Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Même dompté, le chat restera sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 17 Fév - 15:25

Non, Ultima ne la ménageait pas, elle voulait faire un métier ou elle allait devoir avoir besoin de beaucoup de force et d'agilité en plus de beaucoup de petite astuces, alors elle devait redevenir en forme, après, bien entendu qu'il allait lui donner un coup de main, enfin, au départ, cela n'avait été qu'une série de combat contre des adversaires de plus en plus fort, elle voulait surement savoir ou était sa limite, ce qui était une bonne chose, lui ne faisait que parler, il y avait des livres bien entendu ici, mais ce n'était que pour l'entrainement, alors pour ce qui était de petite informations, il pouvait bien lui dire ce qu'il savait, même si cela pouvait manquer sur certain domaine, comme par exemple les plats les plus populaire...

Puis elle posa une question intéressante, elle voulait savoir si elle pouvait utiliser la magie, il se leva alors un moment pour lui dire que tout le monde pouvait utiliser la magie mais que cela s'entrainait d'une manière beaucoup plus lente que la force physique, il vint bien entendu la voir pour lui tapoter un moment la tête, l'ayant prévenu un peu à l'avance pour qu'elle comprenne bien ce qu'il faisait, puis une fois qu'il termina, il déclara qu'elle pouvait utiliser la magie, il fallait juste qu'elle apprenne à utiliser le bon muscle de son cerveau pour cela, il lui proposa alors une petite méthode, légèrement douloureuse certes, mais qui pouvait clairement l'aider pour savoir ou se trouvait la zone de son cerveaux qui pourrait l'aider, bien entendu, cela allait être un petit peu électrisant, mais elle pourrait sentir ces circuit magique ainsi que la zone du cerveau qui semblait ne jamais servir avant s’éveiller un peu.

Par la suite, elle semblait lui montrer quelque chose et il la regarda, elle semblait déjà utiliser quelque chose, mais ce n'était pas de la magie, comme elle le disais elle même, c'était comme un muscle, il s'agissait de technique psychique, c'était encore quelque chose de différent, et cela ne pouvait pas être chez tout le monde aussi, elle avait donc beaucoup de capacité, elle n'avait rien à envier à un garde, il pouvait se le dire mentalement, il se gratta alors la tête et allait lui faire une petite explication, surtout sur ce qu'elle avait.


"Vous savez, vous êtes quand même assez chanceuse, non seulement vous semblez avoir une très bonne base physique, mais vous possédez aussi la capacité d'utiliser la force psychique, si vous ajouter cela de la magie ainsi que quelque petit avantage en rapport avec votre statut d'hybride, vous pouvez clairement devenir une force à ne pas sous estimer"

Elle pouvait penser qu'il lui mentait, mais il n'était pas comme cela, il ne mentait jamais par ailleurs, alors bon, toujours était il qu'il continua alors de lui parler de la technologie, de chose qui pouvait émuler la magie, il parla par la suite bien entendu des brevet de magie, expliquant que cela servait plus comme reconnaissance et aussi pour avoir accès à certain lieux dans la ville, autrement, il pouvait toujours lui apprendre quelque petite chose, il expliqua aussi ce qu'utilisait chaque force, la magie utilisait la force mental, le Ki était plus la force physique et le psychisme ... elle connaissait déjà, pour ce qui était quand même des petite astuces pour les hybride, il lui indiqua alors un livre pour qu'elle puisse se renseigner, lui disant que c'était quelque chsoe qu'il ne savait pas vraiment, maintenant, il ne restait plus qu'a voir ce qu'elle allait vouloir par la suite, peut être une démonstration de certaine chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 17 Fév - 18:08

Koyori commençait un peu à fatiguée, elle n'était pas vraiment habituée à mettre à l'épreuve son endurance pour le moment. En attendant, il lui parlait d'Eternia et de tout ce qui était lié à ce monde. Il ne lui parla pas de nourriture, mais, pour tout dire, elle ne s'en souciait pas plus que ça, tout serait probablement meilleur que ce qu'elle qu'elle avait mangé avant qu'Ultima ne débarque sans sa vie en défonçant la porte de sa cage. Enfin, elle ne voulait plus y penser. Ils parlèrent alors de magie. Le roi disait qu'elle serait capable d'utiliser la magie elle aussi. Il lui proposa alors de l'aider à cerner la zone d'où émergeait la magie. Il l'averti qu'elle aurait peut être un peu mal et elle se mordilla un peu la lèvre, avant d'accepter. Elle n'était pas vraiment douillette, il avait pu s'en rendre compte avec l'état dans lequel il l'avait trouver. La féline lui avait alors montrer qu'elle était douée de télékinésie. Elle lui avait même fait une petite démonstration sur l'un de ses adversaires virtuel créer par la machine…

En attendant, l'homme lui disait qu'elle était chanceuse pour avoir des capacité physique, mais aussi psychique et elle se contenta de hausser les épaules. Il ajouta également que si elle ajoutait à cela de la magie ainsi que des capacités liées à ce qu'elle était. Il dit alors qu'elle ne serait pas une force à sous estimé. Et il continua de parler, lui expliquant encore plusieurs choses sur la magie, la technologie et le psychisme. Ensuite, il lui avait parlé d'un livre qui pourrait l'aider et ses oreilles s'étaient couchées sur son crâne et sa queue s'enroula autour de ses jambes… Un livre… Oui, lui il la considérait comme quelqu'un de normal, pour le coup, il oubliait la vie qu'elle avait eut jusqu'à maintenant… Des plaques rouges apparurent sur ses joues alors qu'elle déglutit un instant avant de lui répondre.


« Je ne pourrais pas en apprendre plus avec ce livre… Je… Je n'ai jamais appris à lire, c'était loin d'être une priorité... »

Koyori détourna encore les yeux, honteuse de lui montrer encore une nouvelle faiblesse, ce n'était vraiment pas pour rien qu'elle avait dit qu'elle était tellement ignorante par rapport au peuple Eternien… Quoi que, elle doutait un peu que tous sachent lire. La Neko n'aimait pas montrer ses faiblesses, mais il l'aidait et elle lui en était reconnaissante, même si cela restait un peu compliqué pour elle. En silence, elle ramena les couteau qu'elle avait envoyé à elle, même si cela la fatiguait mentalement. Elle avait alors posé le couteau près d'elle, puis, elle avait commencé à faire tourné un peu l'autre entre ses mains… Maintenant qu'elle y pensait, elle était dépendante du roi depuis qu'elle avait décidé de le suivre à Eternia. Elle laissa planer un moment de silence, puis, elle avait alors tenté de changer de sujet pour ne pas se laisser aller à sa mauvaise humeur.

« Tu as la capacité d'utiliser pas mal de magie je suppose... »

Souffla-t-elle simplement sans pour autant vraiment osé le regarder, il venait de venter ses possible capacité et elle n'avait fait que se dévaloriser encore avec encore quelque chose qu'on avait trouvé inutile qu'elle acquière, une esclave n'avait pas à être lettré, surtout un hybride, un animal domestique. Quoi qu'il en soit, elle lui avait ainsi parlé de ses capacités pour lui demander de lui parler un peu plus de la magie et peut-être même de lui faire une démonstration de ses capacités, depuis l'invitation au défit de son capitaine de la garde, elle était un peu curieuse quand à cela. La queue de la féline battait doucement l'air dans son dos, signe qu'elle était encore un peu nerveuse et surtout un peu honteuse, comme le montrait ses oreilles toujours un peu basses sur son crâne.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 28 Fév - 4:16

Oui, il y avait pas mal de livre dans cette salle d'entrainement, mais cela était normal, après tout, il y avait certaine technique, ou alors même posture, qui pouvait être apprise par la lecture, toujours était il qu'il avait quand même été un peu étonné de savoir qu'elle ne savait pas lire, toutefois, il pouvait comprendre la raison, elle avait été une esclave, pour eux, cela ne servait à rien de lire quelque chose, toujours était il qu'il semblait être persuadé que ce n'était pas un défaut pour elle, dans son esprit, il la voyait comme une jeune hybride très talentueuse et surtout avec beaucoup de talents caché, il allait même en rajouter.

"Je comprend Koyori, mais ne vous en faite pas, vous être une jeune personne talentueuse, je suis sur qu'avec quelque leçons, vous pourrez apprendre à lire rapidement."

Avec encore un peu de temps, ou plutôt pour laisser ce qu'elle venait de révéler passer, il entendit la jeune personne à côté de lui demander quelque chose à propos de la magie, il se gratta un moment la tête, un leçon la dessus ne pouvait pas vraiment faire de mal, il se leva alors et chercha une épée par un portail, il en sortit une épée rouge avec une lame flamboyante, comme si elle était tout le temps en feu, une fois que cela fut terminer, il créa un simple mannequin, quelque chose qui allait juste servir pour montrer ce qu'il savait faire, il désigna alors juste son adversaire en déclarant quelque chose.

"Pas que de la magie, j'ai un petit talent pour ce qui est d'apprendre ce que je vois, toujours est il que je vais te montrer qu'il y a plusieurs moyen de faire la même chose."

Il commença alors en disant que sa première attaque allait être magique, il se concentra alors et créa une boule de feu dans sa main avant de la lancer sur le mannequin, le brulant légèrement, par la suite, il fit encore la même chose, mais la flamme apparu légèrement différemment, il expliqua qu'il s'agissait de pyrokinésie, la boule de feu partit alors dans la même direction, le troisième coup se fit quand il dessina un symbole dans l'air et qu'une boule de feu se créa avant de foncer sur le mannequin, il appela cela la magie runique, cela nécessitait un peu plus de préparation, mais les runes pouvant ce mettre sur des objets, cela pouvait être pratique, appelant alors tech, il le transforma en bracelet et l'utilisa pour créer encore une fois une boule de feu, montrant que même la technologie pouvait faire la même chose, il termina alors en s'étirant, posant l'épée sur le côté.

"Voila, chaque boule avait la même puissance, mais venait d'une manière assez différente, après, chaque fois peut avoir certaine variante, comme le shamanisme, ou alors la génétique peut permettre quelque chose que d'autre n'ont pas, la seule faiblesse est le manque de recherche, si vous vous équipez avec tout ce que vous trouvez, il est très difficile, voir impossible de perdre."

Toujours était il que maintenant, il semblait lui expliquer un peu plus en détail tout ce qu'il venait de lui montrer, et bien entendu, il voulait qu'elle fasse un petit exercice pour voir quel genre de magie elle était la plus adepte à utiliser, une fois que cela allait être fait, il allait surement l'aider à apprendre un sort ou deux avant de l'aider pour la lecture du livre, tout en lui apprenant, bien entendu, tout cela allait être fait dans la mesure ou elle le voulait bien.

Pour le reste du temps, tout allait être entre de l'entrainement, de l'apprentissage et un peu de compliment, oui, Ultima ne pouvait pas s’empêcher de voir qu'elle était très doué, une génie de son point de vue, enfin, une fois la date du match retour arriver, un portail s'ouvrit pas très loin de la chambre de Koyori, Ultima sortit le premier, juste histoire de voir que personne n'était la, avant qu'elle ne puisse sortir, maintenant, c'était à elle de se préparer un peu avant de combattre le chef de la garde de nouveau, mais cette fois ci, elle était certainement en pleine forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 28 Fév - 17:26

Koyori avait avoué ne pas savoir lire et ce même si elle n'aimait pas qu'on sache qu'elle avait de telles faiblesses ainsi. Quoi qu'il en soit, il lui disait qu'elle était une jeune personne talentueuse et qu'elle apprendrait probablement à lire rapidement. La brune le regarda un moment, puis haussa simplement les épaules sans plus s'étendre sur le sujet, elle trouvait qu'il en faisait trop, mais bon. Il ne forçait pas et elle le voyait bien alors à quoi bon s'étendre trop longtemps sur le sujet. Elle avait donc détourné la conversation pour parler de la magie. Il lui parla alors des différents types de magie, ainsi que du remplacement que la technologie pouvait parfois avoir. Elle le regarda faire avec une certaine admiration, tout ça semblait tellement facile pour lui… Comme si il n'y avait rien de plus naturel… Il lui avait dit avoir le talent d'apprendre tout ce qu'il voyait et elle trouvait qu'il était un peu chanceux à ce niveau-là. Elle se contenta cependant de dire qu'elle avait plus ou moins compris.

Il lui décrivit la moindre méthode qu'il avait pu utiliser au niveau de boules de feu et elle n'avait pas dit un mot, écoutant simplement. Cette petite discussion achevée, la féline avait repris son entraînement, alternant efforts physiques et mentaux et, quand elle était trop fatiguée, elle se contentait de rester près de lui alors qu'il lui lisait certaines théories ou qu'il se mettait en tête de lui apprendre à lire. Elle n'était probablement pas la meilleure élève qui soit et elle le savait, mais elle n'y pouvait rien. La Neko avait récupérer du muscle durant cette séance intensive, son esprit était aussi plus vif, dans tout les sens du terme. Koyori avait bien sur commencé par développer sa télékinésie, puis, elle avait commencé à ressentir autre chose et, force d'entraînement, elle avait aussi découvert un autre pouvoir lié à la glace et à le manier de façon un minimum correcte. Enfin, le temps passait et, finalement, elle avait appris un peu plus de sort grâce à son aide. Elle commençait à vraiment aimer passer du temps avec lui. Et puis, il y avait eut autre chose, quelque chose qu'elle avait sentit monter en elle à plusieurs reprises sans le laisser s'exprimer, elle ne savait pas très bien ce que c'était, mais elle savait que c'était lié à la magie et, probablement, à sa nature.

Ultima avait finalement ouvert un portail près de sa chambre et elle s'était étiré un long moment avant de tourner les yeux vers son ami, puisqu'il voulait qu'elle lui parle comme tel. Il lui avait accordé quelques heures de repos. Avant de partir vers sa chambre, elle s'était immobilisé et c'était tourner vers lui avant de le remercier. C'était peut-être la centième fois qu'il le faisait maintenant. Elle était ensuite passer dans sa chambre, s'était passée un peu d'eau sur le visage avant de se changer. Elle ne savait pas trop ce que le roi ferait pendant qu'elle se préparait, mais elle se doutait qu'il viendrait jeter un œil au combat. Elle s'étira simplement en se regardant dans le miroir alors qu'elle refaisait sa tresse, soigneusement. Après ce combat, elle se coucherait probablement, elle était crevée… ou plutôt, elle avait envie de se reposer encore, ces dernier temps avaient mis à mal la grosse dormeuse qu'elle était. Soit. Elle récupérait l'arme qu'il lui avait donné – elle lui avait d'ailleurs répéter à plusieurs reprises qu'elle le rembourserait à ce niveau là d'une façon ou d'une autre. Puis, elle pris celle qu'elle avait emprunter et qui avait un peu souffert avec cet entraînement.

Elle alla alors dans la cour d'entraînement et sous le regard du maître d'arme et du chef de la garde, elle alla remettre la lame empruntée dans l'armurerie. Ensuite, elle était simplement allé saluer le maître d'arme qui l'avait détailler un moment étonné du changement qui était visible sur cette jeune hybride. Il demanda a avoir un aperçu de ce dont elle était capable par un petit duel d'entraînement. Koyori avait alors hoché la tête, puis elle avait tiré ce qui était maintenant sa propre épée, une lame qui semblait normale en apparence, si ce n'était une étrange travée en son fil et dont un sorte de liquide écarlate semblait s'y écouler. Le combat début alors, interrompant encore une fois les entraînements, les gardes se rassemblant pour assister au combat de la protégée de leur monarque. Le combat fut assez intense et le maître d'arme finit par en déclarer l'arrêt, sidérer de ses progrès en si peu de temps. La jeune femme n'avait pas usé de magie, après tout, ce n'était pas ce qu'il avait voulu voir…


« Je n'ai plus rien à vous apprendre jeune fille, tout ce qu'il vous manque maintenant, c'est l'expérience qui pourra vous le donner. »

Koyori sourit alors, dévoilant une canine légèrement pointue, comme le chat qu'elle était, puis, elle le remercia et défia un peu les gardes du regard, puis, elle alla se planter devant le chef de la garde pour lui demander un emploi. L'homme la regarda alors, puis éclata de rire avant de lui dire qu'elle serait probablement de taille à tenir le rythme pour être la garde du cors royale. Elle se gonfla de fierté sur le coup. Il lui dit alors de voir ça avec le roi, ajoutant cependant que, si elle ne souhaitait pas ce poste de garde du corps, elle serait la bienvenue au sein de la garde, ajoutant même qu'il n'y en avait pas beaucoup ici qui avait une telle volonté d'être à la hauteur, ce qui poussa les autres à retourner à leurs entraînements.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 28 Fév - 19:01

Une fois que Koyori l'avait remercier, Ultima la regarda partir un moment avec un sourire légèrement plus grand que d'habitude, il pouvait l'admettre, il appréciait grandement la Neko, bien plus qu'il ne l'aurait penser, cela serait presque dommage dans le cas ou elle ne voulait pas être une garde du corps, mais il ne voulait pas la forcer la dedans, en attendant, il était partit manger quelque chose, il avait une petite faim d'un coup, même si pour lui, cela pouvait signifier beaucoup de chose, une fois cela fait, il allait surement attendre qu'elle arrive dans l'ère d'entrainement pour commencer sa première, et surement dernière session.

Et bien entendu, il arriva au bon moment, à savoir au début du duel, elle semblait vraiment montrer qu'elle avait retrouver sa forme physique, peut être pas totalement, mais en grande partie, elle ne semblait pas utiliser la magie ni même la télékinésie, elle voulait surement un duel sérieux contre son adversaire, alors il n'allait rien dire, il avait été content de voir qu'il avait eut raison sur sa capacité à utiliser la magie d'ailleurs, cela avait remonter le moral de la Neko de voir cela, et avec les exercice, elle était plus que capable de combattre un adversaire normal en ce retenant d'utiliser certaine chose.

Une fois le combat terminer, elle semblait vraiment heureuse et cela ne fit que s'accentuer alors qu'elle semblait comprendre qu'elle était surement la seule à être capable de le suivre, ce n'était pas un mensonge, à voir la vivacité qu'elle faisait preuve, elle pouvait surement suivre les déplacement, parfois un peu erratique, du roi, avec encore un peu de temps, tout le monde était sembler être retourner à l'entrainement, laissant le roi assez visible, ce dernier se gratta un peu la tête, non, il n'allait pas la forcer, cela allait être son choix, il s'approcha alors et la regarda avec le sourire tout en lui expliquant cela.


"Avec vos capacités, n'importe qu'elle travail de mercenariat, et même être mon garde du corps est possible, mais comme je vous l'ai dit, je ne vais pas vous forcer la main, vous décidez de la suite de votre vie."

C'était clairement pour fortifier son indépendance et aussi lui montrait que ces choix avait une très grande importance, car certaines personne disaient bien dans le dos que personne n'avait encore eut droit d'être un garde royale, il ajouta quand même qu'il lui laissait la journée pour y réfléchir, encore une fois, c'était pour qu'elle ne soit pas forcer à répondre maintenant, il souhaita alors une bonne soirée à tout le monde et peut être plus tard à Koyori dans le cas ou elle voulait lui parler à un autre moment.

Cette journée fut quand même assez normal pour la fin, qu'il ai parler ou non à Koyori, il semblait assez content de lui, toutefois, quelque chose d'imprévu ce passa, c'était dans l'après midi, alors qu'il se baladait un moment dans les couloir avec Koyori, lui parlant encore un peu avant de d'entendre sa réponse, Ultima passa à côté d'une fenêtre quand tout ce passa assez rapidement, il était vrai que les protection du roi était les plus faible ici, mais tout de même, un homme, ou une créature en noir, éclata la fenêtre et tacla le roi contre le mur, il n'était pas sonner bien entendu, mais n'avait pas vraiment d'arme sur lui, il regarda son adversaire, une dague au sombre contour dans les mains, près à lui poignarder le cœur, cela n'allait pas le tuer, enfin pas vraiment, mais il allait y avoir de la douleur, ce coup la, il ne pouvait pas l'esquiver, pas tout seul en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 28 Fév - 20:02

Koyori était plutôt fière du résultat de son entraînement et le chef de la garde lui avait alors donné son aval pour qu'elle soit la première garde royale. Les autres gardes se dispersèrent, retournant à leur entraînement et laissant le roi visible au coeur de la foule maintenant. La queue de la féline ondulait doucement dans son dos. Ultima se gratta la tête, puis, il lui dit alors qu'elle serait capable de faire n'importe quel travail de mercenariat et qu'il ne lui forçait pas la main, il lui laissa jusqu'au lendemain pour lui dire si oui ou non elle voulait être son garde du corps. Elle déciderait de ce que serait sa vie… Oui… Elle était libre maintenant… Elle souriait vraiment, chose qui ne lui était que très peu arrivé au cours de sa vie. Le roi quitta alors la cours d'entraînement et la Neko sentit alors des regards se poser sur elle, mais avec un tout autre intérêt cette fois-ci. La jeune femme avait donc à son tour quitter la cours pour rejoindre sa chambre après un détour pour se rafraîchir plus convenablement.

En arrivant dans sa chambre, Koyori tomba sur la servante qui lui avait déjà apporter des repas… et qu'elle fit à nouveau, elle lui sourit simplement, acceptant ses compliments, tout comme ses interrogations quand à si elle allait accepté ou pas. La féline avait simplement dit qu'elle n'y avait pas encore vraiment réfléchit, mais qu'elle voulait se reposer un peu avant tout. La servante la laissa alors seul après l'avoir saluer, ce à quoi la brune lui avait répondu bien sur. Elle jeta un œil au repas, estimant qu'elle pourrait très bien le manger froid, elle s'enroula dans une couverture sur le fauteuil qu'elle avait finit par tirer devant la cheminé. Elle dormit ainsi de longues heures avant de manger un morceau. Suite à cela, elle se sentit beaucoup mieux et décida de peut-être rejoindre le roi pour encore parler un peu avec lui, elle commençait vraiment à y prendre goût. Bien sur, n'ayant pas encore de fonction, elle n'avait pas pris son arme, elle voulait juste parler après tout et c'était ce qu'ils étaient en train de faire.

Puis, sans crier gare, la fenêtre vola en éclat en une gerbe d'éclat de verre dont un ou deux vinrent érafler la peau de la brune, l'un d'eux laissant même une fine ligne écarlate sur sa joue. Une silhouette qui fila droit sur le roi, un éclat d'horreur dans les yeux bleu de la féline quand elle capta l'éclat de la sombre dague. Aussitôt, elle lança son esprit contre la silhouette, refermant sa télékinésie autour d'elle comme un filet qui ralentit ses mouvements, le forçant à lutter contre ce mur invisible pour pouvoir seulement espérer toucher le roi au coeur comme il le voulait. Il ne fallu pas une seconde de plus pour que la Neko réagisse à l'instinct, elle matérialisa une dague de glace au creux de sa main et la planta dans le dos de l'agresseur, visant le coeur, ce qu'elle ne manqua pas, transperçant ce dernier de sa lame. La dague sombre tomba au sol alors que de la surprise s'était probablement formée dans le regard de l'assaillant avant que la vie ne le quitte et qu'il ne s’effondre au sol.

Quand il libéra Ultima, ce dernier pu voir Koyori, la dague de glace encore en main, le souffle cours qui faisait se mouvoir ses épaules au rythme de sa respiration. Il pouvait aussi voir ses pupilles contractées par la peur et l'urgence de la situation. Du sang dégoulinait sur l'arme de glace et avait taché un peu sa manche, mais elle ne s'en souciait pas le moins du monde, elle semblait presque être dans un état second et il fallu quelques seconde avant que son esprit ne parvienne à se relâcher. Il s'en était fallu de peu… Lentement, son regard se glissa vers le torse d'Ultima : aucune marque, tant mieux… Tout allait bien si il était sein et sauf, cela lui permit aussi de se relâcher un peu. Cependant, cela ne l'empêcha pas de se glisser entre le roi et la fenêtre brisée. Elle ne craignait pas ses blessures, elle ne les ressentait même pas. Ce n'était que des coupures qui serait déjà presque entièrement guéris le lendemain. En revanche, les oreilles de la Neko étaient toujours couchées sur son crâne et sa queue battait nerveusement l'air dans son dos. Elle demeurait face à Ultima, sans bouger, avec simplement ce cadavre entre eux… Puis, elle lâcha sa dague de glace qui vola en une pluie d'étincelle quand elle heurta le sol. Elle avait toujours le souffle court, mais ne semblait pas le réaliser.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 29 Fév - 0:42

Non, Ultima n'avait pas prévu cela, bien entendu, en plein combat, il aurait pu aisément esquiver ce genre de chose, il était toujours au maximum dans ces moment la, toutefois, dans le château, il pensait qu'il pouvait se relâcher, avoir moins de chose sur lui, même Tech était un peu au repos pour le moment, toutefois, cela venait de montrer clairement qu'il y avait certaine personne qui ne semblait pas trop faire dans la dentelle, dans un sens, cela semblait montrer qu'il avait besoin d'un garde du corps, ou plutôt qu'il devait même faire attention chez lui, il avait vu que Koyori n'avait pas aimer voir cela, il n'avait pas le temps de lui dire qu'il n'allait pas en mourir de toute manière, enfin, la suite allait surement parler d'elle même.

En très peu de temps, la Neko avait pu contrôler le ravisseur, ce qui avait permis à Ultima de voir ce qu'il se passait, il aurait pu faire quelque chose maintenant, l'attaquer, le mettre à terre, toutefois, il y avait quelque chose qu'il semblait voir, il s'agissait de l'expression de Koyori, surtout quand elle venait de tuer l'assassin, le roi lui n'aimait pas tuer, mais cela ne voulait pas dire qu'en cas d'urgence assez grave, il ne pouvait pas faire cela, toujours était il que pour le moment, il était sauf, son adversaire mort et sa partenaire semblait avoir peur et était un peu essoufflé pour une raison assez inconnu, dans tout les cas, il devait faire quelque chose, il se leva alors doucement, il ne souriait pas pour le moment, puis, après avoir décaler par la magie le corps, il s'approcha d'elle et commença alors à la soigner, un sourire apparaissant sur son visage, une fois que cela fut fait, il lui caressa un peu la joue avant de finalement lui poser la main sur la tête pour la caresser un moment.


"C'est pour cela que même moi j'ai besoin d'un garde du corps en permanence, merci Koyori."

Il ne la critiquait pas du tout sur ce qu'elle venait de faire, elle venait de lui sauver la vie, en quelque sorte, maintenant, il devait juste la calmer, il profita d'un petit moment pour bruler le corps assez rapidement, n'en laissant qu'un tas de cendre, pour le moment, personne ne semblait être venu, puis, d'un seul coup, il se souvint qu'elle n'aimait pas qu'il la touche comme cela, il recula alors sa main et se gratta un moment la joue.

"Désolé, j'avais oublier que vous n'aimiez pas qu'on vous touche comme cela."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 29 Fév - 1:47

Koyori leva les yeux vers le visage d'Ultima alors qu'il s'approchait d'elle. Elle avait tué, mais ce n'était pas cela qui la touchait plus que ça. Elle avait cru qu'il allait se faire tuer et une peur panique s'était alors emparé d'elle. Le roi soigna ses éraflures et, sur le coup, elle se demandait ce qu'il faisait. Puis, souriant, il lui avait caresser la joue et elle n'avait pas broncher, le laissant simplement faire. Finalement, il lui avait caressé les cheveux en la remerciant et en expliquant que c'était pour ça qu'il avait besoin d'un garde du corps en permanence. En permanence… Ça impliquait s'adapter au rythme du roi… ça n'allait probablement pas être facile pour elle. Cependant, elle avait détourné les yeux, ne cherchant pourtant pas à se dégager de ses caresses alors qu'elle pris la parole, calmement :

« Alors, considère que tu as ton garde du corps, j'accepte le poste... »

Elle baissa les yeux sur la poussière qu'était devenu sa dague et soupira, pour le coup, elle n'avait pas vraiment été prête pour ce genre de chose… enfin, elle avait quand même réagit à temps, il n'avait pas été blessé. Une odeur de brûler lui monta aux narines et elle posa les yeux sur le corps qui brûlait… elle n'allait pas pleurer sur lui, il le méritait. Et la féline était sûre que personne n'allait le regretter. Finalement, il recula sa main et s'excusa de l'avoir toucher ainsi, sachant qu'elle n'aimait pas ça. Encore une fois, la brune évita soigneusement de le regarder avant de hausser simplement les épaules et de lui répondre simplement d'une voix un peu plus basse que la normale :

« Ne t'en fais pas pour ça… Du moment que c'est toit c'est pas grave, ça va, tu peux me toucher comme ça... »

Elle avait les joues écarlates et évitait toujours soigneusement de le regarder… Cependant, elle avait les yeux qui la brûlaient un peu : elle avait presque envie de pleurer tellement elle était soulagée qu'il ne lui soit rien arrivé… Koyori se mordilla légèrement la lèvre inférieur, ses oreilles toujours couchées sur sa tête et sa queue fouettant toujours vivement l'air dans son dos. Elle chercha cependant à changer de sujet en lui demandant :

« Ce genre de chose t'arrive souvent ? »

La féline se passa une main dans la nuque, elle ressentait une sorte de nervosité. Bon et bien, maintenant, elle avait accepté de devenir la garde du corps du roi et en tant que tel, elle allait donc passer une majorité de son temps près de lui maintenant… Elle appréciait assez cette idée, sans vraiment pouvoir l'avouer. La Neko secoua alors vivement la tête pour se remettre les idées en place et avoir l'esprit clair une bonne fois pour toute. Cependant, la jeune femme avait le visage un peu baissé, son visage demeurant masquer sous sa frange sombre, comme si elle cherchait à cacher son rougissement. En attendant, elle sentait son coeur qui battait un peu vite dans sa poitrine, mais ce n'était pas bien grave. La féline soupira et inspira profondément à plusieurs reprises pour achever de se calmer. Finalement, elle avait relevé les yeux, les joues toujours un peu rosées.

« Enfin, le principal, c'est que ce genre de choses ne se reproduise pas… ou en tout cas pas plus que maintenant... Au moins, je suis sûre qu'il ne t'arrivera rien, je ne le supporterais pas... »

Sa voix avait été très faible sur la fin de sa phrase, elle ne l'assumait pas vraiment. Koyori avait parlé sans vraiment réfléchir à ses paroles et à ce que cela pouvait entraîner. Maintenant, il était trop tard pour revenir en arrière, alors, elle se détourna pour regarder par la fenêtre brisé et voir si elle voyait quelque chose qui aurait pu être lié au tas de cendre présent un peu plus loin…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 29 Fév - 19:02

Ultima fut quand même un peu étonné de l'entendre dire comme cela qu'elle allait être son garde du corps, toutefois, et surtout du fait de ce qu'il venait de ce passer, il pouvait clairement voir que cela était la bonne solution, elle était capable d'agir au quart de tour, chose qu'il pouvait faire bien entendu, mais qu'il oubliait peut être parfois, peut être que cela était l'influence du temps, toujours était il que maintenant, il devait lui répondre, il n'allait pas la faire languir, surtout qu'elle semblait attendre une réponse, après tout, elle venait de baisser la tête.

"Entendu, je suis ravi sur vous soyez devenu mon garde du corps, après tout je vous apprécie grandement."

Le mot était faible, mais elle pouvait surement entendre dans le timbre de sa voix qu'il était content de cela, toujours était il que maintenant, elle semblait lui dire que cela ne la dérangeait pas qu'il la touche de cette manière, encore quelque chose d'étonnant, toutefois, juste pour essayer de la calmer, elle semblait en avoir besoin, il avait reposer sa main sur sa tête et avait encore une fois commencer doucement et tendrement de lui caresser la tête.

Il continua alors de l'écouter pendant qu'elle semblait lui demander maintenant si ce genre de chose lui arrivait souvent, il se gratta un moment la joue avec son autre main, essayant de voir si il y avait vraiment des moments comme cela, puis, avec quelque secondes de réflexion, il prit la parole pour lui répondre.

"Normalement jamais au château, il faut dire que je n'y suis pas souvent normalement, mais sinon, quand je visite un nouveau monde, il m'arrive de me faire attaquer, mais avec vous, cela ne sera même plus un danger."

Il lui faisait vraiment confiance, mais c'était quelque chose de normal, après tout, elle venait de montrer une réactivité sans borne et également un talent que lui seul avait pu décerner, dommage qu'elle avait tuer, mais c'était sa première fois, lui aussi avait déjà tuer auparavant, alors il n'allait rien lui faire, toujours était il qu'elle semblait vraiment soulager, surtout avec ce qu'il entendait, il n'avait pas trop bien entendu la fin de la phrase de Koyori, mais du moment qu'elle soit soulager, il n'allait rien dire d'autre.

Il retira parla suite sa main alors qu'elle se décalait pour voir si il n'y avait pas un complice, Ultima regarda lui aussi, il y avait bien quelqu'un, aussi en noir et qui semblait courir, le roi soupira alors, il n'allait pas le laisser partir, de chaque côté de la fenêtre, des chaines apparurent de portails et foncèrent sur l'homme pour l'enchainer avant de le soulever par magie vers Ultima, ce fut alors à ce moment la que la garde arrivèrent, Ultima posa donc l'homme au sol pour expliquer la situation.


"Vous tombez bien, il y a eut une attaque contre moi depuis la fenêtre, ne vous en faite pas, mon garde du corps est très talentueux et je n'ai rien, occupez de lui pour l'interroger et renforcer la sécurité, j'ai à faire."

la suite se passa assez vite, certain prirent l'homme enchainés, d'autre félicitèrent Koyori, mais ce petit monde disparu bien rapidement avant que le roi ne s'étire, il tapota alors doucement l'épaule de son garde du corps avant de lui montrer un portail qu'il venait de faire, une fois que les deux le passèrent, ils arrivèrent encore dans une pièce blanche, mais cette dernière ressemblait à une sorte d’entrepôt, il y avait de toute, des tonnes d'épées bien entendu, de toute sorte d'ailleurs, mais aussi certaine invention et autre objets assez rare, Ultima se tourna alors vers elle pour lui dire la raison de cette endroit.

"Vu que vous êtes mon garde du corps Koyori, vous êtes la personne la plus proche de moi, et donc vous allez être confronter à toute sorte de danger, c'est pour cela que vous devez être équiper du meilleur, ici ce trouver ce que j'ai de mieux, prenez ce qui vous semble le plus utile pour vous, et n'hésitez pas à en prendre beaucoup, il faut toujours être bien préparer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 29 Fév - 21:28

Koyori avait donc finalement accepté d'être la garde du corps royale et il lui avait dit qu'il était ravi de ce fait, puisqu'il l'appréciait grandement. Sans qu'elle ne le réalise, la Neko sentit son coeur louper un battement. Elle avait alors secoué vivement la tête pour se reprendre, depuis quand était-elle aussi sensible à ce genre de marques d'affections ? Toujours est-il qu'elle lui avait donné l'autorisation de lui caresser la tête, comme elle lui avait dit : si c'était lui, alors, ça allait. Alors, il avait recommencé à lui caresser la tête et elle l'avait laisser faire, trouvant même un certain plaisir dans ces caresses. Si un danger n'avait pas été aussi proche, elle aurait probablement fermé les yeux pour mieux profiter de ce moment. Elle s'était quand même renseigné quand à la fréquence de ce genre d'attaque et il lui expliqua que cela n'arrivait presque jamais au château, cependant, que cela pouvait arriver de temps à autre dans d'autres montes… Ça, elle pouvait plus ou moins le comprendre…

En attendant, la brune s'était dirigé vers la fenêtre pour voir si l'assassin avait un complice. Ultima vint près d'elle au moment où elle aperçut le complice. Elle allait passer par dessus le mur quand le roi agis, des chaînes surgissant de portail pour s'emparer du maraud. Elle relâcha alors ses muscles et s'éloigna, le laissant les ramener près d'eux, puis le confier aux gardes qui arrivèrent, une peu tard, mais au moins, ils étaient là. Le souverain venta ses talents quand à la réaction qu'elle avait eut et elle ne voulu pas y prendre plus attention que ça. Ce qui ne fut pas des plus facile quand les gardes se mirent à la félicité. Un grondement s'échappa de ses lèvres, il n'y avait pas de quoi félicité la-dessus, la sécurité n'était vraiment pas géniale compte tenu qu'il n'avait pas encore de garde du corps. Ses oreilles se couchèrent légèrement sur son crane, mais elle ne dit rien, restant simplement dans le silence jusqu'à ce que tous quittent les lieux. Koyori baissa les yeux sur sa manche tachée de sang et soupira simplement.

La féline sentit alors un contact sur son épaule et elle tourna les yeux vers lui alors qu'il lui indiquait un portail, elle avait simplement hoché la tête, puis, elle l'avait suivit en silence. Une pièce blanche, un peu comme la pièce d'entraînement, si ce n'était qu'il y avait bien plus d'armes. Elle ne savait pas vraiment où poser son regard, c'était un peu déroutant. Koyori se passa maintenant une main dans la nuque, ne sachant pas trop ce qu'il attendait d'elle pour le coup. Ultima s'était alors tourné vers elle et lui avait expliqué que puisqu'elle était son garde du corps, elle serait donc la personne la plus proche de lui – ce qui fit louper un battement de coeur à la féline qui se sermonna mentalement – ajoutant qu'il lui faudrait être confronter au danger et donc qu'elle devait être équiper du meilleur. Il lui accordait de se servir ici, dans sa réserve personnelle, elle le comprenait. Le roi lui dit alors de ne pas hésiter, qu'elle devrait être préparée.


« Je peux vraiment me servir comme ça ? »

Lui avait elle demandé, sans être vraiment sûre. Puis, quand il lui avait dit que c'était bien le cas, elle lui avait demandé si il pouvait lui permettre d'aller chercher la lame qu'il lui avait déjà céder la dernière fois. Quand elle l'eut en main, elle la mania un instant, cette arme lui convenait vraiment en fait, surtout qu'elle n'avait encore presque rien exploiter de ses capacités. Koyori trouva alors une sorte de harnais qui lui permettrait de porter cette lame dans son dos. Il y avait aussi une gemme bleuté gravée de rune. Elle demanda alors quelques informations au roi pour comprendre comment ça fonctionnait. Il s'agissait de rune qui enchantait la lame avec un élément au choix, la glace pour le coup, ce qui pourrait compléter à merveille sa technologie. Elle lui demanda un peu d'aide pour la lier à l'arme. De temps à autre, elle posait des questions au roi, le regard brillant comme une enfant le matin de noël. En fouillant encore un peu, elle trouva une sorte de long couteau, dans un étui horizontal installé sur une ceinture. Elle ne savait pas si elle avait des capacités particulière, cependant, elle la trouvait assez pratique. Voilà pour les armes, elle ne savait pas en manié d'autres, sauf les dagues… Et sa magie de glace pouvait lui permettre de les 'forger' d'une certaine façon.

Alors, elle chercha plus dans du matériel de défense, au cas où elle devrait prendre un coup pour en évité un autre. Elle repéra des canons d'avant-bras assez fins, mais d'un matériel qu'il lui annonça comme très solide, bien plus que les métaux de son propre monde. Elle les enfila alors simplement. Il faudrait qu'elle trouve quelque chose pour son buste et ses jambes aussi. En attendant, elle continuait de poser des questions… En tout cas, jusqu'à ce qu'elle ne tombe sur une sorte de petite fiole contenant une sorte de liquide argenté. Penchant la tête sur le coté, la féline l'avait alors questionner simplement :


« Qu'est-ce que c'est ? »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 1 Mar - 3:04

Ultima avait une sacrée collection d'armement, mais il fallait savoir que cela était normal, il passait tellement de temps à apprendre de nouvelle techniques, de nouveau sorts et également de nouveau style de combat qu'il devait toujours avoir de nouvelle lames ainsi que de nouveau instruments pour continuer de ce battre sans risque, et avec le temps, il emmagasina de plus en plus d'arme, il prenait toujours quelque chose qu'il n'avait pas encore, c'était donc comme cela qu'il se retrouvait avec un champ presque interminable de lame et autre gadgets, bien que pour certaines chose, comme la technologie, il se servait surtout de Tech.

En tout cas, il semblait content de voir qu'elle appréciait ce qu'elle trouvait, commençant par la lame qu'il lui avait prêter la dernière fois, elle semblait lui plaire, alors pourquoi ne pas lui donner, ce n'était pas comme si il s'en servait souvent, par la suite, elle trouva un harnais pour tout ranger, c'était une bonne idée, elle n'allait pas faire comme lui, à garder ces lames dans les airs, il avait beaucoup de pouvoir magique, alors c'était la seule raison pour laquelle il faisait cela.
Pour le reste, elle avait choisit une gemme qui avait été rapidement enchanter pour de la glace, il l'aida bien entendu à la sertir à sa nouvelle arme, ce qui allait grandement aider son potentiel de combat, par la suite, elle posa plein de questions tout en prenant un long couteau, elle semblait s'armer légèrement, ce qui était une bonne chose si elle avait certaine idée quand à sa magie, toutefois, il voulait bien qu'elle prenne un petit quelque chose en plus.

Et elle trouva cela assez rapidement d'ailleurs, comme des canons d'avant-bras bien entendu, mais surtout d'une fiole qui se trouvait sur une sorte de piédestal, il avait oublier cela tiens, il fallait dire qu'il avait quelque chose comme cela déjà, il s'approcha alors et prit la fiole avant de sortir Tech et de poser cela à côté, il fallait bien qu'il fasse la comparaison.


"Vous voyez cette fiole, il s'agit d'une interface, l'objet technologique le plus puissant au monde, impossible à pirater du fait qu'il est directement lié à votre cerveau, cet alliage d'un métal très complexe et de nanite donne un liquide capable de changer de forme à volonté, de prendre n'importe qu'elle effets technologique, d'augmenter sa masse et ces capacité en mangeant n'importe qu'elle matériaux, alliant puissance et défense, et cela sans risque de traitrise, vu qu'il est, encore une fois, lié à vous, je vous l'installe?"

Il était souriant, il savait que si elle avait cela, elle n'allait avoir besoin de rien d'autre pour le moment, une fois qu'il eut son feu vert, il versa alors le liquide dans la main de la Neko, au bout de quelque secondes, ce dernier prit un peu de sang de Koyori avant de ce transformer en une sorte de boule, pour terminer, la boule rampa rapidement sur le poignet de la jeune femme pour devenir un magnifique bracelet brillant, elle devait maintenant surement sentir une légère chose dans son esprit, comme attendant des instructions, Ultima paru en tout cas satisfait de cela, il expliqua alors un peu mieux la chose.

"Cela va vous paraitre un peu étrange au départ, la sensation dans votre esprit, mais ce n'est pas une conscience, l'interface ne peu rien faire sans que vous y pensez, plus vous aurez fait dans votre esprit des schéma de transformation et des ordres mental, et plus cela sera facile de l'utiliser, il n'y aura jamais d'effet négatif, allé, j'ai encore une petite chose en plus pour vous"

Bien entendu, pendant qu'ils allaient marcher, Ultima allait répondre à toute ces questions sur l'interface, montrant avec Tech bien entendu comment faire une transformation, comment lié cela à une mémoire, expliquer également qu'il n'y avait aucun risque que l'interface ne devienne consciente, car elle n'était qu'une extension d'elle même maintenant, avec encore un peu de temps et de question, ils arrivèrent devant une petite plaque ronde et avec un rideau autour, il pointa alors la chose tout en lui parlant.

"Voila la dernière petite chose, cette machine va vous faire une tenue sur mesure, vous décider de tout, forme, longueur, couleur, texture, bien entendu, certain tissu sont plus résistant que d'autre, mais cela sera visible avec une barre, plus la barre sera grande et plus le tissu sera résistant, oh, et ne vous inquiétez pas, tout se fait à la main et sans un seul mot."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 1 Mar - 4:36

Koyori se laissa entraîner, choisissant son équipement de façon à ce qu'il ne soit pas non plus péjoratif pour son poids. Elle savait qu'en tant que Neko, elle pouvait jouer sur ses talent naturel et se focaliser sur son agilité et sa souplesse. Finalement, elle avait récupérer quelques petites choses avant de se laisser distraire par une fiole. Comme pour beaucoup de chose, elle l'avait questionné et cette fois, plutôt que de simplement lui répondre, il était venu la rejoindre et elle avait vu qu'il avait son arme à présent… Cette même arme qui lui avait joué un sale tour dans la boutique… Oui, la féline était rancunière, mais elle avait eut des années pour souhaiter cette mort de tout son être… et elle ne l'avait pas tué… Quoi qu'il en soit, le blond lui avait donc parler de l'objet, lui expliquant son fonctionnement et la féline garda la tête un peu penchée sur le coté. Un alliage qui se liait avec son esprit pour changer de forme selon ce qu'elle demandait à ce qu'elle devienne… Cela pouvait devenir fort intéressant… Mais d'un autre coté, cela lui faisait un peu peur…

Ultima lui proposa de l'installer et elle hésita un long moment, inquiète et effrayer. Cependant, elle était aussi logique et ce qu'il lui avait déjà appris lui donnait à réfléchir. Elle avait alors peser le pour et le contre de ce qu'elle avait appris. Finalement, elle avait soupiré, puis, elle avait alors tendu une main un peu tremblante vers lui. Elle avait un peu peur, mais, au moins, cette fois, sa décision était déjà prise. Oui, si il voulait la lui donner, elle était prête à l'accepter. Au lieu de lui donner l'objet, comme elle s'y attendait, il versa le liquide au creux de sa paume. Au début, rien ne se passa et elle frémit, sentant une piqûre dans sa paume, le même genre qui avait marqué son cou cette dernière année, elle frémit et ses oreilles se couchèrent sur son crâne, cependant, la jeune femme ne bougea pas, laissant l'objet – le liquide ? - se synchroniser avec elle. Puis, le liquide pris la forme d'une boule et demeura immobile un instant. Koyori déglutit légèrement et s'apprêta à demander à Ultima si c'était normal quand elle changea à nouveau de forme, allant maintenant s'enrouler autour de son poignet en un bracelet, elle le regarda un instant, un peu surprise, puis, elle releva les yeux vers le roi. Elle se sentait un peu étrange, comme si elle n'était plus vraiment elle-même… plus juste ça en tout cas…

Ultima avait alors repris la parole, lui donnant plus de détail sur ce qu'elle ressentait pour le moment, ainsi que sur l'interface. Koyori se sentait un peu perdue, mais ça irait… Il lui faudrait juste un peu de temps d'adaptation. Dans le même temps, il la guida à ce qui aurait pu ressembler à une cabine d'essayage. L'homme lui indiqua alors ce rideau et elle posa sur lui un regard interrogateur. Il lui avait alors expliquer le fonctionnement de cet énième appareil : Une machine qui allait lui faire une tenue sur mesure dont elle pourrait décider chacun des détails. Elle se sentait un peu mal à l'aise et avait l'impression qu'il en faisait bien trop pour elle, elle n'aimait pas vraiment ça. Enfin, encore une fois, elle avait simplement hoché la tête avant de se glisser sous le couvert de ce rideaux. Elle y passa un moment, cherchant l'équilibrage parfait : quelque chose qui serait pleinement capable de la protéger, mais aussi quelque chose qui serait suffisamment léger pour ne pas entraver ses mouvements, et enfin quelque chose qui ne semble pas être une tenue de combat. Bien sur, elle dû taper ses mensurations… ou plutôt laisser le soin à la machine de les calculer puisqu'elle ne les connaissait pas.

Quand le rideau s'écarta à nouveau autour d'elle, elle portait une tenue assez étrange. Tout d'abord, elle portait une paire de hautes bottes en cuir garnies de plaques de métal qui protégerait sans nul doute ses jambes. Un short sous une sorte de jupe ? En tout cas, cela y ressemblait beaucoup. Un haut moulait parfaitement son buste, elle l'avait choisit dans un tissu très solide mais aussi d'apparence anodine. Un kimono court couvrait ce haut, il n'avait pas de manches, cependant, elle portait des espèce de manche en tissus piqueté de métal et garni de plaques de métal en renforçant la protection sur ses bras. Ce n'était pas une tenue très pudique, mais elle n'en était pas non plus vulgaire. Bien sur, elle avait toujours ses armes, les canons d'avant bras masqués sous le tissu des manches, le bracelet de l'interface et l'anneau du bracelet d'identification réunissant les poils de sa queue… Sa tresse retombait sur son épaule gauche. Tout les vêtements étaient dans les tons brun et sable.


« Je… Je sais que ça n'a pas l'air très protecteur… Mais je sais que je me sentirais mieux ainsi que dans une armure… je n'y suis pas habituée... »

Et puis, si ce qu'il lui avait dit sur l'interface était vrai, elle pourrait s'en servir comme telle si cela s'avérait nécessaire… Quoi qu'il en soit, elle se sentit étrangement gênée et évitait soigneusement de le regarder, tiraillant le bas de cette étrange jupe.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 1 Mar - 19:19

Elle avait eut peur, il pouvait comprendre cela, elle n'était surement pas habituer à ce genre de chose, alors il avait fait son possible pour lui dire qu'il n'y avait aucun risque, il tentait de lui démontrer qu'il n'y avait pas de problème, après, elle avait voulu quand même le faire, et maintenant, elle avait son interface, cela allait grandement l'aider, bien entendu, il avait quand même aidé rien que pour la fonction de communication entre interface, comme cela, elle pourra lui parler par télépathie en quelque sorte sans que personne n'entende, il fallait bien ce genre de chose dans le cas ou elle voulait faire quelque chose et qu'il était en pleine discussion, pour le reste, cela n'avait été que de simple aide mémoire pour qu'elle se sente plus en sécurité avec ce qu'elle avait.

Il avait donc attendu pour savoir comment elle allait s'habiller, si il y avait un problème, il pourrait toujours lui faire un petit quelque chose à l'intérieur, mais quand elle sortit, il remarqua qu'elle avait opter sur quelque chose de léger mais bien protecteur, il toucha un moment le tissu au niveau du ventre de la Neko, voulant vérifier, mais cela semblait être du bon matériaux, il toucha ensuite le sien, il n'avait pas vraiment une armure de métal lui non plus, alors bon, au final, il hocha la tête avec le sourire avant de lui dire ce qu'il pensait de ce qu'elle venait de prendre, se fichant quand même du design, il n'était pas du tout doué pour cela.


"C'est parfait je trouve, si vous avez fait comme je vous ai dit et choisit le tissu avec la plus grande valeur de protection, tout ira bien, moi même je n'ai pas vraiment de métal sur le corps, et votre interface pourra toujours programmé un bouclier pour des défense supplémentaire."

Une fois que cela fut terminer, il la regarda avec le sourire avant de lui dire deux ou trois autre petite chose, ayant juste un rapport avec l'interface ou alors ce qu'elle allait devoir faire, car il prit alors un carnet et le feuilleta, expliquant qu'ils allaient commencer directement leur activité, en clair, allé dans un monde inconnu et voir la souveraineté de ce dernier, après avoir trouver ou il en était, Ultima se concentra un moment avant de faire apparaitre un portail vers une forêt, il regarda un moment au travers, il ne semblait pas vraiment y avoir de danger, il le fit alors assez grand et entra en même temps que Koyori, il était temps de faire quelque chose de sérieux.

Une fois arriver dans le monde, Ultima regarda un moment autour de lui, c'était une forêt ordinaire, il y avait des animaux assez normal, ressemblant à ceux de Terra, pour le reste, il sentait qu'il y avait beaucoup de magie dans l'air et qu'elle était assez utiliser, il indiqua alors à Koyori une direction pour marcher pendant qu'il continuait doucement de regarder autour de lui, expliquant à sa garde du corps ce qu'il faisait, il prenait des information sur le monde, technologie présente, combien de dirigeant il pouvait y avoir, dangerosité des animaux, et encore d'autre chose, pour le moment, les animaux ne semblait pas dangereux et quand ils arrivèrent devant un village, ils purent remarquer qu'il n'y avait pas de technologie, à la place, tout était alimenter par magie, ce n'était pas des runes, juste des circuits, il se gratta alors la tête, remplaçant Tech dans son dos par une grosse épée en pierre sombre ornées de beaucoup d'inscription, il lui indiqua alors son interface et son épée avant de lui donner sa première leçon.


"Il faut faire attention à ne pas montrer trop de nouvelle chose ici, donc autant privilégier la magie que la technologie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 1 Mar - 21:32

Koyori avait suivit les consignes qu'Ultima lui donnait quand à certaines programmation de l'interface. Elle pourrait la nommé, mais elle ne savait pas encore comment… Bah, ça lui viendrait bien à un moment où à un autre. La féline écoutait et se souvenait, heureusement, elle avait une assez bonne mémoire. Suite à cela, elle était allé s'habiller grâce à la machine que le roi lui présentait maintenant. Quand elle en ressortie, il détailla sa tenue et elle sentit la gêne s'emparer d'elle. Finalement, il vint toucher son ventre et son ventre se crispa légèrement, elle se sentait un peu mal à l'aise et ses joues devinrent un moment écarlate et elle détourna les yeux. Le roi dit alors que c'était parfait du moment qu'elle avait fait ce qu'il lui avait dit. Il confirma d'ailleurs ce qu'elle avait pensé au sujet de l'interface qu'il venait de lui donner. Elle sourit simplement, puis se passa une main derrière la nuque sans le moindre mot. Il lui parla quelques instants encore de l'interface et elle ne s'en plaignait pas puisque cela lui permettait de mieux comprendre cet objet.

Finalement, il déclara qu'elle allai commencé son travail tout de suite et Ultima ouvrit un portail et elle s'étira simplement avant de hocher la tête, comme il voudrait après tout… Et puis, passé un peu de temps avec lui ne pourrait pas lui faire de mal… Le roi testa le passage et, après quelques instants l'élargit suffisamment pour qu'ils puissent la passer tout les deux. Ils arrivèrent dans une forêt… Il devait probablement y en avoir de telle à Oration, mais elle n'avait pas eut l'occasion d'y mettre les pieds. Elle chassa cela de son esprit, il fallait qu'elle soit un minimum attentive. Il y avait des animaux, des animaux pas vraiment dangereux. Sa queue ondula doucement dans son dos alors qu'elle avançait aux coté du blond, les sens aux aguets. Il lui indiqua alors une direction, avant de lui expliquer ce qu'il était en train de faire : rassembler autant d'information que possible de ce monde, quand à ses dangers, sa magie et sa technologie. Mais, il se renseignait aussi plus ou moins sur la politique et les us et coutumes de ce monde.

Avant qu'elle ne puisse lui parler de l'inquiétude qu'elle avait, ils arrivèrent près d'un village et Ultima le détailla un moment avant de changer d'arme. Koyori tourna alors les yeux vers lui alors qu'il lui parlait de son interface et de son épée… Elle hocha la tête, son interface demeurerait bracelet sauf cas d'extrême urgence… Pour son épée, tant qu'elle était dans son dos, sa technologie serait invisible et si elle devait vraiment la brandir, elle la couvrirait de glace… et puis, il y aurait toujours ses dagues… Enfin, il y avait plus problématique selon elle, restant dans l'ombre de la forêt, elle regardait encore l'homme à ses côtés et tirailla légèrement une de ses oreille de chat pour y attirer l'attention du roi d'Eternia.


« Pas de technologie, d'accord, mais comment être sur que ce que je suis ne va pas les effrayer ? Comment savoir si ce monde possède lui aussi des hybrides et… le rang qu'ils ont dans la société... »

Ultima pu voir son regard brillé légèrement, lui qui la connaissait un peu maintenant pouvait probablement comprendre qu'elle ne souhaitait pas être à nouveau considérer comme une esclave ou une moins que rien… En attendant, ses oreilles s'étaient maintenant couchée sur son crâne, sa queue ondulant franchement nerveusement dans son dos. Cependant, elle demeurait à proximité du roi, après tout, c'était sa fonction de garde du corps après tout… En attendant, sa queue ondulait toujours dans son dos avec une certaine nervosité et elle sentait une certaine nervosité en elle… En attendant, elle faisait le nécessaire pour ne pas se laisser distraire, elle devait veiller sur la sécurité du blond… D'ailleurs à ce sujet…

« Ultima, je crois que ce serait mieux si tu commençais à me tutoyer aussi, on va probablement se poser des questions sinon. »

La brune gardait son regard bleu orienté sur le village pour le moment, ses sens en éveil pour pouvoir au mieux le protéger.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 2 Mar - 3:49

La question de Koyori avait un bon fond, après tout, qui sait comment ils allaient être traiter, c'était encore une fois quelque chose que lui même ne pouvait pas prédire, habituellement en tout cas, il ne faisait qu'avancer, aujourd'hui, c'était différent, il devait apprendre les ficelles de la visite à sa nouvelle garde du corps, enfin, il n'y avait pas eut de garde avant elle, alors elle était bien la seule, toujours était il qu'il allait dire quelque chose quand il remarqua l'apparence des habitants de ce monde, ils étaient tous en rapport avec des félins, il voyait des chat, des lynx, des tigre, enfin, en hybride quoi, il pointa alors cela du doigt tout en lui répondant.

"Je pense que cela va être moi qui va être le plus visible de nous deux."

Toujours était il qu'avec cela, ils étaient temps de continuer la route vers ce qui était un château, au passage, les gens semblaient le regarder de travers, parfois même avec dégout, il n'avait pas de queue et d'oreilles au même endroit après tout, enfin, toujours était il qu'il avait autre chose à penser pour le moment, à savoir que Koyori lui avait quand même dit de le tutoyer, ce qu'il ne répondit pas tout de suite, il se gratta d'abord la joue, il fallait dire qu'il ne s'en rendait jamais compte qu'il vouvoyait, c'était une habitude on va dire, mais bon, maintenant qu'elle lui disait cela, il était vrai que cela allait faire bizarre, alors autant l'écouter.

"Désolé, c'est une mauvaise habitude, cela te conviens comme sa Koyori?"

Avec cette réponse doublé d'un sourire, le duo put continuer jusqu’à arriver devant devant le château, l'avantage d'un monde sans vrai technologie, c'était qu'il n'y avait pas de pollution, sa partenaire pouvait clairement ressentir la différence avec l'air respirable, toujours était il qu'on semblait déjà avoir du mal à les laisser passer, malgré ce qu'il venait de dire, les gardes ne semblaient pas trop le croire, ce n'était pas le moment de faire un accident diplomatique, il allait donc faire comme à son habitude, passer outre, bien entendu, il avait utiliser son arme pour les repousser doucement, le reste n'allait juste être que de les assommer, Koyori allait s'en occuper d'un, lui d'un autre, c'était quelque chose d'obligatoire.

Une fois les deux gardes assommer et le reste de la chevalerie mise au courant de ce qu'il se passer, histoire de ne pas avoir à combattre plus que nécessaire, le duo fut enfin emmener devant le roi de ce monde, et un coup de malchance pour lui, cette personne semblait le traiter comme un moins que rien, qu'importe ce qu'il semblait dire, il n'écoutait pas, le traitait même de sous être, en revanche, il semblait assez intéressé par Koyori, disant qu'elle avait mieux à faire que d'être en compagnie d'une créature comme lui, lui proposant une place de choix dans sa cours, Ultima soupira, il ne savait pas comment cela allait finir, mais si il continuait à rester comme cela, il allait devoir partir de ce monde, tant pis, ce n'était pas la première fois qu'il avait un refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 2 Mar - 11:54

Koyori avait fait la même observation qu'Ultima au moment même où il le lui faisait remarquer. Un monde peuplé d'Hybride… Si elle s'y était attendu… Quoi qu'il en soit, elle s'était rapprochée un peu de l'homme afin de pouvoir être plus réactive dans sa protection. Ils avancèrent donc droit vers le village et en voyant les regard se poser sur le blond, tout comme en entendant les murmures, ses oreilles se couchèrent sur sa tête, elle avait l'impression de se retrouver dans un Oration inversé et elle n'aimait pas ça… Enfin, au moins, ici, il n'y avait pas l'air d'avoir d'esclaves… Elle avait tout de même décidé de demander à l'homme de la tutoyer comme elle-même le faisait après tout. Il accepta de le faire et lui demanda si cela lui convenait, alors, la féline se contenta de lui adresser un sourire et de hocher la tête : oui, ça lui convenait.

En attendant, ils continuaient leur avancé et la brune se demandait pourquoi, si il n'était pas attaché à son apparence comme il le lui avait fait comprendre, il ne se débrouillait pas pour prendre une apparence plus… en accord avec l'endroit… au moins dans un premier temps. Elle décida cependant de garder ça pour elle, estimant que ce serait malvenu après la crise qu'elle lui avait fait à Oration. Quoi qu'il en soit, ils arrivèrent au château et, quoi que pu dire Ultima, on leur refusait le passage. Elle commençait à trouver ça irritant. Ainsi, quand le roi d'Eternia décida de se frayer un chemin par la force elle vint à son aide, envoyant l'un des gardes heurter le mur d'une simple vague kinétique. L'homme s’effondra au sol comme une vulgaire poupée de chiffon et après s'être assurée qu'il n'y avait pas de danger, elle se baissa prendre son pouls… Elle n'avait pas grandes connaissances en médecine, mais elle le sentait, alors il était vivant. Voilà pourquoi elle hocha légèrement la tête en croisant le regard du roi alors qu'elle revenait à ses côtés.

Une fois le problème des gardes réglé, Ultima obtint finalement une audience auprès du souverain de ce monde, mais la brune n'avait pas besoin de le voir pour savoir que les choses ne se passeraient pas bien. Ce monarque insultant le roi d'Eternia… pis encore, il lui faisait des avances à elle… Les oreilles de la Neko se couchèrent sur son crâne alors qu'un éclat de fureur passa dans ses yeux bleu. Elle se força tout de même au calme, se contentant de parler d'une voix aussi tranchante que les lames qu'elle portait :


« Vous ne savez ce que vous dites, majesté, une place à cette cours m'importe peu. Cet homme et moi ne venons pas d'ici et, sans lui, je serais encore dans une cage… Vous devriez écouter ce qu'il a à dire au lieu de le traiter comme vous le faite, le roi d'Eternia est un homme bon et votre comportement dessert très fortement l’intérêt de votre monde. »

C'était un avertissement, même si l'hybride pouvait sans peine cerner sa mauvaise humeur avec le sifflement que l'ont pouvait percevoir dans sa voix, quoi qu'il en soit elle n'était pas là pour mené les débats, elle était là pour protéger le blond, elle n'avait fait que recadrer la discussion… même si cela avait démontrer un certain manque de respect pour les puissant… Ultima, lui, lui avait déjà prouvé qu'il méritait son respect. Elle ne savait pas ce que sont intervention allait donné, mais son apparence indiquait clairement son mécontentement et si ce peuple venait à s'en prendre à eux alors qu'ils venaient en paix, la féline n'hésiterait pas à lutter contre ses semblables jusqu'à ce que son ami puisse ouvrir une nouvelle brèche, tout en s'assurant bien sur qu'on ne pose pas la patte sur lui… D'ailleurs, elle se rapprochait encore un peu du blond, prête à intervenir à la moindre fourberie de son peuple d'hybride.

Elle entendait les membres de la cours présents être dégoûté de ce qu'ils qualifiaient de soumission à une créature inférieur… Ils ne comprenaient pas… Ils ne pouvaient pas comprendre… Koyori n'était en rien soumise à la volonté du roi, si elle l'avait voulu, elle aurait probablement pu accepter cette place, mais le comportement des gens d'ici quand aux étrangers et aux autres créature la dégoûtait. Elle préférait de loin cette place de garde du corps, même si cela serait probablement assez contraignant pour elle. En attendant, elle laissait à nouveau Ultima parler, le laissant définir quand ce manège aurait une fin, elle avait déjà compris que ce monde ne correspondait pas aux critère pour Eternia.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 2 Mar - 19:15

Ultima ne savait pas quoi faire de plus, après tout, maintenant qu'il voyait comment était le roi, et même malgré ce qu'il lui avait dit, cela semblait être une perte de cause, toutefois, il semblait regarder Koyori, elle semblait être quand même un peu irrité par ce qu'il venait de ce passer, mais il pouvait comprendre, c'était la situation un peu inverse, il était vu comme un moins que rien, et elle, qui semblait être bien mieux habillé maintenant et bien équipé, se faisait dragué par le roi, normalement, ce genre de chose ne l'aurait pas déranger, mais alors pourquoi le sol semblait très légèrement trembler, Koyori était surement la seule à ressentir cela, elle pouvait aussi comprendre que c'était lui qui semblait ne pas aimer que le roi la drague, pour savoir pourquoi, il ne pouvait pas le dire par contre.

Toujours était il que maintenant, et cela même avec ce que venait de dire Koyori, la court ne semblait pas prendre cela sérieusement et semblaient même se préparer à attaquer, Ultima n'avait pas vraiment besoin de cela, se battre aurait été certes amusant, mais ce n'était pas ce genre de chose qu'ils cherchaient, il utilisa alors l'épée dans son dos pour repousser tout le monde avant de créer un portail et de le passer rapidement avec sa partenaire avant de le fermer, il soupira alors, c'était dommage, ils semblaient être un peuple sympathique, du moins, si il n'y avait pas eu autant de dénigrement, il se tourna alors vers elle pour lui dire quelque chose dans le cas ou elle était déçue.

"Ne t'en fait pas, cela arrive assez souvent qu'un monde refuse, même si j'aurais aimé te montrer la suite des négociations, tant pis, on verra cela pour le prochain monde."

Enfin, il disait cela, mais son soupir de soulagement montrait qu'il était bien content d'être partit de ce roi dragueur, maintenant, il ne restait plus qu'a écrire un peu sur son journal, notant que ce monde n'était pas bon, avant de préparer le prochain départ, il regarda un peu l'heure, tant pis, ils feraient surement cela à un autre moment, Koyori devait peut être aussi avoir faim, lui aimait aussi manger bien entendu, même si il n'en avait pas autant besoin, c'était juste un petit plaisir, il indiqua alors à sa partenaire le chemin pour continuer leur route, surtout pour demander un déjeuner en cuisine et avant de le manger.

Pour le reste, tout se passa assez normalement pendant la semaine qui allait suivre, Ultima allait alterner avec Koyori entre beaucoup de chose, entrainement divers et varié, visite de monde, qui furent infructueuse, ce qui était dommage, étude bien entendu, Ultima continuait toujours de faire des recherche, et il en profitait pour donner quelque cours à Koyori, par la suite, il lui apprenait également à se servir de son interface, lui montrant des images de diverses chose pour savoir si elle trouvait cela intéressant, étrangement, Ultima se semblait assez content d'être avec elle, son cœur battait légèrement plus vite et il ne savait pas la raison, mais il s'en fichait, après tout, cela n'allait pas changer quelque chose.

Cela nous emmène donc à une journée comme les autre, ou plutôt une après midi comme les autre, Ultima avait emmener comme à l'heure habitude maintenant sa partenaire dans sa bibliothèque privé, contenant des livres assez instructifs comme autre d'autre récit assez amusant, bien entendu, il avait remarquer certain habitude de Koyori, c'était pour cela qu'il avait aménager une cheminé et installé des canapé pour plus de tranquillité, quoi qu'il en soit, le roi était en train de donner son cours de lecture à sa partenaire, qui savait déjà très bien lire, ce n'était pas parfait, mais le reste allait venir avec le temps, toujours était il qu'il était en pleine lecture d'un bouquin sur la magie, ne faisant pas trop attention pour le moment à ce que faisait sa partenaire, qui devait surement lire aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 2 Mar - 21:19

Koyori sentait le sol trembler légèrement sous ses pieds et elle eut un infime froncement de sourcil avant de regarder Ultima du coin de l'oeil. Quoi qu'il en soit, elle sentait une tension dans la salle, ça allait mal se passer. Ils avaient l'air de vouloir les attaquer. La féline glissa une main à sa taille, prête à sortir son arme si il le fallait… Cependant, elle ne la sorti pas, elle ne voulait pas être la première à déclencher les hostilités. Elle n'avait pourtant pas eut le temps de se barre, le roi d'Eternia dispersa la garde avec sa propre arme. Le blond ouvrit alors un portail et l'avait entraîner à travers lui, loin de ce monde d'hybride où ils ne remettraient probablement plus les pieds. La Neko ne se relâcha que quand le portail fut à nouveau clos. L'homme s'était alors tourné vers elle et elle l'avait regardé alors qu'il lui expliquait maintenant que cela arrivait souvent qu'il essuie des refus, il lui avait dit qu'il aurait aimé qu'elle voit la suite des négociations. Elle aurait bien l'occasion de voir ça plus tard, après tout, elle l'accompagnerait où il allait maintenant.

Elle l'entendit alors soupirer et l'une des oreilles de la féline frissonna légèrement. Elle n'arrivait pas vraiment à comprendre pourquoi il avait soupiré comme ça et, surtout, elle ne voulait pas se faire de film. Koyori n'avait donc pas fait le moindre commentaire à ce sujet et la vie avait repris son cours. Les jours passaient et se ressemblaient, elle aimait passé du temps avec lui, de plus en plus. Bien vite, elle avait remarqué qu'il avait aménager sa bibliothèque pour elle en installant un canapé devant une cheminé – elle aurait juré qu'elle n'y était pas plus tôt. Quoi qu'il en soit, ce confort lui avait permis de s'améliorer en lecture, elle y avait même plus ou moins pris plaisir, lisant de temps à autre quand il le faisait, se reposant simplement auprès du feu le reste du temps. Elle aimait aussi chaque chose qu'il lui apprenait. Bien sur, certaines des choses liée à l'interface ne lui semblait pas particulièrement utile, mais on ne savait jamais après tout. Elle avait d'ailleurs finit par nommé son interface, elle l'appelait Tsume.

D'ailleurs, ce jour-là, ils étaient dans la bibliothèque. Ultima lisait et elle était installée sur le canapé, les bottes posées au sol près d'elle. Koyori lisait, une fourrure sur les épaules et près du feu de la cheminé. Cependant, quoi qu'elle fasse, elle n'arrivait pas à être suffisamment concentrée pour lire, son attention retournant sans cesse vers le roi d'Eternia… Elle s'était attachée à lui bien plus qu'elle ne l'aurait pensé. Finalement, elle avait refermé le livre et l'avait posé sur le canapé, tout comme la couverture, puis, elle s'était levée. La Neko n'avait pas pris le temps de remettre ses bottes et elle avait maintenant posé son regard sur Ultima. Encore une fois, son coeur s'était affolé, cela lui arrivait de plus en plus ces derniers temps quand elle était avec le roi… Elle en avait parlé avec la domestique avec qui elle s'était plus ou moins lié d'amitié, sans pour autant cité le roi. Morgane s'était réjouit pour elle, lui disant qu'il faudrait qu'elle se déclare, que le roi lui laisserait probablement un peu de temps pour son compagnon… Oui, mais voilà, elle n'avait pas eut le courage.

La féline déglutit un moment en le regardant lire… Ça aurait peut-être été plus simple si elle n'avait pas fait tant de progrès, si il était près d'elle. Elle se mordilla alors la lèvre, oui… peut-être que ce serait plus simple… Elle s'était alors rassit, puis, elle avait inspiré profondément. Puis, elle s'était passé une main dans les cheveux avant de reprendre le livre, puis d'appeler l'homme :


« Ultima… Je… J'ai un peu de mal à comprendre un passage de ce livre, tu peux venir m'aider s'il te plais ? »

Oui, elle avait une autre idée en tête, mais c'était mieux que rien. Ce qu'elle comptait faire ? Tenter le coup avec sa réplique de venir plus près d'elle… Elle ne savait pas comment exprimer ce qu'elle ressentait, alors, elle s'accoterait simplement à lui, simplement pour trouver le courage de peut-être parler puisqu'il n'avait pas sembler saisir les pistes qu'elle lui avait déjà plus ou moins laisser. La queue de Koyori battait un peu vivement dans son dos, elle se sentait un peu nerveuse, mais elle ne pouvait pas y faire grande chose, tout dépendrait de comment les choses allaient se passées maintenant.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Jeu 3 Mar - 3:01

Ultima était en pleine réflexion en même temps qu'il lisait, il fallait dire que depuis la semaine dernière, il y avait quelque chose qui tournait dans sa tête, il fallait dire qu'il n'était pas habituer à ce genre de chose, il semblait remarquer une accélération de son rythme cardiaque, ce qui ne lui était jamais arriver sans qu'il ne soit en combat, la raison à cela?, Koyori apparemment, il ne savait pas pourquoi bien entendu, mais plus il restait avec elle, plus il avait l'impression de bien se sentir, qu'il était plus heureux, ce genre de sentiment, il ne les avaient jamais encore ressentit, c'était quelque chose qu'il ne parlait à personne, alors il n'allait surement pas recevoir de conseil, pourtant, cela l'aurait très certainement aider pour la suite.

Ce fut alors que, pendant qu'il était en plein lecture, qu'il entendit la voix de Koyori, il leva alors le nez de son livre pour la regarder, elle semblait ne pas comprendre quelque chose, ce qui l'étonna un peu, elle semblait pourtant bien réussir à lire le reste, pourtant, il ne devait pas lui dire de ce débrouiller, qui sait sur quoi elle était tomber, il s'approcha alors d'elle et s'installa assez près de la Neko, elle était vraiment jolie il fallait le dire, c'était compliqué de savoir comment il ne pouvait pas se rendre compte de ce qu'il pouvait ressentir, mais quoi qu'il en soit, il était maintenant à le regarder avec le sourire avant de lui répondre.

"Avec plaisir Koyori"

Il regardait maintenant le passage et semblait se demander ce qu'elle trouvait compliqué, après tout, elle avait surement du lire plus compliqué, ou alors cela était les noms de certain endroit, quoi qu'il en soit, il allait quand même commencer à lui expliquer alors qu'il sentait qu'elle s'accotait doucement contre lui, il sentait encore une fois son cœur allait plus vite, alors il allait laisser faire, il voulait savoir pourquoi il avait ce genre de réaction après tout, il tourna alors la tête vers elle pour lui poser une question, se demandant si elle allait bien.

"Tout va bien Koyori?"

Il s’inquiétait légèrement pour elle, ce qui était un bon signe non?, il n'avait pas vraiment encore le rouge au joues, mais cela ne voulait pas dire qu'il ne ressentait rien, après tout, elle était un peu collé contre son bras, elle pouvait surement sentir légèrement le cœur de ce dernier battre plus vite, la question était maintenant, que faire, lui n'était pas quelqu'un ayant vraiment connu l'amour, il l'avait vu, mais n'avait jamais prêter attention à cela, pour le cas de Koyori, elle ne semblait pas être du genre à avouer facilement ce genre de chose non plus, pourtant, elle était la seule à pouvoir lui expliquer cela clairement, dans le cas contraire, ils allaient surement rester frustré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Jeu 3 Mar - 4:45

Koyori avait donc plus ou moins tendu un piège au roi en le convaincant de venir près d'elle. Pour ça, ça avait été assez simple, il lui avait suffit de lui dire qu'il y avait quelque chose qu'elle ne parvenait pas à lire Il avait alors délaisser le livre qu'il lissait pour venir près d'elle et s'installer à ses cotés sur le canapé, c'était ce qu'elle voulait… Elle sentit cependant son coeur s’accélérer un peu et fit, dans un premier temps, de son mieux pour que cela ne soit pas trop visible. Il lui avait alors dit qu'il l'aiderait avec plaisir et elle s'en voulu un peu d'avoir mentit, mais elle ne regrettait pourtant pas le moins du monde qu'il soit maintenant assis près d'elle. Il regarda alors le livre et elle le laissa faire, craignant qu'il vois le pot aux roses, cependant, non. Ultima avait alors commencé à lui expliquer le contenu de ce passage alors qu'elle ne lui accordait que peu d'attention pour le moment, profitant simplement de sa présence à ses côtés alors qu'elle sentait son coeur qui se défoulait dans sa poitrine.

Les joues de la féline s'était teinté de rosé et elle avait fermé les yeux un instant, alors que ses oreilles s'affaissaient légèrement sur son crâne. Elle l'écoutait d'une oreille distraite alors qu'elle vint doucement s'accoter contre lui, savourant simplement ce simple contact. Elle se sentait bien, sereine, ce qui ne lui était pas arrivé depuis très longtemps… Si ça lui était déjà arrivé un jour bien sur… en attendant, elle ne s'en souvenait pas… La féline avait même fini par simplement posé sa tête sur l'épaule du blond, on entendait un ronronnement très bas s'échapper de sa gorge, mais il était à peine audible. Elle le sentit un peu bouger, puis sentit son souffle chatouiller son oreille alors qu'il lui demandait si tout allait bien. La jeune femme rougit encore un peu plus, faisant tout son possible pour ne pas lever les yeux vers lui, pour ne pas qu'il voit son rougissement. Elle avait alors déglutit un moment, puis, elle s'était éclaircit la gorge avant de lui répondre d'une voix un peu hésitante :


« Ça va, oui… Laisse moi juste rester ainsi encore quelques minutes, s'il te plais... »

Koyori sentait son coeur qui se défoulait au creux de sa poitrine, il était près d'elle et, maintenant, il allait bien falloir qu'elle intervienne… d'une façon ou d'une autre. Il s'inquiétait pour elle et en soit, c'était assez plaisant pour notre jeune Neko qui demeura un petit moment ainsi près du roi. La féline soupira doucement et finit maintenant par lever les yeux vers lui, con coeur s'accélérant encore un peu plus… Elle l'avait regardé un moment, puis elle s'était ensuite passé la langue sur la lèvre inférieur avant de reprendre la parole, un peu nerveuse, elle ne pouvait plus faire marche arrière maintenant.

« Je suis… Désolée, je n'avais pas vraiment besoin d'aide… Je voulais juste être près de toi… Être près de toi et te dire quelque chose. »

Elle réprima un frisson et se redressa un peu, se retrouvant appuyée sur ses genoux, alors qu'elle s'était tournée vers lui. Ses joues étaient écarlate, sa queue battait vivement l'air dans son dos, ses oreilles se couchèrent légèrement sur son crâne et elle avait même un peu de mal à conserver un souffle régulier, surtout quand son ouïe fine lui permettait de percevoir que le coeur de l'homme aussi battait plus vite. Son regard bleu s'était plonger dans celui de l'homme alors qu'elle prenait maintenant la parole :

« Tu sais. Je n'aurais jamais penser pouvoir m'attacher à quelqu'un après ce que j'ai vécu… Pourtant, je me suis attachée à toi… je t'apprécie, beaucoup… Plus que ça même… Je t'aime... »

Elle frissonna un instant et elle voulu tenté les choses, elle l'embrassa un moment, voulant au moins pouvoir profité de ce baiser, au cas où. Koyori jouait gros sur le coup, si il ne partageait pas ses sentiments, elle devrait s'en contenter et les choses deviendraient assez compliquées au jour le jour. Mais il avait fallu qu'elle tente, qu'elle se déclare à lui, Morgane avait eut raison : si elle n'exprimait pas ses sentiments, elle ne se le pardonnerait jamais… En attendant, quand le baiser pris fin, elle se recula un peu, évitant de le regarder maintenant. Elle n'osait plus le faire. Ses oreilles se fondaient totalement dans sa chevelure et elle fixant maintenant ses mains sur le canapé. Elle était écarlate et avait son coeur qui battait à tout rompre et tellement fort qu'elle se demandait si il n'allait pas s'enfuir… tout comme elle-même était tenté de le faire maintenant...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Jeu 3 Mar - 18:33

Franchement, Ultima ne savait pas ce qu'il pouvait se passer, il avait beau regarder Koyori, rien ne semblait venir dans sa tête, encore plus était le fait qu'il semblait vraiment avoir du mal à comprendre pourquoi son cœur semblait battre plus vite, il était d'accord quelque chose d'assez peu humain, mais il avait décider de vivre avec quelque chose d’humanoïde, alors il devait bien se faire à cela, il avait des émotions également, ce genre de chose ne pouvait pas être émuler, donc, cela venait vraiment de lui, quelque chose dans son âme semblait réagir au comportement de sa partenaire, qui était encore contre lui à ne pas vraiment le regarder, c'était étrange comme situation, il n'avait jamais vu des gens faire comme cela, mais après, il n'était jamais partit voir l'intimité d'autrui.

Elle semblait vraiment vouloir rester comme cela un moment, il avait même l'impression qu'elle avait chaud, peut être que cela venait du feu de cheminée?, non, elle semblait aimer cela, alors ce n'était pas sa, il n'arrivait pas à saisir, enfin, pas totalement, étrangement, il se sentait un peu nerveux à l'idée d'entendre la suite de ce qu'elle allait lui dire, pourquoi il avait ce genre d'anxiété d'un seul coup?, c'était une journée comme les autre non?, enfin, rien n'était vraiment pareil depuis qu'elle était venu en Eternia, les journées étaient ... plus douce...

Finalement, elle le regarda un moment dans les yeux et lui expliqua qu'elle voulait être près de lui, juste être prêt de lui ainsi que de lui dire quelque chose, il semblait avoir un peu de mal à respirer d'un coup, il semblait retenir son souffle, pourquoi?, aucune idée, mais il avait l'impression que cela allait être quelque chose d'assez important, alors il ne voulait pas du tout mal l'entendre, encore un peu de temps, il sentait qu'elle allait lui dire quelque chose.

Et elle le lui dit, franchement, il ne c'était pas attendu à cela, elle l'aimait?, pourquoi?, enfin, c'était vraiment une question à ce poser, il sentit également le baiser et il y avait même un peu répondu instinctivement, puis, alors qu'il se reculait, il commençait à comprendre qu'elle avait des sentiments amoureux pour lui, et le pire était qu'il en avait aussi s'en même qu'il ne l'avait remarquer, comment pouvait il être aussi étrange, enfin, maintenant qu'il se rendait compte de cela, son visage prit une teinte assez rouge et il évita un moment de la regarder, essayant de répondre.


"Amm ... ah ... Oui je ... Euh ..."

Oui non, la il avait vraiment du mal à dire quelque chose, il la regardait un peu et bougeait rapidement les yeux, il était très rouge et affreusement gêné de ne pas s'en être rendu compte plus tôt, toutefois, queluqe chose venait dans sa tête, d'accord elle était amoureuse de lui, mais il n'était pas vraiment quelque chose d'humain, enfin, il pouvait tout faire comme les humain bien entendu, sauf qu'il était bien plus endurant et avait d'autre avantage, quoi qu'il en soit, ce n'était pas le moment de penser à cela, il inspira alors profondément pour au moins lui dire une phrase.

"Tu m'aime ... malgré ce que je suis?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Jeu 3 Mar - 19:46

Koyori avait fait un premier pas, elle s'était déclarée et elle l'avait embrassé. D'ailleurs, elle l'avait sentit répondre à son baiser et son coeur s'était tout bonnement affolé dans sa poitrine alors qu'elle entendait le coeur de l'homme qui battait un peu vite lui aussi. Sans qu'elle ne le regarde directement, la jeune femme vit que le roi rougissait et elle sentait ses paumes devenir moites, elle ne savait plus vraiment où elle en était pour le moment. La féline l'entendit alors bredouiller et cela la rendu encore plus nerveuse. Il semblait tellement nerveux… D'ailleurs, elle se demandait si ce n'était pas par erreur qu'il lui avait plus ou moins donner des signes encourageant. La brune déglutit légèrement et se passa la langue sur la lèvre inférieure. Elle avait encore le goût de celle du roi d'Eternia et cela fit frémir la Neko. Ils restèrent un moment l'un en face de l'autre, sans un mot, sans même se regarder l'un l'autre… Le silence s'installa entre eux et elle du se donner du courage pour pouvoir relever les yeux vers lui.

Le regard bleu accrocha un instant celui de l'homme, il était plus que nerveux, c'était évident… Il avait cependant pris une inspiration avant de lui demander maintenant si elle l'aimait malgré ce qu'il était. Koyori avait alors pencher la tête sur le coté en le regardant… Pourquoi est-ce qu'il lui disait ça ? Elle ne comprenait pas, surtout qu'il lui avait dit depuis le début qu'il n'était pas humain… Finalement, son air surpris avait céder la place à un sourire malgré son rougissement assez intense et toujours bel et bien présent. Elle ne réagit pas pendant un instant, puis, elle vint doucement glisser sa main sur la joue du roi, un peu hésitante. Puis, elle avait pris la parole, un peu hésitante.


« J'ai toujours su que tu n'es pas humain, tu me l'as dit dès le premier jour de notre rencontre… Mais cela ne m'a pas empêcher de m'attacher à toi. Ce que tu es n'a rien a voir avec ce que je ressent… enfin si… mais pas ta race en tout cas. »

Koyori le regarda un moment, le coeur battant toujours à tout rompre, puis, encore une fois, elle avait pris son courage à deux mains. Doucement, elle caressa la joue du roi jusqu'à la prendre en coupe au creux de sa main, elle lui adressa alors un sourire timide, puis, le coeur battant, elle le regarda alors au fond des yeux, avant de reprendre la parole, d'un ton un peu étouffé par la gêne et la nervosité.

« La partie de ce que tu ai qui m'intéresse, elle est là... » Elle posa la main sur son torse, au niveau de son coeur. « … le reste ne change rien à ce que je ressent. Tu sais que j'ai du mal à accorder ma confiance… Toi, tu as ma confiance… et tu as aussi mon coeur… Alors, prend ma déclaration pour ce qu'elle est… ou refuse là... »

Oui, parce qu'elle ne pouvais pas encore vraiment être sûre qu'il partage ses sentiments… Cependant, elle avait compris une chose, pour qu'il réalise vraiment, il faudrait probablement qu'elle le bouscule encore un peu. Alors, à nouveau, ce fut le coeur battant à tout rompre qu'elle vint à nouveau capturer ses lèvres avec les siennes dans un baiser plein de tendresse et d'amour… Elle n'était pas très à l'aise dans la position où elle se trouvait alors, faisant de son mieux pour ne pas réfléchir à ce qu'elle faisait, elle passa une jambe au dessus de lui, sans même interrompre le baiser. Elle se retrouvait donc assise sur ses genoux, face à lui, mais d'une façon qui restait tout à fait chaste. Elle l'avait alors simplement pris dans ses bras, les passant autour de son cou. En tout cas, ce baiser ne pouvait laisser place à aucun doute sur ce qu'elle pouvait ressentir pour lui.

Quand le baiser pris fin, elle était complètement rouge, jusqu'à son front qui avait pris des teintes rosées. Cependant, son visage demeurerait assez proche de celui de l'homme. Elle était nerveuse, son souffle était court et sa queue battait l'air dans son dos. Si il acceptait ses sentiments, c'était le moment où jamais de le montrer… Sinon, elle ne savait pas ce qu'elle ferait, mais elle ferait au mieux pour ne pas être une gêne pour lui et de ne pas montrer ce qui pourrait découler de ça pour elle…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 6 Mar - 16:16

Oui, très franchement, il avait quand même un peu peur d'être rejeter en ce moment, il était loin d'être vraiment humain, et bien que les différence physique ne semblaient pas trop évidente, pour le reste, elle allait surement s'en rendre compte si elle vivait avec lui, toujours était il que maintenant, il allait attendre une réponse de sa part, toujours en se demandant comment il ne c'était pas rendu compte de cela plus tôt, peut être juste qu'il n'avait jamais penser un jour que quelqu'un allait tomber amoureux de lui, après tout, il était un roi, il allait souvent partout, ce qui signifiait qu'il avait des risques, pour cela, elle semblait allé parfaitement, elle était forte, un peu rebelle certes, mais d'un autre côté, elle semblait montrer tellement de douceur qu'il avait du mal à dire autre chose.

Elle lui expliqua donc que ce n'était pas sa race qui importait pour elle, qu'il lui avait bien entendu expliquer qu'il n'avait pas été humain dès le premier jour, oui, il avait un peu oublier cela, ou plutôt, il n'y avait pas penser quand il lui avait poser la question, toujours était il que maintenant elle vint poser sa main sur son cœur pour lui dire que c'était cette partie de lui qui l'intéressait, il faudra qu'il lui explique que son cœur n'est pas un point vital, mais il comprenait son intention, il n'était pas idiot, elle termina alors en disant qu'il devait quand même lui donner une réponse, il était vrai que cela allait lui faire du mal si jamais il continuait à ne rien dire de la sorte.

Enfin, avec ce qu'elle fit après, à savoir un long baiser rempli d'amour ainsi que de ce coller à lui, il était clair qu'il pouvait sentir son esprit se focaliser sur elle, il n'y avait pas de doute sur ce qu'il ressentait, alors le plus vite il allait lui dire cela, le mieux elle allait se sentir, il embrassa alors Koyori de lui même, posant ces mains sur les hanches de cette dernière pour qu'elle puisse contrôler leur étreinte, le baiser montrait aussi de l'amour et de la tendresse, montrant qu'il était pareil pour cela, puis, toujours aussi rouge, il la regarda dans les yeux avant de lui faire sa déclaration aussi, ce qui n'était pas une mince à faire pour quelqu'un qui n'y connaissait rien, mais elle avait bien réussit elle.

"Tu sais, je n'ai jamais penser à l'amour, alors peut être qu'au départ je ne me suis pas rendu compte de cela, mais je me sens bien avec toi, et ce que je ressent en ce moment, c'est bien ... de l'amour aussi, donc oui, je t'aime Koyori, désolé de mettre autant de temps pour te le dire."

Il était rouge, mais au moins, il avait pu lui dire la même chose, il fit alors en sorte qu'elle reste bien collé à lui pendant qu'il l'embrassa à plusieurs reprise, c'était des petits baisers certes, mais ils étaient tendre et rempli d'amour, il y allait doucement, pour ne pas trop lui faire peur aussi, il ne savait pas ce qu'ils pouvaient faire d'autre pour le moment, bien que leur situation était assez tendre, alors autant ne rien demander de plus, surtout qu'il ne savait pas ce qu'ils pourraient faire, alors bon, côté réaction physique, peut être qu'il avait un petit quelque chose, mais il ne semblait pas ressentir ce qu'il se passait en bas de son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 6 Mar - 18:34

Koyori sentait une certaine tension en elle, elle se disait qu'il allait forcément la repousser. Après tout, quoi qu'il en dise, il était un roi et elle… Et elle ne serait jamais qu'une moins que rien, même si sa condition s'était considérablement amélioré depuis qu'elle était à Eternia. Quoi qu'il en soit, elle ne pourrait plus faire marche arrière maintenant qu'elle s'était déclarée… Et même si cela risquait de rendre les choses un peu compliqué entre eux… Enfin, que pouvait elle bien y faire, pas grand-chose finalement… Encore une fois, elle l'avait embrasser et, cette fois, elle l'avait vraiment sentit répondre à ce baiser. Elle avait alors sentit un frisson lui remonter le long du dos alors que le blond posait maintenant ses mains sur ses hanches. C'était agréable, vraiment… Elle n'aurait jamais penser pouvoir un jour apprécier ce genre d'étreinte, sauvage comme elle l'avait été de par le passé… Elle se surpris à aimer cette étreinte et à vouloir qu'elle se prolonger encore, ne serait-ce que quelques minutes.

Le baiser pris fin et la féline relâcha son étreinte, le coeur battant à tout rompre au creux de sa poitrine. En attendant, Ultima la regardait, les joues aussi rouges que les siennes. Elle fit de son mieux pour soutenir son regard, le coeur battant. Il lui avoua alors qu'il n'avait jamais penser à l'amour, enchaînant alors sur ses sentiments qu'il avait eut du mal à comprendre. Puis, il lui déclara qu'il l'aimait, s'excusant de mettre du temps pour le lui dire. Elle avait rougit un peu plus, puis, l'une de ses mains était allée chercher l'une de celle du roi pour la presser doucement dans la sienne. L'homme vint alors l'embrasser à plusieurs reprises et elle frissonna légèrement, répondant à chacun de ses baiser en serrant doucement sa main dans la sienne. Elle était heureuse, la servante avait eut raison de lui dire de se déclarer. Pour l'heure, elle ne cherchait pas plus, elle voulait juste rester contre lui tant qu'elle le pouvait. Elle s'y sentait bien, en sécurité et sereine comme jamais. Après un certain nombre de baisers supplémentaires, la Neko vint simplement niché son visage contre l'épaule du guerrier. Elle se sentait tellement bien…


« J'étais persuadé que tu allais me rejeter… Après tout… je ne suis pas la fille la plus facile à vivre et j'en suis consciente... »

Elle eut l'ombre d'un sourire, même si elle n'avait pas vraiment le coeur à rire à ce sujet… Après tout, cette guerrière assez sauvage qu'elle était devenue était uniquement dû à ce que la vie avait fait d'elle. Dans un autre monde, elle aurait peut être été une fille pure et douce… Mais on ne pouvait pas refaire le passé et elle ne le comptait pas réellement, il y avait des choses qu'elle ne voulait pas oublier. Elle était consciente de ne pas avoir le droit de faire quoi que ce soit au niveau d'Oration, consciente aussi du pourquoi l'homme qu'elle aimait ne voulait pas agir, même si une partie d'elle en souffrait. Le feu de cheminé chauffait le dos de la féline, elle en avait presque envie de s'endormir, c'était juste parfait comme sensation, elle aurait voulu rester tout le temps ainsi, contre lui. Combien de temps ? Elle aurait été incapable de le dire, cependant, ce fut avec une sorte de soupire de déception qu'elle s'arracha de l'étreinte du blond.

« On devrait partir, on va finir par se poser des questions si nous restons ici plus longtemps que d'habitude... »

Ce n'était pas qu'elle ne voulait pas qu'on sache pour eux-deux, mais elle ne voulait pas non plus s'en venter. Elle ne voulait pas non plus que cela puisse poser des problème au roi vis à vis de sa cours. Encore une fois, elle soupira, ses oreilles basses sur son crâne montrait bien qu'elle ne s'écartait pas de lui de gaieté de coeur. Avec tendresse, elle l'embrassa à nouveau avec beaucoup d'amour, puis, elle s'arracha à lui, un voile rosé toujours présent sur ses joues et et son coeur battant toujours à tout rompre au creux de sa poitrine. Ses oreilles était donc maintenant à mi-hauteur et elle sentait des papillons dans son estomac. Sa queue ondulait lentement dans son dos, elle aurait eut envie de revenir contre lui, mais non. Elle s'était alors contenter de tendre la main à Ultima, lui adressant simplement un sourire un peu timide.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Ven 22 Avr - 17:50

Ultima n'avait jamais connu l'amour, il avait vu ce qu'était l'amour bien entendu, après tout, quand il voyait d'autre monde, cela lui arrivait de voir des couples, mais ce genre de chose, d'émotion, ne lui était jamais arriver, mais alors pourquoi Koyori?, il n'y avait pas de raison vraiment, cela était purement son cœur et son esprit qui semblait être tourner vers elle, il y avait peut être d’autre facteur, mais en attendant, lui ne semblait pas en chercher d'avantage.

Alors qu'il continuait de lui tenir la main qu'elle avait décider de prendre, Ultima avait embrasser plusieurs fois Koyori pour lui montrer ce qu'il voulait dire, chaque baiser avait été une profusion de nouvelle sensation, quelque chose qu'il découvrait en ce moment même, puis, alors que le dernier fut terminer, elle lui expliqua qu'elle était persuadée qu'il allait la refuser, il ne comprenait pas pourquoi, même si il comprenait qu'elle n'était pas la plus facile à vivre, cela ne lui importait peu, il eut alors un léger sourire amusé avant de lui répondre.


"C'est en partie pour ton caractère que je suis tombé sous le charme, tu est vivante et directe, sans jamais mâcher tes mots."

L'atmosphère était vraiment intéressante, le feu chauffait bien, elle qui était contre lui donnait une étrange sensation dans son corps, pour le reste, il avait presque envie de rester ici plus longtemps, juste histoire de profiter, cela allait encore être une raison pour laquelle on allait se plaindre, mais bon, il avait découvert l'amour, alors il voulait en profiter le plus possible.
Enfin, il semblait qu'elle avait une autre idée en tête, ou plutôt, qu'il fallait mieux partir avant que d'autre personne ne les cherche trop, bien que cela était vrai, il aurait bien eu envie de passé plus de temps avec elle, il répondit alors au baiser et la laissa se décaler pour qu'il puisse aussi se lever et commencer à ranger un peu avant de partir de l'endroit à travers du portail.

Deux semaines se passèrent alors depuis qu'ils s'avouèrent leur sentiments, bien entendu, pour le moment, leur relation était un peu caché, toutefois, il était facile pour eux deux d'allé dans un portail fait par Ultima et de s'embrasser ainsi que de profiter de l'autre pendant un petit moment, oui, ils avaient une bonne vie, il n'y avait pas de problème la dessus.
D'ailleurs, il avait même réussit à faire en sorte qu'elle puisse venir dormir avec lui dans son lit le soir, certes les deux premières fois furent un peu gênante, mais avec le temps ils finirent par s'habituer, même à aimer voir leur tête au réveil, cela était une sensation assez nouvelle.
Ce matin la par ailleurs, Ultima semblait avoir un sommeil assez lourd, il était vrai qu'il n'était pas une personne qui se levait tôt quand il dormait, il semblait bien apprécier cela, après tout, toujours était il qu'il dormait un peu plus que la normal aujourd'hui, sans aucune raison en particulier, ou alors un rêve qu'il appréciait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même dompté, le chat restera sauvage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Avant de jouer :: Rien que pour vous Joueurs :: Les univers parralèles-
Sauter vers: