Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nadeshiko
Serveuse
Hubot IA
Caprica
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Sam 5 Mar - 18:20

Voilà maintenant quelques temps que Nadeshiko avait eut sa liberté et qu'elle apprenait maintenant à vivre par elle-même en remplissant ses besoins par elle-même. Qui était-elle ? Nadeshiko, modèle personnalisé de robot humanoïde de type aide nourrisse. Mais maintenant, elle était connue simplement comme Nadeshiko et son patron avait ajouté Ando en nom de famille, s'amusant un peu ainsi, mais elle n'avait pas compris. Enfin, ce n'était pas bien grave. Il l'avait aussi aidé à trouver un appartement et à remplir les formalités pour qu'il soit en son nom. C'est à cet endroit qu'elle vivait, avec son chat, qu'elle avait recueillit un peu après son emménagement.

Activation… Comme tout les matin, les yeux de l'androïde s'ouvrirent, brillant un instant alors que ses systèmes se réactivaient. Ses batteries avaient été rechargées dans la nuit. Lentement, la machine s'était levée et avait entretenu son système, comme elle y était habituée, puis, elle avait passé une tenue classique. Une fois qu'elle fut prête, l'ordinateur chercha le chat du regard. Kyo dormait paisiblement, couchée sur un coussin. En silence, elle alla entrouvrit la fenêtre pour lui, puis, elle remplis ses gamelles, comme elle le faisait tout les matins. Elle récupéra alors le sac contenant sa tenue de travail, puis, elle quitta la maison, comme tout les jours pour son travail. Comme tout les jour, elle arriva juste à l'heure et passa l'uniforme du café où elle travaillait. Elle prépara ensuite la salle, comme tout les matins. C'était une routine, facile à suivre pour la Hubot qui s'était juste contenter de l'entrer dans ses programmes. La journée se passa assez bien, Nade avait un certain succès, elle était mignonne et, grâce à Cathy, elle pouvait agir comme presque n'importe qui d'autre. A la fin de la journée, elle avait eut un certain nombre de pourboire. Son patron avait eut toute les peines à lui expliquer que cet argent était le sien la première fois qu'elle en avait eut. En silence, elle s'était donc changée, puis, elle avait rangé soigneusement son argent et avait souhaiter une bonne fin de journée à ses collègues.

La soirée commençait à tomber sur cette ville. Cela s'était passé dans la journée, mais il arrivait bien sur de temps à autre que ses horaires varient. Soit, le problème n'était pas là. Elle marchait, en route pour chez elle quand quelque chose attira son attention. Il s'agissait d'une machine qui, contrairement à la plupart des Hubots, n'avait que peu l'apparence humaine. Il y avait un peu de foule autour de lui, mais sans qu'elle ne sache pourquoi, c'était l'anomalie de cette personne à cet endroit qui la perturbait. L'androïd avait bien sur des capteurs et c'était ça qui la perturbait vraiment. Elle ressentait des signes vitaux humanoïde venant de cette machine. Il dégageait aussi une chaleur toute différente de celle qu'elle pouvait percevoir venant d'autres machines. Son cerveau tentait tant bien que mal d'analyser ce qu'elle captait, mais il s'agissait de signaux contraire et cela créait des boucles d'incompréhension dans son esprit. Elle s'immobilisa totalement.

Elle bugait, son regard mauve restant posé dans la direction de l'autre machine, elle était maintenant immobilisée en plein milieu du chemin. Son regard était un peu vide alors qu'elle continuait à tenter d'analyser ce qu'elle captait sans même y parvenir… Qu'était il ? Une machine comme ça, elle n'en avait jamais vu… Des cyborg oui, mais pas de machine-humanoïde. Nadeshiko cligna des yeux à plusieurs reprises… Données contradictoires, analyse impossible… Qu'était-il ? Analyse impossible… Nadeshiko ne comprenait pas, elle était toute à cette analyse impossible, ne comprenant pas ce qu'était cette machine… si s'en était vraiment une… Et elle ne parvenait pas non plus à vraiment comprendre ce qui se passait autour d'elle, comme si tout ses circuits se concentrait sur cette analyse qui, pour la première fois, posait problème à son système d'exploitation, de graves problèmes même… Qui sait quand elle pourrait quitter cette routine dans laquelle elle s'était engluée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deus ex Machina
Mercenaire/Assassin
Humain
Caprica
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2014

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Dim 6 Mar - 18:18

Deus n'a jamais chercher à voir d'autre organisation ici, non, à la place, il avait décider d'enfin se servir de ce temps libre pour faire des recherches, c'était pour cela qu'il avait commencer par trouver le coin le plus tranquille, comme une mine abandonner dans une montagne, par la suite, il avait tout fait lui même, creuser, tout aménager, préparer le terrain, la suite allait être évidente, juste continuer encore et encore de faire des expérimentation sur ce qu'il savait, cela allait être particulier, mais en même temps, pourquoi il irait chercher à faire autre chose, ce n'était pas vraiment son monde.

Enfin, il y avait quand même certaine chose qu'il devait quand même chercher dans la ville, comme par exemple de quoi manger, ou alors certain matériaux, pour le reste, il pouvait fabriquer cela en transformant de la pierre et des métaux par certain procédé qu'il avait le secret, après, une chose était certaine, il ne passait pas inaperçue, il avait une grosse armure et se faisait toujours passer pour une sorte de robot, mais quelque chose d'aussi armé allait certainement provoquer beaucoup de réaction, c'était pour cette raison que parfois, il avait certain petit problème avec les forces de l'ordre, il ne les combattait pas bien sur, mais il fuyait assez.

C'était donc un jour comme cela, encerclé par pas mal de monde qui semblaient chercher à savoir le plus de chose possible, qu'il remarqua quelque chose, ou plutôt une sensation, son armure lui disait qu'un puissant capteur semblait tenter de l'analyser, alors il regarda dans la direction pour voir qu'il y avait une Hubot qui semblait ne plus bouger, avec sa propre analyse, il comprit que son système ne semblait pas comprendre ce qu'il était, en temps normal, il l'aurait surement laisser tomber, mais elle était intéressante, d'être capable de ressentir l'intérieur de son armure, pourtant bien blinder.

Il fit alors quelque chose rapidement, passant la foule et attrapant la Nadeshiko contre lui avait de s'envoler, il allait rentrer vite chez lui pour voir un peu ce qui n'allait pas, en attendant, il utilisa un fils pour se connecter au cerveau de la hubot, elle avait un système complexe, mais rien de bien compliqué pour lui, une fois qu'il craqua tout, il commença par réaligner son train de penser, comme cela, elle pourra bouger, par la suite, il avait commencer à améliorer son système d'analyse, pour qu'elle n'ai plus ce genre de problème, cela n'allait pas prendre de temps, et une fois qu'il avait terminer, il était arriver dans son laboratoire, atelier, enfin, son chez lui quoi, il la posa alors sur une chaise et la regarda, cherchant à savoir si elle était de nouveau en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadeshiko
Serveuse
Hubot IA
Caprica
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Dim 6 Mar - 22:24

Nadeshiko n'arrivait pas à se sortir de la boucle dans laquelle son analyse l'avait plongée. Puis, son sens de l'équilibre se modifia sans qu'elle ne puisse en comprendre les raison sur le coup. Ensuite, il y eut une intrusion dans son esprit, ce n'était pas par ses câbles à elle et elle ne reconnaissait pas l'intrusion. Son système finit par se relancer et il lui fallu quelques instants pour que son 'esprit' soit opératif. La Hubot avait ensuite cligné les yeux, analysant l'univers environnant. C'était un endroit qu'elle ne connaissait pas… Elle analysa un moment son système et remarqua qu'il avait été modifié… Et elle ne connaissait pas le programme qui l'avait fait. Lentement, elle avait tourné la tête à droite et à gauche. Non, elle ne connaissait pas cet endroit… Son regard mauve avait alors accrocher ce qu'elle avait encodé comme la 'machine-humanoïde' faute de précision. Elle l'avait alors interrogée d'une voix qui n'avait pourtant rien de robotique :

« Où suis-je ? »

Demanda l'androïde pour pouvoir se localiser dans un premier temps. Après, elle chercherait à accumuler plus de donner. Elle chercha à capter tout ce qu'elle pouvait sur cet endroit. Il y avait toutes sortes de machines, des machines qu'elle ne connaissait pas parce qu'elles n'étaient pas dans ses bases de données, pourtant récentes. Ces machines n'étaient donc pas originaire de Caprica. La créature ne venait donc pas de ce monde ? Mais cela n'expliquait pas comment c'était possible d'être machine et vivant… Pleinement l'un et l'autre. Pour Nadeshiko, c'était juste impossible, car illogique. Les capteurs visuel de la Hubot se posèrent encore une fois sur la créature et cette fois, au lieu d'une erreur, ce fut une question qui franchit les lèvres synthétiques.

« Qui êtes-vous ? Qu'êtes vous exactement ? »

C'est tout ce qu'elle avait pu demandé sur le coup. Avant de pouvoir partir sur de nouvelles données, il fallait qu'elle encode celles qu'elle avait déjà commencé à traiter. Donc, il n'y avait plus qu'à espérer que la machine-humanoïde réponde à ses questions… quitte à mettre ses informations sous mots de passe puisqu'elle avait l'air de pouvoir reprogrammer son système avec une certaine facilité. Son système étant maintenant pleinement relancé, Nade se pris à espérer que Kyo ne s'inquiète pas de ne pas la voir rentrer. En attendant, elle ne s'inquiétait pas vraiment ce qu'il comptait faire d'elle, puisque, après tout, il aurait pu complètement la reprogrammer si il le voulait… Cependant, si il avait voulu le faire, il aurait pu le faire avant même maintenant… De toute façon, elle ne pouvait pas faire de mal aux humains sans enfreindre les lois de la robotique… Elle avait un ad-on qui lui permettrait de passer outre, cependant, cela faisait parti de cette partie de sa programmation qui était mise sous verrou informatique. Programmation qui lui était inconnu, même à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deus ex Machina
Mercenaire/Assassin
Humain
Caprica
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2014

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Mer 4 Mai - 22:41

Le système de la machine n'avait pas été des plus compliqué à pirater pour Deux bien entendu, après tout, il avait l'habitude de ce genre de chose. Toutefois, il y avait toujours cette question de cette partie très crypté qu'il n'expliquait pas, après tout, pourquoi une Hubot domestique avait ce genre de système, peut être qu'il pourra lui demander cela un peu plus tard. Toujours était il qu'il l'avait emmener chez lui, son raisonnement était étrange certes, après tout, il n'était pas du genre à trafiquer comme cela, il considérait après tout les Hubot comme des êtres vivant, en quelque sorte. Enfin, c'était peut être du à sa curiosité, et il la voyait qui était presque rebooter, alors il aurait les réponses qu'il voudrait.

Dans un premier temps, elle lui avait demander ou elle se trouvait, ce qui était assez normal, bien qu'assez tendu à répondre dans un premier temps. La raison était simple, la grotte était quand même assez loin de la ville ou il l'avait trouver, alors pour qu'elle rentre à pied, cela allait être assez impossible. Toujours était il qu'il avait l'obligation presque de lui expliquer certaine chose, après tout, il ne trouvait pas cela correct, et tant pis si d'autre lui aurait dit que c'était qu'une machine, il n'était pas comme d'autre.

"Une base caché dans un lieu sur pour moi."

Cela ne servait pas vraiment à cacher quelque chose du moment qu'il ne parlait pas vraiment de lui. Même si il semblait qu'elle lui demande de savoir qui il était, ou plutôt ce qu'il était exactement, cela était donc vrai, elle avait détecter quelque chose de particulier en lui. Il fit alors quelque pas en sa direction, rien de bien menaçant, même si bon, sans rien dire et avec son apparence, cela pouvait être assez particulier quand même. Il pencha légèrement la tête sur le côté, ne sachant pas si il devait vraiment montrer cela, ou pas, mais une idée était dans sa tête, autant vérifier ce qu'elle sentait, ou plutôt analysait.

"Dit moi ce que tu vois."

Il resta assez proche d'elle, voulant savoir ce qu'elle pouvait bien trouver de particulier. Après tout, il avait fait en sorte qu'il était impossible de voir qu'il y avait une forme de vie en dessous de l'armure. Si elle était vraiment capable de quelque chose qu'il ne comprenait pas lui même, il allait certainement vouloir la garder avec lui. La question était quand même de savoir comment elle allait réagir, elle était peut être une Hubot, mais elle semblait un peu plus humaine que les modèle normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadeshiko
Serveuse
Hubot IA
Caprica
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Jeu 5 Mai - 0:08

Il avait donné une réponse très vague à sa question et elle l'avait regardé, penchant maintenant légèrement la tête sur le coté. Cela ne l'aidait pas vraiment et ne l'aidait à se repérer quand à se repérer géographiquement. Elle cligna alors simplement des paupière un instant, puis, elle avait alors légèrement redresser la tête avant de prendre la tête d'une voix toujours aussi calme :

« La réponse n'est pas assez précise… Veuillez préciser s'il vous plait ? »

En attendant, il y avait aussi l'autre question : qui était-il ? Et surtout qu'était-il ? L'homme était alors venu vers elle et elle l'avait simplement regardé sans vraiment comprendre. Puis, il l'avait ensuite questionné, lui demandant de lui dire ce qu'elle voyait. La jeune femme avait alors activé tout ses capteurs en regardant l'homme… Elle avait alors expliqué ce qu'elle voyait, sentait et ressentait.

« Ce que je vois, c'est une machine, qui ne semble pas de celle que l'on trouve communément sur Caprica et qui me semble étrange sans que je n'ai de raison logique de l'exprimer. Bien qu'étouffé, je ressent certains signes vitaux humanoïdes… Votre chaleur n'est également pas similaire à celle d'une machine, elle est… étrange… Je ne parviens pas à analyser, cela m'indique à la fois que vous être humanoïde et que vous ne l'êtes pas, que vous êtes une machine et que vous ne l'êtes pas. »

Son regard décrocha un moment et elle se força à ne pas analyser plus que ça avant que son système ne reparte en boucle. Elle secoua légèrement la tête en une réaction qui avait quelque chose d'assez humain. Une fois qu'elle avait remis son esprit au calme, elle posa à nouveau son regard violine sur l'homme et s'était alors mordillé la lèvre, puis, elle s'était passé une main derrière la nuque.

« Pouvez-vous me dire comment retourner dans cette rue ou m'y ramenez ? Kyo m'attend à la maison, je ne voudrais pas qu'il s'inquiète. »

Elle parlait de lui comme d'un humain, Deus penserait donc probablement que c'était son propriétaire… son maître… A moins bien sur qu'il n'ai eut accès aux données du petit félin. En tout cas, Nadeshiko tenait vraiment à lui et elle était un peu inquiète pour lui, qui devait l'attendre près de la fenêtre ou de la porte. En attendant, la jeune femme faisait de son mieux pour capter les informations qui lui permettrait de repérer l'endroit où ils se trouvait. Mais ici, c'était compliqué et elle se sentait complètement perdu, elle n'aimait pas vraiment ça. La hubot attendait donc simplement, là où elle se trouvait, la tête légèrement posée sur le coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deus ex Machina
Mercenaire/Assassin
Humain
Caprica
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2014

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Mer 7 Sep - 15:40

Deus était clairement prudent quand à ce qu'il se passait en ce moment, ce n'était pas qu'il ne pouvait pas avoir confiance, juste qu'une Hubot n'avait pas vraiment de loyauté. Après, cette dernière était quand même plus perfectionné que la plupart des autre machine qu'il avait pu rencontrer et cela semblait avoir piquer sa curiosité. Il n'allait pas vraiment préciser l'endroit ou ils se trouvaient, après tout, il c'était caché ici pour une bonne raison, toutefois, elle semblait assez particulière et il voulait bien ajouter un petit quelque chose pour voir si elle était capable de dire quelque chose de différent.

"Vois cela autrement, souhaite tu savoir cela et prendre un risque ou alors ne pas le savoir et peut être l'apprendre avec le temps?"

Il jouait avec les mots, mais après tout, autant vérifier si ce qu'il lui avait fait fonctionnait correctement. Pour ce qui était de ces détecteurs, ces derniers semblaient vraiment bien plus puissant qu'il ne l'aurait penser, étant même un peu étonné par ce qu'elle pouvait bien déclarer. Également, il voyait très bien qu'elle ne semblait plus atteindre d’erreur pour le moment, ce qui signifiait que tout était correcte. Devait il lui montrer qu'il n'était pas une machine?, pas pour le moment, il allait certainement se contenter de faire un peu attention à ce qu'il allait faire et une fois qu'il aura la certitude qu'elle est inofensive pour lui, il se montrera.

"Tu as à moitié raison et à moitié tord, toutefois, ton analyse ne semble plus déranger par certain protocole, tant mieux."

Les réactions de la Hubot était quand même bien plus humaine qu'il ne le pensait et il avait parfois un peu de mal à la prendre pour une machine ordinaire. Cela était surement la vérité, après tout, cette dernière semblait avoir tellement de chose caché dans ces programme, chose qu'il n'avait pas vraiment voulu modifier sans prendre le risque qu'elle se fasse du mal. Toujours était il que Nadeshiko semblait lui demander si elle pouvait rentrer pour s'occuper de quelqu'un, de ce qu'il se souvenait, il avait lu une information sur un chat, mais de la à ce qu'elle s'en occupe seul. Une idée lui vint alors en tête, cela pouvait avoir un risque mais il était prêt à le prendre si elle le souhaitait bien entendu.

"Dit moi, désire tu rentrer au service de quelqu'un qui chercherait à te rendre meilleur?, si tu veut, on ne parle pendant que je te ramène."

Oui, il n'allait pas chercher à la déranger plus que cela, si jamais il était trop poussif, il y avait un risque qu'elle se braque, un terme assez particulier quand même mais bon, elle semblait unique. Après avoir prit un petit quelque chose ou deux dans ces affaires, Deus s'approcha alors de la jeune robot pour ensuite attendre qu'elle se colle un peu plus à lui. Il était un peu moins brutal que la dernière fois, mais il fallait dire que cela avait été un cas exceptionnel. Maintenant ... et bien, il ne restait plus qu'a savoir si elle pouvait accepter ou pas, il aurait bien besoin d'une personne pour le rangement il fallait être honnête, il y avait un peu de bordel partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadeshiko
Serveuse
Hubot IA
Caprica
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Jeu 8 Sep - 23:55

Nadeshiko avait donc demandé à l'être face à elle de préciser sa réponse afin de parvenir à se situer géographiquement. Cependant, au lieu de lui répondre, il lui demanda de voir ça autrement et lui demanda si elle souhaitait savoir cela malgré les risque que cela lui ferait courir ou si elle souhaitait savoir cela avec le temps. Elle le regarda un moment. Elle ne comprenait pas ce qu'il lui disait, elle savait juste qu'elle avait besoin de se situer géographiquement et que pour le moment elle en était incapable.

« Je ne comprend pas… Je ne puis demeurer ici, il faut que je puisse m'orienter, et... »

Et elle ne comprenait pas le fonctionnement de cette machine vivante, si elle avait été humaine, elle aurait probablement eut mal à la tête. Mais elle n'était qu'une machine… Et à sa merci de ce qu'elle analysait. Elle n'aimait pas ça. Il jouait avec elle et elle n'aimait pas ça. Ses sourcils se froncèrent légèrement quand une machine normale serait probablement restée tout simplement stoïque. Quoi qu'il en soit, elle avait analyser ce qu'elle captait et elle le lui avait dit. Il lui dit alors qu'elle avait à moitié raison et à moitié tord et encore une fois, elle fronça les sourcils.

« Mon système d'analyse est donc encore défaillant ? Ce n'est pas une bonne chose... »

En effet, une machine ne POUVAIT pas faire d'erreur puisqu'elle se contentait d'analyser les données logiques. Elle note dans son programme de lancé une réparation automatique quand elle se mettrait en veille, peut être que cela suffirait, sinon, ça allait être assez compliqué pour elle. En attendant, il fallait qu'elle rentre et qu'elle s'occupe de son chat, de son ami… Nadeshiko voulait juste rentrer et reprendre sa routine, mais il lui posa alors une question. Il lui demanda si elle voulait rentrer au service de quelqu'un qui puisse la rendre meilleure et elle pencha la tête sur le coté. Elle était une machine et en tant que telle, elle était heureuse de pouvoir servir. Mais depuis qu'elle était « libre », elle avait certaines obligations, envers son chat, envers son emploi, ce n'était pas si simple. Elle n'avait pas vraiment eut le temps de répondre qu'il l'avait prise contre lui et elle s'était accrochée à lui, par… réflexe ? Une machine n'en avait pas pourtant. Décidément, elle était un cas particulier. Elle avait alors orienté son visage pour ne pas que cela soit déranger par l'allure de l'homme.

« Je ne puis prendre une telle décision. Je dois prendre soin de Kyo et il y a aussi les gens du restaurant qui compte sur moi… Je ne peux analysé votre demande à cause de ça, veuillez m'excuser... »

Ce n'était pas qu'elle refusait, mais il y avait des choses qui devait nécessairement passer comme prioritaire… Après, bien sur, elle pourrait démissionner, mais c'était un peu plus compliqué que ça. En fait, tout dépendait probablement de son chat maintenant et de ce que cette homme pensait. Il la reposa au sol proche de là où il l'avait récupérer et elle le remercia à voix basse. Ensuite Nadeshiko se dirigea vers chez elle. Ils furent accueillit par un miaulement plaintif et elle alla aussitôt ouvrir la fenêtre en murmurant au chat que tout allait bien, puis, elle ouvrit un placard ou il n'y avait que de la nourriture pour chat et, pendant qu'il mangeait, elle le caressa simplement. Deus Ex Machina pouvait voir que l'appartement ne contenant qu'un canapé, un fauteuil et une bibliothèque. Et si il allait dans sa chambre, il ne verrait qu'une armoire dans lequel se trouvait son équipement. Elle ne paraissait pas s'en préoccuper plus que ça cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deus ex Machina
Mercenaire/Assassin
Humain
Caprica
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2014

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Dim 23 Juil - 15:35

Nadeshiko était vraiment un cas assez unique et Deus semblait intéressé par cette dernière. Elle n'était clairement pas comme une Hubot ordinaire, il avait pu le voir, après tout, il avait déjà regarder ce monde à plusieurs reprise. Pour le moment en tout cas, cette dernière cherchait simplement un moyen de se repérer géographiquement, ce qui n'était pas une bonne idée, ou alors à moins qu'elle n'accepte ce qu'il avait penser lui dire plus tard. Il n'y avait pas mesure de lui répondre correctement non?, ou alors, quelque chose d'assez cryptique dans le mesure du possible.

"Tu auras le temps d'analyser cela plus tard."

Quelque chose la rendait vraiment de plus en plus unique et il se demandait ce qu'il pouvait bien en penser. Il fallait dire qu'il lui avait fallu un simple coup d’œil pour comprendre que cela ne venait pas seulement de sa construction, bien qu'elle semblait avoir beaucoup de chose assez ... particulière d'installer dans son corps. On en revenait encore à la programmation pour le coup et il n'avait pas vraiment envie de trop toucher à cela, bien qu'il avait quand même trafiquer son système d'analyse. En parlant de cela, elle semblait quand même vouloir une réponse un peu plus ... concrête, mais encore une fois, cela allait dépendre de l'avenir.

" Il n'est pas défaillant, cela est compliqué, tu verra cela plus tard si tu insiste."

Bien, pour le moment, ce genre de discussion pouvait être reportée pour plus tard, elle ne semblait pas totalement prête. Il suffisait de voir ce qu'elle lui avait répondu quand à sa proposition de venir à son service, montrant qu'encore une fois, elle n'était pas comme les autres. Également, elle avait plus de réaction humaine que la moyenne, elle avait certainement du expérimenter plus de situation que la plupart des Hubot de ce monde, ou alors..., non, cela ne servait à rien de trop y penser. Avait il envie qu'elle démissionne et ne s'occupe plus de Kyo?, pas vraiment, il fallait juste prendre cela en compte, par ailleurs...

"Je n'ai jamais dit que tu devais abandonner cela, après tout, j'apprécie votre unicité."

Cela n'était pas faux, il ne voulait pas qu'elle devienne comme les autres, alors il allait certainement faire son possible pour qu'elle continue sur cette voie la tout en, peut être, restant en sa compagnie. Quoi qu'il en soit, il la reconduisit sur ce qui devait être sa maison et rentra avec elle, il n'avait pas vraiment envie de rester trop dehors. A l'intérieur se trouvait ... un chat, qui devait être Kyo, en conclusion, personne n'était avec elle, la laissant libre. Avait il vraiment le droit de briser cela?, il n'avait qu'a lui poser la question pour avoir une réponse, surtout qu'il avait plus de paramètre dessus.

"Donc tu as un travail et un animal à t'occuper et tu pense que je te les retireraient?, tu as tord, après tout, il y a un moment pour que tu continue cela et que tu m'aide pour certaine chose."

Il avança alors vers le milieu de la pièce, ne faisant rien de plus que de regarder un peu autour de lui. Il était vrai qu'elle n'avait rien, mais elle n'avait pas vraiment besoin de plus si il n'y avait personne d'autre qu'elle et le chat. Maintenant ... non, cela était trop tôt pour penser à ce genre de chose, pour le moment, le but était qu'elle prenne une décision quand à sa proposition.

"Du moment que ton travail et ton chat ne subisse aucun changement, que te reste il de gênant pour accepter ma demande?"

Il devait rester dans la tête d'une machine pour le moment, car tant qu'elle n'avait pas accepter, il ne pouvait pas vraiment montrer qu'il était un être humain. Ceci étant dit, cette dernière était quand même assez fascinante, capable d'adopter un animal, d'avoir un travail et surtout de refuser certaine chose, pouvait elle encore être considérer comme une simple machine? Non, pour Deus, elle était une clé vers l'avenir et il comptait bien voir jusqu’où cela pouvait amener, mais il ne pouvait rien faire sans son accord, il n'était pas mauvais après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nadeshiko
Serveuse
Hubot IA
Caprica
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   Dim 23 Juil - 20:10

Son travail et Kyo... Des choses qu'elle faisait passer au delà de tout... Mais Nadeshiko avait besoin de quelques informations pour s'orienter. C'était compliqué, surtout que ce... cet... son interlocuteur lui donnait vraiment l'impression d'être défaillante, bien qu'il lui assurait le contraire. Il lui disait qu'il ne lui demandait ni d'abandonner son travail, ni son chat... il lui dit apprécier son unicité et elle le regarda quelques instant, sans vraiment comprendre avant de questionner :

"Mon unicité ?"

Elle ne comprenait pas, elle ne s'estimait pas plus particulière qu'un autre Hubot, elle avait juste une programmation et... une programmation sensorielle. Il l'avait ensuite accompagné jusque chez elle et elle avait alors pris soin de son félin, tout de même heureuse de le retrouver. Il lui avait alors parlé à nouveau et laissant son chat manger, elle s'était tournée vers lui. Il ne voulait pas l'empêcher de continuer son emploi ou même de s'occuper de son chat. Il ajoutait qu'elle pourrait quand même l'aider en dehors de ces moment là. Elle ne comprenait pas. La machine le regarda alors qu'il semblait détailler son appartement, puis, il lui demanda si, en dehors de ces deux limites là, il n'y avait rien d'autre pour la retenir de songer à sa proposition et elle avait simplement secouer la tête dans un geste, ma foi, très humain, pus, elle commença à parler :

"Non... Il n'y a rien d'autre..." Elle s'accorda un instant. "Si vous pouvez assurer que Kyo ne me sera pas enlever et qu'il aura ce dont il a besoin et que cela ne posera pas de problème avec mon travail, alors j'accepte votre proposition, je ne vois aucun motif de refus valable. Que dois-je faire ?"

Nadeshiko ne réagissait pas comme une machine, pas visiblement, mais elle était une machine... Une machine avec quelque chose en plus peut-être, mais une machine tout de même. La Hubot le regarda et pencha légèrement la tête sur le coté en attendant maintenant qu'il lui donne des consignes quand à ce qu'il attendait d'elle. Si elle estimait cela correct, le 'contrat' serait considérer comme signer... sinon, ils reprendraient probablement leurs vies chacun de leur coté. En tout cas, c'était ce qu'elle espérait. Espérait ? Elle n'était pas humaine, ce n'était donc pas vraiment le mot... Mais c'était le mot qui s'en rapprochait le plus. Nadeshiko était retourné près de son chat, le caressant doucement alors qu'il mangeait. Kyo était "sa famille" maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le robot à l'air humain et l'humain se grimant en robot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Avant de jouer :: Rien que pour vous Joueurs :: Les univers parralèles-
Sauter vers: