Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Centre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Le Centre   Mer 9 Mar - 14:04

Zei était assise dans sa chambre, appuyé contre le verre froid de la fenêtre. L'endroit n'avait que peu changer depuis qu'elle était tomber entre les griffes du centre. Dans un coin de la pièce, contre un mur, un lit simple à la couverture beige. Sans être un délice, il restait au moins assez confortable. Près de lui, une table de nuit où trônait un livre qui prenait la poussière ainsi qu'un verre et un soucoupe qui contenait sans nul doute quelques cachets. Au pied du lit, adossé au mur, il y avait une armoire et un peu plus loin un bureau… La pièce était coupée en deux par un paravent. L'autre moitié de la pièce se composait d'un espèce de salon avec télévision et d'un coin cuisine… Un petit nid douillet dans l'espoir que ce confort ne lui donne pas envie de fuir… Mais elle n'avait que trop conscience des caméra situées à droite, à gauche… Il n'y avait que dans la salle de bain qu'elle était tranquille… et encore, si elle n'y restait pas trop longtemps… Par delà le verre de la fenêtre, il y avait des barreaux, rappel cuisant si il en fallait qu'elle n'avait aucune liberté.

Deux coups à sa porte et elle tourna les yeux dans cette direction alors qu'elle s'ouvrait sur l'un des chercheurs. L'homme la toisa un moment, puis, lui demanda de le suivre. Avec un soupire, elle réajusta ses gants et se détacha de la fraîcheur de la fenêtre. Elle le suivit, restant toujours à quelques pas de lui. Ils passèrent devant les salles où elle devait travailler la plupart du temps. On la conduisit dans une autre salle où se trouvait un homme relié à toute sorte de tuyaux, elle frissonna assez violemment devant cette vision. Il y eut un moment de silence où Zei se demanda ce qu'on attendait d'elle ici, puis, la réponse tomba et elle serra la mâchoire.

« Touche le Zei. »
« N… Non... »
« Fais le... »


Reculant d'un pas, elle avait alors secoué la tête. Non, elle ne voulait faire de mal à personne. Le chercheur avait alors soupiré, puis l'avait prise par les épaules, s'assurant qu'aucune parcelle de sa peau n'entre en contact avec lui. Là, il l'avait secouer un peu vivement, puis, il lui avait expliquer plus en détail ce qu'on attendait d'elle.

« Écoute bien Zei, Tu es peut-être la seule qui peut empêcher ce qu'il est de le ronger petit à petit et de le détruire. »

Zei s’immobilisa alors, le doute inscrit dans ses grands yeux émeraude. Ce garçon aussi avait des pouvoirs… Des pouvoirs qu'il ne contrôlait pas et qui représentait un danger… La brune baissa alors les yeux vers ses mains et frissonna légèrement. Elle, elle pouvait l'aider, oui, mais à quel prix ? Les chercheurs s'agitaient maintenant autour de cet homme. La situation avait l'air d'être assez critique… Enfin, pour ce qu'elle y connaissait. La jeune femme soupira doucement et avait alors repousser le scientifique. Elle avait alors enlevé un de ses gants.

« C'est bon… Je vais le faire. »

Les scientifiques s'était alors dispersé, gardant juste une tablette relié aux signes vitaux de l'homme. En quelques minutes, ils furent seuls tout les deux, mais il ne faisait aucun doute que tout accès à cette salle devait être particulièrement bien surveiller. Encore une fois, elle avait laisser échapper un soupire, puis, elle avait secoué la tête, faisant voler les mèches blanches autour de son visage durant quelques seconde. Ensuite, elle s'était lentement rapprocher de lui, l'air assez grave. Et elle avait légèrement levée sa main.

« Je suis désolée de ce qui pourrait arrivée… Je ne suis pas sur des effets que mon… que ça pourrait avoir sur vous, mais… mais je suppose que ça ne pourrait pas être pire que maintenant, n'est-ce pas ? »

Elle avait le regard fixer sur les tuyaux en lui disant ça… Oui, ça ne pourrait probablement pas être pire… Elle avait alors tendu la main et lui avait demandé encore une fois de lui pardonné juste avant que la peau de ses doigts ne touche la peau de l'homme. Là, elle avait fermer les yeux, se laissant un peu envahir par le tourbillon de son pouvoir, restant juste suffisamment concentrer pour ne pas le toucher plus d'une minute, en tout cas dans un premier temps. Plus longtemps pourrait clairement être dangereux pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Ven 11 Mar - 0:01

Encore un sommeil sans rêve, encore quelque chose d'assez obligatoire pour lui, même si bon, son corps n'avait pas besoin de repos, son esprit pouvait avoir besoin d'un petit coup de pouce, ce n'était pas les gens autour de lui, ne cherchant que son pouvoir, qui allait vouloir faire quelque chose pour le soulage, enfin, maintenant, il ne restait plus qu'a continuer d'attendre la suite, comme un éternel renouveau, il n'y avait pas beaucoup de chose qui changeait dans son esprit, bien souvent les même tête, bien trop souvent c'était les même questions qu'on lui posait, à la fin, il pensant vraiment que sa vie n'avait plus trop de sens, mais ce n'était plus trop son envie qui importait, il n'avait jamais rien ressentit, alors tout ce qu'il était ne pouvait être représenter que par un engrenage d'une machine.

Enfin, ces derniers temps, il semblait y avoir un peu plus de mouvement, comme si il y avait un problème, de ce qu'il pouvait comprendre, son afflux était devenu encore plus important et ils ne pouvaient pas mettre plus de pompe sur le corps de ce dernier, il se demandait bien pourquoi, enfin, il en avait bien une petite idée, ils ne souhaitaient pas abimer la qualité de ce qu'ils prenaient, bien que pour lui, il était sur qu'ils pouvaient allé un peu plus loin, il n'allait pas leur dire juste parce qu’ils ne lui avait pas demander, il y eut alors une demande de chercher une personne pouvant l'aider, pour la première fois, il fut un peu intrigué, une personne pouvant l'aider lui?, était ce vraiment possible?

Avec encore une peu de temps, son regard assez brillant tomba sur celui d'une jeune femme assez ravissante, il n'avait jamais été attirer par le sexe féminin avant, alors il n'allait peut être pas le faire de suite, toutefois, quelque chose en elle, il ne savait pas quoi, semblait l'attirer légèrement, peut être du fait qu'elle était la solution pour ces problème, il y eut alors une demande, le toucher, il ne comprenait pas comment cela allait aider, mais elle semblait ne pas vouloir, elle était gentille, mais avoir de la considération pour quelque chose comme lui n'était pas vraiment utile, finalement, elle commença à s'approcher.

Avec ce qu'elle disait, le sujet Wellspring semblait ne pas comprendre pourquoi elle semblait être aussi émotive, enfin, il était anormal de base, alors il n'allait pas faire de commentaire dessus, toutefois, quand elle lui toucha la joue, il sentit quelque chose de particulier, comme son son énergie s'échappait de sa peau pour allé vers elle, ou plutôt en elle, pour lui, ce n'était pas du tout désagréable, au contraire même, il appréciait cela, si bien qu'il était même en train de ce frotter un peu la joue contre la main de cette dernière, la trouvant assez douce, il se passa une petite minute avant qu'elle ne la retire, il en profita pour faire un commentaire.


"J'aime votre toucher, il est si doux."

C'était bien la première fois qu'il faisait un commentaire un semblant humain, quelque personnes prirent des notes alors qu'il la regard avec ces yeux d'un rouge bien moins brillant maintenant, il avait bien perdu de l'énergie, cela était plaisant, maintenant, il ne restait plus qu'a savoir ce qu'ils allaient vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Ven 11 Mar - 1:50

Zei avait donc obéit, elle avait enlevé son gant, puis, elle avait posé sa main sur la joue de l'homme relié à tout ces tuyaux. Elle avait aussitôt sentit l'énergie déferler en elle. C'était étrange… Non, c'était normal… Elle ne savait plus. Elle savait juste qu'elle devait enlever sa main maintenant et c'est ce qu'elle avait fait. Avant qu'elle le fasse, elle l'avait cependant sentit frotter sa joue contre sa main et pour l'heure, elle n'avait pas été capable d'y réagir. Elle avait cependant finit par enlever sa main et il avait alors parlé. Il lui avait alors dit qu'il aimait son toucher, qu'il était doux et elle avait frissonner alors que son esprit se mêlait aux brumes du siens. Il y avait une chose étrange oui, mais laquelle ? Il lui fallu un petit temps pour comprendre. Oui, voilà ce qui n'allait pas, il était encore conscient alors qu'elle l'avait touché. Elle se recula alors d'un pas et ne pu que le faire remarquer d'une voix atone :

« Je vous ai toucher… Et pourtant vous êtes encore conscient… Comment est-ce possible ? Ça n'était jamais arrivé avant »

On prenait des notes et ce devait être autant pour lui que pour elle. Elle sentait son coeur qui se serrait dans sa poitrine. Cette énergie toujours présente à lui en faire même un peu mal. Cette énergie qui crépita quand ses doigts frôlèrent l'un des câbles. Elle grimaça, puis, elle repassa maintenant à nouveau son gant. Cela passerait, ça passait toujours, ou presque. Cependant, ce crépitement n'avait échapper à personne. Des notes étaient pris il fallait trouver un moyen de puiser l'énergie qui était en elle sans prendre le risque de la faire souffrir ou de la pousser à retourner son pouvoir contre eux… Elle était dangereuse, autant que lui si son énergie implosait. Zei les entendait, mais elle n'y prêtait pas vraiment attention, regardant simplement sa main gantée. On y voyait presque des petites lueurs à cause de cette énergie qu'elle avait puiser en lui d'une certaine façon. Son regard avait ensuite remonté vers le regard écarlate de l'homme avant qu'elle ne prenne à nouveau la parole :

« Comment faites-vous pour vivre avec autant de… D'énergie en vous ? Je serais probablement incapable de sentir une telle pression tout le temps pour ma part. »

Oui, elle, elle vivait avec d'autres fardeau, celui des fragment de ceux qu'elle avait touché par exemple. En attendant, ce qu'elle avait de lui, ce n'était qu'une simple page blanche… C'était étrange. En attendant, elle le regardait, elle avait un peu pitié de lui… Mais aussi, c'était le premier à la traiter comme quelqu'un de normal et pas comme une simple machine à qui on faisait faire des test de temps à autre. Puis, il y eut un des scientifique qui approcha et lui posa une question :

« Écoute Zei, cette énergie, elle peut être mauvaise pour toi... »
« Mais, vous m'avez demander de... »
« Oui… Il le fallait, mais ce n'est pas une raison pour te mettre en danger. On peu prélever tout ça, ils ont le matériel ici... »


Zei regarda autour d'elle, devenir encore plus un animal de laboratoire, elle n'aimait pas vraiment ça… Elle se retrouva tout de même bien obligée d'accepter. On lui avait alors fixer un dispositif autour du poignet, ce n'était pas agréable, mais tant pis. On la fit alors s'installer près de lui et un moment, elle se demanda combien de temps on la ferait rester ici… Son regard était encore tombé sur lui. Non, pour le coup, elle n'était pas à plaindre. Elle ne parla pas plus pour autant. Elle était d'un naturel solitaire et donc elle n'était très bavarde. Elle se mura donc dans le silence, même si tout ça était un peu bizarre pour elle. Quand son pouvoir s’atténua, il y eut une grosse discussion, mieux valait la garder là, près de Wellspringer afin de pouvoir agir au plus vite. Zei tourna un regard vide vers eux. Allons bon, on allait encore réduire sa liberté ? Enfin, pas que cela lui change grand-chose finalement. On parla de lui installer une chambre à la place d'un bureau dans la pièce voisine, puisque celle-ci devait demeurer stérile… Zei soupira simplement mais les laissa faire comme ils voulaient. Peu importe après tout… si elle ne pouvait être libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Dim 13 Mar - 1:55

Oh, elle pouvait être étonné, beaucoup de monde le pouvait quand on voyait pour la première fois Wellspring, il fallait dire qu'il était improbable de savoir qu'une personne pouvait exploser à cause d'un trop plein de puissance, toujours était il quand même qu'il semblait ne pas la quitter des yeux, elle était différente des scientifique, elle était un peu comme lui, avec quelque chose qu'elle ne contrôlait pas, il pouvait y avoir une autre raison, mais pour le moment, c'était le plus qu'il pouvait penser, les gens semblaient bouger autour d'eux, mais il n'allait pas vraiment s'occuper de cela pour le moment, juste regarder Zei.

Elle lui posa alors la question quelque chose de légitime après tout, comment était il capable de supporter cela, il ne pouvait pas répondre à ce genre de question, la vérité était après tout qu'il n'avait jamais vécu autrement que comme cela, avec des choses dans le dos et toujours à être pompé comme une vulgaire vache à énergie, mais allait elle être capable de comprendre ce genre de chose, elle semblait, comme dit plus tôt, avoir un pouvoir incontrôlable aussi, alors peut être qu'en expliquant, il pouvait lui faire comprendre que ce n'était pas vraiment un choix, c'était ce qu'il était depuis sa naissance, il ferma alors les yeux un petit moment, à peine deux secondes, histoire de se préparer, avant de lui dire.


"J'ai toujours été comme cela, alors je ne sais pas ce que cela fait sans, également, c'est avec ces tube que je vie, sans eux, je serais surement mort."

C'était la triste vérité, alors bon, toujours était il que maintenant, ils semblaient retirer l'énergie qu'elle venait de prendre, jugeant cela trop dangereux, c'était pourtant assez faux dans un sens, il fallait juste contrôler l'énergie, mais ce n'était pas ce qui semblait être le plus dérangeant, il entendit qu'elle allait vivre à côté de lui, enfin, dans une pièce proche, mais cela était quand même de sa faute, il la regarda alors de nouveau, il semblait un peu s'en vouloir que cela lui empêche d'être un peu tranquille, enfin, un peu plus que maintenant quoi.

"Désolé."

Oui, c'était tout ce qu'il avait à dire, en attendant, il ne se soucia plus vraiment des scientifique, cherchant juste à ce que cette nouvelle personne, Zei, lui parle un peu, il espérait beaucoup de chose de cet échange, la raison?, elle était un peu comme lui, pas un scientifique qui cherchait du profit, elle était gentille envers lui, elle était même capable de prendre son énergie pour le soulager, son contact était doux également, il s'en souvenait encore, dommage qu'elle avait un peu peur de le faire, il ne savait pas combien de minutes, voir d'heure il avait avant qu'il ne soit un peu trop plein, mais autant miser la dessus pour autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Dim 13 Mar - 3:01

Zei parlait un peu avec l'autre mutant, puisqu'on lui accordait cela. C'était le première à résister à son pouvoir et à rester conscient après son toucher. Elle lui avait cependant demandé comment il faisait pour tenir le rythme à tout ça. Sans ces tubes, il serait mort… Elle baissa les yeux vers ses gants, sa muraille à elle contre le monde extérieur… Elle le comprenait et cela la rendait triste, comme elle, il était un prisonnier entre ses murs… une certaine tristesse s'inscrivit dans le regard vert de la jeune femme. On avait parler de l'installer à coté et elle entendit alors qu'on donnait déjà des coups de fils pour son déménagement. Elle avait alors soupiré, bien sur pour ça, on ne lui laissait pas le choix. L'homme lui dit alors qu'il était désolé et elle leva les yeux vers lui et secoua doucement la tête avant de hausser simplement les épaules. Elle voulu bouger un peu le bras et la sonde lui fit un peu mal… Enfin, ce n'était pas bien grave et ça ne la dérangeait pas plus que ça de toute façon…

« Ne t'en fait pas pour ça, près d'ici ou là où j'étais jusqu'à présent, ça ne changera pas grand-chose… Et puis, si c'est pour que j'absorbe ton surplus d'énergie, ça nous fera un peu de compagnie... »

Il comprendrait qu'elle voulait dire de la compagnie autre que celle des scientifique… En tout cas, elle l'espérait. Enfin, elle ne connaissait toujours pas le nom de ce mutant… Enfin le nom qu'on lui avait donner en tout cas. Les scientifiques continuaient encore et toujours de prendre des notes, elle ne savait pas sur quoi. Ils se donnaient l'air de ne pas écouter leur conversation, mais la brun savait que ce n'était pas le cas. Pour un fois, elle n'avait pas de sentiment négatif, mais elle n'avait pas à le jalouser ou à l'envier, il était probablement aussi mal loti qu'elle… Aussi malheureux qu'elle. Elle avait alors glissé sa main libre dans sa nuque, quand même un peu gênée par les contact, comme toujours, c'était la solitaire en elle qui prenait le dessus, la solitaire forgé par son besoin de se protéger de sa propre magie. Quoi qu'il en soit, elle faisait de son mieux pour ne pas s'occuper des scientifique, parlant simplement avec l'autre mutant.

« Je m'appelle... »

Elle fronça les sourcils. Elle n'arrivait pas à se souvenir de son identité… Elle ne savait pas si c'était à cause de tout ce qu'on lui avait fait assimilé ou si c'était parce qu'elle avait été trop jeune… Elle fouilla ainsi son esprit de longues minutes avant de soupirer et de secouer doucement la tête. Elle accrocha alors à nouveau son regard vers lui et laisser échapper un sourire las avant de reprendre la parole : 

« Ils m'ont appelé Zei... »

Et donc, indirectement, elle lui demandait aussi de lui donner son nom. Cependant, encore une fois son regard accrocha l'un des câbles et elle soupira à nouveau. A nouveau, elle s'était rapprochée de lui et, sans enlever son gant cette fois, elle avait à nouveau glissé sa main sur la joue de l'autre mutant. Sa vie était vraiment triste, elle avait envie de l'aider… Quoi qu'il en soit, elle s'était mordillé l'intérieur de la lèvre et elle avait caresser un moment sa joue avant de laisser retomber sa main contre son flan.

« J'aimerais que vous puissiez savoir ce que c'est la vie sans être relié à tout ces tuyaux… Mais je ne sais pas si j'en suis capable…. »

Elle croisa le regard aiguë d'un des scientifiques et elle savait ce qu'il se disait : qu'elle était ingrate pour agir ainsi avec la façon dont elle avait été gâtée jusqu'à maintenant… Gâtée… oui… Enfin, selon eux en tout cas. Le visage de Zei s’assombrit et elle s'éloigna légèrement de lui ne le regardant plus vraiment… Ils en reparleraient plus tard… Quand la surveillance se serait relâcher… au moins un peu. En attendant, elle retourna simplement s'asseoir sur la chaise et avait laissé ses yeux retombés sur sa main ganté et la sonde qui prélevait l'énergie qu'elle produisait… de moins en moins déjà… Une certaine détresse apparaissait dans son regard et elle soupira longuement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Ven 6 Mai - 1:58

Will ne savait pas trop quoi dire, il ne savait pas trop quoi faire non plus, après tout, cela était bien la première fois qu'il avait une conversation de ce genre avec une personne qui pouvait un peu le comprendre. En plus de cela, elle semblait se déplacer à côté, en conclusion, cela était à moitié de sa faute qu'elle reste assez proche de lui pour l'aider pour ces problèmes. Enfin, elle semblait bien le prendre, ce qui était quand même un plus, bien qu'il était presque persuadé qu'elle allait le regretter dans assez peu de temps. Etait il vraiment capable d'avoir une conversation correcte avec une femme qu'il venait à peine de rencontrer, pas vraiment, mais il pouvait toujours essayer en tout cas.

Elle voulu alors lui donner son prénom, ce qui était une bonne étape, toutefois, elle sembla s'arrêter un moment avant de froncer les sourcils. A la voir, elle ne semblait pas se rappeler de sa vie d'avant, ce qui pouvait les rapprocher un peu plus par ailleurs, après tout, il était dans le même cas, laissé dès le berceau pour ces capacités. Elle lui donna alors le nom qu'on lui avait donner, Zei, c'était quand même intéressant, du moins de son point de vue. Pour ce qui était de lui, il n'avait même pas de prénom ou de surnom, alors il allait falloir lui inventer quelque chose. Pourquoi ne pas lui laissé le faire par ailleurs, ce n'était pas les scientifique qui allait prendre cela à la lettre de toute manière. Il tourna alors sa tête vers elle avant de lui expliquer.


"Je n'ai pas eu ce luxe pour ma part, on m’appelle juste le projet Wellspring of power, mais cela ne me dérangerais pas si vous trouvez quelque chose de plus intéressant."

Maintenant, il ne restait plus qu'a savoir ce qu'elle allait bien pouvoir en faire, même si d'un certain point de vue, cela allait obligatoirement être une amélioration. La suite fut quand même pour le moins étrange, elle était venu lui caresser la joue, faisant en sorte qu'il regarde cette main ganté sans trop comprendre son raisonnement. Oui, il ne voyait pas pourquoi elle avait tant besoin de contact que cela, peut être que c'était justement leur similitude qui faisait en sorte qu'elle cherche quelque chose? Elle semblait perplexe sur le fait de pouvoir l'aider à ne plus avoir de tuyaux, et même si normalement il était assez pessimiste la dessus, il ne pu s’empêcher de lui dire quelque chose de positif.

"L'avenir nous le dira, mais vous avez quand même pu alléger mes problèmes, alors tout peur être possible."

En tout cas, cette jeune personne ne semblait pas aimer être sous surveillance, ce qui pouvait être normal, bien qu'il était trop habitué pour cela pour connaitre le sentiment de la liberté. Le temps passa alors doucement, lui ne disant pas grand chose, il n'avait que peu de sujet d e conversation après tout. toutefois, il semblait que l'heure soit à la soirée, car il remarquait qu'il y avait de moins en moins de monde, jusqu’à finalement la même chose que d'habitude à cette heure ci, personne. Ils avaient donc du terminer de préparer sa pièce si ils la laissaient seule avec lui, le tout étant maintenant de savoir ce qu'ils allaient faire. Il la regardait toujours par ailleurs, peut être qu'elle avait besoin de dormir, ils lui avait retirer le préleveur, alors elle pouvait surement bouger sans problème, il allait donc attendre qu'elle aille dormir avant de tenter de prendre du repos également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Ven 6 Mai - 3:12

Ainsi, elle n'était pas la seule à leur servir de cobaye de longue durée… Elle s'en était toujours plus ou moins douter, mais voir maintenant cet homme lui prouvait qu'elle avait raison Elle allait devoir rester à ses cotés maintenant, alors, autant apprendre à faire connaissance avec lui. Elle s'était alors présenté à lui sous le nom qu'on lui donnait ici, elle ne se souvenait pas de sa véritable identité… Elle devait être quelques part dans son cerveau, entre Emilie Grant et John Blanc. L'homme lui avait alors dit qu'il n'avait pas été nommé, étant juste baptiser Wellspring of power. Il lui proposa cependant de trouver quelque chose de plus intéressant. Elle s'était alors accordé quelques instant de réflexion. Wellspring of Power… Wellspring… Well… Will… Hey ! Pourquoi pas, c'était une bonne idée !

« Alors, dans ce cas là, je t’appellerais Will, ça ne te dérange pas ? »

Elle lui avait alors adressé un léger sourire, bien que ce dernier sonnait un peu creux, comme si elle commençait déjà à avoir du mal à s'exprimer. Cependant, elle en avait encore profité pour lui caresser la joue, elle n'en revenait toujours pas qu'il n'ai pas eut à subit son pouvoir et qu'elle n'ai pas été emporter par ce qu'il était. Il ne pouvait pas savoir à quel point voir quelqu'un qui ne la fuyait pas d'une façon ou d'une autre pouvait lui faire du bien. Elle avait alors émit un doute quand à pouvoir le libérer des tuyaux qui le maintenaient en vie. Will avait l'air de lui dire qu'il était confiant, puisqu'elle avait pu alléger ses problèmes. Elle avait simplement haussé les épaules, on verrait bien ce qui arriverait quand elle essaierait ou qu'on la pousserait à essayer…

Ils s'étaient ensuite murés dans le silence, clairement pas habitués à parler ainsi, probablement. Son pouvoir cessa d'agir et on la débrancha du drain d'énergie, lui lassant tout de même de quoi en reposer un, inutile de la percer à de divers endroit. Les scientifiques partait petit à petit. Ils les avaient donc laisser seuls un instant, puis, deux gardes étaient venu la trouver et l'avait ramener dans ses anciens quartiers, le temps qu'elle se douche et qu'elle mange. Pendant ce temps-là, ils avait fait le pied de grue derrière la porte. Elle savait qu'ils auraient tout donner pour ne pas être là. Elle avait alors récupérer quelques affaires avant qu'on la reconduise à cet endroit qui lui servirait de chambre… et qui avait dû être une salle d'observation vu la fenêtre qui donnait sur la salle de Wellspring. C'était malsain, mais ici, elle ne s'en étonnait pas. Elle soupira un instant et alla alors rejoindre l'homme dans l'autre pièce. Il ne dormait pas encore. Elle portait ses gants, toujours et devant lui, elle hésita un moment.


« Tu veux que je fasse une deuxième tentative pour alléger ton fardeau ? Je vais aller me coucher alors, ça ne peux pas me faire de mal… »

Et puis, elle voulait l'aider, pour une fois qu'elle était capable de le faire… Il accepta et elle s'était un peu mordu la lèvre. Elle avait enlevé un de ses gants, puis le second après une hésitation. Elle les avait posé sur le tabouret qu'elle avait occuper plus tôt… Les deux mains… deux fois plus… Toujours une minute… Encore une fois, son visage était ce qu'il y avait de plus simple à toucher. Elle se préparait à posé délicatement ses mains sur les joues de Will quand elle fut prise d'une pulsion. Une dominance d'un des esprits qui habitaient le siens. Elle se hissa à sa hauteur et l'embrassa. Quand ses lèvres entrèrent en contact avec les sienne, Zei eut un court grognement. La première fois qu'elle avait pris son énergie, elle avait été surprise par son débit, cette fois, elle trouva même cela violent, mais encore une fois, quand elle rompit le contact rien… en tout cas, rien d'autre que son énergie en elle. Sa peau crépita légèrement alors qu'elle se reculait, elle ne savait plus très bien où elle en était, comme chaque fois qu'elle perdait le contact. La mutante porta une main à son front attendant que le tourbillon cesse…. Que l'énergie se stabilise… un minimum en tout cas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Mer 7 Sep - 15:41

Le mutant ne savait pas vraiment ce qu'il pouvait dire de plus pour le moment, après tout, il avait déjà un peu de mal à faire certaine chose et même à entamer une discussion normal avec une jeune femme, alors bon. Toujours était il que Zei lui trouva finalement un nom, Will, le jeune homme semblait étrangement satisfait de ce qu'elle venait de penser et bien qu'il ne le montrait pas, il semblait de meilleur humeur maintenant. Il avait donc un nom, il pouvait se présenter envers quelqu'un, d'ailleurs, vu qu'elle était sa bienfaitrice dans un sens, pourquoi ne pas être la première à l'entendre se présenter.

"Pas du tout, merci de m'avoir donner ce nom, je m’appelle dorénavant Will, enchanté Zei."

En tout cas, si cette jeune mutante était vraiment capable de le rendre plus mobile, il n'allait pas vraiment dire non, même si jamais elle y parvenait, il semblait se motivé pour l'aider à tout ce qu'elle pouvait désirer, il semblait faire cette promesse dans son esprit. Dans tout les cas, Will semblait avoir de plus en plus de plaisir à sentir le contact de Zei contre sa joue, cela était si différent, cela était même un peu plaisant, bien qu'il ne comprenait pas ce que cela pouvait vraiment signifier.

En tout cas, il y eut un petit moment de silence ou la plupart des scientifiques partirent dormir. Bien entendu, comme Zei n'avait pas vraiment tout ce qu'il lui fallait ici, elle dit repartir également un petit moment histoire de prendre ce qu'elle avait besoin, laissant Will réfléchir quand à tout ce qu'il c'était passé. Une fois revenu, cette dernière s'approcha juste un moment de lui avant de lui proposer de nouveau de prendre son énergie, ce qui était une idée intéressante, peut être pourra il mieux dormir avec cela, le tout maintenant était de faire attention qu'elle n'en prenne pas trop.

"Faite juste attention à ne pas trop en prendre, je ne souhaite pas que vous ayez des problèmes pendant votre sommeil."

Il savait qu'elle allait faire attention même si il ne lui répondait pas cela, toutefois, il fallait mieux prévenir que guérir. Will la regarda alors enlever ces deux gants, comprenant qu'elle voulait faire cela rapidement avant qu'elle n'utilise un tabouret pour encore une fois chercher à toucher son visage rapidement. Toutefois, alors qu'elle portait ces mains sur ces joues, les lèvres de Zei touchèrent celle du mutant, ce dernier très étonné par ce contact si particulier et pourtant assez doux et plaisant. Cela ne dura pas bien entendu, après tout, elle n'avait surement prit trop d'énergie à l'occasion et cela était visible sur son corps. Will la regarda alors un moment et chercha ce qu'il pouvait dire pour essayer de comprendre si elle se sentait bien.

"Ce fut ... particulier, j'espère que vous n'avez trop reçu d'énergie à cause de cela."

Il semblait légèrement inquiet pour elle maintenant, même si il ne pouvait pas faire grand chose d'autre que de lui parler. Vraiment, sa situation n'était pas des plus correct et il continua simplement de la regarder à mesure que son corps bougeait doucement, même si cela ne servait pas à grand chose. D'ailleurs, il se demandait si l'extracteur qu'ils avaient laisser pour elle était toujours actif pour qu'elle puisse en retirer un peu, après tout, peut être que la dose était trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Ven 9 Sep - 0:03

Zei avait donc donné un nom à l'homme, elle l'avait appelé Will. Elle n'avait pas été cherché très loin, puisque finalement, ce n'était qu'un raccourci de la façon dont on l'appelait ici, mais c'était mieux que rien au final. Il avait accepté ce nom et il l'avait même apprécier. Puis, il s'était présenté à elle et elle lui avait adressé un léger sourire assez doux. Pourtant, un sourire qui ne resta sur ses lèvres que quelques secondes. Elle se contenta de faire ce qu'on attendait d'elle, jusqu'à ce qu'elle se retrouve finalement seule en sa compagnie et en celle des moniteurs. Elle lui avait alors parlé de lui reprendre un peu d'énergie et il avait accepté, lui demandant cependant de ne pas trop en prendre, car il ne voulait pas qu'elle ait de problème durant son sommeil. Il était vraiment adorable… Elle avait alors enlevé ses gants, puis, elle avait fait en sorte de toucher son visage… avant de perdre le contrôle et elle l'avait embrassé. Puis, après le temps qu'elle pouvait se permettre, elle s'était reculer, perdu dans son propre être.

Vaguement, elle l'entendit à nouveau parler, disant que ça avait été quelque chose de particulier et ajoutant qu'il espérait qu'elle n'avait pas reçu trop d'énergie à cause de ça. Elle secoua la tête pour se remettre les idées en tête. Zei eut beaucoup de mal à comprendre tout ce qu'il lui disait, mais quand elle réalisa ce qu'il venait de ce passer la jeune femme rougie violemment et détourna les yeux, elle ne se sentait pas vraiment très à l'aise maintenant, alors, elle se contenta de rapidement remettre ses gants, cette barrière qui la séparait du monde. Elle se détourna de lui, sans pour autant s'éloigner. Les mèches blanches de sa chevelure vinrent maintenant masqués son visage et cette rougeur. La jeune femme se passa la langue sur les lèvres et elle en ressentit un léger crépitement, ce n'était pas vraiment quelque chose de ce voltage mais… elle se sentait tellement chargée… Ça lui donnait un peu la tête qui tournait. Alors, la jeune femme soupira doucement et finit par répondre.


« Je… ça va… Je ne suis pas… surchargée… Enfin… ça va. »

Elle regarda sa main gantée, puis, elle haussa un sourcil. Elle se demandait si… Zei enleva son gant, regardant à nouveau sa main quelques instants. Puis elle la posa sur une des machines Il y eut des crépitements alors que l'énergie se déversait hors d'elle sans aucun contrôle, puis, le courant sauta dans tout le bâtiment, la laissant essoufflée à quelques pas de lui. Les machines cessèrent leur activité, mais une lueur s'alluma dans le regard de Zei, c'était peut-être leur chance ! Le système de secours se mis en route et un bataillon de garde et de scientifique arriva. On força Zei à remettre son gant et à retourner dans cette zone d'observation qui était maintenant sa chambre. On l'y enferma avant de l'enfermer dans cette pièce et elle les regarda s'agiter autour de lui. Quand on eut fini de reprogrammer les machines on l'emmena dans une autre pièce ou elle fut mise devant ce qu'elle venait de faire. Elle frémit en disant qu'elle ne s'en était pas rendu compte. On lui injecta alors un produit avant de la ramener à sa chambre, chancelante et elle ne pus que se traîner jusqu'à son lit avant de s'effondrer, victime du calmant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Dim 2 Avr - 2:49

Will ne savait pas vraiment ce qu'il pouvait penser de Zei depuis le petit incident de tout à l'heure. Enfin, il y eut deux incidents pour être exacte, quoi que le premier était plus d'un hasard qu'autre chose. Il n'arrivait pas à prendre ce baiser comme quelque chose de mal pour le coup, il avait... apprécier cela il pouvait se l'admettre mentalement, bien que comme toujours, son esprit négatif semblait couvrir le reste alors qu'il attendit tout de même pour savoir si elle n'avait pas eut de problème avec son afflux de pouvoir.

Maintenant, pour le problème en vue, Zei avait toucher un moment une machine et l'avait détraquer largement à cause du trop plein d'énergie. Lui n'avait pas grand chose à dire pour l'instant, remarquant simplement que pendant la saute totale de courant, ce qui le retenait ici semblait être devenu un peu plus détendu. L'étonnement pouvait légèrement ce lire sur son visage alors qu'il se demandait la raison de son action, néanmoins, il n'eut encore une fois pas trop le temps de dire quelque chose, après tout, il ne fallait pas longtemps pour que les forces du centre ne découvre d’où venait la panne.

Trop de chose ce passa alors qu'il perdit rapidement de vue Zei. Certainement, ils allaient peut être la critiquer pour ce qu'elle venait de faire, ce qui le dérangeait un peu et ce fut pour cette raison qu'il tenta d'amortir le choc avec les gens autour de lui. Enfin, cela ne sembla pas vraiment fonctionner, il avait toujours cette impression qu'il n'était pas autant considérer comme un humain que le reste. Il chassa ce genre de pensée, ce n'était pas le moment pour cela, autant essayer de peut être paraitre un peu plus présentable?, après tout, il allait avoir une nouvelle personne qui allait rester en sa compagnie. Au fond de lui, il se demandait pourquoi il essayait de montrer un certain intérêt à cela, ce n'était qu'une personne de plus non?, toutefois, rien que le baiser, même accidentel, il aurait voulu avoir plus de chose aussi... douce.

Par ailleurs, Will tenta d'avoir un peu plus de mou, qu'il puisse bouger légèrement dans la pièce, après tout, si il y avait interaction, autant proposer quelque chose comme cela. La réaction fut assez clair, cela était impossible, au contraire même, on semblait déjà dessiner sur certaine partie de sa peau des indices montrant qu'on allait bientôt lui mettre d'autre tube. Il chercha une explication, parlant de la jeune femme à côté qui devait lui servir d'aide. Leur réponse semblait assez ambigüe, prétextant que cela était une mesure de sureté face à ces pulsion de plus en plus puissante, de son côté, il pensait juste qu'ils avaient besoin de plus de jus. Il était donc contraint de rester éternellement comme cela, il s'en doutait un peu, voila pourquoi il se montrait aussi peu émotif, il allait finir par n'être qu'une machine pour le coup.

Pour ce soir, Will n'avait pas envie de dormir, il se contenta de regarder devant lui, le regard un peu vide. Il allait être contraint de regarder toujours la même porte alors, personne ne pourrait vraiment l'aider. Enfin, Zei était la maintenant, peut être..., non, pour l'instant, elle était aussi contrôler que lui, qui sait ce qu'ils allaient avoir en tête pour elle, alors autant ne pas avoir d'espoir la dessus. Il pensait cela même si au plus profond de son être, ce dernier voulait parler pour souvent à cette personne qui ne semblait pas chercher son pouvoir, simplement la personne. Il pouvait aussi se demander si lui aussi pouvait avoir autant d'émotion que la jeune femme, il se sentait un peu divisé, entre rester toujours de marbre de part son futur morne ou alors laisser sa chance tourner avec la mutante, il ne savait pas le pourcentage de chance qu'elle puisse changer sa vie, mais défaitiste comme il était, il allait certainement attendre un signe avant d'y croire vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Jeu 6 Avr - 20:24

Zei savait que tout ça se retournerait contre elle, elle les avait laissé lui faire cette injection, le moment n'était pas encore venu pour agir. L'esprit de la jeune femme s'embrouilla bien vite alors qu'elle se traîna vers son lit, se laissant choir sur lui avant de presque aussitôt sombrer dans le sommeil. Elle n'avait plus aucune conscience de ce qui se passait autour d'elle. Son esprit était trop sombre pour qu'elle réfléchisse pour le moment. Elle se réveilla quelques heures plus tard. Elle sentait encore l'énergie de Will crépité en elle, elle n'avait pas évacué tout sa magie… Elle secoua la tête assez vivement et se leva, l'esprit encore un peu dans le coton. A peine quelques secondes plus tard, elle avait enfilé ses gants et elle jeta un œil par la vitre de cet ancien poste d'observation…

Les scientifiques n'étaient pas encore revenus… La jeune femme se rappela de ler contact de la nuit et elle posa deux de ses doigts gantés sur ses lèvres, un peu mal à l'aise. Zei frissonna et jeta une couverture sur ses épaules avant de pousser la porte qui séparait sa 'chambre' de la prison de l'homme. Elle approcha alors de lui, bien moins énergique que la veille, elle semblait avoir un peu de mal à avancer. Elle retrouva le tabouret, qu'on avait un peu reculé pour faire de la place durant la 'crise' de cette nuit. Elle avait alors relevé les yeux vers lui et lui avait alors simplement sourit :


« Bonjours Will… Désolée de t'avoir causer des ennuis cette nuit… Il… »

Son regard se posa sur une marque et elle pencha la tête sur le coté avant de se relever et d'avancer un peu chancelante vers lui, laissant ses doigts glissés sur la marque. Elle n'était pas là la veille… Elle releva les yeux vers le visage de Will.

« Qu'est-ce que ces marques signifient ? »

Cette fois, elle ne chercha pas à le toucher, ce n'était pas ce qu'elle cherchait chez lui. Le simple fait de pouvoir lui parler ou ce genre de chose… Une simple relation humaine qu'on lui avait toujours interdit jusqu'à maintenant. Zei laissa ses doigts gantés suivre doucement les marques qu'on avait tracer, avant de rejoindre l'un des tuyaux… Elle ferma les yeux un instant en se disant que si elle vivait un enfer, il vivait bien pire qu'elle. Il était donc maintenant évident pour elle que, si elle avait trouvé une échappatoire, il allait lui falloir repousser sa fuite pour trouver comment elle allait pouvoir l'emmener avec elle…

Zei n'en dit rien, murant ça au plus profond d'elle-même et s'occupant plutôt de retourner au tabouret, parlant de tout et de rien, voulant juste lui changer les idées. La plupart des gens normaux trouveraient cette conversation des plus ennuyantes, pour eux qui n'avaient jamais vraiment bavarder, c'était quelque chose de précieux… Puis, les scientifiques arrivèrent et elle fut reconduite sans ménagement vers sa 'chambre' une seringue s'enfonçant dans son bras la sonnant à nouveau. Certains murmurait que c'était folie que cette décision, qu'elle était trop dangereuse, encore plus instable que lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Mer 2 Aoû - 4:25

La journée suivante arriva assez lentement pour Will, ce dernier n'ayant pas vraiment dormi. Le sommeil n'était surtout pas une chose qu'il avait besoin, certainement à cause de ce qui crépitait toujours autant en lui, toutefois, rien que pour calmer parfois son esprit, cela pouvait être utile. Pour ce qui était de son interrogation de la nuit, il n'avait toujours pas trouver de décision correct. Il ne savait pas si prendre un risque pouvait être quelque chose d'intéressant pour lui, surtout, il ne pouvait pas prévoir si Zei allait vraiment souhaiter continuer de le fréquenter...

En parlant de la jeune femme, il la vit arriver un peu moins énergique qu'hier, ils avaient certainement du lui faire un petit quelque chose. Il ressentait un peu de culpabilité pour le coup, quelque chose qu'il n'avait encore jamais ressentit, mais il n'avait jamais eut d'action particulière envers une autre personne avant maintenant. Malgré cela, la jeune femme lui souriait, quelque chose qui, malgré ce qu'on pouvait dire, lui faisait un peu chaud au cœur, il pouvait savoir qu'elle ne mentait pas sur ce sourire, elle était dans la même situation que lui, bien qu'elle pouvait bouger comme elle le souhaitait, enfin...

Zei salua alors doucement le jeune homme tout en s'excusant de la nuit dernière. Ce dernier secoua doucement la tête pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas de reproche à lui faire, toutefois, elle semblait déjà avoir remarquer quelque chose. Les marques sur son corps, quel rôle avaient elles déjà..., il avait un peu de mal à s'en souvenir, ou alors peut être qu'il avait maintenant l'habitude qu'on lui fasse des choses douloureuse. La réponse lui revint alors en tête et il se contenta de la regarder pendant qu'elle continuait un peu de toucher son corps avant de lui répondre.


"Bonjour Zei, rien n'est de votre faute, ne vous inquiétez pas. Pour ce qui est des marques, je pense qu'ils souhaitent encore rajouté des pompes, je ne connais pas la date précise."

Il aurait bien voulu lui faire un sourire, toutefois, il se sentait toujours aussi incapable de ressentir quelque chose de positif. Cela n'était pas tout à fait vrai, la présence de Zei était quelque chose qu'il pouvait traiter de positive, toutefois, il n'en ressentait pas encore les effets, peut être simplement du fait qu'il ne la connaissait encore pas assez? En parlant de cela, cette dernière avait commencer à lui parler de tout et de rien, ce qui pouvait être plaisant comme discussion. Lors de cette conversation, la jeune femme pouvait se rendre compte qu'il n'était pas aussi idiot que cela, au contraire, d'ailleurs, il semblait apprécier de lui parler aussi souvent, aillant même failli sourire.

Toutefois, cela fut de courte durée, les scientifiques arrivant pour ramener Zei dans sa chambre. Ces derniers semblaient avoir peur de les voir ensemble aussi longtemps, ce qui était assez étrange pour lui, toutefois, comme on ne lui demandait pas vraiment de penser, il se contenta de regarder dans le vide. Dans son esprit, Will se demandait ce qu'il pourrait faire pour changer les choses, néanmoins, dans son optique, il n'était pas possible de bouger, ni même d'être utile. La seule solution était donc la mutante qui se dans la pièce à côté, cette dernière semblait après tout être capable de prendre son pouvoir, peut être pouvait elle l'utiliser?

Will attendit donc le prochain moment ou Zei et lui serait seul dans la salle pour essayer de lui parler de quelque chose. Cela n'était pas vraiment un plan d'évasion, il ne pensait pas du tout à s'enfuir, par contre, pour cette personne qui était si sympathique envers lui, peut être qu'un moyen pour qu'elle puisse sortir un peu ne serait pas de refus.


"Dite moi, Zei, avez vous déjà essayer de voir jusqu'à quel degré de puissance vous étiez capable de garder en vous? Je ne suis qu'une pile vivante et ne peux pas vraiment être utile à quelqu'un, toutefois, si jamais vous vouliez vous servir de moi pour accomplir quelque chose, je souhaiterais vous aider, après tout..."

Il sembla hésitez un moment avant de vraiment dire la suite à la jeune femme. Cela était après tout un tournant pour Will, de tenter de faire confiance à une personne. Pouvait il vraiment le faire?, il avait après tout tellement peur de l'échec. Toutefois, le sourire de cette jeune femme..., il appréciait cela, ce fut alors à ce moment qu'il eut un très léger sourire avant de terminer sa phrase.

"Après tout, je pense que je vous considère comme ma seule amie, Zei, également, j'apprécie nos conversation ainsi ... que votre toucher..."

Il n'y avait pas que le toucher qu'il appréciait chez elle, après tout, il se souvenait encore de cette sensation si ... particulière qu'ils avaient eut la dernière fois. Maintenant, la question réel pouvait être de savoir la manière dont Zei et Will pourraient faire leur essai sans être déranger. Après tout, les scientifique semblaient rester longtemps dans sa pièce à le surveiller, pourtant, ce n'était pas comme si il cherchait à fuir. Toutefois, il y eut des moment ou le duo pouvait être tranquille, Will laissant cette dernière essayer ce qu'elle voulait avec son énergie, ce n'était pas vraiment comme si il pouvait être utile autrement, sauf peut être en parlant.

Quelque jours comme ces derniers passèrent alors que Will et Zei continuaient leur activités si particulière. Pour lui, cela revenait à être quand même un peu moins charger que d'habitude, de peut être ce sentir un peu plus léger. Maintenant, il savait que d'ici quelque jours encore, il allait se retrouver encore plus attacher à cette ... machine, devenant encore plus incapable de bouger. Toutefois, quelque chose d'étrange arriva, une panne du système en général ou quelque chose de ce genre. Il ne savait pas si cela était du à quelqu'un ou alors à une grosse erreur du à la prochaine production accru d'énergie, mais une chose était certaine, le complexe semblait beaucoup moins ... actif et il était plus facile de s'y déplacer, une chance en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Mer 2 Aoû - 18:27

Zei s'écarta de lui alors qu'il lui disait que ce n'était pas de sa faute et il lui demanda de ne pas s'inquiéter. Il lui expliqua alors que les marques étaient là pour accueillir de nouveau tube dans les jours à venir... Elle avait alors soupiré. Ils n'en avaient pas mis assez comme ça ? Ils ne s'en sortiraient pas aussi facilement. Elle ne les laisserait pas faire. Mais elle ne savait pas encore comment. En revanche, oui, ce que la jeune femme était toujours dans l'optique de s'enfuir. Ils avaient  réussit à lui faire oublier qui elle avait été et elle avait su qu'ils l'avait "tué" alors, elle se créerait sa propre vie... Enfin, ils étaient bien obliger de faire avec et la jeune femme fit alors en sorte de leur donner l'impression. Les jours passaient et la situation était assez tendue entre eux...

Les jours se suivaient et se ressemblaient plus ou moins. Ils suivaient ce que les scientifiques attendait d'eux, effectuant quelques tests quand ils en avaient l'occasion. Puis, Will lui parla  alors qu'ils avaient un peu de tranquillité, loin d'eux. Il lui demanda si elle avait déjà essayer de tester ses limites en quelques sorte et elle se mordit un peu la lèvre. Oui, elle y avait pensé, mais... Will voulait l'aider, elle comprenait bien... Est-ce que son corps pourrait supporter les conséquence de son pouvoir ? Zei lui avait dit qu'elle voulait bien essayer, même si elle savait que ça n'allait pas être des plus simple pour elle. Will lui avait alors dit qu'il la considérait comme sa seule ami et qu'il l'appréciait ainsi que  son toucher. Ses joues se colorèrent légèrement et elle le regarda dans les yeux avant de soupirer et de hoché la tête, lui disant alors simplement :


"Je ne t'oublierais pas, après tout, tu es mon ami toi aussi. Je n'ai jamais eut l'occasion de me lié à quelqu'un comme à toi."

Zei ne dit rien d'autre, se contentant simplement de se replier à ce qu'on attendait d'elle. Dans les jours à venir, elle chercha toujours plus à puiser dans ses ressources, repoussant ses limites connues sans pour autant jamais les attendre. La méfiance s'endormait peu à peu, surtout parce qu'elle ne s'opposait pas à leur décision et retournait docilement dans sa chambre quand on estimait qu'ils étaient trop proche depuis trop longtemps... Puis arriva le jour J. Elle avait réussit à avoir l'aide d'un employé... Heureusement, il y avait encore des gens pour les considérer comme des autres humains... Enfin, pas au point de se compromettre, mais Zei avait mentit, elle avait prétendu ne vouloir de cette coupure que pour parler à Will... disant qu'il l'attirait, mais que c'était compliqué.

Bref, ce jour-là, elle avait Touché un scientifique, en profitant pour récupérer un badge ainsi qu'une paire de clefs, au cas où. Elle avait remis ses gants et avait fait passé ça pour du simple surmenage, restant à distance. Elle regagna docilement sa chambre et attendit... Pfiou... le système sembla avoir une panne, Zei n'avait plus de temps à perdre, elle alla rejoindre Will et enleva son gant, puisant une grande quantité de ses ressources.


"Will, j'espère que tu peux bouger, on a pas beaucoup de temps devant nous..."

Elle arracha purement et simplement les tubes sensé puisé son énergie, affaiblissant encore les systèmes du bâtiment et retardant le système de secours. Un après l'autre, les tubes furent arraché du corps de son ami et elle acheva aussi de le détacher de sa prise avant de le faire prendre place sur un fauteuil roulant. Il n'y avait pas de temps à perdre. Zei confia sa paire de gant à son ami... Se déchargeant encore une fois dans les consoles. Ne pas perdre de temps, elle se chargea à nouveau à lui et lui souffla :

"Il ne faut pas tarder, ils vont bien vite comprendre que tu n'es plus là... Allons y."

Et elle s'élança en dehors en poussant le fauteuil. Sur le chemin, elle n'hésita pas à mettre hors d'état de nuire, que ce soit en relâchant l'énergie de Will accumulé en elle ou en les touchant avec sa peau nue. A plusieurs reprise, elle avait court-circuiter des portes jusqu'à ce qu'ils soient finalement dehors. Ils n'avaient pas de temps à perdre, même encore maintenant... Zei inspira profondément :

"Dit moi si tu pense que tu as trop d'énergie... je prendrait sur  moi. Mais il faut trouver un endroit où... Ou on pourrait te mettre en sécurité."

Zei géra les choses et ils rejoignirent la ville. Elle le laissa dans une rue sombre et elle se servit de son énergie qui lui restait pour griller un système d'alarme. Elle revint avec deux verstes longe, ainsi qu'une casquette et un bonnet. La jeune femme posa alors l'un des manteaux sur les genoux de l'homme avant de lui coller la casquette sur le crâne. Puis, elle repris une dose de son énergie, même si elle commençait à ne pas se sentir très bien pour le moment. Elle fit griller les systèmes informatiques de façon à ne pas pouvoir payer. Ils eut donc les clefs ainsi qu'un délais de paiement. Ensuite, elle le fit monter jusqu'à la chambre et elle se laissa enfin aller, posant son dos contre un mur avant de se laisser aller assise au sol... C'était compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Will
Cobaye
Mutant
Caprica
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 31
Date d'inscription : 10/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Dim 10 Sep - 4:05

Will ne c'était jamais considérer comme un être humain, il suffisait de voir à quoi il était attaché en permanence. De ce fait, il se pensait incapable d'avoir un ou une amie, juste des connaissance lointaine qui ne le regardait que pour le profit. Ce fut pour cette raison que bien qu'il était toujours légèrement positif, Zei était sa seule ami, la seule personne comme lui qui ne profitait pas de sa personne juste pour son pouvoir. D'accord, il n'avait certes pas vraiment de personnalité, encore une fois à cause de son manque de socialisation avec autrui, mais il allait peut être chercher à faire un effort, du moment que cela était avec cette dernière.

Ils étaient donc amis, et bien qu'ils n'avaient plus vraiment l'occasion de parler avec tout ce qu'ils cherchaient à lui faire, son moral semblait s'être ... améliorer. Les jours passèrent donc tranquillement, Will profitait de chaque occasion ou ils n'étaient que deux pour lui dire un ou deux mots, trois fois rien, juste la connaître. Il semblait prendre de l'intérêt à apprendre certaine chose, comme ce qu'il pouvait lire quand les scientifique s'approchait de lui, il n'y avait pas vraiment d’utilité pour l'instant à savoir certaine chose sur les flux d'énergie qu'il avait, mais peut être dans l'avenir.

Puis vint le jour de la panne, ce dernier ne sachant pas vraiment si il était en cause ou pas. Ce fut à cet instant que Zei arriva pour lui dire qu'ils allaient bouger, ce qui l'étonna un peu. Sortir?, lui?, il ne comprenait pas vraiment, bien qu'elle semblait déjà lui arracher ce qui l'attachait ainsi que les tubes. Will pouvait marcher certes, toutefois, le problème était qu'il n'avait jamais fait cela auparavant, ou alors qu'il avait oublier. Résultat, il semblait toujours prêt à tomber, fort heureusement, il pu rapidement allé sur un fauteuil roulant pour ensuite ensuite commencer leur route.


"Vous avez ... vraiment penser à moi."

Ces joues étaient légèrement rouge, mais il ne c'était quand même pas attendu à ce qu'elle vienne quand même à son aide. Il se sentait tellement ... bizarre, il appréciait grandement ce sentiment, par ailleurs, sa confiance envers Zei ne faisait que croître à une vitesse folle. Sa partenaire lui avait déjà prit pas mal d'énergie, néanmoins, maintenant qu'il n'était plus en train de donner de l'énergie en permanence, il se rendait compte de son débit assez ... puissant. Il ne semblait pas être déranger par les attaque de Zei contre les gardes ou alors les portes, elle était sa seule amie, le reste ... ne faisaient que l'utilisé. Cette dernière semblait même s'inquiéter un peu pour lui, ce qui le toucha d'avantage, toutefois, il secoua doucement la tête tout en gardant un petit sourire, ce qui n'était jamais arriver auparavant.

"Ne vous ... en faite pas, Zei, je peux prendre aussi sur moi, nous trouverons un moyen de décharger tout cela une fois ... tranquille?"

Oui tiens, qu'allaient ils faire maintenant, de toute façon, il allait certainement rester avec Zei, il ne voyait pas d'autre voie possible pour lui. En tout cas, Will voyait pour la première fois peut être l'extérieur, cela faisait si longtemps. Ce dernier semblait un peu s’émerveiller sur ce qu'il y avait, bien qu'ils n’avaient pas vraiment le temps de tout voir. Il attendit donc un moment sa partenaire, qui lui donna alors un manteau ainsi qu'une casquette, comprenant qu'il ne fallait mieux pas voir ce qu'il avait sur le corps. Par la suite?, elle sembla faire quelque chose dans un endroit particulier, avant de finalement entrer dans une pièce doté d'un lit, ce genre d'endroit semblait si ... confortable.

"Tellement ... de nouvelle chose."

Oui, pour lui, tout était nouveau, même si pour l'instant, il se préoccupa plus de Zei. Maintenant qu'ils avaient un peu de temps pour souffler, ce dernier tenta un peu de marché, ce qui se résultat à beaucoup de dégringolade dans un premier temps. Il lui fallu un peu plus d'une minute pour pouvoir correctement marcher, ce qu'il lui permit de s'approcher un peu de sa partenaire pour l'aider à se relever, faisant attention à ne pas trop toucher les endroit nue de sa peau. Il l'aida ensuite à ce mettre sur le lit, ne sachant pas si elle voulait s’allonger ou alors juste s'asseoir, quand à lui, il se contentait de marcher pour continuer de s'habituer à cela, autrement, il ne pourrait pas courir.

"Nous avons ... un peu de temps?"

Encore une fois, il ne savait vraiment rien sur le monde extérieur, alors il demandait souvent à Zei pour savoir si elle avait une approximation. Les yeux de Will semblait s'illuminer légèrement alors qu'il retira un moment le manteau pour voir qu'il avait toujours les connecteur des tubes dans le corps, il allait devoir les retirer. Ce dernier chercha donc un moment dans une pièce pour trouver ce qui ressemblait à un couteau assez tranchant, indiquant alors à sa partenaire qu'il allait se diriger vers la salle de bain pour s'occuper de ... quelque chose. La suite ne fut ... pas vraiment quelque chose de très joyeux, même Zei pourrait s'en rendre compte avec les gémissement de douleur qu'allait lancer Will. Néanmoins, il devait faire cela, retirer tout ce qu'il avait dans le corps, peut être étaient ils capable de les tracer avec ce genre de chose après tout. Elle pouvait voir ce qu'il faisait de toute façon, la porte n'était pas vraiment fermer, par contre, il y aurait certainement pas mal de ... sang. Pour ce qui était des soins, les énergies de son corps semblaient régénérer les tissu sanglant à une vitesse assez rapide, il ne lui fallait pas plus d'une minute par connecteur arraché avant de passer au suivant. A la fin, le mutant pouvait certainement être considérer comme libre, bien qu'un pu rouge à cause du sang, d'ailleurs, il tourna sa tête vers ce qui était une douche avant de demander un conseil à Zei.

"Je pense que j'ai ... beaucoup à apprendre, ou plutôt, je n'ai ... aucune connaissance de la vie de toute les jours..."

Cela était assez honteux à dire certes, mais elle pouvait le comprendre, elle avait vu ce qu'il lui arrivait tout les jours. En tout cas, cela allait être avec l'aide de Zei qu'il allait comprendre certaine chose de cette chambre, aussi bien dans l'utilisation de la douche que pour d'autre petit trucs. Oh, il fallait s'en douter, il n'était pas pudique pour un sous, si bien que si elle restait trop longtemps dans la salle de bain, elle le verrait assez rapidement se déshabiller pour se laver un peu, avant de s'occuper aussi de ces vêtements. Une fois tout cela fait, il irait certainement la voir, essayant de savoir ce qu'ils allaient faire, pour l'instant, il préférait ne pas prendre d'initiative tant qu'il n'était pas un peu plus renseigné sur le monde extérieur, son défaitisme ne voulait pas provoquer de problème à Zei.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zei
Cobaye
Mutante
Caprica
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 29
Date d'inscription : 09/03/2016

MessageSujet: Re: Le Centre   Lun 11 Sep - 13:23

Zei avait fait ce qu'il y avait à faire pour les sortir de ce centre. Souriant simplement quand Will s'étonna qu'elle ait pensé à lui. Bien sur, elle fut obligé de prendre son énergie à plusieurs reprise, elle s'en excusa bien sur, mais cela ne semblait pas déranger plus que ça l'homme. Bref, le laissant sur le fauteuil roulant, elle se contenta de le pousser et de le faire sortir d'ici, au-delà de ça, elle l'emmena dans un hôtel. Ils ne pourraient pas y rester longtemps cependant, ils en étaient probablement tout deux conscient. Will s'étonnait de tout ce qu'il avait autour de lui, elle, elle s'en souvenait, donc ça allait encore. Elle réussit à leur faire avoir une chambre et ils la rejoignirent. Will demanda si ils avaient un peu de temps et Zei alla vers la fenêtre, se montrant à peine en regardant la rue en contrebas.

"Un peu de temps, oui... Cependant, il ne faudra pas tarder. On a griller les systèmes, le temps qu'ils évaluent qui s'est enfui et qu'ils se lancent à notre poursuite... Il ne faut pas s'éterniser tout de même."

Zei se tourna ensuite vers lui, puis, elle l'aida à marcher un peu, avant de le laisser aller seul dans la salle de bain. Elle se passa une main dans les cheveux et enleva sa veste, le plus calmement du monde. Encore une fois, Will l'appela, ne comprenant pas comment utiliser tout ça. Elle le rejoignit et son regard accrocha les plaies laissées par les capteurs. La plupart commençaient déjà à ne plus saigner... Il avait un métabolisme rapide, c'était bien, sinon ce retrait en force aurait pu être très dangereux.

"Il va falloir nettoyer tout ce sang, sinon ça va les mettre sur notre piste... Pour la douche, tu as ça pour réglé la chaleur et la puissance du jet... Et puis... Tu as ça." Elle s'empara d'une petite fiole et y jeta un oeil. "C'est du savon liquide, mais... je pense que tu ne perd rien à l'utiliser aussi comme shampoing, faute de mieux. Tu as compris ?"

Elle se tourna vers lui et vit qu'il était déjà en train de se déshabiller et elle secoua vivement la tête. Zei sortit alors assez vivement de la pièce pour le laisser se laver et se changer seul... se changer...

"Will ? Je reviens vite ok ?"

Zei récupéra la veste et quitta les lieux, fermant la porte derrière elle. Elle sortit de l'hôtel, se débrouilla pour se procurer de l'argent en touchant quelqu'un... même si cela la perturba énormément. Il ne fallait pas qu'elle se laisse aller. Elle se servit de l'argent volé pour leur prendre des vêtements neufs. Elle revint ensuite à l'hôtel et lui glissa des vêtements dans la salle de bain, avant de laisser les autres vêtements dans leur sac, sur le lit. Bon... maintenant, elle n'avait plus qu'à attendre qu'il ait finit... Elle en profita pour se changer, elle n'aurait pas le temps de se doucher. elle enfila ainsi de nouveau sous-vêtements, se sentant plus à l'aise que dans ceux qu'on lui avait toujours fournis. Elle enfila ensuite un haut vert en parti transparent sous un débardeur noir. Elle avait rapidement remis ses gants, avant même d'enfiler un pantalon en skaï noir et également une paire de simple bottes. Zei soupira... il allait peut être falloir qu'elle se teigne les cheveux... pour se faire plus discrète...

"Will ? Tu t'en sort ?"

Lui demanda-t-elle simplement, elle avait besoin du miroir pour s'assurer que ses mèches blanches ne soient pas visibles, sans elles, elle serait moins repérable... Peut-être un peu de maquillage aussi, puisqu'elle en avait récupéré. Zei, voilait qu'ils s'éloignent autant que possible avant de trouver un endroit où ils pourraient être un peu tranquille, sans pour autant craindre de se faire remarquer encore et toujours. La mutante soupira et s'assit juste quelques instants sur le lit... Vite partir et dormir quelques instants.

La jeune femme soupira doucement, ne sachant plus vraiment où elle en était pour le moment. Zei soupira doucement et retourna à nouveau près de la fenêtre, guettant le moindre mouvement de foule, pour qu'ils ne se retrouvent pas pris au piège encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Centre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Caprica :: Le reste du monde-
Sauter vers: