Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Même dompté, le chat restera sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 2:30

Le soleil brillait dehors, il faisait bon pour cette époque de l'année… En soit, la journée aurait pu être belle et elle l'était probablement pour bien des gens. Seulement voilà, dans l'une des boutiques d'esclave spécialisé dans les hybrides, il y avait une cage mise un peu à l'écart. Comme si le vendeur avait renoncé à vendre la créature qu'elle contenait. Quelle était cette créature ? Une créature qui semblait avachi au sol… Était-ce la chaleur ? Non, il ne faisait pas aussi chaud dans la boutique. Quand on regardait bien son corps, on voyait des marques de brûlures provoquées par une sorte de taser. Elle semblait avoir un peu de mal à respirer, signer que le dernier coup de jus remontait à peu de temps. Dans les dossier de la réserve, la fiche de cette créature disait : Koyori, Neko, caractérielle et difficile. Il faisait mention de plusieurs prix, puis d'une mention au stylo 'accepter toute offre' signe qu'on voulait se débarrasser d'elle.

La créature dans la cage avait la vingtaine, elle était encore magnifique physiquement, malgré les marques de brûlures. Il y avait bien quelqu'un qui passerait outre son sale caractère avec le challenge de la soumettre… Sinon, il trouverait bien acheteur dans les bas quartier… C'est ce qu'il se disait… En attendant, elle portait des vêtements… Enfin, ce qui avait dû en être, car ils avaient apparemment mal vieillit. Le vendeur donna un coup contre sa cage pour la pousser à se remuer, elle ne bougea pas, encore engourdit par la décharge qu'il lui avait infliger quand elle avait chercher à tordre ses barreaux, en désespoir de cause. En la regardant en détail, on pouvait voir des traces de larmes sur ses joues un peu creusées par le manque de nourriture. Parfois, elle se demandait si elle ne ferait pas mieux de se laisser mourir… Mais non, elle ne les laisserait pas gagner. Difficilement et en étouffant des gémissement de douleur, elle s'était redressée en position assise, s'adossant au barreaux contre le mur.

Lentement, elle fit travailler chacun de ses muscles jusqu'à pouvoir passer au-delà de la douleur tout en reprenant le contrôle. Ses cheveux pendaient piteusement sur ses épaules, elle aurait probablement besoin d'une bonne douche, la façon donc on la lavait ici… Ce n'était certainement pas l'idéal… Sa tignasse lui arrivait un peu plus bas que les épaules… Machinalement, elle tirailla un moment le collier de métal qu'elle portait au cou. Une marque de griffure en plus sur sa peau… Elle ne s'en souciait plus depuis longtemps. Ses oreilles étaient couchées sur son crâne, comme celles de beaucoup de créature ici-bas. La pied nu de la Neko glissa un instant sur le sol et elle le regarda glisser sans vraiment le voir. Pas de client, pas dans la zone où on l'avait remisé en tout cas, alors pourquoi la faire montrer qu'elle était bien en vie ?

Koyori avait cessé de rêver de liberté depuis longtemps, même si elle n'y avait pas renoncer et qu'elle continuait de se battre pour elle, comme elle le ferait probablement toute sa vie. Elle posa ses main sur le sol de chaque coté de son corps et ses griffes laminaire le fer de la cage, blessant les oreilles de clients 'fragiles' qui s'empressèrent de quitter la boutique. Au regard du vendeur, elle compris qu'elle ne mangerait pas ce soir-là non plus pour lui avoir fait louper encore une vente. Elle soupira et s'arrangea comme elle pouvait pour natter hâtivement ses cheveux sombres afin qu'ils ne la dérange pas. Sortirait-elle un jour de cette cage ? Elle ne savait pas et elle craignait que ce soit uniquement pour en rejoindre une autre, peut-être un peu plus grande que celle qu'elle habitait maintenant, mais c'était bien assez compliqué ainsi.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 3:09

Cette univers est légèrement différent de l'originel, en premier lieux, Ultima n'a jamais rencontrer Jeminda, il n'a donc jamais rien promis à cette dernière, en deuxième, la période avec laquelle il doit rentrer en Eternia est un peu plus longue, lui permettant de faire un peu plus de chose, finalement, Ultima semble être un peu plus calme émotionnellement parlant que sa version originel, ce changement est du au manque de choc émotionnel qu'il avait ressentit au passage en Utopia et des sentiments naissant envers la reine.

Qu'est ce qu'il avait fait pour en arriver la, lui même avait complétement oublier le monde précédent qu'il venait de quitter, tout ce qu'il avait en mémoire était une grande bagarre contre des êtres assez immense, il ne voulait pas tuer bien entendu, il n'aimait pas tuer quelqu'un, toutefois, cela ne voulait pas dire qu'il n'allait pas contrer tout ce qu'on lui lançait sur la tête, au final, le résultat était la, alors qu'il avait fait un portail pour partir, trouvant que cela était un peu inutile de continuer la bataille, il se prit un coup de plein fouet et le résultat fut une projection dans un monde, étrangement, il ne se souvenait pas avoir ouvert celui la, mais passons.

Le vendeur fut on ne peu plus surpris quand il vit quelque chose s'ouvrir contre un de ces mur et une personne voler contre la porte de la cage de Koyori, la défonçant et la course d'Ultima se termina contre le mur, il lâcha un petit cri, mais n'avait pas trop mal, heureusement qu'il avait penser à mettre un bouclier, quoi qu'il en soit, il se releva et secoua la tête avant de regarder autour de lui, ce n'était pas un décors hi tech, ce n'était pas la ou il voulait allé, et surtout, il était à côté d'une hybride assez amocher avec quelque chose autour du cou, il se gratta alors la tête avant de s'approcher d'elle et de détruire le collier.


"Désolé, j'ai eu un atterrissage assez étrange, vous n'avez rien?"

Enfin, il pouvait clairement voir qu'elle n'avait pas rien, elle semblait avoir des cicatrice de partout et également pas mal de blessures, il se demandait bien dans quel endroit il était tomber, il faudra qu'il se renseigne, il posa alors sa main sur la tête de cette dernière, une aura blanche l'entoura alors, la soignant de toute blessure et cicatrice qu'elle avait pu avoir, une fois que cela fut fait, il remarqua quelqu'un arriver, assez mécontent, il pencha la tête sur le côté, c'était le responsable des lieux, peut être qu'il allait l'aider, il ne fallait pas oublier qu'il portait Tech sur la taille, il avait la forme d'un Katana assez élégant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 4:49

Koyori avait l'esprit dans le coton, il y avait bien sur une raison à cela, nous en parlerons un peu plus tard. Quoi qu'il en soit, la Neko se reposait , reprenant plus ou moins des forces. Puis tout à coup, quelque chose percuta violemment la porte de sa cage et elle eut à peine le temps de s'écarter du chemin, l'esprit toujours embrumer. Elle n'arrivait pas à comprendre… Cette homme qui venait de défoncer sa cage ? Il venait d'où ? Elle avait l'impression qu'il surgissait de nulle part. L'intrus s'approcha alors d'elle et brisa le collier de métal, dévoilant une myriade de petite cicatrice au niveau de son coup… Ainsi que d'infimes marques. Dans les débris du collier, il pouvait voir de petits flacons dans des cavité. Il avait été conçu pour déverser en elle de petite dose de calmant à un rythme régulier. Ils lui avaient mis ça au jour où elle avait manifester sa télékinésie la première fois. Le calmant l'empêchait d'être suffisamment concentrer pour user de sa magie plus de quelques secondes. Cependant, la dernière dose remontait à trop peu de temps pour qu'elle le puisse actuellement.

L'intrus lui demanda si elle n'avait rien en s'excusant de son atterrissage. Cependant, le temps que son esprit se fasse un peu plus clair, il avait déjà passé outre sa réponse et posa une main sur sa tête. Sur le coup, ses yeux s'était écarquillés et cela l'avait suffisamment réveiller pour qu'elle sorte de sa torpeur… Ou alors était-ce aussi la magie ? Elle ne la craignait pas, puisqu'elle aussi avait des pouvoirs. Soit, la gifle partie toute seule, toutes griffes dehors : elle laisserait probablement des traces sur la joue du blond. Mais, déjà, la Neko commençait à s'insurger contre lui.


« Je n'ai pas besoin de l'aide d'un humain ! Je ne t'ai jamais demander de me soigner, j'aurais très bien pu me débrouillée seule. »

Mensonge, c'était évident, trop évident probablement. D'ailleurs, elle avait prononcer le mot humain comme si il s'agissait ni plus ni moins qu'une insulte. Cependant, dans son malheur, Ultima avait de la chance, actuellement, si elle haïssait un humain encore plus que les autres, c'était le responsable de cet endroit. Du coin de l'oeil, elle le vit qui approchait et les oreilles de la féline se couchèrent sur son crâne en même temps que son poil se hérissait. Alors que l'homme approchait, la pensant sûrement encore sous tranquillisant, elle feula en le fixant de ses yeux sombres. L'humain s'immobilisa, palissant un peu en voyant qu'elle ne portait plus le collier. Du coin de l'oeil, la féline vit le katana à la taille de l'homme et, avant que le responsable de la boutique n'ai sorti le taser, elle se glissa subtilement sous le bras du blond avant de se ruer sur l'humain avec… le katana en main, elle l'avait subtiliser au passage sans se douter un instant que ce n'était pas une simple lame. Cet homme, elle voulait le voir mort ! Elle franchit la distance qui la séparait de l'homme et brandit la lame sans plus de cérémonie.

Elle ne cherchait pas plus loin, elle voulait le tuer pour toute cette douleur et cette humiliation qu'il lui faisait subir depuis maintenant plus d'un mois. Son esprit n'était pas encore très clair, mais clair ou pas, il n'était pas bien dur pour elle de se laisser happer par cette colère qui la submergeait telle une vague. Elle avait beau ne plus souffrir, elle n'oublierait jamais son sourire quand elle se retrouvait immobiliser au sol par ses muscles raidis par les décharges. Il faisait sans problème partit de ceux qui voudrait un animal pour pouvoir le torturer et connaître ses propres limites. Koyori ne savait pas si il les avait trouver, mais si le blond ne l'en empêchait pas, le vendeur connaîtrait ce jour les limites de sa propre tolérance quand à tout cela… et elles étaient dépassées depuis longtemps.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 15:09

Ultima ne comprenait pas pourquoi elle semblait se mettre en colère alors qu'il venait de la soigner, c'était un acte sans retour, et pourtant, il se retrouvait avec une marque légèrement rouge sur la joue, il n'avait pas voulu lui faire de mal avec son bouclier, bien qu'il avait quand même éviter de ce prendre les griffes, elle lui expliqua alors assez méchamment qu'elle aurait pu se débrouiller toute seule et qu'elle ne voulait pas l'aide d'un humain, elle avait de la chance, il en était pas un, toutefois, il semblait qu'il n'allait pas avoir le temps de lui expliquer cela, autre chose allait arriver et il ne comprit pas trop le raisonnement encore une fois.

Un homme arriva alors, il semblait assez en colère du fait que la porte avait été brisé mais devint pâle en voyant que la jeune femme était libre, il ne voyait pas pourquoi, elle ne semblait pas si méchante, enfin, sauf qu'elle avait quand même prit le Katana d'Ultima pour tenter de trancher la personne, bien entendu, Tech avait réagit en rendant la lame ronde, empêchant qu'il soit couper, même si il allait être assommé maintenant à cause de cela, il se gratta alors la tête et remarqua quelque chose sur la porte, il alla donc lire pour se rendre compte de quelque chose, il était dans un monde avec de l'esclavage, cela pouvait expliquer pas mal de chose, en conclusion, elle était une esclave qui n'aimait pas vraiment il se gratta la tête, comment faire pour qu'elle n'ai pas de problème, il ne pouvait clairement pas la laisser comme cela, la seule solution qu'il trouva dans sa tête fut de lancer quelque chose sur l'homme, une bourse avant de soupirer.


"Bon, pas le choix, si vous ne voulez pas rester, je vais vous ... acheter, c'est vraiment étrange et assez désagréable de penser qu'il y a ce genre de chose..."

D'un geste de la main, Tech s'arracha des mains de la jeune femme pour revenir dans son fourreau, tranquillement, par la suite, il la regarda alors et chercha quelqu chose dans un petit portail avant de lui donner un long manteau d'une couleur sombre, comme cela, elle n'aurait pas trop de problème, maintenant, le tout était de savoir ce qu'il allait faire, peut être trouver une maison pour être tranquille le temps de réfléchir à ce qu'il allait faire de cette jeune personne, après tout, il ne pouvait pas la laisser comme cela en liberté, elle allait a nouveau ce faire capturer, en plus, si il la ramenait en Eternia, bonjour ce qu'on allait lui dire à propos de cela, bref, il se tourna alors vers elle avant de lui parler.

"Avec tout sa, je ne me suis pas présenter, je m’appelle ... Ultima, il vaut mieux rester court, enchanté, si cela ne vous dérange pas, on va allé vous acheter quelque vêtements en plus, vous semblez en avoir besoin" Il commença alors à faire quelque pas avant de se retourner, ayant oublier quelque chose."Ah oui, je ne suis pas humain, merci de prendre cela en compte."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 16:22

Koyori n'avait pas vraiment compris comment cette arme avait pu se modifier ainsi et lui échapper finalement des mains, elle les regarda un peu perdue. Enfin, au moins, le responsable de la boutique était assommée à ses pieds. Cela ne l'empêcha pas de lui infliger un coup de pied magistrale. Un coup de pied qui laisserait probablement ses marques plus tard, quand le moment viendrait pour lui de reprendre conscience. En attendant, elle avait encore le poil hérissé et le souffle court à cause de la colère qui habitait chacune de ses cellules pour le moment. Quelque chose passa alors dans son champs de vision, une bourse que le blond avait lancé sur le corps inconscient de l'homme. Il avait aussi pris la parole, disant qu'il n'avait pas le choix et que si elle ne voulait pas rester, il allait l'acheter… Mais il ne semblait pas vraiment aimer faire ça… Quoi qu'il en soit, elle était maintenant face à lui, désarmée et l'esprit encore un peu embrumé.

La Neko le vit alors fouiner dans une sorte de faille… C'était comme ça qu'il avait fait une entrée aussi fracassante… Il lui tendit alors un manteau et elle lui jeta un regard plein de haine, passant quand même ce sombre manteau sur ses épaules, ce n'était pas parfait, mais au moins cela masquait les loques dont elle était attifé. Quoi qu'il en soit, la brune allait prendre le large sans même le remercier quand i avait finalement pris à nouveau la parole. Vivement, elle s'était alors tournée vers lui. Il se présenta alors, lui disant s'appeler Ultima. Puis, il parla de lui acheter quelques vêtements si elle en avait besoin… Elle pouvait bien rester encore un peu avec lui, profiter qu'il veuille lui acheter des vêtements neufs. La Neko ne se calmais pas pour autant… En tout cas, pas jusqu'à ce qu'il lui dise qu'il n'était pas humain, lui demandant de prendre ça en compte. Elle avait alors souffler un instant, les oreilles couchées sur son crâne.


« Si tu n'est pas humain, alors qu'est-ce que tu es ? » Elle tourna les yeux vers lui un instant avant de dire simplement «  Koyori... »

Koyori avisa un objet quelconque tomber au sol et elle tenta de le faire bouger pour voir où en était la dose de tranquillisant. L'objet trembla, mais ne bougea pas de plus de quelques millimètre. Cependant, une grosse migraine commençait à poindre dans son esprit et elle se pinça légèrement l'arrête du nez, elle était un peu fatiguée. Tant pis, elle ferait avec. Avec un soupire, la Neko ferma convenablement le manteau avant de plonger les mains dans ses poches, elle ne se sentait pas à l'aise. Elle ne savait pas non plus qui était cet homme, pas encore pour le moment, alors elle ne savait pas vraiment comment agir vis à vis de lui… Enfin, il y avait aussi autre chose qu'elle ne savait pas, qu'elle ne parvenait pas à comprendre, alors, autant lui poser la question.

« Pourquoi ton arme à changer de forme ? Pourquoi m'avoir empêcher de tuer cette immonde charogne ? »

Sa voix s'intensifia encore un peu plus pour se marqué de colère quand elle lui posa cette question. Koyori avait encore mal et ses jambes protestaient de devoir ainsi supporter le poids de la Neko, elle avait besoin de repos… De vrai repos cette fois. Sans qu'il y ait quelqu'un pour la taser ou frapper dans sa cage… Elle avait mal, malgré les soins du mage – elle le qualifiait ainsi faute de mieux. C'était comme si, même sans les avoir, ses muscles se rappelait la douleur qui avait été la sienne. Enfin, la féline était persuadée qu'après un peu de repos, ça irait mieux… Oui, elle avait juste besoin d'un peu de repos, mais aussi de prendre une bonne douche fraîche. La queue de la jeune femme se mouvait en des gestes nerveux et rapides dans son dos.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 18:59

Ultima n'était pas humain certes, mais cela était compliqué de faire la différence, surtout qu'il avait fait en sorte de ressembler à un humain du fait que c'était la race qu'il voyait le plus possible, alors quand elle lui avait poser la question, tout ce qu'il avait fait était de se gratter un moment la joue, comment pouvait il expliquer cela, changer l'apparence de son bras?, cela pouvait lui faire peut, se faire pousser des oreilles?, elle allait peut être prendre cela pour de la magie aussi, il fallait quand même quelque chose, il regarda un moment autour de lui, ce n'était peut être pas le bon lieux pour parler de cela, il lui proposa alors quelque chose et aussi la remercier pour avoir été assez sympathique pour lui avoir partager son prénom.

"Enchanté alors Koyori, pour votre question, j'avoue que cela serais compliqué de vous montrer cela ici ..., si cela ne vous dérange pas, nous allons prendre de nouveau vêtements, ensuite nous prendrons un endroit pour que vous puissiez vous reposer, et à ce moment cela sera plus pratique pour vous montrer cela d'accord?."

Alors qu'ils allaient partir, une autre question fut poser, quelque chose d'un peu normal et aussi une autre assez glauque, pour ce qui était de son arme, il la lança légèrement sur le côté pour que cette dernière de ce transforme en robot, saluant la jeune hybride en s'inclinant, sa aidera pour les présentation, pour ce qui était du vendeur, c'était un peu plus compliqué, cela venait de sa manière de faire, il regarda un moment l'homme avant de faire en sorte, par magie, de l'accrocher au mur avec beaucoup de chaines, cela sera une sacré surprise pour lui à son reveil, mais passons, autant lui répondre.


"Voiçi mon arme, Tech, il s'agit d'une merveille d'un autre monde, capable de changer de forme à volonté et lié à mon psyché, c'est pour cela qu'il a changer de forme aussi rapidement." Il fit retransformer Tech en katana pour le ranger avant de continuer. "Je sais que vous voulez le tuer, mais cela serait trop facile, pour moi, la mort n'est qu'une facilité, si il à commis un crime grave, qu'il souffre pour le reste de ces jours, qu'il vive avec ce poids dans son esprit, cela est la bonne méthode, du moins, pour ce qui est de ce problème la."

Il n'était pas du genre à aimer faire de la souffrance, mais qui il s'agissait de mettre du plomb dans la tête de quelqu'un, cela était suffisant, quoi qu'il en soit, il l'invita alors à sortir et ils marchèrent l'un à côté de l'autre dans la ville, pas mal de gens semblaient la regarder mais aussi ce dernier, il soupira alors, c'était vraiment les mœurs de ce monde et il ne pouvait rien faire contre, mais ce qu'il pouvait faire en revanche, et ce qu'il fit d'ailleurs, fut de claquer des doigts, le résultat fut que personne ne semblait les regarder, si jamais elle lui demandait ce qu'il passait, il lui répondrait surement quelque chose de simple du genre : "J'ai juste fait en sorte de masquer notre présence, ils nous voient toujours, mais nous sommes plus normal à leur yeux, mais il n'y a pas à dire, les mœurs de ce monde sont vraiment dérangeante."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Lun 1 Fév - 23:16

Koyori ne savait pas vraiment ce qu'était cet homme et, pour le moment, c'était ce qui piquait le plus sa curiosité. Il sembla réagir un moment, puis, il répondit aux présentation avant de lui dire que ce n'était pas facile de lui montrer ce qu'il était. Puis, il lui dit qu'après avoir pris de nouveaux vêtements, il trouverait un endroit où se reposer. Il lui promis de lui montrer alors ce qu'il était et elle avait légèrement plissé le nez, suspicieuse. Elle accepta pourtant cela. Elle était curieuse et voulait savoir ce qu'il était. Elle pourrait toujours prendre le large après. En attendant, elle avait demandé pour son arme et pour le fait qu'il l'avait empêché de tuer son bourreau. La lame se changea en une espèce de robot qui la salua… Cela avait quelque chose d'assez étrange. Il présenta alors son arme sous le nom de Tech, lui expliquant qu'elle venait d'un autre monde et qu'elle était liée à son psyché. L'arme avait alors repris la forme d'un katana qu'il avait rengainé. Elle avait soupiré doucement et avait écouter la suite de ses paroles :

« C'est évident que tu n'es pas d'ici. Vous croyez vraiment qu'ils pourraient culpabiliser de ce qu'ils nous font subir. Ils ne s'en soucie pas, nous les hybrides, nous ne sommes que des animaux pour eux… Et si ils sont capables de soumettre leur propre race, ils ne culpabiliseront jamais de maltraiter des animaux. »

Elle jeta encore un œil au corps inanimé du responsable de la boutique… Elle aurait probablement pu le tuer à main nu, mais le blond l'en aurait probablement empêcher… et lui, il était armé. Elle se contenta donc de lui envoyé un violent coup dans les côtes. Il aurait probablement mal longtemps… Si elle ne lui avait pas cassé une ou deux côtes… Ils quittèrent ensuite la boutique… non sans que la féline n'ai récupérer un trousseau de clef pour l'envoyer dans l'une des cage, ils en feraient ce qu'ils en voudrait et elle ne laisserait pas le blond l'empêcher d'agir ainsi. Dehors, elle marchait aux coté de l'homme et rentrait la tête dans les épaules en sentant les regard sur elle. Sa colère était juste là, perceptible, il suffirait de rien pour la raviver. Passer quelques minutes, l'homme avait eut un geste, il avait claqué des doigts et la féline avait à nouveau arqué un sourcil. Non, mais qu'est-ce qu'il faisait ? Elle allait soupirer, exaspérée, quand elle remarqua que plus aucun regard ne se posait sur eux. Elle avait alors regarder autour d'eux, puis, d'un claquement de langue, elle lui avait simplement demandé :

« Qu'est-ce que tu as fait ? »

Ultima lui avait alors expliqué qu'il avait en quelque sorte masquer leurs présences aux yeux des autres. Il lui expliqua que les autres les voyait en quelques sortes, mais qu'ils ne fixaient pas leur attention sur eux plus longuement. Il ajouta ensuite que les mœurs de ce monde étaient vraiment dérangeantes pour lui et pour ça, il lui fut un peu plus sympathique. La jeune femme chat baissa légèrement la tête, les mains plongées dans ses poches. Ses oreilles étaient couchées sur son crâne, disparaissant presque entièrement dans sa sombre chevelure.

« Tu crois connaître nos mœurs alors que tu es là depuis moins d'une heures ? Tu n'as encore rien vu de l'horreur de cette ville. Ne compte pas sur moi pour te guider, de toute ma vie, je n'ai connu que ces foutu cage. »

Le ventre de la Neko grogna légèrement, elle avait sauté pas mal de repas à cause de sa rébellion… Enfin, ce n'était pas le moment de penser à ça, le plus important était en priorité de trouver un endroit où ils pourraient se reposer en attendant de mieux… Après les fringues bien sur… En parlant de ça, elle profita d'avoir son attention pour lui montrer une boutique de fringue un peu plus loin… Là, elle avait encore repris la parole :

« Tu crois que ça irais ? »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 2 Fév - 19:35

Ultima pouvait comprendre à moitié cette personne, Koyori, après tout, avec tout les mondes qu'il avait pu voir, il était clair que la race humaine était quelque chose d'assez instable, c'était d'ailleurs pour cette raison que pas mal de monde était content d'avoir quelque chose de non humain et de beaucoup plus puissant qu'eux en tant que roi, enfin, il n'était pas chez lui, alors autant ne pas trop parler de cela, surtout qu'en ce moment, ils étaient entrain de marcher pour trouver une boutique de vêtements, sans que personne ne les remarquent vraiment, ce qu'il avait utiliser était un sort assez simple mais bon, c'était efficace pour ce qui était de ce moment la.

Ultima était quand même un peu triste à propos de ce qu'elle venait de dire, une vie dans une cage n'était pas quelque chose de correct, surtout pour ce qui était d'une personne qui n'avait rien fait, mais maintenant, elle était avec lui, même si il avait du l'acheter, et qu'elle allait surement lui redire cela à un moment ou un autre, il se gratta alors la tête un moment, peut être que de lui répondre l'aiderait à comprendre certaine chose, oui, c'était mieux que rien.


"Ne vous en faite pas, je n'ai pas vraiment envie d'en apprendre plus, et tant que vous serez avec moi, vous n'aurez pas autant de problème."

C'était comme pour lui dire de ce détendre, même si bon, cela allait être impossible, il la regarda alors lui montrer quelque chose, une boutique assez jolie de vêtements, bien entendu, il accepta cela, répondant que cela semblait parfait, et bien entendu, il fit en sorte que tout le monde à l'intérieur la traite comme une cliente normal, cela allait surement lui faire un choc, qu'on lui demande ces mensuration, qu'on lui propose des vêtements comme si elle était ordinaire, mais elle devait certaine ce douter que c'était encore de lui, alors qu'il la laissait choisir, il s'approcha pour lui dire une autre chose.

"Ne vous en faite pas pour le prix, j'ai largement de quoi payer, ensuite, on ira manger quelque chose, qu'est ce que vous avez envie?"

Après tout, lui n'était pas bien difficile, alors c'était à elle de décider, autrement, cela allait être quelque chose d'aléatoire, quoi qu'il en soit, il se choisit quelque chose de plus en place avec ce monde et paya cela, des affaire simple et de couleur allant mystérieusement avec ce qu'elle allait choisir, pourquoi?, aucune idée, il avait choisit cela au hasard, une fois qu'elle aura tout prit et qu'il aura payer, le tout sans le moindre problème, ils iraient surement vers un restaurant ou alors préparer quelque chose en achetant dans un supermarché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 2 Fév - 22:19

Koyori ne pouvait pas lui expliqué son monde, elle en dépendrait probablement un portrait plus sombre qu'il ne l'était véritablement… Et pourtant, il était bien assez sombre ainsi. Quoi qu'il en soit, la féline marchait lentement, elle se plaisait à sentir le vent sur son visage sans qu'elle ne soit prise entre les barreaux d'une cage de transport… Pour la première fois, elle se sentait un peu plus libre, mais ce n'était pas encore parfait et elle ne pourrait vraiment se détendre que lorsqu'elle pourrait s'assurer de conserver cette liberté. Et puis, elle se sentait pas les regard qu'on posait sur elle habituellement et, cela faisait le plus grand bien. Elle lui avait dit qu'elle ne pouvait pas l'informer plus que cela sur ce monde, car elle ne savait que ce qu'on lui avait inculquer plus ou moins par la force. Il lui avait alors dit de ne pas s'en faire. Ultima dit qu'il n'avait pas envie d'en apprendre plus, puis, il lui avait ensuite assurer qu'elle serait en sécurité en étant avec lui et qu'elle n'aurait pas de problème. Elle tourna alors les yeux vers lui, un peu méfiante.

Cependant, elle n'avait pas répondu, se contentant simplement de lui indiquer la boutique de vêtement qu'elle avait vu. Ils entrèrent et les oreilles se couchèrent sur le crâne de la Neko. Elle s'attendait à ce qu'on la traite en moins que rien, voir même qu'on lui interdise de toucher elle-même aux vêtements, cependant, non, une vendeuse vint à eux. On leurs demanda alors ce qu'ils souhaitaient et elle fut surprise de ne pas voir son dédain. Non, la femme semblait agir avec elle comme avec n'importe quelle client. Bafouillant, la brune avait expliqué simplement devoir acheté de nouveaux vêtements. Aussitôt, on lui avait demandé ses mensurations et elle s'était sentit un peu mal à l'aise face à ce traitement tout humain qu'il soit. Alors qu'on prenait ses mesures, elle tourna les yeux vers Ultima, se doutant qu'il devait y être pour quelque chose dans ceci aussi… Étrangement, cela lui provoquait une certaine irritation. Si ils n'étaient pas dans les circonstances actuelles, elle lui aurait probablement donner une seconde gifle.

On l'accompagna alors vers les cabine, l'éloignant un peu de lui. Il faudrait qu'elle lui parle quand ils seraient tranquilles… En attendant, on lui présenta tout un tas de vêtement parmi lesquels elle dû faire le trie pour que cela ne lui pose pas de soucies au niveau de sa queue. Elle dû faire l'impasse sur les pantalon, non adaptés aux hybrides sans retouches… et elle n'était pas douée pour ça. Restait donc les jupes et robes… Elle choisit deux robes assez fluides de sortes à ce qu'elles ne la dérangent pas. Il s'agissait de deux robes sans manche et assez courte. Soucieuses des vêtements, la vendeuse avait voulu attacher la tresse de Koyori avec une pince à cheveux et elle avait été assez surprise quand elle avait tenue à le faire elle-même pour éviter tout contact avec ses oreilles. Soit, quand on en eut finit avec les essayages, elle se retrouva avec quelques tenues dans un sac, ainsi que quelques autres petites choses. On lui présenta aussi des chaussures et divers accessoires.

Soit, quand Koyori se présenta à nouveau devant son bienfaiteur, elle portait une paire de botte en cuir noir assez fines, sans talons, lacées de blanc. On en voyait dépasser une paire de bas noirs qui se perdait sous une robe noire, dont le double volant de la jupe était bordé de dentelles blanches. Le haut de la robe était somme toute assez simple, une sorte de bustier-corsage ajuster et mettant sa poitrine en valeur. Il portait un ruban blanc noué au niveau de l’entre-seins. Elle postait sur cette robe un simple corset noir noué de laçage blanc sur l'avant et se terminant sous sa poitrine, la soulignant encore un peu plus. De hautes mitaine blanches et noires couvraient ses avant-bras. La vendeuse avait tenue à rajouter un collier à tout ça, un simple ras du cou argenté dont le fermoir représentait une rose noir d'où s’échappait quelques filins argenté… Ce n'était pas l'optimum pour elle, mais après être rester si longtemps dans ses loques, elle se sentait mieux que jamais. Quand elle fut à nouveau près de lui, elle vit qu'il portait des vêtement dans les même teinte qu'elle et elle ne pu s'empêcher de hausser un sourcil, sans débattre plus avant sur le sujet. Même quand une des vendeuse évoqua qu'ils faisaient un couple adorable. Elle avait alors jeté à Ultima un regard aiguë, puis avait soupiré avant de lui répondre quand à la question posée plus tôt :


« Tu me demandais ce que j'aimerais manger… Je quoi que je me contenterait de n'importe quoi, tout sera probablement meilleur que là-bas... »

Surtout que dans cette tenue sa maigreur sautait tout simplement aux yeux. Sa queue ondulait doucement dans son dos. Elle laissa alors l'homme payer avant de prendre ce qui était ses nouvelles affaires, puis, ils étaient sortis de la boutique et elle lui avait jeté un regard, comme pour lui demander où ils allaient maintenant… De la vraie nourriture… Elle ne savait même plus si elle en avait déjà manger un jour…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 3 Fév - 1:13

Ultima n'avait pas vraiment comprit pourquoi elle avait les même couleurs que lui, et en même temps, lui aussi avait hausser un sourcil, c'était étrange, mais il n'allait pas dire un mot non plus, enfin, une fois que tout fut payer, il aida quand même la jeune hybride à porter ce qu'elle avait avant qu'elle ne lui réponde que tout était mieux que ce qu'elle avait manger, il se gratta alors un moment le menton, d'accord, cela était assez compliqué dans ce cas, il allait falloir tout lui faire gouter, il avait alors une idée, mais pour cela, il fallait d'abord sortir, il lui fit signe alors qu'ils allaient sortir tout en lui expliquant.

"Si c'est cela, autant accélérer les chose, on va se trouver un endroit pour passer la journée et je vous donnerais un menu de roi et assez varié pour que tu puisse voir si vous trouvez quelque chose de plaisant."

Il avait toujours ce petit sourire et ils commencèrent alors à marché dans une direction assez hasardeuse, bien entendu, personne ne les regardait vraiment, l'effet de sa magie était toujours actif, finalement, au bout d'un petit moment de marche, ils arrivèrent devant un manoir assez magnifique, il pencha alors la tête sur le côté, cela semblait être intéressant, et puis de toute manière, personne n'allait se plaindre, il fit alors en sorte qu'ils puissent rentrer, si jamais elle lui demandait comment, il dira qu'il à quelque tours dans son sac, une fois rentrer, il posa alors cela sur un canapé, oui, par chance ce manoir semblait meublé aussi, mais quoi qu'il en soit, une fois que cela fut fait, il se tourna vers elle pour lui montrer la salle à manger.

"Vous voulez manger maintenant ou alors vous voulez prendre une douche?"

Qu'importe ce qu'elle voulait, lui allait préparer le repas, enfin, de la manière qu'il avait choisit de faire, c'était donc comme cela qu'il sortit un téléphone étrange et appela quelqu'un, demandant un menu très varié en saveur, il écouta alors le temps que cela allait prendre, pas beaucoup, et il souria, tant mieux, par la suite, il partit vers la salle à manger et prépara la table en utilisant un peu de magie, par la suite, une fois qu'un autre coup de fil fut passé pour signaler que tout était prêt, il créa plein de petit portail pour faire apparaitre sur la grande table des mets tellement succulent et varié qu'on pouvait se demander qui il était vraiment, il se tourna alors vers Koyori, qui devait être la depuis le temps, et lui indiqua les plats.

"Servez vous, et posez moi les questions qui vous font envie, j'y répondrais du mieux que je peu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 3 Fév - 2:53

Koyori ne comprenait pas pourquoi il portait les même couleurs qu'elle, mais ce n'était pas bien grave, c'était même une futilité. Ils étaient donc sortis de la boutique avec les sacs répartis entre eux d'eux. Dans le même temps, ils parlaient de repas. Pour elle tout serait probablement meilleur que ce qu'elle avait pu goûter. Il lui dit alors qu'ils allaient trouver un endroit pour passé la journée et qu'il lui ferait un menu de roi, assez varié. Elle sourit simplement et haussa les épaules : ils verraient bien. En attendant, ils avaient commencé à marcher. Pour le coup, elle devait lui faire confiance, elle n'avait pas vraiment le choix. Et puis, sa magie était puissante, elle l'avait bien vu jusqu'à maintenant… Finalement, il avait pivoté vers une sorte de manoir et elle avait alors pencher légèrement la tête sur le coté. Un manoir ? Sérieusement ? Et comment pouvait il être sûr que personne ne l'habitait ? Décidément, c'était un peu étrange.

Enfin, les questions viendraient plus tard. En attendant, elle le suivait simplement. Le moins que l'on puisse dire c'était qu'il semblait avoir la folie des grandeur pour le coup… Enfin, ils avaient réussit à entrer et la brune avait tendu l'oreille, mais il ne semblait pas y avoir âme qui vive dans cette maison… A bien y remarquer, elle manquait d'âme, il n'y avait pas une seule photo… Peut être ce dont elle avait entendu parler un jour : modèle d'exposition… Bah, ils ne s'éterniseraient probablement pas et il pourrait probablement chasser les importuns. Ultima avait alors posé leurs affaires sur le canapé avant de se tourner à nouveau vers elle. Il lui proposait de manger et de prendre une douche… Il fallait bien préparer les repas, alors elle pouvait toujours prendre une douche pendant ce temps là et c'est ce dont elle lui fit part. Il lui avait alors indiqué la salle de bain et encore une fois, elle l'avait regardé un peu étrangement, décidément, elle n'arrivait pas à le cerner.

Elle n'avait pas fermé derrière elle, n'y étant pas habituée, mais, de toute façon, il était occupé. Elle déposa soigneusement ses vêtements sur un meuble, ainsi que des sous-vêtements qu'elle avait récupéré sur le chemin. Elle était resté plus longtemps que nécessaire sous l'eau tiède, puis, elle avait détailler son corps, vierge de toute marque dans le miroir… Ultima était vraiment puissant pour que sa magie soit aussi variée… Elle brossa ses cheveux mouillés avec ses doigts, les nouant en une tresse qu'elle maintint en place avec un ruban noir qu'elle avait aussi récupérer… Puis, elle brossa assis sa queue avec ses doigts, ce n'était pas le mieux, mais elle n'avait jamais été aussi présentable depuis des années. Lentement, elle s'étira, puis posa les yeux sur ses vêtements. Elle avait l'esprit plus clair maintenant, elle pouvait toujours essayer.

Lentement, elle avait tendu la main vers ses vêtements, puis, elle avait plissé les yeux. Elle avait du mal, mais c'était comme un muscle, il fallait le réhabituer à être utiliser. Après avoir trembler un moment, les vêtements s'élevèrent puis vinrent se loger dans sa main. Elle pouvait à nouveau user de magie… Elle avait alors repasser les vêtements qu'elle avait porter, exception faite des sous-vêtement bien sur. Finalement, elle était revenue vers la cuisine pour voir tout les plat qui étaient sur la table, tellement variés… Mais elle se contenta de rester où elle était, sidérée. Il lui dit de se servir… Puis parla des questions qu'elle avait… Oui… des questions et probablement de la discussion… mais d'abord savoir qui il était. Ce fut donc toujours aussi perdu et sans toucher le repas malgré la fin qui la tiraillait qu'elle lui demanda :


« Mais qui es-tu exactement ? »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 3 Fév - 15:00

Il y avait de tout et en même temps, pourquoi est ce qu'il mentirait, il avait aussi un peu faim de toute manière alors voila une bonne chose de faite, côté viande, il y avait vraiment de la variété, qu'elle soit rouge ou blanche, poisson ou alors volaille, au moins, cela alalit être intéressant, pour les légumes, il fallait bien de tout aussi, même d la salade, enfin, cela ne servait pas trop de tout détaillé, il fallait juste comprendre qu'elle n'allait pas pouvoir se plaindre à propos de quelque chose de manquant, Ultima s'installa alors dans une place au hasard, lui demandant doucement de venir se mettre ou elle le voulait.

Maintenant venait la question et il c'était douter que la première était bien entendu sur lui même, mais il ne pouvait pas tout lui dire, après, il n'était pas du genre à mentir, il se gratta un peu l'arrière de la tête, cela allait être compliqué, rien que le fait de lui dire qu'il était un roi allait être assez ahurissant, peut être même qu'elle n'allait pas le croire, alors bon, autant lui parler de ce qu'il était en lui même, après tout, il avait bien dit qu'il n'était pas vraiment humain, lui montrer était quelque chose qui ne fallait mieux pas faire, il c'était décider à rester comme cela, alors bon, autant commencer.


"Je suis quelqu'un qui n'est pas de ce monde, mais jusque la vous le saviez déjà, pour ce qui est de ma race, c'est assez compliqué, disons que je n'ai pas d'apparence fixe, mais que vu qu'il y a tellement de fois des humains la ou je vais, j'ai garder une apparence humaine pour passer inaperçue, autre chose?"

C'était le minimum après tout, si elle avait autre chose à lui demander, il pourrait toujours lui répondre, sinon, il lui expliqua aussi de ne pas se gêner pour manger, cela ne devait pas vraiment être gaspiller, il continua alors de manger avec un semblant de silence, il ne voulait pas paraitre trop oppressant après tout, il y avait quand même la question de ce qu'il allait faire une fois cela régler, si elle restait ici, elle allait surement se faire capturer à la fin, la seule solution était quand même qu'il reste quelque jours le temps de trouver quelque chose de mieux pour elle, oui, pour le reste, il verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 3 Fév - 17:11

Voilà maintenant qu'arrivait le moment de la grande conversation, sans préambule, elle lui avait demandé ce qu'il était. C'est vrai, c'était la question : il avait beaucoup plus de pouvoirs magiques qu'elle n'avait pus en voir depuis en ce monde. Et il lui avait aussi dit qu'il n'était pas humain, alors, qu'était-il exactement. En attendant qu'il lui réponde, elle avait pris place un peu à l'écart à table… Encore une fois, son estomac avait protesté et elle avait pris son assiette avant de commencer à piocher dans deux ou trois des plats qu'il avait fait apparaître sur la table… en quelque sorte. Il sembla hésiter en cherchant une réponse, puis, il avait finit par prendre la parole d'un ton calme. Il lui avait alors expliqué qu'il n'appartenait pas à ce monde. Puis, il enchaîna en parlant de sa race et du fait que, apparemment, elle n'avait pas vraiment de forme fixe. La féline cessa alors de manger pour le regarder du coin de l'oeil. Il n'avait pas de forme fixe, voilà pourquoi il ne comprenait pas.

« Je crois que je comprend maintenant. Tu n'as pas de forme fixe, tu ne peux pas comprendre ce que j'ai ressentit quand d'une façon ou d'une autre tu m'as fait mentir sur ce que j'étais. Je n'aime pas ça… Je suis fière d'être ce que je suis, même si cela n'a aucune valeur en ce monde-ci... »

Quoi qu'il en soit, il ne lui avait pas répondu sur ce qu'il était, que ce soit sa race ou ce qu'il était dans la vie. Koyori le fixa donc un moment, les yeux un peu plissé. Finalement, elle était retourner et avait manger un peu plus du contenu de son assiette, cela lui fit le plus grand bien. Elle avait l'impression que ses forces lui revenait peu à peu, bientôt, elle serait probablement capable de se défendre par elle-même… Mais c ne serait pas facile pour une Neko seule de se procuré une arme. Elle ne dirait rien, le plus important pour elle, c'était la liberté et elle était probablement prête à tout afin de garantir la sienne. La brunette lui avait alors simplement dit :

« Apparemment, tu n'as pas vraiment envie de me répondre… Ça n'est pas grave, garde tes secrets. J'aimerais cependant te demander quelque chose… Emmène moi dans ton monde… Je te promet que je ne t'attirerais pas d'ennui, que tu n'entendra même plus parler de moi ! Mais c'est la seule solution, je sais que je ne serais jamais en paix ici. »

La Neko avait à nouveau fait une petite halte dans son repas pour maintenant regarder le blond, cherchant à savoir sa réaction quand à ce qu'elle lui avait demandé. Cependant, la jeune femme avait vraiment faim, alors, elle vint simplement recommencer à manger, achevant son assiette, avant de se resservir, elle avait vraiment faim… Elle allait probablement manger à s'en faire exploser la panse, mais elle se régalait, c'était tellement bon ce qu'il lui avait 'préparer' elle avait l'impression de ne jamais rien avoir manger de tel. Ses oreilles avaient finies par se redresser. Dans son dos, sa queue ondulait doucement. Elle ne savait pas du tout comment était son monde, mais ce serait toujours mieux que ce qu'elle pourrait jamais avoir en ce monde. Il l'avait soigné, mais si elle se faisait à nouveau attraper, il n'y aurait plus personne pour prendre soin d'elle et s'assurer qu'elle ne subisse pas de sévisse irréparable. Elle fit une pause pour boire un peu d'eau et reposa son regard sombre sur lui, attendant toujours sa réponse.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Jeu 4 Fév - 3:44

Elle avait un point sur le fait qu'il avait fait en sorte qu'elle ne soit pas trop vu comme ce qu'elle était, et elle ne semblait pas trop apprécier cela, il s'excusa alors par contre, il y avait quelque chose qu'elle ne semblait pas comprendre sur lui même, mais en même temps, il était normal de ne pas trop savoir cela, il ne lui avait pas encore expliquer, il se gratta alors un moment la tête alors qu'il avait arrêter de manger un petit moment avant de finalement prendre la parole, il n'allait toujours pas révéler sa race, mais pour le reste, cela pouvait toujours être possible, ce n’était pas le pire secret du monde.

"Moi qui n'ai pas de forme fixe, je ne fait donc que mentir en permanence?, pour ma part, c'est la personnalité qui est plus importante que le physique, en plus, je suis le seul qui reste de ma race, alors bon, je ne pourrais peut être jamais me sentir comme chez moi sous certaine logique."

Enfin, il ne la critiquait pas et il espérait qu'elle comprendrait cela, pour le moment, le repas continuait, même si un peu plus tard, elle semblait lui dire qu'il lui cachait des choses, ce qui le fit soupirer, elle pensait que c'était facile pour lui tout cela, enfin, maintenant, elle semblait vouloir venir avec lui dans son monde, ce qui lui fit hausser les sourcil, il soupira alors de nouveau et continuant de manger encore un moment, juste pour la laisser réfléchir à ce qu'elle venait de dire avant de finalement prendre la parole, elle allait vraiment devoir bien réfléchir à cela, il allait lui laisser un peu de temps après tout.

"Ecoutez Koyori, ce n'est pas que je vous cache quelque chose, c'est juste que je ne veut pas qu'il vous arrive quoi que ce soit, mais puisque vous semblez vouloir venir avec moi, une fois cela fait, il n'y aurait plus vraiment de chose que vous ne saurez pas sur moi, je vous laisse la nuit pour y réfléchir, vous me direz si vous voulez vraiment venir dans mon monde demain matin, d'accord?"

Il ne lui avait pas dit non, il lui disait juste qu'il lui laissait un peu de temps pour réfléchir à cela la tête poser, en attendant, il termina le repas, et une fois que cela fut fait, il rangea cela de la même manière qu'il avait amener le tout, de toute manière, il y avait même eut des desserts alors Koyori avait pu manger ce qu'elle avait voulu, maintenant, Ultima resta encore un moment avec elle jusqu’à ce qu'il se fasse tard, par la suite, il allait juste dans le salon et se mit à écrire quelque chose sur un calepin, ne sachant pas si il allait pouvoir dormir ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Jeu 4 Fév - 17:25

Koyori se mordilla légèrement la lèvre, il avait pris son avis comme une généralité, même si ce qu'il disait n'était pas vraiment faux. Elle réfléchit à ce qu'elle allait pouvoir lui dire sans que cela soit mal pris. Puis, la jeune femme avait ensuite soupiré et avait passé une main dans sa nuque. La personnalité était plus importante que le physique, bien sur, mais ce n'était pas aussi simple que ça La brunette soupira doucement et se mordilla encore légèrement la lèvre avant de reprendre la parole :

« Objectivement, c'est ce que je dirait, mais tu as dis ne pas avoir de vraie forme, c'est donc un cas un peu différent, une exception en quelque sorte… Enfin, j'ai toujours un pu de mal à comprendre comment tu peux exister sans avoir de forme de base… Je suis peut être un peu terre à terre et ignorante... »

Elle avouait ne pas tout savoir, tout comme elle était parfaitement consciente que son avis n'était pas un avis absolu. La féline haussa doucement les épaules avant de continuer encore et toujours de picoré dans les plats. Koyori lui avait alors demandé de le suivre dans son monde, souhaitant en profiter pour gagner à nouveau sa liberté. Il avait alors froncé les sourcil et elle l'avait regardé alors qu'il semblait un peu hésiter à lui réponde maintenant. La jeune femme fut un peu surprise quand il finit enfin par lui répondre. Il ne voulait pas qu'il lui arrive quoi que ce soit… Son monde était il dangereux pour qu'il parle ainsi ? Il lui dit cependant que, si elle le suivait, il n'y aurait plus de secret sur lui… Elle sentit un légère malaise en l'entendant dire cela. Il voulu lui laisser la nuit pour réfléchir à cette possibilité et elle accepta, ne voyant pas vraiment en quoi cela pourrait poser problème. Le reste de repas se passa dans le calme et elle mangea bien plus qu nécessaire. Pareillement pour les desserts, elle avait envie de goûter à tout ! Cependant, à la fin du repas, elle avait tellement manger qu'elle eut mal au ventre au sortir du repas, elle se sentait vraiment lourde. Quoi qu'il en soit, elle prenait vraiment sa demande de réflexion, ainsi, elle lui demanda de lui parler de son monde.

Quand il l'avait fait, elle l'avait écouté avec attention posant parfois des questions, demandant parfois des précisions. Cependant, le temps continuait de passer et la nuit d'avancé. Ultima était alors allez s'installer pour écrire et elle avait dénicher une couverture, puis, elle était simplement venu s'installer sur un fauteuil, enroulée dans cette couverture. C'était mille fois plus confortable que tout ce qu'elle avait pu vivre jusqu'à maintenant. Elle n'avait donc pas tardé à s'assoupir profondément. Un air calme et apaisé remplaçant l'air sauvage et sur la défensive qui avait été le sien toute la journée. En attendant, elle semblait vraiment avoir besoin de sommeil. Dans son sommeil, elle s'agita, elle était clairement affecter par ce qu'elle avait pu vivre dans le passé. La couverture glissa légèrement sur une de ses épaules, la dénudant en partie, mais elle était tellement fatiguée qu'elle ne le remarqua pas vraiment.

Le lendemain matin, elle traîna au 'lit'… Il fallait dire que cette fois, il n'y avait eut personne pour la réveiller violemment. Elle était une grosse dormeuse, il ne pouvait que s'en rendre compte maintenant. Finalement cependant, elle avait finit par émerger du sommeil et ce fut encore avec l'air endormit qu'elle posa son regard sombre sur lui. Elle l'avait alors salué d'une voix pleine de fatigue.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Ven 5 Fév - 1:16

Elle ne comprenait pas ce qu'il voulait dire, et il ne pouvait pas lui en tenir rigueur, après tout, il y avait beaucoup de chose qu'on apprenait pas au gens ici, peut être qu'une petite leçon l'aiderait?, mais il ne fallait pas que cela soit trop compliqué, il attendit quand même la fin du repas avant de lui dire cela, au moins, elle n'aurait pas à entendre autre chose pendant qu'elle semblait manger, en plus, à voir tout ce qu'elle engloutissait, elle semblait se régaler, alors bon, une fois qu'elle eut vraiment terminer, et qu'il avait aussi ranger tout cela, il c'était approcher d'elle pour lui dire une petite chose.

"Disons juste qu'il existe des races qui peuvent changer de forme, la mienne est un peu particulière il faut l'avouer, et vu que je suis unique en mon genre, il est difficile de savoir autre chose sur cela."

La suite fut pour le moins intéressante, elle avait voulu que Ultima lui parle de son monde, alors il avait fait cela, bien entendu, il avait fait en sorte de dire les choses les plus essentiels, comme les races présente, ce qu'il y avait de différent par rapport à ici, et aussi bien entendu les quelque problèmes qu'il pouvait y avoir, car il savait que tout n'était pas blanc, il y avait toujours des tâches, même si il tentait de les faire partir sans bain de sang, il allait vraiment devoir faire quelque chose pour cela d'ailleurs, il avait des soupçons sur les personnes qui faisaient ce genre de chose, mais il n'était pas du genre à agir sans preuve.

Il n'avait pas beaucoup dormit pour sa part, il fallait dire qu'il n'était pas du genre à beaucoup se reposer, le sommeil était quelque chose qu'il n'avait pas forcément besoin, surtout qu'il avait l'impression que cela lui rappelait trop sa solitude, quoi qu'il en soit, il voyait bien qu'elle avait beaucoup dormi et cela le faisait sourire, il la salua alors à son tour quand elle fit quelque chose et lui laissa alors le temps de bien se réveiller, s'étirant un peu pour préparer le départ, une fois qu'elle allait être parfaitement consciente, il ouvrit un portail et lui parla.

"Bon, il est temps d'y allé."

Et ce fut ce qu'ils firent, il lui prit quand même la main, pour lui montrer que cela n'était pas dangereux, puis, il passèrent, et de l'autre côté, la scène était assez différente, cela ressemblait à une grande pièce d'un château, toutefois, il y avait pas mal de pièce de technologie qui semblait être attaché au mur, sur le côté, un trône semblait être présent et un homme semblait se trouver en plein milieux, regardant des feuille, il remarqua alors Ultima, qui lâcha quand même la main de la Neko avant qu'il ne se fasse interpelé.

"Ah, vous revoilà enfin Majesté."
"J'ai eu un imprévue, alors j'ai décider de revenir plus tôt."
"Est la jeune personne qui se trouve à côté de vous cette 'imprévue'?"
"Non non, c'est plus compliqué que cela, Xeph, j'aurais besoin que tu prépare une chambre pour cette jeune femme."
"Si vous le souhaitez."

Il s'inclina alors pour commencer à préparer cela, Ultima quand à lui soupira, maintenant elle savait tout, il était un roi, et du monde le plus puissant qui existait, cela allait surement lui faire un choc, il se gratta quand même un moment la tête en se tournant vers elle, il fallait quand même qu'il résume la chose.

"Voila, maintenant tu sais tout, je suis le Roi d'Eternia et la personne qui à fait les portails dans tout les mondes, j'espère que cela ne te dérange pas de vivre un moment au château le temps que tu t'habitue à ce monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Ven 5 Fév - 3:35

Koyori avait appris beaucoup de chose la veille, changer de forme… Oui… Il avait peut-être raison, enfin, elle ne pouvait pas le savoir. Enfin, maintenant, elle réveillait enfin correctement et c'était tout ce qu'elle demandait. Finalement, il avait annoncé qu'il était temps d'y aller. Elle avait donc récupérer les sacs, autant ne pas les laisser ici après tout, qu'il ne soit pas arrêter pour rien. Elle avait pris sa décision, elle ne voulait pas rester en ce monde, elle finirait fatalement par se retrouver à nouveau en cage. Elle était prête à tout pour que cela n'arrive pas, jamais. Elle avait donc ses sacs dans une main quand le blond lui pris la main et elle se crispa assez violement, mais il l'avait déjà entraîner de l'autre côté du portail. Ils se retrouvèrent donc bien rapidement dans ce qui avait l'air d'être un château… Mais un château où on pouvait aussi voir de la technologie… Elle se souvint de ce dont Ultima lui avait un peu parler la veille.

Un peu plus loin, il y avait un homme qui semblait faire les cent pas. En le voyant, le blond avait vivement relâcher sa main, comme un enfant pris en faute et la Neko avait reculé de quelques pas, ses oreilles se fondant dans sa chevelure sombres. Pendant ce temps là, l'homme avait commencer à parler à Ultima et elle avait été un peu perdue. L'homme l'avait bien appelé majesté ? Ce qui voulait dire que… Non… C'était une blague… Et puis, ils parlèrent tout les deux d'elle comme si elle n'était pas là… Parlant même de lui préparer une chambre au château… Koyori sentit son poil se hérisser quelques peu, puis, elle fit encore quelques pas en arrière. Oui, il avait eut encore des secrets… et de taille apparemment. Finalement, Ultima se tourna à nouveau vers elle et elle fixa son regard bleu sombre sur lui alors qu'il parlait. Il lui avait enfin avoué qu'il était d'Eternia… le monde au coeur de tout les autres… Pire encore, qu'il était le souverain de ce monde et donc par la même occasion celui qui l'avait uni à tout les autres… C'était une blague… Elle secoua vivement la tête et alla même jusqu'à se pincer pour voir si elle n'était pas en train d’halluciner tout ça. Le blond lui demanda alors si cela ne la dérangeait pas de rester au château le temps qu'elle s'habitue à ce monde. Elle l'avait alors regarder, puis, elle avait simplement siffler avant de changer l'appui de ses sacs sur son bras.


« Ai-je vraiment le choix ? Majesté ? » Elle soupira et baissa les yeux « Je resterais ici… Au moins jusqu'à être sûre de ne pas risquer de t'attirer des ennuis. »

Elle détourna les yeux. Elle l'appelait Majesté, mais ce n'était pas vraiment une marque de respect dans sa bouche… Et elle continuait encore de le tutoyer… Mais Koyori ne vouvoyait personne, elle estimait qu'on ne méritait pas assez de respect pour ça… et ceux qui avait acquis ce respect près d'elle, elle les connaissaient trop pour le faire… Bon et bien, elle qui se disait qu'elle s'était peut-être fait un ami, entre ses voyages dans d'autre monde et son rôle de roi, il aurait probablement suffisamment de chose à faire… Bah tant pis, elle trouverait bien… et ici, elle ne serait pas juger, alors ça devrait bien se passer. En attendant, la queue de la féline ondulait dans son dos avec une certaine nervosité… Et maintenant qu'elle était à Eternia, qu'allait elle faire ? Elle n'avait jamais penser qu'à sa liberté, mais maintenant qu'elle l'avait, comment survivre ? Elle n'était pas très douée de ses dix doigts après tout… Enfin, elle trouverait bien… Et puis, avec sa télékinésie elle pourrait se rendre utile à droite ou à gauche… Elle ne réalisait même plus ce qu'il y avait autour d'elle tellement elle s'était plongée dans ses pensées.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Sam 6 Fév - 15:42

Voila, il était maintenant rentrer, c'était quelque chose qu'il n'avait pas prévu comme cela, mais bon, Koyori avait sembler vraiment vouloir sortir de son ancien monde, et puis, elle était sympathique avec lui, alors pourquoi pas, enfin, gentille n'était pas vraiment le mot, peut être la plus naturel possible, elle ne cachait rien, pas comme pas mal de monde, cela lui faisait quand même un peu plaisir, enfin, qui sait ce qui allait se passer maintenant qu'ils étaient rentrer, ou plutôt qu'il l'avait amener ici, beaucoup de chose allait être différente, surtout qu'elle n'allait presque rien savoir, en clair, elle allait surement rester encore un moment avec lui.

Enfin, elle ne semblait pas vraiment aimer cela, elle en était même venu jusqu’à l'appeler majesté, c'était un peu triste à voir, mais il n'allait pas la plaindre, elle ne savait pas ce que cela pouvait dire ici et surtout la manière dont il gérait cela, enfin, maintenant, elle semblait dire qu'elle allait lui attirer des problèmes, ce qui n'était pas vraiment le cas, Eternia était un endroit tranquille, mais c'était juste pour lui laisser le temps de s'habituer, il se gratta alors la tête et lui tapota un moment la tête avant de lui parler avec le sourire, autant bien lui expliquer les choses sinon il allait mal ce sentir.


"Pas de majesté entre nous d'accord?, je préfère que vous restez toujours aussi franche que la première fois."
Il s'approcha de son oreille pour lui murmurer quelque chose."C'est d'ailleurs pour cela que je ne suis pas souvent sur le trône, j'ai du mal avec tout ce règlement."Il recula alors un peu la tête."Pour le reste, c'est surtout le temps que vous puissiez comprendre toute les choses sur la technologie."

Une fois que cela fut dit, il lui demanda de le suivre pour qu'il lui montre l'endroit ou elle pourrait dormir, espérant que cela ne la dérange pas trop d'être dan le château, après tout, il allait y avoir pas mal de servante et autre personnel qui allait bouger tout les jours, elle pourrait presque penser que c'était des esclave, mais ils étaient payé, d'ailleurs, elle n'avait surement pas d'argent, il faudra qu'il trouve quelque chose pour qu'elle en ai un peu aussi, il se gratta un moment la tête, il lui en parlera un peu plus tard.

Une fois arriver, Ultima ouvrit la porte de la chambre qui allait être celle de Koyori pendant un petit moment, elle était bien entendu assez magnifique et il y avait de tout, un grand lit, des meubles, mais bien d'autre petite chose qu'elle n'allait pas vraiment savoir, il la laissa alors faire un petit tour du propriétaire avant qu'il ne prenne un peu la parole, lui indiquant un petit bracelet sur un meuble.


"Ceci est un objet important à Eternia, sa gère aussi bien l'argent que d'autre information sur soi, en passant par plein d'autre petite chose, il peu légèrement changer de forme pour convenir à la personne qui le porte, donc à vous de voir à quoi il ressemblera."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 7 Fév - 0:04

Koyori avait donc plus ou moins accepté de passer quelques temps ici, le temps de… s'adapter en quelque sorte. Cependant après qu'elle l'ai appelé majesté, il lui avait tapoté la tête et elle jeta un regard aiguë vers lui en laissant échapper un petit feulement, elle n'était pas un animal domestique. En attendant, il lui avait demandé de ne pas l'appelé majesté, lui demandant de rester aussi franche qu'elle l'avait été à leur rencontre. Elle allait lui répondre qu'il s'était suffisamment rapproché pour lui parler au creux de l'oreille. Il lui expliqua alors que c'était pour ça qu'il avait tendance à fuir son trône, ajoutant même qu'il avait du mal avec les règlements. Il termina en lui disant que c'était ce qu'elle avait déjà compris, en attendant qu'elle comprenne certaines choses sur ce monde. La féline avait alors simplement haussé les épaules :

« Alors, je continuerais de simplement t'appeler Ultima et de te tutoyer, mais ne me touche plus ainsi ! Pas sans mon accord en tout cas. »

La féline restait un peu tendue, comme sur la défensive, il était trop près d'elle. Ensuite, il lui avait dit qu'il allait lui montrer l'endroit où elle dormirait et ses oreilles s'affaissèrent légèrement sur son crâne alors qu'elle le suivit, sans un mot, restant tout de même à une distance raisonnable. Ils croisèrent des serviteurs et elle frissonna légèrement, ses oreilles se faisant encore plus basses et sa queue ondulant un peu nerveusement dans son dos. Des esclaves ? Non, elle avait vu la réaction du roi face à l'esclavage de son monde, ça n'en était pas ça. Il faudrait qu'elle leur parle quand elle aurait un peu de temps devant elle.

Soit, ils arrivèrent donc dans cette pièce qu'il lui avait réservé et elle était entrée, posant simplement ses sacs dans un coin de la pièce en attendant de mieux. Elle regardait ensuite autour d'elle… C'était grand, tellement grand : elle avait même l'impression d'être un peu perdue au milieu de cette vaste pièce. Lentement, elle avait tourné sur elle-même, détaillant la pièce. Il y avait même une cheminé ! Un sourire était alors apparu sur ses lèvres. La voix du monarque avait encore retentit dans la pièce. Il lui parlait d'un bracelet, en lui expliquant qu'il s'agissait d'un objet important qui gérait les informations sur elle, ainsi que l'argent qu'elle aurait et d'autres choses. De l'argent… Elle avait un peu de mal à imaginer qu'elle pourrait en avoir… Ultima lui avait alors dit qu'elle pourrait lui faire changer de forme comme elle voudrait. Elle regarda un moment son ami avant de prendre le bracelet. Elle lui demanda comment faire et, suivant ses indication, elle fixa le bracelet à sa queue. Il s'y adapta, puis, devint une simple bande de cuir décoré de fines chaînettes argentées. Sa queue battit un moment dans l'air alors qu'elle regardait l'effet que ça faisait avec une moue assez dubitative. Ensuite, elle alla simplement s'asseoir sur le rebord du lit, posant son regard sur le blond avant de le questionner.


« Tu as parlé d'argent… Comment est-ce que je pourrais en avoir suffisamment pour subvenir à mes besoin ?… Sans que ce soit à tes dépends... »

Koyori ne savait pas vraiment si il avait plus de temps pour se préoccuper d'elle… Si ce n'était pas le cas, elle trouverait bien à fureté dans le coin en attendant de trouver d'autres questions à lui poser de par la suite… Mais en attendant, elle se rendait compte qu'elle avait pas mal à apprendre sur le monde de son ami… C'était intéressant… Ses oreilles s'étaient enfin redressées, pointant maintenant en dehors de sa chevelure alors qu'elle se sentait un peu perdue, comme si elle ne savait pas vraiment quoi penser.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 7 Fév - 14:31

Elle ne semblait pas vraiment aimer qu'on lui touche la tête, Ultima allait garder cela dans un coin de son esprit pour éviter certaine chose, pour le reste, elle semblait comprendre, ce qui était une bonne chose, il y avait trop de monde qui le vouvoyait ici, alors cela allait lui faire du bien, toujours était il que les serviteurs montraient clairement qu'ils n'étaient pas oppressé par le roi, ils avaient le sourire et Ultima les saluait même, enfin, parfois il arrivait qu'une femme ou deux rougisse et cours un peu plus vite, laissant le souverain se gratter un moment la joue, ne comprenant pas trop cette réaction, mais pour le reste, il n'avait jamais blesser et ne voulait que personne soit blesser dans son palais.

Quand ils furent dans la chambre qui allait être à la Neko pendant un moment, cette dernière avait fait un choix assez intéressant pour ce qui était de la transformation de son bracelet, il regarda le résultat et garda le sourire, disant qu'elle avait vraiment fait quelque chose d'assez unique par rapport à la moyenne, pour le reste, il était vrai qu'il allait falloir un peu plus de temps, maintenant, elle lui posa une question sur les moyen de gagner de l'argent, elle semblait déterminer à cela et il pouvait comprendre un peu, elle semblait être une jeune femme autonome qui voulait gagner ce qu'elle mangeait, il se gratta un moment la tête et trouva une place sur un fauteuil qu'il décala un peu pour lui faire face avant de commencer à parler.


"Voyons voir, il y a plusieurs chose possible, le plus proche serait de devenir un employer du palais, mais peut être que cela ressemble un peu à un travail d'esclave, donc cela n'est peut être pas la meilleur idée, en ville sinon, il y a de tout les travail, barman, cuisinier, marchand, côté sécurité il y a la garde bien entendu, et les métier du genre mercenaire et aussi garde du corps, en passant, Xeph veut que j'ai un garde du corps, je me demande bien pourquoi il à une idée comme cela."

Ultima eut un petit rire, il était vraiment décontracté, après tout, elle allait être naturel avec lui, alors autant l'être aussi, en tout cas, il allait continuer de lui détailler tout ce qui était possible comme métier jusqu’à ce qu'elle ai une idée derrière la tête, côté du temps qu'il avait à lui consacré, jusqu’à ce que Xeph vienne le déranger, il avait tout le temps du monde, toujours était il qu'il la regardait avec le sourire, lui demandant de lui poser toute les question qu'elle voulait, maintenant qu'ils étaient ici, elle pouvait tout savoir après tout, bien entendu, si elle avait envie de regarder un peu seule, cela n'allait pas le déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Dim 7 Fév - 21:00

Koyori était assise sur le lit et questionnait maintenant son ami, d'abord sur le fonctionnement du bracelet, puis, sur le moyen d'avoir un travail. Il sembla hésité un moment, puis, il rapprocha un fauteuil pour lui faire face alors qu'il lui répondait à présent, lui expliquant que plusieurs possibilités s'offraient à elle. Il évoqua qu'il serait plus simple de devenir une employée du château. La féline avait alors haussé un sourcil. Non, ce n'était pas une bonne idée…

« De toute façon, je ne pense pas être très douée pour ce genre de choses… Disons que j'ai toujours été plutôt récalcitrante à ce niveau-là. »

Il avait dit qu'elle pourrait aussi peut-être travailler en ville. Elle ne savait pas en quoi elle pourrait être employé là-bas… Oui, il lui manquait beaucoup de connaissance, c'était assez compliqué. Il parla aussi de mercenaire ou de garde du corps… Puis, il avait ensuite évoqué le fait qu'un certain Xeph voulait qu'il ai lui-même un garde du corps. Elle se passa alors une main dans la nuque.

« Xeph, c'est bien l'homme de tout à l'heure c'est ça ? Quand à cette dernière proposition… On m'a… illégalement appris à me battre. Mais, ça fait longtemps et je ne sais pas si mes capacités seraient à la hauteur pour quoi que ce soit de cela. Il faudrait peut-être que… j’essaie... »

Rien de ce qu'il dit d'autre ne semblait correspondre à ce qu'elle était sûre de pouvoir faire. Finalement, la jeune femme avait simplement haussé les épaules. Il faudrait probablement qu'elle prenne aussi d'autres tenues quand elle travaillerait. Elle lui avait encore poser d'autre question, du plus proche au plus lointain. D'abord, dans sa chambre, les technologie qu'elle ne connaissait pas ou mal, oui, même celles de son monde, elle ne les connaissait pas tous. Puis, elle l'avait questionner quand à ce qu'elle pourrait faire ou non dans le château, ainsi que ce qu'elle pourrait ne pas connaître. Elle allait le questionner sur la ville quand l'homme qui les avait déjà accueillit vint à nouveau trouver Ultima. Koyori soupira et secoua doucement la tête.

« Allez, file t'occuper de tes fonctions, on aura bien le temps d'en reparler plus tard n'est-ce pas ? »

Elle le regarda alors filer, puis, elle s'ébroua, purement et simplement. Et maintenant ? La bibliothèque ? A quoi bon, elle serait incapable de lire de toute façon… Non, elle se familiarisa plutôt avec sa chambre, testant ce qu'elle pouvait, puis, quand on lui apporta un repas, elle retint la domestique pour parler un peu avec elle… Quand la femme reparti, Koyori avait le coeur plus serein. Un domestique, ce n'était pas vraiment la même chose qu'un esclave et ici, ils avaient l'air heureux, alors, tout allait bien.

Ce soir-là, encore une fois, elle n'occupa pas son lit, elle préféra allumé un feu dans la cheminé de sa chambre. Elle avait tiré un oreille et la couverture devant cette dernière et ce fut là qu'au moment où la domestique vint lui apporter son repas qu'elle se réveilla en grognant un peu. Elle n'était vraiment pas du matin. Elle leva un regard endormit et un peu grognon sur elle.


« Vous ne devriez pas dormir par terre quand vous avez un aussi bon lit... »
« Ne vous en faites pas, je suis habitué à bien moins confortable que cela… Et il semble que j'apprécie vraiment dormir près du feu... »
« Au moins, dormez dans le fauteuil la prochaine fois, ce serait préférable. »
« Si ça peux te rassurer. Tu sais où je pourrais me procurer une arme… à crédit ? »
« Essayez avec le chef de la garde. »


Koyori la remercia, puis, elle picora dans son assiette alors que l'autre femme partait. La Neko s'étirait légèrement, puis, elle se changea. Elle passa simplement une jupe courte, un débardeur assez près du corps, une paire de mitaine hautes assez simples et sa paire de bottes. Elle était donc allé dans la cours après avoir tressé sa longue chevelure ébène. La conversation avec le chef de la garde avait été un peu difficile à convaincre, mais ils avaient finit par passer un accord : il lui laissait emprunter une lame et, si elle lui montrait qu'elle en était digne, il la laisserait la garder. Voilà comment elle passa à l'armurerie et soupesa plusieurs katana avant d'en choisir un… Dans un premier temps, ce serait probablement mieux que rien… Puis, elle se retrouva à faire face, en quelques duels, à des gardes du château… Sans qu'elle ne soit consciente de la distraction que cela provoquait pour les gens du château et que la rumeur de ces combat d'entraînement s'y répendait comme une traînée de poudre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 9 Fév - 17:46

Il était vrai que bien qu'il était le roi d'Eternia, Ultima n'était pas du genre à se balader en ville, il était trop visible, et cela même avec un déguisement, il pouvait changer d'apparence comme il le voulait, mais tôt ou tard, quelqu'un allait remarquer son comportement et le reconnaitre, alors il faisait autrement, en tout cas, il avait comprit que le travail de servante n'était pas vraiment pour elle, c'était tout le contraire d'ailleurs, pour le reste, elle semblait un peu plus enclin à quelque chose de plus physique, il écouta ce qu'elle avait à dire la dessus avec le sourire et se gratta un moment le menton, oui, pourquoi pas, du moment qu'elle savait se battre elle pourra toujours s'améliorer, en plus, il y avait d'autre moyen de la rendre plus forte.

"Pourquoi pas, après tout, personne ne va vous dire que vous n'êtes pas faite pour cela ici, alors pourquoi ne pas essayer, en tout cas, vous avez mon soutien la dessus."

Puis avec encore du temps, il y eut de la discussion sur tout et rien, Ultima continuait sans trop de problème à lui expliquer ce qu'elle avait besoin de savoir jusqu'a ce que finalement, elle lui dire qu'il aille s'occuper de ce qu'il avait à faire, il soupira alors, montrant clairement que ce n'était pas sa tasse de thé, mais il accepta et lui souhaita une bonne journée, sachant qu'ils n'allaient surement pas se revoir avant le lendemain, il fit donc ce qu'il avait à faire entre vérifier des traité, certaine relation avec d'autre monde et encore d'autre paperasse, quand il termina, il s'étira juste et alla dans son lit le soir, même si il n'allait pas trop dormir.

Le lendemain, Ultima se leva assez tôt, comme à son habitude, il passa alors un petit moment dans sa salle personnalité d'entrainement, histoire de ne jamais être rouillé, par la suite, il partit en direction de la salle du trône, mais entendit des rumeurs circuler, quelqu'un avait sembler mettre au défi les gardes du château, il n'y avait qu'une personne pour faire ce genre de chose, surtout qu'il n'y avait pas d'autre invitée ici, il allait donc voir pour se trouver à regarder Koyori combattre un garde sans son armure, au moins comme cela, elle avait une chance, elle gagnait, mais cela donnait une bonne leçons à certaine personne trop prétentieuse de leur capacité avec ce qu'ils portaient, une fois le dernier combat terminer, il s'approcha alors un peu.


"C'est une superbe performance Koyori, on voit que ce n'est pas qu'un simple entrainement qu'on vous à donner."

Personne ne semblait s'incliner devant le roi, il y avait juste des murmure, c'était une atmosphère un peu plus tendu mais pas mauvaise pour autant, il y eut même certaine personne qui demandèrent au roi de combattre la Neko, ce qu'il refusa, il avait trop d'avantage par rapport à elle et cela serait injuste, rien que du côté de la force physique et des réactions, il était clairement au dessus de ce qu'il pouvait y avoir de plus rapide, il y avait des moyens pour elle d'atteindre cela, mais il lui en parlera si elle lui demandait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mar 9 Fév - 19:28

Koyori s'était bien battue, elle était même plutôt contente du résultat. Une fois le dernier adversaire vaincu, elle avait simplement sourit, puis, elle avait rangé son arme dans le fourreau en entendant la voix du roi vers qu'il elle s'était tourné, un sourire assez fier aux lèvres. Il lui avait rendu sa liberté et cela comptait vraiment pour elle. Ultima l'avait alors félicité de sa performance et elle avait simplement haussé les épaules en le regardant. Il disait que ce n'était pas qu'un simple entraînement qu'on lui avait donné et elle avait alors encore une fois haussé les épaules.

« Pourtant, je n'avais jamais eut une vraie lame entre les mains. Celui qui m'a appris l'escrime, l'a fait avec un balai… Je suis d'ailleurs moi-même surprise d'avoir été capable de… de ça... »

Alors qu'elle s'attendait à ne pas avoir de réponse, il y eut un homme qu'elle n'avait pas combattu qui sorti de la foule, disant simplement que son style manquait quelque peu de cohérence et que ses victoires n'étaient dû qu'à un excès de confiance et d'habitude… Koyori avait légèrement rougit, puis, détournant les yeux. Il était donc heureux qu'Ultima n'ai pas relever le défit lancer par ses soldats. En attendant, le maître d'arme admis qu'elle avait tout de même une force étonnante pour quelqu'un qui n'avait que peu l'habitude de se battre. Les oreilles de la Neko se baissèrent légèrement. Il enchaîna en disant que son style anarchique pouvait être une femme, mais tout aussi bien une faiblesse. Il lui avait ensuite proposer de lui apprendre les bases d'un style un peu plus cohérent. Mal à l'aise, elle avait tourné un instant vers Ultima, puis, elle avait simplement hoché la tête :

« Je veux bien en ce cas... »

La féline supporta un moment son regard sur elle avant qu'il nuit donne rendez-vous le lendemain. En attendant, Koyori, avait gagné son épée, c'était déjà ça de gagner. Elle se débrouilla pour noué le fourreau à sa taille. En attendant, la jeune femme se tourna à nouveau vers le roi et lui adressa un sourire avec ça, elle devrait vraiment avoir les moyens de se défendre, mais aussi de vivre par elle-même… Enfin, plus ou moins, parce qu'elle dépendrait du château. En attendant, la Neko soupira et secoua un instant la tête, faisant voltigé un instant sa tête.

« J'aurais dû m'en douter… Je suis vraiment ignorante par rapport à la majorité des gens de ton monde... »

Et voila, ses oreilles étaient en parti basse mais elle ne s'en souciait pas plus que ça. Bien sur, elle avait passé sa vie en cage, ce qui comptait vraiment, soit parce que c'était quelque chose qu'on avait voulu lui imposé et qu'elle s'était donc refusé à apprendre, soit parce qu'on avait estimé sans aucune importance ce qu'elle aurait voulu apprendre… Mais elle ne pouvait pas non plus tout demander aux autres, ce n'était pas sa nature, non, en fait, elle était même quelqu'un de foncièrement indépendant et elle savait déjà qu'elle allait avoir beaucoup de mal à tenir l'obéissance qu'elle allait devoir montrer face au maître d'arme. Un soupire lui échappa et elle secoua la tête avant de reposer son regard sur le roi d'Eternia. Elle ne savait que peu de chose aussi quand à l'histoire de son monde… C'était peut-être le moment.

« Si tu as encore un peu de temps devant toi, j'aimerais que tu me parle encore de ton monde… De son histoire en fait… Il faut bien que j'en sache un minimum si je veux y vivre après tout... »

Koyori ne le regardait pas vraiment, elle réalisait qu'elle comptait beaucoup trop sur lui et de par certain coté, cela l'irritait un peu. Et sa queue continuait à se mouvoir assez vivement dans son dos. Elle aurait également voulu lui demander de lui faire visité un peu les lieux, mais ça aurait été compter encore un pe plus sur lui.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ultima
Roi d'Eternia
Eternal
Eternia
avatar

Nombre de messages : 325
Age : 31
Monde d'origine : Eternia
Races : Eternal
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 10 Fév - 18:50

Elle avait appris avec un balai?, c'était vraiment quelque chose d'étonnant, surtout pour quelqu'un qui venait juste de sortir d'une cage, d'ailleurs, le maitre d'arme semblait lui dire qu'elle avait style fort mais aussi qui avait des faiblesse, Ultima se gratta un moment la tête, ce qui lui manquait surtout, c'était d'un peu d'entrainement, rien de plus, il avait un bon moyen de faire cela par ailleurs, mais elle semblait déjà un peu plus triste, il pouvait le remarquer à ces oreilles, il se gratta un moment la tête, autant faire un commentaire, comme cela, le maitre d'arme pourra avoir une meilleur opinion.

"Et encore, elle n'est pas encore au meilleur de sa forme, je suis sur qu'avec une petite semaine, elle pourra vous étonner."

Le maitre d'armes paru quand même étonner de savoir qu'elle n'était pas au meilleur de sa forme, Ultima avait dit cela en pensant que c'était vraiment le cas, après tout, passer un sacré moment sans trop bouger avait du l'affaiblir un peu, bon, et maintenant quoi, elle semblait lui dire qu'elle était clairement ignorante par rapport au gens de ce monde, ce qui était vrai, il ne pouvait pas lui dire le contraire, Eternia était un joyaux la dessus, il y avait toute la technologie et la magie possible, alors forcément, pour quelqu'un qui était rester en esclavage un bon moment, cela pouvait être un peu déprimant, elle voulait également savoir un peu plus sur le monde, alors il eut une idée, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coup, il lui indiqua alors une porte et lui parla un peu pendant qu'ils marchèrent.

"Ce qui vous manque, c'est des informations et du temps, fort heureusement, j'ai un petit quelque chose pour combler cela."

Pourquoi il faisait autant de chose pour elle?, surement parce qu’il l'avait emmener ici, alors il allait s'occuper d'elle jusqu’à ce qu'elle connaisse ce qu'elle avait besoin de savoir, quoi qu'il en soit, il créa un portail et la laissa passer la première avant d'y allé à son tour, à l'intérieur, elle pouvait remarquer une salle blanche, il était impossible de voir les limite de cette dernière, autour d'elle, il y avait diverse console et beaucoup d'armes en tout genre, Ultima s'étira alors et s'approcha d'une console tout en parlant à la Neko.

"Je sais que vous avez envie d'apprendre le plus possible et aussi d'être en forme, alors pourquoi ne pas faire cela dans ma salle d'entrainement privé, ici, le temps passe différemment, alors vous allé pouvoir choisir votre rythme j'en profiterais pour vous parler d'Eternia, posez moi les questions que vous voulez."

Enfin, dans un premier temps, il lui montrait comment utiliser le simulateur d'adversaire, lui indiquant les bouton sur la console pour choisir la difficulté, et lui montrant le plus faible niveau pour une vague mesure de ce que le reste allait donner, pour les questions, il allait donc commencer par raconter l'histoire de Darigna, un monde conquiert par un monarque démoniaque avant qu'il ne le sauve, il pouvait aussi parler de ce qu'il avait fait, emmener de la technologie et des brevet de magie, d'ailleurs, pendant qu'il avait parler de magie, il lui avait demander si elle avait un don pour cela ou pas, peut être qu'elle pourrait apprendre un petit quelque chose pour l'aider encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 364
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   Mer 10 Fév - 23:34

Koyori fut vraiment surprise par le commentaire du roi… Puis, elle réalisa qu'il devait parler de son enfermement plutôt que de ce reste de tranquillisant que son corps devait encore évacué… Il n'avait probablement pas fait attention aux injecteurs qu'elle avait eut dans son collier à Oration… Tant mieux, elle avait une sainte horreur qu'on la plaigne. La féline préféra conserver son silence, au moins encore quelques temps. En attendant, la jeune femme soupira et se passa une main dans la nuque. En attendant, la jeune femme marchait tranquillement aux côtés du suzerain, bien qu'elle se comportait avec lui comme si il avait été n'importe quel homme du peuple. Ultima lui avait alors dit qu'elle manquait surtout de temps, du temps pour s'entraîner, mais aussi du temps pour apprendre toutes sortes de choses. La brune le regarda alors et pencha légèrement la tête sur le coté, ce demandant ce qu'il allait pouvoir lui dire de plus maintenant. Il prétendait avoir quelque chose pour combler ça et elle avait simplement hoché la tête. Encore une fois, elle allait dépendre de lui. Le roi avait alors créé un portail, puis il lui avait fait signe de le passer. Après un moment d'hésitation, la Neko avait passé le portail, elle avait décidé de lui faire confiance après tout, n'est-ce pas ? Ils arrivèrent dans une salle entièrement blanche et la jeune femme regarda tout autour d'elle, un peu perdue : ce lieu était vraiment étrange. Au coeur de cette salle il y avait des armes et des consoles. Un peu hésitante, la jeune femme avait suivit le blond jusqu'à l'une de ses consoles alors qu'il continuait de lui parler d'apprentissage, mais aussi de remise en forme. Il lui proposa alors d'utilisé cette salle, sa salle d'entraînement privé. Il lui expliqua que le temps passait différemment et qu'elle pourrait donc faire les choses à son rythme pendant qu'il lui parlerait de son monde et répondrait à ses questions.

Koyori avait simplement hoché la tête. Le roi avait cependant commencé à lui montrer une marche à suivre afin de régler les adversaires que générerait la salle comme elle le voudrait. D'abord, ils sélectionnèrent la difficulté la plus réduite… Les combat qu'elle venait de faire avaient été plus dur, mais c'était un début et elle l'écoutait compter l'histoire de ce monde en même temps qu'elle se battait, ponctuant son récit de questions, de temps à autre. Finalement, après une vague d'adversaire, il lui avait posé une question : Était-elle capable d'user de magie. S'étirant, elle avait remis la lame à sa taille et avait regardé les armes sur les portant, trouvant des dagues des couteaux qui pourraient servir pour le lancer. Ça irait bien… Elle lui demanda de créer un nouvel adversaire et tendit la main vers le portant, ce dernier frémis un instant avant que les couteaux ne se décrochent et ne file se planter dans le corps de l'adversaire. Cependant, elle soupira, un peu fatiguée…


« C'est un muscle qui a quelque besoin d'être entraîner… Depuis que cela s'est manifester, ils m'ont drogué pour que je ne puisse plus me concentrer suffisamment pour l'utiliser contre eux… J'aurais probablement besoin de pas mal d'entraînement à ce niveau-là aussi... »

Elle fit alors une pause, revenant près de son ami pour souffler quelques instants, sa télékinésie avait vraiment besoin d'être entraîner. En attendant, elle questionna son ami sur quelques outils de technologie supplémentaire, ainsi que sur comme cela se passait au niveau de ces brevets de magie… Elle avait tellement à attendre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Même dompté, le chat restera sauvage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même dompté, le chat restera sauvage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Avant de jouer :: Rien que pour vous Joueurs :: Les univers parralèles-
Sauter vers: