Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 29 Sep - 13:53

La situation était délicate et Koyori ne savait pas comment elle devait agir vis-à-vis de sa mère qui ne semblait pas daigner écouter ses conseils. La féline laissa donc son compagnon prendre les choses en mains. Ainsi, il s’avança un peu vers Ayla qui fit à nouveau une pause à son ménage, repoussant une de ses sombres mèches de cheveux en arrière alors qu’il la sermonnait quand à ce qu’elle faisait. Il lui dit qu’elle risquait de ne plus pouvoir monter aux arbres ou bouger comme elle l’entendait. En silence, les yeux de la mère de Koyori se posèrent sur sa fille qui baissa aussitôt les yeux au sol, refermant la main sur celle de son compagnon, intimidée. Il n’y avait bien que sa mère pour la rendre ainsi, sa mère et Mickael dans certains cas. Ayla soupira alors puis reposa son matériel avant de se tourner vers son gendre en croisant simplement les bras.

« Ce n’est pas si simple… Koyori qui a lutter tout sa vie, lui as-tu coupé les griffes ? Lui as-tu limé les crocs ? Ou la laisses-tu exprimer ce que sa vie a fait d’elle ? » Elle laissa planer un moment le silence avant de reprendre. « Ma vie de captivité m’a appris à me focaliser sur ce genre de choses pour apaiser les tourment de mon âme, me le reproches-tu Mickael Syn ? »
« Mama… »
« Non, Koyori… Je sais que tu t’inquiètes, mais c’est plus compliquer que ça n’en a l’air. Tu es la mieux placée pour le comprendre… »


Koyori regarda un moment sa mère, puis ses yeux s’embuèrent, car elle n’avait pas vraiment réalisé ce que risquait sa mère avant que son compagnon ne les mette en lumière. Elle ne pensait pas qu’elle courrait tant de risque… elle avait encore beaucoup à apprendre dans le domaine médical… Sans crier gare, elle se détourna, ayant toujours des difficultés à ce qu’on la voie pleurer. Elle relâcha alors la main du médecin.

« Je… Je retourne dans la chambre… »

Ses oreilles étaient couchées sur son crâne, alors que, pour rester fidèle à ses habitudes, elle prenait la fuite. Elle regagna donc bien rapidement leur chambre et elle s’assit simplement sur le lit, rassemblant ses jambes contre son torse alors qu’elle faisait au mieux pour refouler ses larmes…


Felyss demeura un moment perdue, jusqu’à ce que Jessica ne lui prenne la main et ne l’entraîne vers un amoncellement de formes. Elle la regarda les manipuler un moment, penchant la tête sur le coté, puis, elle laissa un sourire se poser sur ses lèvres avant de se mettre elle aussi à assembler les formes dans une construction complexe mais pas vraiment représentative. Elle se familiarisait avec leur densité et tout ce qui les composait… Mais elle ne parvenait pas vraiment à s’amuser. C’est ainsi que rapidement, la jeune fille avait délaissé le jeu de construction pour se mettre à errer dans la pièce en regardant les autres jeux sans osé y toucher, serrant à nouveau son lapin en peluche contre elle. Décidément l’hybride était un cas désespéré. En attendant, son regard rouge, curieux, ne savait pas où se poser alors que sa queue se balançait souplement dans son dos.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 30 Sep - 15:24

La conversation ne tourna pas comme il le souhaitait, il fallait dire qu'il ne la pensait pas plus bornée que sa compagne, et c'était quelque chose tout de même, mais le pire fut quand Koyori partit vers leur chambre pour surement être triste, bien entendu, cela ne fut pas plaisir au médecin, qui serra un moment les poings, non, il n'allait pas la frappé, il n'était pas question qu'il passe sur une voie aussi déplorable, mais il s'approcha tout de même d'Ayla et lui toucha le front de son doigt avant de lui dire quelque chose.

"Écoutez Ayla, je sais bien que vous avez vécu un enfer, mais Koyori aussi, elle à eut de la chance que je l'ai trouver avant que cela ne continue, et j'ai eu beaucoup de chance qu'elle soit tomber amoureuse de moi, alors pourquoi n'êtes vous pas capable de vous prendre un peu de repos, vous ne l'avez pas méritez peut être?, vous voulez vous prouvez quelque chose, c'est complètement stupide, alors s'il vous plait, pour votre fille et la femme que j'aime, essayez de vous reposer un peu plus que cela..."

Il n'attendit même pas qu'elle lui réponde, partant directement à la rencontre de sa compagne, il fallait dire qu'il savait comment elle allait être, quand il arriva donc dans sa chambre, il a retrouva alors les jambes contre son torse, et se gratta un peu la tête, cela ne changeait pas, dommage pour leur journée en tête à tête, mais ils pouvaient toujours la passer dans leur chambre, il fallait juste qu'il reste auprès d'elle, et cela quoi qu'il arrive, il pris alors place à ces côtés et avec un tendre sourire fit en sorte que sa tête soit sur son épaule, il pouvait bien faire cela après tout, il lui caressa par la suite sa belle chevelure, essayant de la calmer tout en lui parlant avec le sourire.

"On voit bien que c'est ta mère ma chérie, je reconnais l'entêtement, mais je suis sur qu'avec du temps on réussira à lui faire entendre raison, il faut toujours lui faire son bandage après tout, je suis avec toi Koyori, toujours."

Il resta donc à lui caresser sa belle chevelure alors que quelque questions passaient dans sa tête, néanmoins, il n'allait pas les poser, attendant surement un autre moment, il fallait dire que de faire fasse à une autre comme Koyori était des plus compliqué, surtout que son approche était assez différente, après tout, il n'avait pas cette énorme gentillesse qu'il avait quand il commençait à se rapprocher sentimentalement de la Neko.

Jessica elle ne savait pas du tout ce qu'elle pouvait bien faire avec le jeu de construction, mais pour le moment elle semblait bien sourire, même si cela ne dura pas trop, la jeune Syn se gratta la tête en se demandant bien ce qu'elle pouvait aimer faire, ce qui lui donna une idée, elle s'approcha alors de Felyss puis la fit s'asseoir sur ces genoux, lui caressant un moment la tête alors qu'elle lui parlait avec le sourire, peut être que de lui demander cela allait être une meilleur solution que d'essayer tout.

"Et qu'aimerais tu essayer exactement Felyss?, dit moi ce que tu recherche dans un jeu et ce qui t’amuserais dessus."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 30 Sep - 16:53

Ayla avait regardé sa fille partir sans rien faire. Elle ne supportait pas de rester immobile et apparemment, personne ici ne semblait le comprendre car voilà maintenant qu’elle se faisait sermonné par le compagnon de sa fille. Elle lui jeta un regard noir, elle n’avait pas quitté son ancienne vie pour qu’on lui dise à nouveau comment elle devait vivre. Il partit alors, sûrement rejoindre son compagnon. La féline tourna les yeux vers la direction de la salle de jeu, Felyss semblait heureuse avec Jessica et ici, elle ne risquait absolument rien… Ayla laissa alors son matériel là, puis, elle retourna à sa chambre et se changea enroulant sa queue autour de sa taille avant de cacher ses oreilles sous ce chapeau. Elle ne savait pas combien de temps ça durerait, mais il faudrait bien qu’elle s’en contente. Alors, la femme avait simplement quitté le manoir, sans un mot, sans un bruit. Cette vie était peut être bonne pour ses filles, mais elle, elle ne supportait plus l’idée qu’on lui donne des ordres.


Pendant ce temps, dans la chambre, Koyori était bien loin de se douter du comportement de sa mère. Elle était encore recroquevillée sur elle-même quand Mickael vint la rejoindre. Il la fit poser la tête sur son épaule et elle le laissa faire, soupirant doucement avant d’enfouir son visage contre l’épaule de l’homme qu’elle aimait. La féline soupira, ses oreilles étaient toujours couchées sur son crâne. Comme il en avait l’habitude, il avait alors commencé à passer une main dans sa chevelure sombre, frôlant ses oreilles de temps à autre. Elle sentait sa peine s’apaiser peu à peu. Alors, elle resta donc simplement blottit au creux des bras de son compagnon. Puis, elle pris la parole d’une voix un peu hésitante :


« Je ne suis pas sûr qu’elle change d’opinion… Enfin, c’est un peu compliqué. Désolée d’avoir gâcher cette journée à nous deux. »

Koyori se pelotonna encore un peu plus contre lui, enroulant simplement ses bras autour de sa taille. Elle sentait ses nerfs qui s’apaisaient légèrement de ce contact. Il n’y avait bien que lui qui avait cet effet sur elle. Un léger ronronnement finit par s’échapper de sa gorge alors que ses oreilles frissonnaient sur son crâne.


Felyss non plus ne savait pas ce qu’avait fait sa mère, elle était trop occupée à regarder autour d’elle… Du moins, jusqu’à ce que Jessica ne l’attire près d’elle pour ensuite la faire s’asseoir sur ses genoux pour lui caresser la tête. Elle ronronna légèrement, elle aimait vraiment les caresses et il aurait probablement été impossible de dire si c’était vraiment le cas où si c’était simplement ainsi que son père l’avait forgé. Jessica lui avait alors demander ce qu’elle aimerait essayer et ce qu’elle recherchait dans un jeu… ce qui l’amuserait… Elle ne savait pas vraiment. En fait, elle ne savait même pas du tout, alors elle lui dit simplement :


« Je sais pas… Mais j’ai bien aimé quand tu as lu pour moi hier, c’était amusant… »

Elle n’était pas sure que cela aiderait sa maîtresse, mais c’était déjà une piste à suivre et c’était mieux que rien.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 2 Oct - 1:05

Comme à son habitude, Koyori prenait sur elle ce qui se passait, mais il savait qu'elle réagirait de la sorte, elle était toujours comme cela, et il l'aimait pour ce qu'elle était, pas question de la changer, même si certain pourraient dire qu'elle est toujours un peu 'sauvage', bref, toujours était il qu'il avait quand même réussit à la calmer, sentant ces bras autour de sa taille et l'entendant ronronner, bien entendu, il avait une part de responsabilité dans ce qu'il c'était passé, peut être qu'il y était allé trop fort, peut être aurait il du demander l'avis à sa compagne avant toute chose, mais bon, ce qui est fait est fait, il n'allait pas revenir dessus, et bien qu'il ne savait pas qu'elle avait fuguée, il se doutait qu'elle n'allait pas être des plus gentille à la vue du regard noir qu'elle lui avait fait pendant qu'il lui avait expliquer un peu mieux ces risques, enfin, il soupira doucement, regardant à nouveau son amour de Koyori, elle était vraiment si parfaite qu'il avait du mal à imaginer sa vie sans elle, alors il ne voulait pas qu'elle se sente triste à cause de sa mère, il lui caressa alors la joue pour lui expliquer quelque chose.

"J'ai peut être été trop direct et hâtif avec elle, j'irais m'excuser plus tard, j'espère qu'elle ne l'a pas mal pris."

Il continua alors de caresser un peu sa compagne alors qu'il pensait à plusieurs chose, en premier lieux, qu'il n'avait pas marqué de point envers sa belle-mère, par la suite, que la journée allait surement être un peu gâcher, mais ce n'était pas le plus important, et d'ailleurs, rien n’empêchait de passer un moment dans leur propre chambres, d'ailleurs, il avait bien quelque chose, mis à part l'anneau bien entendu, il avait préparer cela la veille et l'avait surement laissé dans son sac, heureusement, il était à porter de mains, il le pris alors et fit un sourire à sa douce Koyori pendant qu'il cherchait quelque chose.

"Je sais que tu as déjà du sentir ce qu'il y avait dans mon sac, alors ce n'est pas une surprise, c'était ce que je voulais te faire partager aujourd'hui si on repassait dans la chambre ou pour ce soir."

C'était quelque chose de simple, des petit chocolat en forme de cœur ainsi que des cacahuètes grillés, il savait certaine choses sur sa compagne et avait voulu lui faire plaisir, le seul problème avec une Neko, c'était qu'elle avait un bon odorat, alors elle s'en était surement rendu compte, bref, il avait ouvert le tout et lui avait présenter avec le sourire, espérant que cela lui fasse du bien.

Jessica elle n'en revenait pas, il y avait tellement de jouets dans cet endroit, elle aurait pu jouer assez longtemps, mais elle avait comme d'habitude oublier de demander à son frère de lui montrer l'endroit, aussi, la réponse de Felyss fut assez surprenante, mais elle n'en était pas moins heureuse, d'ailleurs, il devait bien y avoir des livres ici, c'était un espace de jeu et de détente, alors il devait y avoir certaine chose, d'ailleurs, elle les remarqua dans un coin et les montra à Felyss avant de lui poser une question.

"Tu vois les livres la bas Felyss? choisit celui que tu désire et je te le lierais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 2 Oct - 13:06

Mickael connaissait bien Koyori, mais voilà longtemps maintenant qu’elle ne se cachait plus de lui, même quant elle avait besoin de solitude. C’était probablement pour ça qu’elle s’était ainsi pelotonnée contre lui, enfouissant son visage contre lui en continuant encore et toujours de ronronner tout bas. Son esprit s’apaisait au creux des bras de son compagnon. Les caresses de l’homme se glissèrent alors sur sa joue et elle releva vers lui un regard brillant de larmes contenues. Il lui dit alors qu’il avait peut être été trop direct ou hâtif avec Ayla, qu’il irait s’excuser plus tard en espérant qu’elle ne l’ai pas mal pris. La féline avait juste hoché la tête avant de laisse échapper un lourd soupire, gardant sa joue posée contre lui. Elle voulait oublier tout le reste. Si la vie de sa mère et sa sœur n’avait pas été aussi horrible où elles étaient, elle aurait regretté qu’elle n’y soit pas restée. Cependant, elle préféra garder ça pour elle, c’était assez horrible à penser comme ça. Et les caresses reprirent, la femme-chat fermant simplement les yeux alors qu’elle savourait ses caresses si douces. Bien sur, comme toujours, cela demeurait quelque chose de très chaste. Puis, Mickael remua et elle se redressa un peu alors qu’il sortit quelque chose de son sac, bien sur, elle l’avait sentit, c’était l’un des atouts et des inconvénients des Neko… Elle laissa cependant un sourire se poser sur ses lèvres :

« Je me demandait quand tu allais sortir ça en fait… »

Lui avait-elle simplement dit avant de poser un tendre baiser sur les lèvres de son compagnon. Puis, elle avait pris une position un peu plus confortable près de lui avant de piocher dans les douceurs qu’il avait prit pour elle. Et après avoir goûter les premières, elle sourit tendrement au médecin avant de lui dire que c’était délicieux. A nouveau, elle embrassa tendrement son compagnon.


Dans la salle de jeu Felyss était revenue près de Jessica, alors qu’elle parlait maintenant de la lecture de la veille qu’elle avait appréciée. L’humaine génétiquement modifié lui avait alors montrer une sorte de bibliothèque dans un coin de la pièce. Puis, elle lui demanda de choisir celui qu’elle voulait et qu’elle le lui lirait. Ce fut avec une exclamation de joie que la jeune fille fila vers la bibliothèque. Un sourire aux lèvres, elle avait tiré quelques livres, les détaillant avec attention, avant de les ranger comme attendant de savoir celui qui lui plairait le plus. Finalement, elle en trouva un plein de couleur et elle le serra contre sa poitrine avec le lapin en peluche avant de revenir s’asseoir sur les genoux de Jessica, comme elle en prenait l’habitude maintenant.


« Celui-là ! »

Lui avait-elle simplement dit tout en lui tendant l’ouvrage, un grand sourire aux lèvres.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 4 Oct - 3:23

Il n'y eut donc pas de surprise quand il avait sortit ce qu'il avait garder en réserve pour aujourd'hui, mais ce n'était pas grave, elle avait fait en sorte de ne pas y toucher et semblait même contente d'avoir cela, il répondit alors au premier baiser avec la même tendresse alors qu'il la regardait prendre un peu de chocolat, ce n'était pas le plus cher, mais il était sur que c'était ce qu'il y avait de plus bon, car il n'était pas dupe, il n'allait pas chez un marchand payer une somme astronomique pour un chocolat de mauvais gout non, il était plus malin que cela, bref, elle trouvait cela délicieux et après avoir répondu au second baiser, il mangea quelque cacahuètes grillés pendant qu'il ne réfléchissait à rien à vrai dire, il appréciait juste ce moment avec sa compagne, même si pour des riches cela était vraiment quelque chose de si petit, pour lui et Koyo, c'était un moment d'intimité comme un autre ou ils pouvaient discuter et manger tout en se câlinant de temps en autre, d'ailleurs, il y avait bien quelque chose qu'il voulait essayer avec elle, c'était un peu plus...intime, mais vu ce qu'ils avaient déjà fait dans la douche cela n'était pas trop grave, il lui fit alors signe d'attendre un peu avant de lui montrer un chocolat et qu'il le mette dans sa bouche, attendant un peu qu'il fonde, par la suite, Mickael fit un clin d'oeil à son amour et l'embrassa tendrement, cherchant à ouvrir un peu sa bouche pour lui donner un peu de ce chocolat fondu tout en dansant doucement avec sa langue, c'était peut être quelque chose de plus torride que d'habitude, mais il faisait attention à ne pas trop en faire, une fois le baiser terminer, il la regarda avec le sourire mais étant quand même assez rouge.

"Ça t'a plu?"

Pendant ce temps, Jessica elle regardait Felyss qui cherchait un livre pour qu'elle puisse le lire, elle avait sembler tellement heureuse quand elle lui avait montrer la bibliothèque qu'elle avait presque rougit un peu, il fallait dire qu'elle ne c'était pas attendu à ce qu'elle soit aussi ravie de quelque chose d'aussi simple, mais tant qu'elle était heureuse, Jessica allait garder le sourire, le temps passa alors doucement pendant que la sœur Syn se demandait quand même quel genre de livre elle allait bien lui choisir, surement quelque chose de pas trop compliqué, après tout, elle devait voir de quoi cela parlais avant de faire son choix, d'ailleurs, quand elle revint vers elle, ce fut avec un livre pour enfant qui parlait des couleur de l'arc en ciel, cela allait être facile à lire, et d'ailleurs elle commença à le lire tout en lui caressant parfois sa tête avec un grand sourire, lui montrant certaine chose tout en se demandant parfois comme elle avait fait pour garder cet âge mental avec le traitement qu'elle avait subit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 4 Oct - 12:50

Koyori avait le cœur serré dans sa poitrine à cause de ce qui s’était passé avec sa mère. Cependant, elle gardait ça pour elle, ne voulant pas inquiéter son compagnon avec ses états d’âme. Ainsi, ils échangeaient des baisers tout en grignotant un peu des petites douceurs qu’il leur avait réservées. Mickael lui fit signe d’attendre et la Neko soupira, se demandant ce qu’il avait encore en tête. Il pris alors un morceau de chocolat, puis il lui adressa un clin d’œil et l’embrassa. Elle répondit à ce baiser avant de sentir le goût du chocolat se mêlant à l’entremêlement de leurs langues. Les joues de la félines rougirent assez violemment et ses oreilles se couchèrent de chaque cotés de son crâne. Sans qu’elle ne le réalise vraiment, elle avait fermé les yeux, répondant encore et toujours à ce baiser chocolaté. De même façon, elle ne pus empêcher un léger gémissement de lui échapper, c’était vraiment agréable comme expérience… Quand le baiser pis finalement fin, elle rouvrit les yeux, gardant la bouche légèrement entrouverte comme si elle en voulait encore. Elle avait toujours les joues écarlates et ce ne fut que quand il lui demanda si ça lui avait plus qu’elle commença à nouveau à émerger. Elle avait alors passé sa langue sur sa lèvre inférieur.

« Je…Ou…oui… »

Bafouilla-t-elle alors avant de secouer la tête pour se remettre les idées en place. Koyori se sentait un peu chambouler par ce baiser chocolaté, elle ne s’était vraiment pas attendue à ça. Ses oreilles frissonnèrent avant de se redressées sur son crâne et qu’un sourire ne s’installe sur ses lèvre. Avec tendresse, elle avait alors embrassé tendrement l’homme qu’elle aimait plus que tout. Pour le moment, elle en avait oublié le souci avec sa mère et profitait simplement de la présence de l’homme qu’elle aimait.


Sur les genoux de Jessica, Felyss serrait son lapin en peluche contre elle. La blonde commença alors à lire ce livre qu’elle lui avait amener tout en lui caressant la tête de temps à autre, la faisant faiblement ronronner. Elle regardait le livre que lui lisait la femme en se blottissant plus ou moins conte elle. La petite agissait vraiment comme une enfant, mais peut-être était-ce une espèce de réaction de sauvegarde de sa part. La jeune fille était vraiment étrange à cause de son père, mais c’était un peu compliqué, elle avait été éduquée ainsi après tout. Felyss aimait vraiment qu’on lui fasse la lecture, mais elle aimerait bien apprendre à lire elle aussi. Au fil de la lecture, la demi Neko vint alors posé sa tête contre l’épaule de l’humaine génétiquement modifié, comme si elle était sur le point de s’endormir.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 6 Oct - 18:38

C'était une expérience assez intéressante, pour ne pas dire divine même, Mickael avait eut la meilleur idée de sa vie avec ce baiser chocolaté, et à voir la réaction de son amour de Koyori, cela lui avait fait de l'effet, il l'avait donc regarder en souriant, content de voir qu'elle était un peu plus détendu et surtout qu'elle pensait moins à ce qui c'était passé plus tôt, d'ailleurs, elle revint pour l'embrasser à nouveau un peu plus tard, un baiser qu'il répondit encore et même qu'il fit durer un peu plus longtemps, il l'aimait tellement qu'il avait du mal à se retenir de lui montrer cela, mais il savait, il savait qu'elle en était consciente, et bon, à force il n'avait plus besoin de lui dire, même si cela lui faisait du bien de le rappeler par moment, il aimait bien la voir rougir, par la suite, Mickael et Koyori discutèrent de tout et de rien, il n'y avait aucun sujet en particulier, juste à passer du temps ensemble et à rester avec l'autre, bien entendu, Mickael lui fit un autre baiser chocolaté, ayant apprécier le premier, il lui en donna donc un autre plutôt langoureux et un peu plus intense que le dernier, après tout, elle lui faisait toujours autant d'effet, bien entendu, le chocolat allait être ce qui allait être terminer le premier, après tout cela pouvait foudre assez vite vu la chaleur qu'ils pouvaient dégagé en ce moment, et pourtant cela ne faisait que peu de temps qu'ils étaient sortit de la douche, mais bon, c'était un jour particulier aujourd'hui, le jour ou ils restaient ensemble et se fichaient un peu du reste de la famille, bien qu'avec Ayla qui venait de fuguer, la réalité allait leur faire du mal une fois le retour fait.


Pour Jessica, ce qu'elle faisait était tellement simple, mais en même temps tellement agréable, il fallait dire que c'était assez reposant de ne faire que de lire et d'avoir une charmante Neko sur ces genoux à écouter, d'ailleurs celle ci semblait s'être mise sur l'épaule de la Syn, peut être qu'elle était fatiguée, ou alors qu'elle se sentait mieux comme cela, peut importe, Jessica elle continuait de raconter l'histoire mais un peu plus lentement montrant parfois quelque petites choses sur et essayant d'avoir une réaction de temps en tempes avec Felyss, puis, alors que le livre se termina rapidement, il fallait dire qu'il n'était pas très long, elle le posa sur le côté et regarda sa partenaire du moment pour lui demander quelque chose.

"Cela t'a plu Felyss?, tu veut que j'en lise un autre?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 6 Oct - 23:25

Koyori était un peu gênée qu’il ait pris cette étrange initiative, non par parce qu’elle n’aimait pas, mais parce que c’était plutôt intime et qu’elle n’était pas vraiment de nature à montrer sa tendresse. Oui, elle l’aimait et il savait comme elle savait qu’il l’aimait aussi… Cependant, elle avait pus remarqué qu’il était plus tactile qu’elle alors elle se contentait de rougir et de répondre à sa tendresse, profitant des moments où ils travaillaient pour récupérer un minimum d’espace vitale. La féline restait donc simplement tout contre lui à discuter, laissant les sensations que cet étrange baiser avait fait naître en elle choir petit à petit. Du moins, jusqu’à ce qu’il recommence son petit manège et, à nouveau, elle sentit un frisson lui remonter tout le long du dos. Ce baiser était plus langoureux et plus intense que le précédant et malgré elle, la féline sentit une certaine excitation s’emparer d’elle. Sans s’en rendre compte, elle intensifia encore le baiser entre eux.

La femme-chat avait alors glissé ses bras autour du cou de son compagnon, elle n’avait plus envie de penser aux autres… Et puis, c’était leur journée à eux alors elle pouvait bien lui accorder de passer quelques temps à se bécoter tendrement… même si son corps en demandait déjà plus, ce qui la rendait un peu mal à l’aise malgré elle. Koyori avait l’impression que la température de la chambre avait monté de plusieurs degrés. Alors que le baiser se poursuivait, la féline sembla perdre le contrôle de son propre corps durant quelques instants. Quand elle interrompit le baiser, elle se rendit compte qu’elle était maintenant à genoux au dessus du médecin, le chevauchant, blottie contre lui. Quand elle avait réaliser cette position, la femme-chat avait violemment rougie ses oreilles se plaquant de chaque coté de son crâne alors qu’elle frissonnait à nouveau. Elle le regarda un moment et baissa les bras, prenant un autre chocolat avant de transporter le reste des douceurs sur la table de nuit. Elle mis le chocolat dans sa bouche et l’embrassa alors avec une fougue et une intensité inouïe.


Felyss sourit simplement à Jessica quand elle lui demanda si ça lui avait plus. Puis, elle lui posa un baiser sur la joue avec une certaine tendresse. Les baisers et les câlins, c’était tout ce qu’elle connaissait comme marque de gratitude. Se levant elle alla alors ranger le livre avec un grand sourire avant de revenir près de Jessica, presque à trépigner. Alors, elle lui dit simplement :


« Ça m’a beaucoup plus… Mais je veux continuer à visiter la maison ! »

Et elle regarda Jessica, penchant la tête sur le coté en la regardant. Elle attendait visiblement une réponse, ou au moins venant de l’humaine génétiquement modifiée quand à cette proposition.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 8 Oct - 4:01

Mickael ne comprit pas tout de suite ce qui c'était passer, après tout le baiser qui s'intensifiait à chaque seconde avait complètement vider sa tête de toute penser, il ne voulait qu'elle, ne pensait qu'a elle, rien d'autre n'importait, puis finalement, alors qu'elle venait de séparer ces lèvres des siennes, il se rendit compte de leur position, Koyori étant maintenant à genoux au dessus de lui, le chevauchant, il fallait dire que ce moment semblait un peu érotique et il se sentit un peu rougir également, mais elle semblait abandonner l'idée de résister, après tout, ils avaient la journée pour eux, qui plus ai, Mickael n'allait surement pas résister à ce qu'elle allait faire, ce fut alors dans cette idée qu'il la regarda prendre un chocolat et de l'embrasser, surement de la même manière que lui, mais peut être avec plus d'envie et de tendresse, il répondit bien entendu au baiser, sentant lui aussi son envie monter, l'enlaçant pour qu'elle se colle un peu plus contre lui alors qu'il cherchait sa langue pour une danse un peu plus endiablé que la normal, ce baiser fut très long, très intense et très langoureux, et quand ce baiser fut terminer, il ne pouvait pas répondre, il ne pouvait juste que la regarder, elle pouvait clairement voir que cela lui avait fait de l'effet, qu'importe ce qu'elle allait décider par la suite, il allait suivre, de toute manière, il était maintenant pas mal excité aussi, alors bon, elle n'avait qu'un mot à dire ou qu'une action à faire, et son cerveau allait certainement suivre.


Pendant ce temps, Jessica semblait assez satisfaite de sa lecture, d'ailleurs, cela lui valu un baiser de la part de Felyss, ce qui failli encore une fois de la faire rougir, mais au lieux de cela, elle l’écouta alors parler, elle semblait ne plus vouloir de la lecture mais plutôt continuer à faire le tour de la maison, ce qui fit plaisir à Jessica, non pas parce qu’elle ne voulait pas lire, mais plutôt par cette petite initiative et demande de la part de la Neko, elle fit alors signe avec le sourire à Felyss de commencer à la pousser pour sortir tout en commençant à parler.

"Entendu Felyss, allons voir ce que ce manoir peut avoir d’intéressant."

Après, il fallait dire qu'elle même commençait à ce demander ce qu'elle pouvait faire par la suite dans cette pièce, elle n'était pas vraiment jouet, la raison était qu'elle avait été une poupée pendant si longtemps que cela l'avait un peu dégouter de cela, bien entendu, la peluche était un peu différente, elle était si douce, bref, elle attendit qu'elle commence à bouger pour voir par ou commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 8 Oct - 19:56

Alors qu’elle l’avait embrassé avec un chocolat, encore une fois, un baiser plein d’envie et de tendresse au cours duquel il l’enlaça, la pressant un peu plus contre lui sans même qu’elle songea à résister. Koyori frissonna légèrement et répondit à son jeu de langue quand il partit à l’assaut de celle-ci. Puis, le baiser pris fin, la laissant simplement écarlate contre lui, le souffle court, mais le regard brillant d’envie. Elle le regarda dans les yeux un long moment, puis, elle lui avait ensuite glissé une tendre caresse sur la joue. Puis, sa main se glissa en coupe sur sa joue avant qu’elle ne vienne à nouveau lui voler un baiser des plus passionner et des plus fougueux. La féline n’agissait maintenant plus qu’instinctivement. Elle changea légèrement de position, sentant maintenant son intimité frotter contre l’entrejambe de son compagnon. Un gémissement s’échappa de ses lèvres. Cette partie de son corps était peut être juste trop sensible pour son propre bien. Lorsque ce nouveau baiser pris fin, elle était toujours un peu essoufflée alors qu’elle vint près de l’oreille de son compagnon lui souffler quelques mots :

« Je t’aime… Je t’aime plus que tout. »

Puis, elle repartie à l’assaut de ses lèvres, sans perdre plus de temps à reprendre sa respiration. Ses oreilles étaient toujours couchées de chaque coté de son crâne alors que sa queue touffue ondulait dans son dos. Jamais elle ne lui avait autant dit qu’elle l’aimait que ce jour là… Cependant, elle bougea encore un peu, son intimité frottant un peu plus contre la virilité de celui qu’elle aimait, la faisant échapper encore un gémissement. Ses joues étaient toujours rouges et elles ne paraissaient pas décidées à perdre cette rougeur. C’était différent des fois précédentes, ses envies étaient tellement plus fortes…


A peine Jessica lui avait elle fait signe que la jeune fille-chat s’était emparé des poignées du fauteuil roulant pour la faire sortir de la chambre. Il y avait quand même quelque chose qui la travaillait. Elle ne savait pas encore quoi, mais c’était le cas. Felyss secoua alors vivement la tête pour chasser cette impression, puis, elle serra sa peluche contre elle avant de pousser le fauteuil plus loin dans le couloir, s’arrêtant de temps à autre devant une porte pour l’ouvrir et qu’elles décident si la pièce valait le coup d’être visité ou non. Elle aimait bien être avec Jessica. Elle aimait bien la jeune femme, elle était gentille et elle ne la repoussait pas sans raison comme son frère… Bien sur, elle ne pouvait pas savoir que ce n’était pas que le frère en question avait ses raisons. Les oreille de la semi Neko étaient un peu basses sur son crâne sans qu’elle ne comprenne vraiment pourquoi.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Jeu 9 Oct - 23:50

Mickael se demandait quelque chose, après tout, elle n'était pas comme cela normalement, à moins qu'elle le voulait vraiment, mais il avait des doutes, il se demandait donc si elle n'avait pas ces chaleurs, ce qui arrivait assez vite il fallait dire, ou alors le fait d'avoir passer  ces dernières en isolement à un peu dérégler son système, il n'était pas le plus expert en la matière alors ce n'était que des suppositions, mais il n'allait pas avoir le temps d'y réfléchir, après tout, elle semblait bien prête à s'amuser avec lui aussi longtemps qu'elle en aurait envie, et bien entendu, comme il lui avait dit plus tôt, il allait la suivre cette fois ci, heureusement qu'il avait déjà préparer ce qu'il fallait en avance, sinon il aurait été dans de beau drap, bon, après ce nouveau langoureux baiser, elle vint lui dire qu'elle n'aimait plus que tout et cela le fit rougir encore plus, bien que le fait qu'elle se frotte à sa verge lui donnait encore plus d'idée, d'ailleurs, sa pensée perverse de la journée allait finir par se réaliser, et il n'avait vraiment pas prévu cela, bon, toujours était il que puisqu'elle semblait vouloir partir la dessus, il allait lui donner ce qu'elle voulait, la lâchant alors un peu pour lui agripper les hanches, il commença à la faire bouger doucement pour que les frottements la fasse gémir d'avantage, bien entendu, il même n'était pas quelqu'un pouvait se retenir beaucoup, alors il lui arrivait de gémir doucement alors qu'il continuait de l'embrasser avec toujours plus de passion et d'envie, cherchant toujours sa langue pour une danse des plus endiablée, il était jeune, alors il allait bien pouvoir tenir face à son amour de Neko en chaleur, du moins, c'était ce qu'il pensait, il ne savait pas si la réalité allait être comme cela, mais au moins il avait toujours son plan de secours pour lui donner l'énergie de continuer.


Jessica elle trouvait que quelque chose clochait, comme si il manquait un bruit, mais rapidement elle mis cette idée de côté, elle était avec Felyss et c'était ce qui comptait pour le moment, peu à peu, elles découvrirent pas mal de pièce plus ou moins intéressante, mais rien qui ne les avaient encore fait s’arrêter, quand finalement, quelque chose attira l’œil de la Syn, un dressing, il y avait même au donc un petit coin pour se changer, une pensée étrange passa dans la tête de Jessica, qui pouvait bien vivre ici avant pour avoir autant de pièce si différente et si étrange parfois, il y avait même un dojo et un laboratoire, mais elle chassa à nouveau cette idée avant de montrer l'endroit avec le sourire et de parler avec sa nouvelle camarade de jeu.

"On essaie quelque tenues?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 10 Oct - 12:08

Chaleurs ou pas, pour le moment, ça n’avait aucun intérêt pour elle, il lui avait déjà dit qu’il ne voulait plus qu’elle le fuit, même si elle devait l’épuisée dans ces moments là. Enfin, pour l’heure, cela n’avait aucune espèce d’importance. Quand elle lui avait dit qu’elle l’aimait, elle l’avait vu rougir et un sourire s’en était installé sur ses lèvres. Sans vraiment avoir le contrôle de ses mouvements, elle se frottait contre sa virilité comme une chatte en chaleur… Oui, bon.. C’était peut être un peu ce qu’elle était pour le moment… Cependant, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il la relâche pour l’attraper au niveau des hanches et la faire bouger, causant un frottement plus intense entre la virilité du médecin et son intimité. Elle gémit légèrement, sans pouvoir s’en empêcher. Bien sur, cela s’assortit aussi d’une mouille assez conséquente. Dans le même temps, le baiser se poursuivait encre et toujours avec passion et envie. Elle sentait tellement de désir en elle… Ce qui était tout de même étonnant vu ce qui s’était passé sus la douche un peu plus tôt.

La féline soupir d’aise entre deux baiser et elle gémit un peu plus, suivant le mouvement qu’ils avaient tout deux consciemment ou inconsciemment initié. Elle gémissait contre ses lèvres, sans pouvoir s’en empêcher, c’était vraiment plaisant et elle ne voulait plus penser à rien… A rien qui ne soit le directeur de l’hôpital… Et pourtant, elle devrait être plus inquiète que ça. Sa journée ne se passerait certainement pas aussi bien que ce n’était le cas maintenant. La Neko glissa ses mains sur les épaules de son compagnon, se contentant de savourer leur contact sans se soucier de leurs sœur qui erraient dans la maison, pas plus que d’Ayla qui, selon ce qu’elle pensait, devait encore s’obstinée à s’occuper de la maison… Mais en ça, elle se trompait et elle allait probablement s’en rendre compte d’ici très peu de temps, lorsque leur tranquillité volerait en éclat.


Felyss continuait d’explorée la maison avec Jessica, cependant, elle semblait ailleurs, comme si quelque chose n’allait pas. Puis, elles arrivèrent dans un dressing et l’humaine génétiquement modifié proposa d’essayer quelques tenues. La fille chat avait alors sautillé de joie avant de pousser Jessica dans la pièce et de commencer à fouiller avec elle dans le dressing. Quelques minutes plus tard, sans aucune gêne, elle se changeait en plein milieu de la pièce, enfilant une jupe plissée à motif écossais rouge. En haut et en bas elle était bordée d’un ruban de soie noir. Elle avait passé des bas noirs, ainsi que de hautes bottes noires à lacets rouges qui lui arrivent aux genoux. Son buste fut couvert d’une chemise blanche sous une sorte de corset noir. Le style lui allait plutôt bien, surtout avec la casquette qu’elle avait posé sur l’une de ses oreilles… Et pourtant, elle semblait tracasser… Finalement, au lieu de montrer le résultat à Jessica, elle avait quitté la pièce en courant. On pus l’entendre courir un moment dans la maison, puis, elle revint vers la blonde, les larmes aux yeux et geint simplement.


« Maman est plus là… »

Avant de simplement tomber à genoux au sol en pleurant à chaudes larmes. Jamais sa mère ne l’avait laissé derrière elle comme ça, il avait dû lui arriver quelque chose !

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 11 Oct - 15:48

Il était vrai qu'a l'extérieur beaucoup de chose se passait, et que peut être Mickael et Koyori allaient devoir s’arrêter la ou ils en étaient, mais ce n'était peut être pas la meilleur solution, il fallait dire qu’avec l'état de la Neko, cela allait être compliquer pour qu'elle se retienne de lui sauter dessus, et si par chance ils réussissaient à la trouver plus vite, cela allait être surement plus intense encore au lit, mais il ne pensait pas à cela pour le moment, il ne savait même pas ce qu'il ce passait dehors, pour le moment, tout ce qu'il faisait était de faire l'amour avec Koyori, rien d'autre, il continuait toujours de la faire bouger pour qu'elle puisse sentir toujours plus son membre contre elle, qui d'ailleurs, malgré le fait qu'ils avaient déjà fait quelque chose sous la douche, semblait en vouloir encore, vraiment, il se demandait qui était le plus sain des deux, bref, les baisers s'enchainaient toujours de plus en plus, devenant plus intense et plus langoureux encore, leur langues dansant toujours plus à mesure qu'ils avaient de plus en plus de mal à respirer, l'entendre gémir ne lui donnait que plus envie encore de continuer, malgré ce qui pouvait se passer à l'extérieur de la chambre, d'ailleurs, il s'étonnait que personne n'était venu les déranger, même si bon, c'était mieux comme cela n'est ce pas?


Pendant ce temps, Jessica elle s'amusait à essayer différente tenue, d'ailleurs, son choix se porta sur quelque chose qu'elle portait assez souvent, une longue robe noire et blanche style goth-lolita, il fallait dire que c'était quelque chose qui était maintenant gravé dans son esprit, même si elle n'avait porter que cela pendant si longtemps, elle avait apprécier la chose, mais passons, avec cela elle passa des bas noirs ainsi que des petite bottine noir, elle trouva également un petit bracelet en or qu'elle mis autour de son poignet avant d'attendre Felyss, qui bizarrement partit ailleurs, elle fut assez étonner, mais compris assez vite quand elle revint et pleurante lui expliqua qu'il n'y avait plus Ayla, Jessica soupira, ce n'était pas le moment de faire ce genre de chose, mais en même temps, cela lui donna une idée, elle s'approcha alors de Felyss et l’empêcha un moment de pleurer trop en l'embrassant, puis, elle lui parla à voix basse d'une petite idée qui lui passait par la tête.

"On va la chercher?, si on ne fait pas de bruit, Belle-sœur et frère ne nous entendront pas, j'ai un bon nez tu sais, je devrait la retrouver vite, alors garde le sourire d'accord?"

Il fallait dire qu'elle n'avait pas envie de continuer d'entendre ce qui se passait dans la chambre du couple, même si son ouïe n'était pas aussi bonne que son odorat, elle pouvait tout de même entendre parfois quelque gémissement, dommage qu'elle ne pouvait pas faire quelque chose...mais depuis quand elle pensait à cela, elle chassa cette idée et caressa la tête de la Neko avant de faire signe à Felyss de la pousser vers l'entrée pour partir en chasse de quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 12 Oct - 14:44

On pouvait dire que pour le moment Koyori avait oubliée qu’ils ne vivaient plus seuls au manoir… En fait, pour tout dire, pour le moment, elle se fichait royalement de ce qui pouvait se passer en dehors des murs de cette pièces. Si ils étaient dérangés, la féline serait sans aucun doute frustrée… Et il était assez aisé de deviné que cela la rendrait agressive, probablement encore plus agressive que ce qu’elle avait pus montrer jusque là. Et qui sait ce que devrait ensuite enduré Mickael… En attendant, le médecin guidait encore ses mouvements au dessus de lui, leurs corps se frottant l’un contre l’autre, provoquant des ondes de plaisir chez la féline qui n’en mouilla qu’encore un peu plus longtemps. Et les baisers s’enchaînaient encore et toujours, de plus en plus fougueux et plein d’envie et de désir. Leurs langues dansaient ensembles, s’emmêlant l’une avec l’autre. La femme-chat pressa maintenant son corps contre celui de son compagnon. Koyori sentait son cœur qui se défoulait dans sa poitrine, mais elle ne voulait pas y prêter plus attention que ça. Dans son dos, sa longue queue touffue s’agita doucement dans son dos sans qu’elle ne s’en soucie plus que ça… Et leurs corps frottaient toujours l’un contre l’autre, faisant teinter son grelot au gé de leurs mouvements, sans qu’elle ne s’en soucie plus que ça.


Felyss était brisée, pourquoi sa mère l’avait abandonnée ? Elle pleurait à chaudes larmes après avoir annoncé à Jessica la disparition d’Ayla. La blondinette l’avait alors embrassé  pour l’empêcher de trop pleurer et elle demeura un peu perturbée, cependant, elle pleurait toujours et si les sanglots s’étaient apaisés, les larmes coulaient toujours sur ses joues. Il fallait la comprendre : jamais encore sa mère n’avait quitter la maison sans la prévenir… Jamais sans le Maître en tout cas… Jessica lui parla alors, lui proposant d’aller chercher Ayla. Elle lui certifia même qu’elle la retrouverait assez vite puisqu’elle avait un bon odorat. Elle lui demanda aussi de garder le sourire, mais ça, c’était peut être un peu trop demander à la jeune semi Neko. Les oreilles de Felyss s’étaient couchées sur son crâne, puis, quand Jessica lui avait demandé d la pousser, elle s’était exécutée et s’était glissé derrière son fauteuil et l’avait poussée en dehors de la pièce. Elles auraient bien l’occasion de revenir dans cette pièce une autre fois.


Ce que personne ne savait encore, c’était qu’en prenant le large, Ayla s’était retrouvée à errer dans les rues d’Oration. Ce qu’elle n’avait pas penser, c’était que sa tenue n’avait pas été la plus adaptée au lieu et on commença à la chahuté. Cette fois, la police intervint et la Neko fut emmenée. On trouva son maître dans les fichiers… Son ancien maître. Bien sur, on tenta de le contacter et bien sur, il n’y eut pas de réponse… Une patrouille fut envoyée sur place et le corps de l’homme fut retrouvé. La police ne prêta pas attention aux histoires de vente qu’elle évoquait : pour eux, c’était elle qui avait tué son maître.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Lun 13 Oct - 17:58

Mickael n'était qu'un humain, il ne pouvait pas entendre ce qu'il se passait en dehors de cette porte, alors tout ce qui lui passait par la tête était Koyori, et uniquement sa Neko d'amour, il continuait donc de la faire bouger sur sa verge, qui était toujours dans son pantalon, il pouvait clairement voir que sa compagne mouillait et cela lui donna envie d'y aller encore plus vite, pendant ce temps, il l'embrassait toujours avec plus de fougue et de passion, toujours de plus en plus langoureusement, leurs langue cherchant l'autre comme un besoin vitale et ne séparant leur lèvres que pour prendre une petite bouffée d'air avant de recommencer, ils étaient coupé du monde, et la sensation de son amour contre lui allégeait encore plus ces pensée, à vrai dire, tout ce qu'il pouvait entendre, c'était la voix de sa belle Koyori ainsi que le tintement de la clochette, pourquoi?, personne ne pourrais surement le comprendre, mais cela semblait le guidé vers elle et de toujours plus la câliner et l'embrasser, toujours plus se mouvoir pour la faire gémir, et bien entendu, toujours plus de ce qu'elle allait vouloir.


Jessica elle n'avait pas réussit à rendre le sourire à Felyss, mais elle avait arrêter de sangloter, elle lui avait donc donner un mouchoir avant de lui indiquer ce qu'elles allaient faire, tout d’abord, prendre les papiers de la petite Syn, heureusement que son frère avait garder cela, ce qui lui avait permis d'être officiellement reconnue comme un membre de sa famille et ainsi de la prestance qui allait avec son frère, il était riche après tout, alors même si certaine personne ne l'aimaient pas, ils n'avaient surement pas les moyens pour faire face à lui, bien que Mickael n'était pas quelqu'un à se battre ou à faire des coup fourbe de la sorte, bref, elle pris par la suite quelque petite preuve qu'elle aurait surement besoin ainsi que pas mal d'argent avant de se diriger vers la sortie, toujours en silence bien entendu et elle expliqua à Felyss de surtout ne pas avoir peur, elle allait prendre les choses en main pour trouver Ayla.


Et ce ne fut pas des plus compliquer, il fallait dire que du fait qu'elle avait été en prison, et aussi à ce qu'elle avait entendu qu'ils avaient trouver l'ancien maitre mort, elle allait devoir jouer serrer, ce fut donc en marchant simplement en ville qu'elle avait sentit l'odeur vers le poste de police et avait soupirer, Felyss avait reçue ces indication, toujours rester avec Jessica, elle allait tout régler et elle lui avait promis qu'elle lui rendrait sa mère si elle réussissait à rester calme, elle ne savait pas si cela allait fonctionner, mais elle n'avait pas le choix, ce fut donc en entrant que deux policiers avaient demander ce qu'elle désirait, les envoyant balader royalement avec un petit sourire de star et arriva directement sur la personne qui à son avis devait être prendre en charge la Neko, elle s'inclina alors légèrement avant de commencer à parler avec son petit sourire.

"Excusez moi de vous dérangez monsieur l'agent, je m’appelle Jessica Syn, mon frère est le directeur de l'hôpital Mickael Syn, je suis enchantée de faire votre connaissance, je suis désolée de venir ainsi à l'improviste, mais cette charmante Neko qui se trouve derrière moi m'a signaler que sa mère se trouvait ici, n'y aurait il pas un moyen pour qu'elle puisse venir avec moi?, je sais ce que vous pouvez penser, pourquoi m'occuperais-je de cela alors que je n'ai aucun lien avec elle, mais cette charmante Neko m'a expliquer que son maitre à eu un arrêt cardiaque il y a peut de temps et que depuis elles ont été racheté par quelqu'un, qui malheureusement se trouve à l'hôpital, il est apparement dans le coma et sans aucune famille pour venir le voir, mon frère, qui à un très grand cœur, à donc décider de les prendre avec lui, malheureusement, les papiers n'ont pas encore été finaliser, pourriez vous m'aidez pour que cela se passe sans le moindre embêtement?, je vous promet de créer le moins de problème possible."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mar 14 Oct - 2:11

Koyori elle n’était pas humaine, elle aurait sans nul doute pus comprendre assez facilement qu’il y avait un problème quelque part… Oui, mais voilà, pour l’heure, chacun de ses sens n’étaient orienté que dans une seule direction : Mickael. Et il continua de la faire bouger sur sa verge gonflée et elle sentait le désir monter en elle, toujours plus puissamment. Elle avait l’impression de devenir folle. Cependant, elle ne chercha pas à mettre les ola, même un seul instant. Et il l’embrassait avec fougue et passion et elle répondait à ses baisers avec ces mêmes sentiments, mêlés à une touche de désir. Leurs langues s’entremêlaient dans une danse des plus torrides, elle prenait à peine le temps de reprendre son souffle, elle le désirait tellement pour le moment. Et encore et toujours, le grelot teintait alors que son corps remuait contre celui de son amant et qu’elle gémissait, ivre de désir et de plaisir. Elle n’y pouvait rien, elle perdait tout contrôle peu à peu.

« Mickael… »

Gémit-elle alors avant d’entreprendre de déshabiller son compagnon, elle ne voulait tout simplement plus attendre, elle avait l’impression que son corps allait explosé tellement elle le désirait. Ses oreilles étaient toujours couchées sur son crâne, c’était tellement différent des fois précédentes… Mais elle ne voulait pas que ça s’arrête, à aucun prix. Bien entendu, rien ne se passait comme on le voulait.


Felyss s’était calmée, puis, elle avait écouté Jessica alors que cette dernière lui expliquait ce qu’elle avait en tête pour aller chercher Ayla. La jeune féline n’aimait pas vraiment l’idée d’aller dehors, elle qui n’y avait jamais mis les pieds. Cependant, elle voulait aller chercher sa mère, montrer qu’elle aussi, elle pouvait être forte… aussi forte que sa grande sœur. Les oreilles basses la petite Neko avait trouver un plaid qu’elle avait posé sur les genoux de sa maîtresse, elle-même, elle se trouva une espèce de veste matelassée assez chaude qui était plus ou moins à sa taille. Felyss avait donc poussé Jessica en dehors de la maison, puis elle suivit ses indications. Ce fut les oreilles basses et la queue enroulée autour de l’une de ses jambes que Felyss suivit les indication de Jessica, écoutant tout ce qu’elle lui disait, puis, elles étaient aller au commissariat et, aussitôt, la fille chat s’était fait la remarque qu’elle n’aimait pas cet endroit, mais elle s’était tu et avait simplement continué à pousser le fauteuil de sa maîtresse. Elle sentit le regard de certain policier posé sur l’enfant qu’elle était mais elle ne bougea pas, se contentant de rester accrochée au fauteuil, la tête basse.


Le policier à qui parlait Jessica la regarda un long moment. Le bon cœur du directeur de l’hôpital n’était un secret pour personne… Surtout ici ou sa Neko personnelle avait fait quelques remous. Quoi qu’il en soit, le flic avait des doutes quand à cette histoire d’arrêt cardiaque… Enfin, il n’était pas médecin et ne pouvait donc pas prouver son intuition. Il écouta cependant la petite histoire sans broncher avant de regarder Jessica comme si il tentait de voir à travers elle. Puis, il avait soupiré et avait simplement dit :


« Bien mademoiselle, dans ce cas, votre frère se fera sûrement un plaisir de confirmer cette version des faits. »

Et sans laisser le temps à la fille ou à sa Neko de répondre, il avait pris le téléphone et avait composé le numéro de l’hôpital. Quand il demanda le directeur, on lui demanda à prendre un message après lui avoir dit qu’il ne travaillait pas ce jour-là. Il avait remercié la personne au téléphone, puis l’avait contacter sur le téléphone du manoir, ne se doutant pas une seconde de ce qu’il interromprait et qu’en entendait le téléphone, Koyori allait lâcher un grondement mécontent avant de lui expliquer ce qu’elle avait.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 15 Oct - 18:06

Mickael se laissait faire, ou plutôt il prenait par à tout ce que désirait son amour de Koyori sans même une once de retrait, il était complètement focaliser sur elle et rien ne semblait pouvoir l’empêcher de terminer cette journée dans une chaleur et un plaisir des plus immense, néanmoins, pendant que sa compagne le déshabillait et que lui était en train de lui caresser la joue, un téléphone retentit, au départ il n'y prêta pas attention, jusqu'au moment ou il commençait à ce faire insistant et qu'il grogna fortement avant de le prendre et de répondre, il ne reconnaissait pas la voix mais si on avait donner à quelqu'un ce numéro, c'était que c'était une urgence.

"Excusez moi mais je suis....la police?, que me vaut...vous avez attraper une Neko blesser et ma sœur est venu vous dire que je l'ai recueillit?....oui c'est exacte...leur dernier maitre est dans mon hôpital suite à un coma, il n'a aucune famille, attendez un instant."

Il mis l'option pour couper le son pour venir murmurer à Koyori qu'il y avait un problème, et allait s'attendre à un grognement de sa part, mais il allait lui expliquer cela mieux après.

"Oui...non je ne savait pas exactement ou il à été tuer, j'ai juste entendu celle qui se nomme Ayla dire qu'il avait eut un arrêt cardiaque et qu'un ami à lui avait pris les deux pour lui alors qu'il l'avait visiter....oui, cela ne fait que très peu de temps qu'elles sont chez moi et je n'ai pas encore eu le temps de faire les papiers, je m'y mettrait au plus vite, pourriez vous libérez Ayla et la confiez à ma sœur s'il vous plait, merci, je viendrait dans la semaine vous apportez les papier une fois terminer, au revoir..."

Mickael raccrocha avant de grogner une nouvelle fois et de poser son téléphone un peu plus loin, ce n'était pas la moment qu'on lui pose des question, surtout qu'il avait du passer à un ton assez calme alors que plus tôt il ne pensait plus à rien du tout, et maintenant Koyori allait surement être en colère, il commença donc à lui expliquer.

"Ayla à été trouvé dans les rues de la ville et avait été prise par la police, Jessica et Felyss n'ont rien trouver de mieux que d'y allé sans nous en parler et maintenant un coup de fils de la police pour voir si ce qu'elle avait dit était bien vrai...écoute mon amour, dès qu'elles rentrent, on leur passe le savon de leur vie et ensuite on remonte ici et je te promet que je ne sortirait plus avant que tu ne puisse plus bouger."

Jessica elle attendait calmement que le policier téléphone à son frère, mais déjà avait elle entendu un grognement de la part de Koyori qu'elle baissa un peu la tête, cela s'annonçait mal, elle regarda Felyss un moment, lui disant d'approcher sa tête pour lui murmurer qu'elles allait surement se faire gronder une fois rentrer, mais que cela allait montrer qu'elles n'étaient pas que des poupées, bref, elle regarda le policier terminer la conversation avant de prendre la parole.

"Désolé si mon frère vous à semblez à bout de souffle, il était...avec sa fiancée, si vous voyez ce que je veut dire, il profite surement de sa journée de repos, pouvons nous partir avec la mère de Felyss?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Mer 15 Oct - 21:23

Koyori était restée dans la même position, sur lui alors qu’il répondait maintenant au téléphone. Tendant l’oreille, elle écoutait ce qui se disait. La police ? Qu’est-ce qu’ils avaient encore ? Elle lutta contre elle-même pour ne pas envoyé le téléphone valser contre le mur. Au vu du résumé de la situation, elle compris que sa mère avait encore fait des siennes et une lueur de rage pure apparu dans son regard sombre quand Mickael lui expliqua qu’il y avait un problème. Un grognement sourd lui échappa, il fut même suivit d’un feulement. Puis, alors que Mickael continuait la conversation avec le policier, elle se leva d’un geste vif, les oreilles couchées sur son crâne, elle était véritablement folle de rage. La féline avait alors commencé à faire les cent pas dans cette pièce, n’écoutant que vaguement ce qui se disait tout autour d’elle. Dans son dos, sa queue avait de violent mouvement hiératique, elle était folle de rage et si le médecin ne la calmait pas avant le retour des filles, elle les giflerait sûrement… au minimum…

« Je vais les tuer… »

Grogna la Neko. C’était une façon de parler bien sur, mais elle aurait très bien pus les menacer de l’une de ses dagues qu’elle avait caché un peu partout, histoire de bien leur faire sentir qu’elle ne leur pardonnerait pas ce dérangement, pas tant que les effets de ses chaleurs ne seraient pas bien loin derrière elle en tout cas. En attendant, elle avait envie de frapper quelque chose… Bien sur, la promesse de son compagnon lui faisait plaisir, mais elle aurait tellement préféré qu’ils ne soient pas dérangés.


Felyss restait dans l’ombre de Jessica, qui qu’il arrive. Elle avait peur, elle ne savait rien de ce monde qu’il y avait toujours d’elle. La jeune féline gardait ainsi les yeux rivés sur le sol à leurs pieds. Jessica lui parla alors, la prévenant de ce qui risquait de les attendre à la maison. Sa maîtresse lui avait alors dit qu’elles allaient se faire gronder et es oreilles de la petite féline se couchèrent sur son crâne. Sa sœur ne l’aimait déjà pas beaucoup, si elle les avait mis en colère elle et son compagnon, ça n’allait pas arranger les choses… Elle allait même probablement la détester encore plus. Gardant sa peine pour elle, elle se contenta de se murer encore plus profondément dans son silence en attendant de revoir sa mère. Le policier finit par leur demander d’attendre quelques instant, le temps qu’il remplisse un formulaire et, probablement, qu’il aille chercher la Neko. Il les laissa ainsi seules et la fille chat parla alors à voix basse :


« Felyss a encore fait une bêtise… Koyori va encore être en colère contre elle… »

Elle parlait d’elle à la troisième personne comme cela lui arrivait de temps à autre. La petite féline se raccrocha donc un peu plus aux poignées du fauteuil roulant de sa maîtresse. La jeune féline se sentait soudain très nerveuse.


Ayla avait été mise en cage en attendant que tout soit réglés. Elle s’attendait à y croupir jusqu’à être renvoyée à l’animalerie quand l’un des policiers vint la chercher. Il lui demanda alors pourquoi elle ne lui avait pas dit la vérité et la Neko mature lui lança un regard mauvais, elle n’était pas la mère de Koyori pour rien. Le fonctionnaire soupira alors, puis, il la pris par le bras et l’avait forcée à se relever avant de la ramener dans la pièce principale. Là, Felyss vint quasiment se jeter dans ses bras et elle les referma tendrement autour de sa fille.


« Allez y, vous pouvez partir avec elle, mais ne la laisser pas errer ainsi, c’est un conseil… Oh, et rappelez à votre faire de faire urgemment les papiers. »

Ayla regarda Jessica et soupira doucement, les oreilles encore basses sur son crâne. Elle avait mal à son dos, il faudrait probablement refaire ses pansements, mais elle ne dit pas le moindre mot.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Ven 17 Oct - 1:02

Mcikael n'était pas content, c'était bien la première fois qu'il ressentait cela, de ne pas pouvoir faire ce qu'il voulait et surtout qu'ils étaient si bien partit, en ce moment, il devait surement être presque au même niveau que Koyori, il sentait son sang bouillir un peu et sa verge pulser, il avait envie d'elle bon sang, mais ne pouvait pas, pas avant d'avoir expliquer en profondeur ce que cela voulait dire de laisser un mot ou d'expliquer ce qu'il se passait avant de partir, le commentaire de Koyori fit apparaitre un petit sourire sur le visage de son compagnon, qui termina de remettre sa chemise et lui pris alors la main avant de lui caresser la joue pour lui dire quelque chose d'assez étrange.

"Laisse moi en un morceau cette fois d'accord?"

Lui aussi allait engueuler, et surtout Jessica, d'accord elle avait bien agis, mais elle était impulsive et avait tendance à trop imiter leur mère, alors cette fois ci, il n'y allait pas avoir d'échappatoire, cela allait être une première pour lui, mais Mickael allait punir sa petite sœur en quelque sorte, même quand il était jeune il n'avait pas fait cela, mais cette fois ci c'était peut être trop, en attendant, ce fut toujours avec la main de son amour dans la sienne qu'il l'emmena vers le rez de chaussée, voulant les attendre de pied ferme.

Jessica elle attendait qu'on lui emmena Ayla, elle était un peu nerveuse, elle sentait que le retour à la maison allait être rude, et maintenant Felyss semblait un peu apeurée aussi, disant qu'elle avait fait une bêtise, elle lui caressa un moment la main pour essayer d'attirer son attention et qu'elle baisse la tête avant de lui murmurer quelque chose.

"Ne t'en fait pas Felyss, c'est moi qui ai demander de faire cela, alors je prendrait les remarque, tu n'a rien fait de mal, tu devrais être fière d'ailleurs."

Elle garda le sourire alors qu'elle voyait Ayla arriver, faisant un signe de tête à l'agent de police et demandant à Ayla de bien vouloir pousser sa chaise roulante, le trio partirent de la station et une fois assez éloigner et sur que personne n'allait les écouter, Jessica soupira et s’affaissa un peu sur sa chaise roulante avant de parler à Ayla.

"Désolée Belle-mère, Felyss et moi on à essayer de faire cela sans que mon frère et belle-sœur ne le découvre, mais le policier les ont appeler...on va surement avoir le droit à une grosse remontrance..."

Puis, alors qu'ils continuèrent de se diriger vers le manoir, Jessica allait lui demander autre chose, après tout, elle avait du bien bouger pour arriver jusqu'a la station de police.

"Votre dos va bien?, je sais que mon frère à du vous dire de faire le moins d’exercice possible, mais il pense à votre bien, au fond de lui, il doit souhaitez que vous puissiez bouger sans peine le plus tôt possible, et il est assez tenace aussi, rien qu'a voir comment il a raccourcit mes séance pour marcher juste pour éviter que j'en fasse trop..."

Ce fut la dernière chose qu'elle expliqua, vu qu'ils arrivaient bientôt au manoir et Jessica sentait déjà que l'atmosphère n'était pas des plus acceuillante, elle fit signe alors à Felyss de ce mettre derrière sa mère, après tout, c'était son idée, puis, alors qu'elle ouvrit la porte, elle remarqua directement son frère, assez en colère, c'était bien la première fois qu'il le voyait comme cela.

"J’espère que tu est prête Jessica, parce que cette fois ci il n'y a pas de gentil grand frère..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 18 Oct - 0:35

Koyori était folle de rage, tant et si bien qu’elle faillit envoyée bouler Mickael quand elle lui pris la main. La Neko avait alors posé un regard plein de rage sur lui alors qu’il lui avait caresser la joue avant de lui demander de lui en laisser un morceau cette fois-ci. La femme-chat le détailla un long moment, plissant les yeux comme pour savoir si il pensait véritablement ce qu’il lui avait dit. Elle avait ensuite soupiré avant de détourner les yeux, les oreilles couchées sur son crâne.

« Je vais faire ce que je peux… »

Lui avait-elle simplement dit. Puis, elle avait attardé son regard sur lui et son regard s’était fait plus intense sur lui. Si il n’y avait pas le cas des autres a régler, elle lui aurait probablement sauté dessus pour le baiser, là. Elle retint son souffle, comme en apnée. Koyori se détourna alors de son compagnon, claquant simplement la porte de la chambre dans son dos. Un instant plus tard, elle se servait un verre d’eau bourré de glaçon et en sortit un supplémentaire qu’elle glissa dans son cou et sur sa gorge… Il fallait à tout pris qu’elle arrive à se calmer avant de faire une bêtise.


Ayla passait tendrement une main dans les cheveux de sa fille pour la calmer, elle la pensait suffisamment attachée à Jessica pour ne pas remarquer sa disparition… Elle se trompait. Elle leva un instant son regard vers Jessica, le regard sombre. La Neko avait soupiré, oui, elle allait encore avoir une réprimande de sa fille et du compagnon de sa fille… Une cage pour une autre en quelques sorte, plus spacieuse et plus doré, mais une cage tout de même. Ce fut d’une voix blanche qu’elle repris la parole :


« Le principal c’est d’avoir essayé, et vous n’y êtes pour rien, ni l’une, ni l’autre. Si il le faut, je leur en parlerais… »

Felyss avait toujours la tête basse, elle ne semblait plus oser les regarder maintenant. Ayla soupira, puis poussa légèrement sa fille en avant, cette dernier restant près du fauteuil de Jessica alors que sa queue balançait tristement dans son dos, elle n’était vraiment pas très joyeuse. La femme se glissa derrière le fauteuil et commença alors à prendre la route pour rentrer chez Mickael Syn. En cours de route, Jessica lui avait demandé comment allaient son dos et Ayla garda le masque de neutralité qu’elle s’était composée.

« Mon dos va bien, ne t’en fait pas. »

Encore un mensonge, elle n’allait pas bien. Les plaies ne s’étaient pas rouvertes, mais ce n’était pas loin. Cependant, la Neko n’était pas le genre à se faire plaindre, alors elle mentait et elle se contentait de pousser le fauteuil de l’humaine génétiquement modifié. Elle savait que c’était pour son bien, mais elle avait besoin de cette liberté de mouvement dont elle avait été trop longtemps privée, pas qu’on lui dise ce qu’elle pouvait faire ou ne pas faire.  Finalement, elles arrivèrent à leur demeure et Felyss se retrouva derrière elles deux, cependant, à peine la porte avait elle été ouverte que Mickael avait commencé à s’en prendre à sa sœur.


Koyori quand à elle avait attendu que sa mère et sa sœur soient rentrées, puis, ignorant totalement cette dernière, elle avait délaissé son glaçon pour se poster face à sa mère, les mains sur les hanches. Les deux Nekos se toisèrent, les oreilles couchées sur leurs crânes. De la pure fureur brillaient dans les yeux de Koyori alors qu’elle lui feula pratiquement avec elle :


« Tu es fière de toi j’espère. »
« Ne me fais pas la morale surtout. »
« Pourtant tu le mérite bien ! Tu agis comme une enfant… »


Elle s’agressèrent quelques minutes encore avant que, hors d’elle, Koyori ne finisse par tout simplement sauter sur sa mère, toutes griffes dehors. Elles se battaient sans rien faire pour épargner l’autre. Felyss quand à elle se mit à tremblée, se glissant simplement dans le dos de Jessica en s’accrochant au fauteuil roulant. Ses oreilles étaient tellement basses qu’on aurait dit qu’elle voulait les faire disparaître dans son crâne.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 18 Oct - 14:09

Jessica n'avait pas démenti ce qu'avait dit Ayla pendant le trajet, même si elle pouvait sentir un peu une odeur de sang dans le dos de la mère, il fallait qu'elle fasse attention, ou alors elle risquait gros, du moins c'était ce que pensait la petite Syn, elle n'était pas docteur, elle se fiait juste à ce qu'avait dit son frère plus tôt quand elle lui avait demander comment elle allait, ceci étant dit, ce n'était pas le moment de penser à cela, devant elle se trouvait maintenant son frère, c'était bien la première fois qu'il était en colère, et il allait lui passer un savon, du moins c'était ce qu'il pensait, car il n'avait jamais réprimander quelqu'un, et pas question d'en revenir à la violence comme sa nourrice, il n'avait pas voulu cela pour elle la première fois, alors pas question, il allait plutôt le faire verbalement, et cela commença assez fortement, Jessica elle écoutait son frère en baissant la tête, elle comprenait qu'elle avait un peu mal agis, néanmoins, elle gardait toujours ces convictions.


Ce fut la bagarre entre Koyori et Ayla qui arrêta les frais, les deux Syn regardèrent ce qui se passaient avant de soupirer, Koyori n'aurait surement pas agit comme cela si elle était dans son état normal, mais avec ces chaleur, ce qui lui faisait penser, ils avaient assez perdu de temps ici, alors autant retourner dans leur chambre pour lui donner ce qu'elle voulait et par la même occasion ce qu'il voulait, il avait été infecter par ces chaleur ou quoi?, il chassa ce genre de penser et demanda à sa sœur de s'occuper alors d'Ayla, avec la force de la jeune femme, cela allait être un jeu d'enfant, mais le problème était de calmer Koyori, Mickael n'était pas aussi fort qu'elle, néanmoins, il avait un moyen de la faire craquer, et cela était de lui dire quelque chose, avant toute chose, Jessica caressa un peu Felyss pour lui dire qu'elle devait se montrer forte, montrer qu'elle n'avait pas peur, d'ailleurs, elle lui expliqua qu'elle allait encore une fois lui montrer l'exemple.


Mickael et Jessica, qui se leva alors de sa chaise roulante sautèrent sur les deux Neko en furie, et pendant que Jessica pu avec sa force surhumaine obliger Ayla à ne pas bouger, Mickael avait un peu de mal, après tout, elle n'était pas dans son état normal, néanmoins, il approcha alors sa bouche de son oreille et vint lui murmurer quelque chose d'assez...particulier, quelque chose que désirait plus Koyori qu'une vulgaire bagarre en ce moment, quelque chose qu'il lui avait promis, il continua alors de lui dire que tout ce qui l'attendait si jamais elle se calmait alors que pendant ce temps la Jessica demanda à Felyss de venir câliner sa mère pour la calmer, en faisant bien sur attention à son dos, Mickael lui allait donc ce diriger vers leur chambre si jamais Koyori avait écouter et c'était calmer, Jessica elle continuait un moment de tenir la mère avant de lui parler, voulant savoir l'état de son dos, et précisant qu'elle voulait la vérité cette fois, lui expliquant qu'elle sentait une odeur de sang vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 18 Oct - 20:03

Quand Koyori et Ayla avaient commencé à se battre, Felyss avait reculé, ses oreilles se plaquant sur son crâne alors que sa queue se mettait à battre furieusement dans son dos. Elle avait peur d’elle et elle resta donc prostrée derrière le dos de sa maîtresse. Les larmes lui brûlait tellement les yeux et elle avait tellement peur que ce ne fut que par un prodigieux effort de volonté qu’elle ne s’enfuit pas dans les couloirs pour aller trouver refuge dans sa chambre ou dans celle de Jessica.  Puis, Jessica lui parla à l’oreille et elle laissa échapper un gémissement plaintif : pourquoi ? Elle n’était pas forte elle ! Cependant, avant qu’elle n’ait pus comprendre quoi que ce soit, Mickael et Jessica plongèrent sur Koyori et Ayla pour les séparées. La petite féline se recula encore d’un pas.

Koyori feula quand la poigne de Mickael se referma sur elle et elle s’était aussitôt mis à se débattre, lui infligeant un magistral coup de griffe avant d’avoir pus comprendre quoi que ce soit de ce qu’elle faisait. Cependant, les conséquences de son geste frappèrent son esprit en même tant que les paroles de Mickael. Elle cessa de se débattre, continuant de fixer sa mère d’un regard plein de colère alors que sa respiration était haletante à cause du combat qui avait eut lieux. Elle ne chercha alors plus à échapper au médecin, restant sous son emprise le temps que sa colère retombe suffisamment pour qu’elle ne soit plus obsédée par cette envie de donner une bonne leçon à sa mère… Finalement, elle détourna les yeux et se dégagea de son compagnon avant de le planter avec les deux autres purement et simplement. Elle n’avait pas confiance en ce calme trop fragile et elle avait choisit de retourner dans la chambre avant lui, d’un pas vif et claquant la porte derrière elle. Avant de le faire cependant, elle avait fait un détour par l’une des salles de bain pour se passer la tête sous l’eau. Ensuite, elle s’était simplement assise sur le lit, le regard rivé au sol à ses pieds alors qu’elle se concentrait sur sa respiration. Elle se fichait pas mal de l’eau qui coulait de ses oreilles et de sa chevelure sur ses épaules et sa robe… elle tentait de contrôler au mieux sa respiration maintenant.

Ayla quand à elle avait été maîtrisée par Jessica. Elle avait tenté de se débattre et cela avait simplement fait craquer une de ses cicatrices, la faisant simplement crié de douleur. La Neko s’immobilisa aussitôt en sentant un filet de sang s’écouler tout le long de son dos. Elle se retrouva complètement immobile, aussi haletante que sa fille, sauf que si Jessica ne l’avait pas tenue, elle se serait probablement effondrée assise au sol sous la douleur. Sous les invitations de Jessica, Felyss était venue prendre sa mère dans ses bras et la femme ravala ses larmes jusqu’à ce que Jessica ne lui pose la question sur son état.


« Emmène Felyss dans sa chambre ou dans la tienne et reviens… je te répondrais à ce moment là… »

En soit, c’était un réponse, Ayla ne voulait juste pas la verbaliser parce que sa benjamin l’entendait et qu’elle l’estimait trop fragile pour l’entendre.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Sam 18 Oct - 22:44

La situation avait réussit à se calmer, mais il y eut quand même un ou deux accident, Mickael eut un coup de griffe sur un bras, cela semblait grave mais en alité il eut beaucoup de chance sur ce coup la, Jessica elle n'eut aucun mal à garder Ayla avec elle mais quand elle l'entendit crier de douleur elle eut un frémissement, au moins tout sembla plus calme, Mickael nettoya alors la plaie qu'il avait eu au bras, arretant simplement le saignement avant de dire à Jessica de terminer de s'occuper d'Ayla et de Felyss, il lui expliqua également qu'il n'allait pas être disponible avant un long moment et qu'elle ne devait pas écouter à sa porte, Jessica eut alors un sourire amusée, comprenant ce que cela signifiait, elle regarda alors son frère partir vers sa chambre avant de retourner sa tête vers Ayla.

Mickael entra donc dans sa chambre et verrouilla la porte, cette fois ci, personne n'allait les déranger, néanmoins, il regarda que son amour était partit prendre un coup d'eau sur la tête et il soupira, il était trop exciter pour s’arrêter comme cela, il s'approcha alors d'elle et lui caressa la joue avant de l'embraser langoureusement, ce baiser fut très long et il partit directement chercher la langue de sa partenaire pour une danse des plus endiablé, il voulait lui montrer qu'il était prêt pour elle et qu'elle n'avait pas à avoir peur, cette fois si il n'y allait plus avoir de problème, une fois ce baiser terminer, il s'installa sur le lit, sachant très bien qu'elle allait surement lui sauter dessus pour repartir ou ils en était rester il y a quelque minutes, et maintenant que Jessica s'occupait de la mère de Koyori, plus rien ne les empêchait de continuer, d'ailleurs il allait lui confirmer cela.

"Et cette fois ci, plus de gêneurs, comme promis, je suis avec toi jusqu’à ce que tu ne puisse plus bouger sous le plaisir."

Jessica elle attendit encore un peu avant d'entendre Ayla lui demander d'emmener Felyss autre part, elle se leva alors avant de soupirer, elle allait accepter, mais uniquement parce qu’elle sentait que c'était plus important cette fois ci, la jeune Syn pris alors Felyss par la main en lui disant de la suivre et l'emmena en marchant vers la chambre de Jessica, ces jambes tremblant toujours un petit peu, la bas, elle lui demanda de s'asseoir sur le lit pour lui expliquer quelque chose.

"Ne t'en fait pas Felyss, je ne te demande pas de changer en un jour, tu as fait assez d’effort pour aujourd'hui et je suis fière de toi, maintenant laisse moi faire, je vais redonner le sourire à ta maman d'accord?"

Elle attendit donc une réponse de sa part avant de lui poser un petit baiser sur les lèvres et de repartir vers Ayla, une fois arriver, elle s'asseya en face d'elle, soupirant un peu de l'état de ces jambes, avant de prendre un air assez sérieux, qui ne lui ressemblait pas, puis posa une nouvelle question.

"Belle-mère...cela me fait mal au cœur de vous voir souffrir, il n'y a aucun moyen pour que vous vous reposiez juste le temps de vous soignez?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    Dim 19 Oct - 17:03

Koyori avait le regard perdu dans le vide, comme en veille, quand Mickael revint dans la pièce. Elle ne l’entendit même pas verrouiller la porte. Cependant, quand le visage de l’homme apparu devant le sien, elle cligna des yeux un instant. Puis, le médecin lui caressa la joue et l’embrassa. Elle mis quelques secondes avant de répondre au baiser et plus ce dernier s’étirait, plus elle sentait ses sens s’embrasé à nouveau. Plus le baiser se prolongeait et plus elle le rendait plus torride. Puis, le baiser s’interrompit, lui laissant un goût d’encore sur les lèvres, elle eut un léger grognement de frustration alors qu’il s’éloigna d’elle le temps de s’installer sur le lit. Il ne fallu qu’une seconde de plus pour que la féline ne reprenne son poste précédent : à cheval sur le directeur de l’hôpital. L’homme lui promis alors que cette fois, il n’y aurait personne pour les déranger et qu’il était avec elle jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus bouger sous le plaisir. Un sourire amusé avait alors étirer les lèvres de la jeune femme qui vint lui mordiller l’oreille avant de lui dire :

« Tu crois vraiment que tu pourras m’épuiser et pas l’inverse ? »

Puis, elle vint l’embrasser, lui mordillant légèrement la lèvre avec envie. Elle agissait là comme elle n’agissait jamais autrement, elle n’y pouvait rien, c’était ses chaleurs qui parlaient et elle ne pouvait pas leur tenir tête. Elle avait alors intensifié le baiser entre eux deux. Dans le même temps, elle sentait que les envies de son compagnon n’étaient en rien passées… Elle le sentait même bien. Un sourire espiègle sur les lèvres alors que la jeune femme interrompit le baiser.

« Où en étions nous, Docteur Syn ? »

Oui, un petit trait d’humour, car certains humains appelaient ça jouer au docteur. Cependant, la brunette n’avait pas attendu d’avoir une réponse pour recommencer à frotter son intimité contre le membre gonfler de l’homme engoncer dans son pantalon.


Ayla avait câliné un instant sa fille avant de la repousser, s’assurant qu’elle comprenne bien qu’elle ne lui en voulait pas cependant. Puis, elle laissa Jessica emmener la demi Neko. Les oreilles collée sur son crâne, la petite ne s’était pas opposé aux fait d’être ramener dans une chambre, elle y était habitué, jusqu’à venir ici, elle avait passer sa vie entre quatre murs alors bon… Bien rapidement, Felyss s’était donc retrouvée dans la chambre de Jessica, inquiète pour cette dernière car elle voyait bien que ses jambes tremblaient. L’humaine génétiquement modifiée lui dit qu’elle avait fait assez d’effort pour aujourd’hui et qu’elle était fière d’elle. La petite féline avait alors hoché la tête :


« Fais attention à toi Maîtresse… »

Puis, elle la regarda partir, un peu inquiète et enleva enfin son manteau… Puis, elle fila dans le dressing récupérer la peluche qu’elle y avait laissé. Ensuite de quoi, elle revint s’asseoir sur le lit de Jessica et attendit, le lapin en peluche serré tout contre elle.


Ayla avait attendu le retour de Jessica, se traînant juste jusqu’à un siège pour s’y asseoir. Quand Jessica revint Ayla ne dit rien, enlevant simplement les vêtements qui couvraient le haut de son corps, hurlant en ôtant les fibres de ses plaies béantes. Les sentir devenait insupportable et Mickael était bien trop occuper pour quitté à nouveau la chambre. La femme chat soupira, puis répondit à la jeune fille.


« Je ne suis pas un chat de salon Jessica, rester à ne rien faire, ce n’est pas ma nature… Si cela devait arrivé, ce qu’on m’a forcé à faire depuis que je suis esclave me tournerait dans l’esprit et finirait par me rendre folle. Ton frère ne peut pas le comprendre… Même Koyori a été épargné de ce qui pourrait lui faire comprendre ma façon d’agir. »

Elle se tu et se baissa comme elle le pus, se prenant la tête entre les mains, mentalement fatiguée à cause de son irritation et de la douleur. Son dos continuait encore et toujours de saigner, elle avait mal, terriblement mal…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Manoir Stein ~ Deux Neko pour le prix d'une... ou presque.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: L'allée du paradis-
Sauter vers: