Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la recherche de son passer et de son avenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 21 Fév - 16:13

Comme tout les matins, Aylin s'était levée et avait pris une longue douche, presque froide avant de s'habiller et de se coiffer. Puis, comme tout les matins, elle s'était dirigé vers la section de la couveuse où se trouvait ses protégés. Comme elle en avait l'habitude, elle passa près de chacun d'entre eux, ajustant les nids, vérifiant la chaleur avec des gestes précis et mesurés. Finalement, elle en arriva à la constatation qu'elle n'avait aucune éclosion prévue pour ce jour-là, elle régla simplement les pierres chauffantes autour de chacun des œufs. Il faisait bon ici, elle y serait bien rester dormir ici… Elle secoua doucement la tête, ce n'était pas le moment de penser à ça. Elle quitta alors la couveuse et repassa dans sa chambre où elle accrocha son épée à sa taille, puis, elle sortit simplement dans les champs. Son regard se leva un instant vers les grand dinosaures qui s'occupaient de l'irriguaison des champs. Même eux la fuyait comme la peste… Elle soupira, puis continua son chemin.

Personne ne s'étonnait de la voir passé, on avait l'habitude maintenant, puisqu'elle prétendait aller s'assurer en bordure externe de la zone protégée qu'il n'y ait pas de Carnivore à proximité. Bien sur, c'était une excuse. Combien de fois avait elle demandé à Hanae de lui raconter où avait été trouver son œil, les circonstances précises et ce genre de choses, mais, malgré tout ça, elle n'avançait pas dans son enquête. Elle ne faisait même que tourner en rond dans ses recherches et c'était un pu irritant sur le long terme. Encore une fois, elle chassa tout cela de son esprit, elle trouverait, un jour où l'autre, elle trouverait ce qu'elle cherchait et on la respecterait enfin, on l'accepterait… Ou bien n'était-ce qu'un doux rêve ? Non, probablement pas.

Aylin avait parcouru toute la longueur des champs, puis, elle s'était glissée en dehors de la zone de protection de Tumanako, ressentait comme une petite pression qui la quittait. Encore une fois, elle s demandait si c'était parce qu'elle avait du sang de Carnivore en elle… Rien ne pouvait être sur avec si peu d'informations… Elle jeta un œil derrière elle et se mordilla un eu la lèvre, c'était sa maison, mais parfois, elle avait un peu de mal à s'y sentir vraiment à l'aise. L'hybride aperçu des traces et les observas un moment, ce n'était que des petits animaux, carnivores, certes, mais qui ne pouvait pas faire de mal à plus gros qu'un lapin. Elle pris alors la direction de l'endroit où on l'avait trouvé et, encore une fois, elle fouilla autour d'elle à la recherche d'une piste… Comme si on pouvait trouver une piste vielle de vingt-cinq ans...

L'une de ses oreilles un peu pointue tiqua légèrement à un bruit aux alentours de l'endroit où elle se trouvait. Les gens de Tumanako ne sortait que rarement… Un carnivore ? Machinalement, elle porta la main sur la garde de son épée, sans pour autant la dégainer. Elle se releva lentement, tendant l'oreille pour prêter un maximum d'attention à ce qui se passait autour d'elle, elle ne voulait pas être surprise par un Carnivore, elle tenait quand même à la vie… Alors qu'elle était concentrer sur ce qu'elle entendait, son regard passait du bleu au mauve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Lun 22 Fév - 18:58

La chasse, un des rares moment ou Mathys pouvais complétement ce perdre dans ces pensées, ne faire que combattre, laisser son instinct prendre le dessus et oublier un peu le chagrin qui revenait parfois dans son esprit, il fallait dire que malgré le temps qui avait passé, il n'avait jamais parler de ce genre de chose avec d'autre personne, la raison étant qu'aussi bien les carnivore que les humains ne semblaient pas le porter dans leur cœur, il était donc quelqu'un de solitaire, il avait une maison, ou plutôt ce qu'il en restait, mais pour le reste, il devait se débrouiller seul, et pour le moment, cela semblait bien fonctionner.

Il avait donc déjà tuer deux petit dinosaures herbivores et manger un bon morceau, d'ailleurs, il semblait avoir assez faim en ce moment, peut être que c'était le chagrin qui le poussait à faire ce genre de chose, toujours était il qu'une fois qu'il eut terminer de manger toute la viande, il réduisit la lance qu'il avait faite en os en poussière avant de recommencer à courir, il devait chasser, du moins, faire quelque réserves, même si il était en partie carnivore, il avait une alimentation un peu plus équilibré que la normal, mais passons, pour le moment, le plus important était qu'il était encore temps de chasser.

Du moins, cela aurait été le cas, jusqu’à ce qu'il sente quelque chose, une présence assez particulière, une femme, enfin, il n'était pas trop sur de ce qu'elle était d'ailleurs, il ne comprenait pas ce qu'il ressentait, juste qu'il devait allé la voir pour comprendre, ce fut alors avec quelque bond assez bien placé qu'il atterri en face de cette personne, c'était une femme, sauf que l'odeur qu'elle dégageait ainsi que sa forme était particulière, il ne comprenait pas ce qu'elle était, en tout cas, il la voyait sur ces gardes alors il leva vite les mains dans les airs, il ne voulait pas gâcher ce moment la.


"Je n'ai rien fait !"

C'était bien la seul chose qui lui était venu par la tête en ce moment, toutefois, elle aurait certainement pu voir la couleur de ces yeux ainsi que les dents un peu plus pointu qu'il possédait, qu'allait elle penser de lui maintenant, en tout cas, lui n'allait pas bouger, il n'était plus en mode de chasse, alors il était redevenu une sorte de nounours, bien qu'il n'avait pas d'ami avec qui partager ce genre de chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Lun 22 Fév - 20:40

Aylin guettait le moindre son qui pouvait se faire entendre dans les alentours, elle se méfiait parce qu'elle devait être prudente, sinon Hanae ne le lui pardonnerait jamais. Puis sans prévenir, un homme atterri au sol à quelques pas d'elle, machinalement, elle avait reculé, gardant sa main posée sur la garde de son arme, elle avait été surprise par l'arrivé de cet homme de manière aussi cavalière. Il leva alors les mains en l'air dans un signe de paix qui pourrait être reconnu par n'importe qui. Il dit alors qu'il n'avait rien fait et, la jeune femme pencha légèrement la tête sur le coté en gardant son regard, pour le moment mauve, posé sur lui. Il n'était pas plus humain qu'elle, elle le sentait, mais elle n'arrivait pas vraiment à savoir ce qu'il était, elle savait cependant que, pour le moment, elle ne risquait rien. Machinalement, elle tourna les yeux vers Tumanako, il n'était pas un de ses habitant, alors que faisait-il si proche de la campagne ? Enfin, elle était sur les terres sauvages, les territoires des carnivores…

A son tour, Aylin ôta la main de la garde de son arme et leva les mains en signe de paix. Devait-elle lui 'parler' ? Elle ne savait pas, elle risquait de lui faire peur, comme ça avait été le cas pour tellement de personne qu'elle avait côtoyé durant sa vie… Ses oreilles légèrement pointues frissonnèrent un peu alors qu'elle suivait le fil de ses propres pensées. Puis, elle se décida à tenter les choses, il allait finir par se méfier d'elle alors qu'elle ne lui voulait aucun mal, elle était quelqu'un de pacifiste après tout…


** N'ayez pas peur, c'est probablement mon seul moyen de communiqué avec vous… Je ne suis pas capable de parler comme tout le monde...**

Voilà, maintenant que les choses étaient mises à plat et elle espérait qu'il comprendrait. En attendant, elle s'accorda quelques instants pour le détailler, elle avait pu voir d'autres hybrides – principalement Herbivore – et il était loin de leur ressembler… Elle le trouvait… fascinant, sans trop savoir d'où lui venait cette étrange fascination. Elle repoussa une mèche de ses cheveux pâles qui était passé devant son visage et elle s'adressa à nouveau à lui, de toute façon, on ne pouvait pas là voir ici de Tumanako.

**Je m'appelle Aylin...**

Elle se présentait, elle ne savait pas comment faire dans ses relations avec les autres, puisqu'ils n'étaient pas vraiment très ouvert avec elle, ils paraissaient même plutôt pressé que l'échange se termine, sauf peut-être Hanae, mais l'hybride ne pouvait pas toujours compter sur elle, elle n'était plus une enfant… Toujours est-il que croiser un autre hybride dans le lieu même où son œuf avait été trouver l'intriguait. Impulsivement, elle s'était alors rapprochée de lui et avait effleurer sa joue du bout de ses doigts, tout en douceur. Son regard suivait le contour de son visage que ses doigts frôlaient. Quand elle s'en rendit compte, elle avait violemment rougie, puis, elle avait détourné les yeux avant de lui expliquer, simplement :

**Désolée, je n'avais jamais rencontrer des gens tel que vous, les autres hybrides sont tellement fades...**

Pour le coup, elle avait peut être été un peu trop franche, mais il fallait dire que quand elle agissait ainsi à l'instinct, elle perdait un peu le contrôle sur ce qu'elle disait ou ce qu'elle faisait… Elle resta donc simplement à éviter de le regarder pour l'instant, ses oreilles un peu basses, même si cela n'était que peu visibles, elles partaient en pointes et suivaient ses humeurs, cependant, elles n'étaient pas longues, alors, il fallait vraiment y faire attention pour le voir. En attendant, elle ne savait plus vraiment quoi 'dire' ou faire… Il fallait dire qu'à la base, elle n'était pas venue ici pour se faire des amis, plus pour enquêter… D'ailleurs, il pourrait peut-être l'aider…

**Tu habites près d'ici ?**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Mer 24 Fév - 5:32

Mathys avait donc fait au possible pour éviter que la jeune personne en face de lui ne lui fasse du mal, après tout, elle était bien la seule personne qu'il avait rencontrer et qui sentait différemment des autre, après un petit moment, elle sembla faire la même chose que lui et il fut assez content de ce développement, il la regarda alors, sentant une étrange sensation sans vraiment chercher à allé plus loin, il se demandait quand elle allait parler par ailleurs, mais ce fut qu'au bout d'un moment qu'il entendit quelque chose dans sa tête, il regarda quand même autour de lui avant de comprendre, elle ne pouvait pas parler comme tout le monde, bien entendu, il n'allait pas du tout être dégouter par cela ni même avoir un problème avec, au contraire, il semblait content qu'elle lui ai dit quelque chose.

"Je comprends, merci de ne pas avoir fuis aussi."

Gardant le sourire, il la regarda un petit moment, par rapport à sa mère, elle était quand même beaucoup plus belle, surtout à certain niveau de son anatomie, mais passons, il s'approcha quand même d'un pas pour mieux la regarder quand il entendit dans sa tête qu'elle se présenta, il pencha donc sa tête sur le côté, réfléchissant, avant de quand même lui dire la même chose, cela ne servait à rien de ne pas lui dire, surtout qu'il n’était pas impoli comme hybride.

"Et moi c'est Mathys, enchanté Aylin."

Puis, alors qu'il cherchait ce qu'il pourrait bien lui dire, il remarqua qu'elle c'était elle aussi approcher pour lui caresser légèrement le visage, il se laissa donc faire, assez surpris et aussi un peu rouge, jusqu'au moment ou elle arrêta et s'excusa, les joues assez flamboyante, il eut alors un sourire et, pour lui montrer que cela ne l'avait pas déranger, fit la même chose avec elle, lui caressant doucement la joue, allant même jusqu'au cou, il recula alors la main par la suite, ces joues étaient bien rouge maintenant, mais au moins, il pouvait être du même avis que cette dernière sur un certain domaine.

"Je comprends, et vous êtes tellement unique vous aussi, je ne vous connais pas du tout mais j'ai l'impression que mon être se plait en votre présence."

C'était une étrange manière de dire qu'il se sentait bien, mais passons, il fallait savoir qu'il avait toujours cette chose en lui, cette envie de s'approcher encore plus d'elle pour certaine chose, mais comme il était du genre très doux et gentil, il se retenait, fort heureusement, elle semblait continuer la conversation, alors autant se focaliser sur cela, elle lui demanda donc ou il habitait, normalement, il n'aurait jamais dit ce genre de chose, mais comme il semblait tellement bien s'intéresser à elle, il avait l'impression que ces restrictions ne fonctionnaient pas correctement et qu'il allait donc lui dire, il indiqua alors une direction avant de prendre la parole.

"J'habite par la, dans la maison qui appartenais à ma mère avant l'accident..."

Enfin, il avait beau être un peu triste à penser à cela, il se voyait faire quelque chose de bien différent, à savoir s'être approcher encore une fois d'elle pour sentir le cou de la jeune hybride, elle sentait tellement bon, et pas dans le sens culinaire de la chose, il s'agissait d'une autre senteur, il ne comprenait pas trop bien, de toute manière, il ne salivait pas alors elle n'allait pas avoir peur qu'il ne tente de la manger, quand il réalisa ce qu'il venait de faire, il recula alors un peu, les joues assez rouge, il se gratta un moment la joue.

"Je suis désolé, je ne comprend pas pourquoi je me sens aussi attirer par vous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Mer 24 Fév - 7:20

Aylin était un peu surprise qu'il la remercie de ne pas avoir fuit, elle avait alors secoué la tête, puis elle avait simplement haussé les épaules. Elle ne voyait pas pourquoi elle aurait fuit, son instinct ne lui demandait pas de rester prudente. Elle lui avait alors sourit, ne parlant pourtant pas. Elle ne le pouvait pas et elle ne vouait pas non plus abusé de sa télépathie. Quoi qu'il en soit, elle s'était présenté, c'était la moindre des choses après tout. En attendant, elle sentait le regard de l'homme qui demeurait sur elle et elle s'en sentait un peu mal à l'aise, elle n'y était pas vraiment habituée. Il se présenta cependant à son tour : il s'appelait Mathys, c'était un joli nom.. Elle lui avait sourit ne répondant pas par un autre enchanté qui allait tout simplement de soit.

Ce fut alors qu'elle perdit un peu le contrôle sur elle-même. Elle s'était donc approchée assez proche de lui et lui avait caresser la joue, s'excusant de son geste dès qu'elle s'en était finalement rendue compte. Lui aussi avait les joues rouges et cela provoqua une étrange réaction en elle, quelque chose qu'elle ne parvenait pas à identifier. Elle s'était alors excusée, mais Mathys lui avait à son tour caresser la joue et sa gorge s'était asséchée. Elle le regarda un moment, ses yeux violets brillant assez intensément quand il attarda une caresse au niveau de son cou. Aylin ne comprenait pas ce qui lui arrivait, elle n'avait jamais ressenti ce genre de choses. Il lui avait alors répondu, disant alors qu'il comprenait, lui disant qu'elle aussi était unique et que, si il ne la connaissait pas, il se plaisait à ses cotés… Et encore une fois, elle avait rougie. Enfin, ce n'était pas non plus comme si elle avait l'impression d'être face à un étranger, non, en fait, elle se sentait même étrangement bien, presque à sa place avec lui…

En attendant, Aylin se sentait vraiment étrange et elle sentait maintenant son coeur qui battait plus vite que la normale et ses joues demeuraient teintées d'un léger voile rouge. Elle n'avait cependant pas oublié son but premier ici et lui avait ainsi demandé si il habitait près d'ici, bien qu'elle ne comprenait pas pourquoi dans ce cas là, il ne rejoignait pas Tumanako… A moins bien sur qu'il tienne plus des carnivores… pourtant il ne semblait pas mauvais, pas même agressif. Enfin, il lui avait tout de même expliqué qu'il vivait dans la maison qui appartenais à sa mère avant l'accident. Elle avait alors penché la tête sur le coté, l'accident ? Elle était curieuse, mais ce n'était peut-être pas une bonne chose, alors, elle garda ça pour elle pour le moment, ils en reparleraient ensuite.

Aylin n'eut cependant pas l'occasion de lui poser de question, il ne lui en laissa pas le temps, glissant alors son visage tout près de son cou pour la renifler… Elle ressentit un profond malaise et son coeur s'accéléra encore un peu plus alors qu'elle réalisa avoir machinalement posée la main sur la garde de son arme. Non, elle n'avait pas l'impression qu'il pouvait lui faire de mal… Elle se relâcha un peu quand il se recula légèrement. Le coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine et les joues écarlates, elle déglutit légèrement, un peu mal à l'aise. Mathys lui avait alors dit qu'il était désolé et qu'il ne comprenait pas pourquoi il était aussi attirer par elle… Attirer… Oui, elle aussi, elle ressentait une certaine attirance envers lui et elle ne se l'expliquait pas… Mal à l'aise, elle se passa une main dans la nuque avant de lui parler via son esprit.


**Ce… Ce n'est pas grave, moi aussi j'ai un peu de mal à comprendre ce que je ressens, c'est… compliqué...**

Oui, c'était compliqué et elle trouva que, du coup, le moment était mal venu pour lui poser des question sur ce qu'il pouvait savoir quand à sa naissance… enfin, la ponte et la disparition de son œuf… Était il né dans un œuf lui aussi ? Elle avait tellement de question en tête… Cependant, avant même qu'elle ne songe à les poser, elle réagit à nouveau impulsivement. La jeune hybride semblait agir de façon animal, tournant un instant autour de lui, sans même qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Elle remarqua alors la forme étrange de son dos et, succombant à sa curiosité, elle s'approcha à nouveau très près de lui, posant sa main dans son dos, là où il y avait sa colonne vertébrale qui ressortait sous ses vêtements… Ses gestes étaient assez doux, mais aussi emprunt d'une réelle curiosité… Elle avait vraiment cette envie en elle, cette envie de le toucher contre laquelle elle avait toute les peines du monde à lutter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Jeu 25 Fév - 4:42

Oui, ce n'était pas des plus simple de s'habituer à quelque chose qu'il n'avait encore jamais ressentit, après tout, il n'avait pas encore rencontrer de femelle avant maintenant, alors il n'avait jamais connu de pulsion de ce genre toutefois, sa nature très gentille faisait en sorte qu'il faisait très attention à ne rien faire de mal, bien qu'il avait quand même toucher le corps de cette dernière, ou du moins le cou, avec un peu d'intérêt, il cherchait toujours dans son esprit ce qu'il pouvait faire pour calmer cela, mais rien ne semblait venir en tête, peut être que de lui demander pouvait être une bonne solution.

Toutefois, elle semblait être dans le même cas que lui avec ce qu'elle venait de lui dire, ce qui lui fit se gratter un moment la joue, ils étaient donc dans le même cas, ce qui voulait peut être dire qu'elle était assez jeune également, Mathys secoua un moment la tête, ce n'était pas le moment de chercher une explication, il devait se concentrer, ne pas faire du mal à la jeune personne en face de lui, ne pas être comme son père, oui, c'était tout ce qui était important pour le moment, enfin, avec ce qui se passait, son cœur semblait vraiment battre plus vite, alors il allait finir par ce poser des question sur la suite.

Puis, alors qu'il était encore une fois en train de penser à ce qu'il ne devait pas faire, il remarqua qu'elle tournait un moment autour de lui, il ne bougea pas bien entendu, trouvant cette situation assez étrange, puis, alors qu'il voulu lui demander ce qu'elle voulait bien trouver en tournant comme cela, elle commença à lui toucher le dos, d'accord, on ne pouvait pas dire qu'il s'agissait d'une zone sensible, mais il ressentait légèrement plus les choses quand on touchait sa colonne vertébrale, enfin, quand ce n'était pas la douleur bien entendu, les caresses semblaient même très plaisante, il secoua encore un peu la tête, il avait chaud et avait du mal à comprendre ce qu'il devait faire, toutefois, il fit quelque chose sans même y penser.

Et ce qu'il fit fut assez simple, il retira simplement son maillot, montrant alors son dos musclé à la personne qui était derrière lui maintenant, également, elle pouvait voir la partie supérieur de sa colonne vertébrale, étant quelqu'un capable d'utiliser les os pour se battre, avoir cela était quand même un avantage, mais en ce moment, il se sentait surtout assez exciter, il avait l'impression que sa tête se vidait de penser, qu'il avait envie qu'elle le touche bien entendu, mais qu'il la touche aussi, bien d'autre chose encore semblait passé mais il se calmait comme il le pouvait, même si bon, il avait quand même retirer son maillot, qui sait comment elle allait réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Jeu 25 Fév - 6:11

Aylin ne comprenait pas les trois quart de ce qu'elle ressentait ou même des idées qui lui venaient en tête… Des idées qui ne lui étaient jamais venues avant. Des idées qui la faisait rougir, rien que d'y penser… En attendant, voir cet autre hybride l'intriguait et elle lui tournait autour, allant même jusqu'à lui toucher le dos… C'était assez étrange, mais elle était mal placée pour juger avec ses écailles et ses cornes. Elle avait alors doucement laissé sa main courir le long de l'échine de l'homme, jusqu'à ce qu'il s'esquive et mal à l'aise, elle avait laissé sa main retombée contre son flan, se mordillant légèrement la lèvre inférieur. Mathys avait enlevé sa tunique et le rouge s'était encore un peu accru sur ses joues. Il se retrouvait maintenant torse nu face à elle et elle pencha légèrement la tête sur le coté, plissant à demi les yeux. Elle avait déjà pu voir des hommes torses nus, mais plus loin, quand ils travaillaient aux champs durant l'été… Elle ne s'était jamais approchée d'eux, ça la rendait mal à l'aise.

Quoi qu'il en soit, face à lui, c'était différent, elle ne pu s'empêcher de laisser son regard errer sur lui un instant. Il était musclé, d'une façon différente des paysans de Tumanako, et cela éveilla une sensation assez étrange en elle. Aylin se rendit alors compte qu'elle avait retenu son souffle sans même qu'elle ne s'en rende compte. Maintenant, elle voyait ce qu'il avait de différent, il semblait qu'une part de sa colonne vertébrale était à l'air libre sur le haut de son dos… Comme absorbé par cela, elle pencha à nouveau la tête sur le coté, puis, elle se retrouva encore une fois à caresser son dos là où les os sortaient de la peau. Cependant, elle avait toujours ses gants et cela la frustrait un peu, alors, la jeune femme avait simplement enlevé ses gants, dévoilant les écailles qui étaient toujours visibles sur ses poignets, presque de la même couleur que sa peau. Encore une fois, Aylin sentit une étrange sensation gronder en elle alors qu'elle se mordillait la lèvre d'une façon presque sensuelle.

La jeune femme déglutit légèrement, laissant maintenant tomber ses gants au sol. Elle avait chaud, il ne faisait pas si chaud que ça pourtant ? L'hybride frissonna légèrement et finit même par enlever son gilet, restant juste avec son corsage sombre. Elle ferma les yeux un instant, ce qu'elle ressentait, c'était vraiment perturbant. Inspirant profondément, elle tenta de s'imposer le calme… Cependant, elle n'était vraiment pas douée pour lutter contre son instinct et, quand elle rouvrit les yeux, un nouvelle éclat présent dans son regard mauve. Un éclat de désir, une chose qu'elle n'avait jamais ressentit avant et c'était assez particulier. Encore une fois, elle se laissait dominer par ses instincts et elle se rapprocha alors de lui, très près de lui, jusqu'à presque être collée à lui, l'une de ses mains s'attardait toujours dans le dos de Mathys alors qu'elle rapprochait son visage de l'homme, se gorgeant à son tour de son odeur, rien qu'elle ne pu ressentir avant ce jour.

Jusque là, elle avait toujours tout fait pour ne pas laisser trop s'exprimer sa partie Saurienne et c'était loin d'être facile pour elle… Mais cette fois, elle semblait en être complètement incapable. Elle ne lui transmit aucune parole, se glissant simplement devant lui maintenant, sans même s'éloigner. Son visage était seulement à quelques centimètre de celui de l'autre hybride qui pu probablement voir que sa prunelle était devenu une fente maintenant. Aylin avait alors franchit ces quelques centimètres, elle l'avait alors embrassé avec une certaine fougue… presque violente… Elle n'avait aucun contrôle sur ce qu'elle faisait et, alors qu'elle l'embrassait, elle avait glissé l'une de ses mains dans la nuque de l'homme, passant légèrement dans ses cheveux. Dans le même temps, elle pressa son corps tout contre celui de l'homme, sans même lui laisser l'occasion de répondre à tout cela… Le rouge n'en était qu'encore plus présent sur ses joues alors que son coeur se défoulait dans sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Ven 26 Fév - 5:39

Mathys ne savait pas trop ce qui pouvait bien se passer pour le moment, après tout, il était assis à attendre de savoir ce qu'elle voulait, et pour le moment, c'était la petite particularité de son dos qu'elle voulait voir, ce n'était pas un secret de toute manière, du moins il ne pensait pas que c'en était un, il était né comme cela, alors pourquoi cacher ce genre de chose, toujours était il que pour le moment, il avait quand même plus urgent à faire, à savoir calmer son petit cerveau et ces instincts qui semblaient lui dire de faire certaine chose qu'il n'avait pas vraiment envie de faire, surtout qu'il ne savait pas ce que c'était, il secouait donc doucement la tête, tentant toujours de rejeter mentalement ce qu'il pouvait bien se faire dire.

Il avait quand même sentit la différence quand elle avait retirer ces gants, la sensation était quand même plus agréable, maintenant, il tentait de ne pas trop parler et aussi de ne pas trop respirer bizarrement, ce qui devint quand même un peu plus complexe quand il la sentit approcher son corps du sien pour le sentir, il ne savait pas pourquoi, mais il ressentait une grosse vague d'envie en lui, ces yeux semblait luire légèrement, bien qu'il continuait toujours de résister, il ne se retournait pas pour le moment, mais il entendait ce qu'elle faisait, et franchement, cela ne faisait qu'empirer son état, sa tête se vidait encore plus, mais il était tenace, enfin, il n'allait plus l'être longtemps.

Ce fut alors qu'elle passa devant lui, il se demandait bien ce qu'il se passait d'ailleurs, bien qu'a voir les yeux de cette dernière, elle avait certainement perdu le contrôle, une partie de lui était quand même très gêné par cela, cela voulait quand même dire qu'il était un peu à son gout, il voulu secouer encore une fois la tête, mais Aylin vint l'embrasser avec une grande fougue, à ce moment la, il était trop tard, lui aussi perdit complètement le contrôle, rien que de sentir ces lèvres et son corps contre le sien, ces pupilles prirent aussi la forme d'une fente et ceux yeux luire alors légèrement alors qu'il répondit au baiser avec la même fougue, allant chercher sa langue pour jouer avec pendant un long moment, il ne contrôlait plus rien, il ne sentait plus son esprit, et cela lui était un peu égal maintenant, après tout, cela semblait tellement plaisant.

Pour la suite, cela semblait simple, pour le moment, les deux s'embrassèrent encore et encore, cherchant à gouter son partenaire plus qu'autre chose, par la suite, Mathys ne perdit pas de temps en retirant, avec quand même un minimum de douceur, le haut de la jeune femme, la laissant la poitrine à l'air, après qu'il la laissait se coller encore une fois l'un contre l'autre, profitant de leur chaleur respective, Mathys la poussa légèrement sur le sol pour ensuite s'amuser à lui lécher le cou et la poitrine, goutant encore une fois cette proie, sauf que ce n'était pas pour manger, il voulait autre chose, il embrassa alors tout le haut du corps de la jeune femme, sentait ces joues toujours aussi rouge et aussi son cerveau toujours aussi vite, il lui aggripa également les seins pour les masser avec envie, ils étaient tellement gros, tellement juteux, il vint même mordiller un téton pour voir ce que cela allait faire alors que l'autre était masser, il n'oubliait pas bien entendu la bouche de cette dernière, enfin, il y avait quand même un gros quelque chose qui le dérangeait dans son pantalon, mais il était trop occuper pour voir cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Ven 26 Fév - 16:07

Aylin perdait complètement le contrôle de ce qu'elle faisait. Elle sentait son coeur qui battait la chamade et n'arrivait pas à se focaliser sur les pensées qui passait dans son esprit. Et puis, il y avait ses joues totalement écarlates. L'hybride s'était alors fait dominée par son instinct, allant se coller contre lui pour l'embrasser… La sensation était plaisante, vraiment plaisante… Son souffle commença à se faire un peu court, mais elle ne cessa pas pour autant de l'embrasser avec cette même fougue. Quoi qu'il en soit, Mathys ne tarda pas à répondre à son baiser, allant même chercher sa langue pour jouer avec un moment… Etrange sensation… Encore une fois, pas déplaisante. Ayline sentait leurs salives qui se mêlaient alors que leurs langues se caressaient dans une danse endiablée. Elle laissait les pleins pouvoir à son instinct, il ne lui avait encore jamais fait défaut alors tout se passerait bien et puis, elle n'avait plus la force de faire marche arrière maintenant alors elle se livrait à corps perdu dans ce baiser.

Les baisers s'enchaînaient, encore et toujours, ne se laissant que peu de temps pour reprendre leur souffle. En les voyant, peu auraient pu croire qu'ils venaient à peine de se rencontrer. Finalement, et assez rapidement, il détacha son corsage et l'en débarrassa, dévoilant son opulente poitrine… et tout le reste puisqu'il n'y avait plus que ça et un sous-vêtement qui la couvrait. Ça, ça ne la dérangeait pas plus que ça, la nudité n'avait jamais vraiment été un problème pour elle. Sa peau entra alors directement en contact avec celle de l'autre hybride, un contact qui la fit se consumer un peu plus de désir. Elle semblait aimé le goût de Mathys, tout comme son contact sur sa peau. L'homme la poussa alors de sorte qu'elle se retrouve allongée au sol, elle sentait la terre dans son dos, mais elle ne s'en souciait pas le moins du monde, il était bien trop tard maintenant. Il délaissa alors ses lèvres pour venir goûter son cou, puis sa poitrine et une sorte de grondement appréciateur s'échappa de ses lèvres. Aylin aimait ce qu'il lui faisait ressentir, c'était vraiment agréable.

Sans qu'elle ne s'en aperçoive vraiment, elle se cambra un peu pour lui offrir un peu plus de chair. Alors que Mathys explorait son corps, Aylin ferma ses yeux mauves, découvrant de nouvelles sensations, les joues toujours aussi écarlate et laissant échapper de temps à autre ces grondement appréciateur. Dans le même temps, elle avait plongée l'une de ses mains dans la chevelure sombre de l'autre hybride. Bien sur, de temps à autres, il en revenait à ses lèvres, cependant, entre chaque baiser, il poussait son exploration un peu plus en profondeur, s'emparant carrément de l'un de ses seins et cela lui provoqua comme une décharge de plaisir… et surtout de désir. Le souffle court, elle ne parvint plus vraiment à lutter contre ce désir qui la consumait. Finalement, elle profita d'un baiser pour poser ses mains sur ses épaules et inversé la situation, se retrouvant à le chevaucher, une flamme brillant derrière ses yeux mauves.

Encore quelques baisers fougueux durant lesquels elle ne l'empêcha pas de toucher son corps, de continué à l'explorer, cependant, elle conservait ses lèvres près des siennes. Au bout d'un moment, elle finit par cessé de l'embrasser, puis lentement, elle avait descendu les baisers le long de son torse se plaisant à le goûter et à le sentir sur ses lèvres et sa langue qui venait parfois titiller la peau dénudé. Ses mouvements la faisait se tortiller un peu au dessus de lui, ce qui fit en sorte que son intimité frotte un peu contre l'entrejambe gonflé de l'homme, gorgeant le tissus de l'humidité du désir. Encore quelques instants et elle ne pu que se dire qu'elle voulait sentir chaque parcelle de sa peau contre elle et elle le soulagea alors de son pantalon, le laissant simplement traîner par là, près deux. Bien sur, elle vit clairement le membre de l'homme qui indiquait son désir d'être en elle, sauf qu'elle parvenait mal à l'identifier pour ce que c'était, alors, elle se colla à nouveau tout contre lui dans des baisser de plus en plus fougueux et même quelque peu passionner. Sa poitrine commençait à lui faire un peu mal tellement elle était gonflée de désir et ses tétons pointaient fièrement, provoquant dans cette voluptueuse poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 28 Fév - 5:08

Non, il y avait beaucoup trop de plaisir, quelque chose qu'il n'avait jamais ressentit auparavant, quelque chose que sa mère et son père avaient du avoir quand même à un moment de leur vie, ou peut être juste son père en fait, toutefois, il ne savait pas ce genre de chose, toujours était il que son instinct de reproduction ainsi que d'autre facteur semblaient jouer sur ces décisions du moment, il ne pouvait pas du tout passer sur cette occasion, surtout que maintenant qu'il venait de céder, même si cela n'était pas totalement, tout ce qu'il y avait dans son esprit était de faire quelque chose avec cette femelle et de ne pas la lâcher avant plusieurs heures, voir même plusieurs jours, qui sait ce qui pouvait se passer entre deux hybride de ce calibre.

Et plus il passait de temps à gouter son corps, à lécher sa poitrine, à mordiller ces tétons, à l'embrasser encore et encore tout en dansant avec sa langue comme si sa vie en dépendait, Mathys semblait avoir de plus en plus de mal à penser à autre chose qu'a elle, comment cela pouvait être possible, était elle si particulière que son sang bouillait d'envie de l'avoir?, normalement, il n'avait jamais eut de pulsion pareil, mais bon, il ne semblait pas être capable de penser à autre chose pour le moment, surtout qu'elle semblait aimer ce qu'il faisait, ce qui faisait que son sourire n’était que plus souligner.

Puis, alors qu'il eut un moment de confusion, Aylin en profita carrément pour inverser la situation, elle était maintenant sur lui, semblait clairement montrer qu'elle voulait qu'une seule chose, l'hybride, cela ne semblait pas du tout le déranger d'ailleurs, surtout qu'après de long baiser comme ceux la, elle c'était amuser à gouter aussi sa peau, il n'y avait pas vraiment d'échange de phrase, mais les petit grognement plaisant que lâchait Mathys devait suffire pour qu'Aylin comprenne qu'il aimait cela aussi, enfin, encore un peu plus tard, elle se décida à lui retirer son pantalon, montrant quelque chose de légèrement moins humain que prévu, aussi bien dans la taille que la forme, mais au moins, cela ne faisait pas peur, c'était quand même à ce demander quel genre de femme pouvait tenir cela en elle, la question ne semblait même pas traverser son esprit alors qu'elle continuait de ce coller contre lui, dans son esprit, tout ce qu'il voulait maintenant, c'était de rendre la pareil.

Alors, toujours pendant qu'ils s'embrassaient et se frottaient l'un l'autre, il lui retira également tout ce qu'elle avait sur elle, la mettant complétement à nue, il fallait dire qu'a ce moment, il n'avait pas vraiment de doute sur ce qu'il avait envie de faire maintenant, il la fit donc se soulever doucement pour placer sa verge bien dans la ligne de son intimité, puis, alors qu'il semblait comprendre que plus de préambule n'allait pas servir, il la pénétra d'une traite, bien entendu, il y allait surement y avoir du sang, mais cela n'allait pas réveiller son envie de prédation, ce qui était tant mieux, plutôt, au lieux de la laisser prendre l'habitude, il avait mis quelque petit coup de bassin, histoire que sa verge tellement gonflé d'envie s'insinue toujours plus profondément en elle jusqu’à trouver son point le plus reculer, une fois que cela fut fait, il la regarda un moment, haletant et l'envie clairement inscrit dans son regard, il empoigna alors sa poitrine et lui pinça doucement les tétons tout en commençant à bouger qu'au bout de deux ou trois minutes, lui ayant laisser quand même un peu de temps pour s'habituer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 28 Fév - 18:09

Aylin n'aurait pas penser un instant que les choses puisse se passer ainsi. Elle ne savait pas combien de temps elle pouvait avoir devant elle, mais Hanae finirait probablement par s'inquiéter pour elle, surtout quand elle saurait qu'elle était dans les terres sauvages. Enfin, ce n'était pas le moment de penser à tout ça et elle avait l'esprit trop vide pour le faire. Quoi qu'il en soit, elle savait qu'elle voulait le sentir en elle sans trop savoir ce que cela pouvait signifier. En attendant, il semblait vouloir découvrir chaque parcelle de son corps, pour son plus grand plaisir et elle sentait son esprit défaillir. L'hybride avait cependant finit par prendre les choses en main, passant maintenant au dessus de lui sans la moindre gêne. A son tour, elle l'avait goûter, savourant le goût de sa peau sur ses lèvres et sa langue. Elle l'entendait grogner comme elle même avait grogné un peu plus tôt, ils n'étaient qu'en parti humain, ce n'était pas étonnant de les voir agir ainsi. Finalement, elle le dévêtit, livrant un membre étonnant, voir même un peu effrayant à l'air libre. Cependant, elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, alors ce n'était pas vraiment surprenant pour elle, elle était ignorante quand à ce qui se passait entre les Hommes et les Femmes.

Ils n'étaient pas humains, d'ailleurs, la jeune femme n'était elle pas née d'n œuf ? Enfin, ce n'était pas vraiment le moment pour ce genre de question. Il avait alors achevé de la dévêtir et elle s'était laisser faire, lui laissant la vue complète de son corps, ainsi que la possibilité de pouvoir en découvrir les plus infimes recoins. Aylin le regardait dans les yeux, les joues absolument écarlates alors qu'il la fit se soulever un peu, d'autorité. Elle sentit alors le gland masculin frotter contre son intimité, grondant encore une fois de plaisir quand aux émotions que cela éveillait en elle. Puis, il la pénétra et ses lèvres s'ouvrir dans un cri muet alors que son membre déchirait son hymen, lui amenant les larmes aux yeux. Un fin filin de sang s'écoula lentement le long de sa cuisse, elle ne le réalisait pas vraiment et ne pouvait donc s'inquiéter qu'il attire d'autres Carnivores.

Aylin puisa sur son souffle pour se remettre de cette fouleur à laquelle elle ne s'était pas attendue. Comme si la douleur n'était pas suffisante, il lui infligea quelques coups de bassins, la faisant grogner alors qu'il s’immisçait au plus profond d'elle. Il cessa alors de bouger pour la regarder. Elle avait encore les larmes aux yeux, ainsi que le souffle court, mais Mathys ne lui laissa pas vraiment de répits. Il s'empara alors de sa poitrine, commençant à la caresser et à la masser… Ce qui éveillait maintenant d'autres sensations qui la détournait de sa douleur. L'hybride lui pinçait légèrement les tétons et elle ferma les yeux, se laissant aller à ce qu'elle ressentait… jusqu'à ce qu'il n'en revienne maintenant à commencé à bouger en elle. La sensation était assez étrange, mais franchement très plaisante. La douleur passa lentement et elle commença alors lentement à prendre son pied avec ce plaisir qu'il lui offrait et elle frissonna doucement.

A son tour, Aylin avait commencé à se mouvoir sur le membre de son amant du moment, sa poitrine se mouvant légèrement malgré la poigne de Mathys alors qu'elle se joignait à cette danse torride. Le plaisir commençait lentement à prendre le pas sur le reste et elle ne pensait plus à rien du tout maintenant, à rien d'autre qu'à ce qu'elle ressentait pour le moment. Les oreilles de l'hybride étaient légèrement couchées sans qu'elle n'y puisse quoi que ce soit, ses joues étant maintenant véritablement écarlates. Elle avait le souffle court, mais elle ne s'en souciait pas le moins du monde, elle ne se souciait plus de rien d'ailleurs. Si Aylin n'était pas vraiment bruyante, elle n'en prenait pas moins de plaisir et cela était sans problème visible sur son visage. Après tout, elle n'avait jamais cherché à cacher ce qu'elle ressentait alors pourquoi commencerait elle ce jour là… Non, elle se contentait de se mouvoir et de laisser son esprit s'engourdir sous le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Lun 14 Mar - 4:29

Lui ne savait pas pour la douleur, enfin, pas totalement, il avait sentit un légère odeur de sang, peut être ce qui l'avait retenu de ne pas commencer directement, cherchant ce qui n'était pas vraiment allé, par la suite bien entendu, cela avait vraiment commencer, une étreinte charnel digne de deux animaux, ou le sexe était la seule loi, ou leur magnifique corps semblaient s'unir tellement parfaitement que c'était à ce demander si ils n'étaient pas fait l'un pour l'autre, cela était une chose étrange à penser aussi bien entendu, lui était un lien étrange entre un prédateur assez horrible et une humaine, et elle un mélange également, qui sait ce que ce genre de chose pourrait donner, et surtout ce que cela pourrait faire si ils avaient un enfant ensemble.

Mais ce genre de chose ne sortait pas de sa tête, à vrai dire, il ne pouvait pas penser, son cerveau ainsi que son regard étaient complètement dans son mode de reproduction, instinct primal et aussi beaucoup d'envie, on pouvait le voir, dès le premier coup de rein, il semblait déjà aimer cette petite personne, était ce vraiment de l'amour?, qui sait, rien qu'au départ, il avait bien apprécier la personne, sinon, il ne lui aurait pas montrer son dos, par la suite, tout allait surement être des excuses quand ils allaient ne plus baiser, mais pour cela, une question semblait être dans les esprit, allaient il seulement arrêter, et dans combien de temps.

Car cela faisait maintenant une bonne heure qu'ils faisaient l'amour, Mathys ne semblait pas du tout ralentir l'allure et avait déjà jouit autant de fois qu'elle, c'était à ce demander ou il pouvait trouver toute cette énergie, son regard était toujours aussi brillant et aussi reptilien qu'elle, il l'embrassait par moment et semblait avoir du mal à faire autre chose que de ne pas gouter le corps de cette dernière, une chose passa dans sa tête, ce qui se traduisit par une morsure très légèrement appuyé, laissant une petite marque sur le cou de la jeune personne, il venait de la marquer, il ne voulait pas qu'un autre mâle la touche, c'était vraiment quelque chose d'assez unique, mais comme il n'était pas vraiment maitre de lui même, il ne pouvait pas vraiment comprendre.

Encore une heure de passé, peut être même deux, on ne pouvait pas savoir, ces deux créatures semblaient tellement copuler et qu'ils aimaient cela que cela en devenait un peu indécent, Mathys lui s'en fichait, elle était belle, avait un corps de rêve, et même si il n'était pas conscient de cela, peut être que dans son cœur, cela allait rester un minimum, en tout cas, on pouvait voir qu'ils étaient résistant, leur organes génital ne leur faisaient pas encore mal sous cette utilisation intensive et ils semblaient s'embrasser toujours autant, enfin, lui s'amusait aussi avec sa poitrine quand il changeait de position toute les jouissance commune, mais au bout d'un moment, ils allaient bien ne plus subir cet pulsion, cela faisait presque trois heures maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Lun 14 Mar - 16:53

Aylin perdait toute notion du temps, ça ne lui était jamais arriver avant. Enfin, elle ne s'en rendait pas vraiment compte, elle était tout à cette danse torride de son corps contre le sien.. Oui, ils baisaient, ils baisaient comme des bêtes. Ils baisaient sans plus se soucier d'autre chose. Il la fit jouir plusieurs fois, changeant chaque fois la façon dont ils s'unissaient, il lui donnait goût à ça et lui faisait découvrir des parties de son corps qu'elle ne connaissait pas encore… Elle n'en soupçonnait même pas encore l’existence. Elle ressentait une étrange sensation dans sa poitrine, mais elle ne parvenait pas encore à se concentrer sur ce sentiment, le plaisir était bien trop puissant. Une heure… Deux heures… Trois heures… Elle ne savait pas combien de temps passait, cependant, elle prenait beaucoup de plaisir avec lui, si elle n'avait pas eut tant de responsabilité, elle aurait probablement choisit de rester ici, malgré les carnivores… Il y eut alors une infime douleur au niveau de son coup et elle grogna un peu, cependant, cela ne lui sembla pas si dérangeant que ça sur le coup.

Grogner et gémir, c'était apparemment les seuls son qu'elle était capable d'émettre… Peu importe, dans ce genre d'étreinte, elle n'avait pas besoin de plus. Aylin aimait sentir ce mâle en elle et son endurance faisait qu'elle aurait probablement été capable de continué encore un bon moment. Cependant, son corps se cambra en une vague de plaisir alors qu'elle sentait encore une fois la semence de son amant en elle. C'était puissant et chaud, elle aimait ça sans trop savoir ce que cela pouvait aussi signifié Cependant, quelque chose fit tiqué son oreille et, alors qu'elle se retrouvait à nouveau à le chevaucher quand quelque chose titilla son oreille. Elle posa alors sa main sur le torse de son amant.


**Attend...**

Elle resta simplement empalé sur lui, la main posée sur son torse, la poitrine un peu en avant, dans toute sa splendeur, mais elle tendait l'oreille vers un bruit dans le lointain : c'était son prénom qu'elle entendait. Les gens de Tumanako s'était lancé à sa recherche, elle ne doutait pas qu'ils avaient une des Pierres maintenant, elle craignait l'effet que cela pourrait avoir sur Mathys, oui, elle l'appréciait et elle ne le niait pas le moindre instant. A contrecoeur, la jeune femme se dégagea du membre de l'autre hybride, même si ce n'était pas ce qu'elle voulait. Elle commença alors à chercher ses affaires et à les passer à nouveaux assez rapidement. Dans le même temps, elle transmit quelques pensées à son amant.

**Ils viennent me chercher… On a du me voir quand je suis partie...**

Ses joues se teintèrent d'un voile rouge alors qu'elle fit le nécessaire pour se vêtir correctement, sans vraiment lui laisser le temps de comprendre qu'elle allait partir. Finalement, elle accrocha sa lame et tourna les yeux vers Mathys… Elle s'en voulait de le laisser comme ça derrière elle… Elle avait alors dénoué l'un des rubans qui l'aidait à maintenir sa chevelure en place, puis, elle le glissa dans la main de l'homme, l'embrassa avec une certaine fougue. Puis, elle le regarda dans les yeux, le coeur battant encore à tout rompre alors qu'elle lui avait simplement dit :

**Je reviendrais te voir, reste attentif à ma voix dans ton esprit.**

Un dernier baiser assez furtif, puis elle se dégagea vraiment de lui et fila vers l'endroit d'où venait les voix. Sa 'mère' en personne était venue la chercher… Elle inventa une attaque de carnivore dont elle avait du se cacher. On lui fit remarquer sa blessure au cou et elle ne pu que plaquer la main sur cette dernière, prétendant à une égratignure alors qu'elle se cachait, pourtant, elle ne pouvait le savoir, mais ses joues étaient écarlates. On la regarda étrangement, mais la dirigeante de la couveuse jugea ce rougissement lié à l'effort qu'elle avait dû faire. Ils rentrèrent, non sans qu'Aylin jette un infime regard par dessus son épaule.

Aylin fut assez frustrer le reste de la journée, elle avait du longuement s'immerger dans le bassin pour ôter toute trace de terre de sa peau, mais ce n'était pas important. Ensuite, elle avait dormit, elle se sentait épuiser. Les jours suivant, elle ne pu s'absenter, il y avait des éclosions en attente. Elle s'arrangea cependant pour porter un foulard et ne pas être juger sur la marque. Elle s'occupa bien sur de ses petits protéger, mais elle se surprenait, quand elle se retrouvait aux alentours des gens à attarder son regard sur certains hybrides musclés qui y travaillait… Elle secouait alors violemment la tête et se focalisait sur autre chose. La prochaine journée qu'elle eut sans éclosion, elle prétendit qu'elle se sentait fatiguée et qu'elle avait besoin de se reposer. Elle monta à sa chambre… Puis ressortie sans se faire voir.

Passant d'ombre en ombre, elle finit par attendre les terres sauvages sans être vue. Elle était euphorique, elle avait tellement hâte de le revoir ! Elle calma son coeur et l'appela, tentant de joindre son esprit… Mais il semblait un peu hors de portée… Pas grave ! Elle s'engagerait un peu sur ses terres hostiles, elle oubliait un peu la prudence tellement son impatience était grande. Plus loin dans la forêt, elle entendit des bruits, pleine d'espoir, elle appela à nouveau son amant et trouva son esprit cette fois… Mais bien plus loin… Celui qui sorti des fourrés avait la peau grise, couverte d'écailles. Ses jambes avait la forme de celles d'un raptor et ses membre était coiffés de griffes, tout comme ses dents étaient en fait des crocs… Il la fixa de ses yeux jaunes et elle frémit. Ayla aurait voulu fuir, mais rentrer maintenant signifiait ne pas voir son amant et ce n'était pas ce qu'elle voulait… Déjà, elle voyait le désir dans l'oeil du carnivore qui s'approcha rapidement d'elle.

Aylin tenta de le raisonner, mais il ne semblait pas l'entendre… Il devait être réfractaire à sa magie, c'était rare, mais ça pouvait arriver et elle n'avait alors plus moyen de communiquer. Dans un geste désespéré, elle avait arraché son foulard. La marque de Mathys avait déjà presque disparue… mais ce serait peut être suffisant. Le carnivore avait juste ris, disant que c'était trop ancien, que son mâle ne devait pas tenir à elle, ajoutant que lui s'occuperait d'elle… Mais il y avait quelque chose dans sa voix qu'elle n'aimait pas… Elle lança à nouveau son esprit vers Mathys…


**Je… j'ai des ennuis...**

Déjà, l'homme repartait à l'assaut. Bien sur, elle se débattit, mais ses vêtements se retrouvèrent en parti déchiré avant qu'elle ne puisse s'éloigner à nouveau…. Il ne lui laissait pas le choix. Lentement, elle avait tiré son épée. Cela n'avait hélas pas suffit à le décourager, il ne lui laissait pas le choix ! Elle avait donc attaquer pour se défendre, mais encore une fois, ce ne fut pas suffisant. Elle sentit une bouffer de panique la prendre, mais elle fut bien vite apaiser par l'odeur de Mathys. Il approchait ! Tremblante, Aylin avait tenté de le repousser encore une fois avant de se résigner à planter sa lame dans sa chaire.. Elle était terrorisée, elle ne s'était pas attendu à ça des carnivores. Elle était assez perturbée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Sam 7 Mai - 17:17

Mathys n'avait pas du tout de moyen de savoir ce qu'il pouvait se passer d'autre, même si il aurait pu entendre ces bruits, rien n'allait faire comprendre qu'ils cherchaient la personne avec qui il était en train de faire l'amour pendant plusieurs heures. Toujours était il qu'elle avait forcer un peu à s'arrêter, malgré son instinct qui avait prit le dessus, il n'était pas quelqu'un de brutal, alors il avait reprit légèrement conscience, la regardant un moment. Il sentait que sa verge était comme en feu, elle ne lui faisait pas mal bien entendu, mais il y avait ce plaisir si puissant qui imprimait son cerveau.

Elle se retira finalement de lui et il émit un léger grognement de mécontentement avant de hausser les sourcils, c'était lui qui venait de ne pas être content que cela ne continuait pas?, il secoua alors la tête pour chasser ce genre de pensée. Il la regarda alors pendant qu'elle cherchait ces affaires et écouta ce qu'elle avait à dire dans son esprit. Alors elle vivait avec d'autre?, d'un certain côté, c'était tant mieux pour le fait qu'elle n'allait pas avoir de problème, mais pourquoi alors avait il une pointe de jalousie, il ne savait pas le mot exacte, mais il n'aimait pas ressentir cela.

"Je comprends, ils doivent être inquiet pour vous, votre famille?"

Oui, il était un peu curieux pour cela, mais il n'allait pas la suivre après tout, donc du moment qu'elle voulait en parler un peu, il s'en contenterait. Elle lui donna alors un de ces rubans avant de l'embrasser avec fougue, il répondit avec plaisir à ce dernier avant d'attacher le ruban autour de son poignet. Cela allait clairement montrer qu'il appartenait à quelqu'un, et il avait l'impression que son moral était au beau fixe à cause de cela. Elle lui expliqua alors qu'elle allait partir, ce qu'il pouvait comprendre, et qu'il devait rester attentif à la voix de son esprit, il s'approcha alors et lui répondit avec un grand sourire.

"J'attendrais cela avec impatience"

Après donc un baiser assez furtif de sa part, il la regarda partir avant quand même de voir les gens qui étaient venu la chercher. Il était assez loin pour éviter certain problèmes bien entendu, mais il pouvait voir qu'elle avait eu un petit problème à cause de la marque qu'il avait mit sur son cou, il se gratta un moment l'arrière de la tête, un peu gêné de cela.

Qu'avait il donc fait pendant le temps ou il était seul, et bien à vrai dire, il avait commencer à prendre une douche assez froide, histoire de comprendre ce qu'il venait de ce passer. Il avait par la suite chasser bien entendu, histoire d'avoir à manger, avant de finalement réfléchir sur son propre comportement. Pourquoi cette jeune hybride avait elle enflammé ces sens aussi brutalement que d'autre, il comprenait qu'elle était jolie, câline et également qu'elle était aussi douce que lui, mais quand même. Il sentait son cœur battre plus vite aussi quand il pensait à elle, ce qui le faisait un peu sourire, il se plaisait avec elle, alors pourquoi ne pas recommencer à la revoir, peut être que tout cela se confirmera.

C'était donc pendant un jour ou Mathys était en train de s'entrainer à courir qu'il entendit quelque chose dans sa tête, il n'y avait pas 36 personne qui était capable de cela, alors il sentit son cœur faire un bond. Il ne pouvait pas vraiment demander ou elle se trouvait, du fait qu'il ne savait pas comment parler avec l'esprit, toutefois, il alla vers une direction qu'il pensait être la bonne, il sentira bien son odeur à un moment ou à un autre.

Il y eut toutefois quelque chose qui le fit accélérer, elle venait de lui dire qu'elle avait un problème, il ressentit alors de la peur avant de foncer aussi vite qu'il pouvait fans la direction ou il pouvait la sentir. Tant pis si ces jambes allaient lui faire mal, tant pis si il allait devoir faire une pause, personne n'avait je droit de lui faire du mal. Il sentait une autre odeur dans les environ, un mâle carnivore, à l'odeur, il était en chaleur, il n'aimait pas du tout cela. Il arriva alors pour la voir se protégeant d'un mâle assez laid, une bouffée de colère passa dans son regard alors qu'il poussa un gros rugissement et lança des os dans le dos du carnivore.


"Ne la touche pas !"

Il tacla la créature plus loin avant de ce mettre entre lui et Aylin, on pouvait voir qu'il respirait rapidement, que son corps semblait assez chaud à cause de l'exercice et également qu'il avait deux épée en os dans les mains. Il se prenait pour qui lui, de toucher Aylin, il n'était pas question qu'il parte avant d'avoir reçu une leçon, le carnivore ce moqua de Mathys, disant qu'il était faible et qu'il allait prendre la femelle, mais l'hybride grogna encore avant de lui répondre.

"Personne ne la touchera sans son accord."

Il ne disait pas qu'elle était à lui, après, ce n'était pas certain, toutefois, il allait la protéger de cette idiot. Le combat fut quand même assez court, Mathys était clairement plus fort et plus agile que lui, le mâle n'avait pas d'autre choix que de fuir avant de subir trop de coup, toutefois, il avait quand même réussit à lui mettre un bon coup de griffe sur une épaule, descendant le long du bras dans une marque sanglante. Une fois qu'il fut certain qu'il était bel et bien partit, il soupira avant de désagréger ces armes et de ce tourner vers elle. elle était dans un piteux état et ces vêtements laissait maintenant montrer pas mal de chose, il retira alors sa veste et la posa sur elle avant de se gratter la tête et de lui parler.

"Je vais t'emmener chez moi, il y a des vêtements pour femme la bas, et personne n'ose venir."

Il se fichait pas mal qu'il avait mal au bras, il pourra toujours s'en occuper plus tard, toujours était il qu'il n'avait pas envie que d'autre la voir comme cela, alors il la porta comme une princesse, les joues quand même légèrement rouge. Le trajet allait quand même être court, pas plus de cinq minutes, pendant ce temps la, Aylin pouvait lui poser n'importe qu'elle question, il pourrait bien y répondre. Une fois arriver, il la laissa marcher seule pour qu'elle puisse rentrer sans problème. On pouvait sentir une légère odeur autour de cette maison, comme celle d'un puissant mâle; mais elle était trop diffuse pour être bien ressentit et ne servait que pour faire fuir d'autre personne, avec Mathys à côté, son odeur était dominante. L'intérieur n'était pas vraiment des plus propre, Mathys n'étant pas un ace du nettoyage, il l'emmena alors vers une armoire avant de lui expliquer que c'était la ou ce trouvait les habits de sa mère, surement qu'elle aurait quelque chose de correcte à ce mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Sam 7 Mai - 23:45

Aylin avait tenu la route autant que possible pour repousser ce mal qui tentait de la harceler. Depuis qu'elle avait laissé Mathys pour rejoindre les siens, elle n'avait eut de cesse de le revoir et il avait fallu qu'elle tombe sur cet énergumène qui n'était même pas fichu de la comprendre ! En attendant, elle faisait au mieux pour le repousser, pour le décourager. Elle avait appelé Mathys à l'aide, mais ce dernier ne pouvait pas lui répondre, elle le savait… Enfin, elle savait qu'il approchait… Un rugissement se fit entendre et l'hybride s'interposa entre elle et la brute. Il lui ordonna alors de ne pas la toucher et la jeune femme soupira doucement, laissant retombée la pointe de sa lame en direction du sol. Il était venu pour elle… Elle souffla légèrement. Mathys se battit pour elle, même si l'autre mâle clamait qu'il allait la lui prendre. L'amant de l'hybride avait alors clamer que personne ne la toucherait sans son accord… Elle n'apprécia pas trop la formulation, mais elle comprenait ce qu'il voulait dire.

Finalement, la brute s'avoua vaincu et fila sans demandé son reste, les laissant seuls tout les deux. Aylin vit alors que Mathys était blessé et elle baissa un peu les yeux, elle aurait dû se montrer plus prudente. Elle s'excusa mentalement auprès de lui, disant qu'elle avait trop baisser sa garde, tout ça parce qu'elle était pressée de le voir… Elle avait alors rougie un peu. Elle remarqua alors qu'il n'avait plus ses lames et elle rangea enfin la sienne alors qu'il se dirigeait vers elle. L'hybride leva simplement son regard bleu vers lui. Mathys lui posa alors la veste sur les épaules et elle en attrapa un peu les bord pour qu'elle ne retombe pas. Il lui avait alors dit qu'il allait l'emmener cher lui, qu'elle puisse se changer, ajoutant qu'ils n'y seraient pas dérangés. Elle lui avait alors simplement fait savoir son accord. Il l'avait alors porté et elle avait un peu grondé, elle n'aimait qu'il utilise son bras blessé comme ça. Elle ne dit rien cependant, laissant simplement sa tête reposer contre son épaule.

Finalement, ils arrivèrent à une maison et Mathys la reposa au sol, elle tourna alors les yeux vers lui, un peu coupable. L'odeur de Mathys était plus présente ici… Ça ne faisait pas de doute qu'ils étaient chez lui. Ils furent bien rapidement dans la maison, seuls. Sans qu'elle ne sache pourquoi, quand elle était avec lui, elle était beaucoup plus instinctive. Il lui avait montrer ou pendre des vêtements, mais elle ne le fit pas. Elle n'était pas pudique et, de toute façon, il l'avait déjà vu nue. Quoi qu'il en soit, elle s'était maintenant dirigée vers lui s'excusant encore une fois qu'il ait été blessé par sa faute. Elle avait ensuite entrepris de lui enlever son haut pour avoir accès à son épaule blessée. Son esprit s'était un peu vidé, elle agissait à nouveau instinctivement.  Elle avait alors commencer  lécher les plaies de Mathys, comme l'aurait fait un simple animal. Aylin aurait voulu pouvoir le soigner, mais elle n'avait pas le nécessaire et elle ne savait pas ce qu'elle avait ici.

L'hybride continua de s'en prendre à la plaie, la léchant jusqu'à ce que le sang cesse d'en couler. Elle se fiche pas mal que ses vêtements n'en ai plus que le nom et encore… Elle n'est pas pudique. Cependant, maintenant qu'elle a cesser, elle se recule un peu de lui et baisse les yeux. Elle ne pensait pas prendre le risque d'un aussi mauvais pas, maintenant elle comprenait pourquoi sa 'mère' préférait qu'elle évite de quitter les terres protégée… et avec cette révélation, elle se sentait déchirée, car elle ne voulait pas ne plus revoir Mathys… C'était compliqué. Elle ne savait pas ce qui la liait à Mathys au juste, mais elle voulait pouvoir continuer à passer du temps avec lui. C'était un déchirement pour elle. Elle soupira alors et pris alors la main de l'homme dans la sienne, baissant un peu les yeux.


**Je… je suis désolée de t'avoir causer des problèmes...**

Délicatement, elle lui avait posé la main sur l'épaule, veillant à ne pas lui faire de mal pour lui faire de mal. Aylin était alors simplement venue poser un baiser sur les lèvres de son amant, tout en douceur et en tendresse. Elle lui transmit que, malgré tout ça, elle était heureuse de le revoir… Elle  le regarda un instant, puis, soupira, il lui avait proposer de quoi se changer, la moindre des choses était de le faire, n'est-ce pas ? Elle dénoua simpement la ceinture qui maintenant son arme et la fit se reposer contre le mur. L'hybride fouilla un peu dans l'armoire, jusqu'à trouver une simple tunique mi-longue… un peu comme celle qui venait d'être détruite maintenant… Un peu plus décolleté et près du corps peut être…. Enfin, ça ne la dérangeait pas plus que ça… Bon… Et maintenant ? Elle était chez Mathys, avec lui… Et elle lui avait alors demander si il avait quelque chose pour le soigner, mieux que comme elle l'avait fait… Quand il les récupéra, elle s'était occupé de soigner sa plaie tout en douceur, comme si elle avait peur de lui faire mal. Ainsi, elle avait panser cela jusqu'à ne rien pouvoir faire de plus maintenant.

**J'ai eut tellement peur… Un instant, j'ai cru que je ne m'en sortirais pas… que tu n'arriverais pas à temps… Il… Il ne m'entendait pas… et… **

Elle se tu, mais il pu voir dans son regard qu'elle était un peu paniqué en rappelant ce qui s'était passé. Aylin soupira un peu, puis, elle regarda ses mains gantées, elle tremblait un peu… Jusque là, elle avait toujours été sûre de pouvoir tenir tête à n'importe quel prédateur… Enfin… la prochaine fois, il vaudrait mieux qu'elle se contente de se défende au lieu de parlementé.  Il fallait dire aussi que ça n'avait pas non plus été un véritable combat… ce qui rendait les choses plus compliqué… Soit, les choses pouvaient donc être résumées à ça : elle avait eut peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 3 Juil - 20:41

Chez lui, cela était bien quelque chose d'assez particulier pour une être comme Mathys. En effet, si sa mère n'avait été une humaine, il n'aurait jamais eut une maison, plutôt une caverne comme n'importe qu'elle prédateur. Maintenant, il n'aurait jamais eut cette apparence sans une mère humaine, ce qui le rendait assez chanceux dans un sens. Il n'aurait pas pu rencontrer Aylin et aurait certainement eut une vie des plus monotone, manger et combattre.

Toujours était il qu'il était maintenant chez lui avec Aylin, cette hybride qui avait une odeur des plus particulière. A chaque fois qu'il était en sa présence, une partie de lui semblait vouloir faire certaine chose particulière avec elle qu'il n'avait jamais ressentit auparavant. Bien entendu, il n'avait jamais vu d'autre femelle humaine, toutefois, aucune autre odeur n'avait eut ce genre d'effet sur lui et il semblait presque s'y accrocher, comme pour toujours s'en souvenir.

Aylin, avant de choisit quelque chose pour se changer, c'était approcher de lui pour s'occuper de sa blessure à sa manière. Ce qu'il pensait être quelque chose d'assez simple devenait d'une certaine manière un peu trop excitante pour lui. Après tout, lécher son corps n'était pas une manière ordinaire de faire les choses et il avait un peu de mal de ne pas se tourner vers elle pour l'embrasser avec passion. Une fois qu'elle eut terminer cela, elle recula alors légèrement avant de lui parler en lui prenant une main, s'excusant de lui avoir poser des problèmes. Sa réponse avait été de serrer doucement la main avant de lui répondre, il était encore calme dans son esprit.

"Non, tu n'y êtes pour rien, j'aurais du venir plus tôt."

Au moins, elle semblait heureuse de le revoir et cela lui faisait assez plaisir alors qu'elle était partit chercher de quoi se changer après un tendre baiser. Bien entendu, il avait pu voir les forme de son corps encore et encore, ce qui lui donnait toujours autant d'envie étrange dans son esprit. Toutefois, il ne voulait pas lui faire ce genre de chose, pas tout de suite, elle semblait avoir besoin de confort pour le moment et c'était ce qu'il allait lui donner. Il n'était pas une brute, loin de la, il était même doux comme un agneau et il allait le montrer.

Elle lui parla alors qu'elle avait trouver de quoi le soigner, expliquant qu'elle avait eut très peur pour elle. En effet, qu'un prédateur ne l'entende pas était quelque chose d'assez dangereux et Mathys grogna légèrement face à cela. Il n'avait pas envie qu'elle ai plus de problème que cela et pensait déjà à l'accompagner le plus possible pour qu'aucun carnivore ne tente autre chose contre elle. Il pu voir alors qu'elle était inquiète et voulu faire quelque chose pour cette jeune hybride. Il lui prit alors la main de nouveau pour la mettre sur ces genoux rapidement, en profitant alors pour lui caresser la joue et de lui parler avec un grand sourire.

"Ne t'en fait pas, je vais faire mon possible pour qu'a partir de maintenant, personne ne te dérange, quitte à prendre des risque pour accompagné chez toi."

Il resta donc comme cela à la câliner, souriant avec une grande tendresse. Par moment même il alla chercher ces lèvres pour un long baiser, il y avait certes un peu d'envie dans ce dernier, toutefois, il était beaucoup plus tendre et doux que le reste. Il la câlinait aussi avec des gestes calme et montrant qu'il ne cherchait pas à la chauffer, plus à la réconforter. Cela allait peut être prendre pas mal de temps et son envie allait peut être grimpé, mais il était plus fort que cela, il voulait qu'elle se sente bien ici, alors il allait continuer sous cette voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Lun 4 Juil - 15:36

Il l'avait emmené en sécurité, chez lui, où elle entrepris de le soigner… à sa façon en attendant de mieux. Puis, elle s'était excusée auprès de lui de lui attirer des problèmes. Ce dernier avait alors pressé sa main Avant de lui dire qu'il aurait dû venir plus tôt et elle l'avait alors regardé avec un air un peu triste. Il était venu aussi vite qu'il l'avait pu. Encore une fois, ils s'étaient alors embrassé, puis, elle s'était ensuite éloignée de lui pour se changer pour quelque chose de plus… correcte. Alors qu'elle lui parlait, qu'elle lui expliquait qu'elle avait eut peur en comprenant que l'autre était incapable de l'entendre. Mathys lui avait alors pris la main et Aylin s'était laissée guidée jusqu'à se retrouver assise sur ses genoux. Elle avait alors légèrement rougie en le regardant. Il lui avait alors demandé de ne pas s'inquiéter, lui annonçant qu'il allait faire son possible pour qu'elle ne soit plus déranger, quitte à prendre le risque de la raccompagner. Elle avait alors secoué vivement la tête.

*Non ! Pour eux, tu es un carnivore, si tu approche des limites de la zone sécurisé, tu pourrais être blessé, je ne le supporterais pas Mathys, je tiens à toi.*

Ses joues s'enflammèrent un peu plus. Quand il s'agissait de s'unir à lui, cela se faisait naturellement, mais quand elle devait parler de ce qu'elle ressentait, c'était une toute autre chose… Cependant, il se contentait de la câliner et de l'embrasser, soulageant un peu ce qu'elle pouvait ressentir, elle vint alors simplement se blottir contre lui, posant sa tête sur son épaule quand il ne l'embrassait pas. Peu à peu, l'hybride se sentit un peu mieux. Mais elle restait sur le même point de vue, elle ne voulait pas qu'il se mette en danger pour elle. Après tout, il était le premier qu'elle choisissait vraiment de côtoyer. Le premier dont elle appréciait la présence et qui semblait apprécier la sienne… C'était aussi le premier qui avait éveiller cette étrange sensation en elle. Cette sensation contre laquelle elle s'était battu durant tout le temps où elle était rentré… Elle ferma un instant les yeux et vint loger son visage au creux du coup de l'homme.

*Me raccompagner ne résoudrait par ailleurs qu'une partie du problème, il faudrait encore que je puisse te rejoindre…*

Elle frotta son nez contre lui avec une affection qui tenait presque plus de l'animal sauvage que de l'être civilisé, mais elle s'en fichait. Après tout, elle était une hybride, en partie un animal donc. Aylin soupira doucement tout contre lui et vint ensuite prendre ses lèvres en un baisser plein de tendresse… Mais aussi de cette chose qui la rongeait de par dedans, cette envie qu'il la marque à nouveau de son odeur et de sa marque. Elle ne pensait pas vraiment au reste, elle voulait lui appartenir d'une certaine façon… Un grondement léger lui échappa alors qu'elle vint se coller un peu plus à lui. Sentir son torse contre elle lui faisait plus de bien qu'elle ne l'aurait penser de prime abord…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 10 Juil - 3:24

Pour le moment, Mathys ne semblait rien faire pour l'exciter, il cherchait après tout quelque chose pour qu'elle se sente mieux. Et quand à sa proposition, cette dernière n'avait pas sembler l'aimer, bien au contraire par ailleurs. Elle lui déclara assez vivement qu'elle ne voulait pas qu'il soit blessé et qu'elle tenait à lui, ce qui le fit étrangement rougir. Il avait toujours du mal à cerné ce qu'il pouvait ressentir envers cette belle demoiselle et plus elle lui parlait, moins il semblait avoir la solution. Toutefois, cela n'allait pas l’empêcher de lui caresser la joue avec tendresse avant de lui répondre, histoire d'éviter qu'elle se fasse un sang d'encre.

"Je sais Aylin, je ferais en sorte de venir le plus près possible, pour le reste, il suffira de trouver des chemins ou l'ont pourra se retrouver."

Par ailleurs, cela semblait répondre en partie à la deuxième question qu'elle venait de lui poser, à savoir de trouver des manières de le rejoindre. Il devait bien y avoir des routes, quelque chose qui pouvait être visible de loin et qui lui permettrait de la trouver sans le moindre problème. Encore une fois, il y avait le soucis de sa famille et des autres herbivore, Mathys ne voulait pas les toucher voir même les blesser, alors il était un peu tendu pour cette partie. Enfin, la sentir contre lui l'aidait assez bien pour se détendre et aussi sourire, alors il allait rester à juste lui donner le plus de ce qu'elle pouvait désirer.

Plus le temps passait et plus il pouvait la sentir chauffer entre ces mains. Bien entendu, il ne cherchait pas à faire en sorte qu'elle soit comme cela, mais aussi bien elle que lui semblaient être attirer par quelque chose. Cela était comme une réaction chimique, Mathys et Aylin semblaient pouvoir résister envers les autres, toutefois, quand il s'agissait de l'autre, cela était quand même plus fort et ils semblaient avoir du mal à tenir. Il ressentit cela alors qu'elle lui avait un baiser remplie de tendresse et qu'elle se colla un peu plus à lui.

Elle venait de se changer, alors il ne voulu pas lui retirer ce qu'elle avait mit. Il commença donc par lui caresser le plus de sa peau qu'il pouvait, cherchant juste à ce qu'elle se sente bien. Oh il ne pouvait pas le cacher, il avait envie d'elle, ce désir le rongeait tellement qu'il avait l'impression de devenir fou. Néanmoins, il n'était pas une personne ordinaire, il ne voulait pas faire cela comme un vulgaire carnivore, alors il continuait de cacher ce désir consumant dans son esprit pour laisser part à de la tendresse. Chaque geste montrait clairement qu'il tenait à ce qu'elle se sente en sécurité dans ces bras, chaque mouvements pour qu'elle reste proche de lui était dans le but qu'elle comprenne qu'elle pouvait toujours lui faire confiance. Les baisers montraient aussi qu'il était patient envers elle, bien que comme pour elle, il était possible de sentir ce désir rongeant. La question était maintenant de savoir qui allait craqué le premier et surtout, comment cela allait il se terminer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 10 Juil - 13:10

Aylin restait simplement sur les genoux de l'homme, se sentant plus sereine à être ainsi, tout contre lui. Elle le savait comme elle l'avait sentit plus tôt, qu'il ne lui arriverait rien tant que Mathys serait dans les alentours. Il était alors venu lui caresser la joue et elle avait laisser échapper un petit soupire, frottant sa joue contre cette main aux gestes si doux. Elle se sentait bien près de Mathys et ce qu'il faisait vis à vis d'elle baignait son coeur d'une étrange chaleur. L'homme lui dit alors qu'il ferait en sorte de venir le plus près possible. Il lui parla de chemin où ils pourraient se retrouvés et elle soupira doucement et vint simplement se lover tout contre lui.

*Ce genre de chemins… Je les connais, mais ils sont suffisamment bien protéger pour qu'on puisse t'y poser problèmes. Tu es un étranger et… pour les miens tu reste un carnivore.*

Elle laissa échapper un doux grondement et vint nicher son visage au creux du coup de l'homme, elle se sentait bien contre lui. Elle aurait pus se perdre ainsi, tout contre lui… Oublier sa vie passée, si il n'y avait eut bien sûr ses responsabilités. Mathys était vraiment quelqu'un d'unique, quelqu'un qu'elle appréciait et de qui elle aurait aimer pouvoir être encore plus proche, c'était la première fois qu'elle ressentait quelque chose de la sorte. L'hybride dinosaure soupira doucement et embrassa doucement le cou de l'homme avant de revenir à ses lèvres avec une certaine douceur. Elle posa ensuite ses bras autour du cou de l'homme avant de le regarder dans les yeux. Oui, elle tenait à lui plus qu'elle ne l'aurait penser, comment elle pouvait lui expliqué cela, c'était un peu compliqué…

*Je ne veux pas qu'il t'arrive quoi que ce soit, mais je ne veux pas non plus ne plus avoir à te voir alors ait simplement attention à toi, tu veux bien.*

Et, comme l'aurait fait un petit animal, elle frotta son visage contre le sien avec une affection qu'elle ne chercha pas un seul instant à dissimuler. Il était un 'carnivore', mais il était surtout quelqu'un qui prenait soin d'elle, quelqu'un qui savait se montrer doux et tendre, malgré une nature vive et assez impulsive… comme elle. Aylin soupira doucement puis, elle reposa sa tête contre l'épaule de Mathys un moment, glissant sa main près de son autre épaules en de douces et assez légères caresses. C'était comme si elle voulait lui montrer qu'elle aussi elle pouvait être douce, qu'il pouvait lui aussi avoir toute confiance en elle, elle le lui avait prouvé après tout, elle lui avait montrer en venant à lui malgré les dangers… Elle frémit légèrement… Elle était peut être trop douce pour les carnivores, elle n'y pouvait rien…

*Mathys… je suis heureuse que tu sois venue à mon secours, que tu ai pu m'entendre, je n'aurais pas aimer prendre une vie…*

Elle lui transmit ça alors qu'elle avait simplement son front posé contre celui du jeune homme. Elle lui souriait avec tendresse et vint à nouveau poser ses lèvres sur celles de Mathys en un baiser plein de douceur, de tendresse, mais aussi d'un certain désir qu'elle ne semblait pas parvenir à lui cacher, oui, elle le désirait, même si elle ne savait pas mettre de mot sur ce sentiment. Elle était une femme, mais on ne lui avait jamais appris ce que cela entraînait pour elle. Elle ne savait pas vraiment tout ça. Comme tous se méfiait d'elle, sa mère n'avait pas pris la peine de lui parler de ses instincts et de ce que cela pourrait donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Lun 5 Sep - 20:26

Oui, la vie de Mathys n'était pas vraiment quelque chose de simple, mais il faisait toujours son possible du moment qu'il n'allait pas mettre en péril Aylin. Maintenant, il était d'accord sur le fait que les routes qu'elle parlait n'étaient pas les plus correcte pour lui, après, si jamais il allait ailleurs, cela allait être à sa partenaire de prendre des risque et cela n'était pas convenable. L'hybride semblait avoir quelque chose en tête et du moment que cela concernait la jolie demoiselle, il ne semblait pas vraiment reculer face au danger.

"Oui, je m'en doute, c'est pour cela qu'il faudra que j'essaie de voir les meilleur moyen pour qu'on puisse se diriger sans leur faire peur, ta manière unique de converser n'en sera que plus utile."

Après tout, grâce à cela il était possible qu'elle puisse savoir ou il se trouve et de trouver de meilleur moyen pour se rejoindre. Aylin était clair dans ce qu'elle voulait et Mathys sentait son cœur battre de plus en plus vite à mesure qu'il la regardait dans les yeux, ne pouvant pas vraiment luter contre ce qu'il ressentait. Oui, il allait clairement l'écouter et ne pas être trop violent, enfin, ce n'était pas du tout son genre, alors elle pouvait clairement être tranquille. Alors qu'il sentait les caresses de la jeune femme, l'hybride comprenait qu'elle voulait certainement montrer qu'elle aussi était une personne digne de confiance, mais il n'en avait jamais douter.

"Moi non plus je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose, il est donc de mon devoir de trouver les meilleurs endroits de rencontre, ceux qui il n'y a pas de risque de prédateur et aussi ou tu pourra venir rapidement depuis un chemin sans danger."

Toujours était il que Mathys comprenait toujours ce que voulait la jeune femme et il hocha simplement la tête face à ce qu'elle pouvait lui dire en ce moment. Si jamais elle avait besoin de lui, il allait toujours venir à son secours, après tout, il se sentait tellement proche d'elle qu'il aurait toujours envie de rester proche d'elle. Encore une fois, à mesure que les baisers se faisait sentir, le corps de Mathys réagissait et son cœur ainsi que son esprit se focalisait de plus en plus sur le corps de sa partenaire. Maintenant, il n'avait pas vraiment envie de continuer la dessus si elle ne voulait vraiment pas cela, après tout, elle venait de ce changer.

"Je ne sais pas ... ce qui nous arrive, toutefois, une chose ... est certaine, je ne ferais jamais rien contre ta volonté."

Et il le montrait clairement en continuant simplement de l'embrasser, montrant qu'il avait une belle envie sans pour autant faire autre chose que de la câliner encore et encore. Malgré son statut de pseudo carnivore, l'hybride était clairement beaucoup plus doux pour cela et alors que le calinage continuait encore et encore, le jeune semblait grogner de plaisir malgré le manque de chose apparente. Caressant la joue ainsi que la nuque de la jeune femme, Mathys la gardait bien contre lui pour essayer de calmer son cœur et cela bien que l'effet était inversé, ayant presque l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. Non, il ne savait pas clairement ce qu'il se passait dans son esprit mais une chose était certaine, Aylin était si douce avec lui, alors il allait clairement rester un parfait gentleman et n'avancer les choses qu'avec son accord, pas avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Mer 7 Sep - 14:14

Aylin était pris dans un cruel dilemme car elle refusait clairement de ne plus revoir le carnivore. Elle tenait à lui bien plus qu'elle ne l'aurait cru possible. Quoi qu'il en soit, elle savait que potentiellement, ce serait aussi dangereux pour lui que pour elle quand elle était ici. L'hybride sauriène restait simplement contre lui alors qu'il parlait de voir les meilleur moyen pour qu'ils puissent se diriger sans leur faire peur et il parla de son moyen de communiquer et elle porta maintenant une main contre sa tempe. Comment est-ce que cela pourrait bien les aider ? Surtout que  tout le monde n'entendait pas quand elle parlait ainsi. Elle avait alors regardé l'homme sans trop comprendre ce qu'il voulait dire ainsi.

*Comment est-ce que ça pourrait aider ? Tout le monde ne m'entend pas, alors, je ne comprend pas vraiment...*

La jeune femme restait simplement contre lui, profitant de sa présence à ses cotés avec un petit soupire de bien être, elle se sentait tellement bien contre lui. Il lui avait maintenant dit qu'il ne voulait pas non plus qu'il lui arrive quelque chose. Il disait donc qu'il était de son devoir de trouver de meilleurs endroits pour qu'ils se rencontrent. Des endroits où il n'y aurait ni prédateur, ni même passage d'herbivore… Un endroit qu'ils puissent rejoindre tout les deux sans courir le moindre danger… Elle avait alors soupiré un instant, frottant son visage encore une fois son visage contre lui comme l'aurait fait un petit animal.

*J'aimerais avoir plus de temps à passer près de toi, mais là-bas, sous la protection de la pierre j'ai une tâche importante...*

Elle ne parla pas vraiment des œufs… Ce n'était pas qu'elle ne lui faisait pas confiance mais c'était un peu compliqué… En attendant, les baisers se succédaient encore et encore, piquant le corps d'Aylin et éveillant encore en elle ce qu'il était le seul à pouvoir éveiller en elle. Il n'allait pas plus loin et cela la frustrait légèrement, mais pour le moment ils parlaient et elle n'avait jamais autant parler, sauf avec sa mère. La jeune femme restait donc simplement nicher contre lui alors qu'il lui disait que, si il ne savait pas ce qui leur arrivait, il ne ferait jamais rien contre sa volonté et elle émit un léger grondement de bonheur. Elle l'embrassa avec un peu plus de fougue avant de lui parler encore une fois avec son esprit :

*Tu ne fais rien contre ma volonté, si je viens à ne pas vouloir de quelque chose, je te le ferais savoir.*

Elle ne connaissait pas le mot pour ce qu'il y avait entre eux, mais elle voulait encore qu'il la marque, elle voulait être à lui...Enfin, elle ne savait pas vraiment ce que cela signifiait mais elle ne s'en souciait pas. Aylin s'était donc maintenant lovée un peu plus contre lui, collant simplement son corps contre celui de Mathys. Encore des baisers ou de simples caresses alors qu'il la gardait contre lui… Encore une fois, les iris d'Aylin s'étrécissait peu à peu elle le voulait encore plus proche, comme la dernière fois. Elle se sentait juste tellement bien ainsi, quand il la touchait, que ce soit dehors ou dedans. Elle avait alors embrasser Mathys avec fougue enroulant ses jambes autour de lui comme elle le pouvait. Sans qu'elle ne s'en rende compte, ses mains s'étaient déjà glissée sous la lisière du haut de l'homme, juste à la bordure du vêtement.

*Je ne sais ce qu'il peux y avoir exactement entre nous, cependant, je ne veux pas me passer de ce que je ressent à tes cotés…*

Encore un doux grondement, puis, elle lui avait mordiller le coup, le marquant comme il avait pu le faire lors de leur étreinte passer… D'ailleurs, elle se demandait si il avait gardé ce tout petit cadeau qu'elle lui avait fait pour qu'il ne l'oublie pas. Aylin l'avait ensuite regardé un instant avant de revenir s'emparer de ses lèvres en un long baiser un peu moins doux que les précédent, presque empressé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathys
Garde
Humain
Utopia


Nombre de messages : 12
Age : 30
Date d'inscription : 22/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Mer 12 Oct - 3:05

Mathys n'avait jamais vraiment eut de conversation aussi longue avec quelqu'un auparavant et cela était peut être la raison pour laquelle il avait un peu de mal à expliquer ce qu'il voulait dire à Aylin. En même temps, il suffisait de comprendre leur situation, lui ne pouvait pas du tout être vu chez les herbivore et n'importe qu'elle carnivore aurait envie de croquer la jolie Aylin à la première occasion. C'était pour cela que son idée semblait intéressante, enfin, du moment qu'il allait réussir à bien l'expliquer. Il chercha alors un moment ces mots, essayant de faire bien attention à ne pas l'induire encore une fois en erreur et une fois qu'il eut finalement tout en tête, son sourire s’agrandit légèrement avant qu'il ne prenne la parole.

« Désolé, j'ai du mal m'exprimer, pour essayer de faire simple, le mieux serait que du moment que vous voudriez me voir, d'être toujours en lien télépathiquement, bien entendu, pour cela, il faudra prévoir à l'avance nos prochaine rencontre et tout préparer, comme cela, moins de risque non ? »

Il essayait de tout prévoir pour qu'elle ai le moins d'inquiétude possible et même si quelque chose à 100% sure était impossible, il était certain que cela était quand même assez proche. En tout cas, même si ce dernier ne savait pas quel était la tâche importante de Aylin, il pouvait remarquer qu'il devait s'agir de quelque chose d'important, alors il n'allait pas vraiment chercher à en savoir plus. De toute manière, même si il le savait, il ne lui demanderait de le quitter, après tout, cela semblait être d'une très grande importance pour tout le monde. Comme pour lui montrer qu'il avait saisit ce qu'elle venait de dire, Mathys posa un petit baiser sur sa joue en hochant la tête, il était vraiment un ange, ce qui contrastait tellement avec sa nature.

En tout cas, une chose était certaine, qu'importe ce qu'il se passait entre elle et lui, rien ne semblait être fait contre sa volonté et une partie de lui était grandement soulager par cela. Il avait pu entendre le grondement de bonheur de sa partenaire et avait répondu avec envie à son baiser pendant qu'elle lui expliquait que si jamais il faisait quelque chose de travers, elle le lui ferait savoir. Dans tout les cas, à mesure que les baisers continuaient et que leur corps étaient de plus en plus proche, Mathys avait du mal à contenir ce qu'il avait en lui. Les baisers étaient de plus en plus fougueux et lui même commençait à grogner d'envie quand elle lui mordait doucement le cou, il ne savait pas si elle comprenait ce qu'elle faisait mais une chose était certaine, il ne voulait pas que cela s'arrête.

« Aylin... »

Il se décida alors à ce lâcher un peu plus, de toute manière, vu comment elle était positionner, il n'y avait pas autre chose à comprendre. Par ailleurs, elle pouvait sûrement voir qu'il avait garder son cadeau de la dernière fois, à savoir le ruban, ce dernier était attacher sur son bras gauche, de cette manière, il pouvait toujours le voir et sourire en pensant à elle. En tout cas et bien qu'elle venait de le mettre, Mathys retira doucement ce que portait sa partenaire sur le haut de son corps, la laissant faire de même pour lui si jamais elle en avait envie, elle était déjà presque rendu sur le col de sa tenue de toute manière. Leur corps semblaient se coller de plus en plus alors que Mathys oubliait le reste, pour lui, maintenant, il allait juste s'occuper d'Aylin et de cette chose qui semblait les chauffer de plus en plus. Maintenant, il pouvait sentir la chaleur de son corps contre le sien, chauffant sa peau alors qu'il continuait de lui donner de plus en plus de baisser passionné tout en lui mordillant les oreilles et le cou avec envie, qui sait combien de temps ils allaient tenir avant de revenir au même point que la dernière, chacun savourant le corps de l'autre dans une relation des plus intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aylin
Employée à la Couveuse
Hybride inconnue
Kyōryū


Nombre de messages : 27
Age : 28
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   Dim 16 Oct - 20:38

Les longues discussions, ce n'était pas forcément le plus simple pour Aylin, mais elle aimait bien parler avec lui… Enfin, parler, à sa façon en tout cas. Quoi qu'il en soit, cette difficulté faisait que les deux comparses avaient un peu de mal à se comprendre. Finalement, Mathys s'excusa, disant s'être mal exprimer. Il lui dit alors que le mieux serait d'être constamment en lien télépathique quand ils voudraient se voir… Oui… Mais, de ce qu'elle savait, sa télépathie avait quand même une zone d'influence, sinon, il l'aurait perçu bien plus tôt ce jour-là. Il parla alors de prévoir leur prochaine rencontre et une certaine détresse marqua les traits de notre jeune femme qui détourna les yeux, vraiment mal à l'aise alors qu'elle lui répondait :

**J'ai beau avoir une certaine prescience, je ne peux pas prévoir si longtemps à l'avance si il y aura une éclosion ou pas...**

Aylin n'osa pas vraiment le regarder après lui avoir avouer qu'elle s'occupait des œufs, mais que cela ne l'avait pas empêcher de s'enfuir même une seule seconde. Elle avait alors garder la tête un peu basse, bien qu'elle ne s'éloigna pas de là où elle se trouvait. Cependant, quand il lui posa un simple baiser sur la joue, elle avait rougie de plaisir et s'était un peu détendue, sa simple présence près d'elle l'apaisait, même si qu'elle soit près de lui les mettait aussi tout les deux en danger et ils en étaient tout deux conscient. Cependant, maintenant qu'elle était un peu plus détendue, son instinct se réveillait à nouveau et elle ne pouvait s'empêcher de manifester qu'elle se plaisait en sa compagnie. Elle l'embrassait encore et toujours et elle vint même à lui mordiller le cou… Comme si elle n'arrivait pas à se contrôler. Mathys avait alors prononcé son nom et elle avait sentit un frisson lui remonter tout le long du dos, allant presque jusqu'à la faire ronronner de plaisir, elle aimait vraiment ça.

Mathys avait alors entrepris de la dévêtir à nouveau et elle avait frissonné sous ses caresses alors qu'elle se retrouvait à nouveau en tenue très légère face à lui. Elle chercha à enlever le lot de son amant quand son regard se posa sur le ruban… C'est vrai que, d'une certaine façon, elle l'avait marquer elle aussi. La saurienne émit une sorte de ronronnement, puis elle acheva d'enlever ce vêtements qui couvraient le buste de l'homme. Elle se colla un peu plus contre lui, se gorgeant de sa chaleur le coeur battant à tout rompre. Ils échangeaient sans cesse des baisers ou des petites morsures qui laissaient de légères marques sur leurs corps, mais pour le moment, la femme-dinosaure ne s'en souciait pas vraiment. Elle cherchait même toujours un peu plus à se coller à lui en ronronnant de plaisir. Elle frissonna tout contre lui jusqu'à échapper un léger grognement. Elle aimait vraiment ça. Aylin captura alors les lèvres de son amant en un baiser plein de fougue et de désir.

Encore une fois, elle voulait le sentir encore plus proche d'elle. Son instinct la poussait à vouloir qu'encore une fois leur corps soient unis et elle ne savaient pas trop d'où cela venait… Elle ne savait pas ce qui la poussait à vouloir cela. L'une des main de la jeune femme vint se glissée dans la nuque de l'homme, s'attardant quelques instants sur l'endroit où la colonne vertébrale dépassait de sa chaire. C'était une sensation bizarre, mais elle aimait bien ça… Aylin le regarda, le regard brillant d'envie. C'était à croire que tout la frustration de ces derniers jours ressurgissaient alors que la jeune femme achevait de les dévêtir tout les deux avec un certain empressement qu'elle ne parvenait pas vraiment à comprendre. Elle avait toujours ce léger ronronnement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche de son passer et de son avenir   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche de son passer et de son avenir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche liste des jeux super nintendo pal
» Recherche un MMorpg gratuit pour faire passer le temps
» [Recherche] Technic 8292: l'élévateur à nacelle
» [Recherches] Recherche Bionicle 8942 Jetrax T6.
» Recherche de joueurs pour Axis & Allies Miniatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Kyōryū :: Les terres sauvages-
Sauter vers: