Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Mer 10 Fév - 1:21

Encore une fois, Engel était retombée entre les mains des trafiquants d'esclaves en ce monde… Mais elle ne s'en plaignait pas, elle s'en amusait même. Ici elle n'avait plus à craindre ses anciens supérieurs et les hommes de ce monde… ils étaient bien trop faible pour elle, elle n'avait même pas encore eut besoin de se dédoubler… Et ses besoins étaient à peine combler. Elle venait de se réveiller et ce fut avec un sourire mutin qu'elle se mis à chauffer son amant de la veille. Mais, ce dernier ne fit que s'esquiver et aller loin d'elle qui resta simplement nue face à lui.

« Non, non, non, tu vas me tuer si tu continue ma belle... »
« Décidément... »


Elle soupira et quitta simplement se lit, il n'y avait donc personne dans ce monde pour la faire vivre plutôt que survivre ? Peut être qu'elle ferait mieux de retourner dans l'autre monde, Eternia c'est ça ? Sans même qu'elle ne s'en soucis, elle alla prendre une douche, tempérant au passage ses ardeurs. Quand elle ressortit, elle passa simplement un des kimonos court qu'elle les avait forcer à lui acheter. L'homme posa un regard gourmand sur elle, puis, il soupira et lui caressa un moment l'oreille.

« Quel dommage de ne pas pouvoir conserver une telle perle sans risque de mourir. Mais ne t'en fait pas ma belle, il y a peut-être quelqu'un. Et si tu préparais le petit déjeuner ? »
«  Fais le toi-même... »


Quelqu'un ? Elle était « esclave » parce qu'elle le voulait bien, mais si ce 'quelqu'un' n'était encore qu'une grosse chiffe-molle, elle quitterait ce monde et tenterait sa chance ailleurs. L'homme gronda, mais il savait son insubordination. Quelques heures plus tard, elle portait nonchalamment un sac de cuir sur l'une de ses épaules et suivait le trafiquant jusqu'à un coin malfamé de la ville. Levant les yeux, elle vit que c'était un bordel… Une catin ? C'est ce qu'il voulait qu'elle soit à nouveau… Ses sourcils se froncèrent, mais elle ne couchait qu'avec qui elle voulait...L'homme fixait l'enseigne lui aussi. Puis, il soupira et lui pris la main.

« Allons bon, si il y a bien une personne pour correspondre à tes attentes, ça ne peut être que lui… et ça me fait mal de l'admettre. Viens. »

Il l'entraîna par la porte arrière du bâtiment qu'une femme ouvrit quand il frappa. Cette dernière les dévisagea un moment jusqu'à ce que l'homme n'indique Engel de son pousse en disant que c'était un cadeau pour le patron. L'autre sembla la jauger, puis, elles s'écartèrent et l'une des deux leur fit signe d'avancer. Elle les conduisirent jusqu'au canapé où l'homme occupait la majeur parti de ses journées. La Kumiho ne montrait aucun signe d'émotion, son sac simplement posé sur son épaule. Elle laissa son regard écarlate se poser sur lui. Le dernier homme à avoir mis la main sur elle pris simplement la parole.

« Il semble que par hasard, j'ai trouvé une renarde qui pourrait correspondre à certaines de tes attentes. Engel… »

La renarde soupira, puis leva les yeux au ciel avant de simplement s'avancer de quelques pas. Elle savait que d'ici quelques minutes, elle serait tout simplement déshabiller du regard par cet homme. Bah, ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude. La Kumiho se passa simplement une main dans les cheveux alors qu'une seule de ses queues était visible, soulevant légèrement le bas de son kimono.

« Elle n'est pas très obéissante, cependant, elle est assez… unique et je peux t'assure qu'elle en vaux le coup... »

Il se poserait probablement la question du, si elle en valait autant la peine, pourquoi est-ce qu'il voulait ainsi s'en séparer. Ce serait à lui de se débrouiller, elle n'avait pas que ça à faire… Oui, elle n'était pas vraiment très respectueuse, mais ce n'était pas très important. En attendant, la renarde fixait tout simplement l'homme en face d'elle sans la moindre gêne… Alors, c'était lui qui était sensé pouvoir correspondre à ses attente… elle en doutait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Mer 10 Fév - 3:06

Raphael n'avait vraiment pas de chance, il avait beau acheter de plus en plus de femmes, de n'importe qu'elle genre, elles n'étaient pas suffisante, bien entendu, il y avait deux ou trois hybride un poil supérieur au lot, elles étaient capable de tenir un peu plus et de l'aider un minimum, mais ce n'était pas encore cela, il avait une furieuse envie d'être satisfait, il avait peut être trop prit d'atout génétique, au final, il n'y avait plus vraiment de créature dans ce monde qui était capable de lui donner assez de plaisir pour qu'il soit satisfait, son endurance était vraiment hors du commun, encore plus qu'a l'origine.

Et ce n'était pas avec tout les femmes qui tentaient de le soulager en lui léchant sa verge en ce moment que cela semblait aider, bien entendu, il avait du plaisir, un doux plaisir, mais ce n'était pas comme cela qu'il allait être soulager, c'était trop petit, pas assez excitant, il soupira à nouveau et entendit un moment son téléphone sonner, il décrocha, on lui signala qu'il y avait quelque chose qui allait arriver pour lui, comme un cadeau, il soupira, le dernier cadeau c'était retrouver à l'hôpital pendant quelque jours du fait qu'il en avait un peu trop profiter, il fallait espérer que celui la allait être plus correcte.

Un homme arriva alors accompagner d'une renarde assez particulière, elle était très bien formé, il pouvait quand même l'avouer, mais pour le reste, il avait déjà eu des très belle femme aussi, il écouta alors ce qu'il avait à dire et une fois qu'il avait terminer, il demanda à ce qu'il sorte, maintenant, il ne restait plus qu'a savoir si ce qu'il disait était vrai, il congédia alors toute les femmes qui s'occupait de lui, ne laissant alors que deux ou trois videuse, il soupira ensuite et pointa à as verge avant de prendre la parole, autant être direct avec ce genre de chose.


"Ecoute, je vais te proposer quelque chose, tu t'occupe de moi maintenant et si tu réussit à calmer mes ardeurs plus que ce que toute les autres ont pu faire, je te donne une exclusivité, et cela est assez unique, bien entendu, pour cela, il faudrait que tu réussisse à me donner assez de plaisir, et pour le moment, aucune femme n'y ai arriver, alors bon."

Quoi, au moins c'était clair, soit elle montrait qu'elle était unique en son genre, ou alors elle allait rejoindre toute les autre femme dans le bordel, dans un coin de sa tête, il voulait vraiment que cela fonctionne, qu'une personne puisse lui donner suffisamment de plaisir pour que son esprit ce sente mieux, qu'il puisse dormir plus correctement et cela sans avoir besoin de somnifère et de grosse dose de calmant, que sa verge arrête de pulser de cette manière, oui, il voulait être un poil plus normal la dessus, enfin, il voulait que sa verge recoive un plaisir un peu plus normal, pour le reste, il était nympho, alors il en voulait toujours plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Mer 10 Fév - 5:34

Engel avait donc été 'offerte' à ce qui semblait être le patron de ce bordel. Celui qui l'avait amené là fut invité à partir et elle resta simplement où elle était. L'homme avait congédié une bonne partie des filles, n'en laissant que des videuses. Il lui avait alors parlé, la défiant de le satisfaire plus que les autres. Elle comprenait mieux pourquoi on avait pensé à lui. Si elle y parvenait il lui promettait l'exclusivité, sinon, il ne ferait aucun doute qu'il ferait d'elle une catin comme les autres… Elle avait tout fait pour ne plus l'être cent ans plus tôt, ce n'était pas pour retomber dans ses vieux travers.

« Ça ne ferait probablement aucun doute… La vraie question est surtout de savoir si tu seras capable de faire en sorte de me convaincre de ne pas quitter ce monde où les mâles sont tellement faibles... »

Du pur culot, elle ne parlait pas comme une esclave… mais il fallait dire aussi qu'elle ne se considérait pas comme tel. Elle n'avait pas trouver mieux pour satisfaire ses besoins, mais il n'était pas question qu'elle se soumette sur tout les plans. Elle semblait tellement sure d'elle, pour elle, il n'y avait aucun doute que si elle le voulait, rien ne pourrait l'empêcher de sortir d'ici et de retourner de l'autre côté du portail. En attendant, ce fut le plus tranquillement du monde qu'elle posa le sac qui contenait ses quelques affaires au sol. Elle chipota un instant à sa tenue, mais ne se dévêtit par pour autant. Soit son 'test' était assez explicite, autant le préparer au mieux… En espérant qu'il soit capable de tenir le choc lui aussi… Elle s'occupa un moment se sa verge en caresses et en d'infimes léchouilles… Il pourrait sans aucun doute reconnaître une certaine expérience chez elle.

Puis, sans vraiment lui laisser l'occasion de choisir si, oui ou non, c'était le moment pour ça… Elle ne conserva que son kimono dont la ceinture commençait à se dénouer. La Kumiho avait alors tout simplement chevauché l'homme. Il semblait presque s'ennuyer… Ce ne serait pas le cas longtemps, il voulait être surpris, elle allait voir jusqu'où il tiendrait. Un air espiègle dans le regard, elle s'empala sur son membre, le faisant tout de suite glissé au plus profond d'elle-même. Sa magie s'éveillait. Elle allait se gorger de son pouvoir sexuel autant qu'elle le pouvait et on verrait bien ce qu'il adviendrait ensuite. Elle n'avait alors pas perdu de temps pour commencé à se mouvoir dans des mouvements longs et profonds. Cependant, elle ne gémit pas. Dans un premier temps il se contenterait de la renarde classique… Ce qui ne l'empêchait pas pour autant empêcher d'adopter assez rapidement un rythme plus rapide, plus intense… tout en conservant la même profondeur.

Puis, alors qu'une autre aurait probablement commencé à fatigué, un éclat un peu plus espiègle vint se poser dans son regard. Elle continua à se mouvoir et une main se glissa entre eux, dénudant le torse de l'homme pour venir le caresser avec une certaine envie… Dans le même temps, elle se collait à lui… En tournant un peu les yeux sur le coté, il pu ainsi voir une seconde Engel qui éclata d'un rire cristallin alors que la première disait simplement amusé.


« J'ai plus d'atouts que tu ne sembles le croire. »

Elle eut à ce moment un nouveau petit rire. L'une des deux continuait de tressauter sur son membre alors que l'autre venait simplement se presser tout contre lui, écrasant sa voluptueuse poitrine contre lui. La main coulait toujours sur le torse de l'homme. Pour l'une comme pour l'autre des Engel, les kimono avaient commencer à glisser de leurs épaules, dévoilant ses épaules ainsi qu'une bonne partie de leurs généreuses poitrines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Jeu 24 Mar - 18:09

Oh cette hybride avait un sacré culot, mais le pire était qu'il semblait aimer cela, après tout, elle avait un peu plus de cran par rapport à d'autre femme, qui venaient juste pour sa verge, elle au moins avait parler un peu, maintenant, le tout était de savoir ce qu'elle allait faire, enfin, cela n'allait pas être si différent, après tout, vu comment était son corps, il n'y avait qu'un seul, ou deux endroit ou elle pourrait s'empaler dessus, ce n'était pas comme une manticore ou alors d'autre genre de monstre, enfin, ce n'était le moment de réfléchir, il fallait juste attendre qu'elle commence ce qui pouvait peut être son travail pendant un long moment, après tout, si elle réussissait bien.

Après une petite excitation qu'il trouva assez intéressante, elle s'empala alors sur lui et eut une impression bizarre, ce n'était pas comme une succube, cela semblait être un peu plus puissant, alors elle était ce genre de personne?, cela était intéressant, il fallait l'avouer, l'absorption d'énergie était un bon moyen pour augmenter le plaisir, même si le sien semblait être par rapport au plaisir, il ne le savait pas vraiment, juste que c'était ce qu'il semblait ressentir, il eut alors un léger sourire, elle était intéressante, mais cela n'allait pas suffire, surtout si elle tombait au bout d'une heure.

Puis, alors qu'elle continuait encore et toujours de faire des vas et viens, il remarqua quelque chose derrière elle, une autre Engel, il fit étonner, après tout, c'était unique, il regarda alors l'autre tout en entendant le commentaire de cette dernière, elle avait un tour dans son sac alors?, c'était devenu beaucoup plus intéressant, il avait de suite envie de savoir jusqu’où cela pouvait bien allé, ce fut alors qu'il sentait la deuxième bien se coller à lui et la première lui caresser avec envie le corps qu'il utilisa une de ces mains pour la poser sur la hanche de la première Engel, amplifient assez bien les pénétrations, pour l'autre main, cela était simple, il était partit sur l'entre jambe de l'autre pour l'exciter avec des gestes précis et assez expert, il regarda alors l'original avec le sourire.

"Tu me plait bien, maintenant, il ne reste plus qu'a voir combien de temps tu va tenir le coup."

Avec cela de dit, il avait fait en sorte qu'elle s'approche un peu plus pour qu'il puisse l'embrasser assez langoureusement, cherchant sa langue pour quelque chsoe de brulant de désir, le rythme prit bien entendu un peu de vitesse comme aussi ces mouvements sur l'autre Engel, elle c'était dédoublé, tant mieux, mais il n'allait pas se laisser déborder juste avec une de plus, il n'était pas idiot, toujours était il qu'il avait envie de la voir un peu gémir, elle semblait se retenir, peut être par lassitude, il allait faire partir ce genre de comportement de son visage et la prendre jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus bouger, ou alors qu'elle ai reçu une sacré dose de plaisir, au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Jeu 24 Mar - 21:00

Le moins que l'on puisse dire, c'était qu'Engel n'avait pas sa langue dans sa poche, elle l'avait purement et simplement défier. Elle avait finit par s'empaler un peu sur son membre et par se mouvoir sur lui. Ce faisant, elle se gorgeait de cette énergie qui se dégageait de leur étreinte charnelle. Finalement, alors qu'elle n'avait fait que s'échauffer jusque là, elle s'était dédoublé comme elle savait si bien le faire. L'homme sembla un instant décontenancer, mais s'en remis bien assez vite, glissant une main sur sa hanche alors qu'il donnait son propre rythme à la relation. Amusée, elle le laissa faire s'adaptant à ce rythme et à cette intensifier dans leur mouvement, sans pour autant cesser de se nourrir de cette énergie lubrique qui émanait de cet homme… Elle était plus intense que celle de tout ceux qu'elle avait pu baise depuis qu'elle avait mis les pied à Oration… Il commençait à lui plaire… mais pour combien de temps encore ? Elle n'était pas encore complètement convaincu.

Dans le même temps, l'autre Engel, aux yeux doré, sentit la main de l'homme s'attarder sur son intimité. Elle s'était alors mordillé légèrement la lèvre, pressant un peu plus son corps aux formes généreuse contre celui de l'homme. Et, plus le temps passait, plus la Kumiho se repaissait de cette énergie… Et plus aussi elle prenait de plaisir dans cette étreinte. Raphael lui avait alors annoncé qu'elle lui plaisait bien et voulait voir combien de temps elle allait tenir le coup, elle l'avait alors regardé, un peu amusée. Il l'avait alors fait se coller un peu plus à lui avant de l'embrasser jouant ainsi avec la langue de la Kumiho qui ferma simplement les yeux, profitant de ce baiser et de ce pic de plaisir que cela lui provoquait. Les choses entre eux s'étaient alors encore un peu accélérer et la renarde avait vraiment apprécier tout ça, c'était étrange de voir à quel point il y avait déjà un gouffre entre cet homme et la plupart des autres êtres humains. Après celle qui tressautait sur son membre, ce fut au tour de l'autre Engel d'avoir un baiser de cet homme.

La Engel aux yeux doré répondit à ce nouveau baiser en gémissant de plaisir quand à ces caresses dont il la gratifiait. Le moins que l'on puise dire, c'était que Raphael avait une certaine expérience avec les femmes et aussi qu'il étaient plutôt doué avec ses mains, ce que la Kumiho – aux doré - ne se dérangea pas pour le lui faire remarqué une fois le baiser achevé. Puis, pressant toujours son corps contre le sien, elle avait entrepris de lui mordillé un peu le cou et l'oreille, excitée par ce qu'il lui faisait subir. La renarde le regardait, toujours aussi amusée. Il pensait l'épuisée, mais chacune de ses queues avait déjà une endurance plus élevée qu'une humaine ou qu'une simple hybride renarde… Elle en avait neuf… Il lui suffirait de se diviser et elle pourrait sans peine prendre un peu de repos sans avoir l'apparence de ne plus tenir le coup… Le visage des deux créatures étaient proches de l'homme et la renarde sourit doucement avant de prendre la parole.


« Tu doute encore que... »
« … je ne suis pas capable de tenir le coup. »


Et un baiser se posa sur la joue de Raphael à l'endroit où il n'y avait pas déjà une des Engel. La Kumiho aux yeux rouges était donc en train de tressauter sur son membre ériger de l'homme, ne se souciant que peu des jouissances qui pouvaient les unir tout les deux. Elle prenait vraiment son pied. La Kumiho aux yeux dorés était quand à elle agenouillée sur le canapé, près de l'homme, pressant sa poitrine tout contre lui alors qu'il ne cessait de titiller son intimité. Et, maintenant, il y avait la Kumiho aux yeux argenté qui vint également se coller à lui, de l'autre coté. Cette dernière vint tout près de son oreille et souffla alors quelques mots avec un sourire.

« A ton avis, est-ce que j'ai atteint mes limites maintenant ? »

Toutes ces Engels souriaient amusées. Elle se nourrissait toujours de son énergie sexuelle au risque de l'épuiser totalement, au risque de le tuer… On verrait bien ce qui se passerait à ce moment là. On verrait bien si il pourrait survivre à cette épreuve qu'ils s'imposaient mutuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Jeu 14 Juil - 17:53

Raphael pouvait vraiment se trouver chanceux en ce moment d'avoir trouver cette hybride. Il fallait dire qu'elle était la première à être capable de ce dédoublé de la sorte. Pour être tout à fait exacte, il y avait bien eut une personne devenant deux autres, toutefois, cela affectait les performance de cette dernière, ce qui l'avait rendu ennuyeuse. Et pour le moment , l'homme ne semblait pas du tout ennuyé, bien au contraire, le plaisir montait de plus en plus alors qu'ils s'amusait avec les deux corps qui se trouvaient en face de lui. Et elle semblait continuer à lui dire qu'elle pouvait tenir le coup, ce qu'il attendait de voir alors que le rythme prenait un peu plus d'allure et que sa main accentuait les mouvements sur l'intimité de la seconde.

Ce fut alors que quelque chose arriva de l'autre côté de son visage, endroit ou rien ne devait être pour le moment. La surprise fut bien entendu qu'il y avait une troisième Engel, prête à vouloir elle aussi du plaisir. Oh elles semblaient se dire qu'elles le fatigueraient avec ce genre de traitement, toutefois, il allait clairement montrer qu'il n'était pas un homme si simple. Il lâcha donc la hanche de cette qui rebondissait toujours avec de l'entrain sur sa verge pour la diriger vers l'intimité de la troisième, faisant bien entendu la même chose que pour la deuxième, lui donner du plaisir. Bien entendu, il faisait en sorte que le visage des trois soient assez proche du sien pour qu'il puisse leur parler et aussi les embrasser à l'occasion.


"Aucune importance, nous verrons cela une fois les premières heures passées."

Et il allait clairement tenir aussi longtemps, que cela soit à cause des modifications qu'il avait sur son propre corps ou bien de son endurance déjà bien grande en tant qu'humain. Toujours était il qu'une première jouissance allait bien entendu arriver pour celle qui semblait adorer la verge de ce dernier. Le rythme n'avait toutefois pas ralentit et Raphael montrait clairement qu'elles allaient devoir bien accentuer les choses, ou alors il n'allait pas leur laisser de moment de répit. Et les baisers s'enchainèrent entre les quatre, l'homme montrant son savoir faire alors que ces doigts touchaient habilement les parties les plus sensible de ces deux autres partenaires.

En tout cas, le temps allait passé longuement pour ce quatuor sans pour autant ralentir d'un seul poil le rythme qu'ils c'étaient fixés. Raphael avait perdu le compte du nombre de fois qu'il avait pu jouir dans ces dernières, mais en tout cas, cela montrait clairement qu'il n'allait pas s'arrêter la. Par ailleurs, il en était déjà à la troisième des Engel, continuant toujours le même rythme alors que ces doigts semblaient continuer de caresser l'intimité remplie des deux autre. Maintenant, il était vrai que de rester au même endroit pouvait être un peu ennuyeux, la question était de savoir si ces dernières avaient quelque chose en réserve, ou alors elle pourront toujours lui demander, il y avait toujours sa maison et il serait ravi de les emmener la bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Jeu 14 Juil - 21:51

Cet homme était impressionnant, la plupart des humains seraient déjà mort de la nourrir ainsi. Engel se demandait si elle n'avait pas trouver celui qui pourrait lui offrir ce qu'elle cherchait en ce monde… Enfin, bien sur, à la condition qu'elle ne le tue pas. Pourtant, elle n'en avait pas encore finit avec lui. Elle était donc en train de baiser avec cette homme qui lui tenait merveilleusement tête. Elle s'était dédoublée et l'autre Engel, aux yeux dorés profitait maintenant des caresses de l'homme qui œuvrait à son plaisir avec ses doigts. C'était moins intense, mais ça n'en était pas moins plaisant. Puis, surprise, une troisième Engel avait pointé le bout de son nez et elles l'avaient un peu défier au passage. Rapidement, l'homme avait relâché celle qu'il baisait pour s'occuper du plaisir de la troisième… La Kumiho pourrait tellement le submerger si elle le voulait.

L'homme disait que le fait qu'elle lui réserve encore des surprises ou pas n'avait aucune importance, qu'ils verraient ça une fois les premières heures passées. Elle l'avait regardé avec un air un peu espiègle avant de laisser ses ongles s'enfoncer dans la chaire des épaules de Raphael alors qu'elle s'y accrochait, continuant de se mouvoir sur lui avec plaisir. Combien de jouissance plus tard ? Qu'elles soient dues à la baiser ou à ses doigts… Il était plutôt doué de ses mains à vrai dire. Ils y avaient les baisers en plus de ça et les trois se nourrissait de ses effluves perverse, comme le voulait son corps. Quoi qu'il en soit, il commençait à plaire à Engel, alors elle n'hésita pas un instant à user de sa magie pour accentué le plaisir que ressentait l'homme, elle trichait, mais elle ne s'en souciait pas le moins du monde.

Une énième jouissance, celle qui était empalée sur son membre fit en sorte de légèrement compresser son intimité autour du membre de l'homme pour plus de sensations au moment de la jouissance. Les deux Engels furent à nouveau absorbé par celle qu'il prenait, cette dernière fermant les yeux une seconde avant de les rouvrir sur lui, écarlates. Elle était redevenue telle qu'elle s'était présenté à lui. Les oreilles dressées sur son crâne, elle lui montrait maintenant que, peu importe comment on lui avait présenté les choses, elle n'était pas une esclave, elle avait le contrôle de la situation. D'une main, elle le plaqua contre le dossier du fauteuil et, peu importe que cela le frustre, elle imposait SA volonté et elle se pencha vers son oreille avant de lui parler :


« J'espère que ce petit avant-goût t'as plu humain, maintenant autant te dire tout de suite, pute, je l'ai été et si tu me prend pour l'une de ses idiotes, on pourrait ne plus trouver trace de toi. Mais tu as de la chance, tu me plais bien, alors, ne me met pas en colère et tu pourra profiter de mon cul autant que tu voudras. »

Et elle lui mordit tout simplement le lobe l'oreille, ne se souciant pas vraiment de lui faire un peu mal en agissant ainsi. Elle ne lui laissa pas vraiment le temps de réaliser ses gestes ou ses paroles qu'elle se retira de lui et s'esquiva souplement de ses mains pour se relever et se dégager. Puis, sans attendre son accord ou quoi que ce soit d'autre, elle se leva et se rhabilla tranquillement, sans attendre son accord, elle n’estimait pas en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Jeu 15 Sep - 1:07

Vraiment, Raphael n'avait jamais rencontrer une hybride comme elle, surtout que même si elle avait déjà bien baiser avec lui, elle ne semblait clairement pas prête à faire des concession. Il l'écoutait bien entendu et il pouvait déjà comprendre que celle la ne voulait pas du tout être de l'autre côté de cette pièce, de nouveau comme une simple prostituée. Enfin, l'homme ne pensait pas vraiment qu'il allait la mettre la bas, son talent était trop unique pour que d'autre personne que lui en profite. Oui, il allait clairement être un peu trop cupide pour le corps et être le seul à s'amuser ainsi que de profiter de ce corps de rêve qui est celui d'Engel.

" Hmmm, je pensais pourtant avoir été clair dans mes propos, alors pourquoi pense tu que tu va subir ce genre de chose, à moins que tu ne crois pas avoir été à la hauteur ? "

Il souriait doucement, ne gémissant pas trop quand elle lui avait mordu l'oreille et qu'elle c'était retirer de lui sans vraiment son autorisation. Tant pis, elle allait être sûrement un peu plus complexe à comprendre, mais le jeu en valait sûrement la chandelle. Raphael termina alors de s'habiller et ferma doucement son lieu de travail, proposant quand même son bras à Engel pour savoir si elle allait quand même le prendre ou pas, après tout, si elle se considérait comme plus qu'une simple pute, elle pourrait comprendre qu'il lui offre une occasion de bouger comme une femme. Le trajet fut bien entendu le plus court possible et sa partenaire pouvait clairement voir qu'il semblait bien chaud pour continuer encore toute la soirée, il n'en avait certainement pas finit avec elle et quand il la regardait, elle pouvait voir qu'elle n'allait peut être pas dormir de la nuit.

Une fois arriver chez lui, Raphael laissa quand même un moment à l'hybride pour qu'elle puisse quand même prendre certain repère, l'endroit était tout de même d'une bonne taille. Il prit donc un peu de temps pour lui, sortant simplement de la boisson et servant deux verres, dans le cas ou elle voudrait boire un coup. Une fois cette petite pause accorder, L'homme regarda un moment sa partenaire tout en faisant quelque chose d'habituelle pour lui, déboutonner sa chemise, elle était toujours si contraignante après tout.


" Bien, maintenant que nous sommes rentrer, si nous arrêtions les échauffements pour passer au choses sérieuses, j'ai bien vu que vous ne vous êtes pas donner à fond tout à l'heure, vous pouvez certainement bien plus et cela me donne envie voir combien de temps cela pourrait durer. "

Une fois qu'il eut dit cela, il partit simplement s'installer sur son canapé, attendant de voir ce qu'elle allait faire. Il ne lui avait pas ordonner de recommencer, ce n'était qu'une suggestion, toutefois, vu la grosse bosse qui était toujours dans son pantalon, ce dernier semblait clairement d'attaque pour la pilonner avec force et vigueur. Peut être risquait il vraiment sa vie, toutefois, sa vie était bien trop soporifique pour qu'il n'ose pas certaine chose. D'un autre côté, peut être n'aurait il pas du prendre autant d'augmentation génétique, il aurait pu alors s'occuper d'une minotaure ou alors d'une succube, la, il n'y avait sûrement qu'Engel pour pouvoir le satisfaire vraiment, tant pis pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Lun 19 Sep - 23:01

Engel était une femme forte et fière et dans le domaine du sexe, elle avait suffisamment d'expérience pour ne pas se laisser soumettre par un humain… Aussi bon soit il au lit. Cependant, elle avait voulu lui faire comprendre que non, elle n'autoriserait personne à la traiter en catin à nouveau, elle décidait de qui la touchait et personne d'autre. Il avait alors dit qu'il pensait avoir été clair dans ses propos et il lui demanda pourquoi elle pensait ce genre de chose. Il alla même jusqu'à lui demander si elle ne s'était pas cru à la hauteur et elle avait simplement rit. Puis, elle avait rivé son regard au sien.

« Ne te leur pas. Je voulais juste que tu sois pleinement au courant de ce que tu risquait si tu me jugeait aussi contrôlable que celles-là. »

Elle lui avait cependant bien montrr qu'elle contrôlait la situation, n'attendant pas qu'il le lui dise pour se retirer. Tranquillement, elle s'était revêtue, comme si de ren était et il avait fait de même, avant de fermer l'endroit, l'emmenant avec lui par la même occasion et, les oreilles bien droite sur son crâne et malgré sa tenue légère, elle s'accrocha au bras qu'il lui tendait comme une femme libre… On allait probablement les critiquer, mais à vrai dire, elle s'en foutait pas mal. Rapidement, ils étaient arrivés chez l'homme. Un peu curieuse, elle l'avait relâchée pour regarder autour d'elle. Elle s'amusa même un peu à visiter les lieux, un peu amusée. Finalement, elle en revint à la pièce où ils étaient arrivés et il lui proposa un verre. Il déboutonna sa chemise, puis, il parla et elle haussa un sourcil.

Il lui demandait d'arrêter les échauffements pour passer aux choses sérieuses. Il disait avoir remarqué qu'elle ne s'était pas donnée à fond et avoir compris qu'elle était capable de bien plus et il voulait essayer de voir combien de temps cela pourrait durer et elle avait simplement rit, un peu amusée. Décidément, cet humain ne pensait qu'à ça ! Pas que cela la dérangeait vraiment, mais elle allais finir par le tuer… Ce serait dommage… Elle le regarda qui alla sur le canapé, sur qu'elle allait lui obéir sans rechigner un instant. La Kumiho soupira, puis, elle leva les yeux au ciel. Bien sur qu'il était un amant au top, mais elle refusait d'être considérer comme sa chose. Tranquillement, elle était donc allé s'asseoir non pas sur le canapé directement, mais sur l’accoudoir de ce dernier.


« Je te trouve bien sur de toi quand au fait que je m'exécute bien gentiment… Tu ne devrais pas être aussi pressé humain… Plus tu en aura de moi, plus je m'en prendrais à ton énergie… hum…. Ton énergie vitale… Tu veux autant mourir humain ? »

Elle croisa les jambes, simplement, son kimono dévoilant maintenant ses jambes et surtout ses cuisses jusque très haut… Très, très haut. Engel ne s'en souciait pas plus que ça. Elle avait accepter de jouer les esclaves pour trouver quelqu'un qui serait capable de la satisfaire autant sexuellement que par son énergie vitale. Le haut de son kimono retombait légèrement sur ses épaules, dévoilant en parti sa poitrine mais elle ne s'en souciait pas. Après tout, elle était une créature qui se nourrissait d'énergie vitale de par le sexe et qui aimait jouer des mauvais tour et des farces aux humains… Tranquillement et sans réelle crainte, elle bu ce verre qu'il lui avait donné, puis elle le posa sur un meuble quelconque. La renarde entrepris simplement de lisser ses queues, elles prenaient de la place, mais ça ne la dérangeait pas plus que ça. Il se jouait d'elle ou elle se jouait de lui… Ou peut-être était-ce un jeu ou chacun des deux croyaient avoir l'avantage, mais ou aucun ne l'avait vraiment. L'un comme l'autre étaient victimes : jusque là, ils n'avaient trouver que l'autre pour combler leurs attentes et leurs besoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Dim 23 Juil - 21:06

Cette Engel semblait vraiment ... plus unique que la plupart des femmes qu'il avait eut jusqu'à maintenant, et cela lui faisait grandement plaisir. Oui, il pouvait l'admettre, il voulait qu'elle reste comme cela, qu'elle ne devienne pas une simple poupée, il en avait un peu assez d'être le seul à réfléchir. Maintenant, il était clair qu'elle allait chercher à montrer sa supériorité à un certain point, ce qui n'était pas trop dérangeant, bien qu'il fallait quand même qu'elle se rende compte de certaine chose le concernant.

"Je vois le problème, il suffit simplement de montrer la simple différence entre un être humain et un porc, désolé de traiter tes précédente relation comme du bétail, mais voila l'importance que je leur donne."

Oui, pour lui, il n'y avait pas de mâle plus capable de la satisfaire, surtout si elle était aussi vorace de ce genre de chose que prévu. Quoi qu'il en soit, ils étaient assez rapidement arriver à la maison et elle c'était amusée à regarder l'endroit, après tout, elle allait passer un long moment ici. D'ailleurs, il en venait à ce demander si il allait la ramener ou pas au bordel, après tout, si elle n'allait pas faire autre chose que de faire l'amour avec lui... En parlant de cela, une question arriva dans sa tête et il fallait mieux la poser avant qu'il n'y pense plus.

Il n'eut toutefois pas encore le temps de dire quelque chose qu'elle lui répondit quand à sa remarque de tout à l'heure. Oui, il voulait quelque chose de plus sérieux, néanmoins, elle semblait vraiment penser qu'il allait mourir à force. Était elle aussi dangereuse que cela?, il pensait pourtant avoir prit ce qu'il fallait pour que même une puissante succube ne soit pas capable de l'avoir. Maintenant, le tout était de savoir sous quel degré elle était capable de sentir ce qu'il était.


"Je ne sais pas qui peut tuer le plus vite entre toi et une dizaine de Succube, toutefois, j'ai survécu à l'un, alors pourquoi pas à l'autre?"

Pour le moment, il voulait simplement monter l'estime qu'elle pouvait avoir envers lui, vu qu'elle semblait clairement se jouer de lui en montrant son corps sans le rendre possible d'accès. Lui aussi allait jouer dans ce cas, de toute manière, il avait faim, alors autant partir cuisiner. Il retira donc sa chemise et commença la cuisine, il n'était pas le meilleur des cuisiniers, mais au moins, le tout n'était pas mauvais. Il aurait pu lui demander de le faire, mais bon, il sentait qu'elle refuserait donc bon. Une fois le repas prêt, il posa le tout sur la petite table devant le canapé et s'installa confortablement en mangeant doucement.

"Cela me fait penser, tu préfère rester ici ou alors me suivre partout?, enfin, peut être qu'on décidera de cela après s'être prouver l'un l'autre non?"

Oui, il semblait clairement montrer qu'il était capable de tenir ce qu'elle pouvait lui balancer, mais bon, encore une fois, elle était bornée alors cela allait être complexe.

"Comme tu aura un traitement assez ... unique par rapport à mon habitude, autant savoir ce que tu ne voudrait pas voir arriver, j'ai compris certaine chose mais autant savoir le reste n'est ce pas?"

Il reprit de nouveau ce qu'il avait préparer et continuait simplement de la regarder, restant dans une posture qui laissait quand même voir assez bien qu'il avait une jolie musculature. Autre chose était quand même assez visible malgré son pantalon, à savoir sa verge, elle avait beau s'être amuser un bon moment, cela n'était clairement pas suffisant pour lui, peut être une raison de plus pour qu'elle change son jugement?, il fallait attendre pour savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Lun 24 Juil - 21:33

Engel avait un certain culot et, oui, elle en profitait clairement. Il lui avait alors dit que ce n'était que la différence entre un être humain et un porc. La renarde leva les yeux au ciel, le moins que l'on puisse dire, c'était qu'il ne manquait pas de culot celui-là ! Elle aimait ça... Maintenant, il n'y avait plus qu'à espérer qu'il soit à la hauteur de ce qu'il pensait. Elle soupira simplement, toujours aussi nonchalante, puis, elle repris simplement la parole, pas le moins du monde gêné.

"Ou alors, c'est simplement que les vrais mâles sont une espèce rares, peu importe la race à laquelle ils appartiennent..."

Oui... Elle n'y allait pas avec le dos de la cuillère en ce qui concernait les hommes. En attendant, elle s'occupait de lisser ses queues plutôt que de s'occuper de lui, même si elle n'avait pas pu louper qu'il avait ôté sa chemise et... Ma foi, la nature l'avait bien gâté à tout les niveau... Mais... Ce n'était pas vraiment son physique qui pourrait le protéger de certains de ses... appétits... Puis il parla et le mouvement de son oreille trahit l'intérêt qu'elle porta à ses paroles. Il avait résisté à une dizaine de succube hein ? Amusant, si cela était vrai en tout cas. Les queues de la renarde remuèrent  s'agitèrent légèrement après qu'elle les ait relâcher... Si la moitié de ce que cet homme disait était vraiment, ça pourrait vraiment être très intéressant...

Il était parti vers la cuisine et elle le laissa préparer le repas, même si elle en était parfaitement capable elle aussi. Finalement, la renarde à neuf queues s'était levé et avait commencé à roder autour de lui, se demandant ce qu'il était en train de préparer. Il continuait de lui parler en lui disant maintenant qu'elle aurait un traitement assez unique par rapport à son habitude et elle avait alors haussé un sourcil, un peu perplexe. Il lui demanda alors ce qu'elle ne voulait pas voir arriver, prétendant avoir compris certaine chose, mais ajoutant qu'il valait mieux savoir le reste.


"Comment ça un traitement assez unique ? Quand à ce que je veux... Et bien... Qu'une  chose soit claire, je ne suis pas un de vos 'esclaves', je ne suis là que parce que je l'ai décidé, que ce soit bien clair. Je garde ma liberté, quoi que ton monde puisse penser à ce niveau-là..."

Elle piqua simplement un peu de ce qu'il était en train de préparer, n'hésitant pas à se coller contre lui le temps de se servir. Elle goûta donc ce qu'il préparait et sembla prendre le temps de réfléchir un moment.

"Pas mauvais... Enfin, je suppose que... A vivre seul il faut bien savoir cuisiner un minimum."

Engel le laissa continuer à s'occuper du repas alors qu'elle se hissait purement et simplement sur le plan de travail, le regardant faire en croisant simplement les jambes, ce qui fit encore un peu plus glissé le tissu de son vêtement. Les queues de la renarde bousculaient un peu ce qu'elle pouvait avoir dans son dos. Ses oreilles aussi bougèrent sur son crâne alors qu'elle le regardait cuisiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Lun 4 Sep - 13:32

Raphael n'allait pas vraiment continuer à faire de commentaire sur ce que pouvait dire Engel à propos des mâles en général, simplement qu'elle n'avait pas tout à fait tord. Il voyait souvent cela quand il se baladait en ville, des êtres gras, souvent frimeur, qui en réalité n'avaient certainement rien dans le pantalon pour être correct. Lui bien entendu avait fait attention à ce genre de chose, il avait même subit des modifications pour être capable de supporter n'importe qu'elle femme, maintenant, le tout était de lui montrer qu'il pouvait le faire. Pour cela, la solution n'était pas si complexe, même si le cheminement était difficile, elle semblait sur ces garde pour l'instant.

Pour le moment, Raphael s'occupait de la cuisine, discutant doucement avec Engel à propos de certaine chose qu'il voulait savoir sur elle. Il avait remarquer le léger mouvement de son oreille quand il avait parler de certain de ces ... exploits, il avait l'habitude de comprendre ce genre de signe, appréciant de voir qu'elle était intéressé par ce genre de talents. Par contre, elle ne semblait pas savoir quel traitement de faveur elle allait avoir, bien que le fait qu'elle ne désire pas être traité comme une esclave allait certainement poser problème pour d'autre, pas que cela allait le déranger lui à outre mesure.


"Rester en permanence en ma compagne est un traitement assez unique en général, surtout de mon côté. Pour le reste..."

Il marqua une petite pause en la regardant manger dans une assiette, trouvant cela pas mauvais, il était plutôt d'accord, surtout qu'il savait également ne pas être le meilleur cuisinier du monde. Il eut donc un petit sourire amusé tout en continuant, la voyant être vraiment sans gêne quand à sa présentation, dommage qu'elle soit aussi ... hautaine, il l'aurait bien prise de suite pour voir. Patience, patience, il pouvait bien la laisser à son jeu le temps qu'elle comprenne qu'elle était avec un oiseau rare, surtout qu'il voulait vraiment savoir si elle pouvait vraiment le combler plus que des succubes.

"Tu n'est certes pas une 'esclave', néanmoins, je n'apprécierais pas que tu aille voir ailleurs, je sais, cela est gonflé de la part d'un patron de bordel de dire cela, mais pour être honnête, je n'ai pas vraiment eut l'occasion de baiser correctement depuis..., en fait, depuis toi cet après midi."

Elle pouvait être fière d'avoir pu le combler légèrement, même si cela n'avait fait qu’éveiller son appétit, il allait la prendre, et pendant des heures entière, tant pis si il allait être épuisé à la fin. Toujours était il qu'il avait terminer le repas, quelque chose d'assez complet et assaisonner à sa façon, ainsi, il apporta le tout sur la table et l'invita alors à manger tranquillement. Raphael était donc torse nu, mangeant avec un sourire assez amusé tout en discutant de chose et d'autre par rapport au sexe, il pouvait être cru la dessus, elle l'était aussi.

"Et donc, mademoiselle, vous sentez vous disponible pour une chaude soirée, ou alors doit-je tenter d'aiguiller cela, les deux me vont parfaitement."

Oh, bien entendu, si jamais elle ne le souhaitait pas encore, il allait certainement devoir trouver quelque chose de plus ... détourner pour lui donner envie. Quand même, il ne semblait pas penser qu'elle pouvait rester autant de marbre face à quelqu'un comme lui, ou alors, elle n'en avait pas envie?, cela était dommage, il semblait clairement vouloir lui montrer qu'il n'était pas comme les autres, mais sans volonté de sa part, ce n'était pas vraiment comme si il allait utiliser la force, il trouverait juste cela dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Lun 4 Sep - 16:04

Engel le provoquait et voyait qu'il ne cédait pas à ses pulsions, comme si il la respectait suffisamment pour ça... Intéressant. Quoi qu'il en soit, elle avait évoqué ses... demandes particulières, tout en le questionnait sur ce traitement de faveur qu'il avait évoquer. Il expliqua alors qu'elle allait rester en permanence en sa compagnie et que c'était quelques chose assez unique, pourtant, cela ne sembla pas toucher la renarde plus que ça. Elle l'écouta cependant, tranquillement. Il lui avait alors dit qu'elle n'était certes pas une esclave, mais qu'il n'apprécierait pas qu'elle aille voir ailleurs. La Kumiho avait alors haussé un sourcil, amusé avant de laisser échapper un petit rire, puis, elle lui répliqua simplement quelques mots, amusée :

"Que j'aille voir où pas ne dépendra que de tes capacités, humain, si tu ne me fais pas regretter de m'être laissée conduire à toi, il ne devrait pas y avoir de problème avec ça... Si tu as aussi confiance en toi, tu n'as pas à t'en inquiéter."

En attendant, elle continuait à faire des petites choses de-ci, de-là pour aiguillonner ses envie. En tout cas, c'était intéressant de voir qu'elle avait déjà marqué son esprit... Bon, oui, il était intéressant, ça, elle ne le niait pas. Elle le jugeait même très intéressant. Quoi qu'il en soit, pour le moment, elle était en train de le regarder préparer à manger, jusqu'à ce qu'il n'emporte le tout vers la table. Retrouvant les deux pieds sur la terre ferme, elle le suivit simplement jusqu'à la table où elle s'était tranquillement installée. Ils continuaient encore à parler le plus tranquillement du monde. Puis, il lui avait ensuite demandé si elle se sentait disponible pour une chaude soirée ou bien si il devait l'aiguillonner encore un peu plus. Hum... Si dans un premier temps, elle lui aurait simplement demander que le spectacle commence. Cependant, avec sa proposition, elle se contenta simplement de manger négligemment ce qu'elle avait dans son assiette, son kimono retombant doucement sur ses épaules et dévoilant la naissance de sa poitrine.

"Montre moi donc ce dont tu es capable pour m'avoir, ça m'amuse."

Et elle sourit simplement. Non, elle ne le prenait pas vraiment au sérieux.. En tout cas, c'était l'impression qu'elle donnait, mais elle voulait juste voir jusqu'où il serait prêt à aller pour l'avoir elle. Bien sur, ce n'était pas l'envie qui lui manquait, mais elle avait envie qu'il fasse en sorte de la cueillir. Et en attendant, la femme-renarde mangeait tranquillement ce qu'elle avait dans son assiette, même si elle gardait maintenant son regard rivé sur lui. Elle se demandait vraiment ce qu'il était prêt à faire pour vraiment pouvoir l'avoir. Et en attendant, la jeune femme se contentait de manger, faisant tout son possible pour que chacun de ses gestes vienne titiller l'humains, en attendant bien sur que ce dernier ne lui fasse des annonces plus sérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Mar 31 Oct - 19:03

Vraiment, cette hybride était bien plus complexe à comprendre que ce qu'il avait vu par le passé, rien que par sa capacité de lui tenir tête. Maintenant, il n'allait pas s'en plaindre, de ce qu'il avait déjà pu 'goûter' elle était très puissante et allait certainement être quelque chose d'impossible à satisfaire totalement. Ou alors, cela allait demander beaucoup d'effort de sa part, et étrangement, il appréciait ce genre de défi. Toujours était il qu'elle semblait encore une fois le taquiner quand à ces capacités à la satisfaire, ce qui le faisait sourire, elle savait ce qu'elle voulait. Tout allait donc dépendre de Raphael pour ce qui était de la garder à ces côtés ou pas. Pour lui, la réponse allait être évidemment positive, toutefois, comme il y avait quand même quelque inconnu, comme par exemple les capacités finale d'Engel, il essayait de pas tout montrer.

"Nous verrons bien cela quand le moment sera venu."

Et le duo commencèrent alors à manger le plus calmement du monde, bien que leur accoutrement semblaient assez clairement montrer leur penchant. Raphael lui avait alors proposer un choix quand à la suite et bien qu'elle semblait partante pour la première proposition, Engel choisit plutôt de ce laisser aiguillonner, ce qui amusa encore l'homme. Ce dernier avait pas mal de possibilité pour lui donner envie d'un bon rodéo, toutefois, vu qu'il avait un peu la poitrine et les épaules de cette dernière en vue, une idée éclaira son esprit. Il ne savait pas si cela allait être très efficace sur elle, mais du moment que les points allaient être similaire avec celle d'un humain normal, il pourra se débrouiller. Raphael termina alors son repas et se leva, toujours souriant, il contourna par la suite la table pour ce mettre derrière elle pour poser ces mains sur les épaules de la Kumiho.

"Dans une cas, un petit massage pourrait être un bon départ."

Cela pouvait étonné certaine personne, après tout, cela avait souvent comme but de calmer une personne, pas l'excité, néanmoins, Raphael avait appris certaine chose à ce sujet. Comme par exemple, en même temps que de détendre la personne, l'homme semblait viser des point servant à augmenter la sensibilité de sa 'victime'. Additionné à cela, l'homme continuait toujours de faire quelque petite geste qui n'était pas du tout chaste, en vue de doucement la chauffer. Allant jusqu'à lui mordiller plusieurs endroit au niveau de ces oreilles, certainement pour trouver le coin sensible, Raphael lui murmura certaine chose, un sourire amusé sur le visage.

"Détendez vous, et laissez votre corps s'épanouir."

Peut être qu'elle pourrait se moquer de lui par rapport à ce qu'il venait de dire, mais il continuait quand même à lui masser les épaules ainsi que le haut du dos, laissant quand même un de ces mains descendre doucement. Non, il n'allait pas vers la poitrine, et pourtant, ce n'était pas l'envie qui lui manquait. A la place, ce dernier vint vers les jambes d'Engel, les massant légèrement en décrivant des cercles ainsi que des lignes, appuyant parfois vers des points de pressions qu'on lui avait apprit un jour. Encore une fois, tout cela était à but de la chauffer doucement tout en la détendant, il ne pouvait pas prédire si cela allait fonctionner ou pas, et dans le cas d'un échec, certainement une autre solution allait être à voir. mais il continuait de lui masser maintenant le cou et les jambes, des geste très délicat et un peu sensuel, rien que pour la détente et l'excitation de l'hybride au remarque parfois tranchante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   Mer 1 Nov - 1:00

Engel avait donc manger, tranquillement, sans qu’ils n’ajoutent rien à tout cela. La renarde à neuf queues était d’une humeur mitiger et elle ne savait plus vraiment quoi faire… Alors elle attendait qu’il agisse, après tout, c’était à lui de l’aiguillonner, n’est-ce pas ? En attendant, il semblait avoir relever son défit et être assez motiver à essayer de la combler, on ne savait jamais ce qui pouvait advenir après tout. Et maintenant que le repas prenait fin et l’homme se glissa dans son dos. La jeune femme haussa un sourcil et jeta un coup d’oeil dans sa direction, se demandant ce qu’il comptait faire maintenant. Raphael posa maintenant ses mains sur les épaules de la renarde dont les oreilles frissonnèrent légèrement. Elle se demandait ce que cet homme pouvait avoir en tête maintenant. Il lui avait maintenant dit que commencer par un petit massage pourrait être un bon départ. Un peu amusée, la jeune femme haussa un sourcil et haussa simplement les épaules avant de simplement lâcher, un peu amusée :

« Pourquoi pas… ça ne peux pas faire de mal après tout… N’est-ce pas ? »

Et elle sourit simplement, le laissant faire comme il voulait. Et le voilà qui posait maintenant ses mains sur ses épaules, elle pencha légèrement la tête en avant pour lui laisser un maximum de place pour son massage… et quand ce dernier commença, elle émit un bruit assez proche d’une sorte de ronronnement. Cependant, ses massages n’était pas aussi chaste que cela ne pouvait le partiaire… Elle l’aida un peu à faire glissé son kimono de ses épaules, pour lui laisser un peu plus accès à ses épaules et au haut de son dos… lui offrant au passage une très belle vu sur son décolleté et donc sur sa poitrine.  Et le voilà maintenant qui commençait à descendre un peu le long de son dos… Puis les cuisses… Hum… Vraiment ? Il ne perdait pas de temps pour essayer de la chauffer. Un petit sourire étira ses lèvres alors qu’il lui demandait de se détendre et de maintenant laissez son corps s’épanouir.

« Vous ne perdez pas de temps Raphael… C’est assez amusant… Voyons voir jusqu’où vous aller aller... »

Elle le regardait comme elle le pouvait par dessus son épaule et, avec un sourire provocateur, elle lui adressa maintenant un clin d’oeil. Les queues d’Engel commencèrent à bouger légèrement, bloquées par le dossier de la chaise. C’était un peu… gênant, dérangeant et même assez inconfortable à dire vrai. La Kumiho décida cependant de le torturer un peu plus aussi et, glissant une main dans son dos, dénouant en parti son obi de sorte à ce qu’elle ne maintienne plus aussi bien son kimono… sans pour autant complètement se détacher. Le tissus glissa un peu plus, ne tenant que parce qu’il était simplement posé sur le bout des seins de la renarde à neuf queues. Le tissus s’écarta aussi, laissant encore un peu plus la vue de l’homme toujours plus haut sur ses cuisses, presque jusqu’à son sexe… Oui, cela allait probablement lui faire de l’effet, mais elle s’amusait un peu de la situation. Elle avait vraiment envie de voir jusqu’où il pourrait se retenir de la vouloir… Oui, elle testait clairement ses nerfs.

« Tu masse bien Raphael… Vraiment... »

Lui souffla-t-elle d’une voix douce, toujours en lui adressant un sourire un peu étrange au niveau de son épaule. Engel remua cependant un peu plus pour laisser un peu plus d’amplitude à ses neuf queues… Parce que oui, elles prenaient de la place… et elle ne pouvait rien faire par rapport à tout ça. La renarde se mordilla légèrement la lèvre… Remarque… Il allait peut-être finir par la faire craquer en premier… En serait-il seulement capable ? Elle ne savait pas vraiment, mais ce qu’elle savait en revanche, c’est qu’elle était assez curieuse de voir ce dont il allait être capable de faire maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi ce contenter d'une quand elle peux être multiple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Avant de jouer :: Rien que pour vous Joueurs :: Les univers parralèles-
Sauter vers: