Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Compréhension? [PV Kazhenn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Compréhension? [PV Kazhenn]   Mer 18 Mar - 18:52

Changer de monde était toujours quelque chose de complexe, même pour des dirigeant, il y avait tellement de chose à faire attention, comme la monnaie, les réglementation, et bien d'autre petite chose encore, néanmoins, Zéro avait l'art de facilement prendre ce qu'il avait besoin sans qu'on ne puisse le déranger, c'était donc avec ce genre d'esprit qu'il avait pu avoir facilement de l'argent en trafiquant un ATM, avec cet argent, il avait donc pu prendre un petit appartement dans un coin réputer pour être le meilleur côté recherche, peut être qu'ici, ils auront de quoi aider Maïri et même lui, il pensait que ce n'était pas trop grave de voler certaine petite chose, mais c'était encore son manque de sentiment qui parlait, de toute manière, comparer les capacité de son bras droit à la technologie de ce monde, et il pouvait clairement voir qu'il n'allait pas à avoir peur de ce faire prendre, c'était une bonne chose non?


L'appartement était certes pas si grand que cela, mais au moins il était bien fournit, avec frigo ainsi que tout ce qu'il fallait pour cuisiner, une salle de bain équipé ainsi qu'un bon lit douillet, oui, il n'y avait qu'un seul lit, étrangement, Zéro avait eu deux raison à faire cela, la première pour éviter de payer plus, mais aussi parce qu’il pensait que cela allait faire plaisir à Maïri qu'elle dorme avec lui, en plus de cela, ce lit était tellement moelleux, enfin, il aurait été content de cela si il avait cette émotion, les premiers jours dans cet endroit fut donc dédié à s'y habituer, Zéro avait acheter tout ce que sa partenaire désirait et il avait lui aussi prix un ordinateur pour pouvoir facilement consulter des information, qui plus ai, cela lui permettait de ne pas trop utiliser son bras droit, pas qu'il y avait un problème à trop s'en servir, juste qu'il préférait avoir une autre alternative et surtout paraitre plus normal, ces jours la furent donc assez normal, entre sa partenaire qui préparait les repas et lui qui cherchait des informations tout en se demandant ce qu'il pouvait bien faire de plus, cette petite vie était pour le moins normal, si quelqu'un d'autre comparait ce qu'ils avaient dans leur ancien camp à maintenant, il était clair que c'était une amélioration, néanmoins, la bas Zéro pouvait tout modifié pour tout rendre meilleur, ici il n'avait pas vraiment le droit de bricoler, alors il s’exerçait sur ce qu'il avait un intérêt à construire, comme des jouet, des bijoux, et autre chose encore, par ailleurs, c'était un peu comme cela qu'il gagnait vraiment de l'argent, en réparant certaine chose, cela ne faisait vraiment que quelque petit jours, et pourtant il c'était fait une petite réputation.


C'était donc un matin comme les autre maintenant, Zéro se réveilla dans le lit, Maïri étant surement à côté de lui, ou alors en train de préparer le repas, cela dépendait combien de temps il se reposait, toujours était il qu'il était peut être temps d'allé voir quelqu'un pour les yeux de sa partenaire, mais il voulait être vraiment sur qu'elle était bien prête pour cela, il lui demanda pendant le petit déjeuner, il c'était renseigner pour l'endroit et aussi pour savoir si cela était sans danger, tout était parfait, comme il voulait le voir, quand à la manière que cela allait se passer, enfin, il avait bien expliqué concrètement à sa partenaire, la question était maintenant de savoir quand elle allait vouloir cela, il était patient, après tout, pour le moment tout se passait bien et personne ne semblait leur vouloir du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Mer 18 Mar - 23:03

Maïri avait préparé le voyage du mieux qu’elle le pouvait, elle ne savait pas à quoi s’attendre dans cet autre monde où Zéro l’emmenait. Ils avaient passé le portail et la renarde s’était un peu plus raccrochée au bras de son compagnon de route. Cette sensation perturbait ses sens et elle avait un peu de mal à se repérer une fois dans un nouveau monde… Il fallait dire aussi que ce monde était tellement différent de ceux où elle avait pu se rendre jusqu’à maintenant. Il y avait d’abord eut ce bruit. Ces voitures qui lui faisaient peur et qui la firent se cramponner un peu plus à l’homonculus. En attendant, elle sentait les regards se poser sur elle, à la fois intrigué et irrité. Quoi ? Ils ne connaissaient pas les hybrides en ce monde ? Bien sur, ils ne pouvaient pas savoir que c’était plus ou moins le cas puisqu’ils n’étaient pas originaires de ce monde et que bien peu passait le portail. En tout cas, ces regards rendaient Maïri très mal à l’aise.

Zéro se procura de l’argent, elle ne savait pas comment il s’y prenait et, pour tout dire, pour le moment, il ne s’en souciait que peu. Soit, au final, il leur avait trouvé un appartement. Un appartement qui n’était pas des plus grand, mais c’était mieux pour elle. Elle trouvait plus facilement ses marques ainsi. Quand il le lui avait fait visité, la rousse avait découvert une cuisine toute équipée, il y avait même des éléments donc elle ne connaissait pas l’usage, pas encore en tout cas. Il y avait aussi un salon, vaste et confortable dans laquelle il y avait ce qu’on appelait une télé… C’était vraiment très instructif que cette machine, mais soit. Il y avait aussi une salle de bain assez spacieuse où l’on pouvait trouver tout le nécessaire. Puis, il y avait la chambre, l’unique chambre… Et quand elle avait compris qu’elle dormirait contre lui, elle avait viré à l’écarlate, cependant, elle ne s’en était pas plainte, même une seule seconde.

Zéro avait acquis un ordinateur et elle lui avait demandé de lui acheter un clavier braille ainsi que de quoi écrire. Ainsi, elle pourrait l’utilisé si l’homme devait s’absenter de l’appartement. Elle lui avait aussi demandé de lui choisir des vêtements neuf, les siens étant décidément en trop mauvais état… C’est ainsi que se déroula leur début de vie en ce monde et, seulement quelques jours plus tard, l’homme avait trouvé une solution pour lui donner la vue. Il s’était déjà renseigné et il avait pris la peine de lui expliqué comment cela allait se passer : il allait l’emmener dans le cabinet d’un médecin spécialiser dans la vue, elle ne savait pas le nom que ça avait. On lui ferait des piqûres dans les yeux, elle ne savait pas précisément ce que c’était, mais ça lui faisait un peu peur… Et il lui faudrait bander ses yeux le temps que cela fasse effet. On lui avait dit que la durée pouvait être variable : entre quelques jours et quelques semaines. Normalement, elle devrait pouvoir voir après ça et elle devrait aussi avoir une vie de vingt sur vingt… peut être même plus que ça, même si elle ne comprenait pas ce que cela signifiait… Mais le médecin avait du poser tout un tas de question sur cette étrange fille renarde, après tout, ce n’était pas tout les jours qu’il avait de tels patients.

Finalement, la renarde lui avait demandé de prendre rendez-vous, puisque c’était ce qu’il fallait faire. Après tout, ils étaient venu en ce monde pour ça, alors à quoi bon encore le retarder. Bien sur, Maïri avait peur, mais c’était normal d’avoir peur de l’inconnu. Elle s’était à nouveau vêtue, avec des vêtements de ce monde qui ressemblaient un peu à ceux qu’elle portait avant qu’ils viennent en ce monde. Elle avait aussi enfilé une jupe longue pour cacher sa queue de renard, ainsi qu’un chapeau, elle ne voulait pas qu’on voie ses oreilles et qu’on la regarde encore et toujours… Ce n’était pas vraiment très agréable pour elle que de sentir autant de regard sur elle… Il fallait dire qu’elle avait toujours été si insignifiante pour ceux qu’elle côtoyait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Jeu 19 Mar - 13:36

Les gens de ce monde ne semblaient trop savoir ce qu'était Maïri, et Zéro ne comprenait pas leur réaction; ils semblaient pour la plupart irrité ou alors intrigué, ce n'était pas une raison pour la dévisagé de la sorte, enfin, c'était ce qu'il pensait, et bien entendu, comme Zéro n'avait aucun sens commun, sa réaction fut de lancer un regard assez meurtrier vers certaine personne, les faisant s’arrêter de regarder, pour faire une envie de tuer c'était facile, même sans sentiment, un regard bien placé et une expression bien particulière, et personne ne souhaitait continuer de les chercher, enfin, pour être plus tranquille, il allait faire en sorte de trouver des chemin plus calme avec elle, après tout, elle n'était pas la pour se faire voir tout le temps, et puis, la voir mal à l'aise comme cela n'était pas quelque chose qui était positif quand à ce qu'il cherchait à faire.


Il y eut un moment ou Zéro du allé chercher certaine chose seul, Maïri voulant surement s'habituer à la maison, ce qui était compréhensible,
et bien que le matériel informatique avait été pris sans problème et fait rentrer dans une voiture, oui, Zéro avait le permis, il était facile pour lui de conduire avec sa manière quasi méthodique de faire les chose et de suivre le règlement à la lettre, quoi qu'il en soit, ce fut au moment de choisir une tenue pour sa partenaire, et étrangement, tout le monde le regardait d'une manière bizarre, il n'y avait que des femmes et certaine semblaient presque dégouter quand Zéro comparait deux haut pour savoir lequel n'allait pas trop être serrer pour sa partenaire, une vendeuse vint alors lui demander si il avait besoin d'aide, mais il répondit sans la moindre gêne qu'il savait les proportions de sa partenaire mieux que personne alors il n'avait pas vraiment besoin d'un coup de main, ce qui lança quelque rumeurs, mais il s'en fichait royalement, certaine femmes semblaient maintenant le regarder en s'imaginant certaine chose, mais encore une fois, il s'en fichait, il vint payer ce qu'il avait pris pour elle et rentra à la maison, ne faisant aucun commentaire sur cette petite escale.



Autre chose semblait déranger sa partenaire, comme si le regard d'autrui la rendait plus petite encore, il se grattait la tête et essayait de comprendre, mais n'ayant aucune gêne, il n'arrivait à rien, elle en était même venu à cacher ces oreilles et sa queue, Zéro avait donc lancer un commentaire, lui disant qu'elle n'avait pas besoin à cacher ce qu'elle était, et que si jamais trop de gens la regardait, il s'en occuperait surement, il voulait faire attention à elle, comme quand elle avait entendu la manière dont elle allait être soigner, il lui avait dit à ce moment la que tout allait bien, qu'il ferait attention que rien ne lui arrive, comme maintenant, tant qu'il était avec elle, rien ne lui arrivera, bon, il ne savait pas quand le rendez vous avait été pris, mais il avait noté cela sur le calendrier ainsi qu'un petit signal sonore sur l'ordinateur pour le bon jour, comme cela, même sa partenaire le saurait pour le bon jour, par ailleurs, aujourd'hui il était à côté d'elle, Maïri n'avait jamais utiliser un ordinateur avant, alors il allait l'aider pour les premiers pas, par la suite, il savait qu'elle était assez doué pour bien retenir alors il l'aidera surement que pour ce qui était complexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Jeu 19 Mar - 17:45

Maïri avait envoyé Zéro lui chercher des vêtements sans trop savoir dans quel guêpier elle le mettait. Il fallait dire qu’elle n’avait encre jamais fait de shopping, c’était sa mère qui lui avait fait tout ses vêtements. D’ailleurs, il lui arrivait de temps à autre de se demander ce que devenaient ses mères, mais elle ne pouvait pas le savoir, elle avait été bannie de son monde après tout… Soit, il lui avait donc amené des vêtements neuf et c’est quand elle les avait essayer qu’elle avait réaliser que les autres étaient vraiment usé, c’était une question de jours avant qu’ils ne la lâchent apparemment. La petite renarde s’habituait plus ou moins à sa nouvelle vie, même si elle avait un peu de mal avec la technologique qu’elle ne connaissait que depuis sa venue en ce monde. La rousse y mettait pourtant de la bonne volonté, mais elle avait toujours un peu de mal… Pareillement avec cet ordinateur et c’est pour ça qu’elle avait accepté avec joie qu’elle lui donne une leçon d’utilisation ce jour là.

La petite hybride avait alors simplement attendu les consignes de l’homonculus et elle les avait suivies, sa queue vulpine ondulant doucement dans son dos alors qu’elle lisait ce qui apparaissait à l’écran grâce au clavier braille. C’était vraiment une belle invention pour ceux qui attendaient de voir ou en tout cas de retrouver la vue. Ils étaient restés ainsi, un moment, sur cet ordinateur. Cependant, finalement, l’alarme s’était déclanchée et la jeune aveugle avait alors posé sa main sur le bras de son compagnon de route, sentant une nouvelle bouffée de nervosité s’emparer d’elle. Non, il ne fallait pas qu’elle recule, pas maintenant, alors qu’ils étaient si proches du but… A contre cœur, elle passa le manteau qui allait temporairement remplacer sa cape et attendit que Zéro lui prenne le bras comme il le faisait généralement quand ils sortaient. Encore une fois, il lui avait dit qu’elle n’avait pas besoin de cacher ses oreilles et sa queue, qu’ils s’occuperaient des gens si ils la regardaient trop. Les oreilles de la rousse s’étaient couchées sur son crâne sous son chapeau.


« Zéro-sama… S’il vous plait, je ne veux pas être la cause d’un conflit, surtout pour si peu… »

Elle fit sentir un peu plus sa main sur le bras de l’homme. Il la connaissait maintenant, il devait savoir que c’était sa façon de dire qu’elle ne voulait pas le contrarié, mais que c’était peut être mieux ainsi. Elle lui disait rarement non, mais quand elle le faisait, elle avait toujours ses raisons pour ça. Soit, ils étaient donc partis vers le cabinet de ce médecin spécialisé. Là, l’homme lui avait rappeler ce qu’il allait faire, même si Zéro aurait pus sans nul doute voit qu’il louchait fréquemment vers ses oreilles, tout ça parce qu’elle avait enlever son chapeau. Il lui avait ensuite demandé d’aller s’asseoir sur un siège qu’il lui indiqua après qu’elle ait retiré sa veste, il faisait chaud ici. La rousse s’y installa simplement, un peu maladroitement, puis, elle sentit qu’on s’agitait autour d’elle. Zéro pus voir que le médecin usait de divers appareil, semblant prendre des mesures sur les yeux de l’aveugle.

Ce que n’y l’un ni l’autre ne pouvaient savoir, c’était qu’il étudiait aussi la femme renarde. Enfin, ce ne fut pas visible pour les étrangers jusqu’au moment où le médecin, oubliant un moment qu’elle ne venait pas seule, il laissa aller sa curiosité. Maïri sentit alors un contact au niveau de sa poitrine, comme quand Zéro la touchait… mais ce n’était pas lui. Maïri émit un bruit à mi chemin entre un gémissement et un grognement alors que ses oreilles se couchaient sur son crâne. Elle n’aimait pas que quelqu’un d’autre que Zéro la touche… l’idée même que ça se fasse lui hérissait le poil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Ven 20 Mar - 0:20

Zéro ne comprenait pas pourquoi elle semblait si préoccupée par ce que les autre pouvait penser qu'elle, bien entendu, il faisait lui même attention pour ces bras, il avait toujours ces longue manche ainsi que des gants quand il sortait, mais c'était un peu différent, il était trop particulier, également, il avait été entrainer pour passer pour un être humain normal, juste étant plus blanc, il se gratta alors la joue et accepta qu'elle fasse ce qu'elle désire, après tout, si cela la rendait plus heureuse, il n'allait rien dire, également, il voulait qu'elle soit soigner le plus tôt possible, c'était plus urgent que pour lui, du moins c'était son avis, un simple manque de sentiment était moins contraignant que de ne pas voir, elle avait toujours quelque difficultés, et même sans le moindre sentiment, il comprenait qu'elle pouvait lui être plus utile avec la vue que sans, surtout qu'elle pourra enfin l'aider un peu plus quand à ce qu'il pouvait parfois faire.


Ce médecin, l'homonculus pensait qu'il était peut être un peu trop familier avec Maïri, en premier lieu, il semblait lui toucher un peu trop les oreille, peut être qu'il cherchait à voir une certaine réaction dans le cas ou elle se posait quelque part, alors il n'allait rien dire, juste  attendre, il n'était pas très loin en plus, il avait été assez persuasif à ce propos, et heureusement pour le docteur, il avait accepter, néanmoins, il y eut quelque qui le fit réagir, il avait toucher la poitrine de sa partenaire, non, même si c'était pour essayer une réaction, il n'était pas question qu'il touche à cette partie du corps de l'hybride, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas menacer quelqu'un, il se demandait si il allait y arriver aussi efficacement, il décrocha alors sa manche droite et retira son gant avant de doubler la taille de son bras, le recouvrant de petit couteau métallique et montrant très clairement une machine assez menaçante, prêt à lui écraser la tête si jamais il ne faisait pas son travail correctement, bien entendu, cela pouvait ne pas fonctionner juste avec cela, alors il allait juste lui dire un petit quelque chose, il attira alors un peu plus son attention sur sa voix pour lui parler, Maïri n'allait peut être pas comprendre, mais ce n'était pas important, il faisait cela pour qu'elle se sente beaucoup mieux.

"Faite attention s'il vous plait, je connais quelque petite chose en médecine, et je crois que vous n'aviez pas besoin de la toucher autant, il ne faudrait pas qu'il vous arrive quelque chose après l'opération n'est ce pas?"

Il serra encore un moment son poing métallique surdimensionné, montrant clairement au médecin que si il ne faisait pas son travail sans poser de question, et aussi qu'il ne devait pas essayer de l'embobiner avec de la discussion pompeuse, il savait assez de chose de ce côté pour savoir qu'il ne faisait que des âneries, et il souhaitait que sa partenaire soit plus à l'aise, par ailleurs, il l'avait bien entendu grogner?, c'était bien la première fois qu'elle montrait sa colère contre quelque chose, il lui parla alors, lui disant que tout allait bien se passer maintenant, qu'il était la pour voir que tout allait bien être fait, également, il regarda le médecin, attendant qu'il commence son travail, correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Ven 20 Mar - 13:22

Maïri ne savait pas vraiment ce qu’était ce geste, ce qu’elle savait, c’est qu’elle n’avait pas aimé que cet homme la touche. Tant et si bien qu’elle l’avait exprimé malgré elle avec ce bruit à mi chemin entre un gémissement et un grognement. Elle entendit de petit déclic. Il y eut un moment de blanc durant lequel le médecin pensa à mettre dehors cet importun, puis, le regard de l’homme s’était posé sur le bras de Zéro qui était devenu une arme et il avait palie à vue d’œil. Mais qu’est-ce que c’était que ces créatures ? Qu’est-ce qu’il avait fait au ciel pour que ça tombe sur lui ! Et voilà maintenant que l’homme tout en blanc le menaçait. Le médecin avait alors froncé un sourcil, cependant, il s’était remis au travail, reprenant certaines mesure sur les yeux de la rousse, lui posant quelques questions. Puis, il se détourna d’elle pour préparer un produit qu’il glissa ensuite dans deux injecteurs munie d’aiguille extrêmement fine et extrêmement fragile.

Tout en travaillant, il lui dit qu’elle ne devait surtout pas bouger ni même essayer de fermer les yeux, sinon, cela  abîmerait son cristallin et elle ne pourrait alors plus jamais avoir ne serait-ce que l’espoir de voir. Puis il glissa le tout sur une tablette posé près du fauteuil où la renarde était installée. L’irritation toujours marqué sur ses traits, quand il tourna les yeux vers Zéro pour lui dire de la maintenir en place si il ne voulait pas que l’opération échoue. Ensuite, il fixa le premier injecteur à une machine. Puis, quand il se fut assurer que l’homme la maintenait bien, il s’arrangea pour que l’injecteur soit bien situé au cœur de la pupille, puis, il activa la machine pour que l’injection se face rapidement et que l’aiguille se rétracte aussitôt. Cela n’avait pas empêché Maïri de tressaillir avec un petit gémissement. Le médecin avait alors appliqué une compresse imbibé de liquide sur son œil après lui avoir demander de le fermer, puis, il l’avait scotché, il ne fallait pas qu’elle se défasse pendant qu’il traitait l’autre œil.

Tout en fixant l’autre injecteur à la place du premier, il lui avait dit qu’il était possible que cela la brûle ou la démange d’ici au soit, mais qu’il ne fallait surtout pas qu’elle touche à ses yeux, ils s’adapteraient simplement au produit qu’il y injectait. On y trouvait des nano organisme fait pour ce genre de chose mais ni l’un, ni l’autre n’avait besoin de le savoir. En attendant, c’était peut être malgré elle, mais la jeune renarde commença à s’agiter, c’est là que Zéro allait devoir fermement la maintenir. Quand il se fut assurer que ce fut fait, il répéta l’opération précédente sur l’autre œil. Ensuite, il avait appliqué un bandage autour des yeux de la rousse, le passant autour de ses oreilles comme il le pouvait pour s’assurer que cela demeure en place et son regard glissa à nouveau sur la renarde alors qu’il se disait qu’il était vraiment dommage qu’elle soit accompagnée…

Ensuite, le médecin dit à la rousse qu’elle pouvait se levée si elle le voulait… et elle ne se le fit pas répéter deux fois. Cherchant Zéro à tâtons, elle avait finit par s’accrocher à lui, se blottissant contre lui pour se donner du courage, parce qu’elle ne l’aimait pas cet homme. Le médecin avait alors remplit des papiers, dont une ordonnance qu’il avait tendu à Zéro, lui disant qu’il faudrait changer les compresses et les bandages tout les jours. Maïri, quand à elle, se sentait assez nerveuse. Bientôt, elle pourrait voir de ses propres yeux, rien que cette idée faisait battre son cœur à tout allure. La jeune femme s’accrocha alors au bras de l’homonculus, comme pour s’assurer qu’il resterait près d’elle malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Ven 20 Mar - 15:19

Zéro était satisfait de voir que le médecin avait écouter son conseil, qu'il ai pâlit était même une réaction qu'il trouvait normal, enfin, au moins maintenant, il pouvait comprendre pourquoi elle pouvait marcher en ville sans que personne ne l'approche, l'homonculus n'allait laisser personne l’embêter, du moins, pas tant qu'il n'aura pas d'émotion, en parlant de cela, si les recherches pour les yeux avaient été facilement trouver, pour ce qui était de travail sur le cerveau, cela était plus complexe, alors il n'avait pas encore trouver quoi que ce soir, ce n'était pas trop grave, de toute manière, ils allaient rester le temps que Kazhenn puisse avoir vraiment bien trouver la vue et aussi qu'elle se soit un peu habituer à l'avoir, car elle ne l'avait jamais eu auparavant, à bien y penser, Zéro avait eut des sentiments, les premiers mois de son existence, peut être que c'était grâce à cela qu'il pouvait légèrement comprendre certaine chose que sa partenaire lui transmettait.


La suite de l'opération fut pour le moins normal, du moins, c'était ce qu'il voyait, après tout, il fallait faire attention à tout les détails, néanmoins, il avait raison, il ne fallait pas qu'elle bouge, alors il lui tenait bien la tête pour commencer, néanmoins, elle semblait un peu plus remuante que d'habitude, Zéro fit donc des petit drones avec son bras droit pour les poser les les bras, les jambes ainsi que  le torse de sa partenaire, lui disant bien que c'était lui qui la touchait en ce moment et qu'elle n'avait rien à craindre, il lui caressa un peu la joue avec son bras gauche, histoire qu'elle sente un contact chaud, et il laissa le médecin tout terminer, il ne devait pas mettre en péril ce qu'elle allait avoir, il regarda tout se passer avec le sourire, comme à son habitude, qu'importe ce qui se passait, il ne quittait jamais cela, c'était son entrainement, qui le voulait, et surtout que sans sentiments, il n'avait aucun moyen d'avoir une émotions positive, alors voila, une fois l'opération terminer, il vit sa partenaire se lever rapidement pour s'accrocher à son bras, il lui caressa encore une fois la joue pour lui dire que tout allait bien et il fit rentrer ces drones dans son bras, il replaça alors sa manche et son gants pendant qu'il prit l’ordonnance, cela n'avait pas l'air si compliqué que cela, il remercia donc le docteur en lui donnant un petit bonus, après tout, c'était surement quelque chose d'important, il demanda tout de même quand est ce qu'ils sauraient si elle pourra voir avant de partir chez eux.


Le trajet fut un peu plus particulier, peut être parce que les gens remarquait les compresse, mais cette fois ci, personne ne semblaient dire de mauvaise chose, peut être qu'ils compatissait à quelque chose de faux?, quoi qu'il en soit, il s'en ficha un peu, encore une fois cela n'avait pas d'importance pour lui, ils rentrèrent alors à la maison après que Zéro ai pris tout ce qu'il y avait sur l'ordonnance, il posa le tout dans un endroit facile d'accès pour elle et pour lui, comme cela, il n'y aurait pas d'oublie, et en parlant de cela, il programma aussi une horloge pour tout les jours pour le changement de bandage, et maintenant..., et bien, il n'y avait plus qu'a attendre, il demanda à sa partenaire si elle avait hâte de voir le monde par ces yeux, et il était sur que cela allait être une réponse positive, lui aussi avait un peu hâte qu'elle l'aide avec beaucoup d'expérimentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Ven 20 Mar - 16:33

Maïri n’avait pas aimé que Zéro la maintienne en place ainsi, cependant, elle comprenait bien la nécessité de ce geste, alors, elle ne lui en voulait pas. Alors, quand le traitement avant été achevé, elle était venu se sécurisé en étant tout près de l’homonculus. Ce attendant, ce dernier essayait de la rassurée et cela lui faisait le plus grand bien. Elle laissa Zéro prendre les choses en main quand à l’ordonnance et au paiement, sans jamais plus s’éloigner de lui maintenant… L’homonculus avait demandé quand ils pourraient savoir si l’opération avait réussit et le médecin la regarda un moment avant de haussé les épaules. Finalement, il avait dit que tout dépendrait de l’évolution de ses yeux, mais que normalement, d’ici une semaine, elle devrait être capable de voir comme tout un chacun. Du moins, si tout les deux respectaient bien le traitement qu’il lui avait donné. La rousse s’était alors à nouveau accrochée au bras de Zéro, attendant qu’il lui indique leur départ d’un signe ou un autre.

Finalement, ils étaient sortis du cabinet et Maïri en avait aussitôt été soulagée. Remettant soigneusement sa veste, alors qu’ils s’éloignaient, à petit pas. La renarde restait assez près de Zéro, mais de temps en temps, elle avait des petits mouvements de tête nerveux. Tout comme l’avait dit le médecin, ses yeux la dérangeaient et elle avait une folle envie de se gratter, mais elle ne le fit pas. Finalement, ils avaient fait une halte dans une officine où il s’était procuré ce qui était inscrit sur l’ordonnance. Sur le reste du trajet, elle avait eut plusieurs fois le réflexe de se frotter les yeux, Zéro lui avait alors dit d’arrêter, mais elle n’avait même pas conscience de le faire. Finalement, ils furent arrivés à destination et Maïri laissa encore une fois Zéro gérer ce qui serait utile pendant les jours à venir. Pendant ce temps, elle s’était assise sur le sofa, reposant son bâton de marche contre la table, à son endroit habituel.

L’homme lui avait alors demander si elle avait hâte de voir le monde par ses yeux et elle avait simplement haussé les épaules, lui disant qu’elle ne savait pas vraiment, qu’elle avait un peu peur de ce qu’elle verrait. Ses oreilles s’affaissaient un peu sur son crâne mais elle gardait la tête bien droite. Cependant, elle n’avait pas pus s’empêcher d’encore une fois venir à frotter ces yeux. C’était la première fois qu’elle ressentait ce genre de chose et elle trouvait ça un peu irritant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Ven 20 Mar - 16:59

Zéro remarquait bien que sa partenaire avait un peu de mal à garder ces mains loin de ces yeux, cela allait devenir problématique si jamais elle se les grattaient, et bien entendu, c'était son travail de faire en sorte que rien ne se passe et qui soit en contradiction avec son traitement, c'était donc pour cette raison qu'une fois rentrer et qu'il avait remarqué qu'elle allait surement partir pour se gratter les yeux, il lui pris doucement les mains, mettant quelque chose autour de ceux ci, une simple paire de bracelets, mais il avait bien fait les chose, c'était sa propre interface qui avait fait ces derniers, donc il n'allait pas y avoir de problème, par contre, autant lui expliquer, sinon elle n'allait pas comprendre pourquoi il lui mettait quelque chose sur les poignets comme cela, il se gratta un peu la tête, cela n'allait pas lui faire plaisir, mais bon, il n'avait pas de remord à faire cela.

"Voila le programme Maïri, je sais que tu ne va pas aimé, mais je fais cela pour que tu puisse voir, les bracelets que j'ai placer sur tes bras son fait avec mon bras droit, si jamais tes mains s'approche de trop près de tes yeux, ils s'activeront et bloqueront ta main pour la faire redescendre doucement, tu comprend que c'est surtout pour dans le cas ou ont dormira n'est ce pas?"

Il était vrai que pendant la nuit, elle allait surement ne pas remarquer qu'elle allait peut être essayer de ce gratter, c'était donc pour cette raison et pour les moment de réflexe qu'il avait mis les bracelets, ils n'étaient pas lourd, alors elle n'allait pas trop les sentir, sauf quand elle allait essayer de toucher ces yeux, dans ce cas la, cela allait clairement ce voir, il partit donc programmé l'ordinateur pour les moment ou ils devra changer les bandages et les compresse, et une fois que cela fut fait, il vint nouveau ce mettre à côté d'elle pour la regarder, cela allait être dur, une semaine à toujours faire attention, il n'était pas du genre à faire ce genre de chose lui même, une des raison pour laquelle il avait mis les bracelets, néanmoins, il devait prendre en compte les sentiments de Maïri, et elle allait surement préférer qu'il soit la pour lui prendre les mains le plus possible pour éviter les problème, oui, c'était surement la meilleur solution en complément, il se gratta à nouveau la tête avant de faire un commentaire.

"Ne t'en fait pas, pour le reste du temps je serais à côté de toi pour t'aider, cela risque d'être compliqué, mais cela en vaut la peine, je vais même préparer un petit quelque chose que tu pourra regarder une fois que tu aura retrouver la vue, c'est une bonne motivation non?"

Il avait donc commencer à faire une sorte de petit livre d'illustration, pour qu'elle puisse voir plein de chose, et pas seulement ce qu'il y avait ici, avec l'ordinateur, cela était encore plus facile de faire les choses et il se servait de son interface pour créer les images pendant qu'il préparait le tout, bien entendu en restant à porter de sa partenaire, il lui disait souvent que tout allait bien se passé, après tout, il avait l'intention d'utiliser ces sentiments pour qu'elle lui donne des impression sur plein de chose de plein de monde, alors il continuait ce qu'il faisait, de temps en temps, il discutait avec Maïri, lui demandant comment elle se sentait, et surtout qu'elle ne lui cache rien, il voulait l'aider au possible après tout, sinon il n'allait pas pouvoir tout mémoriser sur cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Ven 20 Mar - 20:47

Maïri et Zéro étaient donc rentré chez eux… ou en tout cas dans ce qui était leur chez eux pour le moment. Elle avait eut encore un geste pour se gratter les yeux, mais elle avait maintenant sentit ses mains se refermer sur ses poignets avant qu’il n’y attache quelque chose. La renarde avait alors légèrement pencher la tête sur le coté, se demandant ce qu’il était en train de faire. Puis, il lui avait parlé, lui disant qu’elle n’allait pas aimer, qu’il faisait ça pour son bien… Sous le bandage, ses sourcils s’étaient froncés, comme si elle ne le croyait pas, elle avait levé la main vers ses yeux et sa main s’était figée dans le vide avant de redescendre, les oreilles de la renarde s’était à nouveau couchée sur son crâne, se fondant maintenant dans la chevelure rousse de la jeune femme. En effet, elle n’aimait pas ça… Pas du tout même. Cependant, elle était en colère, sa longue queue vulpine s’agita maintenant dans son dos à cause de son énervement.

Il lui avait alors dit que le reste du temps, il serait à coté d’elle pour l’aider, mais ça ne convenait pas à la rousse, il l’avait trompée… Il lui avait dit qu’il préparerait quelque chose qu’elle puisse voir quand la vue lui viendrait… mais elle s’en fichait. Toujours en colère, elle avait inspiré profondément, Puis, sans un mot, elle s’était levée et, comptant les pas, elle s’était dirigée vers la porte. Elle avait alors purement et simplement claquée la porte. Puis, elle avait fouillé atour d’elle pour trouver de quoi bloqué la porte, elle ne voulait pas le voir pour le moment, Elle se sentait trahit… Pire encore, maintenant qu’elle avait accepter son bannissement – de gré ou de force – et qu’elle l’avait suivit, elle se sentait seule, terriblement seule. Elle se laissa alors tombée sur le lit, se recroquevillant en position du fœtus, mais, dès qu’elle approcha ses mains de son visage, elles s’en éloignèrent aussitôt. Ce qui énerva un peu plus la rousse.

Maïri voulait pleurer, mais elle n’y arrivait pas, c’était beaucoup trop douloureux de pleurer. Les larmes lui brûlaient les yeux et elle ne pouvait même pas y toucher… Alors, elle se laissa simplement choir ainsi, et elle ne bougea plus… Sauf peut être au niveau de ses poignets. Elle s’acharnait maintenant sur ses poignets pour se dégager des bracelets, mais elle n’arrivait pas à les défaire. Sur le coup, la rouquine se dit qu’elle le haïssait, même si elle savait que ce n’était pas le cas et qu’il agissait pour son bien. C’était peut être juste trop pour elle… Oui… juste trop. En attendant, elle resta pelotonnée sur le lit, sans même se glissée sous les couverture et elle n’en bougea plus, même quand l’heure du repas arrivait et qu’elle n’avait pas préparer le repas… Tant pis, elle s’en fichait, elle restait simplement immobile. Plusieurs fois elle avait eut le réflexe de vouloir se gratter les yeux, mais toujours, ses mains retournaient en position initiale…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Sam 21 Mar - 3:41

C'était bien la première fois que Zéro faisait un erreur avec Maïri, normalement, il réussissait à bien penser pour pouvoir faire ces actions correctement, et la plupart du temps elle semblait sourire, ce qui signifiait qu'elle était satisfaite, mais cette fois ci, elle semblait en colère, assez en colère pour ne même pas lui parler, il ne comprenait pas pourquoi, il savait parfaitement quoi dire quand elle était bien, mais jamais quand elle était mal, il ne l'avait jamais vu comme cela, c'était la principal raison, il la regarda donc, partir dans sa chambre pour fermer la porte, il alla pour essayer de la voir, mais la porte était bien fermer, elle avait du mettre certaine chose dessus pour l’empêcher de l'ouvrir, il avait alors penser à détruire la porte, mais avant qu'il ne commence à le faire, il recula d'un pas, c'était une mauvaise idée, il devait réflechir à la raison pour laquelle sa partenaire agissait comme cela, et sans elle pour l'aider à comprendre, il n'allait pas trop réussir.


Il réfléchissait, c'était la seule chose qu'il pouvait faire pour le moment, il essayait aussi de savoir pourquoi, car il avait pourtant opter pour la solution la moins douloureuse et la plus douce pour elle, cela ne lui faisait pas mal, elle pouvait vivre normalement, juste que si ces mains s'approchaient de ces yeux, il y avait un arrêt avant de revenir vers le bas du corps, en quoi cela était il mauvais?, il n'arrivait décidément pas à saisir son soucis, il marchait un peu trop, réfléchissant toujours à toute les possibilités, mais aucune ne semblait fonctionner, rien n'était bon, à vrai dire, il n'avait jamais ressentit d'émotions négatives encore, alors il ne pouvait pas savoir à quoi elle était sensible, c'était assez irritant, du moins, si il était capable de ressentir cette chose la, il ne restait donc plus qu'une chose à faire, lui parler, il s'approcha alors de la porte pour frapper un peu dessus, il commençait à se faire tard, normalement, à cette heure, elle commençait à préparer le repas, mais la, elle restait dans la chambre, d'ailleurs, il allait dormir ou lui, surement dans le salon, mais ce n'était pas trop important, il continua de taper contre la porte mais il n'entendait toujours pas de réponse, tant pis, il allait devoir lui parler de cette manière, en espérant qu'elle allait écouter ce qu'il avait à dire, après tout, c'était la seule chose qu'il pouvait faire.

"Je ne comprend pas ta réaction Maïri, tu sais pourtant que je n'ai aucun sentiments, sans toi je ne peu pas juger correctement mes actions, ai je donc fait quelque chose de si blessant?, je ne voulait que tu puisse voir et profiter de chose qui n’était pas possible sans cela, mes actions sont donc si mauvaise?"

Il attendit alors encore un peu, puis se dirigea vers le canapé pour s'y allongé, il ne savait pas ce que cela allait donner, il ne comprenait plus rien, les sentiments étaient vraiment trop varié pour qu'il puisse se débrouiller seul, c'était la raison pour laquelle il y avait Maïri pour l'aider, mais sans elle, il était trop à dépourvue, et livré à le vide de son âme, ce n'était pas quelque chose de plaisant, il resta donc la, regardant le plafond, cherchant toujours une solution autre que de casser la porte pour allé la voir, il était très tenter de le faire d'ailleurs, mais il ne savait pas si cela n'allait pas plutôt la rendre plus en colère ou lui montrer qu'il tenait un peu plus à sa personne, un soupir passa ces lèvres, il voulait vraiment des sentiments pour comprendre cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Sam 21 Mar - 14:44

Maïri restait simplement allongée sur le lit, comme prostrée. Qu’il l’ai prise sans qu’elle ne sache véritablement ce qui se passait, elle le lui avait pardonné depuis longtemps puisqu’il avait plus ou moins pris soin d’elle jusque là… Mais ces bracelets… Elle avait, pour la première fois, l’impression d’être réduite à un animal domestique… La renarde avait alors entendu frapper à la porte, mais elle n’avait rien dit, elle n’avait même pas bouger. Encore quelques secondes et la voix de l’homonculus retentit à travers la porte et elle avait alors penché légèrement la tête sur le coté, se redressant à peine. Il ne comprenait pas sa réaction, forcement, puisqu’il n’avait pas de sentiments. Il faudrait vraiment trouver un remède à ça aussi. Les paroles de Zéro la touchèrent de plein fouet et elle avait alors soupiré avant de se redresser. Elle débloqua la porte, mais sans l’ouvrir. Puis, elle revint ensuite simplement s’allonger sur le lit.

Effleurant le bracelet elle avait activé son empathie… Bien sur, elle aurait pus appelé Esper à l’aide, mais elle n’y voyait pas vraiment l’intérêt. La rousse s’était donc mise à envoyer tout un tas de sentiments à Zéro : frustration, solitude, sentiment de trahison, douleur et peine. En entrant, il aurait pus voir les poignets de la jeune fille ravagée alors qu’elle s’était débattue avec les bracelets. La colère était passée, c’était déjà ça… Mais elle lui en voulait toujours, même si elle savait qu’il ne comprenait pas le problème.


« Ce que vous voulez n’est pas mauvais en soit, c’est la façon d’attendre ces objectifs qui l’est. Je ne suis pas un animal de compagnie qu’on tient en laisse. »

Sa dernière phrase avait presque été criée alors qu’elle levait ses poignets. Ses yeux la brûlèrent des larmes qui menaçaient encore et toujours de couler sur ses joues. Elle avait alors eut un réflexe de se frotter les yeux et le bracelet avait à nouveau fait retomber son bras. Alors, avec un soupire, elle s’était simplement laisser retomber allongée ainsi sur le lit, toujours en position du fœtus. Elle ne pouvait même pas repousser les mèches rousses qui tombaient maintenant devant son visage. Elle coupa maintenant le flot de sentiments, ça devrait être suffisant pour qu’il comprenne. En attendant, sa queue vulpine reposait sur le lit dans son dos et elle laissa échapper un petit soupire. Elle ne pensait même pas au repas, elle n’avait pas vraiment faim… Et puis, quand bien même, elle n’était pas sure de pouvoir rester suffisamment concentrée sur la préparation du repas avec ses yeux qui la brûlaient ou la grattaient de temps à autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Sam 21 Mar - 15:18

Zéro était donc en train de réfléchir à un autre moyen, peut être que cela allait lui permettre de rendre Maïri un peu moins en colère, néanmoins, il entendit un bruit venant de la porte, elle avait retirer ce qui bloquait le chemin, enfin, comme cela, il allait pouvoir changer un peu les bétises qu'il avait fait, enfin, c'était ce qu'il voulait faire, avant qu'il ne ressente quelque chose, cela lui frappa comme un fouet, une déferlante d'émotions tellement puissante et aussi tellement mauvaise qu'il dit s'accrocher un peu à un mur, le temps de comprendre, c'était tellement douloureux, surtout la trahison et la douleur, il comprenait un peu qu'elle se sente peiner, mais la trahison il ne voyait pas, après tout, il ne voulait que son bien, il écouta alors ce qu'elle avait à dire et il se gratta la tête, elle pensait vraiment bizarrement.


Il n'avait jamais penser d'elle comme un animal, bien au contraire de la plupart des gens justement, il la voyait comme un être humain, néanmoins, elle ne pouvait pas lire ces pensées, alors il était impossible pour elle de savoir cela, quoi qu'il en soit, il avait ouvert la porte pour voir l'état de ces poignets, elle était vraiment têtue, mais il allait devoir trouver quelque chose pour cela, il ne sentit plus alors les émotions, signe qu'elle avait couper le flux, il se gratta alors le menton, la regardant, il ne devait donc pas la restreindre de la sorte, soit, mais il devait quand même l’empêcher de se gratter, il eut alors une idée, il s’approcha d'elle et s'excusa avant de faire en sorte qu'elle se tourne vers lui, lui retirant les bracelets, néanmoins, il plaça autre chose dessus à la place, juste un bout de tissu, déclarant que c'était juste pour aider à soigner les marque qu'elle c'était faite, il essuya alors au possible les larmes qui avait couler sans pour autant retirer le bandages avant de lui caresser un peu la joue, il allait vraiment falloir faire attention, mais il voyait un peu mieux ce qu'il pouvait faire.

"Bon, je ne peu pas dire que je suis désolé Maïri, tu sais que je n'ai pas de remord, néanmoins, j'ai compris pourquoi tu as été en colère, j'ai donc tout retirer, il suffira juste que je fasse attention à toi en journée et pour ce qui est du soir, on pourra toujours faire en sorte que tu soit collé contre moi pour t’empêcher d'essayer de te gratter, cela te conviens?"

Il fallait qu'elle soit d'accord sur quelque chose, sinon il n'allait pas y arriver, il ajouta par ailleurs qu'il voulait entendre son avis la dessus, et bien entendu il n'était pas question qu'elle se gratte, même si cela était trop tentant, il était clair la dessus, ce n'était pas une question d'animal tenue en laisse, c'était médical et cette fois ci il espérait qu'elle ne serait pas trop irritée par cela, il continua alors de lui nettoyer les joues de larmes qui avait couler et lui demanda par ailleurs si elle ne voulait pas qu'il lui change directement les bandages mouillé, comme cela elle se sentirait peut être moins enclin à se gratter les yeux, du moment qu'elle n'essaye pas d'ouvrir les yeux, par ailleurs pour cela, il pouvait toujours le faire dans un endroit sombre, comme cela, il n'y avait pas de problème, pour ce qui était de voir pour lui, il pouvait toujours utiliser son bras droit pour lui faire des lunette de vision nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Sam 21 Mar - 18:13

Maïri avait débloqué la porte avant de retourner s’allonger sur le lit. Elle avait ensuite entendu la porte s’ouvrir, puis, elle l’avait entendu marché, s’approchant d’elle. Ses mains s’était alors posé sur elle pour qu’elle se tourne vers lui et la renarde gronda un peu. S’excuser ne faisait pas tout. Cependant, il lui avait enlevé les bracelets, pour mettre autre chose à la place, beaucoup plus léger… Du tissu ? Des bandages ? Probablement quelque chose dans ce goût là. Elle s’était blessée en essayant de se défaire de bracelets. Après cela elle avait sentit les mains de l’homme se poser sur son visage pour essuyer ses joues des larmes qui coulaient maintenant le long de ses joues. Il lui avait ensuite caresser la joue et elle s’était un peu calmer. Elle se sentait un peu mieux maintenant, elle restait donc ainsi un moment, jusqu’à ce que la voix de Zero ne raisonne à nouveau à ses oreilles. Il lui dit qu’il n’était pas désolé, il ne pouvait pas avoir de remord. Il lui dit alors qu’il comprenait pourquoi elle avait été en colère et il lui avait parlé de son nouveau plan pour l’empêcher de se gratter les yeux. Il lui avait ensuite demandé si cela lui convenait et elle avait hoché la tête, en silence. Ça lui convenait, elle eut même une petite rougeur quand à passer la nuit collée contre lui. Une partie d’elle se réjouissait à cette idée.

« Je préfère cette solution… »

Dit elle simplement, laissant à nouveau l’ombre d’un sourire se poser sur ses lèvres alors que ses oreilles frissonnèrent, restant tout de même un peu basses. En attendant, il continuait encore et toujours d’essuyer doucement ses joues pleines de larmes, bien que la rousse se calmait. Son bandage était complètement détrempé cependant. Aussi, quand il lui proposa de changer ses pansements tout de suite, elle avait hoché la tête. Ce serait peut être mieux avec des bandages neuf… En tout cas, elle l’espérait. Cependant, avant qu’il n’aille chercher de quoi changer le bandage, elle s’assit sur le lit et lui dit simplement :

« Zéro-sama… Je… Je ne sais pas si je serais capable de préparer le repas… Je n’arrive pas à me concentrer, je risque de me brûler ou de faire des erreurs qui rendront la nourriture immangeable… »

Elle en faisait peut être un peu trop, mais la renarde n’aimait pas gâcher de la nourriture, alors, elle n’allait pas prendre le risque. En attendant, Maïri l’avait ensuite laissé aller chercher de quoi changer son bandage, restant simplement assise sur le lit, sans trop bouger. Elle se demandait si elle pouvait vraiment lui être utile. Sa queue ondulait doucement sur la surface du lit alors qu’elle attendait maintenant. Maintenant, la rousse se demandait ce qu’elle allait pouvoir faire quand elle pourrait voir, si cela marchait, car elle avait toujours un peu de mal à vouloir croire que d’ici quelques jours, elle pourrait voir comme si ses yeux n’avaient jamais eut cette anomalie qui l’avait privé de ce sens toute sa vie durant. Elle se laissa aller au gré de ses pensées et de ses doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Sam 21 Mar - 23:44

Apparemment, Maïri préférait cette méthode la, tant mieux, il ne savait pas vraiment ce qu'il aurait pu dire dans le cas contraire, par ailleurs, il avait cru la voir rougir un peu, peut être que les contacts physiques étaient quelque chose qui lui faisait vraiment plaisir?, il allait vraiment falloir qu'il prenne cela en compte la prochaine fois pour vraiment éviter les problèmes, il venait après tout d'avoir échouer pour la première fois, et pour Zéro, l'échec était une preuve de faiblesse, il n'avait pas pris en compte tout les paramètre et cela était quelque chose qu'il détestait, du moins si il avait ce genre de sentiments, il allait donc se préparer a changer ces bandages quand sa partenaire lui dit une demande, ou plutôt, elle voulait surement lui parler de quelque chose d'assez important, pour que cela attende de nettoyer un peu mieux ces yeux.


Elle lui parla alors d'un problème pour ce concentrer, et il pouvait facilement comprendre ce qu'elle voulait dire par la, après tout, avec ces yeux qui allait souvent la déranger, il se gratta alors un moment la joue avant de lui répondre, c'était évident, il lui proposa d'allé acheter de quoi manger dans des fastfood le temps qu'elle soit dans cet état, il ajouta bien entendu qu'elle l'avait assez aidé pour qu'elle puisse prendre elle même un peu de repos le temps que tout soit parfait, elle le méritait, après tout, elle était rester avec lui si longtemps, sur ces mots, i lavait entrepris d'éteindre la lumière, laissant la pièce dans le noir complet, il changea ensuite le tout avec des lunette nocturne, puis, quand tout fut parfait, il lui caressa un moment la joue et lui demanda ce qu'elle aimerait bien manger, il lui énuméra tout ce qui était possible d 'acheter, enfin, tout ce qu'il avait pu voir possible d'être acheter dans les fastfood proche de chez eux, et, après qu'elle lui ai promit de ne pas se gratter, et qu'il insista indirectement en lui disant qu'il lui faisait confiance pour ne pas se gratter, il partit chercher de quoi manger, pour sa part, il allait surement prendre de tout, il avait bien envie d'essayer le plus de chose possible, et si jamais Maïri avait envie elle aussi d'essayer une ou deux chose de ce qu'il avait pris, cela allait être une bonne occasion de partager.


La suite allait surement être la même chose, rentrer pour allé voir si elle avait tenue sa promesse de ne pas toucher à ces yeux, et lui poser un baiser sur la joue comme une sorte de récompense, elle aimait ce genre de contact, après, manger surement un petit morceau, il espérait que cela allait lui plaire, pour sa part, tout semblait avoir un gout bien particulier et il allait discuter de cela avec elle, lui demandant si cela pouvait être compliqué à refaire, aussi bien pour un hamburger que pour des frites, en passant par des nuggets de poulets et plein d'autre chose encore, il semblait trouver très intéressant la grande variété de gout et il laissait même sa partenaire manger un peu de tout aussi dans le cas ou elle allait préférer quelque chose d'autre, par ailleurs, rien que pour préparer le coup, il avait mis en image ce qu'ils mangeait pour lui montrer une fois qu'elle aurait la vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Dim 22 Mar - 15:22

Maïri avait parfois du mal à bien réaliser que Zéro n’avait vraiment aucun sentiment et qu’il ne pouvait donc pas se comporter comme les autres… C’était pourtant cette différence qui avait fait qu’elle avait commencé à l’apprécier. Soit, maintenant, il avait libéré ses mains et lui avait annoncer le programme au niveau de ses yeux qu’elle ne devait pas gratter, ainsi elle allait passé la nuit tout contre lui… Changeant de sujet, la renarde lui avait dit ne pas être en état de cuisiner et il avait tout simplement accepté ça, sans même se plaindre. Il avait même dit qu’elle l’avait bien assez aider pour pouvoir prendre un peu de repos et elle en avait rosie de plaisir, après tout, lui être utile, c’était quelque chose qu’elle trouvait nécessaire depuis qu’il avait faillit l’abandonner… même si il lui avait dit que cela n’arriverait pas à nouveau. Soir, Zéro lui accordait donc un peu de temps pour se remettre de cette opération  et cela la soulagea vraiment.

La renarde entendit l’interrupteur et compris qu’il avait éteint la lumière, mais cela ne l’empêcha pas de fermer les yeux en attendant que Zéro défasse son bandage. Puis, elle sentis la fraîcheur des compresse pré imbibé sur ses yeux et cela lui fit instantanément du bien. Puis, il y eut le bandage propre, et surtout sec et elle s’accorda enfin de rouvrir les yeux, bien que ça ne changeait pas grand chose.  Finalement, rien que changer le pansement la grattait moins, même si ce n’était pas encore l’optimum… Après l’avoir soigné, Zero lui avait caresser la joue et lui avait demander ce qu’elle aimerait manger. Elle avait dit qu’elle ne savait pas ce qu’on pouvait trouver dans ce monde, alors, elle lui avait demandé de lui prendre quelque chose dont il pensait que ça allait lui plaire. L’homonculus avait fait promettre, plus ou moins, à la rousse de ne pas gratter ses yeux et elle lui avait promis de faire de son mieux.

Pendant l’absence de Zero, Maïri avait estimé que le meilleur moyen de ne pas se gratter était de se tenir occuper. Elle avait donc été cherché sa trousse d’herbes médicinales, puis, elle avait fait des cataplasme pour ses poignets, puis, elle les avait ensuite bandé des plus soigneusement. Ensuite, comptant à nouveau ses pas, elle était revenue près de l’ordinateur et elle avait cherché des recettes qu’elle pourrait faire. Quand elle aurait recouvré la vue, elle se dit qu’elle tiendrait deux journaux. Le premier pour des recettes de cuisine qui pourrait plaire à Zero, que ce soit au goût ou autre. L’autre, un journal dans lequel elle prendrait note des herbes médicinales. Comme ça, Zéro pourrait lui aussi reconnaître les herbes qui pouvaient être utiles à garder avec eux… Enfin, tout cela si elle recouvrait effectivement la vue… Oui, elle était vraiment défaitiste quand à sa vue, mais elle ne voulait pas avoir de faux espoirs au cas où…

Finalement, elle étendit alors la porte d’entrée et, cessant ce qu’elle faisait, elle tourna la porte dans la direction de l’homme. Puis, il lui posa un baisé sur la joue et elle devint tout simplement écarlate. Ils avaient manger, puis, quand il lui avait demandé si elle pouvait refaire tout ça, elle avait un peu penché la tête sur le coté, lui disant que ça ne devrait pas être trop dur pour la majorité, mais qu’elle ne savait pas comme s’y prendre pour d’autre. Et c’est ainsi que commença pour eux une routine qui allait durer encore quelques jours en plus.

Il était arrivé deux jours après les faits, que la rouquine garde les yeux ouverts au moment où il avait soigné ses yeux. Cela lui avait fait violement mal à la tête, mais au moins, elle avait pu voir qu’elle commençait à voir… Dans un monde de noir et blanc, mais cette fois, elle commençait vraiment à avoir de l’espoir. Encore deux jours et cette fois, les couleurs étaient présentes, mais bien trop vives et sa migraine toujours présente. Finalement, le jour J arriva, le jour de la fin du traitement. Elle sentait son cœur qui battait la chamade alors qu’elle était simplement assise sur une chaise et qu’elle attendait maintenant que Zéro l’aide à enlever ses bandages. Elle se sentait un peu nerveuse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Dim 22 Mar - 16:05

Zéro n'avait pas eut trop de problème à prendre de quoi manger, même si bon, il semblait que certaine personne commençait à s’intéresser à lui, cela devenait un peu problématique, peut être qu'ils avaient pu voir certaine utilisation de son bras, il espérait juste qu'il n'attire pas des chasseur de primes ou autre petite chose dans ce genre, ce n'était pas le moment, il avait toutefois bien réussit à semer les poursuivant, avec un peu de chance et pas mal de déguisement, il allait réussir à éviter les problème le temps que sa partenaire puisse voir, c'était un point important, bien entendu, il y allait y avoir le point pour chercher pour lui faire retrouver ces sentiments, ce qui pouvait sembler complexe et simple, vu que par rapport à l'hybride, il a toujours des sentiments, ils sont juste trop bien scellé par une opération du cerveau.


Les repas semblaient se dérouler normalement, et chaque jour, Zéro se regardait dans le miroir pour essayer quelque chose, ce n'était pas compliqué, il cherchait juste à éviter qu'elle ne voit un regard froid quand elle ouvrirait les yeux, par ailleurs, ce genre de chose était complexe, mais il avait pris une photo de quelqu'un de sympathique et s'entrainait à avoir le même regard, ce n'était pas simple, bien souvent, il se retrouvait avec quelque chose allait d'un regard assez biaisé à un regard mauvais, rien n'était si simple sans les sentiments qui allait avec, mais il souhaitait vraiment qu'elle puisse avoir quelqu'un de normal avec qui parler, du moins, côté extérieur, parce qu’elle savait déjà très bien que l'intérieur était vide de tout, par ailleurs, Maïri semblait avoir compris comment faire la plupart des plats qu'il lui avait fait gouter, alors cela allait vraiment être bien une fois qu'elle aurait la vue, sauf peut être qu'il aimerait pouvoir avoir des impressions un peu plus complexe et avec des sentiments, parfois, cela lui arrivait de se tapoter la tête avec son poing gauche, juste peut être pour déclencher un sentiments, mais rien n'y faisait, et vu que c'était doucement pour ne pas inquiéter sa partenaire et son ouïe fine, cela ne risquait pas d'être efficace.


Plus les jours passaient, et plus Maïri commençait à voir certaine chose, en premier lieux, cela fut juste les forme en noir et blanc, avec comme prix une grosse migraine, néanmoins, semblait semblait lui avoir remonter encore plus le moral, cela fonctionnait après tout, alors elle allait bientôt pouvoir faire comme tout le monde, par la suite, elle avait pu voir des couleur, même si d'après elle, tout semblait si vif que sa tête lui faisait encore mal, ce n'était pas grave, Zéro lui disait qu'elle avait le temps, vu qu'ils avaient vu qu'au moins, ont leur avait pas mentit, et finalement, quelque jours plus tard, le jour J arriva, il avait tout préparer pour elle, son petit livret d'image pour qu'elle puisse le regarder quand elle le voudrait, une pièce doucement éclairé pour qu'elle puisse s'habituer à la lumière, même lui c'était un peu coiffé et aussi avait bien terminer de s'entrainer pour son regard, qui semblait un peu plus normal maintenant, au moins elle n'aurait pas peur, Zéro la prévins alors qu'il retirait les bandages, lui expliquant une dernière fois de tout prendre doucement, que cela allait surement être assez extraordinaire pour elle, puis, alors que tout fut retirer, il lui caressa un peu la joue pour lui donner le départ, ou pour elle, l'ouverture de ces yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Lun 23 Mar - 0:46

Maïri tremblait presque, car elle avait peur de ce qu’elle pourrait voir, mais que maintenant, elle ne pourrait plus faire marche arrière. Les yeux fermés, elle écoutait les dernières recommandations de Zero alors qu’il défaisait le bandage qui masquait ses yeux, elle sentit les compresses partir. La renarde sentait son cœur qui se débattait au  creux de sa poitrine. Elle devait y aller doucement oui… D’autant plus qu’elle croyait se souvenir qu’elle aurait encore des gouttes à mettre pour quelques jours. Elle sentit alors la main de Zéro sur sa joue en une petite caresse ma fois très agréable. La rousse avait alors laissé un petit sourire se poser sur ses lèvres. Elle avait alors ouvert les yeux, puis les avaient refermer aussitôt. Il fallait qu’elle aille plus doucement, qu’elle s’habitue à la lumière que ses propres yeux n’avaient encore jamais eut, la lumière tamisée n’y changeait pas grand chose... Elle avait laissé échapper un petit gémissement de douleur,

Finalement, elle avait ouvert les yeux plus lentement et il avait doucement pu s’habitué à la lumière. Ses yeux noisettes s’étaient alors posés sur le visage de Zéro et l’ancienne aveugle glissa alors doucement ses mains sur le visage de Zéro, elle mettait l’image sur ce qu’elle avait pu ‘voir’ en étant aveugle. Ses mains avaient ensuite délaissé le visage de l’homme et elle lui avait sourit avec une extrême douceur avant de lui dire tout simplement :


« Vous êtes plus beau que ce que j’avais imaginer… »

Lui avait-elle dit en rougissant. Bien sur, elle l’avait déjà vu par les yeux d’autres créatures, mais ce n’était pas pareil, les animaux voyaient différemment… Pour ceux par les yeux de qui elle avait pu voir en tout cas. Maïri lui disait la vérité, elle ne savait pas mentir, c’était plus fort qu’elle. Elle avait alors cligner des yeux un instant, puis, elle avait regardé autour d’elle voyant pour la première fois à quoi ressemblait l’appartement où ils étaient établis. La renarde hésita un moment quittant le visage de Zéro pour fixer ses mains et les mettre à divers endroit : elle apprenait à évaluer les distances autrement que par le toucher. En attendant, elle sentait toujours son cœur qui battait à tout rompre. Elle avait envie que Zéro partage son bonheur, alors, elle avait déclancher son empathie. Ainsi, la jeune fille transféra à son compagnon son bonheur infantile de découvrir tout ce qui l’entourait, mais sans en avoir conscience, elle lui transmettait aussi sa nervosité et cette petite gêne de lui voir dit en toute honnêteté qu’elle le trouvait beau…  Il y avait aussi un bonheur qu’il soit près d’elle. Sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte, comme un réflexe, sa main était aller prendre celle de Zéro… Elle n’arrivait pas à y croire, elle voyait vraiment, c’était comme un rêve qui devenait réalité. Cette simple pensée fit couler les larmes sur ses joues, des larmes de joie qui la surprirent tellement qu’elle sursauta légèrement, glissant ses doigts. Le renarde avait alors eut un petit rire nerveux et essuya ses yeux avec une certaine gêne.

« Désolée…J… Je sais pas ce qui m’arrive. »

Bafouilla-t-elle timidement avant de baisser la tête, ses cheveux masquèrent alors son visage… Il en avait toujours été ainsi ou est-ce que ses cheveux avait autant poussé ces dernier temps ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Lun 23 Mar - 3:59

Zéro aurait voulu être aussi nerveuse qu'elle, il ne savait pas du tout comment gérer le moment présent mis à part bien entendu préparer à la regarder et à lui sourire, comme d'habitude, cela n'allait pas changer, sauf peut être que cette fois ci, elle allait vraiment voir son visage, quelque chose qu'elle n'avait que toucher ou alors qu'elle avait embrasser, c'était presque amusant, si il avait ce genre de chose en tête, bon, son premier essaie fut peut être trop rapide, même elle l'avait remarquer, il avait tamiser la lumière, mais même cela était brillant pour ces yeux, son premier regard sur le monde, était ce correct qu'il soit la première chose qu'elle voie?, peut être pas, mais pour Maïri, Zéro était sa vie, et pour lui, sa partenaire était ces propres sentiments et son existence en quelque sorte, alors cela ne servait à rien de changer cela.


Sa première réaction fut de toucher le visage de Zéro, qui ne bougea pas d'un poil, il entendit alors un commentaire, elle le trouvait encore plus beau?, c'était une bonne nouvelle, du moins, c'était ce qu'il devait penser, par la suite, elle regarda un moment autour de la pièce et toucha certaine chose, il se demandait ce qu'elle faisait, mais se rappela qu'elle n'avait jamais eut la vue avant, également, les enfants utilisent bien souvent le toucher pour synchroniser leur sens, c'était ce qu'il pensait en tout cas, alors qu'il se faisait cette réflexion, il sentit des émotions venir en lui, elle avait activé son empathie? peut être pour lui permettre de lui faire partager ce qu'elle ressentait, elle était vraiment parfaite, tiens, quelque chose qu'il ne pouvait penser juste parce qu’elle lui donnait du bonheur, la joie d'être avec elle quoi, c'était un bonheur assez particulier, mais cela ne lui déplaisait pas, au contraire même, il avait l'impression d'avoir ressentit cela il y a tellement longtemps, par la suite, il sentait une petite gêne, surtout par le faite qu'elle lui avait dit aussi directement qu'il était plus beau qu'elle ne le pensait, ces joues prirent alors une légère teinte rose, c'était bien le moment de faire cela, elle allait le voir maintenant, en fait non, c'était une bonne idée qu'elle voir ce que ces sentiments lui faisait, comme cela, elle comprendrait que c'était grâce à elle qu'il était comme cela maintenant.


Il la vit alors pleurer de joie et il vit son sourire s'adoucir, alors qu'elle lui disait qu'elle ne savait pas ce qu'il lui arrivait, il lui fit relever la tête un peu pour lui essuyer un peu les yeux, la regardant avec un sourire, doté d'émotions donné par l'empathie de sa partenaire, il ne restait plus qu'a lui parler pour lui montrer que c'était naturel ce qu'elle faisait.

"Ne t'en fait pas, il est normal d'être heureux de pouvoir voir par soit même, de pouvoir assouvir un rêve, et puis, si tu ne peu pas être heureuse, pourquoi l'avoir fait alors?"

Il avait dit cela pour la pousser à accepter son bonheur, et il esperait qu'elle allait comprendre, en attendant, il fit en sorte de ranger un peu ces cheveux en arrière tout en lui montrant certaine chose, essayant de voir si elle arrivait à savoir de quoi il s'agissait, il avait une autre chose en tête, elle avait du le remarquer aussi, il portait ces gants, il ne souhaitait pas vraiment qu'elle voit maintenant ces bras, surtout que quand ils étaient que tout les deux, ils avaient leur vrai couleur, le gauche étant aussi noir que du charbon et nervuré d'or, alors que le droit était couleur acier et nervuré d'une énergie doré également, mais un peu plus brillante et plus rapide à passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Lun 23 Mar - 14:24

Maïri ne pensait pas vraiment être aussi importante pour Zéro, même quand ce dernier n’avait pas de sentiments. Soit, toujours est-il que, lorsqu’elle avait déclancher son empathie, les joues de l’homme s’étaient teintées de rose. La renarde en fut un peu étonnée, elle ne pensait pas vraiment qu’il serait capable de rougir… Mais c’était vrai après tout, ce n’était pas parce que son corps n’avait pas de sentiment qu’il ne pouvait pas montrer les marques de ses sentiments, alors, elle avait repoussé cette surprise alors. Cependant, elle gardait sa tête légèrement penchée sur le côté. Bien, et maintenant qu’elle voyait ? C’était super, oui, elle ne le niait pas, mais elle ne voyait pas vraiment ce qu’elle pourrait faire de bien différent maintenant qu’elle pouvait vraiment voir… Il faudrait juste probablement qu’elle s’adapte à ce sens en plus, qu’elle réapprenne à vivre en quelque sorte. Et elle savait que ce ne serait pas facile.

Bien sur, cela ne l’empêchait pas de ressentir tellement de bonheur de pouvoir voir, qu’elle s’était mise à pleuré, s’en excusant aussitôt auprès de Zéro. L’homme, cependant, l’avait simplement fait relevé la tête avant de lui essuyé les yeux en souriant. La rousse sentait son cœur qui battait si fort dans sa poitrine, mais elle ne fit rien, se contentant de le regarder, comme si, maintenant, elle voulait marquer chacun de ses traits dans sa mémoire… Comme si elle craignait d’un jour perdre à nouveau la vue. En attendant, il lui dit de ne pas s’en faire, que c’était normal d’être heureuse maintenant qu’elle pouvait voir et réaliser son rêve. Il lui demanda aussi pourquoi avoir fait ça si elle ne pouvait pas être heureuse. La jeune empathe avait alors laissé un petit sourire se poser sur ses lèvres alors que Zéro avait maintenant entrepris de dégager son visage. Peut être qu’elle devrait demander à l’homme d’aller chez le coiffeur ? Enfin, il aurait fallu qu’elle sache ce qu’était le coiffeur pour ça.

Zéro lui indiqua alors diverses choses et elle fit de son mieux pour les identifier, même si, à certains moments, elle n’était pas capable de lui répondre. Toucher et voir, ce n’était pas la même chose et elle avait encore beaucoup de mal à additionner les deux. Cependant, elle n’arrivait pas vraiment à rester concentrée, son regard semblait s’accrocher à tout ce qui pouvait passer dans son champ de vision. En attendant, la renarde était tellement heureuse qu’elle sentait son cœur qui bondissait au creux de sa poitrine. Sans vraiment pouvoir contrôler tout ça, elle avait un peu délaisser Zéro et avait finit par se relever pour se diriger vers la fenêtre. Là, elle se dirigea vers la fenêtre de la pièce et entrouvrit légèrement les rideaux, faisant en sorte de laisser ses yeux s’habitués à encore cette nouvelle luminosité… Puis, elle regarda la ville et pencha la tête sur le côté. Pour elle, cette vue ne voulait rien dire, c’était assez perturbant, mais elle n’y pouvait rien…

Encore une fois, elle se détournait, se dirigeant maintenant vers la cuisine et devant presque fermer les yeux aux changements de luminosité. Elle se mis alors à fouiner dans les pots d’herbes aromatiques, les portant à son nez avant de les regarder. Elle se rendait alors vraiment compte qu’elle avait manqué tellement de chose en ne pouvant pas voir avec ses vrais yeux… Elle était tellement exciter que sa queue ondulait vivement dans son dos et que, alors qu’elle voulu simplement s’asseoir sur une chaise, elle évalua mal les distances et se retrouva au sol, les quatre fers en l’air, son coude ayant assez vivement heurter la table près de la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Lun 23 Mar - 17:08

Tout semblait bien se passé pour le moment, elle pouvait voir parfaitement et elle pouvait même pleurer, enfin, pour cela elle savait déjà faire, alors il laissa cette pensée de côté, Zéro était content, mais uniquement à cause du bonheur que sa partenaire lui donnait pour le moment, alors il allait en profiter pour l'aider au possible, pour ce qui était de la coiffure, il se coupait les cheveux lui même, son bras droit avait beaucoup d'information à disposition, alors faire la coiffure était quelque chose de simple et efficace, néanmoins, il ne savait pas si sa partenaire le savait ou alors si elle désirait une vrai coupe de cheveux, également, si elle désirait allé dans un établissement dans ce genre la, il allait falloir en trouver un qui n'allait pas tenter de lui couper un peu les oreilles par mégarde, il se gratta alors la tête, cela allait être plus compliqué que prévu.


Maïri semblait regarder chaque petit détail, que cela soit sur le visage de Zéro que en dehors de leur appartement, elle semblait presque avoir peur de reperdre la vue, Zéro lui parla alors, expliquant qu'elle n'avait pas besoin d'être si presser, elle avait la vue pour toujours maintenant, du moins c'était ce qu'il pensait, après tout, du moment qu'elle s'occupait bien d'elle, elle n'allait pas perdre la vue, quoi qu'il en soit, elle continua vers la cuisine, et il se demandait comment elle allait faire maintenant, auparavant, elle se fichait pas mal de l'apparence de ce qu'elle avait fait, mais maintenant, il vint alors à côté d'elle pour lui dire qu'il avait hâte de voir comment elle allait cuisiner maintenant qu'elle était capable de voir, lui disant qu'il se fichait pas mal de l'apparence de ce qu'il mangerais, du moment que le gout y était, c'était pour la réconforter surement pour les premières fois ou elle fera quelque chose à l'apparence un peu étrange, une question d'habitude encore une fois, néanmoins, il fut assez surpris de voir qu'elle avait raté la chaise pour s'asseoir, il n'avait pas la peur mais il vint quand même assez vite vers elle pour la soigner doucement avant de l'aider à se relever, il lui caressa alors la joue avant de lui parler pour qu'elle ne perde pas espoir.

"Ne t'en fait pas Maïri, cela ne fait même pas une heure que tu as la vue, il faut au cerveau le temps de tout comprendre, donc attend toi à avoir ce genre de problème encore un peu, mais d'ici une semaine, peut être moins, tu pourra faire cela sans le moindre soucis, Prend ton temps d'accord?"

Il était toujours heureux alors il lui posa un baiser sur la joue, néanmoins, il n'avait pas trop envie qu'elle se fatigue, alors il demanda à Maïri de couper le flux si jamais elle se sentait fatiguée, après tout, ce n'était pas le moment de ne rien faire, il lui pris alors la main pour l'aider à marcher doucement, lui montrer différente couleur, le bleu, le vert, le rouge, c'était la base certes, mais il avait envie de savoir, une fois qu'il lui montra tout cela, il posa la question qu'il lui avait poser il y a longtemps, parmi les couleur qu'elle pouvait voir, laquelle ou lesquelles semblait elle lui plaire le plus, bien entendu, il ajouta qu'il n'attendait pas une réponse immédiate, mais qu'elle puisse au moins voir ce qui lui plaisait avec son propre regard était une bonne chose non?, surtout qu'elle portait pour le moment quelque chose d'une couleur similaire à ce qu'elle portait auparavant, il allait donc continuer de lui tenir la main un petit moment tout en lui montrant différente chose qu'elle n'avait jamais pu comprendre sans la vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Lun 23 Mar - 23:14

Maïri ne savait pas vraiment ce que Zéro faisait quand elle ne voyait pas encore et qu’il n’était pas près d’elle. Elle ne pouvait donc pas savoir qu’il se coupait lui-même les cheveux. Soit, pour le moment, c’était loin de ce que la renarde pouvait avoir en priorité. Ce qui était actuellement prioritaire pour elle, c’était de découvrir le monde qui l’entourait… Cependant, elle faisait peut être un peu trop confiance à sa vue à peine retrouver, ce qui la fit se retrouver au sol, les quatre fers en l’air. Il n’avait fallu que quelques instants de plus pour que Zéro soit près d’elle et l’aide à se relever, il vérifia au passage si elle ne s’était pas blessée. Quand elle fut à nouveau sur ses jambes, il lui caressa la joue et, au lieu de rester fixe comme de par le passé, son regard noisette se posa sur le visage de l’homme. Il lui demanda de ne pas s’en faire puisqu’après tout cela ne faisait qu’une heure qu’elle avait la vue… C’était vrai, il lui faudrait probablement un certain temps pour qu’elle puisse s’adaptée à tout cela… Il lui avait aussi assuré que, d’ici une semaine, elle n’aurait plus ce genre de problème de repères spatiaux. Il lui demanda alors de prendre son temps et elle avait finalement hoché la tête avec un petit sourire. Il avait raison, à force de vouloir tout voir, elle brûlait les étapes et c’étai ça qui pourrait finalement s’avérer dangereux. Elle lui avait sourit et il avait posé un baiser sur sa joue et elle rougit légèrement.

Zéro lui avait alors demandé de couper son empathie si elle se sentait fatiguée et elle avait penché la tête sue le coté. Normalement, il lui demandait toujours plus de sentiments et là, il lui demandait justement d’arrêter. Elle se demandait de plus en plus si il n’avait pas finit par développer un peu de sentiment pour lui dire ça ?... Cette pensée resta bien dans sa tête et elle avait alors couper l’empathie, se promettant de la réactiver en soirée si elle était suffisamment en forme. Il lui avait alors pris la main, comme il le faisait quand elle ne le voyait pas, puis, il lui avait montrer diverses choses, des couleurs principalement. A nouveau, il lui avait demandé sa couleur préférée, lui accordant cependant un peu de temps pour répondre. Le temps qu’elle découvre d’autres couleurs probablement… La renarde lui avait promis de lui dire la couleur qu’elle préfèrerait dès qu’elle en aurait une, mais il fallait qu’elle en connaisse plus pour cela.  En attendant, la rousse continuait de suivre Zéro alors qu’il voulait lui montrer toutes sortes de choses. Elle faisait de son mieux pour suivre tout ce qu’il lui apprenait… Cependant, ça commençait à être beaucoup pour sa pauvre tête qui commençait à lui faire mal. Elle avait alors serré la main de l’homonculus avec douceur, pour lui faire comprendre qu’il valait mieux arrêter là pour le moment.


« Ça fait trop d’information d’un coup pour ma tête… »

Expliqua-t-elle en portant une main sur son front comme si cela pouvait faire quelque chose contre la migraine qui commençait à battre contre ses tempes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Mar 24 Mar - 1:36

Zéro ne s'en rendait pas vraiment compte, mais quand sa partenaire lui donnait des sentiments, il avait comme une douleur au niveau de son crâne accompagner par ces propres sentiments qui sortaient, ces créateurs n'avaient surement pas penser que quelqu'un était capable de lui donner des sentiments par proxy, et donc amenuiser leur blocage, néanmoins, cela lui faisait un peu mal à la tête, et d'ailleurs, c'était peut être une autre raison pour laquelle il lui avait demander d’arrêter de lui donner des sentiments pour le moment, il voulait vérifier sa théorie, car dans le cas ou c'était la réalité, il allait bientôt être quelque chose de plus normal, et surement faire plaisir à sa partenaire, en attendant, il était toujours souriant et ressentait un peu de tendresse envers elle, c'était quelque chose d'intéressant, si la migraine n'était pas la bien entendu.


Elle avait donc couper le flux et son mal de tête avait disparu, néanmoins, il sentait un peu dans cette zone de son cerveau comme un petit tiraillement, peut être que cela cherchait à sortir, dans ce cas, il allait devoir faire vite et trouver un spécialiste pour lui prescrire quelque chose, il devait bien exister quelqu'un pour cela dans ce genre de monde, quoi qu'il en soit, il lui avait bien montrer la plupart des couleurs et comme il l'avait sentit, elle allait lui répondre que plus tard, une fois qu'elle aurait vu un peu plus de chose, après cela, il n'y eut que beaucoup de regard et un petit mal de crâne, c'était peut être la première fois qu'elle devait prendre autant de chose en tête et s'en souvenir, alors il n'allait pas s'en plaindre, il la fit s'asseoir quelque part et partit même lui prendre quelque chose contre le mal de tête, une fois qu'elle eut pris les médicament, il partit s'asseoir à côté d'elle pour la regarder un moment, c'était sympathique de voir ces yeux, mais il ne savait pas trop maintenant quoi faire, il avait attendu ce moment, mais pour quoi, oh et puis zut, après tout, il ne risquait rien, il entrepris alors de poser une petite question à Maïri, peut être que cela n'allait pas être facile pour elle, mais au moins il aura un nouvel avis sur la question.

"Dis moi Maïri, maintenant que tu peu me voir vraiment, ai-je l'air de quelqu'un de mauvais?, c'est vraiment quelque chose que j'aimerais savoir, tu sais que j'ai un passé assez compliqué, et aussi que tout cela est du à mon manque de sentiments, mais maintenant que tu peu voir ce que je suis vraiment, tu pense que j'ai une chance d'être un peu plus normal?"

Normal, c'était vraiment une bêtises, après tout, il possédait des bras puissant et un esprit tactique hors du commun, il avait été fait pour le combat, comme Esper avait été faite pour un rôle précis, pouvait il vraiment changer comme cela de voie?, c'était pour cette raison qu'il posait la question, il voulait l'avis de quelqu'un d'important pour lui possédant des sentiments, il voulait l'avis de Maïri, bien entendu, si jamais elle avait du mal à répondre, il ne s'en plaindrait pas, après tout, elle avait peut être encore mal à la tête, d'ailleurs, il se demandait si ce genre de médicament était plus efficace dans ce genre de monde, bref, il allait attendre la réponse de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maïri
Exilée
Kitsune
Err'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 132
Age : 29
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Mar 24 Mar - 12:26

Maïri ne savait pas qu’elle ‘soignait’ peu à peu l’apathie de Zéro, elle ne pouvait pas le savoir… Il lui avait montré encore bien d’autres chose et, quand elle s’était plainte de migraine, il l’avait finalement fait s’asseoir, puis il s’était encore éloigné un peu plus avant d’en revenir avec un médicament pour le mal de tête. Docilement, elle l’avait bu et avait simplement posé sa tête sur l’épaule de l’homme qui s’était maintenant assis près d’elle. Le médicament commençait doucement à faire effet, déjà… mais elle était bien comme ça… et ça aidait. Oui, plus le temps passait et plus la renarde s’attachait à l’homonculus. Puis, quelques secondes plus tard, l’homme lui avait posé une question. Il lui avait demandé si il avait l’air de quelqu’un de normal. Il lui demandait ça à elle, parce qu’elle pouvait voir maintenant et qu’elle état au courant de son passé et de son manque de sentiments. Encore une fois, il lui demanda si il avait une chance d’être un peu plus normal… La rousse avait alors soupiré doucement, puis, elle avait hissé ses deux jambes sur le fauteuil pour se tournée vers l’homme. Elle lui avait alors pris la main et li avait enfin répondu, effleurant ses étranges bras du bout des doigts :

« Vous n’êtes pas anormal Zéro-sama. Vous avez peut être vos bras assez étrange et vous manquez peut être de sentiment pour le moment, mais je ne voix pas en quoi cela vous rend anormal… juste différent… Et la différence, c’est plutôt bien non ? »

Plutôt bien… Elle avait passé des années à se dire que le fait d’être un renard aveugle parmi les dragons était un calvaire et maintenant, elle lui disait que c’était bien ? La rousse avait elle vraiment changer d’avis ? Ou bien parlait elle simplement ainsi pour rassurer l’homme du mieux qu’elle le pouvait. Maïri avait doucement glissé sa main sur la joue de l’homme, lui adressant un tendre sourire, puis, elle lui avait ensuite dit qu’il n’avait pas à s’inquiéter, que la notion de normalité n’était qu’une idée vague de toute façon. Restant en partie assise ainsi, elle avait à nouveau posé sa tête – et surtout sa joue – sur l’épaule de l’homme, le cœur battant peut être un peu vite, mais elle ne s’en souciait que peu. La renarde laissa alors échapper un petit soupire, elle se sentait tellement bien ainsi contre lui. Sans s’en rendre compte, elle s’était mise à fredonner doucement, fermant les yeux et demeurant encore dans cette même position. Sa voix s’élevait, doucement dans les airs et, son mal de tête s’atténuait de minutes en minute, ce médicament était vraiment efficace, mais tout ce qui l’importait pour le moment était de passer encore quelques temps ainsi, tout contre lui. Sa queue ondulait lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéro
Evadé
HGM
Partout
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2014

MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   Mar 24 Mar - 23:10

Zéro se demandait vraiment pourquoi il semblait aussi obsédé par l'avis de sa partenaire sur ces bras, après tout, elle n'allait peut être pas les voir aussi souvent que cela, enfin, il y aura toujours des moments ou cela sera le cas, mais tout de même, c'était peut être pour vérifier qu'elle n'allait pas avoir peur de lui à nouveau, qu'elle n'allait pas être écœurer par ce qu'il était, après tout, ces bras étaient quelque chose qui pouvait prendre des apparences assez immonde, mais il lui avait quand même demander, il semblait bien attendre quand même, prêt à entendre quelque chose de négatif, pourquoi il pensait que même pour cela, elle n'allait pas lui dire que ce n'était pas grave?


Et pourtant, elle vint lui répondre qu'il n'était pas anormal, qu'il était juste différent, elle était même en train de lui caresser les bras, et étrangement, cela était pas si mal, il sentait presque un petit tiraillement au niveau de son cerveau, Alors oui, il allait être d'accord avec elle, les différence étaient faite pour être apprécier, et quand il aurait trouver le moyen d'être capable d'éprouver des sentiments lui même, il lui dira ce qu'il ressent vraiment pour elle, même si étrangement il avait l'impression qu'il le savait déjà, et cela allait être positif, enfin, il n'allait pas le lui dire maintenant, uniquement quand il sera un peu plus émotif, il la remercia donc en lui posa un petit baiser sur la joue, c'était la moindre des choses, quoi qu'il en soit, v était maintenant contre lui, sa tête contre son épaule, et elle semblait avoir commencer à fredonner, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas entendu cela, et il ferma les yeux pour se laissa apaiser sans le moindre problème, le tiraillement de son esprit se fit un peu plus fort et il lacha presque un petit grognement de douleur, mais rien, il se contenta de laisser son esprit en paix et son bras gauche s'agita légèrement pour essayé de lui prendre sa main avec douceur, c'était tout ce qu'il pouvait faire pour le moment, le reste était juste de la paix, il se sentait bien et c'était ce qu'il comptait non?, enfin, cela serait mieux si il n'avait pas mal au crâne, mais il allait prendre un rendez vous avec un neurologue pour être sur qu'il n'y ai pas de problème, il en parlera à Maïri un peu plus tard, pour ne pas l’inquiétez.


En tout cas, ils avaient maintenant fait la moitié de leur objectifs, il ne restait plus que ces sentiments maintenant, néanmoins, maintenant que sa partenaire était capable de voir, il allait peut être lui montrer quelque petite chose plus particulière, comme par exemple certaine chose sur la technologie qui pourrait l'aider, également, il avait un petit projet en tête, mais préférait attendre encore un peu avant de le faire, après tout, il voulait qu'elle comprenne un peu mieux la technologie avant de lui donner cela, bref, il n'y avait pas eut de combat ni même de danger depuis un sacré moment, même si ici Zéro ne pouvait pas vraiment se défouler, il continuait à faire des simulation de combat dans son esprit dans le cas ou il se passerait quelque chose, également, il faisait toujours en sorte que Maïri n'ai jamais rien, il fallait qu'il s'habitue à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compréhension? [PV Kazhenn]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compréhension? [PV Kazhenn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Caprica :: Demeures-
Sauter vers: