Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Yoho... Hissons nos couleurs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Dim 13 Sep - 23:24

Je ne pouvais que me laisser entraîner par mon père, j’étais trop fatiguée pour lutter contre lui… C’était que le Capitaine Blackhope était fort, c’était de lui que je tenais ma force étonnante. Mère était simplement rester attendre que Vance soit en état de se débrouiller plus ou moins seul. Elle avait même laissé un petit sourire se poser sur ses lèvres devant son trait d’humour. Elle lui laissa tout le temps nécessaire pour se lever et récupérer sa dague avant qu’elle ne reprenne la parole d’un ton calme :

« Ne t’en fais pas, le capitaine Blackhope n’est pas un mauvais bougre, il te laissera probablement prendre du repos avant de te parler. »

Elle lui adressa maintenant un léger sourire alors que moi, j’entrais chez mes parents, soutenue par mon père qui me fit m’asseoir sur le canapé et je soupirais longuement. J’étais fatiguée… ou plutôt, j’avais l’impression de ne plus avoir aucune forme, j’étais tout simplement épuisée. Je me murais dans mon silence pour le moment, je n’avais pas vraiment envie de discuter. Ma mère avait donc proposé une gourde à Vance et ce dernier avait bu quelques gorgées, puis, il l’avait remercié. La rumiane avait simplement refusé ses remerciements d’un signe de la main. Elle l’avait ensuite accompagner jusque chez eux, puis, elle avait soupiré et avait jeté un œil à son époux, lui adressant un sourire on ne pouvait plus doux. Ensuite, elle esquissa un simple mouvement à l’attention du jeune homme pour qu’il s’installe près de moi le temps de parler un peu, même si le gros de la conversation aurait lieu plus tard…

D’ailleurs, je commençais à me sentir vraiment fatiguée et je laissais maintenant mon menton retomber contre ma poitrine, même si j’étais vraiment fatiguée. Du coin de l’œil, je vis que Myla regardait simplement mon père qui lui indiqua un meuble. En silence, elle était alors aller posé les armes qu’elle avait ramassé. Elle m’était fidèle, mais elle devait aussi fidélité à mes parents et c’était ce qui primait. Je soupirais maintenant et me passait une main derrière la nuque.


« Et maintenant quoi ? »
« Tu es aller à Morin Rumiat ? »
« Pourquoi poser une question dont tu connais la réponse...»
« Tu l’as emmené ? »


Il pointait du doigt Vance et je serrais vivement les dents avant de me redresser autant que je le pouvais malgré ma fatigue. Je carrais mes épaules autant qu’il m’était possible de le faire et me décidais à tenir tête à mon père :

« Bien sur, je n’allais tout de même pas le laisser se faire pendre alors qu’il était dans ce mauvais pas à cause de moi. »

Je le défiais du regard et il le soutint un long moment avant de soupirer et de secouer doucement la tête. Je savais qu’il se rendait à mes arguments et je lâchais un bâillement sonore. Encore une fois, il avait soupiré, puis, il m’avait ordonné d’aller dormir pour le moment, me rappelant que nous reprendrions cette discussion à mon réveil. Je tournais les yeux vers Vance et avec un grondement il ordonna à Myla d’aller chercher un oreiller et une couverture. Puis, il déconseilla fortement à mon Quartier-Maître de quitter cette pièce, ce divan même. Les épaules avachies, je rassemblais mes forces et me levais à contrecoeur avant de me traîner vers ma chambre. Je mourrait d’envie de demander à mon compagnon de venir avec moi, mais ça ne ferait que compliqué les choses. J’avais donc attardé mon regard sur lui un instant avant d’aller m’enfermer dans ma chambre et je me laissais simplement choir sou mon lit, tombant bien rapidement endormie… Mais il fallait dire que j’étais vraiment épuisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Lun 14 Sep - 15:11

Vance ne savait pas vraiment sur quel pieds danser avec la mère de Kay, elle semblait sourire quand il disait certaine chose, et quand il la remerciait elle ne semblait pas vouloir l'accepter, dans tout les cas, elle ne semblait pas méchante, alors il n'allait rien dire, continuant juste de la suivre, après tout, il ne pouvait pas reculer ni même éviter quelque chose, tôt ou tard, du fait qu'il était avec elle, il allait devoir leur parler, enfin, il n'avait pas penser à cela aussi tôt, il pensait à beaucoup de chose à vrai dire en ce moment, il fallait après tout qu'il se préparer à répondre à ce qu'on allait lui demander, ou alors à ne pas répondre, cela allait dépendre de ce que son capitaine allait vouloir, d'un coté, il ne savait pas du tout ce qu'il allait bien pouvoir lui vouloir, il semblait vouloir parler à l'homme, pas au quartier maître, encore une fois, cela semblait être étrange.


Il se retrouva alors assez rapidement à côté de Kay sur un canapé et il la regarda un moment, elle semblait vraiment tout aussi fatiguée et même si cela ne se voyait pas trop pour le côté physique chez lui, il avait l'impression que son cerveau était un peu dans le coton, d’où son manque de réponse pour le moment, enfin, elle n'était pas mieux, quoi qu'il en soit, le père de son capitaine posa juste une ou deux question, ayant un rapport avec la ville Rumian, Vance aurait bien voulu dire quelque chose, mais il semblait que cela ne soit impossible, cela était entre deux membres de la famille, il se contenta alors de regarder ce qu'il se passait, apparemment, Kay avait réussit à lui tenir tête, ce qui était une bonne chose, la suite fut pour le moins particulier, pour ce qu'il avait comprit, Vance ne devait pas bouger de ce divan, pourquoi?, juste parce que le père de Kay l'avait dit, ce n'était pas vraiment la meilleur chose pour dormir, mais au moins on lui donnait un oreiller et une couverture pour se reposer, puis, alors qu'il regarda Kay partir dans sa chambre, il trouva cela dommage qu'il ne pouvait pas allé avec elle, enfin, c'était surement trop compliqué, une fois qu'il n'y eut plus personne, il tenta de s’installer correctement et il ne lui fallu même pas dix secondes avant de s'endormir, il était tellement fatigué mentalement avec le combat de tout à l'heure et toute ces régénérations forcé, donc oui, il avait bien besoin d'un peu de repos pour compenser.


Par contre, maintenant qu'il c'était endormi, il ne savait pas pour combien de temps, il allait surement falloir que quelqu'un le réveille, au moins, il ne ronflait pas, il semblait même assez souriant, cela avait été une bonne journée pour lui après tout, alors il allait bien dormir, bien qu'il semblait aussi chercher un petit quelque chose à côté de lui, cela n'avait été qu'une fois, mais il semblait vraiment avoir aimer le fait qu'elle avait dormit avec lui et surtout l'effet si reposant que cela avait donner sur son corps et son esprit, enfin, elle ne pouvait pas vraiment être la, tant pis, il n'était pas somnambule et cela était tant mieux d'un coté, c'était donc comme cela qu'il dormait d'un sommeil assez sombre et qu'il allait surement falloir un peu d'aide pour le reveiller, ce qui n'était pas le moment pour faire ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Lun 14 Sep - 20:32

Je craignais un peu pour Vance, j’aurais voulu l’avoir près de moi, mais ici, ce n’était pas moi qui commandais… Je m’étais donc simplement allongée sur mon lit avant de me laisser sombrer dans le sommeil. J’avais dormis de longues heures, il avait bien fallu ça pour que je puisse reprendre véritablement mes forces. Un sommeil noir et sans rêve, mais je ne demandais pas moins, au moins cela me permettais de refaire mes forces de façon un peu plus complète. Il se passa donc environ trois ou quatre heures avant que je ne me réveille à nouveau. Cette fois, je me sentais véritablement reposée et j’avais repris une bonne partie de mes forces et je me sentais beaucoup mieux maintenant. Je me levais en silence et remarquais que ma chemise s’était ouverte sur mon débardeur. Je laissais alors échapper un soupire, ce n’étais pas bien grave. J’avais alors simplement lisser mes vêtements, laissant ma chemise ouverte et avait remis rapidement mes longs cheveux blonds en place.

Silencieusement, j’avais quitté ma chambre, retournant au salon en m’arrangeant pour ne pas croiser ma mère, qui vu l’odeur devait cuisiner avec notre domestique payer pour ça, ou mon père, qui était je ne savais où. Je soupirais légèrement et sursautais en croisant le regard de Myla qui me sourit et se détourna. Mes parents avaient dû la placer là pour surveiller Vance. J’avançais encore un peu pour voir que ce dernier dormait encore comme un bienheureux. Un sourire un peu attendrit se posa sur mes lèvres et je m’approchais simplement de l’endroit où il se trouvait et m’agenouillais simplement à ses cotés. Il dormait encore profondément et, cette fois, rien ne m’empêcha de le regarder dormir quelques secondes. Je ne parvenais toujours pas à dire si ce que je ressentais pour lui était de l’amour ou non, mais je savais par contre que j’étais attachée à lui bien plus que je ne l’étais à quiconque d’autre. Je me mordillais légèrement la lèvre puis tendit la main vers son visage, suivant ses contours sans jamais le toucher, puis, je glissais ensuite mes doigts sur l’une de ses cicatrices. Il y avait une chose que je ne comprenais pas : avec ses facultés de régénérations, comment son corps pouvait il encore être ainsi couvert de cicatrices. Je laissais mes doigts courir sur la cicatrice sans vraiment m’en soucier. Je ne pensais pas qu’il y avait des risques que je le réveille, en fait, je l’admirais simplement… Non pas pour son physique, mais pour tout ce qu’il avait dû endurer jusqu’à maintenant et que je me promis de ne plus jamais lui laisser arriver. Je laissais alors ma tête retombée près de lui, mon front se posant presque sur le haut de son bras.

Je laissais mon esprit s’égarer, gardant juste une oreille attentive puisque je savais que Myla me préviendrait d’une façon ou d’une autre si l’un de mes parents devait approcher, alors je réfléchissais. Tout se passait bien sur le Mor-Tyrnog et j’allais enfin me décider à faire construire ma propre maison, je n’avais plus qu’à trouver l’endroit approprié pour ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 15 Sep - 5:44

En premier lieux, Vance avait eut un sommeil de plomb, il ne se rendait pas du tout compte de ce qu'il pouvait se passer, mais en même temps, il n'y avait rien ni personne autour de lui, Myla était trop loin alors il ne ressentait rien d'autre que la couverture, le temps passait lentement et il se sentait se reposer, même si au fond de lui, quelque chose semblait déjà lui manquer, cela n'avait été qu'une seule fois, pourtant, il avait déjà en tête cette sensation si agréable qu'était d'avoir sa partenaire à côté de lui, même endormie, peut être que cela lui avait permit de mieux se sentir et de mieux dormir aussi, en tout cas, maintenant, il ne pouvait pas être demandeur, il était chez quelqu'un qui allait surement poser pas mal de questions, en plus, il ne savait pas si cela allait être correct de dire la vérité, il fallait vraiment qu'il parle à Kay avant toute chose.


Puis, il y eut du changement, dans le brouillard de son sommeil, il avait l'impression que quelque chose était devant lui et cela semblait lui faire du bien, on pouvait voir son sourire un peu plus doux et également, quand Kay frôlait le visage de Vance, il se sentait comme électriser, il y eut aussi le moment ou elle toucha sa cicatrice, il eut un petit moment d'égarement, ou il lâcha carrément un petit soupire de bien être, il n'y avait pas de doute, il n'y avait qu'une personne qui pouvait lui faire cette effet quand il se faisait toucher, et d'ailleurs, si jamais elle lui posait la question en rapport avec ces cicatrices, elle venaient toute de son enfance, à cette époque, il était encore très jeune et sa régénération n'était pas quelque chose de très puissant encore, alors cela ne faisait que cicatriser les plaies, pas les soigner complètement, enfin, c'était une chose qu'il ne savait pas lui même, le corps qu'il avait été le signe qu'il y avait toujours pire dans le monde, alors il pouvait toujours ce contenter de ce qu'il pouvait avoir, et c'était aussi pour cela qu'il était toujours aussi patient avec Kay, il ne voulait pas perdre quelque chose et se retrouver un peu briser, quoi qu'il en soit, il ouvrit quand même les yeux à moitié pour la voir bien proche de lui, mais au lieux de rougir, ou plutôt, du fait qu'il était encore à moitié endormit, il ne fit que sourire et posa une de ces mains sur celle de son capitaine avant de lui parler.

"Je me disais bien que je commençait à mieux me sentir."

Oui, il disait clairement qu'il se sentait beaucoup mieux quand elle était proche de lui, mais c'était pareil pour elle, du moins, c'était ce qu'elle lui avait dit la dernière fois, il eut alors un petit bâillement qu'il étouffa avec son autre main alors qu'il attendit un petit moment que son cerveau ne se reveiller complètement avant de s'asseoir, il avait dormit un peu et se sentait en meilleur forme, il ne savait pas si cela allait suffire, mais une chose pouvait être certaine, il voulait montrer qu'il ne voulait pas s'éloigner d'elle, d'ailleurs, il vint lui murmurer si ils pouvaient parler tranquillement tant qu'ils étaient ici ainsi que de savoir si elle avait une idée sur ce qu'allait demander son père, si elle n'en savait rien, il allait devoir improviser, après tout, c'était le père de la personne qu'il aimait, il allait surement devoir le confronter sur quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 15 Sep - 14:28

J’étais donc près de Vance à me poser des questions sur son passé quand il avait ouvert les yeux. Cependant, avec ma tête qui reposait contre lui, je ne le voyais pas vraiment. Je sentis pourtant sa main se poser sur la mienne et mon cœur loupa quelques battements alors que je relevais les yeux vers mon Quartier-Maître. Il me dit alors qu’il commençait à bien se sentir et je rougis alors légèrement et me mordillait l’intérieur de ma lèvre pour me calmer de cette rougeur. Je lui adressais alors un sourire à mon tour alors qu’il émergeait. Puis, elle s’assit simplement à ses cotés, repliant en partie ses jambes contre moi, je m’installais donc près de lui, en partie contre lui, appuyée sur son épaule. Je parvins ainsi à me détendre sans vraiment m’en rendre compte. Il demanda alors si nous pouvions parler et je tournais les yeux vers la cuisine et je soupirais :

« On peut… mais on ne restera probablement pas seul très longtemps. Dès qu’on s’apercevra de mon réveil ou du tiens… »

Vance enchaîna en me demandait ce que pouvait lui vouloir mon père. Il ne devinait pas ? Vraiment ? J’avais alors soupiré, puis, je m’appuyais légèrement contre lui avant de tirailler un peu le tissus de ma manche tout en lui répondant à voix basse :

«  C’est mon père, Vance, et les marins, qu’ils soient pirates ou non, ont la langue bien pendue… En attendant, il veut probablement s’assurer que tu mériterais de sortir avec moi… Je suis son unique enfant après tout… »

En attendant, je soupirais et baissait les yeux vers ma main qui triturait ma manche, puis, je le relâchais assez rapidement et je soupirais. Je me passais une main derrière la nuque, chassant quelques mèches de cheveux qui revinrent devant mon visage. Je glissais un instant mon regard vers lui jusqu’à entendre un petit sifflement. Tournant les yeux vers Myla je vis ma mère la dépassée et, par réflexe, je m’éloignais un peu de lui, restant tout de même assise sur le canapé près de lui. Derrière Mère, il y avait la cuisinière qui apportait un plateau avec des petits sandwiches ainsi que quelques verres, du rhum et une carafe d’eau. Je soupirais doucement et me mordillais légèrement la lèvre sans trop savoir quoi dire. La cuisinière repartie alors pour revenir avec des bouchées chaudes et je sentis mon estomac protester, mais non, je ne touchais pas à la moindre de ces bouchées là.

« Vous vous êtes bien reposer tout les deux ? »

Sans vraiment répondre j’inclinais légèrement la tête de manière positive, même si j’aurais probablement aimer qu’il oit près de moi... Enfin, je ne dis pas le moindre mot. Il y avait toujours cette espèce de tension entre ma mère et moi, depuis que je lui avais parler vaguement de ce qui s’était passé à Morin Rumiat. La cuisinière nous avait ensuite laissé et Mère avait eut un geste pour Myla qui m’avait lancé un regard désolé avant de sortir. A peine cinq minutes plus tard, elle revint sur les talons de mon géniteur. Je baissais alors un peu la tête, par pure réflexe alors que ma main chercha celle de mon compagnon sans que je n’ai vraiment conscience que mon père la fixait.

« Depuis quand ? »
« Pardon ? »
« Depuis quand sait-il pour toi ? »
« L’évasion… »
« Je vois… »
Il se tourna vers Vance « Et qu’est-ce qui t’attire chez Kay ? »

Ce n’était pas à moi qu’on avait posé la question alors je demeurais simplement muette et je baissais les yeux sur les plateau sans avoir conscience que le regard de Mère était orienté dans la même direction alors qu’elle attendait son tour pour que les tension entre nous soit désamorcée. Je serrais doucement la main de Vance dan la mienne, comme pour tenter de lui transmettre mon courage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 15 Sep - 15:34

Vance ce doutait qu'ils n'allaient pas avoir beaucoup de temps, mais cela avait été vraiment court, toutefois, avant que tout le monde n'arrive, il avait eut le temps de lui poser une question, un peu comme une conformation, et c'était bien cela, il allait certainement lui poser pas mal de question, alors il allait surement falloir faire attention à ce qu'il allait dire, toutefois, la vérité pouvait être parfaite, après tout, cela était vraiment ce qui c'était passer, il garda alors le sourire un moment, même si celui ci semblait s'être un peu estomper quand la mère de Kay arriva avec une cuisinière, ils avaient de l'argent après tout, il semblait y avoir pas mal de nourriture et cela tombait bien, il semblait avoir faim, il fallait qu'il se décontracte, alors autant manger, il commença alors à prendre un sandwich tout en parlant à la dame.

"Oui, merci pour le petit encas."

Il y eut alors le père qui arriva et elle vint lui prendre la main de manière instinctive, il la serra alors pour lui montrer que tout allait bien, il allait faire son possible pour paraitre le moins stresser possible et ne pas lui faire honte, pour cela, il devait être sympathique et surtout ne pas vraiment mentir, il pouvait se rendre compte qu'il allait voir à travers, et puis, de toute manière, pourquoi il mentirait?, quoi qu'il en soit, cela commença par des question sur le moment ou il avait vu qu'elle avait été une femme et elle répondit assez doucement à cela, elle semblait vraiment avoir peur de son père, mais Vance continua de lui serrer la main pour lui montrer qu'elle n'avait pas à s'en faire, maintenant, c'était à lui de répondre à une question, de savoir ce qui l'attirait chez elle, la question était intéressante, surtout que cela allait montrer que ce qu'elle était réellement n'avait pas été important pour lui, il se gratta alors la tête et bu un peu d'eau pour pouvoir bien répondre à la question du père de Kay, puis, il le regarda alors dans les yeux pour lui répondre, il fallait qu'il voie qu'il ne mentait pas et que tout ce qu'il allait dire n'était que la vérité.

"Avant toute chose, il faut que vous sachiez que je suis tombé amoureux d'elle bien avant de savoir qu'elle était une femme, vous pouvez trouvez cela étrange, mais je ne suis pas vraiment ce qu'on pourrait appeler quelqu'un d'ordinaire, pour mieux répondre à votre question, c'est surtout sa personnalité, le fait qu'elle ne m'a pas laisser tomber alors que je venais du fin fond d'un endroit désolé, elle s'est montrer gentille mais aussi stricte quand il le fallait, avec le temps, je n'ai pas pu m’empêcher de lui trouver d'autre qualité et de tomber amoureux d'elle."

Il avait été franc, bien entendu, plus le temps avait passer et plus il avait trouver des choses à aimer chez elle, le fait qu'elle semblait bien rire quand il faisait de l'humour, ou alors qu'elle semblait toujours libre comme le vent, bon d'accord, maintenant qu'il savait qu'elle était une femme, il y avait aussi le physique qui pouvait rentrer en compte, elle n'était pas laide, bien au contraire, enfin, il garda alors son regard vers le père de Kay, attendant juste qu'il dise quelque chose, il n'était pas question qu'il perde son capitaine, il l'avait presque perdu une fois quand elle l'avait rejeter, et maintenant qu'elle l'avait accepter, il n'allait pas perdre encore cela à cause de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 15 Sep - 22:48

Vance avait remercié ma mère pour le repas, pour le moment, je ne parlais pas beaucoup, restant simplement murée dans mon silence sans toucher à aucun des plats que ma mère avait préparer. Ca avait ensuite été à mon père de questionner et j’avais répondu aux questions qu’on m’avait posées à moi. Je sentais mon Quartier-Maître qui pressait doucement ma main pour me rassurer. En attendant, je m’apaisais un peu, restant près de lui alors qu’il répondait à son tour aux questions de mon père. Cependant, avant toute choses, Vance expliqua qu’il était tombé amoureux avant de savoir que j’étais une femme et, même si j’étais déjà au courant, je ne pu m’empêcher de rougir. En même temps, il expliquait qu’il n’était pas vraiment comme les autres et donc qu’au-delà de mon corps, c’était ma personnalité qui l’avait attiré et j’avais encore une fois rougit. L’entendre dire ça devant mes parents était assez gênant pour moi… Mais aussi assez plaisant à attendre. Détournant les yeux, j’avais alors simplement pris la parole d’une voix un peu plus basse qu’à mon habitude.

« C’est la façon dont je me comporte avec tout le moment, je ne veux pas que des différences soient faites à mon bord… »
« Tu l’as bien montrer avec ces demoiselles… »
« Et je le referais probablement à l’avenir. »


Mon père me regarda un moment et le coin de ses lèvres se plissa en un petit sourire, apparemment il était satisfait de ma façon de commander, mais ce n’était pas là le problème… En effet, je vis le regard de mon père couler à nouveau sur Vance et je me rapprochais un peu de lui, comme pour le protéger, mais Père ne lèverait jamais la main sur lui, je le savais, mais cela ne m’empêchait pas d’agir instinctivement.

« Tu dis que tu l’aimais avant même de savoir que Kay était Kayline, pourtant en amour il faut avoir une confiance aveugle en l’autre et on m’a raconté que tu avais déjà trahis la confiance de ma fille en lui désobéissant. »
« PAPA ! Tu es injuste, Vance voulait juste me défendre ! Il voulait simplement se battre pour moi ! »


Je m’étais levé durant ma diatribe pour défendre mon… compagnon. Je lui avais relâché la main pour mieux tenir tête à mon père. Ce dernier posa son regard dans le mien. Je rassemblais cette fois mon courage pour le soutenir. Mon père me toisa un bon moment, l’expression de son visage indéchiffrable, puis, il repris très calmement :

« Assis toi, Kay et laisse moi finir de parler. »

J’avais obtempéré à contrecoeur, le défiant du regard, il m’avait voulu grand pirate, je l’étais et je ne me laisserais pas écraser, même par lui, même avec tout l’amour que j’avais pour lui. Il avait déjà le regard fixé sur Vance, à nouveau et moi je serrais les dents, prête à intervenir à nouveau.

« Tu l’as donc trahis une fois, qu’est-ce qui me prouve que, passer l’euphorie de ton attachement pour elle tu ne serais pas prêt à la trahir à nouveau, en échange de ta vie ou de ta liberté par exemple. »

Cette fois, c’était en silence que je le défiais du regard. Selon moi, j’avais suffisamment côtoyé Vance pour savoir qu’il ne me vendrait pas… Mais aussi pour savoir qu’il faillirait probablement à son devoir de prendre en charge le Tyrnog si il venait à m’arriver quelque chose m’en empêchant… Je n’en dis rien, serrant les mâchoires presque à m’en faire grincé les dents. J’avais toujours le regard posé sur mon Père, un regard plein de défit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 16 Sep - 3:35

Bon d'accord, c'était la manière dont elle se comportait avec tout le monde, mais pour Vance, c'était quelque chose qui l'avait attirer vers elle, cela ne pouvait pas vraiment se chercher plus loin que cela, par la suite, il y eut une réaction de Kay voulant s'approcher de lui, ce qui semblait être particulière, mais il continua de juste regarder l'homme devant lui pour le moment, il fallait qu'il garde son calme et aussi qu'il lui réponde le plus honnêtement possible, cela était simple, il était persuadé qu'il n'avait jamais rien fait de mal, du moins, c'était ce qu'il pensait, il y avait néanmoins une chose qu'il semblait oublier, ou plutôt, qu'il n'avait pas prit en compte lui même, et cela semblait avoir une influence sur la suite.


En premier lieux, il parla de sa désobéissance, ce qui lui fit se gratter la tête un moment ,c'était à quel propos d'ailleurs, il ne s'en souvenait plus, mais les paroles de Kay lui suffit à s'en souvenir, c'était ce qui c'était passer avant la capture, oui, il avait désobéit, mais il n'avait pas eu envie de la voir se blesser d'avantage alors il était rester, en plus, il remarqua que Kay semblait prendre bien sa défense et il eut un petit rougissement, il fallait vraiment qu'il fasse de son mieux, il ne voulait pas la perdre, il se gratta alors encore une fois la tête et attendit un peu, l'homme en face de lui semblait vouloir continuer de lui dire quelque chose, il attendit alors un peu avant d'entendre sa question, et il était étonner d'entendre cela, la trahir?, et puis quoi encore, il avait fait cela la dernière fois pour être avec elle, pourquoi il chercherait à faire le contraire, néanmoins, cela était devenu totalement ridicule et Vance eut le réflexe de rire un peu, oui, il venait de dire face à ce que le père de Kay venait de lui dire, sans rire, il pensait quoi, qu'il était totalement idiot?, jamais il ne pourrait faire ce genre de chose, il soupira alors après avoir rit avant de pointer sa partenaire du doigt et de parler.

"Désolé, mais votre déclaration était tellement ridicule que je n'ai pas pu m’empêcher de rire, je vais être clair, je ne possède rien et je ne suis rien, du moment que je reste avec elle, le reste ne m'importe peu, je ne ferais jamais rien pour la nuire ni même pour lui faire le moindre mal, vous pensez que j'ai eut ces cicatrices comment?, en m'amusant?, les blessures physique ne sont d'aucune importance pour moi."Il fit alors un petite pause avant de reprendre."Pour résumer, tout ce que je suis est à elle, et je n'échangerais jamais ma vie ou alors ma liberté pour qu'il lui arrive quelque chose."

Il avait donc terminer cela en se grattant un peu trop vite la tête et en soupirant de nouveau, et puis quoi encore, il l'avait chercher, il avait oser dire qu'il allait trahir la seul personne avec qui il avait une confiance des plus aveugle, il s'en fichait du reste, il n'y avait que son capitaine pour lui, d'accord cela signifiait gros, comme par exemple que du moment qu'elle lui disait de faire quelque chose et que cela n'allait pas les séparer, il le ferait sans hésiter, enfin bon, maintenant il ne restait qu'a voir ce que ce qu'il venait de dire allait provoquer autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 16 Sep - 14:27

Je l’avais défendu, bien entendu, si cela ne me venait pas naturellement, ça ne servait à rien de tenter les choses avec Vance. En me réinstallant près de lui, j’avais aperçu le rougissement sur ses joues. Et pourtant, cela n’arrêtait pas mon père qui continuait encore et toujours à le questionner sur une possible trahison. Il n’en fallu pas plus pour que mon Quartier-Maître n’éclate tout simplement de rire, s’adressant un regard réprobateur de ma part, même si son rire me réchauffa le cœur. Je glissais mon regard sur lui alors qu’il parvenait doucement à reprendre son calme et qu’il expliquait son euphorie à mon père. Il trouvait ça ridicule et malgré moi, cela me fit sourire. Je le laissais poursuivre sur sa lancée. Il lui dit qu’il n’était rien et était démuni, mais qu’il ne me ferait rien pour me faire le moindre mal. Il évoqua ses cicatrices et je glissais maintenant mon regard vers mon père qui fixait Vance, écoutant ses explications. Quoi qu’il en soit, il assura qu’il n’échangerait ni sa vie, ni sa liberté à mes dépends et je laissais un petit sourire se poser sur mes lèvres alors que je serrais un peu plus sa main dans la mienne. Père laissa planer quelques instants de silence entre nous, puis, jugeant que la réponse lui suffisait, il se tourna vers moi et je me tendis légèrement, un peu anxieuse quand à la question qui allait tomber maintenant. J’attendis, puis la question tomba, la question que je redoutais et qui me fit déglutir.

« Es-tu vraiment amoureuse, Kay ? »
« Je… je ne sais pas… Ce que je sais par contre, c’est que je me sens plus sereine quand il est à mes cotés… et puis, il est le seul avec qui j’ai pu toujours être moi-même sans crainte d’autre chose… »
« Je vois… »


Il s’installa enfin sur un siège et sembla s’accorder quelques instants de réflexions, puis il soupira et tourna les yeux vers ma mère qui lui adressais un sourire on ne peut plus doux avant de hocher doucement la tête. Père paru alors se renfrogner, puis, il soupira et nous accorda enfin une pseudo bénédiction :

« Très bien, faites comme vous voulez, mais n’oublie pas gamin, si j’entends ma fille se plaindre de toi, tu auras à le regretter. »
« Je n’aurais pas à me plaindre de lui. »


Dit-je simplement et mon père dit simplement qu’il espérait que je ne me trompais pas. Mon estomac gronda à nouveau et je soupirais avant de prendre enfin quelques bouchées que j’avalais presque aussi sec avant d’entendre ma mère s’éclaircir la gorge. Je levais aussitôt les yeux vers elle et croisait son regard avant qu’elle ne le pose sur Vance, s’adressant à lui maintenant :

« Vous pouvez retourner à vos occupations Vance, le reste de nos discussions sont des affaires de famille. »
« Il peut rester, après tout, il était présent durant mon entretiens avec la reine ! »


Le regard de ma mère s’écarquilla légèrement de surprise devant ce fait et elle tourna les yeux vers mon père qui avait simplement haussé les épaules. Pour ma part, je m’étais un peu approcher de lui, collant presque nos épaules l’une à l’autre pour puiser de la force dans sa présence près de moi.

« Que t’as-t-elle dit exactement ? »
« Que tu étais une noble et que, si je voulait en savoir plus, c’était avec toi qu’il fallait que je vois ça. »
« Et c’est pour ça que tu fais blocus contre moi depuis que tu es revenue de cette visite à Morin Rumiat ? »
« J’en ai assez de mentir et qu’on me mente, j’en ai assez de cacher la vérité. Je sais que Liam et Niall le font, je sais que c’est pour protéger ce que tu caches, mais je ne peut pas naviguer sereinement avec des gens qui me mentent ! »


En un instant, mon père avait contourné la table basse et m’avais administrer une gifle retentissante, la première de ma vie. Alors que ma joue se teintait d’écarlate, je sentis des larmes de douleurs me brûler les yeux, mais je les réprimais, gardant mon regard fixé sur mon père. Il semblait furibond et il me lâcha d’une voix pleine de colère :

« Tu fais souffrir ta mère parce qu’elle a renié sa vie de princesse pour notre famille, tu n’es qu’une enfant ingrate ! »

Je me figeais alors. Une princesse ? Mère était la fille de la reine ? Je sentais mon sang se glacer dans mes veines. J’étais donc une princesse, ça expliquait beaucoup de choses sur l comportement des Rumians… Et cela me perturba tellement que je semblait totalement couper du monde, troubler par tout ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 16 Sep - 23:29

Au moins, ce qu'il avait fait avait bien passer, sa partenaire semblait toujours souriante et le père de cette dernière semblait le regarder un peu avant de se tourner vers Kay, il voulait vraiment savoir si elle était amoureuse, et même si encore une fois elle ne savait pas vraiment, ce qu'elle disait était un bon début alors Vance garda le sourire, par la suite, il y eut juste l'homme qui c'était assied avant qu'on eut un petit moment pour manger, le quartier maître avait toujours un peu faim après tout alors il allait continuer à manger avec le sourire, c'était bon après tout, la mère de son capitaine lui déclara qu'il n'avait pas intérêt à faire en sorte qu'elle se plaigne de lui et il se gratta un peu la tête et il ne fit rien d'autre, il ne semblait pas vraiment faire quelque chose qui allait provoquer cela, alors il n'avait pas de soucis à ce sujet.


Puis il y eut le moment ou on demanda à Vance de partir, il regarda alors sa partenaire qui ne voulu pas qu'il s'en aille, au moins, cela était fait, il allait rester la pour le moment, en plus, il aimait bien l'avoir près de lui, alors c'était tant mieux, pour la suite, il savait que cela allait être en rapport avec ce qu'avait dit la reine, alors il n'avait pas vraiment son mot à dire, il allait juste écouter et continuer de rester le plus près possible de Kay, il y eut donc un bout de discussion sur ce qu'on lui avait dit et aussi sur le fait qu'elle en avait assez qu'on lui mente, bien entendu, Vance savait cela, surtout que lui n'avait rien à cacher et donc qu'il ne pouvait pas lui mentir, pour terminer, elle ne voulait pas naviguer avec des menteur et il était d'accord avec cela, toutefois, il y eut une réaction en face et le père de sa partenaire vint lui mettre une immense baffe avant de la traiter de princesse et d'ingrate, pour elle, cela avait sembler lui faire un choc, mais Vance lui serra un de ces poings à entendre des craquement et sans crier gare il poussa le père de Kay pour qu'un fasse au moins un grand pas en arrière, et puis quoi encore, il ne comprenait pas que cela était aussi un peu de sa faute?, c'était toujours pareil, les parents aimaient cacher des choses et ensuite on se fait traiter d'ingrat, il était persuadé que sa vrai famille devait avoir eut des problème à cause de chose cacher et que cela leur avait couter la vie.

"Ne la traiter pas d'ingrate alors que tout cela à commencer parce que vous lui avez mentit, et ne pensez pas que je vais vous laissez lui faire du mal à nouveau pour ce genre de raison."

Oui, ci c'était pour les combats, une blessures ou deux n'était pas trop grave, mais pas pour une dispute et surtout que c'était de la faute des parents, en tout cas, Vance était devant entre Kay et son père, il ne voulait pas bouger et il semblait être prêt à lui mettre un coup de poing si jamais il tentait quelque chose de dangereux, quoi, il était un pirate, si cela continuait, il allait simplement voler son capitaine et partir, bien que cela était peut être une trop mauvaise solution, enfin, il regardait l'homme en face de lui dans les yeux, il montrait clairement qu'il était déterminer à ne pas le laissez faire ce qu'il voulait, tant pis pour le reste, comme il l'avait dit plus tôt, il ne semblait vivre que pour Kay maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Jeu 17 Sep - 14:00

J’étais ailleurs, complètement perdue. J’avais du sang royal, c’était ça que la reine n’avait pas voulu me révéler. Et il y avait la gifle de mon père… J’étais quelque peu retourner. Cependant, avant que j’ai pu comprendre ce qui arrivait, Vance poussa mon père et mon regard s’écarquilla. Non ! Je ne voulais pas de dispute ! Il était déjà en train d’engueuler mon père, me défendant en disant que je n’étais pas ingrate et que tout était de leur faute puisqu’ils m’avaient menti. La tête basse, je levais un bras pour la poser sur le bras de mon compagnon et l’intimé au calme.

« Ne pas dire quelque chose ne veux pas dire mentir, jeune homme. Savoir ça n’aurait rien changé à la vie de Kayline sur cette île… »
« Laisse tomber Vance… Je veux rentrer… retourner au Tyrnog… »


Je vis du coin de l’œil que Mère tenait le bras de Père pour qu’il ne prenne pas un coup de sang et ne s’en prenne pas à Vance… Il me faudrait probablement un peu de temps pour que je me fasse à cette révélation. J’étais une princesse Rumiane… Je ne savais pas vraiment ce que cela signifiait à cette période. Je me levais, les jambes un peu tremblantes et j’inspirais profondément avant de me secouer mentalement. Puis, j’avais adressé un signe de la main à Myla, lui indiquant de me suivre si elle le voulait. Je renfermais ce que je ressentais au plus profond de moi alors que je voyais Myla qui ramassait nos armes avant de venir près de nous…

« Nous n’en avons pas finit jeune fille. »
« Je sais… Mais, là, j’ai besoin de réfléchir à ça, j’ai besoin de m’éclaircir un peu les idées quand à tout ça… J’ai besoin de prendre un peu de recul, de vivre un peu par moi-même… Plus tard donc. »


Je pris la main de Vance et l’entraînait avec moi pour récupérer nos armes. Mère esquissa un geste et Myla hésita. Je la laissais faire comme elle le voulait, je ne lui en voudrais pas. Je sentais l’irritation de mon père contre Vance et je savais que si je pouvais encore lui tenir tête, mon père pourrait peut être le vaincre et je n’y tenais vraiment pas. J’entraînais donc mon Quartier-Maître en dehors de la maison de mes parents. Une fois que je sentais maintenant à nouveau le vent frais et iodé sur ma peau, je relâchais enfin la main de mon compagnon, m’immobilisant un instant pour voir la vie qui suivait son court sur notre île. Je soupirais, puis retournais vers mon bateau pour pouvoir me reposer un instant et penser à tout ça… On vint alors nous félicité de notre combat et je me contentais simplement de hausser les épaules, n’acceptant pas vraiment les félicitations et les compliments. Je laissais maintenant à Vance le choix de faire ce qu’il voulait alors que moi, je regagnais mon bateau, dans un état second. Une fois à bord, j’entrais dans ma cabine, laissant ma porte se rabattre dans mon dos sans pour autant vraiment se refermer. J’allais jusqu’à mon lit et m’y laissais couler, enfouissant mon visage tout contre les oreillers. Une princesse… Ce me paraissait tellement aberrant… et pourtant.

Bien sur, maintenant, et sans que je le lui ai dit vraiment, Vance avait le libre accès à ma cabine… Et bien entendu, Myla aussi, même si c’était pour des raisons différentes. Enfin, pour le moment, j’étais bien loin de pensée à tout ça, mon esprit faisait les liens. Le respect des Rumians – pour peu qu’ils ne fasse pas parti de mon équipage – , le sourire de la reine quand elle m’avait vu, la dévotion de Niall et Liam, malgré leurs cachotterie… Le fait qu’ils avaient toujours plus ou moins chercher à éloigner Vance de moi… surtout Niall. Il faudrait probablement que je leur parle maintenant que je savais… Et je me demandait ce que ce savoir allait changer à ma vie… J’étouffais un soupire dans mon oreiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Ven 18 Sep - 1:45

Vance n'était vraiment pas content de cette situation et surtout de ce qu'on disait, également, la mère de Kay disait que cela n'aurait rien changer si elle l'avait su et il répliqua qu'au moins il n'y aurait pas eut cette situation si tout les blancs avaient été rempli, toutefois, il ne continua pas, sa partenaire ne semblait pas vouloir qu'il continue, il la regarda alors un moment et soupira, il ne pouvait pas dire non à elle, alors il ne fit juste que d'attendre, elle se leva alors et il fit en sorte de la supporter un peu le temps qu'elle puisse être prête à partir, son père semblait vouloir qu'elle reste, mais apparemment, elle semblait vouloir un peu de temps pour pouvoir y réfléchir, il était d'accord avec ce point la, il n'avait pas envie qu'elle se prenne la tête la dessus trop longtemps, ou alors cela allait finir par lui briser le moral.


La suite fut pour le moins étrange, une fois à l'extérieur, Kay semblait comme dans un état second, ne le regardant pas vraiment et n'acceptant pas ce qu'on leur disait, quand à lui, il soupira juste et attendit un peu de voir ce qui pouvait bien ce dire pour le moment, rien de bien palpitant, cela parlait du combat et surtout comme quoi certaine personne n'avaient plus envie de le combattre, c'était normal, mais il assura qu'ils pouvaient toujours s'améliorer, il espérait surtout que cela montrerait à d'autre qu'il était parfaitement capable d'être le second avec Kay, en parlant d'elle, il l'avait bien entendu suivit, même si elle ne savait pas vraiment y faire attention, il allait donc faire ce qu'il semblait bien fonctionner pour le moment, lui remonter le moral et faire en sorte qu'elle pense que cela n'importait pas qu'elle soit une princesse, elle était une pirate, capitaine par dessus le marché, bref, il entra dans la cabine de sa partenaire et s’installe à côté d'elle, lui prenant alors la main avec douceur alors qu'il remarquait assez bien qu'elle semblait perdu dans ces pensées, à croire que cela allait changer quelque chose, il la tapota alors un moment sur la tête jusqu’à ce qu'elle le remarque puis il lui parla avec le sourire, cela n'allait pas être très compliqué, juste de lui dire que rien n'allait changer.

"Ne vous en faite pas, ce n'est pas cela qui va changer quoi que ce soit, personne ne le saura en dehors de vos parents et de moi, et puis, être pirate est tellement plus intéressant."

C'était surtout elle qui lui avait apprit cela, alors il lui caressa le haut de la main avec son pouce tout en restant à son entière disposition pour ce qu'elle pouvait vouloir, si par exemple elle voulait un câlin, ou alors un baiser, bien que cela semblait peut être un peu prématuré, elle n'était même pas sur de l'aimer, bien que dans son cas, cela semblait tellement certain, il ne confondait pas cela avec de l'adoration, car c'était ce qu'il avait eut au départ, maintenant, il sentait son cœur battre plus vite quand elle était près de lui et il se sentait tellement mieux, encore une fois, il fallait vraiment qu'il lui remonte le moral, alors cela allait dépendre de ce qu'elle allait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Ven 18 Sep - 3:14

J’avais donc ignoré une bonne partie des gens que nous croisions pour finalement m’isolée à nouveau dans ma cabine. Je sentis un renfoncement dans le matelas près de moi, m’annonçant clairement que Vance m’avais encore une fois rejoint. Il me pris la main et je le laissais faire, roulant simplement sur le coté pour le regarder, même si mon regard se perdait dans le lointain. Voilà maintenant que mon Quartier-Maître me demandais de ne pas m’en faire, m’assurant que cela ne changerait rien. Il oubliait les Rumians… Ce n’était apparemment pas un secret pour eux que l’appartenance de Mère à la famille royale…et donc la mienne par la même occasion. J’avais soupiré, puis, j’avais laissé mon regard tomber sur cette main qui caressait la mienne et je soupirais doucement avant de plonger mon regard dans le sien une seconde.

« Liam, Niall… Tout les Rumian savent… Il faut dire qu’il n’est pas facile de cacher quoi que ce soit à un Rumian avec notre télépathie de contact… »

Je le regardais un moment, le laissant assimiler un peu les informations que je venais de lui dire… Enfin, encore et toujours, il me vouvoyait, ce qui était un peu compliquer si il voulait que les chose ne changent pas… enfin tout en s’améliorant entre nous. J’avais simplement sourit, puis, je lui avais parlé d’une voix douce, un petit sourire aux lèvres.

« Si tu assures ainsi que cela ne change rien, commence par me tutoyer, si tu n’en avais le privilège parce que es mon… compagnon… tu l’as en étant mon Quartier-Maître… Et puis, si tu continues à me vouvoyer, j’aurais toujours une sensation de distance entre nous et ça ne m’aidera pas à comprendre vraiment ce que je ressens. »

Mais est-ce que c’était vrai que cela ne changerait rien ? Je ne le croyais pas vraiment, mais c’était assez compliqué. Je soupirais et vint simplement me pelotonner contre lui, me fixant à sa présence pour ne pas dériver sur cet océan de doute et d’inconnu… En attendant, j’enfouis mon visage contre le torse de Vance, plongée dans l’obscurité, dans sa chaleur et dans l’odeur que dégageait son corps. Rien que cela, sa présence, m’aida à reprendre un minimum pied quand à tout ça. Sans vraiment en avoir conscience, j’enroulais mes bras autour de son buste et lui soufflait simplement à voix basse :

« Ne change pas Vance, quoi qu’il arrive, ne change jamais... Enfin… Cesse juste de t’opposer à mon père… »

Je ne voulais pas qu’il y ait de conflit, je ne voulais pas être un jour amenée à devoir choisir entre lui et ma famille… Puis, je réalisais que si ce choix devait se présenter, je ne saurais choisir. Je rougie violemment, mais ne dit rien, restant simplement contre lui, plongée dans des pensées qui semblaient beaucoup trop agitées pour que je puisse vraiment prendre une décision au sujet de tout ça. Je ne parvenais qu’à m’emmêler encore un peu plus alors je me focalisais sur Vance, sa présence et la promesse que je lui avais faite. Oui, je l’aiderais à en apprendre plus sur les siens et sur ce sigle. Ce que je ne savais pas encore, c’est si nous utiliserions le Tyrnog ou si je donnais congé à mon équipage pour aller à la ville principale de façon plus discrète. Je laissai un silence s’établir entre nous, puis, je repris la parole, calmement :

« Merci d’avoir voulu prendre ma défense Vance, ça m’a beaucoup toucher… »

Ma joue était toujours rougie de la gifle de mon père, mais elle ne me faisait plus mal, alors je n’y prêtais plus la moindre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Ven 18 Sep - 3:56

Oui, elle n'avait pas tord, il y avait pas mal de Rumians qui allaient savoir qu'elle était une princesse, mais après, ce n'était pas quelque chose qui allait être vu souvent, la plupart du temps, ils étaient sur leur îles, il était rare d'en voir autrement, quand au deux autre, il allait devoir faire en sorte qu'ils arrêtent de faire leur petit manège et qu'ils se comporte comme pirate normal, c'était ce qu'il allait dire à sa partenaire, qu'il allait faire en sorte que Liam et Niall fasse un peu moins de bêtises à ce niveau la, il espérait qu'ils allaient écouter bien entendu, dans le cas contraire, et bien, il ne savait pas trop quoi faire d'autre, peut être continuer de les pousser sans vraiment faire du chantage, il devait bien y avoir un moyen pour qu'ils puissent se comporter plus tranquillement, peut être que leur dire qu'ils auraient de meilleurs chance de ne pas être rejeté si ils essayent de faire plus de chose avec les autre pirates.


Bien, maintenant il y avait un cas qu'il n'avait pas encore regarder, c'était de la tutoyer, elle semblait le vouloir cela et étrangement, il venait de rougir, c'était pourtant quelque chose d'assez simple de tutoyer la femme que l'ont aime, mais pour lui, cela semblait vraiment particulier, mais même en tant que quartier maître il avait le droit de le faire, peut être que c'était encore quelque chose qu'il n'avait jamais prêter attention, il paru alors assez gêner de ne jamais avoir remarquer cela avant d'approcher sa tête de la sienne et de lui dire quelque chose.

"Désolé, cela m'était totalement sortie de la tête, cela te conviens comme cela Kay?"

Il l'avait même appeler par son prénom pour voir si cela allait lui plaire, en attendant, elle semblait s'être mise contre son torse et avait même enlacer sa personne avec ces bras, le faisant assez rougir d'ailleurs, il entendit alors sa partenaire lui dire qu'il ne devait pas changer, quoi qu'il arrive, et il eut un sourire assez doux sur ces lèvres, pourquoi il changerait, c'était impossible maintenant, à moins qu'elle ne le veuille, enfin, pour ce qui était de son père, il avait juste fait cela sous l'impulsion de la colère, il allait falloir qu'il se contrôle un peu plus, il lui caressa alors la joue tout en lui répondant à sa question, au moins, cela allait lui faire assez plaisir.

"Ne t'en fait pas, même si l'ont découvre d’où viens les bourdonnement et que cela est assez lourd, je ne changerais jamais, comme toi tu ne changera pas en découvrant que tu est une princesse quelque part."

Oh, c'était une bonne idée de dire cela en parallèle, peut être que avec ce genre de chose, elle allait pouvoir mieux rebondir, à la fin, elle lui expliqua que ce qu'il avait fait l'avait beaucoup toucher et il eut une envie assez forte d'être romantique, pourquoi?, aucune idée, il ne savait même pas ce qu'était ce mot, quoi qu'il en soit, il fit en sorte qu'elle relève la tête vers lui et lui posa un baiser sur la joue ou elle avait été frappé avant de l'embrasser sur ces lèvres un petit moment, il n'y eut pas de jeu de langue, il ne savait pas cela lui, à la fin, il la regarda alors avec le sourire et caressa la joue blesser avant de lui parler encore une fois.

"Je prendrais toujours ta défense comme je sais que tu prendra la mienne Kay."

Il souria alors et lui caressa un peu la joue pour voir si elle ne lui faisait pas trop mal, l'atmosphère était assez particulière maintenant il fallait dire, lui même se demandait ce qu'il pouvait bien arriver, il était vraiment un amateur en relation amoureuse après tout, il continua juste alors de la regarder, se demandant ce qui pourra bien se passer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 19 Sep - 1:04

Je restais simplement tout contre Vance depuis qu’il était venu s’installer près de moi. En attendu, il me dit qu’il allait garder les deux Rumians à l’œil et les empêcher de faire des bêtises. J’avais alors soupiré, j’espérais que cela ne le ferait pas entrer en conflit. Il y avait bien assez de complication comme ça pour ne pas encore en rajouter un peu plus. Je me gardais pourtant bien de dire quoi que ce soit, aujourd’hui, j’avais l’impression de me battre contre des moulins à vent. Je ne savais pas si il arriverait à les convaincre, surtout Niall qui était quelqu’un d’assez têtu…Je ne m’en mêlerais que si je n’avais pas le choix, ça permettrait peut être qu’une certaine hiérarchie s’établisse entre eux. Enfin, ce n’était pas encore le bon moment pour se préoccuper de ça maintenant.

Je l’avais ensuite encouragé à me tutoyer et après un instant, je le sentis se rapprocher un peu de moi et me dit ensuite qu’il était désolé, puis, il me tutoya et me demanda si cela me convenait, puis, il m’appela par mon prénom et je rougis violement. C’était étrange de l’entendre m’appeler par mon prénom, mais ce n’était vraiment pas désagréable. Un frisson me remonta tout le long du dos et je restais simplement tout contre lui, un petit sourire posé sur les lèvres.


« Oui, cela me conviens… »

Je sentis les doigts de Vance se glisser sur ma joue et j’en frissonnais légèrement, c’était bien plus agréable que je n’aurais pu le penser de prime abord. Ne pas changer… Non, il ne devait pas changer, je l’aimais trop ainsi. Il me promit alors qu’il ne changerait pas, peu importait ce qu’il apprendrait sur lui et qu’elle soit princesse, cela ne nous changerait pas… J’avais alors soupiré, j’aurais bien voulu en être aussi sur que lui de ce qui arriverait… J’espérais en tout cas que les choses se passeraient comme il le pensait. Enfin, au moins, nous serions là pour nous soutenir mutuellement, ce serait déjà ça. Je lui avais ensuite dit que sa façon d’agir chez mes parents. Vance me força à relever mon visage vers lui et je le couvais d’un regard un peu interrogateur. Il m’embrassa alors là où mon père m’avait frappé et j’avais frémis. Puis, il m’avait ensuite embrassé sur les lèvres. Nos regard s’accrochèrent ensuite et je penchais légèrement la tête sur le coté.

Il avait alors assurer qu’il prendrait toujours ma défense tout comme il savait que je prendrais la sienne. Il me caressa encore une fois la joue alors que je sentais mon cœur fondre au creux de ma poitrine. Il était vraiment adorable et cette façon de me réconforter me fit bien plus de bien que je ne l’aurais pensé. Je laissais un sourire doux se poser sur mes lèvres et je me redressai simplement pour faire face à Vance, plongeant un instant mon regard dans le sien, puis, je vins l’embrasser avec tendresse. Probablement le premier baiser de mon initiative qui ne soit pas motivé par une envie de test. Un baiser plein de douceur alors que je passais simplement mes bras autour du coup de mon compagnon avec douceur. J’étais proche de lui, peut être un peu trop proche à mon goût. Le baiser fut un peu plus long que je ne l’aurais voulu, mais je n’avais pas eut le cœur de l’interrompre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 19 Sep - 5:40

La situation était vraiment des plus particulière et Vance pouvait le remarquer, ce n'était pas désagréable, bien, au contraire, il aimait cela de plus en plus, mais il n'était pas capable de savoir ce qui allait se passer par la suite, au moins, elle semblait aimer qu'il l’appelle par son prénom et aussi qu'il la tutoie, il avait remarquer le rougissement et cela lui avait laisser un sourire toujours aussi doux sur les lèvres, il se sentait tellement bien et c'était la raison pour laquelle il parlait aussi bien et qu'il avait même été jusqu’à l'embrasser pendant un petit moment, l'atmosphère semblait prendre le pas sur lui même mais il faisait quand même attention à ne pas faire quelque chose de trop déplacer, comme de bouger ces mains vers une zone de son corps, ou alors même autre chose, il ne savait pas quoi penser, il n'avait jamais eut ce genre de connaissance.


Le résultat fut quand même assez directe, elle vint le regarder un moment devant les yeux, et même si il rougissait, il la regardait aussi, elle avait vraiment un jolie regard et il aimerait surement regarder cela encore et encore, néanmoins, il y eut autre chose d'intéressant, à savoir le baiser, il la sentit l'enlacer et l'embrasser pendant un long moment et il continua ce baiser, ils semblaient vraiment trop proche l’un de l'autre pour le moment mais cela ne semblait pas du tout le déranger, au contraire, il avait même fait en sorte qu'il s'allonge sur le lit et qu'elle ai son torse sur le sien, il sentait sa poitrine bien entendu et cela lui faisait ressentir un petit quelque chose, il était un homme après tout, mais il faisait attention à ne pas montrer cela, la suite fut juste qu'ils étaient bien proche et qu'il semblait lui caresser la joue avec tellement de tendresse qu'il se demandait comme cela pouvait être possible d'être aussi tendre, il n'était surement pas habituer à ressentir cette envie de la toucher, et il se contentait de sa joue blesser, lui donnant beaucoup de douceur pour qu'elle ne ressente plus la douleur, bref, il faisait de son mieux pour qu'elle se sente bien, et cela fonctionnait, car elle l'avait embrasser et maintenant elle se retrouvait sure lui, que cela soit en partie ou complètement.


Et maintenant?, il ne savait pas trop, il avait toujours ce sourire aussi rayonnant et doux quand il la regardait, faisant son possible pour lui faire oublier quelque chose, puis, une idée lui vint en tête, c'était la meilleur chose à faire pour qu'elle ne pense pas du tout à autre chose qu'a ce qu'il se passait, peut être qu'elle allait reculer à cause de cela, mais il fallait bien qu'il le dise à un moment ou à un autre, il approcha alors ces lèvres de l'oreille de son capitaine et dans un murmure, il lui lançait qu'il l'aimait, il était rouge bien entendu, et cela allait surement lui faire quelque chose, toutefois, il avait envie de le faire, l'atmosphère lui donnait envie de tenter certaine chose, maintenant, il fallait attendre sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Sam 19 Sep - 19:03

Nous étions seuls et, quoi que j’en pense, une atmosphère intime et je sentais ça peser sur la pièce, même si je me sentait bien pour le moment, mieux que je n’aurais pu le penser de prime abord. Au moins, Vance ne profitait pas de cette ambiance qui se mettait en place pour tenter quoi que ce soit envers moi, c’était déjà ça. Et c’était aussi ce qui faisait que je ne l’en appréciais que d’avantage. A mon tour, j’étais venu l’embrasser, car cette fois, j’avais vraiment eut l’envie de le faire. Tout comme j’avais eut envie de l’enlacer… Il n’avait cesser de caresser ma joue blesser, comme pour me faire oublier cette gifle, mais ces caresses sur ma peau meurtrie me faisaient frissonner bien malgré moi. Une fois le baiser achever, nous restions un moment immobile, puis il était venu près de mon oreille et m’avais murmurer qu’il m’aimait. Je frissonnais assez violemment, incapable d’y répondre puisque je n’en était même pas vraiment sure moi-même…

« Je sais… »

C’est tout ce que j’avais été capable de lui répondre, m’éloignant très légèrement de lui avec un certain malaise. J’allai laisser un silence gênant se poser entre nous. Je cherchais un moyen de désamorcer cette intimité, la tête un peu basse quand la porte s’ouvrit m’accordant la diversion espérée. Je tournais la tête, pour voir Myla écarlate sur le pas de la porte, nos armes en main. Elle resta un moment interdite, puis, elle se mit à bredouiller en nous présentant des excuses.

« Je… je suis désolée, je… Je ne voulais pas vous déranger je rapportais simplement vos armes. »
« Tu ne nous dérange pas… vraiment, Myla, ne t’en fais pas. »


J’en profitais pour m’éloigner pour de bon pour lui et aller au devant de ma servante pour lui prendre les armes et les poser simplement sur ce qui me servait de bureau. J’y récupérais mes armes, vérifiant qu’elles n’avaient pas été abîmée par le combat, puis, je les entretint avec une certaine tendresse avant de les ranger, invitant Vance à utilisé mon matériel d’entretint si il le voulait. Du coup, Myla paraissait indécise, se demandant probablement si elle devait partir ou rester. Pour ma part, je préférais éviter de rester ici pour le moment, alors, je me contentais de me passer une main derrière la nuque.

« Ce n’est rien, Myla, de toute façon, j’allais proposer à Vance de m’accompagner pour une balade autour de l’île. »

Je ne donnais pas plus de piste, mais c’était pour trouver l’endroit où j’établirais ma propre maison. Mais je voulais que Vance m’aide à trouver l’endroit… Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais j’en avais envie… Bien sur, je prendrais Myla avec moi alors si elle demandait à nous suivre, je ne m’y opposerais pas. Cependant, elle ne semblait pas demander à nous accompagner. Elle se contenta de me regarder, un petit sourire revenu sur ses lèvres.

« Dans ce cas, faites une bonne promenade. »

Et je la vis réunir les vestiges de notre repas, me rendant compte qu’elle ne s’en était pas occuper pour le moment. Je la laissais faire, soupirant simplement avant de me servir un verre… Ca en devenait presque une habitude…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 22 Sep - 14:54

Kay n'avait pas été capable de répondre autre chose face à ce qu'avait dit Vance un peu plus tôt, mais il n'avait pas fait cela pour la rendre mal alaise, il voulait toujours lui montrer qu'il l'aimait, toutefois, il sentit le silence gêner et lui montra juste qu'elle n'avait rien à se reprocher, qu'elle avait tout le temps qu'il lui faudra pour comprendre ce qu'elle ressentait, il était vraiment gentil et attentionné avec elle alors que d'un seul coup, il y eut Myla qui vint ouvrir la porte, semblant bredouiller des excuses alors que sa partenaire en profitait pour s'éloigner de lui, non, il ne devait pas mal le prendre, et il ne le prenait pas mal, il la regardait juste avec le sourire, il fallait encore du temps pour qu'ils puissent rester comme cela plus longtemps, il n'allait pas forcer les choses, il ne savait pas le faire.


Quoi qu'il en soit, il prit un peu de temps pour entretenir ces armes tout en parlant de celle ci à Kay, il voulait son avis sur ce qu'il utilisait, en fait, il n'avait jamais décider de ce qu'il trouvait le mieux comme armement, cela était surtout du au fait qu'il copiait beaucoup trop, il n'avait également pas autant d'expérience pour le reste et il ne savait surement pas tout les types d'arme existant au monde, alors peut être qu'une petite leçon ne lui ferait pas de mal, en tout cas, il faisait aussi cela pour qu'elle ne se sente pas trop mal quand à ce qu'il c'était passé plus tôt et aussi pour lui montrer qu'il n'y avait pas de problème, par la suite, il y eut une petite discussion pour ce qui était de faire un tour de l'île, surement pour ce qui était de trouver un endroit ou faire ce qui allait être sa maison, Vance le savait alors bon, Myla quand à elle ne semblait pas vouloir venir, peut être qu'elle voulait les laisser tout les deux, alors que cela pouvait encore une fois provoquer un malaise, le Quartier maître eut alors une idée, il fallait juste faire attention qu'il n'en dise pas trop, du moins, tant qu'elle n'était pas sur d'elle même, il allait donc attendre qu'elle parte avant de tendre la main vers Kay avec le sourire, ce n'était pas grand chose, mais il avait envie de voir si elle avait envie de faire cette balade main dans la main.

"Je suis à ton entière disposition."

La manière dont il souriait montrait bien qu'il voulait bien faire et surtout éviter de trop en faire pour ne pas trop la troublé, pour ce qui était de boire, il avait eut dans l'idée d'allé acheter un petit quelque chose pour boire pendant qu'ils feraient un tour, pas qu'il n'avait pas envie de boire, juste que cela allait être plus pratique, la suite allait être assez simple, la suivre en écoutant ce qu'elle avait à dire et aussi en l'aidant quand à son projet, bien entendu, si elle avait besoin d'un peu de douceur, il allait faire en sorte de lui en donner, il avait pu voir jusqu’à quel degré elle pouvait prendre en compte, les mots d'amour étaient un peu trop pour le moment alors les câlins allaient être suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mar 22 Sep - 21:03

J’avais profité de la présence de Myla pour faire une diversion quand à cette intimité trop présente. Ma servante avait décidé de ne pas nous accompagner durant notre passage sur les plages pour le tour de l’île. En attendant, j’avais simplement passé ma veste, pas que je n’en aie vraiment besoin, mais c’était pour le principe. La brune quitta la cabine avec la vaisselle sale et il tendit maintenant la main vers elle et elle laissa son regard se glisser sur cette main alors qu’il lui disait être à son entière disposition. Je le regardais un moment, puis soupirait. Le mieux était probablement de ne pas me prendre la tête et de rester simplement moi-même avec lui, quoi qu’il arrive. J’avais alors soupiré, puis, je lui avait simplement pris la main avant de la serrer au creux de la mienne, puis, j’avais pris la parole d’une voix douce avant de lui dire :

« Encore une fois, merci d’être aussi patient avec moi. »

Je passais simplement ma lame à ma taille, même si j’étais pleinement consciente que j’étais parfaitement capable de me défendre seule. Je serrais encore un peu plus sa main dans la mienne, puis, nous descendîmes tout les deux du Tyrnog et je me passais simplement une main dans la nuque et regardai la foule qui avait repris ses habitudes comme si notre entraînement n’avait jamais eut lieu. D’un certain coté, cela me rassurait, nous n’aurions pas les insulaires sur le dos. J’avais hésité un moment avant de remonter à bord pour en descendre avec un sac négligemment jeter sur mon épaule. De retour sur la terre ferme, j’avais hésité un moment avant de lui reprendre la main alors que mes joues se teintait légèrement de rouge. Je soupirai doucement et me repris mentalement avant de l’entraîner à ma suite le long du port, puis, de la plage adjacente, ce qui nous éloignait de la ville… Je baissais alors les yeux au niveau de mes pieds et me mordillais légèrement la lèvre avant de lui parler maintenant, lui expliquant ce que j’avais en tête.

« Je cherche un endroit qui soit en bord de mer et qui ai quelque chose de sympathique… D’agréable et d’apaisant… Si tu vois un tel endroit et que je ne le remarque pas, préviens moi… »

Cette fois, je lui adressais l’ombre d’un sourire avec une certaine tendresse. Depuis le premier jour, j’avais une certaine tendresse pour lui, sa fraîcheur qui tenait vraiment de la naïveté au départ… C’était probablement ça qui avait fait qu’elle se soit aussi facilement attachée à lui au début. Et maintenant, cet attachement était d’une autre nature et je ne savais plus vraiment ou j’en étais. Oui, si je devais être objective, j’étais amoureuse de lui et je savais qu’il fallait que je me contente de ça comme base. Cette soirée était peut être l’occasion pour ça. Ce serait peut être une bonne occasion pour parler de ça ce soir… Et elle aurait peut-être un peu boire… ce serait peut être plus facile d’agir plus normalement avec lui. En attendant, nous avions continuer à avancer, main dans la main On ne pouvait pas vraiment dire que je faisait preuve de tendresse ou d’affection, mais c’était déjà pas mal et ce serait peut être mieux au fil de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 23 Sep - 3:09

Kay lui avait encore une fois remercier d'être aussi patient envers elle, et bien entendu, il répondit qu'il pouvait tout faire pour elle, alors ce genre de chose n'était rien, après tout, elle lui avait aussi prit la main alors bon, cela montrait bien qu'il y avait quelque chose, le temps était la seul chose qu'ils ne devaient pas presser, il était souriant et ne semblait pas avoir de sentiment négatif envers elle, Kay devait surement le ressentir quand elle voyait son regard, qu'il allait toujours attendre qu'elle trouve exactement ce qu'elle ressentait et qu'il serait toujours la pour tout accepter, bien entendu, il y avait aussi le fait qu'il n'allait pas changer, cela devait certainement lui faire plaisir, après tout, elle semblait tellement avoir de problème avec ceux qui lui mentait ou bien alors qu'il ne lui disait pas la vérité.


Bien entendu, lui aussi avait prit une lame au cas ou, il fallait mieux avoir quelque chose pour ce proteger dans tout les cas, pour ce qui était de leur mains, elles étaient toujours serrer, ce qui était une bonne chose, de toute manière, ils allaient faire un tour, alors personne n'allaient les voir, également, cela ne le dérangerait pas vraiment, la question était de savoir si cela pouvait déranger Kay, enfin, ce n'était pas le moment de penser à cela, ils s'éloignèrent alors du port pour se diriger un peu plus loin dans l'île, à entendre sa partenaire, elle voulait quelque chose de sympathique et également en bord de mer, pour sa part, quelque chose de trop proche n'était pas une si bonne idée, mais à proximité était quand même quelque chose de bien, il voyait qu'elle était un peu préoccuper alors il allait se concentrer sur la recherche avec le sourire tout en lui serrant la main, le temps semblaient passer lentement et cela devait bien faire maintenant une demi heure qu'ils marchaient, néanmoins, cela ne c'était pas vraiment fait en silence, Vance lui montrait certain endroit, lui parlait de tout et de rien et bien entendu, proposait certaine chose quand à ce qu'elle pouvait avoir envie d'avoir chez elle, finalement, il trouva ce qu'il pensait être un coin tranquille, quelque chose de légèrement en retrait, qui ne semblait pas vraiment caché, mais toutefois pas à pleine vue, il indiqua alors l'endroit tout en lui parlant, toujours souriant.

"Je crois que ce coin pourrait t'intéresser non?"

Il l'emmena alors vers cet endroit, il y avait pas mal d'espace, c'était assez proche de la mer comme elle le désirait, également, il semblait y avoir pas mal de verdure, ce qui donnait une bonne atmosphère, chose qui semblait aussi sympathique était le petit lac qui se trouvait bien entendu sur le côté, encore quelque chose qui pouvait lui faire plaisir, la suite était maintenant que de la visualisation, le tout était de savoir si cela allait lui plaire, car c'était bien pour elle qu'ils avaient chercher, le reste, il ne savait pas vraiment ce qu'elle allait avoir en tête, en attendant, il regardait toujours un peu autour de lui si jamais il y avait quelque chose qui pourra les déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 23 Sep - 17:07

Vance… Décidément, il me surprendrait toujours. Il était tellement dévoué envers moi que cela me rendait parfois un peu mal à l’aise, mais cela me touchait aussi énormément… Je soupirais et continuais à avancer à ses cotés. Je n’aurais jamais pensé qu’un être tel que lui puisse vraiment exister…  Je soupirait légèrement, puis me passait une main dans la nuque un instant avec un petit sourire, je serrais un peu plus sa main au creux de la mienne. Nous discutions tranquillement, même si j’avais l’esprit un peu ailleurs. Vance m’indiquais certains lieux et je me contentais d’y jeter un œil, refusant chacune de ses propositions. Finalement, il m’indiqua un endroit qui pourrait être intéressant et, cette fois, je me secouais assez vivement Je le suivis alors bien docilement, jusqu’à un endroit un peu à l’écart et je m’accroupis un moment pour prendre une poignée de terre au creux de ma main et la laisser filée doucement entre mes doigts.

« Oui, je crois bien que cet endroit est parfait... Merci Vance, tu as l’œil… »

Je lui sourit, puis, regardait le lieu plus en détail, regrettant de ne pas avoir emmener mon pistolet-hache avec moi. Je sortis tout de même un couteau de l’intérieur de ma veste et je me mis à marquer certains arbres avant de tourner les yeux vers Vance et de me lever lentement. Mes cheveux blonds tombaient tout autour de mon visage, m’accordant un instant, les joues écarlates, j’avais finit par lui faire une proposition sans pour autant véritablement le regarder :

« De ce que je sais, tu n’as pas vraiment choisit de lieu où t’établir sur l’île… Si tu veux, tu pourras habiter ici aussi… Peu importe ce qu’il adviendra, je ne reviendrais pas sur cette décision… »

Et si les choses se passaient bien entre nous… Et bien, ce serait ici qu’il vivrait de toute façon, n’est-ce pas… Je soupirais doucement et attendit un moment sa réponse avant de simplement me baisser au niveau de l’eau. Puis, je soupirais doucement et ôtait mes bottes avant de remonter le bas de mon pantalon, je trempais alors mes pieds dans l’eau sans un mot. Peut être que cela allait le surprendre que cela ne me transforme pas aussitôt, mais c’était une chose que je pourrais assez facilement lui expliquer. En attendant, je ne voulais pas rentrer tout de suite, il faisait beau et l’endroit était vraiment agréable. Je posais mes bottes derrière moi, puis, j’indiquais d’un geste à Vance de venir près d’elle. Elle avait réussi à être plus ou moins elle-même quand ils avaient été majoritairement seuls tout les deux, ce moment l’aiderait peut être à… décoincé un peu la situation ? Enfin, nous verrions bien, nous avions un peu de temps devant nous et j’étais bien placée pour le savoir puisque c’était pour moi qu’il travaillait… Et puis, il y avait toujours ce bourdonnement qu’il fallait comprendre… Bourdonnement qu’il ne captait plus maintenant que ma poitrine n’était plus compressée… Il y aurait des tests à faire à ce niveau-là, mais c’était vraiment compliqué dans notre situation actuelle. Je me laissais tombée  sur le dos et laissait un soupire m’échapper.  Tout ça était vraiment trop compliqué…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Mer 23 Sep - 19:18

Certain endroit avait été refusé, mais le dernier avait sembler lui plaire, ce qui lui fit assez plaisir, il la regarda alors regarder quelque petite chose avant de marquer certain arbre, surement pour faire en sorte de montrer que cela appartenait à une personne, la suite fut pour le moins particulier, car il ne c'était pas attendu à ce qu'elle lui dise qu'il pourra vivre avec elle, qu'importe ce qui pourra se passer, il eut alors un grand sourire et il avait quand même le rouge au joue, c'était quelque chose quand même de vivre sous le même toit, mais il ne semblait pas contre du tout, peut être même qu'il trouvait cela bien mieux que ce qu'il aurait pu penser autrement.

"Franchement, j'en suis ravi, après tout, je n'ai jamais choisit de lieu en particulier parce que je ne m'y sentait pas vraiment bien, pas comme sur le navire, ou alors avec toi."

Il garda alors le sourire pendant qu'elle était partit vers l'eau pour y tremper les pied, il trouvait cela assez particulier qu'elle puisse ne pas se transformer, mais en même temps, elle n'était pas totalement Rumiane, alors peut être que cela pouvait être contrôler dans ces cas, alors il n'allait rien dire, se contentant de s'approcher d'elle comme elle semblait le vouloir, elle c'était alors mise sur le dos alors qu'il se demandait bien ce qu'il pourrait faire, une idée lui vint alors, c'était assez particulier, mais bon, il fit alors la même chose qu'elle, remontant son pantalon et retirant ces bottes pour mettre ces pieds dans l'eau avant de se pencher pour poser sa tête pour la mettre sur les cuisses de sa partenaire, il espérait que cela n'allait pas trop la déranger ou alors même la rendre trop mal alaise, mais en attendant, il se sentait assez bien comme cela, plus elle était proche de lui et plus il se sentait bien et aussi il avait envie de s'endormir, il n'allait pas le faire bien sur, il n'allait pas bailler non plus, il lui parla néanmoins pour éviter que cela ne soit fait qu'en silence.

"Il n'y a pas à dire, je me sens vraiment chez moi quand tu est à proximité."

Il garda alors le sourire pendant qu'il se demandait ce qu'ils pourraient bien faire, l'espace était grand, mais ils n'avaient pas penser à prendre quelque chose pour manger ni même pour boire, donc conclusion, ils n'allaient pouvoir que ce reposer ou alors parler de tout et de rien, surtout que pour le moment il ne voulait pas trop la déranger à trop parler d'amour, enfin, il venait quand même de poser sa tête sur ces cuisses, mais ce genre de chose n'était pas aussi gros que de lui avoir dit encore une fois qu'il l'aimait un peu plus tôt dans la journée, il ne la regardait pas vraiment en plus, lâchant simplement un soupire de bien être et continuant pour le moment de profiter de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Jeu 24 Sep - 1:19

Je venais de proposer à Vance d’habiter avec moi, j’en avais eut véritablement envie dur le coup, même si c’était assez compliqué. Il se réjouissait de cette proposition, tant mieux, il vint même dire qu’il ne s’était pas installé, car il ne se sentait bien que sur le Tyrnog ou près de moi et je n’en rougie qu’un peu plus. Il se rapprocha de moi, comme je l’intimais à le faire et je l’entendis plonger ses pieds dans l’eau ce qui me fit légèrement sourire… Sourire qui se changea bien vite en rougissement quand je sentis un contact sur mes cuisses. Me redressant à peine, je vis que mon quartier-maître. Je rougis encore un peu plus, mais ne l’empêcha pas de rester ainsi… Puis, il parla. Il disait qu’il se sentait chez lui quand j’étais à proximité et j’avais violement rougit en me débarrassant enfin de mon sac à dos… Puis, me redressant, je le regardais, allongé sur mes genoux et je sentis mon cœur se serrer légèrement alors que je me mordillais la lèvre.

D’un geste hésitant, j’avais tendu la main dans sa direction, m’arrêtant à plusieurs reprises avant de lui passer doucement une main dans les cheveux. Ce n’était pas désagréable ce moment d’intimité. Je laissais échapper un petit sourire, laissant mes doigts se glissés dans ses cheveux avec une certaine douceur. J’avais beau ne rien dire, je pensais qu’il comprendrait probablement que j’étais plus sereine quand il était près de moi comme ça. Je continuais encore quelques instants à lui passer doucement ma main dans les cheveux avec une certaine tendresse. Une tendresse qui m’étonnai moi-même, je devais bien l’avouer. Je continuais ainsi quelques instants, puis, je me penchais légèrement au dessus de lui, le couvant d’un regard plein de douceur. Puis, j’avais soupiré avant de lui sourire et d’indiquer mon sac à dos :


« Ça te dis d’allumer un feu sur la plage et de manger un morceau ? »

Allumer un feu de camp, cela faisait longtemps que je n’avais pas eut l’occasion d’en fait un, mais j’avais toujours aimé ça… Je le regardais encore un moment alors qu’il était toujours allongé sur mes cuisses. Je le laissais ensuite se dégager après en avoir profiter un peu, je lui adressais encore une fois un sourire doux. Puis, je lui avais demandé de trouver des pierres pour faire un foyer pendant que je trouvais du bois mort. Bien sur, nous nous installerions sur la plage et ce fut aussi pour ça que je tirait un tronc d’arbre mort jusqu’à cette dernière, abusant peut être un peu de mes forces pour le coup puisque, quand je le relâchait, j’étais essoufflée, épuisée. Pourtant, je ne m’accordais pas à souffler avant qu’une flamme n’apparaisse au creux du foyer de pierre et de bois. J’avais alors simplement ôté ma veste, je n’en pouvais pus, j’avais trop chaud. La laissant tomber sur le tronc, je soufflais enfin et me laissait choir assise au sol, le feu faisant naître des reflets sur mon visage et dans mes yeux peut-être un poil trop brillant.

Je tournais alors les yeux vers Vance,  un sourire presque enfantin  posé sur le lèvre et, encore une fois, je lui fit signe de s’installer près de moi… Oui, j’avais vraiment enfin qu’il soit à nouveau près de moi… J’avais même presque envie de pouvoir venir à me blottir tout contre lui, ne serait-ce que juste quelques minutes de plus maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vance
Mousaillon
Humain
Rumié
avatar

Nombre de messages : 131
Age : 30
Date d'inscription : 03/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Jeu 24 Sep - 4:05

Vance avait tenter quelque chose, ce qui semblait avoir porter ces fruits, elle ne semblait pas contre le fait qu'il soit contre ces cuisse, sinon, elle lui aurait dit quelque chose, même tousser un peu aurait suffit, il avait même fermer les yeux pour profiter de ce sentiments de bien être qu'il y avait quand il était avec elle, plus il était proche et mieux il se sentait, quand il la touchait, il avait l'impression que tout ce qu'il avait de mal dans son esprit disparaissait immédiatement, elle était vraiment la seule personne qui soit capable de faire cela, d'ailleurs, si jamais elle cherchait quelque chose dans son esprit via sa télépathie de contact, elle aurait pu clairement voir qu'il était vraiment de bonne humeur.


La suite fut pour le moins particulier, car il sentit quelque chose dans sa chevelure et il eut un violent rougissement, elle venait juste de lui caresser la tête n'est ce pas?, il ne c'était pas attendu à ce genre de chose, surtout de sa part, mais il fallait l'avouer, cela était plaisant qu'elle fasse de plus en plus de chose et qu'elle avance dans cette relation, il sentit alors quelque chose et ouvrit les yeux pour la voir pencher au dessus de lui, il garda alors sa rougeur pendant qu'elle lui indiqua alors son sac en lui expliquant de faire un feu pour ensuite préparer quelque chose à manger, il avait faim bien entendu, et il répondu alors positivement avec un sourire, il se demandait bien ce qui allait être fait quand même.


Son travail avait donc été de prendre des pierres pour faire un foyer, il n'avait jamais fait de feu et il semblait un peu exciter de voir ce qui allait ce passer, il fit alors ce qu'elle lui demanda et l'aida un peu pour ce qui était du feu, cela semblait vraiment intéressant et une fois que tout fut terminer, il la regarda alors ce mettre contre le tronc et lui indiquer de venir à côté d'elle, il ne se fit pas attendre et se mit assez proche d'elle, tellement d'ailleurs que leur épaules pouvaient ce toucher, mais ce n'était pas vraiment grave, il remarqua que le sourire de Kay semblait un peu enfantin, autant ne pas perdre cela, il eut alors lui aussi un grand sourire avant de demander ce qu'elle allait bien pouvoir préparer, il était intéresser par ce genre d'activité, surtout quand elle en faisait partie.


Pour la suite, et bien, il ne savait pas trop, il était avec elle, à côté d'elle, mais ce n'était pas comme si il pouvait faire quelque chose envers elle, surtout qu'elle semblait de très bonne humeur alors autant faire en sorte que cela reste, il l'aida alors pour ce qu'elle avait besoin d'aide tout en discutant, part exemple sur les manière de faire un feu comme cela, il avait envie d'apprendre après tout, il trouva quand même cela dommage qu'il n'avait pas emmener de la boisson, peut être que la prochaine fois, il prendra la peine de passer par sa cabine pour prendre une de ces créations, il devait bien avoir terminer un de ces alcool, mais bref, assez parler de cela, il continua de parler à Kay avec le sourire et surtout la bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 139
Age : 28
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   Jeu 24 Sep - 12:55

Nous nous étions donc installé sur la plage qui j’y avait installé un feu de camps que je regardais simplement brûler quelques instants, profitant simplement de mon bien être et de la présence de Vance à mes cotés, son épaule posée tout contre la mienne. Je passais encore un moment comme ça, puis, je plongeais la main vers mon sac, en sortant un carré de tissu sur laquelle je déposais une terrine où je plantais un couteau. Il y avait aussi du pain et du fromage… Pas de la grande cuisine en somme, mais ça me convenait très bien Après tout, c’était juste pour pouvoir manger quelque chose. Je sortis également une de mes bouteilles de rhum de mon sac, si lui n’avait pas tout prévu, c’était en revanche mon cas. Il avait demandé comment faire un peu et je lui avait sourit avant de creuser un petit trou et d’y glisser quelques bâton, puis je lui avais montrer mon briquet à amadou, dépasser peut être, mais toujours aussi efficace… Je le regardais un instant, puis, j’avais allumé le feu à ce petit talus, détachant bien les étapes, puis, j’avais souri et je lui avait glissé mon briquet entre les mains avec un sourire :

« Je te l’offre… »

Puis, j’avais jeté du sable sur ce feu pour l’étouffer avant de revenir me poser près du principal débouchant ma bouteille pour y boire deux longue gorgée  j’étais sobre depuis trop longtemps… Au moins cet alcool m’aiderait peut être à calmer cette gêne que j’avais vis-à-vis de lui… ou peut être vis-à-vis de moi…Je voulais pouvoir oublier ça et laisser les choses suivre leur cours, au moins pour cette soirée, il le méritait bien selon moi avec tout ce qu’il faisait pour moi sans jamais rien attendre en retour. Quand il fut à nouveau près de moi, je soupirais et me laissait pesée tout contre lui, sans trop me soucier du reste… Et maintenant que j’avais le corps et l’esprit au repos, je me rendait compte que, pour la première fois depuis bien longtemps, j’avais des courbatures et cela me fit légèrement rire : il m’avait vraiment pousser dans mes retranchements pendant cet entraînement.

« Décidément, mieux vaux que je t’ai comme allié que comme ennemi… »

Soufflais-je sans vraiment y penser, même si cela m’évoqua vaguement ce que mon père avait dit et que je le chassais donc bien vite de mes pensées. Je découpais une part de la terrine sur du pain et commençait à manger, dans le calme et le silence. Tatch ne s’était pas encore montrer, mais sur l’île, il ne me suivait pas toujours alors je ne m’inquiétait, il vaquait simplement à ses propres occupations. Il se montrerait bien à un moment où à un autre le lendemain… Je secouais alors un peu vivement la tête. A croire que j’étais plus attachée à lui qu’au genre humain… Enfin, ça avait été le ça avant… Oui… avant… Mon regard glissa doucement sur Vance et je me mordillais légèrement la lèvre. Il était peut être temps que je me montre un peu plus honnête… que ce soit envers lui ou même envers moi.

« Et merde ! »

J’avais avalé une gorgée de rhum supplémentaire, puis je l’avais reposer au sol profitant de l’effet de l’alcool pour prendre mon courage à deux main et me rapprocher de Vance, très près de Vance. J’avais alors pris son visage entre mes mains avec une certaine douceur, puis, je vint unir mes lèvres aux siennes en un baisers plein de douceur et de maladresse. Après tout, nous étions un couple, même à l’essai, je lui devais bien d’agir un peu comme on le faisant dans des vrais couples, plus durables…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yoho... Hissons nos couleurs !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yoho... Hissons nos couleurs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hissons nos couleurs !
» Druide, quelle couleurs de peau va avec quelle couleurs ?
» Eclaircissements de couleurs
» Assortir les couleurs
» Couleurs bizarres sur mon Nabaztag:tag

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Rumié :: L'océan-
Sauter vers: