Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 5 Fév - 22:48

Ayla regarda Jessica avec un air toujours aussi sérieux, pendant que Felyss se contentait purement et simplement de profiter des caresses de sa maîtresse en ronronnant légèrement. Elle avait déjà oubliée son irritation à l’idée d’être aussi ignorante. Et, pendant ce temps-là, ma mère des Nekos reçu les excuses de la sœur de Mickael et grimaça légèrement avant de soupirer légèrement. Elle la fixa encore un long moment, ce disant qu’il aurait quand même été plus prudent d’en parler au médecin, au moins, il pourrait voir si jamais il y avait le moindre ennuis. Finalement, l’adulte soupira et décida de laisser la blonde faire comme elle le souhaitait, pour un moment en tout cas. Quand au futur… Tout dépendrait probablement de ce qu’il adviendrait dans les temps à venir, en attendant, Ayla s’était contenté de faire faire une promesse à Jessica :

« Soit, mais si tu ne veux pas que j’en parle à ton frère maintenant, je veux que tu me promette de lui en parlé dès que tu estimeras qu’il y a quelque chose de bizarre, d’accord ? »

Son regard rosâtre avait beau avoir perdu de sa sévérité, il n’en était pas moins inquiet. Mais il était normal pour une mère de s’inquiéter pour ses enfants et la proximité de Jessica avec ses filles faisait qu’elle s’inquiétait automatiquement pour elle. En attendant, Jessica encourageait Felyss à être plus indépendante et les oreilles de la petite Neko se couchèrent sur son crâne, elle avait l’impression s’encore mal agir. Encore une fois, c’était son éducation qui lui donnait cette sorte de culpabilité omniprésente. Elle avait alors baissé légèrement la tête. Dans son dos, sa queue ondulait légèrement, base, elle ne savait pas vraiment ce qu’elle pouvait faire pour suivre l’exemple de sa maîtresse, elle n’était pas comme ça elle, elle n’était pas aussi courageuse qu’elle, c’était triste. La petite féline émit un petit couinement, mais resta telle qu’elle se trouvait tout contre Jessica. Du moins, jusqu’à ce que sa mère prenne la parole :

« Bon, et si nous reprenions où nous en étions ? Il va falloir que je prenne vos mesure les filles, sinon, je ne pourrais rien faire. »

Felyss avait alors soupiré, puis, elle s’était décollée de sa maîtresse pour ensuite se déshabillée et mettre ses bras en croix pour que sa mère puisse maintenant prendre ses mesures, ce que cette dernière fit rapidement avec des gestes assez précis et le regard un peu lointain, signe qu’elle réfléchissait encore quand à tout cela.


Koyori avait simplement répondu au sourire de son compagnon, ce n’était pas grand chose, surtout qu’elle faisait de son mieux pour perfectionner sa télékinésie dans le moment où son médecin de compagnon était occupé ailleurs. Soit, ce n’était pas si important que cela au final. Suite au premier baiser plus ou moins voler, il lui en avait posé un autre sur les lèvres et elle y avait répondu avec amour et tendresse. Elle lui avait ensuite avouer avoir manquer de se rendormir et il lui avait répondu qu’ils pouvaient sûrement rester à se prélasser au lit toute la journée. La Neko avait alors éclater de rire avant de venir lui poser un baiser au coin des lèvres.


« Ne me tente pas ou tu vas finir par me rendre encore plus paresseuse que je ne le suis déjà. »

Sa voix était légèrement ronronnante, mais c’était normal puisqu’elle l’aimait tellement… Cependant, rien ne les empêcherait de prendre du temps ensembles dans cette journée. La féline laissa échapper un petit bâillement et se pelotonna contre Mickael avant de s’emparer du verre de lait demander ainsi que d’un petit pain au lait. Dans son dos, sa queue ondulait toujours doucement. Puis, le médecin évoqua à nouveau les vacances dont ils avaient déjà parlé et l’une des oreilles de la féline frémit légèrement. Faisant une petite pause dans son repas, elle avait alors posé les yeux vers son compagnon pour lui répondre :

« Oui, je suis toujours d’accord, mais je préfère attendre que ma mère soit parfaitement remise avant qu’on mette en œuvre ce projet de voyage, question de précaution. »

Et, encore une fois, elle était venue posé un baiser au coin des lèvres de son compagnon avant de reprendre son repas comme si ce rien était...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 6 Fév - 16:19

Jessica fut pour la première fois réprimander par quelqu'un, ou alors quelque chose d'assez proche, étrangement, cela était plus plaisant à entendre qu'elle ne l'avais penser, peut être parce qu'Ayla était un peu comme une mère pour elle et cela était quelque chose de doux en comparaison au réprimande de ce qui était son ancien maitre avant, elle hocha alors la tête avec un grand sourire, elle était vraiment contente de ce qu'elle lui avait dit alors elle allait le montrer, elle rougissait un peu moins maintenant, mais elle n'allait surement pas tarder à redevenir aussi rouge qu'une tomate, quoi qu'il en soit, Felyss semblait avoir encore une fois pris cela comme une réprimande et la jeune Syn avait bien vu cela à cause de ces oreilles, elle s'excusa alors, puis, elle expliqua en murmurant qu'elle n'allait jamais mal agir avec elle et donc qu'elle n'avait pas à être triste comme cela, également, que si jamais elle réussissait à trouver comment faire pour être un peu plus indépendance, Jessica lui donnerais de grosse caresse tout partout, peut être que cela allait lui donner de la motivation.


Finalement ce fut le moment de ce changer, et cela elle le redoutait, même si elle avait parler de ce qu'elle avait à Ayla et Felyss, le montrer allait être quelque chose d'assez compliqué, néanmoins, elle allait le faire, une fois que son tour fut venu, elle commença alors à ce déshabiller, et on pouvait encore une fois voir qu'elle avait une corps magnifique, peut être à cause de toute ces modifications, mais sa peau était toujours aussi lisse et douce, d'un rose bien pale pour renforcer le tout, sa poitrine était toujours aussi voluptueuse et bien grosse, il était très dur de croire qu'elle était jeune, enfin, par rapport à son frère, puis finalement, il y avait cette chose, aussi grosse et longue qu'un homme bien membré, le seul problème était que la taille actuel de celui de Jessica était également à celui d'un homme bien membré en érection, qui sais comment cela allait finir une fois chauffé, d'ailleurs, celui ci semblait un peu plus blanc que le reste du corps, peut être par manque de sang et par peu d'utilisation, il y avait aussi comme une très légère odeur qui provenait de celui ci, il fallait être assez proche pour le sentir et cela semblait exciter légèrement les autres, du moins, c'était ce qui se passerait, mais bon, elle était donc aussi rouge qu'une tomate et attendit son tour pour se faire mesurer, espérant que si jamais on venait à le toucher, cela ne provoquerais rien.


Mickael avait eut aussi un petit rire, d'accord elle était paresseuse, mais cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas le droit de l'être un peu lui, aussi, mais soit, il répondit alors qu'ils iraient surement faire un petit tour dans la salle de sport ou même près du feu si elle était d'accord avec cela, il caressa alors la joue de sa belle qui vint se pelotonner contre lui et il continua de manger doucement ce qu'il avait emmener, la regardant toujours faire et surtout attendant la réponse à ce qu'il lui avait dit il n'y a pas si longtemps, il était vrai que des vacances dans un autre monde pouvait sonner comme dans un rêve, mais il avait les moyens et le personnel pour pouvoir partir une journée voir plus, d'ailleurs, Koyori lui répondit qu'elle préférait attendre que sa mère soit guérie avant toute chose et Mickael fut entièrement d'accord, elle vont l'embrasser alors et il partit s'amuser à lui poser un ou deux baiser dans le coup avant de continuer de manger tranquillement, il fallait maintenant espérer que cette journée allait se passer sans le moindre soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 6 Fév - 22:39

Ayla avait réprimandé Jessica, mais ce n’était pas méchamment, c’était uniquement pour son bien et pour assurer sa sécurité. Puis, Felyss s’était décrochée de la blonde pour se déshabiller et venir se posée devant sa mère, les bras écartés en crois. La mère de famille Neko avait alors pris plusieurs mesure sur sa fille, la chatouillant légèrement jusqu’à la faire rire. Pendant que la jeune humaine génétiquement modifié essayait encore et toujours de motiver Felyss à changer. Cela se ferait probablement, mais cela se ferait assez lentement, c’était toute son éducation qui était à refaire après tout. Une fois toutes les mesures faites, Ayla envoya sa fille se rhabiller pendant qu’elle notait ce qu’elle avait mesuré pour sa fille avant de s’occuper de Jessica, un peu gênée. Elle évitait de regarder ou de trop approcher le membre de la blonde, bien que ce dernier l’impressionnait tout de même beaucoup. Puis, elle avait finit par se détournée pour prendre des notes, sans prévoir ce qui allait se passer maintenant.

Felyss n’était quand à elle pas le moins du monde gênée par la vue de ce membres impromptu, elle était malheureusement habituée à ce genre de spectacle. Cependant, elle n’en avait jamais vu d’aussi imposant. Soit. En attendant, la petite féline voulait faire plaisir à sa maîtresse et elle savait que son ancien maître aimait bien quand elle s’occupait de son ‘bonbon’ comme il l’appelait. La petite féline avait donc eut tôt fait de s’approcher de sa maîtresse et avant que l’une comme l’autre ait pus le comprendre, la petite Neko ‘bien dressée’ s’occupait du membre de Jessica avec des caresses sensuelles et suggestives. Puis, Ayla se tourna et vit ce que faisait sa fille.


« Felyss ! »

La petite féline se figea, la colère de sa mère était palpable et elle ne l’avait jamais vu ainsi levé le ton sur elle. Ses oreilles se couchèrent alors sur son crâne et elle fila sans demander son reste, quittant la pièce pour aller trouver refuge dans sa propre chambre et de se cacher sous ses draps. Ayla la regarda filer et soupira avant de tourner les yeux vers Jessica, une infinie tristesse au fond des yeux.

« Désolée Jessica, elle ne se rend pas compte… »

La femme poussa à nouveau un soupire et se passa une main derrière la nuque, un peu gênée. Elle ne savait pas très bien ce qu’elle devait faire pour le moment.


Du coté de Koyori, l’incident passait inaperçus et elle demeura ainsi contre lui à manger un peu. Ca lui faisait du bien, mais pas autant que ce moment de lâcher prise, ce moment à baiser les armes et son armure d’agressivité. Elle ronronnait toujours dans les bras de son médecin pour le moment. Tout en mangeant, ils avaient simplement discuté de choses et d’autres. Il lui avait proposé un petit tour dans la salle de sport et elle avait doucement sourit. Pourquoi pas, elle se sentait un peu rouillée pour le moment et elle se ferait une joie de l’entraîner, comme au début. Elle avait alors acquiescer, en premier un peu de sport, puis une bonne douche et après peut être un peu de temps au coin du feu. Ce serait probablement sympa. Elle avait sourit doucement, sa queue venant doucement s’enroulée autour de l’une des jambes de son compagnon sans qu’elle n’en ai vraiment conscience. Puis, ils avaient évoqués leur vacances et il se trouvait qu’ils étaient tout deux du même avis : attendre qu’Ayla soit parfaitement guérie quand aux mauvais traitements qu’elle avait subit… Quand au reste… Il faudrait espérer que Jessica semble suffisamment humaine pour que toutes trois n’aient pas de soucis. Après un baise, Mickael lui en colla quelques uns dans le cou et elle frissonna légèrement, restant pelotonnée contre lui. Elle se sentait tellement bien.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 9 Fév - 0:54

Jessica n'avait pas compris ce qui c'était passé, après tout, c'était la première fois qu'elle eut ce genre de chose, tout avait commencer alors qu'Ayla s'occupait de prendre des mesure, elle était un peu gênée à propos de sa verge mais montrait qu'elle n'y prenait pas trop attention, ce qui faisait un peu plaisir à la blonde, ce fut alors à Felyss de s'approcher, et elle ne compris pas pourquoi elle venait la voir pour le moment, après tout, elle ne semblait pas vouloir aider pour les mesure, ce fut alors qu'elle toucha le membre de la jeune Syn ce qui provoqua quelque chose dans son esprit qu'elle mit un peu de temps à comprendre, elle était une femme après tout, et ressentir ce genre de chose n'était pas quelque chose de normal.


C'était comme une électrisation au niveau de ces neurones, comme si il y avait un immense plaisir qui s’éveillait en elle, elle voyait sa verge se dresser doucement et gonflé aussi, c'était devenue plus gros et plus grand alors et la couleur avait aussi changer, passant d'une couleur plus lanche à une couleur plus rouge que sa couleur normal de peau, bien entendu, Ayla remarqua assez vite et leva le ton, toutefois, le mal était fait et Jessica était maintenant excitée, la première fois de sa vie, et tout ce qu'elle ressentait était beaucoup pour elle, par ailleurs, elle commençait à voir Ayla comme autre chose que sa belle-mère, plus comme une femme qui avait peut être envie d'avoir...elle secoua vivement la tête, c'était quoi ce genre de pensée, ce n'était pas elle, la jeune femme inspira alors profondément pour se calmer, ce qui ne semblait pas faire un grand effet, surement le sang d'Incube qu'elle n'avait jamais entendu parler qui faisait enfin son effet, elle réussissait quand même à garder la tête un peu froide, c'était une nouvelle sensation certes, mais elle était une Syn, elle pouvait quand même être capable de tenir le coup, également, elle était une bonne actrice alors elle pouvait montrer que cela n'était pas si grave, néanmoins, le fait qu'elle ne regardait pas directement Ayla et qu'elle rougissait montrait bien qu'elle était un peu affecter, d'ailleurs, peut être que parler allait lui faire du bien.

"Désolé belle-mère, je ne savais pas ce qu'elle allait faire alors je ne l'ai pas empêcher, maintenant il y a pas mal de chose qui passe dans ma tête, et cela ne semble pas rétrécir à son état normal, comment je m'y prend maintenant?"

Il fallait dire qu'avec sa verge pointant vers Ayla, Jessica n'était pas très convaincante, mais ce n'était pas sa faute, ils avait donner à une femme une dose d'ADN d'Incube, comment avait il eut cela n'était pas la question, mais cela donnait des effets assez 'addictifs', du genre des phéromones qui s'échappait de sa verge, peut être que cela n'allait pas très loin, cela était même à très courte portée, toutefois, la puissance était la pour exciter les femme qui le respirait, heureusement que personne n'allait poser sa tête vers sa verge, du moins..., par la suite, il y avait le point le plus intéressant de Jessica maintenant, son sperme, comme un démon du plaisir, celui ci était fait pour donner une sorte de dépendance, également, comme elle avait tellement d'ADN mélanger à ce sperme, il était même capable de régénérer un peu les blessure de la femme le recevant, cela était surement du à de trop grande manipulation ADN, cela pouvait peut être faire qu'elle n'ai jamais d'enfant, toutefois, cela n'était que des supposition.

Pour Mickael, le programme était maintenant fait, il y allait d'abord y avoir un peu de sport, ou entre de l'entrainement et aussi aider sa douce à être mieux allait être quelque chose d'assez sympathique, une douche ou ils allaient surtout devoir faire attention à ne pas trop d'exciter l'un l'autre, après tout, ils avaient quand même fait l'amour deux fois sous la douche et la plupart du temps dans l'eau, néanmoins, Koyori avait surement encore mal alors cela allait pouvoir les calmer, en dernier lieux, il y allait y avoir un petit moment intime dans le coin du feu, il adorait être contre sa compagne, alors il ne voyait pas de problème à cela, il garda alors la sourire pendant qu'il continua de caresser la joue de sa douce, lui demandant combien de temps elle voulait encore rester au lit, cela ne le dérangeait pas de rester un bon moment comme cela, avec elle, toutefois, ils allaient vraiment finir par devenir paresseux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 9 Fév - 2:52

Dans son lit, sous sa couverture, Felyss tremblait légèrement, les oreilles couchées sur son crâne. Si sa mère n’était pas venu lui expliqué son erreur, c’est qu’elle devrait vraiment être en colère conte elle, pourtant, elle n’avait pas voulu faire de mal, elle avait juste voulu que sa maîtresse soit heureuse. Mais apparemment, ce qui se faisait dans son ancienne maison n’était vraiment pas comme celle-ci. La petite féline ne pleurait pas, mais ce n’était pas l’envie qui lui en manquait. La jeune fille avait alors attiré sa peluche à elle et l’avait serrée tout contre elle, se recroquevillant sur elle-même autour de l’animal en peluche. Il était étrange de la voir aussi enfantine alors qu’à d’autre elle pouvait agir comme une adulte avec des gestes aussi pervers que celui qu’elle venait d’avoir envers Jessica… Mais elle ne se rendait pas compte de ses incohérences, après tout, c’était comme ça qu’elle avait été éduquée… Ou dressée comme aurait dit son père. Quoi qu’il en soit, la petite féline s’en voulait, sans savoir à ce qu’elle avait mal fait…


Ayla quand à elle se retrouvait en face d’une Jessica. Sa fille avait réussit son coup, la blonde semblait excitée maintenant… Juste ce qu’elle avait voulu évité, Felyss ne réalisait vraiment pas la portée de ses actes… En attendant, Jessica évitait soigneusement de la regarder, jusqu’à lui dire qu’elle était désolée. Cependant, malgré elle, elle ne pouvait s’empêcher de loucher sur le membre imposé et, mal à l’aise, elle s’écartait de la jeune fille comme une habitude… Les relations qu’elle avait eut jusque là n’avaient pas été des plus joyeuse et cela la marquait sérieusement. Ayla s’était alors forcée à détourner les yeux en écoutant les excuses de la blonde… Ainsi que son appel à l’aise. La mère de famille avait alors déglutit avant de lui répondre :


« Je ne sais pas Jessica… La logique voudrait que… que tu le laisse assouvir ses besoins mais… » Elle pris le temps de réfléchir quelques instants, avant de reprendre la parole d’un ton assez calme, même si elle s’abstenait toujours de regarder Jessica. « Essaie de prendre une douche chaude, de ce que j’en sais, cela pourrait parvenir à le calmer… »

Non, la brune ne fuyait pas vraiment Jessica… Mais leur ancien maître avait bien doser ses goût : Felyss quand il voulait de la « simple » baise, bien que son jeune âge faisait déjà l’insanité de l’homme. Il s’amusait avec Ayla quand il désirait quelque chose de plus hard… Après tout, comme elle n’était pas des plus soumise, c’était un plaisir pour lui de la soumettre et de l’humilier. Un frisson parcouru le dos de la femme chat à cette pensée, peut être ce qui l’aida à ne pas céder à ce qu’elle pensait être une  curiosité malsaine. Elle eut une légère grimace.

« Laisse moi seule s’il te plais Jessica. »

Lui avait-elle demandé alors qu’elle s’installait à un atelier pour reprendre les schémas des tenues, le adaptant à leurs trois silhouettes.


Et pendant ce temps-là, Koyori frisait un bonheur parfait à demeurer simplement dans les bras de son compagnon comme c’était le cas pour le moment. Elle se contentait juste de grignoter, demeurant contre lui alors qu’ils établissaient le programme de la journée, les oreilles de la brune frissonnant sur son crâne. Puis, l’homme avait finir par lui demander combien de temps elle voulait encore rester au lit, tout en lui caressant la joue. La Neko lui avait alors simplement tiré la langue, puis, elle était venue l’embrasser avec tendresse. Puis, s’emparant d’un dernier pain au lait, elle se leva, toujours drapée dans le drap et alla récupérer un débardeur et un short, comme à l’habitude qu’elle avait depuis un bon moment maintenant. Elle s’était ensuite habillé puisque la douche se situait naturellement après le sport. Là, elle avait achevé son repas avant de tendre la main à Mickael, lui adressant un tendre sourire.


« Tu voudrais que je t’entraîne un peu plus ou tu veux qu’on continue simplement à s’entraîner de façon plus basique ? »

Elle ne s’inquiétait pas plus que ça pour sa mère et les filles, elle les estimait assez grande pour se débrouillée seule, mais elle ne pouvait pas se douter de la vérité des choses.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 12 Fév - 4:18

Jessica avait un petit problème en ce moment, à savoir que sa verge était une fois pour toute réveiller, et cela lui faisait un bien fou, non, pour être exacte, elle ressentait comme un plaisir étrange et inédit, elle ne le montrait pas bien entendu, gardant juste une grimace étrange pour montrer qu'elle ne savait pas trop quoi penser, par ailleurs, Ayla lui expliqua quelque chose, en premier lieux que la chose normal à faire était d'assouvir ce besoin, mais la jeune Syn ne savait pas trop quoi faire, par la suite, elle conseilla alors de prendre une douche chaude, ce qui était plus correcte, peut être qu'avec cela, la jeune femme pourra se calmer un peu aussi, même si elle ne comprenait pas pourquoi ce n'était pas une douche froide, bref, peut être qu'il y avait une raison et qu'elle l'ignorait, elle entendit alors Ayla lui dire de la laisser seule et elle pris ces affaires ainsi que du tissu pour le passer autour de sa taille pour parfaitement masquer sa verge avant de passer poser un baiser sur la joue de sa belle-mère, la remerciant.

Jessica partit alors vers une salle de bain en faisant attention à ne pas trop être vu, pour le moment il ne semblait pas que son frère soit de sortit, et heureusement d'ailleurs, sinon elle aurait du lui expliquer certaine chose, également, sa belle-sœur allait être peut être un peu plus méfiante, oui, elle l'avouait elle même que son frère pouvait être un peu tête en l'air sur certaine chose, mais bref, elle arriva alors dans la salle de bain et rangea ce qu'elle avait avant de régler l'eau et de commencer cette douche, étrangement, l'eau était chaude partout, sauf sur sa verge, elle semblait presque fraiche, ce qui lui faisait peur, elle ne savait pas quoi penser maintenant, elle toucha alors légèrement sa verge et elle eut une réaction plaisante, elle pris alors ce monstre en main et le frotta doucement, ce qui provoqua encore une fois un peu de plaisir, elle relâcha alors son membre en soupirant, cela n'était pas comme cela avant, quelque chose avait été réveiller et elle allait surement devoir trouver un moyen, peut être que Felyss...non, ce n'était pas pour cette raison qu'elle restait avec elle, Jessica se tapa alors doucement la tête avec son poing avant de profiter de la douche.

Du côté de Mickael, tout était comme dans un rêve, Koyori lui avait tirer la langue pour le taquiner et il eut la réaction normal de rire un peu, la regardant l'embrasser et gardant le sourire alors qu'elle commençait à s'habiller, il fit alors de même, voyant alors la main de sa douce alors qu'elle lui demandait si il souhaitait un entrainement plus compliqué ou bien rester au choses basique, il eut alors un sourire un peu provocateur, et lui pris la main pour la faire se rapprocher de lui jusqu’à ce qu'elle se colle contre lui, il répondit alors qu'il souhait pouvoir l'aider pour son entrainement, alors il allait surement devoir avoir un entrainement plus dur, il posa alors un rapide baiser sur les lèvres si douces de sa compagne avant d'attendre sa réponse, il se sentait si bien aujourd’hui, et cela ne serait pas le cas si il savait la vérité sur Jessica ou même les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 12 Fév - 13:10

Ayla s’était embrouillé, parlant de douche chaude au lieu de douche froide… Elle était sûrement très perturbée par ce qu’elle venait d’apprendre et de voir sur Jessica. La femme-chat soupira doucement et laissa la jeune fille couvrir son membre et venir lui poser un baiser sur la joue. La mère de famille lui avait adressé un sourire encourageant, puis, elle l’avait regardé partir avant de soupirer profondément. C’était un peu compliqué comme situation, mais elle ne voulait pas juger la petite sur ça… Bien que cela ne l’empêchait pas d’être inquiète pour sa benjamine. Un soupire plus tard, elle avait décidé de réfléchir à ça tout en travaillant et elle se servit des mesures qu’elle avait prises pour régler trois mannequins… Décidément, elle ne savait pas qui avait vécu ici avant Mickael, mais vu tout l’équipement, il devait avoir une sacrée équipe de serviteur… Ou alors c’était une famille vraiment nombreuse…Une fois les mannequins près, la femme s’était alors mise au travail, commençant à reproduire sur eux ce qu’elle avait dessiner sous les consignes des deux filles. Autant se mettre au travail, sinon, elle allait y penser toute la journée et ça n’irait probablement pas…


Felyss quand à elle avait réfléchit, enfouit sous sa couverture. Elle ne savait pas trop ce qu’elle avait fait de mal, mais elle en était venue à se dire qu’elle devait aller présenter ses excuse à Jessica pour ne pas qu’elle soit en colère contre elle. C’est ainsi que la petite féline était à nouveau sortie de sa chambre, sa peluche toujours serrée contre elle. Elle était uniquement en sous-vêtements mais elle ne s’en souciait que peu. Encore une tare de son éducation, elle ne réalisait pas pourquoi il fallait s’habiller, même si elle le faisait comme un jeu quand elle faisait des essayages avec la blonde. La petite hybride chatte se servit de son flair, pourtant assez faible comparer à ses aînées, pour retrouver sa maîtresse. Elle la trouva finalement dans une salle de bain dont la porte n’était pas fermée à clef. Sans gêne, Felyss était entrée, refermant derrière elle et avait parlé à la jeune femme génétiquement modifiée :


« M… Jessica-sama. Désolée, Felyss ne pensait pas qu’elle faisait une bêtise, elle voulait faire plaisir… Son ancien maître aimait bien ça… Il le demandait quand il venait la voir… Jessica-sama en veux pas trop à Felyss ? »

Et voilà qu’elle parlait d’elle à la troisième personne… Chose qu’elle faisait parfois quand elle se faisait la plus soumise, la plus enfantine. La petite féline avait les oreilles couchées sur son crâne et la queue basse. Sans même se déshabillée, elle rejoignit Jessica sous la douche, pensait simplement à la voir alors qu’elle lui parlait sans avoir conscience des risques de ce geste.


Mais c’était quelque chose dont était bien loin de se douter le couple qui pour le moment ne pensait qu’à eux et à leur bonheur. En attendant, ils étaient maintenant tout les deux habillés et elle l’avait questionné au sujet de l’entraînement. L’homme l’avait alors entraînée contre lui et elle l’avait laissé faire, se retrouvant bien vite collée à lui en posant son regard outremer dans celui du médecin qui disait vouloir l’aider dans son entraînement. En temps normal, il était loin d’être au niveau, mais avec ses cuisses aussi douloureuse, elle allait y aller plus en douceur. Mickael avait embrassé sa compagne et elle avait répondu à son baiser avec tendresse et amour. Puis, elle avait doucement glissé une main sur sa joue en une douce caresse. Puis, elle lui avait sourit et tout deux étaient enfin sortit de la chambre pour rejoindre la salle d’entraînement.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 18 Fév - 2:09

Tout était tellement compliqué maintenant pour Jessica, elle qui avait toujours été pure dans le domaine du sexe avait maintenant presque les pulsion d'un démon, et cela allait peser sur son corps, toutefois, elle avait entendu parfois les histoire de son frères, de sa manière d'avoir toujours fait ce qu'il pensait être sans vaciller, alors peut être peut être elle aussi allait pouvoir le faire, malgré que cette douche chaude n'avait aucun effet sur sa verge, la Jeune Syn continuait doucement de mettre dans un coin de son esprit cette envie d'allé voir une femme et de faire certaine chose avec, elle failli rire, elle n'avait aucune connaissance en relation sexuelle, alors elle ne pouvait pas savoir comment les adultes pouvaient calmer cela, d'ailleurs, ce petit rire lui fit un peu de bien, et heureusement, car elle entendit quelque chose arriver.


Il s'agissait de Felyss, et bien entendu elle était en sous vêtements, ce qui donna une bouffé d'envie à Jessica, qui calma cela assez vite, bien qu'elle avait un peu plus de mal en voyant le jolie corps de la jeune Neko, elle venait donc s'excuser, mais elle n'aimait pas l'entendre parler comme cela, c'était encore une fois une manie de son père elle était sur, et d'ailleurs, quel genre d'homme pouvait demander ces bêtises, elle n’était pas une perverse non, elle n'allait pas lui demander ce genre de chose, pourtant, au fond de son esprit, elle pouvait savoir que la jeune hybride savait comme soulager cela, mais si jamais cela allait trop loin, elle avait un peu peur de la faire revenir dans les même chemin que son père, et cela elle ne le souhaitait pas, entre les chaleurs qui la gagnait, la verge de Jessica pointé vers Felyss, et sa réflexion, on pouvait clairement mal qu'elle réfléchissait beaucoup, finalement, elle sortit un petit moment de la douche pour se mettre devant la Neko, elle était encore un peu mouillé, bien que sa verge séchait légèrement à cause de la chaleur, elle regarda alors Felyss et lutta pour ne rien faire d'autre que de lui caresser la joue avec tendresse.

"Ne parle plus jamais à la troisième personne Felyss, tu n'est plus avec ton ancien maitre, ici, tout est différent, et pour ce qui était de ce que tu as fait tout à l'heure, ce n'est pas grave, tu ne savais...ce n'est rien, par contre, je vais te demander un service..., tu vois, je suis une amateur pour ce qui est d'avoir ce membre, alors je souhaiterais bien b...enfin...cela ne sera pas comme ton ancien maitre, je suis plus gentille et je ne ferais rien contre....désolé, connais tu un moyen pour calmer un peu ce qui se passe au niveau de mon membre Felyss?"

Pendant que Jessica laissa Felyss réfléchir à cela, Mickael et sa compagne se dirigeaient vers la salle d'entrainement, il savait qu'il n'était jamais au niveau de sa belle, peut être que jamais il ne pourra lui donner assez de difficulté pour qu'elle puisse se dégourdir correctement, néanmoins, il allait faire au possible, une fois arrivé donc à l'intérieur, il regarda sa belle avec le sourire avec de s'échauffer de la manière qu'elle lui avait conseiller de faire, il sentait ces muscles un peu tirer à certain endroit, peut être du à tout ce qu'ils avaient fait hier, il eut alors un petit rougissement et le chassa en continuant son échauffement, une fois cela terminer, il vint voir sa compagne en lui demandant par quoi ils allaient commencer, après tout, il avait envie de passer ce jour la un maximum de temps ensemble, enfin, encore plus que d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 18 Fév - 10:28

Ayla était un peu troublée dans la salle de couture où elle se trouvait seule pour le moment. Ce qu’elle venait d’apprendre sur Jessica la troublait et du coup, la brune s’accordait un peu de temps pour réfléchir tout en faisant de la couture. Cette réflexion l’aiderait peut être à savoir plus comment elle devrait réagir face à la jeune Syn et au comportement de sa benjamine. La féline soupira et orienta son regard rosé vers le ciel avant de laisser échapper un nouveau soupire. Un bain lui ferait probablement du bien… Il faudrait qu’elle demande à Mickael quand elle pourrait le faire sans que cela ne pose de problème avec son dos… Il faudrait probablement attendre que cela cicatrise solidement… voir même un peu plus que ça… Enfin, elle verrait bien quand elle croiserait les tourtereaux. Pour le moment, elle se mit à fredonner tout en s’occupant des futures tenues qu’on lui avait commandé.


Felyss quand à elle avait rejoint sa maîtresse et s’était excusé face à elle quand au comportement qu’elle avait eut un peu plus tôt, même si elle ne comprenait pas ce qu’elle avait fait de mal. Jessica était donc sortie de la douche et la petite féline n’avait pus s’empêcher de se faire la remarque qu’elle était belle… et surtout de le lui dire. Elle était comme ça. Et puis, pour la petite féline, ce sexe érigé qui n’aurait pas dû avoir sa place ici ne lui enlevait rien de sa beauté. En attendant, Jessica vint alors lui caresser doucement la joue et la petite Neko ronronna légèrement. Cependant, sa maîtresse lui fit la morale et la jeune fille la regarda simplement de ses grands yeux rouges, un peu piteuse. Ses oreilles s’étaient légèrement couchées sur son crâne alors que la blonde continuait, lui demandant donc de ne plus jamais parler d’elle à la troisième personne. Ici, elle n’était plus chez son ancien maître, c’était totalement différent. Puis, la jeune femme lui avait demandé un service, lui demandant si elle connaissait un moyen pour apaiser son membre et la petite brune sourit doucement : elle allait pouvoir se racheter.


« Oui, Jessica-sama, je connais plusieurs moyen… Mais… Je ne veux pas mettre Jessica-sama en colère… »

Elle se dandina un peu d’un pied sur l’autre alors que sa queue ondulait encore et toujours dans son dos. Felyss pencha légèrement la tête sur le coté, puis, elle avait ensuite inspiré profondément, elle espérait juste qu’elle n’allait pas se faire encore gronder, elle voulait juste aider.

« Il faut me faire confiance Jessica-sama, je vais vous aider à calmer cela, ne vous en faite pas. »

Et elle choisit la manière la moins ‘proche’, se contentant de glisser une de ses mains vers le membre de la blonde, commençant à le caresser de façon très sensuelle et très suggestives. C’était des gestes expert et à voir la jeune fille agir ainsi, on voyait vraiment que son ancien maître lui avait appris tout ce qu’il fallait pour qu’elle puisse assouvir au mieux les désirs d’un homme… ou en l’occurrence d’un membre masculin.


Koyori et son compagnon avaient donc gagner la salle d’entraînement, sans jamais avoir conscience de tout ce qui pouvait se passer dans la maison. La féline regarda le médecin commencer à s’échauffer et elle laissa un petit sourire apparaître sur ses lèvres : Il avait bien retenu ses leçons et cela la rendait vraiment heureuse, même si ce n’était pas grand chose. La Neko s’était ensuite mise à s’échauffer elle aussi, des échauffements un peu plus complexe que ceux de Mickael. Au début de son échauffement, elle avait sentit ses muscles protestés vivement, ils n’étaient pas remis de leur activité de la veille. Cependant, au fur et à mesure de l’échauffement, elle était parvenue à se détendre un peu. Et quand elle termina d’ailleurs son échauffement, son compagnon lui demanda par quoi ils allaient commencé. Elle l’avait alors regarder, un peu critique, avant de haussé les épaules.


« Tu voulais m’aider à m’entraîner, on va commencer par ça. »

Et elle lui tendit une paire de gant d’entraînement pour la boxe. Elle frapperait mains nues, ce qui atténuerait déjà beaucoup de sa force, il n’y aurait alors pas de risque qu’elle lui fasse mal. En parlant de douleur, heureusement que son short du jour était assez moulant, elle sentirait moins la douleur… En attendant mieux. Elle avait attendu qu’il se mette en position, puis, elle lui avait demandé de citer des lieux où elle frapperait – gauche, droite, milieu. Haut, bas, centre – elle voulait tester sa réactivité.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 21 Fév - 15:35

Jessica avait demander de l'aide à Felyss, elle savait que cela n'était pas la meilleur solution, mais comme elle avait déjà de l’expérience en la matière, cela allait pouvoir être plus rapide, néanmoins, elle ne se douta pas que cela allait lui donner autant de plaisir, après qu'elle lui avait donc répondu qu'elle ne sera jamais en colère contre elle et qu'elle avait confiance, elle lâcha un hoquet de plaisir face à ce que faisait la Neko, pourquoi cela semblait si plaisant, elle ne comprenait pas, les gestes semblaient pourtant si simple, et elle en ressentait que plus de plaisir, plus d'envie encore, elle gémissait légèrement de plaisir et cela continuait encore et encore, sa verge pulsait d'envie mais elle refluait ce désir faire quelque chose avec Felyss, elle ne savait pas quoi, même si il y avait bien une idée qui passait dans sa tête, finalement, avec le temps, Felyss réussit son travail, la jeune Syn lâcha un petit cri de plaisir avant  de lâcher un gros jet de sperme chaud devant elle, la quantité était assez impressionnante il fallait dire, et bien entendu, il fallu que sa partenaire l'aide une seconde fois pour être sur d'être tranquille, une fois cela terminer, elle remercia alors la petite par un baiser sur la joue avant de bien tout Nettoyer avant de terminer cette douche, peut être avec Felyss, et de revenir pour se changer.


Du côté de Mickael tout était facile, tout était comme dans un nuage, la vie d'un couple ordinaire on pourrait dire, en effet, tant qu'ils se trouvaient dans leur maison, personne ne jugerait sa belle, et donc tout allait pour le mieux, quoi qu'il en soit, une fois l'échauffement terminer et que le commentaire de sa partenaire lui fasse un sourire amusé, il prit ce qu'elle lui donna avant de commencer l'entrainement, heureusement que Mickael était assez endurant et avait l'habitude de tenir face au choc, enfin, il aida donc sa partenaire pour ces exercices le temps qu'elle le désirerait, ensuite, ils passèrent à son propre entrainement avant de finalement prendre une bonne douche, ensemble bien entendu, plus le temps passait avec eux et moins ils semblaient avoir de problèmes pour se voir nue, en même temps, avec ce qui c'était passé plus tôt, même si bon, Mickael avait toujours l'impression de rougie légèrement quand il voyait sa compagne, décidément, il n'allait jamais pouvoir se passer de voir qu'une personne aussi belle et énergique que Koyori était sa compagne et personne que son cœur avait choisit, il était à elle, dans tout les sens du terme, et il aimait tellement sa compagne que rien ne pourra jamais le faire changer d'avis.


Le temps passa alors, il fallait dire qu'il n'y avait pas eut d'évènement si exceptionnel que cela pendant que Ayla se soignait tranquillement, si jamais elle avait besoin de savoir ou en était sa guérison, elle pouvait toujours venir voir Mickael qui allait lui prescrire et lui recommander ce qu'elle était capable de faire, bien entendu sans que cela ne soit un ordre, il ne voulait pas qu'elle se sente forcer, néanmoins, il était satisfait de lui dire à chaque fois que tout semblait bien se guérir, elle aurait bien entendu des cicatrices, mais elle pourrait surement faire tout ce qu'elle pouvait faire auparavant sans problème, la médecine moderne combiner à un peu de la technologie d'au delà le portail était assez impressionnante n'est ce pas?


Du côté de Jessica, tout était...compliqué, elle ne c'était pas tendu compte que d'avoir sa verge actif allait être aussi embêtant, bien entendu, il y avait Felyss pour l'aider, mais cela devenait vraiment fréquent, plusieurs fois par jours, elles devaient se diriger vers l'une des salle de bain du manoir pour que la petite Neko l'aide à se soulager, parfois juste avec ces mains, parfois même avec sa langue et sa bouche, quand cela arrivait, elle s'excusait toujours de la salir avec son sperme avant de l'aider à retirer tout cela, par moment même, Jessica n'arrivait pas à se retenir, elles cherchaient donc une pièces proche et sans personne pour que Felyss puisse soulager sa maitresse, néanmoins, plus le temps passait et plus elle ressentait de grosse envie, ce n'était pas facile de vivre avec un ADN si complexe, mais elle n'allait pas lâcher prise, Felyss faisait un maximum pour la soulager et elle la remerciait toujours avec un petit baiser sur la joue, par ailleurs, les deux filles semblaient être plus proches maintenant, ce qui était une bonne chose, ce soir la, a jeune Syn avait eut une envie urgente et bien entendu, Felyss du l'aider, toutefois, ils durent se mettre dans une pièces assez proche de l'escalier, ce qui était assez risqué, on pouvait risquer de l'entendre, son frère était peut être absent ce soir, Koyori aussi, mais il y avait Ayla, néanmoins, quand Felyss commença à la masturber, tout s'envola dans son esprit et elle gémissait doucement en essayant de faire un peu attention.


Mickael lui avaient passer des moment toujours aussi merveilleux avec Koyori, bien entendu il y avait aussi le travail, mais cela passait bien vite quand il y avait la personne que l'on aime à ces côté, les soins d'Ayla étaient finalement terminer et cela devait surement lui ôter quelque chose de la tête, d'ailleurs, le médecin eut une petite idée pour avoir un peu plus de liberté, le temps n'était pas mauvais, et il avait envie de sortir avec sa tendre compagne, il lui avait donc proposer d'allé voir un film, à cette heure, personne n'allait être vraiment dehors à cette heure alors elle allait pouvoir se balader un peu plus librement, il parla alors un peu à Ayla pour lui dire à quel heure ils allaient rentrer et elle lui laissa le plaisir de bouger comme elle le souhaitait, après tout, il y avait presque pas de sequel, il s'habilla alors un peu avec sa belle et ils partirent main dans la main vers le cinéma le plus proche et aussi le moins peuplé de la ville, autant prendre bien des précaution, devant l'endroit, il regarda sa compagne et serra un peu plus sa main avant de lui désigner un film d'action qui avait l'air assez intéressant, voulant voir si cela allait lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 21 Fév - 17:35

Felyss avait fait de son mieux pour soulager sa maîtresse de cette envie qui semblait tellement la déranger. Elle avait crié de plaisir et les oreilles de Felyss avaient frissonnées sur son crâne avant que sa maîtresse ne lui demande un deuxième service. Docile, la petite Neko s’était alors exécuté. Il fallait dire aussi que ça lui faisait tellement plaisir de rendre Jessica heureuse… Tellement plaisir qu’elle sentait l’humidité se former entre ses jambes, mais elle ne disait rien. C’était dans ses habitudes de n’agir que si on lui demandait de le faire… Un peu frustrée, la petite féline avait fermé les yeux quand la blonde l’avait embrassée sur la joue. Comme la jeune femme ne l’avait pas congédié en dehors de la salle de bain, Felyss resta à ses cotés pendant qu’elle terminait sa douche. Elle fit d’ailleurs de son mieux pour l’aider comme elle le pouvait. Puis, Jessica était retournée se changée et la journée avait repris son court.

Koyori avait donc poursuivit son entraînement en compagnie de Mickael, puis, elle l’avait entraîné à son tour, laissant un simple sourire se poser sur ses lèvres. Ils avaient ainsi passé tout le reste de la journée ensemble et la brune n’eut certainement pas honte de dire que c’était la plus belle journée de sa vie qu’il lui eut été donné de vivre jusqu’à présent. Une fois leur entraînement finit, ils s’étaient rendu dans une des salles de bains prendre une douche et la féline en avait profité pour demandé à son compagnon de l’aider à appliquer de la pommade pour ses échauffements. Ils mettraient probablement deux trois jours à disparaître, elle avait bouquiné suffisamment d’ouvrage médical pour le savoir. Elle s’était ensuite vêtue, mais au lieu de ses shorts ou de ses jupes habituelles, la Neko avait opté pour un de ses rares pantalon près du corps, elle souffrirait moins ainsi. Ensuite, ils avaient passé le reste de la journée à se câliner près du feu, non sans qu’elle ait été récupérée quelques petites choses à manger et à boire.
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Felyss avait donc maintenant pris l’habitude de suivre Jessica partout où elle allait, c’était encore pire qu’avant… Mais il fallait qu’elle puisse être auprès de sa maîtresse à tout moment si celle-ci avait besoin de son aide. Dans un premier temps, elle la masturbait juste à la main. Puis, elle s’était demandée si la sucer ne ferait pas plus d’effet alors elle avait aussi commencé à le faire glissant tantôt le membre érigé au fond de sa gorge et le glissant entre ses lèvres, tantôt en le caressant sensuellement de sa langue. Cependant, plus le temps passait et plus Jessica lui demandait de l’aide, plus Felyss était frustrée. Elle avait beau encore être une enfant, elle n’en avait pas moins été un jouet sexuel pour son ancien maître et cela se ressentait encore en elle. Cependant, pour le moment, elle ne disait rien, continuant d’œuvrer uniquement pour aider sa maîtresse et la rendre heureuse également.
Ce jour-là, sa maîtresse l’avait entraîné dans une pièce pour qu’elle la soulage et la petite Neko n’avait pas tarder à s’agenouiller devant elle, prenant son membre en bouche pour s’occuper de lui, comme c’était devenue une habitude entre elles. Elle fit donc comme les autres fois, faisant tout son possible pour le plaisir de sa maîtresse. Ca avait été au point de la faire jouir une première fois, la jouissance se faisant en partie dans sa bouche et en partie sur son visage, mais la jeune fille ne s’en souciait pas, elle allait dire à Jessica que, si elle le voulait, elle connaissait un autre moyen, qui pourrait peut être la soulager sur le plus long terme. Cependant, elle avait était à peine arrivée à la moitié de sa phrase que la porte s’ouvrit. Aussitôt, Felyss se redressa et se tourna vers la porte comme une enfant pris en faute. Ayla s’y trouvait, blanche comme un linge. Peut être que Jessica avait été un peu trop bruyante pour qu’elle l’entende ainsi. Puis, la Neko adulte était maintenant passé du blanc au rouge alors qu’elle s’insurgea contre Jessica :


« Comment as-tu pu ?!? Je te faisais confiance Jessica, tu sais pourtant qu’elle ne se rend pas compte ! »
« Non Ama ! C’est moi qui lui ai proposé de l’aider ! Jessica-sama n’y ait pour rien ! »


Ayla en resta figé sur place. Depuis quand sa fille se rebiffait ainsi ? C’était une nouveauté ça… Surtout que sa fille s’était maintenant interposée entre elle et la blonde et son regard était farouche… Ainsi, elle ressemblait un peu à son aînée, c’était étrange. Trop troublée pour vraiment rester en colère, la femme chat récupéra un torchon qu’elle avait pris l’habitude d’avoir toujours sur elle au cas où il y aurait un peu de nettoyage à faire. Elle l’avait alors tendu à sa fille, un peu raide en posant toujours un regard contrarié sur Jessica. Puis elle avait dit à sa benjamine :

« Essuie-toi le visage avant toute chose… »



Koyori avait le cœur plus léger depuis quelques jours, cette fois, sa mère était pour de bon guérit. C’est ainsi que la féline avait accepté sans broncher l’invitation à sortir de son compagnon. Ainsi, ils avaient laissé leurs sœurs et sa mère à la maison et étaient allé au cinéma. Bien qu’il y avait peu de monde, elle avait plus ou moins caché qui elle était. Ainsi, elle portait ses éternelles bottes avec des collants rayés noir et blanc et une robe courte de type gothique lolita. Elle avait simplement passé une veste assez légère, mais doublée de fourrure blanche qui moulait assez son corps. Comme la jupe de sa robe cachait sa queue, cela devrait aller… Tout comme cela devrait aller au niveau de ses oreilles qui était callées sous une sorte de béret. Mickael lui indiqua une affiche pendant qu’ils étaient dans la fille d’attente et la Neko avait alors sourit joyeusement, lui disant que ça avait l’air super. Puis, elle lui avait aussi demandé du pop corn et une boisson. Elle était comme une gamine, mais il ne fallait pas oublier que, puisqu’elle était une « sous race » elle n’avait jamais eut l’occasion d’aller au cinéma avant ce jour. Koyori avait aidé son compagnon à prendre les vivres, puis, elle s’était arrangée pour pouvoir lui prendre la main pendant qu’ils se rendaient dans la salle de projection.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 24 Fév - 3:52

Jessica était maintenant blanche comme un linge, elle n'avait jamais penser que ce qu'elle faisait avait été mal, et maintenant qu'elle c'était fait engueuler par Ayla, elle avait l'impression d'avoir tout rater, pourtant, ce n'était que du soutien, la petite n'avait jamais demander plus que ce qu'elle avait fait, et même si Felyss semblait avoir voulu lui dire quelque chose, cela n'avait plus d'importance, elle tomba alors sur ces genoux, elle avait les larmes au yeux, c'était la première fois qu'elle avait ce genre de discours envers elle, et comme elle voyait Ayla comme une mère, elle ne pouvait s’empêcher de comprendre qu'elle avait peut être mal agis, résultat, elle se mit à pleurer pour la première fois depuis qu'elle était revenu de chez l'autre personne, elle sanglotait, et même si cela était assez triste, le fait de voir encore sa verge bien gonflé pouvait encore être déroutant.

"Je suis désolée...je suis désolée..., je ne savais pas que cela était mal, je pensais que cela allait me permettre de ne rien faire de mal à personne..."

Elle continua alors de pleurer doucement, restant sur ces genoux, il fallait bien que cela arrive, elle ne pouvait pas rester parfaite et ne jamais faire d'erreur, il ne restait maintenant plus qu'a savoir ce qu'allait décider Ayla quand à cette situation, pour sa part, elle n'allait surement plus toucher à Felyss, elle ne voulait plus entendre sa belle-mère lui crier dessus, enfin, tout était compliqué, peut être qu'avec un peu de discussion, cela allait mieux ce passer, mais cela allait être à la petite Neko de parler, Jessica était trop chamboulée pour le moment pour avoir une conversation correcte, toujours à pleurer doucement, ne regardant personne, restant la tête basse.


Mickael et Koyori avaient maintenant prient de quoi manger avant de ce diriger vers la salle de cinéma déjà assez sombre pour que personne ne remarque sa compagne, il avait alors un sourire et serra un peu plus la main de sa partenaire, elle allait pouvoir profiter de ce film sans que personne ne la dérange ou alors même ne dise qu'elle n'était qu'une esclave, pas de cela ce soir, juste une soirée en amoureux, par ailleurs, une fois qu'ils trouvèrent un coin bien tranquille et qu'ils placèrent leur vivres de tel manière que cela soit accessible aussi bien par lui que par elle, ils purent être tranquille, par ailleurs, Mickael ne pu s’empêcher d'embrasser un peu sa belle Koyori avant que le film ne commence, il espérait vraiment que le film lui plaise, et d'ailleurs, il gardait toujours au moins une des mains de sa compagne au creux de la sienne, restant certes dans le silence pour écouter le film, mais leur mains jointes pouvaient bien montrer qu'il pensait toujours à elle, par ailleurs, il ne pouvait s’empêcher de la regarder de temps en temps et de sourire, elle pouvait certainement le voir un peu avec la lumière du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 24 Fév - 14:05

Ayla ne s’était pas attendu à de telles réactions, aussi bien de Felyss que de Jessica, elle en resta assez perdue. La blonde avait fondue en larmes et la femme chat avait alors compris qu’elle non plus n’avait pas réaliser la portée de ce qu’elles faisaient…Et pendant que l’humaine génétiquement modifiée tentait de s’expliquer, la benjamine des femmes chat avait essuyé les restes de la jouissance de sa maîtresse sur son visage. Ayla ouvrit et referma plusieurs fois la bouche. Elle ne savait pas quoi dire, elle avait envie de consoler Jessica, mais en même temps, cette dernière devait comprendre que ce qu’elle avait fait était grave et que cela n’aiderait pas Felyss… Encore une fois, elle ouvrit la bouche, mais cette fois Felyss parla avant elle.

« Ama est méchante ! Je fais pour que Jessica soit heureuse et toi tu la fait pleurer, je te déteste ! »

Les mots frappèrent Ayla de plain fouet. Elles avaient déjà eut des désaccords avec sa fille cadette, ainsi, le fait qu’elle lui dise qu’elle le haïssait lui avait fait une sacrée gifle. Cela l’avait même tellement choquée qu’elle était restée sans rien faire alors que Felyss était simplement aller prendre la blonde dans ses bras pour la réconforté. Doucement, elle avait frotté sa joue contre la tête de la jeune Syn, pour elle, c’était une marque d’affection assez importante, mais qui pouvais le savoir, même pas sa mère.

« Faut pas pleurer, Jessica-sama, vous avez rien fais de mal… »
« Felyss… »


La voix d’Ayla était un peu implorante, mais, les oreilles couchées sur son crâne, vers l’arrière, Felyyss ignora royalement sa mère. Cette dernière en souffrait bien plus qu’elle ne le montrait et ce fut un regard passablement adoucit et même chargé d’un peu de détresse que la mère Neko posa à présent sur Jessica. Pour le coup, la femme  chat ne savait plus vraiment quoi faire. Ses oreilles s’étaient alors couchées sur son crâne.

« Felyss te l’a vraiment proposé d’elle-même ? »

Demanda-t-elle, le cœur serré et assez lourd alors qu’elle se rapprochait légèrement, tentant au mieux de ne prêter aucune attention au membre encore érigé de la blonde. Pour le coup, elle ne savait pas vraiment quoi faire, le cas de la blonde était assez particulier…


Loin de se douter des ennuis qui se déroulaient à la maison, Koyori avait pris place avec Mickael dans la salle de cinéma. Elle avait tenu à ce qu’ils prennent place au fond de la salle, autant passé aussi inaperçu que possible. Là, ils avaient installés leurs vivres pour pouvoir y avoir accès tout les deux. Jusque là, personne ne semblait avoir vu la Neko en elle, ou alors, ils s’en contrefichaient royalement, même si cela l’aurait un peu étonné. Enfin, au final cela importait peu du moment qu’elle puisse simplement passé une bonne soirée avec l’homme qu’elle aimait. Le médecin vint la tirer de ses pensées en l’embrassant et elle avait répondu à ce baiser avec tendresse et amour… Le moins que l’on puisse dire était qu’il l’avait vraiment apprivoisée. La Neko lui avait alors adressé un sourire resplendissant, puis leur mains s’était entrelacé et la féline avait en partie rassembler ses jambes sous elle, posant sa tête sur l’épaule de l’homme alors qu’ils regardaient tout deux le film. Elle ne regarda que peu son compagnon, se laissant complètement absorbée par le film. Bien sur, cela ne l’empêchait pas de picoré dans son paquet de pop corn ou de boire la boisson qu’il lui avait prise à petite gorgée… Elle se sentait tellement bien durant cette sortie qu’elle se surpris un instant à regretter de ne pas être humaine. Si elle était humaine, elle n’aurait pas à se tenir un peu en retrait de ce qu’elle voulait, elle n’aurait pas à prétendre ne pas savoir qu’il voulait l’épouser… Ses oreilles s’affaissèrent légèrement sur son crâne et elle se concentra à nouveau sur le film pour ne pas se laisser aller à déprimer.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 26 Fév - 23:38

Jessica avait donc bien pleurer, elle ne c'était pas rendu compte de la situation, ni même ce qui c'était dit, néanmoins, elle avait besoin de relâcher un peu la pression, si Ayla savait que c'était parce qu’elle était comme une mère pour elle, peut être que cela aurait encore mieux passé, mais bon, quoi qu'il en soit, elle avait presque arrêter de pleurer et elle sentit Felyss lui frotter la joue contre la sienne, elle fit de même un peu par réflexe et pour avoir un peu d'affection, elle ne s'en rendait surement pas compte par la suite, elle pris finalement compte de ce qu'il se passait, elle pris alors un petit mouchoir qu'elle avait toujours pour aider sa partenaire à se nettoyer et s'en servit pour s'essuyer les yeux, même avec le peut de temps qui c'était passé les marque des pleurs étaient déjà partit, tout se remettait en place trop vite, son ADN en était la cause, et donc, même si elle semblait être de bonne humeur, on pouvait encore fois sur ces yeux et son expression qu'elle était triste encore, elle entendit donc la phrase d'Ayla avant tourner la tête vers elle en lui répondant.

"Oui, je lui ai juste demander si elle conaissait un moyen pour que je puisse m'en débarrasser seule, elle à alors voulu m'aider, et j'ai bien insisté avant d'accepter, je suis désolée Belle-mère, je ne pensais pas que cela était quelque chose de mauvais, de mon point de vue, elle m'aidait juste à soulager cette envie, je ne souhaitait pas lui faire quelque chose, alors j'ai accepter...vous me pardonnez?"

Elle semblait un peu suppliante, mais elle baissa vite la tête pour ne pas influencer son jugement, par ailleurs, elle caressa un moment la tête de Felyss, la remerciant de lui avoir un peu remonter le moral, par ailleurs, elle remercia même Ayla, lui disant que cela faisait du bien d'avoir un une conscience comme la sienne dans la maison, un petit sourire s'afficha sur son visage, elle était vraiment contente qu'elle était la, vraiment, quand à Felyss, tout était compliqué dans sa tête pour le moment, surtout ce qu'elle allait lui dire par la suite, dans tout les cas, elle chiffonna un peu une partie de sa robe en attendant la réponse de la personne qu'elle voyait comme sa mère, un peu nerveuse.

Du côté de Mickael, tout se passait pour le mieux, il sentait sa douce et tendre Koyori contre lui, elle semblait même de très bonne humeur, en plus de cela, le film semblait intéressant et personne ne semblait les déranger, toutefois, il se passa un petit moment avant qu'ils n'aient plus de quoi manger ni même quoi boire, c'était dommage, mais au moins, ils pouvaient se focaliser un peu plus sur le film, et même sur eux, par ailleurs, il remarqua un petit quelque chose d'intéressant, les accoudoirs pouvaient être rétracter pour donner plus de place, peut être que c'était penser pour les couple, et bien, cela l'arrangeait grandement, il rétracta donc ce qui les séparait pour ensuite se coller un peu plus à elle, lui offrant beaucoup plus de possibilité pour elle de se dorloter contre lui tout en continuant de regarder le film, il posa d'ailleurs un léger baiser sur sa joue avant de continuer de regarder avec un sourire qui montrait bien qu'il passait un moment merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 27 Fév - 1:46

Felyss cajolait sa maîtresse pour lui remonter le moral avec ces faibles moyens. Elle sentit alors Jessica frotter sa propre joue contre la sienne et elle avait alors ronronner légèrement et avait continué de la cajolé comme elle le pouvait. Jessica s’était ensuite essuyé les yeux avant de l’aider à se nettoyer le visage. La petite féline avait alors légèrement penchée la tête sur le coté en la regardant, puis, elle lui avait adressé un léger sourire, ignorant royalement sa mère à qui elle en voulait pour le larmes de la blonde. La petite Neko voyait la tristesse dans les yeux de la jeune fille et cela la rendait un peu triste, car elle ne pouvait rien faire pour que sa maîtresse oublie ses soucis. Jessica avait alors répondu à la mère Neko, lui disant la vérité quand à ce qui s’était passé le jour où la jeune féline avait commencé à aider Jessica à calmer ses ardeurs. Cependant, quand Jessica avait dit ne pas vouloir lui faire quelque chose les oreilles de Felyss s’étaient couchées sur son crâne. Elle n’en dit pourtant rien, restant simplement près de sa maîtresse sans rien dire. Bien sur, elle savoura les caresses de sa maîtresse sans rien laisser paraître de sa contrariété ou de sa frustration…

Ayla quand à elle avait regardé sa fille un peu tristement. D’ailleurs, quand Jessica lui expliqua ce qui s’était passé, puis, la blondinette lui avait demandé de lui pardonné et la mère de famille Neko avait alors soupiré doucement. Ce n’était pas si simple que ça et elle en fit d’ailleurs part à la jeune fille. Les rares fois où sa fille posait les yeux sur elle, elle avait le regard haineux, apparemment, Felyss lui en voulait vraiment. Elle était aussi attachée à Jessica que ça ? La femme soupira et se passa une main derrière la nuque.


« Bien sur que je te pardonne, j’aurais juste préféré que Felyss se tienne en dehors de ce genre de chose jusqu’à ce qu’elle soit plus grande… »

Ayla soupira à nouveau et secoua doucement la tête, il n’y avait pas à dire, elle était choquée par la rébellion de sa fille… Elle ouvrit et referma la boucha à plusieurs reprise, mais pour l’heure, elle ne voyait pas d’autre solution pour aider Jessica et si Felyss tenait d’elle… Elle s’entêterait à vouloir soulager Jessica, quoi qu’elle dise… et elle avait promis de ne pas parler à Mickael. Avec un profond soupire, Ayla les avait regardé, une profonde tristesse dans le regard, puis, elle avait quitté la pièce sans un mot de plus pendant que la petite Neko continuait encore et toujours à cajoler sa maîtresse.


Le film avançait et ils avaient grignoter et bu pendant tout ce temps. Finalement, ils avaient terminés leurs victuailles. Ils avaient alors posé les emballages vides au sol entre eux, ainsi, ils ne es dérangeraient pas. Suivant toujours l’action, la brune avait sentit son compagnon s’activer entre eux et, y jetant un coup d’œil rapide, pour voir qu’il avait simplement remonté l’accoudoir entre eux. Il lui avait alors posé un baiser sur la joue et elle avait eux un petit sourire. Puis, remuant sur son siège, elle s’était simplement rapprochée de son compagnon, Elle s’était alors blottie tout contre lui, posant simplement sa tête sur l’épaule de l’homme. Ok, ce n’était pas un film des plus romantique, mais cela n’en restait pas moins une soirée des plus merveilleuse pour la Neko. Elle se mit à ronronner très bas sans même pouvoir s’en empêcher, c’était la nature et elle n’y pouvait rien. Elle l’avait alors fait passer une main dans son dos, la posant contre sa hanche et avait refermer sa main autour de la sienne. Elle vint alors lui souffler qu’elle l’aimait au creux de l’oreille.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 27 Fév - 11:29

Jessica se sentait un peu mieux, aussi bien du fait que Felyss lui remontait le moral que surtout Ayla qui lui avait pardonner, elle était alors souriante, et étrange, elle sentait son cœur se serrer un peu, cela était vraiment le sentiments qu'elle avait eut il y a longtemps quand elle était avec ces parents, cela était plaisant, néanmoins, elle voyait bien les regard haineux de Felyss et elle soupira, ce n'était pas ce qu'elle devait faire, une fille ne devait pas être en colère envers sa mère, c'était quelque chose de normal pour un parent d'être inquiet envers son enfant, alors, quand sa belle-mère, commençait à partir, elle demanda à Felyss d'attendre un moment avant de poser un nouveau baiser sur la joue d'Ayla, cachant bien sa verge, elle lui murmura alors qu'elle allait essayer de tout expliquer à la petite Neko, cela allait être une autre manière pour qu'elle se sente mieux, une fois qu'elle lui dit au revoir, elle se tourna vers la petite encore au sol avant de s'approcher d'elle et de lui parler.

"Allons Felyss, il ne faut pas être en colère envers ta mère, elle ne pense juste qu'a ton bien être, les parents sont toujours comme sa, tu me promet que tu ira lui faire un câlin plus tard?, avoir de la famille c'est important, bien entendu, je ne suis pas en colère contre toi, je suis même un peu contente que tu ai pris ma défense comme cela, Merci Felyss."

Elle lui posa alors un baiser sur la joue, sentant toujours sa verge gonflé, par ailleurs, elle était à l'air libre maintenant et la jeune Syn grogna légèrement, se demandant comment elle allait faire par la suite, également, elle se souvenait ce qu'avait voulu la petite, elle lui demanda alors ce qu'elle avait voulu lui dire plus tôt, elle était souriante pour le moment, après tout, elle voulait que tout s'arrange, que personne ne soit triste, même si elle ne se rendait pas compte de l'effet que cela allait pouvoir avoir sur Felyss, peut être qu'a la fin, leur relation n'était plus la même depuis qu'elle touchait et sentait depuis un moment le sperme de Jessica...


Bien loin de tout cela, le couple au cinéma était vraiment débordant de bonheur, Mickael avait fait pareil que sa belle, passant une main derrière le dos de sa compagne, faisant bien en sorte qu'ils soient très proche, il entendit alors sa belle lui dire qu'elle l'aimait et il répondit à cela dans le creux de son oreille qu'il l'aimait plus que tout, n'allant pas plus loin pour le moment pour toujours profiter de la séance de cinéma, ce n'était pas un film romantique, mais en même temps, ils étaient un couple un peu différent de l'ordinaire, également, après cela, ils pouvaient toujours allé prendre quelque chose à manger pour ensuite faire une balade, ce n'était pas la peur d'un petit voleur de bas étage qui allait lui faire peur maintenant, surtout avec Koyori à ces côtés, le film commençait en plus à arriver à la fin, et il laissa son sourire s'étendre un peu alors qu'il serrait un peu plus la main de sa compagne, c'était vraiment une soirée parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 27 Fév - 18:58

Ayla s’était arrêter un instant quand Jessica était venue lui coller un baiser sur la joue en tentant de la réconforté et, surtout, en masquant son anomalie. La blonde lui avait maintenant dit qu’elle allait parler à Felyss pour lui expliquer tout ça. La femme chat avait alors soupiré, puis, elle avait doucement secoué la tête. Si elle se sentait capable de convaincre sa benjamine, alors, qu’elle tente sa chance. La mère des Neko souffla alors simplement à la jeune fille d’être prudente et de faire attention. Elle ne pouvait rien faire de plus de toute façon. Alors, la brune aux yeux roses quitta la pièce pour s’en retourner à ses mannequins de coutures. Ses oreilles étaient toujours plaquées sur son crâne. Non Ayla n’avait pas le moral, mais qui pouvait lui en vouloir. Elle avait alors simplement secoué la tête pour chasser ses pensées de son esprit. Ensuite, elle se remit à la couture, peaufinant les tenue et les accessoires qu’elle avait pris sur elle d’y ajouter.


Jessica lui avait demandé d’attendre et docile, la petite féline avait patienté, penchant légèrement la tête sur le coté en se demandant pourquoi. Finalement, sa mère était partie et sa maîtresse était revenue vers elle. Puis, elle l’avait sermonné et les oreilles de Felyss s’étaient aussitôt couchées sur son crâne. De même façon, sa queue s’était mise à se mouvoir dans son dos. L’humaine génétiquement modifié lui disait qu’elle ne devait pas se mettre en colère contre sa mère et cela perdit un peu la brune. Tantôt elle lui disant de suivre son cœur plus facilement et, quand elle le faisait, elle se faisait disputer. Jessiva lui avait alors demandé de lui promettre de faire un câlin à sa mère plus tard et la demi-Neko avait jeté un regard triste à la jeune Syn. Cependant, elle avait finit par soupiré, puis, par promettre ce que voulait sa maîtresse. Ensuite, Jessica l’avait remerciée et, comme à son habitude dans de tel cas, elle lui avait posé un baiser sur la joue. Puis, finalement, la blonde lui avait demandé ce qu’elle avait voulu dire avant que sa mère ne les dérange. Felyss avait alors légèrement pencher la tête sur le coté, puis, les oreilles toujours couchées sur son crâne, elle lui avait répondu.


« Je voulais vous proposer de vous aider de façon plus efficace… »

Demanda la jeune fille, un peu rougissante… Cependant, elle ne savait pas maintenant quelle serait la réaction de sa maîtresse. Il fallait cependant dire que si Jessica la repoussait, Felyss le prendrait plutôt mal.


Loin de tout ça, Koyori était simplement pelotonnée dans les bras de son compagnon, profitant simplement de cette tendresse qui les unissait tout les deux. Il lui avait dit qu’il l’aimait au creux de son oreille et cette dernière avait légèrement frissonné. Le film arriva à sa fin et la féline en trouva cela assez dommage. C’était une bonne soirée et elle ne la regretterait certainement pas de si tôt. Finalement, le film se termina et la salle se vida… La Neko préféra attendre que les gens parte un peu avant de se levée. Puis, elle et son compagnon sortir du cinéma et, devant le bâtiment, elle s’était tourné vers lui, lui adressant un sourire et lui demandant où il voulaient qu’ils aillent maintenant. Elle sentit alors un choc. Ça aurait pus ne pas être grave, c’était uniquement un incident après tout… Puis, Koyori se rendit compte d’une chose : son chapeau était maintenant au sol un peu plus loin… Elle laissa échapper un juron alors que maintenant les oreilles se posaient sur elle. Elle resta parfaitement immobile. La Neko n’avait pas son katana, juste ses dagues… elle ne se sentait pas très à l’aise en ce moment. Puis, on la bouscula alors suffisamment fort pour qu’elle doivent se raccrocher à l’homme qu’elle aimait pour ne pas tomber… S’ensuivit un chapelet d’insultes qui se voulait probablement humiliante pour la femme chat dont le poil des oreilles et de la queue se hérissaient peu à peu.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 1 Mar - 15:56

Jessica avait vraiment du mal à gérer Ayla et Felyss en même temps, même si sa belle mère était juste triste à cause de ce qu'elle avait fait, néanmoins, elle lui avait donner un bon conseil, de faire attention, elle ne comprenait pas pourquoi, peut être que Felyss était capable de faire plus?, enfin, elle allait écouter la mère Neko et ne pas trop en faire, elle avait donc discuter par la suite et elle avait bien remarqué le regard un peu triste de sa partenaire, elle s'excusa alors, lui disant qu'elle avait bien agit de son plein gré et que justement pour cela elle ressemblait un peu à sa grande sœur, peut être que cela allait lui remonter le moral?, elle verra bien, néanmoins, Felyss lui parla un peu, voulant lui montrer quelque chose pour la soulager d'une manière plus efficace, Jessica se gratta un moment la joue, d'après Ayla, cela allait peut être quelque chose de trop risquer et qu'elle ne voulait pas qu'elle fasse, il fallait avoir voir comment lui dire qu'elle ne savait pas sans vraiment lui refuser la chose.

"Je ne sais pas Felyss, ta mère semblait ne pas vouloir qu'on aille plus loin, et pour le moment tout cela semble bien fonctionner non?"

Jessica semblait bien faire, néanmoins, cela faisait maintenant un moment que Felyss avait du gouter et sentir son sperme, et comme la jeune Syn ne savait pas du tout les propriété de la chose, elle ne pouvait pas se rendre compte de cette dépendance que la petite Neko avait certainement du prendre, peut être qu'elle voulait voir ce que cela allait donner si elle se faisait pénétrer par cette verge, l'effet aphrodisiaque et de dépendance était peut être déjà bien en effet sur elle et face à cette forme passive de refus, elle allait peut être elle même prendre les choses en mains, surtout qu'il suffisait de pousser un peu Jessica pour qu'elle tombe pour ensuite la monter, dans le sens propre du terme, et à partir de ce moment...et bien, elle ne penserait plus qu'au plaisir du au trop grand plein de plaisir reçu.


Du côté de Mickael, tout allait bien, le film semblait avoir plus à sa compagne et quand il avait même remarqué qu'elle semblait avoir très bien aimé cela, il lui murmura qu'il pourra toujours commander des film dans le même genre pour les regarder à la maison, peut être que cela pouvait aussi être bien, quoi qu'il en soit, après avoir attendu un peu pour ne pas prendre de risque et de partir, quelqu'un bouscula sans le bouloir sa partenaire, tout aurait pu être bien, si seulement son chapeau n'était pas tombé, à partir de ce moment la, tout devint plus mauvais dans l'atmosphère, quelqu'un la bouscula volontairement et il la retenait de justesse, il entendit alors des injures venant de toutes part, Mickael vu alors rouge, il frappa en pleine tête celui qui avait volontairement bousculer sa compagne et il tomba au sol, il jeta alors un regard mauvais autour de lui, prenant alors le chapeau de sa douce pour le replacer sur sa tête avec un tendre sourire, il ne prit même pas la peine de leur répondre, ils n'en valait surement pas la peine, il emmena alors sa douce plus loin assez loin pour que personne ne se rende compte d'eux, il avait bien serrer la main de sa compagne pour lui dire que tout allait bien, et une fois assez loin, Mickael avait emmener sa douce vers un stand de nourriture à emporter, demanda alors ce que voulait sa douce et pris cela avec quelque chose d'assez différent pour lui, enfin, ils se dirigèrent vers un parc, ou il n'y avait personne, tout semblait si sombre et calme, elle allait pouvoir ce relaxé, ils trouvèrent alors un banc dans un coin assez peu éclairé et s'y installèrent avant qu'il ne caresse la joue de sa partenaire en s'excusant.

"Je suis désolé Koyori, tout avait pourtant été si parfait, si seulement ces gens n'était pas aussi violent envers les être différent, je suis parfois dégouté d'être humain comme eux..., cette ville est décidément trop virulente..., néanmoins, maintenant que Ayla est soigné, nous pouvons préparer notre petit voyage à travers ce portail, je suis sur que la bas, personne ne te jugera mal, à ce que j'ai entendu dire par d'autre, tout le monde est traité de manière égale la bas."

Il avait maintenant un petit sourire sur son visage alors qu'il attendait de voir si sa belle allait commencer à manger, il était bien tard maintenant mais au moins, il savait qu'ici personne ne viendrait, la raison était simple, cette endroit était trop loin de tout, il continua alors un peu de caresser la joue de sa compagne et lui posa même un petit baiser sur la joue avant de garder le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 1 Mar - 23:32

Felyss avait finit par parler à Jessica de ce qu’elle avait en tête et l’humaine génétiquement modifiée se gratta la joue avant de lui rappeler que sa mère ne semblait pas vouloir qu’elles aillent plus loin et le poil des oreilles et de la queue de la féline se hérissa à nouveau alors qu’elle disait maintenant tout semblait bien fonctionner. Il y eut alors plusieurs objets qui se mirent à vibrer dans la pièce. Si personne encore ne le savait, même pas elle, la petite semi-Neko avait les même pouvoir que sa sœur. Felyss avait alors baissé les yeux, les oreilles toujours basses sur son crâne. Jessica ne pus donc pas voir l’étrange lueur qui était alors apparu dans le regard rouge sang de la jeune fille.

« Alors, Jessica-sama n’aime pas Felyss… »

Gémit-elle simplement, ses oreilles couchées sur son crâne. Ses épaules se soulevèrent légèrement comme pris de sanglot, cependant, ce n’était pas ça. L’effet de la semence de Jessica avait changé la petite féline bien plus que ce à quoi on aurait pus s’attendre. Quand elle releva les yeux vers sa maîtresse, son regard brillait toujours de cette étrange lueur qui n’y semblait vraiment pas naturelle et il y brillait aussi une étrange détermination. La femme chat s’était alors dirigé vers Jessica alors que les objets et meubles de la pièce tremblaient de plus en plus fort, certains objets s’envolèrent même de l’endroit où ils s’étaient trouvé pour commencé à tourner dans la pièce.

« … pourtant, Felyss fait tout ce qu’elle peut pour Jessica-sama… »

Elle parlait à la troisième personne, mais pas comme avant, plus comme si elle parlait là d’une troisième personne. En attendant, Felyss se rapprochait encore un peu plus de Jessica, sachant à l’avance qu’elle ne pourrait probablement pas lui fait du mal, au risque de la blesser. Elle s’était alors collée contre l’autre fille, pressant autant que possible son corps contre celui de la blonde et, si cette dernière se reculait, elle suivrait le mouvement, jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus le faire. Non, cette fois, la docile petite Neko ne jetterait pas l’éponge. Elle avait et trop frustrée face à tous ces jours où elle avait tout fait pour combler sa maîtresse sans rien recevoir en retour. Une fois proche de Jessica et sure qu’elle ne lui échapperait pas, la  jeune brune avait glissé une de ses jambes tout contre le membre de la blonde avant de l’embrasser avec une certaine envie.


Et en dehors de la maison, le regard de Koyori s’était écarquillé alors que Mickael avait frappé son principal détracteur. Elle ne s’était pas attendue à ce qu’il se montre violent ainsi, elle était surprise, agréablement surprise. Le médecin lui avait alors remis son chapeau sur la tête, masquant à nouveau ses oreilles sous le tissu. L’homme lui avait sourit et elle eut à peine le temps de lui rendre ce sourire qu’il se retourna. Elle vit un coup partir vers lui du coin de l’œil et, vive comme l’éclair, elle s’empara du poignet de cette main. Pourquoi devait on toujours sans prendre à Mickael parce qu’il la traitait en égale, la respectait et l’aimait ? Elle tordit le poignet jusqu’à entendre un craquement, puis sans un mot le relâcha en se laissant entraîner par son compagnon. Cela s’était passé si vite qu’il n’avait peut être même pas vu ce qui s’était passé.

Quand ils s’arrêtèrent à nouveau, ils étaient à un stand de nourriture, la brune commanda alors un hot dos via son compagnon, comme toujours. Puis, une fois servis, ils s’étaient maintenant dirigé vers le parc avant de s’installer sur l’un de ses bancs. L’endroit était désert et la Neko espérait qu’au moins ils pourraient être un peu tranquille ici. Mickael cru bon de s’excuser pour ce qui venait de se passer. Il s’enflamma contre les humains d’Oration, puis, il lui rappela le voyage qu’ils avaient prévus de faire, disant que maintenant que sa mère allait mieux, plus rien ne les empêcherait de le faire. La jeune fille mangea un morceau de son hot-dog, puis, elle demanda à son compagnon :


« Tu es sur qu’elles pourront s’en sortir sans problème toute les trois ? » Elle eut alors un petit rire « Je suis trop protectrice, c’est ça ? »

Tout en continuant de manger, elle vint se lovée tout contre son compagnon, se collant plus ou moins à lui… Elle savait qu’elle devait faire confiance à Jessica et à sa mère, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter… Quand à Felyss… Elle trouvait peu crédible que la fillette soit vraiment capable de se débrouillée seule, mais les deux autres devraient pouvoir s’occuper d’elle. Koyori soupira alors et repoussa ses inquiétudes dans un coin de son esprit…pour un certain temps en tout cas, car elle finirait forcément par s’inquiéter à nouveau.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 4 Mar - 17:16

Jessica n'arrivait pas à y croire, elle ne pensait pas que Felyss aurait été capable de cela, en même temps, elle l'avait chercher, elle voulait qu'elle se comporte plus librement, et c'était ce qu'elle venait de faire, s'approchant de la jeune Syn en lui disant qu'elle avait tout fait pour elle, c'était vrai, néanmoins, ce n'était pas une preuve de liberté d'esprit, d'un certain point de vue, cela était vraiment la preuve que même la petite Neko avait une volonté à elle, même si la semence de Jessica avait peut être forcer les choses, quoi qu'il en soit, elle était maintenant collée contre elle, les objets tournant dans la pièce et Jessica semblait contente quand même, elle n'avait pas peur non, elle savait que la Neko n'allait pas lui faire de mal, bien sur, cela allait ne pas faire plaisir à Ayla, mais la elle n'avait pas le choix, elle avait fait ce qu'elle voulait, alors elle devait la récompenser, elle se laissa donc embrasser et répondit même au baisers et, voulant la déstabiliser un peu, retourna la situation pour la poser contre un mur, la regardant avec un grand sourire.

"Je suis fière de toi Felyss, tu as enfin donner ton propre avis, je sais que c'était un peu méchant de ma part, mais je souhaitait que tu veule quelque chose par toi même, pas parce que j'étais ta maitresse, maintenant..."

Elle colla un peu plus Felyss pour ensuite l'embrasser d'elle même, pour ce genre de chose, elle savait très bien faire, la première fois qu'elle avait embrasser Felyss, elle avait utiliser aussi sa langue, alors ce genre de baiser était facile pour la jeune Syn, néanmoins, la Neko allait pouvoir sentir le désir dans ce baiser, elle partit même chercher la langue de sa partenaire pour un jeu assez chaud et qui allait encore plus chauffer, néanmoins, cela était le maximum que la jeune femme connaissait, pour le reste, cela allait uniquement être avec l'aide de Felyss, elle recula alors d'un pas pour inspirer profondément et lui répondre.

"Je sais que Ayla ne va pas aimer cela, mais puisque c'est vraiment ce que tu désire, montre moi ce qui va me faire plus plaisir encore, et peut être même te faire plaisir, ah et aussi, ne dis jamais que je ne t'aime pas Felyss, tu sais bien que c'est impossible."

Mickael avait bien réussit son coup, il avait étonné sa compagne, mais en même temps, il avait vraiment été en colère contre celui qui avait poussé sa partenaire, alors c'était naturel pour lui, quoi qu'il en soit, maintenant qu'ils étaient dans un coin calme de la ville, dans un parc d'ailleurs, ils pouvaient parler un peu avant de rentrer, peut être même qu'elle allait souhaiter faire autre chose, enfin, il avait parler de leur voyage futur et elle eut la réponse de s'inquiéter pour les trois autre, ce qui était prévenant, bien entendu elle était très protectrice, mais ce n'était pas une mauvaise chose, il le savait déjà, il vint donc lui poser un baiser sur la joue avant de lui répondre.

"Je sais que tu sera toujours inquiète pour eux ma douce, moi même je le suis envers elles, mais je souhaite aussi qu'on puisse faire plus de chose ensemble, il suffira de bien tout préparer, et de tout vérifié au moins une dizaine de fois."

Il eut lui même un petit rire, caressant la joue de sa belle alors qu'il continuait de manger, c'était vraiment mieux que d'avoir des imbécile qui trainaient autour d'eux, au moins la, pas d'humain qui allait leur dire du mal, ils pouvaient continuer ce qu'ils faisaient sans qu'elle n'ai à être contrariée, en parlant de cela, il lança une autre conversation, à savoir si il y avait quelque chose qu'elle aimerait voir et qui n'était ouvert qu'a cette heure du soir, cela devait bien exister non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 4 Mar - 19:34

Felyss n’allait certainement pas lâcher l’affaire maintenant, elle avait envie de Jessica et c’est ce qui l’avait fait agir de la sorte. Peut être que ce n’était pas ce que la jeune femme attendait, mais au moins, la brune faisait preuve d’un peu de volonté, c’était déjà bien mieux que quand elle était arrivée dans cette demeure. La petite Neko avait embrassé sa maîtresse avec fougue, désir et quelque chose qui devait ressemblé à de la dévotion. Bien sur, il y avait aussi de l’amour, mais Felyss aimait tout le monde, elle avait été élevé comme ça après tout. Cependant, quand le baiser pris fin et que Jessica lui dit qu’elle était fière d’elle, la jeune Neko sentit son cœur s’envoler de bonheur. Après ça, la jeune Syn s’était collé un elle avait de l’embrasser à son tour, cette fois, ce ne fut pas un simple baiser et la brune sentit le désir dans celui-ci, elle était habituée à ce genre de chose. La langue de l’humaine génétiquement modifiée vint alors chercher la sienne et elles s’emmêlèrent dans une danse assez torride et fougueuse.

Pour le moment, la petite Neko était donc plaqué contre le mur par sa maîtresse qui avait intervertit les choses et elle avait ressentit une bouffée de désir la prendre alors qu’elle laissait un sourire se poser sur ses lèvres. Jessica disait savoir que la mère de la brune n’allait pas aimer ça, mais cette dernière ne s’en souciait pas le moins du monde. Cependant  la jeune Syn lui dit aussi que, puisque c’était de qu’elle voulait, elle voulait bien qu’elle fasse ce qu’elle avait voulu faire pour l’aider, elle ajouta même de ne jamais dire qu’elle ne l’aimait pas puisque c’était impossible. Impossible vraiment ? N’importe qui aurait douter de cela, mais Felyss quand à elle se contentait purement et simplement de s’en réjouir, laissant simplement un sourire resplendissant se poser sur ses lèvres.


« Alors, Jessica-sama doit me faire confiance. »

Et, doucement, elle posa ses mains sur les épaules de Jessica et la dirigea vers un fauteuil qui se trouvait dans cette pièce, elle la fit alors s’asseoir sur ce dernier avant de s’asseoir à cheval par-dessus elle, toujours avec fougue et désir. Elle se débattit un instant avec leurs jupes, sachant que le sexe de Jessica était toujours à l’aide libre, elle glissa une main entre elle et décala sa culotte pour ensuite s’empaler sur le membre de la bonde, sans lui laisser le temps de comprendre quoi que ce soit. Elle ne délaissa pas les lèvres de l’autre femme pour autant, commençant bien vite à se mouvoir en des mouvements amples et lents. C’était les gestes de quelqu’un qui avait de l’expérience à ce niveau, et Felyss faisait tout pour le plaisir de sa maîtresse, comme toujours.


Koyori quand à elle profitait simplement de ce moment qu’elle passait avec son compagnon maintenant qu’ils étaient seuls à nouveau, dans le calme. Ila parlaient de leur futur voyage et quand la brune avait dit qu’elle s’inquiétait pour les trois autres femmes vivant sous le toit des Syn. L’homme lui avait poser un baiser sur la joue et elle avait sourit alors qu’il tentait au mieux de la rassurer, lui disant qu’il leur suffirait juste de tout bien préparer avant de partir et que tout se passerait bien dans ces cas là. La femme chat lui adressa alors un sourire des plus tendre et vint se blottit contre lui en terminant son repas. Ils n’avaient pas encore vraiment décidé de partie et ils étaient passé à un autre sujet de conversation : ce qu’elle aimerait faire d’autre ce soir-là.


« Je ne sais pas Mickael… Je te rappelle qu’avant que… Avant d’être avec toi, tout ce que je connaissais, c’était les barreaux d’une cage. Et je ne sais pas non plus dans quelles endroits je quels endroits nous pourrions aller sans que cela ne nous porte préjudice d’une façon ou d’une autre. »

La Neko avait alors soupiré et avait baissé les yeux au sol. Elle avait la preuve que cette idée de mariage entre eux n’était pas une bonne idée dès qu’elle sortait quelque part avec lui et que ce genre d’incident se reproduisait, encore et encore. Ses oreilles s’étaient affaissées sous son chapeau autant que ce dernier le lui permettait. En attendant, elle ne se sentait vraiment pas bien.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 6 Mar - 18:39

Il n'y avait plus de marche arrière maintenant, les relations que Jessica allait avoir avec Ayla allait en souffrir énormément, mais c'était le prix à payer pour que Felyss fasse un peu ce qu'elle souhaitait, par ailleurs, il allait falloir parler à Koyori que sa sœur avait les même pouvoir qu'elle, peut être que cela allait les rapprocher de travailler un peu toute les deux, mais en attendant, elle ne pensait qu'a elle et à ce qui allait se passer, pas le choix cette fois ci, la jeune Syn se laissa faire complètement alors que la petite Neko la poussait doucement vers un fauteuil, s'asseyant à cheval sur cette dernière, elle ne savait pas ce qui allait se passer, et alors qu'elle avait terminer de se débattre avec les jupes et qu'elle avait décaler sa culotte, elle compris au dernier moment ce qui allait arriver, elle ne pu rien dire, elle faisait confiance à Felyss, après tout, elle avait répondu positivement à la demande de sa belle, et maintenant voila qu'elle pénétrait l'intimité de cette dernière, ce qui vida complètement sa cervelle, elle ne pensait plus à rien, elle n'y arrivait plus, son cerveau n'avait jamais ressentit un plaisir pareil, et Felyss elle savait parfaitement quoi faire, néanmoins, quelque chose avait du l'étonner, à savoir qu'elle avait pu prendre un membre si gros en elle sans la moindre douleur, cela était encore une fois du à la nature presque démoniaque de l'engin de la petite, qui avait du d'une seule traite modifié l'intimité de sa partenaire, scellant en même temps son destin, elle n'allait pouvoir prendre du plaisir qu'avec cette verge, qui d'ailleurs était serrer comme il le fallait pour une maximum de plaisir mutuelle.


Jessica avait certes la tête vide, mais étrangement son corps semblait comprendre quelque chose, comme si elle savait quoi faire, peut être les gênes qui avait donner cette verge se mettait un peu en marche, quoi qu'il en soit, elle était venu poser ces mains sur les hanches de Felyss et accentua un peu les mouvements, elle ne pouvait que suivre et accentuer, le rythme allait surement devoir être donner par la Neko, mais en attendant, elle gémissait de plaisir, elle ne pouvait pas se retenir, et elle vint même pousser le haut des habits de Felyss pour venir lui mordiller un téton pour étouffer un minimum ces gémissement, c'était trop bon, et maintenant qu'elle avait gouté à cela, elle allait le ressentir souvent maintenant, cette envie.


Mickael lui en avait peut être trop dit, il avait un peu plomber le morale de sa compagne en lui demandant ce qu'elle voulait faire par la suite, elle qui n'était presque jamais sortit, il se gratta alors la tête, il avait un peu honte de lui, néanmoins, il allait lui remonter le moral comme il le pouvait, et pour s'excuser, il vint l'embrasser longuement, un baiser rempli d'amour et de tendresse, une fois se long baiser terminer, il lui caressa la joue avec douceur et allait lui dire sa propre expérience en la matière, qui était par aussi tout aussi limité.

"Excuse moi, ma douce, je n'aurais pas du te demander cela, mais moi non plus je ne suis pas vraiment un grand connaisseur de cette ville, je n'ai pas vraiment eut d'ami depuis le collège et après cela je ne faisais que travailler sans voir personne, alors mis à part les endroit ou nous sommes partit et que je ne connais que du fait qu'ils sont sur le chemin de l'hôpital, je ne sais pas du tout le reste de cette ville, mais je comprend ce que tu veut dire, cela sera toujours compliqué, alors autant chercher à faire ce genre de chose à la maison n'est ce pas?, comme lire au coin de la cheminer, ou alors regarder un DVD, au moins, si nous nous mettons dans un coin du manoir, il n'y aura que nous deux, cette idée te plait?"

Il gardait le sourire, il voulait qu'elle se sente mieux alors autant que lui montre qu'il se sentait bien avec elle, il se fichait du reste du monde, il se colla alors un peu plus contre elle, continuant de doucement lui caresser la joue, si jamais quelqu'un venait les déranger maintenant, il n'allait pas être content, mais comme cet endroit est désert à cette heure la, il savait que tout allait bien se passer, bon, il ne savait pas ce qu'ils allaient pouvoir faire par la suite, peut être rentrer directement, ou alors encore discuter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 7 Mar - 1:39

Felyss était heureuse, sa maîtresse avait finalement accepter qu’elle l’aide – tout en en profitant également – du mieux qu’elle le pouvait. La petite Neko s’était donc simplement mis en position, puis, elle s’était empalée sur la verge de la blonde. La sensation avait été étrange, mais sur le coup, la jeune féline n’y avait pas prêté attention. En fait, la petite hybride avait presque l’impression de revivre la première fois, quand son ancien Maître, son père, lui avait fait perdre sa virginité. Une fois cette étrange sensation apaisée, Felyss s’était empressée de se mouvoir sur le membre de Jessica. Il était si gros… Jamais encore la brunette n’avait sentit de membre aussi gros en elle, mais c’était au combien plus plaisant qu’avec son ancien Maître et les amis de ce dernier. La femme chat avait alors pris les choses en main, menant la danse et c’était bien une danse, car elle intimait un léger mouvement de roulis au mouvement de son corps au dessus de celui de la blonde.

Les mains de Jessica avaient fini par se poser sur ses hanches et Felyss avait légèrement frissonné, elle savait ce que ce genre de gestes signifiaient. Comme elle s’y attendait, sa maîtresse avait accentué le rythme, elle en demandait encore. Alors, la jeun Neko ne se fit pas prier pour lui offrir ce encore et elle accentua à son tour les mouvements, les rendant à la fois plus profond et plus rapide. La brunette entendait sa maîtresse gémir et il n’y avait rien de tel pour son plaisir, mais aussi pour accroître son désir. A peine une seconde plus tard, Jessica détachait la robe de Felyss pour dévoilée le haut de son corps. Ensuite, l’humaine génétiquement modifiée se mis à mordillé l’un des tétons de la jeune féline qui repoussa légèrement sa tête en arrière, sans pour autant cessé de se mouvoir sur le membre de sa maîtresse. Elle s’était alors mordu légèrement la lèvre pour ne pas gémir trop fort et attiré sa mère. Ayla avait déjà gâché son plaisir une foi, pas deux !

En attendant, Felyss faisait tout son possible pour leur plaisir toutes les deux. La petite féline voulait que Jessica l’aime, elle faisait tout pour ça, elle avait besoin qu’on l’aime, elle avait toujours été ainsi. En attendant, la jeune féline ne cessait pas les va et viens profond et rapide sur le membre de la blonde. Elle pourrait tout faire pour Jessica, surtout que dans l’esprit de la petite brune, c’était Jessica sa maîtresse et pas Mickael, bien qu’il soit le maître de maison… D’ailleurs, heureusement que lui et Koyori n’étaient pas encore rentré ou elle aurait eut droit à un sacré savon. Sa sœur était beaucoup moins coulante que sa mère, elle avait déjà eut l’occasion de s’en rendre compte


Koyori avait été un animal en cage pendant une partie de sa vie en cage, avec quelqu’un qui lui répétait de ne pas rêver, qu’elle n’était pas humaine et qu’elle n’avait pas à se considérer comme telle. Ils avaient presque réussit à le lui faire croire quand Mickael l’avait sortie de sa cage à la boutique. Elle vint lui prendre la main quand lui, il l’embrassa, chassant pas la même occasion ces sombres pensées de son esprit. Elle avait alors posé les yeux sur lui et elle lui avait sourit avec tendresse. Encore une fois, il s’excusa, lui expliquant ensuite que lui-même n’était que peu sorti avant qu’ils ne soient ensemble et la brune soupira doucement avant de venir se blottir contre son compagnon avec tendresse.


« Oui, ça me plait comme idée, mais on a encore un peu de temps. Pour le moment, on a encore un peu de temps devant nous… Et cet endroit est beaucoup plus calme que les autres. »

En attendant, la jeune femme ferma les yeux, profitant simplement de la présence de son compagnon avec elle et du calme apparent de l’endroit pour le moment. En silence, elle avait posé sa tête sur son épaule, un léger sourire était toujours posé sur ses lèvres alors que son pouce frottait légèrement le dos de la main dont elle s’était emparée un peu plus tôt.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 10 Mar - 18:44

Jessica avait décidément trop de mal à comprendre ce qui pouvait se passé, peut être du au fait qu'elle était une jeune femme ressentait le plaisir d'un homme, peut être que son cerveau n'était jamais fait pour avoir ce genre de sensation, ou alors peut être qu'elle était juste sensible à ce niveau la, n'ayant encore jamais eut d'expérience sexuelle avant, et même si bon, les moments ou Felyss la branlait était un peu comme des préliminaire, il n'y avait encore jamais eut de pénétration jusqu’à maintenant, tout cela pour dire qu'elle ne savait pas comment elle allait pouvoir faire après ce moment, elle se sentait tellement bien, ce plaisir lui donnait tellement de bonne chose, comme une sorte de drogue, il allait falloir qu'elle le fasse beaucoup plus souvent, comme si son esprit se corrompait doucement à ce plaisir si intense et elle souhaitait aussi que sa partenaire en ressente aussi.


C'était donc pour cela qu'elle continuait d'accentuer ce que lui procurait sa partenaire, Felyss était vraiment une experte en la matière, cela la rendait un peu triste de comprendre cela, néanmoins, cette fois ci, elle allait faire en sorte qu'elle ne puisse plus se passer de la jeune Syn, et elle semblait bien partit, elle avait bien remarquer qu'elle se retenait de gémir quand elle lui avait mordiller le téton, et si il y avait bien une chose que Jessica savait mieux faire que Felyss, c'était d'embrasser, elle fit donc en sorte qu'elle vienne ce coller un peu plus à elle tout en accélérant d'elle même les pénétration avant de l'embrasser langoureusement, jouant avec la langue de la Neko d'une manière qui était assez peu ordinaire pour la moyenne, mais elle s'en souvenait, sa mère lui avait montrer des petites chose quand elle était toute petites, et quand elle était dans sa boite en verre, elle faisait ces exercices pour se rappeler toujours sa famille, c'était son seul point de repère, il ne fallait donc pas se demander pourquoi elle embrassait si bien, elle avait de l'expérience, et Felyss pouvait se focaliser un peu plus vers le bas.


Mickael quand à lui avait bien réussit ce qu'il voulait, chasser les mauvaise pensée de sa partenaire, il n'avait pas mentit bien entendu, il ne lui mentirait jamais, il avait toujours été un peu solitaire depuis la disparition de sa sœur et de Graham un jour, la vie à l'école était devenu plus morne, et plus le temps passait et plus il continuait de rester seul, enfin, jusqu’à maintenant quoi, et pendant ce temps, il n'avait jamais refuser de soigner une personne, même si cela avait été un esclave, néanmoins, il n'eut jamais l'occasion de le faire, personne n'emmenais leur 'jouet' à l'hôpital, il les jetaient..., bref, pas le moment de penser à cela, il regardait sa belle Koyori qui semblait bien pour rester encore un peu dans ce parc, et il ne pu que sourire tendrement avant de lui caresser un moment l'épaule en lui répondant.

"Oui, il fait bon pour cette heure, mais je ne promet rien quand au temps passé à te câliner, j'ai tendance à perdre cette notion quand je suis avec toi."

Oui, il perdait totalement le temps qu'il passait à rester contre elle à lui caresser la joue ou l'épaule, il se sentait tellement bien avec sa compagne, il ne voulait que personne ne gâche ce moment, de toute manière, ce n'était pas important, la seule chose qui l'était, cela allait surement être de rester tout les deux, dans ce silence bien réconfortant, personne pour traiter sa belle d'esclave, c'était tout ce qu'il demandait, qu'elle soit considérer comme une personne à part entière, et il se battra toujours pour sa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 11 Mar - 10:32

Felyss faisait tout pour le plaisir de sa maîtresse, mais cela ne voulait pas pour autant dire qu’elle ne prenait pas son pied, c’était même tout le contraire. La petite féline ne n’était qu’encore plus contente que sa maîtresse ait finalement accepté qu’elle lui donne encore plus de plaisir, et ce, quoi que puisse en dire sa mère… Oui, maintenant que la jeune hybride Neko avait bien été exposée au sperme de la blonde, elle n’hésitait plus à tenir tête à sa mère pour la jeune Syn…et elle commençait même à s’imposer un peu plus. Cependant, et même si la brune avait une certaine expérience de la chose, elle n’avait jamais eut autant de plaisir que maintenant qu’elle sentait Jessica en elle. La fille chat vouait déjà une certaine idolâtrie à sa maîtresse avant ce jour, il était donc fort probable qu’elle se change maintenant en une véritable adoration. Les autres habitants de la maison s’en rendraient ils compte ? Probablement pas vu comment Felyss se glissait toujours dans l’ombre de la blonde. Ce n’était pas prêt de changer…

En attendant, la jeune Neko se mouvait donc sur le corps de la jeune Syn pour leur plus grand plaisir à toutes deux. En fait, Jessica avait elle aussi commencer à prendre les choses en main et ça ne faisait que renforcer encore un pu plus leurs plaisir. Felyss se promis silencieusement de ne laisser personne lui prendre sa maîtresse. Sa sœur devait ressentir ça avec Mickael… l’adolescente comprenait donc un peu mieux pourquoi elle l’avait empêché d’approcher le médecin… Mais elle ne s’attarda pas plus longtemps sur ce genre de pensées, son esprit se vidant à nouveau. Les baisers de la blonde aidaient bien pour cela. Rapidement, elle s’était retrouvée encore plus contre la jeune Syn alors que le rythme s’intensifiait encore et toujours. Les baisers quand à eux se faisaient de plus en plus langoureux et leurs langues s’entremêlaient avec un désir que ni l’une, ni l’autre ne cherchait à masquer. Puisque Jessica prenait sur elle de gérer les baisers, la petite féline pouvait se concentrer sur le reste, et elle intensifia encore un peu plus leur relation charnelle et le plaisir que toute les deux pouvaient ressentir.


Du coté des tourtereaux, les choses se passaient beaucoup plus en douceur. Ici, ils étaient au calme et ici, rien ne pourrait leur arrivé. Ou du moins, rien qui ne soit vraiment néfaste. Si Koyori avait pu lire les pensées de son compagnon, elle lui aurait probablement dit qu’il y avait au moins deus esclaves à venir à l’hôpital : Graham et elle. Et elle lui parlerait probablement du réseau qu’elle avait commencé à monter et qui faisait qu’enfin, les gens de sa condition pouvaient avoir un minimum de soin, mais elle ne le ferait pas… Encore un des choses qu’elle faisait dans son dos et elle continuerait probablement jusqu’à ce qu’elle se fasse attraper. Attraper pourquoi ? Tout simplement parce qu’il lui arrivait de voler dans les réserves de l’hôpital pour ses propres patients. Soit, elle n’en parlerait pas, restant simplement près de son compagnon, sous ses caresses, elle se sentait tellement bien ainsi. Puis, il parla du temps qu’il ne laisserait pas passer et elle laissa un sourire amusé se poser sur ses lèvres avant qu’elle ne vienne l’embrasser sur la joue :


« Ne te soucie pas du temps qui passe, restons encore un peu ici. Et pis, tu l’a dit toi-même, elles savent se débrouiller toutes les trois. »

Et elle sourit tendrement au médecin Il n’y avait bien qu’avec lui qu’elle pouvait se montrer aussi duce et aussi tendre, mais il avait su l’apprivoisé et pis encore, i avait su gagner son cœur… Elle ferma les yeux, profitant simplement de la présence de l’homme qu’elle aimait à ses cotés, sans avoir à se soucier de quoi que ce soit d’autre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: L'allée du paradis-
Sauter vers: