Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un point d'ancrage... [Leya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Sam 23 Mai - 13:33

Profiter de ce bain… Qui aurait pus croire qu’Engel, qui évitait de se baigner plus que nécessaire à cause de sa nature se plairait à prolonger un bain ? Personne… Et pourtant, c’était bel et bien le cas. La Kumiho se mordilla légèrement la lèvre, restant dans la même position. Les minutes se passèrent sans qu’il n’y ait vraiment grand chose de plus, si ce n’était la renarde à neuf queues, les yeux fermés, profitant simplement de ce moment qui s’offrait à elles. Cependant, la proximité du corps de Leya et, surtout, la sensation de son sexe contre son fessier. Cela éveillait en elle toujours plus de désir et elle se mordilla maintenant l’intérieur de la joue Quand elle avait rouvert les yeux, ils avaient des éclats jaunes, signe que sa personnalité de Yoko prenait légèrement le dessus. Yoko qui avait mille fois moins de pudeur qu’Engel qui n’en avait déjà. Ainsi, si Engel aurait fait avec son désir, Yoko quand à elle n’était pas ainsi. Elles profitaient et l’eau restait chaude, c’était agréable. La Kumiho sentait les caresses de son amante qui ne faisait qu’aiguillonné toujours un peu plus son désir. Leya s’en rendait elle compte ? Probablement pas puisqu’à la base les caresses n’étaient certainement pas dans ce but là.

Se laissant envahir peu à peu par Yoko et cette envie qui se formait en elle, un air malicieux apparu dans son regard en partie doré en même temps qu’un sourire espiègle qui se formait sur ses lèvres. Encore une fois, elle avait légèrement remué contre l’hybride dragonne et son membre érigé. Elle fit exprès de s’y frotter un instant, ce serait la seule aide qu’aurait Leya pour savoir ce qu’elle avait en tête. Engel avait alors sourit doucement, puis elle se suréleva, comptant sur ses queues qui masquaient le moindre de ses mouvements. La Kumiho profita alors du membre durcit de l’autre femme pour s’empaler sur lui sans préambule… Oui, elle était nymphomane, mais elle n’était pas la seule. Le corps de la renarde à neuf queues se cambra légèrement, mais, elle ne commença pas à se mouvoir tout de suite. Elle préféra plutôt venir se collée à celui de Leya, pressant son dos contre la poitrine de l’hybride dragonne. Engel avait alors pris les mains de son amante, en posant une sur l’un de ses seins et l’autre près de son clitoris. Puis, tournant légèrement la tête vers l’aubergiste, elle lui souffla simplement d’une voix pleine d’incitation :


« Tout ça est à toi Leya et tant que je serais bien près de toi, ce sera à toi… Tant que tu me couvriras auprès des humains, tu pourras y goûter tant que tu le voudras. »

Elle rejeta sa tête en arrière, posant un léger baiser sur la joue de son amante au coin de ses lèvres. Ce n’était pas exactement une déclaration d’amour, mais venant de la renarde à neuf queues c’était probablement ce qui s’en rapprochait de plus… Cependant, si cela appartenait à Leya comme elle le disait, elle serait tout de même parfois obligée d’aller voir ailleurs… ne serait-ce que quand elle irait porter ces rapports… pour ne pas éveiller de questionnement et de doute. Bien entendu, elle n’en dirait rien. Engel soupira doucement, puis, elle commença à se mouvoir, lentement et profondément sur le membre se son amante. Pas de pouvoir encore une fois, elle, elle ne pouvait pas se le permettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Mer 27 Mai - 4:50

Leya ne semblait pas vraiment savoir ce qui se passait du côté d'Engel, surtout du fait qu'elle était sur elle, néanmoins, du peu qu'elle avait vu, il semblait qu'elle ai une idée derrière la tête, l'hybride dragonne elle n'allait pas bouger, si elle avait envie de quelque chose, elle pouvait bien le faire elle même, non, elle n'était pas feignante, juste que sa partenaire était sur elle et donc qu'il était beaucoup plus facile pour elle de bouger par rapport à elle, il n'y avait pas d'autre explication, elle profitait aussi de l'eau comme elle pouvait, réfléchissant à certaine chose, donc certaine n'étaient pas vraiment utile pour le moment, mais comme elle avait un peu de temps devant elle tout en continuant de caresser sa belle, alors autant mettre cela à profit, quand il se passera quelque chose de vraiment intéressant, elle le remarquera bien vite.


Et étrangement, cela semblait arriver plus tôt qu'elle ne le pensait, en premier lieux, elle n'avait pu voir que brièvement le changement de couleur des yeux d'Engel, mais elle pouvait presque comprendre qu'elle semblait exciter par ce qu'elle faisait, bon, elle l'avait fait à moitié exprès, ce n'était pas sa faute, Leya était une nymphomane et avait toujours envie de baiser, c'était presque comme si on lui demandait de ne plus respirer, enfin, ce n'était pas le moment de voir cela, car elle voyait très bien qu'elle se relevait doucement, Leya voulu donc demander si elle voulait sortir de l'eau, ce qui pouvait être normal, bien qu'elle aurait aimer qu'elle lui en parle avant toute chose, mais non, cela était pour une toute autre raison, elle sentit alors sa verge pénétrer sa partenaire et failli lâcher un petit cri de plaisir, mais tout ce qui sortit fut quand même un gémissement, elle ne c'était pas attendu à cela, et en plus, Engel commençait à lui parler, lui expliquant que toute sa personne était à elle du moment qu'elle la couvrait, mais c'était qu'elle jouait le grand jeu, et le pire était que Leya semblait tomber dedans les deux pieds en avant, enfin, elle appréciait grandement Engel, c'était peut être même beaucoup plus que de l'amitié, elle touchait à peine ce qu'elle ressentait en ce moment, mais même si elle avait du mal à l'exprimer vraiment, elle pouvait au moins lui dire une chose.

"Je vois..., dans ce cas la, j'espère que tu est prête à rester avec moi pour l’éternité Engel, car jamais je ne te dénoncerais ni même te ferais du tort."

En clair, elle aussi semblait bien prête à tout pour sa partenaire, elle souria alors face à son baiser et commença à gémir doucement face au mouvement de sa partenaire, elle n'avait pas trop les moyens de faire grand chose vu la position ou elle était, et puis qu'elle n'allait pas pouvoir sentir la poitrine de sa belle contre la sienne, alors autant la toucher directement, elle empoigna alors les deux seins de sa partenaire et les massa avec pas mal d'envie et aussi avec de la douceur, lui pinçant doucement les tétons tout en allant s'amuser à lui souffler quelque paroles chauffante dans le creux de son oreille, et bien entendu, vu qu'elle voulait encore une fois lui donner le maximum, elle avait déjà saturer sa verge d'énergie, peut être qu'avec cela, elle pourra utiliser un peu de magie sans forcément avoir son masque à portée de main, enfin, cela restait à voir, elle n'était pas totalement sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Mer 27 Mai - 22:36

Engel venait donc de s’empaler sur le membre de son amant sans plus de préparation que cela. La renarde avait ensuite clairement fait comprendre à sa compagne que, tant qu’elle serait en sécurité près d’elle, Leya pourrait profiter de son corps tant qu’elle le voudrait. L’aubergiste lui avait alors dit qu’elle devrait alors rester près d’elle pour l’éternité puisqu’elle ne la trahirait pas et qu’elle ne lui causerait jamais de tord. La Kumiho sourit doucement, les joues un peu rougies. L’éternité hein ? Elle voulait bien tenter le coup, car pour la première fois de sa vie, elle se sentait vraiment bien aux cotés de quelqu’un d’autre. La renarde à neuf queues émit un léger bruit, proche d’une sorte de ronronnement alors qu’elle l’embrassait. Rester près de sa belle dragonne éternellement, l’idée était plaisante… oui, très plaisante même. A la surface de l’eau, ses queues ondulaient doucement, frottant aussi en partie contre le ventre de la femme à la peau mate.

Engel avait alors commencé à se mouvoir sur le membre de son amante, faire ça dans l’eau, ça lui faisait bizarre. Oui, elle ne l’avait jamais fait, mais avec ce qu’elle était, ce genre de chose était toujours délicat. Et dans le petit coffret, la perle qu’était devenu son Hoshi No Hana brillait doucement, comme avec l’impression qu’une petite flamme de couleur bleue y brillait doucement et il y avait fort à parier qu’elle brilleraient de plus en plus tant que les deux demoiselles baiseraient de la sorte. En attendant, la Kumiho avait donc commencé une série de mouvements lents et profonds, des mouvements langoureux si l’on pouvait dire les choses ainsi… Quoi qu’il en soit, elle sentit bien vite les mains de son amante venir se posées sur sa poitrine, s’emparant de chacun de ses seins. La renarde à neuf queues laissa échapper un gémissement de désir et de plaisirs mêlés lui échapper. Elle se laissa alors aller contre le torse de son amante, collant son dos contre la poitrine de cette dernière.


« Leya… »

Avait gémit Engel en fermant les yeux. Et la dragonne massa sa poitrine alors que la Kumiho fermait les yeux, pour mieux profiter du plaisir que l’autre femme lui offrait à présent. L’espionne accentua encore les mouvements, accentuant par la même occasion les massages de l’aubergiste sur sa poitrine. Elle lui pinçait les tétons et un nouveau gémissement de plaisir lui échappa bien malgré elle. L’hybride avait alors laissé échapper un petit soupire de plaisir alors qu’elle demeurait livrée aux caresses de son amante, comme aux paroles qu’elle soufflait au creux de son oreille. Elle sentait le sexe de l’autre femme, gorgée de son énergie et elle frissonna vivement. C’était tellement bon, bon sang… Seulement, sans son masque, c’était vraiment une drôle de sensation qu’elle avait là.

« Non, Leya… Pas de magie… pas besoin de ça… Je… »

Elle ne finit pas sa phrase, venant à nouveau capturer les lèves de son amant avec les sienne en un baiser plein de désir et d’envie. Sa langue vint alors forcé les lèvres de la dragonne pour venir chercher la sienne, s’emmêlant avec elle dans une dans pleine de passion et d’envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Lun 1 Juin - 15:28

Leya semblait se sentir bien mieux que d'habitude, elle en voulait toujours autant bien entendu, et cela ce voyait très bien à la manière qu'elle avait de masser la poitrine de sa partenaire tout en continuant de charger sa verge d'énergie, ce n'était pas seulement d'ailleurs pour lui en donner, mais aussi pour lui faire ressentir toujours plus de sensation, c'était pour cela qu'elle avait appris cela en premier lieux, d'accord cela pouvait paraitre étrange, mais elle lui avait dit la première fois, en tout cas, une chose était sur, elle semblait vraiment y mettre tout son cœur quand il s'agissait de lui donner plus de plaisir, elle ne savait pas qu'il y avait une vrai raison à cela, mais avec le temps peut être, et en tout cas, les réaction d'Engel semblait lui donner envie d'allé toujours plus vite, alors elle n'allait pas se priver.


Tout allait donc à la vitesse que sa partenaire voulait allé pour les pénétration, Leya ne faisait que de suivre ces mouvements et d'amplifier un peu le tout quand elle le pouvait, leur positions n'étaient pas vraiment des plus optimal, mais au moins, tout allait à la perfection, et la semi dragonne semblait bien s'amuser et aimait beaucoup masser la poitrine de sa partenaire, lui pinçant avec douceur mais beaucoup d'envie les tétons, ou alors faisant en sorte de voir de quel manière elle pouvait les masser pour qu'elle gémisse encore plus, elle avait pas mal d'idée, mais elle semblait bien voir qu'elle n'avait pas besoin de magie, encore une fois, c'était une habitude qu'elle avait et qui avait pour but d'amplifier les sensations, donc elle allait continuer, et cela semblait même bien faire son effet, elle lui disait qu'elle n'avait pas besoin de sa, ce qui la faisait un peu travailler dans sa tête, pourquoi elle lui disait cela d'un coup, peut être qu'elle voulait essayer quelque chose de normal?, cela n'allait pas être trop ennuyeux?, elle se posait ce genre de question mais le baiser de la Kumiho lui fit partir tout autre question et elle arrêta de charger sa verge en magie, peut être qu'elle voulait voir quelque chose de différent et Leya elle même voulait voir ce que cela allait donner, leur langues continuaient alors de danser d'une manière des plus intense, et Leya commençait vraiment à sentir son cœur battre de plus en plus vite et son esprit se focaliser sur autre chose que le simple plaisir qu'elle ressentait en ce moment.


D'accord, ce n'était pas nouveau pour elle de se focaliser sur la personne avec qui elle faisait l'amour, néanmoins, avec Engel, cela semblait beaucoup plus intense, elle semblait toujours chercher quelque chose de plus que de la voir gémir plus fortement de plaisir, comme si elle ne voulait pas trop en faire et aussi la voir sourire, elle voulait chasser ce genre de pensée qu'elle ne connaissait pas, mais pour le moment tout semblait revenir tellement vite, et cela semblait même se voir dans les pénétrations, elle les accompagnaient avec beaucoup plus d'envie et aussi d'attention, son baiser semblait aussi montrer une certaine douceur en plus de ce désir toujours aussi puissant, elle ne semblait pas comprendre, elle n'arrivait pas à mettre le mot dessus, mais une chose était sur, il n'y avait qu'Engel pour la faire penser comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Lun 1 Juin - 17:28

Engel prenait toujours son pied avec Leya et elle était sure que même sans cet afflux d’énergie, elle surpasserait de loin tout les autres amants que la Kumiho avait pus avoir. Il fallait dire aussi qu’il y avait autre chose avec la dragonne… Quelque chose de plus que du simple désir, de plus que du simple sexe. Si le rythme avait tout d’abord été lent et profond, il s’accélérait toujours plus de seconde en seconde, la jeune femme se laissant aller au désir qui consumait peu à peu son esprit. Plus le temps passait et plus la relation entre eux était intense. Le baiser assortit du jeu de langue était tout aussi intense. Cependant, cette position était assez difficile à tenir, alors, la renarde à neuf queues avait finit par interrompre ce baiser, reprenant une position un peu moins acrobatique maintenant. Elle ne s’en donna qu’encore un peu plus à la relation charnelle qu’ils partageaient pour le moment. Elle se sentait tellement bien, mieux qu’elle ne l’avait jamais été… Un profond soupire de plaisir lui échappa.

Engel sentait son cœur qui s’affolait au creux de sa poitrine et elle faisait tout son possible pour que, simplement en adaptant de manière infime ses mouvement, Leya ressente le plus de plaisir… et elle aussi par la même occasion. L’expérience d’une catin de première classe qui avait excellé dans ce domaine pendant presque un siècle. Oui, le moins que l’on puisse dire était qu’elle avait une certaine expérience à ce sujet… Pas très avouable certes, mais elle ne pouvait pas y faire grand chose… En attendant, elle se mouvait simplement sur le sexe de sa compagne, pendant que cette dernière s’amusait avec sa poitrine, pour son plus grand plaisir. Elle laissa donc son esprit se vider de toute pensée alors que l’hybride dragonne pinçait légèrement ses tétons, lui provoquant de légères vagues de plaisir qui embrassaient chacun de ses sens. Ses oreilles se couchèrent légèrement de chaque coté de son crâne alors qu’elle commençait à haleter légèrement.

Elle sentait l’eau qui ruisselait doucement le long de son corps alors que son corps émergeait de la surface aqueuse… avant d’y replonger presque aussitôt. C’’était une sensation assez étrange de sentir l’eau chercher à s’immiscer entre leurs corps quand elle en avait l’occasion. Engel commençait à vraiment apprécier le sexe avec l’exilée, encore plus qu’elle n’avait appris à apprécier le sexe de manière plus générale. Fermant les yeux, la renarde avait concentré la magie qu’elle pouvait concentré en elle pour fusionné ses queues en une seule. Question de simplicité, mais usé de magie sans être en contact avec son Hoshi No Hana la fatiguait grandement, surtout mentalement. Enfin, pour le moment, elle ne s’en souciait pas, son esprit totalement focalisé sur l’hybride dragonne et sur leurs plaisirs à tout les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Mer 10 Juin - 5:30

Tout semblait allé de plus en plus intensément, et cela n'était pas au déplaisir de Leya, au contraire même, elle adorait cela de plus en plus, son esprit semblait devenir entièrement blanc de tout autre pensée, elle ne voulait que du plaisir, et donner toujours plus de plaisir en retour, la seul différence était dans le fait qu'elle n'utilisait pas ces capacités pour gorger sa verge d'énergie, sa partenaire ne semblait pas vouloir cela pour le moment, et à vrai dire, il était vrai que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas baiser normalement, enfin, si on pouvait appeler deux hybride faisant l'amour dans une ville humaine quelque chose de normal, mais comme Leya était une exilée, elle n'avait pas le choix, c'était chez elle maintenant, tout comme cela pouvait être aussi un endroit sur pour Engel, si elle le désirait.


La dragonne semblait en tout cas bien s'amuser à lui donner toujours plus de sensation, elle lui massait vigoureusement la poitrine sans lui faire de mal et lui pinçait également les tétons pour l'entendre gémir toujours plus, elle aimait bien la toucher, et cela qu'importe l'endroit, mais elle pouvait se l'avouer, elle avait un petit penchant sur la poitrine de sa partenaire, chacun ces gouts, et elle sentait sa verge avoir de plus en plus de plaisir, elle ne savait pas exactement ce que faisait Engel, mais cela semblait donner beaucoup de plaisir, et Leya aimait cela, alors elle allait amplifier cela, joindre les mouvements pour qu'elle ai plus de facilité et aussi que cela soit plus intense encore, elle remarqua également qu'elle venait de fusionner ces queues en une seule, une bonne idée mais qui allait surement la fatiguée, il allait donc devoir faire quelque chose pour la soulager mentalement, elle mis donc encore plus d'ardeur à la tache, venant même à lâcher un des seins de la belle pour lui caresser le clitoris tout en continuant de suivre les mouvements, elle la laissait faire bien entendu, elle semblait être plus expérimenter qu'elle sur ce domaine, c'était aussi peu dire, car Leya avait bien passer un sacré bon moment à baiser aussi, mais pas de la même manière, pourquoi elle pensait à cela d'ailleurs, ce n'était pas le moment de chercher à se brouiller la tête avec des bêtises pareil, il y avait beaucoup plus plaisant et qui se passait en ce moment même, à savoir leur partie de baise, et bon sang ce que cela pouvait être bon.


Mais il y avait autre chose, cela ne pouvait pas être pareil que toute les autres fois, sinon Leya ne se donnerait pas autant de mal pour une seule personne, elle ne se serait pas aussi ronger les sang en l'attendant, il y avait quelque chose dans son esprit qui faisait qu'elle ne voulait qu'Engel, et personne d'autre, peut être que cela était en rapport avec le fait qu'elle était si parfaite et qu'elle baisait bien mieux que quiquonque, mais elle avait le sentiment qu'il y avait autre chose, son cœur semblait battre plus vite quand elle était proche et quand elle souriait, cela lui faisait du bien, elle semblait également beaucoup plus réceptive à ces gémissements de plaisir, elle n'avait toujours pas la réponse et elle n'osait pas demander à Engel, mais en tout cas, elle ne voulait pas perdre cela, alors elle allait continuer de tout donner pour sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 11 Juin - 0:46

Et la relation allait de plus en plus crescendo, faisant toujours croître le plaisir qu’elle ressentait. Pour l’heure, son corps agissait de par la force de l’expérience. Pour le moment, elle n’était plus ni Megara White, cette catin qui vendait son corps à qui daignait l’accepter, ni même Engel Tears, cette espionne qui aurait pus livrer les humains à leurs destructions. Elle était encore une autre personne, une personne qui n’avait encore ni nom, ni véritable identité. Une personne qui aurait voulu naître dans ce monde, mais sans la guerre… Une personne qui, en vrai Kumiho, n’avait rien contre les humains. Mais encore une fois, pour le moment, elle ne pensait ni aux humains, ni aux elfes et encore moins aux hybrides… à l’exception peut être de l’une d’entre elle dont elle s’évertuait à la comblée de plaisir. En attendant, elle prenait son pied comme jamais, ce qui n’était pas peu dire, car au début d’Engel Tears, elle avait appris à tirer beaucoup de ses amants.

En attendant, Leya semblait bien s’amuser à ses dépends. Elle lui massait la poitrine, lui pinçait les tétons provoquant des vagues du plaisir, comme si les tressauts qu’elle faisait sur le membre de l’hybride dragonne n’étaient pas suffisants. Bien sur, Engel gémissait de plaisir, mais il fallait dire qu’elle n’avait jamais eut d’amant aussi bon, les deux sexes confondus. La Kumiho sentit bien vite que son amante n’allait pas s’arrêter là. L’une des mains se l’aubergiste se glissa près de son intimité pilonnée, elle ne tarda alors pas à titiller son intimité, la faisant encore un peu plus gémir de plaisir, c’était tellement bon. Elle se colla alors encore un peu plus contre la poitrine de sa compagne, son dos frottant contre cette dernière au gré de ses mouvements, mais le plaisir montait tellement en elle, c’était à en devenir folle. Et elle se mit de plus en plus à étouffer ses gémissements de plaisir pour ne pas laisser échapper des cris de plaisir.

Cependant, ce que ressentait Engel était différent de ce qu’elle avait pu vivre la plupart du temps… même avec Leya. Il y avait quelque chose en plus, quelque chose qu’elle commençait à identifier mais qu’elle peinait à accepter. En attendant, elles baisaient toute les deux et c’était toujours plus intense de minutes en minutes. Finalement, la renarde à neuf queues laissa échapper un cri de pur plaisir en se cambrant maintenant tout contre le torse de son amante. La jouissance de la Kumiho fut étonnement long et laissa l’hybride renarde vidée de ses forces contre l’aubergiste. Le souffle court, la renarde ralentit peu à peu ses mouvements, jusqu’à finir par s’immobilisée contre elle. Finalement quand elle s’immobilisa, elle se colla un peu plus contre Leya et laissa ensuite retomber contre l’épaule de l’autre femme. Le cœur battant à tout rompre, elle laissa simplement son regard se reposer sur elle et esquissa un sourire vague.


« Tu sais, si j’avais vraiment le choix, je crois que je pourrais passer ma vie ainsi, près de toi… »

Avec tout ce que cela impliquait. Elle avait alors fermé les yeux, regrettant presque cette espèce de déclaration. Non, parler de ce qu’elle ressentait vraiment, ce n’était pas son fort comme l’indiquait ses deux oreilles vulpine pour le moment couchées sur son crâne. En attendant, la renarde garda tout de même sa tête posée sur l’épaule de l’autre femme. Elle se sentait bien, paisible… Elle avait alors fermé les yeux, laissant son esprit divaguer. Peut être que, si elle en avait les moyens, elle ferait tout pour protéger cette zone des attaques hybrides…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 18 Juin - 14:32

Il n'y avait bien qu'Engel pour être capable de lui faire ressentir autant de plaisir, de lui donner autant de satisfaction, et de la combler dans bien plus de domaine qu'elle même aurait pu se rendre compte, oui, même maintenant, elle sentait quelque chose en elle qui la poussait à faire un peu plus attention à sa partenaire, à vouloir la connaitre plus, à vouloir qu'elle soit toujours avec elle, et elle ne semblait toujours pas s'en rendre totalement compte, son corps en attendant lui semblait le voir clairement, les caresses étaient certes faite pour être le plus plaisant possible, mais on pouvait clairement remarquer qu'elle ne cherchait pas à lui faire de mal, comme si Engel était plus précieuse encore que tout ce qu'elle avait pu amasser depuis ces derniers temps, et cela était peut être vrai.


Mais comme a chaque fois, elle n'avait pas le temps de continuer ce genre de pensée, car elle avait sentit sa partenaire jouir, elle était également elle aussi très proche de cela, car Engel était vraiment parfait pour ce qui était de la faire monter haut dans le plaisir, alors elle aussi avait jouit en même temps que sa partenaire, se mordant un peu la lèvre pour éviter de gémir un peu trop fortement, déversant une grande quantité de son sperme en elle, il fallait juste espérer que cela n'allait pas trop déborder, ils étaient encore dans un bain après tout, quoi qu'il en soit, cela avait sembler leur suffirent à toute les deux, Leya regarda alors sa belle, un peu fatiguée, et elle lui caressa la joue avant d'entendre ce qu'elle avait à lui dire, et elle se sentir fortement rougir face à cette déclaration, néanmoins, elle aussi trouvait que si elle pouvait rester, elle serait la plus heureuse des femme, enfin, hybride, elle se comprenait, elle devait quand même lui répondre, ne pas la laisser comme cela dans le vide, elle réfléchit alors rapidement à une réponse avant de la serrer un peu plus contre elle.

"Et qu'importe ce qui arrivera, je serais toujours la plus heureuse des femmes si tu reviens toujours vers moi Engel."

Oui, il n'y avait pas autre chose à dire, du moment qu'elle revenait toujours vers l'hybride Dragonne, Leya allait toujours être heureuse, de la sentir contre elle, de lui faire l'amour comme pas possible et également de partager pas mal de chose avec elle, son cœur semblait battre vraiment vite maintenant, c'était à ce demander ce qu'il cherchait à faire, elle avait presque envie de rire en pensant qu'il ne pouvait pas sortir de sa cage thoracique, mais elle n'en fit rien, voulant juste profiter encore et toujours de sa partenaire contre elle, si elle le pouvait, elle aurait surement ronronner de bonheur, elle se sentait bien, et elle espérait que cela était la même chose pour sa partenaire, sa verge étaittoujours dresser, mais c'était un détail, elle n'avait jamais réussit à la faire descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 18 Juin - 21:56

Engel était simplement allongée sur Leya, son membre toujours en elle. Elle avait les yeux fermés et venait de lui faire une déclaration… Encore un point de plus pour l’hybride dragonne. Cette dernière lui répondit d’ailleurs bien rapidement que, peu importait ce qui arrivait, elle serait la plus heureuse des femmes tant qu’elle retournerait toujours vers elle. La renarde à neuf queues soupira doucement. C’aurait dû être un soupire d’exaspération, mais ce ne fut qu’un soupire de bien être, elle se sentait tellement bien dans ses bras. La Kumiho resta un moment tout contre elle, fermant les yeux alors qu’elle laissait quelques minutes de plus, se prélassant dans l’eau qui n’avait plus que peu de nuage de mousse. Finalement, l’espionne rassembla son courage à deux mains et se redressa, s’extirpa de son amante puis se tourna vers elle, posant un baiser passionné sur ses lèvres et lançant sa langue à l’assaut de l’autre quelques instants avant de sortir de l’eau, cette dernière dégoulinant simplement sur son corps…

Elle s’était simplement extirpée de la baignoire, allant suffisamment lentement pour laisser tout le loisir à son amante d’admirer son corps autant qu’elle le voudrait. Elle avait alors enroulé son corps dans une serviette, le temps de se sécher un minimum. Il était encore assez tôt et la renarde hésita un moment quand à la façon dont elle devait s’habiller. Elle soupira doucement, puis secoua la tête. Finalement, elle se dirigea vers le coffret, l’effleura du bout des doigts et soupira. Les pouvoirs des Kumiho étaient infinis pour peu qu’ils ne les utilisent pas pour eux… Engel avait alors enfilé son masque sur son visage, prenant l’apparence humaine sous laquelle elle était connue, toujours nue comme un ver. Ce qui trahissait qu’elle n’était pas humaine s’était cette queue de renard blanche qui ondulait doucement dans son dos. Sous cette forme, ces courbes étaient peut être un petit peu plus rondes, mais elles n’en étaient pas moins généreuse et agréable à regarder.

Engel se tourna un moment vers son amante et lui adressa un sourire des plus doux. Une chaîne argentée était glissée autour de son cou et une étrange petite sphère y pendait doucement entre ses seins. Cette sphère était translucide et une étrange flamme bleue brillait en son centre. Leya avait déjà vu cette sphère, elle l’avait même tenue entre ses doigts. La forme que prenait son Hoshi No Hana quand elle se déguisait ou qu’il ne la touchait plus.


« Je ne vais pas repartir avant un petit moment maintenant, si j’allais te seconder un peu en salle. »

Ainsi, elle avait les yeux bleus et elle lui adressa un sourire des plus doux. Il faudrait aussi qu’elle récupère ou qu’elle se fasse d’autres robes du coup… des tenues plus humaines… Se secouant doucement, Engel s’empara  de la tenue de serveuse qu’elle avait récupéré à son arrivée ici. Comme à son habitude, elle masqua sa queue dans les replis de sa jupe et passa sa main dans ses cheveux devenus court. Un petit crochet par la cuisine où elle en profita pour mordiller un petit bout de leur vestiges de repas avant de ranger ce qui pouvait encore être consommé et ce qui devait être jeter finit dans la poubelle. La Kumiho inspira profondément et se passa une main derrière la nuque, retour aux sources en quelques sortes. Elle attendit donc simplement que Leya soit prête à son tour. Elle avait dit à Leya qu’elle aimait cette vie près d’elle, c’était vrai, mais la vie d’humaine, ce n’était pas vraiment pour elle… C’est pour ça que les Kumiho ne pouvait jamais vivre pleinement en tant qu’humain, même par amour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 2 Juil - 18:20

Tout semblait bien pour le moment, et Leya se demandait si elle pouvait rester juste avec elle, sans participer en bas, bien entendu, cela n'allait être qu'un rêve, elle devait continuer de travailler, elle n'était plus une combattante, enfin, elle ne l'avait jamais été, ce n'était pas parce qu’elle se débrouillait merveilleusement bien pour cela qu'elle aimait, quoi qu'il en soit, ce genre de pensée fut assez vite partit quand sa partenaire c'était relever pour l'embrasser par la suite, elle répondit à ce baiser avec autant de passion, jouant aussi avec sa langue, ce long baiser lui fit encore plus de bien, peut être que cela ne servait à rien de se prendre la tête de la sorte, après tout, qu'allait elle perdre, rien, du moment que personne ne trouvait son identité, et pour le moment elle avait bien réussit à la cacher, tout pouvait être dans l'ordre, et maintenant, il y avait aussi à faire attention à ce que personne ne face quelque chose envers Engel, elle savait se défendre, mais bon, il y avait la question de principe.


Bref, avec tout cela, il était temps de sortir du bain, dommage, elle avait bien aimer ce moment, mais si elle ne travaillait pas, on allait ce poser des questions, c'était un miracle que personne n'ai encore oser venir frapper à sa porte, enfin, il n'y avait que les serveuse qui y avait accès, le reste du monde ne pouvait pas vraiment voir l'escalier, mais passons, pendant qu'elle vidait l'eau et qu'elle nettoyait un peu, Leya reprenait cette forme humaine qu'elle n'appréciait que peu, oui, ce n'était pas qu'elle détestait cette forme, mais à force de toujours la garder, elle s'en lassait, c'était pour cela qu'elle restait plus longtemps sous sa vrai forme avec Engel, au moins il n'y avait pas de mystère, quoi qu'il en soit, il était temps de ce préparer et sa belle lui expliqua qu'elle allait la seconder un peu en salle, et bien entendu la semi dragonne en fut ravie, Engel était douée pour ce genre de travail et elle cuisinait bien mieux que la plupart, cela c'était bien fait sentir sur la clientèle, si jamais ils sentent la différence dans la nourriture, ils vont savoir qu'elle est de retour, c'était évident, mais bon, il fallait juste éviter qu'ils ne tentent quelque chose contre elle, Leya avait déjà montrer qu'elle n'acceptait pas qu'on touche à ces serveuse, et parfois même d'une manière assez démonstrative, mais il y avait toujours des idiots qui voulaient tenter le coup, et dans le cas de sa partenaire, il y avait sa queue, chose qu'elle ne semblait pas pouvoir faire partir, dommage, mais cela était aussi assez risquée.


Après avoir choisit une robe assez convenable et avoir inspirer profondément pour se vider un peu la tête, autant ne penser à rien pour ce qui était du sexe ou alors du reste, elle devait faire son travail, c'était sa vie qui en dépendait presque, après avoir montrer à sa partenaire qu'elle était prête et avoir ajouté qu'elle était ravie qu'elle soit la pour la seconder, car il n'y avait personne pour vraiment lui donner un coup de main pour autre chose que la cuisine et le service, les comptes étaient fait par elle juste parce que personne ne devait voir certain achats, également, il y avait certain besoin corporel que certaine personne n'utilisait pas, comme le soin de ces cornes, ou alors même certaine épices qu'on ne trouvait que trop rarement et qui était assez intéressante pour une hybride, pas pour les humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 2 Juil - 20:36

Engel avait donc revêtu son dernier masque humain et avait sourit à Leya, apparemment, elles étaient prête à reprendre du service. Elle vint voler un dernier baiser à la dragonne avant de quitter ses appartements, se remettant dans la peau de la cuisinière/serveuse. Elle aidait en salle quand les serveuses prenaient du retard, sinon, elle était à la cuisine. Si au début on la regardait étrangement, son aide fut bientôt apprécier de tous. Quand elle le pouvait, la Kumiho s’arrangeait pour passer près de son amante, mais force était de remarquer, même si elle avait levé son enchantement, il y avait beaucoup de monde. Tant et si bien que, pour être plus réactive, elle avait glissé son couteau de cuisine à sa taille. Elle adressait un sourire à tous, décourageant cependant ceux qui tentaient des avances. Elle se plaisait bien à travailler ainsi, ça la changeait et elle pouvait tout de même faire ce qui lui plaisait, c’était une bonne chose pour elle, une amélioration en quelque sorte.

Il y avait cependant un client aviné qui avait les mains bien baladeuses et ce n’était qu’avec des gestes pleins de souplesse qu’elle parvenait à lui échapper. Cependant, plus il consommait, plus il se montrait audacieux. La main finit par toucher le postérieur de l’espionne qui chercha à s’esquiver avant de sentir la main de l’homme se refermer sur sa queue. Tout sembla alors se passer au ralentit. Engel palie à vu d’œil et tourna les yeux vers Leya, plus inquiète pour l’aubergiste que pour elle. Dans un nuage de fumée, son illusion se dissipa et elle repris sa véritable apparence. L’homme qui tenait encore sa  queue écarquilla les yeux, puis lança le signal d’alerte :


« Hybride ! »

La Kumiho pris sa forme de renarde et fila vers la porte. Tant pis, si elle parvenait à fuit, Leya n’aurait qu’à dire qu’elle ne savait pas et elle reviendrait sous une autre apparence, plus tard… Cependant, alors qu’elle allait sortir, la porte claqua contre son museau et elle bondit aussitôt en arrière, fuyant vers l’arrière boutique… chemin qui lui fut lui aussi boucher. Elle aurait pu aller se réfugier près de Leya, elle n’en fit rien, continuant de fuir et de semer le désordre dans l’auberge, jusqu’à se retrouver acculer dans un coin. Les oreilles couchées sur son crâne vulpin, elle grogna. Son arc était inutile… Et puis, elle n’était qu’une espionne, foncièrement, elle ne leur voulait aucun mal… Elle se souvint alors du couteau à sa ceinture, elle n’avait pas mieux pour se défendre sans usé de son feu. Elle avait alors repris sa véritable forme :

« N’approchez pas ! »

Elle tenait maintenant son couteau entre ses deux mains, brandit dans la direction de qui approchait d’elle. Ses oreilles étaient couchées contre son crâne alors qu’elle réfléchissait à un plan B. Elle semblait faible avec sa silhouette frêle et cette prise de débutante sur le couteau… cependant, son air farouche et ses dents un peu pointues faisait réfléchit à deux fois avant de l’attaquer. Un verre vint exploser contre le mur dans son dos, à quelques centimètres seulement de sa tête… Elle n’arrivait pas à rester suffisamment concentrée pour trouver une solution à son problème. Engel sentait son cœur se défouler dans sa poitrine. Si cela se savait au QG, il était probable qu’elle doive  tirer un trait sur Leya et elle ne le voulait pas. Tout ça c’était passer vite, très vite… probablement trop pour que l’aubergiste ne pus agir avant cet instant. Un nouveau verre fut lancer, la lame l’intercepta et il vola en éclat, écorchant le visage et le masque de la Kumiho. Ça faisait mal et elle se tapi un peu plus sur elle-même, faisant fit des insultes et des menaces à son égard.

« Laissez-moi tranquille ! Je ne veux faire de mal à personne. »

Ordonna-t-elle, encore fière malgré la position délicate dans laquelle elle se trouvait pour le moment. Si il fallait qu’elle se batte pour sa vie, alors, elle défendrait très chèrement sa peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Dim 19 Juil - 15:12

Il y avait du monde, et Leya faisait son possible pour les accueillir avec le sourire, Engel semblait contente de travailler, peut être qu'un changement de rythme, elle pouvait faire ce qui lui semblait être bien, et avec la gérante qui goutait parfois les plats pour savoir si cela était bon pour les humains, car oui, il fallait quand même que le gout soit bon pour eux, et pas seulement pour les deux hybride, tout allait bien, Engel savait parfaitement cuisiner, alors elle n'avait jamais eut à lui dire quoi que ce soit, toutefois, quelque chose ce passa, et cela allait peut être mettre Leya en danger, vu ce qu'elle s’apprêtait à faire, toutefois, elle ne prit même pas la peine de réfléchir à ces actions, pourquoi?, c'était pourtant assez simple, elle tenait énormément à sa partenaire, alors il n'y avait pas à chercher plus loin.


Quelqu'un avait toucher la queue d'Engel, la forçant à redevenir ce qu'elle était vraiment, le visage de Leya pris alors une légère teinte blanche alors que tout se passa si vite, tout le monde détestait les homme bêtes ici, alors tous la pourchassait, Leya regardait cela et sentait son poing se serrer de plus en plus, mais de quoi ce mêlaient ils?, c'était son auberge, mais elle devait quand même trouver une raison, quelque chose qui allait satisfaire tout le monde, et puis elle voyait sa belle avoir peur, ne pas vouloir leur faire du mal, elle vit alors rouge, elle n'avait plus du tout de sourire, ce qui était assez rare, voir même quelque chose que personne n'avait vu, les employés prirent même un peu peur en voyant cela, eut savait un peu que si elle travaillait ici, c'était qu'il y avait une raison, sauf les nouveau, l'immeuble entier ce mit alors à trembler, tout le monde recula alors d'un pas alors qu'ils cherchèrent ce qui se passaient, surtout que maintenant on voyait les chaise se soulever et repousser tout le monde, laissant un peu de place à Engel, certain parlèrent de magie noire, mais ils entendirent alors des bruit de pas derrière elle, et certain eurent alors le teint assez pale, surtout les habituer, voyait pour la première fois la patronne sans sourire, elle se mit alors entre Engel les autres et fit parfaitement comprendre que c'était elle qui faisait bouger les chaises et vibrer le bâtiment, il fallait néanmoins agir vite.

"Je pensais avoir pourtant été clair, personne n'as le droit de faire du désordre dans mon établissement, et surtout de pourchassé une employée."
"Elle est une homme bête, vous n'allez tout de même pas me dire qu'il y en a d'autre ici?"
"Cette jeune personne est à moi, elle ne vous à pas attaquer n'est ce pas?, c'est parce qu'elle sait qu'elle n'a pas le droit de le faire, maintenant, si quelqu'un à autre chose à dire, je tiens juste à signaler que chez moi, il n'y a que mes règles..."
"Mais!.."

L'établissement vibra alors encore une fois, coupant court à la conversation, Leya pris alors la main de sa belle et la conduisit en vitesse vers son appartement en haut, certain soufflèrent alors, c'était bien la première fois qu'ils voyaient cela et ce genre de chose faisait peur, mais pour la plupart, le message était compris, Leya avait garder l'hybride parce qu’elle lui plaisait, certain pouvait comprendre, d'autre trouvait quand même cela révoltant, elle s'en fichait pas mal, une fois arrivé alors chez elle, Leya ferma alors bien la porte pour ensuite soupirer profondément, Engel pouvait clairement voir que l'autre main de la jeune femme était un peu ensanglanter, sans le vouloir, ces griffes de combat avait apparu et c'était bien planté dans sa chair, mais au lieux de soigner cela, elle se posa sur un chaise et se frappa continuellement la tête contre la table, murmurant qu'elle était une idiote à chaque fois, elle prenait sur elle d'avoir des gens si idiots, d'avoir quand même choisit un endroit si peuplé, oui, elle n'en voulait pas du tout à Engel si elle allait avoir moins de monde à cause de cela,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Dim 19 Juil - 22:53

Engel était prête à défendre sa peau, même si elle ne voulait pas leur faire de mal. Cependant, alors qu’elle se raccrochait à son couteau, l’immeuble trembla, la faisant passer de sa position de défense à une position de chute. Cependant, elle ne se posa pas se question, sachant très bien que c’était Leya qui faisait ça… pour elle… La Kumiho ne se souciait que peu du sang qui coulait doucement sur sa joue, là où le verre l’avait heurter après s’être briser. Grâce à l’espace que la dragonne lui avait ménager, la renarde à neuf queues pu se relever, mais déjà, l’aubergiste était passé devant elle, faisant barrière entre l’hybride et ses assaillants. Leya prenait sa défense, clamant qu’elle était à elle, ainsi que d’autres paroles pour la défendre. Heureusement, elle avait choisit la meilleur formulation pour que cela ne blesser pas trop l’hybride qui laissa aussitôt tomber le couteau au sol, comprenant qu’elle avait le contrôle de la situation.

L’hybride dragonne s’empara de la main d’Engel qui se laissa entraîner, bien docilement, alors que son cœur se défoulait au creux de sa poitrine. Une fois enfermé avec Leya dans ses appartement, elle resta comme figée sur place, le regard perdu dans le vide : comment allait-elle faire maintenant ? Changer d’identité serait suspect si elle revenait vers la dragonne, mais elle n’avait pas envie de se séparer d’elle… Ses oreilles se couchèrent sur son crâne alors qu’un bruit répété de choc la ramena à la réalité. Elle vit alors Leya qui tapait sa tête contre la table. Engel s’était alors secouée, puis, elle était tout simplement venue s’asseoir sur les genoux de la dragonne, de façon à se retrouver entre elle et la table et qu’elle ne se blesse plus.


« Arête, tu vas finir par te blesser sérieusement ma belle dragonne… »

Il y avait un éclat de tristesse dans ses yeux écarlates. L’odeur du sang lui piqua les narine et elle avait alors baiser les yeux vers les main de la femme pour voir que l’une d’elle saignait. Avec des gestes doux, elle pris donc cette main dans la sienne. Comme pour la plupart des hybride, sa salive était bien plus désinfectante et cicatrisante que tout ce q’on pouvait trouver en ce monde. Elle avait donc porté sa main blesser à ses lèvres et y avait posé un baiser avant de lécher doucement les cicatrices, avec des gestes qui avaient quelque chose de presque sensuel sans qu’elle ne le veuille vraiment. Quand les plaies arrêtèrent de saigner, la Kumiho vint posé un baiser sur le front de sa compagne, là où sa tête avait heurté la table.

« Tu m’as sauvé la vie et je te dois tellement plus que ça… Demande moi ce que tu veux, tu peux d’hors et déjà considérer ton souhait comme exaucer… »

Une phrase digne d’un Djinn, mais la magie des Kumiho se rapprochait de la leur… Tendrement, elle vint à glisser doucement l’une de ses mains sur la joue de la dragonne. Ce serait le second… non, le troisième don qu’elle lui ferait, mais cela n’avait que peu d’importance, dans le cœur d’Engel, la dragonne méritait chacun de ses présents. En attendant, elle restait simplement assise sur ses genoux à la cajoler de caresses légère comme des plumes en attendant qu’elle formule son souhait ou qu’elle parvienne à mettre de coté ce qui venait de se passer pour qu’elle puisse parler toute les deux. La renarde à neuf queues sentait toujours son cœur qui se défoulait dans sa poitrine, tout comme elle se sentait étonnement émue de l’intervention de la femme pour la protéger. Prise par une pulsion soudaine, elle vint capturer les lèvres de la dragonne en un baiser des plus tendre et des plus doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Sam 8 Aoû - 15:13

Oui, tout c'était passé tellement vite, et Leya s'en voulait vraiment, à chaque fois qu'elle sentait la douleur au niveau de son front cela n'était pour elle que justice pour avoir laisser quelqu'un découvrir qui était Engel, et maintenant quoi, elle n'aimait pas ce qu'elle avait dit plus tôt, mais alors pas du tout, elle avait presque l'impression d'avoir envie de vomir ces mots tellement ils avait été désagréable à dire, bien que dans un certain sens, elle aurait vraiment aimer qu'Engel soit à elle, mais émotionnellement parlant, quoi qu'il en soit, elle ne pu continuer de se frapper la tête contre la table, sa belle c'était poser sur ces genoux, elle avait les yeux un peu en larme à cause de la douleur et elle entendit sa belle qu'elle devait arreter, qu'elle allait vraiment ce faire mal à force, mais pour elle, ce n'était pas grave, enfin, si elle lui demandait cela, elle n'allait pas pouvoir continuer.

"Désolée..."

Ce mot allait signifiait beaucoup de chose, comme une excuse pour ce qu'elle venait de faire, également que sa couverture soit un peu exposer, et bien entendu pour beaucoup d'autre chose, mais passons, Engel semblait vouloir s'occuper des blessures de la semi dragonne alors elle ne fit rien d'autre que de la laisser faire, essayant de ne pas trop être exciter par ce qui se passait, ce n'était peut être pas vraiment le moment de le faire, par la suite, une fois que tout fut à peu prêt correcte, Engel lui demanda un souhait, ce qui semblait étrange, Leya n'avait pas d'envie particulière, en fait, du moment qu'Engel restait et revenait toujours vers elle, la semi dragonne semblait ne rien avoir besoin d'autre, il y eut alors un baiser entre sa la question et la réponse, et Leya répondit à ce baiser avec beaucoup de tendresse et beaucoup de douceur, le prolongeant longuement jusqu’à ce qu'elle ai trouver ce qu'elle voulait lui demander, il n'y avait qu'un seul choix à vrai dire, elle n'avait rien d'autre à demander, elle regarda alors Engel avec le sourire, lui caressant la joue avec sa main non blesser, puis il donna sa réponse.

"J'ai déjà tout ce que je désire, alors mon souhait est assez simple, faire en sorte d'effacer cet incident de la mémoire des humains qui l'ont vu."

En clair, c'était un souhait pour Engel, pas pour Leya, elle ne savait pas si cela allait fonctionner, mais une chose était sur, elle n'avait besoin de rien, elle avait un coin pour dormir, de l'argent, un bonne position sociale, et depuis quelque temps, une Kumiho canon avec qui elle baisait assez souvent, alors pourquoi demander autre chose, elle n'allait quand même pas demander à ce qu'elle se démultiplie, elle pouvait déjà le faire, alors autant que ce souhait soit utile et que cela permette à Engel de rester avec Leya, oui, rien d'autre n'avait d'importance que le faite que la semi dragonne souhaitait que la belle reste avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Dim 9 Aoû - 0:44

Engel s’en voulait de voir Leya dans cet état, rien ne serait arrivé si elle était restée dans l’appartement de l’aubergiste, comme d’habitude… Elle avait cependant empêché son amante de se faire encore plus mal en s’installant purement et simplement sur ses genoux. La dragonne avait les larmes aux yeux et cela brisa le cœur de la Kumiho qui la pris doucement dans ses bras pour la serrer tout contre elle avec douceur. L’autre femme lui dit alors qu’elle était désolée et Engel secoua doucement la tête, repoussant ses excuses par la même occasion. Elle avait alors accordé à son amante un souhait et elle l’avait embrassé pendant qu’elle réfléchissait à ce dernier. Finalement, elle parla, elle lui dit avoir déjà tout ce qu’elle désirait et que son seul souhait était d’effacer ça des esprits des humains… La renarde à neuf queues avait alors commencé à se tortillée d’un pied sur l’autre, un peu mal à l’aise avant de lui expliquer :

« Je ne peux pas exaucer ton souhait tel que tu l’as formulé… Je ne peux pas exaucer de vœux pour mon bénéfice. Je peux faire en sorte qu’il tolère ma présence auprès de toi et qu’ils ne fassent pas le lien avec ton auberge. Mais il sauront toujours qui je suis, je ne peux rien contre ça… C’est pour ça qu’il m’a fallu me créer une identité… »

Du bout des doigts, elle caressa la joue de son amante, une certaine tendresse dans le regard. Puis, elle plaça son masque devant son visage et regarda Leya à travers les trous de ce dernier. Là, elle pris sa main au creux de la sienne et la porta à ses lèvres pour y poser un baiser assez tendre.

« Il n’oublierons pas que je suis leur ennemie, mais il estimeront qu’à tes cotés, je ne serais pas plus dangereuse qu’un chaton… et tu ne perdras pas de client. Tu veux toujours faire ce souhait là ? »

Engel souriait doucement, mais cela ne se voyait pas sous son masque de renard, elle attendait un simple signe de la par de la dragonne. Les dessins de son masque avaient déjà viré au bleu et irradiait de magie, derrière ce dernier, ses yeux avaient virés au doré. Dans son dos, ses neufs queues s’agitant légèrement dans mon dos. J’entrecroisais mes doigts avec ceux de la main que je tenais encore et penchait légèrement la tête sur le coté en la regardant. En attendant, elle continuait de caresser ses mains pour lui faire comprendre qu’elle ne lui en voulait pas du tout pour ce qui s’était passé… Ce n’était pas de sa faute si elle était tombée sur un obsédé… En attendant, cela allait compliquer les choses pour elle. Si elle partait, elle ne reverrait plus jamais Leya et elle n’était pas prête à faire ce sacrifice, trop attachée à la dragonne. Si elle restait, elle serait jugée pour trahison et les hybrides qui pourraient la reconnaître seraient autorisés à la tuer par leurs chefs… Si elle continuait ainsi, le serait obligée de se scindée en deux et de laisser une de ses deux moitiés sans la protection de son Hoshi No Hana…

Et si son supérieur se rendait compte de ça… Elle préférait ne même pas y penser, ce serait déjà bien assez compliqué comme ça. Engel remua légèrement sur les genoux de Leya, pas le moins du monde dérangée par cette installation. Sa longue chevelure pâle tombait donc pour le moment sur leur deux corps, toujours l’un contre l’autre. La main libre de la renarde se porta doucement en coupe contre la joue de la dragonne. Ce qu’elle avait du dire lui avait fait mal, mais qu’elle s’expose ainsi pour la protéger, c’était plus beau que tout ce à quoi la Kumiho se serait permis de rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Lun 17 Aoû - 18:21

Leya était encore un peu triste, mais c'était normal, elle allait tout le temps maintenant avoir cette erreur dans son esprit, du moins, pour un bon moment, surtout à chaque fois qu'elle verra quelqu'un la regarder de travers, si cela allait continuer, peut être même qu'elle allait finir par partir d'ici, elle ne savait pas, peut être que de trouver une forêt assez dense pourrait être tranquille, mais pour le moment, cela ne semblait pas être ce qu'elle avait en tête, pour le moment, elle attendait juste sa réponse, et malheureusement, cela était un peu négatif, il n'était pas possible de leur faire oublier cela, elle baissa alors un peu la tête, triste quand même que son idée ne pouvait pas être faite, elle pensait pourtant qu'elle aurait pu tout arranger, mais la magie n'était pas si parfaite, elle ne pouvait rien faire pour elle même...


La solution fut alors donner, ou plutôt, quelque chose qui était le maximum de ce qu'elle pouvait faire, à savoir de juste faire en sorte qu'ils soient moins agressif envers elle et qu'ils ne fasse pas le lien entre Engel et l'auberge, cela ne semblait pas déranger Leya qu'ils cherchent un lien, mais elle n'allait rien dire, enfin, juste dire qu'elle acceptait, même si elle ajouta qu'elle allait tout faire pour qu'elle ai le moins de problème possible à l'avenir, elle sentait les mains de sa partenaire sur les siennes, ce qui la soulageait un peu, mais bon, toujours était il que pour le moment, elle ne savait pas trop quoi faire, baiser n'était pas vraiment quelque chose qui lui venait en tête pour le moment, surtout qu'elle avait le moral un peu bas et que cela avait clairement fait un coup à son esprit, il allait lui falloir un minimum de temps pour revenir à son sourire habituelle, c'était donc pour cela qu'elle ne fit qu'une seule chose, l'enlacer avec tendresse et de lui caresser aussi la joue comme elle venait de le faire, oui, il n'y avait rien de plus important dans ce monde qu'elle, ces parents semblaient l'avoir oublier, tout le monde la prenaient pour une exilée, et même si la plupart des humains l'appréciaient, elle savait que ce n'était que parce qu’elle avait un très beau corps, mais il semblait être un peu réserver pour le moment, à savoir qu'elle semblait le donner qu'a Engel qui se trouvait juste devant elle pour le moment.


Et maintenant quoi, c'était bien la question qu'elle se posait pour le moment, elle avait toujours envie, il ne fallait pas croire, mais cela était bien trop dissimuler sous ce qu'elle venait de subir, mais si Engel le voulait, cela était clair qu'elle pourrait reprendre ces envies, pour le moment en tout cas, elle profitait juste du contact de sa partenaire contre elle, ne se souciant pas du tout de ce qui pourra se passer en bas, surtout qu'elle en avait un peu marre de ces réflexions, elle aussi était une hybride après tout, elle soupira alors et continua juste de câliner Engel, encore et encore, pour le moment, elle voulait juste de la tendresse pour oublier ce qui venait de ce passer, mais qui sait après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Lun 17 Aoû - 20:25

Engel aurait voulu faire oublier tout ça à Leya… mais le seul moyen pour qu’elle le fasse aurait été de lui faire oublier son existence… De lui faire croire qu’elle avait rêvé ces dernières semaines. Une tristesse infinie s’installa dans le regard rouge, elle ne le voulait pas s’éloigner d’elle, elle s’était beaucoup trop attacher à la dragonne pour tout laisser tomber maintenant. Quoi qu’il en soit, l’aubergiste avait accepté cette vision la plus proche de son souhait qu’elle avait pus se permettre. Elle avait même ajouté qu’elle ferait son possible pour qu’il y ait un minimum de problème dans l’avenir. La Kumih sourit doucement, puis, elle vint serrer ses mains au creux de siennes, les approchant légèrement de sa poitrine alors que son regard et les traits colorés de son masque s’illuminèrent. Il y eut comme un blanc dans l’esprit de ceux qui l’avait vu ou avait appris pour elle alors que ce défaisait tout lien avec l’auberge ou Leya. Une fois le souhait accordé, le masque avait repris son aspect normal et la renarde l’avait simplement décalée, livrant à nouveau son visage à son amante.

« Ton souhait est exaucé… J’ai fais ce que j’ai pu. »

Et elle lui avait passé doucement une main dans les cheveux alors que l’autre femme la serrait doucement contre elle dans le but semble-t-il, d’avoir un peu de tendresse pour oublier la tragédie de sa découverte. Engel était toujours installée sur les genoux de Leya et lui passa doucement une main dans les cheveux durant quelques minutes, pour tenter d’apaiser sa peine et sa rancune. Finalement, la renarde à neuf queues se décida à changer de tactique : si elle ne parvenait pas à la rassurer par la douceur, elle lui ferait tout simplement oublier ce qu’elle pouvait avoir sur le cœur en la comblant de plaisir… Et puis, avant ça, il y avait quelque chose qui était venu à l’esprit de la Kumiho et qu’elle se doutait qui allait faire plaisir à Leya. Elle vint alors à enlever son masque et à le changer à nouveau en cette petite sphère au bout d’une chaîne. Elle l’avait alors doucement glissée autour du coup de Leya, comme un prêt pour quelques heures, un prêt pour qu’elle comprenne à quel point elle pouvait tenir à elle. En attendant, la renarde vint glisser sa tête près de l’oreille de la dragonne :

« Réjouis-toi ma belle dragonne, maintenant, quoi qu’il arrive, il y aura toujours au moins une partir de moi qui restera à tes cotés. »

Oui, quoi qu’il arrivait, mais en attendant, Engel n’était pas vraiment sûre de ce que cela pourrait signifier. Mais elle savait que si cela s’apprenait, elle aurait des problèmes… Quel problème ? Elle ne savait pas encore et, pour le moment, elle ne s’en souciait pas plus que ça, elle préférait s’occuper de son amante. Et c’est ce qu’elle fit, venant simplement l’embrasser avec une passion teintée d’autres choses, de cet amour qu’elle ne parvenait toujours pas à identifier… Elle était bien décidée à forcer la dragonne à se changer les idées. Elle prolongea encore et toujours le baiser, leur laissant à peine le temps de respirer, alors qu’elle vint purement et simplement refermer l’une de ses mains sur l’un des seins de la dragonne qu’elle commença à masser avec une certaine envie. Avait-elle vraiment envie ? Qui pouvait savoir, elle simulait si bien, mais si elle n’avait pas vraiment envie pour le moment, leurs préliminaires lui donnerait probablement cette envie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 3 Sep - 14:20

Bien entendu que Leya allait être un peu soulager que le souhait avait été à peu près exaucer, mais cela n'avait pas été exactement ce qu'elle avait voulu, mais rien n'était parfait, ce n'était pas possible pour elle de le faire, alors la semi dragonne allait devoir tout faire pou éviter les problèmes à l'avenir, peut être changer un petit quelque chose dans le règlements, il y avait aussi le cas des gardes qui allaient vouloir faire quelque chose, dans tout les cas, elle n'allait laisser qui que ce soit faire du mal à Engel, il n'était pas question que cela arrive encore, bref, après ce qu'elle avait fait, Leya remarqua qu'elle lui avait mit son masque, transformer en pierre, autour du coup, cela l'avait ému légèrement, surtout du fait que cela était assez précieux pour elle, elle lui murmura alors qu'une partie d'elle allait toujours être avec la propriétaire, ce qui la fit sourire un peu avant qu'elle ne lui caresse un peu la tête.


Elle non plus ne savait pas ce que cela allait signifier, mais en attendant, il semblait que Engel veuille lui faire oublier ce qui venait de ce passer par le plaisir, ce qui était toujours une bonne solution pour Leya, elle répondit alors au baiser, elle aussi ne savait pas totalement ce qu'était ce sentiment, mais elle semblait l'avoir également, alors autant le lui montrer aussi dans ce baiser, pour ce qui était de l'envie, elle savait pas si elle en avait vraiment, mais du moment qu'ils commencent à ce toucher mutuellement, cela allait bien arriver, d'ailleurs, il semblait que Leya avait envie de lui donner plus de plaisir d’ambler en la caressant de part en part, après tout, c'était elle qui avait eut le plus de problème, pas la propriétaire, elle s'amusa alors, enfin, disons plutôt qu'elle semblait s'amuser, à caresser les zones les plus sensible du corps de la Kumiho, histoire qu'elle ai quelque chose d'autre dans la tête aussi, pas question qu'il y en ai une qui pense encore à cela alors que l'autre soit trop dans le plaisir, et d'ailleurs, elle allait clairement le faire comprendre, elle était certes déjà haletante à cause de son sein masser avec un peu d'envie, mais elle fit de même alors que sa verge semblait frotter contre les jambes de sa partenaire, enfin, c'était surtout une grosse bosse, mais toute les deux savait ce qu'il y avait de cacher dessous, elle vint alors lui murmurer un petit quelque chose.

"Il n'y a que toi qui soit capable de soigner tout mes maux, Engel, mais je vais faire mon possible pour que toi aussi, tu ne pense plus à ce qui vient d'arriver."

Elle l'embrassa alors avec pas mal d'envie et toujours cet amour qu'elle ne comprenait pas totalement, elle continuait à faire son possible pour qu'elle oublie, et elle ne semblait pas désespérer, il n'était pas question qu'elle fasse cela d'une manière idiote, elle avait un certain standing, en conclusion, c'était le plaisir qui passait avant tout, c'était pour cela que toute les partie sensibles de Engel était toucher de manière toujours aussi efficace, que Leya semblait retrouver un peu le sourire, et également qu'elle commençait à retrouver son envie d'avoir beaucoup plus de plaisir, mais avant toute chose, il fallait faire quelque chose pour sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 3 Sep - 21:13

Engel profitait des caresses de sa compagne autant qu’elle lui en offrait pour faire de son esprit une page blanche prête à accueillir le plaisir qu’elle lui offrirait. En attendant elle lui avait promis qu’une partie de la Kumiho resterait toujours avec la dragonne et cette dernière lui avait alors légèrement caresser la tête. Machinalement, la renarde s’était frottée contre la main de la femme. En attendant, loin de se soucier de ce qui se passait en bas, la renarde à neuf queues se focalisait sur son amante. Elles échangeaient donc des baiser assez passionnés et assez fougueux. Bien entendu, les caresses s’étaient bien vite ajoutées au baiser. Engel sentait des frissons lui remonter le long de son dos sous les caresses de son amante tout contre elle, c’était tellement bon que ces caresses. D’ailleurs, elle sentait maintenant le membre de l’Aubergiste pressé contre sa cuisse à travers son refuge… Cependant, avant qu’elle ne puisse faire quoi que ce soit à ce niveau là, elle lui murmura quelques mots à l’oreille. Leya lui disais qu’il n’y avait qu’elle pour soigner ses maux, mais qu’elle voulais elle aussi tout faire pour qu’elle n’ait plus à penser à ce qui venait de se passer.

La renarde frissonna doucement et vint mordillé avec envie l’une des oreille de la propriétaire des lieux. Dès qu’elle cessa, cette dernière l’embrassa alors avec beaucoup d’envie et elle y répondit de la même façon. Dans ce baiser, il y avait toujours ce sentiment étrange qu’elles ressentaient toutes les deux… Enfin, étrange, car elles ne le connaissaient encore ni l’une l’autre. Durant ce baiser et, toujours sous les caresses de son amante, Engel glissa une main entre ses jambes le temps de libérer le membre oppresser de la dragonne. Ce dernier frôlant maintenant la chaire de la cuisse de la renarde à chaque mouvement des deux femmes. Elle avait alors approfondi encore un peu plus le baiser de son amante, jouant avec sa poitrine tout en pressant encore un peu plus son corps tout contre le sien, avec un sorte de grognement assez doux.

Encore une fois, elle se retrouvait entre les mains de son amante, la seule qui se soit jamais préoccuper de son plaisir à elle… La seule contre qui elle désirait s’abandonner et tout oublier et, pour le coup, c’était bien là le but de leurs petites manigance alors la Kumiho bougea légèrement, faisant maladroitement – ou adroitement ? – glisser le membre de sa compagne près de son intimité… Non, elle ne l’invitait pas vraiment à passer à la phase supérieure tout de suite, c’était juste une petite chose pour les chauffer toutes les deux en leur donnant à sentir cette présence proche qui ne demandait probablement qu’à ce goûter l’une l’autre. En attendant, Engel faisait de son mieux pour ne pas se focaliser là-dessus alors qu’elle continuait encore et toujours de caresser le corps de Leya et aussi à se livrée simplement sous ses caresses et les traitements que la dragonne lui faisait endurer… Elle perdait doucement la tête en se laissant aller à ses sensations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Lun 5 Oct - 16:50

Leya semblait changer doucement mais surement, semblant prendre un peu moins pour elle, à savoir de vouloir que du sexe, et passer plus de temps à câliner la Kumiho, cela semblait lui faire le plus grand bien, mais il ne fallait pas se douter que du fait qu'ils étaient deux nympho, elles aimaient baiser comme pas possible, la seule différence était qu'elles semblaient aussi apprécier de plus en plus de s'amuser avant de passer à l'acte, de se chauffer de plus en plus pour que le moment final soit encore plus intense, la semi dragonne avait des moyen de faire quelque chose, comme utiliser sa magie pour quelque chose, cependant avec le temps qu'il passait, elle ne semblait même plus en avoir besoin, rien que de faire l'amour avec Engel suffisait pour faire monter le plaisir au sommet.


L'envie semblait monter de plus en plus et elle pouvait clairement voir que sa partenaire semblait chercher la même chose, de la préparation, à la voir relâcher sa verge contre sa cuisse, ce qui la fit un peu gémir, les frottement ce faisait sentir et elle semblait continuer de s'amuser avec sa poitrine alors qu'elle faisait de même, un sourire sur le visage, elle semblait vraiment contente de faire cela avec elle, cherchant surtout à faire de son mieux pour lui faire oublier ce qu'il c'était passé plus tôt, elle pressa alors son corps un peu plus contre celle de la propriétaire après avoir entendu ce grognement assez doux, et elle y répondit de la même manière, grognant alors comme un murmure dans son oreille tout en s'amusant avec d'une léchouille furtive, elle semblait vraiment d'humeur taquine.


Et apparemment, Engel semblait faire la même chose, elle avait maintenant fait en sorte que la verge de sa partenaire frotte contre son intimité, les chauffant toute les deux, Leya semblait gémir un peu trop, mais elle voulait essayer de diverger l'attention de sa partenaire uniquement vers elle, maintenant, il n'y avait plus que les deux femme, le reste n'allait pas vraiment les déranger, bref, elle continua alors de ce chauffer mutuellement, qu'importe qui allait succomber la première, du moment que cela était pour leur plaisir commun, d'ailleurs, Leya semblait avoir un nouveau petit jeu, celui de toucher le symbole de la puissance de sa partenaire avec ces doigts charger de magie en une sorte de douce caresse, elle avait la confiance de sa partenaire pour cela, alors autant s'en servir pour lui donner toujours plus d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Jeu 8 Oct - 22:12

Engel se surprenait toujours à agir comme elle le faisait. Avec toute autre que Leya, elle n’aurait pas hésiter. Elle aurait attaqué et pris le large au moindre signe d’ennui. Mais là, non, elle avait fait face pour elle… Enfin, c’était loin d’être ce qui l’intéressait le plus pour le moment. Leya était sous ses mains tout comme elle était sous les siennes. Elle entendait les gémissements de la dragonne et cela l’électrisait. En attendant, cela ne les empêchait pas de continuer leurs préliminaires et, pour le moment, elles étaient en train de s’amuser chacune avec la poitrine de l’autre, se massant avec envie jusqu’à ce que leurs corps ne se moulent l’un à l’autre. Engel avait émit un doux grognement auquel Leya avait répondu de même façon, taquine. Cela avait encore un peu plus électrisé les sens de la renarde à neuf queues s’attachait de plus en plus à l’aubergiste et elle ne voulait plus avoir à s’éloigner d’elle. De plus en plus, l’espionne sentait son cœur se gonfler de bonheur quand elle était ainsi près d’elle, bien qu’elle ne le lui dirait pas si facilement.

Et la verge de Leya frottait tout contre son intimité, ce contact faisant gémir la dragonne. La Kumiho aussi gémit, ce genre de préliminaire lui plaisait vraiment. Cependant, elle eut une sensation bizarre, comme une décharge dans son corps. Un frisson lui remonta tout le long du dos et elle couvrit la main de Leya avec la sienne la faisant arrêter et même à relâcher son Hoshi No Hana. La regardant alors droit dans les yeux, la Kumiho lui sourit, puis, elle avait légèrement secouer la tête avant de lui parler d’une voix douce :


« Ne fait pas ça, s’il te plais. »

Et elle l’avait embrassé avec douceur, enlevant la main de la dragonne, elle l’avait prise au creux de la sienne. La Kumiho vola à nouveau un baiser à Leya, l’attirant un peu plus contre elle alors qu’un sourire espiègle se posa sur ses lèvres. La Hoshi No Hana chauffa un peu contre le cou de la dragonne. Il y eut ensuite un contact dans le dos de la femme. Un double de le renarde avait passé sa poitrine par-dessus de la chaise alors qu’elle s’emparait des seins de Leya, les massant tout en l’attirant, collée le dos contre sa poitrine. Sans lui laisser le temps de bien comprendre, l’autre Engel, qui l’embrassait à nouveau, remua légèrement alors qu’elle succombait à son désir, agissant pour que le membre érigé de l’hybride entre au plus profond de son intimité lubrifiée par le désir. Elle avait alors gémit, puis, son double avait commencé à embrasser son cou et ses épaules tout en continuant de s’amuser avec sa poitrine. Elle voulait l’entendre gémir plus encore alors que la Engel aux yeux rouges commença à se mouvoir sur la verge de l’aubergiste. Elles lui offrirent encore du plaisir, à lui en faire perdre la tête comme toujours.

La renarde aurait voulu pouvoir effacer ce qui s’était passé de l’esprit de Leya, elle ne pu que se contenter de lui offrir tellement de plaisir qu’elle n’y penserait plus. Et c’est ce qu’elle fit, s’offrant doublement à la dragonne avec une intensité et une durée qu’elle n’avaient jamais égalée. A un moment dans tout ça, elles avaient toutes trois migrés vers le lit où elles avaient fini par s’endormir. Leya était prise en sandwich entre les deux renarde, jusqu’à ce que la copie ne finisse elle aussi par disparaître. Cela laissait l’originale comblée, entre les bras de son amante, un sourire poser sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Sam 17 Oct - 16:32

Ley avait tenter un petit quelque chose à propos de la source de magie de sa partenaire, mais apparemment, cela n'était pas une bonne idée, tant pis, elle allait devoir faire cela de la même manière que d'habitude, enfin, elle aimait la baiser, alors elle n'allait pas avoir de problème la dessus, c'était juste dommage qu'elle ne pouvait pas avoir d'autre manière, peut être qu'elle avait eu envie d'un moment plus câlin un jour, même si le fait qu'elle soit nymphomane n'aide pas du tout dans le fait qu'elle voudra toujours le corps sublime de sa partenaire, en attendant, elle secoua positivement la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait compris, il ne fallait mieux pas laisser des doute planer.


Avec un peu de temps, elle sentit quelque chose chauffer contre son corps, elle remarqua qu'il s'agissait de ce qu'elle lui avait mit autour du cou, elle semblait l'utiliser en ce moment et sentit bien vite de quoi il s'agissait, à savoir d'un double qui s'amusa avec sa poitrine tout en compressant la sienne dans son dos, elle laissa un sourire se mettre sur son visage alors qu'elle s'amusa avec celle qui se trouvait devant elle et qui d'ailleurs semblait commencer à succomber au plaisir, s'empalant sur sa verge et commençant à se mouvoir, elle semblait chercher à sa que Leya gémisse, et elle le fit, mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'allait pas chercher à la faire gémir également.


Tout semblait bien allé pour le moment, celle qui baisaient semblait gémir pour le moment pendant que celle qui était derrière s'amusait avec la poitrine de la semi dragonne tout en lui embrassant le cou et les épaules, Leya fit ce qu'elle savait faire le mieux, gorgé sa verge d'énergie pour lui donner toujours plus de pouvoir, elle ne voulait pas qu'elle soit à sec, et même si elle lui disait bien trop souvent qu'elle n'était jamais en manque, enfin, cela rendait la relation toujours plus intense, alors il n'y avait pas de problème la dessus.


Il était clair que le plaisir avec monter assez haut, peut être qu'elles avaient finit par oublier cette mésaventure, mais en tout cas, cette partie de sexe avait bien duré, au final, Leya c'était retrouver entourer par deux belle créature et semblait bien dormir, bien que sa verge semblait parfois bouger un peu pendant son sommeil en frottant contre Engel, ce n'était pas sa faute, elle rêvait même d'elle pendant qu'elle dormait, en tout cas, la soirée c'était très bien passer et le lendemain allait certainement être pareil, du moins, elle allait devoir faire attention à ce qu'il se passait en bas, mais elle était confiante que personne n'allait oser la toucher si elle regardait ou même si elle ne regardait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Sam 17 Oct - 22:50

Engel avait passé une bonne soirée malgré l’incident et voilà maintenant qu’elle dormait tout contre Leya. Cependant, en pleine nuit, la Kumiho fut réveillé comme par une pression, délicatement, elle s’arracha à l’étreinte de son amante et la laissa se reposer avant de passer rapidement un de ses kimonos, récupérant simplement son Hoshi No Hana à l’aide de sa magie. Ensuite, la renarde quitta l’appartement, non sans avoir pris sa forme de renarde. Elle monta alors jusqu’au toit de l’auberge et ferma les yeux, lançant ses sens magiques dans le lointain. On la demandait pour un rapport… Ce n’était vraiment pas le bon moment… Avec un soupire, Engel se scinda en deux, conservant cinq de ses queues avec elle et en envoya quatre sous forme de renard pour ce rapport. La renarde à quatre queue fila à toute vitesse pendant que celle à cinq revint chez Leya et ne se remit dans son état premier, faisant disparaître toute ses queues sauf une. Elle revint simplement se couchée près de la dragonne comme si de rien était.

Les jours qui suivirent se passèrent plus ou moins bien. Elle ne se montra pas à l’auberge, le temps que ce que sa magie n’avait pu effacer se tasse. Elle en profita pour simplement faire de la couture et faire des bons petits plats à sa dragonne. Bien sur, elle évitait à chaque fois de lui montrer ses queues, trouvant chaque fois une raison valable pour ça, tout comme elle en avait trouvé une pour le fait que l’espionne ait récupéré la source de ses pouvoirs.


Les jours passèrent et la Engel à quatre queues arriva au camp des hommes-bêtes. On la fit cependant attendre jusqu’au soir. Très calme, elle en avait profité pour passer dans la tente qu’elle occupait quand elle était ici pour se changer. Le soir, elle pu ainsi voir son supérieur et elle eut la surprise de voir également un des haut ‘gradé’ de leur armée. Elle fronça alors un sourcil. Cependant, elle s’avança et attendit qu’on lui donne la parole, mais cela ne vint pas. Le gradé se rapprocha de la porte mais ne sortit pas et Engel commença à avoir un mauvais présentement. Le supérieur se leva à son tour et se rapprocha d’elle :


« Cette fois c’est assez. »
« Pardon ? »
« Voilà longtemps que je connais ton secret Engel Tears… ou devrais-je dire Megara White. »
Engel grimaça et recula d’un pas. « Mais, je laissais faire, tu étais une bonne recru et puis, tu as de bons arguments… Mais cette fois, tu as dépassé les bornes. »

Alors qu’elle allait encore reculer d’un pas, le garde, un homme lion enserra les poignets de la renarde de ses grosses pattes, l’immobilisant complètement. Elle tenta de se débattre en vain, il était bien plus fort qu’elle. Derrière son bureau, le Naga se dressa tel un cobra et se rapprocha d’elle, très près d’elle.

« Coucher avec les humains, te vendre à l’une des leurs, comment as-tu pu t’abaisser aussi bas. »

Engel serra les dents, elle ne vendrait pas trahir Leya. Il y eut donc un moment où elle garda le silence. Ensuite, il dit au garde de l’éliminer et d’ici là, de faire d’elle ce qu’il voulait. Et il s’en donna a cœur joie. L’homme-lion appela deux des ses lieutenants, un homme-loup et un homme-hyène et ils s’en donnèrent à cœur joie, l’humiliant à tel point qu’elle se revit comme cette Megara White qu’elle n’était plus. Puis, ils érigèrent un pilori pour l’exemple et elle reçu plus d’un milliers de coups, les lames traversant son corps. Ce fut une réjouissance de détruire la traîtresse. Cela se passa en pleine nuit.


Encore une fois, Engel et Leya s’était unies et avaient finis par s’endormir dans les bras l’une de l’autre. Mais, en pleine nuit, Engel se réveilla en hurlant presque le prénom  de la dragonne. Une douleur atroce lui déchirait les entrailles et un mince filet de sang perla au coin de ses lèvres alors qu’elle se jetais au sol, près du lit. Elle paraissait souffrir le martyr alors que son apparence changeait, à commencer par ses cheveux et sa queue qui noircissaient à vu d’œil et son Hoshi No Hana qui se ternissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leya Kokochi
Gérante de l'auberge humaine
Hybride Dragonne
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Dim 18 Oct - 1:24

Leya avait passer une très bonne nuit et n'avait même pas remarquer qu'elle c'était absenter pour faire quelque chose, en même temps, depuis qu'elle était la, le sommeil de la semi dragonne semblait bien plus profond, pas que cela semblait être dérangeant, après tout, il suffisait à Engel de lui caresser une partie de son corps pour qu'elle se réveille comme par magie, enfin, ces rêves ne changeaient pas eux, juste qu'il n'y avait que la Kumiho dans ceux ci, à croire qu'elle prenait tout son esprit maintenant, le matin allait rapidement arriver et le travail allait recommencer comme à son habitude, bien qu'il y avait toujours cette manière de ne pas vouloir descendre pour le moment.


Les jours semblaient avancer lentement et elle semblait vraiment ne pas vouloir descendre, Leya n'allait rien dire, sachant très bien pourquoi elle faisait cela, mais pour ce qui était de baiser, il y avait un petit changement, elle semblait ne vouloir garder qu'une seule queue, ce n'était pas si dérangeant que cela pour elle, mais quand elle lui demandait, elle semblait donner une excuse, elle pensa alors que peut être elle lui préparait une surprise, alors elle n'allait rien dire, du moment qu'elles pouvaient faire l'amour et se câliner, il n'y avait pas de problème, bien que pour le moment, Leya faisait assez attention à ce qu'il se passait autour d'elle, ne voulant pas du tout qu'il y ai le même genre de problème que la dernière fois, elle semblait toujours aussi souriante sous forme humaine, même si elle évitait certaine question.


Puis il y eut le moment ou l'autre Engel se faisait martyriser de coup, tout le monde semblait se réjouir de cela, sauf une personne qui ne semblait même pas y faire attention, son habit montrait clairement qu'il était un des plus haut gradé de cette armée et il s'approcha alors du naga pour lui poser une question, il voulait juste savoir le nom de la personne avec qui la traitresse avait vendu des information, si on lui demandait la question, il allait juste répondre qu'il espérait qu'il se trompait, ou, dans le cas contraire, il n'avait pas vraiment envie de sortir de chez lui dans les prochain jours à venir, le dragon regarda alors le ciel, pensant à sa fille, il fallait vraiment que cela ne soit pas elle, il savait ce qui se passait quand elle était en colère, ce n'était pas beau à voir, il posa alors un main sur l'épaule du Naga et lui souhaita bonne chance au cas ou avant de partir.


Pendant ce temps, Leya semblait dormir comme un bébé, avec Engel entre ces bras, du moins, c'était comme cela que ça aurait du rester, mais sa partenaire cria de douleur et elle se réveilla en sursaut, la voyant souffrir le martyr et changer d'apparence sans le vouloir, elle remarqua aussi que son Hoshi no Han semblait se ternir, elle courra alors vers elle pour la serrer contre son corps et essayer de la calmer, lui demandant ce qu'il se passait, elle n'avait pas vraiment de quoi soigner, mais elle pouvait toujours insuffler son énergie vitale en elle pour la renforcer un moment, sans vraiment savoir ce qui pouvait lui faire autant de douleur, elle s'inquiétait vraiment pour elle, elle ne voulait pas qu'elle souffre autant, elle continua alors de la soutenir le plus possible, et une fois qu'elle fut en état, de juste lui demander ce qu'il se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engel Tears
Espionne
Kumiho
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 29
Date d'inscription : 16/08/2014

MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   Dim 18 Oct - 13:46

Engel avait mal jusqu’au plus profond d’elle-même. Et, elle semblait étrangement ne pas apprécié que Leya la serre contre elle. Mais pour la renard, ce corps là était celui d’une catin et elle ne voulait pas souiller la dragonne de son contact. Elle sentit alors l’énergie de l’aubergiste déferlée en elle et elle gémit légèrement venant finalement lovée sa tête tout contre l’épaule de l femme alors qu’elle pleurait, autant de douleur que de honte. Encore une fois, Leya lui avait demandé ce qui se passait et Engel s’était éloignée d’elle, très faible et elle essuya le sang au coin de ses lèvres d’un revers de la main, puis, elle pris la parole d’une voix chargée de douleur :

« Engel est morte… Je… Nous… J’avais envoyé quatre de mes queue pou un rapport qu’on me demandais… Elles ont été tuées… »

Perdre tant de queues d’un coup avait quelque peu perturbé et déstabilisé la renarde. Cependant elle était consciente de ce que cela signifiait. Si Leya n’était que bannie, elle était probablement considérée comme une traîtresse maintenant et si elle remettait les pieds là-bas, elle y passerait pour de bon. Elle n’était donc plus une espionne et, si, dans la tête de la Kumiho déchue l’espionne avait pu être digne de la dragonne, la catin ne l’était certainement pas. Sur le coup, elle aurait eut envie de mourir, mais elle repoussa rapidement cela de son esprit, réalisant que ce n’était pas à elle de défini si elle était digne de la dragonne, mais à la dragonne en personne. Et Engel réalisa un peu plus son attachement pour l’aubergiste. Heureusement que sa magie ne s’était pas atténué, mais dans l’état actuel des choses, elle ne pouvait pas faire appel à elle, pas complètement en tout cas. La renarde se laissa glissé au sol, la tête posée sur les genoux de Leya alors qu’elle paraissait un peu plus amorphe maintenant. Elle lui dit simplement d’une voix lointaine, tout en prenant sa main au creux de la sienne :

« Je n’avais jamais perdu de queue avant aujourd’hui, j’ai eut l’impression de mourir aussi… Et c’est un peu ce qui s’est passé. »

Pour le coup, toutes ses queues étaient visibles, elle ne parvenait plus vraiment à change de forme de toute façon… Alors ses cinq queues traînaient piteusement sur le sol alors que les oreilles se fondaient dans la chevelure ébène. Seule la voix d’Engel n’avait que peu changée, mais elle l’avait quand même fait. Il fallait lui accorder quelques temps pour qu’elle s’habitue à nouveau à cette faiblesse  et à partir de là pour qu’elle se reprenne. Bien sur, la tendresse dont Leya était capable envers elle aiderait bien pour ce fait. En attendant, elle restait simplement la tête posée sur ses genoux, la main au creux de la sienne et, maintenant, les yeux fermés, le cœur serré et un peu lourd à cause de tout ça. Elle ne savait plus du tout où elle en était, elle savait juste que, maintenant, elle était entièrement dépendante de Leya.

Pendant ce temps-là, le Naga avait simplement répondu au dragon qu’il s’agissait d’une aubergiste dont il ignorait le nom. Il lui demanda également pourquoi et fronça un sourcil à la réponse du haut gradé. Ce dernier lui avait souhaité bonne chance avant de s’éloigner. Le Naga l’avait regardé s’éloigner et avait haussé les épaules, décidant de ne pas en tenir rigueur, il donna de ordre pour que chacun reprenne son poste maintenant ! Ce que l’homme-lion transmit aussitôt alors que le corps sans vie de la renarde était jeter dans un charnier dont il aurait disparu d’ici l’aube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un point d'ancrage... [Leya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un point d'ancrage... [Leya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Arathonis :: Camp humains :: Auberge du Combattant-
Sauter vers: