Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fugue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration


Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Fugue   Dim 6 Mar - 16:23

Venus était assise à lire, comme bien souvent quand on ne la remettait pas tout de suite dans son tube. Le scientifique était allé voir Colère et ses assistants travaillaient sur autre chose, ailleurs. On avait rappeler au Grand Démon l'existence de ce projet et il avait aussitôt décidé de l'avorter, ordonnant à ce qu'on le débarrasse du déchet qu'elle était. Bien sur, ça, le clone de Gourmandise ne le savait pas. Elle pris alors simplement un gâteau qu'on lui avait laissé sur la table, dans une petite assiette. Cette décision de Colère avait été la décision de trop pour un démon. Il se fraya un chemin à travers le palais du Grand Démon jusqu'à la salle d'expérience. La porte s'était ouverte à la voler sur l'un des général de ce démon. Ce dernier lui avait simplement dit de le suivre si elle voulait vivre et elle le regarda sans vraiment comprendre… Pourquoi rester ici serait dangereux pour elle tout à coup. Elle ne comprenait pas. L'homme était alors venu lui prendre la main et lui avait ordonné de la suivre. Elle n'avait pas vraiment eut le choix, alors elle l'avait simplement suivit sans trop comprendre ce qu'il attendait d'elle.

Avec les bruits de couloirs, elle avait finit par accepter plus docilement de le suivre, elle avait compris que le maître des lieux ne voulait plus d'elle. Venus avait suivit le général de Colère en dehors du palais, puis à travers la ville, jusqu'aux plaines du désespoir et même au-delà. Vénus avait soif, elle avait faim, mais elle se contentait de le suivre jusqu'à finalement tomber de fatigue. Elle s'était alors fait beaucoup plus réticente pour le suivre, lui demandant à trouver un abri en lui disant qu'elle n'en pouvait plus. Elle n'avait jamais fait tant d'effort depuis sa création… Et elle était affamée. Enfin, c'était normale puisqu'elle était créée à partir de la génétique de Gourmandise. Vénus avait cette forme humanoïde que les scientifique l'avait poussé à avoir. La clone regardait le démon. Elle se demandait pourquoi il l'avait aider, pourquoi il s'était mis dans ce mauvais pas et surtout, à quoi bon. C'est vrai, d'une certaine façon, si Colère apprenait leur fuite, il lancerait probablement ses troupes à leurs trousses… Quand à Gourmandise, qui sais comment elle réagirait si elle venait à apprendre son existence.

Joshua, le général – ancien général ? - de Colère qui l'avait tiré de ce mauvais pas l'entraîna encore à sa suite le temps de trouver un refuge. Venus n'avait pas vraiment d'autre choix que de le suivre. Elle avait été créer pour Colère, si il ne voulait plus sa présence, elle n'avait plus de raison d'être et puisqu'elle avait été formée à obéir, elle n'avait plus qu'à trouver quelqu'un d'autre à qui le faire. Ce n'était pas une obéissance aveugle, mais elle était jeune et elle avait besoin d'être guidée… Instinctivement, cela se reporta à la personne la plus proche, soit Joshua, sans lui, elle se retrouverait aussi perdu qu'une fillette. En attendant, elle ne cessait de lui répéter de temps à autre qu'elle avait faim, soif et qu'elle était fatiguée. Pour le moment, ses gênes liés à la Luxure n'étaient pas encore réveiller, c'était déjà ça. Sinon, les choses auraient été bien compliquée pour eux.

Quoi qu'il en soit, il l'entraîna bien loin de la cité-mère, dégotant une maison isolée et abandonnée dans laquelle il la fit entrée et qui pourrait probablement leur servir d'abri à peu près sécurisé. Il l'avait alors regardé un moment, puis, il lui avait dit de rester là à se reposer le temps qu'il aille chercher des vivres. Il la laissa alors seule dans cette maison isolée et elle le regarda partir, le regard plein de doute. Quand elle fut seule, la clone resta un temps immobile, assise sur un canapé couvert de de poussière. Colère l'avait don rejeté, alors, son existence n'avait plus de réel sens… Il allait falloir qu'elle apprenne à vivre seule ou en tout cas par elle-même… Ainsi, passé quelques minutes de solitude, la démone avait alors entrepris de faire le tour de la maison, pour la rendre plus ou moins habitable, après tout, qui savait combien de temps ils allaient rester ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 40
Age : 30
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Sam 9 Avr - 2:08

Cela n'avait pas été facile de partir comme cela de chez Colère, après tout, il avait été quelqu'un de loyal, toutefois, il y avait quand même certaine limite à ne pas trop dépassé, comme quand il avait comprit ce qu'il cherchait à faire avec Venus, ainsi que la manière dont elle avait été faite, il n'avait pas aimer cela, cette fois ci, pas comme un autre univers, il n'avait pas forcer un combat, il avait agit avec un peu plus de jugeote, il allait faire quelque chose avec elle, tant pis pour ce qui était de son titre ici, après tout, il avait certain principe, pour le reste, ces recrues et le reste, peut être que cela pourrait être dérangeant, mais il avait une idée en tête maintenant.

Dans un premier temps, il l'avait fait sortir de la avant qu'ils ne puissent lui faire quelque chose de mal, par la suite, cela était assez particulier, il n'avait pas autre chose en dehors de ce monde, il allait donc falloir improviser, une chose était certaine toutefois, elle semblait vraiment se plaindre un peu, disant qu'elle avait soif, faim, ou alors qu'elle était fatiguée, il se retenait de ce mettre en colère bien entendu, ce n'était pas de la faute de Venus, elle n'avait pas vraiment apprit grand chose, maintenant, il fallait juste un peu de temps, et surtout un endroit tranquille pour commencer.

Une fois trouver une maison assez isolée et vieille, il la laissa un moment en lui disant qu'il allait trouver de quoi manger, par chance, il avait pas mal d'argent, la raison était qu'être un général payait bien, Colère n'était pas un monstre, il donnait de l'argent pour que les autre vivent, quoi qu'il en soit, il lui fallu un peu de temps pour trouver un village ou personne ne semblait le reconnaitre, tant mieux, il trouva alors de quoi manger, de quoi boire et aussi certain ustensile dans le cas ou il n'y avait rien la bas, après avoir payer, il ne restait plus qu'a rentrer, ils pourraient faire l'état des lieux plus tard.

Une fois rentrer, il remarqua qu'elle avait fait un peu de ménage, ce qui était tant mieux, il posa alors les courses dans le coin qui devait être la cuisine avant de proposer un moment à Vénus de s'asseoir, après tout, autant le faire maintenant, une fois qu'ils furent installé, il se mit à tout lui expliqué, du fait qu'on allait surement se débarrassé d'elle, qu'il n'avait pas voulu cela et donc qu'elle n'avait maintenant plus de connexion avec rien, ou peut être avec lui, mais cela allait compliqué, il allait surement aussi lui parler des plan à prévoir pour l'avenir, après tout, ils allaient surement rester un petit moment ici, cela était tellement loin de la cité principal, personne n'oserait chercher par la, la question était de savoir si elle avait un désir elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration


Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Sam 9 Avr - 16:12

Vénus avait suivit cet homme parce qu'elle voulait vivre, mais elle ne comprenait pas vraiment ce que ça pouvait signifier. Après tout, elle n'avait pas vraiment d'échelle de valeur à part ce qu'il fallait et ne fallait pas faire en présence de Colère. Après un temps qui lui sembla interminable ou elle connu pour une fois la fatigue et ou elle fut pour la première fois privé de nourriture et de boisson pour un certain temps, ils étaient entré dans une maison et là, le démon li avait ordonné de rester là pendant qu'il allait chercher à manger. Bien sur, elle obéit, elle ne connaissait que ça. Elle se retrouva donc seule et, faute de mieux, elle fit un peu de ménage, dépoussiérante principalement cet endroit. Cette poussière la prenait à la gorge sans qu'elle n'y puisse rien, alors c'était mieux ainsi. Finalement, l'homme revint et elle se sentit rassurée, elle n'avait jamais été vraiment seule avant ce jour… Il lui demanda de venir s'asseoir et elle le fit sans même demander son reste, on lui avait appris à être docile après tout.

Il lui parla alors et elle garda le silence. Il lui avait expliqué qu'ils avaient voulu se débarrasser d'elle et elle avait doucement baisser les yeux. Était-elle un échec qu'on veuille ainsi se débarrasse d'elle si peu de temps après sa naissance. Il lui annonça qu'elle n'avait plus de connexion avec rien et elle avait légèrement détourner les yeux. Alors que pouvait elle faire ? Pourquoi vivait elle si il n'y avait pas de but à ça… Au moins, il y avait cet homme pour la guidées, ce serait déjà ça pour elle… Il lui parla aussi de choses qu'ils pourraient faire à l'avenir ici et elle pencha la tête sur le coté, le regardant un peu perdu quand elle compris qu'ils seraient recherchés maintenant. La jeune femme avait encore un peu baisser les yeux, assez mal à l'aise.


« Je suis désolée, je ne suis pas capable de faire grand-chose pour vous venir en aide, je ne sais pas faire grand-chose. »

On ne lui avait pas appris grand-chose, puisqu'on la considérait comme une simple poupée, une marionnette… Alors, la jeune femme garda les yeux posé sur le sol à ses pieds… elle avait toujours faim et soif bien entendu, mais c'était un peu plus compliqué et, cette fois, elle ne se plaignit pas. Il lui demanda ensuite si elle désirait quelque chose et Vénus garda les yeux baissés… Quelque chose qu'elle désirait… Non, pas vraiment. Elle n'avait jamais penser à elle-même, elle s'était toujours contenter de faire uniquement ce qu'on attendait d'elle. Elle s'était alors légèrement mordu la lèvre avant de poser la main sur la table. Il pouvait alors voir qu'elle tremblait un peu, comme si elle avait peur.

« Je… Je ne sais pas… Je… Je n'ai jamais réfléchit à quelque chose que j'aimerais faire ou avoir, je… je… je me suis toujours contenter de faire ce qu'on me disait. »

L'estomac de la démone protesta violemment et elle soupira. Son regard était complètement perdu, elle ne savait pas quoi faire… Tout comme elle était à ne rien faire après avoir dépoussiérer et attendre qu'il la rejoigne. Elle pensait qu'il lui dirait quoi faire, mais il ne semblait pas le faire. Elle avait encore une fois murmurer qu'elle avait faim et soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 40
Age : 30
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Mar 12 Juil - 15:14

Joshua ne savait pas vraiment quoi lui dire de plus, après tout, pour lui aussi cette situation était un peu inédite. Venus, la créature qui avait été créer et rejeté par la Colère, était maintenant en train de le regarder assez perdu tout en expliquant qu'elle ne savait pas faire grand chose. Cela était bien entendu dérangeant, mais le démon savait que ce n'était qu'une chose temporaire, il pourra toujours lui montrer certaine chose pour qu'elle apprenne rapidement, après tout, elle avait les gêne d'une puissante démone en elle. La question était quand même de savoir ce qu'il pourrait lui demander de faire, pour cela, une question était assez simple à poser.

"Apprendre quelque chose va surement être obligatoire, mais ne t'en fait pas, tu sera surement capable de comprendre vite."

Il aurait pu lui poser la question maintenant, toutefois, cette dernière semblait déjà trembler alors qu'elle lui répondait qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait faire ni ce qu'elle cherchait à avoir. Cette situation était plus dérangeante que prévu et il se gratta alors la tête pendant qu'il entendait qu'elle avait faim. Il commença donc à faire un petit quelque chose pour qu'elle mange tout en lui donnant de quoi boire, réfléchissant à ce qu'elle pourrait apprendre. Dans l'immédiat, Il termina le repas et le servit pour qu'elle puisse manger, se prenant également une part pour lui, il fallait mieux qu'elle ai le ventre plein pour éviter certain désagrément.

"Cela viendra, ce n'est pas si compliqué, une fois que tu aura manger un peu, il te suffira de regarder autour de toi doucement et de voir ce qui te ferais envie."

Il eurent alors un repas assez calme et assez classique, Joshua ayant acheter ce qu'il fallait pour quelque chose d'équilibré, il pouvait se douter qu'il y aurait au moins quelque chose qu'elle aimerait la dedans. Une fois que tout fut manger, il fallait quand même qu'il réfléchisse à quelque chose, ce qu'il allait lui même faire. Pour le moment, cela était compliqué de juste la laisser seule tant qu'elle n'avait pas de but, également, il avait assez d'argent de côté pour payer de quoi manger pour un bon moment, alors pour l'heure, il se mit juste à côté d'elle et lui caressa un peu la tête.

"On va trouver, ne déprime pas juste parce que cela ne va pas arriver vite, tout viens avec le temps."

C'était vraiment à ce demander ce qu'il était devenu, lui l’ancien capitaine de Colère. Enfin, il avait fait son choix maintenant d'aider cette créature, il n'allait pas reculer, il avait des principes après tout. Continuant toujours à lui caresser la tête avec douceur, il regardait autour de lui, voyant qu'elle avait quand même fait un peu de ménage, ce qui lui montrait qu'elle avait un poil d'autonomie. Il regarda alors une de ces mains, cherchant une activité qu'il pourrait faire, et mise à part la chasse ou le combat, il n'était pas vraiment très correcte pour vivre dans uen société normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration


Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Mer 13 Juil - 16:21

Venus ne savait pas, elle avait suivit cet homme qui semblait être déterminé à la protéger de leur maître. Cependant, la poupée qu'elle était ne savait pas faire grand-chose de ses dix doigts. Une poupée que l'on avait créée pour la forgée à la volonté de la Colère. Mais ce dernier ne voulait plus de ce jouet alors qu'il n'y avait touché d'aucune façon et Venus n'arrivait pas à comprendre ce qu'elle avait fait de mal pour ça. Il était persuadé qu'elle apprendrait vite et ce serait probablement le cas, puisqu'elle état simplement un être conçu de toutes pièces. Un être qui n'aurait jamais dû exister. Enfin, oui, elle apprendrait probablement vite ce qu'il prendrait le temps de lui apprendre, mais pour le moment le clone de la Gourmandise n'était qu'une page blanche… Bien que, quand il se mis à faire à manger, elle le regarda et pencha la tête sur le coté, elle était capable de cuisiner, quelque chose en elle le lui disait. Il faudrait qu'elle essai, plus tard.

En attendant, elle se retrouva bien vite avec une assiette devant elle et le remercia et mangea tranquillement, elle n'était pas bien difficile, mais elle avait vraiment faim avec tout ce chemin qu'ils avaient fait pour se mettre en sécurité ici. Il lui conseilla de finir de manger avant toute chose et elle obéit, mangeant bien sagement ce qu'il lui avait préparé avant de regarder autour d'elle. Quelque chose qu'elle aimerait faire… Sur le coup, elle ne savait pas vraiment, après tout, elle n'avait jamais fait que ce qu'on lui avait demander de faire. Elle soupira et réfléchit un moment, mais elle ne savait pas vraiment comme ça.


« Je… Je suis désolée, je… On ne m'a pas créer pour que j'ai mes propres envie, c'est… C'est un peu compliqué… »

Elle baissa les yeux au sol dans une réaction un réaction un peu enfantine… Il y avait cependant des choses en elle, des choses sur lesquelles on ne l'avait pas enseigner et qui ne demandaient plus qu'à se réveillés maintenant. Le démon vint alors près d'elle et commença à lui caresser le cheveux, elle le laissa faire, lançant un regard un peu interrogateur sur lui. Il lui demandait de ne pas déprimer lui disant qu'ils allaient trouver et que même si cela n'arrivait pas vite, cela arriverait. Elle avait alors faiblement la tête. Le démon continuait encore et toujours de lui caresser le cheveux et elle le laissa faire s'accotant légèrement à lui sans y penser. Cela lui faisait du bien que quelqu'un lui fasse ainsi des marque d'affection ou de douceur.

« Je… Je pense que… Je dois vous remercier… »

Bafouilla-t-elle simplement en restant simplement à ses cotés, elle se sentait complétement perdu alors, l'avoir au moins près de lui, ça lui faisait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 40
Age : 30
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Mer 31 Aoû - 13:41

Joshua pouvait être en colère oui, après tout, il avait aidé un peu à faire cela en ne regardant pas souvent ce que pouvait faire la Colère dans son dos. Maintenant, il se retrouvait avec une femme assez jolie mais qui ne semblait pas être capable de faire grand chose. Il ne pouvait pas être en colère contre elle non, après tout, elle avait été faite comme cela, d'ailleurs, elle semblait très bien l'expliquer alors qu'elle baissait doucement la tête. Le démon soupira alors un moment, essayant de chercher les bon mots pour éviter qu'elle ne se sente trop inutile, car pour le reste de sa vie, il allait certainement rester avec elle pour l'aider.

En tout cas, il avait réussit à la calmer un peu en lui caressant la tête et même si ce genre de chose était un peu enfantin, elle ne semblait pas trop déranger par cela. Pour le reste, elle souhaitait le remercier, toutefois, il ne savait pas vraiment ce qu'elle pouvait faire pour cela, après tout, il venait de fuir son travail pour elle. Jopshua se gratta alors la nuque, ce demandant quoi dire de plus, Venus semblait vraiment chercher à l'aider, néanmoins, elle n'était pas vraiment capable de faire plus de chose que cela. Il devait quand même se montrer fort, il devait montrer qu'il n'y avait pas de problème, alors il garda un petit sourire tout en lui parlant.

"Je t'en prie, si jamais tu as besoin de quoi que ce soit d'autre, je te l'apporterais."

Bien, maintenant qu'il pensait avoir pu l'aider un peu, il allait falloir s'occuper des priorité, Joshua regarda un peu le travail qu'elle avait déjà fait et eut encore un petit sourire. Au moins, elle avait certaine base, pour le reste, cela allait certainement venir avec le temps, cela ne faisait à peine qu'une petite journée ou deux qu'ils avaient fuit. Le démon ne chercha quand même pas à ce lever pour le moment, voyant qu'elle semblait avoir besoin d'un peu plus de douceur que cela et vu ce que les autres avaient en tête, elle devait certainement voir que quelqu'un allait l'aider.

"Dans les prochains jours à venir, il faudra s'occuper d'aménager mieux l'endroit, de trouver de nouvelle chose à faire, je comprend que cela te paraisse étrange mais encore une fois, tu as tout le temps et je te guiderais aussi longtemps qu'il le faudra, ne t'en fait pas."

Garder le sourire était vraiment la chose qui était le plus essentiel pour le moment et qu'il n'avait jamais vraiment beaucoup fait dans sa vie. Enfin, c'était une occasion comme une autre de voir si il était capable d'être différent, si il pouvait vraiment changer radicalement et aidé une personne du mieux qu'il pouvait. Au fond de lui, il y avait toujours cette colère qui grondait, qui voulait exploser un peu, toutefois, ce n'était clairement pas le moment et il se contenta de serrer un poing alors qu'il attendait simplement de voir si elle allait faire preuve d'initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration


Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Mer 31 Aoû - 20:43

Vénus était totalement à la merci de Joshua depuis qu'elle avait accepté de le suivre. Après tout, elle n'avait que peu de connaissances et aucune échelle de valeur… D'ailleurs, elle ne savait même pas comment survivre seule. Faute de vraiment savoir quoi faire, elle lui demandait, mais il ne répondait que peu… Finalement, l'homme lui disait encore que si elle avait besoin de quoi que ce soit d'autres, il le lui apporterait, mais elle, elle ne savait m^me pas ce dont elle pourrait avoir besoin… Il parla alors de rendre la maison habitable. Il lui parla alors d'apprendre de nouvelles choses à faire et elle se mura tout simplement dans le silence. Par la même occasion, elle acceptait plus ou moins d'essayer de faire ce qu'il lui demandait. Elle se contenta donc de lui obéir et de s'occuper de la maison. Ça et cuisiner, c'était tout ce qu'elle savait faire après tout… Le clone de Gourmandise soupira doucement et détourna les yeux.

Combien de temps passa ? Elle ne savait pas, plusieurs jours, ça c'était clair. La maison avait repris toute sa vie, jamais on aurait penser qu'elle puisse avoir été en abandon si peu de temps avant. Elle laissait les réparations à Joshua s'occupant du rangement et de l'aménagement. Cependant, si il ne lui demandait rien, elle ne prenait pas les devant pour agir. Cela avait tendance à énerver Joshua et elle le savait, cependant, c'était plus fort qu'elle, elle n'avait pas été créée pour avoir un libre arbitre… Encore une fois, il lui avait demandé de tenter de faire quelque chose par elle-même. Elle n'avait rien fait et encore et toujours, elle était revenu lui demander quoi faire, jusqu'à ce qu'il ne finisse par perdre patience. Clac ! Le gifle avait coupé le souffle à la créature qui avait écarquillé les yeux, puis, Joshua l'avait ensuite repousser et elle était tomber, emportée par l'élan de sa chute, son dos heurtant la table et la repoussant de quelques centimètres. Puis, il parti, la laissant seule au sol.

Elle n'était pas blessée, mais elle avait quand même eut mal… Mal… Oui, mais en même temps il y avait autre chose… Cette douleur avait eut quelque chose de grisant. Vénus aurait presque dit qu'elle aimait ça… Oui… Non… En fait elle avait clairement aimer cette infime douleur ui avait provoqué une légère chaleur en elle. Elle se mordit alors un peu la lèvre et elle sortit pour rejoindre Joshua et elle s'était alors rapprocher de lui, sans vraiment de gêne, elle était tout simplement venu vers lui. Près de lui… très près de lui… En fait, Venus alla même carrément se collée contre lui, pressant presque son corps contre le sien.


"Désolée Joshua, je ne voulais pas vous décevoir..."

Et elle le fixait, affichant une mine abattue assez attendrissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joshua
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 40
Age : 30
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Mar 27 Sep - 22:46

Vraiment, cela n'avait pas été simple de donner des indications à Venus et Joshua sentait son irritation monter de plus en plus. Il fallait dire qu'il n'était pas habituer à ce genre de comportement, de ne rien savoir faire et surtout d'apprendre lentement. Bien entendu, avec un peu de temps, cela aurait pu réussir à faire quelque chose de bien, mais il était certainement encore une peu impatient. Il n'allait pas vraiment partit de son statut d'ancien commandant et le montrait assez bien, il se retenait même souvent de lui mettre un coup, juste une gifle bien entendu, mais l'intention était la. Surtout que bon, s'occuper d'une maison n'était pas compliqué, on apprenait même cela à un enfant, mais non, elle semblait être pire que cela.

Finalement, il y eut une gifle et cela aurait pu être bien pire, heureusement, il pu se contrôler assez pour sortir de la maison pour se calmer un peu. Vraiment, il avait vraiment du mal à se contrôler, enfin, il était un haut gradé chez Colère, alors il était normal qu'il se fasse facilement submerger sans un frein pour le contrôler ou alors une grande paix pour le calmer. Au moins, pendant qu'il était dehors, il n'allait pas la frapper sans raison, même si étrangement, il avait eut l'impression que cela n'avait pas été si mauvais pour elle. Non, il secoua la tête, il était partit de la et même si la raison était particulière, il ne devait pas trop penser comme la Colère, il devait être un peu plus calme maintenant, après tout, il avait aussi un peu oublié de prendre les documents sur elle pour savoir ce qu'ils avaient bien pu lui faire.

Finalement, quand cette dernière arriva pour s'excuser, il remarqua que son comportement était quand même un peu plus étrange, elle ne semblait pas vraiment avoir peur de lui, au contraire, elle se collait assez bien. Joshua eut un rougissement, n'étant pas habituer à ce genre de comportement, ce demandant même si il n'avait pas frapper trop fort. Il la regarda alors un moment dans les yeux, voyant qu'il ne semblait pas y avoir de problème et soupira alors avant de se demander tout de même la raison à cela. Enfin, il comprendra certainement ce genre de chose avec le temps, pour l'instant, il lui prit juste la main pour la ramener à l'intérieur avec un petit sourire, il ne fallait pas lui faire peur de nouveau.


« Ce n'est pas de ta faute, j'ai juste perdu patience, sans comprendre qu'il allait falloir plus de soutiens de ma part. »

Et ce fut ainsi que Joshua commença vraiment à s'occuper plus correctement d'elle, ne la quittant pas d'une semelle pour lui apprendre le plus de chose possible, les lui montrant dans un premier temps avant de la laisser faire aussi et de l'aider un peu sans trop se mettre en colère. Ce n'était pas vraiment simple, elle avait de sacré lacune, toutefois, maintenant qu'il comprenait certaine chose sur elle, cette tâche ne semblait plus si hardu. Qui plus ai, il y eut par deux ou trois fois un accident, ou cette dernière reçu une petite blessure ou autre, cela pouvait arriver, néanmoins, il avait l'impression qu'elle appréciait presque cela, enfin, il chassa ce genre de bêtises de son esprit. La dernière blessure en date et qui arriva juste à l'instant fut encore une fois à cause de Joshua, ce dernier ayant chercher s’entraîner un peu et comme elle avait sûrement voulu voir cela de plus près, elle avait certainement du se prendre un coup de sa main transformer, la brûlant légèrement. Vraiment, rien n'était simple pour eux, mais Joshua semblait moins s'énerver quand même, bien qu'il se retenait assez bien parfois... Dans tout cas, avec ce qui venait d'arriver avec sa main, Joshua était en train de voir si il pouvait la soigner sans problème, la regardant en se mordant un peu la lèvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration


Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Fugue   Mer 28 Sep - 18:03

Vénus faisait de son mieux pour faire ce que Joshua attendait d'elle, mais ce n'était pas toujours facile… Et elle voyait bien qu'elle l'énervait, il l'avait même giflé… Ce n'était très grave, mais elle se surpris à en ressentir une vague de plaisir, elle semblait étonnement avoir aimer cette gifle et elle lui fit plus ou moins savoir en se collant à lui. Ce genre de sensation, si cela pouvait le détendre , elle était prête à les endurer, après tout, elle aimait plutôt ça. Le clone de Gourmandise s'était tout de même excuser auprès de son protecteur. Il s'était excusé, disant qu'il la comprenait maintenant et elle s'était un peu mordiller la lèvre. Ils avaient alors avec et la vie avait repris. Suite à cela, Joshua s'était fait plus patient avec elle et, maintenant qu'elle avait goûté aux mélanges de sentiments de cette gifle, elle trouvait ça dommage qu'il ne s'énerve plus aussi facilement, elle était prête à faire avec ces coups après tout et même à le faire avec plaisir… elle ne pouvait pas savoir qu'elle tenait ça de son modèle.

Dans les jours suivant, elle fit des progrêts, ce n'était pas forcément le plus simple, mais elle était prête à tout. Il fallait bien ça pour survivre. Elle fut blessée à de nombreuses reprises, mais jamais elle ne s'en plaignit, elle aimait plutôt ça, même quand elle fut blessée avec la métamorphose des mains de Joshua. Elle n'avait pas peur, elle était même curieuse de tout ça. Quoi qu'il en soit, elle avait frémit alors qu'il tentait déjà de la soigner… Soin qui lui firent mal et qui la firent gémir de plaisir malgré elle. Elle le vit alors se mordiller la lèvre et poussée par le contrecoup de ce qu'elle ressentit sur le coup, elle l'embrassa. Il y eut une sorte de blanc entre eux et elle cru encore s'être trompée alors, elle avait jugé préférable de le laisser seul pour le moment, après tout, elle trouverait bien de quoi s'occuper, que ce soit en ménage ou en cuisine, car elle commençait à avoir des bases à ce niveau-là.

Il se passa encore du temps, puis, un jour, Joshua était parti et Vénus s'ennuyait. Elle pensait avoir fait par mal de progrès et ce disait qu'il ne pourrait pas se passer quelque chose de mauvais… Elle s'était donc rendu dans la ville la plus proche, n'ayant pas vraiment le réflexe de ce cacher, puisqu'elle ne voyait pas encore vraiment ce que signifiait cette fuite. Sauf qu'ils étaient recherché et que, alors qu'elle cherchait de quoi rentrer leur chez eux un peu plus joyeux, une poigne se referma sur son cou… Elle avait gémit alors qu'on l'entraînait dans ce qui avait l'air d'être un bâtiment abandonné. Rapidement, elle s'était retrouvée plaquée contre un mur. C'était une femme qui portait sur son visage son appartenance à la garde de Colère et apparemment, elle ne connaissait pas le douceur. D'un geste, elle avait arracher les liens de la robe de Vénus, dénudant sa poitrine, son autre main immobilisait les mains de la clone qui frémit.


« Où est-il ? »
« Je ne sais pas... »
« Dit moi ou le trouver, marionnette... »
« N… Non... »


Elle la poussa un peu plus violemment contre le mur et Venus fut en partie assommée alors que l'autre lui soufflait simplement qu'elle allait le regretter. Elle arracha purement et simplement son sous-vêtement avant de commencer à malaxer brutalement sa poitrine. Puis, elle la pénétra sans aucun préavis… Oui, cette femme possédait bel et bien une verge. Elle lui dit de parler et qu'alors, elle souffrirait moins. Venus se tue et les assaut sauvage commencèrent, l'autre grognant purement et simplement et la jeune femme ne pouvant s'empêcher de gémir. Si seulement elle avait plus de connaissance elle ne l'aurait pas mis en danger… Cette idée se forma dans son esprit alors que son apparence changeait pour sa véritable apparence. Le coeur même de cette poupée changeante. Le regard blanc de posa sur son amante forcé avant que la tendance ne s'inverse. Changeant de taille, les tentacules fauchèrent les jambes de la femme alors que Venus la chevauchait maintenant. Deux de ses tentacules bloquait les bras de la femme alors que les deux autres se mirent à frétiller légèrement…

« Apprend moi ? »
« Comme…. »


Elle ne pu jamais finit de parler que Venus l'embrassa ses deux tentacules libres explorant chaque parcelle du corps de sa victime jusqu'à ce que cette dernière ne jouisse, éclatant en une pluie de poussière rouge… Elle resta quelques minutes immobile. Puis, elle se dit que Joshua allait peut être s'inquiéte et elle se réajusta comme elle le pu… Bon par contre pour les sous-vêtements, elle ne pouvait rien faire, tant pis. Venus rentra donc, comme dans un état second et, quand elle vit Joshua, avant même qu'il puisse lui faire des reproche ou quoi que ce soit, elle le plaqua contre le mur le plus proche et l'embrassa à pleine bouche en collant son corps contre le sien, étrangement sur d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fugue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fugue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fugue de Tabatha...
» [A lire] Fugue
» Fugue en chat Majeur
» Scylaax joue du piano
» Perlynn en fugue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Avant de jouer :: Rien que pour vous Joueurs :: Les univers parralèles-
Sauter vers: