Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un monde à double face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis


Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Ven 7 Aoû - 19:51

Le trajet fut assez court, mais ce n'était pas trop grave pour Keran, lui n'avait pas vraiment autre chose à faire que de suivre le mouvement et de voir la suite avec Esper, sauf peut être de faire attention à Zéro, mais ce n'était pas de sa faute, il sentait ce bras, cette existence si étrange, et en même temps, ce n'était qu'un appendice de cette être, alors pourquoi cela le dérangeait il autant, peut être du fait qu'il se compare lui même à cela, c'était assez frustrant, ou alors simplement que c'était son manque d'information qui le dérangeait, quoi qu'il en soit, il n'allait rien faire sans avoir l'assistance de sa partenaire de voyage, après tout, il n'avait confiance qu'en elle, cela était irritant pour certain, mais pour lui cela valait beaucoup, les animaux semblaient eux aussi faire attention à qui croire, alors bon.


Une fois rentrer, Esper semblait avoir dit quelque chose à Zéro, Keran avait eut beau entendre, il n'avait qu'a moitié comprit, alors il laissa tomber pour attendre qu'elle revienne vers lui pour qu'il puisse continuer de la suivre tranquillement, il n'était pas un chien, mais il préférait rester proche des gens de confiance, une fois arriver dans une pièce, elle semblait même lui avoir prit la main pour l'emmener vers un stand ou se trouvait de la nourriture, et bien entendu, Keran semblait déjà saliver d'envie de manger tout ce qui se trouvait la, dommage, il n'avait pas le droit à tout, il failli grogner avant de juste soupirer, Esper allait comprendre qu'il avait vraiment faim, mais bon, il allait faire avec, sa partenaire lui tendit alors une viande plus pâle que ce qu'il connaissait mais qui semblait sentir bon, alors il entama sa première brochette alors qu'elle semblait lui parler en même temps, elle expliqua la situation du couple en face, un homme qui semblait ne pas se soucier de la femme, et celle ci qui avait été aveugle, étrangement, cela semblait tellement différent, il pencha également la tête sur le côté quand elle parla de protection, apparemment, elle ne semblait pas en avoir besoin maintenant, l'homme semblait la proteger assez bien, mais il avait quand même un petit commentaire à formuler, elle allait certainement s'attendre à cela, mais bon, tant pis, il devait bien savoir certaine chose sur cette personne ou alors il n'allait jamais pouvoir faire disparaitre cette sensation qu'il avait à chaque fois qu'il était proche de lui, de sentir ce bras qu'il avait...

"Il ne m'inspire pas confiance, surtout son bras gauche, il me donnerait presque la migraine si je me concentrait dessus."

Par la suite, Keran continua de manger, mais il semblait plus regarder Esper qu'autre chose ou que quelqu'un d'autre, pourquoi?, juste qu'elle semblait réfléchir à quelque chose, il termina alors sa deuxième brochette en lui demandant si elle allait bien, juste pour ne pas trop s’inquiéter, après tout, elle semblait le faire pour lui, alors pourquoi pas le contraire, il y avait le cas de Kazhenn également à voir, elle était mi animal, mais ne semblait pas du tout faire pour le combat, ce qui semblait presque amuser Keran quand il y pense, à quoi cela sert il d'avoir des gênes animaux si on ne s'en sert pas, ou alors peut être que cela est différent par rapport à la personne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 8 Aoû - 12:19

La renarde avait donc passé tout le trajet dans un traîneau, bien au chaud et, quand ce dernier s’arrêta, Kazhenn se leva, restant en partie enroulée dans la couverture qu’Esper lui avait donnée. La rousse gardait celle-ci en partie sur son crâne, cachant ses oreilles du froid de ce monde. L’ancienne aveugle était heureuse puisque Zéro avait accepté de rester près d’elle durant le trajet, c’était tout ce qu’elle lui avait demandé. Elle avait été assez surprise quand elle avait vu les autres faire : Esper qui avait fait des espèces de patins à glace sous les semelles de ses bottes. Zéro qui transforma son bras, faisant quelque chose d’étrange sur lequel il était monté pour glisser dans la neige et dans la glace. Et puis, il y avait l’autre homme, le mutant, qui avait simplement couru. Soit, quand elle fut à nouveau debout, Kazhenn pris docilement la main de son homonculus, se rapprochant autant que possible de lui, il ne fallait pas oublier qu’elle était d’un naturel très timide.

Kazhenn resta près de lui, se focalisant sur lui pour ne pas risquer de faire une crise de panique quand à tout ça. Ses oreilles étaient un peu basses sur son crâne et sa queue rousse ondulait encore dans son dos, un peu nerveusement. Ils avaient donc pénétré dans le glacier et après une marche dans une sorte de long couloir de glace, ils arrivèrent à une vaste alcôve au centre de laquelle se trouvait une sorte de totem. C’était immense et il y avait beaucoup de monde… Elle s’accota un peu plus contre son compagnon. Quand Esper parla à Zéro, la rousse redressa une oreille et la regarda. Pourquoi est-ce qu’elle lui disait ça ? Et de quoi parlait-elle d’ailleurs. La renarde avait finit par secouer la tête, chassant cela de son esprit pour le moment. Esper qui les avait un peu aider à arriver jusque là sembla alors totalement les délaisser pour se préoccuper du mutant. La rouquine regarda timidement autour d’elle : et quoi ? Maintenant, ils allaient devoir se débrouiller seuls pour trouver un lieu de repos et de quoi manger.

Cependant, la renarde sentait le regard des indigènes qui se posaient sur elle, elle n’aimait pas ça. Pourtant, ils ne semblaient pas vouloir lui faire du mal, elle entendit même un petit s’étonner auprès de sa mère de voir un renard de cette couleur. Il fallait dire qu’à Skorn tous les renards avaient le pelage blanc comme neige. L’un d’eux poussa même le vice jusqu’à se rapprocher d’elle et prendre sa queue pour la caresser, un peu curieux face à cette hybride. Kazhenn avait alors vivement rougie et ses oreilles s’étaient couchées sur son crâne et elle avait tourné son regard noisette sur son compagnon avant de l’implorer faiblement :


« Zéro-sama… »

La renarde s’accrocha un peu plus à lui, resserrant la couverture autour d’elle alors qu’un groupe de natif leur faisait signe d’approcher d’un feu magique qu’ils avaient installé… Ce feu empêchait la neige et la glace de fondre, mais cuisait tout de même la viande.  En quelques sortes, il les invitait généreusement à partager leur repas, au moins dans un premier temps. Si ces gens étaient aussi hospitaliers que le disait la Blanche, ils devraient pouvoir se passer de l’aide de cette dernière puisque les indigènes pourraient leur indiqué où ils pourraient séjournés. En attendant, Kazhenn restait simplement pelotonnée contre l’homonculus, le laissant prendre toutes les décisions, après tout, elle lui faisait une confiance aveugle. Il fallait dire qu’il avait tout fait pour ça, il avait toujours bien pris d’elle, même avant qu’il ne puisse ressentir ses propres sentiments… Kazhenn se mordilla un peu l’intérieur de la lèvre, un peu nerveusement. Ces gens avaient l’air gentil, mais il y avait toujours trop de monde à son goût. On ne pouvait pas savoir si le bracelet d’Esper n’allait pas lâcher à un moment où à un autre… Et la rousse craignait de se retrouver au cœur d’une foule avec son empathie en roue libre… Ce serait probablement beaucoup trop éprouvant pour elle.

En attendant, il ne s’était passé que quelques secondes et le gamin était toujours en train de lui toucher la queue, il ne la tirait pas, mais cela lui hérissait le poil, elle ne supportait pas qu’on la touche… à part peut être dans le cas de Zéro… Oui, il était le seul à pouvoir toucher chaque parcelle d’elle sans que cela ne lui pose de problème d’une façon ou d’une autre. Alors, elle restait simplement collée contre son amant, les oreilles maintenant couchées sur son crâne et la tête basse. Ses joues étaient toujours écarlates alors qu’elle laissait échapper un léger gémissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 8 Aoû - 16:30

Le trajet fut court et bien entendu Zéro eut un peu de temps pour se rendre compte que surfer sur la neige était un peu amusant, c'était quelque chose qu'il venait de découvrir alors cela semblait l'avoir mis d'une humeur un peu plus bonne, ce qui était une bonne chose, enfin, surement une bonne chose, il avait toujours sa mémoire et aussi son caractère, d'ailleurs, cela avait surement du un peu changer depuis les émotions, il fallait peut être un peu de temps pour que d'autre s'en rende compte, surtout que pour le moment, il n'était qu'avec Kazhenn 99% du temps, d'ailleurs, il avait attendu qu'elle soit sur ces pieds pour prendre la main de sa belle, pour qu'elle ne le quitte pas, il savait qu'elle n'aimait pas qu'il y ai trop de monde, alors il allait falloir faire vite, mais le commentaire de Esper le ralentit un peu, alors il y avait un autre homonculus qui chassait elle et peut être lui, il jeta alors un coup d’œil à sa partenaire pour lui caresser la tête, comme pour lui montrer qu'il n'y avait rien à craindre avant de faire un commentaire pour Esper.

"Autorisation d'éliminer cette personne à vue?"

Il y avait un point d'humour dans ce qu'il avait dit, mais sinon, il était assez sérieux, du moment que cette personne mettait en danger Kazhenn, autant le tuer, enfin, il faudra qu'il demande à sa partenaire de fermer les yeux à ce moment la, une mauvaise idée qu'elle voie ce genre de chose, bref, Zéro lui n'avait pas trop de problème pour rester avec du monde, mais Kazhenn n'était pas dans le même panier, surtout quand quelqu'un semblait lui toucher la queue, il la regarda alors et lui caressa la joue avec le sourire avant de faire peur au petit en utilisant son bras gauche pour faire un petit lion et lui rugir dessus, c'était un peu brusque, mais c'était moins brutal que ce qu'il aurait pu faire avant, bref, sa partenaire avait chaud et surtout avait peur de tout ce monde, alors il fallait partir de la, ou plutôt trouver un endroit ou elle se sentira un peu plus seule, il marcha alors avec elle vers Esper, et bien entendu le mutant, avant de prendre la parole, il fallait faire vite, il n'appréciait pas trop que sa partenaire se sente mal.

"Esper, elle à besoin d'un coin calme, tu pourrais nous trouver un endroit?"

En même temps qu'il attendait une réponse, Zéro demanda à Kazhenn si elle voulait que Esper et l'autre vienne un moment avec eux pour discuter, peut être qu'elle avait envie d'avoir une conversation avec Esper tranquillement, et vu le regard qu'avec Keran, il semblait vouloir lui aussi quelque chose à l'homonculus, il ne ressentait pas de l'hostilité, plus un manque de confiance, mais c'était normal, quoi que, cela ne semblait pas se diriger vers lui mais plutôt envers son bras gauche, il était amusant dit donc, mais Zéro n'allait pas faire de commentaire la dessus, même lui était un peu intrigué par cette personne et aussi que son bras semblait réagir un peu face à celui ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout


Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 9 Aoû - 4:22

Esper avait tenue à prévenir Zéro pour Tan, qu’il ne se laisse pas surprendre, surtout avec la rousse sous sa protection, cependant, elle ne s’était pas vraiment attendue à cette réaction. Quand elle lui avait parler de l’autre, il lui avait demandé l’autorisation de l’éliminer à vue et l’homonculus de neige le regarda un moment, la tête penchée sur le coté, ne sachant trop si il plaisantait ou non. Finalement, elle avait soupiré, puis, elle avait simplement secoué la tête avant de lui répondre :

« Je préférerais que tu ne le tue pas… Mais, il est beaucoup plus impulsif que moi, il se pourrait que tu n’ai pas le choix. »

Puis, je l’avais planté là, le laissant médite à mes paroles, puisque apparemment nous n’étions plus du tout un danger l’un pour l’autre. En attendant, elle conservait toujours une part de son attention sur Keran, pour pouvoir l’aider, le guider ou tout simplement pour lui répondre. Elle avait sourit en entendant son grognement et lui avait promis qu’il pourrait bien rapidement manger tout son soul sans s’inquiéter. Et elle lui adressa un sourire charger de douceur, comme à son habitude. Elle lui avait ensuite un peu parlé des deux autres et il n’avait pas tardé à la questionner à leur sujet. Le mutant lui avoua ne pas avoir confiance en Zéro et encore plus son bras gauche qui lui donnerait la migraine si il se concentrait dessus. La Blanche glissa alors son regard vers Zéro et la rousse, qui semblait maintenant aux prises avec un enfant qui semblait fasciner par sa queue. Les prunelles bleu glace s’attardèrent un instant sur le bras gauche de l’homonculus. Comment pouvait elle lui parler de ça ? Elle en avait compris la magie, bien que ce n’en soit pas au sens strict du terme…Finalement, elle trancha.

« Je n’ai pas réellement une confiance aveugle en lui non plus, c’est bien pour ça que j’ai accordé ma protection à la renarde, quand à son bras… Je suppose que c’est ton instinct qui parle puisque ce bras qui te pose tant de souci semble avoir des capacités similaires à tes peux… Mais ne t’en fait pas Fang, je ne le laisserais pas faire quelque chose de regrettable à ce monde, il est bien trop pur pour ça. »

Elle lui avait adressé un sourire, cependant, Zéro et sa compagne n’avait pas tarder à les rejoindre à nouveau et elle avait glissé son regard sur lui, lui demandant d’une mimique ce qui se passait. Zéro lui demanda donc de leur trouver un endroit calme pour Kazhenn. Esper soupira, puis glissa sa main dans sa poche l’autre toujours accrochée à son bâton.

« Attendez là… »

Et elle alla trouver une femme qui semblait s’ennuyer à un guichet, elle lui demanda un lieu calme ou une chaman pourrait se reposer sans le tourbillon des esprits. La femme murmura un moment, puis, elle lui dessina une carte sur un bout de papier en lui adressant un grand sourire. Esper la remercia, puis, elle s’en retourna vers le trio avant de coller la carte dans les mains de Zéro et de plonger son regard dans celui de l’autre homonculus avant de lui parler :

« Il suffisait de demander. Fang et moi allons dans les alentours, nous allons vous y accompagner, c’est vrai que ce n’est pas facile de se repérer ici la première fois. »

Cependant, Esper n’était pas une guide touristique et elle espérait qu’il n’allait pas encore lui demander de l’aide parce que là, il lui donnait vraiment l’impression de ne pas savoir s’assumer lui et sa renarde… et pourtant, la Blanche savait très bien qu’il devait l’être… Après tout, elle avait pu avoir un bref aperçut de la façon dont il s’était occupé d’elle avant. Enfin, là n’était pas la question. Esper se posta près de Keran et lui adressa un sourire qui se voulait rassurant avant d’indiqué au groupe la direction à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis


Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 15 Aoû - 17:31

L'autre homonculus, Zéro, semblait un peu plus directe qu'Esper, il avait même demander si il pouvait tuer celui qui avait attaquer Keran et sa partenaire la dernière fois, et bien que le mutant semblait être d'accord qu'il était dangereux, il n'avait pas vraiment envie de le voir mourir, après tout, il semblait un peu perdu dans un certain sens, mais encore une fois, si il n'avait pas le choix, il le ferait, il n'était pas idiot, quand il fallait s'occuper de quelque chose, Keran le faisait, bon, en attendant, il semblait un peu amuser par l'enfant qui tirait la queue de l'hybride mais rapidement il revint vers sa partenaire qui semblait lui répondre quand à ce qu'il avait dit à propos de Zéro, aussi bien sur la confiance qu'il n'avait pas vraiment qu'également sur le bras qui semblait si spécialement répondre.


Esper était un peu comme lui, elle ne semblait pas avoir totalement confiance en cet être, néanmoins, cela ne voulait pas dire qu'elle essayait de faire quelque chose contre lui, Keran avait un peu de mal à comprendre, mais bon, une chose était certaine, il le regarda du coin de l’œil, en attendant, elle venait de lui parler du bras de Zéro, qui était quelque chose un peu comme ces peau, ce qui voulait dire quoi?, il chercha un moment à bien tout saisir, il était capable de faire pareil que lui, mais avec juste son bras?, c'était un peu idiot non?, enfin, du moment qu'il n'était pas comme lui, il n'allait pas avoir l'impression d'être en face d'une copie de quelque chose, puis, peu de temps après, pendant qu'il était toujours en train de manger, Zéro était venu voir sa partenaire pour lui demander un coin pour la compagne de ce dernier, il regarda alors Zéro en ce grattant un moment la tête, puis tourna la tête vers la jeune hybride, pourquoi elle semblait avoir tant de mal, comme la dernière fois, elle contrastait tellement différemment avec ce qu'il avait vu en Eternia, des jeunes pleine d'énergie, alors il s'approcha un peu pour la regarder un peu mieux, en faisant bien entendu attention de ne pas trop être près, il n'avait pas envie que Zéro ne le prenne mal, ou alors Esper, puis, il se gratta alors la tête pour dire quelque chose.

"Parler à des gens est vraiment compliqué."

Oui, il ne savait pas quoi dire, ou plutôt, il commençait à comprendre que ce qu'il voulait dire à Kazhenn allait surement lui faire du mal, alors il c'était retenu, à la place, il avait juste fait ce commentaire vers Esper, comme pour montrer que ce n'était pas encore au point ce qu'il était capable en matière de communication, il continua alors de manger en attendant la suite, ils allaient surement retourner dans leur coin et peut être manger encore un peu, il avait toujours aussi faim, en parlant de cela, Zéro avait il autant besoin de manger que lui?, après tout, changer de forme et tout ce genre de chose devait consommé pas mal d'énergie non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 16 Aoû - 23:39

Kazhenn ne compris pas vraiment de quoi Zéro et Esper parlait, mais elle compris qu’il s’agissait de prendre une vie et elle n’aimait pas ça. Pour la petite renarde, la vie était trop précieuse pour être gâché, c’était pour ça qu’elle n’avait pas aimé voir son compagnon se battre contre le lion. Elle avait cependant été consciente qu’il n’avait pas eut le choix et qu’il avait fait ça pour la protéger et pour rien d’autre. Cependant, elle avait bientôt eut autre chose à s’inquiéter puisque l’un des autochtone s’amusait avec sa queue, un enfant bien entendu, mais que pouvait elle y faire, elle n’avait aucun talent pour ce qui était des relations humaines… ou même extra humaine. L’homonculus avait fait fuir l’enfant et la rousse s’était un peu plus blottie contre son compagnon, se protégeant dans sa présence à ses cotés. En attendant, il l’entraîna vers Esper et lui demanda un endroit calme où elle pourrait se reposer, loin de la foule. Et puis, maintenant, il y avait l’autre homme qui la regardait et l’empathe se balança un peu nerveusement d’un pied sur l’autre. Kazhenn avait l’impression qu’il allait lui ire quelque chose quand finalement, il se contenta de dire à la blanche que c’était compliqué de parler à des gens et, malgré elle, la renarde avait laissé un sourire se poser sur ses lèvres…

« Et encore vous ne savez pas la foule de sentiments contradictoire qui peut habiter un cœur… »

Elle rougit de lui avoir ainsi parler, elle n’y pouvait rien, elle était tellement timide. Alors, la rouquine se blottit un peu plus contre son compagnon sans trop savoir ce qu’elle devait faire maintenant. Esper leur avait alors demandé d’attendre, puis elle s’était éloignée parler à un autochtone. Ensuite, elle était revenue près d’eux, leur disant qu’il avait suffit de demander, puis qu’ils allaient les accompagner puisque apparemment, ils allaient dans les alentours eux aussi. L’homonculus de neige lui avait alors indiqué une direction et ils s’étaient tous diriger dans cette direction maintenant. La Blanche demeurait encore et toujours accrochée à Zéro, veillant pourtant à ne pas entraver ses mouvements. Ils arrivèrent finalement dans ce qui sembla être une tribu, mais la renarde aurait été bien incapable de dire quel était leur animal totem. Il semblait toujours y avoir moins de monde dans cette zone et ça rassurait un peu la jeune femme.

« Ne vous offusquer pas Esper, mais je préfère encore éviter les foules, au cas où il se passerait quelque chose avec le bracelet et qu’il ne marche plus… »

Kahenn lui avait alors adressé un sourire désolé alors que sa queue ondulait lentement dans son dos. Ses oreilles étaient maintenant couchées sur son crâne alors qu’elle se sentait un peu gênée de lui avouer ça. Finalement, ils s’étaient arrêtés devant une sorte d’alignement de tente de peaux et de fourrure. Alors c’était ça la solution de l’homonculus. La rouquine attendit donc simplement que son compagnon fasse le premier pas pour se diriger vers ce qui devait servir d’accueil et de guichet et voir pour louer une de ces tentes… Elles avaient l’air vraiment chaudes, d’un coté, Kazhenn avait vraiment envie d’y être déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 18 Aoû - 4:58

Bon, pour ce qui était de l'autre homonculus, il n'allait peut être pas pouvoir le tuer, ce qui était dommage, d'accord, il avait vu que Kazhenn ne semblait pas aimer ce genre de comportement et c'était excuser, mais des fois, il avait juste envie de se lâcher un peu, ce n'était pas facile d'avoir ces sentiments maintenant et de toujours devoir faire attention autour de soi, il était devenu conscient de son entourage, ce qui faisait maintenant qu'il n'avait pas vraiment envie de tout casser sans sentiments, il se gratta alors la joue un moment, c'était dommage, mais il fera sans, peut être que cet autre homonculus allait peut être lui mettre plus de bâton dans les roues qu'il ne le pensait, dans un sens, cela pouvait être intéressant pour pouvoir se battre, mais de l'autre, sa partenaire n'allait pas aimer qu'il se blesse, il soupira, avoir des émotions étaient compliqué...


La suite fut pour le moins étrange, Keran semblait vouloir dire quelque chose à sa partenaire, mais au final, il n'avait répondu que du fait qu'il avait du mal à parler avec d'autre personne, ce qui failli faire rire Zéro, il c'était surprit de sa réaction, depuis quand il trouvait des choses drôle, en tout cas, c'était intéressant à découvrir alors il allait noter cela dans un coin de sa tête, Kazhenn lui avait quand même répondu quelque chose, ce qui donna un peu plus envie à l'homonculus de ce dépêcher à lui trouver un coin pour qu'elle se repose, sans bruit autour, heureusement, avec ce que lui avait donner Esper, il allait pouvoir prendre quelque chose de calme, il s'étira alors et fit en sorte que sa partenaire reste bien avec lui, tout en lui disant d'être encore patiente un petit moment, le temps qu'il prenne ce qu'il fallait pour pouvoir s'installer, ils suivirent alors Esper et Keran avant d'arriver vers l'endroit indiquer, il fallait donc prendre un tente, et pour cela, demander à quelqu'un, la raison pour laquelle Zéro ne voulait pas vraiment demander des choses était son manque de relation sociale, il semblait avoir un peu perdu cela depuis qu'il avait eut des sentiments, la raison?, il semblait ne pas apprécier les regards qu'avaient les gens sur sa partenaire, mais bon, il allait faire un effort, il suffisait juste qu'il ne pense à rien d'autre et essayait de calmer tout ces sentiments qu'il s'amusait à laisser divaguer juste pour essayer de nouvelle chose, il semblait doué pour cela d'ailleurs, c'était à ce demander comment il pouvait stimuler certaine émotions...


Il lui fallu un petit peu de temps avant de réussir à avoir quelque chose, le tout était maintenant de savoir ce que voulait Kazhenn, parler un peu encore avec Esper, ou alors directement se reposer et ne voir personne, pour sa part, l'important était juste qu'elle soit contente, pour le reste, il pouvait toujours s'amuser avec ces émotions, puisque c'était encore un peu nouveau, et peut être parler avec Esper si elle avait envie de lui parler, il était sur qu'elle avait le don de la télépathie et qu'elle avait peut être des questions à poser, il y avait également Keran, cette personne était de plus en plus mystérieuse et il avait  bien envie de voir la raison de cette résonance, mais comme d'habitude, Kazhenn passait avant tout, lui caressa alors un moment la tête pour attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout


Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 18 Aoû - 18:05

Esper se sentait vraiment mal à l’aise quand elle côtoyait Zéro trop longtemps. Elle ne savait pas vraiment pourquoi… Peut être parce qu’elle sentait bien que, malgré qu’il ait des sentiments maintenant il y avait toujours quelque chose qui clochait en lui, quelque  chose qui faisait qu’il était tellement différent des autres. Quoi qu’il en soit, il prenait au moins soin de la petite renarde, il avait l’air de beaucoup tenir à elle. La Blanche ne savait pas comment Kazhenn avait fait, mais elle espérait pour elle que les choses resteraient ainsi pendant longtemps. Après tout, elle aussi avait l’air de tenir à lui. Bref, elle s’était donc renseigner pour eux au sujet d’un endroit calme et ils les y avaient même accompagnés. Elle avait vu Keran poser les yeux sur la renarde un long moment avant de finalement se tourner vers elle. Elle avait faillit éclater de rire sur le coup et n’était parvenue à se reprendre que quand elle s’était vivement mordue la lèvre.

Son éclat de rire s’était bien vite étouffé dans sa gorge quand elle avait entendu la réponse de la rousse. Elle se méfiait du pouvoir du bracelet que l’homonculus avait fait pour elle. Craignait elle qu’il perde des force ? Ce ne serait pas le cas, mais Esper ne dit rien, elle pourrait contrôler son empathie, mais il fallait qu’elle ait confiance en ses capacités pour y parvenir. L’homonculus de neige décida alors de simplement laisser couler tout ça et, voyant que Zéro prenait les choses en main… maladroitement, elle le regarda simplement faire avant de repousser ses longs cheveux blancs dans son dos. Finalement, il avait eut quelque chose et la Blanche soupira doucement et tourna maintenant les yeux vers Keran à qui elle sourit avec une douceur infinie, comme à son habitude.


« Ne t’en fait pas, tu finiras par y arriver plus facilement, il te faut juste un peu de temps pour comprendre que ce n’est pas partout comme dans ton monde. Ce n’est pas urgent, je suis là pour t’aider de toute façon… »

Esper les regarda tout les trois un à un et, finalement, la Blanche soupira avant de se passer une main dans les cheveux. Ils avaient l’air de vouloir se reposer, mais en même temps, c’était comme si il y avait quelque chose dont ils voulaient parler et nous, nous avions cette invitation au Grand Festin… Alors, encore une fois, j’avais pris les choses en main.

« Bon… vous avez maintenant un endroit calme… Fang et moi sommes appeler ailleurs, mais… si vous voulez un coup de main quand à quelque chose que vous voudriez voir ici… Elle pourra m’appeler en focalisant son esprit sur le bracelet. Il est lié à ma magie après tout. »

Puis, elle leur avait ensuite adressé un simple signe de la main, les invitant à aller prendre du repos si ils le voulaient. Esper avait quand à elle pris la main de son compagnon de route dans la sienne, lui adressant un de ses éternels sourire alors qu’elle l’entraînait maintenant vers une autre tribu. Un étrange feu à la couleur bleuté brillait au centre d’une place. La Blanche qui connaissait bien ce monde savait qu’il s’agissait d’un feu magique, un feu dont la chaleur ne ferait pas fondre le glacier, même si il n’empêcherait pas les humanoïdes de se réchauffer et la nourriture de cuire. C’était encore une des particularités de ce monde, quelque chose de normal pour eux puisqu’ils avaient toujours fait ainsi. Quoi qu’il en soit Esper et Keran furent accueillit comme des rois et installés aux places d’honneur, près du chef de cette tribu. La Blanche demanda à ce que son compagnon ait une double portion dans un premier temps… Et encore, elle n’était pas sûre que ce suffisamment pour le caler. Pour sa part, elle se contenterait sans problème de ce qu’on lui donnerait et elle en garderait bien entendu pour Lagad une fois rentrés. Enfin, pour le moment, certains membres de la tribu avaient commencé des danses folkloriques autour du feu. Ils étaient vêtues de tenues de peaux teintes et de fourrures, lesquelles étaient agrémentées de nombreuses décorations qui rendait le tout très beau et qui produisaient un son cristallin quand ils dansaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis


Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Lun 24 Aoû - 19:26

Bon, pour ce qui était de la discussion sur les sentiments des gens, Keran s'en fichait, mais alors carrément, pour lui, c'était normal qu'un cœur humain était toujours aussi contradictoire, c'était la raison pour laquelle il ne faisait que peu confiance à ce genre de personne, Esper était une exception bien entendu, et les animaux ne pouvait pas vraiment mentir, ils agissaient bien souvent à l'instinct alors tout était naturel, mais un être humain était capable de tout masquer, c'était pour cela qu'il restait toujours en retrait, le commentaire de sa partenaire lui fit se gratter la tête, d'accord tout n'était pas la même chose que dans son monde, il y avait plus d’humanoïde partout, mais il était vrai qu'il allait devoir prendre plus d'habitude, il se gratta un peu la tête encore une fois, tout cela était embêtant.


La suite fut un peu plus normal et Keran semblait apprécier cela, même si il n'avait toujours pas eut l'occasion de parler avec Zéro, juste un mot aurait suffit, mais un autre jour surement, également, ce n'était peut être pas plus mal, il avait un peu mal à la tête à cause de son bras, alors bon, il suivit alors Esper vers un autre lieux, déjà, il n'était pas très à l'aise, cela était principalement du au fait qu'ils étaient à une place d'honneur et que beaucoup de gens les regardaient, même si il semblait y avoir de quoi manger, ce monde n'était pas aussi facilement ignorable que le reste, la raison était que eux les regardaient, ils n'étaient pas juste des passants, mais bon, il essaya de ce calmer un peu pour éviter de grogner et regarda sa partenaire, elle semblait elle semblait ne pas trop avoir de problème, enfin, Keran allait juste se concentrer sur ce qu'il mangeait pendant un petit moment, puis il y eut une espèce de danse et il fallait dire que cela était particulier, le mutant regarda alors cela en penchant la tête, il ne savait pas trop pourquoi les gens bougeaient de la sorte et cela ne semblait pas trop lui rentrer dans la tête, en clair, il ne comprenait rien à la danse, il soupira alors et continua de manger en faisant attention à ne rien faire tomber ni à ne pas manger comme un goinfre.


Bien entendu, il avait demander à Esper ce que faisait les gens en face, il voulait avoir d'autre information, peut être qu'il allait passer pour un idiot, mais au moins, il le sera moins à la fin, et tout ce monde qui continuait de regarder, on aurait presque dit qu'il grinçait des dents, mais ce n'était pas vraiment le cas, il était juste en train de ce concentrer sur ce qu'il mangeait, même si avec son instinct trop développé, il sentait tout ces regards, il avait tellement envie de tout casser pour fuir, mais il sentait Esper à côté, elle avait été gentille de l'emmener ici et de lui donner d'autre chose encore, alors pour elle il n'allait pas faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 25 Aoû - 12:01

Kazhenn restait simplement pelotonnée contre Zéro, car pour elle, c’était l’endroit où elle se sentait le plus en sécurité. Cela ne voulait cependant pas dire qu’elle était prête à tout lui pardonner… En fait, depuis qu’elle avait sa vue et lui ses sentiments, elle faisait de son mieux pour le rendre plus humain et ce n’était pas toujours des plus facile. Pour lui, comme pour elle. Mais, quand il s’opposait à ce qu’elle lui disait, la renarde se taisait. Elle avait déjà manqué qu’il la laisse une fois, elle ne voulait pas que ça se reproduise. Il fallait dire aussi que la jeune empathe tenait beaucoup à lui et elle craignait de le perdre d’une façon ou bien d’une autre… Comme toujours, l’homonculus faisait de son mieux pour la garder calme… pour la protéger du monde qui l’entourait en quelque sorte. En attendant, elle se concentra simplement sur Zéro et resta simplement blottit contre lui, traînant presque dans ses jambes, au moins, ainsi, tout se passait bien.

Puis, Esper les conduisit vers une sorte d’alignement de tentes solides. La rousse ne savait pas en quoi elles étaient mais elles lui semblaient chaudes… et assez spacieuse aussi. Zéro pris les devant pour en réservé une pour eux, ce n’était probablement pas le plus facile pour lui, quoi qu’il en soit, cela amena un petit sourire sur les lèvres de la petite rouquine qui vint maintenant se coller un peu plus contre son protecteur, elle n’y pouvait rien, elle était d’un naturel assez timide et elle avait placé toute sa confiance en l’homonculus et elle l’aimait beaucoup. Kazhenn attendit donc simplement que les deux autres partent, puis, elle avait levé les yeux vers son compagnon et l’avait regardé un moment, puis, ses joues avaient légèrement rougie alors qu’elle prenait la parole :


« Merci pour tout ce que vous faite pour moi Zéro-sama… »

Sa queue ondula doucement dans son dos. Il faudrait probablement qu’ils fassent quelques achats quand elle se serait un peu fait à la foule qui peuplait ce monde mais qui semblait inoffensive. Et puis, c’était un peu comme chez les dragons, même si les dragons avaient tendance à se bagarrer pour imposer leur supériorité aux autres… La renarde n’avait jamais eut ce problème, car cela sautait aux yeux qu’elle était la plus faible de la tribu… même si elle n’en faisait pas vraiment partie. Soit, en attendant, la rousse et son compagnon allèrent s’installer dans une de ces sortes de tente à mi chemin entre une ‘bulle’ et une tente plus classique. Quand ils poussèrent les pans de tissus – enfin ce qui y ressemblait – qui couvrait l’habitation, une douce chaleur s’en échappa. Kazhenn s’avança aussitôt, cette chaleur, ça lui faisait vraiment le plus grand bien. Etonnement, cette sorte de tente paraissait bien plus grande à l’intérieur et en plus, elle était meublée… Esper avait vraiment fait le bon choix. La renarde soupira doucement et se rapprocha maintenant du foyer au centre de la pièce. La technologie de ce monde était vraiment étrange aux yeux de Kazhenn et elle dû bidouiller un peu avant de parvenir à allumer une sorte de feu bleu dans le foyer. Il répandait une douce chaleur qui fit le plus grand bien à la rouquine. Elle posa alors la couverture sur le divan près du feu et elle enleva sa veste. Ici, il faisait bon, s’était vraiment très agréable. Elle avait alors laissé un soupire de soulagement lui échapper. La jeune femme soupira alors profondément et s’installa sur le divan. Juste un peu de temps pour calmer ses nefs et ils auraient probablement des courses à faire maintenant : des vêtements plus adaptés et de la nourriture, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 3 Sep - 19:23

Zéro savait que Kazhenn avait parfois eut peur qu'il la quitte de nouveau, à vrai dire, la première chose qu'il avait fait quand il avait eut ces sentiments avaient été de se souvenir de son parcours et de voir ces erreur, et bon sang il y en avait beaucoup, il avait remarquer le traitement qu'il avait subit à sa partenaire, c'était pour cela qu'il ne voulait plus lui causer du tord, qu'il voulait qu'elle se sente le mieux possible, cela était trop peu par rapport à ce qu'il avait pu faire auparavant, mais bon, au moins maintenant, il n'allait plus y avoir d'erreur, il se gratta alors la tête quand ils étaient rentrer et l'avait laisser faire un peu ce qu'elle voulait, juste histoire qu'elle prenne le temps de s'habituer à cet endroit, puis, une fois qu'elle fut bien installer, il retira lui aussi son manteau et se mit à côté d'elle avant de lui caresser un moment la main et de lui parler, surtout pour lui répondre à ce qu'elle lui avait dit plus tôt.

"Tu en à fait beaucoup plus que tu ne le pense Kazhenn, tu m'a supporter alors que je n'avais pas de sentiments, mais maintenant que j'en ai, n'hésite pas à être un peu plus demandante d'accord?, je ne serais plus aussi froid, enfin, depuis que j'ai ce qu'il faut, la situation à été mieux non?"

En clair, il voulait qu'elle puisse lui demander beaucoup plus de chose qu'avant, elle n'avait plus à avoir peur de faire une erreur, surtout qu'il était vrai que depuis qu'il avait ces sentiments, elle avait pu voir qu'il restait beaucoup plus avec elle, qu'il prenait un peu les devant pour lui faire de temps à autre des câlin, et également qu'il semblait aimer sa présence, il était amoureux d'elle, c'était évident, et cela était vraiment ce qu'il était, alors il se colla un peu plus à elle, comme pour lui montrer qu'elle n'avait pas à se retenir, qu'elle pouvait juste le regarder et lui demander ce qu'elle voulait, en attendant, il y avait bien quelque chose qui allait changer pour lui, c'était toujours comment il allait devoir se battre, car maintenant qu'il avait ces sentiments et qu'il avait conscience que Kazhenn ne semblait pas apprécier cela, il allait devoir trouver d'autre manière de s'occuper de ces bras, ils les regardèrent un moment avant de ne pas trop savoir, alors autant demander non?

"A ton avis, qu'est ce que je pourrais faire de plus productif avec mes bras?"

C'était bien une chose qu'il ne savait pas, enfin, le droit était correcte pour faire de la mécanique, mais le gauche, celui qui était génétique, ne pouvait pas faire autre chose que de ce transformer en animal ou en imiter les partie pour pouvoir se battre, peut être qu'il allait devoir agrandir un peu ces horizon, et surement qu'elle aurait une petite piste, d'accord elle était très timide et elle ne savait pas grand chose, mais cela ne voulait pas dire qu'elle ne pouvait pas avoir d'idée, d'ailleurs, Zéro semblait toujours vouloir avoir ces idée, il s’accrochait toujours autant à elle comme si elle était sa conscience, malgré le fait qu'il avait des sentiments, peut être qu'il ne savait pas totalement comment réagir face à ce qu'il ressentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout


Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Ven 4 Sep - 13:52

Esper ne jugeait pas Keran, elle ne jugeait personne, ce n’était pas sa nature. Le mutant avait encore beaucoup de chose à apprendre sur les autres mondes et Skorn n’était que la face immergée de l’iceberg. Il lui faudrait probablement un peu de temps pour s’adapter et probablement chaque fois qu’ils rejoindraient un nouveau monde. L’homonculus, elle, s’adaptait plutôt rapidement à ce genre de changement, mais elle ne le presserait pas pour autant. Les deux pseudo couples s’étaient donc séparer maintenant, Zéro et Kazhenn s’éloignant vers ce qui serait donc leur refuge du moment et Esper et Keran rejoignant le lieu où ils avaient été invités. La Blanche sentait maintenant le jeune homme assez mal à l’aise, elle avait alors effleuré son bras du bout des doigts et lui avait sourit avec douceur pour essayé au mieux de le rassurer. Après tout, dans l’enceinte de la cité, il ne risquait rien, je m’étais bien assurée de ça à mon précédant passage.

« Tout va bien… »

Lui avait elle assuré alors qu’ils avaient été installés aux places d’honneurs. La Blanche aurait préférer être dans un coin plus discret, mais on avait pas toujours ce qu’on voulais, n’est-ce pas ? Elle s’était donc simplement s’installer à sa place, restant près de Keran pour pouvoir le calmer en cas de besoin. Pendant le repas, on leur fit une danse et elle se contentait de les regarder. Parfois, ce genre de chose la gênait, même si elle savait qu’elle les avait bien aidé… Un peu comme Ultima avec les Eterniens finalement… si ce n’est qu’elle préférait simplement vivre en marge avec les sociétés… ne pas trop s’investir… A ce demander pourquoi elle avant pris Keran avec elle… Peut être parce que l’homonculus avait le cœur trop bon, qu’elle l’aimait bien et que Tara était de toute façon voué à sa perte. La Blanche chassa tout ça de son esprit pour le moment, inutile de se casser la tête avec ce qui aurait pus être. En attendant, on leur servit d’autres plats, à base de poissons cette fois. Le goût était assez particulier puisque les poissons avaient du évoluer de sorte à pouvoir supporter les basses températures des courrant sous terrain du glacier. Certains pouvaient même survivre à la congélation et ils étaient la base du régime alimentaire des habitants de Skorn. Esper se contenta de petites assiettes et refusa toute pitance suite au second plat. Son esprit était un peu ailleurs : pourquoi son bâton s’était illuminé ? Ca ne lui était encore jamais arriver jusque là… Et par certains coté, cela la perturbait assez. On leur présenta alors une boisson que la Blanche refusa aimablement, précisant à Keran que si il voulait goûter il pouvait, c’était une très légère liqueur de baies arctiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis


Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 4 Oct - 16:38

Même si les paroles d'Esper avait sembler le calmer un peu, Keran semblait vraiment comme un animal qu'on montrait devant un groupe d'humain, il ne se sentait toujours pas à sa place, peut être qu'avec plus de temps, mais ils n'en avait pas vraiment pour le moment, il devait faire avec, il essayait bien entendu de concentrer son attention sur Esper pour éviter de ressentir plus de monde, néanmoins, il avait des sens assez aiguisé, alors cela ne servait pas trop, surtout qu'avec la réputation qu'on venait de lui donner, il y avait des regards sur lui, il se retenait de grogner bien entendu et également de regarder les gens d'un air mauvais, c'était pour cela qu'on pouvait avoir l'impression qu'il était timide, à ne pas vraiment regarder les autres, alors que c'était le contraire, qu'il ne voulait pas qu'on le regarde.


Bien entendu, il mangeait beaucoup, il était comme cela, son métabolisme voulait toujours plus de nourriture, et les plats ici semblaient un peu délicieux, c'était différent de l'habitude, alors il allait essayer le plus de chose, Esper semblait ne pas trop manger, peut être qu'elle était toujours comme cela, ou alors qu'elle ne faisait pas assez d'exercice, il se demandait si elle voudra s'entrainer avec lui plus tard, il n'aura qu'a lui demander quand ils auront du temps, car il n'avait pas envie de ce rouiller à ne rien faire, le poisson avait eut un gout assez étrange, ce n'était pas vraiment désagréable, juste qu'il n'avait pas vraiment eut l'impression de manger un poisson, il fallait qu'il s'habitue à ce que chaque chose puisse avoir des gouts bien différent, puis il y eut alors une liqueur légère, il se gratta un peu la tête et la prit quand même, il ne savait pas si cela était alcooliser et de toute manière, avec le métabolisme qu'il se trimbalait, il n'était pas possible qu'il soit ivre juste avec cela.


Et il continuait de regarder Esper, lui touchant alors le pied pour attirer son attention, peut être qu'elle avait besoin d'air, tout comme lui, si c'était vraiment le cas, Keran serait bien capable de l'emporter ailleurs en plantant les autres personne, il se gratta un peu la tête, cela devenait irritant, il n'avait pas l'habitude de prendre tellement de chose en compte pour ce qui était juste que de la discussion, il voulait que cela soit simple, il était intelligent certes, mais cela ne voulait pas dire qu'il appréciait ce genre de chose, en conclusion, il n'était pas vraiment sociable, mais sa partenaire semblait chercher à ce qu'il s'améliore un peu, alors il cherchait, bien qu'il ne parlait à personne, c'était encore une fois trop tôt pour lui, il allait donc attendre de voir ce qu'elle allait décider tout en mangeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 8 Oct - 22:12

Kazhenn, le cœur un peu serré, s’était assise sur le divan et, après avoir quitté sa veste, Zéro vint s’installer près d’elle. Il lui pris la main et la caressa un instant en lui parlant. Il lui avait alors certifié qu’elle en avait fait beaucoup plus qu’elle ne le pensait et que, maintenant qu’il avait des sentiments, elle pouvait toujours être plus demandeuse. Elle avait alors rougit assez violement. Il lui promis de ne plus être aussi froid et lui demanda si la situation était mieux depuis qu’il avait ses sentiments. Les joues toujours aussi rouges, elle avait plongé son regard noisette dans celui de métal de l’homonculus.

« Oui, bien sur, et je suis vraiment heureuse à vos cotés Zéro-sama, c’est tout ce que je vous demanderais. Enfin, c’est gentil, mais vous avez dû le comprendre maintenant, je ne demande des choses qu’en dernier recours… Cependant, il me faudrait des vêtements plus chaud que les miens… »

Zero se colla maintenant un peu plus contre elle et elle vint doucement se blottir contre son torse, glissant sa joue tout contre son épaule. Elle laissa échapper un petit soupire de bien être, glissant sa joue contre son épaule. Elle laissa échapper un petit soupire de bien être, comme à chaque fois qu’elle était dans ses bras. Elle ferma les yeux, restant simplement tout contre lui. Puis, la voix de l’homme retentit à nouveau aux oreilles de la rousse. Il lui demanda alors si elle voyait quelque chose de plus productif à faire de ses bras. Et la rousse  réfléchit un instant, toujours blottie contre lui. Il avait déjà utilisé son bras mécanique pour bricoler. C’était très bien ainsi… pour l’autre… elle ne savait pas trop. Sans vraiment s’en rendre compte, elle laissa ses doigts glissés le long de son bras avec une certaine douceur. Elle ne savait pas trop… Puis, son regard se posa sur sa propre main et elle su ce qu’elle allait devoir lui dire.

« Tes bras n’ont pas besoin de toujours être utiles… Vous leur trouverez probablement des utilités une fois le moment venu. »

Kazhenn soupira doucement, toujours blottit contre lui. Elle était bien ainsi, lovée dans la chaleur de l’homonculus tout contre elle. La renarde était bien tout contre lui ainsi. Sa queue vulpine ondulait doucement dans son dos. Focalisée sur la présence unique de Zéro à ses cotés, l’empathe était finalement parvenue à s’apaiser. Elle se sentait mieux maintenant. Sa main alla alors timidement chercher celle de son compagnon de voyage et la serra doucement au creux de la sienne. Kazhenn lui parla ensuite à nouveau, encore une fois, elle se culpabilisait, c’était plus fort qu’elle.

« Désolée Zéro-sama… maintenant, mon empathie et ses effets doivent vous poser quelques soucis… et puis… vous êtes toujours à devoir veiller sur moi et me protégée… Je suis vraiment désolée… »

A nouveau, elle vint nicher son visage contre le torse de l’homme, se blottissant contre lui, de toute façon, elle ne pouvait plus se passer de lui maintenant. Autant parce qu’elle était en quelque sorte devenue dépendante de son aide. Et puis, aussi parce qu’elle avait envie de pleurer rien que de l’imaginer loin d’elle. Cette pensée fit battre son cœur un peu plus fort et elle se mordilla légèrement la lèvre. Bien sur, depuis qu’elle voyait, elle avait appris beaucoup en regardant les gens dans la rue, par la fenêtre. Mais voir… ça ne pouvait pas tout apprendre sur la vie et elle avait l’impression d’en savoir si peu… Par exemple, elle ne comprenait pas vraiment ce qu’elle ressentait quand elle était à ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Lun 26 Oct - 6:46

Elle ne demandait les choses qu'en dernier recours, Zéro pouvait bien le voir, c'était une sorte d'habitude, mais parfois, cela donnait des problèmes, comme la dernière fois ou elle avait été malade sans lui en parler, il fallait surement qu'elle lui parle un peu plus souvent, il se gratta alors la tête pendant qu'elle lui disait qu'elle avait quand même besoin de vêtements chaud et il répondit qu'ils iraient surement chercher cela plus tard, mais il lui posa quand même la question de savoir si elle avait encore peur qu'il l'abandonne, peut être que cela la retenait, il lui certifia toutefois qu'il n'allait plus la lâcher, au moins, cela était clair comme message.


Pour ce qui était de ces bras, Kazhenn n'avait pas vraiment d'idée, mais ce qu'elle lui disait était quand même quelque chose en soit, ce qui le fit sourire légèrement, il répondit alors qu'il comprenait et qu'il allait donc juste laisser les choses venir, essayant quand même de ne pas trouver quelque chose de destructeur à faire, mais encore une fois, il allait surement devoir faire attention à ce qu'il ressentait, c'était toujours un peu nouveau et il devait trop souvent parler avec sa partenaire pour éviter ce genre de problème, il voulait toujours des exemples, bien qu'il pouvait aussi les ressentir maintenant, ce qui rendait certaine chose bien plus pratique.


Zéro serra la main de sa partenaire alors qu'elle semblait lui parler de son empathie, lui disant que cela allait surement être un fardeau maintenant, il ne voyait pas les choses comme cela, expliquant qu'elle était toujours son point de repère et que bien souvent, il se sentira un peu vide sans son empathie, il en avait tellement l'habitude maintenant, pour ce qui était de veillez sur elle et de la proteger, il lui signala qu'elle avait bien veillez sur lui en lui donnant si souvent des sentiments en proxy pour ne pas qu'il fasse n'importe quoi, et il semblait être très content de ce résultat, il lui caressa alors la joue pour lui dire qu'elle n'avait plus à être désolée, qu'elle n'avait rien fait de mal, mais cela allait prendre beaucoup de temps, elle semblait elle aussi avoir quelque chose qui dérangeait son esprit comme lui quand il avait un manque de sentiment, bref, il continuait de la câliner doucement tout en cherchant ce qu'il pouvait bien ressentir en ce moment, surtout du bien être quand il était avec elle, mais pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Lun 26 Oct - 16:45

Kazhenn et Zero étaient donc maintenant installés dans l'un des logements de Skorn. Ils étaient l'un contre l'autre sur le canapé. En attendant, la jeune renarde attendait simplement en restant conte lui. Elle ne demandait jamais les choses qu'en dernier recours, même si elle était consciente que cela pourrait probablement leur attirer des problèmes, comme cela lui en avait déjà attirer de par le passé. Au moins, elle avait finit par lui demander des nouveaux vêtements, elle en aurait besoin si ils restaient en ce monde. Maintenant, l'homme lui dit qu'ils iraient chercher les vêtement plus tard, puis, il lui avait demander si elle craignait qu'il ne l'abandonne à nouveau. La rousse avant alors baisser les yeux avant de répondre par un simple signe de tête, Il ne tarda cependant pas à lui dire qu'il ne la lâcherait plus maintenant. Cela avait alors amener un sourire sur plein de douceur sur ses lèvres alors qu'elle était venue se blottir tout contre Zéro, se glissant au creux de ses bra et enfouissant son visage contre son épaule.

Ils avaient ensuite parler des bras de l'homme et Kazhenn lui avait simplement dit qu'il trouverait probablement un moyen de les utiliser lorsque le moment serait venu de le faire, comme il l'avait déjà fait de par le passé. Elle lui promis tout de même de lui indiquer si jamais il lui venait une idée pour qu'il utilise ses bras… En attendant, elle aimait bien les occuper ainsi, en étant blottie dans leur creux, tout simplement. La renarde resta simplement ainsi quelques instants, elle se sentait tellement bien. Jamais elle ne pensait que c'était de sa faute à lui aussi si ils se retrouvaient tout les deux dans une situation assez précaire, elle s'était beaucoup trop attachée à lui pour se soucier d'autre chose. A voix basse, la rousse promis à l'homonculus qu'elle serait toujours là pour le conseiller quand à ce qu'il devrait ou ne devrait pas faire. Après tout, il n'avait pas vraiment de sens pour ce qui était bien ou non et se retrouvait donc à devoir prendre exemple sur elle et ce qu'elle devait penser.

En attendant, Zéro vint serré sa main dans la sienne et elle resserra aussi doucement sa prise sur la main de l'homme alors qu'ils commençaient maintenant à parler de son empathie. Zéro lui avait alors dit qu'elle était toujours son point de repère et cela lui fit plus de bien qu'elle n'aurait pu le penser de prime abord. Il lui avait aussi dit qu'il se sentirait probablement un peu vide sans les sentiment qu'elle lui donnait via son empathie. Elle avait rougie un peu plus. Kazhenn ne dit rien, restant simplement près de lui. L'homme lui avait alors dit qu'elle aussi avec veiller sur lui avec son empathie justement et en l'empêchant ainsi de faire n'importe quoi. Toujours rougissante, elle lui avait alors dit que c'était normal d'avoir agit ainsi, après tout, c'était tout ce qu'elle pouvait faire pour lui. En attendant, elle ne se rendait pas compte de tout ce qu'elle avait pu faire pour lui, elle pensait même qu'il en faisait encore bien plus maintenant.

Zéro était ensuite venu lui caresser la joue et elle avait légèrement blottie sa joue contre la main de l'homme, un sourire aux lèvres. Il lui avait alors dit qu'elle n'avait plus à être désolée et, bien que peu convaincue, elle baissa un peu les yeux, mais hocha tout de même la tête, elle ferait tout ce qu'elle pourrait pour l'aider. Zéro lui disait qu'elle n'avait rien fait de mal, mais, cette fois, elle ne répondit pas, restant simplement la tête basse, un peu mal à l'aise. Encore blottie dans les bras de l'homonculus, Kazhenn se laissa simplement aller, profitant de cette tendresse qu'elle était probablement la seule à pouvoir tirer de lui. Elle soupira simplement et nicha un peu plus son visage tout contre lui, sa queue vulpine ondulant doucement dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 29 Oct - 19:30

Côté puissance de frappe, Zéro était puissant et il le savait, avant, cela avait été la seule chose importante, mais plus il connaissait les sentiments et plus cela semblait tomber derrière, maintenant, il se trouvait assez faible, il était quand même bien trop destructeur et j'avais jamais penser à faire quelque chose en petite quantité, mais il fallait mieux qu'il pense à cela maintenant que jamais, surtout qu'il ne voulait pas blesser sa partenaire maintenant, enfin, il avait le temps n'est ce pas, ce qui lui faisait penser à une question, quel était la durée de vie d'un homonculus, était ce comme un humain normal ou alors allait il y avoir des complication?, dans tout les cas, il verra bien cela plus tard.


Zéro avait donc juste continuer de câliner sa partenaire, voulant qu'elle se sente le mieux possible, bien entendu, il avait encore un peu de mal, il n'était pas totalement habituer à faire ce genre de chose depuis ces sentiments, ce qui se montrait par des gestes légèrement tremblant, faisant son possible pour ne pas vraiment lui faire de mal, avant, il n'avait jamais eut de problème, pourquoi maintenant cela changeait, peut être que cela était surtout du au fait qu'il avait tout le paquet de sentiments maintenant, pas juste un seul grâce à elle, ce qui semblait vraiment changer la donne, en partie, c'était aussi pour cela qu'il lui avait dit que c'était toujours mieux qu'elle l'aide avec son empathie, pour mieux tenir le reste de ces émotions en vue et en ne gardant que le principal.


Elle semblait quand même bien apprécier ce qu'il faisait, alors Zéro devait juste avoir un peu plus confiance en lui, mais pour le moment, ils allaient surement encore rester un peu que tout les deux la ou ils se trouvaient histoire qu'elle se sente vraiment bien avant de faire quelque chose, car ils avaient quand même besoin de chose à manger, ou alors même de diverse petit instrument, Zéro était assez limité dans ce monde mais il n'allait pas se plaindre, juste qu'il fallait qu'il découvre d'autre chose.


Finalement, il proposa à sa partenaire d'allé faire un peu de shopping, il fallait bien après tout, ils avaient besoin de certaine chose, il l'aida alors un moment pour se mettre correctement, vérifiant qu'elle avait bien activer ce qu'il fallait pour bloquer l'empathie, par la suite, cela allait certainement être de la visite, il ne savait pas comment payer d'ailleurs, peut être du troc?, il devait bien avoir quelque petite chose dans son sac, mais ne savait pas trop ce qui était prenable dans ce genre de lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Ven 30 Oct - 2:37

Kazhenn profita un bon moment des câlins de Zéro, il aimait bien qu'il la prenne ainsi au creux de ses bras, elle s'y sentait bien et elle y était en sécurité. Après tout, même Lerenig ne lui avait pas fait peur et elle pensait que ce serait pareil maintenant. Passer un moment, la jeune renarde en avait même fermer les yeux de contentement. Elle ne se rendait même plus compte du temps qui passait. Voilà longtemps maintenant qu'on pouvait considérer qu'ils agissaient comme un couple, mais la jeune empathe ne les considérait pas comme un couple… Il fallait dire que les choses entre eux étaient assez compliquées et étrange. Soit, la jeune femme était simplement restée contre lui profitant de cette tendresse qu'il lui offrait et dont elle pouvait profiter presque à loisir pour le moment.

Puis, Zéro lui dit qu'ils allaient aller faire quelques courses et elle hocha doucement la tête avant de s'extirper de se bras pour se lever du canapé. L'homonculus l'aida à réajuster tant bien que mal sa tenue et elle le laissa faire, un peu amusé. Se servant de la couverture d'Esper comme une cape, faute de mieux. La renarde le vit vérifier son bracelet pour bloquer son empathie et elle le laissa faire, un léger soupire venant se poser sur ses lèvres. La renarde se couvrit aussi chaudement que possible avant de prévenir l'homme qu'elle était prête. Ils avait donc quitté leur lieu de séjour pour aller sur la place commerciale. Le plus urgent était probablement des vêtements chauds pour Kazhenn et peut être aussi pour Zéro. Ils arrivèrent alors dans une boutique de vêtement où la femme la regarda avec un air horrifié en lui disant qu'elle devait mourir de froid. Kazhenn s’accrocha alors un peu plus contre l'homme alors qu'elle disait que justement il leur fallait des vêtement plus chaud. La rousse ne pensait pas vraiment au moyens de paiement. La vendeuse sourit puis demanda à l'homme si elle pouvait lui emprunté son amie, puis, elle emmena la jeune femme dans une tente chauffée et lui apporta quelques tenues.

Quand elle se présenta à nouveau à lui, elle portait des vêtements très proches de ceux des gens d'ici. Un pantalon de peau avec une tunique longue et une seconde doublée de fourrure et munie d'une capuche. Elle se sentait un peu mieux avec ces vêtements chauds sur le dos. Elle avait aussi une cape bien plus chaude que la sienne sur ses épaules, elle aussi bordée de fourrure. Elle posa alors ses yeux noisettes sur Zéro et le regarda, comme si elle attendait son avis. C'était toujours ce qu'elle faisait de toute façon. Ses oreilles étaient à mi-hauteur sur son crâne et sa queue était coincé dans le pantalon, il faudrait probablement qu'elle les modifie pour sa morphologie, il ne devait pas y avoir beaucoup d'hybride ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Ven 6 Nov - 20:22

Aussi bien sa partenaire que lui avaient besoin de vêtements, cela était normal, Zéro ne pouvait pas réguler sa température comme ces bras, et il trouvait que de s'injecter un produit créer par l'un de ces derniers était une mauvaise idée, son corps était humain certes, mais il ne savait pas totalement sa composition, peut être que cela pouvait être un danger, oui, il n'avait jamais analyser son potentiel génétique, peut être qu'il devra s'en occuper avec son bras droit, peut être pour ne pas avoir de mauvaise surprise, il en était venu à cette réalisation uniquement parce qu’il commençait à se rendre compte de beaucoup de chose avec des sentiments.

Bien entendu, pendant que Kazhenn avait été en train de se changer, lui même avait prit quelque chose de plus chaud, les couleurs n'était pas quelque chose de si important dans le coin, alors cela allait surtout être de couleur peau ou alors dans les ton de la fourrure, mais l'important était bien entendu qu'il soit bien au chaud, il pourra toujours s'occuper de changer la couleur plus tard, en attendant, il avait trouver un moyen avec les gens autour de troquer pour payer, au moins, sa partenaire n'aurait pas de problème avec, maintenant, il ne restait plus qu'a attendre qu'elle termine avant d'allé faire quelque chose de plus constructif.

Il eut un petit rougissement quand il revit sa partenaire, oui, il semblait quand même tenir à elle, il s'approcha alors pour venir lui prendre la main pour lui dire qu'elle était très jolie, il alla alors prendre leur ancienne affaires pour les ranger et paya de la manière qu'il avait pu trouver, par la suite, il emmena sa partenaire dans un coin tranquille pour ensuite lui dire de ne pas bouger, juste histoire de lui permettre d'avoir sa queue qui passe dans le pantalon, cela n'allait pas être des plus jolie, mais c'était pratique et il l'aida à faire passer sa queue en vérifiant que personne ne pouvait la voir faire cela, une fois que tout fut fini, il lui caressa alors un peu la tête et lui proposa de faire un petit tour au dessus.

Le trajet vers le haut fut assez ordinaire, Zéro tenait toujours la main de sa partenaire, avec un sourire qui montrait quand même une certaine gentillesse, discutant avec sa partenaire de ce qu'elle avait envie de voir, après tout, ils ne savaient pas grand chose de l'extérieur, même si bon, Kazhenn semblait bien apprécier, cela, peut être qu'ils pourraient prendre un souvenir, même si Zéro ne savait pas de quel genre, il se gratta un moment le menton alors qu'ils arrivèrent vers la surface, avec ce qu'ils portaient, c'était quand même beaucoup plus correcte côté chaleur, il lâcha alors la main de sa compagne, lui disant qu'elle pouvait se balader un peu et qu'il serait juste derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 7 Nov - 0:11

Kazhenn s'était donc présentée à nouveau devant Zéro qui, lui aussi, avait une tenue typique de ce monde. En tout cas, elle avait vu l'homme rougir et elle avait aimé ça, elle avait tellement peu l'occasion de le voir ainsi. L'homonculus était alors venu près d'elle et lui avait pris la main, elle l'avait laisser faire, acceptant juste le sac de peau qu'on rajouta à sa tenue, lui disant que ce serait plus simple si elle voulait emmené quelque chose avec elle. Rougissante, notre petite renarde avait remercier la vendeuse, s'accrochant juste à son protecteur. Ce dernier régla comme il le pu et la rouquine n'eut pas vraiment l'occasion de se renseigner sur le comment. Ils quittèrent ensuite la boutique et la jeune hybride ne pus que suivre l'homme, mais cela ne la dérangeait pas plus que ça. Zéro l'avait alors emmenée dans un coin en retrait où il l'avait aidé trancher une sorte de boutonnière dans le pantalon pour qu'elle puisse y passer sa queue, elle bougea un peu pour tester que ça ne la dérangeait pas et aussi que cela n'avait pas affaiblit le vêtement.

Quand elle fut satisfaite de cela, elle poussa un léger soupire de soulagement, elle se sentait beaucoup mieux ainsi. A ce moment là, Zéro vint lui caresser la tête et elle ferma les yeux un moment, elle aimait bien quand il faisait ça. Cependant, il lui parlait en même temps, lui proposant d'aller en surface et la renarde leva ses yeux noisettes vers le plafond de glace, elle ne savait pas vraiment… Et si il y avait un autre prédateur… Mais elle avait aimer être dans la neige et voir ces étranges créatures. Finalement, la curiosité avait pris le dessus et elle avait hoché la tête, acceptant d'aller en surface ainsi. L'homonculus l'y avait alors emmener et dès qu'ils sortirent du glacier, la rouquine releva la capuche sur son crâne, laissant deviner ses deux oreilles sous la peau de sa capuche. Il faisait froid, plus froid qu'en intérieur, mais avec ces vêtements chauds, c'était tout à fait supportable.

L'homme l'avait alors relâcher en la laissant aller se balader sur le glacier. Elle sentait la neige craquer sous ses pieds, laissant ses traces derrière elle. Elle n'était pas rassurée de s'éloigner de lui, alors, elle s'arrangeait pour rester dans son champ de vision. Il y avait des sortes de torches plantées à droite et à gauche. Elle remarqua bien vite que les créatures de glace restaient dans le cercles de lumière. Encore une fois, Kazhenn se rapprocha de ces étranges créatures et ôta un de ses gants pour effleurer doucement le 'pelage' de l'animal. Ce dernier ne semblait même pas se soucier de sa présence près de lui. La rousse trouvait qu'il était bien entendu glacé, mais elle trouvait aussi d'une extrême douceur. Cependant, un éclat attira son regard sur la glace et elle appela Zero près d'elle,

Ensemble, ils remarquèrent qu'il s'agissait de tâches de sang, comme si il y avait eut un animal blessé qui était passé par là… Le coeur de la renarde se serra violemment au creux de sa poitrine, elle était trop douce et gentille pour ne pas se soucier de la bestiole qui avait pu être blessée pour saigner ainsi. Kazhenn convainquit son compagnon d'aller voir avec elle. A deux, ils suivirent les traces de sangs jusqu'à tomber sur une boule de fourrure qui avait trouver refuge dans une petite cavité donc la renarde l'avait tiré avec douceur, la prenant tout contre elle. Il s'agissait d'un petit renard au pelage blanc comme la neige. Les larmes vinrent alors aux yeux de la rousse qui était probablement trop sensible pour son propre bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 29 Nov - 19:09

Allé en surface était une idée assez particulière, mais comme sa partenaire Kazhenn semblait vraiment vouloir cela, il n'allait pas dire le contraire, bien entendu, il était toujours un peu intéresser par la neige lui même, surement que si il était venu sans sentiments, il aurait juste fait des expérience avec les animaux si étrange et la neige, mais la, il n'avait juste qu'un sourire, appréciant cette sensation et ce paysage pas si mauvais que cela, il semblait bien aimer, un peu comme sa copine, qui elle était déjà en train de voir ce qu'elle allait faire, elle semblait vraiment avoir froid et le corps de Zéro aussi avait un peu froid, ces bras eux semblaient s'adapter à leur manière, l'un en créant un circuit chaud, l'autre avec un peu de feu de dragon, pourquoi il n'avait pas le droit à ce même genre de chose, il se souvenait qu'il n'avait pas voulu toucher à sa propre génétique et c'était mieux ainsi, enfin, maintenant, il continuait de la suivre en faisait en sorte de ce faire le moins oppressant, il ayant toujours un peu de mal avec cela.

Kazhenn avait donc commencer par les créatures de glace de la dernière fois, Zéro avait bien voulu faire quelque chose sur ces dernières, mais comme elles semblaient faite à la base avec de la magie, cela était impossible pour lui, le fait qu'elle semblaient rester dans un cercle de lumière était normal à son avis, ils n'avaient pas encore envie d'avoir un prédateur, bien que l'homonculus se demandait qui allait bien vouloir manger quelque chose comme cela, mais assez penser, elle semblait bien aimer les toucher avec sa main non ganté et il s'approcha alors un peu pour les regarder, il ressentait beaucoup d'émotions à voir une créature comme cela, comme une certaine harmonie, un certain regret de ne pas pouvoir les toucher sans les blesser, il y avait bien d'autre chose, mais pour le moment, c'était ce qu'il ressentait, il continua donc de regarder sans vraiment toucher, préférant laisser cela à sa partenaire.

D'ailleurs, elle avait sembler trouver un petit quelque chose dans la neige, il s'approcha alors pour remarquer que cela était du sang, une part de lui avait envie de voir ce qu'il se passait mais une autre se demandait clairement comment ressentir, il avait tellement vu de sang quand il n'avait pas eu de sentiments, c'était la seule chose qui l'avait fait sourire, mais maintenant, il ne semblait plus sourire face à cela, pourquoi?, c'était une question qu'il se posait alors qu'il la suivait tranquillement, ne voulant pas trop presser les choses, il ne voulait pas penser à la réaction qu'il allait avoir en voyait quelque chose de blesser, il ne voulait pas sourire, étrangement, il se sentait mal à cause de ces anciens comportement, c'était le prix à payer pour retrouver ces sentiments après tout, de voir les horreurs de son propre passée.

Finalement, le responsable, un petit renard tout blanc était rouler dans une petite cavité et Kazhenn semblait pleurer à cette vue, ce qui rendait triste Zéro n'était pas cela par contre, c'était juste de voir sa belle avoir autant de peine pour l'animal, il se gratta alors un moment le menton, il pouvait l'aider n'est ce pas?, il allait le faire sinon il n'allait pas tenir très longtemps, il s'approcha alors et demanda à sa partenaire de lui montrer la zone ou il était blesser, par la suite, cela était simple, avec son bras gauche, il commença à soigner les tissu et à réparer ce qui manquait, copiant l'ADN de la créature pour qu'il n'y ai aucun rejet, son bras droit pendant ce temps chauffait un peu les alentour pour éviter qu'il n'ai froid, cela prit quand même un petit moment et une fois que cela fut terminer, on pouvait croire qu'il n'avait pas été blesser, il soupira alors en disant qu'il allait surement avoir besoin de repos, mais qu'il n'était plus sous danger, il avait un peu agit part impulsion d'accord, mais il avait ressentit qu'il allait avoir plus de peine en voyant encore sa partenaire pleurer, d’où sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 29 Nov - 22:45

Kazhenn avait donc pisté la créature blessée, laissant ses traces de pas dans la neige jusqu'à arrivé devant ce petit renard blanc blessé. Elle avait alors commencé à pleurer pour le sort de la petite créature. C'est alors que Zéro s'était glissé près d'elle et lui avait demandé où l'animal était blessé. La rousse l'avait alors sortit de son trou avec une extrême délicatesse, elle le pris alors dans ses bras et le posa soigneusement devant l'homonculus, lui montrant où la petite créature avait été blessée, assez profondément. L'homme avait alors soigner l'animal sous le regard noisette de la petite hybride renarde. Elle le regardait, inquiète et silencieuse, jusqu'à ce que finalement, Zéro ne relâche la petite créature en lui disant qu'elle était guérit maintenant. Il avait juste ajouter qu'il faudrait probablement du reposa à la créature. Kazhenn l'avait alors pris dans ses bras, sous sa cape, le regard plein de détermination alors qu'elle relevait maintenant son regard vers son compagnon de route :

« Alors, je m'occuperais de lui... »

Kazhenn rougissait légèrement, prise d'un léger doute, arriverait elle à s'occuper du renard sans que celui-ci ne se sente pris au piège… Elle devait bien être capable de le faire, elle était une renarde aussi après tout… En tout cas, à voir ce renard, elle n'en trouvait ce monde qu'encore un peu plus dangereux. D'ailleurs, la voilà qui se rapprochait un peu plus de Zéro, les oreilles tellement basses sur son crâne qu'elles se fondait presque dans sa chevelure. Dans son dos, sa queue s'était mise à ondulé dans son dos avec nervosité. La tête basse, la jeune femme avait caler le renard dans l'un de ses bras pour mieux pouvoir s'accrocher de sa main libre au manteau de l'homme. Elle n'était pas vraiment quelqu'un de courageux, même si elle avait vécu parmi les dragons. Elle ne savait donc pas vraiment ce qu'elle devait faire dans ce genre de circonstances… Finalement, elle s'était un peu mordillé la lèvre et elle avait finit par simplement dire d'une voix un peu faible :

« Les gens de ce monde ont raison… La surface doit être vraiment très dangereuse… On… On ferait peut être mieux de rentrer dans le glacier... »

Elle n'était pas très rassurée maintenant, alors, elle restait tout près de lui. La neige, c'était vraiment magnifique et elle aurait aimer pouvoir en profiter encore un peu plus que ça, mais elle ne voulait pas risquer d'être blesser… Son beau regard noisette s'était alors perdu dans le lointain et finalement ses oreilles se redressèrent un peu, cherchant des bruits, elle avait du mal à s'orienter ici. Enfin elle avait toujours du mal à s'orienter avec sa vue, c'était un peu compliqué pour elle qui avait toujours appris à faire sans sa vue. En attendant, elle tenait toujours le renard tout contre elle, pour mieux pouvoir le protéger, quoi qu'il arrive, tout comme Zéro la protégeait. A cette pensée, son coeur loupa un battement et elle baissa les yeux vers le sol. Ses joues se teintèrent légèrement de rosé. Kazhenn était en train de tomber vraiment amoureuse de l'homonculus, même si elle avait du mal à mettre un mot unique sur ce qu'elle ressentait pour lui… Mais c'était de toute façon assez délicat. Après tout, il avait été le seul à qui elle avait transmit ses propres sentiments…
« Désolée de toujours vous attirez des ennuis Zéro-sama… »

Dit-elle, car elle avait l'impression de déjà lui en avoir causer par mal depuis qu'elle l'avait sortit de sa cage… Oui, elle n'était pas non plus vraiment consciente que c'était l'homme qui l'avait mis à la base dans un sale pétrin… Enfin elle ne lui en voulait pas, elle avait finit pas s'attacher à lui au point qu'il prenne vraiment de l'importance pour elle et pas uniquement parce qu'elle était dépendante de sa présence à ses cotés… et c'était encore le cas maintenant qu'elle avait retrouver la vue, elle se sentait perdu si il n'était pas là, près d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 24 Avr - 18:59

Zéro avait des connaissance très varié, ce qui avait bien aidé dans le cas présent, après tout, l'animal avait quand même été mal en point, heureusement, le fait que ces bras soit aussi polyvalent était d'un grand secours, réchauffant le peu de place qu'ils avaient fait pour l'opération pendant qu'il réparait les tissu avec un calme assez peu naturel, il avait ces sentiments certes, mais il était quand même encore capable de repassé sous cet état la, uniquement pour les tâches les plus ardus.
Alors qu'il avait terminer, il remarqua que Kazhenn semblai déterminer à faire quelque chose, il la regarda alors et attendit qu'elle parle, il fut quand même un peu étonné par son action, elle qui semblait toujours un peu plus passive, mais étrangement, cela était un bon changement, elle montrait de l'assurance dans ce qu'elle disait, alors il s'approcha juste d'elle pour lui répondre.

"Il ne faudra pas le perdre de vue d'accord?"

Enfin, cela n'avait sembler être que pour une courte durée, car elle c'était accrocher à nouveau à son manteau, montrant qu'elle avait un petit doute la dessus, Zéro, qui avait quand même ces sentiments maintenant, fit en sorte qu'elle se colle un peu plus contre lui, histoire qu'elle comprenne bien qu'elle avait bien fait et qu'il était fier d'elle, peut être que cela allait aider.
Maintenant, la solution qu'elle pensait était de retourner dans le glacier, et il fallait être honnête, c'était la meilleur chose à faire, il avait certes soigné le petit, mais cela ne voulait pas dire qu'il était totalement tirer d'affaire, il allait falloir l'aider un peu pendant quelque temps, lui donner à manger et à boire, également, il allait qu'il s'habitue à la présence des deux personne, ce qui pouvait être un challenge en soit.

En tout cas, ils avaient commencer à descendre vers ce qui était leur petit coin tranquille, pour le moment, il ne semblait pas vraiment y avoir de problème, bien qu'elle semblait regarder un peu plus le sol, les joues un peu rouge, elle avait peut être besoin de chaleur et son corps s'adaptait à cela?, dans ce cas, il fallait quand même assez vite retourner dans leur petit coin tranquille, pour qu'elle se réchauffe et s'occupe du petit renard, qui semblait ne pas trop avoir froid lui, c'était tant mieux.
Elle lui avait même parler à un moment, disant qu'elle était désolée de lui poser toujours es soucis, ce n'était pas vraiment vrai, après tout, quand il n'avait pas de sentiment, il avait fait une erreur aussi, alors il n'avait pas envie qu'elle pense qu'elle était dans le mal, au contraire, c'était bien la seule qui n'avait jamais commis d'erreur, il avait bien l'intention de lui dire.


"Tu ne m'a jamais attirer des problème Kazhenn, tu est plus quelqu'un qui me porte chance d'accord?"

Cela avait le mérite d'être clair, mais maintenant, ce n'était peut être pas le bon moment pour continuer de parler de ce genre de chose, ils avaient un petit renard à surveiller, et Zéro comprenait que sa partenaire n'allait pas vouloir qu'il ai du mal, c 'était pour cette raison qu'il faisait attention à ce que la zone qui entourait les deux était plus chaude, histoire qu'elle se sente bien et lui aussi.
Une fois arriver dans la tente, il laissa sa partenaire s'occuper du petit pendant qu'il partit regarder ce qu'ils avaient à manger, il savait qu'il allait avoir faim dans le cas ou il allait se réveiller, et même si il avait encore un peu de mal côté sentiment à sentir un attachement, il était attacher à Kazhenn, alors il allait faire quelque chose pour ce qu'elle voulait protéger, il revint alors avec un peu de poisson et quelque fruits et se plaça à côté.


"Tu pense qu'il aimera une de ces choses?"

Après tout, il n'était pas du tout sur de ce qu'il pouvait manger, il n'était jamais venu dans ce monde et rien de ce qu'il avait pu lire pouvait lui permettre de faire une bonne suggestion, quoi qu'il en soit, il vint quand même lui prendre la main pour qu'elle se sente un peu plus sur d'elle, il voulait qu'elle se sente en sécurité et surtout prête à faire ce qu'elle avait dit plus tôt, à savoir s'occuper de lui, cela n'était pas une tâche facile, c'était encore un enfant après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ


Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 24 Avr - 21:10

Kazhenn avait simplement hoché la tête quand Zero lui avait dit qu'elle ne devrait pas perdre de vue la petite créature. En attendant, elle l'avait gardé au creux de l'un de ses bras pendant qu'elle se cramponnait de l'autre à Zéro. L'homme l'avait alors attirée un peu contre lui lui et elle s'était sentit un peu rassurée, un peu plus en sécurité. Ensuite, ils étaient retournés vers le glacier et la fille renarde avait garder son protéger sous le tissus de sa cape. La rousse sentait que son compagnon les entourait d'une certaine chaleur. Après un petit moment, elle lui demanda de lui pardonner, s'excusant de lui attirer des problèmes. L'homme lui avait assuré qu'elle ne lui avait jamais attiré de problèmes, il lui assura même qu'il était quelqu'un qui lui portait chance et elle rougie légèrement et lui adressa un sourire, gardant la petite boule de poil tout contre elle. Finalement, ils étaient arrivés dans leur refuge. Une fois qu'elle y fut, elle s'y était agité un instant pour organisé une couverture en une sorte de terrier pour le renardeau.

Finalement, Zéro fut près d'elle avec quelques fruits et du poisson en lui demandant si il y avait quelques choses que la bestiole pourrait manger. La rousse avait alors indiqué le poisson en lui disant que cela lui permettrait plus facilement de reprendre des forces. Elle demanda à l'homonculus si il pouvait trouver un peu de glaçon – ce ne devrait pas être si difficile que ça. Elle trouva une assiette puis prépara le poisson de façon à pouvoir le conserver et qu'elle puisse nourrir le renard quand il se réveillerait. Elle s'était ensuite légèrement mordu la lèvre laissant le renard se reposer au chaud. Elle tourna ensuite les yeux vers son compagnon de route et il pu voir un peu d'inquiétude dans son regard.


« Peut-être que de la viande serait mieux… et un peu de lait… Tu pense qu'on pourrait trouver ça ici ? »

Kazhenn couvrit convenablement la petite créature. Pour le moment, elle ne pouvait pas faire grand-chose de plus. L'hybride renarde avait alors enlevé son manteau pour la poser sur un fauteuil. Elle conserva cependant les vêtements chauds qu'on lui avait donné et même comme ça elle avait un peu froid ici. Elle avait envie de se blottir dans les bras de son compagnon, mais elle se contenta de lui sourire un peu. La jeune femme repoussait un peu ses longs cheveux roux dans son dos… La jeune femme hésita un moment, puis, elle regarda un moment autour d'elle, puis, elle entrepris de préparer également quelque chose pour eux, après tout, il fallait bien qu'ils mangent eux aussi. De temps à autre, elle surveillait le renardeau et elle devait avoué qu'avec tout ça, elle avait un peu de mal à se concentrer sur ce qu'elle cuisinait. Enfin, heureusement, elle n'avait pas besoin de voir ce qu'elle faisait puisqu'elle avait déjà été une bonne cuisinière quand elle ne voyait pas. La jeune femme avait alors demandé à l'homme si il voulait bien mettre la table pendant ce temps-là.

La temps passa et le repas fut prêts. Ils passèrent à table et la rouquine jetait de temps en temps un regard vers le renard toujours inconscient, elle s'inquiétait. Elle mangea cependant, restant aux cotés de Zéro. Le repas terminé, elle ne savait plus vraiment quoi faire alors elle se passa une main dans la nuque. Il n'y avait plus qu'à attendre maintenant au moins que le petit renard reprenne confiance… En attendant, la jeune femme posa à nouveau son regard sur Zéro et son coeur s'accéléra légèrement alors qu'elle avait envie de lui dire quelques choses maintenant. Elle porta un moment une de ses mains au niveau de sa poitrine et plus précisément de son coeur, puis elle pris la parole, les joues écarlates :


« Vous savez Zero-sama… Je suis vraiment heureuse d'être à vos côtés… »

Elle lui avait alors sourit timidement, puis, elle avait fait la vaisselle avant de retourner près de là où il y avait la petite boule de poil. Là, Kazhenn s'assit simplement près de l'endroit où elle avait posé cette couverture. La rouquine remonta maintenant ses jambes contre elle. Elle sentait encore son coeur qui se défoulait dans sa poitrine, elle n'en revenait pas d'avoir eut le courage de lui dure ça. La jeune femme baissa un peu les yeux, masquant maintenant son visage sous sa chevelure rousse laisser lâchée sur ses épaules. En attendant, la queue de la renarde s'agitait légèrement sur le fauteuil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout


Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 1 Sep - 16:11

Zero avait ces sentiments maintenant, alors il était possible pour lui de voir l'inquiétude dans le regard de sa partenaire alors qu'elle s'occupait de ce petit animal. bien entendu, l'homonculus ne faisait pas rien, son bras robotique scannant en permanence les signe vitaux de la petite chose pour être certain que rien ne soit critique pour lui. Kazhenn lui demanda quand même à prendre du lait, ce qu'il partit chercher après avoir caresser un moment le crâne de l'hybride, lui disant qu'il ne serait pas long du tout. Cela fut d'ailleurs le cas, après tout, les gens semblaient vraiment sympathique dans ce coin de monde, une bonne chose et fort heureusement pour Zéro, ces sentiments lui évitaient des situation un peu trop étrange.

Une fois le tout ramener et placée la ou sa partenaire le voulait, Zéro passa un petit moment à réfléchir à la situation du petit animal, cherchant dans ce qu'il savait si il avait un moyen de le soigner plus rapidement. Maintenant qu'il était capable de ressentir, il savait qu'une solution radical n'était pas forcément la meilleur, surtout que Kazhenn n'apprécierait pas certaine chose concernant certaine méthode, alors autant attendre un peu avant de proposer quelque chose. Elle lui demanda alors de mettre la table, ce qu'il fit assez rapidement, toujours en surveillant avec son bras ce qu'il pouvait se passer du côté de la petite créature, l'hybride s'en inquiétait et peut être lui même un peu, alors autant qu'il ne lui arrive rien.

Le repas se passa quand même dans le silence, bien qu'il pouvait clairement voir qu'elle était toujours aussi inquiète pour la petite boule de poil, enfin, il savait pourquoi et comprenait parfaitement. Toutefois, une fois qu'ils eurent terminer, Kazhenn le regarda un moment avant de lui avouer quelque chose, qu'elle était heureuse d'être à ces côtés. Cela provoqua un léger rougissement de la part de l'homonculus, peu habituer à ce que ces émotions se défoule aussi rapidement dans son organisme et il resta donc un moment figé comme cela, réfléchissant à ce qu'il pouvait bien répondre. Il lui fallu donc quand même un petit moment avant qu'il n'aille la voir sur le fauteuil et, prit d'une soudaine envie, vint lui poser un baiser sur la joue avant de lui répondre.

"Quand à moi, je suis vraiment heureux que tu ai pu rester avec moi aussi longtemps Kazhenn."

Après tout, quand il n'avait pas eut ces sentiments, elle aurait pu partir ailleurs tellement de fois et il aurait certainement recommencer à faire des bêtises. Comme toujours, la personne qui avait dompté l'homonculus était bien l'hybride, et pas le contraire. Toujours était il qu'il se plaça assez proche de l'animal et le toucha très légèrement avec sa main robotique, continuant l'analyse pour voir si tout allait bien pour lui et surtout pour calmer un peu l'inquiétude de sa partenaire.

"Ne t'en fait pas pour lui, je surveille ces signe vitaux sans arrêt, si jamais il se passe quelque chose, je le saurais et pour le moment, il semble bien récupérer, tu as tout préparer pour son réveil?"

Après tout, si jamais il se réveillait, il fallait que tout soit près pour lui et qu'il ne se sente pas trop effrayé. par ailleurs, cela allait être une raison pour laquelle il allait peut être s'éloigner un peu pour le moment, ne voulant pas trop lui faire peur tant qu'il n'était pas vraiment en forme. Avoir un animal de compagnie, auparavant, cela était le rôle de Kazhenn, maintenant?, elle était ... il ne pouvait pas vraiment saisir avec exactitude, mais il était content qu'elle était avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un monde à double face   Aujourd'hui à 22:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde à double face
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Résolu] ratchet bomb + double face cards
» Double-Face
» [Arbitrage] Les Double-Faced Cards en tournoi
» L/C BerPhan Comic show - Logan
» [Recherche] Divers jouets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Skorn :: Les cavités-
Sauter vers: