Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lerenig et Kajhir Drake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lerenig / Kajhir
Grand Khal / Protectrice d'ERr'Traÿ
Dragons
ERr'Traÿ
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 29
Date d'inscription : 13/08/2014

MessageSujet: Lerenig et Kajhir Drake   Mer 13 Aoû - 1:20

Kajhir Drake
Prénom NOM : Kajhir DRAKE
Âge : 56 ans
Race : Dragon
Origine : ERr’Traÿ
Poste : Grand Khal des Dragons – Khal légitime des Tenebryth Furor.
Famille : Xan Drake, Père (Décédé). Ysia Fang Drake, Mère (Décédée). Gwyneth Drake, Sœur aînée (Décédée). Lerenig Drake, Sœur cadette (38 ans). Efflamez Drake, Sœur benjamine (27 ans).
Physique
Sous sa véritable forme, Kajhir est un immense dragon occidentale… Enfin, immense du point de vue humain. Pour les siens, il n’est encore qu’un petit dragon, il est encore en pleine croissance. Sous cette forme, il mesure environ cinq mètres de haut pour une longueur d’environ six mètres… Puis une queue au moins aussi longue. La plupart des écailles de son corps sont noire ébène, bien que certaines soient dorées ou en possèdent des reflets. Sa grosse tête triangulaire se compose majoritairement d’une gueule pleine de crocs acérés couleur ivoire. Il y brille un regard brun/doré plein de colère, la plupart du temps, et, quand il vous toise, ça n’a rien de rassurant. Sur son crâne, une paire de cornes ambrées et la naissance d’une ligne de pics acérés aux couleurs des ténèbres. Elle se poursuit tout au long de son long cou, ne s’arrêtant qu’entre ses épaules. Son corps, imposant – pour son âge – et musclé est la preuve parfaite de ce qui l’a amené à diriger les dragons d’ERr’traÿ. Ses pattes puissantes aux griffes aiguisées peuvent laisser leurs marques dans n’importe quoi, que ce soit une cuirasse ennemie ou simplement sur une surface en granit. Ses ailes, d’une dizaine de mètres d’envergure chacune, peuvent le conduire à de hautes altitudes et sur de longues distances. Cependant, leurs membranes sont probablement le principal défaut de sa cuirasse. Enfin, il y a sa queue, aussi longue que lui, voir même plus. Elle est garnie de la même ligne de piques que son cou et se termine par un marteau coiffé de deux « griffes » dont il peut contrôler les mouvements en ciseaux, elles peuvent presque tout couper.
Contrairement à sa forme draconique, son apparence humanoïde a atteint maturation. Ainsi, il mesure pas loin de deux mètres et est donc un spécimen imposant, surtout que ces deux mètres sont tout en muscles. Sa peau est légèrement basanée. Ainsi donc, ses membres comme son torse sont parfaitement musclé et sa stature carré sont assez impressionnants. Kajhir porte une longue chevelure qu’il laisse constamment libres dans son dos, ils sont ébènes à l’exception de quelques mèches d’un brun/doré. Ils retombent en frange devant ses yeux, masquant un regard perpétuellement dur. Ce regard brun sombre a l’air parfaitement humain, mais quand il est énervé, il devient reptilien et vire au doré. On ne peut pas vraiment dire que le reste sorte de la norme. Menton carré, sourire d’une rareté affligeante, tel est Kajhir.
Ce qu’il fat savoir, c’est qu’il n’adopte que rarement sa vraie forme humanoïde, lui préférant une forme hybride. Forme passablement humanoïde, des cornes émergent tout de même de sa sombre chevelure. On le voit également avec des canines acérées qui n’ont rien d’humain. Très souvent, sa queue de dragons est souvent visible dans son dos, frôlant simplement le sol. Il peut parfois faire apparaître ses ailes, mais si il doit voler, il préfère prendre sa forme de dragon. Côté style vestimentaire, il a pour habitude de porter de simples bottes de cuir dans lesquels plongent de simples pantalons de toile ou de cuir adaptés pour l’apparition éventuelle de sa queue, comme pour son absence. Des tuniques ou des chemises noires recouvrent son buste. De temps à autres, il ajoute à cela une côte de mailles et parfois aussi une cape bordée de fourrure. Ajouter à cela quelques bracelet de cuir et d’autres en chaînes d’or blanc, c’était mieux que rien.
Talents

¤  Kajhir est un sacré Don Juan et il a déjà un sacré tableau de chasse… Si on peut appelé ça un talent.
¤ Il excelle dans tout ce qui est combat à l’arme blanche ou à mains nues. C’est un combattant hors norme, ce qui lui vaut sa position de Khal.
¤ Comme tout prédateur, il a les sens plus aiguisé que la normal et à l’influence de sa forme de dragon il possède une force brute tout à fait étonnante.

Caractère
Kajhir est un homme fier qui connais sa force et les limites de cette dernière. Ainsi, il est toujours à la recherche d’un moyen pour encore améliorer ses capacités et être encore plus fort. De prime abord, c’est un homme froid et même un peu cruel. Il prend tout ce qu’il veut et si on s’oppose à ce qu’il veut il n’hésite pas à le prendre par la force. Je veux, je prends. Tel est son credo. Il n’a pas vraiment demandé à être Grand Khal… Pas plus qu’à être Khal d’ailleurs, il a juste eut un conflit avec le précédant… et il n’a encore jamais perdu un duel. Il a beau essayer de tout faire pour son peuple, c’est un homme assez impulsif qui a tendant à agir avant de réfléchir, c’est plus for que lui, il ne peut pas s’en empêcher. En tout cas, si il y a bien une chose qu’il respecte par-dessus tout, c’est la force brute, dans la plus stricte éducation dragonne.
Kajhir est un véritable coureur de jupons. Il aime plaire, même si ce n’est pas forcement pour aller plus loin qu’un flirt. En fait il faut que la dragonne soit forte pour qu’il décide si, oui ou non, cela ira plus loin. Quand à atteindre son cœur, il faut beaucoup pour l’atteindre, c’est d’ailleurs à se demander si il en a vraiment un. Mais il en a un, il a juste un peu de mal à exprimer ses sentiments. Un peu brusque, il a dû mal à montrer qu’il s’attache aux gens, même si il se montre protecteur autant que possible. Cependant, il est d’une jalousie maladive et si il a l’impression d’être trahit, il peu devenir très violent ou simplement extrêmement cruel, même si cela doit faire souffrir d’autres personnes que celles visées. D’ailleurs, si elle se sent trahis, il agit exactement d la même manière. Extrêmement protecteur envers sa famille, il ferait tout pour défendre ceux qui ont un lien plus ou moins proche avec son sang, peu importe si cela revient à se mettre son peuple à dos.
Pouvoirs

¤ Contrôle du Sang : Il peux contrôler le sang pour en faire une arme redoutable. En effet, il peut le rendre solide et même coupant. C’est plus efficace et cela lui demande moins d’énergie si c’est son propre sang.
¤ Contrôle du Feu et de l’Ombre : Les Tenebryth Furor ont un lien étroit avec le Feu et les Ténèbres, ses membres ont tous un pouvoir lié à l’un de ses éléments, Kajhir à la chance d’avoir les deux. Ainsi il a un contrôle moyen sur le feu et peut se fondre à merveille dans les Ténèbres et même les utilisés contre ses adversaires.
¤ Transmutation : Kajhir peut passer à volonté d’une forme dragonne à une forme humanoïde… et bien entendu à toutes sortes de formes hybrides se trouvant entre les deux comme il le souhaite.

Lerenig Drake
Prénom NOM : Lerenig DRAKE
Âge : 38 ans
Race : Dragonne
Origine : ERr’Traÿ
Poste : Protectrice d’Err’Traÿ – Chamane – Porte parole du Grand Khal – Régente des Tenebryth Furor.
Famille : Xan Drake, Père (Décédé). Ysia Fang Drake, Mère (Décédée). Gwyneth Drake, Sœur aînée (Décédée). Kajhir Drake, Frère (56 ans). Efflamez Drake, Sœur benjamine (28 ans).
Physique
Sous sa véritable forme, Lerenig est un dragon occidentale. En fait, elle est à peine plus petite que son frère, cependant, n’oublions pas qu’elle est encore en pleine croissance. Sous cette forme, elle mesure environ quatre mètres quatre-vingt de haut pour une longueur de cinq mètres cinquante de long… Plus une queue au moins aussi longue. La plupart des écailles de son corps sont noire ébène, bien que certaines soient mauves ou aient des reflets de cette couleur. Sa grosse tête se compose majoritairement d’une gueule qu crocs acérés d’un blanc ivoirin. Son regard vert vire parfois au mauve, quand elle est de mauvaise humeur ou qu’elle use de beaucoup de magie, sinon il y règne un amusement constant, comme si elle ne prenait jamais rien au sérieux. Sur son crâne, on peut voir une paire de cornes ténébreuses, on peut également deviné une ligne de piques violines qui lui descend tout au long du cou, jusqu’à la naissance de ses ailes. Son corps est assez fin comparé à celui des autres femelles de son âge, cependant, il n’en est pas moins bien musclé. Ses pattes puissantes lui permettent de se mouvoir rapidement et ses griffes aiguisées peuvent laisser leurs marques dans tout et n’importe quoi. Ses ailes sont plus grandes que celles de son frère avec leur treize à quatorze mètres d’envergure chacune. Elles peuvent conduire la dragonne à des altitudes tout à fait étonnante et sur de grandes distances. Cependant, leurs membranes sont extrêmement fragiles, comme de la soie. Pour terminer, il y a sa queue, aussi longue que son corps. Elle est coiffée, tout comme son cou, d’une ligne de piques tranchants couleur ébène. Elle s’achève par un marteau entouré de deux griffes coupantes comme des rasoirs dont elle contrôle l’ouverture et la fermeture, elles peuvent couper n’importe quoi avec une extrême facilité.
Si sa forme draconique est encore en pleine croissance, sa forme humanoïde est, quand à elle, arrivée à maturation, ou presque en tout cas. C’est une jeune femme assez grande, avec son mètre quatre vingt dix, elle égal beaucoup d’hommes, voir même en dépasse. Malgré sa fine silhouette, Lerenig est une femme assez musclée, à se demander où elle cache ses muscles. Contrairement à son frère, sa peau est assez pâle. Ainsi dons, ses membres, tout comme son corps, possèdent une discrète musculature, elle cache bien son jeu donc, puisque malgré sa force impressionnante, elle parait assez frêle. Lerenig porte une longue chevelure ébène qu’elle laisse en partie libre dans son dos, ils ont parfois des reflets violets. Sur son visage, on perçoit deux magnifiques yeux verts qui, comme pour son autre forme, virent au violet quand elle s’énerve ou qu’elle use de beaucoup de magie. L’amusement est cependant présent quatre vingt dix pour cent du temps dans ce regard. Pour le reste, et bien, on peut dire que sa silhouette, tout de même bien formée, attire les regard, à son grand dam. On peut aussi dire que ses oreilles partant en pointes la feraient sans peine passé pour une elfe. Voila à quoi ressemble Lerenig sous sa forme humanoïde.
Ce qu’il fait savoir, c’est qu’elle n’adopte jamais une forme complètement humanoïde, lui préférant une forme partiellement hybride. Ainsi, des cornes sombres émergent de sa chevelure brune, partant vers l’arrière de son crâne. Lerenig a des canines aiguisées et très pointues, des canines qui n’ont rien d’humaine. Parfois, on voit ses prunelles devenir verticales, comme des yeux de reptiles. Des ailes sont toujours présentes dans son dos. Etrangement, quand elle est sous cette forme, ses ailes deviennent plumeuses… Enfin, pas que cela la dérange véritablement, c’est juste une étrangeté. Côté style vestimentaire, elle ne s’habille pas vraiment de façon très féminine. De longues tuniques ou toges couvrent son torse, ne mettant certainement pas ses formes en valeur. Elles sont nouées à la taille par une épaisse ceinture de cuir. Ses jambes sont alors couvertes de simples pantalons de toile ou de cuir qui plongent dans une paire de simples bottes. Aucune armure, elle joue avant tout sur sa souplesse et sur son agilité. Cependant, parfois, il lui arrive de couvrir ses épaules d’une simple cape de tissu noir. Un bracelet de cuir à chacun de ses poignets et voila tout ce qui fait son apparence physique.  
Talents

¤ Lerenig est un maître des poisons. Elle en possède au moins une centaine, tous de sa propre conception.
¤ Lerenig comme son frère excelle pour ce qui est combat à l’arme blanche ou à mains nues. C’est une combattante hors norme, mais elle n’a jamais été intéressée par le rôle de Khal, ce n’est pas amusant selon elle.
¤ Comme tout prédateur, elle a les sens plus aiguisés que la normal et à l’influence de sa forme de dragonne, elle possède une force surprenante, tout comme la souplesse qui y est liée d’ailleurs.

Caractère
Si il y a un terme qui devait le mieux qualifié Lerenir, ce serait celui de grande gamine. En effet, elle s’amuse de tout et de rien, d’ailleurs, c’est bien simple, pour elle, la vie est un jeu alors tant qu’à devoir y jouer, autant s’y amusé. Autant dire que ce qu’elle écoute le plus, ce sont ses envies et ce peu importe ce qui se passe. Qu’on la regarde, cela ne la concerne que peu, en fait, elle s’en fiche complètement… Enfin, du moment que cela reste dans le domaine du phantasme, car si on ose porter la main sur elle, elle pratique le principe du « tu me touches, je te bouffes », au sens propre du terme d’ailleurs. Enfin, de toute façon, elle ne prend jamais rien au sérieux alors ce n’est pas un réel problème. Si il y a une chose dont elle a horreur, c’est d’être ridiculisé, que ce soit au combat ou moralement. Si quelqu’un ose la ridiculiser, elle s’assurera qu’il périsse, même si ce pourrait être la dernière chose qu’elle fasse. Lerenig adore tout ce qui est reptilien, c’est peut être l’explication de Gwad, sa Vouivre de compagnie. Si on devait dire une dernière chose sur elle, c’est qu’elle est extrêmement gourmant et elle a du mal à résister quand elle a faim, elle croque alors tout ce qui passe à porter de main et ça peu importe ce dont il s’agit.
Pouvoirs

¤ Remède universelle : Son sang est un remède a presque tout, poisons, virus et toutes sortes de choses de ce genre, elle n’a encore rien trouver qu’il ne soigne pas… C’est peut être pour _ça qu’elle n’ai jamais tomber malade.
¤ Contrôle du Feu et de l’Ombre : Les Tenebryth Furr ont un lien étroit avec le Feu et les Ténèbres, ses membres ont tous un pouvoir lié à l’un ou l’autre de ces éléments. Lerenig à la chance, comme son frère, d’être touchée par ces deux éléments, c’est ce qui fait d’elle une chamane. Ainsi, ces deux éléments lui obéissent au doigt et à l’œil.
¤ Transmutation : Lerenig peut passer à volonté d’une forme dragonne à une forme humanoïde… et, bien entendu, à toute sorte de forme hybrides se trouvant entre les deux, comme elle le souhaite.
Lerenig et Kajhir Drake

Histoire

Au sein du monde d’ERr’Traÿ, au cœur du clan des Tenebryth Furor. La dernière femme du Khal venait de pondre son tout premier œuf et ses deux anciennes compagnes la fixèrent avec haine. Leur mari n’ayant par établi de préférence, il n’avait pas choisit sa favorite, mais cet œuf changerait probablement tout. Xan lui-même alla porté l’œuf issu de sa chaire à la couveuse et, comme s’en doutait ses femmes, Ysia devint la favorite. Aussitôt, les rumeurs avaient éclatées : Pourquoi une Sang-Mêlée ! Cette Ysia Fang n’était même pas issue des Tenebryth Furor, elle n’était qu’une errante à qui le Khal s’était attaché et qu’il avait prise pour compagne.
Le temps d’incubation des œufs n’étant jamais très sur, ainsi, Xan ne s’en préoccupa pas plus alors que sa compagne passait à la Couveuse tout les jours. Elle fut la première à remarquer les mouvements de l’œuf le jour venu et elle fit aussitôt appelé son conjoint. Il fallu aider la petite dragonne à sortir de son œuf, elle avait de superbes écailles ténébreuses et les yeux couleurs de sang. A peine éclos, elle vint s’enrouler autour du cou de son père qui était au septième ciel de voir enfin comblé son désir d’être père. L’enfant fut appelé Morrigan, elle était la princesse rêvée et même les autres femmes de Xan oubliaient leur rancœur pour chouchouter la fillette. Le temps passa, Morrigan apprenant à marcher et à parler grâce à ses mères, car oui, le Khal avait donné des ordres pour qu’elles l’élèvent sans aucune distinction.
Puis, Ysia donna un second œuf à son Khal et la jalousie revint au pas de course. Quand on se rendit compte que l’œuf avait éclos, le jeune dragon avait déjà détruit trois de ses confrères et Xan dû calmer les géniteurs pour leurs évité de tuer son fils, son héritier. Ce petit dragon noir aux reflets dorés qui lui grogna dessus en le voyant arrivé, une vraie petite terreur, son portrait craché. Il ne fallu que peu de temps en plus pour que la petite Morrigan ne développe son influence sur les ténèbres, elle appris aussi à chasser. Sans Kajhir, elle aurait probablement été l’héritière parfaite, mais un fils c’était toujours plus puissant qu’une fille et cet enfant semblait des plus prometteurs. Morrigan fut éduqué par ses mères, même si elles se chamaillaient maintenant pour s’occuper de cet adorable petit mâle.
Morrigan avait atteint l’adolescence, sortant enfin des jupes de sa mère, mais toujours aussi soumise à l’éducation qu’on lui donnait et peut être un peu trop pacifique pour une vie de dragonne. Pendant ce temps, Kajhir avait développé sa magie aussi bien les ténèbres que le feu, c’est ce qui attira l’attention de la Tisbeth, la chamane du clan. Longuement, elle s’opposa à Xan, qui ne comptait pas que son fils devienne chaman, selon lui, la force brute était plus importante que la magie. Ysia, quand à elle, pondait son troisième œuf, mais cela se passa assez difficilement, la laissant blessée et au repos pendant tellement longtemps que son œuf éclos. Comme son frère, la petite dragonne aux écailles violines fit des dégâts parmi les œufs et on la conduisit à son père pour lui éviter des ennuis… Mais la petite dragonne était terrible et ses crises de nerfs monumentales. Elle fut baptisé Lerenig et elle fit moins l’unanimité parmi les femmes que ses aînés.
Une épidémie vint décimé les épouses de Xan et affaiblir encore un peu plus sa favorite. Maintenant, Morrigan était presque adulte et elle songeait déjà à ce que serait sa vie quand elle serait mariée, cependant, elle ne cessait aussi de se chamailler avec sa jeune sœur. Il fallait dire que Lerenig estimait que tout lui était dû, tout comme son frère et elle s’amusait aussi de tout ce qui se passait autour d’elle. De toute façon, Lerenig ne se souciait que peu de sa sœur, elle avait été prise en charge par Tisbeth lorsque, comme son frère, elle avait fait preuve d’une affinité avec le feu et les ténèbres, elle serait chamane et Xan et Tisbeth ne se chamaillerait plus quand au destin de Kajhir. Ce dernier pus donc commencer sans problème à apprendre à manier toute sortes d’armes. Cependant, arriva le moment où Ysia pondit son quatrième œuf et, cette fois, elle fut trop faible pour s’en sortir indemne. Ysia mourut en couche si l’on puis dire.
A l’éclosion, ce fut encore une fille, une fille qui n’avait plus de mère, Efflamez, petite dragonne d’ombre aux yeux écarlate, tout comme son aînée. La petite fut confiée aux soit de Tisbeth avec sa sœur. Sœur qui ne cessait de se disputer avec Lerenig au point d’un jour en venir au combat. La cadette tua l’aînée sans aucun remord, mais on ne pouvait pas lui en vouloir la loin d’ici était la loi du plus fort et Lerenig avait été la plus forte. Il fallait dire que Kajhir lui apprenait tout ce qu’il savait et qu’elle était maintenant devenue une apprentie chamane. D’ailleurs, le garçon était devenu un très bon guerrier et il ne perdait aucun combat… et son corps qui se musclait de jour en jour ne cessait d’attirer le regard de ces demoiselles, même quand il ne s’intéressait pas encore vraiment à elles.
« Le Khal est mort » La phrase arriva jusqu’aux enfants du défunt. Ils n’étaient plus rien. La petite Efflamez était encore trop jeune pour vraiment comprendre ce qui se passait, mais elle demeurait accrochée à sa sœur aînée, terrorisée. Lerenig, pour la première fois, n’était pas amusée de ce genre de chose. Elle savait que la situation était grave, mais elle ne pouvait rien y faire. Kajhir quand a lui se tracassait. Il était l’homme, il devait trouver un moyen de faire vivre ses sœurs. Ce fut Tisbeth qui leur fournit la solution : elle les prenait à sa charge car Lerenig était son apprentie et aussi parce que ça lui permettrait de faire travailler sa magie à Kajhir et aussi à Efflamez tant qu’à faire. Après tout, elle avait appris à les aimer comme si ils étaient ses propres enfants.
Aujourd’hui Tisbeth a finit l’apprentissage de Lerenig qui est devenue une chamane à part entière. Sa force physique et magique à fait d’elle une protectrice d’ERr’Traÿ : un être qui était chargé de régler les différents conflits de son monde, aussi bien chez les dragons que chez les autres races. Elle a toujours rempli au mieux cette mission, même si cela voulait parfois dire leur donner une bonne leçon. Kajhir quand à lui est devenu Khal de son clan comme le fut son père avant lui… et suite à un conflit avec l’ancien Grand Khal, c’est lui qui se retrouva à la tête de tout les clan de dragon. Efflamez quand à elle grandissait, développant une maîtrise du feu tout à fait surprenante, devenant co-régente du Khal par la force des choses. Elle dirigeait les Tenebryth Furor avec Lerenig, quand elle était là, et suivant les conseils de Tisbeth qui était toujours là pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monstres
Monstres
Monstres
Autre
avatar

Nombre de messages : 97
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: Lerenig et Kajhir Drake   Mer 13 Aoû - 1:49

Bienvenue Grand Khal

Validés o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lerenig et Kajhir Drake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: Présentation :: Fiches de nos Membres :: ERr'traÿ-
Sauter vers: