Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Insatiable [PV Vénus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 24 Sep - 17:59

Raphael l’avait donc encore une fois baisé et elle avait tout simplement pris son pied. Alors qu’au début, elle avalait un peu d’eau malgré elle et il finit par bouger légèrement, la laissant ainsi crier de plaisir tellement elle aimait ce qu’il lui faisait. Alors, elle se laissait pilonner, elle n’avait pas vraiment le choix et elle se contentait de crier de plaisir, sentant bien que son Maître aimait ce qu’il entendait. Cela dura quelques temps avec deux jouissances à la clef. Puis, la vraie douche commença et Vénus s’accorda un appui sur le mur pour reprendre quelques forces maintenant. La douche se termina bien entendu et ils mangèrent un morceau… un bon repas bien entendu puisqu’elle mangeait toujours beaucoup. Puis, il alla s’habiller et elle fit de même, passant simplement une simple robe bustier se nouant à l’avant sur sa poitrine comme un corset. Cette robe était, comme sa jupe de la veille, assez courte et ample, mais ça lui allait très bien. Elle avait enfilé ses bottes et attaché quelques mèches de ses longs cheveux en arrière avec un simple ruban bleu, un autre étant simplement enroulé autour de son cou avec un simple nœud.

Vénus vint ensuite s’accrochée au bras de l’homme alors qu’il l’emmenait à nouveau au bordel. Elle sentit le regard des autres filles se poser sur elle une seconde, mauvaises. Cependant, elle n’y prêta pas la moindre attention, restant simplement près de son Maître jusqu’à ce qu’il ne la congédie, lui demandant de trouver de quoi s’occuper pendant qu’il s’occupait de ses comptes et elle inclina légèrement la tête. La démone suivit du regard l’homme alors qu’il disparaissait dans son bureau avec sa compagne. Elle pencha légèrement la tête sur le coté et se détourna pour se glisser dans un coin un peu à l’écart pour ne pas attirer le regard… Cependant, cela attira un homme à elle et elle pencha légèrement la tête sur le coté en le regardant alors qu’il parlait de la choisir. C’est avec un simple sourire qu’elle secoua doucement la tête.


« Désolée, je ne suis pas disponible sur les clients. »
« Comment ça ? »
« Je suis désolée, mais si cela ne vous conviens pas, voyez ça avec Raphael-Sama.. »


Il la toisa un moment, cependant, il finit par s’éloigner d’elle pour une autre femme pendant que Vénus dégotait de quoi dessiner quelques temps. Puis, l’homme sortit de son bureau, la comptable sortant à son tour, chancelante un peu plus tard. Une légère irritation se forma chez la démone, mais elle comprenait l’importance de cette femme, alors, elle réprima cette colère. Elle laissa le matériel de dessin dans un coin où il ne dérangerait personne. Raphael était retourné entre les mains des filles et encore une fois, Vénus rongea son frein, passant quelques temps en cuisine avant de se rapprocher du canapé avec un plateau dans les mains. La démone resta à une certaine distance, autant parce que les filles ne la laissait pas passer que parce qu’elle allait parler.

« Veuillez m’excuser Raphael-sama, je me disais qu’un café et quelques douceurs pourrait vous faire plaisir. »

Et elle se pencha légèrement vers lui, au dessus les filles, pour qu’il puisse se servir sur son plateau. Bien sur, encore une fois, cela offrait à son Maître une belle vue sur sa poitrine, de quoi le faire attendre jusqu’au soir puisque c’était apparemment ce qu’il avait établis. Que ferait-elle après ? Elle ne savait pas vraiment, c’était assez compliqué… Enfin, elle trouverait bien le moment venu. Le femmes qui tournaient autour de Raphael allaient probablement râler, mais elle ne s’en souciant pas, les ignorant purement et simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 24 Sep - 18:37

Le petit entretien avec sa comptable c'était bien passer, il avait encore gagner de l'argent et il n'y avait pas que des petit calibre dans le monde de la finance, cette remarque l'avait bien fait rire d'ailleurs, mais bon, rien n'était mieux que lui, il était un peu narcissique la dessus, mais en même temps, il avait fait en sorte que cela soit le cas avec des modification, il y eut juste après une petite remarque d'un client quand au refus d'une personne, il écouta la description et compris qu'il s'agissait de Vénus, il fit alors le commentaire qu'elle était certaine pas valable pour d'autre personne, l'autre paru un peu offusquer mais Raphael expliqua qu'elle était un peu 'mortel' pour des êtres normaux, ce qui le fit se taire bien vite.


Puis, alors qu'il se laissait un peu faire face à toute ces femme, il remarqua Vénus lui apporter quelque chose et on avait pu voir son sourire, elle savait vraiment ce qu'il avait besoin et il bu son café ainsi que de manger quelque douceur avant de faire en sorte qu'il puisse l'embrasser assez fougueusement pour la remercier, les femmes semblaient le ramener sur le canapé et il se gratta un peu la tête, elles semblaient vraiment vouloir effacer l'odeur qu'il y avait sur lui et pour cela, elles faisaient beaucoup de léchage et aussi pour une ou deux de baiser avec lui, mais apparemment, rien ne semblait y faire, après tout, ils avaient baiser toute la nuit, sauf que maintenant, il entendait une porte s'ouvrir et une femme arriver, Raphael regarda alors et il eut un sourire, cela faisait longtemps qu'elle ne venait pas se plaindre.


Cette femme était en face une rare race de Minotaure appelé une Holstaurus, la différence était qu'elle était un peu moins athlétique qu'un minotaure normal, mais qu'elle était beaucoup mieux fourni côté poitrine et physique, elle s'approcha alors et quelque chose d'assez particulier arriva, les autres femmes reculaient, la raison était simple, elle avait prouver sa valeur et avait surtout frapper certaines des femmes, montrant qu'elles n'avaient pas intérêt à faire quelque chose quand elle était la, elle expliqua alors qu'elle commençait à en avoir assez de tout ces faiblard de l'autre côté alors elle souhaitait le baiser lui encore une fois, Raphael fut souriant face à cette demande et il attendit alors qu'elle le monte, et la suite fut pour le moins particulier, c'était comme une concours pour celui ou celle qui allait allé le plus intensément, on pouvait voir que la vitesse était vraiment rapide et aussi que tout allait presque vers la violence tellement qu'ils avaient envie de cette baise, on avait presque l'impression que le canapé était en train de vibrer et allait craquer face à leur relation, elle dura même un peu plus d'une heure, au final, ils avaient jouit au moins une dizaine de fois et l'homme la félicita d'être toujours aussi efficace, elle répondit alors avec un clin d’œil alors qu'elle terminait de nettoyer son sexe qui se trouvait entre ces seins assez énorme, elle s'étira alors et le remercia à son tour avant de retourner vers les le bordel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 24 Sep - 21:54

Vénus avait donc amené à Raphael un café, ainsi que de quoi manger un peu. L’homme paru en être heureux et elle sourit simplement alors qu’il se sustentait sur ce plateau qu’elle lui tendait. Il la fit ensuite en sorte de l’approcher et de l’embrasser assez fougueusement, bien sur, elle y répondit avec joie. Presque aussitôt, il fut entraîner en arrière et ramener près des autres femmes. Elle se mordilla alors légèrement la lèvre et se recula à contrecoeur profitant encore du goût de son Maître sur ses lèvres. Puis, il y eut une arrivée et elle pencha légèrement la tête sur le coté alors qu’une sorte de minotaure se pointa dans la pièce faisant sourire Raphael. Aussitôt, elle fut antipathique à Vénus qui demeura pourtant en retrait. La démone retourna à ses dessins alors qu’elle annonça purement et simplement qu’elle voulait encore coucher avec lui et c’est ce qu’elle fit… Plutôt que de se préoccuper de ça pour le moment, Vénus se pencha simplement sur le fait qu’elle semblait être craint par les autres.

La démone n’interrogea pas les autres femmes, vu comment elles appréciaient son arriver elles ne lui diraient probablement pas la vérité. Quoi qu’il en soit, leur partie de baise fut assez intense, presque autant que la leur Vénus ne dit rien, restant simplement en retrait, guettant simplement la fin de cette baise, car l’Holstaurus attirait bien trop l’intérêt de son maître à son goût. Vénus attendit simplement que les femmes repartaient à l’assaut de Raphael, comme si rien ne s’était passé. La démone soupira doucement, puis, se glissa ensuite à la suite de cette femme jusqu’à une salle de bain qu’elle n’avait apparemment pas pris la peine de fermer. Vénus ferma alors la porte derrière elle et fit en sorte de la bloquer. Aussitôt, elle avait alors pivoter vers elle, lui demandant ce qu’elle faisait là. La démone pencha juste la tête sur le coté, se rapprochant d’elle avant de lui demander sans trop attendre de réponse :


« Qu’est-ce qu’il te trouve ? »

Au lieu de répondre, la Minotaure chargea et Vénus recueillit sa main au creux de la sienne avec une force assez étonnante. Les deux femmes lutèrent avec une violence étonnante et la Holstaurus se retrouva plaquée contre le mur avec de la glace qui lui maintenant les mains. Au cours de la bagarre, l’esclave avait adopté sa forma démoniaque, ses ailes bloquant l’autre femme près d’elle aussi sûrement que se main qui la bloquait contre le mur. Son regard sembla s’illuminer un instant alors qu’elle pencha encore la tête sur le coté, demandant à nouveau :

« Qu’est-ce qu’il te trouve ? »

Vénus se rapprocha à nouveau d’elle alors que les tentacules sous sa chevelure s’agitèrent et semblèrent s'allongées un moment alors qu’un sourire étrange se posait sur les lèvres de la démone. Et voilà maintenant qu’elle se laissait dominer par ses gênes de créature de la Luxure.

« Qu’est-ce que… Qu’est-ce que tu es ? »
« Tais-toi. »


L’une de tentacules alla bâillonné la minotaure ce qui en laissait trois, trois tentacules qui parcoururent le corps de la femme-vache. Deux se fixèrent sur la poitrine de la créature dont les joues s’empourprèrent. Encore quelques instants qui elle sentait la créature gémir contre sa tentacule qui se relâcha. Sur le quatre tentacules, deux restaient sur son corps, s’amusant avec sa poitrine alors que deux s’enroulaient autour de ses bras, l’empêchant solidement de se dégager et libérant les mains de Vénus sous le regard horrifié de l’autre fille :

« Qu… hn… Qu’est-ce que… tu fais… »
« Je teste… »


Et un sourire étrange se posa sur ses lèvres alors que sa queue fondit joyeusement. Les yeux de la créature s’exorbitèrent alors que l’appendice pénétrait joyeusement dans son intimité, se mouvant aussitôt à vive allure, allant des plus profondément en elle. Cela dura quelques minutes avant que la créature ne laisse échappé un cri de jouissance… et ne se volatilise dans un nuage de poussière rouge que ses tentacules s’empressèrent d’absorber ses ailes se relâchant maintenant dans son dos. Vénus laissa échappé un petit gémissement en attendant que son corps se stabilise à nouveau. Puis, elle avait repris forme humaine, ayant gagner un peu de poitrine et d’endurance avec cette absorption… La démone se sécha pas sa magie et revint à travailler sur un repas pour son Maître, comme si de rien était, ce qu’elle lui amena arrivé à l’heure de midi… Oui, il n’y avait pas que le sexe, elle prendrait soin de lui également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Ven 25 Sep - 1:28

Raphael lui ne savait pas ce qu'il se passait, en même temps, il était toujours au même endroit en train de se laisser lécher la verge pas autant de femme, mais comme il faisait quelque choser avec ces bras, il ne touchait pas de poitrine, oui, il regardait une liste de femme, il devait bien en prendre des nouvelle de temps à autre, et quand certaine étaient vierge, c'était son travail de les rendre opérationnel, oui, il avait le droit de leur prendre leur virginité et en même temps de tester leur endurance initial, il fallait bien qu'il puisse donner un rôle à chaque femme qu'il prenait dans son bordel en fonction de ces capacité, comme par exemple la minotaure qu'il avait baiser un peu plus tôt.


Autre chose qu'il essayait d'avoir aussi était de la diversité, il avait réussit à avoir beaucoup d'hybride différent, des démones ainsi que des anges, et il y avait une longue liste, toujours était il qu'il aimait bien que cela soit comme cela pour que personne n'ai son souhait non exaucer, pour cela il devait passer par des marchand au noir, des vente au enchère, mais jamais à de l'esclavage, ou du moins, jusqu’à maintenant avec Vénus, elle était tellement exceptionnel en même temps qu'il avait voulu la prendre directement, même si cela voulait dire qu'elle était son esclave, il fallait bien faire des compromis, et vu ce qui c'était passer la veille, il ne regrettait rien.


En parlant d'elle, cela faisait un petit moment qu'il ne l'avait pas vu, depuis leur intense baise, il semblait vraiment faire un minimum attention à ou elle se trouvait, alors de ne pas la voir le dérangeait un minimum, peut être qu'elle était partie changer quelque chose, ou alors même de préparer encore une nouvelle chose, il se gratta alors la tête et posa ce qu'il regardait sur le côté alors qu'il la vit finalement revenir, il soupira alors, il fallait mieux qu'il garde un œil sur elle pour ne pas qu'on la dérange, surtout qu'il ne semblait pas vouloir que quelqu'un d'autre la touche, il était vraiment possessif pour son esclave.

"Ah, te voila Vénus, je me demandait ou tu était."

Il garda alors le sourire et bien que cela ne semblait pas trop visible pour les autre femmes, il remarquait que sa poitrine semblait plus grosse, était ce une illusion ou alors quelque chose qu'elle était capable de faire?, dans tout les cas, son sourire se faisait un peu plus carnassier, elle devenait vraiment de plus en plus intéressant au fil du temps, à croire qu'elle allait finir par être une femme de rêve et qu'il allait devoir la baiser h24, il chassa ce genre de pensée, il ne pouvait pas faire cela, sinon cela était comme si il était amoureux d'elle, ce qui n'était pas le cas, il y avait juste de l’intérêt, comme pour certaine autre femme qu'il y avait dans cet établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Ven 25 Sep - 2:35

Vénus s’était débarrassé de ce qu’elle considérait comme une rivale. Non, elle n’aimait pas son Maître, mais elle était une rivale sérieuse et la démone n’était pas du tout partageuse. Ensuite, elle était donc aller préparer un repas pour lui. Quelque chose de bien plus sobre que la veille et aussi quelque chose qu’il n’aurait pas trop de mal à avaler dans sa position. Il n’avait pas de femme à ses cotés alors c’était l’occasion d’avoir un peu son attention… Surtout que du coup, le bustier de sa robe compressait un peu sa poitrine. Ignorant totalement celles qui s’occupaient du membre de Raphael, elle profita que personne ne soit près de lui pour venir s’y installée. Il annonça qu’il se demandait où elle était. La démone s’était simplement assise près de lui, repliant ses jambes sur le coté elle indiqua le plateau qu’elle conservait sur ses genoux, puis, elle lui sourit simplement et lui expliqua alors d’une voix douce :

« Je mangeais un morceau… Et je me disais qu’il serait dommage que vous sautiez un repas, ce n’est pas bon pour la santé. »

Oui, elle prenait soin de lui. En attendant, le plateau sur ses genoux contenait trois assiettes : l’une de bouchées salées froides, l’une de bouchées salées chaude et une de bouchées sucrées. Avec tout ça, il y avait sur le plateau un verre à cocktail, cocktail qu’elle lui avait elle-même concocté, sans alcool bien entendu. Elle lui souhaitait bon appétit, alors qu’elle gardait le plateau sur ses genoux pour se donner une raison de rester près de son Maître. Elle tira une serviette qu’elle avait coincé dan le haut de sa robe et elle le laissa la récupérer pour s’essuyer la bouche si il le voulait. Pour le moment, elle resterait là, après tout, elle avait été congédier le temps qu’il s’occupe de ses comptes, pas plus longtemps… Quoi qu’il en soit, Vénus avait simplement sourit à Raphael, un sourire étrangement chargé d’innocence malgré ce qu’elle venait de faire :

« C’est gentil à vous de vous inquiéter pour moi Raphael-Sama, mais je me posait une question… Je m’ennuie ici pendant que vous êtes occupé à votre travail… » Elle laissa courir un doigt sur le torse de l’homme « Et puis, si je reste simplement là, vos clients risquent de se méprendre alors je me demandais… Que penseriez-vous si je me rendais utile, en dansant par exemple ? J’ai beau ne pas avoir beaucoup d’expérience on m’a dit que j’étais une bonne danseuse ! »

Elle surpris un regard noir, ainsi qu’un simple mot, murmuré sur un ton à peine audible : prétentieuse. C’étaient elles qui l’étaient de se croire dignes de son Maître, enfin, comme toujours, elle les ignora, souriant toujours simplement à l’homme alors qu’elle reprenait sur le même ton :

« Et puis, si vous vous inquiétez pour moi, comme ça, je serais toujours à porter de vue alors vous n’aurez plus de soucie à vous faire à ce niveau-là… Qu’en pensez-vous Raphael-Sama ? »

Et puis, cela pourrait peut être aussi rajouter un peu de cachet au bordel, tout en décourageant ceux qui pourrait la voir, après tout, ils n’oseraient pas la déranger en pleine danse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Ven 25 Sep - 4:51

Elle avait donc manger un morceau, il n'avait rien à dire la dessus, après tout, elle n'était pas une machine, elle avait bien besoin d'un repas, et il semblait être de le même cas aussi, alors il prit quelque chose pour commencer à manger avec le sourire, la complimentant encore une fois alors que les autres femmes semblaient s'empresser un peu plus sur sa verge, elles étaient surement jalouse, mais il semblait ne pas y faire attention, ce qu'elles faisaient suffisait juste à ne pas le rendre trop frustrer, bref, pendant qu'il mangeait, il remarqua encore une fois que sa poitrine semblait un peu comprimer et sans la moindre gêne, il vint masser un de ces seins tout en lui parlant.

"C'est délicieux Vénus, tu sais vraiment faire de bonne chose."Il s'approcha alors de son oreille pour lui murmurer quelque chose qu'elle seule allait entendre."On quittera le bordel un peu plus tôt ce soir, tu as besoin de nouveau vêtements, les tiens sont surement trop petit, également, on pourra s'amuser avec chaque tenue."

Il garda alors son sourire pendant qu'il l'écoutait parler d'autre chose, danser?, cela pouvait être une bonne idée, surtout qu'elle était tellement exquise que cela allait forcément attirer plus de monde, le tout maintenant était de faire en sorte que personne ne la touche, il n'avait pas envie qu'un homme ne salisse sa propriété, il semblait vraiment prendre cela au sérieux, la raison semblait particulière, mais quand il s'agissait de quelque chose qu'il  possédait, qu'importe ce que cela était, personne de masculin ne devait y toucher, pour les femmes, cela était particulier, il ne disait pas non à ce qu'une autre femme ne la touche, du moment qu'elle ne lui fasse pas de mal, mais bref, assez penser, il devait lui répondre.

"Je comprend Vénus, et je suis d'accord avec cela, tu est tellement sublime que cela serait dommage que personne ne te voie danser, essaye juste de faire en sorte qu'aucun homme ne te touche d'accord?"

Il garda alors le sourire alors que les femmes le fit un peu soupirer d'aise, elles avaient vraiment commencer à y mettre beaucoup d’intérêt et il se gratta un peu la tête en regardant l'heure, il trouvait vraiment le temps long en ce moment, tout était tellement plus rapide quand la minotaure le baisait, ou alors même quand cela était avec Vénus, d'ailleurs, elle était encore la, il vint alors lui murmurer d'aller danser un peu puis de revenir pour peut être montrer comment il fallait baiser, après tout, il s'ennuyait quand ce n'était pas elle, alors autant que cela soit éducatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Ven 25 Sep - 17:44

Vénus n’avait pas mentit, en quelque sorte, elle avait un peu consommé la minotaure, même si c’était un peu plu compliquer que ça. Elle était donc venue apporter à son Maître de quoi manger, de quoi combler sa faim. Le regard de Raphael tomba une seconde sur sa poitrine alors qu’il commença à masser l’un de ses seins tout en mangeant. La démone frissonna d’aise, mais il en faudrait probablement un peu plus pour l’entendre gémir… Cela n’empêcha pas pour autant de laisser échapper un soupire d’aise alors qu’il la complimentait sur sa cuisine, ce qui la fit un peu sourire. Il s’était ensuite rapprocher d’elle et de son oreille pour lui parler. Avant de rentrer, ils iraient donc faire quelques courses et apparemment il avait envie de ‘tester’ chaque tenue qu’ils pourraient choisir. L’esclave lui avait donc adresser un sourire entendu avant de venir lui dérober un baiser sans en ressentir la moindre gêne, c’était sa nature.

« Comme il vous plaira… »

Murmura-t-elle d’une voix où le désir et l’impatience pointait un peu à cause de ses paroles… Vénus lui avait alors parler de son projet, danse pour trouver un moyen de s’occuper tant qu’ils seraient au bordel… Même si ça ne l’empêcherait pas bien sur d’avoir des entrevues avec celles qui semblaient plaire à son Maître. Ce dernier s’accorda quelques temps de réflexion, puis, il lui donna son accord, ajoutant cependant qu’elle devrait faire en sorte que personne d’autre ne la touche – enfin aucun homme – et elle sourit simplement. Puis, malicieuse, elle avait pris une bouchée entre ses lèvres et s’était placée de telle sorte que Raphael n’avait plus qu’à venir la cueillir cette nourriture au creux de ses lèvres telle une promesse d’autres plaisir quand le moment arriverait. D’ailleurs, voilà maintenant que l’homme regardait l’heure, puis, il vint à nouveau près de son oreille. Il lui disait de danser un peu et qu’après elle reviendrait pour montrer aux autres comment baiser. Un sourire espiègle s’était posé sur ses lèvres avant qu’elle ne lui réponde simplement :

« Bien Maître. »

Et c’est ce qu’elle fit. Un baiser au coin des lèvres pour piquer son impatience, puis, elle se leva, laissant le plateau repas et son cocktail derrière elle. Elle chercha alors un instant, puis, comme il le lui avait demandé, commencé à danser. Son corps se mouvant avec une sensualité excitant les sens sans pour autant sembler vulgaire. C’était avant sa mise aux enchères qu’une autre esclave lui avait enseigné une telle danse. Elle sentait les regards des hommes s’attarder sur elle, mais elle ne leur prêtait aucune attention et, quand elle cessa de danser, elle s’arrangea pour passer loin d’eux, presque en se camouflant dans des groupes de femmes, même si elles lui lançait des coups d’œil intrigués pour celle qui ne la connaissait pas, mauvais pour les autres. Vénus s’en retourna alors à nouveau près de son maître.

Vénus revint alors se glissé dans le canapé, près de son Maître, il semblait tellement s’ennuyer de ce qu’elles lui faisaient… Ca en devenait même irritant de voir une telle incompétence. Peu importait, il était plus que temps qu’elle prenne les choses en main. Avec un soupire, elle fit un infime geste en direction des filles et juste entre elles et l’homme explosa une rose de glace qui fila en une petite pluie d’étincelle. Elles furent tellement surprises qu’elles se reculèrent de peur d’être blessées. Mais, jamais la démone n’aurait pris le risque de blessée son Maître. Quoi qu’il en soit, puisque la place était libre maintenant et elle s’y glissa, à genoux devant Raphael qui ne pouvait rien dire, elle ne faisait que lui obéir. Elle lança à l’homme un regard bouillant, puis, à genoux entre ses jambes, elle vint simplement caresser la verge gonflée de son amant. Des gestes précis et étonnement expérimentés pour sa durée de vie. Rapidement, ce furent ses lèvres et sa langue qui parcourrait le membre s’attardant sur chacun des endroits où il était le plus sensible. Puis, elle l’avait pris en bouche et avait commencer à le suçoter avec envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Ven 25 Sep - 18:28

Raphael s'ennuyait, c'était à croire que depuis qu'il avait gouter aussi longuement à Vénus, le reste commençait à être un peu insipide, il y avait bien entendu quelque femmes qui étaient encore capable de tenir la danse, la minotaure en faisait partie, mais pour les autres qui étaient toujours en train de lui lécher la verge avec envie, cela ne semblait plus assez pour l'exciter vraiment, en parlant de cela, la dernière action de son esclave avait été amusante et il avait bien aimer manger contre ces lèvres, il se demanda si il ne fallait pas recommencer cela une fois rentrer, il se gratta un moment la tête avant d'attendre, c'était la seule chose qu'il pouvait faire.


Puis, alors qu'il avait entendu des applaudissement non loin, il voyait Vénus revenir vers lui, elle avait semble faire un sacré numéro, c'était dommage qu'il n'avait pas vraiment pu voir cela, comme la salle VIP était un peu à l'écart, enfin, il pourra toujours lui demander un petit numéro privé avant de la baiser encore une fois, quoi qu'il en soit, il avait vraiment envie maintenant qu'elle montre un petit exemple sur la manière de donner du plaisir à un homme, et elle fit partir les autre femmes avec une fleur de glace qui explosa en étincelle, il applaudit alors et eut un sourire, elle avait vraiment des pouvoir intéressant, et bien entendu, il se doutait qu'elle gardait encore quelque surprise en réserve pour un autre moment, c'était pour cela qu'elle était si intéressante, Raphael attendit donc ce qu'elle allait lui faire avec un peu d'impatience.


Rien que les caresses de la démone semblait suffire à le faire soupirer de plaisir, elle était vraiment doué et avait déjà réussit à trouver les zones sensible de l'homme, la suite fut bien entendu sa langue et il eut un petit gémissement qui fit encore mettre en colère pas mal de femmes, elles ne semblaient pas comprendre comment elle pouvait être aussi doué, mais Raphael lui pouvait savoir, ce n'était pas qu'une question de technique, il y avait aussi la manière dont elle agissait qui semblait tout additionner pour lui donner toujours plus de sensation, il n'était pas un amateur non plus et pouvait se retenir, enfin, il ne le faisait jamais, après tout, le plaisir était quelque chose qu'il voulait tout le temps.


Elle commença alors à suçoter sa verge avec envie et il eut un gémissement un peu plus prononcer, c'était belle et bien différent avec elle et il pensait qu'il allait devoir faire partir certaine femme pour ne garder que les plus importante dans son cercle privé pour le moment, oui, c'était mieux ainsi, il se gratta alors la tête, bien que celle qu'il pensait étaient assez demander, il allait falloir demander qu'elles viennent un peu plus souvent le voir, histoire d'avoir une vrai variété et pas juste des femmes qui sont un peu mollassonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Sam 26 Sep - 15:03

Vénus avait simplement sourit quand son Maître avait applaudit sa performance avec la rose de glace. Ce n’était une grande performance pourtant, juste une petite création, quasiment rien… Elle avait ensuite glissé entre les jambes de son Maître, se plaisant à tout faire pour faire monter le plaisir de Raphael… D’ailleurs, ce dernier semblait bien aimer ce qu’elle lui faisait, commençant bien rapidement à soupirer d’aise, puis, à gémir. Un sourire étira les lèvres de la démone alors qu’elle suçait joyeusement l’homme. Pour l’heure, elle ne savait pas  ce que l’homme avait en tête et d’un certain coté heureusement, car elle aurait pu ne pas apprécier ça. Elle continua de sucer encore un bon moment le membre de son amant pendant quelques instants encore, juste de quoi le rendre encore plus désireux de la prendre ensuite. Finalement, elle se releva et dénoua le laçage de sa robe, la faisant choir autour de ses pieds, bientôt rejoint par sa culotte.

Il n’en fallu pas plus pour qu’elle vienne chevauché Raphael le regard brillant de désir et d’une certaine impatience. Il ne fallu qu’une seconde au membre de l’homme, lubrifié par la salive de la démone, ne se glisse au plus profond de son intimité mouillée d’impatience. Elle rejeta la tête en arrière en gémissant. Bien sur, son intimité était toujours moulée à la forme  du sexe de l’homme. Là, la partie de baise commença vraiment, Vénus ne se retenant pas pour arrivé très vite à un rythme très élevé. Aucun doute que les petites naïves plus loin n’auraient pas été capable du rythme qu’elle imposa bien vite. Cependant, elle ne s’arrêta pas là et continua de sauter sur le membre de son amant à un rythme assez intense qu’elle amplifiait encore à certains moment, comme si elle n’en avait jamais assez de baiser avec lui de façon toujours plus intense. Pour cette danse là, la démone ne l’avait pas encore embrassé… elle ne se gêna pas pour le faire maintenant.

Sans se soucier un seule seconde du temps qui passait et sachant que cela se continuerait pendant les séances d’essayage de leur shopping, elle prenait son pied. Mais elle n’était pas inquiète, elle n’en avait encore jamais eut assez, elle n’avait encore jamais été comblée sexuellement alors pourquoi s’en faire. En attendant, Vénus ne se retenait pas de gémir alors qu’elle sautait sur le membre de son amant, le sentant pilonner le fond de son intimité avec un plaisir non dissimulée. Bien sur, encore une fois, il ne suffirait que d’un mot à Raphael pour qu’elle change de forme, elle n’en prendrait pas l’initiative hors de la maison… sauf peut être pour se débarrasser de ses rivales. Elle ne voulait pas l’amour de son Maître, elle ne savait même pas ce que c’était l’amour. Ce qu’elle savait en revanche c’est que l’homme pouvait comblé ses attentes et qu’elle n’était donc pas très partageuse à son niveau.

Leur étreinte devenait vraiment intense, au point que le canapé commençait à craquer… Encore une chose dont elle ne se souciait pas. Si il devrait cassé, il casserait, sinon et bien tant mieux ! En attendant, elle continuait à se donner à Raphael avec une intensité surpassant même ce qu’ils avaient vécu cette nuit là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Sam 26 Sep - 15:49

Raphael pouvait se rendre compte que ce qu'elle lui faisait subir en ce moment n'était qu'une ouverture, que cela allait très certainement se terminer en une longue et intense baise, toutefois, même avec cela il pouvait ressentir plus de chose qu'avec les autres femmes, c'était pour cela qu'il avait eut l'idée de remettre son entourage qu'avec du haute gamme, il ne savait pas que Vénus n'allait pas apprécier cela, ni même qu'elle allait certainement en profiter pour les absorber peu à peu, mais du point de vue de l'homme, du moment qu'il avait une femme capable de baiser intensément avec lui et cela pendant de très longue période, il ne demandait rien de plus, ce fut à la fin de cette pensée qu'il la regarda alors retirer ce qu'elle possédait, faisant légèrement pulser sa verge d'envie, bon, il allait avoir deux baise intense dans la journée, c'était vraiment quelque chose qui allait le mettre de bonne humeur.

Et elle se fit donc pénétrer rapidement en gémissant, ce qui failli le faire gémir aussi, oui, il avait vraiment besoin de femme comme cela pour ne pas se sentir frustrer, bien entendu, entre la minotaure et Vénus, cela commençait vraiment à partir, et donc il allait pouvoir prendre beaucoup plus de plaisir à cela, quoi qu'il en soit, le rythme devenait de plus en plus intense et il avait l'impression qu'elle faisait cela pour montrer qu'elle était meilleur que celle qui avait montrer une sacré performance plus tôt, il eut alors un sourire assez carnassier et semblait être content de cette compétition, au moins, elle allait donner encore plus d'elle même pour le satisfaire, et toute les autres femmes ne pouvaient pas vraiment être capable d'être aussi intense dans leur relation, bref, il arrêta de penser au autre pour répondre au baisers brulants de Vénus.

Raphael ne lui demandait pas de changer de forme, la laissant humaine pour le moment, la raison était qu'il pouvait l'avoir en démone quand il voulait chez lui, alors autant diversifié, et tout allait encore plus intensément encore, le canapé semblait vraiment craqué et il semblait haleter de plaisir et peut être même gémir un peu, oui, il aimait beaucoup cela, mais il n'avait pas vraiment envie que cela se casse sous ces fesses, néanmoins, il n'aura qu'a en commander un plus solide, ce n'était pas trop grave, bref, il allait toujours plus vite avec elle, cela allait bien plus intensément que la soirée de baise, et il espérait que la prochaine fois, cela allait encore être beaucoup plus intense.

Il y eut quand même un petit quelque chose qui changea, une musique semblait sonner dans la pièce et malgré le fait qu'il était en train de baiser, il sortit son portable et décrocha tout en gémissant, essayant de faire attention à son langage, c'était son ami à l'appareil, qui semblait lui dire qu'il allait avoir une surprise pour lui demain, surement une nouvelle, il eut alors un sourire assez carnassier alors qu'il le remercia et coupa la conversation, il se tourna alors vers Vénus et continua encore plus intensément en lui expliquant qu'ils allaient s'amuser demain, semblait prétexter qu'elle allait l'aider à faire quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Sam 26 Sep - 17:03

Vénus avait donc bien chauffé son Maître avant de s’empaler sur son membre en gémissant… Puis, elle l’avait baisé avec une intensité qui avait quelque chose de surnaturel et même peut être d’un peu violent. Elle surpris son sourire carnassier avant qu’il ne réponde à ses baisers brûlant ce qui la poussa à intensifier encore un peu plus le choses entre eux. Il était le seul à pouvoir suivre ce rythme, en ce monde en tout cas et elle ne cherchait donc pas vraiment à se refréner. Alors que le canapé souffrait de leurs ébats, elle entendait l’homme haleté et gémir de plaisir, ce qui la  fit se livrée encore un peu plus à lui, regrettant un peu de ne pas sentir ses mains sur son corps comme à la maison, mais elle ne s’en plaignait pas, cela arriverait probablement d’ici à quelques heures. Si le canapé survivait à la journée, il n’y avait cependant aucun doute qu’il ne tiendrait plus longtemps à ce rythme… Enfin, elle, elle s’en fichait du moment qu’il prenait du plaisir…et elle aussi.

Puis, il y eut une légère mélodie et, bien qu’elle continuait encore et toujours à se mouvoir sur son sexe, il décrocha son portable. Vénus sembla en ressentir une petite irritation, mais elle ne le montra pas, continuant simplement de le baiser, comme si de rien était. Elle ne se gênait pas pour gémir, de toute façon, on devait bien être habitué si il agissait habituellement tel qu’il venait de le faire maintenant. Encore une fois, il eut un sourire carnassier aux lèvres et elle compris que c’était avec ce qu’il venait d’apprendre… Qu’est-ce que c’était ? Quand il raccrocha, il la baisa avec encore plus d’intensité, la faisait fréquemment gémir et même presque crier de plaisir. Dans le même temps, il lui annonça qu’ils allaient bien s’amuser le lendemain. Ils ? Il aurait besoin de son aide ? D’ailleurs, puisqu’elle y pensait, elle se demandait quels jours le bordel fermait ou, si il ne fermait pas, quels jours son Maître avait congé…


« Si vous le dites Maître… »

Encore une fois, elle se plierait à sa volonté et ferait ce qu’il voulait qu’elle fasse, c’était son rôle d’esclave après tout. Quoi qu’il en soit, elle ne pensa pas plus que ça au lendemain, se contentant d’encore augmenter l’intensité. Combien de temps déjà ? Combien de jouissance déjà ? Elle aurait été bien incapable de le dire tellement elle sentait le tourbillon du plaisir s’emparer d’elle… Encore combien de temps devant elle ? Elle ne savait pas vraiment, elle le laissait surveiller l’heure. La démone espérait juste qu’il prévoirait une douche avant qu’ils n’aillent faire ce shopping. Juste histoire qu’elle se rafraîchisse un peu et peut être lui aussi… Après tout, avec une telle intensité entre eux, ça devenait rapidement très chaud, ais elle semblait encore en vouloir plus, toujours plus de lui et de sexe. Et le sexe se poursuivait encore et toujours, cette fois, elle criait véritablement de plaisir, c’était tellement bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Sam 26 Sep - 19:43

Bien, cette conversation avait été intéressante, il ne c'était pas du tout douter qu'il aurait été capable de trouver une amazone pour le bordel, c'était une rare de femmes vivant dans un autre monde et possédant une culture assez particulière, toutefois, la chose qu'il avait envie de savoir était surtout de voir si il était possible de briser la volonté d'une d'entre elle avec une longue et intense séance de sexe, oui, il n'était pas quelqu'un de bon, c'était bien le contraire, pour que son établissement soit le meilleur, il utilisait tout les moyen nécessaire, même baiser des investisseur féminin pour avoir plus d'argent, c'était à croire qu'il n'avait pas vraiment de bonté, ou plutôt, c'était juste qu'il s'en fichait.


Mais pour le moment en tout cas, il ne semblait pas vraiment s'occuper de cela, il baisait intensément avec Vénus, qui semblait presque ne pas avoir apprécier l'appel téléphonique, ce n'était peut être qu'une illusion, mais c'était ce qu'il avait ressentit, quoi qu'il en soit, leur baise dura assez longtemps et ils purent jouir un certain nombre de fois, mais comme à leur habitudes, cela ne semblait pas vraiment suffire, il en fallait toujours plus pour eux, par ailleurs, la plupart des femmes semblaient déjà être partie, peut être qu'elles en avaient du assez de voir cela, ou alors qu'elles étaient tout simplement dégouter et était rentrer, elles n'étaient pas des esclaves, ce n'était pas la même situation qu'avec Vénus, qui était vraiment lié à Raphael, bref, quand ils eurent terminer de baiser, il n'y avait plus personne dans le bordel.


Ce fut donc après un dernier cri de plaisir de la part de sa belle et une dernière jouissance commune qu'ils prirent une douche tout les deux, bien entendu, encore une fois, il en profita pour la baiser dans cette atmosphère humide, la suite fut par contre assez normal, un vrai douche, se sécher doucement ainsi que de s'habiller correctement avant d'attendre qu'elle ne lui prenne le bras pour partir vers une boutique de vêtement qu'il connaissait, la raison à cette boutique était particulière, mais il en parlera surement à Vénus une fois arriver, en attendant, il expliqua qu'ils allaient devoir donc passer demain un petit moment dans le bordel pour 'tester' la nouvelle, et bien entendu, il semblait insinuer qu'elle allait être coriace au premier abord.


Mais la conversation s’arrêta alors bien vite une fois qu'ils furent arriver, une femme vint les saluer en s'inclinant assez bien pour que Raphael puisse voir son magnifique décolleté, oui, encore une fois, c'était un endroit ou il ne payait qu'en nature, à croire qu'il n'y avait que des femmes dans ce coin d'Oration, mais passons, il montra alors toute les tenue différente à Vénus avant de lui expliquer qu'elle pouvait prendre autant de chose qu'elle le voulait, et qu'il avait bien l'intention d'essayer sa partenaire avec chaque tenue, pour ce qui était du payement, elle pouvait clairement voir la patronne se lécher les lèvres, elle n'avait pas vraiment une grande constitution, mais au moins, cela lui permettait d'avoir des choses gratuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Sam 26 Sep - 23:28

Ils avaient finalement baisé bien plus longtemps que prévu. Raphael avait prévu de rentrer plus tôt, résultat, ils étaient les derniers présents. Bien sur, ils terminèrent sur une jouissance commune qui explosa en un cri de plaisir qui semblait sans limite. Ils firent alors un détour par la salle de bain et, bien sur l’homme en profita pour encore une fois de son corps et elle ne s’en plaignait pas, au contraire même, elle prenait son pied quand il la sautait et ce, même si ce n’était pas jusqu’à la comblée… pas encore en tout cas… La douche suivante fut plus calme et ils se rhabillèrent simplement. Docilement, elle lui avait pris le bras après avoir remis un minimum d’ordre dans sa chevelure. Ils avaient alors quitter le bordel et elle avait gardé les yeux un peu baisser alors qu’ils marchaient dans la rue. Raphael pris alors la parole, lui expliquant qu’ils viendraient exceptionnellement le lendemain, car il leur faudrait tester une nouvelle Cette fois, la démone haussa un sourcil, cependant elle ne dit rien, se  contentant de le suivre, encore une fois.

Finalement, ils arrivèrent devant une boutique encore ouverte et elle posa les yeux sur l’enseigne un moment avant qu’ils ne rentrent dans le bâtiment. Ils furent aussitôt accueillit par une femme qui s’inclina bien bas devant Raphael tout comme elle-même l’avait fait quand elle avait mis la première fois les pieds dans le bordel. L’homme lui montra les vêtements en disant qu’elle pouvait se servir à volonté, il n’y aurais q’une condition, qu’il l’essaye à chaque tenue qu’elle essaierait. Quand au paiement, Vénus n’était pas bête, elle avait compris ce qu’il serait… Probablement au dernier moment, avant leur départ…Enfin, c’était plus compliqué que ça. Au début, elle n’était pas dans l’optique de tout essayer, mais, son maître ne serait probablement pas de cet avis. Enfin, autant garder les tenues plus habituelles pour la fin.

Dans un premier temps, Vénus ne fouilla pas vraiment, se contentant de prendre une tenue qui ressemblait à peu près à celle qu’elle portait pour le moment. Il s’agissait d’une simple robe bleu sombre doublée d’une sorte de jupon blanc. La jupe était assez large et lui arrivait à peine un peu plus bas que les fesses, probablement qu’on verrait ses sous-vêtements si elle se baissait. Comme celle qu’elle avait porté ce jour-là, c’était une robe bustier qui se nouait sur l’avant laissant deviner sa poitrine et laissant une vision réduite sur son buste jusqu’au niveau de son nombril. Elle était nouée avec un ruban de soie noir que Raphael prendrait probablement un malin plaisir à dénouer pendant qu’il testerait cette tenue. Elle avait laissé ses bottes prêtes de son maître, ce qui lui permettait d’essayé de hautes chaussettes blanches ainsi que des chaussures vernies. Il lui avait donné carte blanche, elle allait se faire plaisir.


« Qu’en pensez-vous Maître ? »

Demanda-t-elle, un ruban nuant quelques mèches de ses cheveux en plus. A quelques pas de l’endroit où son Maître attendait de voir son premier défilé. Elle tourna lentement sur elle-même, le laissant la voir sous toute les couture avant de se rapprochée de lui. Elle était alors venue se collée contre lui puisqu’il avait clamer qu’il voulait l’essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 27 Sep - 19:13

Raphael ne savait pas vraiment combien de tenue sa partenaire allait prendre, mais une chose était certaine, il se doutait légèrement qu'elle allait en prendre beaucoup pour qu'il puisse la baiser pour chaque tenue, en même temps, pendant qu'elle cherchait, il pensait pour voir si il allait avoir besoin de quelque chose comme par exemple de nouveau pantalon ou alors même une chemise, toutefois, aucune femme n'avait encore fait quelque chose comme lui déchirer ces vêtements, alors il n'avait rien à prendre, cela semblait même le soulager d'ailleurs, ce qui semblait être pour le moins étrange pour un nymphomane comme lui de ne pas vouloir baiser une jeune femme avec une aussi belle poitrine et un corps assez intéressant, mais il semblait avoir ces raisons.


Puis leur petite ménage commença, à chaque tenue qu'elle lui montrait, Raphael disait ce qu'il aimait dans celle la avant de la prendre d'une manière intense dans cette même tenue et de jouir avec elle une fois, et il semblait avoir vu juste, elle avait prit vraiment beaucoup de chose, et pas que des tenues bien entendu, beaucoup de sous vêtements ainsi que d'autre chose divers et varié, ce qui était certain, c'était qu'elle semblait très bien savoir que son maitre allait aimer la baiser beaucoup plus souvent encore, et il semblait bien le faire, à la fin, on pouvait clairement voir qu'ils étaient un peu couvert de sueur, cela sentait clairement qu'ils allaient devoir prendre une douche une fois rentrer, ce n'était pas qu'il n'avait pas prévu cela, juste que comme d'habitude, Raphael s'étonnait toujours un peu de la capacité de son esclave à baiser toujours aussi intensément par rapport au temps.


Mais bon, il était temps de payer et Raphael soupira, il demanda alors dans un murmure à Vénus de regarder et de se souvenir de chose qu'il ne fallait pas faire, et la raison allait être montrer très vite, cette femme était horrible, pas dans le sens qu'elle était nulle, juste qu'elle était trop sensible et qu'elle jouissait beaucoup trop vite, tellement vite que l'homme ne jouissait pas avec elle, cela semblait donc être quelque chose à sens unique, cela dura également à peine trente minutes, à la fin, on pouvait la voir un peu chancelante lui donner une fellation, et ce ne fut qu'a ce moment la qu'il pu jouir, il soupira alors, content d'avoir enfin terminer cela mais se sentant un peu frustrer, il se rhabilla alors et attendit que Vénus lui prenne le bras pour rentrer.


Le trajet fut encore une fois en silence et on pouvait un peu voir sur le visage de l'homme qu'il avait envie d'un peu de changement, en rapport avec du sexe bien entendu, une fois arriver dans le loft, il s'étira alors et proposa assez rapidement de se diriger vers la salle de bain pour prendre une bonne douche, quoi que, comme à ce qui devenait une habitude, il allait la prendre à l'intérieur de la salle de bain, ce n'était pas vraiment sa faute, sa partenaire était vraiment très attirante et très solide aussi, alors autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 27 Sep - 21:34

Vénus choisit une bonne petite panoplie de tenues : Tout d’abord, une première robe, assez proche de celle qu’elle avait en arrivant… Mais ce ne fut que le premier essayage. La seconde tenue fut une robe ample au niveau de sous sa poitrine. Elle était assez ample et se terminait juste sous ses fêtes, robe ayant un très beau décolleté au niveau de la poitrine, tant et si bien qu’il n’y avait que quelques laçage pour les retenir et empêcher cette robe à bretelles d’être indécente. La troisième robe était une robe tout aussi courte, à motif léopard rouge et noir, bordée de dentelles noires, elle-même maintenues par des rubans rouge. Cette robe laissait es épaules nues, rendant son décolleté encore plus plongeant. La quatrième robe avait fait sourire  la démone quand elle l’avait trouvé. C’était une robe noire, elle se composait d’une longue jupe noire fendue jusqu’en haut de sa cuisse, son ventre demeurait dénudé jusque très bas sur son bassin. Deux bandes de tissue partaient de son dos, couvrant chacune uniquement l’un de ses seins pour se retrouvée nouée dans son dos… Une tenue qu’il voudrait probablement garder pour lui seul.

Il y eut ensuite une robe de soirée mauve dont le haut était un bustier et la longue jupe était fendue plus haut que sa cuisse, cette robe soulignait à merveille sa minceur. La sixième robe était assez étrange Elle était noire, semblant s’enroulé autour du corps comme on l’aurait fait avec une serviette et s’attachait dan son dos avec un lien de tissus rose. Sous ce lien, tout le bas de la robe était doublé de tissus du même rose que le lien. Deux pans de la robe s’accrochait derrière on cou, soulignant encore une fois sa poitrine voluptueuse. Et ce fut loin d’être tout. La robe suivante était encore une robe butée très courte, attachée à son cou par de fines bretelles et par un ruban de tulle de même couleur que son double jupon à la taille. Lui succéda encore une robe bustier, de type gothic lolita cette fois, ainsi, on voyais un lien courrant tout le long de son buste jusqu’à son bassin, serrant ce corser et une jupe de trois rangée de volants. Une dernière robe, un kimono doublé de soie avec des broderies, toujours aussi court et sexy. Bien sur, Raphael la testa avec chacune de ses tenues, la faisant chaque fois jouir une fois avant de la laisser se changer. Elle avait ajouté quelques vêtements basiques à la pile déjà imposante, rien de différents de ses vêtements habituels.

Bien sur, quand elle passa aux nuisettes, il ne cessa encore et toujours de la sauter. Elle commença par une simple nuisette noire, transparente à l’exception des deux segments sur ses seins… Il y avait un string compris dans le lot, mais elle ne le porterait probablement pas… Pas avec cette tenue en tout cas. Cette nuisette était nouée à l’arrière à la façon d’un corset. La seconde nuisette était d’un style plus sexy, bordée d’une sorte de fourrure et s’ouvrant sur l’avant. La baise sembla gagner un peu en intensité au lieu de s’essoufflée. Et la troisième nuisette… Elle l’avait pris plus en provocation qu’autre chose, cette nuisette était tout simplement une invitation puisqu’elle ne possédait aucun tissu sur ses seins, les laissant simplement à l’air libre, mais cependant entouré de tissu. La culotte vendue avec était aussi savamment fendue… de quoi intensifié encore un peu les choses.

Loin de s’arrêter là, Venus passa ensuite aux sous-vêtements. Prenant la peine d’en ajouter trois : Un ensemble ou s’ajoutait un porte jarretelle, le tout noir et bleu, probablement le plus sobre des trois. Le second ensemble se composait d’un bustier de dentelles, ainsi que de la culotte et des porte jarretelles qui allaient avec. Le troisième tenue se composait d’un soutiens gorge rouge assez simple garni d‘un ruban rouge. Pour seul vêtement inférieur, elle portait une jupe plissée tellement courte qu’elle ne couvrait pas tout son fessier. Ajouté à cela des jarretières blanches garnies de nœuds rouge… Assez sexy par l’espièglerie de cette tenue qui ne manquerait probablement de piquer l’intérêt de son maître. Il l’avait encore une fois baiser et encore une fois, après une jouissance, il l’avait délaissée. Il lui avait cependant murmuré de bien regarder ce qu’il ne fallait jamais faire.

Et il commença à baiser l’autre femme… qui ne pensait visiblement qu’à elle, se qui irrita Vénus alors qu’elle ajoutait deux paires de bottes ainsi que des chaussures à hauts talons et quelques accessoires à la piles de leurs achat… Trente minute de ce qui dû être un cauchemar pour son maître, Elle lutta contre elle-même pour ne pas s’offusquer de son incompétence, se concentrant pour plier et ranger ce qui serait leurs achat après avoir remis sa robe d’origine, se souciant peut qu’elle presse un peu trop sa poitrine. Quand Raphael en eut fini de la femme et qu’elle l’eut sucé pour lui accorder – quand même – une jouissance. Elle pris les sacs alors que l’homme se rhabillait, puis, jonglant un peu, elle lui pris le bras et ils rentrèrent.

Arrivés à la maison, elle laissa son sac près de celui de la veille sur le canapé, ne sachant pas vraiment où elle pouvait ranger ses affaires. Peu importait puisqu’il l’emmenait déjà prendre une douche qui lui fit le plus grand bien…Bien sur, il l’avait prise encore une fois et elle s’était donnée autant que possible pour lui faire oublier le fiasco de l’autre. Bien sur, après ils prirent une douche normale. Au moment de se vêtir, la démone sourit et, au lieu de prendre un de ses nouveaux vêtements, elle subtilisa une chemise où elle avait vu que son maître les rangeait. Elle était bien trop grande pour elle, mais ça avait quelque chose de sexy puisqu’elle lui arrivait juste sous les fesses. Docilement, elle posa le yeux sur son maître attendant de savoir ce qu’il voulait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 28 Sep - 16:12

Oui, il n'avait pas du tout aimer baiser la patronne de cette boutique de vêtements, il avait des principes et il trouvait cela inadmissible qu'elle prenne son plaisir avec celui des autre, enfin, en réalité, c'était surtout du fait qu'elle était incapable de ce concentrer quand elle avait une grosse verge dans son intimité, la seul chose qui remonta son moral fut bien entendu quand il rentra pour baiser Vénus sous la douche, elle au moins savait quoi faire pour faire plaisir à son maitre et il avait même prolonger leur relation pour une deuxième jouissance en lui offrant beaucoup plus de pénétration intense, comme une sorte de récompense pour elle, à la fin, une fois qu'ils furent doucher, il remarqua qu'elle avait prit une de ces chemise, il eut alors un sourire assez vicieux, une idée lui passa par la tête alors qu'il lui pris la main pour s'asseoir sur son canapé et de la faire s'empaler sur lui en lui expliquant  de ne pas bouger pendant qu'il allait parler.

"Bien, maintenant que les vêtements sont prit, que reste il à prendre pour la maison Vénus?"

Il bougeait très doucement, cela ne pouvait même pas être des vas et viens, juste qu'il raclait l'intimité de la démone tout en la regardant, c'était un petit jeu qu'il avait envie de faire, et il semblait également vouloir tester la docilité de cette dernière, bien qu'elle pouvait clairement sentir le membre de l'homme pulser tellement d'envie que c'était à ce demander comment il pouvait bien tenir le coup, quoi qu'il en soit, une minute c'était maintenant écouler pendant que les deux se regardaient, Raphael c'était amuser à déboutonner la chemise de Vénus pour qu'elle soit dans le même état que lui, sifflant alors en expliquant qu'elle était beaucoup mieux comme cela et il lui caressa alors le ventre avec envie tout en lui ajoutant quelque chose.

"Dit moi, si jamais tu avais un souhait à faire, lequel serait il?"

C'était un test, il voulait savoir si elle allait lui dire quelque chose envers lui, du genre peut être avoir un démon comme maitre, ou bien quelqu'un qui ne travaillait pas, ou alors juste plus de baise, si c'était le dernier cas, il allait bien entendu lui en donner de la relation, il avait d'ailleurs fait s'approfondir sa verge tout en gardant un sourire assez vicieux, il voulait sa réponse et il allait certainement l'avoir, il continuait d'ailleurs à lui caresser le ventre et les hanches sans jamais toucher sa poitrine, oui, il semblait réglementer le plaisir qu'elle allait ressentir tout en lui parlant, c'était un bon moyen de voir ce qu'elle était, d'ailleurs, plus le temps et les jours passaient et plus il semblait s'intéresser à Vénus, ce qui pouvait être une bonne chose pour le projet de la jeune démone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 28 Sep - 20:45

Au sortir de la douche, Vénus l’avait vu sourire et, avant même d’avoir pu comprendre quoi que ce soit, il l’avait entraîner à sa suite et s’était assis sur le canapé, pas très loin de la montagne de sacs. Il la fit s’asseoir sur lui, son membre enfonça en elle. Puis, il lui demanda de ne pas bouger pendant qu’ils parlaient et elle se fit violence pour ne pas bouger, car c’était tellement tentant et elle était tellement frustrée. Cependant, elle ne dit rien et l’écouta simplement alors qu’il lui demanda ce qu’il restait à prendre pour elle maintenant qu’elle avait des vêtements. Elle frissonna étouffant un gémissement alors qu’il commençait à bouger en elle.

« Que… Il faudrait… un endroit pour que je les range… Les laisser ainsi, ça fait un peu désordre. »

Du maquillage ? Non, elle n’en avait que faire… Des bijoux ? Pareillement, son corps suffisait à lui-même.  La rigueur, peut être des huiles de massage… Il devait être tendu avec tout ça non ? Elle le lui proposa donc d’une voix un peu gémissante, même si elle luttait contre elle-même pour obéir aux consignes de son maître. Rapheal commença alors à déboutonner la chemise qu’elle portait et elle se laissait faire, luttant contre son envie d’en avoir plus encore. Il lui dit maintenant qu’elle était beaucoup mieux avec cette chemise ouverte sur les épaules. Il lui caressa doucement le ventre et elle frissonna légèrement étouffant un petit gémissement. L’homme lui demanda alors si elle avait un souhait à faire et ce qu’il pourrait être. La démone se décida à être honnête envers lui et elle sourit doucement avant de lui répondre :

« Un souhait ? Depuis que je suis née et que j’ai découvert le sexe, je n’ai jamais pu être complètement comblée sexuellement… Je voudrais pouvoir l’être pour comprendre ce que ça fait… »

Elle ne savait pas ce que cela lui ferait que d’entendre ce soit, mais elle avait juste voulu être honnête envers lui… Vénus sentait les caresses de Raphael sur son ventre et elle soupira d’aise, continuant pourtant encore et toujours de lutter contre elle-même pour ne pas en venir à se mettre à bouger sur le membre son maître et les caresses de ce dernier ne l’aidaient pas vraiment à tenir. Enfin, au moins, son maître semblait avoir un intérêt tout particulier pour elle et elle ne demandait pas mieux pour le moment. En attendant, elle voulait s’occuper les mains, pour ne pas être tentée de se mouvoir sur son membre et elle finit par simplement s’amusé avec l’une des mèches de l’homme pour s’occuper l’esprit, même si son corps était bouillant et que cet infime plaisir qu’il lui offrait n’était pas assez pour elle, elle en voulait plus, tellement plus. Et il n’y avait que lui qui pouvait lui en donner autant. Malgré elle, son corps se mouva légèrement et elle baissa la tête, s’immobilisant à nouveau… Il lui avait demandé de ne pas bouger… et lui bougeait… C’était vraiment frustrant pour elle et cette frustration était bien visible dans son regard émeraude, mais elle obéissait, luttant contre chacun de ses instincts…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 28 Sep - 23:56

Oui, Raphael avait poser une petite question pour voir quelque chose, mais il ne c'était pas douté à une réponse aussi simple, juste quelque chose pour ces vêtements, elle n'avait besoin de rien de plus?, il lui demanda quand même si elle n'avait pas un passe temps, ou alors que le sexe allait être suffisant, car il fallait le dire, eut être qu'il semblait s'intéresser à elle bien plus que pour le sexe, ce qui semblait être une bonne chose pour elle, enfin, elle semblait bien pour le moment lui obéir, elle n'avait pas bouger, il ne lui restait donc plus qu'a attendre qu'elle lui parle de son souhait, il s'attendait à quelque chose de simple bien entendu, mais la réalité allait être totalement différente de ce qu'on pouvait penser.


Elle lui avoua alors que son souhait était d'être combler et il paru un peu trop étonner, il la regarda un peu en haussant les sourcils et ne remarqua même pas qu'elle avait bouger, c'était tout?, ce souhait...c'était ce qu'il voulait aussi bon sang!, il n'avait jamais été combler depuis longtemps et la voila maintenant qui demandait la même chose, bon, si c'était vraiment ce qu'elle voulait, il eut un sourire particulièrement carnassier et appela son ami un moment pour lui expliquer qu'il allait avoir du retard, quand on lui demanda la raison, il répondit simplement qu'il avait quelque chose de très urgent à faire et que cela allait prendre un nombre d'heure indéfini, une fois qu'il eut raccrocher, il souleva alors Vénus et se dirigea alors vers son frigo pour prendre deux chose avant de, toujours avec elle empaler sur lui, se poser sur son lit, il prit en premier lieux une boisson assez étrange, l'odeur était horrible et même quand il la bu, il grimaça un moment avant de se tourner vers elle, qui devait certainement sentir que la verge de son maitre avait comme retrouver une nouvelle vitalité, il approcha alors son visage et lui parla.

"Alors comme cela mon esclave à le même souhait que moi?, très bien alors, voyons voir lequel de nous deux sera combler le premier Vénus, et ne t'attend pas à de pause avant que tu ne soit vraiment plus capable de bouger."

Voila, il avait mit son programme et directement l'avait embrasser pour commencer à la pilonner avec beaucoup d'envie et de force, il savait à peu près maintenant ce qu'elle aimait alors le tout était de faire en sorte qu'elle ressente le plus de chose possible, pour ce qu'il avait bu, c'était une sorte de drogue qu'il avait pu trouver et qui ravivait un peu le corps, il en avait vraiment besoin avec la nuit blanche déjà faite et aussi celle qui allait arriver, maintenant, il faisait tout pour qu'ils jouissent le plus possible, qu'importe ce qui pourra se passer autour d'eux, bien entendu, il avait prit une bouteille d'eau pour se réhydrater, il était humain après tout, pour le reste, disons juste que cela allait dépendre du plaisir qu'elle allait prendre.


Raphael n'allait pas voir le temps passer et allait faire le plus de chose possible, changeant toujours de position après chaque jouissance, allant toujours plus vite jusqu’à trouver le rythme parfait mêlant vitesse et brutalité, et mixant entre baisers brulants, massage et suçotage de poitrine, et caresse pleine d'envie, il avait également trouver quelque petite chose pour diversifié, comme par exemple faire en sorte qu'elle soit les yeux bander et la bouche bâillonner et ensuite de la baiser comme cela, ou alors avec un morceau de tissu de lui bloquer les mains et les jambes dans diverse positions et de la prendre également comme cela, il y avait encore tellement d'autre originalité qu'il testa sur elle, changea à chaque fois qu'ils jouissaient tout les deux, et le temps semblait passer, toujours plus passer encore, il ne regardait même pas l'heure, pas même une fois, son regard était toujours sur Vénus, et il ne changera cela que quand elle ne pourra plus bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mar 6 Oct - 18:47

Peu après qu’elle lui ait énoncé son souhait, Venus avait vu fleurir, sur les lèvres de son maître, un sourire encore plus carnassier qu’à on habitude. Il s’était alors emparé de son portable et avait composé un numéro. Quand son interlocuteur décrocha, Raphael lui annonça simplement un retard et elle avait alors penché la tête sur le coté alors qu’il poursuivait en disant avoir une chose urgente à faire. Il avait alors raccroché, puis, il s’était levé, la soulevant comme un vulgaire objet en la gardant empalée sur son membre. Il passa par la cuisine et elle n’eut pas vraiment pris conscience de ce qu’il y pris. L’homme gagna ensuite sa chambre et s’installa sur son lit. Là, il avait bu une boisson bizarre et avait grimacé avant d’approcher son visage d’elle pour lui parler.

Raphael lui révéla alors avoir le même souhait… Puis, il lui lança comme un petit pari : voir lequel d’eux deux serait comblé le premier et le regard émeraude sembla s’enflammer. Il lui promit alors de ne pas la relâcher avant qu’elle soit dans l’incapacité de bouger. Encore une fois, malgré l’envie présente dans son regard, elle se contenta d’un commentaire servile. Puis, les choses commencèrent enfin à bouger et elle eut un soupire d’aise en le sentant commencer le vas et viens en elle. Cela commença sobrement, Raphael la prenant dans diverses positions, tantôt assise, tantôt couchée, à genoux… ou même debout. Il changeait de position à chaque fois qu’ils jouissaient. Puis, il la priva de se sens, la rendant aveugle et étouffant ses gémissements et ses cris de plaisir avec des baillons. Les sensations semblèrent plus intenses à Vénus. Bien sur, il changea encore de position, nombre de fois et l’intimité de la démone commença à déborder de sperme. Mais, elle s’en foutait, elle prenait son pied et en voulait encore et toujours plus malgré cette vitesse et cette brutalité qui les unissaient. A chaque baise, il alternait les baisers brûlants sur ses lèvres et les massages, pincements, léchages ou encore suçotements de sa poitrine… à lui en faire perdre la raison !

Mais n’allez pas croire que cela s’arrête là, loin de là. Il finit pas l’attacher, tantôt au lit, tantôt à lui et parfois à rien d’autre qu’à elle seule. Venus prenait tout simplement son pied et elle n’en avait toujours pas fini. Quand elle réalisa que le plaisir ne diminuait pratiquement plus malgré les jouissances, elle céda place à a forme démoniaque, leurs permettant ainsi encore un peu plus de variations.

Le matin et le midi s’écoulèrent largement sans qu’ils ne cessent de baiser avec toujours autant d’intensité. A ce moment ou à un autre, les chemises avaient quittés leurs épaules, laissant la peau trafiquée de l’homme contre celle de soie de la démone. L’après-midi même avait filé sous leurs ébats. Quand, finalement, le plaisir avait été tellement intense que la démone sentait son corps s’engourdir. Elle tricha. Elle refroidit ses sens pour pouvoir, au mieux, combler son maître elle aussi. Cependant, suite à un ultime coup de reins et une ultime jouissance de Raphael, son corps se cambra alors qu’elle hurlait tout simplement de plaisir, sans même se soucier des voisins de l’homme… Venus laissa alors sa tête retombée sur le lit, en partie couverte de sa chevelure. Ses moins et ses avant-bras étaient liées dans son dos, la privant du moindre mouvements alors que l’homme y avait accroché une main pour la dirigée alors qu’elle était à genoux, dos à lui, son membre en elle et son intimité débordant encore une fois de la semence de l’homme.

La démone était vidée, vraiment épuisée et comblée pour la première fois de sa vie. Certaines parties de son corps étaient rougies sous la brusquerie de leurs étreintes, mais elle s’en souciait peu, se laissant complètement envahir par une vague de bien être. Bien entendu, dan l’état dans lequel elle se trouvait, il aurait pu continuer à la prendre encore et encore, jusqu’à satisfaction – si il ne l’était pas vraiment – qu’elle n’aurait pas pu lutter… Mais, elle n’aurait également plus été capable de prendre du plaisir… Pour l’heure, elle avait simplement besoin de repos et il n’y avait aucun doute qu’à son réveil, la nymphomane qu’elle était serait à nouveau aux commandes. On était arrivés à Samedi soir et Raphael laissa encore une caresse errer sur son corps. Il l’avait alors détachée et l’avait fait pivoté face à lui, restant en elle. Venus était restée lovée contre lui.

Elle passa la meilleure nuit de sa vie et, le dimanche matin, elle s’éveilla bien avant lui et se retira lentement de lui en veillant à ne pas le réveiller. Restant nue, elle descendit à la cuisine et lui prépara un repas gargantuesque qu’elle vint lui porter directement au lit. Elle l’avait suffisamment retarder. Il leur faudrait donc aller au bordel tester cette nouvelle. En attendant, elle le réveilla en douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 7 Oct - 20:05

Oh non, il n'était pas question qu'il recule d'un millimètre pendant qu'il allait la baiser, il n'allait pas s’arrêter, pas une seconde, même pendant qu'elle sautera sur sa verge, il n'allait pas prendre un moment pour lui, peut être juste pour boire pendant un moment ou elle faisait tout le travail, mais le reste du temps, il semblait comme dans une trance, il était humain quand même, c'était pour cela qu'il avait du boire, sinon, il était bien capable de tenir, encore et encore, il ne savait pas du tout combien de temps cela allait durer et il semblait même s'en balancer royalement, l'important était d'être enfin satisfait, il avait tellement oublier ce sentiment qu'il voulait lui même le ressentir de nouveau, oui, cela faisait tellement longtemps, il n'avait plus la date exacte, surement depuis qu'il avait prit ces modifications...


Et ils faisaient de tout, c'était à ce demander ou est ce qu'il avait apprit à faire ce genre de chose, il ne fallait pas croire qu'il s'entrainait sur d'autre, juste qu'elle semblait aimer cela, Raphael avait donc pour habitude de toujours donner le plaisir le plus intense en s’accommodant à l'envie de sa partenaire, Vénus était un cas intéressant et il semblait adorer cela, la preuve était qu'il n'avait pas fait la moindre pause avec elle pendant plus d'une journée, même pas un éclat de fatigue ou alors même d'ennui, elle avait bien réussit son travail pour ce qui était de faire en sorte qu'elle laisse une impression, il allait avoir du mal à trouver mieux, en plus, quand il allait devoir essayer la nouvelle, elle allait peut être lui paraitre fade, enfin, il ne pensait pas à tout cela, continuant encore et toujours de la pilonner avec de l'envie et toujours plus de plaisir.


Puis le moment final fut arriver, Raphael avait jouit une dernière fois et elle avait sembler crier avec tellement de force que cela devait vraiment être puissant, elle c'était alors mise contre lui, ne semblant plus pouvoir bouger, pour sa part, il semblait encore avoir un peu de force en lui, mais c'était tout juste, alors il fit en sorte de la détacher pour qu'elle puisse se reposer correctement et aussi de pouvoir bouger légèrement, il était toujours en elle, mais il s'y sentait bien alors il n'allait pas en sortir pendant la nuit, quand à son état, il se sentait vraiment libre, comme si un gros poids était partit de ces épaules, sa frustration qu'il n'avait pas pu faire partir depuis un moment n'était plus la, tant mieux, il passa alors une nuit de rêve, un vrai nuit de repos, sans que rien ne soit dans le coin de son esprit, quelque chose de rare quoi.


Le lendemain, il se fit reveiller par les caresses de sa partenaire, il ouvrit alors les yeux et bailla pour voir que sa verge était déjà prête à l'emploi, il soupira alors, il se sentait bien, mais cela n'allait pas durer, sauf si il continuait de baiser avec elle chaque soir, ce qui allait surement être le cas, peut être qu'il pourra éviter de trop être frustrer, bref, il remercia alors Vénus en lui disant qu'elle était très bien partit pour être une des meilleurs, mais il resta vague, il n'y avait pas encore d'amour, juste du plaisir, il fallait plus que cela pour le faire chavirer, il commença alors à manger et regarda en même temps son téléphone pour envoyer un sms à son ami, lui disant qu'il allait passer dans l'après midi pour la nouvelle, il se tourna alors vers Vénus pour lui déclarer qu'ils avaient la matinée à passer tout les deux, alors autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 12 Oct - 14:25

Raphael l’avait donc baisée jusqu’à ce que, l’un comme l’autre soit comblé sexuellement. Cela avait pris le temps, mais cela importait peu. Maintenant qu’elle avait connu ce plaisir, elle en redemanderait probablement… Et sa frustration se ferait du coup probablement plus présent. Soit, elle avait donc fini par s’endormir, encore empaler sur lui, jusqu’à se réveiller ainsi et préparer le petit déjeuner qu’elle lui avait apporter au lit. Bien sur, elle ne semblait pas s’en rendre compte, mais son corps semblait se repaître de la semence de l’homme en elle et elle était donc en pleine forme. Et puis, elle se sentait même encore plus énergique que jamais, presque une vrai pile électrique.

Le lendemain, Vénus vint réveiller son Maître avec des caresses somme toute assez douces. Finalement, il ouvrit les yeux et bailla. La démone lui sourit doucement et ce sourire s’élargit encore un peu plus quand il la remercia, puis, qu’il lui dit que si elle continuait ainsi, elle allait être une des meilleures. Ca, elle n’en doutait pas le moins du monde, mais elle ne dit cependant rien à ce sujet. L’esclave avait posé le plateau près de son maître alors que ce dernier était en train d’envoyer un SMS, probablement à son ami qu’il était sensé voir la veille. Ensuite, il lui avait déclaré qu’ils avaient encore la matinée pour eux et qu’autant ils devaient en profiter. La démone, toujours sous sa forme démoniaque, le regarda de ses yeux intégralement blancs, puis, elle s’assit simplement près de lui avant de lui dire d’une voix douce et assez calme :


« Avant toute chose, il faut que vous mangiez un peu, pour pouvoir reprendre des forces, Maîitre… »

Et elle ne parlait pas forcément dan le domaine sexuel. Cependant, Vénus était la possession de Raphael et ça lui allait très bien. Alors, en attendant, elle allait prendre soin de lui autant qu’elle le pouvait. C’était aussi son rôle, un rôle que la démone devait avoir et elle le faisait avec joie. Elle-même se servit un simple verre de lait qu’elle bu dans le calme. La jeune femme voulait simplement qu’il mange… Ce qu’il pourrait faire en même temps qu’il mangeait, cela ne la dérangeait pas. Bien sur, l’homme pourrait très bien choisir de manger tout en la torturant. Les oreilles un peu effilées de la démone frissonnèrent sur son crâne. Elle était toujours nue pour le moment, elle n’avait pas vraiment pris le temps de s’habiller jusque là. Elle avait bien garnit le plateau qu’elle lui avait apporter, il fallait dire qu’avec une grosse mangeuse comme elle l’était, il fallait bien ça.

En attendant, Raphael lui semblait comme plu détendu, plus serein… Elle l’était probablement elle aussi. Quoi qu’il en soit, ils avaient mangé, jusqu’à ce que le plateau soit complètement vide ou presque. Là, les choses s’étaient encore une fois transformer en jeu sexuel, comme si ils n’en avaient pas eut assez durant la nuit. Bien sur, cela s’était encore une fois reproduit sous la douche. Vénus ne semblait jamais s’opposer à ce que son maître la baise, elle semblait même y prendre un goût tout particulier. Finalement, il fut temps de se préparer et la démone repris enfin sa forme humaine, elle n’y avait pas trouver de nécessité avant cela et cela n’avait pas non plus sembler primordiale à son Maître. Elle avait donc piocher une tenue dans son sac. Elle commença par passé un lot de sous-vêtements sexy, celui là, elle ne l’avait pas vraiment essayer sur le coup, mais il fallait bien lui garder un peu de surprise. Elle récupéra aussi la robe gothic-lolita qu’elle passa simplement avec la paire de bottes à semelles épaisse. Un coup de brosse dans sa longue chevelure plus tard, elle se rangeait aux cotés de son amant, attendant qu’il lui présente son bras comme il le faisait toujours. Ils allaient donc aller au bordel maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mar 27 Oct - 19:49

Le petit déjeuner fut pour le moins normal, après tout, il se sentait bien et pour le moment n'avait pas vraiment envie de baiser, mais cela ne voulait en aucun cas dire qu'il n'allait rien lui faire, la torturant en lui caressant certain point sensible, ces oreilles également alors qu'il mangeait avec le sourire, il savait que cela pouvait terminer avec de la baise, comme aussi le fait qu'il allait très certainement la baiser par la suite, enfin, autant qu'ils profitent de ce petit moment un peu plus câlin que le reste, c'était une nouveauté de ne pas baiser en ce moment, alors il semblait plus dans la torture que le reste, elle semblait aimer cela de toute manière.


La suite fut juste de s'habiller, Raphael continuant encore et encore à la taquiner, elle allait vraiment être chaude pour la suite des évènements, mais il avait envie d'essayer de la torturer un peu pour voir ce qu'elle allait lui faire faire une fois arriver la bas, bien entendu, il y avait la nouvelle qu'il allait devoir tester, d'ailleurs, il semblait bien avoir hâte, son ami avait l'habitude de lui trouver de bonne chose à prendre, comme Vénus d'ailleurs, il se lécha alors les lèvres rien qu'a y penser mais assez rêver, il fallait partir, il tendit alors le bras à son esclave avant de commencer à ce diriger vers son bordel, ayant un peu hâte, bien entendu, il s'occupera de Vénus une fois qu'il aura terminer avec la nouvelle.


Une fois arriver dans le petit passage qu'il y avait avant sa pièce, son ami se trouvait la, il le salua avec le sourire, c'était la seul personne de sexe masculin qui avait le droit à ce traitement de sa part, il lui demanda alors un petit indice, il lui répondit que c'était un petit défi qu'il allait surement aimer prendre, Raphael se gratta alors un peu le menton, il demanda alors un autre indice, son ami soupira alors en lui disant qu'elle était humaine mais différente, il haussa alors les épaules, disant juste à Vénus de ce préparer à s'amuser avec la nouvelle, il avait bien envie qu'elle participe vu qu'elle avait toujours des tours dans son sac.


Il prit donc place sur son canapé habituelle et regarda devant lui en haussant un sourcil, pourquoi est ce qu'elle portait quelque chose ressemblant à une armure qui était noir avec des bordure d'or, son corps était bien entendu très appétissant, bien muscler avec une magnifique poitrine qui semblait bien compresser dans ce métal, il sourit alors, saluant la jeune femme qui semblait ne pas aimer le voir, il avait surement deviner qu'elle venait du monde d'Utopia, ou les femmes étaient supérieure au homme, il tourna alors sa tête vers Vénus et lui donna trois ordres, le premier était de s'occuper légèrement de sa verge, qu'il venait de montrer en la sortant, juste histoire qu'elle soit bien grosse, le deuxième ordre fut qu'elle chauffe bien l'Utopiènne sans pour autant déchirer son hymen, en dernier lieux, il lui ordonna de la déshabiller complètement et de faire en sorte qu'elle s'empale sur sa verge, oui, elle allait devoir travailler un peu, mais il lui promit en contrepartie quelque chose d'intense une fois qu'elle sera terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 28 Oct - 4:33

Le petit déjeuner vu un vrai cauchemar pour Vénus puisque son maître semblait bien décider à la torturer jusqu'à l'heure de leur départ… Enfin, elle ne s'en plaignait pas pour le moment, après tout il lui avait déjà beaucoup offert ce week-end alors elle n'en demandait pas plus pour le moment, surtout que pour la première fois, elle avait pu connaître ce que c'était que d'être comblée au niveau sexuel. Quoi qu'il en soit, cela ne tarda pas à à nouveau réveiller le désir en elle… Cependant, il allait falloir qu'elle se tienne maintenant, au moins jusqu'à ce qu'il en ait fini avec tout ce qui concernait la nouvelle. Ils s'étaient donc habillés, puis, sans perdre de temps, il lui avait présenté son bras comme toujours et comme toujours, elle s'y était accroché, le suivant bien docilement jusqu'au bordel.

Ils arrivèrent au bordel et furent bien rapidement en face de l'homme qui l'avait mené à Raphaël. Elle garda alors la tête un peu baissée alors que son Maître saluait son ami et tentait de lui soutirer des informations sur la nouvelle. Tout ce qu'il consentit à lui dire fut que ce soit un défit pour lui, mais aussi qu'elle était humaine et différente… Une flamme s'alluma une milliseconde dans le regard de la démone. Cependant, le regard de l'autre homme s'était posé sur un moment et, avant qu'ils ne rentrent dans la pièce, lui lui avait dit qu'il ne savait pas ce qu'elle lui avait fait, mais que Raphael lui semblait comme plus détendu. Vénus ne répondit rien. Elle se contenta d'incliner la tête, puis de suivre son maître dans la pièce. En face du canapé où Raphaël était déjà installé, il y avait une femme enchaînée. Elle portait une armure et ne semblait pas particulièrement ravie de se trouver là, malgré le salut de l'homme. Ce dernier s'était alors tourné vers son esclave pour lui donner trois ordre dont il ne précisa pas l'ordre. Elle avait alors simplement hoché la tête, puis, contre toute attente, elle avait commencé par se dévêtir elle, pliant soigneusement ses vêtements et les poser sur le canapé près de Raphaël.

Vénus se glissa alors à genoux devant son maître et commença à donner un peu plus d'espace à son membre qu'elle commença à masser avec sa poitrine et à la sucer à certains moment, jusqu'à la sentir prête et bien lubrifiée par sa salive. Malgré elle, elle eut un soupire de regret : dommage que ce ne soit pas elle qui puisse en profiter. Elle leva ensuite les yeux vers son maître, probablement du désir dans le regard, mais elle obéissait. Alors, sans la détacher, elle s'était rapprocher de l'Amazone. Cette dernière l'insulta, lui reprochant de se soumettre ainsi à un homme, mais Vénus ne l'écoutait pas vraiment. Se collant légèrement à le blonde, la démone avait tenter de défaire l'armure, jusqu'à finalement en casser des sections, ce qui n'embêterait probablement pas le patron du bordel. Rapidement, le corps de l'Amazone fut complètement dévoilé à Raphael et elle continuait encore et toujours à râler. Au point que Vénus vint l'embrasser, plaquant une de ses mains sur l'un de ses seins qu'elle commença à masser.

Elle continua ainsi quelques instants, ne lui laissant pas le choix de toute façon. Puis, sa main libre se glissa entre les cuisses de l'Amazone qu'elle caressa, jusqu'à sentir l'humidité au niveau de cette intimité. Elle poursuivit encore en titillant les lèvres inférieures de l'humaine qui gémit. Encore quelques instants, où elle obéissait scrupuleusement à son maître. Puis, Vénus détacha la chaîne et la força maintenant à avancer vers lui, continuant de jouer avec sa poitrine en la faisant avancer vers Raphaël. Avec poigne, elle l'avait forcée à s'asseoir sur les genoux de l'homme, peu importe si elle se débattait, elle ne pourrait plus se lever seule pour le moment. La démone se laissa alors glissée à genoux et alla chercher le membre de son maître en passant par entre les jambes de l'Amazone. Elle la caressa quelques instants et la glissa à l'entrer de l'intimité de l'autre femme. Avant qu'elle ne commence à protester ou à crier, Vénus croisa le regard de son maître, puis revint embrasser l'Amazone pour l'empêcher de se plaindre et elle la fit alors s'empaler sur le membre dressé, luttant contre son propre désir qui commençait sérieusement à lui consumer les entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 30
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 5 Nov - 3:51

Et bien, la jeune amazone semblait vraiment avoir du mal à se retenir de le critiquer, de l'insulter même, mais ce n'était pas vraiment grave, il savait comment faire pour la plier, elle allait bien finir par lui donner ce qu'elle avait, à savoir son propre corps, et puis d'ailleurs, il avait profiter qu'il avait une esclave pour rendre la chose beaucoup plus agréable, il n'allait rien faire, c'était Vénus qui allait s'occuper de tout, enfin, il lui avait donner des ordres, mais ne comprenait pas pourquoi elle c'était déshabiller en premier lieux, peut être qu'elle ne voulait pas se salir, c'était quelque chose qu'il n'avait pas vraiment penser, quoi qu'il en soit, il fallait mieux attendre pour voir ce qu'on lui réservait.

Vénus avait donc commencer par venir s'occuper de la verge de Raphael, qui trouvait cela assez correcte de sa part, il soupirait alors un long moment de plaisir, sentant son envie monter doucement, elle savait vraiment faire et utiliser sa poitrine était quelque chose qu'il n'arrivait que trop peu à résister, quoi qu'il en soit, elle avait continuer cela un moment avant de finalement remonter pour regarder son maitre, elle semblait vraiment avoir envie de se faire prendre et il comprenait, il l'avait bien titiller quand ils étaient à la maison, mais ce n'était pas le moment pour cela, pas encore en tout cas, alors il se gratta un peu la tête et attendit la suite.

La suite fut pour le moins intéressante, elle avait commencer à retirer ce qui gênait de la part de l'amazone, sauf que cela semblait bien solide, elle les coupa donc, ce qui fit un peu rire l'homme, lui disant juste que ce n'était pas grave, de toute manière elle n'allait plus s'en servir, maintenant, elle continuait de toujours plus râler, jusqu’à ce que finalement Vénus ne l'embrasse en lui massant un sein, c'était plus excitant que Raphael pouvait le penser, il semblait presque avoir envie de ce lever pour participer, mais il n'en fit rien, c'était difficile, mais il allait continuer de rester comme cela à regarder, il avait même presque envie de se masturber lui même pour dire.

Il y eut encore un bon moment ou Vénus s'amusa avec la poitrine et l'intimité de l'Amazone, ou Raphael avait vraiment hâte de commencer cela, puis, alors qu'elle avait à moitié arrêter, elle détacha juste les chaine et la fit s'approcher, enfin, il allait pouvoir enfin gouter à une amazone, il semblait un peu exciter à cause de cela du fait qu'ils paraissaient qu'elle étaient bien muscler et donc que cela donnait une sensation bien plus intéressante, il allait bien voir cela, il fallu encore un moment pour que tout soit près et bien entendu, l'amazone en question continuait de ce plaindre, alors Vénus l'embrassa et continua de s'amuser avec sa poitrine alors qu'elle se faisait pénétrer par Raphael, la sensation était vraiment intéressante et il avait déjà envie de commencer à bouger, il ordonna alors à Vénus de la chauffer le plus possible, lui disant que plus vite elle allait craquer et plus vite ils pourront s'amuser tout les deux, c'était un bon marché, et bien entendu, il allait se mouvoir lui aussi, à un rythme de plus en plus rapide, oui il allait lui donner de plus en plus de plaisir, et la faire jouir jusqu’à ce qu'elle ne puisse plus bouger et en redemande..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 28
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 5 Nov - 17:06

Vénus faisait de son mieux pour répondre au mieux aux demandes de son amant. La démone n'écoutait pas l'Amazone qui insultait l'homme et elle par la même occasion, comme si elle ne supportait pas qu'elle soit aussi soumise à cette homme. En attendant, elle avait chauffé l'autre femme et elle avait vu que cela avait fait de l'effet à son maître. Quand l'esclave avait cassé l'armure, l'homme avait, comme elle le pensait, dit que ce n'était pas grave, qu'elle n'en aurait plus besoin maintenant. Vénus lui sourit simplement en continuant sa besogne sur l'Amazone jusqu'à l'amené à s'empaler sur le membre de Raphaël. L'Amazone se débattit alors vivement et la démone soupira simplement avant de pendre sa forme démoniaque. Elle s'assit alors sur les genoux de son maître, derrière l'autre femme Elle referma alors sa poigne sur les bras de l'Amazone, l'empêchant ainsi de trop remuer. Elle laissa le temps à son maître de découvrir cette intimité et de la goûte ainsi, attendant un peu en la laissant se plaindre de sa situation ainsi.

Raphaël lui demanda alors de continué à la chauffer et luttant contre cet frustration qui était déjà en train de retrouver sa place au fond de son corps, elle obéit. Vénus avait alors coller un peu plus sa poitrine contre le dos de la prisonnière. Ses tentacules vinent alors s'enroulées autour des bras de l'Amazone alors qu'elle lui soufflait de se tenir tranquille qu'elle allait aimer ce qu'il allait lui donner… Mais en même temps, son cerveau hurlait qu'elle le voulait elle… Mais plus tard, il le lui avait promis, un peu de patience, malgré l'humidité déjà présente entre ses propres cuisses. Tenant toujours la femme avec ses tentacules, ses bras à elle étant libres maintenant et elle ne se gêna donc pas pour recommencer à jouer avec sa poitrine, la massant ou pinçant légèrement ses tétons en réfreinant mal son envie de sexe. Elle agissait de façon à ce que l'Amazone prenne un peu de plaisir et qu'elle mouille un peu plus pour lubrifier son intimité autour du membre du propriétaire du bordel.

Vénus le sentit alors qui se mouvait en l'Amazone maintenant et elle sentit sa frustration croître encore plus. Frustrée, elle se vengeait encore un peu plus sur la poitrine de la nouvelle venue. Bien sur, Raphaël se fit plaisir avec l'Amazone, la baisant sans ce soucier un seul instant de ce qu'elle pouvait penser ou ressentir… La démone avait encore une fois embrassé l'autre femme pour l'empêcher de crier ou encore une fois, s'obstinée contre ce plaisir qu'elle semblait se refuser à prendre malgré la trahison de son corps. L'idée même de la faire pliée alors qu'elle semblait avoir tellement de volonté semblait plaire à l'homme et cela provoqua une certaine irritation chez la démone Pourtant, elle continuerait à obéir, bien docilement. Continuant de masser sa poitrine et de lui voler des baisers tant qu'elle cherchait encore un moyen d'échapper à Raphaël et à elle par la même occasion.

Il fallu cependant au moins une jouissance avant que les ruades ne se fasse moins violente et aussi plus espacées… A la seconde jouissance, elle sembla se résigner et commença même à accompagner les mouvements. Vénus avait alors relâcher ses bras, même si il y avait toujours les fers. La jeune femme se colla un peu plus contre le dos de l'autre femme, la faisant se coller encore un peu plus à l'homme contre qui sa poitrine et les mains à la peau douce de la démone frottaient maintenant. Ses tentacules vinrent maintenant caresser tout le corps de l'Amazone, électrisant ses sens et la faisant monter de plus en plus haut dans le plaisir. Cela dura encore un moment, plusieurs jouissance et Vénus se sentait à chaque instant plus frustrée qu'au précédant. Elle voulait tellement qu'il la prenne, elle, plutôt que l'autre… Les yeux blanc de la démone brillèrent légèrement. Cependant, elle se contentait encore d'obéir, tant qu'il serait occuper à baiser l'autre femme. Mais elle, elle n'en pouvait plus… Elle ne pus s'en empêcher plus longtemps et relâcha la poitrine de l'Amazone pour glissé une de ses mains entre ses propres jambes, commençant à se branler, elle n'en pouvait plus. Loin de s'en formalisé, l'Amazone participait maintenant activement à la baise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insatiable [PV Vénus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Insatiable Devourer, Gleipnir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: Rues et avenues-
Sauter vers: