Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 6 Sep - 18:17

Oui, Mickael conaissait chaque recoin du corps de sa compagne, mais c'était normal de connaitre tout de la femme que l'ont aime, alors il n'avait pas honte, rien ne l’empêchait par contre d'être rouge comme une tomate, même lui ne serait surement jamais à l'aise à montrer son corps à elle, mais ils étaient pareil alors cela le rendait un peu heureux, bien entendu, quand elle c'était blottit contre lui, il ne pu s’empêcher de lâcher un petit bruit, assez mignon, montrant qu'il était vraiment gêner, mais cela ne l'avait pas empercher de l'enlacer, qu'importe qu'il pouvait sentir sa poitrine contre lui et qu'elle pouvait sentir son membre bien dressé contre son bas ventre, ils s'aimaient et ils pouvaient bien oublier ce genre de détail, par la suite, elle emmena son homme sous la douche et il la laissa faire avant de répondre à son baiser avec le plus d'amour et de tendresse possible, on pouvait tout de même noté une pointe d'envie, mais ce n'était pas si important, il ne restait maintenant plus qu'a se laver, et pour cela, Mickael eut une petite idée, pourquoi pas laver sa partenaire, ce fut donc avec cette envie et son sourire qu'il pris un peu de shampoing et commença à passer cela sur la tête de Koyori, l'invitant à faire de même avec lui, après tout, autant s'amuser un peu.


Pendant ce temps, Jessica était la plus heureuse des femme, Felyss semblait vouloir rester un peu et elle allait bien en profiter en la câlinant le plus possible, s'attardant sur ces oreilles et sa chevelure si douce, plus elle allait passer du temps à lui montrer qu'elle était bien avec elle, et plus elle pourrait certainement prendre de libertés, d'ailleurs, elle apprécia grandement quand la Neko vint frotter son nez contre sa joue, elle fit également de même, frottant son propre nez contre la douce joue de Felyss, par la suite, elle lui posa une question qui allait certainement lui demander un peu de réflexion.

"Alors Felyss, tu as réfléchit à ton programme de la journée?, si tu veut je t'accompagnerais."

Il fallait dire qu'elle aimait cette petite Neko, elle semblait si sympathique et avait du vivre des moment assez horrible, le pire étant qu'elle avait été enlevée pour cela, en tout cas, Jessica allait tout faire pour qu'elle en oublie le plus possible et que sa propre personnalité se développe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 6 Sep - 19:27

Cette gêne était bien le signe que toute douce et tendre qu’elle ait pus devenir avec son compagnon, au fond d’elle, Koyori resterait probablement éternellement un chat sauvage. En tout cas, pour le moment, le chat sauvage était très près du médecin qui avait su l’apprivoiser, sous la douche. Elle avait toujours les joues aussi rouges de gêne, mais elle ne se ruait pas sur la serviette pour en masquer à nouveau son corps, c’était déjà ça. Bien sur, elle avait sentit l’ombre de l’envie dans le baiser qu’ils avaient échangé, cependant, ce n’était pas encore le bon moment pour ça… Enfin, en tout cas, ce n’était pas pour ça qu’ils étaient venus dans cette salle de bain. Avant que la féline n’ait pus comprendre ce que son compagnon avait en tête, il la shampouinait. Amusé, elle avait alors lever les yeux vers ce qu’il faisait, soupirant doucement avant de décidé de le laisser faire, faisant juste attention à ce qu’il ne lui mette pas de savon dans les oreilles.

« Tu penses vraiment que c’était nécessaire ? »

Lui demanda-t-elle simplement. Cependant, elle le laissa faire, elle avait bien compris ce qu’il avait en tête. Aussi, quand il eut finit de la shampouiner, ce fut à son tour de prendre un peu de shampoing avant de masser son crâne avec, comme toujours quand elle s’occupait de lui, ses gestes étaient emprunt de tendresse. Elle avait préféré attendre qu’il  ait finit pour ne pas trop s’emmêler… Cependant, s’occuper de la chevelure de l’homme la fit enfin prendre conscience d’une chose. Elle rinça une de ses mains sous l’eau et la glissa contre cette plaie qu’elle avait déjà dû soigner tant de fois.

« Tu sais… On dirait qu’elle finit par s’estomper légèrement… »

Lui dit elle avait de se passer une main sur le visage, chassant ainsi un peu de shampoing qui y était tombé. Elle laissa alors délicatement sa main errer sur cette ancienne blessure alors qu’un petit sourire venait se poser sur ses lèvres et elle laissa le shampoing de coté pour simplement l’enlacer et l’embraser avec une certaine fougue… Mais elle ne s’en souciait pas vraiment, trop heureuse de voir que son état s’améliorait.  


Pendant ce temps, dans la chambre de Jessica, la petite Felyss avait ronronner quand l’humaine génétiquement modifié l’avait imité. La jeune féline ne cherchait pas plus à s’éloigner de la jeune fille, après tout, c’était elle la maîtresse et la petite semi Neko se ferait donc une joie de faire ce qu’elle lui demandait… et de profiter de ses câlins tant qu’elle le pourrait.  En attendant, la jeune femme lui demanda si elle avait réfléchit à son programme de la journée et, malgré elle, elle avait légèrement rougit.


« Je sais pas… Mon maître ne me laissait pas quitter ma chambre, alors je n’ai jamais fait grand-chose… » Ses oreilles se couchèrent sur son crâne alors qu’elle reprenait « Je ne devrait pas dire du mal de lui, c’est pas bien… Mais… du coup… Je ne sais pas ce que je pourrais faire… »

Felyss avait alors baisser les yeux, pour ne plus regarder sa maîtresse, elle avait mal agit et elle était ignorante… Il y avait tant de chose… La fille chat soupira, mais resta bien immobile, pelotonner au creux des bras de Jessica.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 8 Sep - 16:19

La réaction de Koyori amusa un peu Mickael par la même occasion, il fallait dire qu'elle avait raison, ce n'était pas nécessaire, mais faire des choses ensemble ne pouvait qu'approfondir encore plus leur relation, bien qu'elle était tellement profonde qu'on pouvait se demander ce qu'il pouvait bien faire de plus, peut être juste se décoincer un peu moins, mais cela allait prendre un peu de temps, d’où ce genre de petite chose, qui allait les gêner un peu mais peut être qu'a force cela allait sembler plus normal et ils oseraient des choses de plus en plus intimes, il n'avait pas penser aussi loin, mais l'idée était comme sa, quoi qu'il en soit, il faisait également attention à ne pas trop s’emmêler les mains avec elle quand il regarda qu'elle avait vu quelque chose d'étrange, il se laissa alors faire et l'écouta, il n'y faisait plus attention il fallait dire, il se sentait tellement bien qu'il mettait toujours son bandage sans pour autant regarder l'état des choses, enfin, cela montrait bien que dans son esprit il se sentait complet, il voulu alors répondre mais le baiser de sa compagne le surpris un peu avant qu'il n'y réponde avec beaucoup de tendresse et même un peu de fougue aussi, le baiser dura un moment car il le prolongea un peu, puis, quand il fut enfin terminer, il la regarda alors avec un tendre sourire, lui exposant sa théorie.

"C'est grâce à toi mon amour, tu me rend tellement heureux que mon esprit qui était avant de te rencontrer torturé par mon passé se sens si bien que mon corps peu se concentrer sur autre chose, tu est vraiment la femme de ma vie Koyori."

Il l'embrassa encore un peu en se collant d'avantage à elle, il fallait dire que ce baiser l'avait un peu chauffer, mais comme son membre était déjà dresser, elle n'allait peut être pas le remarquer, en tout cas, il lui caressa la joue avec la plus grande tendresse et attendit une réaction de sa part, avec elle, il se sentait si vivant, il avait l'impression qu'il était quelqu'un d'autre, et personne n'allait lui retirer ce sentiment ou elle.

Jessica était un peu triste de la vie qu'avait vraiment vécu Felyss, elle n'avait rien vu du monde et avait été un jouet pendant si longtemps que son esprit allait être pendant un long moment comme cela, néanmoins, elle n'allait pas abandonner, petit à petit, la petite Syn allait tout faire pour qu'elle prenne gout à cette nouvelle vie, même si elle n'allait rien faire d'(autre que de rester avec elle, cela ne la dérangeait pas, bien au contraire, plus le temps passait et plus elle aimait bien la Neko, elle lui caressa alors la tête pour la fit remonter un peu pour croiser son regard.

"Oublie le, tu est avec nous maintenant, avec moi, ne  t'en fait pas, si tu veut je t’emmènerais faire le plus de chose possible, tu découvrira avec moi d'accord?, je ne te lâcherais pas seule."

C'était un peu une promesse qu'elle lui faisait, mais elle était sur qu'elle n'allait pas changer d'ici la, même si bon, il allait bien falloir qu'elle trouve une activités pour ne pas être qu'une sœur impotente, peut être se mettre aussi dans le théatre ou bien dans la chanson, elle avait une belle voix après tout, et en y pensant, elle commença à chantonner un peu pour la belle Felyss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 8 Sep - 16:59

Koyori était heureuse que sa cicatrice cesse de le torturer, bien que pour elle la raison de sa cicatrisation ou justement du manque de celle-ci n’était que mystère. Bien sur, la femme avait sentit la fougue de son compagnon dans le baiser et, malgré elle, elle sentit le poil de ses bras se hérissa. La fille chat posa son regard sombre dans le sien alors que Mickael lui parlait maintenant… Des paroles qui firent remonter un frisson tout le long de son dos, elle n’en dit rien, se contentant de sourire légèrement. Le médecin prétendait que c’était grâce à sa présence à ses cotés. Il lui disait qu’elle le rendait tellement heureux que son esprit pouvait se détacher de son passé pour se concentrer sur sa rémission. La féline avait alors rougit légèrement, sans pouvoir s’en empêché, puis, elle avait répondit avec une infinie tendresse à son baiser, y mettant même un peu de fougue, sans toutefois véritablement le réaliser. Elle sentait son cœur qui battait à tout rompre dans sa poitrine.

« Je n’ai pourtant pas fait grand-chose, je me suis juste contenté de veiller sur toi comme mes forces et mes capacités me permette de le faire… »

Avait elle simplement soufflé quand le baiser s’était interrompu. Cependant, elle n’était que trop consciente de la proximité de son amoureux, de sa poitrine pressée sur son torse, du membre dressé de l’homme qui pressait contre son bas ventre… Elle avait machinalement collé sa joue contre la main de l’homme alors qu’il caressait sa joue. Un long frisson lui remonta tout le long du dos alors qu’elle vint à nouveau unir ses lèvres à celles de son amant en un baiser plein de tendresse et même de fougue. Dans le même temps, elle enroula ses bras autour du cou de Mickael pour se blottir un peu plus contre lui et approfondir un peu plus ce baiser entre eux.


Dans le même temps, Felyss était toujours blottie contre Jessica, inconsciente que cette dernière juge tristement de son passé, elle, elle ne comprenait pas ce que ce dernier avait de triste ou de mauvais… elle avait toujours vécu ainsi. L’humaine recommença alors à lui caresser la tête et Felyss continua de ronronner, même quand elle la fit relever la tête pour qu’elle la regarde. Sa maîtresse lui demanda alors d’oublier son ancien maître et, si les oreilles de la jeune féline s’affaissèrent un peu sur son crâne, elle se garda bien s’opposer à ce qu’elle voyait comme un ordre. Ensuite, la blonde lui proposa de la prendre avec elle pour l’emmener partout où elle irait, lui promettant de ne pas la laisser seule. Felyss vint alors à son tour poser un court baiser sur les lèvres de Jessica puisqu’elle semblait aimer à l’embrasser.


« En ce cas, je vous suivrais partout où vous voudrez bien m’emmener, maîtresse Jessica… »

Dit elle simplement en redressant ses oreilles sur son crâne. Elle n’en resta pas moins pelotonner au creux des bras de sa maîtresse, savourant ses chastes caresses alors que maintenant la voix de la blonde s’élevait dans la pièce, toujours ponctuée par le doux ronronnement qui s’échappait de la gorge de la petite féline.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 9 Sep - 23:25

Mickael s'en rendait bien compte que même si elle n'avait pas fait grand chose, pour lui cela comptait plus que tout au monde, rien ne pourrais remplacer ces moments dans son esprit, les jours ou sa compagne, qui ne l'était pas encore, c'était occuper de lui qui même à ce moment pensait beaucoup à elle, mais n'osait pas vraiment en parler car ce n'était pas encore de l'amour, le baiser de son amour lui faisait un bien fou, même si il sentait un désir monter de plus en plus en lui, il était à moitié fautif, mais le corps de Koyori était tellement bien formée qu'il avait du mal à se tenir, lui qui n'avait jamais fait l'amour avant de la rencontrer, pendant qu'elle approfondit alors le baiser et passa les bras autour de son cou, lui passa les siens vers le bas de son dos, la collant un plus à lui, son membre semblait presque pulser d'envie mais il se focalisait sur le baiser pour oublier cela, puis, quand ce long baiser plein de tendresse, d'amour et de fougue se termina, il vint lui murmurer quelque chose.

"Je sais, mais cela m'a toujours touché, même encore je ne peux m’empêcher de toujours vouloir te sentir auprès de moi Koyori."

Il repris alors un baiser, sentant qu'il avait envie d'aller un peu plus loin, il força alors doucement les lèvre de sa compagne pour chercher sa langue pour exécuter une danse avec, ce baiser toujours remplie de passion, d'amour, de tendresse et un peu d'envie semblait prendre un peu de temps aussi et il en oublia presque qu'il se trouvait sous la douche, mais l'eau était chaude cette fois ci et le corps de sa compagne ne faisait que le rendre encore plus chaud, il se demandait même ce qui allait se passer si cela continuerais, mais en tout cas, comme il lui avait dit, il cherchait toujours à la sentir de plus en plus contre lui, qu'importe le moyen, elle était sa raison de vivre et de continuer à vivre.


Pour Jessica, c'était un peu comme dans un rêve, elle semblait assez heureuse de toujours avoir Felyss qui allait rester avec elle qu'elle en oubliait même l'heure, mais au bout d'un moment néanmoins, elle sentit quelque chose arriver à ces narines, cela ne ressemblait pas à ce que préparais son frère pour le petit déjeuner, ce qui signifiait qu'il s'agissait de Ayla, un petit sourire amusée passa sur son visage alors qu'elle approcha sa tête de celle de la Neko avant de lui demander quelque chose.

"Sa sent bon dis donc, on dirais que ta mère nous à faire le petit déjeuner, cela te tenterais d'allé y gouter?"

Elle lui tendit alors la main, attendant de voir si elle allait vouloir ou pas, ce n'était pas un ordre qu'elle lui avait demander, juste une suggestion, et elle ne savait pas si elle avait faim ou non, Jessica semblait avoir un peu d'appétit, et peut être que Felyss, qui n'avait pas beaucoup manger hier, allait avoir un petit creux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 10 Sep - 0:33

Koyori embrassait tendrement son compagnon alors que ce dernier l’enlaçait à son tour, l’attirant encore un peu plus contre lui. Elle sentait le membre du médecin pulser contre elle et elle frémit légèrement. Si c’était ce qu’il voulait, elle n’était pas foncièrement contre, après tout, elle l’aimait, il était le seul à avoir pu la toucher vraiment au cœur. Il était le seul à mériter la tendresse de la féline et elle en montrait de plus en plus à son égard, même si c’était un peu plus compliqué que ça. Ses oreilles se redressèrent légèrement sur son crâne alors que Mickael lui parlait à nouveau. Il lui disait savoir qu’elle n’avait pas fait grand-chose, mais que cela l’avait touché et qu’il voulait toujours pouvoir la sentir auprès de lui. Sans rien pouvoir y faire, elle sentit ses joues virées instantanément au rouge comme chaque fois qu’il lui parlait d’amour ou qu’il la complimentait. Elle sentait son cœur se défouler dans sa poitrine mais n’y pouvait rien.

« Pourquoi voudrais tu que je ne soit plus après de toi Mickael ? Il n’y a aucune raison pour ça. »

A nouveau, il y eut un baiser entre eux, Mickael força alors la barrière de ses lèvres et elle le laissa faire, emmêlant sa langue à celle de celui qu’elle aimait en une danse pleine de passion. Ce baisait était toujours plein d’amour, de passion et de désir… Ainsi que d’une tendresse des plus infinies. Elle en oubliait la touche qui répandait son eau sur leur deux corps. Quand il fallu interrompre le baiser, le temps de respirer, elle en profita pour plonger son regard gris sombre dans ceux de son compagnon. Peut être auraient ils dû rester dans la chambre un peu plus longtemps au final… Elle se mordilla un instant l’intérieur de la lèvre, puis, elle vint à nouveau l’embrasser avec un amour et une tendresse omniprésente, mais aussi avait cette passion, ce désir… et même une certaine fougue. La jeune femme-chat glissa une de ses mains dans la chevelure approfondissant ce baiser autant qu’il était possible de le faire.


Felyss avait accepté de rester avec Jessica, puis de la suivre, mais c’était normal pour la fille chat. Puisque l’humaine génétiquement modifier était ce qu’elle avait de plus proche d’une maîtresse… D’ailleurs, comme son odorat était moins puissant que celui des autres membres de sa famille, elle ne se rendait pas compte qu’elle ne sentait pas vraiment comme les humain. La blonde approcha son visage de la jeune féline avant de lui demander si ça la tenterait d’aller voir ce que sa mère avait préparé. Elle regarda un moment Jessica et hocha la tête, un peu perplexe puisqu’elle avait toujours mangé dans sa chambre… quand ce n’était pas son maître qui la nourrissait…


« Je veux bien… »

Dit-elle, même si elle connaissait déjà la cuisine de sa mère, elle n’avait connu que ça depuis qu’elle avait pus manger après tout. Felyss pris la main de Jessica dans la sienne avant de sortir de la couverture pour se lever, elle était encore en pyjama mais ne s’en souciait pas le moins du monde. Son pyjama se composait d’un short digne de ceux de sa sœur et d’un débardeur peut être juste un peu trop décolleté. Elle n’avait pas vraiment faim, mais elle mangerait quand même. En attendant, elle attendait que Jessica ouvre le chemin avec un calme des plus absolue.


Pendant ce temps là, Ayla était aller réveiller Felyss pour voir qu’elle avait quitté la chambre. D’abord étonnée, elle avait suivit son odeur jusqu’à une autre d’o se dégageait l’odeur de Jessica… Avec un soupire, elle avait laisser les deux filles ensembles. Puis, elle avait dresser la table pour tout le monde, une table qui était bien garnie il y avait bien sur du café, du lait chaut et froid et aussi du thé… Comme elle ne connaissait les goûts de personne sauf Felyss, elle avait préféré préparer pour tout les goût. Elle avait trouvé des confitures et du beurre. Il y avait aussi plusieurs plats, du pain grillé, du pain perdu, des gaufres et des pancakes. Puis, en attendant que les autres se réveillent, elle avait entreprit de faire un peu de ménage… Les habitudes ont la vie dure...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 10 Sep - 22:53

Mickael disait un peu des choses assez évidentes, mais il fallait dire que son esprit était ailleurs en ce moment, ou pour être plus précis, il était surtout en train de ce calmer un peu, même si cela ne semblait plus trop possible, Koyori semblait bien trop le collé et avec son baiser plus fougueux que jamais, il montrait clairement qu'il voulait faire quelque chose avec elle, d'ailleurs, après ce long baiser, Mickael la regarda un moment, un peu haletant, il fallait dire qu'il n'avait pas l'habitude de ce genre de baiser si long, mais des qu'il eut repris son souffle, il repartit à l'assaut des lèvres de sa compagne, recherchant sa langue pour une danse des plus endiablé, sans même s'en rendre compte, une de ces mains était partit vers les fesses de Koyori, agrippant doucement pour la coller encore plus à lui, ce qui donnait vraiment quelque chose d’intéressant maintenant, les mots ne suffisant plus à montrer son amour, il se servait des baisers qu'il lui donnait pour lui transmettre cet amour sans borne, cette tendresse toujours grandissante, cette passion face à sa beauté, et aussi cette envie, toujours un peu présente, car il fallait avouer qu'avec un corps comme le sien, et surtout depuis qu'il c'était éveiller à ce genre de désir, Mickael sentait parfois son envie monter, il sentait également son membre frotter légèrement sur le ventre de sa compagne, le faisait presque gémir, tant de petit signe que son amour allait surement capter, puisqu'elle le connaissait que trop bien.


Jessica elle ne savait pas du tout ce que faisait son frère, mais s'en fichait un peu, car pour le moment elle avait invité la belle Felyss à manger quelque chose, et elle semblait d'accord, elle était aussi en pyjama et donc se fichait pas mal qu'on la voit comme cela pour le moment, mais en tout cas elle se leva doucement et, toujours avec ces jambes un peu tremblotante, s'installa sur son fauteuil pour demander ensuite à la Neko de bien l'aider à se diriger vers la cuisine, ou elle sentit de plus en plus de bonne odeur, elle commençait même à avoir hâte de commencer à manger, une fois qu'elles furent alors arriver, Jessica salua Ayla et lui fit un sourire radieux.

"Coucou Belle-mère, comment allez vous?, Felyss et moi venons mangez un peu et vous tenir compagnie!"

Elle attendit alors la réponse d'Ayla avant de regarder ce qu'il y avait comme menu, tout cela était appétissant, et après s'être installée quelque part, chercha par quoi elle allait commencer, elle voulait bien entendu que Felyss vienne s'asseoir à côté d'elle, mais elle préférait attendre pour le moment qu'elle décide seule, la sœur Syn prit alors un pancake et commença à le manger doucement, se demandant quand même ce que faisait son frère, Koyori non plus était pas la, alors elle s'imaginait toute sorte de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 11 Sep - 1:25

Koyori n’avait pas envie de se fatigué l’esprit, tout ce qu’elle voulait actuellement, c’était rester près de Mickael, après tout, c’était ce qu’elle lui avait promis : passer toute la journée à ses cotés et la soirée aussi. Quand le baiser pris fin, les deux amoureux restèrent essoufflés l’un contre l’autre. Le regard sombre de la féline se posa dans celui d l’homme alors que ses épaules se soulevaient au rythme de sa respiration un peu saccadée. Puis, le médecin revint à l’assaut de ses lèvres et elle répondit à ce nouveau baiser sans se faire prier, leurs langues s’entremêlaient dans une danse passionnée. Dans le même temps, elle enfouit un peu plus da main dans la chevelure de l’homme qu’elle aimait, demeurant toujours autant contre lui. Il ne fallu pas beaucoup plus de temps pour qu’elle ne sente la main de l’homme se poser sur ses fesses et, malgré elle, elle ne pus empêcher un gémissement de lui échapper alors qu’elle se donnait encore un peu plus dans ce baiser.

La féline avait compris, il fallait dire qu’elle avait eut suffisamment d’indice pour comprendre ce que désirait son compagnon… Désirait… oui, c’était l’occasion de le dire tiens… La jeune femme chat avait donc doucement poussé celui qu’elle aimait contre la paroi de la douche, tout comme elle l’avait fait des semaines plus tôt dans la piscine. Là, la jeune femme enroula à nouveau ses bras autour du coup de l’homme, puis, elle se hissa sur lui, enroulant ses jambes autour de la taille de l’homme. Puis, quand le baiser s’interrompit, elle vint lui souffler quelques mots à l’oreille :


« On aurait peut être dû traîner au lit un peu plus longtemps finalement… »

Elle avait laissé un petit rire lui échapper avant de revenir lui poser un nouveau baiser sur les lèvres avec toujours autant de tendresse, de passion, de fougue et de désir mêler. Enfin, elle avait probablement été assez clair pour qu’il comprenne qu’elle n’était pas contre passer un moment plus intime avec lui, même si ils n’avaient que peu ce genre de moment… Son coté un peu sauvage peut être ?


Felyss avait donc laisser Jessica se levée, restant à proximité pour l’aider, au cas où, puis, quand la blonde lui avait demandé de l’aider à avancer, elle avait simplement hoché la tête, un léger sourire toujours posé sur ses lèvres. Les mains de l’hybride s’étaient alors refermées sur les poignées du fauteuil roulant et elles étaient sorties de la chambre avant que, se laissant guidée pas son flair pour la ramené vers la cuisine. L’ouïe sensible d’Ayla lui permit de comprendre qu’elles arrivaient et elle vint à leur rencontre. Jessica avait alors saluer la mère de Koyori pendant que sa fille cadette baissait simplement les yeux, laissant sa maîtresse parler.


« Bonjour. Je n’ai jamais été aussi bien depuis longtemps. Installez vous toute les deux, je pense que vous trouverez votre bonheur avec ce que j’ai préparé, bon appétit tout les deux. »

Felyss poussa alors bien docilement sa maîtresse à la place qui était prête pour elle à table, puis, elle s’installa près d’elle, un peu timidement, mais elle n’osa pas pour autant se servir. Ayla pris alors les choses en main, servant un chocolat à sa fille la plus jeune, elle glissa également une gaufre dans son assiette, puis, elle lui posa un baiser sur la tête avec douceur.

« Mange ma chérie et n’hésite pas à te resservir surtout. Bon appétit à toute les deux… »

Le regard de la mère de Koyori avait les yeux un pu brillant, elle semblait heureuse d’avoir retrouver une certaine liberté de mouvements… Et surtout le choix de s’habiller comme elle le voulait. Se servant du café, la femme s’assit simplement aux cotés des deux filles devant un bon café, cependant, elle mangea à peine.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 12 Sep - 2:35

Mickael la désirait, c'était un fait indéniable, il fallait dire qu'elle était si sublime, si douce avec lui et également qu'elle semblait toujours penser à lui avant elle même, tout cela et bien plus encore attirait de plus en plus notre médecin vers la Neko, il était fou d'elle, et bien qu'il était du genre passif, il pouvait lui arriver parfois de la regarder avec une certaine envie, parfois même de s'imaginer certaine situation, bien entendu après cela il passe un moment sous la douche pour se rafraichir les idée, mais cette fois ci il semblerait que même sa compagne ai envie de quelque chose, le faisant se coller vers une paroi de la douche pour se hisser contre lui, elle était en très bonne position pour se faire pénétrer mais avant toute chose, elle lui fit remarquer qu'il aurait mieux fait de rester sous la couette pour cela, pourquoi à chaque fois qu'ils avaient envie de ce genre de chose, il y avait de l'eau à proximité, tant pis, il n'avait pas envie de bouger de la et d'ailleurs, progressivement à mesure qu'il parlait, elle pouvait sentit le membre de Mickael toucher ces lèvres inférieurs.

"Surement, mais maintenant qu'on est lancer..."

Il l'embrassa alors tout en la pénétrant avec douceur cette fois ci, il fallait dire que ce n'était plus sa première fois, il pouvait prendre les choses plus en douceur, elle aurait surement moins mal aussi, ce qui allait lui donner plus de plaisir d'entrer, ce fut alors après une petite minute ou Mickael laissa son membre entièrement en elle qu'il commença de faible mouvement de vas et viens tout en l'embrassant e plus en plus passionnément, maintenant que la machine semblait en marche autant en profiter, ces mains quand à elles étaient sur ces fesses, les massant de temps en frôlant par moment sa queue, il n'avait pas pris le temps d'étudier ce genre de chose, alors il était toujours un peu ignorant sur la manière de faire, mais en tout cas, il avait plus de temps pour chercher quelque chose pour lui donner encore plus de plaisir.


Jessica elle semblait assez heureuse de voir Ayla en forme, ou du moins qu'elle était un peu plus contente que quand elle était chez son ancien maitre, Felyss elle semblait un peu timide, alors pour lui montrer qu'elle pouvait être un peu mieux, elle lui serra doucement une main pour la réconforter et lui parla un peu avec le sourire.

"Ne t'en fait pas Felyss, personne ne te dira du mal parce que tu as envie de manger."

Elle se tourna alors vers Ayla, qui elle aussi ne semblait pas trop manger, peut être qu'elle n'avait pas faim, en attendant, c'était à son tour de faire la conversation alors pendant qu'elle continuait de manger avec le sourire, Jessica cherchait dans sa tête quelque chose qu'elle pourraient faire une fois finit, une idée alors lui vint en tête.

"Belle-mère, cela vous dirais un petit tour de la maison après manger?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 12 Sep - 3:39

Koyori n’était pas indifférente à son compagnon, sinon, elle n’aurait pas été obsédé par lui durant ses dernières chaleurs… D’ailleurs, elle rougissait toujours des dessins qu’elle avait pus faire ces quelques jours là. Enfin, pour elle il y avait tant de chose bien plus importante que le sexe… En attendant, elle était maintenant tout contre lui… encore une fois près de l’eau, à croire que c’était leur malédiction. Un sourire amusé se posa sur ses lèvres, ce genre de malédiction n’avait rien de grave selon elle. Mickael parlait et elle, elle sentait son membre contre son intimité et en rougissait à nouveau alors que ses oreilles s’affaissaient un peu sur les cotés de son crâne. Leurs lèvres s’unirent en un baiser plein de tendresse alors qu’elle sentait maintenant la virilité de l’homme s’immiscer en elle avec bien plus de douceur que la première fois. Elle s’attendait à ressentir la même douleur que ce jour là, mais non, rien… rien de douloureux en tout cas…

Il lui laissa le temps de s’habituer à sa présence en elle, puis, la féline le sentit commencer à se mouvoir n elle, lui arrachant un petit gémissement alors qu’elle collait un peu plus son corps au sien se mouvant en frottant par la même occasion sa poitrine dégoulinante d’eau contre le torse humide de son amant. Et le médecin lui agrippait simplement ses fesses et elle sentit un frisson lui remonter tout le long du dos… Un frisson qui fut bientôt suivit d’un gémissement quand elle le sentit toucher sa queue. Ses joues avaient alors pris une superbe couleur rosé et ses oreilles étaient toujours basses de chaque coté de son crâne. Enroulant ses bras autour du cou de Mickael pour se donner un appui, la jeune femme commença elle aussi à se mouvoir accentuant encore et toujours les vas et viens de la virilité de l’homme en elle. Et leurs baisers se faisaient de plus en plus fougueux, de plus en plus passionnés. Si elle n’était pas assaillit pas le besoin de sexe en dehors de ses moments de chaleurs, elle n’arrêterait pour rien au monde maintenant.


Et dans la cuisine, Ayla avait pris place à table, près de sa fille qui n’agissait pas encore comme une jeune fille de son âge… Leur ancien maître avait vraiment fait des dégâts avec la petite Felyss. Felyss qui se mordit légèrement la lèvre devant le service de sa mère et Jessica qui lui avait serrer la main avant de lui dire qu’elle n’avait pas à s’inquiéter. Elle se força alors à sourire pour ne pas inquiéter sa maîtresse. En silence, la petite féline s’était alors préoccupé de son repas. Elle se régalait, mais il fallait dire que sa mère était un excellente cuisinière qui réussissait toujours tout ce qu’elle se mettait en tête de cuisiner. Son regard rouge se porta alors sur sa mère, elle ne l’avait jamais vu aussi détendue que maintenant…

D’ailleurs, Ayla sirotait tranquillement un café, elle ne mangeait pas beaucoup, mais elle n’avait jamais été une grosse mangeuse… Jessica lu avait alors demander si cela lui dirait de faire un petit tour de la maison après le repas. La féline comptait faire un peu de ménage après le repas, mais c’était vrai qu’il serait plus simple de voir les pièces principales si Jessica lui faisait la visite guidée… surtout qu’elle ne voulait pas enlever son aînée à son compagnon. Souriant à la blondinette, la plus âgée des Nekos de la maison hocha simplement la tête :


« Ce sera avec plaisir Jessica »

Lui dit-elle simplement alors que Felyss se réjouissait que sa mère l’ai un peu oublier, elle n’aimait pas l’eau hors, sa mère était toujours à vouloir lui faire prendre des douches.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 13 Sep - 14:47

C'était maintenant leur seconde relation sexuelle et Mickael se rendit bien compte que cela avait pas mal changé, dans le bon sens du terme bien entendu, il se sentait tellement bien en elle, haletant de plaisir à mesure que les baisers se faisaient de plus en plus long et renfermant de plus en plus d'émotions, il voyait bien aussi que Koyori ne ressentait plus de douleur, alors il pouvait la faire gémir encore plus sans trop e risque, enfin, ce n'était pas comme si il avait la science infuse pour ce genre de chose, mais il avait quand même bien remarquer qu'elle avait eut une bonne réaction quand il lui avait toucher la queue, alors il approcha une de ces mains de celle si pour lui caresser la base pendant qu'il accéléra encore et toujours ces pénétrations, pour ce côté la aussi il semblait expérimenter, cherchant l'endroit qui allait lui arracher le plus de gémissement, tout ce qu'il avait dans son esprit, était de vouloir donner du plaisir à sa compagne et rien d'autre, bien entendu de temps en autre il venait lui souffler qu'il l'aimait plus que tout et il bougeait également un peu son torse pour qu'elle se colle un peu plus à lui aussi, mais ce qui était sur, c'était qu'il n’arrêterait ce moment pour rien au monde, tant pis si ils passaient la moitié de la journée sous la douche à faire l'amour comme des sauvages, du moment que sa douce et sublime Koyori et lui même approfondissait encore plus leur relation, même si on pouvait se demandait comment ils pouvaient être encore plus liées encore.


Jessica elle semblait heureuse, Ayla semblait bien vouloir la suivre pour une visite guidée de la maison et Felyss reprenait un peu des couleur sans trop savoir quel était la raison, mais pour le moment, la sœur Syn terminait son petit déjeuner, il fallait dire que la Neko était très bonne cuisinière, ce qui allait surement ravir son frère, si seulement elle savait ou il était, bref, une fois le repas fini, elle s'étira un peu et demanda à Felyss si elle voulait bien l'aider pour faire le tour du propriétaire, si elle ne voulait pas venir, elle laissera Ayla s'occuper de pousser sa chaise roulante, par la suite, elle commença par le salon, montrant alors une porte assez lourde entre les deux escaliers.

"Ici c'est le laboratoire de mon frère, personne n'a le droit d'y allé sauf belle-sœur, à vrai dire, elle à le droit d'allé partout."

Elle eut alors un petit rire, il fallait dire que Mickael était vraiment à fond dans Koyori pour lui laisser libre accès à sa maison, ou plutôt leur maison de son point de vue, bref, Jessica se souvenait qu'ils y faisaient des expérimentation avec des plantes, mais ce n'était pas très utile à savoir alors elle avait omis de leur en parler, elle demanda par la suite de l'emmener vers l'étage pour continuer la visite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 13 Sep - 15:53

Koyori sentait son corps qui réagissait bien mieux aux sollicitations de son amant, mais elle ne cherchait pas à comprendre. En fait, de son coté, tout cela été uniquement instinctif. Ainsi, elle s’accrochait simplement à son médecin, répondant en écho à ses mouvements dans la courte marge que leur position lui laissait pur ce faire. Et les baisers s’intensifiaient à mesure que leur étreinte se faisait de plus en plus charnelle et tout comme lui, elle en venait à haleter alors que ses oreilles étaient mi-basses sur son crâne à cause du plaisir qui se répandait peu à peu dans chacune de ses cellules.  La douleur de la première fois n’était plus présente, la féline n’avait donc plus rien pour retenir ses ardeurs, si ce n’était la précarité de sa position contre lui.

La femme chat sentit alors la main de l’homme caresser la basse de sa queue et un gémissement lui échappa alors que son souffle se faisait de plus en plus haletant… Cela la mis même dans un tel état qu’elle lui en demanda encore, les yeux brillant d’envie qui cette fois ne pouvait être la cause de ses chaleurs. Mickael accéléra le rythme et elle laissa son corps répondre à chacun de ses mouvements, que ce soit par des réactions ou par des gémissements qu’elle tentait au mieux de réprimer. Après tout, ils ne vivaient plus seuls maintenant. Le meilleur moyen d’étouffer les gémissements selon elle était d’embrasser son compagnon, alors elle le faisait avec toujours plus de fougue et de passion, ne se souciant que peu de trembler légèrement sous ce désir qui irradiait son corps. Cependant, ces baisers de plus en plus fougueux et quasiment ininterrompu rendait leurs souffles de plus en plus court et son esprit était tellement embrumer par le plaisir qu’elle ne répondait à ses je t’aime que par réflexe, se retrouvant donc à le lui dire bien plus souvent qu’à ses habitudes, mais elle s’en souciait peu.

Son rapide petit déjeuner pris, Ayla regarda simplement les deux jeunes filles avec le sourire, même si son dos lui faisait mal. Il faudrait du temps, mais c’était là une autre vie. De l’amusement au fond des yeux, elle voyait Jessica qui voulait faire au mieux semblait-il. Felyss semblait presque se régler sur ce que faisait la blonde et sa mère décida de la laisser faire, ce serait peut être le meilleur moyen pour elle de s’ouvrir un peu au monde qui l’entourait. Quand Jessica proposa à Felyss de les accompagner, la féline s’empressa de terminer son repas, sa mère débarrassant ensuite la table avant de revenir près d’elles. La petite féline, toujours en pyjama, avait donc repris son poste derrière le siège de l’humaine génétiquement modifié qu’elle recula de la table avant de suivre ses directives pour avancer. Ayla marchait simplement près d’elle.

Dans le salon, Jessica parla d’un laboratoire ou seul lui et Koyori pouvaient aller… Cet homme semblait vraiment attaché à son aînée et cela rassurait la femme chat. Plus elle passait de temps ici, plus elle comprenait qu’il était différent. Puis, la visite se poursuivit et Ayla aida sa fille a faire monter Jessica, même si son frère avait fait les aménagements nécessaires, heureusement.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 14 Sep - 17:14

C'était comme une spirale infernal, plus il entendait sa compagne lui dire qu'il l'aimait simplement par réflexe, plus lui même lui disait, cela allait bien entendu tourner au ridicule, ce fut à un moment qu'il se décida de l'embrasser dans le plus long baiser qu'il aurait pu penser faire, dansant avec sa langue comme si sa vie en dépendait, mixant toute les émotions qu'il avait pour elle comme l'amour, la tendresse, la passion et bien entendu l'envie, et son corps réagissait au baiser qu'il donnait, accélérant encore la cadence, se sentait si étrange mais pourtant si bien quand il était en elle, ces mains pendant ce temps continuait toujours de s'occuper de la base de sa queue, la caressant doucement toujours en la tenant un peu pour approfondir et trouver les coins sensible de son corps, puis, quand ce très long baiser pris fin, il était tellement haletant qu'il n'arrivait plus à rien d'autre que de la pénétrer et à la regarder dans les yeux, il ne voyait rien d'autre qu'elle, il avait tout oublier, du moins pour le moment, il n'y avait rien d'autre qu'elle pour lui, dans son cœur, personne ne pourrais s'implanter plus profondément que sa Neko d'amour, alors elle pouvait être tranquille, mais peut être que leur' plus grand défi allait être le monde en dehors de ces mur, en Oration, peu de monde était pour ce genre de relation, mais il s'en fichait, lui aimait Koyori, et personne n'allait l’empêcher de penser le contraire.


Jessica elle montrait les pièces à sa nouvelle famille, Ayla et Felyss, il fallait dire que ce manoir était assez grand et qu'il y avait pas mal de pièce encore inconnue, la sœur Syn racontait que son frère lui même n'avait pas encore tout regarder, peut être qu'avec Felyss elle irait peut être en visiter quelque une, bref, elle leur montra par exemple la salle de musculation, le dojo, quelque chambre, une très grande garde robe aussi, Jessica avait d'ailleurs pris sa tenue ici et avait poser d'autre qu'elle avait acheter plus tôt aussi ici, bref, Jessica semblait s'amuser pendant qu'elle montrait les pièces à sa famille, puis elle arriva alors devant la salle de dessin, il était vrai que c'était un endroit qu'elle n'était encore jamais rentrer, elle ne savait pas pourquoi, mais l'odeur de Koyori était forte à l'intérieur, alors elle n'y avait encore jamais fait attention, mais bon, peut être qu'Ayla voudrait en avoir le cœur net, mais bon, tant qu'elle ne dirait rien, elle continuerait la visite, peut être qu'après elle pourrait montrer certaine pièce intéressante, comme une salle musical ou alors ce petit podium pour chanter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 14 Sep - 21:17

Koyori cessa finalement de répondre aux je t’aime de son compagnon, c’était juste trop de je t’aime pour elle qui avait du mal à exprimer ses sentiments. Et puis, ils n’avaient pas vraiment de mots pour se dire mutuellement à quel point ils s’aimaient. Mickael vint alors l’embrasser et elle répondit à ce baiser en se collant toujours plus à lui en répondant à son baiser avec tout les sentiments qu’il pouvait y avoir en elle pour cet homme qu’elle s’était depuis bien longtemps mis en tête de protégé. Mais il fallait bien quelqu’un pour prendre soin du directeur de l’hôpital et pour le tirer des ennuis dans lesquels il avait tendance à se plonger constamment. En attendant, la féline avait bien d’autres idées en tête, des idées liées à ce qu’ils faisaient pour le moment. Pour le moment, la jeune femme chat ne voulait pas penser à ce qui pouvait leur mettre des bâtons dans les roues, elle ne voulait pas penser à autre chose qu’à son compagnon.

Et leurs corps étaient toujours unis en de profonds mouvements assez rapides qui plus est. Les oreilles de la félines étaient maintenant couchées sur son crâne alors qu’elle avait l’esprit aussi vide que possible, l’esprit totalement embué par le plaisir qu’il faisait naître en elle. Malgré elle, elle laissa échapper un petit cri de plaisir, se raccrochant encore un peu plus en lui comme sil elle avait envie que son corps ne se fonde définitivement dans le sien. Quand leur baiser si intense finit par prendre fin, elle resta simplement essoufflée continuant à se mouvoir contre lui, le regard brillant de désir, mais surtout d’amour pour cet homme que le destin avait mis sur sa route. Peu à peu, elle se mettait à trembler de plaisir contre son amant, laissant échapper de plus en plus de gémissement alors qu’elle ne parvenait pas à reprendre son souffle et sentait qu’elle n’allait probablement pas tenir beaucoup plus longtemps, c’était beaucoup trop bon…


Felyss continuait de suivre les consignes de Jessica pour orienter son fauteuil roulant dans la maison. Ayla marchait simplement près d’elle en écoutant ce qu’elle avait à lui dire. La maison était grande, ce n’était pas étonnant que toutes les pièces ne soient pas utilisées… Pas encore en tout cas. Soit, la petite humaine génétiquement modifiée leur montra diverses pièces qui avait plus ou moins d’intérêt pour les deux félines. Felyss trouva un intérêt tout particulier à l’immense garde robe en tout bonne petit poupée qu’elle était depuis toute petite. Ayla quand à elle était plus intriguée par cet atelier où elle sentait l’odeur de sa fille… Elle avait dû passer beaucoup de temps ici…


« Un instant, s’il te plais Jessica. »

Puis, laissant les deux filles derrière elle, la femme chat entra dans l’atelier et y erra un instant avant d’avisé un sac e un cahier poser sur une table de travail. Curieuse, elle l’avait feuilleté pour trouver une multitude de portrait de Mickael Syn… dont certain n’était apparemment pas fait pour être visionner… Puis, elle l’avait vivement reposer et avait quitter la pièce, légèrement rouge, car elle ne s’était pas attendu à ça. Puis, elle avait fait en sorte qu’elles reprennent leur route, elle ne voulait pas que les deux plus jeunes tombent sur ça. Elles poursuivirent ensuite la visite, passante dans des salles de musique et de chant

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 15 Sep - 20:07

Il était impossible pour Mickael de réfléchir en ce moment, ce n'était pas comme si il essayait d'ailleurs, mais bon, au lieux de cela, il laissait son corps décider de ce qu'il devait faire pour rendre ce moment encore plus plaisant, aussi bien pour elle que pour lui, bien entendu il allait en garder le souvenir, ce qui allait surement encore le faire rougir comme une tomate, mais bon, toujours était il qu'il accelerait toujours à un rythme de plus en plus irrégulier, voulant la déstabiliser pour qu'elle baisse sa garde et jouisse avec plus de force encore, même si bon, lui même n'en avait plus pour longtemps, il fallait dire qu'ils étaient assez bien synchro pour ce genre de chose, toujours était il qu'il continuait toujours de l'embrasser, ne réussissant pas à oublier cette sensation si douce qu'était les lèvres de sa compagne, l'eau continuait toujours bien entendu de couler mais il ne s'en souciait pas le moins du monde, d'ailleurs à force d'être comme cela le shampoing qui avait été mis sur leur tête devait être partie de puis longtemps, enfin, après quelque autre baisers langoureux, Mickael resta un peu la tête en retrait, haletant, regardant sa douce Koyori avec un regard toujours aussi rempli de désir, c'était quelque chose qu'il ne montrait pas souvent, car lui même ignorait qu'il avait des envie comme cela.

Jessica fut contente de voir Falyss trouver quelque chose qui allait lui plaire, peut être qu'elles pourraient plus tard ce chercher des robes à se mettre, d'ailleurs elles étaient toujours en pyjama, bref, un peu plus tard Ayla partit regarder dans la salle de dessin, peut être pour voir si tout était en ordre, étrangement quand elle était revenu elle avait le visage un peu rouge, peut être qu'il faisait chaud à l'intérieur, mais autre chose avait attirer son attention, qui l'avait même fait sourire, elle lui en parla d'ailleurs pendant qu'elles se dirigeaient ailleurs.


"Je suis contente, belle-mère ne me tutoie pas, je pensait que cela aurait pris plus de temps, mais non."

Elle était donc en train de chantonner pendant qu'elle leur montraient encore d'autre pièces, certaines avec un rôle assez étrange, d'autre vide, mais dans l'ensemble, c'était vraiment un grand manoir, finalement, derrière une porte qu'elle n'avait pas encore ouverte, elle découvrit un espace de jeu, il semblait y avoir de tout, pour enfant et même des trains électrique avec une ville assez bien détaillé, Jessica semblait assez contente de sa découverte et demanda à ces deux partenaire du moment si elles avaient envie de voir ce qui se cachait dans cette pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 15 Sep - 23:16

Maintenant que Mickael avait réussit à apprivoiser la féline, celle-ci avait de plus en plus de mal à visualiser sa vie autrement que comme elle se passait pour le moment. Et leurs deux corps demeuraient encore et toujours unis alors que le plaisir continuait encore et toujours de monter en elle. Ses oreilles étaient en partie couchées sur son crâne et ses joues écarlates à cause des efforts et du plaisir mêlé. Le rythme était irrégulier maintenant et, après de nouveaux baisers, la féline vint enfouir son visage dans le cou de son compagnon pour se retenir un peu plus de pousser un cri de plaisir. Elle ne devait pas, il ne fallait pas. Elle avait toujours son visage dans le cou de son compagnon quand elle arriva au summum de la jouissance, se collant alors un peu plus contre lui en se mordant assez vivement la lèvre au point de l’en faire saigner. Le souffle de la femme chat était court alors qu’elle tremblait tout de plaisir tout contre lui.  

« Je t’aime… »

Avait-elle encore une fois soufflé à son compagnon alors qu’elle restait accroché à lui, son cœur battant à tout rompre au creux de sa poitrine. Dans son dos, la queue se mot à se mouvoir, des mouvements amples et lent. Un peu fatiguée, elle avait alors poser sa tête sur l’épaule de l’homme qu’elle aimait. La fatigue clouait toujours ses oreilles félines sur son crâne, elle s’était complètement donnée pour son compagnon. Elle l’aimait tellement, elle aurait pus donner sa vie pour lui sans jamais douter. L’eau continuait à couler sur leur corps, de plus en plus froide, mais la brunette ne s’en souciait pas le moins du monde.


Ayla avait donc fait repartir les filles, puis, Jessica s’était réjouit qu’elle puisse la tutoyé aussi facilement et la plus âgée des Nekos de la maison laissa un simple sourire se poser sur ses lèvres. Elle avait attendu qu’ils fassent encore quelques pas avant que la mère de Koyori ne prenne la parole.


« Je ne suis pas d’un naturel soumis Jessica. Si il n’y avait pas eut Felyss, jamais il n’aurait pus faire de moi ce qu’il a fait. Avant qu’elle ne naisse, j’étais plutôt comme Koyori, un peu sauvage, du genre à tutoyer tout le monde… Mais j’ai été obligée de changer, du moins, pour un certain temps. »

Ayla ne s’était pas plus étendu sur le sujet, se contentant simplement de suivre les deux filles. Elles arrivèrent finalement dans une salle de jeu et Jessica voulu voir un peu plus ce qu’il y avait dans la pièce. Felyss tourna alors les yeux vers sa mère alors qu’elle lui demandait son avis.  Ayla hocha simplement la tête. Felyss poussa alors Jessica dans la pièce, explorant les lieux avec elle pendant que sa mère se dirigeait quand à elle vers la fenêtre pour regarder dehors… Au fond d’elle, le totale liberté qu’elle avait connue lui manquerait toujours… Mais il y avait ses filles.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 16 Sep - 22:42

Mickael avait donc jouit aussi et en même temps que sa compagne Koyori, il fallait dire qu'ils tombaient toujours au même moment, mais ce n'était pas important pour le moment, il la regarda alors se mordre la lèvre à sang et quand elle lui dit qu'elle l'aimait, il ne fit qu'approcher ces lèvres des siennes et de lécher un peu le sang qui coulait avant de l'embrasser, beaucoup plus tendre et plus amoureux que les précédent, la langue était toujours la bien entendu, mais c'était plus lent, plus langoureux, à la fin du baiser, il la laissa alors poser sa tête sur son épaules et se servit d'une de ces mains pour lui caresser la tête avec un tendre sourire, elle était vraiment la seule femme qu'il réussissait à aimer, Jessica était sa famille, mais ce n'était pas vraiment le même genre de sentiment, bref, il sentait toujours son membre à l'intérieur d'elle et qui d'ailleurs était encore une fois devenu dur, décidément, quand il s'agissait d'elle, il n'arrivait pas à contrôler certaine chose, il remarqua néanmoins que l'eau semblait un peu froide, alors il coupa le tout pour éviter qu'ils ne prennent froid, il continua alors un moment de rester comme cela, collé l'un à l'autre et il vint lui murmurer quelque chose qu'elle se doutait fortement d'entendre, mais qui était toujours plaisant à entendre.

"Je t'aime Koyori."

Pendant ce temps, Jessica semblait écouter la raison de sa belle-mère avec le sourire, c'était tant mieux de toute manière, elle était du même avis que Mickael pour cela, le vouvoiement n'était pas utile, mais elle avait autre chose à faire pour le moment, à savoir s'amuser avec les jouets qui se trouvaient dans cette pièce, elle fit signe à Felyss de se diriger vers les trains et elle en pris les commande un moment, rigolant quand les trains faisaient un peu n'importe quoi mais elle évitait quand même de les faire s'écraser, elle se tourna alors vers sa partenaire féline du moment, le sourire au lèvre, elle avait bien envie de voir quel genre de jouet elle aimerait essayer.

"Dit Felyss, quel jouet te fait envie?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 17 Sep - 2:27

Koyori avait pris du plaisir avec son compagnon, elle ne disait pas le contraire, mais quand elle n’était pas en chaleur, elle n’avait pas trop enchaîné les relations. Après qu’elle se soit mordue la lèvre, Mickael vint lécher le sang de sa blessure et elle frissonna légèrement, sentant un frisson lui remonter tout le long du dos. Il l’avait ensuite embrassé et elle avait répondu à son baiser avec tendresse et amour. Leurs langues s’emmêlèrent un instant avant que le baiser ne s’interrompe et qu’elle ne pose sa tête sur l’épaule du médecin. Il lui caressa doucement la tête et elle ferma les yeux, ronronnant légèrement en restant simplement blottit contre lui. Elle aimait bien qu’elle lui caresse les cheveux, ça la détendait tout le temps et elle aimait vraiment ça. Mickael coupa l’eau mais elle ne s’en préoccupa pas plus que ça. Puis, il lui dit à son tour qu’il l’aimait et, malgré elle, la féline se mis à rougir violemment. Un peu mal à l’aise, la femme-chat se retira du sexe encore dresser de son amoureux. Toujours accrochée à lui, elle reposa les pieds au sol et chancela, rougissant légèrement avant de reprendre la parole.

« On devrait peut être… songer à s’habiller… »

Elle sentait son cœur battre à tout rompre dans sa poitrine. Elle vint alors poser un baiser au coin des lèvres de son compagnon avant de tester ses jambes, puis de se glisser en dehors de la douche pour s’enrouler à nouveau dans la serviette qu’elle avait délaissé avant la douche. Elle récupéra ensuite quelques autres, en en tendant une à Mickael pour qu’il puisse se sécher. Là, elle parla d’une voix calme, bien que les joues de la féline était toujours écarlates, c’était plus fort qu’elle.

« Ma mère a préparé le petit déjeuner, je le sent d’ici… »

Commenta-t-elle simplement, ses oreilles trempées étaient clairement dressées sur son crâne. Elle était heureuse, mais quand sa mère ou sa sœur pourrait l’entendre… C’était vraiment gênant…


Ayla regarda simplement par la fenêtre, le cœur lourd, mais elle ne se plaindrait pas. De toute façon, rien ne pourrait vraiment alléger son cœur maintenant alors à quoi bon s’y attarder. Pendant ce temps-là, Félyss regardait Jessica jouet avec un air captiver, elle n’avait jamais vu autant de jeux elle… Et le peu qu’elle avait eut, elle ne les avait jamais gardé très longtemps… Ce n’était pas le genre de jeu auxquels son père voulait qu’elle joue… Puis, Jessica lui demandait avec quoi elle aimerait jouer… Elle avait alors erré dans la salle, jusqu’à tomber une peluche. Une superbe peluche de lapin à très longues oreilles qu’elle ramassa avant de la serrer contre son cœur et de revenir vers Jessica, le lui présentant avec un grand sourire.


« Ça… »

Dit elle simplement, puis, elle vint s’agenouiller près de Jessica avec un petit sourire aux lèvres.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 19 Sep - 5:38

Sa compagne n'avait pas tord, peut être qu'il était temps de se changer pour profiter d'un autre lieu que de la salle de bain, surtout qu'ils avaient encore la journée pour eux, et donc encore tellement d'occasion de se câliner voir plus, il la regarda alors avec le sourire et répondit au baiser aussi court soit il, par la suite, il s'étira un peu et sortit de la douche après elle, prenant la serviette qu'elle lui tendit et se sécha doucement pendant qu'elle l'écouta avec un sourire toujours aussi tendre, elle sentait donc le petit déjeuner que sa mère avait du préparer, il avait en partie hâte de le manger il fallait dire, il n'avait que peu l'occasion de manger un repas fait par quelqu'un d'autre, et cela allait être encore mieux puisqu'elle allait être avec lui pour manger, il continua alors de se sécher en se rapprochant d'elle et lui toucha un moment les oreilles avant de retirer sa mains en parlant.

"Un bon repas nous fera surement le plus grand bien, tu désirera sortir par la suite?, ou alors on peu toujours rester en tête à tête quelque part dans le manoir."

Bien sur il pensait à Jessica et au autre, mais aujourd'hui c'était son jour avec elle, alors il n'était pas question qu'il passe un peu de temps sans elle, bizarrement, cela lui faisait bizarre de penser à sa propre sœur comme si elle allait le gêner, enfin, il ne le dira surement jamais, bref, il termina alors de se sécher et commença à s'habiller en regardant toujours sa compagne, il était un peu rouge et c'était normal, même si il venait de lui faire l'amour, il n'arrivait pas à retirer cette embarrassement.

Jessica elle fut contente de voir que Felyss cherchait vraiment quelque chose, et n'attendait pas une confirmation de la Syn, elle avait donc choisit une peluche de lapin et elle semblait bien l'apprécier, elle s'approcha alors de la Neko et caressa un moment la peluche avant de caresser la tête de Felyss avec le sourire.

"C'est mignon, j'aime bien aussi."

Elle chercha alors quelque chose qui y ressemblait et trouva une jolie peluche de lion, elle roula alors doucement vers celle ci et la prit pour la regarder un moment, apparemment contente d'avoir ce genre d'animal en plus, elle revint alors près de Felyss et posa sa peluche à côté de la Neko, continuant encore un moment à jouer avec les trains avant d'arreter le tout et de demander à Ayla ce qu'elle voulait faire par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 20 Sep - 19:47

Koyori avait sourit doucement tout en se séchant, Mickael comptait tellement pour elle… Elle n’aurait jamais penser que ce puisse être possible un jour… Quoi qu’il en soit, elle avait sentit l’odeur de ce qu’avait préparer sa mère et avait incité son compagnon à aller manger. La féline venait de finir de se sécher les cheveux quand son compagnon se rapprocha d’elle et toucher ses oreilles, comme il en avait l’habitude… Il n’y avait bien qu’à lui qu’elle laissait faire ce genre de choses. Il parla du repas et elle eut un petit sourire avant de hocher la tête, séchant maintenant sa queue. Puis, il lui avait demandé si elle désirait sortir par la suite ou rester simplement près de lui, quelque par dans le manoir, en tête à tête. La femme chat glissa une mèche de ses cheveux à la place qu’elle aurait dû avoir dans sa chevelure alors que ses oreilles frémissaient doucement. Elle posa ensuite la serviette sur le meuble en se tournant maintenant vers son compagnon.

« Je n’ai pas vraiment envie de sortir… surtout si c’est pour qu’on nous juge, comme d’habitude… »

C’était compréhensible, chaque fois, ils se retrouvaient à se protéger l’un l’autre, sauf quand ils étaient à l’hôpital. Tranquillement, la brunette essuya son corps, puis, elle s’habilla, passant simplement ses sous-vêtements, puis, cette robe noire qu’elle avait pus rafistoler depuis qu’elles étaient rentré avec ces robes qu’elle avait acheté à cause de Jessica… Grâce à Jessica ? Peu importait. La jeune femme lissa simplement sa robe, ensuite, elle enfila soigneusement ses bas noirs, puis ses bottes. Koyori soupira doucement et acheva sa tenue avec des manches noires comme celles auxquelles elle était habituée, puis, elle avait attaché un petit grelot autour de son cou, comme une petite provocation. Après quoi, elle avait tourné son regard sombre vers son compagnon, attendant qu’il soit prêt lui aussi.


Felyss serrait son lapin en peluche contre elle, adressant un grand sourire à Jessica quand cette dernière lui dit que c’était mignon et qu’elle aimait bien aussi. Ayla avait jetté un œil aux deux fille avant de sourire avec une certaine tendresse. Ensuite, elle avait détourné à nouveau les yeux vers la fenêtre et avait laissé échapper un profond soupire. La demi Neko ne se rendait même pas compte de ce que faisait sa mère, elle était trop occupé à dorloter son lapin, puis, à applaudir joyeusement. Elle ne faisait décidément pas son âge, elle semblait même bien plus jeune mentalement. Les filles recommencèrent à jouer avec les trains avant que Jessica ne reporte son attention sur Ayla, lui demandant ce qu’elle voulait faire et la femme laissa échapper un petit sourire.


« Ne t’en fait pas pour moi, vous n’avez qu’à continuer de visiter le manoir toute les deux… Soyez sages. »

Elle sourit affectueusement aux deux filles, puis quitta la pièce avant de s’en retourner à son ménage en silence.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 23 Sep - 0:26

Pendant qu'il terminait de ce changer, Mickael analysa un peu ce que venait de lui dire sa compagne, elle n'avait pas tord en même temps, beaucoup de gens allaient les juger car ils s'aimaient mais n'étaient pas de la même race, comme si cela était important alors que le cœur était le même pour les deux personnes, enfin, il ne pouvait pas changer les gens comme cela, surtout dans cette ville, il ne voulait pas inquiétez son amour de Koyori en faisant quelque chose de trop dangereux, alors il allait juste rester avec elle, même si cela allait être bien souvent dans la maison, du moment qu'ils étaient heureux, c'était ce qui comptait n’est ce pas, bien entendu, il y avait toujours le portail, il lui en avait parler d'ailleurs, de faire un tour à cette cité que tellement de gens parlaient, elle renfermait tellement de chose merveilleuse et ceux qui en était revenu semblait comme transformer, dans le bon sens du terme, ce qui l'étonnait à chaque fois, bref, il venait de terminer de ce changer quand il entendit un bruit de grelot, il regarda alors Koyori et eut un petit rire, s'approchant d'elle et l'embrassant tendrement tout en faisant tinter le grelot.

"Tu est ravissante ma douce, et le grelot..., comment dire..., est très mignon."

Il était assez rouge et se gratta alors la tête, il avait envie de dire quelque chose d'autre, mais se retint surement, d'ailleurs, une pensée passa dans sa tête avant qu'il ne la chasse aussi vite, et puis quoi encore, il n'était pas ce genre d'homme, surtout qu'ils venaient déjà de faire l'amour, enfin, c'était peut être du à la découverte de sa sexualité que ce genre de chose arrivait, alors il n'allait rien dire, juste supporter, il pris alors tendrement la main de sa douce Koyori et ils se dirigèrent vers la cuisine.

Jessica elle ne comprenait pas trop ce qui pouvait se passer, peut être qu'Ayla était toujours triste, mais elle ne pouvait pas savoir pourquoi, elle n'avait jamais connu Koyori avant, et Felyss ne semblait pas préoccupé par ce genre de problème, alors elle soupira juste, un peu triste qu'elle parte aussi vite, mais revint assez vite vers sa nouvelle compagne de jeu, jouant toujours avec les trains électrique, puis au bout d'un moment, Jessica s'étira à nouveau et sentit quelque chose, le couple venait de sortir de la salle de bain, ce n'était pas trop tôt dit donc, mais c'était leur journée alors elle n'allait pas encore les voir, à la place, elle se tourna vers Felyss et lui demanda quelque chose.

"Envie de jouer à quoi maintenant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 25 Sep - 23:02

Koyori ne voulait pas penser trop loin dans l’avenir, c’était un peu trop compliqué à penser… En attendant, la brunette réajusta quelques détails de sa tenue. Le rire de son compagnon la ramena alors au moment présent et elle posa son regard sombre sur lui alors qu’il s’approchait d’elle jusqu’à venir l’embrasser tendrement. Bien sur, elle répondit au baiser avec toute sa tendresse. Pendant le baiser, il s’était amusé à faire teinter le grelot et, il fallait bien l’avouer, elle ne s’était pas attendue à ça de lui… Il lui avait alors dit qu’elle était ravissante et ses joues s’étaient aussitôt tintées de rouge… rouge qui ne fit que s’accentuer quand elle compris que ce grelot porter avec humour faisait autant d’effet au directeur de l’hôpital. Cependant, elle, elle ne comprenait pas ce qu’il pouvait y avoir de particulier avec ce genre de penser alors, avec un faux détachement, elle lui demanda :

« Qu’est-ce que tu as été penser encore ? »

Cependant, ils quittèrent ensemble la salle de bain pour rejoindre la cuisine et la fille chat resta bouche bée devant le repas que sa mère avait préparé. Elle en faisait trop… Pourquoi agissait elle en servant quand elle avait compris que le médecin ne la considérait pas comme tel ? Un soupire avait échapper à la Neko qui avait simplement secouer la tête avant de venir s’installer à ce qui devait être l’un de leur deux places vu qu’il s’agissait des deux seuls endroits où la table était encore mise. Tendant l’oreille, Koyori n’eut pas de mal à comprendre que sa mère s’activait dans la maison, elle soupira alors.

« Mama… »

Elle lui en aurait bien touché deux mots, mais elle ne voulait pas se disputer avec elle… et puis, c’était leur journée à tout les deux, alors pas question que sa mère ou leurs sœurs ne vienne gâché cette intimité ? La féline chassa donc toutes ces pensées de son esprit pour simplement commencer ce repas. Ainsi, elle se servit un grand bol de lait froid et récupéra une tartine. C’était plus pour faire honneur au plat que pour véritablement manger, elle n’était pas une grosse mangeuse.


Felyss n’avait prêté aucune attention au départ de sa mère, elle était trop occupée à regarder Jessica jouer tout en serrant la peluche tout contre elle. Puis, finalement, l’humaine génétiquement modifiée délaissa les trains électrique pour se tourner vers elle et lui demander à quoi elle avait envie d jouer maintenant. En silence, la demi Neko pivota sur elle-même, regardant la pièce en tournant sur elle-même. Elle ne connaissait même pas la moitié du tiers du quart des objets qui se trouvaient dans cette pièce. En se rendant compte de ça, les oreilles de la féline se couchèrent sur son crâne et elle baissa un peu les yeux.


« Je sais pas, je connais pas ces jeux… »

Et même si elle les connaissait, elle n’aurait probablement pas osée y toucher. Ainsi, la brunette restait postée près du fauteuil roulant de Jessica, la peluche lapin toujours serré contre elle. Felyss garda donc la tête basse pour le moment, un peu mal à l’aise quand à tout ça. Sa queue balançait aussi dans le dos de la jeune fille, sans qu’elle ne fasse rien pour autant.


Pendant ce temps, Ayla faisait un peu de ménage, plus par habitude qu’autre chose, mais ce n’était pas bien grave. Et au moins, cela lui permettait de réfléchir un peu à la situation actuelle et à la vie que son aînée leur avait offerte. Un faible soupire lui avait échapper sans même qu’elle ne cesse son œuvre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 26 Sep - 21:45

Ce qu'il avait penser? était ce vraiment une bonne idée de lui dire ce qu'il avait vraiment penser, il fallait dire qu'elle ne lui cachait rien, mais tout de même, il se grattait alors la tête pendant qu'ils marchèrent vers la cuisine, il y avait pas mal réfléchit, il fallait dire qu'il n'avait rien à cacher, la question était surtout de savoir comment le formuler sans qu'elle ne rougisse fortement, ce qui allait surement arriver, après tout, c'était assez...intense, mais bon, il inspira alors profondément avant de lui répondre avec un petit sourire.

"Disons qu'on venait juste de faire quelque chose...et que j'ai sans le vouloir rejoins deux chose qui n'avait aucun rapport...mon esprit à divagué."

Par la suite, il remarqua qu'elle était concernée par sa mère, il fallait dire qu'elle continuait toujours un peu de faire le ménage alors qu'elle avait pourtant besoin de repos, il se gratta alors la tête, il faudra quand même lui dire, il n'aimait pas voir une patiente travailler avec un dos dans cet état, cependant, il resta à côté de sa compagne pour le moment, prenant lui aussi de quoi manger tout en gardant le sourire, il fallait qu'il montre qu'il était toujours la pour elle, également, il allait bien manger pour montrer qu'il aimait bien ce qu'elle avait préparer, ce qui n'était pas difficile, tout ce qu'il y avait était bon, ce petit déjeuner se déroula alors avec quelque petites discussion, voulant lui remonter le moral tout en lui caressant la joue de temps en temps, par la suite, une fois qu'ils eurent terminer de manger, il s'étira un peu et attendit qu'elle termine pour l'aider à débarrasser et lui demander quelque chose par la suite.

"Tu veut qu'on aille quand même la voir ma douce?, cela ne me dérange pas."

Il ne voulait pas que sa journée soit minée par ce genre de pensée, si elle ovulait allé voir sa mère pour lui dire vraiment qu'elle devait se reposer un peu, il allait venir avec elle, ce n'était pas grave qu'ils fassent un détour, elle était de la famille après tout, et en même temps, cela allait surement lui donner un peu de temps pour savoir ce qu'ils allaient faire par la suite, peut être rester un moment au coin du feu à se câliner encore et toujours, ou alors peut être passer un moment dans leur bibliothèque, il allait y réfléchir.

Alors Felyss ne savait pas du tout la plupart des jeux?, mais c'était une bonne nouvelle, il n'y avait rien de mieux que d'essayer quelque chose de nouveau, elle se tourna alors vers elle et lui caressa un moment la tête, un grand sourire sur le visage, elle avait pas mal d'idée en tête, et était sur que cela allait lui plaire, elle commença alors à lui demander quelque chose avec une voix assez douce.

"Et bien nous avons qu'a essayer ce que tu ne connais pas, je suis avec toi alors il n'y a pas à s'en faire non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 27 Sep - 14:36

Koyori avait regardé son compagnon un moment alors qu’il lui répondait, puis, ses joues s’étaient teintées d’une jolie teinte rosé : elle avait voulu savoir, elle avait su… Et maintenant, elle aurait voulu ne pas avoir poser la question. Ils avaient ensuite commencé à manger et à parler de tout et de rien. De simples petites conversations comme on pouvait en entendre venant de notre jeune couple. De temps à autre, le médecin montrait des marques d’affection à sa compagne qui se contentait de lui sourire avec une certaine tendresse. Ensuite, ils avaient commencé à débarrasser et la féline s’était mise à faire la vaisselle avant même de prendre le risque que sa mère s’en occupe… Pas pour le moment en tout cas… Pendant qu’elle s’activait, le directeur de l’hôpital lui demanda si elle voulait quand même aller voir sa mère, lui disant que ça ne la dérangeait pas. Koyori acheva la vaisselle sans lui répondre, la seule réponse visible était ses oreilles un peu basses sur son crâne. Quand elle eut terminé, elle s’essuya simplement les mains et reposa simplement le torchon sur un meuble près d’elle.

« Si ça ne te dérange pas… Même si je doute de pouvoir lui faire entendre raison… Enfin, essayons au moins. »

La femme chat soupira doucement, puis, elle s’étira faisant légèrement teinter le petit grelot par la même occasion, elle ne paraissait cependant pas s’en formaliser. Elle avait alors soupirer, puis, elle avait dressé une oreille, guettant les bruits de la maison pour essayer de trouver sa mère sans avoir à la chercher partout. La main de la brunette se referma autour de celle de son compagnon, entrecroisant leurs doigts comme pour se donner du courage. Puis, elle l’entraîna avec elle jusque sa mère qui s’interrompit dans son ménage en les voyant approcher. Les oreilles de l’aînée des enfants Sukitooru se couchèrent sur son crâne.

« Bonjours. »
« Mama… Tu ne dois pas trop en faire tu sais… »
« Ne t’en fait pas Koyori, j’ai l’habitude de faire des travaux bien plus éprouvant dans un état bien pire que celui-ci… »


Sa mère lui ressemblait trop… En plus douce peut être… En tout cas, Koyori tourna les yeux vers son compagnon, comme pour chercher du soutien. Elle, elle ne savait pas comment raisonner la femme, peut être que lui le pourrait, puisqu’il avait réussit à ce qu’elle reste à peu près calme avec son ras dans le plâtre.


Felyss ferma les yeux, savourant les caresses que Jessica lui avait faites sur la tête. Aussitôt, un ronronnement s’était échappé de sa gorge, elle aimait vraiment les caresses… encore plus que sa sœur. Puis, la blondinette parla à nouveau, lui proposant d’essayer ce qu’elle ne connaissait pas, ajoutant que si elle était avec lui, il n’y avait pas à s’en faire. La féline rouvrit alors ses yeux écarlates pour les poser sur la jeune fille, puis, elle lui adressa un sourire assez doux avant de hocher simplement la tête.


« Oui, c’est vrai. »

Puis, comme elle pensait avoir compris que Jessica aimait les baisers, alors, elle s’était penchée vers elle et l’avait embrassée comme elle le faisait parfois avec son ancien maître. Cependant, quand elle se relava et jeta un coup d’œil autour d’elle, elle réalisa qu’il y avait tellement de jeu qu’elle ne connaissait pas… Il fallait dire qu’à part une peluche qui la suivait depuis toute petite et quelques livre d’illustration, les jouets que lui avait fait connaître son père était d’un tout autre genre, ce qui rendait sa réadaptation des plus complexe.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 28 Sep - 21:45

Koyori avait donc accepter la proposition de Mickael, il attendit donc qu'elle termine de s'essuyer les mains et qu'elle lui prenne l'une d'entre elle, surtout pour se donner du courage, mais il allait tout faire pour que la mère de son amour puisse comprendre que ce n'était pas bien dans son état de faire le ménage, il avait vu son dos après tout, si elle continuait comme cela, elle risquait quelque chose de plus important, il était médecin après tout, alors il allait bien voir, il la suivit alors vers l'endroit ou elle se trouvait et le peu de conversation qu'il y eu se termina part Ayla continuant de faire le ménage, elle n'avait même pas arrêter il fallait dire, néanmoins, Mickael n'aimait pas une chose, c'était qu'un patient ce fasse du mal, il souria alors à sa compagne, lui montrant qu'il avait bien une idée derrière la tête, puis fit un petit pas en avant pour avoir l'attention de la Neko.

"Écoutez Ayla, peut être que vous pouviez faire bien plus en ayant bien pire, mais c'était de la torture, j'ai vu ce que vous avez dans le dos, et si vous désirez toujours pouvoir monter au arbre ou bien bouger comme vous l'entendez, je vous conseil de prendre au moins deux semaines de repos, je suis médecin, alors je sais très bien ce qui se passe derrière vous, alors je refuse que quelqu'un que je connais devienne une handicapée sans rien faire."

Ce n'était pas vraiment une mensonge, il y avait un risque que cela fasse des dégâts à sa colonne vertébrale, et donc par conclusion lui poser pas mal de problème  vers le bas de son corps, il la regarda alors, son regard montrait bien qu'il était sérieux, bien entendu, il serrait la main de sa compagne pour lui dire qu'il n'allait pas la laisser se faire plus de mal, elle pouvait avoir confiance en lui, après tout, il était quelqu'un qui faisait passer la santé des gens qu'il conaissait en priorité, bref, il attendit alors une réponse de sa part, et si elle allait continuer, il allait devoir lui montrer les dangers qu'elle allait risquer, et puisqu'elle était un peu comme sa fille, elle allait vouloir garder cette mobilité.

Pour Jessica, il s'agissait d'autre chose, il fallait dire que le baiser de Felyss fut quelque chose d'assez particulier, cela lui donna envie d'un autre, mais elle se retint pour le moment, ce n'était pas le moment de faire ce genre de chose, bref, elle la regarda alors essayer de trouver quelque chose, mais elle semblait plus perdue qu'autre chose, elle lui pris alors la main et la dirigea vers un jeu de construction non, par la suite, elle lui montra comment faire assemblant quelque chose qui ressemblait à un chat, puis lui expliqua toujours en souriant comment cela fonctionnait, autant commencer par quelque chose de simple, peut être que par la suite cela allait lui donner envie d'essayer autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: L'allée du paradis-
Sauter vers: