Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'occulte rencontre la mort....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Jeu 29 Oct - 21:15

Il y avait probablement bien d'autres plantes, mais elle ne connaissait pas tout sur les plantes alors elle faisait avec ses maigres ressources. En attendant, voilà maintenant qu'Aster lui proposait de détruire les plantes néfastes. Morrigan soupira et secoua doucement la tête. Comment lui expliquer… Elle avait bien une petite idée, mais elle n'allait pas vraiment aimer cette explication… Enfin, on ne pouvait pas tout aimer dan la vie non plus. Elle soupira, puis avait alors cueillit une fleur presque à ses pieds.

« Je ne pense pas que ce soit une bonne idée… Peut être qu'elles peuvent avoir de l'importance pur d'autres plantes ou des animaux… Regarde moi, si j'étais une de ses plantes, je ferais partie des toxiques à cause de ma nature… On m'aurait donc supprimé et je n'aurais pas pu t'aider avec ton aura, même si ce n'est qu’éphémère. »

Elle espérait que cela suffirait pour qu'il comprenne. En attendant, elle commençait à être vraiment fatiguée alors ils évoquèrent le fait qu'ils passent la nuit ici. Ça allait être un peu compliqué, il était trop massif. Il lui avait alors demandé si elle avait une solution et elle avait vivement secoué la tête, lui disant que si elle avait une idée, ce n'était peut-être pas une bonne chose de la mettre en place. Elle détourna les yeux, puis, lui dit qu'elle allait aller chercher de quoi l'installer confortablement pour la nuit. Elle disparut dans l'arbre creux et en ressortit avec une couverture et un oreiller de plume. Elle s'était encore une fois excusée, puis, elle avait commencer à chercher autour de l'arbre un endroit confortable. Là, elle l'avait aidé à s’installer et s'était encore une fois excusée de ne pas pouvoir être une meilleure hôtesse. Elle lui avait ensuite dit de bien se reposer puis, elle était retournée chez elle et s'était changée avant de se coucher. Cette nuit-là, elle avait mal dormit, son sommeil étant pas mal agité de cauchemars et de rêve sans queue , ni tête. C'était les premiers signes que quelque chose n'allait pas.

C'est ainsi que, le lendemain matin, alors qu'elle n'avait habituellement pas de problème pour émerger, elle eut toute les peines du monde à ouvrir les yeux. Elle ne se sentait pas bien, elle se sentait bouillante et en portant une main à son crâne, elle remarqua la brume noire qui s'échappait d'elle… Ses ténèbres. Elle tenta de les maîtriser mais n'y parvint pas, elle était trop faible. La princesse ténébreuse grogna et tenta de se relever en vain… Morrigan retomba tout simplement sur son lit et grogna, ça n'allait pas aller. Et puis, il y avait Aster, il allait finir par s'inquiéter.. Il fallait qu'elle le prévienne… Elle avait grogné et avait appelé son oiseau qui s'était rapproché en de petits bonds, elle n'était pas en état de cherche d'autre solution, alors, elle tendit la main et ouvrit un portail avant de convaincre son corbeau d'y passer et de ramener Aster. Puis, son esprit chancela et elle faillit tombée dans les pommes. Pour le moment, elle ressemblait beaucoup à Aster quand il était entouré par… sa chevelure.

Le portail de ténèbres se forma à quelques pas de l'entrée et l'oiseau eut un cri strident en en jaillissant. Il se mit alors à tourner autour d'Aster en piaillant violemment pour tenter d'attirer son attention et qu'il le suive. Le volatile s'inquiétait pour sa maîtresse au point d'en être vraiment casse pied. L'oiseau le picora du bec à de nombreuse reprises, piquant le moindre fragment d'Aster qu'il pouvait atteindre pour qu'il puisse comprendre la vitalité de la situation et toute son urgence. Il fallait dire que jusqu'alors, Morrigan n'avait jamais été malade alors forcément, maintenant que quelque chose la touchait, c'était assez violemment. Ce qui expliquait pourquoi la princesse ténébreuse était clouée au lit, entourée de cette aura sombre et menaçante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Ven 30 Oct - 1:11

Je n'avais pas vraiment eut un bon sommeil, mais ce n'était pas du tout de la faute de Morrigan, je l'avais même remercier pour m'avoir donner quelque chose pour poser ma tête, en temps normal, je dormais avec rien, juste assis sur ma chaise que j'avais toujours eut, mais la, c'était un peu plus chaud, cela m'avais fait plaisir, mais j'avais eut un sommeil peut être un peu agiter, il n'y avait pas de message dans cela, juste qu'il semblait que de changer de lieux comme cela était particulier, ou alors peut être que mes pouvoirs semblaient ne pas apprécier de ne rien avoir absorber pendant si longtemps, enfin, ce n'était qu'un rêve et je n'allais pas m'en souvenir.


Le matin, quelque chose semblait me picorer le corps, je me réveillais alors doucement pour voir le corbeau de Morrigan, il semblait vraiment être sur les nerfs alors je lui demandais ce qui n'allais pas, il ne pouvait pas répondre bien entendu, mais il m'indiqua comme il pouvait un portail de ténèbres, je m'étais donc bien lever pour le passer, il fallait dire que je commençais légèrement à l'inquiéter du fait qu'elle ne semblais pas reveiller, le corbeau donnait aussi un bon indice d'urgence, sinon, il ne m'aurait pas picorer de la sorte.


Quand j'étais donc arriver, je voyais le spectacle, elle semblait avoir mal et souffrais, j'avais peur oui, peur qu'elle ai quelque chose de grave, j'avais alors un peu paniquer et lui avait toucher légèrement le front, elle semblait brulante, c'était une maladie?, quelque chose que les humains semblaient attraper, en même temps, elle était humaine malgré ce qu'elle pouvait dire parfois, alors je comprenais, le problème était maintenant de savoir ce qu'il fallait faire, j'avais demander un peu d'aide au corbeau, qui semblait me faire pointer vers des livres, cela semblait parler de plantes, je les avaient pris pour commencer à lire assez vite, cherchant directement ce qui pouvait soigner ce qu'elle avait.


Bien entendu, si il n'y avait pas les plantes proches, je demandais au corbeau d'allé chercher cela, lui montrant l'image avant qu'il ne parte, bien entendu, j'avais mis une serviette froide sur sa tête et venais de temps en temps lui dire que tout allait bien, que j'allais la soigner, le temps semblait passer très lentement, ce qui m'arrangeais, j'avais terminer assez vite quelque chose pour la soigner, elle ne semblait pas pouvoir boire, alors c'était un cataplasme, j'avais alors remplacer ce qu'elle vais sur la tête par cela et lui avait pris la main doucement tout en continuant de lui dire que tout allait bien ce passer, qu'elle allait guérir, oui, j'avais peur pour elle, son aura semblait comme d'habitude ne rien faire avec la mienne, alors je pouvais la toucher sans craindre, le tout était maintenant qu'elle se sente mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Ven 30 Oct - 4:37

Le corbeau s'acharna sur Aster jusqu'à être sûre d'avoir attirer son attention. Il l'avait ensuite attiré vers le portail, comme Morrigan le lui avait demandé. Finalement, la créature sombre avait passé le portail et le volatile avait préféré rentrer par l'un de ses accès avant de se percher sur un meuble et d'attendre. La princesse ténébreuse était en train de délirer, au seuil de la conscience, les ténèbres embrumaient son cerveau en tentant d'en prendre le contrôle la faisait perdre un peu pied sur ce qui l'entourait. Elle avait tout de même sentit un contact frais sur son front – du moins en eut-elle la sensation à cause de sa fièvre – et elle avait gémis en tournant la tête.

Quand Aster avait demandé de l'aide à Tsinu, ce dernier eut un croassement agacer et pris son envol avant de planter ses serres dans les tranches de quelques ouvrages, les faisant choir au sol. Il retourna ensuite se poser en attendant la suite. Aster avait alors lu les ouvrages avant de chercher des plantes et d'envoyé le volatile en chercher lui aussi. Après un temps, la faille de ténèbres avait fini par se refermée, coinçant Aster ici pendant que Morrigan sombrait vraiment dans l'inconscience cette fois.L'aura autour d'elle sembla d'ailleurs se faire plus opaque, comme pour l'engloutir. Cette fois, elle perdit tout contact de ce qui l'entourait et son sommeil fut des plus troublé et agité. Plusieurs fois, elle avait gémit et s'était débattue dans son sommeil. A certains moments, elle avait même tout simplement crié de terreur, des traînées de sueurs froides coulants le long de son front et de ses tempes. Oui, Morrigan était vraiment très malade et pour aller mieux, elle ne pouvait compter que sur Aster.

Quand son esprit pu se raccrocher au moment présent, elle était toujours fiévreuse. Elle ressentit bientôt une certaine fraîcheur, une étrange fraicheur et une odeur bizarre qui la pris à la tête très rapidement. Un gémissement lui échappa, elle se sentait encore très faible. En fait, il y aurait probablement eut un moyen pour qu'elle guérisse plus vite, mais comme tout ce qui était lié à sa magie, elle ne voulait pas en être dépendante. Lentement, elle avait levée sa main libre vers son front… encore les ténèbres… Cependant, en même temps qu'elle identifiait le cataplasme, elle se rendait compte d'un contact à son autre main. Elle avait l'impression de peser une tonne, mais, malgré ça, elle laissa sa main retombée et s'empara de sa propre sphère avant de focaliser sa magie ténébreuse sur elle. L'aura s'éclaircit alors jusqu'à ne devenir qu'une vague brume. Là, avec un gémissement, elle avait laissé la sphère rouler hors de sa poche, sur le lit, avant de tomber sur le sol.

Morrigan n'y prêta cependant pas plus attention, tournant simplement un regard bleu fiévreux sur lui. Elle fut tenter de lui demander comment il était entré, puis, elle se souvint du portail et avait donc soupiré, serrant un peu sa main dans la sienne avant de lui dire qu'elle était heureuse que ses ténèbres ne lui ait pas posé de problème. Elle avait ensuite déglutit, puis, elle lui avait demandé de lui donner de l'eau. Elle ne savait pas si elle allait être capable de boire seule, mais il fallait qu'elle boive si elle voulait avoir un minimum de force. Elle tenta de se redresser et grimaça, elle avait l'impression que son corps pesait tellement lourd. Tsinu croassa et elle prétendit aller mieux pour ne pas inquiéter l'oiseau, mais ce n'était pas le cas. Le cataplasme avait limité la progression, mais il en faudrait probablement plus pour la faire refluée puisque le corps de Morrigan luttait autant contre les traitements que contre la maladie… Elle avait sommeil, tellement sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Ven 30 Oct - 17:59

J'avais fait ce que j'étais capable, cela n'avait pas été des plus simple, mais en même temps, ce n'était pas comme si je pouvais faire plus, il allait forcément falloir que je patiente jusqu’à ce qu'elle puisse me parler pour voir ce qui allait être le mieux, le corbeau semblait s’inquiéter un peu pour elle, je lui montrais alors que j'allais m'occuper d'elle et ne la lâcherais pas jusqu'à ce qu'elle puisse se lever sans problème, bien entendu, en attendant, je continuais de parler à Morrigan et lisais le livre sur les plantes pour trouver des choses plus efficaces, il fallait bien, sinon cela n'allait pas être vraiment marcher, mais il fallait attendre son réveil.


Et d'ailleurs, peu de temps après avoir penser cela, elle se réveilla, je semblais quand même soulager de cela, elle commença en premier lieux par faire partir ces ténèbres autour d'elle, ce qu'il laissa faire, après tout, elle n'avait surement pas envie de voir cela, par la suite, elle ne semblait pas vraiment relâcher ma main, ce qui était intéressant, je n'allais pas faire de commentaire la dessus, elle lui expliqua alors qu'elle était heureuse que les ténèbres ne m'avais rien fait, j'avais juste répondu que c'était normal, mon aura ne lui faisait rien, alors pourquoi ce qui était à elle lui ferait quelque chose, mais je n'allais pas trop m'étendre sur le sujet.


Elle voulait alors boire un peu d'eau, j'avais bien entendu penser à en prendre près de moi et j'avais fait mon possible pour qu'elle puisse boire sans trop de problème, maintenant, il fallait commencer par lui donner quelque chose de plus complémentaire, bien entendu, j'avais quelque chose, je lui avais alors demander de boire quelque chose, cela allait surement avoir un gout assez amer, mais c'était pour qu'elle se sente mieux, j'apportais alors la mixture à son attention et l'aida pour qu'elle puisse le boire, lui répétant que c'était pour qu'elle se sente mieux, maintenant, il allait falloir que je trouve de meilleur chose, et encore une fois, j'allais avoir besoin de Tsinu.


Le programme était comme cela, je lisais le livre sur les plantes et aussi sur divers autre moyen médicinale, demandant parfois au corbeau d'allé me chercher quelque chose, je n'avais pas vraiment envie qu'elle se fatigue à faire un portail, toutefois, j'avais été obligé de lui demander de refaire ma protection pour ne pas blesser son arbre, étant un peu triste de lui demander cela à cause de son état, je semblais vraiment concentrer sur elle et ne semblait pas vraiment lui lacher la main, comme pour qu'elle se rende compte qu'il y avait quelqu'un pour l'aider à mieux se sentir, je ne savais pas si cela ne la rendais pas plus malade encore, mais elle me le dirait de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Ven 30 Oct - 21:43

Morrigan lui avait demandé de l'eau et elle avait levé son regard vers lui en lui demandant de lui donner à boite et il l'aida d'ailleurs à avaler cette eau qu'il lui proposait, avec son aide, bien entendu. Il lui demanda ensuite de boire autre chose et elle décida de lui faire confiance et bu également ce second breuvage. Elle eut alors une légère grimace mais cela ne dura que le temps que le goût amère passe. Elle lui avait ensuite demandé de l'aider à se redresser pour qu'elle soit plus ou moins assise sur son lit. La princesse des ténèbres ne se sentait pas bien, mais elle tentait de le montrer le moins possible. La jeune femme n'avait jamais été malade et elle savait cependant maintenant qu'elle n'aimait vraiment pas cette sensation… Être malade, elle n'aimait vraiment pas ça et elle ferait ce qu'il faudrait pour ne plus tomber malade… si elle le pouvait en tout cas.

Morrigan soupira, se sentant encore bien faible, mais pour le moment, elle ne pouvait rien faire de plus alors, elle se passa simplement une main dans la nuque, sentait qu'elle était encore bouillante de fièvre… Elle se sermonna mentalement, il lui faudrait du temps avant de se soigner, ce n'était pas de la magie qui la soignait… Levant les yeux, la princesse ténébreuse vit son oiseau qui la fixait, elle avait eut un léger sifflement et il n'en avait pas plus pou que l'animal ne vienne se poser sue le lit devant elle. D'une main tremblante, elle lui caressa le plumage lui promettant qu'elle allait aller mieux, qu'il n'avait pas à s'inquiéter. Puis, elle avait ensuite tourner les yeux vers Aster et avait soupiré.


« Désolée de te causer du soucis, Aster, je pensais que la maladie ne pouvait pas me toucher, je n'ai jamais été malade avant ce jour… Enfin… ma mère était bien humaine après tout... »

La brune soupira une nouvelle fois et se laissa couler contre ses oreillers alors qu'elle parvenait à passé outre une vague de vertige provoquée par sa fièvre. Elle fit quand même le nécessaire pour pouvoir passer au-delà de ça. Elle lui tenait toujours la main, mais elle ne semblait pas vraiment s'en rendre compte. Elle semblait presque puiser sa force dans ce contact qu'elle avait avec lui. Morrigan avait un peu mal à la tête à cause de la fièvre, mais elle faisait de son mieux pour ne pas prêter attention à cette douleur. Elle voulait rester un peu réveiller pendant qu'elle en était encore capable.

La fille aux cheveux ébènes lui demanda un des livres pour qu'elle puisse l'aider à peut être trouver une solution pour elle, pour sa maladie. Le plus simple aurait été qu'elle se laisse gagner par ses ténèbres, elles auraient probablement pu détruire la maladie… mais que lui auraient-elles fait à elle. Une autre solution aurait été qu'Aster aille chercher des médicaments ou un médecin, mais ce serait trop compliqué, il était encore beaucoup trop tôt pour ça… Alors, elle se contenterait de la manière lente. En attendant, Aster allait se retrouve obliger de prendre soin d'elle et à la nourrir au moins ce soir là et le lendemain. En attendant, elle devait renforcer sa malédiction sur l'aura d'Aster pour que celle-ci ne lâche pas et ne décime sa demeure… Il faudrait trouver une solution pour ça, vraiment.

Elle l'avait cependant fait avant de se retrouvée terrasser par une nouvelle vague de fièvre. La princesse ténébreuse trouvait tout ça irritant. Elle avait l'impression qu'elle n'arrivait pas à se reposer alors qu'elle passait son temps à dormir. Bien sur, Tsinu allait chercher tout ce que lui demandait Aster pour pouvoir soigner sa maîtresse, mais cette dernière ne pouvait que simplement soupirer. Morrigan dormit encore une fois quelques heures avant de reprendre conscience. Elle se sentait tellement crevée. En rouvrant les yeux, elle réalisa qu'elle s'était simplement affaissée dans ses coussins, n'ayant même pas eut le temps de se rallonger simplement… Elle avait poser son regard sur Aster et soupira doucement avant de lui dire encore une fois qu'elle était désolée de lui causer du souci ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 31 Oct - 3:54

Elle semblait n'avoir jamais été malade avant maintenant et elle s'excusait de me causer du soucis, je lui répondis alors simplement qu'il n'y avait aucun problème, que cela était même une chance qu'il soit la pour l'aider et éviter que cela n'empire, je n'avais pas vraiment envie de penser à ce qu'elle aurait pu faire si jamais je n'avais pas été la, peut être recourir à la magie pour quelque chose de dangereux, il n'était pas question qu'elle fasse cela, mais encore une fois, cela revenait à la même chose, à savoir ce que je pouvais faire, et ne pas faire pour remonter la santé de Morrigan, je n'avais jamais été malade, et je ne pensais pas en être capable, alors cela semblait inconnu pour moi.


La soigner allait prendre du temps, mais Tsinu semblait m'écouter pour ce qui était de prendre des plantes et autre fruits qui pouvaient être utile pour faire quelque chose d'efficace, elle avait besoin de reprendre des forces et aussi de médicament, je ne pouvais clairement pas allé chercher ce genre de chose, on devait donc utiliser les moyens du bord et je devais avouer que la forêt ou elle habitait était bien fournit en plante, comme cela, je pouvais faire toujours plus de remède pour lui donner toujours plus de quoi se soigner.


Encore une fois elle semblait me redire qu'elle était désolée de me causer du soucis, je lui avais alors répondu que ce n'était pas un problème et que surtout je préférais le savoir plutôt que de m’inquiéter pour elle, une fois que cela fut dit, je l'avais aider à bien se mettre dans son lit, de boire un peu et de prendre un peu de tisane au herbe, cela semblait renforcer le corps et le système immunitaire, alors autant que cela serve, maintenant, elle devait prendre quelque chose d'assez fort, alors je l'avais prévenu que le gout n'allait pas être au rendez vous, mais bien entendu, c'était pour guérir alors elle allait certainement le prendre, pour le reste, il ne fallait plus qu'attendre.


Je n'y connaissais rien en maladie, alors je ne pouvais pas dire combien de temps cela allait prendre, une chose était certaine, j'étais au petit soins pour elle, lui mettant souvent un chiffon humide et frais sur la tête, lui donnant toujours à boire quand elle en avait besoin, gardant sa main dans la mienne quand j'en avais l'occasion, pour le reste, je faisais des mixture pour renforcer son corps et aussi pour guérir ce qu'elle avait, il me suffisait de lire pour aider, alors je semblais assez sérieux la dessus, quand elle bougeait dans son sommeil, j'essayais juste de l'encourager, n'ayant pas envie de la toucher pour qu'elle prenne peur, la main semblait être la limite pour le moment alors autant ne pas pousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 31 Oct - 5:11

Morrigan ne savait pas quoi dire, la plupart du temps, elle restait simplement là, pelotonnée au creux de ses bras, sous se épaisses couvertures. En attendant, elle n'était pas une malade très difficile. Dès qu'il parlait de lui faire boire ou manger quelque chose, elle se redressait tant bien que mal et l'avalait. Dès qu'il lui rappelait qu'elle devait faire quelque chose pour son aura, elle renforçait sa malédiction et se rendormait profondément… Elle passait ainsi une bonne partie de son temps à dormir, elle en avait besoin pour refaire ses forces, de ça et de ce qu'il préparait pour elle. Quand elle se sentait suffisamment bien, elle l'aidait à trouver un remède plus costaud. A un autre moment où elle se sentit un peu mieux, elle lui avait dit qu'il pouvait se servir dans la bibliothèque si il y avait quelque chose qu'elle avait envie de lire. En attendant, elle s'en voulait vraiment de lui avoir causer du souci comme ça Elle n'aimait pas que les autres s'occupent d'elle, mais là, elle n'avait pas le choix.

En attendant, Tsinu faisait ce qu'il pouvait, allant même jusqu'à chasser des proies plus grosses que celles auxquelles il était habitué afin de nourrir les deux humanoïdes. Il se passa vraiment une journée complète où elle se reposa, puis, elle commença à plus bouger, restant toujours proche du lit en cas de vertige ou de fièvre. Au bout du deuxième jour, elle lui avait proposé de lui faire goûter certains plats assez simple, lui demandant juste de la seconder, au cas où, avec cette maladie, elle n'était pas vraiment sûre d'elle. Pourtant, la brune continuait à passer une majorité de ses journée alité, à prendre autant de repos qu'il lui était possible de le faire. La princesse des ténèbres soupira doucement et passé quelques jours ainsi, elle demanda à Aster si il voulait bien l'accompagner dehors, prendre un peu l'air. Elle était encore assez faible et ses joues étaient encore plus pâle que jamais… Au moins, son état s'améliorait et c'était déjà un bon point positif.

Soit, ils étaient tout les deux sortis et elle s'était rapprochée de la rivière et y avait laisser traîné ses doigts une seconde. Elle aurait bien besoin d'un bon bain, mais son refuge n'était pas construit pour ça et elle préférait attendre d'aller vraiment mieux avant de pouvoir s'immergée dans la rivière. Morrigan avait alors soupiré, puis, après un peu de temps passé dehors, elle était finalement rentrée, puis s'était à nouveau allongée. Puis, détournant les yeux de son ami, elle avait pris la parole d'une voix toujours douce et un peu faible malgré elle :


« Tu sais Aster… Je te suis reconnaissante que tu sois rester près de moi... »

Encore une fois, elle avait dormit en tenant la main de l'homme au creux de la sienne. Cependant, cette fois, elle avait bougé dans son sommeil, victime d'un mauvais rêve où elle voyait son père. Elle avait beau savoir qu'il était mort, cela ne l'empêchait pas de le trouver bien réel devant elle. Surtout quand il la pris au cou avec cette poigne d'acier qu'elle connaissait tant. Elle commença à se débattre dans son sommeil alors que dans le rêve il l'étranglait presque, en lui disant qu'elle n'espérait quand même pas se débarrasser de lui aussi facilement. Un cri échappa des lèvres de Morrigan alors qu'elle ouvrit violemment les yeux, le souffle court comme si elle avait vraiment été étranglée. Son cou semblait même en porter la marque…

Elle tremblait, son coeur battait à tout rompre et elle gémit légèrement. Elle savait que le mental faisait beaucoup, mais elle n'y pouvait rien. Le cerveau encore embrumé par la panique, elle ne laissa pas son esprit réfléchit et s'accrocha à ce qui lui donnait le plus de sécurité ici : Aster. Morrigan était donc venue se blottir au creux des bras de l'homme et les ténèbres qui avaient commencées à suinter d'elle au début de son rêve commencèrent à s'atténuer en des sortes de volutes de fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 31 Oct - 15:01

L'état de Morrigan semblait s'améliorer, ce qui était une bonne chose, même si il allait encore falloir l'aider un petit moment, Tsinu semblait vraiment faire beaucoup de chose et je lui disais de ne pas trop en faire, qu'elle n'allait pas aimer surement si il se faisait du mal, mais il ne semblait pas vraiment m'écouter, ou du moins, pas dans ce genre de moment, pour ma part, je continuais toujours ce qu'il fallait, écoutant au passage quand elle me parlais d'un livre à prendre qui devait contenir une recette d'un médicament un peu plus efficace, et dans ce cas j'allais directement le prendre, je semblais vraiment faire attention à tout ce qu'elle avait besoin, c'était normal, je n'appréciais pas trop la voir aussi faible.


Il y eut un jour ou elle se reposa sans arrêt, ce qui me semblais normal pour reprendre le plus de force possible, le jour suivant, elle avait essayer de marcher et je l'avais aider dans le cas ou elle s'écroulait, ce n'était pas que je la traitais comme un bébé, juste que je m'inquiétais un peu, le jour d'après, elle m'avait demander de l'aider pour la cuisine, ce qui me faisais ma première leçon, malgré moi, je semblais un peu exciter par cela, les plats étaient simple mais j'aimais bien le gout de chaque chose, gardant le sourire, à la fin, elle avait voulu sortir un peu prendre l'air, je pensais que ce n'était pas des plus correcte, qu'elle allait peut être retomber, mais elle semblait avoir confiance en moi pour l'aider, alors je m'étais tut.


Elle semblait regarder l'eau un petit moment, réfléchissant à quelque chose, pour ma part, je n'avais jamais pris de bain ou même de douche alors je ne pouvais pas vraiment savoir cela, la raison était que je ne transpirais pas et que en temps normal je ne me salissais pas, peut être que maintenant j'allais en avoir besoin, il faudra que je vois cela avec elle, Morrigan me parla alors, me disant qu'elle avait été reconnaissante que je sois rester, j'avais alors soupirer, lui répondant juste que ce n'était rien et que je le referais sans problème si elle avait encore un problème, j'étais comme cela, je ne voulais pas vraiment qu'elle souffre.


Mais je n'avais pas pu empêcher cela, pendant qu'elle se reposait elle semblait vraiment beaucoup bouger, comme si il se passait quelque chose dans son esprit, je remarquais même quelque chose se mettre autour de son cou, ce qui me fit quand même peur, elle avait alors crier avant de se blottir contre moi, me faisant étrangement rougir, elle semblait gémir et ne pas se sentir bien, alors avec mon autre main, je lui caressais la tête doucement tout en lui disant que ce n'était qu'un mauvais rêve, j'avais ensuite chercher quelque chose de frais pour l'enrouler autour de son cou pour calmer ce qui pouvait peut être lui faire du mal avant de continuer à essayer de la calmer avec le sourire, ne sachant pas combien de temps cela allait prendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 31 Oct - 18:13

Morrigan ne se sentait pas très bien, mais avec un peu de repos, son état se stabilisait et elle allait de mieux en mieux. Puis, il y avait eut le moment où elle avait tout simplement craqué à cause de son cauchemar… Mais est-ce que c'était vraiment un cauchemar ? Elle n'en était même pas véritablement sûre. La jeune femme était donc contre lui en larmes encore une fois. Elle avait mal à la gorge, comme si elle avait vraiment été étranglée, ce qui la fit partir sur une quinte de toux assez violente. Cependant, elle resta tout contre lui, fermant simplement les yeux pour se concentrer sur son souffle qui avait un peu de mal à atteindre ses poumons. La jeune femme avait alors sentit Aster qui lui avait doucement caresser la tête pour la calmer en disant que ce n'était qu'un cauchemar. La brune ne dit rien, elle n'était pas persuadée que ce n'était qu'un rêve, cela lui avait sembler beaucoup trop réel pour ça… Et puis, il y avait toujours cette douleur au niveau de sa gorge et cette difficulté à respirer.

Aster s'était alors éloigné d'elle, pour en revenir avec quelque chose qu'il lui mis au niveau de la gorge. La jeune femme le laissa faire, restant simplement assise sur le lit. Elle avait encore envie de pleurer et se demandait si un jour elle pourrait être vraiment vivante et trouver le bonheur comme un peu eux tous… Parfois, Morrigan jalousait les éterniens, eux, ils ne comprenaient rien à tout ça… La princesse ténébreuses gardait la tête basse, sans un mot, elle arracha presque le sachet autour de son cou pour le lancer sur une tablette qui lui servait de table de nuit. Elle ne voulait pas le sentir contre elle pour le moment. Quand il fut à nouveau près d'elle, cette fois, ce fut elle qui vint lui prendre la main et la serrer doucement au creux de la sienne. Finalement, contrairement à d'habitude, la présence de l'avatar de la mort près d'elle la rassurait lui faisait du bien… C'était peut être un pas en avant pour elle, du moins quand à son traumatisme… Ou alors était-ce simplement parce que c'était Aster et qu'il avait pleinement su gagner sa confiance maintenant… ou en tout cas, bien plus qu'avant.

La jeune femme soupira doucement et revint simplement se blottir contre lui pour le moment. Elle avait besoin de sa présence à ses cotés pour le moment. La tête posé aux niveaux de son épaule, elle ferma les yeux et s'accorda un peu de temps pour se reprendre. Il allait falloir qu'elle retrouve sa nourrisse… ou qu'elle demande conseille au roi, puisque la femme ne l'avait jamais vraiment portée dans son coeur. Elle avait été forcé d'être là après tout, mais c'était un peu plus compliqué que ça. La jeune femme soupira doucement et se laissa simplement aller, faible silhouette tout contre lui. Morrigan allait mieux, oui, mais cela ne l'empêchait pas d'avoir sa force qui s'épuisait pour lutter contre cette maladie assez violente. Elle finit d'ailleurs même par s'endormir contre lui, encore une fois, mais son sommeil n'en était pas moins des plus troubler.

La princesse ténébreuse dormit encore quelque temps, puis, elle ouvrit les yeux et se secoua mentalement avant de se redressé, calant une de ses mèches sombres derrière ses oreilles. Elle sentait son coeur serré mais ne bougea pas, restant simplement assise une main portée à sa tête. Au moins, elle se sentait un peu mieux. Encore une fois, elle avait remercié Aster et s'était excuser, lui disant qu'il devait en avoir marre qu'elle le remercie ainsi… Quand elle posa son regard sur Tsinu, elle vit qu'il s'était endormit la tête glissée sous son aile et elle hocha doucement la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Ven 6 Nov - 16:47

Je ne comprenais pas comment un cauchemar pouvait la blesser autant, j'avais vu les marques sur son cou, c'était pour cela d'ailleurs que je lui avais mit quelque chose dessus essayer de calmer la douleur, car elle semblait souffrir, au final, je commençais vraiment moi même à détester ce père qu'elle avait, il la faisait souffrir même quand il était mort, je chassais alors ce genre de pensée de mon esprit, il fallait que je me concentre sur elle, il ne fallait pas montrer un signe de colère, surtout qu'elle allait avoir besoin de moi pour mieux se sentir, il fallait que je lui donne de quoi la soigner, mais il semblerait que quelque chose d'autre passa dans sa tête.

En premier lieu, elle arracha presque ce qu'elle avait autour du cou, le morceau de l'arme de son père, et lança le tout plus loin, c'était assez particulier à voir, moi qui pensait que cela n'allait pas l'affecter, peut être qu'en réalité, cela était un problème, quoi qu'il en soit, j'avais remarquer quelque chose qui avait fait légèrement rosir mes joues, elle avait prise d'elle même ma main pour la serrer, c'était plaisant, bien plus plaisant que quand c'était moi qui venait lui prendre la main, j'avais l'impression d'avoir fait un grand pas en avant dans sa direction, peut être qu'a partir de maintenant, ont allaient pouvoir faire d'autre petite chose?, je ne savais pas quoi, mais bref.

Elle resta donc un petit moment contre moi, semblant s'apaiser un peu, avant de finalement s'endormir, c'était mieux ainsi, elle n'était pas encore totalement guéri, en plus, pendant son sommeil, elle avait bouger, assez bien bouger d'ailleurs, j'avais donc fait mon possible pour contrôler cela sans lui faire de mal, à la fin, je la posais quand même pour qu'elle s'allonge, juste pour qu'elle soit un peu plus confortable, maintenant, il ne restait plus qu'a attendre, je lui tenais toujours la main, comme cela elle saura que j'étais toujours présent, et j'avais encore un peu de mixture pour lui permette de guérir, en clair, il n'y avait pas de problème.

Quelque heures plus tard, elle se réveilla, elle semblait se sentir mieux et s'excusa encore une fois, terminant en disant que j'en avait peut être marre de l'entendre dire cela, j'avais alors juste sourit en lui disant qu'il n'y avait pas de problème, que je n'allais pas me plaindre alors que c'était elle qui souffrait, il lui donna alors quelque chose à boire en lui disant que cela allait pouvait être surement la dernière fois qu'elle allait prendre ce truc amère, puis, une fois qu'elle l'aurait bu, j'allais lui montrer nos main, toujours lié, pour dire qu'au moins, il y avait de l'amélioration de ce côté la, je ne savais pas si cela allait lui faire une réaction, mais dans le meilleur des cas, elle allait mieux, donc il ne fallait pas trop pousser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Ven 6 Nov - 20:36

Quand je m'étais réveillée, je m'étais sentit un peu mal, mais c'était tout de même beaucoup plus mieux… Quoi qu'il en soit, ce nouveau repos me fit le plus grand bien et je ne fut pas hanté par de nouveau cauchemar cette fois. A mon réveil, Aster me fit encore une fois boire cette mixture atroce qui me soulevais presque le coeur. Je grimaçais, mais avalait quand même l'intégralité de la mixture. Il m'avait alors dit qu ce serait probablement la dernière fois que j'aurais à la prendre et heureusement, car je la trouvait limite écœurante. Je le vis ensuite indiqué nos mains et, quand mon regard se poser sur nos main jointes. J'eu un geste un peu vif pour retiré la mienne, cependant je m'était arrêté en plein mouvement et m'étais légèrement mordu la lèvre et avait simplement repris mon étreinte sur sa main. Après tout, cela ne pouvais pas faire de mal et puis, ça pouvait même faire du bien, comme maintenant. Je raffermit légèrement ma prise sur sa main, pour une fois, c'était moi qui utilisait ce traitement de choc, ça marcherait peut être…

« Je sais que toi, tu ne me fera pas de mal… Alors ça va… Avec toi, ça va… Enfin, en tout cas, je peux essayer... »

Oui, je pouvais faire un effort, comme là où je lui tenais tout de même la main, même si mon malaise était perceptible. Je réalisais une chose que mon père avait sûrement voulu m'apprendre : il est beaucoup plus facile de briser des gens plutôt que de les aider à se reconstruire. C'était probablement dans ça qu'il puisait sa force de soumettre les autres… J'aurais sûrement pu faire de même, mais je devais plus tenir de ma mère que de Deathbringer. Enfin, ce n'était que spéculation, je ne connaissais rien d'elle. Je restais un moment immobile à ses côtés, sans dire le moindre mot, le regard simplement dirigé vers le sol. Je me passais doucement une main dans la nuque, ma main libre. Finalement, je m'étais levée, d'un pas un peu chancelant puisque j'avais fait un peu trop vite pour mon état. J'avais fermé les yeux puis inspiré profondément avant de me rasseoir, il allait falloir que je fasse les choses plus en douceur, pendant quelques temps en tout cas… Relâchant doucement sa main, sans rejet cette fois, puis, je lui avais demandé quelle heure il était.

Tsinu revint encore une fois se poser sur mes cuisses et je caressais délicatement ses plumes de ténèbres. L'oiseau croassa et je souris doucement, continuant simplement de continuer de caresser les plumes avec douceur. Une fois le vertige passé, je me levais plus lentement et me dirigeais vers mes placards et y récupérait un paquet de biscuits que je sortis pour en grignoter quelques uns. J'avais vraiment perdu toute notion du temps avec mes faibles réveil de ces derniers temps. Je laissais à nouveau s'envoler Tsinu qui s'envola en tourbillon vers sa sortie à lui. En attendant, je me sentait sale et c'était assez compliqué parce qu'Aster était dans les parages et que je ne pensais pas qu'il ait vraiment de notion de pudeur… Il allait donc falloir que je lui explique ce que d'autres être vivants trouvait tout à fait normal et apprenait en vivant au jour le jour.

Je soupirais encore une fois et revint m'asseoir simplement sur le lit, ne sachant plus trop où j'en étais maintenant… Pour bien faire, il faudrait que je repasse en ville, j'y trouverait probablement un remède plus efficace… Malgré ce que m'avais promis le roi, je craignais toujours autant mes passages en ville. Je ne pouvais pas en vouloir aux natif de ce monde, mais j'aurais voulu pouvoir vivre moi aussi, pouvoir profiter de ma liberté renouvelée, tout comme eux. Je ne montrais rien de cette peur, mais je savais que je ne pourrais passé outre que si il m'accompagnait… Mais il faudrait probablement que nous fassions tout les deux très attention si il m'accompagnait… Mais aurait-il la volonté de m'accompagner ? Ce n'était pas sur, mais je ne me plaindrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 28 Nov - 5:17

Le comportement de Morrigan m'avais assez bien étonner quand elle se réveilla, rien que le fait qu'elle me reprenne la main tout en disant qu'avec moi cela allait semblait me faire un peu plaisir, c'était vraiment étrange, pourquoi j'avais ce genre de sentiments pour elle, j'y repensais souvent d'ailleurs, quand j'avais vu d'autre femme je n'avais jamais eut ce genre d'envie de mieux la connaitre, mais pour Morrigan, cela était différent, alors j'allais continuer de rester avec elle, au moins maintenant, il semblait qu'elle puisse me tenir la main sans trop de problème ou du moins, elle était encore mal à l'aise mais pouvait survivre ce genre de sensation du moment que c'était moi.

Il y eut alors la première fois ou elle tenta de ce lever, manquant de ce faire du mal, je lui disais qu'elle pouvait prendre son temps, mais elle était déterminée alors je n'avais rien dit de plus, elle me lâcha alors la main avant de me demander l'heure, il n'était pas trop tard alors je lui répondis qu'il devait être dans le courant de l'après midi, ce n'était pas facile de voir le soleil de la ou je me trouvais, alors je n'avais qu'une approximation, je n'avais pas de chose appeler montre aussi, alors le reste n'était pas possible, l'oiseau vin d'ailleurs voir sa maitresse et je le regardais faire, il semblait un peu plus heureux de voir sa maitresse en meilleur santé, je pouvais le comprendre.

Une fois qu'elle s'habitua un peu plus au vertige, Morrigan partit manger un petit quelque chose qu'elle avait garder dans un placard avant de de laisser Tsinu voler un moment, je ne savais pas trop quoi dire pour le moment, après tout, je ne pouvais pas savoir ce qu'elle avait envie, je ne me lavais jamais et pour le reste, ce n'était que de l'apprentissage, enfin, elle vint s'asseoir sur le lit et alors qu'elle semblait réfléchir à quelque chose, je me rappelais de quelque chose et je lui demandais d'attendre un moment, cherchant quelque chose qui devait se trouver sur moi, je l'avais bien ranger quelque part, une fois que je trouvais l'objet, je lui présentais en lui disant qu'il était venu un jour alors qu'elle avait été malade, en précisant bien entendu que Tsinu l'avait sur lui étrangement.

De ce qu'on pouvait voir, il n'agissait pas d'une pierre précieuse, la raison était simple, on pouvait voir les ombres bouger à l'intérieur de cette pierre, toutefois, elle ne semblait pas maléfique, sinon Tsinu ne l'aurait pas emmener, l'objet était tellement bien ouvragé aussi que je me demandais si cela ne venait pas d'une famille de noble, mais quelque chose de si puissant en rapport avec l'ombre, je n'avais pas trouver qui aurait pu envoyer cela, mais je lui tendit le collier en lui disant qu'il semblait inoffensif pour elle et qu'elle pourra donc le porter sans problème, sans vraiment savoir pourquoi, j'avais l'impression de connaitre quelque chose la dessus, mais encore une fois, il allait falloir attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 28 Nov - 16:55

J'avais encore un peu de mal à croire que j'étais parvenu à lui tenir la main sans que cela ne semble provoquer de crise. Quoi qu'il en soit, j'avais essayé de me levée en vain et Aster me dit de pendre mon temps, je l'avais alors regardé, mais je n'avais pas dit le moindre mot. Cette fois, je l'avait lâché et passé quelques instant à faire diverses choses avant que l'homme ne semble réaliser avoir quelque chose pour moi Il m'avait alors tendu un collier, me disant que c'était Tsinu qui me l'avais amené pendant que je ne me sentait pas très bien. Je regardais alors le bijoux et plissait légèrement les yeux. J'aurais pus sans peine trouver ce genre d'ouvrage dans la salle secrète où je récupérait de l'argent quand le besoin s'en faisait sentir. Je fronçais alors un sourcil, où Tsinu avait il pu le trouver ? Je n'aimais pas vraiment ça. J'élevais donc le cristal à la hauteur de mes yeux pour y voir danser des ombres… Je laissais une vague d'ombre aller vers l'objet, même si j'étais encore un peu faible. Mes ombres enveloppèrent le bijoux, semblèrent entré en résonance avec lui, puis revinrent à elle… C'était bien la première fois qu'elles se comportaient ainsi. Quand je les absorbais à nouveau, je fus envahis par une vague de bien être et d'amour…

« Je… Je crois que cela viens de la part de ma mère... »

Soufflais-je, refusant royalement que mon père puisse être la cause de ce présent, de toute façon, il était mort. Quand à ma mère… et bien, je ne savais pas vraiment. Je regardais encore un moment le bijoux, puis sourit doucement avant de lui demandé d m'aider à passer ce bijoux à mon cou. J'avais donc rassemblé mes longs cheveux sombre sur le coté de ma tête pour qu'il puisse accroché le collier plus facilement. Je remis ensuite ma chevelure en place en secouant légèrement la tête. Maintenant que je sentais le cristal d'ombre peser contre ma poitrine. Je sentais comme une douce chaleur qui s'en échappait. Cela avait quelque chose de rassurant. Aster avait raison, ce bijoux ne me ferait aucun mal, en fait, il me faisait même plutôt du bien. C'était une sensation étrange que d'avoir ce poids pesant contre ma poitrine, malgré ma veste assez lourde. J'avais l'impression qu'un poids quittait mes épaules sans savoir ce qu'il était… J'avais même presque l'impression que je pourrais enfin vivre à peu près normalement. Mais il y avait Aster, je n'avais aucun droit de le laisser comme ça, livré à lui-même. J'étais son amie après tout et je lui avais promis de l'aider, alors, c'était ce que je ferais.

« Aster, quand je serais complètement rétablie, j'aimerais que tu vienne avec moi en ville... Dans quelques jours, si tout va bien. »

Je posait mon regard si bleu sur Aster. Un regard plein de douceur et de tendresse. Cependant, je m'étais tourné vers mes affaire et lui avait simplement demandé de me suivre. Je m'étais emparé de quelques vêtements que j'avais glissé dans un sac. Puis, j'avais ouvert un portail et l'avais emmener dehors, respirer un peu d'air sain lui ferait probablement du bien. Nous passâmes le portail et je chancelais légèrement avant de secouer la tête, mes ténèbres répondait mieux et plus vite que je ne l'aurais penser de prime abord. Un fois dehors, je vérifiais l'état de ma malédiction, elle devrait tenir encore au moins quelques heures, je la raviverais le moment venu. Quoi qu'il en soit, une fois mon vertige passé, je lui avais demandé de m'attendre ici. Puis, sans lui laisser le temps de protester, je m'étais dirigée vers le cours d'eau de l'autre coté de mon arbre et je me dévêtit purement et simplement, laissant mes vêtements sur la berge pour m’immerger dans l'eau fraîche. Je n'avais pas peur que cela n'empire mon état.

Ma peau était vraiment très pale, mais cela n'empêchait pas mes formes d'être bien présente… Ce n'était par pour rien que seule en ville je m'étais retrouvé dans une mauvaise situation la dernière fois… Et je l'avais tué sans vraiment le voir. Quoi qu'il en soit, je restais un moment trempée dans l'eau fraîche, cela me fit du bien après ces jour où la sueur avait collé tout contre mon corps. Je me décrassais et ça me fit le plus grand bien. Je ne prêtait pas vraiment attention à Aster, j'étais persuadé qu'il m'avait écouté et, même si j'avais la tête qui tournait, je ne me sentait pas au mieux et la tête me tournait, mais au moins, je ne cherchais pas à me mettre en danger, restant près du bord, même si mon corps n'était qu'à demi immerger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Mer 20 Avr - 18:24

Je pensais toujours qu'elle n'avait pas vraiment besoin de faire beaucoup d'effort, après tout, cela ne faisait pas longtemps qu’elle c'était réveiller de ce qui l'avait harceler, après, il était vrai que c'était un peu plus compliqué que cela, je ne pouvais pas faire certaine chose pour elle, une pensée me passa par la tête, mais j'évitais d'y pensée pour le moment.
Toujours était il qu'elle semblait regarder le collier avec une intérêt étrange, je ne savais pas ce qu'il était, sauf qu'il était assez jolie, elle semblait ne pas le connaitre par contre, ce qui était particulier, ou Tsinu avait pu la trouver, enfin, pour le moment, elle essayait quelque chose, à savoir laissé une vague d'ombre vers le bijou, qui rentra à l'intérieur avant de revenir en elle, je ne savais pas pourquoi, mais elle avait sembler un peu mieux après.

De ce qu'elle expliquait, il s'agissait de quelque chose qui était de sa mère, je ne pouvais pas connaitre ne concept de famille, mais de la voir sourire comme cela était plaisant à voir, elle voulu alors que je l'aide pour mettre le dit collier, cela fut assez simple, maintenant, j'avais comme une drôle d'impression, mais je ne pouvais pas vraiment deviner d’où elle pouvait venir...
Je ne savais pas si c'était une impression, mais j'avais quand même la sensation qu'elle se sentait un peu plus détendu, comme si quelque chose de lourd venait de lui être ôter de la tête, était ce du au fait que cela venait de sa mère?, je fus légèrement triste par quelque chose, je n'avais pas de parents, je ne pouvais pas savoir ce que cela pouvait faire d'avoir ce genre de cadeau, mais je ne pouvait pas vraiment être aussi déprimer, Morrigan avait toujours besoin de moi.

Elle me proposa alors quelque chose d'assez particulier, je ne savais pas pourquoi elle voulait faire cela d'ailleurs, après tout, on avaient pas mal de problèmes pour être tranquille dans une ville, moi avec mon aura et mes vêtements et elle avec sa gêne et ces ombres, toutefois, son regard semblait me faire baisser les bras, elle semblait vraiment déterminer pour cela, alors je m'étais juste gratter un moment le front avant de lui répondre.


"Si tu pense que cela est possible, mais il me faudra quand même quelque chose pour que je passe un peu plus ... inaperçue..."

Après tout, il suffisait de me voir, j'avais une sorte d'armure assez styliser certes, mais quand même, cela était peut être trop voyant, si elle avait envie de passer un moment un peu trop tranquille, il allait me falloir quelque chose de moins surprenant, ne sachant pas du tout ce qu'était la mode, je pensais que j'allais lui aussi le choix de la tenue.

La prochaine étape avait été de sortir, elle avait surement besoin d'air frais, ce qui était naturel, elle avait été assez longtemps dans l'arbre, enfin, sa maison, je regardais un peu l'extérieur, pour le moment ce qui bloquait mon aura était encore, une autre bonne nouvelle, maintenant, la question était de savoir ce qu'elle voulait faire.

Elle chancela légèrement avant de secouer la tête, bien entendu, je vins à côté d'elle pour lui demander si elle était sur que c'était une bonne idée, toutefois, elle avait une autre idée en tête, à savoir de faire quelque chose plus loin et elle voulait que j'attende ici, je voulu dire quelque chose, mais elle fut déjà partie, je me grattais un moment la tête, ne sachant pas trop quoi dire de plus maintenant, je passais un peu de temps à regarder le ciel, sans aucune raison, je ne semblais même pas réfléchir à vrai dire.

Je ne savais pas depuis combien de temps elle était en train de faire ce qu'elle faisait la bas, mais je trouvais que c'était assez long, je m'étirais alors un moment avant de me décider à allé voir ce qu'elle faisait, après tout, j'avais le droit de savoir si elle n'avais pas de problème, j’avais donc commencer à avancer doucement.
Une fois arriver, je me retrouvais devant un spectacle assez particulier, Morrigan semblait être dans l'eau, pour faire quoi, je ne savais pas trop, toujours était il qu'elle ne semblait pas trop être habillée, je me grattais un peu la tête, cela allait être compliqué, mais bon.


"Tout va bien?, cela fait un moment que tu t'est absentée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Mer 20 Avr - 20:28

Je tenais à ce qu'il vienne en ville avec moi, je ne me sentait pas vraiment le courage d'y retourner seule, mais je n'étais pas non plus un monstre, je ne le forcerais pas à venir avec moi si il ne se sentait pas de le faire. Il s'était simplement gratter le front et moi je l'avais regarder alors qu'il me disait qu'il lui faudrait quand même quelque chose pour passer un peu plus inaperçu. Je l'avais regarder un instant, puis, j'avais hoché la tête, il avait raison, il faudrait que je me débrouille, nous n'étions pas vraiment du même calibre, mais avec ce qu'on lui avait donné en offrande et ce que je pourrait trouver dans ma salle au trésor. Enfin 'ma'… J'étais la seule à en connaître l’existence à part mon père et il était mort, alors selon moi, oui, c'était 'ma' salle au trésor. Je lui avait donc simplement dit :

« Je ferais ce que je peux, ne t'en fais pas pour ça. »

Puis, ils sortirent tout deux de l'arbre creux grâce à un de ses portails. Puis, je l'avais un peu planté sur place en lui demandant de ne pas me suivre… J'avais tendance à oublier qu'il n'était pas humain et que donc, quelques choses lui échappaient… Je pensais qu'il comprendrait ce dont j'avais besoin, un peu d'intimité le temps de me rafraîchir et de me débarrasser de cette sueur qui me collait à la peau. J'avais donc filer vers le cours d'eau avant de me déshabillée, puis de m'immerger dans cette eau que je savait fraîche, mais pure, je n'avais pas vraiment de douche chez moi… je n'avait pas de connaissances sur tout. Surtout avec toutes ses années que j'avais passé simplement enfermée entre quatre murs. Enfin, c'était de l'histoire ancienne et je ne voulait plus y penser.

Je sentait l'eau fraîche sur mon corps et, si je ne me sentait pas encore au mieux, au moins je me sentais plus propre et s'était déjà mieux que rien. Combien de temps passais-je ici à me débarrasser de la sueur qui couvrait mon corps ? Je ne savait pas vraiment, mais je pensais que cela n'avait pas tant d'importance que ça. Cela me faisait vraiment le plus grand bien. Je sentais mon nouveau collier peser sur ma poitrine. Sans savoir pourquoi, je ne l'avais pas enlevé, pas après l'effet que son contact me procurait… Je se sentait un peu plus détendue maintenant… En tout cas, c'était ce que je pensais avant d'entendre du bruit sur la berge. Je m'étais naturellement tournée dans la source de ce bruit et vers Aster qui était maintenant en train de me parler… Il s'inquiétait pour moi, alors que j'étais… nue… face à lui… Mes joues devinrent écarlates et je me hâtais de m'accroupir pour masquer mon corps sous la surface de l'eau. Ma longue chevelure ébène flottait autour de moi alors que l'eau me couvrait maintenant jusqu'aux épaules.


« Tout vas bien, mais tourne toi ! »

Je lui avais presque hurlé dessus, rouge jusqu'aux oreilles… Ce devait faire un contraste assez saisissant avec ma peau pâle… il n'y avait plus qu'à espérer qu'il ne se méprendrait pas sur ça. En attendant, je restais dans l'eau, évitant de le regarder directement. J'étais vraiment mal à l'aise… Je commençais à peine à tolérer qu'il me touche et voilà qu'il me voyait nue ! Je ne savait vraiment plus ou me mettre et j'avais presque envie de m'immerger totalement sous l'eau et de ne plus en sortir.

« Je… J'avais juste besoin de me débarrasser de cette sueur… Met toi dos à moi s'il te plais, je vais sortir... »

Restant dans l'eau, j'attendais qu'il s'exécute, puis, je le glissais hors de l'eau, écarlate. Heureusement, je connaissais quelques sorts, même si je n'étais pas très douée… Enfin, que je ne voulais pas l'être. Je lançais donc un sort pour me sécher et enfilait à la hâte sous-vêtements et pantalon. J'enfilais un débardeur noir quand je lui parlais à nouveau, évitant toujours soigneusement de le regarder :

« Je suppose que… tu n'as pas les même notion d'hygiène que la plupart d'entre nous non plus… Enfin… Je… Je suppose que ce n'est pas grave… »

Pourtant, j'évitais toujours soigneusement de le regarder, je me sentais assez mal à l'aise. Ce n'était pas comme avant, je ne risquait pas de crise de nerfs avec lui, cependant, sentir son regard sur moi avait quelque chose de dérangeant maintenant. Il m'avait vu nue et j'avais un peu peur de ce qu'il pouvait penser de moi… Encore une fois, je détournais les yeux, mal à l'aise et évitait soigneusement de le regarder. Je ne me sentais pas encore vraiment au top de la forme, mais il faudrait que je refasse ma malédiction si on restait là… Ou bien qu'on retourne à son refuge si il préférait que je m'abstienne dans un premier temps. Je du m'appuyer au sol en récupérant ma veste pour ne pas tomber. Je laissais malgré moi échapper un gémissement, puis je lui demandait simplement, luttant contre moi-même.

« E....est-ce que tu veux que je... régénère la malédiction ? Ou bien, t...tu veux retourner 'chez toi' ? »

Peut être qu'il voudrait simplement rester à veiller sur moi… Après tout j'allais mieux, mais ce n'était pas non plus encore véritablement la grande forme. Quoi qu'il en soit, je lui laissais le choix et j'attendais d'être dans un meilleur était pour me redresser et enfiler ma veste, je n'aimais pas vraiment être sans… Et pour le coup, je n'était pas vraiment consciente que cette veste étouffait en bonne partie mes formes, les rendant plus discrètes que si je ne la portait pas… Je ne tenais pas vraiment à ce qu'on s'intéresse à moi après tout… Enfin, pas pour mon apparence et de toute façon, il semblait que je ne tolère qu'Aster à mes coté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Mer 31 Aoû - 20:24

J'avais poser une question d'une manière assez normal, après tout, j'étais un peu inquiet quand à ce qu'elle avait pour le moment à rester aussi longtemps dans l'eau. Ma réaction quand au fait de la voir entièrement nue devant moi avait été assez particulière, après tout, je n'étais jamais habitué à voir le corps de quelqu'un d'autre, surtout celui de la jeune femme. Oui, cela était clairement de la gêne en ce moment et surtout que je semblais regarder un peu trop son corps alors qu'elle venait de me demander de me retourner.

Alors que j'étais en train de me retourner pour éviter de la regarder, ma main venait de toucher l'endroit ou il devait avoir normalement mon cœur. Ce dernier semblait battre de plus en plus vite et je ne comprenais pas vraiment la raison à cela, enfin, depuis que j'étais avec Morrigane, il y avait tellement de chose que j'avais du mal à saisir. J'avais pu quand même voir que la jeune femme avait du rouge jusqu'au oreille alors que je m'étais retourner, ce qui m'inquiéta légèrement, autant vérifier si il n'y avait pas de problème la dessus.


"Tout va bien?, tu semble assez rouge."

Restant toujours retourner, je semblais étrangement réceptif à tout ce qu'il pouvait se passer derrière moi, écoutant Morrigane sortir, l'eau semblant ruisseler de son corps et encore une fois, je semblais étrangement m'imaginer à nouveau à quoi il ressemblait. Secouant doucement la tête, je me demandais vraiment ce qu'il pouvait m'arriver, plus j'étais en train de parler avec elle et à faire diverse chose, plus j'avais l'impression de devenir différent. Peut être était-ce d'ailleurs le fait d'être plus humain?, devais-je vraiment continuer de m’axer sur ce genre d'émotion?, je ne pouvais vraiment pas comprendre cela.

Après avoir entendu certain bruits, montrant surement qu'elle était en train de se changer, Morrigane me demanda une question bien particulière. Elle voulait savoir si j'avais une hygiène différente de la normal, ce que je ne pouvais pas répondre. Honnêtement, je ne connaissais même pas ce concept avant de devoir m'occuper de ma partenaire, montrant encore une fois qu'il me manquais beaucoup de connaissance en la matière, également, je commençais à comprendre que plus je passais de temps avec cette armure et moins j'allais m'habituer à me faire passer pour un humain.

Morrigane était vraiment assez mal en point et l'idée qu'elle me refasse ma malédiction était une mauvaise chose, toutefois, j'avais l'impression de manquer à mes devoir si je ne l'aidais pas, quelque chose voulais que je reste au fond de mon être. Encore une fois, je ne savais pas vraiment ce que j'allais faire, enfin si, il y avait une chose que j'allais faire mais avant toute chose, je lui demandais de rentrer dans sa maison.

Une fois rentrer, j'attendis qu'elle s'installe dans son lit avant de commencer à faire quelque chose qui allait assez l'étonner j'étais certain. Après tout, me voir retirer mes gants était bien une chose assez rare en soit, mais en plus, je continuais avec l'armure que je portais en général. Le plus dur allait bien entendu être ma capuche, ce qui gardait ces cheveux si étrange et que j'avais encore un peu de mal à contrôler, toutefois, si je voulais un jour ne plus être révérer, il allait falloir que je montre plus que cette forme, enfin, avant toute chose, il fallait que je lui parle.

"Je pense que je vais rester un peu et d'ailleurs, je vais essayer de contrôler un peu mieux mes cheveux, si sa ne te dérange pas."

Enfin, je disais cela alors que j'avais déjà abaissé ma capuche, montrant mon visage à ma partenaire. Elle l'avais déjà vu il me semble et bien que pour le moment je n'avais pas trop de soucis, je sentais que contrôler cette chevelure noir étrange n'était pas de tout repos. La prochain étape, cela devait être de retirer le haut non?, au moins de faire quelque chose pour porter un maillot ou une chemise, après tout, je ne pensais pas qu'elle voudrais que je retire le bas, une impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Jeu 1 Sep - 14:05

Elle avait juste voulu prendre un bain, juste voulu se rafraîchir… Mais alors qu'elle était immergée dans cette rivière, elle ne s'était pas attendu à ce qu'Aster ne vienne la trouver. Elle avait rougie violemment en lui ordonnant de se détourner. Il l'avait fait, lui demandant alors si tout allait bien, commandant qu'elle était assez rouge et, un instant, elle avait porté une main à son visage et à ses joues qui la chauffaient encore beaucoup trop à son goût. Soit, en sortant assez rapidement de l'eau, elle avait simplement pris la parole :

« Je… Oui… Je vais assez bien… si je suis rouge, c'est juste que je suis assez gênée quand à tout ça… »

Soit, en attendant, elle était sorti de l'eau, Du coin de l'oeil, elle le vit qui secouait la tête, ne comprenant pas vraiment ce qui lui arrivait. Quoi qu'il en soit, elle s'était changée, se sentant quand même un peu mieux. Dans un premier temps, elle passa ses doigts dans sa chevelure pour vaguement la démêler ses longs cheveux sombres. Morrigane récupéra alors ses affaires, puis, elle rejoignit la créature sans trop savoir quoi faire. Elle évitait soigneusement de le regarder. D'ailleurs, elle lui demanda si il voulait qu'elle lui relance une malédiction malgré qu'elle n'ai pas encore recouvrer toute ses forces. Après tout, si jamais il voulait encore rester près d'elle, ça ne la dérangeait pas plus que ça. La jeune femme aimait bien Aster, même si le côtoyer la rendait de plus en plus mal à l'aise, sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi… Il fallait dire qu'à par son père et sa nourrisse, elle n'avait pas côtoyé grand monde dans toute sa vie, restant juste enfermer dans sa tour…

Au lieu de lui répondre, l'homme lui demanda plutôt à rentrer et elle avait hoché la tête avant d'ouvrir un de ses portails d'ombres. Cela les mènerait dans son refuge, dans son arbre creux. Avec un soupire, elle se laissa simplement choir assise sur son lit. Fatiguée mentalement, mais elle n'en avait pas finit pour le moment. Morrigane soupira doucement et repoussa encore ses longs cheveux long en arrière. Aster avait alors enlevé ses gants et elle avait haussé un sourcil. Elle ne comprenais pas vraiment pourquoi il agissait ainsi… Enfin, comme il voulait. Il enleva maintenant son armure et elle avait maintenant froncé un peu plus un sourcil un peu plus. Qu'est-ce que… ? Et le voilà maintenant qui enlevait sa capuche, sa chevelure prenant à nouveau un peu d'ampleur. Elle avait haussé un sourcil, son esprit ayant un peu de mal à comprendre tout ça. Il disait alors qu'il allait rester un peu et qu'il allait essayer de contrôler ses cheveux si cela ne la dérangeait pas.


« Ça ne me dérange pas, mais il va quand même falloir que je rafraîchisse la malédiction… Que…. »

Aster était en train s'essayer d'enlever l'espèce de tunique qu'il portait habituellement sous son amure. Morrigane rougit encore une fois et se précipita purement et simplement vers lui attrapant le bas de sa tunique pour la remettre en place. Elle ne s'était jamais sentit aussi mal à l'aise. Elle lui demanda d'arrêter et lui demanda aussi ce qu'il faisait. Ils se chamaillaient un peu. Lui pour ôter la tunique et elle pour la remettre en place, les joues toujours aussi écarlate. Cependant, elle n'était pas tout à fait remise et elle fut prie par un vertige et elle gémit, chancelant vers lui jusqu'à entrer en contact direct avec le torse de l'avatar de la mort. Sans être inconscience, elle était en partie avachie sur lui, le souffle un peu court. Elle s'était alors légèrement accrochée à lui, posant son front contre lui avant de souffler le souffle un peu court :

« N'enlève... pas ça… S'il te plais. »

Morrigane sentait le collier peser contre sa poitrine alors qu'elle restait contre lui, elle ferma les yeux quelques instant pour essayer de souffler et de se reprendre… Elle ne se sentait bien, mais elle ne pouvait pas encore se relâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Jeu 29 Sep - 0:34

Pour le moment, Aster n'avait pas trop eut de mal à contrôler ces cheveux, ce qui était un grand avancement par rapport à la dernière fois. Il fallait dire que même si il n'était toujours pas trop doué pour ce genre de chose, avec le temps et ce qu'avait donner le roi, il c'était entraîner dur, bien entendu, dans le seul but de pouvoir rester plus longtemps avec Morrigan. Oui, il pensait encore une fois à elle, il fallait dire qu'elle était son amie, bien qu'en ce moment, il semblait rester avec elle pour d'autre raison qu'il avait un peu de mal à comprendre. De toute manière, il avait déjà suffisamment retirer comme vêtement pour que sa chevelure puisse bouger un peu plus librement, rien que cela était complexe et il se demandait vraiment pourquoi il avait un corps aussi étrange, d'ailleurs, il avait été créer par quoi...

Morrigan n'avait en tout cas pas voulu qu'il retire ce qu'il avait sur le torse, pourtant, lui avait pu la voir sans, il jugeait en conclusion qu'elle avait le droit de voir la même chose. Et pourtant, cela commençant à être assez répétitif, lui essayant de remontrer sa tunique et elle la rabaissant, finalement, ce fut la maladie de sa partenaire qui boucla le problème alors qu'elle vint se coller contre lui, sûrement faible. Il hocha donc la tête, prenant un air assez peiné pour ce qu'il se passait alors qu'il la prit dans ces bras pour la ramener rapidement dans son lit, il ne fallait pas qu'elle se fasse plus de mal qu'elle n'avait déjà. Aster se mordait alors un peu la lèvre, il avait fait une erreur, il n'avait pas penser qu'elle allait autant détester cette idée, il regarda alors un peu sur le côté, un peu triste quand même, mais bon, il y avait plus urgent.

« Je suis désolé, je ne retirerais rien de plus, je te le promet »

Maintenant, le problème était qu'elle n'avait pas refait sa malédiction, il ne savait pas également combien de temps allait encore durer celle qu'il avait en ce moment, alors autant le faire vite. Une chose le retenait toutefois de lui demander, il n'avait pas envie qu'elle se fatigue encore plus, il le montrait assez bien maintenant à cause de son visage exposé, il était inquiet pour elle, au moins, il était plus simple de montrer ce qu'il pouvait avoir comme émotion comme cela. Quoi qu'il en soit, il proposa simplement de refaire la malédiction une fois qu'elle se serait un peu calmer et reposer, ce qu'elle venait de faire avait certainement du la fatiguée plus que nécessaire. Son état c'était quand même améliorer depuis le début du traitement, bien qu'elle était toujours aussi fatiguée, encore une journée ou deux de repos allait être indispensable. D'ailleurs, peut être ne le remarquait il pas, mais il avait toujours garder la main de la jeune femme dans la sienne, il le vit d'ailleurs peut de temps après et la retira en rougissant légèrement, ce qui était bien visible avec sa couleur de peau.

« Dé...désolé, avec tout ce qui c'est passé et l'inquiétude, je n'ai pas remarquer. »

Et il ne remarqua pas du tout qu'il venait de lui dire qu'il avait été inquiet pour elle, cela était vraiment particulier de sa part. Quoi qu'il en soit, il y avait toujours tout ce qu'elle pouvait avoir besoin à côté d'elle, ce qui lui laissait juste l'occasion de l'aider moralement. En disant cela, il venait de voir qu'il n'avait pas vraiment été d'une grande aide à cause de son action de vouloir retirer ce qu'il avait sur le corps, ce qui mina un peu plus son moral. Aster était vraiment assez maladroit pour ce qui était de lui même, encore plus en ce qui la concernait, néanmoins, il y avait une chose qui était facile à voir, cela était qu'il voulait rester à côté d'elle pour lui filer un coup de main, il était déterminer pour cela et elle pourrait certainement le voir. Vu la manière dont il était habillé en ce moment, il était presque possible pour lui de sortir dehors pour être reconnu comme autre chose, enfin, avec la chevelure, il était clair qu'il allait être traiter de démon, pas comme un être humain normal. Son moral était donc assez bas pour le moment, bien qu'être avec Morrigan était quand même une chose qui semblait le rendre normalement plus joyeux, mais elle devait certainement le voir quand il se tournait un peu vers elle pour lui sourire doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Lun 3 Oct - 20:59

Tout c'était passé très vite et Morrigan n'était pas encore en état pour un tel empressement. Elle l'avait donc empêcher d'enlever ce qu'il avait sur le torse jusqu'à presque tomber dans les pommes contre lui. Les bras d'Aster se refermèrent alors autour d'elle et elle ferma les yeux quelques instants, frissonnant. Il la souleva et la ramena dans son lit et elle se laissa faire, elle savait qu'il s'inquiétait pour elle. Aster s'était ensuite excusé lui promettant de ne rien retirer de plus et elle hocha la tête pour toute réponse. Elle ressentait une douce chaleur contre elle, comme si ce talisman et ses volutes d'ombres tentait de lui rendre un peu de ses forces. Elle se rappelait la malédiction… elle devait la régénérer et elle pensait pouvoir le faire, il fallait juste que sa tête arrête de tourner pour ça. Maintenant qu'il n'avait plus sa capuche, son inquiétude pour elle ne pouvait que lui sauter aux yeux et elle s'en sentait presque mal de ne pas parvenir à aller mieux maintenant, à l'instant. Et, sans pouvoir s'en empêcher elle murmura un simple :

« Désolée... »

Elle se redressa en partie pour enlever ses chaussures, puis, elle se glissa à nouveau sous les draps les remontant jusqu'à sous son nez avec un petit soupire. Cependant, il lui tenait la main et elle n'avait pas chercher à la lui faire lâcher, ne le réalisant qu'à moitié… En tout cas jusqu'à ce qu'il ne finisse par le faire seul et qu'il ne s'excuse, disant simplement qu'avec tout ça, il n'avait pas remarquer et elle avait simplement détourné les yeux, un peu mal à l'aise alors que sa main venait à nouveau se refermée autour de celle d'Aster. Détournant les yeux, elle se contenta simplement de prendre la parole, le coeur battant à tout rompre :

« Ça va… si c'est toi, ce n'est pas grave, je n'ai plus peur quand tu me touche… ou plus beaucoup en tout cas. »

Ses joues étaient écarlates, mais elle avait dit ce qu'elle pensait : si c'était lui, il pouvait la toucher sans que cela pose de problème, elle se sentit même un peu en sécurité quand il lui tenait la main comme il le faisait encore quelques secondes plus tôt. Il avait aussi dit clairement qu'il s'inquiétait pour elle et cela la touchait beaucoup, elle en avait presque envie de s'immerger totalement sous les draps. Gardant sa main dans la sienne, elle avait enfin trouver le courage de tourner les yeux vers lui et elle soupira doucement tentant de lui rendre maladroitement son sourire avant de reprendre la parole :

« Laisse moi juste me reposer quelques minutes. Je relancerais la malédiction à mon réveil… Mais, Aster, reste près de moi s'il te plais. Je… Ta présence près de moi me rassurer beaucoup, tu sais. »

Et elle ne tarda donc pas à s'endormir, la main toujours refermée autour de celle du semeur de mort. Elle l'avait dit, sa présence la rassurait et elle se sentait presque en sécurité à ses cotés. Quelques heures plus tard, Morrigan ouvrit à nouveau les yeux, elle semblait avoir repris des couleurs, mais surtout, elle se remit tout de suite au travail et se redressa. La princesse des Ombres pris les mains de son ami et ferma les yeux, canalisant ses pouvoir pour maudire l'aura d'Aster. Ça semblait se faire de plus en plus facilement, comme si il arrivait à faire ce que Deathbringer n'avait jamais réussit : qu'elle se laisse aller aux Ténèbres et qu'elle parvienne à les maîtriser… Peut être que cette volonté n'était pas parti d'un geste cruel, mais tout ce qui était lié à son père, Morrigan ne POUVAIT PAS le considérer comme quelque chose de bien, elle avait été brisée et elle commençait à peine à se reconstruire avec l'aide de son ami. Ils s'entraidaient et c'était probablement ce qui faisait leur force à tout les deux.

Quoi qu'il en soit, une fois que la malédiction avait été fixée, elle avait doucement relâcher les mains de l'homme, puis, elle lui avait adressé un simple sourire en lui disant qu'encore une fois, elle avait fait du mieux qu'elle pouvait. Elle était ensuite restée assise, son corbeau venant simplement se poser près d'elle et machinalement, elle en avait caressé le plumage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 7 Jan - 3:50

Aster avait vraiment du mal à parler avec Morrigan en ce moment, ce n'était pas du fait qu'il n'avait pas envie de lui parler, simplement qu'il sentait cette gêne étrange s'emparer de lui de plus en plus souvent. Il ne semblait pas savoir ce qui pouvait le provoquer, pas en partie tout du moins, après tout, cela n'arrivait qu'en présence de sa partenaire. Depuis qu'il était avec elle, il voyait vraiment une grosse partie de ces émotions s’activer de plus en plus, cela ne faisait qu'empirer par ailleurs alors qu'il l'entendait s'excuser. Il en venait à ce demander ce qu'il était vraiment parfois, son corps était si différent d'un être humain normal mais pourtant le voila qui ressentait de plus en plus les même chose qu'une personne ordinaire, enfin, il appréciait cela, alors il n'allait pas s'en plaindre.

En tout cas, Morrigan venait clairement d'étonner la créature unique en lui reprenant sa main sans même un soupçon de peur. Il fut intérieurement assez content de voir qu'elle avait pu faire cela, en plus, quand il entendit qu'elle ne semblait plus trop avoir de problème quand il s'agissait de lui, il afficha un sourire doux, quelque chose d'assez rare de son point de vue. D'ailleurs, quand il s'en rendit compte, il eut un petit rougissement, et se gratta la joue avec sa main restante, ne sachant pas vraiment quoi dire de plus pour le coup. Avant de dire quoi que soit, il serra un peu plus la main, prenant une position qui n'allait pas trop la déranger avant de finalement prendre la parole.

"Je suis content d'être... la première personne à pouvoir vous toucher sans problème"

Enfin, personne, le mot était assez particulier, après tout, il n'était pas totalement humain. Quoi qu'il en soit, alors qu'il continuait de lui tenir la main et de montrer qu'il n'allait pas la lâcher pour le moment, Morrigan lui expliqua qu'elle lui ferait sa malédiction un peu plus tard, ayant certainement besoin d'un peu plus de repos. Encore une fois, les paroles de sa partenaire le fit un peu plus rougir, décidément, cela changeait assez rapidement, pas qu'il allait s'en plaindre, par ailleurs, pendant qu'elle se reposerait, il en profitera certainement pour réfléchir à un petit quelque chose, alors il hocha simplement la tête en rapprochant un peu sa chaise.

Pendant le sommeil de la jeune femme, Aster se mit à réfléchir assez intensément sur lui même. De ce qu'il pouvait comprendre, ces émotions semblaient bien souvent venir quand il était en interactions avec quelqu'un. Autrefois, avec les gens qui venait juste pour son apparence de créature de la mort, tout ce qu'il se souvenait était de l'intérêt et un peu de tristesse. Maintenant, avec Morrigan, cela était tellement différent, il ressentait de la joie, de la gêne, de la peur et bien d'autre chose encore, surtout que son cœur avait tendance à battre plus vite quand il faisait certaine chose en sa compagnie. Au final, il était content de cela, Morrigan le changeait sans le vouloir et il était bien content de cela, une autre raison pour laquelle il voulait la protéger de toute personne cherchant à lui faire peur ou du mal.

Une fois que Morrigan fut réveiller, elle s'attela à la malédiction de l'homme qui en profita pour la remercier et également de voir qu'en effet, elle pouvait le toucher sans le moindre problème. La question était quand même de savoir ce qu'elle voudrait bien faire maintenant que cela était possible, elle devait bien avoir une petite chose qu'elle aurait toujours voulu faire, mais qu'a cause de sa peur n'avait jamais pu essayer. Il se gratta alors le menton avant de s'approcher encore un peu d'elle pour lui proposer un petit quelque chose, comme d'un essaie avant qu'ils puisse s'attaquer à une épreuve un peu plus complexe, du genre sortir.

"Dit moi Morrigan, vu que tu n'a plus trop de problème avec moi.... as tu déjà eut une envie, que tu n'a jamais pu faire par peur, que tu voudrait essayer?, qu'importe ce que c'est."

Enfin, il avait beau dire cela, il ne pouvait pas trop voir ce qu'elle pourrait bien demander. Peut être un câlin?, ou alors de la toucher à un certain endroit?, il eut un petit rougissement en pensant à ce genre de chose, non non, il y avait plus simple, comme par exemple de faire un exercice demandant d'être un peu plus au contact, ou alors simplement qu'elle prenne le bras d'Aster, oui, il y avait pas mal de chose possible, le tout était de savoir ce qui était le plus intéressant à essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 7 Jan - 20:33

Morrigan commençait à avoir un lien assez fort avec Aster maintenant. Il l'aidait à se reconstruire et il était suffisamment patient pour avoir pu attendre qu'elle soit capable de le toucher par elle-même, même si elle le poussait tout de même dans ses retranchements de temps à autres. Quoi qu'il en soit, elle lança à nouveau la malédiction qui permettait à l'Avatar de la Mort de contenir son aura mortelle. La princesse des Ténèbres lui avait ensuite pris la main, c'était déjà beaucoup comparer à quelques semaines encore auparavant. Encore une fois, elle avait été honnête en lui disant qu'elle pouvait le toucher lui. Elle l'avait alors vu sourire et cela avait très légèrement étiré la commissure de ses lèvres. La sorcière l'avait ensuite vu rougir et elle avait détourner les yeux, elle ne savait toujours pas comment réagir face à ça, c'était un peu compliqué. Finalement elle avait sentit la main de l'homme se resserrer autour de la sienne et elle avait soupiré doucement avant de baisser la tête, sa chevelure ébène masquant maintenant son visage pâle.

Aster lui avait alors dit qu'il était content d'être la première personne à pouvoir la toucher sans problème et la jeune femme rougit légèrement. Le lui entendre dire c'était un peu déstabilisante tout de même. Elle n'ajouta rien, gardant simplement la main du spectre dans la sienne, son regard bleu masquer par sa fine chevelure noire. Morrigan se surprenait à vraiment apprécier de côtoyer quelqu'un quand elle avait toujours haït ça jusqu'à maintenant. Il fallait dire aussi que son entourage avait toujours été à la solde de son père. Machinalement elle avait porté sa main main libre au collier dont elle était sûre qu'il venait de sa mère. Elle ne pensait pas un instant à Deathbringer. Il était mort et elle était libre et c'était une bonne chose ainsi. Quoi qu'il en soit, maintenant qu'elle avait pu se reposer un peu elle se sentait beaucoup mieux. Elle avait alors réfléchit à ce qu'elle allait pouvoir faire et ce fut à ce moment-là qu'Aster lui posa une question et elle relâcha sa main et détourna les yeux.


« Ne me force pas la main Aster… Il me faut du temps… simplement du temps et de la patience. C'est une plaie qui est longue à cicatriser mais c'est ainsi… »

Et voilà, encore une fois, elle faisait marche arrière et s'éloignait de lui. C'était plus fort qu'elle. Quoi qu'il en soit, la brune voulait simplement changer de sujet, c'était juste compliqué. Elle venait de régénérer la malédiction… Rien ne les empêchait donc de ce rendre dans des endroit plus… vivants. Elle avait alors soupiré, ils pourraient peut-être trouver de quoi habiller l'homme plus convenablement et trouver une cape pour elle…

« Aster… Est-ce que ça te plairais de voir un peu comment c'est en ville ? Bien sur, on ne resterait pas longtemps… Mais si je met une cape et que tu n'as pas ton armure… Il suffira de veiller à ce que tu passe à peu près inaperçue… Malgré ce qu'à proclamer le roi, je crois qu'ils ne me pardonneront jamais les erreurs de Deathbringer... »

Elle ne voulait pas l'appeler son père, pour elle il y avait bien longtemps qu'il n'était plus son père. Morrigan se mordilla légèrement la lèvre et se leva avant de fouiller dans ses placards pour manger un morceau. Elle en profita pour donner quelques graines à son corbeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Sam 21 Jan - 18:25

Peut être qu'Aster en avait trop fait, il ne savait pas quel pouvait être les limites après tout avec le peu de relation qu'il avait eut jusqu'à maintenant et c'était pour cette raison qu'il c'était contenter de hocher la tête, la regardant s'éloigner doucement. Le temps, il avait pourtant l'habitude d'attendre longtemps pour certaine chose, alors pourquoi uniquement cette fois ci, il avait l'impression qu'il aurait un peu de mal. Enfin, ce n'était qu'une impression, il allait devoir se concentrer pour ne pas déranger Morrigan, surtout que maintenant, elle pouvait enfin s'occuper de nouvelle chose, peut être même commencer à pouvoir se sentir plus libre, qu'elle n'ai plus toute ces contrainte autour d'elle, en tout cas, c'était ce qu'il pensait pouvoir l'aider à avoir à la longue.

La prochaine étape pour eux deux était donc un tour en ville et Aster pouvait être d'accord, si ce n'était un petit détail. Certes son corps était assez pâle par rapport à un humain normal, néanmoins, cela pouvait encore passé, par contre, sa chevelure... Il se mit donc à réfléchir, il devait bien avoir un moyen pour éviter le plus de soucis, son regard tomba sur son armure et bien entendu, cela n'était pas vraiment le but, mais il allait lui falloir au moins un petit quelque chose pour se couvrir la tête. En conclusion, comme ce dernier n'avait rien du tout côté vêtements et que Morrigan était sa seule amie, il allait devoir lui demander encore un coup de main la dessus.


"Je suis d'accord mais..., tu pense qu'on pourrait trouver quelque chose pour mes ... cheveux?"

Pour ce côté la, il n'avait pas vraiment autre chose à faire, pour le reste par contre, il pouvait clairement commencer à ce préparer un peu, ce n'était pas si compliqué. Ce qu'il semblait porter en dessous de son armure semblait quand même avoir des manche longue, ce qui était bon, pour le reste, ces mains pouvaient être mise dans ces poches, à moins que Morrigan voulait de nouveau lui prendre une de ces mains, il n'allait jamais dire non à cela. Il termina donc de vérifier son accoutrement, essayant de bien racoler le plus de coin possible pour qu'on remarque le moins sa couleur de peau, surtout au niveau de son cou, pour le reste, cela allait simplement être une question de savoir comment s'y rendre.

"Je ne suis jamais sortit de la forêt, c'est loin?"

Il était peut être un peu anxieux et inquiet quand à tout cela, mais lui aussi devait quand même faire un effort pour cela, après tout, il ne pouvait pas être toujours coincé dans la forêt. Enfin, dans un sens, si Morrigan n'avait jamais voulu sortir, il n'aurait rien dit, il pouvait l'avouer, il n'avait pas besoin de grand chose d'autre qu'une vrai amie pour cela, bien que son cœur semblait penser autre chose. Les préparations semblaient bien se passer en tout cas, même si bon, pour le reste, il devait beaucoup se fier à ce qu'allait lui dire Morrigan, car bon, même si elle n'était pas du genre à beaucoup parler à autrui, elle avait plus d'expérience que lui la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Dim 22 Jan - 21:12

Morrigan se sentait un peu nerveuse à l'idée de retourner en ville, mais, elle n'était pas seule cette fois et elle aurait probablement de les ramener chez lui au cas où. La fille de Deathbringer restait focaliser sur la présence de son ami à ses cotés. Elle avait une confiance aveugle envers Aster, il avait déjà montrer que cette confiance avait une vrai raison, ne serait-ce que là en veillant sur elle alors qu'elle avait été malade. Enfin, il était maintenant temps de se reprendre et de se préparer pour aller en ville, si il ne le faisait pas maintenant, ils ne le feraient jamais… Il lui demanda de l'aide quand à sa chevelure et la fille ténébreuse lui adressa alors un léger sourire avant de hocher la tête, puis, elle s'éloigna un peu de lui d'un pas un peu moins vite qu'à son habitude, mais tout de même.

« Je vais trouver quelque chose pour ça… Laisse moi juste peut-être quelques minutes pour… pour me changer. »

Et elle récupéra quelques unes de ses affaires avant d'aller derrière un paravent… Oi, elle c'était quand même fait un minimum d'aménagement pour l'intimité, même si elle n'avait pas prévu d'avoir des invités… Soit on ne pouvait pas lui reprocher de vouloir un minimum de confort… même si c'était un peu compliqué… Elle s'était rapidement rafraîchit avant de passer un pantalon propre, ainsi qu'un débardeur sombre assez moulant… Elle portait ce qu'elle pouvait porter après tout. Un instant, elle avait ouvert une faille de ténèbres, puis, elle avait fureté un instant avant d'en sortir une cape… Elle était issue de la salle secrète où se trouvait tout les biens qu'elle pouvait posséder… où qu'elle usurpait… Peu importait. Elle avait refermé la faille, puis, elle avait rejoint son ami avec ce qui semblait un pan de tissus posé sur le bras.

« Je vais t'aider à les rassembler à nouveau… Puis tu mettra ça, si tu veux te cacher je pense que c'est ce qui irait le mieux… Tu passerais inaperçu… Enfin… Moi, je serait probablement visible alors… Tu ne sera pas aussi invisible que ça… »

Ce disant, elle rassembla à nouveau l'étrange chevelure de l'homme, l'attachant à plusieurs reprises grâce à un matériel de coiffure qu'elle n'utilisait jamais…  Au moins, il était utile. Quand ses cheveux furent rassemblés, elle jeta une cape noire garnie d'une capeline de fourrure sur les épaules de l'homme. Il lui demanda si c'était loin et la jeune femme lui sourit réajustant la cape avant de passer sa veste sombre. Elle remit convenablement sa longue chevelure glissant un instant sa main sur son collier pour se donner du courage.

« Ce n'est pas très loin, moins d'une heure de marche… Mais… Je pourrais… accélérer les choses si tu veux… »

Morrigan le regarda un moment et lui sourit. Puis, elle récupéra simplement une besace près d'elle et la passa sur son épaule, au cas où ils décideraient de prendre quelque chose en ville. Elle s'humecta légèrement les lèvres avant de tendre la main à l'homme, l'invitant simplement à la prendre, même si elle avait toujours un certain malaise à agir de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aster
Questionnable
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 31
Date d'inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Dim 29 Jan - 16:54

Vraiment, cacher quelque chose comme Aster n'était pas une mince à faire et comme il n'avait pas envie de mettre son armure, ces mains allaient être assez visible par la suite. Après, il était clair qu'avec une tête comme la sienne et une chevelure de ténèbres, on avait bien l'impression qu'il était un peu comme un phare, attirant clairement l'attention. Ce fut pour cette raison qu'il avait préférer demander quelque chose pour ne pas être trop visible, rien qu'une petite capuche n'aurait pas été de refus, mais comme il faisait entièrement confiance en Morrigan pour trouver quelque chose, il n'avait qu'a attendre simplement qu'elle se prépare.

Elle semblait en tout cas avoir quelque chose pour couvrir sa tête, bien qu'avant cela, elle lui demanda d'attendre un moment, qu'elle puisse se changer. Quand il la regarda passer derrière un paravent, une grande gêne s'empara de lui et instinctivement il se retourna, ne comprenant pas lui même la raison à cela. En fait si, peut être qu'une certaine chose lui revenait en mémoire et il ne souhaitait pas vraiment se retrouver avec du rouge au joues, cela était un peu trop visible pour son cas.

Il prit donc le temps qu'elle passa à se changer pour se calmer, bien qu'étrangement pour lui, le bruit qu'elle faisait avait une effet particulier sur son cœur. Quand elle sortit, Son visage ne montrait quasi aucune trace de rougissement, bien qu'il était légèrement possible de voir qu'il c'était passé quelque chose au niveau de ces joues à cause de la très légère teinte qu'elle possédait en ce moment. Cela n'allait pas s'arranger quand il remarqua la tenue que portait Morrigan en ce moment, certes quelque chose d'habituelle pour cette dernière, toutefois, à cause de ce qu'il pensait plus tôt, il se gratta un peu la nuque et essaya de vider encore son esprit, il ne devait pas gâcher son envie de sortir à cause de ce genre de chose.

Alors qu'elle commençait à ranger la chevelure si étrange de la créature, Morrigane expliqua qu'elle pensait qu'elle serait beaucoup plus visible que lui quand ils allaient marcher en ville. Certes si il n'avait pas ce qu'elle venait de lui mettre sur la tête, à savoir une capuche, il serait beaucoup trop étrange pour le reste du monde, toutefois, il était grand et ces mains seraient encore visible, alors bon, penser qu'une jeune femme comme elle passait moins inaperçue était une étrangeté pour lui. Après, il n'était pas très cultivé pour ce qui était des mœurs en ville, alors il n'allait pas trop en discuter, toutefois, un petit commentaire sortit de ces lèvres.

"Je crois que cela sera mieux que d'avoir quelque chose comme moi, possédant des cheveux non naturel et un teint trop blanchâtre, marcher avec ma tête visible à la vue de tous."

Peut être pour lui remonter le moral ou alors simplement pour qu'elle ne se sente pas si défaitiste sur elle même, voila les objectif de ce qu'il venait de dire, en tout cas, il pensait vraiment et il y avait quand même un peu de vérité la dessus. Il y eut alors la question du temps de marche, qui était il fallait le dire plus long que ce qu'il aurait penser, toutefois, il ne semblait pas avoir envie de raccourcir ce genre de chose. D'ailleurs, quand elle lui tendit la main après avoir prit son sac, ce dernier la serra doucement avec le sourire avant de lui répondre, voyant qu'il y avait encore un petit quelque chose.

"Autant prendre notre temps, de cette manière, on pourra profiter de l'extérieur, discuter tranquillement ainsi que de se familiarisé avec ce que nous faisons en ce moment."

Il termina sa phrase avec un sourire, souhaitant qu'elle prenne le plus de temps possible pour bien se sentir en sa compagnie. Pour Aster, il n'y avait que Morrigan qui avait de l'importance, cela s'accentuait d'ailleurs de plus en plus avec le temps, ce fut pour cette raison qu'il semblait toujours autant se préoccuper de la moindre chose quand il la regardait, voulant savoir si elle allait bien, si elle n'était pas trop mal à l'aise à cause de lui mais surtout, en apprendre d'avantage sur ce qu'il ressentait quand il était proche de cette dernière.

Une fois que le duo fut sortit de la maison et qu'ils avaient commencer à marcher, Aster pu encore une fois voir la magnificence de la forêt dans laquelle ils se trouvaient. Vraiment, il appréciait de moins en moins son aura mortel, car il ne l'avait pas oublier, bien que la présence continue de Morrigan aidait très clairement ce dernier à ne pas trop y penser. Ils allaient en tout cas avoir une petite heure de marche pour certainement discuter et aussi découvrir certaine chose pour son cas, Aster désignant certain animaux ou plantes pour que sa partenaire puisse lui apprendre leur noms ainsi que d'autre petit détails amusant. Enfin bon, cela n'allait pas prendre toute l'heure et certain moment de silence, peut être parfois lourd aller s'installer, Aster en profita alors pour lui demander une ou deux petite chose.

"Dis moi Morrigan, tu pense que je pourrais habiter près de chez toi, je ... je ne crois pas que j'aurais envie de retourner à ce genre de solitude. Je sais qu'il y a aussi la malédiction à faire souvent pour mon aura, toutefois, si je pouvais apprendre à le faire, cela pourrais nous permettre de faire ... d'autre chose?, je ne sais pas quoi exactement, je dois dire que j'aimerais essayer plus de chose en ta compagnie."

Il gardait clairement le sourire alors qu'il serra un peu plus la main de sa partenaire, continuant toujours la route vers la ville. Il était un peu excité de voir autant de monde bien entendu, bien que l'anxiété était présente, il n'était pas vraiment humain à leur yeux, comment allaient ils percevoir cela, comment allait il aussi interagir?, beaucoup de questions circulaient parfois dans sa tête alors que la distance se réduisait entre eux et leur destination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morrigan
Vagabonde
Inconnu
Eternia
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 29
Date d'inscription : 08/01/2015

MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   Lun 30 Jan - 12:37

Morrigan avait fait de son mieux pour masquer son ami… Mais, de toute façon, personne n'allait le reconnaître si il ne « hantait » pas son armure. Elle, elle ne changeait en rien sa tenue… Elle se sentait bien dans ce type de vêtement et c'était tout ce qui comptait après tout. Doucement, elle replia correctement la capuche autour de la tête de l'homme. La princesse des Ténèbres avait ouvert un portail pour sortir de son refuge, elle ne voulait pas dépenser trop de magie, elle voulait laisser à son ami l'occasion de profiter un peu plus de la forêt et se préparer elle-même pour aller en ville. La brune resserra la veste qu'elle avait passer au niveau de son cou. Retourner en ville… Elle n'aimait pas ses passages en ville, mais qui sait, peut être qu'avec l'intervention du roi, il 'y aurait plus de problème… enfin, elle en doutait.

Elle avait pris la main du spectre, elle ne voulait pas risquer de le perdre en route parce qu'il se serait laisser distraire par une fleur ou un papillon. Après tout, il était comme un enfant et, si elle n'avait pas dû fuir à sa première venue en forêt, elle aurait probablement été pareil, alors, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Et puis cette fraîcheur chez lui, cette innocence qu'il avait malgré ce qu'il était… Il était une bouffée d'air pour elle… Son premier et unique ami. Bien sur, encore une fois, elle aurait pu faire un portail pour aller en ville, mais elle ne le voulait pas, elle n'était vraiment pas pressé d'aller en ville, là-bas, on finissait toujours par l'appeler démon ou sorcière… Là-bas elle n'était rien qu'une épine dans le pied d'Eternia, quoi qu'en dise son monarque.


« Tu sais, Aster… Les gens ne te connaissent qu'avec ton armure, je suis la seule à connaître le vrai toi. Sans ton aura, tu n'es pas beaucoup plus impressionnant que ces créatures qui vienne d'autres mondes… Peut-être même qu'on ne fera pas attention à toi. Moi, je suis connu en tant que… pour mes origines… ils connaissent mon aura et… Je ne sais pas si ils obéiront à ce roi plus qu'à un Empereur qu'ils craignaient. »

Oui, elle n'avait pas confiance, mais comment avoir confiance après tout ce temps où on l'avait chassé dès qu'on l'avait reconnu… Elle aurait tout donner pour ne pas avoir eut ce père. Sans qu'elle ne s'en aperçoive, elle se mura peu à peu dans le silence… Enfin non, pas vraiment puisqu'elle ne répondait qu'aux question qu'il lui posait sur la faune et la flore… heureusement que ça faisait parti de son éducation magique de savoir tout ça. Peut-être qu'elle devrait lui apprendre ce qu'elle savait dans les moment où sa malédiction faisait encore effet. Elle ne savait pas trop, ils verraient bien, probablement… Malgré elle, elle avait laissé échapper un petit soupire, puis, elle avait levé ses prunelles sombres vers la cime des arbres. Pourquoi les choses ne pouvaient pas être plus simples ? Tout ce qu'elle voulait, c'était vivre une vie normale.

« Je prend mon temps, c'est pour ça que je n'ai pas déjà ouvert un portail qui nous aurait amener là-bas. J'en suis capable et tu le sais aussi bien que moi… Je n'aime juste pas aller en ville. »

Elle ne s'étendit pas plus sur le sujet, deux fois déjà il avait pus la voir trouver refuge dans son cercle de mort. Il devait bien savoir à quel point se passage en ville lui était stressant… mais elle le faisait tout de même, elle prenait sur elle. Ce fut le moment que choisit son ami pour lui poser une question qui la déstabilisa complètement. Il demandait à venir vivre près de chez elle… Tant qu'il ne contrôlait pas son aura il valait mieux que non… Il ne fallait pas tuer un autre segment de ce monde. Un éclat triste apparu dans son regard. Sans elle pour l'aider, ce cercles désertique serait pour lui une véritable prison.

« Je t'aiderais… je l'ai promis au roi… Je t'aiderais, car tant que tu ne contrôle pas ton aura, tu ne pourra déménager… Mais moi, je peux peut-être agir pour que tu ne soit pas aussi seul… Mais cela va me demander beaucoup de magie et peut-être aussi de retourner chercher quelques petites choses dans ce qui reste du trésor impérial… oui, j'ai bien dit impérial… je pense que… le roi ne connaît pas cet endroit… ou ne s'y intéresse pas… »

Elle l'aiderait, mais elle ne savait pas vraiment si elle en avait les capacités… Quoi qu'il en soit, rien ne l'empêcherait de faire de son mieux pour que son seul ami puisse vivre heureux. Elle était même prête à utiliser la magie et les rituels pour cela si il le fallait, même si ça l'avait toujours terrorisé… comme le reste de la magie… mais avec lui, elle commençait à voir qu'elle n'avait pas que des mauvais cotés… Même si les ombres restaient tellement fortes… Elle porta une main à son collier et cru presque entendre une voix douce lui murmurer qu'elle n'avait rien à craindre et qu'on veillait sur elle… Si seulement c'était vrai… mais qui s'intéresserait à elle, princesse orpheline sans royaume, si ce n'était Aster contre qui la génétique l'immunisait naturellement. C'était étrange, mais elle ne s'en plaignait pas, il était un ami bien plus précieux que qu'elle aurait pu avoir dans cette autre vie… Elle y croyait en tout cas.

« Je t'aiderais… Du mieux que je peux je le ferais… »

C'était un serment qu'elle lui faisait là, la boule au ventre. Aster était important pour elle. Important comment ? Elle ne saurait pas vraiment le dire, mais elle voulait qu'il puisse en profiter… Elle voulait payer sa dette, parce qu'elle se sentait redevable de tout ce temps qu'il avait passer à son chevet quand elle succombait sous la fièvre. Et puis surtout, elle voulait le voir sourire. Déjà, elle percevait les bruits de la ville et elle ralentissait encore. Elle n'avait plus vraiment envie d'y aller soudain… Mais reculer maintenant, ce serait idiot, alors, elle se contenta de sourire à son ami, cherchant à savoir si il était prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand l'occulte rencontre la mort....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'occulte rencontre la mort....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Eternia :: Fôret du sombre-
Sauter vers: