Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maledictions et errances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Maledictions et errances   Jeu 16 Juil - 12:10

Le soleil se levait sur l’horizon quand le chant des oiseaux vint tiré le château de Kaeravel de son sommeil. Il en allait de même pour le village… Mon royaume, ça me faisait parfois mal de penser cela de la sorte, mais je n’avais pas vraiment le choix. Je pris le temps de m’étirer longuement et hélait ma femme de chambre. Comme si elle n’avait attendu que ça, Isabeau fit irruption dans ma chambre et m’aida à trouver les vêtements que je porterais ce jourd’hui. Cependant, alors qu’elle allait les sortir de mon armoire, je déposais délicatement ma main sur la sienne.

« Non, Isabeau. Je vais sortir… »
« Altesse ! »
« Je sais le risque que je cours. Aide moi. »


La femme de chambre soupira doucement, puis, elle hocha la tête avant de m’aiderà décaler mon armoire pour pouvoir se glissé dans la cavité derrière elle. Elle me demanda hâtivement quel genre de tenue je voulais porté, puis revint avec vers moi, m’aidant à remettre ensuite le meuble en place.

« Altesse, il faudra bien faire attention… »
« Je sais Isabeau, tout comme je sais que tu t’inquiète pour moi… »


Elle était bien l’une des seules à savoir qu’il m’arrivait de quitter les lieux sous mon autre forme, celle où la malédiction ne me touchait pas, celle où j’étais plus proche de l’existence même de la magie. Isabeau me demanda de me transformer et je m’exécutait bien vite après avoir abandonner mes vêtements au sol. Je me retrouvais donc nue face à ma femme de chambre, sans m’en soucier outre mesure, j’y étais habituée depuis mon retour… Bien sur, Isabeau jeta un œil à mon corset, mais sous cette forme, il était inutile. Elle soupira, puis secoua doucement la tête. Elle m’aida donc à m’habiller, semblant tout de même rechigner un peu devant le sexy de ma tenue, je pouvais la comprendre, mais il était mieux que cela se passe ainsi. Après l’avoir vêtue, la femme de chambre commença à me coiffer et à m’apprêter. Quand elle eut terminé, je passais l’une de mes capes autour de mes épaules et m’emparai du sceptre de la trinité et me tournait à nouveau vers Isabeau avant de lui adresser un sourire et de lui donner d’autres consignes :

« Va donc avertir Dame Adenora qu’elle peut œuvrer à ce qu’elle veux aujourd’hui… »
« Bien altesse… »


D’une révérence, elle quitta la pièce et alla avertir Adenora. Elle était mon amie d’enfance. La fille d’un de nos vassaux que son père avait placé en notre château avant même que mon séjour en Ynis Aval ne soit finalement programmée… Elle avait grandit avec ma sœur, mais ne m’en était pas moins demeurer fidèle. Je savais que, malgré le talisman, elle craignait ma malédiction, mais elle ne me fuyait, ni ne me voulait du mal pour autant… Ce qu’elle ferait de sa journée, je ne savais pas, mais je devais sortir pour ma part, je ne supportais plus d’être enfermée ici. Nous étions maintenant enfermé ici et les autres avaient les sous terrains pour sortir du château si le besoin s’en faisait sentir… Moi, je n’avais que cette forme de fée. Je me glissais alors jusqu’à mon balcon et m’élançait aussitôt vers les bois qui bordait mon royaume.

Je finit par me poser dans une clairière où je laissait mes ailes battre un instant, comme pour se remettre de leur vol. J’aurais pu aller en ville, mais c’était encore trop risquer pour moi. Mon cœur battant à tout rompre j’avais alors sentit que quelqu’un approchait… Ami ou ennemi ? Je n’en avait pour l’heure aucune idée, mais j’étais persuadé que c’était un inconnu et je sentais, par mon affinité avec la magie, une étrange aura qui s’approchait, quelque chose d’assez sombre qui me rendait nerveuse, alors que je serais probablement plus dangereuse pour cette personne qu’elle pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Jeu 16 Juil - 18:40

Il n'avait pas une seconde à lui, enfin, pour être tout à fait exact, il était tout seul, tout le monde le voyait sans personne à côté de lui, mais ce n'était pas pour cette raison qu'il entendait toujours des voix, il avait reçu une malédiction, et elle était assez horrible, encore, si les voix était d'inconnu, il n'aurait pas trop de problème pour oublier cela, après tout, il aurait toujours ces compagnons, mais non, il s'agissait de ces anciens camarades, lui disant sans arrêt qu'il aurait du mourir avec eux, qu'il n'était plus qu'un moins que rien sans eux, en clair, sans arrêt Cian était maudit par les fantômes de ces camarades, et même si au départ il avait du mal avec tout cela, à force..., il commençait à avoir du mal à cerner la réalité, dans le sens qu'il se sentait tout le temps accompagner par tellement de fantômes, alors il préférait être seul souvent.

"Mis à part vous plaindre, vous n'avez rien d'autre à dire aujourd'hui?"

Oui, il parlait tout seul, mais il ne pouvait pas faire autrement, c'était faire ce genre de chose ou alors devenir fou, alors autant ne pas l'être, même si ils ne semblaient pas répondre, parfois cela changeait un peu leur parole, alors il avait penser que peut être ils écoutaient, dans tout les cas, Cian était toujours en train de marcher nul part, cherchant quelque chose, bien entendu, il était un chevalier, alors il avait bien un but pour le moment, mais bon, il était un peu distrait, alors il avait passé la journée à juste marcher, regardant devant lui sans vraiment prêter attention à ce qui se passait, ou plutôt à ce qui pouvait y avoir, c'était donc comme cela qu'il c'était retrouver dans une forêt, finalement quand il prit la peine de regarder autour de lui, il soupira, peu être qu'il devrait apprendre a mieux regarder et aussi à oublier ce qui tournait dans sa tête, ou alors trouver un magicien, peut être que cela pouvait se dissiper, enfin, il avait toujours l'argent, mais il pensait que ce n'était pas cela la question, quoi qu'il en soit, il y avait quelque chose non loin de lui, cela il pouvait le savoir, il était chevalier après tout, et il avait de l'expérience, néanmoins, il se demandait quel genre de personne pouvait se trouver seule dans cette forêt, peut être avait elle besoin d'aide, il soupira encore une fois, cela allait être étrange pour la personne d'avoir un chevalier qui parler tout seul, mais bon, autant allé voir, finalement, en plein milieux d'une clairière, ce trouvait une fée, il se gratta alors la tête, essayons de ne pas lui faire peur.

"Bonjour, désolé de vous dérangé, je ne fait....que passer."

Il avait du couper un peu sa phrase pour chasser un des spectre qui lui avait gâcher la vue, ce n'était pas le moment, surtout que personne d'autre que lui ne pouvait les voir, bref, peut être que ce n'était pas une bonne idée d'avoir une conversation de la sorte, après, il était vrai que de voir une fée n'était pas quelque chose de commun pour lui, alors il était un peu intéressé, mais de la à s'approcher de trop prêt et de lui faire peur pour lui faire peur avec ces geste un peu étrange et du fait qu'il parle pour rien, enfin d'un point de vue externe, il se gratta alors joue, il avait vraiment l'air bien négatif, en même temps, avoir été maudis pendant si longtemps et n'avoir personne avec qui parler pouvait facilement rendre un homme fou, alors heureusement qu'il avait un peu de volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Jeu 16 Juil - 21:45

Je n’arrivais pas à me décider entre partir et assumer ma curiosité quand à savoir quel était cette étrange énergie que je ressentais… Alors, je restais là, comme un vulgaire lapin qui se retrouverait piéger sous le regard du Grand Dragon. J’étais tellement à peser le pour et le contre que je ne réalisais trop tard que je n’avais plus le temps de partir, une silhouette sortit des limites que le bois me cachait pour entré à son tour dans ma clairière, je me mordillait alors légèrement la lèvre. Cet homme étrange me salua, mais j’avais toute les peine du monde à conserver mon attention sur lui quand je sentais tellement d’autres présences tournoyées autour de lui. Je serais alors un peu plus mon sceptre au creux de ma main, en appelant à la Déesse à trois visages… Superstition, surtout dans mon cas, je m’en rendais bien compte. Je secouais légèrement la tête, puis, alors que mes oreilles effilées se plaquaient légèrement sur mon crâne, je lui répondis :

« Vous ne me dérangez nullement… Je ne m’attendais simplement pas à rencontrer quelqu’un ici. Mais je suppose que telle compagnie que celle qui vous accompagne nécessite un certain éloignement… »

Je le comprenais mieux que quiconque, mais, sur le coup, je n’avais pas vraiment penser à l’effet que ces mots pouvaient avoir… Mais j’avais une excuse toute trouvée, après tout, j’étais une créature magique, une de celle que l’ancienne religion vénérait encore au point que ses magiciennes étaient surnommées les fées. Mes ailes s’agitèrent un moment dans mon dos alors que je focalisais mon énergie sur le sceptre de la trinité et en appelait mentalement au Dragon pour qu’il apaise un peu les souffrances de cet homme. Oui, je voulais le bien malgré ce que ma sœur avait fait de moi et, si il n’y avait ces malédictions, mon royaume entrerais peut être en rivalité avec la sérénité de Caerleon… Oui, cela s’était porté jusqu’à mon château malgré son isolement. En parlant de ça… Les plaines au-delà de ce bois étaient parsemées de chevalier qui avait eut pour quête de défaire la reine maléfique que j’étais sensé être… Mon regard brilla légèrement à cette pensée : pourrais-je un jour seulement leur rendre leur vie ?...

« Puis-je m’enquérir de ce qui voua amène en ces terres messires ? »

Demandais-je, aussi inquiète pour mes gens que pour cet étranger. Isabeau avait raison, je n’aurait peut être pas dû sortir ce jourd’hui… Je baissais les yeux, un peu mal à l’aise, mais je ne devais pas le montrer, il fallait que je le détourne de mon château… Comme je le faisais toujours au risque de faire celui qui, le jour venu, serait capable de briser cette malédiction qui faisait de ce royaume un royaume fantôme qu’on se croyait en droit de piller ou d’envahir… Bien sur, cela n’allait jamais plus loin que mon castel… Mais ce n’était pas la question. En tant que seigneur sur ces terres, c’était à moi d’y assurer la sécurité… quoi qu’il m’en coûte.

Peu importe la tristesse dans mes beaux yeux bleu, si je ne pouvais pas être la reine aimée que j’aurais pu être ou la princesse dévouée que j’aurais du être. Au moins, je resterais tant que je le pourrais sous cette forme, l’esprit protecteur de Kaeravel soit disant venu de l’Autre Monde. Je serrais malgré moi le sceptre de la Trinité contre moi. Même tout chevalier qu’il soit, il ne saurait probablement reconnaître ce qu’était ce bâton et ce qu’il pouvait signifier, maintenant ou de par le passer. Comme bien souvent, je me laissait emporter dans un tourbillon de pensées qui ne serait de toute façon comprise que par moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Ven 17 Juil - 1:09

Bon, maintenant qu'il avait rencontrer une fée, qu'allait il faire?, il ne le savait pas lui même, surtout avec tout le boucan qu'il avait autour de lui, étrangement, ils semblaient bien plus bruyant en la présence de la fée, il soupira encore une fois, pourquoi il fallait toujours que cela soit aussi dérangeant, quoi qu'il en soit, la personne en face de lui ne semblait pas s'attendre à voir quelqu'un, ce qui était normal, néanmoins, le fait qu'elle parle de compagnie l'étonna assez bien, il regarda alors autour de lui, elle les voyaient?, ou alors peut être qu'elle les sentaient, c'était une fée, une créature mystique, alors cela pouvait être quelque chose de normal, étrangement, cela lui faisait un peu plaisir d'avoir quelqu'un qui comprenait cela, il eut alors un petit sourire en ce grattant l'arrière de la tête avant de prendre la parole.

"Ohh, vous avez remarqué, vous êtes bien la première, c'est assez embêtant oui, surtout quand je connais chacun d'entre eux."

C'était un peu crédule de sa part de dire cela et de ne pas demander pourquoi, mais comme il l'avait pensée, elle était une fée, une créature ayant peut être un peu de magie, alors peut être qu'elle avait un moyen de voir cela, également, une conversation ou quelqu'un allait comprendre ces gestes et mots semblait être quelque chose qu'il avait besoin, alors il allait rester un petit moment, étrangement, alors que tout les spectres parlaient, certains semblaient être moins agressif, un peu mollasson même, il s'étonna alors de cela et les regardèrent un moment, les autres semblaient maintenant dire de tuer la fée, comme si ils avaient peur de quelque chose, elle avait provoquer cela, il fallait vraiment que Cian la remercie, néanmoins, elle lui posa une question avant, à savoir ce qu'il faisait la, il se gratta alors la tête et après un geste visant à écarter un fantôme, il lui répondit.

"Honnêtement..., depuis que j'ai ça sur le dos, je passe pas mal de temps à marcher sans but, je sais que cela est idiot pour un chevalier de faire ce genre de chose, mais bon..."

Il soupira alors encore une fois, la regardant un peu plus, elle semblait vraiment triste et il ne savait pas pourquoi, peut être qu'elle se sentait seule?, néanmoins, elle semblait trop réfléchir et même Cian se rendait compte qu'elle était dans son petit monde, c'était malin, peut être qu'elle réfléchissait à tellement de chose à son encontre qu'elle avait du mal?, dans tout les cas, il n'avait pas trop envie de lui faire peur, mais il fallait la reveiller de ces pensée, il chercha alors le plus petit caillou possible, il ne fallait pas vraiment lui faire de mal, puis il le lança pour faire en sorte qu'il lui tombe sur la tête, il ne mit pas de force bien entendu, comme cela, elle aura le moins de dommage possible, une fois qu'il fut content de son attention, il s'étira un peu et prit à nouveau la parole.

"Je ne sais pas à quoi vous pensiez, mais vos yeux semblaient vraiment triste, votre vie est elle si mauvaise?, enfin, je ne sais presque rien de vous d'accord?, mais vous n'avez personne avec qui partager cela?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Ven 17 Juil - 2:40

Il semblait heureux que j’aille remarqué qu’il n’était pas seul… Je pouvais comprendre que c’était une situation compliquée, mais je n’aurais pas pensé que cela lui fasse autant d’effet que ça… Cependant, il ajouta que c’était encore plus embêtant quand on connaissait chaque personne qui nous hantait. Malgré moi, je sentis un frisson me remonter tout le long du dos et, inconsciemment, je tournais les yeux vers mon château et les champs de statues. Si je ne dis pas que je comprenais ce qu’il ressentait, je le pensais très fort en tout cas.

« Je ne sais qui ils étaient pour vous, mais je pense que le fait de les connaître suffit pour que je vous présente mes condoléances. »

Il ne me demandait pas comment je savais pour eux… C’était déjà ça, au moins cela ne m’obligerait pas à lui expliquer comment j’en étais arrivé à cette conclusion. D’une main, la jeune femme repoussa une mèche de ses cheveux blonds derrière ses oreilles effilées. Encore une fois, il sembla se bagarrer encore une fois avec ce que j’appellerais une de ses Ombres. Je savais n’avoir fait qu’une prière, il me faudrait plus de concentration pour faire vraiment appel à ma magie… Peut être le ferais-je plus tard, mais pour moi, il était toujours un peu délicat pour moi d’en appeler au Dragon avec ma malédiction. Peut être que je n’avais simplement plus assez confiance en moi depuis que l’on me supposait démoniaque… Quoi qu’il en soit il m’avait expliqué que depuis qu’il avait les esprit sur le dos, il marchait souvent seul et sans but, cela m’attrista pour lui, mais je ne pouvais pas vraiment y faire grand chose…
Sans trop m’en apercevoir, je m’étais donc enfoncée dans mes questionnements sans vraiment m’en rendre compte, ni même de ce qui m’entourait. Il y eut alors un petit choc sur mon crâne qui me surprit un peu trop vivement. C’est vrai, j’étais une princesse et une prêtresse d’Ynis Aval, personne n’avait jamais osé agir de la sorte vis-à-vis de moi… Et c’est peut être ce qui me fit avoir une légère sympathie pour lui. Il s’étonna alors de ma tristesse et me demandait même si je n’avais personne avec qui la partager, il était peut être temps de lui compter la légende tel qu’on la racontait, du moins, dans sa réalité… J’avais profondément soupirer, peut être que cela lui donnerait à réfléchir.


« Vous êtes un chevalier, les vôtres étant la plupart du temps en recherche de quête, je ne sais pas si vous comprendriez… Vous avez probablement entendu la légende sur ce pays et sa reine. En temps que protectrice de Kaeravel, laisser moi vous compter deux versions de notre histoire, vous déciderez de celle que vous préférer croire. »

Je me mordillais un moment la lèvre, puis, je lui fis signe de s’asseoir sur un tronc couché un peu plus loin. Je ne craignais pas l’hostilité que je sentais dans l’air, elle ne pouvait venir de lui où il aurait déjà rejoins ma ‘collection’ et les fantômes ne pouvaient rien me faire, en tant que prêtresse, même apprentie, j’avais été placée sous la bénédiction du Dragon. Je lui comptais donc mes deux récits : celui d’une reine corrompus par sa propre magie qui avait tuer toute sa famille pour le pouvoir avant d’abandonner ses sujets livré à eux même. Une reine qui ne tolérait pas les doléances et changeait en pierre quiconque s’approchait de son château sans y avoir été invité… Mais aussi une reine à la beauté envoûtante, qui marquait à tout jamais les esprits de ceux qui la voyaient… Mon second récit était celui d’une reine qui n’avait jamais voulu l’être. Une reine qu’on avait condamner à la solitude puisqu’on ne pouvait l’approcher sans que son image s’incruste en vous pour le plus doux ou le pire… Puisqu’on ne pouvait lui vouloir tourment sans être aussitôt changer en granite. Une reine qui avait préféré s’isolé elle et son château plutôt que de courir le risque de voir son royaume mourir et être ravager par les pillards. Mon sceptre de la Trinité en travers de mes genoux, j’avais alors achevé d’une voix calme :

« Vous pouvez juger vrai de la version que vous voulez, mais sachez que d’autre ont relevé cette quête et leur âmes étaient corrompues par leur désir de gloire et de richesses… Ils ont fini par rejoindre le champ de statu qui entour le château… »

J’avais fermé les yeux, comme une conteuse attendant la réaction de son public maintenant que le récit était achevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Ven 17 Juil - 3:29

Bon, pour ce qui était des fantômes qui tournaient toujours autour de lui, la jeune fée lui présenta ces condoléances, il se gratta alors la tête et la remercia, c'était bien quelque chose à dire, elle ne savait même pas toute l'histoire, heureusement qu'il n'avait pas les spectres de sa propre famille, ou alors eux ne l'avait pas maudit, à cette idée, il eut un petit sourire, oui, peut être que cela était le cas, c'était une plaisante pensée qu'il venait d'avoir, par la suite, il fut assez content de voir qu'elle n'avait pas mal prit ce qu'il lui avait fait, elle avait alors profondément soupirer avant de lui parler de quête et aussi d'histoire, Cian s'approcha alors tout en parlant, mais pas vraiment à elle, en effet, plus il semblait s'approcher, plus les voix semblaient lui dire de faire quelque chose à la fée, pourquoi?, il ne le savait pas, c'était surtout le capitaine qui voulait cela, il semblait même avoir quelque chose derrière la tête, il reconnaissait cette manière de parler.

"Vous êtes mort, alors il n'y a pas d'obéissance maintenant, surtout que vos idées sont toujours pour me nuire."

Il s'excusa alors auprès de la fée avant d'écouter ces deux histoire, la première semblait assez idiote, et surtout que cela ne semblait pas coller, pourquoi on n'envoyait pas une armée alors contre cela ci c'était le cas, après, il savait pour la malédiction, il avait lu quelque chose la dessus, mais étrangement, il semblait plus enclin à croire la deuxième histoire, pourquoi?, parce qu’il avait assez été torturé pour voir que ce genre de chose pouvait être possible, et il avait envie de croire cela, sinon, il y aurait plus de danger dans l'air, bref, elle parla alors de gloire et de richesses et il baissa la tête, autour de lui, il entendait beaucoup de rire, oui, avant il avait été comme cela, il n'avait chercher que la gloire, que de la richesse, et voila ou cela l'avait mener, à être maudit et à perdre sa famille, plus question d'avoir cela maintenant, tout de même, il semblait attirer par cette histoire, il voulait voir cette personne maudite, parce que surement il était un peu dans le même cas, peut être que de la soutenir un peu et de l'aider à surmonter cela pouvait être une bonne chose, oui, il n'y avait rien de mal à son idée, il répondit alors à son interlocutrice.

"Autrefois, j'aurais surement été changer en statue, j'ai chercher la gloire et les richesses, et regarder ou cela m'a mener, donc si je vais la voir, cela sera uniquement pour l'aider, et peut être lui parler un peu, après tout, elle à peut être besoin d'un peu de compagnie, je choisis donc la deuxième version, et je souhaite aider cette reine."

Encore une fois, il y eut des rire et il chassa un moment avec les sourcils froncées ces camarades fantomatiques qui semblaient ce moquer de lui, il avait le droit de faire ce qu'il voulait, il voulait se sentir utile, il voulait faire quelque chose juste parce qu’il sentait que c'était quelque chose de bien à faire, pas d'autre motif, tout le contraire de ce qu'il était il y a quelque temps, mais il avait retenue la leçon, et surtout qu'avec les spectres lui parlant sans arrêt, il n'était pas prêt de l'oublier, quoi que pour le moment, tout était un peu moins dérangeant, elle avait fait quelque chose et cela lui faisait du bien, alors il avait un petit sourire et regardait la fée tout en attendant de voir ce qu'elle allait lui dire maintenant, peut être une marche à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Ven 17 Juil - 4:27

L’air devenait pesant, presque étouffant pour moi, je ne savais ce que voulaient ces spectres, mais j’en étais presque à regretter que ma malédiction les épargna du fait de leur trépas… L’homme, quand à lui, était bien vivant, alors il ne me voulait aucun mal… A moins que ce ne soit cet être soit disant immuniser contre cette magie des plus noire…. Je n’y croyais plus vraiment… Et je ne voulais pas tenter ma chance. Le chevalier s’insurgea contre l’un des esprits… quelqu’un à qui il devait obéissance, je n’eut pas à faire de gros efforts pour le comprendre… Il s’excusa alors et, sans relever, je luis avait raconter mes histoires : ce qui se disait et ce qui était. Au court de mon récit, je l’avais vu baissé la tête et j’eut un léger éclat de doute dans les yeux… Finalement, peut être qu’il ne ferait pas long feu à me côtoyer… Cependant, au lieu de le faire fuir, la vérité semblait l’attirer encore un peu plus vers mon château.

Ce chevalier m’avoua alors qu’à une autre époque, il aurait probablement été changé en pierre. Il me dit de voir où cela l’avait mené d’être comme ces félons, intéresser uniquement par la gloire et les richesses… Je ne le connaissais pas suffisamment pour juger de cela… En attendant, il prétendait vouloir m’aider et je sentis mon cœur se serrer dans ma poitrine sans que j’en dise un mot. Même simplement un peu de compagnie… J’en avais, mais rencontrer de nouvelles personnes c’était bien aussi… Je repensais au talisman qui trônait dans ma chambre… puis, je secouais un peu vivement la tête.

Retenant mon souffle malgré moi, je le regardais un long moment, l’air sérieux. Je dirais même que je le sondais, semblant chercher en lui cette faille qui en avait déjà perdu tant d’autres… Mais non… Il semblait honnête… En silence, je glissais mes yeux vers mon château où Keu devait commencer à s’inquiéter, peut être aussi Erik, je n’avais pas le droit de les mettre en danger mais d’un autre coté… Pouvais je encore le repousser alors que son choix avait l’air d’être fait ? J’avais donc cédé, rompant le contact visuel. Puis, je lui avais accordé cette entrevue qu’il demandait.


« A vos risques et périls, je vous soutiens dans votre demande. »

J’ôtais les décorations de mon diadème et les lui tendis avec une certaine douceur. Je ne lui parlerais pas du chemin secret, cette épreuve serait peut être ce qui lui sauverait la vie. Il devrait donc trouver seul… escalader ou abandonner… Quoi qu’il en soit, dès qu’il eut récupérer le bibelot je donnais les indications.

« Je ne vous accompagnerais pas… Et sans ce bijou, vous ne passerez jamais le garde du château. Montrez-le lui et je gage que vous rencontrerez bien vite la reine. Mais n’oubliez pas, ce que vous deviendrez ne dépend que de vous, si vous craignez de faillir à la droiture autant abandonner tout de suite messire. »

Ce n’était pas un réel encouragement, plutôt le contraire même puisque je tentais de faire tout mon possible pour le persuader de fuir mes terres et de ne pas courir de risque pour un royaume qui lui était inconnu. Quoi qu’il en soit, je détournais les yeux, comme si je n’avais plus le courage de le regarder et j’insistais pour qu’il demande à ce que le bijoux soit présenté à la reine. J’avais aussi préciser que, si il voulais la rencontrer, il allait falloir qu’il se soumette à ce qu’on lui demanderait une fois en les murs du château. J’attendais maintenant une réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Ven 17 Juil - 16:53

Cian avait fait son choix, il allait aider cette reine dans son château, le tout était maintenant d'y aller, pour le moment néanmoins, il regardait la fée, ce demandant ce qu'elle allait lui dire, surtout qu'elle semblait le regarder depuis un moment, il tentait de garder le contact visuel le plus possible, même si les voix semblaient de plus en plus irritante, enfin, une fois qu'elle avait rompu le contact visuel, j'avais chasser du mieux possible les spectres autour de moi, essayant quand même d'être un peu plus concentrer, ce n'était pas facile et peu utile aussi, mais au moins, cela lui donnait l'impression qu'ils s'écartaient, ce qui était un peu le cas, il ne pouvait pas totalement les toucher, mais ils semblaient ne pas aimer sentir les mains de chevalier contre eux, alors ils reculaient, c'était un phénomène assez étrange...

Elle semblait soutenir Cian dans sa demande, ce qui semblait lui faire plaisir, il la regarda alors lui donner une sorte de chaine, expliquant alors que sans cela, il ne pouvait pas passer les garde, il regarda un moment l'objet avant de l'attacher à son poignet, histoire de faire pratique, une fois que cela fut fait, il se gratta la tête, elle n'allait pas venir avec lui, c'était dommage, elle était d'une agréable compagnie, surtout qu'il n'avait plus eut l'occasion de parler à quelqu'un depuis un moment à cause des fantômes, par contre, il y avait une chose qu'il n'avait pas compris, c'était la question de sa droiture, elle doutait un peu de lui?, cela semblait plus complexe que prévu, elle était gentille alors tout ce qu'il fit fut de lui caresser un peu la tête avec le sourire, elle était sympathique cette fée, il aurait bien aimer lui parler encore un peu, mais si il pouvait aider une reine, alors il allait le faire, pas pour la gloire, ni même pour de l'argent, il avait déjà tout cela, non, c'était juste pour voir quelqu'un qui était un peu dans le même cas que lui, il s'étira alors et soupira quand au commentaire de ces anciens camarades, qui encore une fois le rabaissaient, il avait l'habitude, surtout qu'ils le faisaient un peu aussi de leur vivant, mais bon, il n'était pas un enfant, maintenant, le tout était de trouver une réponse à dire quand à ce qu'il venait de faire, à savoir lui caresser les cheveux.

"Ne vous en faite pas, je n'ai jamais échouer, pas pour les choses importante en tout cas..., enfin, c'est dommage que vous ne puissiez pas venir, je vous trouvait déjà fort sympathique."

Il ne savait pas combien de temps il allait rester avec la fée, peut être qu'il allait se mettre directement à monter, car il c'était mis en tête d'escalader, bien entendu, il avait un petit doute sur le fait qu'il devait y avoir un passage secret, mais il avait besoin d'exercice, alors il grimpera surement comme cela, et bien entendu, il allait recevoir pas mal de commentaire des spectres, pourtant il était bon grimpeur, mais la mort semblaient les avoir rendu beaucoup plus négatif, peut être même que plus le temps passait et plus ils allaient dire de mauvaise chose, heureusement qu'il n'avait pas de petite amie, sinon il imaginait les problème, un éclat de tristesse passa, il n'allait jamais en avoir voyons, aucune femme n'allait vouloir d'un homme maudit de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Ven 17 Juil - 21:27

Je ne pouvais et ne voulais pas lui dire que j’étais cette reine… Si il réussissait cette première épreuve en arrivant jusqu’à moi, il le découvrirait bien assez tôt. Ce qu’il en penserait ? Je ne savais pas, mais j’aurais alors probablement des explications à lui donner…Enfin, j’assumerais en temps voulu… En attendant, pour lui je ne serais qu’une fée qui l’avait plus ou moins conseillé dans l’ombre. J’avais décidé de lui faire plus ou moins confiance… Pas une confiance aveugle, je n’avais plus confiance en personne à part Isabeau et Adenora, mais je les connaissait depuis toujours. Dans un coin de ma tête, une voix me souffla que c’était aussi le cas pour Lugh et Dana… Quelque chose se brisa en moi, comme chaque fois que je pensais à la benjamine de la famille… Je fit de mon mieux pour conserver bonne figure face à lui, chassant cette paranoïa qui m’habitait de plus en plus à mesure que le temps s’écoulait sur mon royaume.

Et encore une fois, il se battait avec ses fantômes, à se battre contre le vide, il allait se fatiguer plus qu’autre chose. Quoi qu’il en soit, j’avais fait en sorte d’avoir une raison de le laisser pénétrer les lieux, même si je prendrais quand même des précautions. Enfin, cela ne m’empêchait pas de ressentir une certaine nervosité quand à cette rencontre sous ma vraie forme. Encore une fois, il me tira de mes pensées, en me caressant la tête cette fois. Mes longues oreilles se couchèrent un peu sur le coté suite à ces caresses alors que mon regard si bleu se posait à nouveau sur lui. Il était donc tellement naturel pour lui d’agir ainsi envers une inconnue. Je secouais alors vivement la tête.


« Vous êtes quelqu’un d’étrange… Je crois pouvoir dire sans me tromper que vous êtes l’un de ces rares chevaliers à ne pas être né au sein d’une famille noble… »

Sinon, il ne se serait probablement jamais permis d’agir vis-à-vis d’elle comme d’autres l’aurait fait avec une servante. Machinalement je remis mon diadème en place. Certains auraient pus penser à une critique, mais moi je souriais, cette fraîcheur, ça me faisait du bien… Il m’avait dit de ne pas m’en faire, qu’il n’avait jamais échoué… il fallait une première fois à tout et beaucoup m’avait servit ce même discours, il valait mieux ne pas trop présumer de ce qui était. Je me gardait bien d’être défaitiste et gardait donc cette pensée pour moi. Il ajouta aussi que c’était dommage que je ne l’accompagne pas, car il me trouvait fort sympathique. Je laissais alors un simple sourire fleurir sur mes lèvres avant de lui répondre simplement :

« Ne vous en faite pas, mon instinct me dit que nous nous reverrons, vous pouvez me faire confiance. »

Mes ailes s’agitaient légèrement dans mon dos, je savais que pour mon retour, je devrais faire appel au Dragon, espérons qu’il ne me demande pas trop en retour… Avant cela, j’attendrais tout de même qu’il prenne la route, je volais vite… mais ce n’était pas sur que j’ai le temps de me changer… Je me raccrochais au moment avant qu’il ne vois u’encore une fois, je me laissais égarer. Quand aux idées qui pouvaient le hanter, je n’en avais pas la moindre idée… Ce fut à mon tour de me passer une main dans la nuque, mes longues oreilles effilées se décidant enfin à se redresser sur mon crâne. Et maintenant ? Tant qu’il ne partirait pas, je pouvais bien continuer à discuter ainsi avec lui… Après tout, j’avais encore du temps devant moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Sam 18 Juil - 0:54

Étrangement, Cian se sentait pas trop mal, si il se concentrait assez sur la fée, il pouvait se sentir un peu comme les premières années de sa vie, ou il avait juste à s'amuser avec d'autre personne et à les aider, bien qu'auparavant cela avait été pour devenir écuyer, la, c'était juste dans le but d'aider, rien de plus, d'ailleurs, rien qu'avec ce que qu'il venait de lui faire, elle avait compris qu'il n'était pas un fils de noble, il eut alors un petit rire, c'était donc si évident, mais cela lui faisait vraiment du bien, encore une fois, les spectres le rappela un peu à l'ordre et il grogna avant de recommencer à les chasser, oui, il aimait cette conversation, il ne voulait pas rester toujours morose et négatif, alors il s'accrochait un peu trop à la conversation, mais bon, autant lui répondre n'est ce pas?

"Cela se voit il tant?, Mes parents étaient fermiers dans un petit village oui, quand à moi, et bien disons que j'avais des projet en tête, on a pu voir le résultat."


Il soupira encore une fois, ne se sentant pas trop bien, il fallait dire qu'il venait d'expliquer que tout sa vie c'était fini par la mort de tout ceux qu'il connaissait, ce n'était pas rien, il secoua alors sa tête, recommençant à regarder la fée, son regard était vraiment quelque chose de rare, pourquoi?, il trouvait juste qu'il y avait quelque chose d'unique dedans, mais il ne savait pas trop quoi, elle lui expliqua alors que son instinct lui disait qu'ils allaient se revoir, après, il fallait savoir quand, néanmoins, il n'avait pas répondu à cela, peut être qu'il ne voulait pas vraiment trop l'embêter avec une personne aussi étrange que lui, Cian se boucha alors une oreille, un de ces ancien camarade faisait un peu trop de zèle et lui hurlait presque dessus, cela fonctionnait à moitié, mais bref, Il c'était alors lever, remerciant la fée, comme un idiot, il oublia de lui demander son nom, mais si elle était si sur qu'ils allaient ce revoir, alors autant voir cela pour la prochaine fois, une fois que cela fut fait, il se prépara à monter vers le château, pourquoi fallait il que cela soit la haut, peut être que c'était pour profiter d'une belle vue, ou alors juste pour un point stratégique, dans tout les cas, il allait commencer sa monter, et elle allait être longue, non pas côté durée, mais plutôt dans son esprit, avec tout les esprits qui allaient sans cesse lui faire peur pour qu'il lâche prise et qu'il meure comme il lâche, étrangement, ils ne voulaient pas qu'il meure par l'épée, mais plus d'une mort idiote...


La monté se faisait donc avec une grande concentration, on pouvait presque l'entendre crier avec l'un de ces spectre pour dire qu'il était parfaitement capable de monter sans glisser, il entendait des moquerie, des promesses qu'il allait tomber, et toujours des menaces, mais il se concentrait toujours plus pour ne pas faire d'erreur, il voyait bientôt le sommet, ce qui était une bonne chose, d'ailleurs, avait il une arme sur lui, à bien y regarder, il n'avait qu'une épée longue et une sacoche, même pas une armure, mais bon, maintenant qu'il semblait être proteger de la mort sur un champ de bataille, encore quelque mètres et il était en haut, il se demandait quand même ce qui allait se passer, il regarda encore un moment ce qu'il avait au poignée et souria, la prochaine fois qu'il croisera la fée, il lui offrira un festin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Sam 18 Juil - 3:06

Je le regardai sans répondre quand il me confia la vérité de ses origines. Ce ne devait vraiment pas être facile pour lui. Je ne pouvais pas comprendre, j’étais née noble et je l’avais toujours été… Je m’étais donc contenté de lui répondre que ses réactions quelque peu brusques dénotaient de son milieu social, mais que ce n’était pas si grave que ça. Puis, il était partit, comme impatient de venir me trouver, j’avais alors invoqué le Dragon pour qu’il me rende invisible et j’étais rentrée au château comme j’en étais sortie.

« Isabeau ! »

Ma voix avait retentit et en un éclair, ma femme de chambre fut près de moi, m’aidant à me dévêtir en écoutant mes élucubrations nerveuses. Elle m’aida à me calmer avec son éternelle voix douce et avec l’aide de Gustave l’un des chat du château. Puis, je repris forme humaine et lui expliquait la disparition de la chaînette alors qu’elle m’aidait à passer mes atours de princesse… ou plutôt de reine. Je lui donnais quelques consignes pour l’intendant, puis, lui demandait d’aller trouver Keu pour prendre en charge celui qui amènerait les chaînettes et s’assurer de le protéger au mieux de ma malédiction. Elle sortit alors en toute hâte, puis je soupirais, glissant un châle sur mes épaules, je pris un risque en me glissant sur mon balcon pour voir où il en était de son ascension. Il était presque arrivé. Aussitôt, je rentrais à nouveau, trop vite pour qu’il me vois. Il n’était plus question de faire marche arrière maintenant.

Le bruit que fit le chevalier dans son attention attira bien entendu l’attention de Keu, seul véritable homme d’arme qui restait au château, ce dernier attendait, près à frapper quand Isabeau se glissa dans l’ombre près de lui, lui soufflant de le laisser parler avant de prendre une décision. Le garde la regarda, puis soupira, elle avait mes confidences après tout. Cependant, il n’aimait pas les visites, le champ de statut était bien assez important comme ça… L’homme d’arme laissa donc à l’étranger tout le temps pour braille contre ce qu’il estimait être le vide. Oui, Keu ne niait pas qu’il le pensait fou d’agir ainsi, mais puisque je décidait de lui laisser une chance, ce n’était pas à lui de s’y opposer. Il croisa le regard d’Isabeau qui hocha la tête. Alors, l’homme d’arme s’empara du dos du vêtement du chevalier errant pour le hisser sur la falaise, il ne le relâcha cependant pas pour autant, le fixant avec une certaine intensité :


« Donnez moi une raison valable pour ne pas vous faire partir d’ici comme tu y est venu… »

Isabeau restait en retrait, hors de vue, mais prête à réagir quand il aurait montré la chaînette. Là, elle intervint et ils conduisirent l’étranger dans une salle ou Isabeau demanda à l’homme la chaînette… Cependant, elle n’était pas sur qu’il accepte de le lui donner à elle. Je pourrait probablement comprendre ça, je m’étais probablement mal exprimée, mais ce n’était pas grave, je n’aurait qu’à en reforgée une. En attendant, Isabeau s’approcha du chevalier.

« Si vous escompter voir son altesse, il vaux mieux pour vous que vous portiez ce talisman. »

Elle le lui tendit, mais il pouvait également sans difficulté voir qu’elle-même en portait un et qu’il en allait aussi de même pour Keu qui conservait toujours la main posée sur la garde de son arme, près à pourfendre l’intrus au moindre signe, mais il se changerait probablement en pierre avant qu’il ait pu agir. Isabeau ne bougea pas tant qu’il n’ai pas ce talisman pour le protéger, puis, elle le conduisit à moi qui avait rejoint ma salle du trône. J’y étais tranquillement assise avec un chat sur les genoux… Il y en avait d’autres à divers endroit de la pièce. Ils étaient naturellement immunisé contre moi de toute façon… Je ne dis rien, le laissant approcher alors que je gardais la tête un peu basse, ma main courant dans la fourrure blanche du chat sur mes genoux. J’attendais une réaction, une intervention…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Sam 18 Juil - 3:28

Bon, Cian était maintenant en haut, ou plutôt, quelqu'un l'avait aider à monter plus haut, un homme, qui semblait savoir ce battre, le chevalier soupira, pourquoi la reine n'était pas seule, cela aurait été plus vite, en plus de cela, l'homme semblait un peu arrogant, lui donner une raison de le faire repartir comme il était revenu, et puis quoi encore, néanmoins, après qu'il avait montrer la chaînette, il avait pu être un peu plus libre, maintenant, il était question d'avoir quelque chose sur lui, un talisman?, elle était donc plus nocive que le chevalier errant?, il était un peu triste d'entendre cela, néanmoins, il accepta l'objet, même si il avait garder la chaînette, c'était un peu le cadeau que lui avait donner la fée, alors il allait la garder pour lui rendre la prochaine fois, il n'y avait pas plus simple, après avoir encore chassé un spectre, il se tourna vers l'homme d'armes pour lui dire quelque chose.

"C'est inutile vous savez?, tenir votre arme, il est impossible pour moi de mourir à cause d'une lame, je suis destiné à une mort beaucoup plus humiliante..."

Au moins c'était clair, il n'allait pas pouvoir être blesser par ce genre d'armement, mais bon, si il avait envie d'essayer, Cian ignora alors l'homme d'armes pour se diriger vers la salle du trône, ou se trouvait maintenant la reine, et bien entendu, étant quand même un chevalier avec un code de conduite, il fit une révérence envers elle, puis, il le regarda un peu, étrangement, elle était beaucoup plus belle qu'il ne le pensait, quoi, il avait bien le droit de se demander si sa malédiction l'avait rendu laide, mais assez de bavardage, il semblait que cela soit à lui de faire le premier pas, ou alors de parler un peu, néanmoins, les spectres semblaient s'amuser a siffler envers la reine, de dire qu'elle était vraiment belle, qu'elle était trop bien pour lui, bien entendu qu'elle était trop bien pour Cian, même lui le savait, il était la juste pour lui donner un peu le sourire, pas pour l'épouser, il n'était qu'un chevalier née d'une famille de fermiers, il n'avait aucun moyen d'avoir ce qu'il fallait pour marier une noble, et cela même si il était assez riche, bref, après avoir marmonner certaine chose pour un peu insulter les fantômes qui tournaient toujours autour de lui, le jeun homme pris la parole.

"Je suis honoré de vous rencontrer, votre Altesse, mon nom est Cian Escaldor...,vous êtes sure de ne jamais être sortit d'ici?, votre visage m'est...familier."

Oui, ces cheveux, sa taille, et il semblait même entrapercevoir ces yeux, et tout cela semblait lui donner une grosse impression de déjà vu, il ne savait pas pourquoi, alors il posait la question, bien entendu, personne n'allait pouvoir lui faire quelque chose pour son affront, parce que oui, quand même, il venait de poser une question tellement directe à une reine, mais il était juste un chevalier de basse naissance, alors il parlait comme il le voulait, il attendait alors la réponse, il ne souriait pas vraiment pour le moment, attendant juste une réponse alors que les spectres autour de lui semblait bouger un peu plus vite que la normal, ils étaient sur leur gardes?, pourquoi?, peut être à cause de l'homme d'armes, si jamais il attaquait, les spectre allait bloquer le coup, voir même briser son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Sam 18 Juil - 23:15

Keu restait toujours à ma protection, dévoué, même si il savait que tant que la malédiction subsisterait, il n’aurait pas besoin de ça… Quand à moi, je savais qu’il agissait ainsi parce qu’il était amoureux de moi, cependant, tenant sa place, il n’avait par vraiment chercher à le montrer… Cependant, quand il entendit la ‘destinée’ de cet homme, il douta un moment de ses capacités à protéger sa reine malgré le métal particulier de sa lame. En effet, depuis qu’ils avaient créé ce métal, toutes les lames du château étaient fait en Lughen ou dans l’un de ses alliages… La rumeur familiale prétendait que Calidburn, l’épée du Grand Roi, était d’un alliage à base de Lughen et de métal de l’Annw. Enfin, tout ça, ce n’était que rumeur et je n’était pas prête d’avoir cette arme en main pour le vérifier. Isabeau conduisit alors l’homme jusqu’à la salle du trône avant de se glisser hors de vue, attendant les consignes de la reine quand à la suite.

Keu, quand à lui demeura un moment au coté de celui qu’il estimait être un intrus dans mon château. Il voulait me protéger, j’en étais consciente, mais je ne pouvais rien y faire… Quoi qu’il en soit, il s’était incliné vers moi en une révérence assez rustre, mais je ne m’attendais pas à mieux de toute façon… Et avec ma solitude, ce n’était certainement pas à moi de m’offenser pour si peu. Encore et toujours je sentais les esprits qui le hantaient… Ce n’était plus de l’hostilité qu’elle ressentait émanant d’eux… C’était un peu plus compliqué que ça. Je gardait la tête un peu basse et attendis qu’il me parle, sans vraiment savoir ce qu’ils semblaient lui dire pour le gêner ainsi. J’estimais cependant ne pas avoir à m’en mêlé et ce fut à ce moment là qu’il s’adressa à moi. Il commença par se dire honorer de me rencontrer, puis, j’appris enfin son nom : Cian Escaldor. Puis il me demanda si j’étais sure de n’être jamais sortie d’ici, car mon visage lui était familier… Je n’avais jamais prétendu ne jamais avoir mis un pied dehors, mais, avant que j’ai pus le lui dire, Keu lui avait administré une retentissante claque derrière la tête.


« Un peu de respect pour notre reine. »
« Ça va Keu. Tu peux retourner à ton poste, je n’ai plus besoin de tes services pour le moment. »
« Mais, Altesse. »
« Si tu t’inquiète, tu n’as qu’à guetter à la porte. »


Keu me regarda, croisant ce regard que j’avais levé sur eux. J’étais tellement sur de moi qu’il se décida et s’inclina simplement avant de jeter un regard mauvais à Cian. Je soupirais doucement et secouais la tête… Enfin, au moins, le chevalier maudit avait entendu ma voix et, cette fois, il ne pourrait probablement que faire le lien avec notre précédente rencontre. Je continuais doucement à caresser le chat que j’avais encore sur mes genoux, puis, je m’étais décidée à lui répondre :

« Je n’ai jamais prétendu avoir passé ma vie dans ce château, je l’ai même longtemps délaissé, ce qui me vaux ma condition actuelle. Quand à répondre… je crois que ma réponse serait assez compliqué à donner… »

Je détournais les yeux, les baissant comme si j’avais du mal à les regarder maintenant. Je poussais alors le félin pour qu’il retourne au sol. Ce dernier miaula, contrarié, puis il parti vaquer à ses occupations. Je soupirais et me levais de mon trône. J’étais un peu plus grande ainsi que sous mon apparence de fée, mais c’était minime. Quoi qu’il en soit, je repris la parole, sans pour autant avoir le courage de le regarder, comme j’avais du mal à le faire avec tout étranger qui se présentait à moi quand j’étais sous ma vraie forme, c’était instinctif.

« Isabeau à dû vous remettre un talisman, je vous prierais de ne pas vous en séparer tant que je ne serais pas sous ma forme de fée. Au fait, la moindre des choses serait de me présenté aussi. Ceridwen Fay. »

J’esquissais une révérence digne de la famille royale à laquelle j’appartenais, tout en élégance et en noblesse. Je devais avoué que j’étais quand même surprise, il avait du voir les champ de statue entourant le château… Il aurait dû saisir le risque… Ne l’avait il pas fait ? Ou pensait-il que sa propre malédiction le protégerait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Dim 19 Juil - 4:24

En temps normal, Cian ne parlait jamais à une reine, il faisait juste un révérence et attendait un peu plus loin, la raison était simple, il était d'une famille de fermiers, alors il ne savait rien de la court, on ne lui apprenait pas aussi, préférant combattre pour la gloire, ce qui nous ramène à maintenant, il avait parler comme il le voulait, comme si il parlait à quelqu'un d'autre, il vouvoyait bien entendu, il n'était pas si idiot que cela, mais son ton montrait bien qu'il n'était pas habituer à cela, quand il sentit la tape sur sa tête, il se retourna alors et grogna presque, depuis quand on le frappait pour si peu, il avait presque envie de le provoquer en duel, mais cela était peut être trop injuste, on ne pouvait pas le toucher avec une lame, ni même une flèche, quoi qu'il en soit, il était maintenant temps de savoir la vérité.


Oh bien entendu, Cian avait des doutes, la voix semblait coller, elle lui ressemblait également avec certain trait, mais il ne pouvait pas dire quelque chose de final, néanmoins, elle semblait lui répondre, expliquant que c'était compliqué, puis, avec un peu plus de temps, elle c'était lever et il avait clairement compris qu'il s'agissait de la fée, il eut alors un petit sourire, c'était plus pratique dans un sens, comme cela, il allait pouvoir parler plus librement, les spectres semblaient l'avoir remarquer depuis longtemps, à les entendre toujours dire de la tuer, il soupira alors et les chassa à nouveau avant de garder quand même le sourire, il ne fallait pas faillir, il avait dit qu'il allait lui donner le sourire, alors pourquoi ne pas commencer, néanmoins, la situation était un peu plus complexe, elle était en tant que reine, et même si il n'y avait personne pour le moment que le regardait, c'était assez embêtant, il regarda autour de lui, un peu pour voir ce que faisait les fantômes, mis à part Fay, il n'aimait pas trop être avec plus de monde, elle était différente car elle semblait comprendre son problème, elle avait aussi parler du talisman, il regarda un moment ce qu'il avait autour du cou en penchant la tête, alors son problème pouvait être contrer par cela?, elle en avait de la chance, il voulait bien quelque chose pour éviter d'entendre tout ce monde, bref, il osa s'approcher un peu avec le sourire, oui, il fallait bien commencer par quelque chose.

"Oui, j'ai le talisman, alors il n'y aura pas d'autre soucis non?, je veux dire, je vous ai promis de parler avec vous et de rendre votre vie moins triste non?, à moins que vous n'ayez plus besoin de compagnie?"

Cian eut alors un petit rire, il voulait qu'elle se détende, elle semblait avoir quelque chose dans la tête, mais comme il était trop loin, il ne pouvait pas vraiment lui tapoter la tête ou autre chose, d'ailleurs, il regarda à sa ceinture, il avait encore son arme, il n'en avait peut être pas besoin pour le moment, peut être que l'autre personne, celle qui venait de partir, allait vouloir la lui prendre, cela ne le dérangeait pas, lui était la juste pour Fay, rien d'autre, un spectre lui parla alors de chose étrange, lui disant qu'il n'avait aucune chance, il ne savait pas pourquoi, mais il soupira encore une fois, se mettant à parler tout seul pour les faire partir, la reine allait comprendre ce qu'il faisait, mais peut être pas l'autre, bref, une fois que cela fut fait, il attendit une réponse de la part de la personne en face de lui, même si il se sentait un peu mal d'entendre tellement de jugement de la part des spectres qui étaient toujours à côté de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Dim 19 Juil - 15:32

Je me sentais un peu mal à l’aise, mais j’avais tout de même éloigné mes gens, ne voulant pas faire regretter à Cian d’avoir braver mon isolation pour venir jusqu’à moi. Je ne m’étais pourtant pas excusé du comportement de Keu, dans d’autres royaumes, mon invité aurait probablement reçu pire humiliation pour autant de familiarité envers un monarque. Je m’étais à mon tour présenté, puis, je lui avais indiqué de ne jamais se séparer de mon talisman. Il avait un esprit fort, il avait dû passer outre l’effet répulsif de mon château, mais ça ne voulait pas dire qu’il était immunisé, je ne voulais pas me faire de faux espoirs. Il me demanda si il n’y aurait pas d’autres soucis parce qu’il avait le talisman et mon regard se fit triste alors qu’il enchaînait déjà en me parlant de sa promesse de me parler et de rendre ma vie moins triste… Il compléta en disant que peut être que je n’avait plus besoin de compagnie et je soupirais avant de tourner les yeux vers lui.

« Si seulement il était aussi simple d’éviter les soucis… Ce talisman vous permettra juste de parler normalement avec moi… De ne pas subir l’envoûtement de ma malédiction… Ce pour quoi je ne sort plus jamais de mon château sous cette forme… Quand à ta compagnie, tu as vu que je n’étais pas seule, mais je n’ai jamais vu château si peu peuplé… Il n’y a que ceux ayant ce talisman qui peuvent entrer dans ce château et je dois avouer que, souvent, leur compagnie m’est insuffisante… »

Et c’était vrai. Je connaissais tout d’Adenora, je pouvais sans peine deviner ce qu’elle allait dire ou faire… Je savais aussi qu’elle me craignait et me prenait en pitié, même si elle n’y montrait rien… Ce savoir me rendait parfois sa présence près de moi insupportable… Et c’était probablement pour ça que je donnais accueil à tout ces chat. J’ordonnais à Isabeau que je savais à porter de voix de s’occuper de ce qu’elle savait avoir à faire et ne pris pas la peine de vérifier, sachant qu’elle le ferait. Je surpris alors le regard de Cian sur sa ceinture d’arme et lui dit simplement :

« Si c’est ce qui vous inquiète, on ne vous l’enlèvera pas. Après tout, il suffirait que vous ayez la pensée de la tirer pour me nuire et vous finiriez changer en une statue de pierre comme toute celles qui bordent mon château… entre autre… »

Je laissais planer un instant de silence alors qu’il se débattait encore et toujours avec ses spectres. Même si c’était lui qui était venu à moi pour me distraire de ma solitude et de mon tourment, je pris sur moi de le distraire de ses spectres et je m’approchais de lui, lui proposant mon bras pour faire quelques pas à mes cotés alors que je lui montrerais mon château… ou du moins les pièces encore destinées à la vie. Le bas de ma robe frôlait les pierres à chacun de mes pas, mais je ne m’en souciait pas plus que ça.

« Ma cours ne contiens que bien peu de personne Cian et la nature même de ma malédiction fait qu’ils sont d’une fidélité et d’un dévouement à toute épreuve, ne porter donc pas rigueur à mon chevalier de ce qui viens de se passer. Quoi qu’il en soit, vous serez le bienvenu ici tant que vous désirerez y rester. »

En fait, je ne savais pas si il y aurait seulement un seul être dans ce château – à part moi – qui accueillerait cet étranger à bras ouvert avec ce que cela risquait de provoquer… Nous étions tous devenu un peu ermites et n’osions plus croire qu’un jour quelqu’un pourrait briser cette malédiction qui avait briser ma vie et celle de mon royaume… Je sentais les larmes me bruler les yeux, mais, comme à mon habitude, je ne me laissait aller à pleurer devant personne. Ravalant mes larmes, je conservais donc un port de tête haut et poursuivait ma visite, lui expliquant les pièces devant lesquelles nous passions, sur nos pas, il y avait deux chats qui nous suivaient, intrigué par cet homme qu’ils ne connaissaient pas et ce qui l’entouraient. Parfois, l’un deux se mettait à feuler, je ne savais pas pourquoi mais en déduisait qu’un des esprits avait du se montrer trop agressif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Lun 20 Juil - 13:09

Il pouvait comprendre ce qu'elle ressentait, du moins un peu, depuis qu'il avait perdu tout ces compagnons et qu'ils le harcelait en tant que Fantôme, Cian se trouvait un peu trop seul, mais il ne voulait pas imposer ces problèmes, surtout qu'il pouvait facilement passer pour un fou, il se souvenait encore de la taverne ou tout le monde le regardait de travers, une des raisons pour laquel il n'allait plus trop en ville, heureusement qu'il savait chasser, sinon il aurait du mal pour manger, quoi qu'il en soit, il était la maintenant, alors quand elle termina sa phrase, il ne fit que sourire et croiser les bras un moment avant de prendre la parole, autant qu'elle comprenne qu'il était la pour l'aider et aussi peut être un peu pour s'aider lui même, en parlant à quelqu'un qui n'allait pas le rejeter pour ce qu'il était devenu.

"Et bien je suis la, ne vous en faite pas, j'ai tendance à beaucoup parler si on m'en laisse l'occasion, enfin, si ils arrêtaient de parler derrière aussi."

Il secoua alors la tête pour chasser ce qu'il entendait, ce n'était pas des plus facile, mais ici au moins, il se concentrait sur quelqu'un, pas quelque chose, par la suite, il y eut un commentaire sur le fait qu'il regarde sa ceinture, oui bon, ce n'était qu'une simple épée longue, il n'allait pas mourir si on la retirait, surtout qu'il n'avait pas à se battre dans cet endroit, ou alors peut être qu'il allait devoir?, peut être que c'était une bonne question à poser à sa nouvelle partenaire de discussion, drôle de surnom pour une reine quand même.

"Oh, en fait, je me demandais surtout si j'allais vraiment en avoir besoin, vous pensez que la garder sera quelque chose d'indispensable ou pas?

C'était étrange pour un chevalier de penser si bassement de sa propre arme, mais il n'avait jamais eut quelque chose d'unique, juste une arme basique, alors il n'avait pas de lien si particulier avec, pas comme ce qu'il avait eut avec ces anciens camarades, qui semblaient rire de sa pensée, il les chassa à nouveau avant de remarquer qu'elle semblait bien trop triste, il soupira alors que la visite continuait, Cian eut quand même un petit rire alors que les chats feulaient, lui pouvait voir, les spectres semblaient s'amuser à vouloir les toucher, et comme ils semblaient les sentir, cela menaient à ce genre de chose, mais Cian avait plus intéressant à faire, elle semblait se retenir, encore, il lui fit alors une petite tape sur la tête, juste avec un doigt, pas quelque chose qui faisait du mal, mais juste pour la déstabiliser.

"Vous vous retenez déjà?, vous pensez que je ne remarque pas la tristesse dans vos yeux?, vous vous sentirez mieux si vous vous lâchiez un coup."

Il était totalement irrespectueux, mais c'était Cian, qui n'avait jamais appris à bien se comporter envers la royauté, il était un gars de la campagne, alors il agissait comme tel, puisqu'il n'y avait personne, il semblait faire son possible pour qu'elle se lâche, personne ne remarquera ce qu'elle pouvait dire, sauf lui bien entendu, peut être que cela allait lui attirer des ennui, surtout envers les autres, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Lun 20 Juil - 15:32

Et nous avions commencé à avancer, à découvrir les lieux. Cependant, nous discutions de sa présence et j’étais presque à m’en amusé. Nous étions tellement différent l’un de l’autre de par nos éducations. Cian dit alors qu’il avait tendance à beaucoup parler si on lui en laissait l’occasion et je laissais un sourire se poser sur mes lèvres, même si il n’y resta que quelques secondes. Quand au chevalier, il avait encore des déboires avec ses fantômes… Si je pouvais j’essaierais de faire quelque chose pour lui. J’avais vu qu’il regardait son épée et lui expliquait pourquoi mes gens n’avaient pas daigner l’en séparer. Il me demanda cependant si c’était quelque chose d’indispensable et je secouais doucement la tête.

« Aucunement, je vais vous conduire à ce qui sera votre chambre, libre à vous de vous y reposer et de l’y laisser. »

Et si nous ne finissions pas la visite, nous le ferions plus tard, ce n’était pas bien grave. Le plus grand danger après moi, c’était Keu, mais il se garderait bien de faire les choses contre ma volonté et j’en était pleinement consciente. Nous avions repris notre avancée, mais je me figeais totalement quand je sentis qu’il me donnait un infime coup sur la tête. Il allait falloir que je m’y habitue… Il me reprocha alors de garder cette tristesse que je ressentais au fond de moi. Un infime sourire se posa sur mes lèves, il pensait vraiment cela aussi simple ? Je secouais alors doucement la tête avant de lui expliquer avec un calme olympien :

« Il n’est pas aussi facile pour nous, membres des royautés, de montrer ce que nous ressentons vraiment. Nous ne pouvons pas exprimé de faiblesse, ou très peu en tout cas, car une royauté faible donne lieu à des pillages facile… Je préfère encore que les Kaeravelin soit protégé par les rumeurs de démons et de sorcière qui plane sur moi plutôt que de ce qu’il en ait vraiment… »

Je ne parlais pas non plus de cette éventualité, ce rêve presque qu’avait évoqué ma mentor d’Ynis Aval avant de me laisser livrer à moi-même. Je posas mon regard bleu sur lui et lui adressait un léger sourire, sa présence avait quelque chose de réconfortant. Nos accompagnateurs fixaient toujours ceux que je ne pouvais pas voir autour du chevalier et je ne m’intéressais pas plus que ça à eux… Un jour, je lui demanderais probablement de mer raconter son histoire plus en détail. Après tout, j’étais une païenne, une apprentie prêtresse d’Ynis Aval, si je ne pouvais rien faire pour alléger son fardeau, qui le pouvait. C’était peut être présomptueux de penser ainsi, mais je ne m’en rendait pas vraiment compte pour le moment. Finalement, alors que nous aurions pus rejoindre les jardins intérieurs, j’obliquais sur ses escaliers qui nous menèrent à un couloir. Là, Isabeau sortait d’une pièce, quand elle nous vit arriver elle se rangea contre le mur avec une révérence à mon égard, encore.

« Altesse… »
« Merci Isabeau, tu peux disposer. »


Encore une fois, ma femme de chambre avait eut une révérence, puis, elle s’était éclipser dans le couloir, allant probablement rejoindre Adenora puisque je n’avais plus besoin d’elle… Moi, pour ma part, je me retournais vers Cian et esquissait un geste en direction de la pièce :

« Ce sera ici que tu logeras tant que tu voudras demeurer en mon château… Tu as un libre accès à mon château, mais surtout, ne casse aucune des sculptures que tu peux y voir, je ne saurais plus moi-même dire lesquelles sont des œuvres d’art et lesquelles furent jadis des êtres vivants…. »

Je me tu un instant, le laissant voir quelque peu sa chambre et me gardant bien d’y pénétrer, ce ne serait pas convenant… J’hésitais un moment, puis, je passais une main dans mes longs cheveux blonds.

« Prenez le temps que vous voudrez pour vous reposer et vous habituer aux lieux. Nous reprendrons cette visite plus tard. »

Et dans un bruit d’étoffe, je fit demi tour, gagnant les jardins intérieur et admirant le vol des faucon que Taliesin entraînait inexorablement… Certaines se pâmant pour des colombes, moi, je n’avais de cesse d’admirer le vol sur et volontaire de ces rapace. Cette liberté qui les poussait à monter toujours plus haut dans le ciel… et leur fidélité à Taliesin et à ma Maison… Je poussais un long soupire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Lun 20 Juil - 17:05

Pour ce qui était de son arme, et peut être de deux ou trois autre petite chose qu'il portait mais n'avait pas vraiment besoin en ce moment, la reine lui expliqua qu'il allait pouvoir les poser dans la chambre qu'elle lui donna, ce qui était une bonne chose, néanmoins, elle ne semblait pas vouloir s'ouvrir à lui et il trouvait vraiment cela dommage, il n'allait pas la déranger trop longtemps avec cela, enfin, pas aujourd'hui en tout cas, il ne comprenait pas son histoire de ne pas montrer ces faiblesse, même un roi était humain non?, encore une fois, ce n'était que son principe, alors il soupira à nouveau, c'était vraiment dommage, elle souriait quand même un peu plus, ce qui était une amélioration, peut être qu'avec un peu plus de temps, il pourra la faire rire, c'était une idée comme une autre n'est ce pas?, au moins, il ne perdait pas espoir.


Un peu plus loin, Cian et la reine tombèrent sur une des personne vivant ici, et Fay pouvait voir le changement de comportement, il semblait un peu plus distant, n'aimant pas trop parler au gens qui ne comprenait pas vraiment son problème, il attendit donc qu'elle parte avant de critiquer l'un des fantômes pour toujours parler de femme, cela était embêtant à la longue, bref, avec un argument sans vraiment de sens, puis, elle expliqua un peu plus ce qu'il pouvait faire, il avait donc un accès au château, mais il ne devait pas casser de statue, pour cela, il pouvait comprendre, néanmoins, il la vit partir et il se gratta alors la tête, bon, peut être que c'était trop présomptueux de rester trop longtemps avec elle, il posa alors son arme et sa cape sur la table et s’allongea sur le lit tout en réfléchissant, bien entendu, les fantômes mettaient leur grain de sel, mais il y était habituer, c'était comme si ils pouvaient lire les pensée de l'homme, car parfois ils parlaient de chose qu'il n'avait que pensée, néanmoins, il ne pouvait pas parler avec eux par la pensée, cela aurait pu arranger beaucoup de chose, mais non, quoi qu'il en soit, certain parlèrent de la reine, comme quoi elle était belle et qu'elle allait surement le trahir, d'autre parlait des autres, ceux qui étaient surement contre lui, et dernièrement, deux autre parlaient qu'il était une bonne idée de casser les statue, cela feraient moins de gêne pour s'emparer de la couronne, Cian grogna, c'était incohérent et il n'aimait pas quand cela arrivait, quand il était vraiment seul, tout était trop compliqué, il se mit bien sur à parler tout seul.

"C'est tellement plus facile avec quelqu'un à côté..."

Oui, plus facile de ce concentrer sur autre chose, mais bon, il allait la laisser un peu seule pour le moment, peut être qu'elle voudra continuer de parler plus tard, il sortit alors un petit calepin et y plaça un trait, une journée de plus depuis l'accident, il gardait les compte, ce n'était pas la chose qui allait l'aider à mieux ce sentir, mais au moins il ne voulait pas oublier sa famille, d'ailleurs, il y repensait, c'était calmant de savoir qu'il n'y avait pas ces parents comme spectres, ils ne le maudissaient surement pas pour ce qui c'était passer eux, ils comprenaient qu'il aurait tout fait pour les sauver, mais cette sorcière, et surtout la magie, c'était trop pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Lun 20 Juil - 18:45

J’avais donc laissé mon invité derrière moi, me contentant simplement de regarder le balai des faucons dans le ciel de mon château. Je savais qu’en ville on les qualifiait de corbeaux pour rendre encore plus macabre mon histoire… L’un des faucons piqua sur un rongeur et, avant que j’ai pu agir, un des chat lui bondit dessus, partageant apparemment la même proie. J’entendis le faucon crié et me levé aussitôt, m’emparant du chat par la peau du cou pour l’envoyé bouler un peu plus loin.

« Vas t’en, laisse cet oiseau tranquille. »

Le chat me jeta un regard mauvais, puis, il alla lécher ses plaies plus loin pendant que je me penchait près de l’oiseau qui avait une aile blesser. Je lui chuchotais des paroles apaisantes. Puis, à voix basse, j’en invoquais aux quatre éléments pour que ses blessures aguerrissent plus rapidement. J’aurais une de mes manches de voile et l’attachait doucement autour de la tête de l’oiseau avant de le prendre sur l’un de mes bras, maintenant de l’autre son aile en place, m’assurant de ne pas lui faire de mal. Je m’en étais ensuite revenu vers la volière où Taliesin regardait les cieux d’un air inquiet.

« C’est lui que tu cherches ? »
« Oh, Altesse ! »


Cependant, dés qu’il vit l’oiseau blessé dans mes bras, il fit fi du protocole et vint presque aussitôt s’en emparer. Il me l’arracha presque des bras pour l’emmener là où il soignait les oiseaux, je savais que nous partagions la science des simples, alors je ne m’inquiétais pas le moins du monde. Il ne se retourna même pas vers moi quand il me demanda ce qui s’était passé…Je lui répondis bien docilement. Je connaissais Taliesin depuis que j’étais toute petite, il avait une dizaine d’année de plus que moi, peut être même un peu plus, mais pour lui n’existait que les oiseaux et la musique… Parfois, toute petite, j’avais jalousé ces oiseaux… avant de m’y attacher à mon tour. Semblant oublier ma condition, le fauconnier m’avais fait mettre la main à la patte, s’étonnant de la guérison qui était déjà en train de s’opérer, puis, il posa les yeux sur moi et compris… Il paru aussi réaliser.

« Désolé Altesse. »
« Non Taliesin, en souvenir de la fillette qui traînait dans tes pieds pour voir les oiseau, ne t’excuse pas. »


Un sourire éclaira son visage, balafré alors qu’il débutait et il cueillit une framboise dans un busquet proche avant de me l’offrir, comme à l’époque. J’esquissais à mon tour un léger sourire, mais il s’en était déjà retourner à ses oiseaux avant même que je n’ai croquer le fruit. Je lui demandais alors si tout se passait bien avec les oiseaux, il me répondit d’un air lointain qu’à part celui que j’avais rapporté ils allaient à merveille et qu’il avait d’ailleurs deux ou trois lièvres à amener en cuisine. Je m’en réjouis, ainsi Erik ne serait pas trop énerver du surplus de travail. Je saluais alors Taliesin, lui disant que je viendrais prendre des nouvelles du blessé dès le lendemain. Je l’entendis grogner, mais c’était déjà comme si je n’étais plus là… Si il n’avait travailler pour ma famille, il aurait probablement finit ermite…

Avec un soupire, je laissais mes épaules se voûter légèrement sous le poids de ma conscience et m’en retournait à mon belvédère… Que pouvais je faire maintenant ? Je n’avais pas envie de voir Adenora, pas aujourd’hui… Alors, je restais simplement là, abandonnant mes sandales sous la table de marbre du belvédère alors que je m’allongeais, la tête posée sur mes bras sur cette dernière. Je laissais mon esprit vaquer, ne réagissant même pas quand les chats commencèrent à se rassemblés autour de moi… A croire que je les attirais… Enfin le repas n'allais probablement plus tarder à être servi maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Lun 20 Juil - 20:05

Être seul, c'était quelque chose qu'il avait un peu l'habitude maintenant, depuis l'incident, il passait beaucoup plus de temps comme cela, surtout pour éviter les regards d'autre personne, car il savait, la plupart du monde autour de lui n'allaient pas comprendre pourquoi il parlait seul, ou alors qu'il chassait des bouche invisible, ils allaient le prendre pour un fou, ou alors pire, c'était pour cela qu'il n'allait pas voir d'autre personne, mais il y avait quelqu'un maintenant, qui semblait aussi avoir un problème, sa malédiction semblait plus forte que la sienne, après tout, sans ce qu'il avait sur le cou, il ne pouvait pas s'approcher d'elle, c'était un peu triste non?, en parlant de triste, elle avait continuer à faire la forte tête, et Cian trouvait cela un peu irritant, peut être qu'il allait devoir lui expliquer qu'il n'était pas la pour faire ce que les autre aimaient faire en sa présence, des courbettes.

"Autant allé la voir alors..."

Il avait prit l'habitude de parler quand il était seul, encore un mauvais réflexe, mais bon, il soupira alors que tout les spectres semblaient le traité de feignant en même temps, il grogna et ce leva, pour une fois ils avaient raison, cela était inutile de rester assis à ne rien faire, alors il partit la chercher, il ne savait pas trop par ou allé, mais il pouvait bien trouver, néanmoins, autre chose attira son attention, un faucon, il eut un sourire un peu nostalgique, il aimait beaucoup ce genre d'animal, mais il ne pouvait plus les toucher, la plupart fuyaient en sentant les spectres, il secoua alors la tête et chassa ce qui se trouvait autour de lui avant finalement la voir, elle c'était endormie?, ou alors elle ce reposait, dans tout les cas, c'était bien quelque chose à faire ici, il soupira alors et s'approcha d'elle, comme à son habitude, enfin, c'était son avis, elle semblait encore dans ces pensée, à croire qu'elle ne faisait que cela, il lui fit alors la même chose que la dernière fois, à savoir lui caresser les cheveux pour la reveiller un peu plus en douceur, ce n'était peut être pas le moment de lui faire de mal, ou plutôt de la gronder, elle n'avait rien fait d'idiot, il attendit alors qu'elle émerge avant de parler, entre temps également, il avait chasser les spectres qui semblaient rire de ce qu'il faisait.

"Ce n'est pas en restant seul que vous allez être plus heureuse, autant venir me voir non?"

Comme si il pouvait tout régler lui même, enfin, il la regardait avec un petit sourire amusé, elle était une étrange reine, mais il l'appréciait beaucoup, surtout du fait qu'elle semblait beaucoup moins pompeuse que ce qu'il avait vu auparavant, ou alors c'était la solitude qui avait fait cela?, dans tout les cas, il était la, enfin, il l'avait déjà dit, encore et encore, il entendait des sifflement de la part des spectres autour de lui et il leur déclara de le laisser tranquille, qu'il avait de discuter avec Fay, et ils riaient, il grogna avant de s'excuser, ce n'était pas de la tarte d'être avec autant de fantômes, mais elle comprenait, ce qui allégeait un peu son fardeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Lun 20 Juil - 22:46

Je me laissais aller dans mes pensées, une fichue habitude que mon isolement avait tendance à me donner. J’étais donc simplement allongée sur cette table de marbre, le regard perdu dans le lointain devant moins. Je n’avais pas vraiment remarqué qu’il m’avait rejoint, aussi avait-je légèrement sursauté quand j’avais sentit qu’on me caressait les cheveux. J’en avais presque pleuré, car la dernière personne qui avait eut ce genre de geste envers moi, ça avait été ma mère…En fait, il n’y avait eut que ma mère et ma mentor qui ne l’eut jamais envers moi. Avant de me redresser, j’inspirais profondément et ravalais mes larmes, ce n’était pas le bon moment. Je me redressais et repoussais mes longs cheveux blonds dans mon dos, les conservant aussi lisses que possibles. Cian m’avait alors parlé, me disant que ce n’était pas en restant seule que j’allais pouvoir être moins triste, me rappelant maintenant qu’il était venu ici pour ça.

« Les habitudes ont la vie dur Sir Escaldor, je pense que vous êtes bien placé pour le savoir… »

J’ôtais la manche de voile qui me restait sur mon second bras, s’en était devenu plus dérangeant qu’autre chose de n’en avoir qu’un. Je laissais un sourire se poser sur mes lèvres, même si il était toujours emprunt d’une certaine tristesse. J’avais alors simplement posé cette manche sur la table et lui avait fait signe de prendre place à mes cotés sur ce belvédère. Nous avions encore un peu de temps devant nous avant le repas du soir alors nous pouvions bien discuter encore un peu. Je le regardait donc un moment et me passait ensuite une main derrière la nuque sans trop savoir quoi faire maintenant.

« Vous savez, depuis que j’ai isolé le château, il y a tellement de chose qui me manque, mais qu’il serait juste suicidaire de continuer à faire maintenant comme si de rien était. »

Je me redressais un peu mieux, m’adossant maintenant simplement à la barrière qui délimitait le belvédère. De quoi pouvions nous parler ? Je ne savais pas vraiment, je ne connaissais rien de ses goûts après tout. C’était peut être une bonne idée de commencer par là non ?

« Messire Escaldor, que faites vous quand vous vous ennuyez… qu’aimez vous faire ? »

C’était un point de départ comme un autre, un point de départ qui nous permettrait ensuite de développer sur autre chose. Ils pourraient ainsi développer sur quelque chose qui les rendrait l’un et l’autre plus humain en quelque sorte. J’entendis du bruit plus loin dans les jardins, probablement Taliesin qui emmenait les lapins en cuisine… Il était tant… D’une évaluation, je définissais à peu près le moment où le repas devrait être servis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Mar 21 Juil - 2:50

Cian avait remarquer le visage de Fay au moment ou il lui avait caresser la tête, peut être qu'elle c'était rappeler de quelque chose, d'accord, c'était une mauvaise idée en temps normal d'utiliser ce genre de chose pour pousser quelqu'un, mais il voulait qu'elle pleure, ou au moins qu'elle montre un peu plus pour qu'elle puisse sourire un peu plus jovialement, son sourire était toujours triste, ce qui pouvait attrister plus d'un, il se gratta donc la tête, elle n'avait pas tord aussi sur le fait que les habitudes ont la vie dur, lui aussi passait beaucoup de temps seul, mais il avait envie de lui forcer un peu la main, il avait un bon moyen pour cela, et bien entendu, il allait complètement oublier qu'elle était une reine, ce qui allait encore une fois lui poser soucis envers les autre, même si on pouvait pas savoir comment allait réagir la reine.

"Oui, c'est pour cela qu'on faut passer plus de temps tout les deux, pour faire partir ce genre de chose."

Il faisait cela aussi bien pour lui que pour elle, alors peut être que cela allait aider pour que sa décision soit un peu plus correcte, quoi qu'il en soit, elle semblait déclarer qu'elle ne pouvait pas faire certaine chose, ce qui était assez embêtant, il était vrai que coincé dans ce château, il y avait pas mal de chose qu'elle ne pouvait pas faire, Cian se gratta alors la tête tout en chassant des fantômes de l'autre main, il y avait bien la solution de lui partir chercher des choses, mais par la suite, cela allait prendre du temps, ou alors trouver directement un moyen de lui donner ce qu'elle voulait, mais il n'eut pas le temps de dire quelque chose, elle avait une question pour lui, ce qui était plaisant, elle lui demanda alors ce qu'il faisait quand il s'ennuyait, il se gratta alors le menton, parlait elle d'avant ou d'après sa malédiction, il eut alors un petit sourire, bien entendu que c'était après, elle voulait surement avoir des exemples, il regarda alors un moment autour de lui, comme pour lui montrer un exemple, puis il trouva un faucon qui continuait de voler et le désigna avant de prendre la parole, avec cela en plus, peut être qu'elle allait aimer ce qu'il allait lui dire, si il arrivait à s'entendre parler avec tout ce qu'il entendait en ce moment, c'était presque insupportable.

"J'aime la fauconnerie, même si maintenant rare son les faucons qui viennent me voir, je chasse beaucoup aussi, cela me permet de me concentrer ailleurs, sinon, je peu toujours apprendre autre chose, si vous voulez m'apprendre."

C'était sa manière de dire qu'il avait bien envie de continuer de discuter avec elle et de passer du temps pour qu'elle se concentre sur autre chose, lui ne savait pas quand était le moment de manger, mais il était vrai qu'il avait une petite faim, il n'avait rien sur lui, ce qui était dommage, alors il allait juste ce retenir, attendant de voir ce qu'elle allait bien lui dire, une chose était sur, cette vie était agréable, il ne savait pas si tout les jours allaient être comme cela, mais il n'allait pas se plaindre, cela ressemblait un peu à ce qu'il faisait auparavant, il eut un éclat de tristesse, regardant un moment les fantômes, si seulement sa vie n'avait pas changer comme cela, il secoua la tête, c'était une mauvaise chose à penser, il n'aurait jamais rencontrer la reine, mais en même temps, était ce quelque chose de bien ou pas, peut être qu'elle même n'aurait pas voulu être maudite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Mar 21 Juil - 21:09

Je ne savais pas vraiment si Cian avait vraiment comprit la façon dont j’agissait et dont je dirigeait mon royaume, de façon peut être un peu laxiste. Ca serait peut être un peu compliqué tant qu’il serait dans mon château… Enfin, c’était un moment d’adaptation qui serait nécessaire… En attendant, il m’invita à passer plus de temps ensemble et j’avais laissé un simple petit sourire se poser sur ses lèvres. Il allait vraiment falloir que je lui en apprenne un peu plus sur le protocole ici.

« Passer plus de temps ensembles ? Ton éducation ne te permet probablement pas de le savoir, mais il est malséant pour un homme et une femme de demeurer seuls sans être promis l’un à l’autre. »

Je lui souris un instant, il faudrait probablement un peu de temps pour qu’il se fasse un peu à la vie de château… Mais d’un autre coté, cette vie qu’il avait et qui avait fait son comportement avait quelque chose de beaucoup plus rafraîchissant pour moi et, rien que ça, ça me fit du bien. Mais il avait tout de même raison, cela nous ferait probablement du bien à tout les deux de passer du temps avec l’autre, avec quelqu’un qui pouvait comprendre et accepter votre calvaire. Puis, je lui demandais ce qu’il faisait quand il s’ennuyait et il laissa s’échapper quelques minutes alors qu’il réfléchissait. Puis, il indiqua l’un des faucons qui continuait de tourner autour de mon château. Il m’annonça alors qu’il aimait la fauconnerie, bien que les faucons ne l’approche plus. Il enchaîna ensuite en me disant qu’il chassait beaucoup aussi. Il était même près à apprendre d’autre chose si je voulais lui apprendre. Sur le coup, je passais une main dans mes cheveux blonds. Je ne savais pas vraiment ce que je pourrais lui apprendre, mais dit comme ça, là, j’étais un peu prise au dépourvu.

« Si vous aimez les faucons, il y a quelqu’un que je devrais vous présenter. Il ne vit que pour ses oiseaux… Et il a un certain talent avec eux. »

Je ne parlais pas de chasse, c’était un peu particulier et je n’aimais pas vraiment ça, ce qui rendait l’approvisionnement du castel un peu particulier. Nous irions probablement à la volière le lendemain, après tout, j’avais promis à Taliesin de venir rendre visite à l’oiseau blessé. Malgré les apparences, je ne me sentais pas très à l’aise en sa présence. Il fallait dire que je n’avais que peu d’habitude à côtoyer des hommes. Les seuls que j’avais approchés étaient druide, de ma famille ou de la cours de mes parents… Ce qui était aussi le cas de mes gens actuels. C’est alors qu’une silhouette sombre fit son apparition dans les jardins, esquissant une révérence et attendant que je lui donne la parole. Ce que je fis d’un simple geste.

« Erik vous fait demander où le repas doit être servi Altesse. »
« Dans la grande salle. »


La brunette hocha la tête, puis s’inclina devant moi… Ce soir, Cian mangerait avec trois femmes, ça pourrait être gênant pour lui, mais elle ne pouvait rien y faire, c’était la règle de vivre quand ont était de noble naissance. Shiza fit alors marche arrière pour rentrer dans le château. Je soupirais alors et me levais de ma place, lissant ma robe derrière moi pour qu’elle tombe correctement, puis, j’avais tendu ma main aux doigts tellement fins. Je lui adressait un sourire un peu plus joyeux et lui parlait d’une voix douce :

« Veuillez me suivre pour partager mon repas. »

Il aurait mieux valu que je lui prenne le bras, mais encore une fois, il n’avait pas l’éducation des chevaliers de haute naissance. Ainsi, dès qu’il me prendrait la main et serait débout, je lui arrondissais le bras de façon à pouvoir y accrocher ma main, puis, je l’accompagnait vers la Grande Salle… J’évitais de m’y rendre normalement, elle était tellement vide maintenant. Cependant, ce n’était pas tout les jours que j’avais un invité qui ne se changeait en pierre ni au périmètre du château, ni en se retrouvant face à moi. La salle était grande, décorée de façon assez sobre. Shiza y avait fait dresser une table, mes gens les moins nobles mangeraient probablement dans leur coin, comme à leurs habitudes, je ne leur avais jamais forcé la main, ça n’était pas ma nature. Une rouquine se trouvait prêt de la table, ses mains blanches posées sur le dossier d’une des hautes chaises… Elle baissa aussitôt la tête quand elle vit Cian… Adenora était plus timide que je ne le pensais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cian Escaldor
Chevalier Errant
Humain
Albion
avatar

Nombre de messages : 28
Age : 30
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Dim 26 Juil - 0:37

Cian ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas passer du temps avec elle, c'était en toute amitié non?, enfin, il n'allait pas faire autre chose, ou du moins, il n'en avait pas l'idée, quoi qu'il en soit, quand il avait entendu la réponse de Fay, il se gratta juste la tête, c'était trop compliqué pour lui, alors il allait surement lui lancer une réponse assez idiote, comme à son habitude, mais avant toute chose, il y avait les commentaire des spectres qui devenaient vraiment irritable, alors il fit un geste assez brusque envers eut, qui fut un peu proche d'elle, mais elle allait surement savoir ce que cela pouvait vouloir dire, enfin, après qu'il eut fait cela, il s'empressa de répondre à ce qu'elle venait de lui dire.

"Vous êtes....étrange, vous ne pouvez donc pas être ami avec un homme?, être un noble est vraiment quelque chose de trop encombrant..., il vaut mieux oublier sa non?"

Il avait alors sourit un peu avant de voir ce qu'elle allait faire, pour sa part, il voulait bien être ami avec elle, cela n'allait rien lui apporter, il se fichait un peu de la gloire pour le moment, il voulait juste aider quelqu'un de maudit comme lui, il n'y avait pas d'autre arrière pensée, par la suite, il y eut bien entendu ce qu'il avait annoncé comme passions, et même si la chasse était surtout quelque chose qu'il avait fait pour pouvoir manger, la fauconnerie était vraiment ce qu'il aimait, elle lui déclara alors qu'il y avait quelqu'un qui devait les aimer tout autant voir plus, et Cian eut une réaction assez étrange, il était assez content de voir que quelqu'un aimait autant que lui ces animaux, mais il y avait aussi le fait que cela était une autre personne, qui allait peut être le juger et le regarder de travers, il ne savait pas si cela allait changer, mais il y avait aussi la question des faucons qui allaient peut être l'éviter par peur des fantômes, c'était une plaie et il soupira de nouveau, il ne pouvait rien faire contre cela, bref, il y eut une femme qui arriva et qui annonça que le repas était servi, il ne compris pas pourquoi elle de déclara pas cela directement et du attendre que Fay lui dise e parler, mais encore une fois, c'était quelque chose de noble et il ne semblait pas vouloir apprendre, la reine me demanda alors de la suivre, ce qu'il répondit positivement et elle fit quelque chose pour qu'elle soit accrocher à son bras, ce qu'il trouva un peu étrange, mais pas désagréable, peut être que c'était une chose à faire, alors il pouvait au moins retenir cela, par la suite, il arriva dans la grande salle et remarqua une jeune femme semblait baisser la tête en sa présence, alors il lui fit un petit geste de main pour lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre, et maintenant quoi?, pour le repas il pouvait bien se comporter, il n'était pas un rustre total, mais pour savoir ou il allait se mettre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ceridwen Fay
Reine maudite
Demi-Elfe
Albion
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 28
Date d'inscription : 28/06/2015

MessageSujet: Re: Maledictions et errances   Dim 26 Juil - 2:41

Cian ne connaissait rien de la vie de château et ça sautait aux yeux. Si il devait rester à Kaeravel, il allait falloir que je lui enseigne quelques petites choses et j’espérais qu’il serait plus ou moins réceptif à ce que je lui enseignerais. Nous verrions bien ce qu’il adviendrait, il ne faudrait que quelques temps en plus. En attendant, encore une fois, il parla en chassant des esprits et encore une fois, il estimait étrange ce que les gens de ma condition considéraient comme de la simple bienséance. Il allait falloir que je lui explique…

« Dans la noblesse, il est malséant pour une femme d’être seule avec un homme à qui elle n’est point promise… Ainsi, le protocole dicte qu’il faudrait un chaperon à nos cotés, pour s’assurer qu’il n’y ait point de geste déplacé. Que je le veuille ou non, tant que je n’aurais pas pu briser la malédiction figeant mes parents et mon frère, il me faudra bien me comporter seln ce que mon rang demande. »

Même si je mourrais parfois d’envie de me comporter à nouveau comme l’apprentie prêtresse que j’avais été, ni noble, ni roturière, autre chose que ça… Un être libre qui ne rendait de compte qu’aux dieux. Oui, j’avais vécu plus de ma vie ainsi que comme une princesse obéissant au protocole et aux conventions royales… Parfois, je m’étonnais que le Grand Roi ne se soit pas enquit de la fidélité de mon royaume… Enfin, les choses étaient bien comme elles étaient. On vint nous chercher pour le repas et, l’air de rien, je l’aidais un peu à se comporter comme il le fallait. Nous arrivâmes donc à table et je le vis tenter d’amadouer Adenora, ce qui me fit légèrement sourire, je savais que ce serait plus compliqué qu’il n’y paraissait. D’un signe, j’ordonnais à mon intendante d’aller mander Keu, ainsi, même si ils n’étaient pas les meilleurs amis du monde, Cian ne se sentirait pas seul à une tablée de femme. Shiza s’éclipsa donc le temps d’aller le chercher, puis de faire mettre un couvert pour lui.

Adenora avait pris place à ma droite, laissant la place pour Cian à ma gauche… La table était trop grande pour cinq personnes, mais il ne pouvait pas en être autrement. Prenant siège à la place d’honneur, je me mordillais légèrement la lèvre. Tout était trop calme depuis ma malédiction… Avant, je me souvenaient voir passer les soirs ici, des mensuellement, des troubadours ou même simplement des bardes. La cours de mes parents était joyeuse et donnait envie de vivre… La mienne était sombre, morne, triste… et avait tout pour sembler à une mascarade… Shiza tentait de mener des conversations et Adenora la suivit bien vite, partageant des éclats de rire avec Keu pendant que je mangeais, le regard sombre. Je savais que je n’étais pas un joyeux drille… du moins, que je ne l’étais plus. Glissant mon regard sur mon invité, je me demandais si il comptait aller prendre du repos directement après le repas ou si nous pourrions trouver quelque chose pour nous occuper autrement : jeu d’échec ou simplement discussion. Il y avait de quoi… même si j’aurais aimé que Taliesin nous divertisse un peu avec l’un de ses oiseaux ou d’un de ses chants. Je soupirais doucement, mais ne le fit pas appeler, je savais mieux que personne que si on lui forçait la main, ce serait loin d’être son véritable talent que nous verrions. Rapidement, je m’était mise à chipoté avec le contenu de mon plat, je n’avais jamais eut grand appétit, mais maintenant que je ne pouvait plus faire grand chose de mes journée, mon appétit était encore un peu plus réduit et je mangeais donc très peu.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maledictions et errances   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maledictions et errances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Malédictions de Satan et Bénédictions de Dieu
» Jeudi 13 Août

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Albion :: Kaeravel-
Sauter vers: