Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Insatiable [PV Vénus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 4:21

Le Bordel nommé 'Plaisir Divin', c'était la dedans que travaillait Raphael, ou plutôt, c'était l'endroit qui lui appartenait, à l'intérieur, tout le monde ne semblait pas vraiment parler, c'était un endroit uniquement pour le plaisir le plus intense, l’atmosphère n'était pas lourde, bien au contraire, tout avait été fait pour que l'air soit toujours un peu frais et parfumé légèrement d'aphrodisiaque pour donner plus envie au client de payer, encore et toujours, parfois, certaine personne restait pendant des heures entière, ce qui était très profitable pour les affaires bien entendu, alors Raphael semblait toujours content de cela, enfin, aujourd'hui n'était pas un jour ou il allait se balader un peu pour dire bonjour, il semblait avoir autre chose en tête, ou plutôt, une situation un peu plus différente, chose qui allait peut être changer sa vie pour un bon moment.




Il était dans son coin VIP, l'endroit qui lui était réserver, et on pouvait dire que tout semblait être bon pour lui, en premier lieux, les deux gardes étaient des femmes avec une poitrine assez voluptueuse et avec une jupe bien courte, pour le moment, il n'avait pas demander quelque chose de leur part, mais cela n'allait peut être pas tarder, il se trouvait sur son canapé en cuir noir, avec une belle femme dans chacun de ces bras, il leur massaient la poitrine avec envie et expertise, les faisant gémir et il semblait de bonne humeur, vers son entrejambe, deux femmes semblaient déjà s'activer à lui lécher la verge, demandant à recevoir son sperme sur leur visage, mais il ne semblait pas sur le point de jouir pour le moment, il allait leur falloir un peu plus de travail, il leur répondit alors quelque parole en vue de les exciter, ce qui fut très efficace à les voir s'activer encore plus sur son membre à la taille bien plus intéressante qu'un humain normal, il lâcha alors un petit gémissement de plaisir et semblait regarder une porte, c'était celle de service, il semblait attendre quelque chose, ou plutôt quelqu'un, à savoir sa nouvelle acquisition, il avait acheter une esclave, ce qui était bien la première fois qu'il faisait ce genre de chose, la raison était qu'on lui avait promis quelqu'un qui allait être capable de tenir son envie de sexe, qui était tellement grande qu'aucune femme n'était capable de continuer de baiser avec lui aussi longuement qu'il le désirait, une autre chose aussi était qu'elle ne semblait pas vraiment humaine, enfin, c'était ce qu'on lui avait dit, pour sa part, depuis qu'il avait fait son bordel, il avait pu avoir l'occasion de jouer avec des démones, des anges et d'autre hybride en tout genre, aucune n'avait encore sembler faire un bon effet, peut être les démone un peu plus que le reste, mais bon.




Bien, la question était maintenant de savoir comment elle allait réagir face à ce spectacle, un homme entouré de pour le moment quatre femme, deux se laissant masser la poitrine en gémissant alors que deux autre s'activaient sur sa verge à la lécher de part en part, autant dire que c'était le rêve de tout homme, envie, de ceux qui voulait un harem, Raphael n'avait pas vraiment ce but, du moment qu'il pouvait baiser le plus possible, le reste ne semblait pas trop être important, il ne semblait pas être impatient, surtout du fait qu'on semblait l'exciter doucement avec les coups de langue assez bien placer des deux femmes entre ces jambes, toutefois, il semblait un peu perdu dans ces pensées à ce demander à quoi elle allait bien ressembler, il n'avait pas demander de photo, voulant juste se préparer à quelque chose d'unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 14:52

Elle était habituée à passer d’une main à l’autre, à ce qu’on profite d’elle. Ce jour-là, elle savait qu’elle devait être vendue aux enchères. Celui qui avait profité de son corps la nuit passé lui fit mettre une robe qui il arrivait à mi-cuisse avec un magnifique décolleté. Il suffisait de défaire un simple nœud à l’arrière de son cou et le tissu lui tomberait sur les pieds. Elle était pieds nus et l’homme la toisa avec un air un peu nostalgique, lui permettant même de garder ses autres vêtements dans un petit sac. Encore une fois, il lui répéta qu’elle était superbe et qu’elle allait le rendre riche. Puis, il la conduisit vers une estrade sur laquelle il la fit monter pour la présenter à cette foule qui avait été réunie par les rumeurs qu’il avait fait courir. Elle était frustrée, après le sentiment aigre doux des soldat de Colère, aucun homme n’avait réussit à lui donner du plaisir… pas jusqu’à son terme en tout cas. Alors, elle promenait sur la foule un regard impatient.

Les enchères s’envolèrent tellement que le vendeur n’eut même pas à la dénuder comme il l’avait prévu. Une enchère passa bien au-delà de toute les autres et attira le regard de la jeune femme sur celui qu’il la faisait et visualisa déjà ce que pourrait être la suite des évènement. Il finit par remporter les enchères haut la main. Pendant qu’on payait la transaction, elle sortie ses botte de son sac pour les enfilée et se tournée maintenant vers celui qu’elle pensait son nouveau maître. Puis, ils partirent et elle commença à faire des avances à peine masquées à l’homme qui semblait lutter contre lui-même, comme si il craignait quelque chose. Il finit par lâcher que ce n’était pas lui son maître et elle se mura dan un silence perplexe, le suivant pourtant bien docilement, sans un mot de plus et encore un peu plus frustrée. L’homme avait laissé échapper un soupire, puis, il avait conduite à travers les rues jusqu’à ce qui lui sembla une porte dérobée.

Il l’avait alors fait entrer, prenant son sac pour le poser dans un coin reculé de la pièce. Elle avait bien compris qu’elle était dans un bordel, c’était assez déstabilisent et elle se demanda ce que son maître attendait d’elle et si elle le verrait seulement. L’homme qui avait payer pour elle vint près d’elle et indiqua un homme entouré de femmes du doigt avant de lui soufflé à l’oreille que c’était lui son maître. La démone pris quelques instants pour le regarder, il pelotait joyeusement deux femmes pendant que deux autres s’occupaient de son plaisir et elle pencha légèrement la tête sur le coté avant d’avancer simplement vers lui, sans plus se soucier des autres femmes, elle s’approcha de son nouveau maître gardant un regard poser sur lui. Elle aurait pu tomber sur bien pire et puis, il semblait être suffisamment demandeur pour être capable de comblé ses attentes. Arrivée à quelques pas, une distance juste assez éloignée pour qu’elle ne marche pas sur les autres filles, elle inclina légèrement la tête.


« On m’a dis que vous étiez mon maître. Heureuse de vous rencontrer… »

Et, cette fois, elle s’inclina devant lui, lui offrant une superbe vu sur sa poitrine, à dessein bien entendu, comme semblait l’indiqué le regard quelque peu fiévreux qu’elle posait sur lui pour le moment. Pour le moment, elle était une belle femme, une très belle femme même… Pour le moment rien n’indiquait qu’elle puisse avoir une forme aussi différente quand elle se montrait en tant que démone. En attendant, elle se releva simplement, laissant le loisir à son maître de la détailler sous toutes les coutures autant qu’il le voudrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 15:56

L'homme qui emmenait la jeune démone était le seul homme que Raphael avait confiance, il était sympathique et ne semblait pas vraiment utiliser les droits que lui donnait son patron pour s'amuser dans le bordel, il avait aussi une femme apparemment, le directeur ne se moquait jamais de lui et il avait une raison à cela, c'était bien entendu au lycée qu'il l'avait rencontrer, il était son seul ami aussi à l'époque, et quand beaucoup d'autre était dégouter par ce qu'il faisait, lui avait été le seul à continuer de lui parler de temps à autre et de même refuser de baiser d'autre femme, autant dire qu'il était un numéro et que Raphael souriait presque avec douceur à ce souvenir de jeunesse, il faisait bien attention à ne pas le froisser, et c'était bien le seul d'ailleurs, d'accord il y avait des taquineries, mais rien de bien méchant et cela pouvait se voir.


Quoi qu'il en soit, une fois qu'il avait emmener l'esclave, l'homme était partit et Raphael lui souhaita une bonne journée avec le sourire, attirant quelque regard de la part des autre femme avant que le directeur ne les ramène sur le bon chemin, quand à la marchandise, pour le moment, il ne pouvait pas se faire un avis, elle était sublime bien entendu, et semblait même déjà prête à être utiliser, une question semblait néanmoins peser dans sa tête, allait elle pouvoir tenir plus longtemps que d'autre démone, il était vrai que ce genre de personne était rare ici, alors à chaque qu'une venait bosser un peu, il s'occupait d'elle personnellement, et maintenant qu'il en avait une comme esclave, et bien sa seule esclave, il avait bien l'intention de la baiser encore et encore jusqu’à voir ou était sa limite, son sourire avait bien entendu été carnassier quand elle l'avait saluer et avait bien mater sa poitrine, encore quelque chose avec quoi il allait pouvoir s'amuser, il arrêta alors de masser la poitrine des femmes qui maintenant venaient ce coller à lui pour en demander plus, c'était l'effet de ce qu'il c'était injecter bien entendu, mais il semblait ne regarder que la jeune femme, pour le moment, elle ne semblait pas avoir de nom, c'était ce qu'on lui avait dit, mais il ne voulait pas s'occuper de cela pour le moment, voulant la gouter avant toute chose.

"Très bien, je sens clairement que tu est déjà prête pour le test, cela m'épargnera du temps, écoute moi bien, tu as une chose à faire, baiser avec moi, selon ta performance, je te garderais pour moi seul ou alors tu travaillera comme les autre, vois cela comme une opportunité que personne d'autre n'a eut pour le moment."

Quand les autre femmes entendirent cela, elle furent un peu en colère et alors que les deux continuaient toujours de coller leur poitrine sur lui en lui murmurant des paroles et des promesses toujours aussi brulante, les deux autre femmes venaient de coller leur poitrine autour de sa verge et de le branler avec toujours plus de vitesse, il eut alors un soupire de plaisir, elles semblaient ne pas aimer la compétition et cela semblait lui plaire de voir ce genre de chose, maintenant, il fallait voir ce qu'elle allait faire pour accéder à lui, si elle n'était pas capable de prendre le corps de son maitre pour le baiser quand il lui demandait, elle n'allait pas lui servir à grand chose, il regarda un moment l'heure, ils avaient.... cinq heures avant qu'il ne rentre chez lui, cela était suffisant pour voir si elle était assez endurante, si cela était positif, elle serait la seul à venir chez lui, et après cela...il ne savait pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 17:42

L’homme qui l’avait emmené ici était reparti, mai elle ne s’en souciait pas le moins du monde, toute son attention focalisée sur son maître. Il y eut un moment de silence durant lequel il la regardait simplement, semblant la jauger et il la laissa faire, simplement. Puis, il cessa de s’occuper de femmes autour de lui pour focaliser toute son attention pour elle. Elle soutint simplement son regard, le sien se faisant bouillant de désir. Les autres se collèrent un peu plus à lui. Cependant, elle avait bien vu dans son regard et son sourire qu’elle avait bien vu ce qui plaisait aux hommes chez les femmes. Quoi qu’il en soit, ce n’était pas le moment de penser à tout ça : il venait de la mettre au défit. Il voulait la tester pour savoir si il la mettait à son service à lui ou à celui de ces clients qui ne seraient probablement pas plus capable que les autres de véritablement la comblée. Bien alors, il lui fallait donc l’approcher et, apparemment, tout de suite passé à quelque chose de plus intense. Sans un mot, elle s’avança parmi les femmes, les repoussant sans aucune douceur pour se rapprocher de son maître. Une fois devant lui, elle glissa une main dans sa nuque et dénoua le lien. Sa robe fut aussitôt sur ses chevilles livrant plus en détail la vision de son corps à son Maître. Encore une fois, elle repoussa les donzelles pour s’installer sur les genoux de l’homme. Cependant, elle sentait les femmes qui faisait tout pour la gênée, pour lui mettre des bâton dans les roues et qu’elle échoue… Mais elle n’échouerait pas. Non ! Elle se souleva légèrement avant de faire pénétrer le membre de l’homme en elle, son intimité s’adaptant aussitôt à cette présence en elle pour le plus de sensations possibles. Cependant, les donzelles s’obstinaient à se rapprocher et son regard devint d’un blanc laiteux alors que ses ailes jaillissaient dans son dos repoussant violemment les quatre femmes loin d’eux alors qu’elle soufflait simplement entre ses dents d’une voix pleine de menace :

« Du vent ! »

Puis, sans plus s’occuper d’elles, elle replia ses ailes de ténèbres dans son dos de façon à ce qu’elles prennent le moins de place possible. Son regard avait ensuite repris sa couleur émeraude alors qu’elle plongeait son regard dans celui de son amant du moment alors qu’elle commençait maintenant à se mouvoir sur lui, commençant d’abord par des mouvements lent et profond. Les changements de son intimité faisaient en sorte que cette dernière était étroite, juste assez large pour le membre gonfler de désir. En attendant, elle tressautait maintenant sur le membre de son maître, sa voluptueuse poitrine se mouvant au gré du mouvement de son corps sur l’autre. Il n’y avait plus qu’à espérer que les filles n’insisteraient pas plus ou elle devrait se montrer nettement plus violente. La démone laissait parfois échapper des gémissements de plaisir. Il n’y avait pas photo quand elle comparait ce qu’elle ressentait maintenant avec lui à ce qu’elle avait pus ressentir jusqu’ici. Enfin, peu importait au final, elle continuait de tressauter avec envie sur le sexe de son amant, laissant de temps à autre échapper des gémissements de plaisir alors que son corps chauffait un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 18:23

Pour lui, le fait qu'elle montre qu'elle était capable de venir vers lui et de le prendre sans que les autre la dérange était quelque chose d'important, la raison était que sa valeur en tant qu'esclave était mise en jeu, plus elle allait rester avec lui, baiser longtemps et surtout montrer qu'elle était capable d'être meilleur que les autre et plus il allait lui permettre certaine chose, la première étant d'être prioritaire pour avoir sa verge, la suite allait vraiment dépendre de ce qu'elle pouvait faire, dans sa tête, il mettait déjà une liste des valeur qu'il voulait de quelqu'un qui allait rester le plus longtemps avec lui, et en premier bien entendu était sa constitution, plus elle allait tenir le coup, plus il allait être satisfait, également, le fait qu'elle puisse le faire jouir le plus de fois possible était un bon facteur, autrement, il allait encore une fois prendre sa drogue en rentrant, oui, il trouvait le sexe beaucoup plus satisfaisant que n'importe quoi d'autre.


Bref, elle semblait avancer tout en repoussant les autres femmes, qui semblaient elle continuer de harasser, c'était ce qu'il voulait et il en souriaient, et même si elles semblaient lui dire qu'elles étaient bien mieux qu'elle, il n'écoutait pas, ne regardant que la jeune personne en face de lui, finalement, après quelque petit poussage, elle montra un petit moment certain de ces attributs démoniaque, changeant son regard ainsi que lui faisant pousser des ailes pour carrément les faire reculer, avant cela bien entendu, elle c'était déshabiller et il avait pu voir un corps qui semblait donner assez bien envie et quand elle s'empala sur lui, il sentit immédiatement qu'elle s'adaptait à sa verge bien plus grosse que celle d'un humain normal, lui donnant un tension correcte et lui faisant grandir son sourire, elle était déjà très bien partit et si elle continuait comme cela, il n'était pas question qu'il la fasse essayer à quelqu'un d'autre, il eut alors un petit rire et lui agrippa la poitrine un moment pour la masser et la suçoter avec beaucoup d'envie alors qu'il accentuait les mouvement de sa nouvelle partenaire sexuelle, les autres femmes ne pouvaient rien faire d'autre que de s'embrasser entre elle pour attendre, espérant qu'elle ne soit pas trop endurante pour avoir leur tour de nouveau.

"Bien, très bien même, je vois que tu as la volonté de te montrer supérieur pour avoir ton maitre à toi seule, je trouve cela parfait, maintenant, ma belle démone, donne moi le plus de plaisir possible, montre ta supériorité à toute."

Il ne parlait pas pour lui bien entendu, car il ne pensait pas qu'elle allait vraiment tenir les cinq heures, si vraiment elle en était capable, elle était au même niveau que lui pour le sexe, et cela allait signifier qu'une fois chez lui, il allait devoir aussi la baiser sans cesse, cette idée lui donnait tellement d'envie que sa verge avait grossit légèrement à cette idée, il secoua alors doucement la tête, pourquoi rêver pour le moment, il fallait déjà qu'elle puisse le faire, il continua alors d'utiliser ces connaissance dans l'anatomie féminine pour essayer de trouver les points les plus sensibles de cette démone et de lui faire donner toujours plus de plaisir, sa poitrine et son coup était toujours à l'assaut de ces mains et de ces lèvres, et il lui arrivait même de l'embrasser, cherchant sa langue pour une danse des plus torride, il vint même lui murmurer des promesses de plaisir continuel si jamais elle réussissait son petit test, bien entendu, il n'avait pas totalement préciser ce qu'elle devait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 20:41

La démone était donc arrivée tout près de son Maître, s’étant même empalé sur lui, non sans les avoir envoyé valser au loin pour mieux pouvoir profiter de lui. Les donzelles avaient finit par renoncer alors qu’elle se mouvait autour de son membre dresser et qu’il se mettait maintenant à goûter sa peau en jouant avec a poitrine et à la suçoter avec envie. De même il avait accentué les mouvements entre eux et elle s’était aussitôt adaptée à ce nouveau rythme. Tout le monde semblait douter de ses capacités, bien entendu, personne ne pouvait savoir que le sang de Gourmandise coulaient dans se veines faisant d’elle une sorte d’archidémone. Elle surprendrait probablement tout le monde, mais elle ne s’en souciait que peu, elle voulait juste prendre son pied pour le moment. Encore une fois, il la mis au défit, se réjouissant de sa volonté de s’imposée comme la meilleure. Mais, il lui demanda aussi de montrer sa supériorité aux yeux de tout maintenant… Mais ça, elle s’en fichait. Tout ce qu’elle voulait, c’était baiser et prendre son pied. Elle ne pris donc pas vraiment compte de ce qu’il voulait, puisque ça allait en partie avec ce dont elle avait envie.

En attendant, elle continuait de le baiser alors qu’il jouait avec sa poitrine. Elle sentit son membre gonfler encore en elle et, encore une fois, son corps s’y adapte pour leur plus grand plaisir à tout les deux. En attendant, alors qu’elle sautait sur son membre, il jouait avec son corps et elle le laissa faire, profitant simplement du plaisir qui déferlait en elle. Quand il l’embrassait, elle répondait à ces baisers, le rendant sans même le réaliser étonnements intenses… Le temps s’écoulait et elle tenait sans aucun problème, ils montaient en intensité à des rythmes assez irréguliers, mais aucun des deux ne semblait s’en lasser ou bien se laisser épuisé. Bien sur, le choses étaient intenses et donc, elle ne pu s’empêcher de gémir de plaisir… et même à certains moment de laisser échapper des cris de plaisir.

Une heure plus tard, certaines des filles commençaient à s’horrifier de voir que la nouvelle venue tenait encore le coup et qu’elle ne semblait pas s’épuiser un seul instant, s’offrant simplement de plus en plus à lui en faisant en sorte d’en avoir toujours plus de leur partie de baise. A un moment, elle avait légèrement changé de position en posant ses mains sur les genoux de l’homme, cambrant ainsi son corps en arrière, s’arrangeant pour que cela ne trouble pas ses mouvements ou encore les gestes que son amant du moment voulait poser sur son corps… Puis, il y eut la première jouissance et elle laissa échapper un cri de plaisir, s’enivrant de cette sensation de pur plaisir qui se répandit dans ses veines. Cela l’enivra tellement qu’elle en voulu encore plus. Du coup, au lieu de ralentir l’allure, elle accéléra encore un peu plus, elle ne connaissait pas ses limites, mais il n’y avait plus qu’à espérer qu’il puisse tenir… Cela dura encore et toujours. De plus en plus intense. Le plaisir aurait presque sembler suinter de chacun de ses pore, mais elle n’en avait pas encore assez et apparemment son nouveau maître lui non plus.

Encore une heure… D’autres fille qui s’horrifiait de la voir tenir le choc sans aucun problème. Encore une fois, elle changea de position, pressant légèrement son corps contre celui de son amant, elle vint même glissé son visage dans le cou de l’homme et le mordilla légèrement, sans se douter de l’effet que cela pourrait avoir sur lui pour booster encore un peu plus leur relation. Elle ne connaissait pas ce fait, elle n’avait jamais mordu avant ce jour… Mais là, ça avait été plus fort qu’elle, instinctif dan le feu de l’action… Et cela raviva encore un peu son envie de sexe alors qu’elle laissa échapper un gémissement plus sonore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Dim 20 Sep - 23:19

Raphael était quand même quelqu'un d'assez doué du fait qu'il était capable de garder en tête l'heure qu'il était tout en continuant de faire l'amour avec cette démone, enfin, il était comme cela, un esprit brillant mais une énorme envie de sexe qui allait derrière, quoi qu'il en soit, la première heure fut assez normal pour lui, même si les femmes à côté semblaient ne pas trop y croire, pour sa part, c'était la moyenne pour une personne de type démoniaque, enfin, elle semblait vraiment bien prendre son pied aussi, alors il montrait qu'il le prenait également, gémissant parfois aussi de plaisir à mesure qu'il continuait à suivre son rythme et de trouver toute ces faiblesses pour lui donner toujours plus de plaisir, la première jouissance eut aussi lieux pendant cette heure la, il avait bien entendu lui aussi jouit avec elle et cela avait surement du croitre l'envie de sa partenaire.


Passé la deuxième heure, Raphael semblait prendre un peu moins de temps pour regarder l'heure et plus pour la regarder elle, qui semblait toujours tenir et ne pas faiblir du tout, elle était pour le moment la plus résistante qu'il avait pu baiser, mais si cela ne continuait pas ainsi, il sera un peu déçu, quoi que, au moins, il pouvait faire en sorte qu'elle reste uniquement à sa disposition, car après tout, elle pouvait toujours être utile, néanmoins, le temps passait et les jouissance continuaient, encore et toujours, les femmes avaient même finit par partir, la peur au regard, elles ne comprenaient pas comment ces deux être pouvait baiser pour aussi longtemps, et pourtant, cela était toujours aussi plaisant pour l'homme, surtout avec la morsure qu'elle lui avait donner, peut être que cela avait un effet sur le sexe, mais il était satisfait par cela, il n'avait pas mémoriser le nombre de fois qu'il avait pu jouir, mais il savait qu'elle avait eut le même nombre, il ne semblait toujours pas fatigué et elle aussi alors on pouvait clairement remarquer qu'il avait un sourire des plus carnassier, c'était ce qu'il voulait, une femme qui pouvait tenir sa baise, pendant un instant et avant la fin de la dernière heure, Raphael avait passer à une rythme des plus rapide, prit par une envie de montrer qu'il n'était pas du tout fatigué et qu'il pouvait toujours continuer, encore et encore, mais après la jouissance qui allait suivre, il fit en sorte qu'elle s'arrête et lui caressa un moment la joue, comme pour vérifier qu'elle était vraiment douce, puis, il lui indiqua l'heure avant de lui parler, son sourire montrant toujours qu'il avait envie de sexe.

"Tu passe haut la main, mais il est l'heure de rentrer, on reprendra cela la bas Vénus."

Elle était en quelque sorte sa déesse de la beauté, une étrange manière de l'appeler mais il avait décider cela pendant les cinq heures de baise, il fit alors en sorte qu'elle s'éloigne un peu et qu'elle s’habille avant de s'étirer un peu, il voulait encore la baiser, mais ce n'était peut être pas l'heure, il regarda alors un moment les compte et demanda à ces gardes de fermer boutique pendant qu'il allait rentrer dans son loft, qui n'était pas si loin de cela, il tendit alors le bras à sa nouvelle propriété, lui montrant qu'il n'attendait plus qu'elle avant de partir, il était bien entendu tard, il ne faisait pas totalement nuit mais cela approchait, et une fois qu'ils allaient rentrer, il allait surement et encore une fois la prendre sur place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 0:13

Cinq heures, ils avaient tenu cinq heures et elle paraissait presque aussi fraîche que si ils venaient à peine de commencer. Le rythme s’était fait de plus en plus intense et rapide et elle s’était totalement laissée aller, gémissant et criant de plaisir alors que son membre ne cessait de se mouvoir en elle. Une nouvelle jouissance. Encore une fois, elle sentait la semence chaude de l’homme se répandre en elle et elle cria de plaisir, ne se souciant pas vraiment du reste. Quoi qu’il en soit, avant qu’elle n’ai pu reprendre, il la força à s’arrêter et elle le fit à contrecoeur, le regardant simplement avant de pencher la tête sur le coté alors qu’il lui caressait la joue. Puis, il indiqua l’heure et elle tourna les yeux dans cette direction… Déjà ? Elle n’avait pas vu le temps passé. Il lui assura qu’elle passait haut la main et elle riva un moment son regard sur lui alors qu’il lui disait qu’il était l’heure de rentrer et lui faisant comprendre qu’elle venait avec lui… Puis, il l’appela Vénus et elle pencha légèrement la tête sur le coté.

« Vénus ? »

Demanda-t-elle d’un air interrogateur, un peu surprise de cette appellation quand on lui avait toujours donné du ‘toi’. Il la fit alors se retirer et la fit comprendre de s’habillée. Elle regarda le tissu au sol puis soupira avant de le récupérer. Cependant, au lieu de le passé et pendant que son maître réglait ses affaires, elle alla récupérer son sac et en sortit des sous-vêtement – enfin un – ne jupe et un bustier. Elle enfila le tout assez rapidement, persuadée que l’homme comprendrait les joies et l’excitation d’un effeuillage. Elle rangea rapidement le reste et vint simplement rejoindre l’homme, ses longs cheveux bicolore retombant simplement sur ses épaules alors qu’elle restait fraîche comme une rose sous l’œil dégoûter des autres femmes. Enfin, elle avait eut de la chance, elle avait été jugé produit de luxe et avait eut droit à des traitements de faveurs et des soins dont bien des esclaves étaient privés avant d’avoir un Maître.

Soit, elle s’accrocha simplement au bras de l’homme, comme si c’était la chose la plus naturelle à faire. Bien sur, elle en profitant pour légèrement pressé sa volumineuse poitrine contre ce bras alors qu’elle  le suivait bien docilement. Une fois à nouveau dehors, elle leva les yeux vers le ciel qui prenait des aspects violets bien différent de celui du ciel de Rekume… Elle soupira doucement avant de chasser tout cela de son esprit et de se coller un peu plus contre lui, leur laissant tout juste de quoi marcher sans qu’ils ne se gênent l’un l’autre. Pour le moment, le sac qui contenait ses maigres bien reposait simplement posé sur son épaule opposée à son Maître – dont elle ne connaissait d’ailleurs toujours pas l’identité puisqu’il n’avait pas pris la peine de se présenter. Il ne s’emporterait probablement pas de cela, ce n’était que des vêtements et quelques bijoux dans un étrange métal ressemblant à du cuivre et qui venait de Rekume… Oui, elle avait encore quelques tenues qu’on lui avait fait mettre là-bas, bien que ce soit un peu plus exotique que ce qu’elle portait maintenant… Et plus lié à sa forme démoniaque ou à ce lien qu’elle était sensé avoir avec Gourmandise… Elle ne se rendait même pas compte qu’elle s’était plongée dans ses pensées en le suivant presque machinalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 0:57

Elle semblait ne pas avoir compris de quoi il voulait parler quand il l'avait appeler Vénus, alors il s'approcha d'elle en lui expliquant que c'était son prénom et que cela signifiait qu'elle était comme une déesse pour ce qui était de la baise et aussi de sa beauté, au moins, cela pouvait lui faire plaisir, il continua alors un peu sa paperasse avant de finalement partir avec elle, au passage, il avait eut un jolie sourire en voyant la tenue qu'elle avait prise pour l'occasion, elle semblait vraiment savoir ce qu'il fallait faire pour faire plaisir, quoi qu'il en soit, pour le moment, le trajet était assez court et assez silencieux, aussi bien Raphael que Vénus ne semblaient trop parler et en même temps, ils n'avaient rien à ce dire pour le moment, ils arrivèrent alors devant un grand immeuble et ils prirent un ascenseur pour montrer jusqu’à son loft privé, la ou personne ne venait, enfin, mis à part son ami, mais même cela était très rare.


Le style était vraiment pur, d'un blanc assez étrange quand on savait le travail qu'il avait, mais en même temps, c'était ici qu'il venait pour se reposer, pas pour penser au travail, bien que maintenant, avec Vénus avec lui, cela allait changer, il aimait le sexe, alors il n'allait pas avoir de problème à la prendre chez lui, il lui demanda alors de poser son sac sur un canapé non loin avant de lui montrer de monter vers sa chambre, histoire d'être tranquille et surtout de se changer, car il se promenait chez lui dans un étrange accoutrement, il passa d'ailleurs devant sa drogue et la toucha avant de la ranger, pas cette fois ci, il y avait son esclave maintenant, il n'avait plus besoin de cela, il pourra baiser une magnifique démone sans relâche et même pendant son sommeil, il commença alors à ce déshabiller tout en lui parlant.

"Maintenant que nous sommes tranquille, parlons, je m’appelle Raphael, le test de tout à l'heure était pour voir si ce qu'on m'avait dit sur toi était vraiment, et je suis vraiment heureux de voir que cela est le cas, tu as pu le remarquer, j'ai une endurance et un appétit sexuel immense, si grand que je dois normalement me droguer pour me calmer, mais cela semble être fini, et je pense que tu sais pourquoi."

Il avait terminer sa phrase en la regardant, il était totalement nu, enfin, presque, il lui restait une chemise blanche sur le dos, il s'approcha alors d'elle et commença sans même lui dire à lui caresser la poitrine, lui léchant le cou tout en lui disant qu'il pouvait parfaitement la baiser pendant toute la soirée si il en avait envie, toutefois, comme il avait du travail le lendemain, cela n'allait pas être possible, il expliqua toutefois que dans le bordel, il pouvait la baiser aussi longtemps qu'il en avait envie, il termina cela en lui mordillant l'oreille et s'étira un peu, attendant de savoir ce qu'elle allait vouloir faire, peut être juste baiser?, ou alors comme il demanda en ce moment, peut être faire une petite visite du loft.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 2:22

Vénus… Alors, c’était le nom qu’il lui avait donné… Une déesse au niveau de la baise et de la beauté. Elle aimait bien l’idée et puis, au moins cela montrait qu’il était vraiment content d’elle pour le moment. Soit. Ils étaient donc sortis du bordel et elle l’avait docilement suivit jusque dan son loft. ‘Vénus’ ne revint au moment présent que quant il ouvrit la porte d’un immeuble. Elle cligna simplement les yeux quelques instants et le suivit ensuite dans l’ascenseur sans un mot. Le loft n’était pas vraiment ce qu’elle aurait penser, mais c’était tout de même un endroit agréable… probablement plus agréable que tout les endroits où elle avait pus vivre jusqu’à maintenant. Il lui demanda de poser son sac sur le canapé avant de le suivre et, bien entendu, elle s’exécuta bien docilement, suivant maintenant l’homme à l’étage alors qu’il se changea purement et simplement devant elle. Enfin… changea… se dévêtit plutôt parce qu’il se retrouva bien vite uniquement vêtu d’une chemise.

Cependant, cela ne s’arrêta pas vraiment là. Elle le vit vaguement ranger quelque chose avant de lui parler. Il s’appela Raphaël et il était donc son maître… Il lui annonça que le test avait été simplement là pour tester ce qu’on lui avait raconté sur elle. Les rumeurs que le vendeur avait fait courir… Non sans les tester avant ça… pour une partie en tout cas… Il confirma que ses besoins de sexe étaient bien plus élevés que celui de la plupart des humains normaux. Il parla alors de drogues qu’ils devaient prendre pour moins être assaillit par ses pulsions, mais il annonça aussi qu’il n’en aurait plus besoin et qu’elle savait pourquoi… Vénus eut un léger sourire, bien entendu, c’était tellement évidant cette raison, il n’y avait même pas besoin de réfléchir.

En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, il vint très près d’elle et commençait maintenant à caresser sa poitrine à travers son bustier. Elle laissa échapper un petit soupire de plaisir, rien de plus… Déjà, il lui léchait le coup et elle sentit un frisson lui remonter tout le long du dos. Elle repoussa même son visage en arrière pour lui laisser plus de surface de son cou. Raphael lui promis alors qu’il aurait pu la baiser toute la soirée, mais qu’ils n’avaient que peu de temps pour ça puisqu’il travaillait le lendemain. Il enchaîna ensuite les promesses en lui assurant qu’il pourrait la baiser tant qu’il le voudrait au travail… Oui, elle l’avait bien compris, elle ne serait qu’un jouet entre ses mains… Mais si c’était pour la baiser avec autant d’intensité, elle ne demandait pas mieux. En attendant, il lui mordillait légèrement l’oreille et elle frissonna avant de lui répondre d’un ton légèrement gémissement :


« Et je serais près de vous autant que vous désirerez m’avoir à vos cotés Maître Raphaël… »

Traduction, il pourrait la prendre tant qu’il le voulait où il le voulait et elle ne broncherait pas, s’en réjouissant même, puisque c’était simplement du sexe intense, vraiment intense. Cependant, elle restait un moment immobile, réfléchissant à ce qu’elle devrait savoir sur cette nouvelle vie qui ne concernait pas seulement le sexe… Oui, bon. Autant mettre les bases, n’est-ce pas ?

« Maître Raphaël, y a-t-il des règles que je devrais suivre, que ce soit ici ou à votre travail ? »

Elle n’était pas pressé de visité, elle pourrait le faire seule au pire… Mais alors qu’ils parlaient elle laissa un sourire un peu carnassier se poser sur ses lèvres alors qu’elle le repoussa vers le lit, le forçant à s’y asseoir. Après tout, ils parlaient, mais cela ne l’empêchait pas de s’occuper un peu de lui pendant ce temps-là. Ainsi, en attendant qu’il lui réponde, elle commença à s’occuper de son membre avec une certaine gourmandise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 14:50

Raphael avait donc expliquer certaine chose en rapport avec sa maison, ou son loft, l'endroit ou il dormait quoi, mais il était vrai qu'il n'avait pas tout expliquer, en attendant, elle lui avait répondu qu'elle serait toujours à ces côtés tant qu'il avait besoin d'elle, il avait alors répondu aussitôt que du moment qu'elle était toujours aussi endurante, il était impossible qu'il se lasse d'elle, car il était sur qu'elle avait encore des surprise caché dans ce magnifique corps, la suite fut particulière, car elle lui demanda si il y avait des règles à suivre chez lui, il se gratta alors la tête, il n'avait jamais penser à cela, il c'était donc laisser faire et elle s'amusait avec sa verge pendant qu'il allait lui répondre avec le sourire.

"Hmmm, voyons voir, pour ce qui est à la maison, tu as livre accès à ce que je possède, après tout, je n'ai pas vraiment beaucoup de chose, et puis, tu peu me demander de baiser quand tu le désire, bien que je suis persuadé que je le demanderais tout aussi souvent, pour le travail, cela est un peu plus compliqué, tu as vu qu'il y a beaucoup de femme et je dois parfois baiser d'autre, toutefois, il y a un petite règle que j'ai mis en place pour éviter qu'on me demande d'être à une seul personne, et cela est que je tombe amoureux d'elle, pour le moment, personne n'a mélanger endurance, surprise, d'intensité mais aussi de douceur pour réussir à me faire chavirer, mais dans le cas ou cette femme réussirait, je ne baiserait plus qu'elle, et autant dire qu cela sera encore plus intense que ce que j'ai pu faire jusqu’à maintenant."

Il lui fit alors un clin d’œil tout en la laissant faire, voulant juste savoir ce qu'elle avait en tête pour le moment, au moins, il lui avait parler de la règle, c'était la seul solution qu'il avait pu penser pour qu'elle arrête de parler de favorite, c'était pour cela qu'au travail, il allait devoir en baiser d'autre, même si elle pouvait faire en sorte de le garder un peu plus, il semblait bien aimer de toute manière lui faire l'amour, pourquoi?, disons que l'endurance était un bon facteur, bref, il avait peut être un petit creux, mais puisqu’elle semblait vouloir s'amuser un peu avec lui, et qu'il ne disait jamais non pour baiser, il se laissa faire en la regardant, se demandant quel genre de surprise elle pourra bien lui montrer, il était vrai que dans un coin de sa tête, il voulait voir un peu plus d'elle, pas seulement sa forme humaine, mais de lui demander pouvait être un peu ennuyeux, enfin, elle était une esclave alors il ne savait pas trop comment s'y prendre, il allait donc attendre un peu et peut être qu'a la fin il allait lui demander de l'étonner un peu, après tout, il semblait avoir bien besoin de quelque chose de différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 16:50

Vénus caressait donc le membre de son Maître avec sensualité et gourmandise, bien qu’elle sente également la faim en elle. Quoi qu’il en soit, il lui répondit sur les consignes. Elle avait une liberté totale dans la maison, bien, avec en plus la permission de lui faire des avances quand elle le voulait. Cela inscrivit un petit sourire mutin sur ses lèvres… Sourire qui disparu bien rapidement quand il évoqua le bordel et le fait qu’il devrait baiser d’autres femmes. Une flamme s’alluma dans son regard émeraude, mais elle ne dit rien. Pourtant, elle digérait mal cette information, elle n’était pas partageuse et elle pensait être parvenue à le gagner à sa cause. Heureusement, sous cette forme, cette déception n’en était que peu visible. Raphael lui parla ensuite d’une règle : Si il tombait amoureux d’une femme, il ne serait qu’à elle. Elle se promit de tout faire pour être cette femme… ou en tout cas d’empêcher les autres de le devenir. Masquant un sourire démoniaque, elle se redressa, non sans cesser ses caresses sur sa verge, puis, elle vint simplement lui demander d’une voix suave, au creux de on oreille :

« Vous avez déjà été amoureux de quelqu’un, Maître Raphael ? »

Elle, elle ne savait pas ce que c’était l’amour, comme la plupart des sentiments d’ailleurs. En attendant, elle ne l’empêcherait pas d’en baiser d’autre, c’était lui le Maître et en tant que tel, il faisait ce qu’il voulait…Mais bon, cela ne l’empêcherait pas de faire retomber sa frustration et sa colère sur les autres filles, elle n’avait rien promis à ce niveau là et ne le ferait que si Raphael le demandait. Une fois qu’il lui eut donner sa réponde ou qu’il lui dise qu’elle n’avait pas à le savoir, elle se colla un peu plus contre lui et, sans cessé ses caresses, elle l’embrassa avec une certaine fougue avant de revenir près de son oreille et de la mordiller en lui demandant :

« Dîtes moi ce dont vous avez envie Maître Raphael et je le ferait pour vous, je suis à vos ordres… »

Elle était suffisamment soumise pour s’imposer quand elle le pouvait et pour demeurer à l’écart quand elle le devait. En attendant, elle s’assit simplement sur l’un des genoux de l’homme sans avoir défait un seul de ses vêtements. Caressant toujours le membre encore grossit par le désir, elle restait collée tout contre lui attendant de savoir ce qu’il voulait d’elle. Il sentait probablement la mouille de la démone percée à travers son sous-vêtement, mais elle ne s’en souciait pas le moins du monde, se souciant uniquement de presser sa voluptueuse poitrine contre l’homme en attendant de pouvoir faire quelque chose qui lui plairait plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 18:33

Il ne savait pas vraiment si elle voulait faire l'amour ou alors juste s'amuser avec lui, mais il trouvait ce petit changement intéressant, la plupart du temps, les femmes ne faisaient que de vouloir le baiser pour montrer qu'elles étaient bonne au lit, Vénus elle semblait plutôt faire cela comme une entrée sans pour autant continuer, en plus, elle venait de lui poser une question assez particulière avec une voix qui le fit un peu frissonner d'envie, elle savait y faire et plus le temps passait, plus il voyait qu'il allait bien s'amuser avec elle, toutefois, il devait quand même lui répondre, il attendit donc un peu pour qu'il puisse la regarder un peu dans les yeux avant de lui répondre avec un soupire.

"Tu pense vraiment que nous serions seul dans ce loft si j'avais déjà été amoureux?, comme je te l'ai dit plus tôt, personne n'a encore été assez endurante pour pouvoir espérer que je m'intéresse vraiment, franchement, pour le moment tu est la seule qui attise mon intérêt Vénus.

Ce n'était qu'un intérêt, mais c'était beaucoup plus que le reste des femmes, même si il prenait du plaisir à les baisers, cela s'arrêtait la, pas d'autre envie de leur parler, ou alors de les découvrir un peu plus, ce qui était différent avec Vénus, elle lui cachait surement beaucoup plus de bonne surprise et il semblait avoir un peu hâte des prochaine partie de sexe toujours plus endiablé qu'ils allaient avoir tout les deux, il y eut alors un baiser et il y répondit tout en le prolongeant un peu, histoire de montrer qu'il n'allait pas perdre dans ce genre d'excitation, elle lui demanda alors de lui donner un ordre, il ne savait pas trop quoi dire, c'était bien la première fois qu'il avait une esclave, il se gratta alors un peu la tête alors qu'elle continuait de lui montrer qu'elle aussi en avait autant envie que lui, aussi bien l'un que l'autre semblait avoir tellement envie de sexe qu'ils allaient y passer la soirée, ce qui était une mauvaise chose, il regarda alors l'heure et il eut un sourire un peu vicieux, pourquoi pas après tout, cela pouvait être amusant, il semblait vraiment avoir envie de voir si cela était possible alors il vint commencer à lui retirer un vêtement avant de lui répondre.

"Tu t'y connais en cuisine Vénus?, j'aurais bien envie de manger quelque chose pendant qu'on fera partir un peu cette frustration."

Son sourire montrait bien qu'il était prêt à la prendre maintenant, néanmoins, il semblait prendre un petit plaisir à la faire patienter un peu, pour pousser un peu plus le bouchon, il lui prit la main qui lui caresser sa verge pour lui montrer qu'il était vraiment prêt à exploser et qu'il allait préférer le faire en elle plutôt qu'autre part, il attendit donc sa réaction, il avait de quoi préparer un peu n'importe quoi chez lui, il savait moyennement cuisiner, mais ce n'était pas ce qu'on pouvait appeler du luxe, restait il maintenant à savoir si elle allait faire l'affaire, c'était une course contre le temps aussi car il était vraiment trop exciter pour ce contenir trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Lun 21 Sep - 22:27

Vénus haussa simplement les épaules, elle ne savait pas, mais elle avait entendu que cet amour dont on parlait tant pouvait ne pas être partagé… Un instant, elle se demanda si ces rivales aimaient son Maître. Elle, elle ne le savait pas puisqu’elle n’identifiait pas ce sentiment, elle savait juste qu’elle désirait vraiment le sentir en elle encore et toujours, c’était une sensation bien trop agréable pour qu’elle s’en passe. Il lui avait cependant avoué qu’elle était la seule à attiser son intérêt… et ce n’était que le premier jour, il ne connaissait encore rien d’elle. Il répondit à son baiser fougueux et elle s’en réjouit Puis, elle lui avait demandé de lui dire ce qu’il voulait qu’elle fasse et, apparemment, il n’était pas habitué à avoir des esclaves puisqu’il ne semblait pas savoir quoi lui demander. Finalement, il commença à la déshabillée et elle le laissa faire tout en écoutant ce qu’il avait finalement décidé ce qu’elle devait faire. Il voulait qu’elle cuisine… Elle pencha légèrement la tête sur le coté. C’était assez contradictoire avec son sourire et son regard, enfin soit. Dans le même temps, il la força à arrêter ses caresses et elle haussa un sourcil. Quoi ? Il était déjà aussi chaud ? Bien, elle savait ce qu’il lui restait à faire, un nouveau baiser fougueux plus tard, elle réajustait ce qu’il avait commencé à lui enlever, puis d’un geste souple ôta sa culotte avant de la laisser au creux de la main de l’homme… Encore une avance.

« Bien sur que je sais cuisiner. »

Oui, elle cuisinait à l’instinct et généralement, ça donnait quelque chose de bien. Laissant son Maître à sa frustration du moment, elle quitta sa chambre pour partir en quête de la cuisine. Quand elle la trouva, elle se mit à fouiller dans les placards et le frigo à la recherche de l’inspiration. Finalement, après avoir pas mal fouiller dans les placards pour en sortir quelques ustensiles… Alors, il avait dit quelques choses qu’ils pourraient manger PENDANT… Il faudrait donc quelque chose d’assez pratique et qui se mangeait chaud comme froid pour le plat… et pour le dessert… Elle avait une petite idée en tête. Rapidement, elle dégota des tournedos et les fis mariner dans de la sauce soja et un ensemble d’épice à majorité de gingembre. Pendant ce temps, elle commença la préparation d’une fondue au chocolat pour le dessert, elle avait trouvé de quoi après tout… et puis, ce pourrait devenir très ludique… Soit, pour qu’ils aient le temps de manger à leur fin, elle mis le chocolat à fondre au minimum. Puis, elle commença à cuir la viande avec des petites pommes de terre grenaille et une sauce onctueuse… Elle sentait son estomac qui protestait. Encore attendre un peu. Pendant que ça cuisait, elle fouilla dans les placards pour trouver les couverts et ainsi mettre la table pour deux personnes. Elle amena ensuite de l’eau et pencha la tête sur le coté avant de demander à son maître ce qu’il avait l’habitude de boire en mangeant.

Pendant ce temps, elle surveilla la cuisson du plat. Il n’y avait pas vraiment d’entrée, mais c’était principalement parce qu’elle avait voulu faire vite, comme il l’avait incité à le faire. Il était probablement venu s’installer à table pendant qu’elle coupait maintenant le feu sous sa préparation, touilla un moment le chocolat qui fondait doucement dans la machine pour la fondue. Elle alla ensuite servir leur deux assiettes. Vénus laissa une seconde son regard s’attarder sur le corps de son Maître. Elle avait très faim, mais pas faim uniquement de nourriture comme l’indiquait l’humidité entre les jambes de la démone… Elle espérait que ça lui plairait… même si cela n’avait pas été vraiment travaillé… Quand il travaillerait, elle pourrait probablement rentrer un peu plus tôt pour préparer de repas plus dignes de ce nom… Et puis, ça ne l’empêcherait pas de savoir quelles étaient les filles qui auraient ses faveurs du jour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mar 22 Sep - 0:41

Raphael lui avait donc demander de lui cuisiner quelque chose, ou plutôt, il avait fait la proposition qu'elle cuisine dans le cas ou elle savait le faire, et après un autre fougueux baiser, elle déclara qu'elle savait, il eut alors un sourire et fut quand même intriguer par le fait qu'elle c'était rhabiller mais lui avait donner sa culotte, il eut alors un petit rire et attendit un peu, elle semblait vraiment être à son rythme et c'était un petit changement pour lui, néanmoins, il appréciait cela, il commença alors à descendre vers l'endroit ou tout allait surement se passer, c'était grand chez lui certes, mais il était facile de voir ou chaque chose était et quel était la fonction de chaque meuble, bref, il était venu s'asseoir sur un chaise et allait attendre qu'elle termine avec le sourire, réfléchissant déjà à sa nouvelle idée.


Vénus venait le voir en lui demandant ce qu'il buvait et il expliqua qu'il ne prenait pas d'alcool car cela était mauvais avec ce qu'il prenait habituellement, mais qu'il pouvait boire, bien qu'il semblait s'astreindre chez lui, peut être pour être sobre et réfléchir, quoi qu'il en soit, une fois que tout fut en place, il la regarder alors qu'elle semblait elle même le regarder, peut être qu'elle attendait de savoir si il avait une idée en tête, surtout qu'il semblait légèrement plus loin de la table pour pouvoir manger, il eut alors et encore une fois son sourire carnassier avant qu'il ne lui parle pour lui proposer son idée assez vicieuse mais pourtant tellement alléchante.

"Cela me semble délicieux Vénus, maintenant, j'ai envie de satisfaire mes deux appétit en même temps, tu vois ou je veux en venir?"

En clair, il lui demandait de venir lui donner à manger tout en étant empaler sur lui, ce qui semblait presque impossible, mais il allait bien entendu aider un peu, il n'était pas mauvais, il allait même l'aider à la nourrir, comme cela, peut être que cela allait lui donner un peu de motivation, en tout cas, il était la à attendre, sa verge était de toute manière toujours fièrement dresser et attendait juste un espace étroit et chaud pour pulser d'envie, dans son esprit, il avait hâte de voir une minime diminution de son énorme frustration, oui, il en avait quand même, malgré le fait qu'il baisait beaucoup de femme, la plupart étaient à la fin bien trop peu excitante, il y avait quelque exception, comme sa conseillère en finance, mais cela était normal, il ne la baisait que quand elle venait lui faire son rapport, ou alors ces gardes, il préférait le faire le moins possible avec elle pour qu'elles soient concentrer sur leur travail, bref, assez parler du bordel, il avait hâte de commencer ce petit jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mar 22 Sep - 2:00

Vénus se doutait que l’homme devait avoir quelque chose derrière la tête, c’était pour ça qu’elle attendait qu’il parle à nouveau. Il assura en attendant que cela lui semblait délicieux, mais qu’il voulait satisfaire son appétit sexuel en même temps que son appétit tout court. Une autre aurait probablement rougit, mais elle se contenta et de lui adresser un sourire tout aussi carnassier que le sien. Très bien. Elle rapprocha les deux assiettes de l’endroit où il était assis et s’accorda un instant de réflexion quand à la position qu’elle devait prendre. Finalement, elle eut une idée et s’approcha de son maître, s’asseyant simplement sur ses genoux, dos à lui. Si il voulait jouer avec sa poitrine, il n’aurait qu’à la libérer du tissu sans même vraiment avoir à la dévêtir. En attendant, elle se souleva légèrement, comme elle le pu, puis, elle fit entrer en elle avec un gémissement. Son intimité s’adapta aussitôt au membre de l’homme en elle.

La démone s’humecta un peu la lèvre et regarda son assiette. Bah, tant pis, elle mangerait plu tard… En attendant, elle avait une petite idée… Le laissant prendre en charge les pénétrations, elle se concentra pur couper un morceau de viande sans se blesser. Elle pris ensuite le morceau entre ses dents avant de tourner son visage en partie vers lui. Il n’avait plus qu’à prendre la nourriture avec des baisers et elle se disait que ce pourrait être quelque chose de sympathique, quelque chose qui lui plairait. En attendant, elle rassembla ses longs cheveux bicolores sur l’épaule opposée à celle du coté de laquelle elle était tournée pour lui donner la becquée. Cela éveillait pourtant encore un peu plus son désir qu’il la prenne jusqu’au plus profond d’elle-même pour ne la relâcher que quand elle ne pourrait plus ressentir le moindre plaisir. Mais était-ce seulement possible ? Elle désirait tellement ce membre en elle pour le moment.

Elle répéta l’opération à plusieurs reprises, se contentant simplement de nourrir son Maître, faisant de son mieux pour combler ses attentes. Après tout, c’était ce qu’il attendait d’elle et pour l’heure, elle ne demandait pas mieux. Le sexe, pour le moment, il n’y avait que comme ça qu’elle parvenait à se sentir une raison d’exister et, comme Raphael semblait toujours demandeur, elle ne demandait pas mieux que de le servir et de répondre à ses caprice, même si elle sentait son estomac qui protestait et qui se mis d’ailleurs à le faire un peu bruyamment… Tant pis. Elle ferait avec. Elle pris encore une bouchée entre ses lèvres, ne se souciant que peu de se tacher, elle se contentait de lui transmettre la nourriture ainsi avec un regard enfiévré par le désir et luttant pour ne pas gémir de plaisir quand elle lui transmettait les bouchées. En attendant, elle était un jouet entre ses mains et, étonnement c’était un rôle qui lui plaisait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mar 22 Sep - 13:53

Au moins, elle semblait comprendre ce qu'il voulait, et même si cela semblait compliqué, elle avait quand même réussit à faire en sorte de lui donner à manger tout en le baisant, quoi que, il semblait que cela soit son travail de faire les vas et viens, il n'était pas idiot, elle faisait déjà beaucoup, alors il avait commencer des mouvements lent pour la durée du repas, la raison était qu'il ne voulait pas trop gâcher ce qu'elle avait cuisiner, il avait faim après tout, toutefois, il entendait sa partenaire avoir le même sentiment, il se gratta alors la tête tout en continuant d'être nourri par la manière qu'elle avait choisit avant de lui même faire la même chose et de s'approcher avec le sourire, lui montrant qu'il avait envie de faire la même chose avec elle, si elle lui demandait pourquoi, il lui dira juste qu'un estomac vide n'est pas bon pendant une intense relation.


Il se donnaient donc à manger à tour de rôle, également, Raphael pouvait l'avouer, il trouvait ce petit jeu des plus intéressant, pour faire monter les enjeu, il accéléra les vas et viens et aussi l'intensité de ce qu'il lui faisait subir, à savoir comme d'habitude des caresses, enfin, on ne pouvait pas vraiment parler d'habitude, cela ne faisait même pas une journées qu'ils étaient maitre et esclave, toutefois, il semblait bien aimer cela alors autant continuer, lui aussi commençait à avoir du mal à lui donner à manger, alors il lui proposa de terminer cela au plus vite avant qu'il n'accélère trop et que cela ne prenne trop de temps pour manger, c'était la meilleur chose à faire, il garda donc sa vitesse moyenne alors qu'ils continuaient de ce donner l'un l'autre leur repas via des baisers de plus en plus brulant, parfois, il s'amusait même à faire tourner leur nourriture entre leur langue, juste histoire de voir si cela pouvait donner un meilleur gout, et il semblait aimer alors pourquoi, ils allaient bien avoir terminer de manger le plat principal et pour la récompenser d'avoir réussit cela, il avait bien envie de la faire jouir au moins deux fois, il avait jeter quand même un coup d’œil à l'heure, ils avaient encore un peu de temps, c'était tant mieux, cela faisait un bon moment qu'il n'avait pas baiser aussi longtemps et surtout en une traite, alors autant qu'il en profite, il y avait encore pas mal de chose qui était dans son esprit, mais cela ne servait à rien d'en parler.


La chose qu'il pensait le plus pour le moment était bien entendu ce qu'elle allait faire avec le chocolat, cela sentait bon mais elle n'avait rien préparer d'autre pour ce qui était de le placer, peut être juste avec les doigts?, non, c'était trop chaud, il y avait bien d'autre idée, mais il attendait quand même d'avoir une bonne surprise, en attendant, ils avaient surement terminer de manger et il avait prit une allure bien plus rapide maintenant, faisant en sorte de lui ôter lentement et sensuellement ce qu'elle avait sur le dos, il trouvait cela presque injuste qu'elle soit habiller et pas lui, bien que c'était sa manière habiuelle de ce balader dans son loft alors bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mar 22 Sep - 17:07

Vénus avait fait de son mieux pour obéir à son amant et le nourrir… Cependant, il avait rapidement commencé à faire de même.  Quand elle lui avait lancé un regard interrogateur, il lui avait expliqué qu’avoir l’estomac vide n’était pas bon pour une relation digne des leur et elle avait docilement repris le jeu. Cependant, Raphael intensifia toujours un peu plus les choses, leur rendant le repas de plus en plus difficile, mais elle ne se plaignait pas le moins du monde. Et le repas se poursuivit ainsi, plus ou moins facilement, mais elle faisait au mieux pour lui, après tout, c’était son devoir en tant qu’esclave, on lui avait suffisamment fait savoir. En attendant, alors qu’il se mouvait en elle et qu’ils se nourrissaient mutuellement, elle sentait ses mains s’attarder sur son corps en des caresses qui lui donnait envie d’encore lus. Cet étrange repas se poursuivait encore et toujours, leur donnant encore plus de sensations, mais aussi de difficulté avec la nourriture.

Les assiettes se vidèrent et la démone les repoussa par réflexe un peu plus loin sur la table alors qu’il passait à quelque chose de plus intense. Tant pis pour le chocolat, plus tard… Ils avaient apparemment autre chose en tête pour le moment. Raphael la dévêtit et elle se laissa faire, l’aidant même subtilement, se retrouvant donc nue contre lui qui portait encore sa chemise… Ca ne la dérangeait pas et, comme elle était dos à lui, elle ne pouvait pas vraiment agir pour le débarrasser de ce vêtement. Et puis, ça ne l’empêchait pas de sentir son torse contre son dos quand elle se collait contre lui. Elle se laissa totalement gagnée à ce rythme qu’il leur imposait jusqu’à parvenir à s’y adapter et à y répondre en écho prenant appui sur la table. Elle laissa échapper plus de gémissement, fermant les yeux pour se laisser pleinement gagnée par ce plaisir qu’il lui offrait, elle pencha même un peu la tête sur le coté pour lui livré un peu plus la chair de son cou. Elle se livrait totalement à lui, sans aucune restriction, comme on l’attendait d’elle. Les choses s’intensifiaient encore et toujours, la forçant presque à l’accrocher au bord de la table alors qu’elle se rapprochait de la jouissance. Finalement, elle laissa échapper un cri de plaisir alors qu’elle atteignait la jouissance, sentant la semence chaude de son amant se répandre en elle. Elle fit en sorte de ralentir l’allure, après tout, le repas n’était pas encore vraiment terminé. Elle se laissa une seconde pour se reprendre. Se retirant de son membre pour débarrasser la table… du moins en apparence. Elle s’attarda un moment devant le chocolat fondu avec un sourire espiègle qu’il ne pouvait voir. Elle détourna d’ailleurs son attention de ce qu’elle faisait en changeant de forme.

D’abord, il y avait ses ailes qui avaient jaillit dans son dos, puis, sa longue chevelure qui vira aussitôt au violet sombre tout en se faisant plus longue maintenant. Puis, il y eut sa peau qui se teinta de mauve. Sa queue qui jaillit dans son dos, ondulant doucement dans son dos comme si elle savait qu’elle demeurerait pour le moment inutile. Il y eut ses cornes qui poussèrent, ses oreilles qui s’allongèrent… Et les quatre petites tentacule qui retombèrent sur ses épaules, amorphe, comme si elles n’étaient qu’une variante de sa chevelure et cette légère protubérance sur son front. Son regard avait bien sur fait parti des premières choses à changer, se faisant entièrement blanc. Ce fut ce regard qu’elle posa sur son Maître, on n’y voyait pas vraiment ses émotions. Sur son corps, de complexes arabesques qu’elle avait tracer avec le chocolat pendant qu’elle laissait le soin à Raphael de voir sa transformation… Bien sur, il était assez chaud, mais cela ne la dérangeait pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 23 Sep - 0:18

Au moins, ils avaient réussit à finir leur assiette, d'un coté, il avait fait attention à ne pas trop allé vite pour justement que cela soit possible, et une fois que tout fut manger, il pu allé vraiment à une bonne vitesse, s'amusant maintenant à lui prendre la poitrine pour la masser avec rythme alors que les pénétration allaient en crescendo, elle pencha alors la tête sur le côté et il ne se fit pas prier pour lui lécher et lui mordiller le cou, elle avait un gout assez particulier, il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais il aimait bien cela, alors il continuait de s'amuser avec son cou, puis, avec du temps et beaucoup de plaisir, il y eut encore une jouissance commune, décidément, tout semblait très bien se passer avec Vénus, il y eut alors un mouvement venant d'elle pour se retirer et il la regarda se diriger quelque part et elle changea alors de forme sous son regard un peu surpris.


Il n'avait jamais encore vraiment vu un démon changer de forme, la plupart du temps, les succube venait déjà sous leur vrai forme pour tenter de le charmer, même si cela ne semblait pas fonctionner, alors le changement était quelque chose qui l'intéressait encore une fois, il la regarda alors changer de couleur de peau, avoir une queue et des cornes, ainsi que des tentacules assez particulière sur les côtés de son crâne, la couleur de ces yeux étaient étrange, pas que cela ne le dérangeait pas, après tout, il semblait apprécier grandement ce qu'elle était devenue, il avait l'impression que sa verge voulait déjà gouter à nouveau à cette nouvelle Venus, toutefois, il remarqua ce qu'elle avait fait, à savoir faire des arabesques de chocolat, cela devait pourtant être chaud, elle semblait être bien résistante alors, il s'approcha alors un peu avant de lui lécher le cou à nouveau, descendant alors vers sa poitrine pour s'amuser un peu avec avant de sensuellement lécher tout ce qu'elle avait pu faire comme dessin en chocolat, c'était chaud certes, mais il était vraiment exciter à propos de cela et il semblait bien prendre son temps pour s'amuser avec elle, voir si elle allait pouvoir tenir le coup face à ces coup de langue ou alors elle allait vouloir un peu d'action encore une fois, d'ailleurs, maintenant que sa tête était un peu plus bas, il s'amusait avec sa queue tout en lui parlant.

"Bravo pour encore une fois me surprendre Vénus, cela est cependant dommage que je ne soit pas aussi résistant à la chaleur, je t'aurais bien offert une jolie sucette au chocolat."

Il lui fit alors un clin d’œil alors qu'il continua de lui lécher le corps alors que maintenant il remontait pour s'occuper de sa poitrine à nouveau ainsi que ces ailes cette fois ci, il avait l'habitude de toucher ce genre partie du corps, pas autant qu'un corps humain normal, mais il pouvait certainement trouver les bons endroit à toucher et aussi à vouloir la chauffer toujours, il se demandait comment il allait bien pouvoir faire quelque chose de similaire, il n'était pas aussi résistant à la chaleur, alors du chocolat comme cela était impossible, mais peut être un sirop, il faudra qu'a un moment de repos il lui demande quel genre de parfum elle aimait, il avait bien le droit de la récompenser de temps en temps, surtout qu'elle était bien partit pour lui donner de plus en plus envie de la baiser souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 23 Sep - 13:19

Vénus avait donc adopté sa forme de démone, se livrant au regard de son Maître. Ce dernier vint maintenant près d’elle pour commencer à lui lécher le cou. Avec un soupire de bien être, elle pencha légèrement la tête sur le coté, lui laissant toute la place qu’il voulait. Mais, déjà, il descendait au niveau de sa poitrine et elle gémit légèrement, restant simplement livrée à lui alors qu’il profitait d’elle et de ce chocolat sur son corps. En tout cas, son petit manège avait l’air de faire de l’effet à Raphael qui semblait s’en exciter. En attendant il léchait son corps comme elle l’avait plus ou moins incité à le faire et il en profitait bien, à lui en faire perdre la raison… Elle laissa donc échapper quelques gémissements et soupires de bien être. Sa tête descendait toujours plus et elle frissonna quand elle le sentit s’amuser avec sa queue, c’était assez étrange comme sensation…. Ses joues avaient légèrement viré au magenta, elle n’était vraiment pas habituée à ce genre de sensations.

Raphael la félicita encore une fois d’avoir réussit à la surprendre. Il lui dit qu’il était dommage qu’il ne soit pas aussi résistant qu’elle à la chaleur du chocolat et qu’il ne pourrait donc pas lui offrir une jolie sucette au chocolat, instinctivement, elle s’était passé la langue sur les lèvres, lui disant simplement que c’était bien dommage, mais ils trouveraient bien un moyen pour ça à un moment où à un autre. Elle lui avait ensuite dit qu’elle était sur que goût nature serait parfait aussi et elle lui adressa un sourire entendu. Cependant, l’homme en était déjà revenu aux coups de langues sur son corps et, encore une fois, elle gémit et le laissa faire, ce pourrait être une expérience à reproduire dans le futur si son maître aimait ça… Peut être avec de la glace la prochaine fois ? C’était une idée à creuser, mai ce n’était pas aussi facile que ça. Puis, il remonta le long de son corps jusqu’à sa poitrine et à ses ailes. Elle frissonna de plaisir et laissa encore une fois son regard. En attendant son petit jeu avait tellement fait monter son désir qu’elle se sentait sur le point de défaillir. Elle désirait tellement le sentir à nouveau en elle, mais ce n’était pas dans sa nature de demander par delà les avances sexuelles. Le désir empourprait son visage, elle avait l’impression de ne plus pouvoir tenir plus longtemps. Vénus posait maintenant un regard fiévreux sur Raphael, se retrouvant même à laisser glissé une main sur les épaules de son amant alors qu’elle souffla sur un ton gémissant et presque suppliant :


« Maître Raphael… »

Son esprit était anesthésié pour tout ce qui ne concernait pas le sexe pour le moment, elle n’en pouvait plus, elle voulait qu’il la prenne encore et qu’il la baise jusqu’à plus soif, elle, elle se foutait pas mal de l’heure, elle n’avait jamais eut besoin de beaucoup de sommeil… durant sa courte existence en tout cas. Son corps était devenu un peu plus chaud que la normale, mais pour le moment, elle ne s’en souciait que peu, elle le voulait comme probablement n’importe quelle autre fille du bordel… Si ce n’était qu’elle y aurait probablement droit plus fréquemment qu’elle de pas son statut. Elle comptait bien pourtant imposé sa présence aux autres, même si ce n’était pas forcement en s’occupant de l’homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 23 Sep - 16:11

Raphael était maintenant face à un petit problème et il savait très bien que cela n'allait pas être vite régler, Vénus semblait vouloir baiser, et à savoir son endurance, cela allait durer jusqu'au matin, le problème étant qu'il travaillait, enfin, si on comptait que de baiser toute la journée en écoutant parfois certain problème était du travail, mais bref, il était son maitre, il aurait pu lui dire que cela était terminer pour aujourd'hui, sauf qu'il était un énorme nymphomane et qu'il avait lui aussi envie d'une séance de sexe qui dure tellement longtemps qu'il sera un peu moins frustrer, il soupira alors et s'approcha d'elle pour la soulever avant de l'empaler sans rien lui expliquer, allant au plus profondément d'elle, il lui demanda alors d'enrouler ces jambes autour de lui puis d'éteindre le chocolat pour ne pas qu'il fonde toute la nuit avant de lui expliquer quelque chose.


"Et pourtant je travail demain...., enfin, je n'ai pas pris ma médicalisation alors je vais surement avoir besoin de baiser toute la soirée pour ne pas me sentir extrêmement frustrer, je compte sur toi pour me donner le plus de plaisir possible tout en y prenant également beaucoup."

En clair, ils allaient baiser comme des bêtes pendant toute la nuit et il n'allait pas s’arrêter avant de partir, ou alors un peu avant, histoire de prendre une petite douche, ou il allait certaine la baiser encore une fois, sa verge pulsait d'envie à ce programme, il était vraiment trop pervers pour ne pas faire cela, il aurait du prendre quelque chose pour ne pas dormir, cela l'aurait aider, peut être qu'il pourra acheter cela pour la prochaine fois, en attendant, il l'emmena alors vers son lit ou il fit alors en sorte qu'elle se mette à quatre patte sur ce dernier avant de, toujours empaler en elle, lui agripper les hanches pour commencer à la pilonner à une vitesse qui n'était pas faible, loin de la, ils avaient déjà fait l'amour une bonne partie de cette journée, alors pourquoi allé lentement maintenant, il lui mit même une main sur son clitoris pour le caresser avant de sourire, oui, il allait bien s'amuser ce soir, même si il allait être assez fatiguée pour le lendemain, il approcha alors sa tête de la sienne avant de lui murmurer quelque chose.

"Je ne suis pas un démon, mais je suis surement capable de tenir plus longtemps qu'eux, alors ne t'attend pas à une pause avant la douche demain matin."

Il accéléra alors encore une fois l'allure pour ensuite lui poser une petite tape sur la fesse, juste histoire de savoir si cela lui faisait plaisir, il fallait bien qu'il découvre ce qui lui plaisait, sinon il n'allait pas trop apprécier de juste avoir lui même du plaisir, enfin, en temps normal avec les autre, c'était surtout les femmes qui prenaient leur pieds, mais avec Vénus, il sentait déjà le plaisir venir alors il n'allait pas avoir de soucis la dessus, il continua alors ce qu'il faisait, souriant, une question était passé rapidement dans sa tête, combien de temps ils allaient jouir avant qu'ils ne doivent être séparer, il ne savait pas si il allait devoir compter ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 23 Sep - 17:38

Il était le Maître, alors, elle ne pouvait qu’obéir, si il lui avait dit de s’arrêter là elle l’aurait fait, mais elle aurait été tellement frustrée qu’elle n’aurait pas été à prendre avec des pincettes par les autres filles… Mais il ne fit pas cela, sans lui laisser le temps de réaliser, il revint un peu plus contre elle et la soulevait. Une seconde plus tard, il était en elle et elle courbait l’échine en laissant échapper un gémissement. Il lui demanda alors d’enrouler ses jambes autour de lui et de laisser le chocolat refroidir. Elle coupa le gaz en enroulant ses jambes autour de la taille de Raphael, s’accrochant ensuite à son cou pour maintenir son équilibre, elle aurait pus le faire autrement, mais non. En attendant, il parla du travail du lendemain… mais lui dit bien vite que, puisqu’il n’avait pas pris sa médication, elle avait intérêt à faire en sorte qu’il soit le moins frustré possible. Elle eut alors un sourire et hocha simplement la tête, bien sur qu’elle le ferait.

L’homme la porta ensuite jusqu’à sa chambre, non sans qu’elle ne sente bien entendu le membre viril pulser dans cette intimité moulée à sa forme. Là, il la posa sur son lit et la fit se tourner pour qu’elle soit à quatre pattes sur le lit, tout ça sans qu’elle ne quitte son membre et elle ne pu que dégager un peu sa longue chevelure en priant pour qu’elle ne vienne pas les déranger pendant leur baise. Vénus cambra un peu plus sa chute de rein, lui offrant par la même occasion un accès plus aisé aux profondeurs de son intimité. Elle n’eut pas plus de temps que ça avant qu’il ne s’agrippe à ses hanches et ne lui impose d’office une vitesse assez intense… Il commençait fort, mais on ne pouvait pas dire qu’elle n’avait pas été préparée. Une fois le rythme impose, il avait même glissé une main près de son intimité et avait commencer à caresser son clitoris, la faisant gémir de plus et en parti enfouir son visage  dans le drap, c’était vraiment intense et tellement meilleur que ce qu’elle avait pu ressentir jusque là.

Elle sentit Raphael se pencher sur elle et elle se redressa un peu pour lui faciliter la tache alors qu’il vint lui murmurer quelques mots. Il lui disait que, même si il n’était pas un démon, il ne la lâcherait pas avant l’aube. Elle aurait pus le flatter en lui disant que même les démons ne lui arrivaient pas à la cheville, mais elle n’en fit rien gardant probablement ça pour plus tard. Et le voila qui accélérait encore une fois l’allure, renvoyant son visage mauve se nicher dan les draps. Elle le sentit alors la taper sur l’une de ses fesses et elle laissa échapper un petit cri de surprise mêlé à un gémissement. Elle ne s’était pas attendu à ça et encore moins à ce que cela lui plaise. Bien sur, elle avait plus ou moins aimé quand les démons de Colère s’étaient servis d’elle… En fait, puisqu’elle tenait de Gourmandise, il aurait probablement pu plus se laisser aller à diverses choses avec elle qu’avec d’autres. En fait, dans l’état actuel des choses, il aurait pu lui tirer les cheveux ou – moins brutal – une corne pour la faire se cambrer un peu plus vers lui qu’elle n’aurait pas broncher, elle aurait même aimé ça. Elle en aurait peut-être même pris du plaisir. Vénus avait été obligée de faire disparaître ses ailes qui aurait probablement été embêtante dans la situation actuelle, mais si Raphael les voulait à nouveau, il n’aurait qu’un ordre à donner et elle se débrouillerait pour prendre la position la plus agréable dans sa forme du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Mer 23 Sep - 23:32

Raphael c'était mit dans l'idée de la baiser toute la nuit, alors c'était ce qu'il allait faire, en temps normal, il n'était jamais avec une femme plus d'une heure, surtout du fait qu'elles ne tenaient pas la cadence ni même n'étaient jamais assez endurante pour cela, toutefois, Vénus semblait être capable de lui tenir tête toute la nuit et son corps semblait être capable de faire en sorte qu'il en retire toujours plus de plaisir, en clair, il n'allait pas passer une occasion d'enfin se lâcher, pour le reste, et bien, il fera peut être un peu moins de baiser le lendemain, sauf si encore une fois, Vénus en voulait encore, ce qui pouvait être le cas, peut être qu'il allait devoir prendre quelque chose pour dormir et qu'elle puisse continuer de le baiser pendant son sommeil, il ne voyait pas d'autre solution si ce qu'il pensait était exacte.


Enfin pour le moment, il semblait avoir remarquer quelque chose d'intéressant, elle semblait prendre du plaisir quand il lui avait mit une fessée, c'était particulier mais pas rare, mais cela lui donna une bonne idée, il arrêta alors de lui caresser le clitoris pour prendre une position un peu plus raide, puis, alors qu'il allait toujours plus vite dans ces pénétration, il commença à lui mettre des claque sur les fesses, alternant à chaque fois, il semblait ne pas vouloir s’arrêter et il se demandait en même temps si à force la peau de sa partenaire allait changer de couleur, en attendant de s'en rendre compte il allait continuer, il ne savait pas trop jusqu’à quel degré il était capable de faire ce genre de chose, mais du moment qu'elle y prenait du plaisir, il pouvait peut être mettre un peu plus de violence dans ces pénétrations, ce fut donc ce qu'il fit tout en sentant quand même pas mal de plaisir monter pour sa part, il n'était pas sadique alors cela n'était pas vraiment gratifiant pour lui, sauf peut être quand il entendait sa partenaire gémir de plaisir, juste cela alors, il allait donc continuer son petit jeu jusqu’à ce qu'ils jouissent une première fois, ce qui allait peut être allé vite si elle semblait prendre autant de plaisir avec la douleur, ou alors ce n'était qu'une petite drogue, en attendant, lui n'avait pas vraiment besoin d'augmenter son appétit sexuel, il en avait beaucoup trop, et avec toute cette frustration de n'avoir jamais fait de très longue séance de sexe, il allait s'en donner à cœur joie, même si il aurait peut être du prévoir un peu d'eau pour le cas ou il allait jouir un peu trop, après tout, cela était aussi du liquide.


Le temps semblait passer et leur position également, la nuit avait bien avancer en tout cas, en ce moment, Raphael était allonger sur son lit et tenait les mains de sa partenaire dans son dos alors qu'elle était coller à lui et le montant, toujours avec cette même violence dans leur mouvement, il en profitait aussi pour lui mordiller les tétons et les mordre un peu parfois, bien entendu, toujours dans la limite qu'il se donnait, il voyait pas quand cela était trop après tout, pour le nombre de fois qu'ils avaient jouit, il n'avait pas vraiment compter, peut être que cela avait déjà passer la dizaine, en même temps, il n'y allait pas de main morte, mais il n'allait pas être sur du chiffre, après tout, sa tête était trop dans la baise pour le moment pour faire autre chose comme du calcul ou alors même réfléchir, bien qu'il y avait quand même une pensée pour la suite de ce qu'il allait lui faire subir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vénus
Esclave
Clone Démoniaque
Oration
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 29
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 24 Sep - 1:12

Jamais Vénus n’aurait pensé qu’elle puisse tomber sur un tel spécimen, c’était probablement voir s’exaucer le plus doux rêve qu’elle n’aurait jamais pu faire. Il lui avait promis une nuit de débauche et elle n’en attendait pas moins de lui. En attendant, il l’avait fessé et elle s’était surprise à aimer ça… Non, ce n’était pas la douleur en elle-même qu’elle aimait… plutôt cette sorte de décharge qui l’accompagner et qui irradiait ses sens, enflammant encore plus son désir. Raphael cessa alors de caresser son intimité et elle le sentit se redresser un peu plus en arrière. Avant d’avoir pu comprendre ce qui lui arrivait, elle le sentait qui accélérait encore et toujours, puis, clac… Une nouvelle claque sur les fesses, un nouveau gémissement, il semblait presque y prendre autant goût qu’elle puisque cela n’avais pas pour but de la faire souffrir. En tout cas, ces claques lui permirent étrangement de profiter toujours un peu plus de ce plaisir qu’il lui offrait en ne cessant encore et toujours de se mouvoir en elle à un rythme des plus intenses, des plus effrénés.

Une nouvelle jouissance, mais elle fut loin d’être la seule et, comme si il ne cessait de vouloir la goûter sous de nouveaux angles, il ne cessait de leur faire  changer de position chaque fois qu’ils jouissaient presque à l’unisson tout le deux. Bien plus tard dans la nuit, elle commençait seulement à ressentir les premiers contrecoups de leurs ébats, mais cela ne l’arrêtait pas pour autant, surtout que son Maître ne lui en laissait pas vraiment le choix. Ses fesses avaient encore cette couleur tirant un peu plus vers le rose, mais elle s’en foutait, elle ne faisait que sentir les mains de l’homme refermées autour des siennes dans son dos lui interdisant tout mouvement de ses derniers alors que son corps s’élevait à un rythme plus ou moins régulier sur le corps de son amant. Son corps commençant seulement à se couvrir de quelques douces perles de rosée alors qu’elle ne cessait de se donner toujours plus à lui et ces morsures plus ou moins douce l’y aidait probablement beaucoup et c’était tant mieux. Tout ça avec quelque chose de violent, de sauvage presque, mais Vénus était une démone alors ce n’était pas si étonnant.

Encore une jouissance, loin d’être la dernière. Et ce fut bien des heures plus tard que le réveil les trouva encore souder l’un à autre. Vénus commençait à vraiment en ressentir les contrecoup cette fois, mai c’était si bon, une drogue dont elle ne pourrait jamais se passer probablement. Leurs corps se séparèrent dans une ultime jouissance… Ultime ? Non, pas vraiment en fait puisque, après l’avoir délaisser au niveau du sexe, il l’avait entraîné à sa suite dans la salle de bain, lui laissant à peine le temps de reprendre sa forme humaine. Rapidement, elle sentit l’eau coulée sur son corps et avait fermé les yeux pour mieux profité de ce contact, mais déjà Raphael se collait à nouveau contre lui. Son regard croisa le sien, apparemment, ni l’un, ni l’autre n’était encore guérit de leur frustration… Ce n’était pas encore finit, malgré son avertissement et elle le savait.

Oui, elle le savait, c’était pour ça qu’elle avait simplement enroulé ses jambes autour de lui quand elle il l’avait soulever pour la plaquée contre le mur. Il avait pris ses mains au creux d’une des siennes, les immobilisant au niveau de ses reins contre le mur alors que son autre main la soutenait au niveau des fesses… Encore une relation intense et un peu brutal où, cette fois, Vénus pris tellement son pied par son corps sensibilisé qu’elle ne pu s’empêcher à plusieurs reprise de crier de plaisir. A plusieurs reprises, elle avala quelques gorgée d’eau, le jet de la douche manquant à plusieurs reprise de la faire s’étouffer, mais elle s’en fichait, du moment qu’il continuait à lui donner du plaisir ainsi et qu’elle le lui rendait bien entendu, son intérieur toujours mouler à ce membre qui en était venu à la faire débordée de sa semence au cours de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphael
Directeur d'un Bordel
Humain Modifié
Oration
avatar

Masculin
Nombre de messages : 70
Age : 31
Date d'inscription : 20/09/2015

MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   Jeu 24 Sep - 14:37

Toute la nuit il l'avait baiser, c'était pour dire à quel point il avait besoin d'une séance de sexe aussi intense, quoi qu'on pouvait et qu'on pourra lui dire par la suite, c'était vraiment la meilleur chose qui lui soit arriver depuis un long moment, le nombre de jouissance avait été tellement nombreuse que lui même commençait à sentir une légère fatigue, ce n'était pas grand chose, mais cela pouvait clairement montrer qu'elle avait réussit à faire partir un peu de cette frustration qu'il avait en lui depuis un bon moment maintenant, la question était maintenant de savoir ce qui allait arriver, car il avait bien entendu le réveil, il fallait travailler, par chance c'était le dernier jour de la semaine, ce qui allait signifier un long weekend par la suite, donc encore plus de sexe, à croire qu'il n'attendait plus que cela.


Il y eut donc d'abord l'étape de la douche, quelque chose qui aurait du être rapide dans un sens, mais avec elle maintenant tout se terminait dans un jeu sexuel, il avait donc encore une fois prise sa partenaire et il avait remarquer qu'il avait peut être un peu trop fait, la voyant parfois avaler de l'eau, il vint donc lui décaler un peu la tête, la raison était simple, il voulait entendre les cris de jouissance de Vénus, le plus de cri possible lui donnait l'impression qu'elle prenait vraiment son pied, et c'était surement le cas, quoi qu'il en soit, après une ou deux jouissance sous la douche, ils prirent enfin le temps de terminer de ce laver avant de manger un morceau assez vite, ils ne pouvaient plus vraiment  se permettent de baiser, du moins, pas avant d'être dans le bordel, et même la, il allait devoir faire son travail, après tout, il n'était pas amoureux d'elle.


Après donc avoir attendu qu'elle s'habille et lui avoir tendu le bras pour l'accompagner pendant le trajet, ils arrivèrent bien vite au bordel ou pas mal de femmes l'attendaient déjà, cela allait être une grosse journée, il prit donc la peine de regarder l'emploi du temps et remarqua qu'ils étaient en fin de mois, et cela se voyait à une femme assez particulière, elle était magnifique bien entendu, mais semblait un peu comme les gardes autour de lui, quelque chose qu'il ne touchait que très rarement, elle le salua alors et demanda à Vénus de trouver quelque chose à faire pendant qu'il allait s'occuper de ces comptes, bien entendu, la manière dont il allait le faire était des plus sexuelle.


On retrouva donc Rapahael assis sur une chaise sur son bureau, ce qui était rare d'ailleurs, avec sa conseillère en finance empaler sur lui en train de lui parler des problèmes et autre bienfaits qu'ils avaient eut ce mois ci tout en gémissant de plaisir, l'homme était encore légèrement sensible à cause de toute cette baise cette nuit alors il ressentait un peu plus de plaisir que la normal, mais ce n'était pas trop important, cela dura donc une trentaine de minute et au moins trois jouissance de la part de l'homme avant qu'elle ne se retrouve allongée sur le bureau, épuisée, parlant d'une voix basse pour dire qu'elle allait faire de son mieux pour augmenter encore le budget, elle faisait cela en baisant de gros investisseur, alors il devait toujours vérifié qu'elle soit en forme pour ce côté, bref, après que cela soit fait, il vint sur son canapé ou des femmes commencèrent déjà à lui lécher la verge et à presque le gronder pour sentir aussi fortement l'odeur de Vénus sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Insatiable [PV Vénus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Insatiable [PV Vénus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: Rues et avenues-
Sauter vers: