait regarder sa partenaire en penchant la tête sur le côté, attendant de voir les endroit qui lui intéressait et qu'elle avait peut être envie de lui montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maat la Vérité
Cavalier de l'Apocalypse
Vérité
Nephelim
Rekume
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 21/03/2016

MessageSujet: Re: Un peu de calme   Lun 2 Oct - 13:04

Matt jouait gros, elle ne savait pas vraiment dans quoi elle s'engageait en emmenant Anhur ici... Mais il était le seul de ses frères qu'elle pouvait amener ici sans craindre d'émeute... Parce qu'il n'aimait pas semer le chaos, ni même la destruction... Ainsi, ils étaient maintenant en Eternia et elle faisait visiter les lieux à l'autre Cavalier. En attendant, elle l'avait emmené jusqu'à un forgeron donc le travail des lames était particulièrement respecté. La Vérité elle-même s'était surprise à se perdre à regarder ses oeuvres... Au point où elle avait faillit lui passer commande, mais ce serait probablement trop compliquer à expliquer. Bref, elle sourit de voir Anhur aussi passionner devant tout ça, elle avait bien fait de l'amener ici... cependant, elle ne s'était pas attendu à ce qu'il se tourne vers elle pour lui poser un baiser sur la joue... Elle resta un moment totalement perdue quand à tout ça, regardant Anhur qui noyait le forgeron sous ses questions.

Il fallu quelque instant à Maat pour se reprendre, son sourire faisant plus doux alors que son regard était toujours posé sur le dos de son presque frère. En attendant, elle resta simplement à patienter qu'il ait terminé, puis, il revint vers elle et lui pris la main. Sans vraiment le réaliser, elle la pressa légèrement. pendant ce temps là, la Guerre lui dit qu'elle aussi avait le droit de s'amuser et que cela lui ferait plaisir. La jeune femme lui sourit simplement, puis hocha la tête et tout deux rejoignirent une boutique de poupée. Elle ne se fit pas prier, jetant un oeil à certains rayonnage, étudiant les points de colle et les coutures afin de pouvoir encore se renforcer et que ses créations soient encore meilleure. Anhur lui demanda alors son avis sur ce qui pourrait être le plus intéressant pour elle, lui parlant de lui faire quelque chose d'encore plus merveilleux et qu'elle ne pourrait pas avoir partout. Maat avait alors simplement sourit avant de lui répondre :


"Tu veux vraiment faire quelque chose d'unique pour me faire plaisir ? Alors... Pourquoi ne pas essayer de confectionner une copie de Pandore ou d'Artémis ? Je pense que ça pourrait être intéressant... mais ça pourrait aussi les rendre jalouses... Mais tu sais, plutôt que d'avoir quelque chose avec moi, c'est plutôt d'avoir quelque chose à offrir qui me plais."

Elle souriait simplement et se passa une main dans la nuque. C'était assez particulier pour elle et elle était un peu gênée qu'il estime qu'elle en ait fait tellement pour lui... Elle n'avait pas fait grand chose à dire vrai... Cependant, les pauses dans ce qu'il lui avait dit... Anhur semblait plus gêné que ce qu'elle n'avait pu voir jusqu'à maintenant. Maat souleva une seconde une poupée... La chevelure de cette dernière était blanche et le travaille sur sa coiffure vraiment très fin... La peinture de la poupée étaient également parfaite... La Vérité pourrait probablement apprendre beaucoup avec un tel objet en sa possession... Elle réfléchit ainsi une longue seconde et la reposa, s'accordant le temps d'un peu de shopping. Du tissus, du coton, de la laine et tout un tas d'autres matières premières pour ses créations. Les ressources d'Eternia étaient de bien meilleure qualité que celle de Rekume, alors, elle n'allait pas se priver. Oui, bon, elle n'allait pas non plus passer des heures à refaire ses ressources, il n'était pas là pour ça.

"Tu sais Anhur... Parfois je les envie. Ils ont une vie ridiculement courte, mais leur talent s'exprime à merveille... Quand à moi, je travaille sur ce genre de choses depuis des siècles et j'ai encore l'impression d'avoir tellement à apprendre..."

Elle soupira doucement et vérifia sans trop le paraître que les sceaux qu'elle avait fait tenaient encore le coup. Elle ne voulait pas qu'il y ait d'incident et voulait que son presque frère ait le meilleur séjour possible en Eternia. Après tout, ici et pour le moment, il n'avait pas vraiment à se soucier de ce qu'il était, juste à se faire plaisir... Elle prenait la responsabilité du reste de toute façon. Elle laissa échapper un petit soupire, puis, elle ferma les yeux. Il était vraiment le seul pour qui elle acceptait de prendre ce stress supplémentaire, parce qu'elle savait qu'il ne la décevrait pas... ou en tout cas qu'il ferait tout ce qui était en son possible pour ne pas le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un peu de calme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un peu de calme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Rekume :: Plaine du désespoir-
Sauter vers: