Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite de mes rêves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naryu
Pirate
Humaine... ?
Rumié
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 29
Date d'inscription : 26/08/2015

MessageSujet: A la poursuite de mes rêves   Mer 26 Aoû - 13:20

Naryu Ranan
Prénom NOM : Ranan, mais je ne l’utilise jamais, ce serait révéler qui sont mes parents.
Âge : Dix-Sept ans.
Race : Humaine, à moins que mes parents m’aient cacher quelque chose…
Origine : L’île d’Aigueclair sur Rumié.
Poste : Pirate, mousse ( ? ) peut être navigatrice.
Famille : Mes parents étaient de grand pirate et ils ont amassé une grande fortune, mais ça ne semble pas suffisant pour ma mère qui tien maintenant un Grand Hotel sur mon île natal, mon père s’occupant de la partie restaurant. Il est Dorian Ranan et elle Din Jasel Ranan. Je suis fille unique et c’est très bien ainsi.
Physique
On peut dire que je possède quatre formes différentes, même si je pense que certaines ne diffère pas vraiment. Soit, au final, cela importe peu.
Soit, alors, l’étape normal est de commencer par mon apparence de naissance, n’est-ce pas ? Bref. Je suis une jeune femme plutôt grande pour mon âge… En fait, on peu dire que j’ai déjà un corps de femme. Mince et athlétique, j’ai un corps parfaitement bien formé, un corps qui attire le regard du sexe opposé… et de ceux qui sont attaquer par le même sexe. Ma peau est assez claire et sans aucune marque, il faut dire que j’ai appris comment ne pas être blessée. J’ai les membres fins et ils ne laissent pas présumer la force que je peu avoir. J’ai une longue chevelure châtain clair ils m’arrivent à peu près au niveau des reins, ils sont lisses et assez soyeux. Mon visage est assez beau, même si je ne souris que très rarement. Mon regard bleu vert semble toujours habité par une certaine ruse.
Ma seconde forme : ma semi-morphose humaine ne change que peu de mon apparence humaine. Une longue queue de renard très touffue s’échappe dans mon dos et ondule alors doucement au gré de mes mouvements et de ce que je peux faire. De même façon, mes oreilles disparaissent pour céder la place à une paire d’oreille de renard de la même couleur que ma chevelure – et de ma queue bien sur. Au bout de mes mains, mes ongles deviennent alors de vraies griffes dont je n’hésite pas une seule seconde à me servir…
Ma troisième forme : ma semi-morphose animale. Tout en restant humanoïde, mon corps se couvre alors d’une fourrure semblable à celle d’un renard et ma queue vire alors au roux coiffé de blanc… L’extrémité de mes cheveux aussi se teintent de blanc. Sous cette forme, sous mes pieds et dans la paume de mes mains, on peu distinguer des coussinets sombre, ils me permettent de me déplacer sans aucun bruit. Mes oreilles de renard se teintent alors de noir. Quand à mon visage… il a tout de vulpin. Couvert d’une légère fourrure, avec un museau de renard assez fin qui pointe vers l’avant. Et mon regard est encore plus malicieux que sous ma semi-morphose humaine. Sous cette forme, l’endroit où ma fourrure est la plus longue se trouve au niveau de mon plastron.
Ma dernière forme consiste en une simple de renarde, assez mignonne en soit, mais qui ne change pas beaucoup des autres renard… Sauf peut être par sa taille assez impressionnante…
Talents

¤ Je suis capable de me retrouver en moins de temps qu’il faut pour le dire en regardant les étoiles. De cette même façon, je suis une excellente navigatrice et je parviens toujours à trouver les meilleures routes maritimes, peut importe les courant ou les vents.
¤ Je sais manier à merveille des armes assez… surprenante… En fait, quand on me vois, on pense souvent que je ne suis pas capable de me battre ou en tout cas uniquement à mains nue…
¤ Je suis une excellente dessinatrice puisque je dessine moi-même mes cartes. En fait, mes dessins sont même extrêmement réaliste… ma mère à suffisamment poussé pour ça.
¤ Mon père a tout fait pour que je sois une excellente cuisinière, ainsi, si besoin est, j’ai tout à fait les capacité de cuisiner, mais je n’aime pas vraiment ça… Peut être parce que je ne me suis jamais bien entendu avec lui…

Caractère
Je ne suis pas vraiment la personne la plus facile à vivre et j’en suis parfaitement capable… A cause de mon père, je suis assez difficile au sujet de la nourriture, de toute façon, je mange peu. Par contre, toujours à cause de mon père, je ne supporte pas les coureurs de jupons et, à moins de me servir d’eux, je me contente de les ignorer ou de leur donner une bonne leçon. Il faut dire aussi que mon père et moi, nous avons passer notre vie à nous bagarrer pour tout et pour rien et, depuis mes quinze ans, je suis parfaitement capable de l’égaler en combat. Quand à ma mère, elle m’a transmit son goût de la navigation… Et peut être aussi son avarice, mais peut importe…
Vous voulez plus de détails ? Les voilà. Je suis une belle femme et j’en suis parfaitement conscient, si je hais les jolis cœur, je n’hésite cependant pas à me servir de mon corps pour avoir ce que je veux et tant mieux si ça marche. Je suis assez fourbe, mais peu importe, ce n’est que pour arriver à mes fins et si votre but est le même que moi et ne me fait pas concurrence, alors, il n’y a pas de problème. Mon objectif ? Parcourir le monde entier et pouvoir le tracer sur papier… Je suis peut être une douce rêveuse, mais je réaliserais ce but et si ça peut être en vivant des aventures, c’est encore mieux. Et comme mes parents étaient pirates, bien entendu, c’est impossible pour moi de le faire autrement qu’en rejoignant un équipage de pirate…
Encore plus ? Et bien, je suis une jeune femme plutôt curieuse qui aime découvrir de nouvelle chose… et vivre des aventures, même si je ne garderais bien de le dire. Je ne manque pas de courage et, quand il faut se battre, je n’hésite pas à le faire… enfin, du moment qu’il y a une bonne raison à ça. Je ne supporte pas qu’on s’en prenne au plus faibles et je ne peux pas m’empêcher d’intervenir si j’assiste à ce genre de chose. Je suis aussi quelqu’un d’extrêmement patient et je peux tolérer beaucoup avant que quelque chose ne m’agace et je suis aussi partisante de la seconde chance… mais pas de la troisième par contre. J’ai mis un certain temps à m’adapter à ma forme de renard et il m’a fallu un certain temps pour travailler mes transformations et si au début je les ait véritablement haït, j’ai finit par m’y faire et même par savoir en tirer des forces.
Pouvoirs

¤ [Baie renard] Morphose et semi-morphose en renard : Sur simple volonté je peux changer de forme d’humain à renarde ou même simplement m’arrêter à n’importe quel stade entre les deux… Mes le jour où j’ai acquis cette capacité, j’ai définitivement perdu celle de nager…
¤ Ce n’est pas un réel pouvoir, mais je semble être plus agile que la normal et être capable de puiser de la force dans celle de mes adversaires.

Histoire

Il était une fois dans l’océan de Rumié un couple de pirate. La femme n’était guère connue en tant que telle, elle se grimait en homme à bord et l’homme qu’elle aimait était le seul à savoir qui elle était vraiment. Cependant, vint le jour où, au lieu de remonter à bord, elle s’était accroché au bras de son compagnon et lui avait avoué être enceinte suite à l’un de leur furtif moment de couple. Il l’avait aussitôt pris dans ses bras, tout joyeux et elle lui avait dit ne plus pouvoir prendre la mer ainsi. Il avait alors parlé au capitaine et après une longue et intense conversation, il leur avait payer leur solde et les avait laisser redevenir sur terre. Cependant, cette solde, ce n’était pas assez pour ma mère qui convainquit mon père d’acheter une vielle maison et de l’adapter pour en faire un restaurant et un hôtel qu’elle voulait haut de gamme.
C’est dans ces conditions que je suis née, mais on ne pouvait pas dire que j’étais une enfant aimé… En fait, c’était même plutôt le contraire. Bien sur, ils m’élevaient bien, enfin, je suppose. Ils me parlaient de leur passé, de leur vie de pirate… Mais mon père avait toujours été un coureur de jupon et, dès ma plus tendre enfance, je le voyais séduire les clientes dans le dos de ma mère… parfois, ça marchait et il la trompait honteusement. C’est ce qui lui valu ma haine alors que j’étais toute petite. Et c’est ce qui a fait nos combats… Bien sur, au début, je me prenais les raclées du siècle, mais je me renforçais bien vite et, depuis quelques années, je lui-même capable de l’égalé, peut être même de le surpassé mais mère nous interrompait toujours…
Mère… Avec elle non plus ce n’est pas le grand amour. Elle aime mon père, ça je le sais, mais moi, j’ai toujours eut l’impression de n’être qu’un poids pour elle. Elle m’a souvent reproché de lui coûter trop cher, pourtant, cela ne l’empêcha pas de me transmettre ses connaissances en navigation, en cartographie et en dessin. Mais elle était un professeur beaucoup trop exigent qui devint bien vite mon pire cauchemar… D’elle aussi j’obtins une certaine formation de combats, mais dès que je fut en âge d’aider à l’hôtel ou au restaurant, j’y passais le plus clair de mon temps, devant intercaler ses leçons au milieu du travail, mais je m’en lassait bien vite, surtout que je n’avais que peu d’amis. Oui, on peut me penser être en crise d’ados, prétendre que je mens, mais je sais bien ce que je dis, d’ailleurs, je ne pense même pas qu’ils aient remarqué mon absence avant un bon moment…
Quel départ ? Le jour de mes dix-sept ans, j’en ai eut marre de tout ça, je me suis rendu compte que je ne pouvais plus le supporter. Alors, après une journée de travail, sans gâteau, sans cadeaux, sans même un bon anniversaire, j’ai craqué. J’ai rassemblé les affaires auxquelles je tenais le plus dans un sac à dos et une besace. J’avais attendu que tout le monde dorme sauf le gardien de la réception pour enfiler un simple bikini noir avec un pantalon légèrement moulant de même couleur. J’avais silencieusement enfilé mes bottes. Bien sur, j’avais d’autres tenues dans mon sac à dos, pas beaucoup, mais quelques unes quand même. Je rassemblais mes longs cheveux dans mon dos et passais une sorte de kimono, toujours de couleur sombre. J’avais accroché mon éventail à ma tailler et passer ma bague. Puis, le cœur battant sous l’aventure de mon évasion, j’avais griffonné un mot où je leur annonçait vouloir vivre ma vie et le laissait sur mon bureau, combien de temps mettrait il à le trouver ?
Je sortais de ma chambre sous ma forme de semi morphose renarde, mes vêtements étaient adaptés pour ça, heureusement. Ainsi, je me rendis en silence jusqu’aux cuisines et m’emparait d’un sac en toile de lin et y fourrait toute la nourriture possible, du moment qu’elle ne nécessite pas de cuisson pour être manger sans risque. Ensuite, je sortis par la porte de derrière et me glissais comme une ombre vers la plage, non sans y avoir ajouté quelques bouteilles d’eau et gourde, au cas où. Une fois dans la barque, je repris forme humaine, positionnait mes sacs pour qu’ils ne me dérangent pas. Je pris alors le large, sans plus me soucier de mes parents. Où j’allais ? Je ne savais pas vraiment, je partais à la recherche d’un équipage avec qui je pouvais réaliser mon rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monstres
Monstres
Monstres
Autre
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: A la poursuite de mes rêves   Mer 26 Aoû - 13:31

et validée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la poursuite de mes rêves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Présentation :: Fiches de nos Membres :: Rumié-
Sauter vers: