Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kay Blackhope - capitaine pirate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kay Blackhope
Capitaine Pirate
Hybride Rumiane
Rumié
avatar

Nombre de messages : 143
Age : 29
Date d'inscription : 02/05/2015

MessageSujet: Kay Blackhope - capitaine pirate   Sam 2 Mai - 17:24

Kay(line) Blackhope
Prénom NOM : Kayline Blackhope, mais on la connais en tant que Kay Blackhope.
Âge : Une gamine, vingt cinq ans.
Race : Hybride Rumiane-Humaine
Origine : Rumié
Poste : Capitaine du Mor-tyrnog, de la flotte de Shan Blackhope.
Famille : Shan Blackhope, son père et Isadora Blackhope, sa mère.On peut aussi ajouté à la liste Tatch, son faucon.
Physique
A quoi ressemble-t-il quand il se met à l barre de son bateau ? Le regard sévère, souvent rivé dans le lointain comme si ce qui se passait sous ses yeux n’était jamais assez. Des traits juvéniles, féminins disent certains – à raison, mais ils ne peuvent savoir. Un corps frêle, le capitaine est plus à l’aise derrière un bureau qu’au milieu du conflit prétendent ceux qui ne la connaissent pas. Le capitaine Kay à de long cheveux blond, à croire qu’il se plait dans son apparence androgyne. Sa longue chevelure est maintenue en place par des queues de cheval plus ou moins épaisses. La plupart du temps, son regard noisette est sévère et se pose sur les autres avec un froncement de sourcil mécontent. Pour son équipage, cette apparence un peu féminine doit être dû au sang de Rumian qui coule dans ses veines.
Mais la vérité, c’est que quoi qu’on en dise, le capitaine est une femme – et gare à ceux qui le soumettront. Ainsi, chaque matin, Kay à ses habitudes et, même la nuit, elle ne peut vraiment se relâcher. Tout les matin, le capitaine enfile donc son pantalon de toile sombre et sa paire de botte noires et rouge, ce sont là ses couleurs. Elle glisse alors un mouchoir dans une poche de son pantalon faite spécialement pour donner l’impression qu’il est ce qui doit être là mais ne l’est pas. Elle enfila d’ailleurs un corset qui vient encore pressé cette poitrine assez voluptueuse, mais déjà ecraser par des bandages. Certains demanderont si elle en souffre. Bien sur, mais elle y est habituer maintenant et c’est ne pas sentir cette petite douleur et cet inconfort qui lui poserait problème. Lorsque ce corset acheve presque toutes marques de sa féminité, elle passe une chemise blanche et noue enfin sa ceinture d’arme. Ensuite vient son unique gant, qu’elle utilise pour appeler son faucon et elle passe sa veste. Ce n’est qu’une fois avoir noué un foulard autour de sa tête et passé ses boucles d’oreilles – à l’oreille gauche seulement - qu’elle part à l’assaut du pont, houspillant les fénéants d’une fois forte. Tout comme elle a ce rituel au réveil, la nuit, après s’être dévêtue, elle resserre ses bandages et passe un ample T-shirt et un pantalon de toile blanc. Jamais sa poitrine n’est donc libre, c’est ainsi.
A part ça, elle possède bien entendu quelques armes. Elle a toujours une paire de dagues glissées dans ses bottes, elles sont très simples, mais cela importe peu. Dans ses vêtements, elle possède aussi une bonne vingtaine de stylets, cachés un peu partout dans sa tenue. A sa taille, elle porte de nombreuses armes : Une épée, nommée Claïomh Solais, il paraîtrait que cette lame à une histoire.Une dague, ressemblant à s’y méprendre à une arme quand elle est dans son fourreau, nommée Alkar. Elle a aussi trois pistolets, rares sont les pirates à n’en avoir qu’un seul pour leur propre sécurité. Le premier nommé Aiya, le second nommé Métima et le troisième, coiffé d’une petite hache assez pratique nommée Thaura. Bien sur, il n’y a pas que ça. Il y a Tatch, son faucon qui répond docilement à la moindre de ses sollicitations… et bien sur son vaisseau le Mor-tyrnog et son équipage de forbans.
Talents

¤ Elle est une merveilleuse escrimeuse, il faut dire que son père lui en a fait baver pour ça. Elle est aussi très précise dans le domaine du tir.
¤ Elle est extrêmement doué dans le domaine de la navigation et à cet instinct qui permet de prendre la meilleur voie sur les flots.
¤ Elle excelle quand il s’agit de se déguiser avec ce qu’il lui passe sous la main.

Caractère
Kay est une fille, pourtant, elle passe le plus clair de son temps à agir comme un homme. Jamais elle ne peut se laisser aller. Ainsi, si il lui ait un jour arrivé de flasher sur un homme, elle s’est empressée de chasser cela de son esprit. Elle n’était pas Kayline, il était Kay ! Il est une forte tête, bien décidé à suivre ce qu’il croit juste, quoi que ce soit. Le capitaine ne supporte rien qui se rapproche de la désobéissance ou de la mutinerie. Qui tentera quoi que ce soit pour mettre le chaos sur son navire sera très rapidement et très sévèrement puni avec de forte chance d’être jeté à la mer et livré à eux-mêmes. Kay est fidèle à son père et ferait tout pour rendre encore plus influent son père… même si cela veut aussi dire que cette influence retombe aussi sur son équipage.
Elle clame l’égalité dans le partage des biens issus de leurs pillages. Kay n’est pas vraiment quelqu’un de patient, cependant, elle reste quelqu’un de juste, enfin, aussi juste que puisse l’être un pirate. Secrète, elle ne montre que peu aux autres ce qu’elle ressent, ce serait risquer d’éventer son secret. Kay serait prêt à périr plutôt que de trahir ses hommes… du moins, ceux qui mérite cette dévotion. Il faut savoir que jouer les hommes, ça ne lui fait pas peut, il ne dira jamais non à une bonne biture, pis encore, elle semble être immunisé contre les effets néfaste de l’alcool… ou en tout cas, y être extrêmement résistante. Elle n’a pas non plus peur de se battre. Elle a fait son règlement et elle tiens à ce qu’il soit scrupuleusement respecté, gare à ceux qui s’en éloigneront…
Si il doit y avoir un dernier point au caractère de Kay, c’est que son père l’a formée pour être un pirate en bonne et due forme. Elle tiens la liberté en plus haute estime et évitera autant que possible de faire des prisonniers, du moins, pas plus longtemps que nécessaire. Elle donnerait tout pour simplement profiter du souffle marin sur sa peau, il n’y a rien de tel selon elle. Et puis, bien sur, elle est quelqu’un d’un peu avare, après tout, que serait un pirate qui ne subirait pas l’attrait de l’or ? Ce n’est tout de même pas au point où elle se laisse aveuglée, mais tout de même. A quoi lui servira son or ? Elle ne sait pas, mais tout s’achète, alors elle verrait bien le temps voulu.
Vous voulez en apprendre plus sur notre jeune capitaine ? Il faudrait le côtoyer pour cela…
Pouvoirs

¤ Métamorphose Rumiane : Capable de se changer en oiseau en altitude et en poisson sous l’eau. Etant hybride rumiane, elle peut hybrider ses formes, mais aussi stopper ou empêcher ses transformation.
¤ Télépathie de contact : Elle est capable de lire dans les pensées de toute personne qu’elle touche, mais aussi de lui transmettre des pensées qui peuvent parfois se faire très… persuasive.
¤ Maître des vent : Elle est capable de contrôler les vents, mais cela la fatigue énormément et lui demande aussi énormément de concentration.
¤ Force supérieur : Elle a une force égale, voir supérieur à la plupart des hommes sans que cela ne lui demande un quelconque effort.

Histoire

Tout commence au sein du bateau amiral de Shan Blackhope, le Bianca. La vigie hurlait qu’un navire se profilait à l’horizon… Celui qu’ils chassaient, bien sur, Shan donna aussitôt ses ordres et la distance qui séparait les deux navires fondit comme neige au soleil. L’assaut ne dura guère plus de temps qu’il n’en fallu aux pirate pour submerger l’équipage de l’autre navire. Ils grouillèrent bien vite, pillant tout ce qui était à piller, cependant, un homme vint trouver Shan qui continuait de lancer ses ordres. Il lui demanda de venir voir ce que ce galion transportait en plus des victuailles et des trésors. Le capitaine donna les consignes pour le transport du butin, puis, il suivit son forban jusqu’au calles.
Il la vit alors, inconsciente sur ce qui était probablement des ballots de cotons : une rumiane qui avait dû subir pas mal de chose depuis qu’elle était ici. Shan hésita un moment, puis, il alla près de la demoiselle et il la prit dans ses bras, il allait l’emmener avec lui, sur son Bianca et abandonna le bateau en piteux état avec l’équipage plus ou moins indemne. Malgré le désaccord de son équipage, le capitaine installa la femme dans sa cabine, dormant dans un fauteuil qu’il y avait fait installé.
Longtemps, la rumiane était restée à bord, d’abord inconsciente, cependant, quand elle avait repris ses esprits, une fois la panique passé, elle avait compris que Shan ne la toucherait pas sans qu’elle le veuille. Il avait beau être un pirate, il n’en avait pas moins des principes. Il refusa cependant de la laisser fuir par les flots, pas tant qu’elle n’irait pas mieux. Ainsi, elle partagea sa vie un long moment, passant le plus clair de son temps dans les cabines du capitaine ou sur le pont. Quand finalement, Shan, qui répondait au moindre de ses besoins, estima qu’elle était pleinement guérit, il fit cap sur un port. Cependant, une fois qu’ils y furent arrivés la jeune rumiane annonça qu’elle ne comptait pas quitter le bord.
Ils étaient donc tomber amoureux l’un de l’autre et Shan installa Isadora dans la maison qu’il avait là où ils avaient installés leur camp de base. Il lui laissa bien sur une bonne partie de son trésor et, grâce à ça, la Rumiane leur fit un vrai petit nid d’amour. Cependant, Shan n’en demeurait pas moi un pirate et il ne comptait pas changer cet état de fait. Pas plus quand sa femme – car oui, il s’était marié – tomba enceinte. Shan était en mer quand l’accouchement eut lieu. C’était une fille, pour la plus grande tristesse de son père. Que pouvait devenir une fille dans une ville pirate ? Et avec un nom comme le sien, elle ne pourrait pas vivre autrement que dans une ville pirate sans être juger pour ce qu’il était. Alors, avec Isadora, il fut convenu de l’élever comme un garçon, sans pour autant la faire renier ce qu’elle était.
Ainsi, Kayline, ou Kay comme ‘il’ se faisait appelé grandit en se bagarrant avec les autres fils de pirates, comme l’un des leur. Bien sur, plus elle grandissait, plus sa féminité risquait de se voir. Isadora avait alors fait tout ce qu’elle pouvait pour cacher le sexe de sa fille. Shan avait commencer à lui apprendre à manier une lame dès ses dix ans et elle se débrouillait plutôt bien. Elle semblait même prendre du plaisir à s’entraîner avec une lame. Dans le même temps, Isadora lui avait appris la navigation, elle eut plus de mal à assimiler ça, mais elle se débrouillait tout de même bien. A treize ans, elle appris pour la première fois à manié une arme à feu, elle commença très vite à toujours visé au centre de la cible, même en mouvement. Pourquoi n’évoquons nous pas plus son enfance ? Tout simplement parce qu’elle a vécu une enfance de fils de pirate on ne peu plus normal, peupler de bagarre et de jeu.
A quinze ans, Shan Blackhope pris son ‘fils’ en mousse sur son Bianca. Il n’en fallu pas plus pour que Kay excelle dans le domaine de la piraterie. Elle se hissa ainsi bien vite sur les échelons de la piraterie, jusqu’à devenir quartier-maître de son père. Bien entendu, comme elle était de son sang, bien des forbans assumait que c’était du simple piston et qu’elle ne méritait pas cette place. Cependant, devant Shan, personne n’osait parler. Il était un bon capitaine et ses hommes étaient conscients qu’un autre pirate ne leur aurait pas donné une si belle vie.
Peu importe, Shan Blackhope avait maintenant une flotte tout à fait respectable et il décida de l’agrandir encore. Elle venait d’avoir vingt-trois ans quand il lui fit construire son propre vaisseau. Le temps de sa construction et du minimum d’équipage requis fut assez important tant et si bien que le bateau ne fut baptiser que quelques semaines après ses vingt-quatre ans. Elle choisit d’appeler son navire Mor-Tyrnog –le seigneur des mers – et de le rallier au pavillon de son père. Un jour, peut être qu’elle aurait le sien, mais elle n’estimait pas encore avoir suffisamment d’expérience pour ça. Jusqu’à maintenant, elle ne cesse de recruter, grâce aux recruteurs que son père à disséminer à droite et à gauche. Bien sur, ça ne l’empêche par aussi de sortir en mer pour amasser sa propre fortune. Pour le moment, elle n’a pas le besoin de quitter la maison parental, mais à ce rythme là, elle pourrait se faire construire un vrai palace quand le moment viendrait.
C’est à ce point là qu’elle en est aujourd’hui, se faisant un nom et faisant son possible pour gagner le respect de son équipage en suivant bien sur les traces de son père. Il faut dire que les plus aptes à la suivre sans douter, c’était les descendants d’allié de Shan Blackhope, ceux qui s’étaient battus avec ‘lui’ durant son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monstres
Monstres
Monstres
Autre
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Kay Blackhope - capitaine pirate   Sam 2 Mai - 17:38

validée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kay Blackhope - capitaine pirate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Présentation :: Fiches de nos Membres :: Rumié-
Sauter vers: