Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yoho... Hissons nos couleurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 9 Mai - 0:51

L’atmosphère du navire avait été très vite été transformer en une sorte de fête, et Vance lui ne savait pas trop quoi faire à l'intérieur, il se contentait alors de sourire comme il le pouvait et de rester dans un coin, faisant ce qu'on lui proposait de faire, et cela allait bien entendu arriver, il n'y avait plus vraiment d'éléments perturbateurs, ou alors ils se faisaient un peu plus calme pour ne pas avoir de problème, dans tout les cas de figure, le jeune moussaillon regardait alors le capitaine ainsi que les autre chanter, mais lui ne semblait pas le faire, même si bon, il appréciait la chanson, et le bateau continuait d'avancer en douceur vers cette île, c'était sa première occasion de retourner sur la terre ferme depuis un moment, il se demandait bien ce qu'il allait pouvoir faire, peut être pêcher un peu plus?


Il y eut une question de butin à distribuer, néanmoins, Vance ne semblait pas du tout lié à cela, il n'avait pas l'appât du gain et ne semblait pas du tout vouloir de l'argent, il se gratta alors la tête et remarqua une femme s'approcher, elle avait la peau bleu, et même si cela était quelque chose qui lui était inconnu, il avait l'impression d'avoir déjà vu cette couleur de peau quelque part, peut être dans un passé lointain, quoi qu'il en soit, elle semblait être de la famille du capitaine, et cela lui donna l'occasion de sauter sur le pont sans trop de bruit et sans qu'on ne le remarque, encore une fois, il n'avait rien d'autre à faire pour le moment, il partit alors en quête d'un petit coin pour se reposer et réfléchir à sa première aventure en mer, c'était bien quelque chose qui était unique pour lui, surtout dans le sens ou il allait en avoir encore beaucoup, au passage, il trouva quelques noix de coco qu'il prit pour ensuite s'installer devant l'océan, regardant l'horizon avec un petit sourire, c'était donc cela la liberté, il semblait le comprendre un peu plus maintenant, il allait néanmoins qu'il travail encore un peu sa propre personnalité, il était peut être pas assez émotif, surtout quand il voyait certaine expression chez certain.


D'ailleurs, il remarqua qu'il n'avait pas prit son matériel de pêche, dommage, même si bon, il y avait forcément des choses à faire sur cette île, il ira voir cela plus tard, pour le moment, il toucha le sable avec ces mains et ferma un moment les yeux avant de les rouvrir, cela n'avait pas la moindre signification, il avait juste envie de faire cela, il soupira alors, c'était vraiment étrange de sentir le sol ainsi après un si long moment en mer, en passant, il se servait du sabre qu'il avait prit la dernière fois pour ouvrir les noix de coco et boire leur jus avant de les manger, c'était quelque chose de nouveau pour lui, et il semblait bien aimer cela, il se demandait combien de temps exactement ils allaient rester, si c'était trop long, il allait vraiment devoir trouver d'autre passe temps que la pêche, car cela était quand même idiot de n’avoir qu'une chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 9 Mai - 1:47

Le temps de finir de distribué le butin, je me rendis compte qu’il restait une part et que je n’avais pas vu Vance… Quel pirate il faisait. Je me serait volontiers frapper la tête, cependant, j’entendais le rire amusé de ma mère. Elle me demanda alors si je savais vraiment compter pour qu’il me manque sept hommes et que j’ai une part de butin en plus. J’avais ensuite fait signe à Mère d’attendre un instant, que je lui explique tout cela. En attendant, je ramassait la par de mon mousse et la glissais dans un coffre, je la lui remettrais plus tard. Je glissais le tout dans un sac, y ajoutait mes fringues et prenait le sac de Mère. Je confiais ensuite mon navire aux charpentiers, leur promettant une mort horrible si ils me l’abîmaient. Puis nous descendîmes à terre. Il me fallu quelques secondes pour me remettre du temps passé en mer, mais ce fut rapide, probablement parce que j’étais en partie Rumiane. Soit, je racontais à ma mère la traversée, la punition, la mutinerie, puis, lui expliqua que Vance, celui qui n’était pas venu prendre sa solde, était celui qui les avait arrêté. Je lui parlais de la punition et elle éclata de rire.

Mère c’était alors amusé du pirate raté que j’avais à mon bord, avec un grognement je l’avais défendu, disant qu’il n’était qu’un débutant, que ça viendrait. Elle avoua pour sa part que, si il se montrait aussi droit et fidèle dans les prochains voyage, j’aurais peut être un second tout trouvé. J’avais tout simplement éclaté de rire, lui disant que nous n’en étions pas encore là. Je lui avais ensuite demandé des nouvelle de Père et elle m’avait répondu qu’il ne devrait pas rentrer avant au moins une semaine. Mon Mor-Tyrnog devrait être prêt d’ici là, nous aurions alors repris la mer… dommage…Bavassant, nous étions rentré chez nous. Là, loin des regards, j’avais accordé ma première étreinte à Mère, lui parlant de façon moins formelle. Ce fut alors à son tour de me parler de l’évolution de l’île, elle parvenait à maintenir les insulaires au travail d’une poigne de fer. Ce qu’il y avait de bien avec les forbans comme nous, c’est qu’ici, la couleur de peau n’avait plus d’important. Bleu, Noir ou Blanc, nous étions tous logé à la même enseigne si nous nous faisions capturés.

J’avais au passage demandé à ce qu’on transmette à Vance qu’il était attendu au manoir Vance dans la soirée du lendemain, il allait vraiment falloir que je lui parle, j’avais l’impression qu’il n’avait pas les pieds sur le pont… ni sur terre d’ailleurs. En attendant, j’annonçais à ma mère que j’allais aller me rafraîchir et, après m’avoir invité à la prudence, elle me laissa filer… Je devais vraiment puer…Soit. Je pris des vêtements propre et me rendit jusqu’au bassin le moins fréquenté, masquée par les fourrée, je me dévêtit, rassemblant mes longs cheveux blond en une épaisse natte qui changeait bien de d’habitude, je glissais mes affaires dans ma cache habituelle, puis, je plongeais dans l’eau. Je sentis aussitôt la métamorphose opérée et, avec un petit grognement, je ne l’autorisais qu’à moitié. Depuis combien de temps étions nous à terre ? Je n’en savais rien, mais la nuit était tombée maintenant, je sentais la lune refléter contre les écailles bleues de ma queue de poisson, ainsi que sur celles qui recouvraient ma poitrine. Je ne m’en souciait que peu, profitant simplement de ce bain rafraîchissant alors que je nageais comme un poisson dans l’eau… ou plutôt, comme une sirène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 9 Mai - 5:46

Le temps semblait passer tellement lentement pour Vance, il ne savait pas vraiment quoi faire, c'était assez irritant, même pour lui, qu'il n'était pas capable de trouver quelque chose à faire de son temps libre, il regarda un moment le navire, qui était en train de subir des modification, il soupira alors, il n'avait pas de compétence en travail du bois, et même si il semblait facilement comprendre en les regardant faire, il lui faudrait un moment avant de pouvoir faire quelque chose, il se gratta alors la tête, si il se souvenait bien, le capitaine lui avait dit de trouver ce qu'il aimait dans sa vie de pirate pour vraiment en profiter, peut être qu'il allait devoir commencer par cela, il soupira encore une fois en ce levant, peut être que de marcher un peu allait lui faire du bien, mais par ou ce diriger, c'était bien une bonne question.


Il n'eut pas vraiment le temps de trop bouger à vrai dire, quelqu'un l'avait remarquer pour lui dire quelque chose, apparemment, il était attendit devant le manoir de la famille Blackhope le lendemain soir, il se gratta alors la tête, il n'avait rien fait de mal non?, en tout cas, il ira quand même voir, juste histoire de ne pas avoir de problème, une fois que cela fut mis au point dans sa tête, il regarda un moment autour de lui, la ville semblait pleine de vie, mais étrangement, il n'était pas attirer par cela, il croisa alors les bras pour réfléchir, cherchant peut être une meilleur solution, c'était une île n'est ce pas?, alors il devait bien avoir un peu d'exploration à faire, et comme ils allaient revenir souvent, c'était une bonne occasion d'en apprendre plus sur cet endroit, il partit donc à la découverte de l'île, et il ne lui fallu pas si longtemps que cela pour trouver un petit endroit bien cacher par des fourrée, une sorte de bassin, il entendait du bruit venant de la bas, comme si quelqu'un se baignait, normalement, c'était mal poli d’espionner, mais encore une fois, Vance n'avait pas ce genre de chose en tête, il regarda alors sans même se cacher, cette jeune femme semblait lui rappeler quelqu'un, surtout au niveau du visage et de certaine courbes du corps, néanmoins, rien que la queue de poisson et la poitrine semblait couper court à cela, il s'approcha alors et pencha alors la tête tout en parlant.

"Excusez moi, quel genre de réaction un homme devrait avoir en voyant une belle femme comme vous, et surtout dans ce genre de situation?"

C'était vraiment la demande la plus stupide que Vance pouvait demander, lui même pouvait se rendre compte que de la regarder directement était une mauvaise chose, mais plus il regardait le visage, et plus il avait l'impression de voir quelqu'un d'autre, cela semblait lui donner un peu la migraine à trop penser ainsi, c'était donc pour cela qu'il avait préférer attendre et de poser la question directement, il avait encore une noix de coco avec lui et il s'installa dans un coin en attendant la réponse, c'était une bonne occasion de parler avec une femme, chose qu'il n'avait jamais vraiment fait avant, sur le bateau, il n'y avait que des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 9 Mai - 17:08

Je profitais simplement de ce bon bain rafraîchissant quand Crac… pas très discret celui qui venait d’arriver… Il ne devait donc pas chasser la sirène. Je ne m’inquiétais pas outre mesure d’ailleurs. Puis, finalement, l’intrus parla… Vance… Je pivotais sur moi-même, ma queue frappant la surface de l’eau alors que je me tournais vers lui. Je savais que mon regard avait des reflets bleus lorsque j’étais sous forme hybride, alors, je ne m’en faisais pas pour ça. Il me demandait la réaction qu’il devrait avoir face à une belle femme comme moi dans de telle circonstance, j’avais haussé un sourcil, puis, j’avais faillit éclater de rire. Il fallait que je fasse attention, portant mes mains à mes lèvres j’avais étouffé un léger rire, c’est tout ce dont je pouvais me permettre. Je nageais simplement, faisant quasiment du sur place. Puis, j’entrepris seulement de lui répondre, le regard malicieux :

« Où vois-tu une femme humain ? Je ne vois qu’une sirène en ces lieux, tu n’as donc jamais entendu parler de mon peuple ? » A nouveau, j’avais étouffé un léger rire, puis, j’avais daigné lui répondre. « Les sirènes semblent émoustiller les hommes de ton peuple. Dans ta situation, il y a plusieurs façons d’air possibles : la gêne d’être face à une créature féminine de mon genre ou de l’attirance qui pousserait certains à tenter de me séduire… au mieux… il pourrait aussi y avoir de l’incrédulité, nous, les sirènes, nous sommes un mythe après tout… Une chimère… »

Je parlais de moi comme une sirène, je n’avais pas trop le choix pour le moment. Si je ne me faisais pas passé pour cette sirène dont j’avais l’apparence, tout serait probablement beaucoup plus compliquer pour moi. Avec un soupire, je me rapprochais maintenant du bord, m’échouant simplement près du bord, en restant simplement dans l’eau, c’était nécessaire, si je ne voulais pas que je conserve ma forme hybride tant qu’il serait en face de moi, je ne devais courir aucun risque. C’est pour ça que je me gardais bien de lui parler de sa part de butin qui l’attendait maintenant chez moi… enfin, chez ma mère. Une mèche de mes cheveux blonds s’échappa de ma tresse pour venir se glisser devant mon visage. Pas de problème, j’agissais pour que mes cheveux ne me pose jamais de problème quand j’étais en mer. C’était pour ça que j’attachais quelques mèches lorsque j’étais à bord… mais là n’était pas la question.

« Tu es quelqu’un d’étrange, humain… »

Non, ça me faisait vraiment étrange de l’appeler ainsi, j’étais humaine aussi… enfin, en partie tout du moins… Je ne savais pas ce qui allait se passer maintenant, mais je n’avais plus qu’à attendre de voir ce qui allait advenir. En attendant, je m’assurais que mon corps reste humide afin de rester comme je l’étais si mes écailles disparaissaient de mon buste, je serais totalement nue fasse à lui et mon regard reviendrait probablement à leur couleur de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 10 Mai - 0:28

Bon d'accord, Vance avait dit humaine parce qu’il ne savait rien d'autre, mais ce n'était pas si méchant, en plus de cela, la jeune femme en face de lui, ou sirène comme elle voulait s'appeler semblait ne pas trop avoir peur de lui, alors autant converser avec, elle lui expliqua alors quel genre de réaction les personne ordinaires pouvaient avoir en la voyant et il continuait de pencher la tête, essayant de voir quel émotion cela pouvait être, certes il ressentait un petit quelque chose en la regardant, mais cela semblait encore trop petit, peut être qu'il était du genre honnête et qu'il n'y avait que le grand amour qui allait l'exciter, néanmoins, il pouvait quand même sentir un petit quelque chose, il soupira alors avant de lui répondre quand même, cela ne se faisait pas de ne rien dire ainsi.

"Oui, je ne savais rien des sirènes, j'ai vécu une vie d'obéissance et d'ignorance si on peu expliquer cela au plus simple, pour ce qui est des réactions, je pourrais comprendre l'attirance, mais pour le reste, je ne sais pas trop, il faut dire que je suis loin d'être quelqu'un de normal, c'est l'avis des autre en tout cas."

Vance regarda alors la sirène et continua de réfléchir, il était vrai qu'il n'était pas aussi émotif que les autres pirates, peut être que cela était du à tout ce qu'il avait subit et le genre de lavage de cerveau qu'il avait subit avec ces parents adoptif, une chose était sur, c'était que plus le temps passait, et plus il semblait ressentir des choses, ce n'était encore qu'en surface, mais il pouvait surement redevenir normal, avec du temps, il avait après tout trois années de bonheur dans sa tête, quoi qu'il en soit, peut être que la sirène avait envie de boire quelque chose, par chance, il avait encore une noix de coco sur lui, il pris donc son sabre et la coupa en deux avant de s'approcher et de poser une moitié bien remplie de liquide à côté d'elle et de s'asseoir à côté, il ne la regardait pas vraiment, il fixait l'eau en pensant à ce qu'elle lui avait dit un peu plus tôt, qu'il était étrange, il ne pouvait pas le renié, mais ce qui semblait le piquer encore plus était le mot humain, avec sa manière d'agir et ce qu'il était capable de faire, l'était il vraiment?, la dernière fois qu'il avait vérifier, il était vraiment humain, mais il avait toujours un peu de mal à le penser lui même, comme si il y avait une barrière entre lui et le reste du monde, quelqu'un qu'il devait comprendre avant de pouvoir la briser.

"Oui, je suis étrange, je ne sais même si je peut être considérer comme un être humain parfois."

C'était à cause de son manque d'émotions qu'il pouvait se critiquer lui même de la sorte, et bien entendu, ces parents adoptifs lui aurait répondu qu'il n'était qu'un outil pour gagner plus d'argent, maintenant qu'il n'avait plus vraiment besoin de cela, il semblait un peu plus libre, c'était plaisant quand même, d'ailleurs, à cette penser, il avait un petit sourire, il appréciait ce qu'il avait décider, au moins, cela était vraiment lui, pas ce qu'on lui avait demander de devenir, l'eau était tellement clair qu'il pouvait voir des poissons nager, et à voir son regard bouger assez rapidement, il semblait être capable de suivre leur mouvement rapide, cela n'allait pas lui servir, mais au moins il avait quelque chose à regarder, il semblait même s'amuser à voir ce petit monde sous marin, ou alors, il n'avait pas trop envie de regarder à côté de lui, car il savait que la sensation qu'il avait eut plus tôt n'allait être que plus forte ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 10 Mai - 2:03

Vance ne connaissait rien des sirènes, ça ne m’étonnait pas, quand il avait rejoint mon bord, je m’étais même étonné qu’il ne soit pas atteint du mal de mer dans les premiers jours. La mer ne coulait pas dans ses veines comme ça avait été le cas pour presque tout les habitants de cette île. Il dit ensuite avoir vécu une vie d’obéissance et d’ignorance avant de préciser qu’il pourrait comprendre l’attirance, mais pas le reste, il n’était pas quelqu’un de normal disaient les autres. Je n’avais pas ris cette fois, je m’étais contenté de le regarder comme si je pouvais voir à travers lui, puis, j’avais pris la parole :

« Je ne sais ce que tu entends par obéissance, mais si tu es un des pirates de cette île – et bien sur que tu en es un – tu n’as qu’à interroger ton capitaine sur ce que tu ignores. Ton capitaine ou tes collègues, ce sont à eux de former les nouveaux venus… enfin, d’après ce que je sais en tout cas. »

Il s’était agité sur la rive et je l’avais regardé, bien qu’il m’eu été compliqué de me mouvoir comme je le voulais avec ses attributs de poissons. Il finit par déposer une noix de coco coupé en deux à mes cotés et j’avais laissé mon regard glissé vers elle, me retenant à grand peine de grimacer. J’aurais mille fois préféré une boisson plus corsée à ce petit lait, mais il fallait que je conserve mon masque et mon anonymat. J’acceptais donc, me glissant encore un peu plus prêt du bord en me positionnant sur le coté. Puis, je bus quelques gorgées de cette noix de coco… avant de la reposer sur le sol, glissant à nouveau mon regard sur lui. Voilà maintenant qu’il doutait de pouvoir être considéré comme un être humain… Qu’est-ce que je devrait dire moi en ce cas là ? Je ne le dis pas à voix haute, me contentant de simplement hoché la tête.

« Ne doute pas de toi humain, c’est étrangeté fait de toi un être particulier et c’est cette particularité qui pourra être ta force. Trouve ta force et tiens toi à cela. C’est un conseil que je te donne. »

Je suivis alors son regard dans les profondeurs du bassin, sur les poissons… J’aurais probablement pus me fondre parmi eux, mais non. Et puis, l’eau était trop claire, il verrait mon manège et, quelque chose me ferait dire que lui, il ne prendrait pas ça pour de la magie de disparition. Soit, j’étais donc condamnée à demeurer ici tant qu’il souhaiterait demeurer près de ce lac… Espérons que je tienne mon rôle jusque là, je me félicitais d’être pleinement sobre en tout cas. Je le regardais un moment, puis, je lâchais sans même m’en rendre compte :

« Si tu veux que les autres te connaissent pour ce que tu es, apprend à te connaître toi-même gamin. »

Je lui adressais un léger sourire et inclinais légèrement la tête. Puis, je me forçais ensuite à finir cette noix de coco, même si ce n’était pas vraiment ce que je préférais. Et maintenant ? Et bien, maintenant je ne savais plus vraiment quoi faire… Je n’étais pas habitué à agir comme ce que j’étais, comme une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 10 Mai - 7:21

Encore une fois tout revenait vers le capitaine, Vance n'allait quand même pas être une simple petite chose, toujours allant voir quelqu'un pour un conseil, même si bon, pour le moment il semblait un peu trop peu conscient de ce qu'il devait faire, il se gratta alors la tête, il n'avait pas grand chose à dire la dessus encore une fois, il avait toujours le même regard sans vie, même si bon, il semblait quand même un peu mieux que la dernière fois, ou plutôt, la première fois qu'il avait poser les pieds sur le bateau, peut être qu'elle allait pouvoir l'éclairer la dessus, cela pouvait valoir le coup d'avoir un avis différent, surtout d'une personne non humaine.

"Ce que j'ai besoin, c'est d'apprendre à être quelqu'un de normal, je ne pense pas que le capitaine aurait besoin d'être importuner pour quelque chose d'aussi futile, déjà que j'ai fait assez fort impression pour qu'il me surveille assez souvent."

C'était l'impression qu'il avait en tout cas, il soupira alors encore une fois pendant que la sirène lui disait que sa particularité faisait de lui quelqu'un d'unique, et qu'il devait prendre cela pour une force, pas une faiblesse, peut être qu'elle avait raison, il se gratta alors le menton un moment tout en semblait regarder ces mains, ce qu'il avait fait la bas, lors de l'abordage, c'était assez ordinaire pour lui, enfin, il avait sembler que c'était ordinaire pour lui, alors il ne fit soupirer encore une fois, c'était bien de parler avec quelqu'un d'inconnu, au moins, il n'y avait pas de répercussion sur ce qui allait arriver dans le bateau, bref, autant lui répondre encore une fois.

"Je vois, je vais faire attention à cela, merci encore."

Puis il y eut son commentaire sur le fait qu'il devait apprendre à ce connaitre lui même avant que les autres le connaissent, mais une chose l'étonna quand même un peu, ce fut bien entendu qu'on le traite encore de gamin, il la regarda alors en haussant un sourcil avant d'approcher sa tête de celle de la sirène tout en parlant.

"Vous êtes la deuxième personne à me traiter de gamin, je vais finir par croire que je fait vraiment jeune, pourtant, si j'ai bien calculer, j'ai presque le même âge que le capitaine du navire ou je suis..."

Il soupira alors en reculant un peu, soulevant un peu son maillot pour voir toute les cicatrices qu'il avait sur son torse, les touchant un moment, comme pour réfléchir à quelque chose, il voulait surement voir pourquoi on le traitait de jeune alors qu'il avait vécu autant de chose, il eut néanmoins un petit sourire avant de parler à nouveau à la sirène.

"Je crois que je vous ai déranger beaucoup trop longtemps, vous n'avez rien à me demander, je pense que je vais vous laissez en paix, après tout, c'était un peu ma faute si vous ne pouviez pas continuer de vous reposer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 10 Mai - 17:13

Je le regardais simplement alors que nous discutions simplement. Il me dit alors que ce dont il avait besoin, c’était d’apprendre à être quelqu’un de normal… Pour moi, il suffirait qu’il prenne un peu plus confiance en lui et il serait quelqu’un de parfaitement normal… Enfin, qu’est-ce que c’était que la normalité ? Si ce n’est une notion que chacun pouvait voir différemment. Il dit aussi ne pas fouloir m’importuner pour quelque chose d’aussi futile. Il avait compris que je l’avais gardé à l’œil. Quelle importance… Enfin, quoi qu’il en soit, je me contentais de simplement hausser les épaules.

« Comme tu voudras, c’est ta vie après tout, si tu préfères te débrouillée seule, qu’il en soit ainsi. »

Je me glissais en eaux plus profondes, m’assurant ainsi que mon corps reste ainsi sous la surface de l’eau. Parfois, je m’amusais à jouer ce rôle, même si je passais ma vie à passer d’un rôle à l’autre, presque jamais je n’étais moi-même. Une fille non marié sur cette île avait de forte chance de devenir catin… ça ne m’intéressait pas. Il m’avait alors remercié et je lui avait simplement adresser un sourire, je n’avait pas fait grand chose. Cependant, j’avais fait une erreur, je l’avais appelé gamin, comme j’avais fait lorsque nous étions à bord. Il dit ensuite avoir le même âge que moi et j’avais alors légèrement sourit.

« Ce n’est peut être pas uniquement une question d’âge, c’est peut être aussi parce que tu as beaucoup à apprendre… Enfin, ce n’est que spéculation, je ne peux rien t’assurer quand à ça… »

Il se recula finalement et, lorsqu’il souleva son maillot, je pus voir toute les cicatrices qui couvraient son torse et cela m’avais fait frissonné, il en avait autant que les plus expérimentés d’entre nous… peut être même plus encore. Sa vie n’avait vraiment pas dû être facile avant qu’il n’ait rejoint mon bateau et j’avais donc du mal à comprendre qu’il se laisse aussi facilement faire… J’étais en train de penser à tout ça quand il repris la parole, attirant mon attention par la même occasion. Il disait qu’il m’avait déranger depuis trop longtemps maintenant. Il me disait qu’il allait me laisser en paix puisque c’était de sa faute si je ne pouvais pas me reposer… rentrer en l’occurrence… J’avais alors simplement haussé les épaules avant de prendre la parole :

« Je vois, et bien je te souhaite du courage et de la chance pour les aventures que tu vivras, pirate. »

Et je m’enfonçais au cœur du bassin, le regardant s’éloigner à travers l’eau claire. Je laissais passer quelques minutes de plus pour qu’il parte, puis refit surface. De là, je m’assurais qu’il n’y ait personne dans les parages, puis, je sortis de l’eau, me masquant dans la végétation le temps de sécher, me glisser hors de l’eau, ce n’était pas le plus facile. J’enfilais ensuite des vêtements propres et je changeais ma façon de m’attacher les cheveux pour redevenir le capitaine Kay Blackhope. Je revint alors chez ma mère et lui adressait un simple soupire. Bon, maintenant la vie reprenait son cour jusqu’au moment où il viendrait au rendez-vous…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 10 Mai - 19:39

Est ce que Vance préférait ce débrouiller seul?, surement, ce n'était pas sa faute, il avait toujours appris à faire cela de cette manière, alors bon, néanmoins, il commenta juste en disant que cela allait être comme le reste, il allait surement devoir apprendre à le faire, il garda son petit sourire, il aimait parler comme cela, sans trop de question trop gênante ou alors d'ordre qui lui faisait risquer quelque chose, pas qu'il n'allait pas écouter le capitaine, bien au contraire, juste que dans certain moment, il avait bien envie de juste réfléchir sur sa propre vie, cela allait encore une fois être assez étrange à changer, mais bon, il avait le temps, ou plutôt, il allait avoir le temps à travailler en tant que pirate, il avait bien remarquer qu'il y avait pas mal de trou dans ces horaires et dans ce qu'il faisait, alors cela était parfait.


Il y avait la question de l'âge, mais pour la sirène, cela n'était pas forcément cela que le capitaine voulait dire, peut être plus du genre de l'expérience en tant que pirate, il se gratta alors la joue en répondant positivement à cela, répondant aussi qu'il allait faire de son mieux pour ne pas être aussi un peu plus ouvert au demande, car bon, parfois il avait surtout l'impression qu'il ne faisait pas partie de l'équipage, mais cela revenait encore une fois à ce qu'il avait penser plus tôt, alors il mit cette question de côté, finalement, il y eut les adieu, et bien qu'il n'avait pas demander le nom de la sirène, il savait qu'elle se trouverait peut être encore ici une autre fois, alors il lui suffira juste de revenir si il avait de lui parler de nouveau, une fois revenu vers le coin de plage qu'il avait quitté plus tôt pour se balader, il se souvint qu'il y avait le rendez vous avec le capitaine le lendemain, il regarda alors un moment le sable en ce demandant de quoi cela pouvait être, peut être qu'il avait oublier quelque chose, même si il ne semblait pas savoir quoi, il se toucha alors un moment ces cheveux avant de ce dire qu'il allait surement devoir se laver un peu pour ne pas trop paraitre trop sale, il y aura surement d'autre personne la bas, cela n'allait pas être un bon exemple à montrer si il y allait avec un maillot taché et une petite odeur de sueur.


Ce fut donc pour cela qu'il avait entrepris de chercher un moment de quoi ce changer pour le lendemain, mais vraiment, il n'avait pas grand chose à mettre, il n'allait quand même pas venir avec sa chemise, portant pour toujours des traces de sang, qui était le sien bien entendu, il y avait toujours les maillot sans manche, mais encore une fois, cela allait exposer certaine cicatrice à la vue de certaine personne, alors cela était encore un non, il chercha encore un peu avant de trouver quelque chose de simple, un t-shirt qui couvrait assez ces bras pour qu'on ne voit pas trop les cicatrice, il prit donc cela pour le lendemain et avec un bon lavage, il était prêt pour le jour J, qui arriva après une bonne nuit de sommeil, il se trouvait donc devant la maison de la famille du capitaine, il se gratta alors la tête avant de frapper pour montrer qu'il était la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 10 Mai - 23:05

J’étais donc rentrée seule, chez moi, là où Mère m’attendait, sous la bonne garde des domestiques de la maison. Des hommes qui auraient dû être prisonniers ou exécutés et qui avait trouvé au service de cette Rumiane, inversant les rôles pour une fois, mais eux, ils étaient payés et pas réduits en esclavage. Parmi, eux, il n’y en avait que trois qui était au courant de ma véritable condition. Des femmes bien sur, car personne ne s’étonnerait de les voir venir dans ma chambre et y passer parfois un peu de temps… Enfin, cette fois-ci, il y avait une raison pour laquelle j’avais choisit ce moment pour le calfatage. Quelques choses que haïssait toute femme et qu’il me serait plus aisé de camouflé à terre qu’à bord. Parmi celles qui étaient au courant pour moi, il y avait Myla, c’était aussi une fille de pirate que ma mère avait sauvé de justesse d’un viol et l’avait enlevé à son travaille de serveuse à l’auberge pour la prendre à notre service… ou plus précisément, à mon service quand j’étais là.

« J’aurais aimé que mon père ai eut la même idée que le votre Maîtresse Kayline. »

M’avait-elle dit un jour. Je lui avait demandé ce cessé de m’appeler Maîtresse et de se contenter de Kay, ça éviterait de commettre une vécue. Puis, je lui avais promis que si elle gardait bien mon secret, le jour où les femmes pourraient avoir une place sur les bateaux pirates, je l’emmènerais avec moi en mer, voir le monde. Elle resterait alors à mon service, mais rien ne m’empêcherait pour autant de lui apprendre à se battre et d’en faire une véritable pirate. Soit, cela importait peu. Quand le lendemain de mon retour sur l’île, on vint frapper à la porte, ce fut elle qui vint me trouver pour me dire que j’étais attendue. Elle m’aida à nouer mon corset, puisque je resterais en chemise. J’étouffais presque, mais je n’avais pas vraiment le choix. Elle s’était ensuite inclinée, puis, elle s’était emparée du coffret contenant la bourse revenant à Vance et m’avait emboîté le pas alors que je me dirigeais simplement l’entrée, croisant les bras en lui faisant maintenant face.

« Vance… Dites moi, êtes vous sur d’être un pirate ou en tout cas de vouloir en être un ? J’en doute si vous ne prenez même pas la peine de prendre votre butin. »

J’adressais un signe à Myla qui ouvrit aussitôt le coffre. Je m’étais alors emparé de la bourse qu’il contenait avant de la lancer à Vance. Oui, ce n’était pas vraiment de la douceur… mais il serait compliqué de ne pas imposer mon autorité… et de ne pas le mettre à l’épreuve.

« La prochaine fois que tu ne prend pas ta part à l’accostage, elle sera conservée pour le bateau et tu refusera tout droit dessus. J’espère que je suis claire… » Je posais mon regard sur lui et grimaçait « Pourtant dieu sait que tu aurais besoin de cette paie, ne serait-ce que pour te racheter des vêtements plus convenables… »

Oui, cette fois j’étais dure, mais il fallait dire aussi que je n’étais pas de fort bonne humeur, surtout avec ma poitrine ainsi douloureuse. Une fois par mois… Je ne pouvais pas toujours imposer des voyages à terre, c’était vraiment une épreuve pour moi… Mais il fallait que je fasse avec, au moins jusqu’à avoir imposer mon autorité. Après, j’osais espérer qu’ils continueraient à accepter de me suivre, peu importe mon sexe… En attendant, je restais simplement à le toiser en attente d’une réponse, Myla demeurant debout à mes cotés, le coffre en mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Lun 11 Mai - 2:49

Vance avait donc été devant la maison de son capitaine, et bien entendu, cela allait peut être mal se dérouler, mais bon, il devait quand même venir, on lui avait demander, quoi qu'il en soit, après être rentrer à l’intérieur, il attendit un moment pour enfin voir le capitaine avec une personne à côté de lui, mais ce n'était peut être pas le moment de parler de cela, bref, il lui déclara alors que si il était un pirate, il devait penser à prendre son butin, et il lui lança alors un sac sur lui, il l'attrapa assez facilement avant de pencher la tête sur le côté, d'accord, c'était inattendu, il ne savait pas que cela était quelque chose d'obligatoire, néanmoins, il n'allait pas faire d'excuse, il savait que c'était de sa faute, même si bon, il trouvait cela bizarre qu'il soit aussi froid envers lui d'un coup.


Il y avait aussi quelque chose qui dérangeait Vance, ce bourdonnement, en temps normal, il ne l'entendait jamais, sauf la fois ou il avait été assez proche de lui, cette fois ci, il était plus loin du capitaine, alors c'était peut être un évènement assez irrégulier, il ne pouvait pas lier cela à cette personne alors que les circonstance était légèrement différente, bref, il allait quand même garder cela en tête bien qu'il semblait plisser un peu les yeux alors qu'on lui faisait la moral, il comprenait qu'il faisait mieux de prendre son butin sous peine de ne pas l'avoir, également, il critiqua sa manière de s'habiller et il se regarda un moment avant de se gratter la nuque, d'accord, il n'avait pas grand chose, mais quand même, il savait néanmoins que tout était dans le vrai, même si bon, la personne qui se trouvait en face de lui semblait vraiment de mauvais poil, il ne pouvait peut être rien faire contre cela, il n'était pas doué en relation humaine, encore une fois, il remarqua que le visage du capitaine ressemblait vraiment à celui de la sirène, peut être que c'était une sacré coïncidence, et ce bourdonnement qui continuait encore et toujours de passer dans ces oreilles, il baissa alors un peu la tête, il semblait avoir un peu de mal avec ce qu'il avait, puis finalement, il regarda le capitaine avant de lui parler.

"Je comprend Capitaine, je ferais plus attention à partir de maintenant."

Bien, au moins c'était dit, la suite allait être simple, si il n'avait rien d'autre à lui dire, il allait surement demander de prendre congés, après cela, surement faire ce qu'on lui avait proposer, à savoir acheter de quoi ce changer, des chemises surtout, il semblait bien aimer cela, bien que la seul qu'il avait était tacher par son propre sang et cela de manière permanente, il ne semblait pas vouloir s'en débarrasser, la raison était simple, c'était un peu comme un symbole de son passé qu'il allait garder pour se souvenir de ce qu'il avait été avant, il changeait, lentement mais surement, il allait montrer à l'équipage qu'il pouvait devenir quelque chose de mieux, quelqu'un de mieux, il eut alors un petit sourire en continuant ce qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Lun 11 Mai - 17:10

J’étais vraiment de méchante humeur, je n’y pouvais rien, c’était juste un moment… Quoi qu’il en soit, je lui avais remis sa part du butin tout en le sermonnant. A mes cotés, je voyais Myla qui gardait la tête basse. Dans mes mauvais moments, elle était la seule à rester à mes cotés en plus de Mère. Vance m’avais promis de faire plus attention et je l’avais toisé un instant, le regard sombre. Puis, d’un claquement de langue et d’un geste, je lui avais fait comprendre qu’il pouvait disposé et m’en était retourné en intérieur. Je m’étais empressée de desserrer mon corset pour pouvoir respirer un peu plus facilement… et que ma poitrine se fasse un peu moins douloureuse.

Finalement, nous restions à terre jusqu’à ce que le Bianca accoste… Ou plutôt, nous restions suffisamment près de l’île pour y revenir une fois le soir venu avec un peu plus de butin dans nos coffres. Ca me permettait de garder mes hommes en forme et, surtout, sous contrôle, ce qui n’était pas une mince affaire avec des pirates. Pourquoi étions-nous resté ? Au moment o j’allais annoncé notre départ, Mère m’avait transmit un message de Père : Il voulait le Mor-Tyrnog pour un prochain pillage. Et donc, ce jour-là, j’étais sur le quai, à quelques pas derrière Mère. Tatche s’envola de mon bras pour allez tourner joyeusement autour du capitaine Blackhope. Ce dernier eut un grand éclat de rire, encore plus puissant que les miens, ce qui m’arracha un sourire. Dès que Père fut à terre, ma mère et moi nous retrouvâmes étreins par une étreinte digne de nous étouffer. Ma mère échangea quelques mots avec lui alors qu’un coffre sou le bras, nous retournâmes à la maison. Il me demanda des nouvelles et je lui en donnais, m’abstenant de parler de la tentative de mutinerie, ce que Mère ne se gêna pas pour faire. Père avait alors tout simplement éclater de rire avant de me dire qu’on était pas un vrai capitaine tant qu’on avait pas essuyé au moins une fois une mutinerie. Il avait voulu avoir plus de détail et avait finit par me dire que j’avais pris les bonnes décisions. Cela m’avait rendu heureuse, mais je ne pouvais pas me laisser aller.

Voilà ensuite que nous avions parlé boulot. Père avait un de ses hommes qui lui était d’une fidélité à toute épreuve, tant et si bien qu’il lui servait aussi un peu de valet. Il déposa le coffret contenant les cartes de mon père sur la table que Mère avait débarrassé. J’envoyait Myla récupérer les miennes, puis, Père m’expliqua notre plan d’action. Il s’agissait d’une attaque sur une île, je n’aimais pas beaucoup ça, mais je savais que mon père ne choisirait pas de les attaquer pour rien… J’avais donc écouté son plan pour comprendre que c’était sur une citadelle que se portait son choix et il avait évoqué des Rumians… Je comprenais un peu mieux les motivations de mon père maintenant. Après tout, la liberté, c’était quelque chose de très important pour nous. Notre but premier était donc le pillage, mais si nous pouvions libérer les Rumians, ça n’en serait que préférable… Nous avions ensuite rassembler nos deux équipages et, m’asseyant sur un tonneau, je laissais mon père parlé à tout nos hommes : les consignes étaient claires, nous pouvions prendre tout ce que nous voudrions, cependant, il ne devait y avoir aucune mort ou agression civile, d’aucune façon que ce soit et simplement le minimum de perte adversaire.

Les hommes de mon père grognèrent un peu de ne pouvoir profiter des donzelles qui se trouveraient sur place, certains de mes hommes aussi. Cependant, nos ordres ne changeraient pas. Si ils voulaient forniquer, il faudrait convaincre les donzelles de leur accord. Après un discourt d’encouragement, Père embrassa Mère, puis, il exhorta ses hommes à remonter à bord du Bianca… J’entendis certains de mes hommes les jalouser et je m’assombris. J’avais ensuite ordonné à mes propres hommes d’embarquer, leur annonçant que si ils voulaient un jour caresser l’espoir de servir sur le Bianca, ils avaient intérêt à excellé. Au moment où il montait à bord, je posais la main sur l’épaule de Vance, attirant son attention avant que je reprenne la parole.


« Matelot Vance, j’espère que vous ne laisserez pas les autres vous surchargez de travail cette fois… »

J’adressais un signe à mon quartier maître, lui ordonnant d’expliquer à Vance en quoi son rôle de matelot sans dénomination fixe changeait de son rôle habituel de mousse. J’attendis donc que tout l’équipage soit à bord, prenant mon poste à la barre et ordonnant qu’on prenne le large maintenant. Il  y aurais un peu de trajet, l’île se trouvait à plus de deux jours de navigation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Lun 11 Mai - 19:08

Bien, Vance n'avait pas vraiment eut grand chose à faire de ces journées de tranquillité, il avait bien entendu acheter de quoi se changer, quelque tenue de rechange semblait être une bonne idée, la suite avait été normal, il gardait le plus d'argent possible, ne voyant pas pourquoi il en dépenserait plus, pour la nourriture, il passait son temps à pêcher alors il ne voyait pas pourquoi il changerait cela, bien qu'il avait quand même passer un repas pour essayer quelque chose de nouveau, il fallait bien voir n'est ce pas?, par la suite, il s'amusa juste à faire ce qu'il n'avait jamais eut besoin auparavant, à savoir entrainer un peu son physique, il était fort certes, mais cela n'arrivait qu'a un niveau ordinaire, il allait avoir besoin de plus de muscles si il devait continuer à travailler dans la piraterie, il se souvenait encore de ce qui c'était passé lors du premier abordage, il ne l'avait pas montrer, mais cela l'avait quand même un peu fatigué, il devait tout travailler alors, et il avait un peu de temps pour cela.


Cela avait sembler faire son effet, lors des petit pillage qui avaient suivit, Vance semblait bouger un peu mieux et il ne semblait pas aussi fatigué, il avait même l'impression que son corps tenait de mieux en mieux, ce qui n'était pas le cas des autres, pourquoi il était si différent, il était un humain n'est ce pas?, il n'avait jamais fait de test, mais à ce qu'on lui avait dit, il était née de parents totalement humain, alors il n'y avait pas à chercher, il remarquait aussi que son corps semblait agir un peu plus différemment, comme si un petit quelque chose s'agitait parfois, surtout quand il s'entrainait, plus il courait sur la plage, et plus il avait l'impression que son sang tournait plus vite dans son corps, cela était peut être une impression et cela était peut être aussi normal, mais bon, une chose était sur, cela lui permettait de tenir bien plus rapidement, finalement, il y eut une réunion de prévu avec un autre bateau pirate, Vance regarda un moment et avait bien vu qu'il s'agissait du bateau du père de son capitaine, il pencha alors la tête sur le côté, cela semblait être quelque chose de grande envergure pour demander deux navire, il repartit donc s'entrainer un peu avant le rendez vous.


Pour lui, rien n'était compliqué, attaquer une île, et donc prendre tout ce qu'il y avait dedans, semblait simple dans son esprit, mais il revint vite sur sa décisions en entendant parler d'une forteresse, il allait y avoir beaucoup de monde dedans, il allait surement devoir faire plus attention que d'habitude, bien qu'il semblait avoir de sacré réflexe, face à un mur de personne tirant en même temps, il ne pourrait pas éviter, il soupira alors, cela n'allait pas être simple, mais bon, si il faisait attention à son entourage, il allait pouvoir éviter le pire, en passant, Vance semblait un peu plus souriant ces derniers temps, ces yeux semblaient quand même montrer un petit plus d'envie de vivre que la première fois, et cela allait surement se remarquer, dans tout les cas, il cherchait quand même comment se comporter avec les autres, peut être qu'avec plus de temps, et il n'en avait pas, il fallait repartir, ayant complètement zapper que les autre voulaient s'amuser avec des femmes, il n'était pas pareil qu'eux la dessus, il n'y avait même pas prêter attention, avant de monter, son capitaine lui déclara qu'il était matelot maintenant, et le quartier maitre lui expliqua qu'il était comme la plupart de l'équipage maintenant, cela n'était pas trop rapide?, il ne savait pas si cela était le cas, mais en tout cas, il allait bien en profiter pour regarder et essayer d ce mêler un peu plus au reste de l'équipage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Lun 11 Mai - 23:54

Je barrais donc, bien sur, un ou deux de mes matelots avaient les capacités pour être barreur, sans parler de mon quartier-maître et bien sur, il y avait le pilotage automatique, joie de la technologie, même si je préférais naviguer à l’ancienne. Cependant, barrer me permettait de garder un œil sur mon équipage. Bien sur, cette attaque ne me faisait par particulièrement peur, mais j’étais tout de même inquiète que mon équipage ne soit pas encore tout à fait assez souder et assez cohérent pour ce genre de manœuvre. Cette fois mon père était resté trop peu à terre, nous n’avions pas pu nous entraînez comme nous le faisions souvent… Il allait donc falloir que nous fassions sans. J’étais capable de me débrouillée seule après tout, j’étais une grande fille – ou un rand garçon, puisque c’était pour ça que je me faisait passé.  Enfin, dans les circonstances actuelles, cela importait peu, il y avait même bien d’autre à penser, au sujet de la stratégie par exemple.

Je ne m’étais pas plus inquiéter que cela de la formation de Vance. Oui, je l’avais rapidement promu, mais il m’avait empêché d’avoir à gérer une mutinerie moi-même. La plupart auraient laissé courir se rangeant dans le camp du plus fort ou alors, ils en auraient profité… bien sur, j’aurais eut mes alliés… Enfin, tout ceci était le passé, bien que la raison principale qui avait valu à Vance cette promotion. En attendant, je jetais un œil à la carte et soupirais doucement. Ensuite, le trajet avait commencé et j’avais envoyé mon quartier maître informé les nouveau matelot de leurs affectations temporaires. Vance par exemple, devrait aller consulter le maître coq et lui servir d’aide… lui qui aimait tant pêcher, il devrait se sentir comme un poisson dans l’eau. Ainsi, il aurait également pas mal de travail à faire… enfin…

Un jour… Deux jours… Rien de notable à bord si ce n’était qu’au repos, les hommes commençaient à s’ennuyés. Je priais pour qu’il n’y ait pas d’incident. Laissant la barre à d’autre, je me mis à scruter le bateau de mon père en quête du signe qui signifierait le début du combat. Le Bianca attaquerait par la mer et le Mor-Tyrnog attaquerait par la ville, contournant la forteresse. Ce n’était pas encore l’occasion de tester mes canons… dommage. Quoi qu’il en soit, j’avais répété les consignes de mon père, ainsi que la marche à suivre quand à l’attaque. Je demandais à ce qu’on descende les chaloupes à la mer. Bien sur, resterait sur le bateau les premiers à avoir rejoint l’équipage, ceux qui, je le savais, saurait en prendre soin… Ceux qui le ramèneraient à Hañvbro et à partir de là, je savais que ma mère en prendrait soin. Nous autres, nous nous entassions dans les chaloupes, armés jusqu’aux dents.

Le minimum de lumière et la discrétion la plus absolue jusqu’à ce que nous soyons découvert. Je venais de mettre pied à terre quand les premiers coups de canons retentirent. Mon Mor-Tyrnog était hors de portée, je ne m’inquiétais pas. Une sirène avait alors retentit dans les airs et j’avais alors posée la main sur mon sabre, puis, j’avais hurlé à l’assaut. Mes hommes avaient alors fondu sur la ville, forçant la forteresse à scinder ses forces. Nous nous mîmes à grouiller dans les rues, mes pirates se glissant de temps à autre dans une maison, pour en ressortir les poches pleines. Les premières patrouilles ne tarderaient pas à grouiller sur nous. Je brandis mon poing pour y recueillir Tatch afin de lui confier mes consignes. Il avait alors aussitôt repris son envol et j’avais tiré à la fois mon épée et mon pistolet hache. Puis, tout comme mes hommes, je m’étais lancer dans la bataille, ne laissant que des soldats au sol derrière moi, ainsi que des civiles terrorisés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 12 Mai - 5:54

Apparemment, il ne semblait pas trop y avoir de problème suite à la promotion si rapide de Vance, au contraire même, certaine personne semblait même être content de voir que ce qu'il avait fait avait été récompenser, Vance semblait vraiment avoir une place dans cette équipage, et il allait devoir répondre à cela en s'ouvrant surement un peu mieux à eux, enfin, avec le temps cela allait être simple, mais pour le moment, cela était assez particulier, certes il parlait un peu plus et il semblait aider parfois, mais mis à part cela, ce n'était pas vraiment comme si il avait d'autre idée, peut être qu'il lui fallait vraiment essayer d'autre chose avant qu'il ne puisse vraiment devenir lui même.


La première étape pour cela, et étrange étape, était de commencer à voir ce qu'il allait faire en tant que matelot, le capitaine avait été clair, il devait essayer un peu de tout pour voir ce qui allait lui plaire, et en premier lieux, il s'agissait de la cuisine, bien entendu, il était sous les ordres du cuistot, et il semblait déjà le connaitre un peu, après tout, qui ne pouvait pas chercher la raison des poissons qui apparaissaient le lendemain, bref, la question était de savoir si il savait bien cuisiner, ce qui était à moitié le cas, après tout, il préparait toujours ces repas, mais cette fois ci, il allait devoir faire cela pour beaucoup de monde, heureusement pour lui, il apprenait toujours aussi vite, il lui suffisait de regarder ce que faisait le cuisinier pour faire pareil, ce qui semblait bien l'aider, les deux jours furent donc passer assez vite, Vance aidant dans les cuisine à préparer le poisson et servant de bon plat pour que le joue J soit avec des pirates bien repu et aussi en forme, ce qui semblait être le cas, mais maintenant, il allait surement être temps de partir au combat, Vance prit ce qu'il avait besoin pour se battre, un sabre, un pistolet ainsi qu'un fusil à pompe, et il suivit le flot de pirate jusqu’à arriver sur la plage, bien, à partir de ce moment la, c'était un assaut de cette forteresse, et elle semblait tellement bien armé que lui même ce demandait comment il était possible d'avancer.


Vance avançait un peu dans l'ombre tout en regardant les murs, monter avec un grappin était clairement une mauvaise idée, trop d'archer, et monter d'un autre manière pouvait facilement être anéantit par les canons et autre soldats, il fallait trouver une entrée, et Vance pris la peine de ne pas se montrer pour la chercher, il voyait que des patrouilles arrivaient, alors il devait bien y avoir une porte, il mis quand même un peu de temps pour la trouver, et profita d'une patrouille qui allait sortir pour les faire reculer à coup d'un tir de fusil à pompe, peut être que certain allait être pas mal blesser, mais il n'avait pas le choix, il n'avait pas le temps, la suite fut bien entendu tendu, il devait faire très vite et éviter les flèches tout en trouvant le mécanisme de la grosse porte, il la trouva et l'activa au plus vite alors qu'il avait maintenant presque la moitié des archer sur le dos en plus de quelque soldats, même avec ces réflexes, il était complexe de tout éviter, il pouvait bloquer certaine flèches avec son sabre, mais bon il fallait maintenant que le capitaine voir la porte ouverte pour venir, quand à lui, il allait peut être aider pour stopper les canons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 12 Mai - 14:45

Je me faufilais dans les rues de cette ville. Peu à peu, les villageois s’étaient mis à se rassembler en petites grappes, trop désireux de rester en vie pour empêcher mes hommes de piller leur bien. Bien sur, le butin de cette expédition serait partager équitablement entre les deux bateau au retour sur notre île… enfin, déjà fallait-il y rentrer. Quoi qu’il en soit, je m’assurais pour rester aux couverts des maisons tout en me rapprochant de la forteresse. Même dans cette ville, il y avait des Rumians réduit en esclavage, dès que j’en voyais un, je détruisais ses chaînes avec ma hache. J’avais donné des dagues aux deux premiers, les autres devraient se débrouillés… En attendant, cela nous ferait des alliés supplémentaires, sans compter qu’ils allaient encore aller libérés les leur. J’en prendrais autant que je pourrais à bord et je supposais que mon père ferait la même chose… mais les autres devaient se débrouiller seuls… Ils le pouvaient après tout.

Un cri de Tatch attira mon attention, je vis alors Vance qui prenait d’assaut la forteresse, enfin, une de ses porte en tout cas. Je voyais une pluie de flèche s’abattre sur lui et, même si il se débrouillait bien plus les esquivés, il lui fallait une diversion ou il allait finit par se faire embrocher. J’avais alors hurlé mes consignes à mon oiseau qui s’envola aussitôt harcelé les archers. Je priais pour qu’il ne lui arrive rien, je ne pouvais rien faire de plus, même si j’aurais voulu le protéger plus que tout. Tatch était mon meilleur ami après tout. Enfin, je n’avais pas vraiment le temps de me préoccuper de tout ça. Je jetais un œil par-dessus mon épaule, puis, j’appelais à moi deux de mes hommes les plus fidèle et, restant dans l’ombre des toit autant que possible, nous progression vers la forteresse et mon téméraire matelot qui nous avait ouvert une voix. Bien sur, ce ne fut pas sans laisser soldats et quelques civiles qui s’opposaient à nous assommés au sol, certains blessé, quand nous n’avions pas le choix.

Je fis un signe à mon escouade, sachant que d’autres nous verraient et profiteraient de l’opportunité. Après tout, si la forteresse n’était pas vaincue, ils n’auraient pas de butin… peut être même pas la vie d’ailleurs. Nous nous engageâmes donc dans la forteresse et je m’arrangeais donc pour me portée à l’aide de Vance en entrant par la porte la plus proche, mes deux hommes sur les talons. Quelques minutes plus tard, nous étions sur le chemin de garde et, tout en assommant ou incapacitant les archers, je m’assurais que leurs arcs et arbalètes soient brisés. Je ne voyais pas Tatch, mais je n’avais pas le temps de m’en préoccuper pour le moment surtout quand une balle siffla près de moi, je sentis alors un liquide chaud contre ma joue et je l’effleurais du bout de mes doigts. Du sang… Celle là ne m’avait loupé que de peu… Je ne pouvais pourtant pas me relâcher pour m’en surprendre.

Je me secouais, puis lançait des ordres à mes deux comparses alors que d’autres de mes hommes se répandait au sol. Je retournais aussi dans la court et cherchait l’endroit où ils ‘stockaient’ leurs esclaves en attendant de leur donner du travail. Je le trouvais et forçais la serrure, les poussant à récupérer les armes des soldats vaincus pour protéger leurs vies… et notre fuite à tous. Je vis quelques hommes de Père aussi… mais pas lui, je savais qu’il resterait sur le Bianca pour s’assurer que notre retraite soit couverte le moment venu. En attendant, je cherchais leur armurerie et leur salle des coffres…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 12 Mai - 16:40

Bien, la porte principale avait été ouverte, et de plus en plus de monde était en train d'affluer pour pouvoir prendre d'assaut cette forteresse, de son côté, Vance avait bien remarquer l'aide de son capitaine, et cela l'avait fait sourire un peu, c'était plaisant d'avoir de l'aide et de ne pas être seul, il allait devoir s'en souvenir, en tout cas, maintenant qu'il avait percer les défenses, il allait surement faire en sorte de prendre par surprise les petits groupes pour éviter que cela ne se rejoigne trop, il pouvait tenir facilement contre une petit groupe pouvant aller jusqu'à cinq personne, mais au delà cela était plus complexe, trop de chose à prendre en compte et il ne semblait pas avoir assez assimiler de technique pour palier à cela, ou peut être que les gens qu'ils combattaient étaient trop ordinaire, alors il ne pouvait être que pareil à eux.


Quoi qu'il en soit, le première chose qu'il fit était de piéger certaine porte, c'était simple, un petit coup de pistolet bien placer et ils allaient prendre un peu plus de temps pour l'ouvrir, et comme certain allaient être presser, ils allaient surement prendre de plus long chemin, Vance remarqua alors les hommes du père du capitaine, et il se demanda si tout se passait bien la bas, surement, il avait plus urgent à faire, comme par exemple prendre le contrôle de la salle d'arme, c'était une bonne idée cela, et il était persuadé que son capitaine allait avoir la même pensée, au passage, il trouva quelque grenades, qu'il utilisa intelligemment pour exploser quelque poches de soldats, il n'avait pas le choix quand ils étaient trop nombreux, il aurait du penser à ne pas partir seul aussi, bref, il trouva alors la salle du trésor, et elle semblait bien fourni, et elle semblait toujours garder, ce qui l'étonnait, pourquoi ils prendraient la peine de continuer à la garder alors qu'ils y avait tellement de combat dehors, peut être qu'il y avait quelque chose de valeur dedans?, il soupira, autant le marquer pour aider les pirates à localiser la salle, il pris alors de quoi écrire et marqua les murs alentours d'un petit symbole que les pirates allaient comprendre pour signaler ou était la pièce en question, maintenant que cela était fait, il était temps de partir vers la salle d'arme.


Et il se doutait qu'elle allait être bien garder, après tout, il y avait tout leur équipement, en conclusion, de quoi faire exploser cette endroit facilement, peut être même un gros pistolet, il pensait cela en rigolant un peu, car il ne savait rien des gros calibre d'arme à feu, du moins pas encore, il allait devoir apprendre, en tout cas, après quelque combats qui se passèrent pas trop mal, il tomba sur une salle étrangement garder, et pour dire, la taille de l'engin que le garde utilisait était massif, il avait essayer d'attirer son attention pour voir, et le nombre de balle tirer était peut être un peu trop pour lui, il n'allait pas pouvoir esquiver tout cela, néanmoins, il remarquait bien que l'autre côté de ce couloir semblait être à découvert, comme il savait qu'il n'y avait personne pour le moment derrière lui, peut être que le capitaine allait passer par la, il avait donc une petite idée, il recula un peu et trouva la porte la plus solide qui s'y trouvait, elle semblait être faite en métal alors cela allait être sacrément lourd, mais au moins, cela offrait une bonne protection, il allait alors prendre les balles avec cela et espérer que quelqu'un passe derrière ce molosse bien armé pour l’assommer, il commença alors son idée et rien que la première minute montra que cela n'allait pas être de tout repos, il n'avait pas mal à cause des balles, mais avancer devenait pénible car il faisait frotter la porte sur le sol tout en avançant malgré les impact de balles, et le bruit n'était pas plaisant non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 12 Mai - 23:33

Je me redis bientôt compte que des rumians couvrait mes arrière, j’avais laissé un sourire se poser sur mes lèvres. Je ne voyais toujours pas Tatch… Un groupe de soldat apparu et avec un grognement de ma part, nous nous en défîmes comme des autres. A la fin du combat, je vis que l’un des rumians était blessé, je l’interrogeais du regard et il se contenta de me sourire pour me faire comprendre que tout allait bien, alors, j’avais simplement hoché la tête avant de reprendre mes recherches. Ainsi, nous pénétrions dans des couloirs plus étroit, je savais ce que Père cherchait, mais je ne voyais pas vraiment ce que cette objet pourrait représenter exactement… Enfin, je ne cherchais pas plus loin pour savoir ce que c’était. Je continuais donc dans les couloirs avec mon escorte. Salle des coffres trouvés… D’un geste, je ramenais les rumians derrière le mur, Hors de vue des deux planctons. Je changeais le chargeur de mon flingue hache, passant sur des balles hypodermiques. Il ne m’en restait que peu…

Je me glissais à peine au coin du mur, le temps de viser. Puis je tirais et un des gardes porta une main à son coup, la où la fléchette l’avait touché. Il s’effondra au sol, profondément endormit. L’autre regarda autour de lui, cherchant à savoir d’où venait ce qui avait mis son collègue KO. Ce qui me permis assez facilement de l’atteindre lui aussi. Il s’effondra à son tour. Je confiais alors aux rumians la garde de la salle au trésor pendant que nous achevions de prendre le fort. Au détour d’un autre couloir, me voilà qui manquait de bondir en arrière pour éviter les balles qui allaient fatalement avec le bruit de fusillade que j’entendais… Mais non, il me tournait le dos et visait sur… Vance… J’aurais dû m’en douter… Je secouais doucement la tête, blasée. J’étais trop proche pour vérifier mon nombre de balles, il allait falloir que je fasse avec. J’avais enclenché une nouvelle balle dans le chargeur, bruit masqué par ses tirs. Puis, j’avais tiré à mon tour.

Le molosse avait chancelé, lâchant son arme comme si il n’avait plus la force de tenir sur ses pieds. Cependant, il tenait encore sur ses pieds, c’était un coriace celui-là… et je ne voulais pas usé d’une seconde seringue… J’avais alors émit un juron sonore, j’avais ranger mes armes et m’étais précipitée vers lui, chargeant tout simplement à main nues. Au moment de l’atteindre, j’avais brandit mes poings joints et l’avait frapper sur la tête. J’avais sentit mes os craquer et les larmes me monter aux yeux, mais je les avait refouler, m’adossant au mur le temps de me reprendre alors que, cette fois, le molosse s’effondrait. Pour ma part, j’espérais que je ne m’étais pas brisé les os. J’avais alors eut un geste pour Vance avant de lui lancer :


« Tu penses pouvoir t’assurer qu’il n’y ait que les notres qui ai accès à cette salle ? Il ne devrait plus y avoir beaucoup d’opposition maintenant. »

Une secousse avait agité la forteresse, m’obligeant à m’accrocher contre le mur pour ne pas me retrouver les quatre fers en l’air. Encore une fois, j’avais étouffé un juron, me rapprochant d’une ouverture pour voir comment ça se déroulait dans la cour où les soldats étaient peut à peu rassembler sous la surveillance des pirates. Ils les avaient désarmés comme l’indiquait le tas d’arme plus loin… ok… mais il y avait encore des combat en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 13 Mai - 1:03

Pour le moment, Vance ne pouvait rien faire de plus, il bougeait peut être vers celui qui lui tirait dessus, mais c'était vraiment lentement et il allait peut être finir par avoir des renfort, et si cela arrivait, c'était lui qui allait avoir des problèmes, en tout cas, il n'avait pas mal, c'était un plus, il était certes habituer à la douleur, mais ce n'était pas pour cela qu'il devait avoir mal pour rien, il continuait alors de bouger, sentant les impact de balle de plus en plus sur la porte en acier, il se demandait si elle n'allait pas finir par céder, ce qui n'était surement pas le cas, après tout, cela ne semblait pas possible, mais il fallait faire attention à toute éventualité, il regarda quand même de temps en temps derrière lui, cherchant à voir le potentiel arrivage d'allié ou d'adversaire.


Mais il y eut quand même un changement, et pas des moindre, car au bout d'un moment, il ne sentit plus d'impact de balle arriver sur la porte, c'était étrange, il regarda alors doucement pour voir qu'il s'agissait du capitaine, venant mettre un énorme coup sur l'homme pour le faire tomber, il posa donc la porte sur le côté pour allé voir la personne qui l'avait aider avec un petit sourire, le capitaine lui déclara alors qu'il devait s'assurer que personne d'autre que les pirates ne viennent dans cette salle et il accepta bien rapidement, regardant alors ce qu'il se passait alors qu'une grosse secousse semblait agiter la forteresse, depuis quand ce genre de batiment pouvait être si facilement ébranler, Vance espérait vraiment qu'il n'y avait rien de trop dangereux, il regarda le capitaine voir ce qui se passait dans une ouverture alors qu'il prenait la grosse arme de son ancien adversaire avant de la ranger, trop lourde et pas vraiment utile pour lui, il chercha alors de quoi proteger les lieux, empilant un peu les pistolet et autre mitrailleuse près de l'entrer pour qu'il puisse les prendre rapidement pour éviter de recharger, avec tout cela, il allait pouvoir proteger cela assez facilement, le tout était quand même de savoir combien de temps cela allait encore durer.


En tout cas, pour le moment, Vance était la à proteger les lieux, il demanda quand même à son capitaine si il avait besoin de prendre des munitions ou autre dans le cas ou il n'allait pas en avoir assez, il devait quand même y avoir pas mal de chose à l'intérieur, alors autant se servir non, il ne savait pas trop ce qu'il se passait à l'extérieur, et à vrai dire ce n'était pas trop ce qu'il avait en tête, on lui avait demander de faire quelque chose, alors il allait le faire sans faillir, en plus, pour le moment le capitaine était toujours la, alors autant ne pas trop se montrer faible, étrange qu'il pense comme cela d'ailleurs, pourquoi il voulait toujours faire aussi bon impression auprès de lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 13 Mai - 11:31

Vance avait donc accepté de garder la salle d’arme et je l’avais regardé avant de simplement hocher la tête. Je lui enverrais du renfort quand j’en croiserais, ce qui ne saurait probablement tarder. En attendant, il m’avait demandé si j’avais besoin de munitions et j’avais légèrement froncé le nez. J’en avais profité pour vérifier mon nombre de fléchettes tranquillisantes, puis, je m’étais décidée à lui répondre :

« Ils n’ont pas ici le genre de munition dont je pourrais avoir besoin pour la suite des évènements… Je compte sur toi Vance. »

Puis, je repris ma route, non sans m’être assurée que le molosse ne pourrait pas se relever avant que j’envoie quelqu’un le ramener avec ses petits copains en bas. Je l’avais donc ligoté avant de retourner dans les couloirs, montant maintenant dans les étages les plus hauts du château. Je tirais alors le drapeau que Père m’avait confier de sous mon manteau. J’avais alors ôter leur drapeau pour pouvoir hisser celui-ci. Les coups de canon cessèrent. Les murs de la forteresse étaient ben affaiblit, mon père avait insister sur certaines parcelles jusqu’à les affaiblir, voir en brisé les murs… Oui, le Bianca avait ouvert des brèches dans la forteresse et les hommes de Père s’en serviraient probablement. Maintenant, les Bianca n’allaient plus tarder à nous rejoindre pour mettre notre butin à l’abri à bord de nos bateaux et aussi aider nos alliés à s’évader, j’avais vu un bateau en ville, ils n’auraient qu’à l’emprunter… et au pire ils avaient toujours leurs nageoires. J’envoyais donc une personne en renfort à Vance, ainsi que deux pour amener le molosse avec ses collègues. J’envoyais aussi une escouade pour voler un bateau au port et récupérer nos canaux pour les rapprocher. Les premières armes étaient déjà en convois vers les canaux du Bianca – Je parle bien sur de celles qui se trouvaient dans la cours.  

Cependant, je n’eut pas le temps de m’y intéresser. Mon quartier maître vint vers moi, la tête basse. Il tenait quelque chose contre lui, enroulé dans son manteau. Il me dit être désolé, qu’il l’ait trouvé comme ça sur le chemin de garde. Il entrepris d’écarter son manteau et je vis Tatch, une flèche dans l’aile. Je faillis hurler et ne me repris qu’au dernier moment. Je récupérais alors mon oiseau et ordonnait à l’homme de prendre en charge l’embarquement des armes, des trésors, des vivres… et des hommes et femmes bleus. Pendant ce temps, j’étalais le manteau au sol et déchirait une bande au bas de ma chemise avant de la recoincée dans mon pantalon. J’immobilisais l’aile de mon oiseau et en arrachait ce qui restait de la flèche. Sous la douleur, il se retourna contre ma main et son bec acéré se referma sur ma main, le blessant. Je murmurais doucement pour le calmer. Puis, je bandais soigneusement son aile, vérifiant que tout ses os étaient à la bonne place. Je tirais ensuite mon mouchoir et le nouait autour de sa tête pour le calmer. Je l’aidais ensuite à reprendre patte sur mon gant ou je le caressais avec douceur, l’accrochant pour la première fois à la fine cordelette qui l’y maintenait.


« Tout va bien Tatch, ne t’en fais pas, tu vas guérir. »

Lui avait-je soufflé avec douceur. Puis, laissant ma main se glisser sur son plumage en regardant les pirates préparer l’évacuation. Ce que voulait Père… ça n’aurait probablement aucun intérêt pour les autres… Je gardais mes arrière, bien décidée à faire partie du dernier canaux, quand tout armes, butins et vivres seraient déjà à bord des trois navires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 13 Mai - 18:18

Vance avait donc attendu, et encore attendu, c'était vraiment un long travail, mais heureusement pour lui, il était habituer à ne rien faire pendant une très longue période de temps, apparemment, il semblait qu'il n'y avait plus personne pour venir attaquer ici, également, cela semblait bien s'entendre, alors il allait surement continuer jusqu’à ce que les autre pirate ne vienne pour prendre ce qui se trouvait dans la salle d'arme, il soupira néanmoins, ce genre de chose était vraiment pénible, et qu'il pense cela montrait bien qu'il commençait à penser à ce qu'il faisait, il secoua néanmoins la tête, cela était inutile d'avoire ce genre de pensée en ce moment, il était en train de travailler, il était un pirate qui avait reçu une mission de son capitaine, il ne pouvait certainement pas partir ainsi, il profita donc d'un petit moment pour juste prendre des armes un peu plus neuve.


Puis finalement, des pirates arrivèrent pour prendre les armes et tout ce qui s'y trouvait, il attendit alors que tout soit pris avant de partir, après tout, son travail était fini, il allait pouvoir s'étirer un peu et rentrer sur le navire, avant toute chose néanmoins, il regarda un moment la porte en acier qu'il avait poser un peu plus loin, il n'était pas encore assez fort pour gérer cela tout seul, encore une fois, il allait devoir s'entrainer, également, il n'avait presque rien appris aujourd'hui, les combats avaient été si normal, peut être juste le tir à l'arc, et comment tenir un fusil, le reste n'avait pas été des plus complexe, il soupira encore une fois en continuant d'avancer, il n'avait que ce talents, alors il devait tout faire pour s'entrainer avec et voir le plus de chose possible, en parlant de cela, il y avait les pirates du Bianca dans le coin non?, étaient il plus entrainer que ceux du navire ou il était?, il ne pouvait clairement pas demander à ce battre contre eux, c'était stupide, il allait donc devoir attendre la prochaine fois il arriva finalement à l'extérieur pour voir tout le monde s'agiter, lui comme d'habitude était bien le dernier à faire ce qu'il fallait faire.


Néanmoins, quelque chose attira son attention, c'était Tatch, l'oiseau du capitaine, qui était justement sur son gant, il semblait mal en point et avait même quelque chose sur la tête, il avait peut être été blesser en l'aidant quand il était en train d'éviter le plus de flèches possible, il s'approcha alors du capitaine et s'excusa, disant que c'était quand même un peu de sa faute si il avait été blesser, bien entendu, il n'avait aucun moyen de le soigner correctement, alors il demanda juste si le capitaine désirerait qu'il lui emmène un des poisson qu'il adore, disant juste avec un petit rire que les virer nocturne de l'animal allait surement lui manquer, une fois cela dit, il regarda un moment l'oiseau, un peu triste, et regarda tout le monde s'activer, soupirant en se demandant si il devait quand même faire quelque chose aussi, il avait parler assez fortement pour que uniquement le capitaine puisse entendre, mais quand même, il était peut être un peu fatigué par tout les impact de balle qu'il avait bloquer avec la porte en acier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Jeu 14 Mai - 19:18

Je ne me préoccupais pas vraiment de ce qui se passait. J’étais inquiète pour mon oiseau, cependant, cela ne m’empêcha pas d’avoir conscience que Père avait mise pied à terre et qu’il avait pris le parti de s’occuper lui-même de l’embarquement, ce pour quoi je lui était très reconnaissante puisque ça me permettait de mieux m’occuper de Tatch que je continuais de cajoler pour le rassurer le mieux possible. Vance était alors venu près de moi et j’avais alors tourné les yeux vers lui, un sourcil légèrement froncé. Il pensait que c’était de sa faute mais je n’étais même pas sur que ce soit à ce moment là que Tatch avait été blessé. En attendant, je m’étais contenté de hausser les épaules :

« Faites ce que vous voulez, il sera ravi d’y goûter, mais souvenez-vous, je ne veux personne proche de ma cabine durant la nuit. » Je laissais échapper un petit soupire « Vance, si tu veux te rendre utile, aide à ramener le butin et les vivres dans les canaux. Plus vite nous en aurons terminé ici, plus vite nous reprendrons la mer. »

Oui, je n’aimais pas être à terre quand ce n’était pas sur notre île. Je vis Père se tourner vers moi avec un regard interrogateur. J’indiquais simplement Tatch et il hocha doucement la tête, continuant à prendre les choses en mains. Je vis les deux rumians rejoindre la cours alors que les pirates revenaient avec les bras chargés de leurs butins. Je sentis leurs deux regards s’attarder sur moi et un moment je  me demandais si ils n’y voyaient pas clair dans mon déguisement. Finalement, ils s’étaient approchés de moi et j’avais fais signe à Vance de disposer, si il ne l’avait pas déjà fait. Les deux rumians s’inclinèrent devant moi, je supposais que c’était parce que je les avais tiré d’affaire. Ils me demandèrent si j’étais le capitaine Blackhope et j’avais simplement indiqué mon père, sans chercher plus loin. Le blondinet avait alors éclater de rire avant de me demandé si il était mon père. En lui, je voyais un hybride d’elfe, ça se voyait à ses oreilles. J’avais acquiescer et il m’avait simplement sourit, avant de retourner aider mon père avec son ami… Ils étaient étrange tout les deux…

Quelques trajets en canaux plus tard, tout avait été chargé à bord et je montais dans les derniers canaux en direction du Mor-Tyrnog et mon père dans le dernier pour le Bianca, son quartier maître tenait la barre du troisième rafiot. Cependant, un des soldats encore debout avait apparemment retrouvé une arme à feu et j’entendis une détonation avant de sentir une douleur sourde et de voir une tache de sang se former sur la chemise du pirate devant moi, au niveau de son bras. Je ne compris pas vraiment ce qui m’arrivait avant de réaliser que moi aussi je perdais du sang. La balle m’avait atteins dans le dos et avait transpercé mon épaule avant de se loger dans le bras de mon vis-à-vis. J’entendis Père hurler de rage et crier tellement fort ses ordres au Bianca qu’ils l’entendirent et firent à nouveau feu sur la forteresse.

Je ne pouvais pas porter ma main à ma plaie, puisque je tenais Tatch alors je me contentais de serré les dents pour ne pas laisser s’exprimer ma douleur. Nous remontâmes à bord des bateaux et mon père lança le signal pour reprendre le large. D’un signe, je confiais le commandement à mon quartier maître et allait m’enfermer dans ma cabine. Je commençais alors à achever les soins de mon oiseau le mettant dans sa cage avant de la refermer, c’était une chose que je n’avais jamais fait encore… Ensuite, je bloquais bien la porte et ôtait mon manteau et ma chemise pour m’occuper de mes propres blessures, ou du moins, celle à laquelle j’avais accès et je bandais le tout comme je  le pouvais. Avant de repasser une chemise propre. Heureusement, mon corset n’avait pas été taché. Je me laissais enfin aller à souffler, même si la douleur était encore des plus cuisantes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Ven 15 Mai - 0:34

Le capitaine semblait toujours un peu en colère, et cela était compréhensible, après tout, son oiseau était blesser, Vance ne pouvait rien faire pour cela, et Tatch avait été un animal assez sympathique envers lui, c'était peut être pour cette raison qu'il n'aimait pas le voir comme cela, mais bon, encore une fois, il ne pouvait rien faire, sa proposition fut quand même entendu, bien qu'il savait qu'il ne pouvait pas allé vers la cabine du capitaine la nuit, c'était interdit et heureusement que personne n'osait désobéir cela, la suite fut qu'il allait devoir aider pour le butin et les vivres, tout mettre dans les canaux, aider à rendre tout cela plus vite, ce qui était un bon plan, après tout, plus vite ils seraient rentrer, et plus vite le capitaine pourra soigner Tatch et il pourra voler joyeusement pour venir lui piquer son poisson, un petit sourire apparu sur son visage face à cette idée et il partit donc aider.


Il y avait ces deux Rumians, qui semblaient beaucoup bouger autour du Capitaine, Vance ne savait pas trop pourquoi ils s'attardaient autant devant lui, mais une chose était sur, c'était peut être en relation avec la mère de celui ci, après tout, c'était la même couleur de peau n'est ce pas?, il ne s'y attarda pas trop longtemps alors, néanmoins, autre chose semblait avoir refroidit l'atmosphère, il s'agissait d'un coup de feu qui avait traversé l'épaule du capitaine pour blesser un autre marin, cela tourna alors à une rage général, et Vance lui même n'avait pas aimer cela, pourquoi?, lui même ne le savait pas, mais il appréciait beaucoup ce qui se passait en ce moment alors il n'avait pas du tout aimer voir son capitaine blessé, quoi qu'il en soit, une fois que tout fut détruit et qu'ils soient rentrer sur le bateaux, Vance n'eut pas l'occasion de voir le capitaine, il se gratta alors la tête et retourna juste s'occuper l'esprit en cuisine, il devait peut être arrêter d'être trop préoccuper par cela, certes le capitaine avait un visage qui ressemblait un peu à celui de la sirène, mais ce n'était pas une raison pour...quoi d'ailleurs, Vance ne savait pas, peut être qu'il pensait au capitaine comme un ami, quelque chose qu'il n'avait jamais eut, c'était nouveau pour lui ce genre de concept, il se gratta alors la joue avant de continuer de bosser.


Finalement, il avait décider d'allé quand même lui donner quelque chose, bien qu'il avait encore tu travail, il avait pris une petite bouteille d'un alcool bien fort pour allé l'apporter au capitaine, bien entendu, il ne pouvait pas vraiment attendre pour lui donner en main propre, alors il l'attacha juste à la poignée et frappa un peu avant de repartir, le cuistot était certes sympathique, mais il y avait encore du travail alors il allait surement devoir travailler deux fois plus, il s'étira alors, après une bonne bataille, un bon repas était quelque chose de naturel, d’où le surplus de travail qu'il avait à préparer en attendant qu'ils rentrent sur l'île, d'ailleurs, il se demandait bien ce qu'il allait faire par la suite, pêcher allait être un peu plus triste sans Tatch...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Ven 15 Mai - 22:40

Je m’étais enfermée dans ma chambre pour m’occuper de ma propre blessure. Ca me faisait un mal de chien, mais si mon comparse qui avait encore la balle dans le bras pouvait voir un médecin, ce n’était pas vraiment possible pour moi. L’endroit où j’étais blessé n’était pas soignable sans afficher ma féminité. Non, je ne pouvais pas voir mon médecin de bord, mais je ne pouvais pas… enfin, mon père savait que j’étais blessée, il viendrait probablement me voir quand nous jetterions l’ancre. De toute façon, il y aurait du chambardement pour permettre à certain des rumians de prendre le large, si ils ne voulaient pas nous accompagner… Ils prendraient sûrement le bateau volé avec eux pour ce faire. En attendant, Tatch ronchonnait, mais je n’y pouvais rien, il fallait que son aile se repose… comme mon épaule. Il y eut alors des coups à la porte et j’avais grogné, reboutonnant correctement ma chemise avant d’aller ouvrir.

Un bruit de choc attira mon attention sur la bouteille qui y était accrochée. Avec un soupire, j’avais regardé autour de moi sans savoir de qui ça venait. Quoi qu’il en soit, j’avais trop mal pour me mêlée aux autres… Et je savais que ce n’était pas une porte fermée qui allait arrêter le grand capitaine Blackhope dans son inquiétude pour son enfant. Je regardais la bouteille qu’on m’avait laisser, j’allais en avoir besoin… Je m’étais alors à nouveau assise sur mon lit. J’avais alors ouvert cette bouteille et l’humait un moment, c’était de l’alcool plus puissant que le rhum que je buvais habituellement. Je m’étais donc assise en tailleurs sur mon lit, puis j’avais commencé à liquider la bouteille. Comme toujours, j’étais très résistante envers l’alcool, il en fallait vraiment beaucoup pour me voir soule. J’avais ainsi bu la moitié de la bouteille avant de me lever à nouveau j’avais voulu repasser mon manteau, mais il était encore taché de mon sang frais. Je soupirais et le lançait à nouveau sur le dossier de ma chaise, ne sortant qu’en chemise. C’était risqué, mais je n’avais pas le choix.

Je vis alors que les deux rumians s’était débrouillés pour être à mon bord… Je ne croyais pas trop me mouiller en disant qu’ils demanderaient à rester à bord… Pour devenir pirate ou se ranger sous l’influence de notre famille, ça, je ne le savais pas encore, mais c’était déjà ça. Je vis quelques regards se tournés vers moi, mais je décidais de ne pas y prêter plus attention que ça. Je soupirais. Il n’y avait pas grand chose à commander pour le moment, tout ce que nous faisions, c’était attendre un signal du Bianca et alors laisser le choix aux rumians de ce qu’ils feraient de leurs vies maintenant. J’allais traîner près de la barre du navire et je m’installais simplement m’asseoir sur un tonneau en attendant de voir la suite des évènements. Au passage, j’avais demandé à mon contre maître qui m’avais fait livraison de cette bouteille. Vance… bien sur… Il faisait du zèle… enfin, ce n’était pas pour me déplaire. Je ne lui fit pourtant pas de commentaire.

L’un des deux rumians s’avança vers moi et esquissa une petite révérence qui me fit claquer de la langue. Je n’aimais pas ça. Il releva alors les yeux vers moi, un peu perdu, puis, il m’avait proposé de soigner mon épaule. Bien entendu, j’avais refusé, disant que c’était déjà fait. Il me regarda un moment, puis, il soupira et haussa les épaules, me laissant à nouveau seule avec moi-même… du moins jusqu’à ce qu’un autre me rejoigne ou que mon père monte à bord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 16 Mai - 5:45

L'atmosphère sur le bateau était vraiment assez particulière, il fallait dire aussi qu'ils venaient de faire une grosse bataille contre une forteresse, néanmoins, cela ne voulait pas dire qu'ils devaient abandonner leur postes, ils devaient donc continuer de travailler encore un peu, le temps de bien quitter les eaux de cette île, et pour Vance, c'était le travail qui l'appelait, car il était pour le moment avec le cuistot à préparer un bon repas pour tout le monde, et lui avait déjà donner une bonne dose d'alcool pour le capitaine, il l'appréciait vraiment, alors il voulait faire en sorte qu'il se sente mieux, il ne pouvait pas vraiment parler de lui comme un ami, il ne le connaissait pas assez et pour Vance, ce concept était peut être encore inconnu, mais peut être avec un peu de temps...


Une fois que tout fut préparer, Vance dut bien entendu encore nettoyer un peu ce qu'il avait fait avant de pouvoir avoir quartier libre pour attendre la suite des opérations, les autres pirates semblaient attendre avec un peu d'impatience ce qui allait se passer par la suite, mais lui n'avait pas vraiment les même priorité, il se gratta alors la tête et attendit juste un petit moment avant de finalement monter voir le capitaine, juste pour être sur qu'il n'avait plus trop mal et qu'il avait bien reçu la bouteille, bien entendu qu'il aurait pu attendre pour lui donner en main propre, mais il était occuper à cause de son essaie en tant qu’assistant en cuisine, mais passons, pour le moment, tout devenait de plus en plus calme et décontracter, et Vance lui était allé voir le capitaine, qui était juste en chemise, ce qui était surement du au fait qu'il ne pouvait pas porter quelque chose sur sa blessure, il s'approcha alors un peu et attendit un moment qu'il soit un peu plus seul avant de lui parler un peu, bien entendu, c'était bien rare que Vance parle à quelqu'un de lui même, encore plus juste pour parler, après tout, il avait vécu comme un outil pendant si longtemps, mais c'était le capitaine qui lui avait montrer qu'il devait se montrer un peu plus ouvert et aussi qu'il devait se durcir un peu, alors il allait commencer à le faire.

"Comment ce porte votre épaule?"

Bien, c'était vraiment le maximum qu'il pouvait lui demander?, c'était vraiment idiot, Vance pourtant regardait le capitaine comme si il lui parlait le plus normalement du monde, bien entendu, il faisait attention de ne pas baisser la tête, et son regard avait quand même un peu plus de vie qu'avant, pour ce qui était du sujet de conversation, c'était vraiment une question idiote, cela ne faisait vraiment pas longtemps qu'il avait été blesser, alors cela allait surement lui faire du mal, mais bon, peut être qu'il n'avait rien d'autre à demander, enfin, il y avait aussi Tatch comme conversation, il aimait bien l'oiseau, peut être qu'il pouvait le considérer comme un ami, il verra cela peut être plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yoho... Hissons nos couleurs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hissons nos couleurs !
» Druide, quelle couleurs de peau va avec quelle couleurs ?
» Eclaircissements de couleurs
» Assortir les couleurs
» Couleurs bizarres sur mon Nabaztag:tag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Rumié :: L'océan-
Sauter vers: