Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 19 Oct - 22:56

Mickael eut un sourire amusée face à la remarque de sa compagne, elle n'avait pas tord sur ce point, elle avait plus de chance de l'épuiser que le contraire, néanmoins, il avait plus d'un tour dans son sac, et cela était au sens propre du terme, car c'était dans un sac qu'il avait entreposer ces boissons énergisante, elles étaient unique en leur genre, lui seul pouvait les utiliser, surtout du faite qu'elles utilisait son code génétique pour lui redonner de l'énergie, c'était compliquer et il n'avait pas envie d'y penser pour le moment, il avait quelque chose de beaucoup plus plaisant à faire et d'ailleurs peut être que de parler un peu avec sa sublime Koyori allait être une chose des plus sympathique.

"Quoi, je ne peu même pas espérer?"

Il avait eut alors un petit rire alors que Koyori vint l'embrasser avec beaucoup d'envie, il répondit a ces sentiments et rajouta même les siens ce qui donnait quelque chose d'assez intense, par la suite, elle lui demanda ou ils en étaient avec un sourire assez espiègle et alors qu'elle recommençait à bouger son bassin contre sa verge, il lui agrippa les hanches et la fit bouger un peu plus vite avec le sourire.

"Je croit que tu m'avais exciter au point ou j’allais ne plus parler de moi même, ma torride et sublime assistante."

Oui, ces paroles commençaient à montrer qu'il était exciter, alors qu'il continuait à la faire bouger de plus en plus vite, il vont lui mordiller la lèvre comme elle l'avait fait et attendait avec impatience qu'elle recommence ce qui c'était passé plus tôt, cette fois ci, Jessica était avec Ayla, alors pas de risque de fuite, il vint alors murmurer à sa compagne qu'il ne savait pas si il allait se retenir très longtemps, surement pour la pousser à ne pas se retenir autant que cela, et lui fit un clin d’œil.

Jessica avait quand même murmurer quelque chose à sa belle Felyss, lui disant qu'elle allait être très prudente et bien soigner sa mère, ce qui allait surement être le cas, et d'ailleurs, suite à ce que disait Ayla, elle ne pu faire que soupirer et lui dire de ne pas bouger avant de partir chercher une trousse de secours dans une des salle de bain, pas question de la faire bouger, néanmoins, elle avait quelque chose à lui dire, peut être que ce n'était pas le bon exemple mais bon, elle demanda alors à Ayla qu'elle allait essayer de ne pas trop lui faire de mal, n'étant pas infirmière et ne savant pas si elle était doué de ces mains, elle lui lui disait aussi qu'il n'y allait avoir personne pendant un moment avant de commencer à parler.

"Vous savez belle-mère, j'ai vécu un peu plus de dix ans dans une petite pièce pas plus spécieuse que le fauteuil que vous pouvez voir la bas, chaque jour était une torture mental et les opération génétique qu'ils m'ont fait étaient...mais j'avais toujours foi que mon frère allait me sauver, je sais que cela n'a que peu de rapport, mais il doit bien y avoir un moyen pour que vous puissiez faire quelque chose sans trop utilisez votre dos, l'important est de ne pas forcer, c'est ce j'ai entendu mon frère dire, vous n'avez pas une idée?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 20 Oct - 14:46

Koyori laissa un sourire moqueur se poser sur ses lèvres quand il lui demanda si il ne pouvait même pas espérer. Elle était bien plus endurante que lui. Il avait eut le temps de s’en rendre compte quand elle l’entraînait. Tout ça avait été suivit par un baiser des plus intense, un baiser qui lui vida l’esprit en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire. A nouveau, elle se frotta contre lui et à nouveau il s’empara de ses hanches plus accélérer les frottements de leurs deux corps. La seconde réponse de l’homme l’amusa un peu, mais elle n’avait pas la moindre envie de continué de parle. En fait, elle avait d’autres idées en tête. La féline était tout aussi excitée que son compagnon. C’est ce qui la faisait gémir sous les frottements de leurs sexes. Maintenant, ils s’embrassaient avec une passion à toute épreuve et ses oreilles se baissèrent très légèrement sur son crâne alors qu’elle se collait une peu à lui, laissant juste entre leurs bustes la place pur ses mains de passées.

Avec des gestes fiévreux, la féline commença à se débattre avec les boutons de la chemise de son compagnon. Elle ne voulait plus penser à rien. Elle ne voulait plus penser à l’idiotie de sa mère ou de ses sœurs. Elle ne voulait plus penser qu’au directeur de l’hôpital, qu’au seul homme qui avait réussit à l’apprivoiser. Une fois le torse de l’homme maintenant dénudé, elle se redressa un peu et son cœur se serra alors qu’elle repensait à la griffure. Koyori interrompit le baiser et posa maintenant son regard sur lui avant de glisser deux doigts sur sa dernière cicatrice avec une lueur de culpabilité dans les yeux.


« Désolée, j’ai… Perdu le contrôle… J’ai moins d’emprise sur moi-même dans cet état… »

La fille-chat frissonna doucement, puis, elle ne parvint pas à se contenir plus longuement et, à nouveau, elle vint embrassé son compagnon avec une fougue et une passion au-delà de tout ce dont ils étaient habitués. Elle s’était alors mis à caresser le torse du médecin avec envie, puis, elle le força à se redresser un peu pour lui enlever sa chemise, avant de se coller à nouveau contre lui, sans même interrompre ce fougueux baiser.


Felyss enleva les chaussures qu’elle avait passé, puis, elle s’était simplement retrouvé pelotonné sur le lit de sa maîtresse, sa peluche serrée tout contre elle, le cœur battant à tout rompre. Elle ne savait pas vraiment ce qui se passait, mais elle savait que sa mère et sa sœur étaient très en colère… et le maître aussi… Elle n’avait pas été punie, mais elle avait peur qu’elle ne le soit d’une façon ou d’une autre, comme avec son père quand elle se comportait mal. Pour ne pas que cela arrive, elle allait rester là, jusqu’à ce qu’on vienne la chercher ou s’occuper d’elle. Felyss aimait bien Jessica, même si elle était consciente que c’était à cause d’elle que le reste de la famille était en colère… Mais au moins, sa mère était revenue et pour la jeune fille chat, c’était suffisant à effacer sa responsabilité.


Ayla laissa Jessica faire alors qu’elle soignait son dos. Elle grogna légèrement sur un pic de douleur, mais elle la laissa faire alors que l’humaine génétiquement modifiée commençait à lui raconter sa vie. Au moins, maintenant, elle comprenait pourquoi elle et Felyss était aussi proche. Toute deux avait vécu comme une poupée qu’on exhibait… Mais si Jessica avait été simplement en vitrine, Felyss n’avait eut aucune barrière pour la protégée. Elle lui demanda alors si il y avait moyen qu’elle fasse quelque chose sans trop utiliser son dos et la Neko chercha un moment à regarder la jeune fille avant de soupirer et de se passer une main dans la nuque.


« Je ne sais pas Jessica. A moins de me faire un planning peut être… Enfin, nous discuterons de tout ça plus tard tu veux bien ? J’ai trop mal pour y songer. »

Puis, tout à coup, elle se rappela de la tenue de Felyss… Ce n’était pas une des siennes… Jessica ? Ca ne semblait pas non plus être son style de tenue… Autant lui poser la question…

« Jessica… La tenue que portait Felyss, d’où vient-elle ? Je ne l’ai jamais vu et pourtant c’est moi qui ai fait les sacs… »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 21 Oct - 18:27

Les paroles de Koyori était compréhensible, et Mickael lui même n'allait rien lui reprocher, après tout, il avait déjà remarquer les effet de ces chaleur la dernière fois, elles étaient puissante, alors il allait faire en sorte que pendant ces moment la elle n'a qu'une seule cible, lui même, qu'importe que cela allait duré peut être plus d'une journée ou même qu'il ai à utiliser tout son stock de boisson énergisante, pour lui l'important était qu'elle soit satisfaite et que lui seule soit capable de l'aider, la première fois n'avait pas été des plus concluant et avait même laissé un petit trou dans son cœur, lui montrant qu'il n'était toujours pas prêt à tout prendre pour elle, mais pas cette fois ci, il était la, avec elle, dans un moment ou elle avait besoin de lui, d'ailleurs, il lui caressa la joue et lui répondit quelque chose avec une fois assez tendre.

"Ce n'est pas grave mon amour, dans ces moments la, mon corps est à ton entière disposition, je serais toujours la pour prendre tout ce que tu as à me donner Koyori, toujours."

Puis leur embrassade langoureuse ainsi que de sentir sa chemise le quitter ne fit rien pour retirer son envie de continuer, il était comme contaminer par l'envie de sa partenaire mais il montrait lui aussi qu'il était assez exciter et qu'il voulait tout autant qu'elle cela, d'ailleurs, profitant que le baiser fut terminer, il passa ces mains sur les jambes de sa belle et fit remonter sa robe pour s'en débarrasser, elle n'avait plus besoin de cela, par ailleurs, il la fit remonter un peu son corps pour retirer son pantalon, le couple étant maintenant uniquement en sous vêtement, ce qui rendait les frottement beaucoup plus direct et faisait un peu haleter le médecin de plaisir, il la recolla alors à lui pour l'embrasser à nouveau langoureusement, replaçant une de ces mains au niveau de sa hanche pour recommencer les mouvements alors que l'autre était partit sur la poitrine de sa compagne, la massant avec envie.

Jessica elle pendant ce temps réfléchissait à quelque chose que pourrait faire Ayla sans trop de problème, peut être utiliser un appareil pour l'empecher d'utiliser son dos était aussi une solution, mais la voix de sa belle-mère chassa ces pensées, elle voulait savoir d'ou venait la tenue que Felyss et elle même portait, elle se regarda alors un moment avant de lui répondre en souriant.

"Vous voulez dire cela Belle-mère?, Felyss et moi avons trouver une penderie en fouillant le manoir, il y avait tellement de costumes et autre tenue, alors j'ai proposer qu'elle essaie ce qu’elle voulait, cherchant moi même quelque chose qui collerais avec ce qu'elle portait, cela vous plait comme tenue?"

Si Ayla aimait ce genre de costume ou bien qu'il y avait quelque chose qui allait lui plaire, Jessica se ferait un plaisir de l'emmener jusqu’à la bas, mais avant toute chose, elle termina son travail et une fois les bandages terminer, elle se releva pour se remettre sur sa chaise roulante, elle avait pas mal marcher et bien que la douleur était moins forte, ce n'était pas encore parfait, elle allait toujours devoir continuer sa rééducation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 21 Oct - 19:56

Koyori avait frissonné quand il lui avait caressé la joue. Dans cet état, elle se sentait mille fois plus sensible qu’à son habitude… Mais ce n’était pas désagréable, au contraire. Il lui avait également dit que ce n’était pas grave et que dans ses périodes de chaleurs, son corps était à son entière disposition et qu’il serait toujours là pour prendre tout ce qu’elle aurait à lui donner. Elle avait alors légèrement rougit en l’embrassant de cette façon langoureuse, elle l’aimait tellement. Elle se surpris un instant à prier pour qu’un jour quelqu’un renverse le gouvernement et remette tout le monde sur le même pied d’égalité… Enfin, elle rêvait en couleur. Elle chassa alors toute pensée de son esprit, se focalisant uniquement sur lui alors qu’elle le débarrassait de sa chemise avant que le baiser ne s’interrompe un instant. La féline sentit alors les mains de Mickael se poser sur ses jambes et les frôler un instant jusqu’à faire remonter sa robe. Un frisson lui parcouru le dos alors qu’un léger rougissement s’emparait de ses joues, le tissus de sa robe glissant sur son corps pour le dévoiler à son compagnon. Tel était la cause de ses rougissements.

Un instant plus tard, le médecin s’arrangeait pour enlevé lui-même son pantalon, les laissant tout deux en sous-vêtements l’un contre l’autre. Rapidement, elle se remit en position et ils se pressèrent à nouveau l’un contre l’autre, les faisait tout deux haleter, mais elle ne s’en souciait que peu. C’était tellement intense et cela ne faisait qu’exacerbé encore un peu plus ses envies. Le directeur vint alors à nouveau à l’assaut de ses lèvres et elle répondit à son baiser avec cette même langueur, additionnée d’une certaine fougue mêlée de passion, c’était tellement bon ce genre de moment. La pression de sa main sur sa hanche lui semblait aussi exacerbée… Tout comme celle qui se posa sur sa poitrine, la faisant tout simplement gémir de plaisir. Quand le baiser pris fin, la féline vint maintenant couvrir le torse de son amant de multiples petits baisers, chargés d’amour et de désir bien entendu. Puis elle revint à ses lèvres en un baiser encore plus fougueux, comme si elle n’en pouvait plus d’attendre de le posséder.


Ayla écouta donc les explications de Jessica sur leurs tenues. Cette maison était décidément des plus étrange… Cependant, cette pièce pourrait leur être assez utile… La jeune femme lui demanda au passage si cette tenue lui plaisait. La féline réfléchit un instant, puis, alors que la jeune femme achevait ses soins. Quand elle passa à nouveau sa tunique, elle eut une petite grimace de douleur, mais elle ne se plaignit pas, puis, elle fit une proposition à l’humaine génétiquement modifiée.


« Ils sont partis pour ne plus sortir de là avant un bon moment… Je crois que cette soirée entre fille se fera donc sans Koyori… » Ce qui à son avis n’était pas plus mal pour le moment… « … Alors que dirais-tu si nous la faisions ce soir, toutes les trois. »

Et puis, Jessica serait probablement un peu rassurer pour elle aussi, puisque cela voulait dire la garder à l’œil et s’assurer qu’elle n’en fasse pas trop. Elle regardait Jessica alors que celle-ci était retournée à son fauteuil roulant. Ayla n’avait pas répondu à la blonde, mais ce n’était pas très grave.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 23 Oct - 3:04

Mickael avait complètement oublié ce qui c'était passé il n'y avait pourtant pas si longtemps, pour lui, il n'avait pas bouger de cette position, sa merveilleuse compagne monter sur sa verge, lui même faisant bouger sa belle pour faire frotter leur parties intimes et la faire gémir, ce qui semblait très bien fonctionner d'ailleurs, son autre main pendant ce temps c'était occuper de la poitrine de sa douce Koyori, la touchant par dessus son sous vêtements avant de finalement passer en dessous pour pouvoir mieux sentit sa peau, toucher son téton, pouvoir lui donner plus de plaisir encore, même si elle ne semblait pas en avoir plus besoin que cela, mais pour Mickael, ces chaleur n'était qu'une partie d'elle, si il ne lui donnait pas de plaisir en la touchant, il était pas digne de l'aimer, alors il faisait d son mieux, continuant de l'embrasser, se laissant embrasser, ces baisers étant de plus en plus langoureux, leurs langues s’entremêlant de plus en plus sans qu'ils ne puisse s’arrêter, son esprit allait virer au blanc, avec une seule image, Koyori, la main qui était toujours sur sa hanche partit donc vers le sous vêtement de sa compagne et passa dessous pour toucher directement le clitoris de sa douce Neko, il ne se rendait pas compte de ce qu'il faisait, trop occuper à l'embrasser de plus en plus, puis, pendant que sa main s'occupait à la chauffer encore plus, il vint lui murmurer quelque chose.

"Ne te retiens pas ma douce, prend ce que tu as envie de moi, ne me fait pas languir plus longtemps..."

Il semblait un peu haletant alors qu'il lui avait dit cela, montrant qu'il était bien aussi chauffer qu'elle, malgré quand même le fait qu'elle était en chaleur et pas lui, peut être qu'il se laissait facilement influencer par ce que désirait sa compagne, ou alors que c'était bien la première fois qu'il ressentait autant d'excitation et qu'il ne pouvait plus contrôler ce qu'il désirait, sauf peut être sa compagne...

Jessica, qui était maintenant de retour sur son fauteuil roulant, écouta la proposition d'Ayla avant de pencher la tête, elles pouvaient bien faire cela, surtout que cela lui permettra de ne pas entendre ce qu'ils font à l'intérieur, elle s'approcha alors de sa belle-mère avant de lui répondre avec le sourire.

"Ohh oui, cela me semble une si bonne idée, on pourrais donc faire..., on pourrais..., belle-mère, je crois que je ne sais pas ce qu'on fait dans une soirée entre filles..."

Jessica regarda alors le sol, un peu rouge au niveau des joues et aussi un peu sur les oreilles, elle se trouvait idiote de vouloir parler de cela mais qu'elle ne savait rien à ce sujet, elle avait passer tellement de temps avec Felyss qu'elle n'avait pas chercher en quoi cela consistait, non, elle n'allait pas mettre la faute sur la jolie Neko, c'était la sienne, elle releva alors doucement la tête pour voir si Ayla elle savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 23 Oct - 17:50

Koyori ne se souciait plus de rien d’autre que de son amant, elle l’aimait tant et pis encore, elle le désirait plus que tout au monde… et ce n’était pas uniquement dû à ses chaleurs. Quoi qu’il en soit, suivant les mouvements qu’elle-même avait initié, Mickael la faisait se mouvoir sur lui et leurs sexes seulement séparés l’un de l’autre par deux infimes couches de tissus. Et la médecin continuait encore et toujours de caresser sa poitrine, lui faisant de temps à autre pousser des soupires de plaisir. Puis, il glissa sa main sous son soutien-gorge et elle laissa échappé un gémissement sonore qui vint mourir tout contre les lèvres de son amant. Sa langue s’emmêlant à celle de son amant avec fougue et envie, c’était tellement bon ainsi. Cependant, le directeur de l’hôpital ne s’arrête pas là. La féline sentit sa main quittée sa hanche pour venir se glisser dans son autre sous-vêtement pour venir trouver son clitoris. Ce fut comme une décharge qui se répandu dans son corps, la faisant encore une fois gémir tout contre lui. Mickael irradiait ses sens de désir, c’était tellement bon. Il lui murmura alors quelques mots, lui demandant de ne pas se retenir et de prendre ce qu’elle voulait, de ne pas le faire languir. Elle avait alors gémit un peu plus revenant à ses baisers des plus fougueux un instant avant de délaisser ses lèvres pour se redressé et libéré sa généreuse poitrine du vêtement qui la contenait encore. Elle ne se souciait que peu de ses bas. Elle vint ensuite lui souffler quelques mots au creux de l’oreille :

« Je t’aime… »

La femme chat lui mordilla le lobe de l’oreille, puis elle descendit doucement tout au long de son torse, le couvrant de baisers plein d’envies. Puis, elle les débarrassa tout les deux de leurs sous-vêtements. Puis, elle vint se coller contre lui, l’embrassant avec une fugue et un désir encore renouvelée avant de s’empalée sur son membre dressée avec un gémissement de plaisir.


Ayla sourit devant l’enthousiasme de Jessica et elle ne put s’empêcher de rire quand elle lui révéla qu’elle ne savait pas ce qu’on faisait dans une soirée entre fille. La féline sourit alors doucement et pris sur elle de pousser le fauteuil de la blondinette jusqu’à sa chambre où se trouvait Felyss et, sur le chemin, elle lui expliqua simplement, d’une voix des plus douce :


« Pendant une soirée entre fille on peut manger des petites douceur, parler des garçons qui nous plaises, ce genre de chose. On peut aussi essayer des tenues, comme ce que vous avez fait tout à l’heure toi et Felyss. Si vous voulez, je pourrais vous maquiller et vous vernir les ongles, mais dans ce cas, il va falloir faire un arrêt devant ma chambre, le temps que je prenne le nécessaire. »

Oui, elle avait le nécessaire pour tout ça, mais ce n’était pas de bon cœur qu’elle l’avait eut. Un cadeau pour paraître en quelque sorte. Mais c’était ce que son maître voulait qu’elle paraisse tout en étant un bon jouet à humilier pour lui et ses amis. Elle avait cependant ralentit légèrement, attendant simplement l’avis de Jessica sur cette séance de maquillage...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 25 Oct - 5:28

Tout ce que Mickael faisait semblait bien faire son effet sur sa compagne, qui gémissait toujours plus de plaisir, mais toute belle chose avait une fin, sauf peut être que pour cette fois la cela était bien mieux par la suite, il la regarda alors retirer son haut pour dévoiler sa généreuse poitrine, étrangement il aurait juste rougit en voyant cela, mais il était tellement exciter par le moment présent qu'il ne faisait que sourire, écoutant son amour lui dire qu'elle l'aimait et lui répondant la même chose, il sentit alors les baisers sur son torse, l'excitant toujours autant, il avait l'impression d'être quelqu'un d'autre, de n'être pas tout à fait lui même, mais il s'en fichait pas mal, maintenant ce qui importait était de faire plaisir à Koyori et d'avoir du plaisir également, et elle semblait bien partit pour commencer maintenant, retirant ce qu'ils leur restaient comme vêtements alors qu'elle l'embrassa avec beaucoup de fougue pendant qu'elle s'empala sur lui, la faisant gémir, Mickael lui n'allait pas l’arrêter, au contraire, il semblait bien prêt à lui donner ce qu'elle voulait, lui empoignant les hanches pour commencer des vas et viens rapide à mesure qu'il continuait ces langoureux baisers, mêlant toujours leur langue dans une danses des plus intense, il oubliait complètement le reste, tout ce qu'il devait se souvenir pour le moment était que son amour de Koyori le voulait, et elle allait l'avoir autant de temps qu'elle le désirait, après tout, il l'aimait tellement.

Jessica passa des joie au étrange pose pendant qu'Ayla lui parlait, elle se fichait totalement de parler de garçon, mais le fait de manger et d'essayer des tenues semblait bien lui plaire, il ne restait plus qu'a voir si Felyss allait être du même avis, elle lui parla alors de maquillage et elle avait un faible souvenir sur quelque chose qu'utilisait sa propre mère, elle se gratta alors un moment la tempe, essayant d'avoir une meilleur image, mais rien ne semblait venir, elle était trop jeune, elle soupira alors avant de parler.

"Si cela ne vous dérange pas belle-mère, alors pourquoi pas faire aussi du maquillage, et j'ai hâte d'entendre des histoire aussi, et puis on pourra peut être trouver des tenues qui vous plairont."

Elle continua alors à parler de diverse chose ayant un rapport avec ce qu'elle portait en ce moment, voulant surtout faire sourire Ayla, elle voulait qu'elle se sente mieux pour ensuite parler avec Felyss, qui allait surement attendre avec impatience des nouvelle de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 26 Oct - 6:44

Depuis que Koyori vivait avec Mickael, elle parvenait à avoir des moments où elle était vraiment heureuse… Mais même dans ces moments là, il y avait toujours cette voix pour souffler à l’arrière de son crâne. Cette voix qui lui disait qu’ils pouvaient s’aimer tant qu’ils le voulaient, tant qu’ils seraient dans ce monde, il serait toujours un maître et lui une hybride, à peine mieux qu’un simple animal… Quoi que, pour certains il valait probablement mieux être un animal. Bien sur, quitter Oration la libérerait sûrement et elle pouvait sans aucun doute convaincre son compagnon d’emmener leur famille ailleurs… Mais ils ne pouvaient pas… Mickael et elle étaient peut être les deux seuls à soigner les esclaves. Lui quand leurs maîtres les amenait à son hôpital, elle quand son réseau lui faisait savoir que certains avait besoin de soins urgents… Mais pour le moment, la féline ne pensait plus à tout ça, elle ne pensait plus qu’à son compagnon.

Revenons en au moment présent, la Neko avait finit pas s’emmêler sur le membre de son médecin, gémissant légèrement. Il n’en fallu pas plus que la jeune femme ne sente les mains de son amant se poser sur ses hanches avant de commencé à se mouvoir en elle, leurs langues s’entremêlaient passionnément dans des baisers des plus fougueux l’un que l’autre. La peau de Koyori était beaucoup plus chaude que d’habitude, probablement ses chaleurs mêlées au désir qui déréglait totalement la régulation de chaleur de son corps. Oui, la féline voulait son compagnon et se désir était encore un peu plus exacerbé pas ses chaleurs, mais il lui avait permis de prendre ce qu’il voulait de lui durant ce moment de chaleurs. Elle gémit légèrement et se mis enfin à vraiment se mouvoir au dessus de son amant avec des mouvements assez profond et rapide… Elle le voulait tellement…


Ayla sourit doucement en écoutant ce que la jeune fille lui disait. Du maquillage, bon, et bien, elle avait eut raison de ralentir, cependant, elle lu parla aussi d’histoire et de tenues qui lui plairait et la femme chat sourit doucement, avec une sorte de tendresse. Jessica était adorable, vraiment, elle comprenait vraiment maintenant pourquoi Felyss s’était aussi vite attachée à elle. Elle poussa encore la blonde jusqu’à la porte de sa propre chambre avant d’en ressortir avec une imposante boite carrée, ainsi qu’une sorte de petite trousse de toilette… Seuls cadeau qu’elle avait eut en quatorze ans à part les vêtements… mais on ne pouvait pas vraiment les considérer comme un cadeau…


« C’est justement ce qui compte, faire ce qu’on a vraiment envie de faire, on verra bien ce qui vous fera envie… »

Car oui, pour elle, tout ce qui comptait, c’était que Felyss puisse être un peu libre et faire ce qu’elle avait envie de mettre. Elles avaient encore un peu de temps devant elles, elle n’irait leurs préparer un collation qu’un peu plus tard dans la soirée. En attendant, les voilà arriver devant la chambre de la jeune Syn. Ayla avait donc simplement pousser la porte avant de les faire rentrer. Aussitôt, le regard de sa fille cadette s’était posé sur elle alors que cette dernière penchait la tête sur le coté, ne sachant pas comment elle devait agir. Ayla la regarda et ouvrit simplement les bras. Il n’en fallu pas plus pour que sa fille ne vienne se blottir au creux de ses bras alors qu’elle lui murmurait des paroles réconfortante : la crise était passée. Quand la petite se fut suffisamment calmée, la femme chat demanda aux deux filles ce qu’elles avaient envie de faire.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 27 Oct - 18:38

Bien souvent Mickael avait penser à cela, de ne vouloir que le meilleur pour les gens qu'il aimait, de partir loin de tout pour que lui, Koyori et le reste de sa famille soit en paix et loin de tout les problème, il avait les moyen de vivre une vie sans soucis, il pouvait même surement allé à travers ce portail pour un monde sans trop de problème, mais il y avait une raison pour que les deux restent ici, ils avaient un grand cœur, c'était la seule raison, aussi bien elle que lui, ils désiraient aider les autres et bien souvent cela passait avant leur bonheur, c'était peut être une des raison pour laquelle Mickael était toujours aussi doux avec Koyori, il ne voulait pas perdre son sourire, il ne voulait pas perdre ce qui le rendait heureux, celle qui avait maintenant son cœur en entier, celle qu'il voulait en faire sa femme.


Mais bien entendu, pour le moment il n'y avait rien de tout cela, à vrai dire, il était assez égoïste pour le moment, il ne pensait qu'a elle et ne voulait pas la partager avec d'autre, elle était son amour, sa Koyori, il se fichait pas mal de la chaleur du corps de sa compagne, à vrai dire, même si il n'était pas aussi chaud qu'elle, il était largement plus brulant que d'habitude, et maintenant qu'il sentait sa compagne se mouvoir au même rythme que lui, il commença à accélérer toujours en l'embrassant de plus en plus langoureusement, cherchant encore et toujours la langue de son amour pour une danse des plus intime, Koyori était collé à lui et il pouvait sentir sa poitrine et sa chaleur corporel contre la sienne, ce qui le rendait étrangement plus excité encore, lui caressant les hanches avec envie alors que son esprit ne répétait plus que le nom de la personne qui se trouvait en face de lui.


Jessica avait donc attendu pour voir Ayla revenir avec sa boite de maquillage, qu'elle regarda en penchant la tête, elle n'avait jamais utiliser ce genre de chose, la raison était que cela 'gâchait sa beauté', lui avait dit son ancien geôlier, mais peut être qu'elle pourra lui montrer quelque chose d’intéressant, du moins c'était ce qu'elle pensait, par la suite, ils arrivèrent dans sa chambre alors que la petit Syn réfléchissait au parole d'Ayla, faire ce qu'elle avait envie, elle n'y avait pas encore penser il fallait le dire, mais quand elle regarda Felyss se diriger vers sa mère, elle eut un petit sourire, peut être qu'elle y pensera un peu mieux quand cette charmante petite Neko sera un peu plus indépendante, elle avait le temps, sa belle-mère leur demandèrent alors ce qu'elles désiraient faire, et Jessica annonça directement qu'elle voulait voir ce que Felyss voulais, que ce soit discuter ou même retourner s'amuser avec les vêtements, elle était partante, elle s'avança même un peu pour prendre sa pelucher et revint avec aussi celle de Felyss pour la lui donner avec le sourire, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 2 Nov - 11:17

Koyori était ainsi, elle ne se liait qu’avec une extrême difficulté, cependant, elle était de nature à toujours protéger et veiller sur ceux qu’elle aimait… Mickael était celui qu’elle aimait. Sa mère et ses sœurs étaient aussi de ceux qu’elle aimait. Mais la féline n’était pas égoïste et elle ne voulait tout simplement pas laisser ceux qui n’avaient pas eut sa chance ainsi… Enfin, sa chance… Son corps porterait probablement toujours les marques de son séjour prolongé à l’animalerie. Enfin, elle ne voulait plus penser à tout ça maintenant. Et puis, après tout, cela n’avait plus la moindre importance, elle n’y remettrait plus jamais les pieds et elle avait son compagnon pour veiller sur elle maintenant. Elle savait qu’il voulait l’épouser, mais elle espérait qu’il prendrait encore beaucoup de temps devant elle avant cela. Elle ne voulait pas le blesser… mais cette histoire de mariage c’était un peu exagérer et ce ne serait pas une bonne idée.

En attendant, ce n’était vraiment pas le moment de penser à tout ça. Pour le moment, Koyori profitait de ce moment qui n’appartenait qu’à eux deux. Elle ne voulait d’ailleurs penser plus qu’à eux deux, elle l’aimait tellement. Leurs corps chaud étaient pressés l’un contre l’autre alors qu’ils se mouvaient tout deux pour leur plaisir mutuel. Cependant, Mickael accélérait encore et toujours et il n’y avait que les baisers qu’ils échangeaient qui empêchait la femme de gémir, c’était tellement bon ! Elle sentait les caresses de l’homme sur ses hanches, elle avait laissé échapper un autre gémissement et elle avait soupiré de plaisir contre ses lèvres, sans pour autant chercher à se séparer de ses lèvres alors que leurs corps se redécouvraient encore et toujours. Les oreilles de la féline étaient en partie couchées sur son crâne alors que ses joues rougissaient encore et toujours, elle se sentait tellement bien ainsi contre lui, sentant son membre se mouvant inlassablement en elle.


Ayla avait donc récupéré sa boite de maquillage, cependant, elle n’était pas le genre de personne à trop en faire alors elle ne les maquillerait qu’un peu… Enfin, ce serait probablement suffisant pour leur faire plaisir à toutes les deux. En attendant, elles avaient finit par rejoindre la chambre de Jessica. La féline adulte accorda ainsi quelques instants de tendresse à sa fille, lui passant doucement une main dans les cheveux avec douceur. Jessica avait alors dit qu’elle avait envie de faire ce qu’elle-même voulait faire. Les oreilles de la jeune féline se dressèrent avant qu’elle ne dresse une oreille, tournant son regard sur sa maîtresse avant de reposer un regard paniqué vers sa mère. Ayla sourit alors légèrement et lui passa une main dans les cheveux avec douceur.


« Prend le temps qu’il te faut pour réfléchir ma puce, tu as tout ton temps. »
« Mama ? »
« Ne t’en fais pas. »


Felyss relâcha alors sa mère pour maintenant poser les yeux sur la blonde qui lui redonna sa peluche. La petite féline l’avait alors serrer contre elle alors que ses oreilles se couchaient légèrement sur son crâne. Finalement, avant même de songer à quoi que ce soit de ce que sa mère avait pus proposer à Jessica En fait, elle laissa traîner un moment de silence avant de finir par dire d’une petite voix :

« J’ai faim… »

Il fallait dire qu’elles n’avaient que peu manger depuis ce matin là… C’était donc normal qu’elle ait faim de la sorte…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 2 Nov - 15:42

Mickael ne pensait à rien d'autre qu'a elle et à son corps si sublime, il oubliait totalement la bague qu'il gardait pour un jour la demander en mariage, même si il savait qu'il faudrait attendre assez longtemps, le temps que le monde change enfin pour le mieux, mais il n'abandonnera jamais cette idée, bref, toujours était il qu'il était toujours comme sa compagne, complètement exciter et incapable de faire autre chose que de lui donner du plaisir, c'était comme cela, il avait été quelqu'un d'assez calme et non sujet au sexe pendant si longtemps que ces pulsions ont du surement être réveiller par les chaleur de sa belle Koyori, et ce n'est pas plus mal, au moins il est capable de suivre un peu, avec l'aide de boisson énergétique, à l'envie de sa compagne et il le montrait bien, la pénétrant toujours plus vite alors qu'il l'embrassait de plus en plus langoureusement, la laissant parfois respirer pour lui murmurer des mots d'amour alors qu'il reprenait par la suite leur baiser endiablé avec leur danse de langue toujours plus torride, la sensation du corps de son amour était de plus en plus présente dans son esprit et même si il mourait d'envie de la toucher de partout, il préférait la prudence et de garder ces mains sur ces hanches pour maintenir un bon rythme, peut être plus tard, en attendant, il s'amusait même parfois à cherche quelque point sensible de sa belle sur son cou, histoire de donner toujours plus de plaisir à cette Neko qui prenait toujours plus son cœur à mesure du temps.

Jessica regardait donc Felyss et Ayla, se demandant bien ce qu'elle allait choisir de faire en premier lieux, pour elle cela n'avait pas d'importance, elle était sur de s'amuser tout autant qu'importe l'activité qu'elle allait trouver, néanmoins, la petite Neko trouva quelque chose qui l'étonna, elle avait faim, elle se gratta alors la joue avec un petit sourire, elle se toucha par la suite l'estomac, remarquant qu'elle avait elle aussi un petit creux, ce qui était normal, la petite Syn était une plus grosse mangeuse qu'on ne pourrait le croire, elle s'approcha alors de Felyss et lui caressa un moment la joue avant de prendre la parole.


"Bonne idée, j'ai moi même un peu faim, rien ne nous empêche aussi de discuter pendant que l'on mange, envie de quelque chose en particulier?, il doit y avoir de tout dans la cuisine alors n'ai pas peur de demander."

Elle ne savait pas si on lui donnait des choses précise quand elle était avec son ancien maitre, mais maintenant qu'elle était avec Jessica, elle pourrait manger ce qu'elle désirait, toujours était il qu'elle attendit une réponse en jetant un coup d’œil à Ayla, se demandant si elle allait avoir faim aussi, mais bon, l'important était surtout que la petite Felyss prenne plus confiance en elle pour être un peu plus autonome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 3 Nov - 20:45

Koyori se muait ainsi sur son amant, elle sentait le plaisir qui montait par vague, mais elle ne cessait de penser que ce ne serait pas suffisant pour elle. Elle avait envie de lui plus que tout au monde. La féline sentait que son compagnon se mouvait toujours plus vite en elle, la faisant tout simplement gémir de plaisir, c’était tout simplement si bon. Avec un gémissement, elle finit par mettre fin à leur baiser, rejetant sa tête en arrière en fermant les yeux, elle aurait pus passé toute sa vie à ses cotés ainsi. La brune continuait donc maintenant de se mouvoir au dessus de lui, sa queue suivant doucement les mouvements de son corps. La femme-chat laissait échapper un gémissement de temps à autre, elle l’aimait tellement et c’est ainsi qu’un soupire d’aise lui échappa. Koyori contempla un moment son amour avec un regard plein d’amour et de désir, puis, elle ferma les yeux, se redressant un peu au dessus de lui, sa poitrine tressautant maintenant à chaque mouvement de son corps au dessus de celui de son amoureux. Ses tétons tendaient fièrement sous le désir qui s’emparait de chacune de ses cellules. Oui, elle prenait vraiment son pied et elle ne voulait pas que ça s’arrête, jamais. Ses chaleurs prenaient totalement le contrôle de son organisme, elle ne contrôlait plus rien, mais elle ne s’en souciait pas le moins du monde. Elle l’aimait et elle le voulait, pour l’heure, c’était tout ce qui importait.

Ayla regarda sa benjamine avec un petit sourire amusé. Manger, ce serait un bon départ, et puis, elle pourrait toujours se débrouiller pour poser un repas froid devant la porte du couple. En attendant, Jessica disait qu’elle aussi avait un peu faim alors elles allaient partir sur un repas pour commencer. Elle avait demandé à Felyss ce qu’elle voulait et devant la détresse présente dans le regard de sa fille, la femme chat décida de venir à son secours :


« J’ai une idée, puisque c’est une soirée entre fille, on va préparer plusieurs chose et tant pis si ce n’est pas un vrai repas. Et je serais ravie que vous m’aidiez à préparer tout ça. »

Felyss hésita un moment, puis, elle hocha la tête avec un sourire. Ensuite, c’est en serrant toujours sa peluche contre elle que la jeune féline vint se glisser derrière le fauteuil de sa maîtresse pour l’emmener vers les cuisines. Ayla la suivit simplement, sans prononcer le moindre mot de plus.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 4 Nov - 0:55

Mickael pouvait se rendre compte que sa compagne était totalement prise sous ces chaleurs qu'elle semblait prendre tellement son pied et qu'ils baisaient tellement intensément qu'ils allaient certainement avoir du mal à arrêter, mais il s'en fichait, son cerveau semblait avoir prix le pli et maintenant il ne voulait plus que continuer encore et toujours cette relation avec elle, du moins pour le moment, il ne pensait pas encore au fait qu'elle allait certainement rougir violemment une fois ces chaleurs passer, et lui allait surement refroidir d'ici la, mais en ce moment, c'était Koyori, uniquement Koyori, et toujours Koyori qui était dans son esprit, la regardant alors se relever après son regard plein d'amour et il la laissa encore un moment rebondir sur sa verge de plus en plus vite avant que quelque chose ne lui vienne à l'esprit, la laissant alors prendre en mains le rythme, il posa ces mains sur la poitrine de sa belle, faisant quelque chose qu'en temps normal il n'aurait jamais eut l'idée de faire, mais en ce moment?, cela lui semblait si irrésistible, il vint alors masser l'un des seins pendant que sa bouche vint lécher doucement le téton d'autre seins avec envie, cherchant à lui donner toujours plus de plaisir, il en venait même a mordiller en douceur le téton avant que son autre main massait plus sensuellement encore, il était vraiment en train de ce laisser allé, un peu comme si il redécouvrait tout par l'intermédiaire de sa belle, complètement pris dans les chaleurs comme si il en avait également.


Pour Jessica, il n'y avait pas de problème pour le moment, au contraire même, elle allait pouvoir surement gouter à pas mal de chose qu'elle n'avait pas eu l'occasion de manger encore, son frère était certes bon cuisinier, mais il n'avait peut être pas autant de recette qu'Ayla, elle regarda alors Felyss venir derrière pour commencer à la pousser vers les cuisines, elle en profita alors pour parler un peu avec la petite Neko, lui demandant tout et rien, c'était surtout pour lui donner plus confiance encore, elle voulait qu'elle prenne l'habitude de donner son avis, se doutant que cela allait prendre du temps, mais bon, quand elle avait du mal à répondre, elle se tournait vers Ayla pour avoir son avis sur certaine chose aussi, avoir sa mère comme modèle était également une bonne chose, et bien entendu elle parlait de chose très banale, rien qui était compliqué pour elle, puis finalement elles arrivèrent dans les cuisines et Jessica s'étira alors un peu et attendit de voir ce que sa belle-mère avait en tête pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 4 Nov - 22:55

Il n’y avait aucun doute, ses chaleurs passées, Koyori aurait probablement un peu de mal à regarder Mickael en face pendant quelques jours, mais pour le moment, elle s’en fichait royalement. La féline intensifia les mouvements, s’arrachant cependant aux lèvres de son compagnon pour avoir plus de liberté de mouvements. Puis, le médecin vint posé ses mains sur sa poitrine et elle ne pus s’empêcher de gémir, rejetant légèrement son visage en arrière et tout ça sans pour autant ralentir l’allure, même un seul instant. Les sens de la femme chat explosèrent alors qu’il massait l’un de ses seins. La gorge de la brunette s’assécha, ce qui ne fut pas le cas de ses lèvres inférieurs. A fortiori quand les lèvres du directeur de l’hôpital ne vinrent se refermer sur la bille de chaire qui coiffait le sein laisser libre de la Neko. Sans pouvoir s’en empêcher, elle laissa échapper un cri de plaisir au contact de sa langue sur son téton. Koyori ne cessait de mouillé toujours plus suite aux actes de son amant. C’était tellement bon qu’elle avait l’impression d’en perdre la raison peu à peu. Elle laissa échapper un lourd soupire chaud et laissa retomber son visage en avant, plongeant son nez dans la chevelure de Mickael, même si le soubresaut suivant l’en délogea. Elle referma lentement ses bras autour du cou de l’homme, plongeant ses mains dans sa chevelure avec tendresse alors qu’elle accentuait encore les relations et elle le ferait tant qu’elle en serait capable car elle l’aimait et qu’elle le voulait jusqu’au plus profond d’elle-même. Combien de temps le voudrait-elle ? Jusqu’à la fin de ses chaleurs probablement… Quand arriverait elle ? Qui pouvait savoir : quelques heures ? Plusieurs jours ? C’était variable et c’était ce qui rendait les choses aussi compliquées.


Felyss avait donc pris sur elle de pousser le fauteuil roulant de Jessica jusqu’à la cuisine. Les trois femmes avaient discuter jusqu’à arriver à cette pièce, Ayla se portant au secours de sa fille à chaque fois que celle-ci était en difficulté pour répondre à une des question de l’Humaine Génétiquement Modifiée. Cependant, un instant, le regard d’Ayla s’était attarder sur Jessica, gravement. Puis, comme si de rien était, elle avait repris la discussion… Puis, Ayla avait pris les devant fouinant un peu dans les placards. Il fallait quelque chose que l’on puisse manger chaud ou froid… Elle laissa un sourire se poser sur ses lèvres :


« Alors, que diriez-vous du menu suivante : Des petits feuilleté à la saucisse, du cake jambon fromage, des chips et des pop corn sucré ou salé, qu’en pensez-vous ? »

Demanda Ayla qui fut aussitôt applaudit par sa fille, visiblement enthousiaste de ce menu pourtant pas très sein. La femme chat posa alors ses yeux mauves vers la blonde et lui adressa l’ombre d’un sourire, attendant maintenant son accord.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 5 Nov - 5:00

Une partie étrange de Mickael commençait à apparaitre en lui, c'était quelque chose qu'il n'avait encore jamais vécu, il fallait dire qu'il n'avait encore jamais eu de relation de ce genre, Koyori était sa première et sa dernière pour tout, personne d'autre ne pourrait la remplacer et il allait faire en sorte que cela soit tout le temps le cas, bref, une partie de lui voulait vraiment qu'elle soit toujours comme cela, toujours aussi câline et le voulant de cette manière, mais cela était infime car il savait qu'il était juste pris dans les chaleur de sa compagne, ce n'était pas la réalité, juste une partie de ce qui faisait la femme qu'il aimait par dessus tout, il ne fallait pas qu'il se concentre sur une seule partie d'elle mais sur le tout, toujours était il qu'il la sentait bien avoir du plaisir par ce qu'il lui faisait subir pour le moment, alors il y allait surement un peu plus vite et avec toujours plus d'envie, il voulait la voir jouir, encore et encore, de toute manière, il allait être avec elle pendant tout le temps de ces chaleur, qu'importe si cela dure toute la semaine ou à peine deux jours, Mickael était déterminer à montrer à sa compagne qu'il serait toujours la pour elle, et même quand tout cela sera terminer et qu'elle allait redevenir timide, il restera près d'elle pour la câliner et lui dire des mots doux pour la réconforter, en attendant, il continuait toujours d'allé plus vite en elle et attendait sa première jouissance avec plaisir.


La réaction qu'eut Felyss quand au repas surpris un peu Jessica, qui ne c'était pas attendu à quelque chose comme cela, mais étrangement, cela la fit rire un peu, bien entendu, elle allait expliquer pourquoi elle avait rit, et peut être même que les deux allaient faire de même, après tout, elles se trouvaient dans la maison d'un médecin.

"Désolée, mais il faut dire qu'avec mon frère c'est beaucoup de chose saine que j'ai manger, alors j'ai bien hâte de manger quelque chose de ce genre."

Elle avait un sourire resplendissant et regarda Felyss pour lui montrer qu'elle avait aussi hâte qu'elle, Jessica demanda quand même par la suite ce qu'elle pouvait faire pour aider et s'attendait aussi à ce que la petite Neko participe aussi, il y avait tellement de chose qu'elle allait devoir faire dans le futur, mais bon, elle avait oublier que Felyss et Ayla pourrait un jour faire la même chose que Koyori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 5 Nov - 17:47

Et voilà donc notre petit couple qui agissait probablement comme ils n’agiraient jamais en temps normal. Ainsi, Mickael était assez chaud et excité et Koyori était on ne peut plus câliné et tout aussi excitée que lui. Quoi qu’il en soit, pour le moment, c’était la dernière dont elle se préoccuperait tant qu’elle serait en chaleur. La féline frémit légèrement alors que la relation s’intensifiait encore et toujours, elle ne cessait de ronronner sans jamais pouvoir s’empêcher de le faire. Et le plaisir continuait encore et toujours de monter en elle, jusqu’à arrivé à son paroxysme. La femme chat se cambra vivement, gardant sa main plongée dans les cheveux de son compagnon. C’est ainsi que la brunette avait atteint la jouissance en se mordant la lèvre assez violemment pour ne pas laisser échapper un cri de plaisir. Cependant, au lieu de cesser là comme à son habitude, elle le força à délaisser sa poitrine pour venir l’embrasser avec un amour et une passion tout bonnement étonnante.

« Je t’aime… »

Lui gémit elle au creux de l’oreille. Dans le dos de Koyori sa queue ondulait légèrement sous l’envie et le désir. Elle aimait tellement ça, ce qui l’étonnait un peu, mais dans l’état dans lequel elle était, elle perdait toute cohérence sur ses pensées. A nouveau, elle l’avait embrassé avec passion et fougue, lui mordillant légèrement la lèvre, sans pour autant le blesser bien entendu. Cependant, le répit ne fut que de courte durée puisque le désir monta à nouveau en pique au cœur de son organisme. Penchée au dessus de lui, elle l’embrassa, puis, elle vint goûter son cou avec un léger baiser plein d’envie qui finit par se changer en suçon. Puis, avant même qu’elle ne puisse véritablement comprendre quoi que ce soit, elle sentit son corps réagir instantanément. A nouveau, elle se mit à se mouvoir autour de lui en des gestes profond et un peu rapide. Son intérieur était encore sensible, mais elle ne s’en souciait que peu, elle le voulait tant.


Ayla haussa un sourcil quand Jessica éclata de rire suite au menu. Puis, elle lui expliqua qu’elle mangeait beaucoup de nourriture saine avec son frère, ce n’était pas étonnant, il était médecin après tout. La femme chat rajouta donc des petits sandwiches à sa liste aussi. Maintenant, elle sortit tout le matériel nécessaire pour préparer ce qu’elle avait évoqué. Là, elle avait regardé les deux filles et leur avait sourit avec douceur avant de lui adresser un clin d’œil :


« Dans ce cas, on va lui faire des sandwiches pour lui faire plaisir. Felyss, tu as envie de faire quoi ? »
« Sandwiches ! »
« D’accord. »


Et avec un léger sourire, elle lui montra comment faire en lui disant quoi mettre à l’intérieur. La petite féline avait écouté, puis, elle s’était appliquée consciencieusement, un pli de concentration barrant maintenant son front. Ayla eut un sourire attendrit et la laissa faire avant de tourner les yeux vers la petite blonde, lui posant à son tour la question :

« Et toi Jessica ? Est-ce qu’il y a quelque chose que tu as envie de préparer ? »

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 6 Nov - 3:16

Mickael avait sentit cela, il fallait dire qu'il était lui aussi assez haut dans le plaisir alors il ne lui fallut pas longtemps avant qu'il ne jouisse presque au même moment que son amour de Koyori, déversant la première livraison de sperme profondément en elle, il se laissa par la suite faire et répondit au baiser avec les même sentiments qu'elle, voir même un peu plus de passion, cherchant sa langue le temps qu'il pouvait avant de l'entendre dire qu'elle l'aimait, il répondit bien entendu la même chose, après tout, il n'y avait pas de mensonge la dedans, un autre baiser repris par la suite, qui fut terminer alors par sa douce compagne lui mordillant un peu la lèvre sans lui faire de mal, elle était coquine, et étrangement cela lui plaisait, il n'était vraiment pas dans son état normal, mais c'était tant mieux non, autant garder ce genre de penser quand elle était comme cela, elle lui posa alors un suçon sur le cou et il voulu l'imiter un peu en grognant de contentement, soudainement alors, il la sentit recommencer à se mouvoir et il lâcha un petit soupir de plaisir, il était encore un peu sensible et il jeta un coup d’œil vers ces flacons, il n'en avait pas encore besoin, il était quand même jeune, mais il devait quand même se préparer à en prendre, d'ici peut être une heure ou deux.


Jessica se sentait encore une fois comme si elle était vraiment chez elle, et cela était tellement plaisant, elle regarda un moment Felyss, qui semblait bien s'amuser, ce qui était le plus important pour le moment, puis son regard se posa sur Ayla, qui semblait la regarder, elle souria alors franchement avant qu'elle ne lui demande ce qu'elle voulait elle, la petite Syn chercha alors dans un coin de sa tête, mais ne savait pas trop ce qu'elle pouvait avoir envie, puis finalement quelque chose lui vont en tête, elle paru un petit moment timide mais chassa cette facette pour être plus franche.

"J'aimerais essayer de faire quelque chose avec du chocolat."

C'était une petite demande, mais la vrai raison était qu'elle avait lu que beaucoup de jeune filles aimaient cuisiner des gâteaux, alors pourquoi pas elle, Jessica voulait vivre des expériences comme les autres, et elle voulait aussi que Felyss fasse de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 6 Nov - 23:03

Koyori et Mickael était décidément sur la même longueur d’onde, pour preuve leur moment d’ultime bonheur qui arriva en simultané pour les deux amoureux. Tout deux échangèrent encore des caresses et des mots doux. La féline n’avait pas tardé à laisser une petite marque dans le cou de son compagnon. Il était sien et si elle devait le montrer maintenant, elle le ferait, c’était une promesse qu’elle se faisait à elle-même. D’accord, elle était poussée par ses chaleurs, mais elle ne reviendrait pas dessus. Un ronronnement continu s’échappait maintenant de la gorge de la brunette dont les joues s’étaient très légèrement teintées de rouge. C’est sûrement ce qui l’avait pousser à recommencer à se mouvoir sur lui et elle fut tout simplement enivrée par son soupire de plaisir, ne faisant finalement qu’accentué un peu plus le baiser qu’ils échangeaient et le rythme de leurs ébats. Et pour l’heure, il n’y avait plus que ça qui avait de l’importance pour elle. Ca et le directeur de l’hôpital sur lequel elle se mouvait en réprimant dans bien que mal des gémissements. Cependant, elle avait bien vite finit par délaisser les lèvres de son amant pour reprendre une position similaire à celle dans laquelle ils se trouvaient avant le moment de jouissance. Elle ne cessait de ce mouvoir au dessus de lui maintenant, à un rythme déjà assez soutenu. Sa queue de chat venait parfois frôlée la jambe de son compagnon, au gré de leur mouvement.


Félyss avait laissé un grand sourire se poser sur ses lèvres alors qu’elle avait aidé sa mère à réunir tout ce qui lui serait utile pour faire les sandwiches, puis, sa mère lui avait donné quelques précautions à prendre. La petite féline écouta attentivement, puis, elle commença à piocher dans le pain de mie et à soigneusement couper les tranches en triangles. Puis, elle commença ensuite à remplir les sandwiches de façons assez différentes, pour qu’il y en ait pour tous les goûts. Quand elle avait finit un sandwiche, elle l’ajoutait à un des deux plateaux que sa mère avait posé devant elle. Elle s’amusait à faire ces petits sandwiche, même si elle jetait de temps à autre un œil à sa maîtresse et à sa génitrice.

Ayla s’était donc occupée de sa fille avant de venir s’occuper de Jessica qui semblait motivée pour encore augmenter le menu puisqu’elle voulait faire quelque chose avec du chocolat. La féline avait alors pris quelques instants pour réfléchir, puis, elle avait adresser un sourire à la blondinette. Elle avait rassembler de coté le matériel pour tout le reste et avait sortit de quoi faire un moelleux au chocolat pour Jessica. Elle avait posé tout le matériel à porté de l’humaine génétiquement modifiée pour qu’elle n’ai pas à se levée pour pouvoir s’en emparer.


« Tu as déjà cuisiner un moelleux au chocolat, Jessica ? Ou simplement un gâteau au chocolat. »

Elle se doutait que non, mais elle voulait s’en assurer. Pour sa part, elle trouva une grande casserole avec un couvercle, puis, elle fit chauffé de l’huile. Elle chercha ensuite bien rapidement du maïs.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 8 Nov - 4:43

Mickael laissait totalement sa compagne faire ce qu'elle voulait, après tout, pour le moment ils prenait tout les deux beaucoup de plaisir, et le médecin était tellement dans le même état que son amour qu'il était capable de tout faire pour elle, pour qu'ils puissent continuer à avoir de plus en plus de plaisir, par ailleurs, Koyori avait repris une position similaire à la dernière fois et donc il recommença à s'amuser avec sa poitrine, écoutant parfois sa clocher tinter avec un certain intérêt, comme si cela était la seule chose qui le gardait éveiller au lieux de sombrer totalement dans la perversion, il voulait avoir sa part dans ce qu'il se passait, il ne voulait pas la laisser tout faire seule, c'était avec ce genre de pensée qu'il continuait de s'amuser avec ces seins, léchant, mordillant et pinçant doucement les tétons de sa belle alors qu'il accentuait les mouvements de bassin de sa douce Neko, cherchant à lui donner toujours plus de plaisir, il avait maintenant complètement oublié le reste, il n'y avait que deux chose qu'il réussissait vaguement à se souvenir, ces doses de boisson énergétique et le fait qu'il voulait qu'elle ressente toujours plus de plaisir, alors il continua d'une seule main de chercher un endroit qui allait la faire crier, tant pis pour les autres, il n'en prenait même pas compte, pour lui, seul le plaisir comptait.


Jessica remarqua que Felyss semblait bien se débrouiller pour les sandwich, au moins elle était heureuse de faire ce genre de chose et n'avait pas besoin d'aide, mais dans son cas, c'était peut être plus particulier, il fallait dire qu'elle avait bien fait quelque petite chose quand elle était une enfant, mais cela remontait à si longtemps, elle se gratta alors la tête pendant qu'Ayla lui demandait si elle savait cuisiner un moelleux ou alors un simple gâteau, elle se mis alors à réfléchir un moment, essayant de reprendre ces ancien souvenir, mais elle fini par soupirer avant de s'approcher d'Ayla avec un sourire un peu moins radieux.

"Je...crois?, cela remonte à tellement longtemps, il faudra surement m'aider."

Elle était honnête, elle n'avait pas eut beaucoup d'expérience en cuisine, mais Ayla semblait vouloir l'aider pour se souvenir, alors Jessica allait écouter tout ce que sa belle-mère allait lui dire, sans poser de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 8 Nov - 15:08

Koyori ne souhaitait pas que toutes leurs relations tourne autour de ses chaleurs. Mickael avait cependant tenu à tenter de lui tenir compagnie et satisfaire ses envies insatiables. Elle espérait juste qu’il ne s’épuise pas trop vite où elle allait finir par le tuer. Chose qu’elle ne voulait certainement pas, bien entendu. Il y avait autre chose qui la travaillait là bas, quelque part, très loin dans son esprit : Le directeur de l’hôpital avait beau s’être endurcit grâce à l’entraînement qu’elle lui faisait subir, mais ce n’était encore rien comparer à l’endurance qu’elle avait dû développer de gré et de force. De gré à cause de son entraînement assez intensif et de force à avoir dû tenir le choc malgré tous les chocs électriques qu’elle avait pus recevoir… Oui, elle n’arriverait jamais vraiment à se couper de ce qu’elle avait dû subir dans cette cage immonde avant que son amoureux ne finisse par l’en arracher. Cependant, tout ça était bien loin dans son esprit, inaccessible pour le moment. Pour le moment, il n’y avait que le plaisir que leurs procurait ses mouvements de bassins qui la préoccupait. Ca et le fait que son compagnon soit à nouveau passer à la charge en s’occupant de sa poitrine. Ronronnant de plus en plus fort, elle passa ses bras atour du coup du médecin, glissant plus ou moins son visage dans la chevelure de l’homme, sans pour autant qu’ils entrent en contact, ce qui aurait rendu les mouvements assez compliqués. De temps à autre, Koyori laissait échapper des gémissements, mais en attendant, les ronronnements se faisaient omniprésent, augmentant légèrement quand la main de Mickael qui ne s’occupait pas se sa poitrine venait se glissée sur ses hanches. A chaque fois, elle sentait un frisson lui remonter tout le long du dos, c’était tellement agréable… mais ça ne faisait aussi qu’accentuer encore un peu plus le désir qu’elle avait pour lui.


Ayla regarda maintenant Jessica qui s’approchait d’elle. Elle lui dit alors qu’elle n’était pas sûre de la marche à suivre, ce qui pouvait se comprendre. La femme chat se baissa un peu pour se mettre à la hauteur de la blondinette dans son fauteuil. Puis, la féline adulte posa sa main sur celle de la jeune femme, la regardant droit dans les yeux.


« Ne t’en fais pas Jessica. Essai de faire comme tu t’en souviens, je vais t’aider. Je vais garder un œil sur ce que tu fais en restant avec toi, je vais te rappeler l’ordre et les mesures au fil de la préparation, tu pense pouvoir t’en sortir comme ça ? »

Elle lui adressa un sourire infiniment doux, puis, elle sortit quatre saladiers, ainsi qu’un moule. Puis, elle plongea du maïs dans l’huile chaude avant de recouvrir la casserole, donnant d’or et déjà la première consigne à la blondinette.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 9 Nov - 18:37

Mickael savait qu'il n'était pas de taille physiquement à tenir pendant des heures entières de sexe, néanmoins, il avait un esprit solide, le fait de penser à son amour et aussi à ce qu'elle avait fait pour lui suffisait en partie à lui permettre de ce surpasser, l'autre solution était bien entendu les boissons énergétique qu'il c'était fait pour ce moment précis, il voulait tout faire pour elle et avait bien réussit son travail, après tout, il n'était pas question qu'il l'abandonne, la dernière fois étant assez dur mentalement, il ne voulait plus la quitter, et cela même si il allait devoir dormir un sacré moment par la suite du au manque de sommeil, c'était un risque à courir et peut être que son amour allait être pareil, en attendant, il continuait encore et toujours de titiller sa poitrine et de chercher encore et toujours ce qui la faisait tiquer, étrangement, cela semblait être au niveau de ces hanches, ce qui était une zone qu'il touchait souvent quand ils faisaient l'amour, enfin, ils ne l'avaient fait que deux fois, il garda alors cette main sur une hanche et la caressa avec beaucoup d'envie alors que le reste de son corps suivant encore et toujours le rythme de Koyori, bien entendu elle semblait être plus rapide et c'était surement la raison pour laquelle il l'avait laisser être au dessus de lui, comme cela elle pourrait bouger a la vitesse qu'elle souhait et cela lui permettait également de tenir plus longtemps, bien que de continuer de s'amuser avec sa poitrine n'était pas une bonne manière de conserver ces forces, mais bon, il l'aimait tellement et son désir continuait de grandir en même temps que son amour pour elle.


Jessica voyait qu'Ayla l'aidait beaucoup, elle agissait un peu comme une mère pour elle, et même si elle en était contente, elle ne pouvait s’empêcher de penser un peu à la sienne, morte maintenant, c'était vraiment triste, elle ne pouvait même pas la revoir, mais elle restait forte, chassant ce genre de pensée et hochant la tête avec un grand sourire face à ce que lui demandait sa belle-mère, elle fit alors en sorte de se lever pour aider au travail, après tout, elle me pouvait pas atteindre le plan de travail en restant sur son fauteuil, ces jambes ne tremblaient pas pour le moment mais cela n'allait pas tarder d'ici quelque dizaine de minutes, elle lui faudrait encore quelque semaines pour être parfaitement soigner, et après cela, et bien elle pourra enfin se balader sans à être un fardeau pour les autre, elle jeta un coup d’œil à Felyss, peut être qu'après la préparation du repas elles pourraient faire un peu d'essayage de costume, son sourire paraissait un peu plus honnête depuis quelque temps et elle replaça son attention sur ce qu'elle faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 9 Nov - 23:38

Koyori accélérait tant qu’elle le pouvait, veillant tout de même à ne pas brusquer les choses entre eux. Elle avait l’impression qu’elle pourrait le baiser toute la nuit comme ça, mais il vaudrait peut être mieux qu’ils songent à prendre un peu de repos aussi. Tout dépendrait aussi de comment cela se passerait quand ils arriveraient au moment de jouissance, le second. Mais pour le moment, la féline se laissait totalement absorbé par le désir qui semblait bien décidé à la consumée pour le moment. Elle ne cessait de ronronner, au point que la femme chat se demandait si ses ronronnements n’allaient pas finir par s’entendre jusque dans le couloir. Cette pensée quitta son esprit aussi rapidement qu’elle s’y était formée, la laissant simplement frissonnante sous les caresses de son compagnon au niveau de ses hanches. Décidément, il ne semblait pas décidé à laisser ses hanches tranquilles. Elle sentait sa gorge s’assécher et elle décida de ne pas y prêter plus d’attention.

La brunette laissa échapper un petit gémissement, cet ébat enflammait complètement ses sens, c’était tellement bon. Koyori sentait son cœur qui se gonflait de désir et d’amour au creux de sa poitrine. Mais pour l’heure, l’amour était de loin submergé par ce désir irradiant qui semblait bien décidé à ne pas la laisser tranquille de ci tôt. Habituellement, même quand ils s’ébattaient ainsi, elle était assez gênée et cela la bridait fatalement un peu. Cependant, ce n’était pas le cas pour le moment. Pour le moment, elle ne pensait qu’à leur plaisir et aucunement au comment ce plaisir lui arrivait. Elle se cramponnant donc un peu plus à l’homme qu’elle aimait, ne se souciant que peu de la sueur qui se formait sur son corps en une mince pellicule, jusqu’à venir glissé le long de son dos. Ses oreilles frissonnèrent sur son crâne alors qu’elle gémit un peu plus fort. Parti comme ça, elle n’allait probablement plus tenir très longtemps.


Ayla aidait Jessica comme elle le faisait avec Felyss, même si pour le moment sa benjamine s’en sortait très bien. Il fallait dire que faire des sandwiches, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus compliquer. Tout en donnant ses indications à la blondinette, elle avait sortit la grosse casserole du feu avant d’en séparer le contenu en deux saladiers. Elle lava aussitôt le matériel puis pris une casserole avant de commencer à préparer un caramel. La femme chat venait de le terminé quand Felyss clama qu’elle avait finit.


« Une seconde. »

Elle versa le caramel sur l’un des saladiers de pop corn, le laissant s’infiltrer entre les grains avant de glisser la casserole dans l’évier et de la remplir d’eau. Ensuite, elle mis le four à préchauffer avant de revenir près de Jessica et de lui expliquer comment préparer le moule pour son gâteau, puis, elle récupéra le plateau de sandwiches et en mis deux de chaque dans une assiette à part pour les amoureux.

« Felyss, trouve un paquet de chips et vide le dans un saladier vide ma puce. »
« D’accord. »


Et en effet, la petite féline commença à fouiner après un paquet de chips. Et maintenant que Jessica préparait son gâteau, Ayla lava la casserole, sans se soucier de se brûler un peu les mains. Elle fit ensuite du beurre salé maison, qu’elle versa sur les autres pop corn. Puis, elle se tourna vers les filles.

« Allez vous amusez, je vais surveiller la cuisson du gâteau. »

Felyss avait alors regarder sa mère, puis elle avait hoché vivement la tête avant de tourner les yeux vers Jessica pur lui demander son avis.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 11 Nov - 4:57

Le temps était bien quelque chose que Mickael n'arrivait plus à prendre en compte, et même si il y avait une horloge pas très loin de la ou il se trouvait, son esprit était totalement ailleurs alors il était impossible pour lui de faire quelque chose quand à l'heure ou même quand tu bruit qu'ils pouvaient bien faire, tant pis si cela s'entendait, il était trop occupé par sa compagne pour prendre cela en compte, d'ailleurs, elle semblait de plus en plus désireuse et il la voyait bien frissonner quand il touchait sa hanche, ce qui le faisait sourire, après tout, si il y avait bien une chose que Mickael n'avait pas face à Koyori, c'était un point sensible, bien entendu il n'allait pas s'en servir pour de mauvaise action, mais pour la rendre un peu plus câline dans l'avenir peut être que cela pouvait être une solution, néanmoins, ce genre de penser pouvait être possible si il s'en rappelait, en attendant, le médecin continuait toujours de suivre comme il pouvait les mouvement de sa partenaire sans trop faire attention au reste, il avait déjà son lot de travail avec la poitrine si voluptueuse de sa Neko ainsi que son corps si parfait, il remarquait bien sur qu'elle était un peu en sueur, et lui aussi l'était un peu, mais ce n'était pas grave, ils y étaient depuis un moment déjà alors bon, il décida alors de laisser sa poitrine un moment pour relever un peu la tête pour lui dire toujours plu de mots doux, des paroles d'amour et encore plus de choses qui pouvait que la rendre encore plus désireuse de continuer, mais que pouvait il faire de plus, il était aussi exciter qu'elle...


Pendant ce temps, Jessica elle continuait sans trop de difficulté à préparer le gâteau, Ayla semblait être un bon professeur alors elle semblait bien prendre les choses en mains, également, la jeune Syn semblait sourire quand elle voyait Felyss travailler, d'ailleurs elle semblait avoir finit, néanmoins, Ayla vint rapidement continuer le travail alors que Felyss cherchait quelque chose, sa mère trouva rapidement ce qu'elle voulait et Jessica conclue qu'elle voulait juste des chips aussi, elle eut alors un sourire un peu amusée, elle était beaucoup plus active qu'au départ, mais c'était une bonne chose, finalement, Ayla leur expliqua qu'il ne restait plus qu'a attendre pour la cuisson du gâteau et qu'elle pouvait le faire seule, alors Jessica la remercia en l'embrassant sur la joue pour s’installa sur son fauteuil, tournant sa tête vers Felyss.

"On va à la bibliothèque en attendant que tout soit finit Felyss?, je vais te montrer des livres intéressant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 11 Nov - 13:48

Koyori avait complètement oublié qu’ils n’était plus tout seul dans le manoir maintenant et, pour tout dire, elle s’en fichait royalement. La brunette laissa échapper un gémissement étouffé par leurs baisers avant d’accélérer encore l’allure sentant la vague de jouissance se rapprocher inexorablement. Ils n’avaient pas vraiment pris le temps de se reposer ce jour-là, il leur faudrait donc sans doute faire une petite pause après cette fois-ci, surtout que la féline avait beau être habituée à l’exercice, elle sentait ses muscles protestés. La féline soupira doucement d’aise et il ne se passa que peu de temps de plus pour qu’il ne cesse de s’occuper de sa poitrine. Il lui souffla maintenant de paroles tendres et elle sentit un frisson lui remonter tout le long du dos. Le poil de sa queue se hérissa un instant alors qu’elle se redressait fièrement dans son dos. Elle était bien, elle était heureuse, elle ne voulait plus penser à autre chose, qu’à lui et à ce qu’elle ressentait pour lui.

La femme chat vint alors chercher les lèvres de son compagnon qu’elle captura en un baiser des plus passionner et des plus fougueux. Bien sur, cela ne l’empêchait pas de se mouvoir pour leur plaisir à tout les deux, cependant, elle fut bien rapidement obligée de cessé ses baisers car elle peinait à reprendre son souffle. Quand le baisser pris fin, elle resta, haletante, les bras passé autour du coup de son amant et la tête près de la sienne, penchée au dessus de son épaule. Elle lui murmura qu’elle l’aimait d’une voix peut être un peu trop chargée de désir, mais elle ne s’en souciait que peu. Les mouvement se faisait de plus en plus profond, jusqu’à sentir un frisson lui remonter tout le long du dos, elle n’allait plus tarder à jouir une seconde fois, alors elle décida de se donner à fond pur lui. Il ne fallu que quelques instants de plus pour que ledit moment arrive. Pour ne pas laisser échapper un cri de plaisir, elle vint à nouveau s’emparé des lèvres du médecin en un baiser des plus fougueux. Dans le même temps sa main allait se glisser au creux de celle de son compagnon, la pressant légèrement alors qu’elle sentait son cœur se défouler dans sa poitrine.


Felyss était donc venue se glissée derrière le fauteuil de Jessica alors que cette dernière y prenait place. Puis, elle s’était alors tournée vers elle pour lui proposer d’aller à la bibliothèque en attendant que sa mère ait finit de préparer le repas. Elle voulait lui montrer des livres intéressant. La petite féline hocha vivement la tête, puis, elle poussa le fauteuil roulant en dehors de la cuisine avant de continuer son chemin jusque dans la bibliothèque. Là, elle la laissa prendre les ouvrage dont elle lui avait parler avant de simplement venir s’asseoir sur ses genoux comme elle l’avait fait la dernière fois, elle avait bien aimer être installée ainsi, et puis comme ça elle pouvait regarder le livre elle aussi…


Ayla regarda les deux filles partir, puis, elle soupira doucement et prépara le cake jambon fromage avant de le mettre au four lui aussi.  La féline s’inquiétait un peu pour sa fille, avant Jessica, elle ne connaissait pas d’autre femme qu’elle, elle ne savait donc pas ce que sa benjamine pouvait penser. Mais elle ne voulait pas la surprotéger non plus, maintenant qu’elles avaient un peu plus de liberté, il allait falloir que Felyss apprenne un peu plus de chose par elle-même… D’autant qu’elle commençait à être assez grande pour se faire ses propres valeurs. Maintenant que ce qui était à cuir l’était, la jeune femme prépara donc plusieurs plateaux, un pour les amoureux et le reste pour pouvoir emmener tout le reste. Elle avait encore un peu de temps devant elle.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 11 Nov - 22:50

Mickael se rendit rapidement compte qu sa compagne cherchait ces lèvres, car une fois qu'il avait terminer de lui murmurer quelque mots doux, elle c'était empresser de l'embrasser assez passionner et fougueux, ce qui ne le dérangeait pas du tout, il y répondait d'ailleurs avec beaucoup d'amour et autant de désir qu'elle, cherchant sa langue un peu pour une danse des plus chaude, une fois le baiser terminer, il remarqua qu'elle semblait qu'il reste proche d'elle, ne lui laissant que le choix de regarder sa douce compagne se mouvoir sur sa verge toujours gonflée, la tête de Koyori était maintenant au dessus de son épaule alors qu'elle lui murmura qu'elle l'aimait avec une voix qui l'excita plus qu'autre chose, montrant cela en accentuant les vas et viens qu'il faisait en elle, il sentit alors que quelque chose allait arriver car elle semblait allé soudainement plus vite et il ne fallu pas longtemps avant qu'elle ne jouisse, l'embrassant par la même occasion et les mouvement plus tôt furent suffisant pour le faire jouir aussi, relâchant à nouveau son sperme en elle, il sentit alors une des mains de sa partenaire au creux de la sienne et la serra doucement alors que la relation continuait toujours un peu, il se sentait un peu fatigué, mais pourrait encore continuer un peu, du moins c'était ce qu'il pensait.


Jessica elle semblait heureuse de voir que Felyss était enthousiaste à l'idée de lire encore quelque livre, il fallait dire que c'était l'un des seul passe temps qu'avait la Jeune Syn, ne pouvant pas encore faire autre chose comme sortir ou bien nager, en parlant de nager, il y avait bien quelque chose qui allait poser problème, mais elle chassa bien vite cette penser et regarda sa partenaire arriver avec les livres qu'elle lui avait dit de prendre, la récompensant avec une caresse sur la joue, elle la laissa alors venir sur ces genoux et commença à lui dire un livre avec le sourire, lui indiquant certain passage pour lui apprendre quelques mots, alors que sur d'autre livre cela était plus de jolie image ou un livre parlant de peinture, cela était assez intéressant et Jessica avait un sourire assez radieux, trouvant le temps passer avec sa nouvelle famille des plus gratifiant, elle n'oubliait pas sa mère ni son père bien entendu, mais elle ne pouvait rien faire pour les ramener, alors autant se préoccuper de ce qu'elle pouvait faire maintenant, elle chassa cela de son esprit en montrant une image de dragon à la jeune Neko alors qu'en tournant la page on pouvait lire quelque petite histoire de fantaisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: L'allée du paradis-
Sauter vers: