Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Dim 8 Mar - 23:52

C’était une belle journée à Eternia, une chaude journée où les gens vaquaient à leurs occupations. Certains avaient même commencé à faire la sieste, attendant que le temps se rafraîchisse un peu. Au cœur des bois, près du lac, une faille s’était alors ouverte, invisible à l’œil nu. Une silhouette blanche vêtue de bleu et de brun passa la faille, Esper était de retour en Eternia et elle n’était pas seule. Bien sur, il y avait Lagad, actuellement roulée en boule dans la poche ventrale du pull de l’homonculus. Mais la nouveauté marquante n’était pas cette petite hermine, c’était plutôt la personne qui sortie de la faille à la suite de la Blanche qui lui tenait fermement la main. Alors que la faille se refermait, elle laissait le temps au jeune homme de reprendre pied, il n’était pas habitué au passage entre les mondes après tout. Elle lui avait alors demandé d’une voix douce si il allait bien. Bien sur, elle aurait pus les amener plus proche de la ville, cependant, elle ne voulait pas lui en imposer trop d’un coup, l’aider à découvrir ce monde par étape. Qui était il ? Fang, c’était ainsi qu’il s’était présenté à elle, quand elle avait enfin obtenu qu’il ne la fuit plus et qu’il lui parle…
.~’~_~’~. Flash Back .~’~_~’~.

Encore un portail hasardeux qu’Esper avait passé avec sa nouvelle compagne, une petite hermine qu’elle avait prénommé Lagad. Regardant autour d’elle, l’exploratrice vit que c’était un monde ou, apparemment, la nature avait repris ses droits sur la civilisation. Méfiante de ce qui avait pu causé cette désertification, elle quitta ce qui avait dû être une ville pour s’enfoncer dans les bois. Bien vite, elle avait sentit qu’elle n’était plus seule, elle ne se sentait pas en danger, alors, elle attendit simplement de voir si cet être allait approcher. Elle attendit ainsi jusqu’à la fin du jour, croisant d’étranges animaux qui lui firent comprendre la radioactivité de ce monde, elle ne devrait pas s’y attarder trop longtemps… Maximum une semaine probablement. Le soir, elle avait donc pris les choses en mains, si elle voulait que l’étranger approche, elle allait devoir y mettre du sien.

La Blanche avait donc fait apparaître quelques baies pour l’hermine, puis un plat chaud qu’elle avait subtilisé dans la cuisine d’un restaurant quelconque d’un autre monde. Ça sentait bon, ça devrait faire l’affaire. L’homonculus avait donc mangé, tranquillement, laissant les vestiges de son repas dans leur récipient, sur une pierre plate. La Blanche n’avait pas peur que cela attire des animaux sauvages… Ca l’attirait probablement avant ça. Jouant encore plus la carte de l’inconscience apparente, elle ne s’était pas perchée, comme d’habitude quand elle était dans un milieu sauvage. Elle avait simplement créé un petit panier pour Lagad avec des branchages et des feuilles, ainsi, la petite bestiole serait hors de portée de la plupart des prédateurs.

La jeune femme avait donc fait mine de délaisser son repas, faisant simplement apparaître une couverture dans laquelle elle s’était enroulée. Machinalement, elle demanda à son frère si elle oubliait quelques choses et instantanément, elle su qu’il n’aurait pas fait mieux… Hope faisait partit d’elle, mais plus le temps passait et plus elle avait l’impression qu’il s’atténuait à mesure qu’elle s’affirmait et qu’elle vivait par elle-même. Soit, ce n’était pas la question pour le moment. Esper s’était donc enroulée dans sa couverture, s’asseyant contre un arbre avant de donner peu à peu l’impression qu’elle se couchait et qu’elle s’endormait, ce qui était cependant loin d’être le cas, elle n’avais besoin que de peu de sommeil…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 9 Mar - 2:29

Le voyage avait été quelque chose d'assez particulier, surtout du fait qu'il s'agissait d'une chose totalement inconnu pour l'homme, il n'y avait même pas quelque seconde, il était encore dans son monde natal, et maintenant le voila dans un bois inconnu, près d'un lac, cela pouvait être normal, mais il pouvait clairement sentir la différence dans l'atmosphère, l'odeur de la forêt était tellement différente, comme plus vivante, l'air aussi semblait plus pur, il avait toujours la main prise par cette personne, cette femme qui l'avait emmener avec elle, il ne comprenait pas encore certaine chose, mais tant qu'elle n'était pas vraiment une mauvaise personne, il pouvait lui faire confiance non?, par ailleurs, l'animal qui était dans son pull semblait assez content de sa situation alors il n'allait pas trop grogner, c'était plus fort que lui, il était toujours un peu méfiant envers elle, il ne pouvait pas chasser cela de son esprit, Fang était comme cela, après tout, cela avait commencer si étrangement...


~~~~~~~~~~~~~~


L'animal semblait fuir quelque chose, comme si il était totalement effrayé, ce qui n'était pas normal, après tout, cette chose étant un mélange entre un caméléon et une grande créature volante, cette même chose qui pouvait se camouflé dans le décor sans le moindre problème, ce monstre semblait avoir peur de quelque chose, comme si il savait qu'un chasseur voulait sa peau, mais qui oserait frappé un monstre pareil, et bien il s'agissait de Keran, alias Fang, cette homme pouvait facilement sentir le caméléon, le suivre sans le moindre problème et également le tuer, pour le moment, il semblait porter sur lui une fourrure d'un loup blanc, et ces mains ressemblait plus à un mélange entre une main humaine et une patte de loup, le tout avec de grande griffes sombre, ceci étant dit, le résultat de cette chasse fut la mort de cette bête et Fang pu avoir de quoi manger pour un manger, également, avec cette nouvelle peau, il allait pouvoir se camoufler un peu dans le décors, rendant d'autre chasse plus facile, mais pour le moment, autant continuer de chasser.


C'était donc quelque jours après cette chasse qu'il remarqua cette femme, il fut d'abord assez méfiant envers elle, ne comprenant pas pourquoi elle semblait pouvoir marcher aussi facilement et sans craindre les bêtes se cachant dans la forêt, mais plus il la regardait, et plus il ne la trouvait pas humaine, il y avait quelque chose de différent en elle, il ne savait pas trop quoi, mais en tout cas, avec sa nouvelle peau sur le dos, il pouvait la suivre sans se faire remarque, son instinct ne lui disait pas qu'il y avait du danger, alors il pouvait espérer quelque chose de bien de cette personne, même si bon, il ne semblait toujours pas prêt à allé la voir, peut être qu'il avait toujours le souvenir de ce qui c'était passé avec sa famille dans un coin de son esprit, lui disant que de toute manière, tout les être humains étaient d'une manière ou d'une autre dangereux.


Cette humaine semblait vraiment étrange, elle pouvait faire apparaitre des objet de nul part et s'en servir si facilement, et ce soir la, elle semblait avoir laisser son repas en plein milieu avant de partir dormir, comme un bon chasseur, Keran attendit un peu, pour vraiment voir si elle était endormit, puis s'approcha doucement, toujours avec son invisibilité, il ne savait pas si elle était capable de sentir sa présence, mais cela était peu probable, il s'approcha donc de cette nourriture, elle avait une odeur assez intéressante et il avait bien envie d'y gouter, il attendit donc une ou deux seconde devant la nourriture, comme attendant quelque chose, puis finalement, quand il fut sur que rien ne semblait l'attaquer, il toucha un peu le tout et peut être même en manger un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 9 Mar - 13:47

Esper resta dans la même position, véritablement comme si elle s’était endormie, elle était patiente, elle l’avait toujours été… Ainsi, elle le sentit approché, appelé ça comme vous voulez, mais elle avait de l’instinct pour parvenir à savoir quand on s’approchait d’elle. En revanche, maintenant qu’elle ouvrait à peine un œil, bien qu’elle ne puisse pas clairement le voir, elle voyait facilement une sorte de miroitement dans l’air aux contours de la silhouette. Un mince sourire étira ses lèvres quand elle le vit se pencher au dessus de la nourriture. Elle le laissa prendre quelques bouchées avant de dire simplement :

« J’espère que le repas vous plais… Mangez tant que vous le voulez, je ne vous en empêcherais pas. »

Elle souriait simplement, demeurant immobile alors que son bâton de marche, seule ‘arme’ apparente, reposait à quelques pas d’elle, visiblement hors de porté. Mais l’était-il vraiment avec le lien qui unissait l’homonculus et ce simple bâton de marche qui lui permettait de focaliser son pouvoir de neige et de glace. Soit, en attendant, elle se défit de la couverture, restant pourtant toujours assise au pied de cet arbre. La jeune femme avait alors attendu quelques instants, un sourire doux toujours posé sur ses lèvres alors qu’elle reprenait la parole, doucement :

« Ne vous en fais pas, je ne vous veux aucun mal. Et vous n’avez pas besoin de vous cacher face à moi, vous voyez, je ne suis pas armé… »

Elle lui montrait alors simplement ses mains vides, lui adressant purement et simplement un sourire. Esper ne le voyait pas, elle ne faisait que le deviner et, elle espérait qu’elle parviendrait à suffisamment le rassurer pour qu’il se montre véritablement. L’homonculus ferait preuve d’autant de patience qu’il le faudrait. Un peu comme on apprivoisait un animal sauvage, un peu comme elle avait fait avec Lagad avant que la petite hermine ne se mette à la suivre n’importe où comme elle le faisait maintenant. D’ailleurs, la voix de sa maîtresse l’avait tiré de son court repos et, avec un petit cri, elle avait pointé le bout de son museau hors du panier de fortune. Maintenant, Esper n’avait plus qu’à attendre la réaction d cet homme, en espérant qu’elle ait suffisamment endormit sa méfiance pour pouvoir le voir, car elle était curieuse de savoir à quoi elle ressemblerait exactement.

« Je me nomme Esper... »

Avait dit la Blanche d’une voix douce, l'invitant lui aussi à se présenter, presque de lui-même. Puis elle avait simplement pris sur elle de rester aussi immobile que possible, même si elle commençait à avoir envie de bouger et d’aller chercher son hermine. Il ne fallait pas qu’elle l’effraie d’une quelconque façon, maintenant qu’elle était parvenue à l’amenée aussi près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 9 Mar - 16:06

Aussi bien son odorat que le reste lui disait qu'il n'y avait rien d'ajouter en plus dans cette nourriture, alors c'était un soulagement, néanmoins, cela appartenais à quelqu'un d'autre, avait il vraiment le droit de le prendre comme cela?, des quelque souvenir qu'il avait encore de ces parents, ils étaient des personne bonne au fond et ne semblait pas prendre à autrui, il se gratta néanmoins la tête, cette nourriture si différente lui donnait envie, il s'excusa alors mentalement pour ne pas faire de bruit et pris un petit quelque chose pour gouter, ce n'était pas du vol, il laissera un mot pour s'excuser, néanmoins, la chose qu'il ne pris pas en compte c'était que la nourriture elle même était le piège pour le faire sortir de son trou, toutefois, c'était de la très bonne nourriture, il pouvait le dire clairement.


Il fit donc un pas en arrière quand il entendit l'humaine parler, enfin, humaine en apparence, il avait l'impression qu'elle était plus que cela, ou peut être moins?, ce n'était pas compréhensible pour lui, alors il allait être prudent, il resta donc sous les effet du caméléon, elle semblait souriante, mais ce genre de chose pouvait cacher tellement de vilénie, il avait vu ce que des gens souriant de la sorte pouvait faire, il ne devait pas avoir confiance en cela, il voulu partir, néanmoins, il entendit encore une fois cette jeune personne parler, disant qu'elle ne lui voulait aucun mal et qu'elle n'était pas armé, il voulu rire, après tout, il avait bien remarqué qu'elle avait fait apparaitre tout cela plus tôt, néanmoins, il sentait qu'elle ne lui voulait rien, habituellement, son instinct si développé lui permettait de toujours éviter les problèmes, sauf que cette fois, il n'y avait rien, comme si c'était sans danger, il n'aimait pas cela, mais il allait quand même lui répondre, il n'était pas mauvais comme les autre, il pouvait avoir une conversation.

"Vous dite cela, mais je vous ai bien vu faire apparaitre tout cela d'un rien."Il se gratta alors la tête et Esper pu entendre qu'il soupira avant de reprendre la parole."Néanmoins, vous ne semblez pas vraiment vouloir me causez du tord."

Il restait quand même sur ces garde, même si bon, maintenant qu'il avait parler, ce cacher ne servait à rien, au pire, il n'aura qu'a préparer un fourrure pour s’échapper, elle se présenta donc comme Esper, mais lui ne souhaitait pas dire son prénom, il était toujours méfiant, même si il ne ressentait rien de mauvais envers elle, il ne savait pas ces vrai intentions, également, il avait totalement perdu l'habitude de parler avec d'autre personne qu'il ne savait pas vraiment quoi demander ou même quoi dire de correct, il avait quand même retirer sa peau, secouant un peu ces cheveux pour les réarranger un peu avant de ranger sa peau tout en parlant.

"Fang."

On lui avait donner ce surnom, les chasseurs en parlaient souvent, de cette être étrange qui chassait seul en forêt et qui était capable de chasser les plus gros monstre, c'était lui, il sentit alors une autre présence bouger non loin et il tourna les yeux vers cette...animal?, il ne savait pas ce que c'était mais cela semblait si inoffensif qu'il avait presque envie de ne rien faire dessus, il s'approcha toutefois de l'animal et le sentit un moment, c'était presque mignon, à cause de cela, il était un peu plus proche d'Esper maintenant, alors il faisait encore plus attention, toutefois, l'animal l'intriguait, il n'était pas du tout équipé pour survivre dans ce monde la, alors il était perplexe, d'ou venait il, il désigna alors l'hermine et demanda à Esper d'ou pouvait venir cette animal non équipé pour survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 9 Mar - 22:49

Esper ne connaissait encore rien de ce monde, si ce n’était qu’il était dangereux d’y rester sur le long terme. Enfin, soit, elle avait réussit à attirer son stalker, maintenant, il ne restait plus qu’à attirer sa confiance et lui attirer au mieux sa confiance. Elle lui avait donc montrer qu’elle n’était pas armée et donc pas dangereuse pour lui… Sauf que voila, il lui fit remarquer qu’il l’avait vu faire apparaître des objet et elle s’était passé une main dans la nuque : ok, il ne connaissait pas le signe de paix universel, tant pis, ils allaient essayer de se comprendre sans cela.  L’étranger avait cependant ajouter qu’elle ne semblait pas vouloir lui causer du tord, bien sur que non, ce n’était pas sa nature…

« Je ne veux de mal à personne, je n’ai jamais levé la main sur qui n’a pas tenté de me faire de mal et même pour eux, je n’ai jamais pris la vie d’un autre être vivant…Nous n’avez donc pas à me craindre… Bien sur, vous n’avez que ma parole pour ça et je comprendrais que vous la mettiez en doute… »

La Blanche regarda donc la silhouette se transformer en un jeune homme. Visiblement en enlevant la peau d’une sorte de lezard… Elle comprenait ce pouvoir maintenant… et du coup, elle venait de l’assimiler. Esper ne lui en parlerait pas, de toute façon, elle avait un pouvoir qui pourrait contrecarré le sien. Pour ça, elle pouvait remercié cette étrange dragonne qu’elle avait rencontré à ErrTräy. Grâce à ça, elle pouvait prendre presque toutes les formes, hybride ou non. Ça, il n’avait pas besoin de le savoir, surtout que pour le moment, ce n’était pas un de ses pouvoirs actifs. Puis, il lâche un mot, un unique mot : Fang. Prénom ? Surnom ? Quelle importance, au moins, maintenant, elle savait à qui elle parlait, c’était mieux que rien… Encore une fois, elle lui avait sourit, disant simplement :

« Enchanté Fang. »

Esper ne pouvait pas savoir que c’était un surnom, elle, elle ne connaissait qu’un de ses surnoms et elle s’en amusait plus qu’autre chose. Quoi qu’il en soit, elle ne se rendait pas compte que depuis le début de la conversation elle parlait pour elle et non pour eux… C’était encore un de ses moments où elle se sentait étrangement seule car elle ne ressentait plus son frère, comme si sa présence était belle et bien en train de s’atténuer. Une chose était sur, si Fang était encore près d’elle quand elle reviendrait à ce qu’elle estimait son état normal, il serait probablement surpris, voir déstabiliser. Soit, ce n’était  pas le moment de parler de Hope, ce n’était pas son histoire qu’elle voulait raconter, mais celle de ce monde qu’elle voulait entendre.

Lagad avait fait du bruit et il sembla alors s’intéresser à elle. L’homoculus se tendit alors légèrement, certains avaient déjà essayé  de manger la petite hermine dans un autre monde, elle ne voulait pas courir de risque. Laissant sa couverture au sol, elle se dressa sur ses deux pieds, toujours sans aucune agressivité. L’animal posa alors ses petits yeux sombres sur l’homme, intrigués, car elle sentait de l’animal en lui, sûrement un reliquat de toutes les capacités qu’il avait dû adopter… L’homme avait alors sentit Lagad et la femme avait haussé un sourcil, mais n’avait pas encore bouger. Il était très près d’elle maintenant… Puis, Fang montra Lagad et demanda à Esper d’où venait Lagad, puisqu’elle n’était pas équipée pour survivre, l’homonculus avait alors simplement éclater de rire, c’était plus fort qu’elle. Quand elle parvint à reprendre son sérieux, elle lui avait simplement expliqué :


« C’est plus compliqué que ça en à l’air Fang. Lagad et moi ne venons pas de ce monde. Dans le monde d’où elle vient, elle est parfaitement adaptée pour échapper à ses prédateurs, elle n’avait que ça à craindre… »

D’un geste vers le feu, Esper ‘appela’ deux troncs d’arbres abattus qui ne manqueraient plus à personne. Elle les fit apparaître de chaque coté su feu, ne disant pas un mot sur ce qu’elle était, pas pour le moment en tout cas. Elle se contenta de lui faire signe vers les deux troncs et de reprendre la parole :

« Cela vous dérangerait de me raconter l’histoire de votre monde ? Ça à l’air de quelque chose de terrible pour qu’il ait finit dans cet état. »

Esper lui avait alors tourné le dos pour aller s’asseoir sur l’un des troncs, en espérant qu’il saurait se montrer coopératif…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mar 10 Mar - 4:29

Keran était certes toujours intéresser par cet animal, il était tellement différent du reste dans ce monde, néanmoins, il était toujours un peu méfiant envers cette jeune personne, comme toujours, il avait du mal à comprendre ce qu'elle était, sa discussion à propos d'un autre monde pouvait être la chose la plus plausible, mais il ne comprenait pas trop comment cela pouvait se faire, il allait vraiment falloir qu'il s’interroge la dessus, il semblait quand même bien aimé la petite bestiole, il lui offrait même un petit truc à manger, un fruit de ce monde, espérant juste que cela allait lui plaire, Fang n'était pas méchant envers les animaux qui n'étaient pas agressif, alors autant continuer ainsi.


Un peu plus tard, la jeune femme voulu qu'il s'assied quelque part pour lui parler de ce monde, de la raison de cette mutation si étrange ainsi que de cette vie si sauvage, il se gratta alors la tête et pris quand même place ou elle lui avait demander d'allé, juste par esprit de vérifier si elle n'allait rien faire, par la suite, et bien, il essayait de ce souvenir de ce qu'il se souvenait sur ce qui c'était passé dans ce monde, néanmoins, il n'était pas le plus cultivé des êtres et mis à part le fait qu'il puisse bien parler, il ne savait pas grand chose, peut être une ou deux bride d'information qu'il avait pu encore se souvenir quand son père lui en avait parler quand il était encore petit, mais c'était tout, pour le reste, ce n'était que des supposition, elle allait certainement être déçue, mais il ne pouvait pas faire mieux pour le moment.

"Ce que je sais, c'est que ce monde à été pollué il y a longtemps, et que maintenant tout à changer, aussi bien les animaux que les hommes, pour le reste, il vous faudra surement voir quelqu'un qui à appris quelque chose la dessus."

Sa manière de parler n'était pas froide non, juste qu'elle n'était pas si amicale que cela, peut être qu'il pouvait faire un petit effort, après tout, elle ne lui avait encore rien demander de si personnel, pas qu'il avait un secret quelconque, mis à part son pouvoir, mais même cela elle ne semblait pas trop s'en soucier, alors tant pis pour elle, il n'allait pas en parler en tout cas, il jetait toujours de temps en temps des coup d’œil à la petite chose qui se nommait Lagad, Keran ne mangeait que ce qu'il chassait, si son adversaire ne pouvait pas se battre, il ne voyait pas de raison de le chasser, c'était donc dans ce raisonnement qu'il n'avait rien fait à son propos, par ailleurs, il se demandait bien si il pouvait comprendre ce que cet animal pouvait dire, il réussissait bien avec tout les autre, mais avec une bête d'un autre monde, il lança donc une intérrogation vers cette petite chose, voulant voir si elle allait essayer de répondre, ou seulement ne rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mar 10 Mar - 18:39

Esper semblait une jeune femme comme les autres, mais cela faisait un moment maintenant qu’elle n’avait plus rien de jeune… Enfin, personne ne pourrait le savoir, puisqu’elle ne vieillissait pas, d’aussi longtemps qu’elle se souvienne, elle n’avait jamais vieillit. Enfin, peu importait puisqu’elle continuait à agir de cette manière un peu enfantine. Soit, maintenant que les présentations étaient faites et qu’elle lui avait avoué venir d’un autre monde. Maintenant, elle voulait juste connaître l’histoire de ce monde. Elle avait donc pris place près du feu, sur un des troncs et lui s’installa sur l’autre. L’homonculus ne voulait pas lui forcer, alors elle laissa la situation ainsi en écoutant si il avait une réponse à lui fournir au niveau de l’histoire de son monde. La Blanche était ainsi, toujours avide de connaissances en tout genre. Cependant, ce n’était apparemment pas ce jeune homme qui pourrait répondre à ses questions…

Tout ce que Fang pus donc lui dire fut que son monde avait été pollué et que maintenant il avait complètement changer Aussi bien les hommes que les animaux… La flore aussi probablement… Il lui dit ensuite qu’il faudrait qu’elle cherche ailleurs, si elle voulait plus d’informations. Esper s’était alors passé une main dans la nuque, si ce monde était comme les autres, elle savait où elle devait chercher pour en apprendre plus sur ce monde. Elle avait alors soupiré doucement, puis, elle s’étais passée une main derrière la nuque avant de reprendre la parole :


« Je vois… Je sais où nous pourrions en apprendre plus sans avoir à chercher quelqu’un qui en sache plus que toi. Bien sur, si tu veux en savoir plus toi aussi, rien ne t’empêchera de venir avec moi. Il faudra juste que je retrouve la ville ou je suis arrivé, je pense que je pourrais trouver les informations que je cherche là-bas. »

Une fois les bipèdes se furent à nouveau éloignés d’elle, la petite hermine s’était à nouveau roulée en boule dans son petit panier pour s’endormir à nouveau, apparemment elle comptait bien se reposer un peu plus maintenant. En attendant, sa maîtresse restait simplement de son coté, demandant à l’homme des précisions sur sa forêt. Aussi bien sur les animaux qui la peuplait que sur les végétaux qu’on pouvait y trouver. Elle ne se méfiait pas vraiment de surveiller les alentours. Tout à coup, Lagad émit un petit couinement, se débattant dans son panier, la jeune femme se rendit aussitôt près d’elle pour la récupérer percher sur ses épaules. Ce fut seulement là qu’elle entendit une branche craquée, elle s’était alors emparé de son bâton d’un mouvement rapide et il n’en avait pas fallu plus pour que les silhouettes sortent des fourrés. Face à elle, une arme à feu, mais elle n’en paraissait pas le moins du monde inquiète.

On leu ordonna de ne pas bouger et l’homonculus fit un pas en arrière en direction de Fang. A nouveau, on lui ordonna de ne pas bouger et de lâcher son bâton. Un sourire amusé aux lèvres, la Blanche leur demanda ce qu’ils avaient à craindre d’un bâton de marche… Et elle se rapprocha encore un peu de Fang avant que le canon de l’arme à feu ne se pointe vers elle. Encore un pas en arrière, un dernier avertissement et un coup de feu. Le bâton heurta le sol et un mur épais de glace se forma autour du camp de fortune, la balle y restant enfoncer assez profondément.


« Tout va bien Fang ? »

Lui demanda-t-elle par-dessus son épaule, aidant ensuite Lagad à venir se loger dans la poche ventrale de son pull. Elle pris maintenant son bâton entre ses deux mains alors qu’elle chercha dans les pouvoirs qu’elle avait en réserve ce qui pourrait être le plus utile dans la situation actuelle. Les agresseurs s’acharnaient contre la glace…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mer 11 Mar - 14:55

Keran ne pouvait pas dire qu'elle était humaine, elle sentait tellement différemment et semblait également parler d'un autre manière, comme si elle n'était pas vraiment de ce monde, cela il avait pu le comprendre assez rapidement maintenant, il ne pouvait pas rejeter cette idée, pas avec ce qu'elle lui montrait, en plus de cela, la petite bestiole qu'elle avait avec elle ne pouvait clairement pas venir d'ici, alors c'était une raison de plus, enfin, elle avait chercher des réponses à ces questions, mais du côté de l'histoire, l'homme n'était pas vraiment cultivé pour cela, alors elle n'eut qu'une réponse assez creuse, mais elle ne semblait pas abattue par cela, au contraire, elle lui annonça alors qu'elle pouvait en savoir plus sur ce monde sans demander à qui que ce soit en même temps de lui demander si il était intéresser par cela, d'un certain côté, cela pouvait être intéressant, mais en réalité, si cette information n'était pas utile pour la survie, il s'en fichait pas mal.

"Tant que cela ne m'aidera pas pour vivre, je n'en voit pas l'utilité."

Il fallait qu'elle se rende à l'évidence, la connaissance n'était pas le but premier de cet homme, tout ce qui importait était surtout sa survie, il avait toujours vécu seul, alors il ne voyait pas ce que cela allait changer, quoi qu'il en soit, elle changea bien vite de sujet en voulant parler de la forêt ou il se trouvait ainsi que des animaux qui s'y trouvait, pour ce genre de chose, il pouvait facilement répondre, il lui raconta alors les danger qui pouvait s'y trouver, des animaux d'une taille dépassant facilement les dix mètres, il ne connaissait pas auparavant les anciens animaux, alors il ne pouvait pas faire de comparaison, mais il faisait au mieux pour décrire, comme sa dernière proie, une créature capable de se camoufler sans problème dans le décor et possédant une paire d'aile pour fuir dans les cas extrême, il y avait aussi beaucoup de lézard, semblant avoir été plus facilement toucher par les mutations, qui rodait maintenant dans la forêt, d'après sa description, cela ressemblait surtout à des vélociraptor, comme quoi même après des milliers d'années, les gênes préhistorique pouvait encore être réveiller par de la mutation assez intense, le plus gros trophée qu'il avait alors parler était une sorte de mélange étrange entre un Tigre, un T-Rex et une chauve souris, c'était assez étrange à comprendre, mais avec sa description, cela montrait une bête d'une férocité sans borne et ne lâchant jamais sa proie, dans le cas ou elle allait lui demander si il l'avait un jour chasser, il allait juste répondre que cela n'avait pas été facile, en conclusion, oui, il avait déjà tuer l'une de ces choses.


Puis finalement, il fut interrompu par la petite chose dans son panier qui couinait, il eut un petit sourire alors, il aimait bien cette créature, elle était inoffensive et il avait presque envie de la caresser, mais alors qu'il avait son attention ailleurs, il sentit comme des présence autour de lui et ne pu pas faire grand chose, ils étaient encerclés, c'était bien sa veine, Keran grogna alors vers eut, il n'aimait pas les humains de ce monde, ils étaient tous à la recherche de vivre et n'hésitait pas à tuer, comme sa famille d'ailleurs il y a longtemps, néanmoins, la jeune femme ne semblait pas inquiète, il s'en étonna un peu, comment pouvait elle être aussi calme, ce fut alors après un avertissement et un coup de feau qu'il sentit un grand froid, il se tourna alors pour voir un grand mur de glace, il ne comprenait pas, comment cela était il venu ici, c'était elle qui était capable de faire cela, il n'avait pas peur, mais c'était peut être un peu trop pour le moment, surtout qu'elle venait de lui demander si il allait bien, il se gratta alors la tête en grognant, il n'était pas du genre à être secouru, finalement, ce genre de réflexion n'énervait, si ils souhaitent se battre, ils allaient le trouver, il chercha alors quelque chose dans son sac, et trouva une peau de reptile assez étrange, il y avait comme des rayure dessus et semblait assez flexible, quand il la posa alors dans son dos, elle s'accrocha alors à lui et la peau du jeune homme fut parcouru de veinures rouge, ces yeux changèrent alors aussi de couleur, prenant une teinte bien rouge, ces muscles prirent alors un peu plus d'ampleur et il lâcha un énorme rugissement, faisant trembler la glace, il jeta alors un coup d’œil vers la jeune femme, son regard semblait un peu plis bestial maintenant, il se servit alors de ces ongles maintenant en griffes pour grimper sur le mur de glace et chercher quelque chose à taper, il voulait participer, il esquiva alors instinctivement une balle qu'on tira sur lui et il se tourna vers l'homme avec son regard de prédateur, puis, après un bond prodigieux, il plaqua l'homme au sol avant de le cribler de coup de poing, se fichant pas mal de la santé de cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Jeu 12 Mar - 19:29

Esper avait été surprise qu’il s’intéresse si peu à l’histoire de son monde… Ou alors peut être que c’était elle qui était trop avide de connaissance ? Elle avait été élevée comme ça, alors, elle ne pouvait pas vraiment donné un avis vis-à-vis de tout ça. Fang ne s’intéressait donc qu’à sa survie ? Ce n’était pas mauvais, bien entendu, mais cela surprenait quand même la jeune homonculus. Cependant, elle n’avait pas pus s’interroger bien longtemps sur le sujet, remettant tout ça à plus tard. Pour le moment, la voyageuse questionnait le Taranien sur sa forêt. Il lui parla d’animaux étranges et elle se dit qu’elle aurait bien aimé en voir, elle se dit ensuite qu’elle n’aurait qu’à revenir ici pour voir ce genre de créature. Puis, il y avait eut l’attaque et elle avait repoussé ses interrogations avant de mettre Lagad à l’abri avant de provoqué un peu leur assaillant tout en s’arrangeant pour aussi protéger Fang en faisant apparaître cette barrière de glace.

Cependant, Fang ne semblait pas décidé à rester sous la protection de son mur de glace. Il avait grogné. Il n’aimait pas qu’on l’aide, elle aurait dû s’en douter… Ou alors était-ce parce qu’il ne lui faisait pas encore vraiment comprendre ? Oui.. Il y avait probablement de ça, mais elle ne s’attendait pas à mieux pour le moment. Fang avait fouillé un instant dans son sac pur maintenant mettre une sorte de peau sur son dos et il commença alors à changer. La Blanche trouvait que ce changement était un peu effrayant… Enfin, elle comprenait un peu mieux comment marchait son pouvoir. Il avait ensuite franchit la barrière de glace, apparemment avide de combat et l’homonculus soupira. Elle n’aimait pas combattre, mais apparemment, elle n’allait pas avoir le choix cette fois. Esper avait alors soupiré avant de sentir la présence de son frère s’intensifier dans son esprit. Un mince sourire étira ses lèvres alors qu’elle se plongeait dans une semi transe pour changer ses pouvoirs. Ainsi, elle avait puisé dans sa magie, récupérant un bouclier, ainsi que le pouvoir qu’elle avait calquer sur cette étrange dragonne.

Elle laissa donc bien vite place à une étrange créature. Plus grande que la Blanche ne l’était, sa peau se recouvrit d’une épaisse fourrure couleur de neige. Elle avait toujours les yeux couleur de glace et avait ‘bidouillé’ sa forme pour avoir une poche ventrale, comme les kangourous, dans laquelle il y avait toujours Lagad. Elle s’ébroua alors que son bâton tombait au sol. La jeune femme n’aimait pas vraiment laisser son bâton sans surveillance, mais elle n’avait pas le choix. Esper garda un visage en partie humain, mais ses doigts furent muni de griffes, c’était décidément un pouvoir très pratique que celui là. L’homonculus avait alors laissé la glace fondre, laissant la balle tomber au sol dans un bruit à peine perceptible. Fang était sur le point de tuer sa proie à force de la frapper et, prenant lance diriger vers elle à pleine main pour l’arracher des mains de son assaillant, Esper lui dit simplement.


« Fang, calme toi. Si nous les tuons, nous ne vallons pas mieux qu’eux et nous supposons que ce n’est pas ce que tu veux. »

Elle l’avait tutoyé sans même s’en rendre compte… Peut être dû à la tension du moment, mais elle ne s’en rendait même plus vraiment compte. D’un geste, elle brisa sa lance, puis, elle adressa un sourire aux dents un peu trop pointues aux indemnes. De quoi faire peur… Elle ne voulait pas les tuer, pas même vraiment les blesser, juste leur faire comprendre qu’il valait ne pas s’en prendre à elle… ni à lui si possible. Un était en mauvaise position, un autre était désarmé et la Blanche avait toujours libre accès à ses pouvoirs de neige et de glace. Dans un premier temps, cela devrait amplement suffire. D’ailleurs, un moment d’horreur passé, les pillards se carapatèrent, abandonnant leur blessé derrière eux. Chacun pour sa peau probablement…Ils comptaient sur le nombre, mais face à plus nombreux, il n’y avait plus personne. S’ébrouant, Esper avant alors repris son apparence normale, puis, elle avait ensuite repoussé ses cheveux derrière ses oreilles avant de faire sortir la petite hermine de sa poche pour la poser sur ses épaules et lui caresser doucement la tête tout en lui demandant si elle allait bien. La petite boule de poil vint alors frotter son petit museau poilu contre la joue de la Blanche qui avait eut un petit rire. Elle agissait comme si ce qui venait de se passer n’était rien du tout, pourtant, elle réalisait bien que ce monde était vraiment très très hostile… Pourtant, cela ne lui faisait pas peur, Ils avaient été entraînés pour ça après tout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Ven 13 Mar - 3:57

Coup de poing gauche, coup de poing droit, Keran ne voyait rien d'autre que son adversaire devant lui, le réduisant comme un pulpe, ce n'était qu'un humain, il n'était pas assez résistant pour subir ce qu'il lui faisait pendant très longtemps, et pourtant, il continuait de le frapper, comme si cela lui était égal qu'il meurt, peut être que le souvenir de sa famille influait un peu sur son jugement en ce moment même, cela était même fort possible, c'était bien une des seul chose qu'il pouvait se raccrocher, alors il se concentrait peut être trop la dessus, et les coup continuait, les autres ne semblaient pas venir sur lui, ce qui l'étonnait un peu, normalement, il aurait penser balancer leur pote sur eux pour les faire fuir, mais non, apparemment, la mort de l'un d'entre eux ne semblait pas si important, tant pis, il allait faire un exemple, ou du moins, c'était ce qu'il avait en tête, il entendit alors une voix lui demander quelque chose.


C'était la femme de toute à l'heure, ou plutôt elle sous une autre forme, il la regarda pendant un petit moment, il sentait que c'était elle, mais elle était vraiment capable de chose vraiment hors du commun par rapport à lui, décidément, il devait ce faire une évidence, elle lui disait la vérité, elle venait d'un autre monde, sinon, elle ne pourrait surement pas faire toute ces choses sans être connu, quoi qu'il en soit, elle lui demanda de ne pas le tuer, et il regarda un moment sa main griffue, elle était couverte de sang, mais cela n'était pas trop grave, il grogna alors lourdement, elle avait quand même raison, ces parents n'auraient certainement pas voulu le voir tuer, il grogna à nouveau, plus petit cette fois ci, pendant que les pillard fuyait, Keran prit celui qu'il frappait, le lançant un peu en l'air, puis, en faisant un rapide tour sur lui même, se servit de la queue qu'il avait grâce à cette peau pour faire valser l'homme vers un de ces potes, au moins, il vivra, peut être, mais ce n'était plus son problèmes, et pour bien leur faire peur, il inspira profondément, ces jambes s'enfonçant un peu plus dans le sol, et lâcha un hurlement qui fit bouger la plupart des arbres et fit même fuir des oiseaux, néanmoins, on pouvait voir que les nervures rouge avait disparu de son corps et que ces yeux avaient prisent une teinte rouge terne, comme si il n'y avait plus d'énergie passant par eux, il retira quand même la peau avant de lui parler, juste histoire de ne pas avoir une voix trop étrange, cela pouvait arriver après tout.

"Vous avez raison, même si il est  de la pire espèce, je ne dois pas tuer un être humain, mes parents n'auraient pas voulu cela surement."

Il rangea alors sa peau et pris place a la même place que la dernière fois, attendant juste une autre question de la part de la blanche, il se méfiait toujours d'elle, cela allait prendre surement beaucoup de temps pour changer, néanmoins, elle était sympathique et au moins cherchait à lui parler, pas à lui faire du tord, également, il aimait bien le petit animal, en parlant de lui, il fit un petit signe vers ce dernier pour voir comment il allait réagir, Keran s'entendait mieux avec les animaux après tout, il se gratta un peu les cheveux et cherchait un moment dans sa tête quelque chose à dire lui même, mais mis à part les questions concernant ce qu'elle avait fait tout à l'heure, il ne savait pas trop quoi suggérer, alors il sortit juste une peau de loup pour la nettoyer, c'était sa peau préférer et il en prenait très grand soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Ven 13 Mar - 12:10

Bon, la situation de conflit avait été expédiée et, finalement, ils s’en étaient tout les trois sortis indemne tout les trois. Bon, soit, Esper et Fang s’était donc à nouveau installés près du feu de camp que la Blanche avait établie. Cette dernière continuait à cajoler la petite hermine pour la rassurer quand à ce qui venait de se passer. En attendant, l’homme avait évoqué ses parents, disant qu’ils n’auraient pas voulu qu’il tue… Et vu la façon dont il en parlait l’homonculus n’eut pas de mal à comprendre que ses géniteurs avaient perdu la vie. Elle aurait voulu comprendre, compatir, mais elle ne le pouvait pas… Après tout, elle ne venait pas du ventre d’une femme elle… Cela faisait partit de ces choses qu’elle aimerait comprendre, mais qu’elle ne pourrait jamais saisir dans toute sa complexité ; le lien entre un enfant et ses parents. Elle laissa échapper un petit soupire à cette pensée, n’insistant pas plus longuement, savoir ne changerait que peu de choses au final…

Soit, ils étaient donc maintenant assis face à face alors que le calme se refaisait dans la forêt ambiante. Le silence s’installa alors entre eux durant quelques instants, puis, il avait sorti une autre peau de son sac. C’était une peau de loup et, vu la taille de la peau, ce dernier avait dû être gigantesque… Bien plus gros que celui qui suivait la reine d’Eternia partout où elle allait… Du moins, de ce qu’elle avait vu au mariage du couple royal… La Blanche le regarda alors faire un moment, laissant un sourire se poser sur ses lèvres, puis elle avait simplement repris la parole, comme si il ne s’était rien passé, non sans être plus attentive à ce qui les entourait. Elle aurait eut très facile de refaire un mur de glace, le froid ne l’avait jamais touchée, mais elle ne savait pas ce qu’il en était pour Fang.


« Votre pouvoir est assez intéressant… »

Et voilà, la frénésie de l’action passée, elle recommençait à le vouvoyer. En tout cas, elle avait eut la preuve qu’elle cherchait : Fang n’était pas un mauvais bougre, elle pouvait donc lui parler sans trop se soucier de la portée que pourrait avoir ses explications. Elle ne lui posa pas plus de question sur ce pouvoir, elle savait comment cela fonctionnait et, si elle lui empruntait une des peaux, elle pourrait probablement le faire elle aussi. Mais à quoi bon, elle avait déjà un pouvoir similaire… C’était le problème avec ses capacités, elle avait un bon nombre de ses pouvoirs en doublon. Il faudrait qu’elle puisse faire le tri parmi ceux-ci un jour… Cependant, lui aussi devait avoir des questions à lui poser alors autant lui donner la main, il aurait peut être un peu plus confiance en elle…

« Si vous avez des questions à nous poser, ne vous en empêcher surtout pas, nous y répondrons si nous le pouvons. »

Et donc, si cela ne signifiait pas s’impliquer dans ce qui se passait sur Tara. C’était la différence entre l’homonculus et son ami Eternal, c’était ce qui faisait que même prise en chasse elle conservait une belle liberté quand lui avait tout un tas de devoir à cause de son entrée dans la monarchie… non, elle ne l’enviait vraiment pas. En attendant, Esper attendait de voir si il se déciderait à la questionner ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Ven 13 Mar - 15:15

Parmi les peau que Keran possédait, celle de loup était la plus entretenu de toute, pas qu'il ne s'occupait pas des autre, juste que ce loup avait été assez particulier, un peu comme un bon ami pour lui, et il ne l'avait jamais attaquer, il l'avait proteger pendant ces années ou il n'avait été qu'un enfant, puis, au moment de sa mort, il se promis de vivre comme lui, il avait donc revêt sa peau et compris son pouvoir pour la première fois, assez étrange comme histoire, mais depuis, l'homme chassait les animaux sauvage pour prendre leur force, aussi bien en les mangeant qu'en traitant leur peau, il n'en avait pas beaucoup, moins d'une dizaine, et il avait vu plus loin dans d'autre endroit des créatures encore plus extraordinaires, mais elles semblaient si puissante, il n'était surement pas assez fort, du moins pour le moment, peut être qu'avec de l'entrainement, après tout, il semblait devenir toujours plus fort, surement du au mutation.


La voix de la jeune femme le fit sortir de ces pensées, elle traita son talents de pouvoir, et il pencha la tête sur le côté, c'était comme cela qu'on pouvait l'appeler, il se gratta un moment les cheveux, elle semblait connaitre plus de chose que lui en la matière, alors autant lui faire confiance la dessus, pour le moment, elle ne semblait pas trop lui demander de grosse chose, alors il pouvait bien se permettre de rester un peu avec elle, même si cette fois ci, il allait faire plus attention au alentour, une fois qu'il eut terminer de nettoyer sa peau de loup, il la rangea soigneusement et écouta la suite de ce qu'elle demandait, une question à lui poser, enfin, à leur poser?, elle semblait parler au pluriel maintenant, peut être qu'elle voulait parler de l'hermine, dans tout les cas, il se demandait bien de quoi il pouvait lui parler, il regarda un moment la blanche dans les yeux un moment, comme pour chercher quelque chose, il sentait une légère différence, c'était infime, mais comme si il ne parlait plus qu'a une seule personne, c'était compliqué, et comment il pouvait comprendre ce genre de chose, quoi qu'il en soit, il fallait bien lancer une conversation, et malgré son manque de connaissance général, il y avait bien un seul sujet qui intéressait l'être sauvage, les combats, ou plus particulièrement, la faune d'autre monde, si elle avait vraiment été dans tant d'endroit, elle avait surement plein de chose à raconter.

"Juste de savoir quel genre de créature existe dans d'autre monde."

C'était un sujet comme un autre non?, du moins c'était ce que pensait Keran, il ne savait pas trop de quoi d'autre parler, sinon peut être d'elle même, pour essayer de la cerner un peu plus, en attendant sa réponse, il fixa toujours la petite chose qui se trouvait toujours sur son épaule, depuis qu'il avait perdu son ami le loup, il n'avait pas encore rencontrer d'autre animaux voulant se lié d'amitié, alors il était intéresser par la petite bestiole, la question était maintenant de savoir si elle avait pas peur de lui, après tout, aussi bien dans son regard que dans son langage du corps, on pouvait voir qu'il était un peu sauvage sur les bord, côté personnalité, c'était juste qu'il ne parlait pas souvent avec d'autre humain, mais un animal pouvait être quelque chose de facile n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Ven 13 Mar - 19:34

Esper ne connaissait pas le passé de Fang et ce n’était pas de son histoire personnelle qu’elle était curieuse. Il lui en parlerait si il le souhaitait en attendant, si elle ne voulait pas avoir de questions personnelles, elle ne devait pas en poser. La Blanche l’avait alors plus ou moins complimenté sur son pouvoir et il avait paru assez… surpris - ? – qu’elle appelle ça un pouvoir. Quoi qu’il en soit, la Blanche ne broncha pas plus que ça et attendit qu’il ait finit de nettoyé la peau de loup avant de lui proposer de lui poser des questions à son tour. Une partie d’elle était quand même curieuse de savoir ce qu’il allait pouvoir lui demander. Quand la question tomba, elle fut tellement prévisible que l’homonculus aurait du s’en douter avec le pouvoir qu’il avait. La jeune femme avait alors légèrement soupiré, puis, elle s’était passé une main derrière la nuque maintenant. Bon, et bien, elle n’avait plus qu’à lui montrer un petit aperçut de ce qu’elle avait déjà pus voir.

« Très bien, j’espère que tu ne crains pas la neige. Voilà ce que j’ai déjà pu apercevoir au court de mes pérégrinations. »

Esper lui adressa alors l’ombres d’un sourire, puis, elle posa son bâton de marche sur ses genoux. Un peu à l’écart du feu, quelques silhouettes de lapins se formèrent, bondissant dans tout les sens tout autour deux. A chaque créature que la Blanche montrerait, elle décrirait leurs capacités et le monde – ou les mondes – d’où ils venaient. Après les lapins vinrent des chevaux, un puma et un ours. Elle allait assez lentement, qu’il puisse se faire une idée précise de l’animal. Elle lui montra aussi des dinosaures, quelques animaux dit mythologique, et même un dragon. Certains semblaient inoffensifs, d’autres semblaient en retour extrêmement dangereux.

« Ce n’est qu’un infime échantillon de tout ce que j’ai pus voir, mais je pourrais passer des années rien que pour énuméré toute les créatures habitant certains mondes. Certaines sont tellement microscopiques qu’on ne peu même pas les voir à l’œil nu. »

Elle laissa la dernière silhouette se dissiper en un tourbillon de neige avant de disparaître. Puis, Esper souffla sur une mèche de cheveux blancs qui était venue devant son visage. Pendant toute cette petite démonstration, Lagad avait gardé ses petits yeux noirs posés sur l’homme. Il l’intriguait, car elle le sentait à la fois bipède et à la fois animal. Finalement, elle avait sauté le long de l’épaule de l’homme, descendant le long de son bras pour sauter souplement au sol jusqu’à Fang. Là, elle avait scrupuleusement essayé de le renifler, comme pour savoir ce qu’il était exactement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Sam 14 Mar - 4:52

Il avait le droit d'être surpris, pour lui, tout était du à la mutation du monde, rien de plus, la magie n'était pas vraiment quelque chose qu'il pouvait comprendre totalement, pas aussi vite en tout cas, c'était comme la technologie, il y en avait eut il y a longtemps dans ce monde, mais maintenant tout était revenu à un âge moins avancé, beaucoup moins même, quoi qu'il en soit, il avait préférer parler de chose qui lui plaisait, comme la faune d'autre monde, il avait bien envie de savoir si il y avait d'autre animaux comme ce qu'avait Esper sur son épaule, il était toujours intéresser d'ailleurs, c'était plus fort que lui, quand il voyait quelque chose qu'il aimait, il cherchait souvent à comprendre le plus de chose possible dessus, et comme à son habitude, cela concernait bien souvent des animaux, pas comme si il allait pouvoir être intéresser par une femme...


Esper fit donc un petit spectacle à Keran qui en fut assez ravie, il regardait et écoutait avec grande attention, comme fasciner par ce qu'il voyait, il y avait tellement de créature qu'il ignorait, certaine ressemblait à ce qu'il pouvait trouver plus loin dans ce monde, d'autre semblait des version plus petite de celle ci, mais dans tout les cas, il semblait bien contenant de cette présentation et il avait même applaudit à la fin, comme pour la remercier en quelque sorte, il écouta alors la fin de son discours et il se gratta la tête, si ils étaient trop petit pour être vue, cela ne l’intéressait pas vraiment, lui il souhaitait surtout toucher ou alors même caresser les animaux quand ils étaient sympathique, ou alors les tuer pour être plus fort quand ils étaient mauvais, c'était donc dans ce train de pensée qu'il remarqua l'hermine s'approcher de lui, comme si elle semblait beaucoup préoccuper par ce qu'il était, elle en venait même à le sentir assez longtemps pour essayer de voir ce qu'il était vraiment, il eut un doux sourire alors, c'était vraiment mignon, il mis sa main devant son museau, comme pour l'aider à mieux sentir et qu'elle puisse voir par elle même ce qu'elle pouvait penser de lui, il espérait juste qu'elle comprendrait certaine odeur, après tout, à force de revêtir ces peau, il avait peut être une odeur un peu particulière, comme un mélange, mais il était parfois content de cela, cette particularité lui permettait de mieux se faire passer pour un animal dans la foret.


Maintenant, il fallait juste laisser le temps, Keran ne savait pas trop combien de temps cela allait prendre, mais il commençait à avoir faim de nouveau, il avait un organisme rapide et la faim semblait vraiment être quelque chose de commun chez lui, car il ne fit que soupirer, il ne souhaitait pas grogner et faire peur à ce qui le sentait en ce moment, il fallait qu'il fasse attention, dans tout les cas, il regarda un moment la blanche et se demandait bien ce qu'elle mangeait elle comme repas habituellement, pour sa part, c'était principalement de la viande, il trouvait parfois des fruit et un peu de légumes, mais c'était des choses rare, car cela pouvait arriver que les plantes attaquent aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Sam 14 Mar - 16:50

Il avait voulu savoir les animaux qu’on pouvait trouver dans les autres mondes et, gentiment, Esper lui avait alors montré quelques animaux grâce à son pouvoir de neige. Elle faisait de son mieux pour respecter au mieux les comportements des animaux en question. Puis, elle avait laissé la neige se dissiper. Fang avait applaudit et elle avait simplement sourit, le regardant un peu plus en détail. Il vivait seul, cela se voyait, ses vêtements étaient on ne pouvaient plus usé et il était méfiant… Peut être aussi un peu trop sauvage… La Blanche regrettait un peu de ne pas avoir fait plus attention à la ville où elle était arrivée en ce monde dont elle ne connaissait même pas le nom. Peut être qu’on pourrait y trouver quelque chose… des vêtements plus neufs ? En attendant, alors que Lagad enquêtait sur l’homme en le reniflant intriguée et en allant même jusqu’à lui demander ce qu’il était, l’estomac de Keran se mis à gargouiller.

Esper avait alors sourit doucement, puis, elle avait repris les choses en main. Le feu était un feu magique, il ne diminuerait donc pas, même si ce pouvoir n’était pas un de ses pouvoirs actifs. L’homonculus avait alors puisé dans l’un de ses portaux pour prendre une assiette fumante contenant en majorité de la viande, mais tout de même une part de légumes, des légumes qui n’existaient probablement pas en ce monde. Attirant l’attention de l’homme, la Blanche lui avait ensuite tendu l’assiette en souriant :


« Servez-vous et mangez autant que vous le voudrez. Si cela ne vous suffit pas, demandez nous toujours, nous pourrons toujours trouver quelque chose d’autre à manger. »

C’était du vol, oui, mais quand la Blanche n’avait pas d’autre choix pour manger, elle ne pouvait pas faire autrement et puis, dans les lieux où elle la puisait, ce n’était pas comme si cela allait manquer. Un nouveau portail éphémère et elle récupérèrent une tablette de chocolat pour elle et quelques baies pour l’hermine qui revint bien vite vers elle puisqu’elle lui faisait une confiance aveugle. Ainsi, Esper laissa Fang manger alors qu’elle donnait les baies à son hermine, une à une. Elle en profita aussi pour croquer quelques morceaux de chocolat, avant de finalement lui dire :

« Si vous voulez, rester passé la nuit près de moi. Demain nous comptons retourner dans la ville ou nous sommes arrivée pour en apprendre un peu plus sur votre monde. Si vous nous accompagner, nous pourrons peut être trouver des vêtements en meilleur état que les vôtres, qu’en penser vous ? »

Elle se mordilla alors un peu la lèvre. Peut être qu’elle était allée trop loin… Elle le laissa cependant faire comme il le voudrait. Dans le pire des cas, elle pourrait faire apparaître une autre couverture pour lui et à faire un dôme de glace pour empêcher les animaux et les pillards de l’approcher. Il suffirait juste de le mettre un peu loin du feu et tout se passerait bien. Il n’y avait maintenant plus qu’à attendre une réaction de Fang. Esper sourit doucement, attendant de voir la suite des évènements maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Dim 15 Mar - 4:51

La petite Hermine ne semblait toujours pas comprendre ce qu'était Keran, et il pouvait la comprendre, il n'était pas vraiment un humain normal, ce genre de personne était disparu depuis un bon moment maintenant, non, il était un mutant, quelque chose qui vivait et ressemblait beaucoup comme un humain, mais avec quelque chose de bien différent, et comme Lagad semblait lui demander, autant lui répondre n'est ce pas, quand il parlait à un animal, ce n'était pas des mots qu'il disait, mais une sorte de sifflement, il ne savait pas si Esper pouvait comprendre cela et il s'en fichait même un peu, ce n'était pas comme si ce qu'il allait dire à la bestiole était quelque chose de secret, il se présenta alors correctement à Lagad et entendit son ventre gargouiller, décidément, il avait encore faim, et la blanche en profita pour faire apparaitre encore plus de nourriture et dire à Keran qu'il pouvait se servir.


Il la remercia donc, n'était pas mal poli, et il commença à manger assez vite, l'hermine était revenu vers Esper et cela rendit le jeune homme un peu triste, encore une occasion de la caresser de perdu, mais il en aurait surement d'autre, en attendant, il aimait bien ce qu'il mangeait, décidément, la cuisine des mondes autre que le sien semblait vraiment lui plaire, mais il ne comprenait toujours pas comment elle était capable de cela, un mystère, ou alors peut être même un pouvoir, dans tout les cas, c'était bien quelque chose qu'il devait entendre sans trop poser de question,  se doutant qu'il n'aurait pas réponse avait un sacré moment, en parlant de question, Esper lui en posant indirectement une, elle voulait savoir si il désirais venir avec elle chercher quelque chose dans une ville pas très loin d'ici, et même si il n'aimait pas trop allé dans ce genre d'endroit, elle souleva un point assez important, ces vêtements étaient vraiment dans un état pitoyable, il se gratta alors la tête et soupira, il allait devoir la suivre, également, elle souhaitait qu'il dorme près d'elle, ce qui l'étonna un peu, à cela, il termina de manger avant de s'éloigner un peu et de se coller contre un arbre, s'y asseyant tranquillement, il ne lui faisait pas entièrement confiance, et en plus de cela, il souhaitait la surveiller un peu, alors autant faire d'une pierre deux coups.

"Je suis d'accord pour allé en ville, après tout, si cela continue, je vais finir par ne plus rien avoir sur le dos, quand à dormir, cette distance sera amplement suffisante...pour le moment."

Comme si il lui disait qu'elle avait toujours une chance de voir cette distance se raccourcir, ce qui était le cas, il fallait juste lui laisser le temps de la comprendre, le temps de lui faire un peu confiance et surtout de ne plus être méfiant, elle n'était pas humaine après tout, cela il le savait depuis le début, il se gratta alors la tête et soupira, maintenant qu'il avait montrer ou il allait dormir, il allait faire quoi, vraiment se reposer?, il ne savait pas encore, il était vrai qu'il se faisait tard, alors peut être dormir était le bon choix, toutefois, il allait attendre un peu pour voir si elle n'avait pas quelque chose a rajouter avant, ou alors si Lagad avait quelque chose à demander à Keran, car il pouvait bien entendu prendre des question des deux être en face de lui, au moins, il faisait attention à tout le monde, pas comme 99% des gens habitant ce monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Dim 15 Mar - 16:59

Lagad fixait Fang quand il lui expliqua ce qu’il était par de petit sifflement. La petite hermine s’était contenté de cette réponse et était revenu près d’Esper. Il y avait une certaine osmose qui s’était établie entre l’animal et l’homonculus. La Blanche se mordilla légèrement la lèvre, elle n’avait pas compris, mais elle aurait facilement pus demandé à sa petite boule de fourrure. Cependant, elle n’en fit rien. Si elle voulait qu’il lui fasse confiance, il fallait qu’elle montre aussi qu’elle lui faisait aussi confiance. En attendant, il avait faim et la jeune lui avait procuré de quoi manger et il l’avait remercié. Esper lui avait alors simplement adressé un sourire. En tout cas, le jeune homme semblait se régaler et cela lui faisait plaisir. La Blanche lui avait ensuite parlé, lui proposant de l’accompagner en ville le lendemain, ne serait-ce que pour lui trouver des vêtements un peu plus neuf à se mettre sur le dos et le rendre peut être un peu plus présentable.

Fang avait accepté, plus pour les vêtements que pour l’accompagner. Puis, il s’installa au pied d’un arbre et estima que la distance serait amplement suffisante… Esper avait alors haussé les épaules en signe d’assentiment. Il était vraiment méfiant… Enfin, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. Elle lui offrit finalement sa couverture, elle pourrait sans problème s’en passé, après tout, ce n’était pas comme si elle pouvait prendre froid avec un tel pouvoir.


« Comme tu voudras. Ne t’inquiète pas de surveiller tes arrières, je m’en occupe. Si tu veux partir, tu pourras toujours le faire. »

Elle fit alors monter une paroi de glace sur un bon périmètre autour d’eux. Fang ne devrait pas avoir trop froid… Et la paroi était suffisamment fine pour qu’il puisse facilement la brisée. Cependant, si elle était brisée, cela ne manquerait certainement pas de réveiller ceux qui dormiraient. La Blanche sourit encore une fois, puis s’installa simplement où elle s’était installée avant qu’il ne se montre. Une fois qu’elle fut installée, Lagad ne tarda pas à venir s’installer dans la poche du sweet de la jeune femme qui prit la position la plus confortable possible contre l’arbre avant de lever son regard vers la cime des arbres et le ciel. Cette nuit-là, elle ne dormit pas longtemps. En fait, elle passa plus de temps à simplement se reposer, regardant les étoiles défilées dans le ciel. Elle avait cependant pris tout le repos dont elle avait besoin. Le lendemain matin, la Blanche avait simplement laissé quelques heures de plus se passé, laissant le soin à Fang d’émerger comme il le voudrait. Une douche n’aurait probablement pas été de trop, mis elle ne connaissait pas assez ce monde pour savoir si l’eau n’était pas polluée et, de toute façon, avec lui dans les alentours, ça n’aurait pas été très civilisé… Enfin, inutile de se tracasser là-dessus, ce n’était pas non plus comme si elle était crasseuse au bout d’une journée.

Quand Fang avait été près au départ, Esper avait fait disparaître toute trace de son passage, excepté peut être le sol humide là où s’était trouvé le dôme. Et maintenant ? La Blanche attendit simplement qu’il lui signale être prêt au départ, puis, laissant Lagad se logée dans la capuche de son sweet, ils s’étaient dirigé vers la ville. De temps en temps, quand elle voyait une plante qu’elle ne connaissait pas, elle interrogeait le jeune homme, gardant encore et toujours un sourire doux posé sur ses lèvres. Bientôt, la forêt allait s’éclaircir pour céder place à plus de béton et, possiblement à une ville redevenue sauvage…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 16 Mar - 5:41

Keran avait donc entrepris de s'endormir contre un arbre, ce qui était une chose tout à fait normal pour lui, il vivait après tout dans cette forêt, sans même une seule cabane de fabriqué, on pouvait alors ce demander comment il pouvait survivre de la sorte, en réalité, il portait toujours une de ces peau quand il dormait pour être plus en alerte, néanmoins, il savait que quand cette femme disait quelque chose, elle le faisait, alors il allait lui faire confiance sur ce côté la seulement, cela ne voulait pas dire qu'il allait lui dire plus de chose, par ailleurs, elle semblait venir le voir pour lui offrir sa couverture, un peu plus de chaleur ne pouvait pas lui faire de mal alors il accepta en la remerciant, il était bien élever côté langage, c'était un minimum non?, pour ce qui était de la nuit, et bien, mis à part le faite qu'il semblait un peu bouger pendant son sommeil, peut être par réflexe, il n'y eut rien de très intéressant.


Le matin arriva assez vite et il fut assez surpris de voir cette femme lever avant, il pensait qu'il se levait assez tôt, il se gratta alors la tête et regarda un peu autour de lui, comme pour se rappeler de ce qui c'était passé et aussi pour revoir le programme de la journée, il n'était pas idiot, juste qu'il aimait bien que tout soit correcte, une fois qu cela fut bien regarder, il lui souhaita bonjour et s'étira un peu avant de faire quelque étirement, il était très fort physiquement et était aussi bien agile, mais cela ne voulait pas dire qu'il se laissait allé, bien au contraire, il se rendait clairement compte qu'il n'était pas vraiment le meilleur de ce monde, il y avait des monstres, des créatures beaucoup plus forte que lui, un jour peut être il arrivera à ce niveau, mais dans l'absolue, il allait juste rester un peu avec Esper, il demanda alors de faire partir le cercle de glace pour qu'il puisse boire un peu, sachant ou trouver une source d'eau proche, et une fois cela fait, il attendit qu'elle soit prête pour partir vers une fille, c'était vraiment quelque chose qu'il n'allait pas aimer faire, mais ce n'était pas comme si les gens le connaissait, il n'était qu'une sorte de légende, également, vu qu'il se tenait assez droit quand il marchait, personne n'allait voir la différence, du moment qu'il ne courrait pas bien entendu, dans ce cas la, on pouvait voir son profil bas et sa manière assez bestiale de ce déplacer.


Le trajet fut pour le moins particulier, si jamais Esper semblait ne pas connaitre une plante, elle demandait un avis à Keran, qui lui allait la voir pour la sentir, ou quelque chose dans ce genre la, avant d'annoncer ce qu'il en pensait, du moins, c'était ce qu'il faisait pour les plantes qu'il n'avait jamais utiliser, pour certaine, il parlait de plante capable de soigner, ou même de champignon bleu pouvait être utile dans la concoction d'onguent, quoi qu'il en soit, il continua ce petit manège un moment jusqu’à ce qu'il remarque la ville, il s'étira alors avant de soupirer, il n'allait pas aimer cela, néanmoins, il avait un peu donner sa parole, mais dans le sens propre, mais il n'aimait pas reculer après avoir dit quelque chose ni même mentir, il attendit juste qu'elle fasse le premier pas avant de la suivre doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 16 Mar - 12:48

Le réveil s’était plutôt bien passé et du coin de l’œil, elle avait regarder Fang se préparer pour la journée. Pour sa part, ces débuts de journée étaient beaucoup plus calmes, elle n’était pas quelqu’un de belliqueux après tout. Quand l’homme s’estima prêt, ils partirent tout deux vers la ville. Esper sentait qu’il n’était pas très à l’aise à approcher ainsi de la ville, mais si elle voulait sa réponse, elle devait aller en ville et pareillement si il voulait pouvoir changer de vêtements. Soit, ils avaient avancé, sous les questionnements de la Blanche qui voulait en connaître un peu plus sur la flore de ce monde. Puis, ils étaient allé jusqu’à la ville où elle était arrivée. De l’herbe s’infiltrait au cœur de la chaussez et de l’étrange végétation avait gagné les murs de bétons… Mais cette ville était vide, pas un chat… Ce qui avait pollué ce monde – comme le disait Fang – devait avoir détruit une bonne partie de sa population… Mais qu’est-ce que ça pouvait bien être ?

Le regard bleu glacé se tourna un instant vers son compagnon de route et elle se mordilla légèrement la lèvre avant de, maintenant, s’engager sur ce qui avait dû être à un moment, une route… Les pieds nus de la Blanche frôlaient les pavés sans même qu’elle ne s’en soucie même une seule seconde. L’homonculus cherchait un indice sur le passé de ce monde… et une boutique qui n’aurait pas encore été totalement pillée. Finalement, la jeune femme aperçut ce qui avait dû être une borne à journaux. Elle s’était alors avancé vers elle, puis, elle avait tiré l’un des exemplaires. Le parcourant rapidement. Le papier était jauni, l’écriture délavée, mais cela restait un minimum visible, c’était déjà ça de gagner. Le journal parlait d’évacuation, de zone irradiée et la jeune femme frémis violemment, laissant le papier s’envoler dans un souffle de vent. Elle avait parcouru suffisamment de monde pour savoir ce que cela pouvait signifier…


« Ce monde va mettre des décennies, voir des siècles à s’en remettre… Et il ne sera plus jamais le même… Vous savez Fang, votre monde est extrêmement dangereux de par lui-même. Les dirigeants ont détruit votre civilisation et créer ces étranges bêtes qu’on ne trouve dans aucuns autre monde… »

Esper soupira doucement et secoua la tête, c’était désolant, mais elle ne pouvait rien y faire… Ou peut être que si, mais ce serait alors s’immiscer dans la vie de ce monde, ce qu’elle se refusait à faire. La jeune femme avait alors soupiré, puis, elle avait simplement secoué la tête avant d’indiqué à l’homme de se remettre en route. Elle n’avait pas besoin d’en savoir plus, ce monde était mort pour quelques siècles… Et les survivant continuait à se détruire d’après ce qu’elle avait pu voir… Ca lui donnait presque envie de pleurer, mais elle ne versa pas une larme. Se contentant simplement de lui dire d’un ton calme et égal :

« Nous n’allons pas rester longtemps sur votre monde Fang, notre corps et celui de Lagad ne sont pas conçu pour s’adapter aux radiations…Le votre même finira probablement par être dégrader par elle… » Elle se tue un instant, puis soupira, après tout pourquoi pas ? « Si vous le souhaitez et que vous pouvez croire que nous ne vous voulons aucun mal, nous pouvons vous emmenez avec nous dans des mondes moins dangereux… Voir les animaux que nous vous avons montrer… cela fait quelques temps maintenant que nous songeons à trouver un compagnon de voyage. Bien sur, ces mondes possèdes ce que votre monde à perdu ou n’a pas encore développer, la technologie par exemple. Nous ne vous demandons bien sur pas une réponse immédiate. Prenez le temps qu’il vous faut pour y réfléchir, du moment que vous pouvez nous donner une réponse avant notre départ. »

Puis, la jeune femme lui avait indiqué un endroit où dans une vitrine, on pouvait voir des mannequins qui était dépouiller, mais dans la boutique, il y avait encore des vêtements, malgré le verre brisé et certains présentoir défoncer. Esper s’était alors simplement dirigée vers cette boutique, mais elle souriait moins, peiner par le passé de destruction de ce monde…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 16 Mar - 15:07

Cela ne ressemblait pas vraiment à une ville normal, mais Keran ne savait pas ce genre de chose, il avait été conçu à cette période, alors il n'avait vu que ce genre de batiment, cela était dommage, quand on connaissait le passé technologique de cet endroit, enfin, ce n'était pas comme tout pouvait être retrouver, c'était surement trop tard, et cela ne dérangeait pas du tout le jeune homme, il s'en fichait même, par ailleurs, une question tournait maintenant dans sa tête, il ne savait pas ce que cela allait donner dans l'avenir, mais il verra bien ce qu'il aurait à penser une fois que tout sera finit avec elle, après tout, pour le moment, il n'avait rien de mieux à faire que de l'aider à trouver ce qu'elle cherchait, et également, peut être que l'avis d'une personne extérieur allait l'éclaircir sur ce qui c'était passé.


En attendant, puisqu'il était venu dans une ville, Keran semblait visiter un peu, il restait bien entendu à porter du regard d'Esper, juste pour lui montrer qu'il n'allait pas la lâcher comme un mal propre, néanmoins, il lui arrivait de rentrer dans quelque maison ou autre pour voir si il voyait autre chose qu'un vide, et c'était vraiment triste, il n'y avait vraiment rien, lui avait l'habitude de ce genre de silence, mais c'était à ce demander ou était passé tout le monde, partit vers un endroit plus proteger?, cela pouvait être possible, après tout, il y avait de quoi avoir peur parfois, les créatures qui habitaient ce monde pouvaient facilement tuer si on restait trop longtemps dans leur habitat, sauf bien entendu qu'ils semblaient ne jamais vraiment allé vers les zone avec le béton dessus, bref, il remarqua alors qu'elle tenait un bout de papier dans le main, alors il s'approcha, il savait lire, enfin, environ, mais cela ne voulait pas dire qu'il pouvait lire vite, il la laissa donc lire tout ce qu'il y avait avant de lui faire une remarque, alors c'était à cause du passé que ce monde était comme cela?, pour lui, ce n'était pas vraiment quelque chose qu'il pouvait comprendre, néanmoins, il jeta un coup d’œil autour de lui, cela était un endroit ou il la vie devait être bien pour certain, mais encore une fois, ce n'était pas à lui de comprendre, il se gratta alors juste la tête avant de lancer lui même un commentaire.

"Peut être, mais cela à du être il y a sacrément longtemps, personne n'a l'air de s'en soucier, et moi je ne sais même pas si il y a encore quelqu'un qui fait la même chose qu'un dirigeant."

On ne pouvait pas vraiment lui donner d'ordre, après tout, il était comme un animal sauvage, quoi qu'il en soit, après un peu plus de marche, elle déclara qu'elle n'allait pas rester longtemps dans ce monde, ce qui était une bonne idée, lui même ne savait pas trop ce qu'elle entendait par résister à des radiations, cela n'avait pas été terminer depuis très longtemps?, elle devait en savoir plus alors il ne fit que hausser les épaules, néanmoins, elle lui proposa de venir avec elle, ce qui l'étonna un peu il eut plusieurs réaction, en premier lieux et il pencha la tête sur le côté, essayant de bien comprendre, puis il regarda un moment autour de lui, comme pour essayer de voir si cela était une bonne idée, néanmoins, il était vrai qu'a rester ainsi, il allait finir par rester seul, à stagner, il n'était pas vraiment qu'une bête, il était aussi un peu humain, alors il allait surement avoir besoin de s'entretenir avec d'autre, c'était en parlant avec elle qu'il avait compris cela, il ne pouvait pas rester cloitrer dans son cocon éternellement, il soupira finalement avant de lui donner une réponse.

"J'ai vécu qu'en ayant appris à me battre vous savez?, néanmoins, j'avoue que ma vie est trop monotone ici, peut être que votre offre pourrait être plus intéressante que ce que j'ai en ce moment."

Esper lui indiqua alors une boutique contenant des vêtements, peut être que la bas il aurait de quoi se changer, il s'y dirigea alors et trouva quelque petite chose à se mettre, il entrepris alors de trouver un coin pour se changer tout en vérifiant d'autre affaire pour peut être avoir un peu de variété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Lun 16 Mar - 19:10

Esper soupira doucement et se passa ensuite une main dans les cheveux. Elle se sentait un peu nerveuse de voir ainsi Fang visiter les maisons. Elle ne le faisait pas, elle ne sentait pas signe de vie et elle ne voulait pas risquer de tomber sur des photos pour soulever d’autres questions. Comme savoir ce qu’il avait pu advenir des derniers habitant de la maison… En attendant, elle avait trouvé une piste qui l’avait aidé à comprendre plus ou moins ce qui avait pus ce passer en ce monde… Ainsi que le nom que ses habitants lui donnait : Tara. Maintenant qu’elle y pensait, la jeune femme ne se souvenait même plus du nom de son monde d’origine. Caliope, lui souffla alors Hope et elle eut un léger sourire… C’était pourtant elle la tête… Enfin, soit. L’homme avait cependant pris la parole, disant que cela avait dû se passer longtemps auparavant, que personne n’avait l’air de s’en soucier et qu’il ne savait même pas si quelqu’un était encore à la tête de son monde.

« Les habitants de ce monde doivent être comme toi pour la plupart. Ils cherchent à survivre… mais vous n’avez pas tous les mêmes moyens pour le faire. Certains font comme toi, d’autre s’emparent simplement de ce dont ils ont besoin… D’autres doivent s’être rassemblés pour survivre ensemble, c’est dans ces groupes là qu’il doit y avoir une certaine hiérarchie et donc des chefs. »

Elle leva son regard vers le sommet des tours et lassa alors échappé un léger soupire. Du moins, c’est ce qu’elle avait pu voir au court de simulation dans son monde d’origine… La ‘mort’ de ce monde était encore jeune, ça ne faisait aucun doute que certaines zones restaient radioactive… l’air même peut être… D’ailleurs, cela ne l’aurait pas étonnée de voir des phénomènes météorologiques hyper-destructeurs… des armes biologiques naturelles en quelques sortes. Elle décida cependant de garder ça pour lui, laissant là la conversation, ce serait bien suffisant. L’homonculus l’avait alors invité à la suivre dans la suite de ses voyages. Il dit alors qu’il avait vécu en apprenant à se battre et elle lui avait alors adressé un sourire énigmatique. C’était un peu ainsi qu’elle avait grandit elle aussi, mais il n’avait pas à le savoir, pas encore en tout cas. Fang avait alors ajouté que sa vie était trop monotone ici et que la suivre pourrait alors lui rendre les choses plus intéressante quand à la suite maintenant.

« Vous êtes le bienvenu en ce cas… Hum… si on doit voyager ensembles, on peut, peut être, se tutoyer maintenant ? »

Cependant, elle lui avait indiqué un magasin et l’y avait suivit, Lagad s’était visiblement à nouveau endormie dans la poche ventrale du sweet de la Blanche. Ainsi, la jeune femme le laissa fouiller dans les vêtements, ce qu’elle fit elle aussi. Jusque là, elle avait bien fait une cavité dans les glaces, une sorte de grotte où elle conservait les quelques affaires qu’elle ne prenait pas avec elle et où elle se reposait quand elle ne voulait pas voyager… Mais si Fang l’accompagnait il allait falloir qu’elle trouve des vêtements chaud pour lui, mais aussi de quoi chauffer l’endroit ou bien qu’elle déménage, mais renoncer à la neige et à la glace la rendrait probablement triste… Enfin, elle n’en était pas encore à ce moment là.

Fouillant dans les rayons, la Blanche trouva une chemise blanche et un manteau bleu bordé de fourrure blanche. Elle avait légèrement sourit, puis, elle avait dégoté un sac à dos, elle ferait avec dans un premier temps. En attendant qu’il ait finit, elle avait encore récupéré un pantalon, une père de botte et un ruban. Puis, elle avait simplement finit par s’asseoir sur le comptoir et attendre que Fang ait terminé. Par curiosité, elle jeta un œil à la caisse, le tiroir avait été forcé et l’argent dérobé… L’argent était il encore seulement utile dans ce genre de circonstances ? Elle n’en savait rien… Et puis, ce n’était pas comme si cela avait vraiment de l’importance. Quand Fang était revenu, elle était toujours assise sur le comptoir avec les jambes qui se balançaient dans le vide. Elle lui avait alors adresser un léger sourire.


« De ce que je vois ici, ce monde ressemble à beaucoup de monde que j’ai pus voir avant aujourd’hui… Vous connaissez mieux ce monde que moi… Y’a-t-il des endroits qu’une étrangère devrait voir ? »

Il n’était pas vraiment social, alors ce serait probablement difficile qu’elle lui réponde… Enfin, au moins, elle aurait tenter et ça, on ne pourrait pas le lui enlever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mar 17 Mar - 1:54

Le premier commentaire de la femme sur la hiérarchie de son monde, il avait écouter cela d'une oreille, après tout, il ne semblait pas plus intéresser que cela au sujet d'autre humain ici, après tout, ils avaient laisser ces parents mourir et personne n'avait chercher à l'aider lui, alors il avait en quelque sorte abandonner les gens de ce monde de son cœur, ils n'étaient que des hypocrite pour lui, néanmoins, Esper semblait différente, elle n'était pas d'ici et semblait un peu plus heureuse, peut être qu'avec elle, Keran allait pouvoir comprendre ce qu'était vraiment le fait d'être humain, cette pensée avait été un gros facteur dans sa décision, de voir différent genre d'humain, ou alors même des animaux, de comprendre un peu plus les choses qui pouvaient ce passer, et peut être même d'avoir quelque chose qui était un peu plus comme une vie normal.


Esper lui demanda par la suite de la tutoyer, ce qu'il accepta assez vite, il était toujours un peu méfiant envers elle, il n'allait jamais lui dire bien entendu, mais il ne lui avait toujours pas dit son vrai prénom, juste son surnom, c'était assez bas venant de lui, mais il sentait qu'elle ne lui racontait pas tout non plus, c'était une question de confiance, peut être que d'ici quelque temps, il pourrait s'ouvrir un peu à elle, mais dans tout les cas, c'était un bon début, il avait donc trouver de quoi se changer, et même si cela ressemblait beaucoup à ce qu'il portait auparavant, c'était beaucoup plus neuf et moins usé, il se regarda un moment dans une glace brisé, histoire de bien vérifié si il s'habillait correctement, même pour ce genre de chose il devait vérifier, bref, il remarqua alors qu'elle semblait prendre quelque petite chose en plus, comme par exemple pour les temps assez froid, il se gratta un moment le menton, elle avait raison, il n'avait rien pour ce qui était des climats assez geler, après tout, il vivait dans une forêt assez chaude, il vint donc l'aider un peu à prendre certaine chose pour ce genre de cas et il écouta une question à propos d'endroit assez intéressant à regarder, il se gratta alors un moment la tête, il n'avait pas beaucoup voyagé, mais il avait pu voir quelque chose d'assez sympathique, il indiqua alors une direction assez vague avant de prendre la parole.

"Je n'ai pas beaucoup voyagé, néanmoins, je sais que la planète possède un écosystème assez déstabilisant, pas très loin de la forêt se trouve un zone glacière, je n'y suis allé que peu, mais il y a de jolie formation la bas, même si il y a une espèce de requin étrange qui aime l'eau glacé qui s'y trouve."

Oui, il s'en souvenait encore, à cette époque, il pensait pouvoir tenir face au froid facilement, et cela avait été une erreur, non seulement il avait du mal à bouger au cause du grand froid, mais le requin qu'il venait de parler était bien plus dangereux qu'on pouvait le croire, surtout qu'il semblait avoir été mélanger avec un batracien, lui permettant de marcher sur la glace assez facilement, quoi qu'il en soit, il se demandait si ce genre d'information allait lui être utile, elle semblait bien aimé ce genre de climat, c'était facile à comprendre à cause de ce qu'elle avait pu lui montrer de ces pouvoir, beaucoup de chose en rapport avec le froid, il se gratta un peu la joue et attendit une réponse de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mar 17 Mar - 12:09

La façon dont les humains vivaient en ce monde semblait complètement être égal à Fang qui était pourtant venu en ce monde. En attendant, elle restait simplement perchée sur ce comptoir sans un mot de plus. Esper ne savait pas ce que l’homme pouvait avoir en tête, cela viendrait, un jour sûrement… Quand il apprendrait à avoir plus confiance en elle ? On verrait bien… Soit, ils avaient donc convenu de se tutoyer et elle avait laissé un sourire se poser sur ses lèvres. C’était un pas dans la direction de l’amitié, c’était déjà ça. Une fois rassemblées diverses tenues, aussi bien pour lui que pour elle et cela réunit dans un ou deux sacs à dos, elle ouvrit un petit portail vers son refuge et les y fourra, disant à Fang qu’il n’aurait qu’à lui demandé si il voulait un de ces vêtements. Autant que son pouvoir des portails soit un peu plus utilisé, n’est-ce pas ? Enfin, on verrait bien ce qu’il adviendrait maintenant. En attendant, elle souriait simplement, récupérant un ruban pour Lagad, après tout, elle aussi avait le droit d’être élégante.

L’homonculus avait donc demandé à son nouveau compagnon de route si il y avait un lieu où il aimerait qu’ils aillent avant qu’ils ne quittent ce monde. Il lui avait alors proposé d’aller dans un endroit, pas très loin de la foret, une zone glacière. La Blanche ne cachait même pas sa passion pour la neige et la glace, en fait, elle le clamait même à qui voulait bien l’entendre… En ce lieu, il y avait un requin qui vivait dans l’eau glacée. Pour qu’il en parle ainsi, Esper compris que ce requin devait être bien plus dangereux qu’il n’y paraissait. Soit, la Blanche avait alors à nouveau sauter sur ses pieds, laissant un simple sourire se poser sur ses lèvres.


« Pourquoi pas… Mais pour que nous y allions il va probablement falloir que tu te couvres chaudement. »

Esper, elle, ne pris même pas la peine de mettre une paire de chaussure, le froid ne la dérangeait pas plus que ça, alors ça ne posait absolument aucun problème. Esper ne craignait en rien ce requin, mais pour s’assurer de sa sécurité, la Blanche ferma les yeux un instant, comme dans une sorte de transe alors qu’elle puisait dans ses pouvoirs pour récupérer trois pouvoirs défensifs. Elle ne ferait aucun mal à cet animal, tout agressif et dangereux qu’il soit, il lui suffirait alors de le tenir à distance le temps qu’ils passeraient sur son territoire. L’homonculus avait alors simplement sourit à son compagnon de route avant de hausser simplement les épaules.

« Je te suis et ne t’en fais pas pour cet espèce de requin, il ne nous approchera pas de trop près. »

Et encore une fois, elle lui adressa un sourire un peu énigmatique. Un jour, peut être prochainement, il la questionnerait sur ses pouvoirs et cela ne manquerait probablement pas… Tant pis, elle s’y attendait et elle lui répondrait honnêtement. Elle le faisait toujours ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keran
Vagabond
Humain/Mutant
Indécis
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 31
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mar 17 Mar - 15:29

Bon, et bien il semblerait que sa nouvelle partenaire ai envie d'allé voir dans la zone glacière que Keran venait de lui dire, c'était une bonne chose, après tout, il avait bien envie d'allé y faire un tour avec quelqu'un, vu que c'était un jolie endroit, également, elle aimait bien la glace, alors c'était pratique, pour ce qui était du requin, il verrait bien si il allait devoir le chasser ou juste le laisser tranquille, après tout, avoir sa peau pourrait être intéressant, il ne savait pas par contre si cela allait gêner Esper, peut être qu'il faudra qu'il lui demande son avis la dessus, après tout, si il devait maintenant voyager avec elle, il allait devoir la comprendre un peu mieux, bon, avant toute chose, c'était le moment de s'habiller un peu plus chaudement, il chercha alors parmi ce qu'elle n'avait pas lancer dans son passage étrange qu'elle faisait souvent et enfila quelque chose de bien chaud, le laissant ouvert pour le moment, ils n'étaient pas encore arriver.


Il se passa un moment ou elle ferma les yeux, comme si elle réfléchissait à quelque chose, étrangement, Keran sentait l'impression qu'elle changeait très légèrement, comme si elle changeait une chose en elle, mais il ne comprenait pas trop bien ce que cela voulait dire, il se gratta alors la tête avant d'attendre qu'elle lui réponde qu'elle était prête, il ne lui posa pas de question sur sa propre tenue, peut être qu'elle n'avait pas froid, après tout, pour aimer autant la neige, peut être qu'elle avait l'habitude de ce genre de température, il lui fit donc un signe pour qu'il la suive, bien entendu, il devait faire attention, car même si cela n'était pas si loin que cela, il fallait quand même traversé un autre territoire, l'homme montrait alors à Esper comment faire, se cachant bien pour éviter à une créature non loin de les repérer, cela fut assez simple, surtout du fait qu'il était en train de manger quelque chose qui ressemblait à un très grosse vache, et donc ils purent arriver d'ici une heure ou deux de route à un endroit assez magnifique, allant vers le bleu blanc et montrant quand même une chose assez extraordinaire, surtout quand on voyait qu'on passait d'une zone bien tempéré à un enfer glacial, Keran avait bien entendu fermer le manteau pour mieux se sentir, mais était quand même étonner de la voir si bien se sentir avec un froid pareil, les gens des autre monde semblait vraiment si différent.


Quoi qu'il en soit, il la laissa alors bouger un peu plus librement, pour le moment ils étaient en bordure alors il n'y avait rien à craindre, mais quand ils iraient un peu plus profondément dans ce glacier géant, il allait surement sortir, cette chose étrange qui était requin et batracien, capable de lancer un puissant jet d'eau et de sauter sur sa proie comme une bête féroce, il avait fait attention et préparer sa peau de loup en haut de son sac à dos dans le cas ou il allait se battre, plus de résistance à ce froid serait une bonne idée et peut être qu'il pourrait réussir à l'avoir, néanmoins, il se tourna vers Esper, il ne savait pas son opinion sur ce qu'il faisait, alors il lui posa juste la question, de savoir si cela allait la déranger si jamais il devait tuer le requin, c'était une question comme cela, il espérait qu'elle allait comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esper
Exploratrice
Homonculus
Partout
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 29
Date d'inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   Mar 17 Mar - 17:10

Esper l’avait laissé puisé dans son portail, il devait sûrement sentir le froid de l’autre coté, quoi qu’il en soit, quand il n’avait plus fouillé, elle avait laisser le portail se refermer. Elle laissait Lagad dans sa capuche, pas inquiète pour elle qui conservait toujours sa fourrure d’hiver. Puis elle lui avait fait savoir qu’elle était prête et ils avaient commencé à avancer. Bien sur, c’était lui qui les guidait puisqu’elle ne connaissait pas ce monde… ou très peu en tout cas. Tout d’abord, ils avaient quitté la ville, la Blanche se glissant dans le sillage du Taranien. Après le bitume, ils s’étaient à nouveau enfoncés dans la forêt et encore une fois, la jeune homonculus suivait la moindre de ses consignes, après tout, ici, il connaissait mieux la faune et la flore qu’elle. Ils avaient esquivé un animal qui mangeait et elle s’était cachée comme il le lui montrait, ne voulant pas lui montrer qu’elle avait les capacités de se rendre invisible et que c’était donc inutile…

Finalement, ils étaient arrivés à l’endroit qu’il avait voulu lui montrer. A perte de vue s’étendait un paysage tellement blanc qu’il en prenait des reflets bleu. Amusée, la Blanche s’avança lentement sur la neige glacée. Même elle sentait légèrement la piqûre du froid, cependant, elle se blottit dans son sweet et l’affaire fut réglée et ce, même si elle marchait pieds nus dans la neige. L’homonculus aimait ce contact, comme d’autres aimait celui du sable ou de l’herbe…  Si il ne l’avait pas averti de ce requin, elle se serait probablement mise à courir dans la neige, comme une gamine qu’elle redevenait peut être un peu trop fréquemment. En attendant, cela ne l’empêchait pas de tourner sur elle-même, se régalant du spectacle qui s’offrait à son regard. C’était beau mais cela devait être encore plus beau en s’aventurer un peu plus loin dans le glacier. Elle s’était alors légèrement mordillé la lèvre… du moins, jusqu’à ce qu’il ne prenne la parole.

Fang lui avait demander si cela la dérangeait si jamais il devait tuer le requin et Esper l’avait regardée un moment. Elle aurait préféré que non, cependant, quand son regard bleu glace se posa sur le sac où l’homme rangeait ses peaux, elle se rendit compte que l’empêcher de chasser et de tuer serait un peu comme lui demander de lutter contre ce qu’il était vraiment… Elle ne ferait pas ça, ce n’était pas sa nature de forcer les gens ou les choses à changer. Elle récapitula alors les magies qu’elle avait sous la main et elle soupira avant de hocher simplement la tête.


« Si il doit nous attaquer, je ne t’en empêcherais pas. Je te soutiendrais comme je peux également… Si il nous laisse en paix… Pourquoi nous en prendre à lui ? »

Esper l’avait alors regarder, puis, elle avait hoché gravement la tête. Télékinésie, Bouclier, Invisibilité et Métamorphose, voila à quoi elle avait accès en plus de ses pouvoirs personnels pour le moment, ce devrait être largement suffisant… Alors, sans plus attendre, la Blanche s’avança sur le glacier. Elle semblait exactement savoir où il fallait mettre les pieds pour qu’une crevasse ne s’ouvre pas sous ses pieds. Il fallait dire que la neige et la glace elle et son frère connaissait ça mieux que personne. Ses pieds nus ne laissaient même pas une emprunte sur la poudreuse, ce qui ne serait probablement pas le cas de Fang, mais cela n’avait aucune importance. Comme elle s’y attendait, un peu plus loin, le paysage était encore plus merveilleux. C’était tellement beau. Encore une fois, elle se disait que, si un jour elle devait vraiment s’établir, ce serait forcement dans une étendue de neige et de glace, mais maintenant, il faudrait que ce monde là soit également vivable pour lui, elle n’allait pas non plus le laisser livrer à lui-même et mourir de froid…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adieu Tara, Bienvenue en Eternia [Keran]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Eternia :: Le reste du monde-
Sauter vers: