Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un monde à double face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Un monde à double face   Sam 20 Juin - 18:03

Quand Esper, Lagad et Fang sortirent du portail, ils étaient dans une étrange grotte aux teintes bleutées dont les parois semblaient dégagées une certaine lumière. Il faisait froid dans cette galerie, mais la Blanche savait que ce n’était rien comparé au froid polaire qu’il y avait en surface. Même l’homonculus resserra un peu les pans de son manteau contre elle et, tenant toujours la main de Keran au creux de la sienne et avança dans les couloirs. Ils croisèrent une femme, menant un traîneau couvert de peaux tannées, elle ralentit en voyant Esper et les chiens se mirent à aboyer joyeusement. La femme avait la peau un peu sombre et les cheveux noirs tressés. Ses yeux sombres étaient remplis de douceur et elle était vêtue de vêtements de peau et de fourrure.

« Vous être revenue arnaq Asha. »
« Bonjours à vous aussi arnaq Ayanna. Comment va la vie au village ? »
« Plus facile, merci encore. »


Esper sourit doucement, puis lui promis de venir leur rendre visite quand elle le pourrait. Ayanna sembla s’en réjouir et lui annonça que Isha en serait informé et l’attendrait avec joie. Puis, elle fit repartir son traîneau sous le regard de la Blanche qui laissa un sourire se poser sur ses lèvres. Elle les avait aidé lors de sa précédente venue et depuis, ils lui en étaient assez reconnaissants. Elle secoua doucement la tête et se tourna vers Fang avant de lui adresser un sourire doux :

« Ce sont des êtres simples et d’une gentillesse sans borne. Nous sommes bientôt arrivé. »

Et en effet, ils bifurquèrent dans une caverne adjacente où la Blanche appliqua sa main, une ouverture se créa, comme si la glace s’était mise à fondre juste à cet endroit là. Encore une fois, elle s’engouffra en l’entraînant encore derrière elle. Quand la paroi se forma à nouveau derrière eux, Esper relâcha enfin la main de l’homme. Ils étaient dans une étrange cavité arrondie, cependant, les parois n’étaient pas de glace. Oui, la glace pressait contre ses parois, mais elles étaient en une espèce de glace verre. Une spécialité d’ici qui se formait à partir de leur technologie et d’un peu de magie. Tout était un peu mis pêle-mêle ici, il fallait dire qu’elle s’en servait plus de réserve qu’autre chose. Elle soupira et secoua doucement la tête.

« Ce n’est pas encore vraiment vivable, je ne me suis jamais installée nulle part jusqu’à maintenant. J’y ferais quand même quelques travaux pour que cet endroit plus vivable pour toi… »

La première étape, serait amené un foyer où faire un feu qui ne les fasse pas étouffés. Il faudrait probablement faire une ou deux pièces adjacentes. Fermant les yeux quelques minutes, elle réorganisa encore une fois ses pouvoirs. Elle fit alors plusieurs tas, bibelot, présent utile, couvertures, manteau et fourrure. Puis, elle soupira.

« Tout ce qu’il y a ici, c’est ce qu’on a pus m’offrir durant mes errances, si tu pense avoir besoin de quoi que ce soit, n’hésite pas à t’en servir. Et maintenant…Tout dépend de toi, de ton temps d’adaptation, de tes envies et de ce que tu as envie de faire. »

L’homonculus n’avait cependant pas pris la peine de lui expliqué pourquoi la femme l’avait appeler Asha. Bien sur, si il le lui demandait, elle répondrait puisque c’était très simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 20 Juin - 19:09

Vraiment, Keran devait s'habituer au portails maintenant, surtout qu'avec Esper, cela allait être monnaie courante, enfin, pour le moment, il s'agissait juste de découvrir un endroit beaucoup plus calme, alors il allait juste regarder, par ailleurs, il n'était pas à l'extérieur, mais plus dans une galerie, ce qu'il ne comprenait pas, mais il lui demandera surement cela plus tard, en attendant, il la regarda pour savoir ou allé quand il entendit des chiens, il regarda alors pour voir une femme arriver avec un traineau, pendant qu'Esper parlait un peu avec la femme, Keran avait juste demander au chien de ne pas parler en même temps, du fait qu'il comprenait et aussi pour discuter un peu, bien qu'ils n'eurent pas trop le temps pour cela.


Le commentaire d'Esper semblait ne pas trop toucher Keran, mais si il avait pu entendre les chiens dirent aussi qu'ils étaient heureux avec elle, alors il hocha juste la tête, la réponse était concordante, et les animaux ne mentait pas, bref, après tout cela, il y eut encore un peu de mouvement avant de finalement arriver dans une sorte de petit coin de glace, pour lui, il ne savait pas comment tout cela était possible, et il allait surement devoir lui demander plus tard, une chose était néanmoins sur, c'était assez jolie et il semblait plus calme ici qu'en Eternia, il regarda alors sa partenaire lui dire que ce n'était pas totalement vivable, mais qu'elle ferait des travaux pour régler cela, il lui avait alors répondu que ce n'était pas trop grave, qu'il aimait bien l'endroit déjà, il toucha un peu les paroi, ne comprenant toujours pas comment elles étaient faite, mais encore une fois, cela allait venir quand ils discuteraient, pendant qu'elle rangeait un peu tout ce qu'il y avait autour d'eux, Keran lui c'était juste installé dans un coin et l'avait regarder faire, ne voulant pas la déranger dans ce qu'elle faisait, il se préparait aussi à lui parler un bon moment, car il se rendait compte qu'ils allaient faire cela un bon moment ici, personne n'allait les déranger.


Une fois que sa partenaire fut vraiment installé et qu'elle avait terminer, Keran lui posa quelque questions, ce n'était pas des choses trop compliqué, du genre la raison pour laquelle elle avait un nom différent, ou alors pourquoi la glace bougeait aussi librement dans cet endroit, bien entendu, il se doutait que cela allait avoir un rapport avec de la science ou de la magie, par ailleurs, il avait sortit sa tablette, voulant voir si il y avait ici aussi un lien pour feuilleté les information, c'était son encyclopédie, il apprenait beaucoup par la, la suite fut évidente, il allait lui demander d'autre information sur le monde, car il trouvait cela bizarre de ne pas vivre en surface, et pour finir, pourquoi ne pas parler un peu de la suite des évènement, comme chasser un peu de quoi manger, il avait faim, encore, à un moment, Keran tourna sa tête un peu brusquement sur le côté, il avait eut l'impression de sentir quelque chose, mais ce n'était peut être que son imagination, après tout, cela ressemblait à l'odeur d'Esper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 20 Juin - 23:57

Le passage de Zéro et Kazhenn sur Caprica avait été couronné de succès. La petite renarde voyait maintenant, peut être pas comme les autres, mais en grande partie. Elle avait appris à jongler entre les deux paires de lunette quand il le fallait et s’habituait peu à peu à son nouveau rythme de vie et surtout à modifier ses gestes par rapport à l’univers qui l’entourait et donc elle avait enfin vraiment conscience du monde qui l’entourait. Quand à Zéro, il avait maintenant lui aussi ses propres sentiments s’étaient dévoilés et, maintenant, ils semblaient être installés pour de bon. Et depuis qu’il lui avait dit qu’il l’aimait, la petite renarde était comme sur un petit nuage. Ils avaient alors passé de plus en plus de temps à se cajoler en des moments romantique.

Au début, la rousse n’avait qu’une envie, rentrer dans ce qu’elle considérait être leur chez eux… Mais, finalement, en faisant des recherches sur Eternia, elle avait découvert Skorn, une ville pleine de neige et de glace.

Kazhenn s’était alors servie de l’ordinateur pour faire des recherches sur ce qui avait filtré sur ce monde. Quand elle avait du mal à faire ce qu’elle voulait, elle lui demandait de l’aide et elle faisait de son mieux pour suivre ses explications et apprendre. Plus elle se renseignait, plus elle était curieuse quand à ce que ce monde pourrait être. Zéro lui avait finalement proposé d’aller voir par elle-même ce qu’était ce monde… Et c’était comme ça que le voyage avait été en court de préparation. Il fallait des vêtements chauds, mais il semblait que l’un comme l’autre néglige un peu à quel point la surface de ce monde était froide. Ils ne pouvaient pas encore le savoir, surtout la rouquine qui n’avait jamais vraiment vu de grand froid. Bien sur, ils avaient fait du shopping pour des vêtements chaud pour tout les deux et ce serait probablement suffisant pour l’intérieur du glacier. Ils avaient donc rassemblé les affaires qu’ils voulaient et avait quitté l’appartement, ce que l’homonculus avait décidé d’en faire, elle ne le savait pas, mais elle ne se posait même pas la question.

Après un passage obligatoire par Eternia, le couple avait donc passé la porte de Skorn. Kazhenn s’était alors avancé dans la neige glacée ses bottes fourrées. Elles étaient assez près de la jambe et la renarde y avait rentré le bas de son pantalon de coton. Sur ce pantalon, elle portait une sorte de pagne comme celui qu’elle avait avant, mais en plus neuf. Elle l’avait fait elle-même. Pull à manche longue et parka près du corps à col en fourrure achevait la tenue de la jeune femme renard. Elle y avait ajouté une cape doublée de fourrure, tout comme son ancienne. La rousse avait tenue à l’acquérir durant leur passage sur Eternia. Mais maintenant qu’elle sentait le froid mordant de Skorn s’insinuer entre les fibres des vêtements de la rousse qui frissonna et se rapprocha un moment de son compagnon.

Puis, il y eut un mouvement un peu plus loin à l’horizon, une silhouette bleutée sur le blanc du glacier. Un  troupeau d’étranges créatures qui semblaient faite en glace et qui se déplaçaient lentement sur la glace, guettant les alentours. Quand la renarde les fit, elle en oublia son froid et se désintéressa totalement de tout le reste, à l’exception de Zéro puisqu’elle pointa son doigt dans la direction des étranges créatures bleus qui semblaient tellement fragile :


« Regarde ! »

Elle avait les yeux qui brillaient comme une enfant qu’on venait de mener dans un parc d’attraction. Kazhenn s’était alors emparé du bras de son compagnon et l’avait attirer loin du portail, vers les étranges bêtes, elle voulait les voir de plus près. Dans son dos, sa queue ondulait d’excitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 21 Juin - 5:08

Caprica avait vraiment été un monde de changement pour le couple qu'était Kazhenn et Zéro, elle pouvait maintenant voir correctement, et même si pour le moment elle avait encore besoin de lunettes, avec le temps elle pourra surement voir sans, pour ce qui était de lui par contre, c'était une autre affaire, il avait du jongler entre ces mal de tête et les sentiments qui venaient de plus en plus vite dans sa tête, bien entendu, Kazhenn était avec lui pour l'aider pendant ces moment la, également, il avait enfin pu lui dire la vérité, après tout, ce qu'il ressentait était réelle, il aimait l'hybride, et cela eut un très bon effet sur leur relation, elle semblait toujours plus heureuse et ils avaient pu passer de bon moment tout les deux, ce qu'on pouvait appeler de romantique même, il avait du chercher un bon moment pour cela d'ailleurs.


Zéro pensait vraiment qu'ils allaient renter à Rumié dans leur petite maison qu'il avait fabriqué, mais sa partenaire avait trouver quelque chose de plus intéressant, un monde couvert de glace et de neige, cela lui rappelait un peu trop Esper, mais bon, du moment que ce n'était qu'en penser, sa partenaire semblait vraiment intéresser par cet univers blanc, alors il lui proposa d'y faire un tour, après tout, ils pouvaient toujours revenir chez eux plus tard, ils avaient le temps, une fois que cela fut décider, il fallu s'habiller chaudement, et bien que Zéro était capable de résister à de nombreuse températures, c'était peut être un peu trop froid pour lui, alors il avait décider de s'acheter quelque chose de plus correcte avec Kazhenn une fois passer en Eternia, lui avait pris quelque chose dans la même couleur qu'elle, mais bien chaud, comme un manteau lourd et aussi un bon pantalon, bien entendu, il avait demander à sa partenaire de faire les changement sur le manteau pour qu'il puisse retirer les manches quand il aurait besoin d'utiliser ces bras, il ne fallait pas chasser ce genre de possibilité, enfin, maintenant que cela avait été fait, ils étaient arriver dans ce monde, et sa partenaire semblait vraiment avoir froid, ce fut alors avec un sourire amusé qu'il la fit se rapprocher encore plus de lui, comme cela, elle allait peut être pouvoir se réchauffer.


Néanmoins, sa partenaire ne semblait pas prête à rester en place, il remarqua qu'elle avait trouver un troupeaux d'animaux étrange et elle lui demanda de regarder en lui pointant du doigt la bonne direction, il plaça alors sa main droite devant ces yeux pour en faire des jumelle, ils semblaient assez beau oui, alors pourquoi ne pas allé les voir de plus près, surtout quand on voyait l'hybride aussi excitée, il la suivit alors sans broncher, ce demandant ce que cela pouvait être quand même comme animal, son bras droit pourra peut être prendre quelque chose d'eux, c'était des animaux après tout non?, dans le cas contraire, c'était des créature crées magiquement, et donc qu'ils gardaient peut être cet endroit, il chassa ce genre de pensée, pour le moment, autant la laisser admirer les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Dim 21 Juin - 14:23

Esper se sentait chez elle à Skorn, pas seulement à cause du climat, mais parce qu’ici, les gens vivait simplement et les clans s’entraidaient pour mieux pouvoir survivre. Oui, elle les avait déjà aider, mais c’était surtout parce qu’elle avait été là. Au bon endroit, au bon moment en quelque sorte. Elle était devenu une sorte d’héroïne pour eux et, probablement que si elle s’installait à cent pour cent dans un monde, ce serait celui-là. Elle chassa pour le moment ses pensées de son esprit, ce n’était pas ce qu’elle voulait, pas encore en tout cas. En attendant, elle se passa une main dans la nuque et leva les yeux vers le cœur de la voûte avant d’aller chercher un ouvrage. Fang commença alors à la questionner et elle lui adressa un de ces doux sourire. La Blanche avait finit par installé un gros coussin près de l’endroit où il se trouvait afin d’établir mentalement les travaux urgents, même à elle, cela lui prendrait un certain temps…

C’est à ce moment là que l’homme avait commencé à lui poser des questions. Elle y répondit en laissant toujours un sourire présent sur ses lèvres. Elle lui expliqua alors qu’Asha était l’équivalent dans la langue des anciens de son prénom. Que cela signifiait espoir et qu’ils l’appelaient ainsi depuis qu’elle avait empêché un basilic des glaces de tuer tout un clan pendant que ce dernier faisait une cérémonie mortuaire pour leur défunt shaman. Elle lui dit aussi qu’elle les avait aussi aidé à une ou deux autres reprises. Quand à la glace mouvante, elle lui expliqua simplement que ce monde était couvert d’un immense glacier toujours en mouvement, d’où l’inexactitude de son transfert par faille. Elle lui expliqua aussi que la façon dont les habitations Skornoises étaient construites leur permettait de suivre le glacier avec des aménagements minimes.

Fang avait ensuite sortit sa tablette et la Blanche le regarda un moment alors qu’il semblait chercher quelque chose à ce sujet, elle le laissa faire, sans un mot. La Blanche avait alors ouvert le livre sur ses genoux pour retrouver les rituel dont elle aurait besoin. Puis, elle sourit doucement et, tout en répondant à la suite de ses questions, elle posa ses paumes sur le sol de la salle et le resculpta. Cela le fit légèrement trembler, puis, il y eut un léger renfoncement qui se creusa au centre de la pièce, entouré par de petites parois de pierres. Un foyer. Elle relâcha alors la magie et soupira profondément. Cela demandait peu de ressource magique, mais c’était aussi fatiguant que du travail manuel. Puis vint la conversation sur le programme de la journée et sur comme il pourrait chasser. C’était un sujet sérieux.


« Tu nous as entendu, nous avons promis à Ayanna et donc à Isha de passer en ville, nous pensons que tu verras par toi-même la paisible vie qu’ils vivent… Ce sera un pas plus facile qu’à Eternia, du moins, nous le pensons. Quand à la chasse, la surface est dangereuse Keran et toutes les créatures ne sont pas mangeables. Mieux vaudrait que tu partes avec d’autres chasseur, humain ou animal. Il y a des loups en surface, nous pourrons tenter de pister une meute avec toi demain, tu devrais pouvoir te faire accepter par eux comme compagnon de chasse… »

Elle avait proposé les loups, car elle avait compris qu’il accepterait plus facilement ça que les chasseurs Skornois. Cependant il faudrait attendre le lendemain, elle ne voulait pas qu’il soit dehors par un tel froid, même avec ses peaux, il n’avait probablement jamais connu un tel froid qu’ici en pleine nuit. Aujourd’hui, il faudrait qu’il se contente de ce qu’ils pourraient trouver en ville… mais, puisqu’il avait déjà faim… La blanche creusa la cheminé permettant à la fumé de quitter l’abri sans laisser la neige ou la glace entré dans l’abri. Elle avait ensuite soupiré et c’était passé une main dans la nuque.

« Allons y, tu pourrais même les apprécier, qui sait. »

Elle sourit simplement. Au retour, il n’y aurait qu’à allumer un feu magique et à installer les édredons, la suite pourrait attendre le lendemain. Elle fit un petit terrier pour son hermine et sourit doucement avant de lui proposer de venir avec eux ou de rester ici. Elle plongea simplement dans le terrier de fourrure et s’y roula en boule. Apparemment, elle ne voulait pas les suivre. Cette fois, ils allaient marcher, le trajet était un peu long, mais ce n’était pas grave, elle était sur que tout se passerait bien et qu’ils y arriveraient sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Lun 22 Juin - 2:33

Keran avait compris facilement le changement de prénom, oui, ce n'était pas sorcier à comprendre, juste quelque chose de différent, il se demandait d'ailleurs si lui aussi il allait avoir quelque chose comme cela d'ici un petit moment, enfin, ce n'était pas comme si il cherchait à avoir cela, pour la suite, et bien, c'était encore quelque chose qu'il allait devoir apprendre, peut être qu'avec sa tablette encore une fois tout allait être tranquille, pour les mouvements minime, il pouvait comprendre, il se souvenait encore une fois des glaciers qu'il avait pu voir, ils semblaient bouger mais tellement lentement, beaucoup de similitude lui permettait d'assimiler les informations beaucoup plus rapidement, maintenant, il ne restait plus qu'a savoir ce qu'il pourra faire ici, car si il était encore inutile, il n'allait pas aimer cela.


Après qu'elle ai fait quelque chose avec le centre de la pièce, que Keran reconnu comme un feu, sa partenaire lui expliqua enfin le programme de la journée, à savoir voir quelqu'un, ce qui ne lui plaisait pas mais il devait quand même faire un effort, et aussi c'était un bon entrainement, elle semblait le comprendre assez bien d'ailleurs, pour la suite, c'était une histoire de chasse, elle parlait d'humain ou de loups, et oui, il semblait intéresser par ce genre d'animaux, Esper pouvait clairement voir qu'elle avait eut son attention la dessus, il écouta donc et soupira, comprenant qu'il allait devoir attendre un peu avant de pouvoir y aller, pour la suite, et bien, elle semblait décider à partir, et il trouvait que c'était le bon moment pour enfin lui expliquer quelque chose, alors après qu'elle ai déposer Lagad, qui n'avait pas voulu venir avec eux, ce qui provoqua un petit rire de la part de Keran, et qu'elle se préparait à ce mettre en route avec lui, Keran lui tapota un moment l'épaule pour attirer un peu son attention et aussi pour lui faire comprendre que ce qu'il voulait lui dire était quelque chose d'assez particulier, comment lui expliquer sans la vexer aussi, pour lui, son vrai prénom était plus précieux que ce qu'il avait, c'était sa vrai identité, alors de lui donner comme cela allait être la preuve qu'il allait lui faire entièrement confiance, mais bien entendu, il y allait y avoir une petite condition à cela.

"Une petite chose, Keran..., c'est mon vrai prénom, celui qu'on m'a donner à mon enfance, je te confis sa parce que tu est vraiment la seule personne avec qui je peu avoir entièrement confiance, alors quand nous serons que tout les deux, ou trois avec Lagad, tu pourra utiliser ce prénom pour me parler, cela me dérangera pas venant de toi."

Il semblait un peu nerveux d'avoir dit ce genre de chose, mais après tout, c'était bien la première fois qu'il donnait son identité à quelqu'un, elle connaissait le vrai lui, et personne d'autre ne le devait, enfin, Lagad le pouvait, c'était un cas à part, il ne mentait pas au animaux après tout, car ils semblaient déjà tout comprendre, il se gratta alors la tête et la suivit dans les méandres de ce glacier, comme se reperer était un peu inutile, il allait juste essayer de ce souvenir de quelque point et l'odeur de Lagad pouvait être pratique, il se gratta un peu le ventre néanmoins, il avait toujours faim et il espetait que sa partenaire savait ou prendre de quoi manger, d'ailleurs, ou était la viande qu'ils avaient garder?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Lun 22 Juin - 19:06

Kazhenn était émerveillée par le monde de Skorn, elle ne s’attendait pas à autant de différence. Passant totalement à coté du passage sécurisé, la renarde avançait toujours plus près des étranges bêtes de glace, se demandant si ces étranges elles pouvaient être cuisinées et donc mangeables. Sans qu’elle ne s’en aperçoive véritablement, la jeune fille se laissa aller à suivre le troupeau paisible, s’éloignant du portail et de la magie qui y était scellée. Son regard brun semblait figé sur l’une de ses bêtes et, doucement, elle avait tendue une main tremblante vers l’une d’elle effleurant doucement la glace, même si ce contact lui brûla le bout des doigts. Pour elle, ce fut une expérience tout à fait unique. L’animal pencha la tête vers le sol et sembla ingurgité une couche de glace… C’était vraiment des animaux étranges qui intriguaient la petite renarde. Ils ne semblaient pas avoir d’yeux, comment des créatures si douce et aveugles de surcroît pouvaient s’en sortir ?

Ce que la jeune hybride ne pouvait pas savoir sur ces créatures, c’est qu’elles n’étaient que glace et eau magique, ce qui faisait qu’elles n’attiraient pas les prédateurs… Par pour elle en tout cas. Mais certains prédateurs avaient bien compris que des créatures comestibles côtoyaient de tant en tant ces proies immangeables et ils guettaient, ce que la petite renarde ignorait encore. La créature qu’elle caressait plus ou moins facilement dressa tout à coup la tête et sembla guetter quelque chose. La rousse haussa un sourcil puis dressa un oreille. Il y eut alors un rugissement et elle eut à peine le temps de comprendre ce qui lui arrivait, une espèce d’immense lion blanc bondit par-dessus les créatures de glace. Il aurait probablement éviscéré la renarde si cette dernière n’avait pas été projetée au sol par une ruade de la créature de glace ne l’avait pas envoyée au sol. Kazhenn sentit la panique s’emparer d’elle et, alors que ses oreilles se couchaient sur son crâne. Aussitôt, elle se replia vers Zero, sans vraiment prendre la peine de se relever puisqu’elle sentait ses pieds glissés sur la neige glacée.

La renarde ne parvenait cependant pas à détourner son regard du ‘lion des neiges’, elle ne pus donc voir une pierre du bracelet que lui avait offert Esper s’illuminé doucement et se mettre à briller d’une lumière rougeâtre. Elle ne savait pas vraiment ce que cela signifiait, mais elle était trop paniquée pour y prêter attention de toute façon. La renarde se rapprocha autant que possible de lui pour se ranger encore une fois sous sa protection, même si elle avait finalement réussit à tirer son couteau long du fourreau qu’elle portait à sa taille. Elle la brandissait donc devant elle, tentant tant bien que mal de se défendre, même si elle ne pourrait probablement pas faire grand chose face à ce monstrueux félin…

Kazhenn avait beau être naïve, elle était parfaitement consciente de ne pas pouvoir tenir plus de cinq minutes face au monstre, mais, au moins, si Zéro ne parvenait pas à le tenir éloigner d’elle, elle défendrait sa peau aussi chèrement qu’elle le pourrait. Ses oreilles, plaquées sur son crâne étaient parfaitement immobiles et fondues dans sa chevelure flamboyante,  Elle ne passait vraiment pas inaperçu sur cette étendue blanche, c’était presque comme si elle avait un panneau au dessus de se tête qui indiquerait ‘proie facile’ aux prédateurs. Elle avait froid et elle avait peur, c’était un très mauvais mélange. La peur intense qu’elle ressentait faisait qu’elle pleurait sans même s’en rendre compte. Mais, il faisait tellement froid que les larmes gelaient sur ses yeux avant même d’avoir couler sur ses joues. Ça faisait mal, mais la renarde ne pouvait pas se préoccuper de ça pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 23 Juin - 1:37

Même si Zéro avait maintenant des sentiments, cela ne voulait pas dire qu'il avait certain intérêt autre que scientifique pour ce genre de créature, il c'était donc approcher aussi de cette animal et l'avait caresser avec sa main gauche, essayant de voir si il y avait de l’ADN ou que cela était simplement de la magie, et le résultat fut magique, il soupira alors, dommage, cela n'allait pas lui servir, néanmoins, il était content de voir que sa partenaire semblait apprécier leur compagnie, il continua alors de regarder ce qu'il passait, et bien entendu, il comprenait qu'il y avait des risque à rester comme cela en extérieur, surtout dans un nouveau monde, alors i lavait préparer un détecteur dans son bras droit, mesure de sécurité, il n'était pas question qu'il laisse quelqu'un blesser Kazhenn, oui, il était devenu beaucoup plus protecteur.


Ce fut alors un peu avant que l'animal ne se dresse que Zéro avait sentit l'impulsion de son bras droit, il y avait quelque chose de dangereux dans le coin, il serra alors les dents, beaucoup d'émotions étaient dérangeante dans ce genre de moment, comme par exemple la peur que Kazhenn soit blesser, ou alors la peur qu'il lui arrive quoi que ce soit, néanmoins, il avait aussi maintenant le courage de faire face pour celle qu'il aimait, alors au même moment ou l'animal avec pousser sa partenaire, Zéro c'était interposer et avait fait gouter à l'animal son bras de métal, le lion semblait vouloir le manger, avant de se rendre compte que c'était trop dur pour lui, et Zéro en profita pour le blesser dans la bouche, il était rapide cet animal, alors il avait reculer avant de prendre trop de dégâts, Zéro serra alors les poings et retira les manches de ces bras pour les poser à côté de sa partenaire, il remarqua alors qu'elle tenait un couteau et eut un doux sourire, elle était mignonne de se préparer à ce battre, mais il n'était pas question qu'il la laisse combattre, elle n'était pas faite pour le combat, alors il s'approcha un peu plus d'elle avant de lui dire quelque chose.

"Kazhenn, Utilise tout ce que tu as pour savoir si il y a d'autre prédateur autour, ne t'en fait pas pour celui la, il pense pouvoir te toucher avec moi encore vivant?"

Oui, Zéro était un peu en colère qu'un animal comme cela avait voulu faire du mal à sa Kazhenn, et sa partenaire allait clairement voir qu'il n'était pas trop content, il avait moins au crâne depuis peu alors il pouvait se concentrer sur ce qu'il faisait, il subit alors un autre assaut de l'animal, mais Zéro avait été préparer, il était certes plus léger, mais il était peut être plus costaud que l'animal, il pu alors le repousser et avec son bras droit transformer en une sorte de grosse mâchoire rudimentaire avec deux gros crocs de chaque côtés, il pu les lui planter un moment sur le flanc, pas assez pour lui faire de gros dommage, mais clairement assez pour le faire réfléchir un peu avant qu'il n'attaque de nouveau, la prochaine étape était alors de trouver quelque chose qui allait le déranger, du feu peut être, il prépara alors un lance flamme sur son bras droit alors que son bras gauche pris la forme et l'apparence d'un grande gueule de dragon, préparant aussi un feu de ce côté, et comme toujours, il avait Kazhenn dans son dos, il n'allait pas la laisser avoir peur, il allait montrer qu'il pouvait tenir cet animal et le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 23 Juin - 3:17

Esper avait donc fait comprendre à Fang qu’ils allaient aller en ville pour manger un peu, entre autre. Cependant, avant qu’elle n’ait à nouveau ouvert leur bulle, il lui tapota l’épaule et elle l’avait alors regardé et lui avait ensuite adressé un petit sourire alors qu’il semblait réfléchir à ce qu’il allait dire. Finalement, il avait pris la parole, lui disant que son vrai prénom était Keran. Alors, il ne lui avait pas dit son vrai nom, elle ne lui en voulait pas. Il lui expliqua qu’elle était la seule personne en qui il pouvait avoir confiance et son sourire s’étira un peu plus avant qu’elle ne hoche simplement la tête. Il l’autorisa à utiliser son vrai prénom quand ils n’étaient que tout les trois, lui, elle et Lagad. La Blanche avait alors hoché la tête pour lui donner son accord.

« Et bien, dans ce cas là, enchantée Keran, je suis heureuse que tu me fasse confiance ainsi… »

Et elle lui sourit encore une fois, toujours avec douceur. L’homonculus affiliée à la glace était sur le point d’ouvrir la porte magique quand… une sorte de signal d’alarme retentit dans son esprit : le bracelet qu’elle avait offert à la petite renarde en lui promettant sa protection. Aussitôt, elle s’immobilisa et lança son esprit à la recherche de l’hybride. Quelle ne fut pas sa surprise de sentir qu’elle était dans ce monde-ci. Puis, elle compris qu’ils étaient en surface… Et c’était un appel à l’aide. Elle grogna et d’un geste peut être un peu vif, elle s’empara de la main du mutant.

« Si tu me fais confiance, c’est le moment où jamais de le prouver, quoi qu’il se passe, fait attention à toi… et prend une de tes peaux, au cas où. »

Elle lui adressa un rapide sourire avant d’ouvrir une faille et d’y entraîner ‘Fang’. Ils reparurent quelques instants plus tard à la surface. Au beau milieu d’une étendu blanche infinie. Autour d’eux il y avait des créatures bleues affolées, mais ce n’était pas ce que la rousse cherchait pour le moment. Quand, finalement, elle la trouva, elle était au sol, cherchant à se défendre. Et devant la rousse, Zéro qui semblait bien décidé à la protéger. Il avait quelque chose de déterminé… Avait-il trouvé ses sentiments ? Enfin, ce n’était pas le moment de penser à ça. Avant de relâcher Keran, Esper l’avait regardé du coin de l’œil et l’avait encore une fois averti :

« Je ne t’empêcherais pas d’aller l’affronter si tu le veux, mais n’écoute pas ta fierté, si ils te pose problème, appel-moi, je m’arrangerais pour venir te donner un coup de main… Fais attention… »

Esper le relâcha alors, puis, elle matérialisa un pique de glace qui fila sous le nez du lion qui rugit… visiblement, il n’était pas content de se retrouver face à des proies qui n’étaient pas aussi sans défense qu’il n’y paraissait. L’homonculus de neige se dirigea vers la renarde au sol, non sans avoir vraiment prêter attention à Zéro, ils auraient bien l’occasion d’en parler plus tard. Sans même regarder l’autre homonculus, elle lui dit qu’elle s’occupait de la renarde et qu’il n’avait plus à s’occuper des alentours, ajoutant juste qu’il n’avait pas intérêt à blesser le mutant, elle ne voyait pas comment le décrire autrement. En attendant, elle entraîna la rousse un peu plus loin, créant temporairement une bulle de glace autour d’eux. Elle restait attentive à ce qui se passait autour d’eux. Avec un petit soupire, la blanche fit fondre les larmes glacées de la renarde avant que cela ne cause des dommages. Elle ne pus cependant éviter un geste nerveux de la jeune fille. Dommage collatéral, son sang tacha la pâleur de la neige, mais elle ne s’en soucia plus que ça, lui enlevant le couteau des mains. Puis, la sentant trembler, elle ouvrit une autre faille pour aller chercher une des couvertures de fourrure et la poser sur les épaules de la rousse. Ainsi, elle devrait avoir suffisamment chaud pour prendre le temps de se reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 23 Juin - 17:08

Voila, Keran avait dit la vérité à Esper, qui semblait même l'avoir plutôt bien pris, c'était tant mieux, ce n'était pas qu'il avait voulu lui mentir, en réalité, Fang était aussi en quelque sorte son prénom, sauf qu'il était utiliser par tout les autre pour ceux qui était juste des connaissance, d'ailleurs, il ajouta à Esper qu'il n'y avait eut personne d'autre qui avait pu utiliser son vrai prénom mis à part elle, oui, il n'avait jamais fait confiance à aucun autre être humain, c'était intéressant comme situation, il appréciait Esper, elle était sympathique et ne lui cherchait jamais malheur, il avait eut de la chance d'avoir eut une partenaire aussi douce, sinon, il aurait toujours été coincé dans son monde à ne rien faire d'autre que de chasser et aussi de manger, à bien y penser, mis à part ce battre, cette nouvelle vie était plus intéressante.


Néanmoins, quelque chose avait sembler perturber Esper, Keran la regarda alors, lui parlant de confiance encore une fois, et aussi de prendre une peau, il grogna alors, non pas de mécontentement, mais du fait que tout allait très vite et qu'il allait surement devoir se préparer au pire, il prit alors sa peau de loup, celle avec qui il était le plus habituer et allait donc pouvoir se battre le mieux possible, il ne l'enfila pas tout de suite néanmoins, préférant gérer au maximum son effet, une fois le portail de sa partenaire franchit, un spectacle étrange était devant lui, des créatures qui ne semblait pas du tout animal, ou du moins uniquement en apparence, semblait être éloigner d'un combat, et un lion de neige assez gros faisait face à une femme renard et un..., c'était quoi ça d'ailleurs?, Keran avait du mal à comprendre et sa tête lui faisait mal, il sentait une ressemblance avec Esper d'accord, mais son bras gauche lui faisait mal à la tête, il sentait tellement d'animal dans ce bras qu'il ne comprenait pas bien ce qu'il était, mais il n'avait peut être pas le temps de comprendre, Esper lui expliqua alors qu'il n'avait pas à écouter sa fierté, qu'il devait faire attention et lui dire si il avait besoin d'aide, face à ce commentaire, il soupira alors avant juste de la pousser amicalement et de mettre sa peau de loup en lui parlant.

"Rien à craindre, par rapport à ce qu'on a combattu tout les deux la dernière fois, il à l'air presque inoffensif, et je n'ai pas l'air d'être seul cette fois encore."

Keran eut alors un grognement un peu plus lourd du au port de sa peau, ces muscles gonflèrent légèrement et des petite griffes poussèrent au bouts de ces doigts, il lâcha alors un hurlement tout en fonçant sur le lion des neiges, ce qui semblait le déstabiliser un peu, il avait l'habitude d'entendre ce genre de cri?, tant mieux alors, il pu lui mettre quelque coup avant de reculer pour éviter un coup de patte, mais le lion semblait un peu faible, il avait du mal à bouger, la chose en face devait l'avoir blesser aussi, le lion cherchait même à fuir, mais Keran lui avait mis un coup assez profond sur une de ces patte, le forçant à rester sur la défensive,Keran attaquait donc en faisant attention, il essayait aussi de ne pas être dans la ligne de mire de l'autre homonculus, l'animal n'allait pas tenir très longtemps maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mer 24 Juin - 11:30

Kazhenn était donc au sol, quelque peu paniquée par ce qu’il venait de se passer, elle tenait entre ses mains son couteau long, dont elle se servait pour dépecer les animaux quand elle cuisinait à la maison. La rousse s’en servait pour se défendre et pour préparer de la nourriture. Se désintéressant un peu du lion des neiges, l’homonculus s’était un peu rapprocher d’elle pour lui parler. Il lui avait demandé de s’assurer qu’il n’y avait pas d’autre prédateur dans la zone et, ravalant un sanglot, elle avait simplement hoché la tête. Il lui avait aussi assuré de ne pas s’en faire, sous entendant qu’il ne pourrait pas la toucher tant que lui serait encore en vie. La jeune fille n’avait pas besoin de son empathie pour savoir qu’il était énervé contre la créature qui avait tenté de l’attaquer et cela la rendait un peu contente, mais ce n’était pas l’occasion de s’en réjouir. Elle tendit les oreilles et, à contre cœur, elle activa son empathie. Elle sentit la fureur de son compagnon qui déferlait en elle. Elle eut du mal à vraiment les analyser au bon moment.

« Dame Esper ? »

Elle avait sentit la présence et les sentiments de l’homonculus féminine, ainsi que d’une autre créature qui sentait le loup, elle voyait mal à cause de ses larmes glacées. Cependant, elle était encore habitée par la peur alors elle eut le réflexe de frapper avec son arme, blessant la Blanche sans même s’en rendre compte. Cependant, au lieu de s’éloigner d’elle, la femme lié à la neige lui retira son arme et fit disparaître la glace ses paupières. Cela fit le plus grand bien à la rousse, tout comme la couverture chaude qui fut posée sur ses épaules. D’un geste, elle en resserra les pans autour de ses épaules, sans dire un mot. Cependant, la chaleur de cette épaisse couverture lui fit le plus grand bien et elle se redressa en partie sur ses genoux pour voir comment s’en sortait Zéro, elle s’inquiétait pour lui. Enfin, elle savait qu’il pourrait sans problème s’en sortir tout seul, en tout cas, du moment qu’il ne s’inquiétait pas pour elle… En attendant, ses oreilles étaient toujours couchées sur son crâne, fondue dans sa chevelure éclatante.

« M… merci Dame Esper… »

Balbutia la renarde alors qu’elle demeurait uniquement focalisée sur Zéro qui était maintenant, secondé par cet homme que avait quelque chose de lupin et qui sentait le loup… Cette fois, la renarde ne se laissa pas distraire et garda son attention pour lui et se disant que tout était bon à savoir et à prendre. Et puis cette étrange créature devait venir avec Esper puisqu’elle l’avait sentit en même temps qu’elle… et puis, il aidait son compagnon contre le loup. Le cœur battant la petite renarde glissa son regard vers sa protectrice, la détaillant pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 25 Juin - 17:25

Zéro se battait donc contre un lion des neiges qui faisait un peu plus que sa taille, c'était pour dire le problème qui était face à lui, en plus de cela, il faisait assez froid et il pouvait le sentir au niveau de ces bras maintenant nu, il avait du faire cela pour les laisser se transformer à sa guise, il avait aussi blesser la mâchoire de l'animal, ce qui était pratique pour éviter les morsures, néanmoins, il y avait encore son propre poids ainsi que ces griffes qui étaient dangereux, il avait aussi une position assez particulière, il devait proteger Kazhenn, quand il n'avait pas d'émotion, ce genre de chose ne semblait pas le déranger, mais la, il savait qu'il avait peur de la perdre, alors cela influait sur son jugement, en plus d'avoir son mal de crane habituelle, il n'était pas totalement guéri, en conclusion, c'était compliqué.


Toutefois, quelque chose changea la donne, il ne savait pas d'ou cela pouvait venir d'ailleurs, enfin, presque pas, mais en voyant un pique de glace passer sous la gorge de l'animal il pu remarquer deux personne, la première était assez reconnaissable de sa part et il lâcha même un soupir, pourquoi elle était la elle, enfin, sa lui donnait l'occasion de comprendre qu'il trouvait cette rencontre assez inopportune, pour l'autre personne, mis à part qu'il semblait moyennement humain, son bras droit le démangeait un peu, comme si il y avait un peu plus qu'il ne le montrait, cela faisait longtemps que son bras ne lui avait pas donner ce genre de syndrome, en temps normal, il faisait cela quand il voyait quelque chose d’intéressant à copier, mais ce n'était qu'un humain non?, en fait, pas vraiment, surtout quand il le vit mettre une peau et son corps changer légèrement, il le regarda alors l'aider au combat pendant qu'Esper s'occupait de Kazhenn, bon, au moins avec elle sa partenaire était sauve, elle lui expliqua toutefois qu'il n'avait pas intérêt à faire du mal au mutant, ce qui l'étonna assez fortement, cela était presque une menace dit donc, il avait donc autant d'importance pour elle?, Zéro eut alors un sourire en brulant la tête du lion avant de lancer un commentaire vers la blanche.

"Je ne suis donc pas le seul à avoir trouver quelqu'un?"

C'était assez vague comme question, et il n'allait pas la laisser répondre, il était donc partit mordre et bruler le lion en faisant attention à ne pas faire de mal à l'être étrange, il était un mutant et semblait avoir pas mal d'ADN dans son corps, ce qui confirmait la réaction de son bras, peut être qu'en demandant, il pourra avoir un peu de son ADN, du moment qu'il demande non?, il voulait bien le prendre de force, mais avec ces sentiments et son point de vue, il savait que Kazhenn n'allait pas aimer cela, le combat continua alors et le lion semblait ne pas réussir à tenir le coup, il était bruler et incapable de bouger, Zéro savait qu'il ne fallait jamais sous estimer un animal blesser, alors il attendit que Keran s'écarte pour enfoncer son lance flamme et la bouche du dragon dans la gueule de l'animal avant de le bruler de l'intérieur, le laissant retomber sur la neige, mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 25 Juin - 19:28

Esper ne s’était pas soucié même une seule seconde que Keran lui ai donné un surnom à la place d’un nom, chacun agissait comme il le voulait vis-à-vis des autres. L’homonculus de glace l’avait ensuite emmené avec elle, puis, elle l’avait emmené sur place et l’avait laissé aller combattre le lion, tant qu’il l’aurait voulu. Avant d’aller se battre, il lui avait quand même dit qu’elle n’avait rien à craindre pour lui, qu’ils avaient combattu pire la dernière fois et qu’il n’était pas seul cette fois non plus. Ce qu’elle se garda bien de lui dire, c’est que ce lion là, c’était un jeune, probablement, sinon elle en aurait sentit d’autres dans les alentours…  Enfin, peu importe l’âge, sa peau devrait donner à Keran les mêmes capacités que si il avait été adulte… Pendant l’intervalle de calme qui avait donné leur arrivée lui avait permis d’avertir Zéro de ne pas toucher à Keran. Cependant, ce dernier eut un commentaire qui sonna bizarre à ses oreilles. Il demanda si il n’était pas le seul à avoir trouver quelqu’un. Il parlait de Keran ? Si c’était d’un compagnon de voyage qu’il parlait il avait vu juste… Quoi qu’il en soit, elle ne chercha pas à lui répondre, s’occupant plutôt de tenir Kazhenn au chaud.

Quand la rousse la remercia et se détourna d’elle pour le combat, elle haussa un sourcil, puis la regarda un moment. Alors, maintenant elle voyait ? Décidément, ils avaient fait du chemin tout les deux. Enfin, ce n’était pas vraiment le moment pour se préoccuper de ça. Conservant une barrière protectrice de glace très fine tout autour d’eux. Elle n’aimait pas se battre et elle n’aurait probablement pas à le faire, les deux hommes s’en sortaient très bien. Le sang maculait de plus en plus la neige, mais les deux hommes dominaient pour le moment alors, il n’y avait pas de problèmes. Fermant les yeux, la Blanche sonda la zone, jusqu’à trouver des chasseurs en surface… Tant mieux.

Quand elle rouvrit finalement les yeux, l’animal s’écroulait au sol vaincu. La Blanche vit que sa poitrine se soulevait de plus en plus difficilement, puis, elle finit par ne plus se soulever du tout. Là, la Blanche laissa retomber son bouclier et aida Kazhenn à se relever avant de jeter un œil à Keran, cherchant à savoir si il allait vouloir récupérer cette peau… Elle se disait que probablement, ne serait-ce que pour les capacités que l’animal n’avait pas montrer. Quand à elle, elle s’arrangea pour convaincre les chasseurs d’approchés. Elle ne les emmènerait pas en ville par faille, mais si le mutant acceptait de partager sa viande, entre le traîneau et les montures, ils pourraient négocier leur trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Ven 26 Juin - 19:04

Keran était content, normal, il se battait, la personne avec qui il combattait semblait savoir se battre bien mieux qu'il le pensait, il le voyait assez bien, aussi bien dans ces mouvements que dans ce qu'il faisait, même si il ne semblait pas trop habituer à proteger quelqu'un, ce qui montrait une certaine incertitude, il ressentait tout cela pendant qu'il se battait, mais il semblait content tout de même, son adversaire était un enfant, il semblait l'avoir remarquer, mais sa peau allait fonctionner comme celle d'un adulte en sa possession, en plus, ce lion semblait avoir une très grande résistance à la neige, ce qui pourra beaucoup aider, voyant que même avec sa peau de loup, il ressentait un peu le froid, si il ne bougeait pas autant, il aurait certainement vu ces capacités un peu réduite, donc autant bien bouger.


Il n'eut néanmoins pas trop le temps de faire cela, la personne avec qui il combattait, Zéro avait il entendu, avait carrément cuit l'intérieur de la bête, Keran en salivait presque, il secoua alors la tête et poussa un hurlement de victoire avant d'allé voir la peau de la créature, rien d'abimer sur le dessus, c'était parfait, il pourra certainement la prendre, il se mit d'ailleurs au travail pendant qu'Esper semblait lui dire certaine chose, comme peut être partager la viande, il grogna alors légèrement, toujours avec sa peau après tout, mais il répondit qu'il était d'accord, il fallait aider la semi renarde et l'être étrange, en parlant de lui, il le regarda encore un moment avant de secouer la tête, il était trop étrange, il faudra qu'il en parle avec Esper un peu plus, tard, il coupa alors la peau avec expertise, comme d'habitude, et la tanna un peu pour qu'elle soit parfaite, une fois qu cela fut fait, il la passa sur lui pour que le processus ne s'enclenche, qu'elle prenne sa forme définitive et qu'il en ressente les effet, et oui, ils étaient bien différent, il voyait qu'il aurait eut un combat moins équitable face à un adulte, il sentait cette fureur, cette force qu'avait un adulte, il en parla alors à Esper avant de courir un peu partout pour voir si il ressentait quelque chose, et il ne ressentait pas le froid, c'était vraiment bien pratique, bien entendu, il avait aussi le requin mutant de son ancien monde qui était pareil, mais celui la était plus camouflé et allait être bien pratique, Keran était donc souriant, c'était une bonne journée pour lui, mais il revint vers le carcasse toujours fumante pour commencer à tout bien découper, il fallait préparer les part pour les autre.


Oui, il écoutait Esper, il n'écoutait qu'elle, mais au moins, cela était mieux que rien, toujours avec la peau de lion des neiges, surtout pour éviter d'avoir froid, il avait aussi la peau de loup au dessus, mais cela n'additionnait pas les effet, cela était juste de la décoration cette fois, une fois le tout bien découper, il prit quand même un morceau de viande, regarda si il était bien cuit, et le mangea directement à côté d'Esper en lui disant que tout était prêt, il semblait de bonne humeur, c'était une bonne occasion pour le présenter, il était quand même toujours en train de regarder Zéro, et en particulier son bras, pourquoi il avait une si étrange sensation en sa présence, comme si ce bras avait une petite similarité avec lui même, ou alors était ce son imagination?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Ven 26 Juin - 23:32

Kazheen ne prêta donc qu’une semi attention à Esper et à l’homme qui l’accompagnait. Son attention était focalisée sur Zéro au point qu’elle se contenta uniquement de ramper dans la neige pour récupérer les manches de son compagnon et les serrées contre elle alors que le combat prenait peu à peu fin. L’animal s’effondra au sol et elle se surprit à sentir son estomac qui grognait avec l’odeur de cette créature qui lui montait aux narines. Elle secoua vivement la tête pour ne pas se laisser distraire. La bulle de glace dans laquelle elles se trouvaient se mit alors à fondre autour d’elles, leur rendant leur liberté. La femme blanche l’avait alors aidé à se relever. Il n’en fallu pas plus pour que la rouquine ne se précipite vers l’homonculus, enlaçant son torse en enfouissant son visage contre son torse. Ses oreilles étaient toujours couchées sur son crâne, elle se laissa aller. Elle avait eut peur, d’abord pour elle, puis pour lui alors qu’il se battait.

« J’ai eut peur. »

Dit elle simplement, pressée tout contre lui avec cette couverture posée sur ses épaules. Et sa queue ondulait doucement dans son dos, elle se sentait un peu plus calme maintenant qu’elle était contre lui. Et en effet, son bracelet avait cessé de briller maintenant. Puis, elle récupéra les manches et les proposa à Zero pour qu’il puisse les remettre. Elle espérait que son compagnon ne s’éloignerait pas d’elle, car elle ne serait pas vraiment rassurée tant qu’ils seraient dehors. D’ailleurs, elle ne tarda pas à s’accrocher à son bras, restant blottie contre lui pour se rassurer. Elle daigna alors seulement regarder les deux autres. Esper, elle la connaissait, il n’y avait pas vraiment de nouveauté avec elle… L’homme qui l’accompagnait… Il était assez étrange. Il sentait le loup, mais il sentait aussi beaucoup d’autres choses, un peu comme le bras de Zero, sauf que l’odeur du bras de son compagnon était beaucoup plus légère.

Il se semblait même pas leur prêter attention, trop occupé qu’il était à dépecer l’animal. Puis, elle se rendit compte qu’il enfilait la peau. Elle eut une petite moue de dégoût avant qu’il ne commence à changer. La renarde s’était alors blottie un peu plus contre lui, cet homme-là lui faisait un peu peur… Plus que Zéro ne l’avait jamais fait… Mais c’était peut être que maintenant, elle voyait comme tout un chacun. C’était ce qui faisait toute la différence… Alors, elle restait simplement contre l’homonculus, persuadé que, malgré l’avertissement de la Blanche, il la protégerait en cas de besoin. Puis, une des oreilles de renarde se dressa et, se cramponnant à l’homme, elle tourna les yeux dans la direction d’où venait le bruit. Au loin, on voyait des silhouettes humaines et animales se profilées à l’horizon, en silence, la rousse indiqua ce groupe à ceux qui étaient près d’elle. Elle était actuellement trouillarde, mais c’était normal avec ce qu’elle avait vécue, ça passerait vite. En attendant, elle restait simplement près d’eux sa queue vulpine s’agitant nerveusement dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 27 Juin - 19:01

Zéro avait donc cuit la créature, ce qui avait été rapide et précis, il n'avait rien fait à la peau, mais il n'avait pas chercher à ne pas l'abimer, c'était juste un concours de circonstance, pour le reste, et bien il sentait juste que la barrière derrière lui s'abaissait et sa partenaire lui foncer dans le torse pour s'y cacher, elle avait vraiment peur et il eut alors un soupire, elle était incorrigible, elle savait pourtant qu'il n'avait rien à craindre, mais bon, cela semblait lui faire un peu plaisir qu'elle ai peur pour lui, alors il lui caressa un moment la tête pour la calmer, autant lui parler un peu n'est ce pas, surtout qu'elle semblait vraiment avoir peur, elle pensait que cette journée allait être juste une partie de plaisir, une petite escapade pour découvrir un endroit, mais rien ne disais que cela n'allait pas être le cas à partir de maintenant.

"Et j'ai aussi eut peur pour toi Kazhenn, mais il faut mieux que cela arrive plutôt que je ne ressente rien, mais j'ai pu me battre contre une dirigeante dragonne, alors un lion était une partie de plaisir non?"

Il lui avait murmurer cela presque, juste pour qu'elle seule puisse l'entendre, il fallait qu'elle se calme un peu, en attendant et après avoir accepter qu'elle lui remette les bras de son manteau, l'autre personne semblait s'amuser avec la peau de l'animal, il l'avait même enfiler avant que cela ne le change, Zéro fut surpris, cela était de plus en plus ressemblant à son bras, sauf qu'il était beaucoup plus limité que celui ci, bref, Kazhenn se cramponna un peu plus contre lui après avoir entendu du bruit, et Zéro remarqua des formes arriver non loin, il ne savait pas ce qui allait se passer par la suite, mais dans un monde si lointain, personne n'allait surement le reconnaitre, il restait encore une petite chose à régler, ou allé à partir de maintenant, toujours en caressant la tête de sa partenaire, il fit signe à Esper de s'approcher pour lui poser une question, elle semblait être dans son élément ici, alors peut être qu'elle aimait bien ce monde, dans ce cas, elle devait pouvoir leur trouver un petit coin pour se reposer et aussi peut être parler avec Kazhenn si elle le voulait.

"Esper, je suppose que tu pourrais nous trouver un coin pour passer quelque jours ici?"

C'était direct, mais Zéro était toujours direct dans ce qu'il demandait, même si cela était toujours sous forme interrogative, cela ne semblait pas avoir disparu même quand il avait gagner des sentiments, il vint alors murmurer à sa partenaire qu'elle n'avait rien à craindre maintenant, qu'il était toujours la et que c'était une bonne occasion de voir plus de personne, aussi, il demanda si elle avait couper son empathie, il lui avait demander de l'activer pour éviter de ce faire piéger, mais il ne savait pas si elle l'avait laisser encore, dans tout les cas, il faisait en sorte qu'elle soit plus calme et plus détendu, il était la après tout non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 27 Juin - 22:12

Esper laissa donc la rousse retourner près de l’autre homonculus, elle avait l’air de s’être particulièrement attachée à Zéro. Keran ne semblait pas vraiment ravi de partager la pitance issue de cette chasse, mais il y consentit cependant. Le mutant avait passé la peau et je l’avais regardé avec un léger sourire posé sur ses lèvres. Elle n’était pas le moins du monde surprise, elle avait déjà vu ses capacités, alors, ce n’était pas si étonnant que ça. Il paraissait se sentir mieux ainsi qu’en loup, cependant, elle vit aussi qu’il avait gardé sa fourrure de loup par-dessus. Elle lui adressa un sourire doux et le laissa faire le fou avec sa nouvelle peau. Il retourna ensuite préparer la viande déjà grillée… Ca ferait probablement moins de travail une fois revenu au village. D’ailleurs, les chasseurs se rapprochaient de plus en plus. Heureusement, la langue commune fut la même que celle d’Eternia alors ils n’auraient aucun mal à se faire comprendre.

Elle laissa tout le temps nécessaire à Zéro pour calmer Kazhenn, après tout, ils avaient encore un peu de temps devant eux. Cependant, alors qu’elle allait agir, l’autre homonculus délaissa sa compagne renarde pour venir vers elle, elle ne se serait pas attendue à cela. Il voulait qu’elle leur indique un endroit sur, alors, la Blanche avait adressé un petit sourire à Zéro avant de lui répondre :


« C’est déjà en voie. Nous les avons attiré ici pour que le trajet soit plus simple… Nous avons déjà beaucoup usé de nos capacités magiques en ce jour. Laissez moi leurs parler… »

Et, sans plus d’explications, l’homonculus féminine fit un geste apaisant vers Keran, ils étaient moins nombreux qu’il n’y paraissait. Elle les rejoignit donc à mi-chemin du petit groupe et aussitôt, il y eut quatre hommes près d’elle. Elle discuta quelques secondes avec eux, puis, ils revinrent tout les cinq près des trois autres. Trois hommes et une femme. La femme dirigeait un traîneau comme celui que ‘Fang’ avait déjà eut l’occasion de voir dans les cavités. Deux des hommes tiraient par la longe d’étranges petits chevaux à poils longs qui semblaient étonnements dociles. Le dernier jouait d’un étrange instrument qui ne produisait pas le moindre son pour des oreilles normales, mais les étranges ‘chevaux’ de glace tel que Kazhenn et Zéro avaient pu rencontrer un peu plus tôt, avant l’attaque de ce lion. Quand ils arrivèrent près du groupe, la femme fixa la rouquine en murmurant un mot :

« Tokela… »

Cependant, cette appellation se perdit dans le néant quand le groupe remarqua Keran, presque aussitôt, ils tombèrent à genoux sur la neige glacée et deux mots furent prononcés en simultané « Amarok ! » et « Nashoba ! » Esper grimaça légèrement et débuta les explications, pour tout le monde. Elle se tourna ainsi d’abord vers son compagnon de route :

« Ce des membres du clan qui vénèrent le loup, donc pour eux, Fang, ta peau de loup ferait de toi presque une matérialisation de leur dieu. » Elle se tourna alors vers les habitants des glaces « Il n’est pas un dieu, c’est notre ami, comme nous, il viens d’un autre monde, loin d’ici, très très loin d’ici. » Et enfin, elle regarda Zéro « En échange d’une partie de la viande de cette créature, ils ont accepter de nous reconduire à la Cavité… l’entrée du Glacier… Vous y trouverez ce que vous chercher, les gens d’ici sont très hospitalier. »

Les Skornois se redressèrent alors et hochèrent la tête alors que la femme était déjà près de la carcasse. Esper souffla à Keran qu’il mangerait tout de même tout son soul une fois de retour en ville. La femme du groupe de chasseur fouilla dans la viande, marmonnant à voix basse. Puis, elle pris les pièces de viandes les moins cuites pour les disposer un peu plus loin, marquant la glace. La regardant faire, la Blanche expliqua que c’était une offrande aux loups de ce monde… Elle promis à son compagnon de route de les trouver avec lui dès le lendemain. En attendant, les hommes emballèrent la viande dans des pièces de tissus qu’ils avaient avec eux. Ils les attachèrent sur le traîneau, puis, un des hommes à la peau basanée invita Kazhenn à prendre place sur la couverture épaisse qui les recouvrait. Tout comme Keran, ces gens préférait faire confiance aux animaux plutôt qu’aux étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mer 1 Juil - 19:51

Keran avait donc terminer de couper la viande, cela avait été facile, il se sentait même assez bien avec cette peau, il n'avait pas froid et il se sentait bien fort, une chose était sur, tout se passait bien, mais il y avait quand même des petite chose de travers, comme cette personne comme Esper, qui sentait tellement étrangement qu'il en avait un peu mal à la tête, à cette jeune hybride, bon, pour elle il était au courant, il avait vu quelque chose comme cela à Eternia, mais elle semblait un peu différente, peut être que cela était du au fait qu'elle était avec l'homonculus?, enfin, mis à part cela, l'odeur était la même alors bon, il se gratta un peu la tête et regarda sa partenaire qui parlait avec la 'chose', elle lui fit alors un geste à son encontre, et il soupira alors avant de s'approcher d'elle pour être un peu plus tranquille, quoi, il se sentait plus calme avec elle à côté, il était un peu plus animal en ce moment à cause de la peau alors son instinct lui disait d'être à côté de quelqu'un envers qui il avait confiance.

Il y eut alors un son, Keran se gratta un peu l'oreille, il ne savait pas d’où cela pouvait venir jusqu'au moment ou il vit un traineau arriva, une personne jouait d'un instrument, peut être que c'était quelque chose pour les animaux, et comme il avait ces sens accrues, il pouvait l'entendre et il trouvait cela un peu dérangeant, mais bon, il n'allait rien faire, il y eut alors des appellation et Keran grogna un peu, pourquoi il y avait d'autre nom maintenant?, il tourna alors la tête vers Esper alors qu'elle avait commencer à lui parler, un dieu?, pourquoi ils pensaient comme cela à son égard, d'accord il sentait pas mal le loup à cause de sa famille adoptive, mais bon, il n'était pas si fort que cela, enfin, il n'allait pas dire plus de chose, il n'aimait pas trop parler avec des êtres humains étranger, il y eut alors quelque chose à propos de loups, et cela attira l'attention de Keran, oui il avait envie de les rencontrer, mais il allait écouter sa partenaire et attendre le lendemain, il était de bon humeur à cause d'un bon combat et d'une nouvelle peau, pourquoi briser cela, le mutant allait donc voir les chevaux et leur parla un peu pour leur poser diverses questions, il voulait en savoir plus sur ce groupe, pour lui, rien ne valait un animal, une fois qu'il aurait eu ce qu'il avait demander il allait surement revenir vers sa partenaire avant de quand même retirer sa peau et de lui parler, c'était une mauvaise idée de rester trop longtemps en mode de combat, et puis, comme cela il pourra se reposer un peu plus.

"Et il vont l'appeler comme cela tout le temps?, pas que cela me dérange, mais ça va m'embrouiller un peu, en plus, il y a deux noms différent..., pourquoi ne pas prendre Amarok?, ça ressemble au tiens, comme cela je pourrais le mémoriser plus facilement."

Il avait dit cela avec un petit sourire, mais au fond de lui, c'était la vérité, il préférait qu'on pense à lui en même temps qu'on pense à Esper, pourquoi?, juste qu'il souhaitait qu'on ne l'affilie pas ailleurs, il était le partenaire d'Esper maintenant, pas de quelqu'un d'autre, bref, assez parler de cela, le mutant continuait quand même de regarder Zéro, d'une manière assez étrange d'ailleurs, il ne savait pas si il devait réinterroger en sifflant ou en parlant, il secoua alors la tête, peut être que cet être étrange allait pouvoir l'aider pour devenir un peu meilleur, en se concentrant un peu, il remarqua que cette sensation était vraiment forte sur son bras gauche, donc siffler n'allait servir à rien, et puis, autant lui parler une fois rentrer, il faisait un peu froid sans la peau sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 2 Juil - 0:21

Kazhenn s’était donc précipitée vers Zéro, enfouissant son visage contre son torse, encore terrorisée de ce qui venait de se passer. Elle l’entendit soupirer, mais ne lui en tint pas rigueur une seule seconde. En attendant, elle le sentit lui caresser la tête et elle ferma les yeux, se focalisant sur sa présence rassurante à ses cotés. La voix de l’homonculus retentit près de l’une de ses oreilles, il lui disait que lui aussi il avait eut peu pour elle. Puis, il lui fit comprendre que ce n’était pas ce lion qui aurait pus le vaincre quand il avait survécu à Lerenig. Elle avait simplement hoché la tête, ses oreilles couchées sur son crâne. Elle ne savait pas vraiment comment s’était déroulé le combat contre la protectrice et heureusement pour lui, elle lui en aurait probablement voulu. Mais en attendant, elle doutait que ce combat ce soit passé aussi bien qu’il le prétendait. Enfin, elle ne fit pas le moindre commentaire, restant simplement blottie contre lui.

La renarde avait aidé son compagnon à remettre ses manches, un peu apaisée, mais tant qu’elle serait à l’air libre, elle ne serait pas rassurée ici. Elle les avait prévenu d’une approche alors que Zéro questionna la Blanche quand à un coin où ils pourraient rester quelques jours. Cette dernière répondit que c’était déjà en court et qu’ils avaient attirer les chasseur pour ça… Encore une fois, la rousse fut un peu perturbée du nous que l’autre homonculus utilisait. Enfin, elle n’avait pas vraiment le temps de se questionner à ce sujet. Il était ensuite revenu près d’elle pour la rassurer et elle redressa légèrement les oreilles, le regardant, elle lui adressa un léger sourire. Rapidement, il lui avait demandé si elle avait coupé son empathie et elle avait baissé les yeux avant de hocher très légèrement la tête, puis, elle lui avait répondu :


« Je l’ai couper dès qu’Esper et… son ami nous ont rejoint, j’avais peur de me laisser dépasser par trop de sentiments. »

Kazhenn resta pelotonnée contre Zéro, méfiante envers les humains qui venaient maintenant vers eux. Cependant la Blanche semblait gérer la situation et quand les chasseurs arrivèrent près d’eux, la femme qui se trouvait parmi eux fixa la rousse et l’appela Tokela… La renarde haussa un sourcil, qu’est-ce que ça pouvait bien vouloir dire ? Sa queue commença à battre nerveusement l’air dans son dos.  Cependant l’attention ne se porta que très peu sur elle, elle se détourna bien vite sur l’homme qu’elle ne connaissait pas. Restant près de Zéro, la rousse regarda ce que faisaient les humains avec une certaine curiosité. C’était des rituels étranges selon elle et elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait en penser. Sans un mot, elle attendit qu’on lui donne des consignes, puisqu’elle n’était vraiment pas à l’aise pour le moment avec cette foule. En attendant, Esper semblait plus occupée à parler avec son amie qu’à s’occuper du reste.

Puis, après qu’elle les ait vu mettre la viande sur le traîneau avant de les couvrir d’une épaisse couverture… avant de venir vers elle pour lui tendre la main et l’invité à prendre place sur cela pour le trajet du retour. Kazhenn n’accepta tout d’abord par de le suivre, en tout cas, pas avant d’avoir croiser le regard de Zéro, cherchant son accord quand à cela. Cependant, elle finit quand même par être assise sur le traîneau, la couverture que lui avait donné Esper la recouvrant en partie. Ils n’allaient probablement plus tarder à repartir maintenant… à aller dans un endroit qui serait probablement plus sur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 4 Juil - 1:00

Au moins Kazhenn avait couper son empathie à temps, il se demandait comment elle aurait réagit en ressentait la douleur du lion, il fallait mieux ne pas y penser, c'était mieux ainsi, quoi qu'il en soit, lors de sa discussion avec Esper, il comprit bien vite que d'autre personne allaient venir vers eux, c'était à se demander ce qui allait encore se passer, il y avait également l'histoire avec le mutant, mais pour le moment, les pensée de l'homculus étaient sur sa partenaire, il avait des sentiments, et ceux ci lui disait de s'occuper d'elle pour qu'elle n'ai pas trop froid ni même qu'elle ne se sente pas seule, il avait donc un peu vérifier que tout allait parfaitement avant de lui caresser la joue et d'attendre juste, il n'avait pas vraiment froid pour le moment, il avait bien assez fait d'exercice pour être un peu chaud, même si bon, cela n'allait pas durer.


Quand le groupe de natif arriva, Zéro se contenta juste de regarder ce qu'il se passait, et même si il avait entendu ce qu'un d'entre eux avait pu dire, il ne connaissait pas cette langue, alors il espérait juste qu'il n'y avait pas de problème, Esper vint à la rescousse en expliquant quelque chose, les gens étaient hospitalier?, tant mieux, il avait beau regarder autour de lui, il ne voyait pas grand chose de transformable, aucun métal, juste de l'eau, et la sculpture sur glace n'était pas quelque chose qu'il faisait souvent, néanmoins, peut être qu'il pourra apprendre certaine chose avec eux, c'était un autre moyen de s'améliorer, il y eut un moment ou quelqu'un avait tenter d'emmener sa partenaire sur le traineau, et Zéro eut un geste un peu brusque, il n'avait toucher personne, juste que son bras droit c'était crispé un peu vivement, peut être qu'il avait envie de la couper pour avoir essayer de toucher sa partenaire, mais il se contrôlait, ce n'était pas correcte de faire cela, il n'était plus un tueur maintenant, il accepta alors qu'elle y aille en lui expliquant qu'il ne serait pas loin d'elle, alors elle n'allait pas s'en faire, pour sa part, il allait juste voir ce qu'on allait lui proposer sans trop déranger, il ne souhaitait pas que sa belle hybride ne puisse pas profiter du voyage juste parce qu’il avait blesser quelqu'un, il n'était plus un meurtrier, alors bon, néanmoins, cela pouvait arriver qu'il regarde certaine personne et que ces bras ne le démange un peu, le manque d'exercice, rien de plus, rien de moins.


A bien y regarder, Zéro aurait quand même du prendre un peu de métal ou alors un machine pour faire autre chose, car avec tout ce froid et cette glace, il allait juste rester avec Kazhenn et attendre, il n'aimait pas trop ne rien faire, elle l'avait surement remarquer, mais à chaque fois qu'ils restaient à la maison, il passait son temps à fabriquer quelque chose ou alors à transformer ces bras pour continuer à s'entrainer en quelque chose, la, les deux choses allaient être impossible, c'était une mauvaise idée de faire peur au habitants, et surtout que sa partenaire avait besoin d'un coin chaud et peut être de quelque chose à manger pour faire passer cette peur, lui n'avait pas de problème à ce niveau la, il n'avait pas eu peur de l'animal, juste qu'elle soit blesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Sam 4 Juil - 22:11

Esper était calme, pourquoi ne l’aurait-elle pas été ? Elle avait confiance en ces gens et n’était même pas surprise qu’ils aient accepté de les aider à rentrer aussi facilement. Laissant donc les chasseurs gérer l’installation de la rousse et leur répartition, elle tira les yeux vers Keran qui était en train de retirer la peau du lion, reprenant son apparence normale. Elle lui avait alors adresser un sourire doux alors qu’il lui parlait de ce surnom qu’on lui avait donné. Il commença par demander si ils allaient le nommer ainsi tout le temps. Forcément, se serait sa troisième appellation du coup. Il annonça aussi choisit le nom d’Amarok si il pouvait choisir entre les deux. Il choisissait celui là, car il disait que cela ressemblait au sien et qu’il parviendrait donc à s’en souvenir. Elle ne voyait pas vraiment ce qu’Amarok pouvait avoir en commun avec Asha… ou même avec Esper… Mais bon, c’était à lui de voir ce qu’il pensait le mieux.

« Je leur en parlerais pendant le trajet, mais, tu sais, c’est un honneur d’être ainsi nommé pour un étranger. »

La Blanche lui sourit simplement. Pour les habitants de ce monde, et à fortiori le clan du loup, il serait donc Amarok. Esper voyait que son compagnon de route n’en cessait de fixer Keran, comme si il ne savait pas quoi faire de lui. Elle le laissa à sa petite introspection alors qu’on lui proposait un cheval, poliment, elle avait secoué la tête, marcher dans la neige ne la dérangeait pas vu qu’elle portait exceptionnellement des chaussures adaptées au climat de ce monde. Et puis, marcher la tiendrait au chaud, même si elle n’en avait pas véritablement besoin. Les chasseurs paraissaient cependant mal à l’aise de peut être devoir ralentir leur allure, la surface était dangereuse, chacun d’eux le savait. L’homonculus de neige soupira, puis dit qu’elle pouvait faire quelque chose pour qu’ils ne retardent pas le convoi. Ne voulant pas forcer la main à ses compagnons plus ou moins volontaires, elle en fit la démonstration sur elle-même. Elle glissa une de ses mains au niveau de la semelle de l’une de ses bottines fourrées. Une lame de glace s’y forma et elle resterait jusqu’à destination, elle les ferait ensuite seulement fondre. La jeune femme leur fit ensuite une petite démonstration de la façon dont elle se déplaçait avec, c’était fluide et rapide… Bien sur, les deux autres pouvaient ne pas être aussi doué qu’elle, enfin bon. Elle s’immobilisa à nouveau dans un petit nuage de neige.

Les habitants de Skorn s’exclamèrent de joie en la voyant ainsi user de sa magie avec autant de facilité. Cependant, la Blanche ne forcerait ni Zéro, ni Keran à l’utiliser et, si besoin était, elle trouverait une autre solution, même si cela lui demanderait encore plus de magie. Elle ne connaissait pas ses limites et elle en avait peur, peur que cela ne la détruise comme cela avait détruit son frère. Hope… Une ombre passa dans son regard quand elle pensa à lui et elle laissa échapper un petit soupire. Une sorte d’engourdissement s’empara de son cœur et elle repoussa ses pensées : ce n’était pas vraiment le moment de penser à lui, même si il lui manquait vraiment. Enfin, elle ne pouvait pas faire grand chose pour lui, il était maintenant en elle en quelques sortes, deux êtres ne formant qu’une seule et même personne. Elle resserra alors un peu plus sa main sur son bâton de marche, qui ne la quittait jamais, quoi qu’il en advienne. Esper ne se rendait même pas compte que ce dernier était actuellement auréolé d’une étrange lueur bleutée. En attendant, il ne restait donc plus qu’à attendre que les garçons prennent une décision quand à ces espèces de patins à glace. C’était après tout la solution la moins coûteuse en magie et la Blanche n’avait pas pris la peine de vraiment recharger ses batteries depuis bien longtemps maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 30
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mar 14 Juil - 5:47

C'était donc un honneur, Keran ne savait pas trop quoi penser, pour lui, les êtres humains se ressemblaient tous, alors il ne voyait pas ce que cela pouvait apporter d'avoir de l'honneur par rapport à eux, mais bon, encore une fois, ce n'était pas quelque chose qu'il allait comprendre de suite, il pouvait parler avec d'autre personne sans trop de problème, mais de la à tout comprendre, ce n'était pas encore parfait, il se gratta alors la tête, il ne savait pas ce qui allait se passer, mais il semblait avoir arrêter de regarder Zéro pour le moment, ils avaient le temps pour parler de cela, car il avait bien vu que lui aussi semblait avoir quelque chose à lui dire, et il préférait aussi avoir Esper à côté de lui dans le cas ou cela n'allait pas être aussi correcte qu'avec d'autre personne il semblait avoir un peu remarquer qu'elle semblait un minimum sur ces garde en sa présence.


Il y avait maintenant la question du convoi, Esper ne semblait pas vouloir prendre un cheval et avait montrer sa propre solution, Keran avait regarder ce qu'elle avait fait avec un petit sourire, trouvant cela amusant, néanmoins, cette idée n'était pas vraiment pour lui, il sentait qu'il allait tomber bien trop souvent sans exercice, il se gratta alors la tête et expliqua qu'il allait juste courir, il savait que sa vitesse de course allait être suffisante pour les suivre, et si il était un peu en retard, il mettrait sa peau de loup pour prendre encore de la vitesse, il était peut être un peu trop fier de pouvoir courir aussi vite que le traineau, mais il avait l’habitude aussi de courser un loup en permanence, alors il avait peut être raison pour cela, néanmoins, il avait un peu ressentit quelque chose par rapport à Esper et il c'était approcher d'elle pour voir, son bâton semblait émettre une étrange lueur et il lui indiqua cela avec un doigt alors qu'il était maintenant près d'elle, de son côté, tout était maintenant réglé, pour la femme renarde aussi, mais il ne restait plus que l'être étrange à voir, il ne savait pas du tout comment il allait faire, il ne semblait pas avoir eut le même genre d'exercice que Keran et il n'y avait que ces bras qui semblaient être différent, peut être qu'il allait faire quelque chose avec?, il avait bien vu de quoi il était capable quand ils avaient combattu, il se souvenait encore de la tête étrange qu'il avait vu sur son bras gauche lors du combat, cela ressemblait à une créature bien puissante, et Zéro semblait utiliser cela comme une arme, d'un côté, il le trouvait fort, mais il était toujours méfiant, comme si il y avait quelque chose d'autre mis à part ce bras.


En parlant de magie, Keran semblait s'être remis bien rapidement de son utilisation de ces peaux, en même temps, il ne l'avait porter que pas trop longtemps et n'avait pas vraiment fait grand chose au combat, créer une nouvelle peau ne semblait pas également lui consommer beaucoup, alors son petit moment de faiblesse n'avait pas été des plus long,  ce qui était tant mieux, il semblait un peu souriant pour le moment, il était à côté de sa partenaire de route après tout, la seule personne envers qui il avait confiance, oui, il était très restrictif, c'était la seule humaine, ou presque, à avoir sa confiance, pour le reste, ce n'était que des animaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazhenn
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 28
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mer 15 Juil - 14:20

Kazhenn savait que Zéro débutait dans le domaine des sentiments et elle prenait donc sur elle de le garder à l’œil pour pouvoir faire office de conscience, comme elle le faisait avant. En attendant, il avait pris soin d’elle et l’avait cajolé un peu, comme pour s’assurer qu’elle allait bien. Ensuite, il lui avait caressé la joue et elle avait relevé son regard brun sur lui avec beaucoup de douceur. La rousse était tout de même heureuse que son compagnon veille sur elle ainsi… En étant beaucoup plus… présent qu’avant. Elle sentait son cœur léger dans sa poitrine malgré la situation et il s’en fallu de peu pour qu’elle n’en vienne à se blottir tout contre lui. Puis, il y eut ces étrangers qui les rejoignirent et tout se passa maintenant très vite. Après un moment d’hésitation, Zéro avait donné son accord pour qu’elle soit installée sur le traîneau. Elle le regarda alors un instant et lui demanda à voix basse de rester près d’elle. Puis, elle suivit les indigènes.

Un instant plus tard, elle se retrouvait assise sur des peau, au dessus de la viande récoltée. Dans le lointain, il y eut un hurlement de loup et elle pencha légèrement la tête sur le coté. On la couvrit de la couverture qu’Esper lui avait donnée et d’une autres qu’ils avaient récupéré sur un de leurs petits chevaux. En attendant, l’ancienne aveugle regardait ce qui se passait au niveau des autres. La Blanche semblait user de glace pour pouvoir glissé sur la glace… Son compagnon quand à lui semblait préférer courir… Et Zéro ? Elle ne savait pas, mais elle espérait qu’il resterait à ses cotés… Sous la couverture, sa queue vulpine ondula légèrement, elle se sentait assez nerveuse. Cependant, ses oreilles s’étaient un peu baissées sur son crâne, elle avait un peu peur… à cause de ce lion. Elle avait alors légèrement remonter les couverture au niveau de son menton alors que l’un des autochtone s’était rapprocher de Zéro pour lui proposer la place derrière le traîneau, puisqu’ils pouvaient facilement s’en passer, les chiens connaissant le chemin qu’ils devaient prendre. Il n’aurait donc qu’à se soucier de son équilibre et de la renarde si il le souhaitait. En attendant cela, les joues de la rousse se teintèrent d’une légère teinte rosée. Il ne restait donc maintenant plus qu’à attendre le départ et, au-delà de ça, leur retour dans un endroit plus sécurisé… Elle n’aimait pas entendre le loups, probablement attirés par le combat et l’odeur de la viande.

Ainsi, la rouquine attendit que le convoi ne finisse par s’ébranlé il n’était pas si éloigner que ça de l’entrée des sous-terrain après tout… Une partie de la jeune femme avait hâte de s’y trouver pour pouvoir passer un peu plus de temps tranquille, elle n’était toujours pas à l’aise quand il y avait trop de monde autour d’elle, même si son empathie avait maintenant moyen de se couper pour quelques temps. C’était comme si c’était devenu viscéral pour elle. Elle baissa alors la tête, plongeant un peu plus son nez dans les couvertures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 135
Age : 30
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Mer 22 Juil - 4:34

Au moins, Kazhenn n'avait plus rien à envier pour ce qui était d'avoir un compagnon qui l'aimait, Zéro avait ces sentiments, des vrai cette fois ci, alors tout ce qui lui montrait ou alors ce qu'il pouvait lui dire était la vérité, bien entendu, il était bien plus calme que la normal quand il travaillait ou alors qu'il s'entrainait, c'était sa manière de faire, mais au fond de lui, il ressentait toujours tellement de chose, la plupart du temps pour Kazhenn, mais il y avait aussi ce qu'il pouvait comprendre sur les autres, comme par exemple qu'il était un peu indifférent envers Esper, pourtant c'était comme une rival si il était encore avec les scientifique, mais bon, cela était le passé, pour ce qui était du mutant par contre, il ne savait pas trop, entre de intérêt et peut être une petite envie d'expérimenter sur lui?, dans tout les cas, cela pouvait attendre et il avait sans attendre accepter de rester à coté de sa partenaire pendant le trajet.


Pour ce qui était de son moyen de transport, Zéro allait faire simple, il utilisa son bras droit pour faire une sorte de planche de ski, propulser par un petit réacteur qui n'allait pas trop poser de problème, tout était sans bruit, avec tout cela, il pourra garder une bonne vitesse et aussi regarder Kazhenn, qui ne semblai pas dans son assiette, comme à son habitude, il avait bien remarquer qu'elle n'aimait toujours pas rester avec trop de monde, la plupart du temps, il faisait en sorte qu'ils soit le plus seul possible, même si parfois il pouvait y avoir une ou deux personne de plus, mais il ne pouvait pas toujours, alors ils faisaient vite, chez eux il n'y avait pas ce genre de problème, c'était une île déserte, personne n'allait allé voir ce qui se passait la bas surtout qu'il avait vérifié qu'elle n'était pas afficher sur les cartes avant toute chose, il y avait également un système de défense, mais ce n'était peut être pas le moment de penser à ce genre de chose, il remarquait assez vite que le trajet ne fut pas trop long, dommage, il commençait presque à apprécier ce qu'il venait de faire, le ski, il n'avait jamais prit la peine d'en faire comme cela, puisque sans sentiment, la neige était surtout quelque chose d'inutile et de froid, voila, juste froid et n'étant la que pour ralentir, mais avec ce qu'il ressentait, il la trouvait assez jolie aussi, tout avait presque la même couleur que lui, ce qui pouvait presque faire peur dans un sens, si il y avait pas ce qu'il portait, il était assez compliqué de voir ou était Zéro, il soupira alors, c'était bien le moment de penser à cela, il réabsorba la planche avant d'attendre que sa partenaire ne ce lève pour lui prendre la main.


Que faire maintenant, peut être trouver un moyen de se reposer, enfin, surtout pour Kazhenn, qui semblait vouloir être seul avec Zéro, néanmoins, ils étaient un peu prit pour le moment, entre Esper et Keran qui allaient surement vouloir qu'ils les suivent, et les autre personne qui voulaient surement leur parler, c'était assez embêtant, mais Zéro gardait le sourire, un peu faux mais il avait l'habitude pour cela, et proposa à Kazhenn de tenir encore un peu le temps qu'on puisse leur trouver un coin pour se reposer, après cela, il demandera surement pour des endroit ou sa partenaire pourra s'amuser comme elle le voudra sans que cette fois ci, une bestiole ne vienne les déranger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 99
Age : 28
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Un monde à double face   Jeu 23 Juil - 2:56

Esper avait laissé les deux autres prendre une décision. Keran décida apparemment de courir et l’hommonculus de neige hocha simplement la tête. Comme il voudrait. Zéro quand à lui opta pour une solution somme toute assez roche de la sienne puisqu’il se créa une sorte de ski avec son bras… Plus trash, mais que pouvait elle y dire. Soit, maintenant que le problème du mode de déplacement fut résolue, le convoi se mis en route, la jeune indigène dirigeant le traîneau où Kazhenn était installée. Les autres Skornois se repartir sur les sortes de poney tout autour d’eux. Les créatures de glaces les suivaient bien docilement, provoquant de léger tintement là où la couche de neige était plus fine sur le glacier. Le trajet ne fut pas bien long, puisque le combat ne les avait que peu éloignés de l’entrée des cavernes. L’équipage s’y engagea, laissant les créatures de glace dans la neige à l’extérieur du glacier, ceux là ne s’éloigneraient pas, ils étaient domestiqués.

Esper remercia encore une fois les natifs, après avoir fait disparaître les lames de glace, et tourna les yeux vers Zéro. Son regard perdu la légère étincelle qui s’y trouvait. Elle ne savait toujours pas quoi penser de l’homme, surtout avec Tan lancer à sa poursuite au moment où elle commençait enfin à se relâcher. Elle récupéra Kazhenn, la prenant par les épaules en les frottant légèrement pour lui tenir chaud. Elle lui promit qu’il faisait moins froid dans le glacier. Puis, tournant les yeux vers Zéro elle ajouta qu’ici, il fallait faire attention au niveau de la chaleur. Son refuge à elle était enchanté pour conserver sa chaleur sans nuire glacier. Nous laissions les indigènes derrière nous, nous engageant dans le tunnel menant aux habitations. Puis, la Blanche lâcha quelques mots à l’attention de Zéro, d’une voix blanche, presque sans émotions :


« Ils en ont envoyé un autre parcourir le monde… pour me ramener à eux… »

Ainsi, il était averti, il pourrait y avoir des ennuis si jamais Tan reconnaissait l’homonculus en lui, de ce que j’avais vu en lui je pensais qu’il serait capable de faire de l’excès de zèle. Puis, comme si de rien était, j’avais relâcher la renarde, le laissant s’occuper d’elle alors que je revint à Keran. D’une légère pression sur le bras, la femme aux cheveux blancs demanda à son compagnon de route si ça allait. Elle n’avait pas vraiment eux l’occasion de s’inquiéter pour lui jusqu’à maintenant. Ils arrivèrent sur une sorte de grotte circulaire au centre de laquelle se trouvait un totem représentant les animaux fétiches des tribus les plus importante de Skorn.

Esper s’avança sur la place, vérifiant que Keran reste près d’elle pour pouvoir intervenir si jamais quelque chose se passait mal. Avec un regard, elle vit des indigènes accueillir Kazhenn et Zéro, alors, elle pris sur elle de tenir sa promesse et pris la main de l’homme dans la sienne alors qu’elle l’entraînant vers un stand de nourriture. Elle n’avait passé que peu de temps ici, mais elle connaissait cette place comme sa poche. Du coin de l’œil, elle vit l’un des chasseur se rué vers l’un des territoires et elle soupira. Quoi qu’il en soit, l’hatitude des gens dans ces cavités était bien plus détendu que dehors et ils étaient toujours prêt à aider. D’ailleurs, on se fit une joie de leur offrir des brochettes de ce qui ressemblait à de la viande, mais d’une couleur très pâle, elle était présenter sous forme de petite sphère d’environ cinq centimètre de diamètre disposées sur une brochette. Une spécialité des lieux, bien entendue. Elle en pris trois pour Fang et une pour elle. La mangeant doucement, ce serait une friandise, puisqu’ils étaient invité au Grand Festin… Cependant, en mangeant la Blanche lui expliqua :


« Vois-tu, la dernière fois que je les ait  vu, la renarde était aveugle et complétement dépendante à l’aide de Zero… Qui ne s’en souciait que peu, bien que ce ne soit qu’une façon de parler… Je lui avais promis de la protégée, mais je penserais que ce serait de lui, pas d’un animal sauvage. »

Elle se passa une main dans les cheveux, faisant fondre certains cristaux de glace qui s’y était formés. L’homonculus de neige ouvrit également son manteau, elle commençait à se faire à la température qui ne la touchait que peu à cause de son affinité. Cependant, c’était visible que quelque chose la troublait, son bâton n’avait jamais agis ainsi, et elle ne remarquait même pas qu’elle était repasser au je, parlant pour elle et plus pour elle et son frère… Il faudrait probablement qu’elle y réfléchisse longtemps cette nuit là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un monde à double face   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un monde à double face
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Résolu] ratchet bomb + double face cards
» Double-Face
» [Arbitrage] Les Double-Faced Cards en tournoi
» L/C BerPhan Comic show - Logan
» [Recherche] Divers jouets.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Skorn :: Les cavités-
Sauter vers: