Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Ven 7 Nov - 10:08

Selenwen avait toujours été reconnaissante envers son mari de ne jamais avoir chercher à lui forcer la main, même si ils étaient marié et qu’il aurait été dans son droit de la pousser un peu dans ses retranchements. Enfin, il n’avait jamais rien tenté et elle lui avait toujours été reconnaissante pour ça, c’était déjà ça. En attendant, maintenant qu’ils vivaient ensembles, les choses étaient un peu plus compliquées. Et le fait qu’il prolongea encore un peu plus le baiser ne fit rien pour les aider à rester calme. Lorsque le baiser pris finalement fin, l’elfe de lune avait le souffle un peu court et les oreilles légèrement basses sur son crâne. Elle se sentait bizarre, mais elle ne voulait pas le lui en parler… elle ne voulait pas l’inquiéter… et elle ne voulait pas non plus prendre le risque de précipité les choses entre eux. Maintenant que le baiser avait pris fin, Selene plongea son regard dans celui de son mari alors qu’un frisson lui remontait tout le long du dos.

Seles soupira doucement, puis demeura pelotonner contre son époux, nichant simplement son visage au creux du cou de l’humain. Elle aimait son mari et elle se sentait bien contre lui, au final, il n’y avait que ça de vraiment important… Oui, mais même si elle se sentait bien près de lui, il y avait toujours quelque chose d’étrange au fond d’elle, au niveau du bas de son corps. Laissant échapper un petit soupire, Seles entrecroisa ses doigts et ceux de son mari, puis, elle laissa échapper un soupire d’aise. Puis, encore une fois, elle changea de position, se glissant dos contre son époux avant de s’arranger pour qu’il referme ses bras autour d’elle, sans pour autant lui lâcher la main. L’archère cala sa tête tout contre le bras de son compagnon, se sentant encore une fois en parfaite sécurité entre les bras de son colosse, même si elle n’avait rien d’une petite nature et ça Eginhard le savait. Sans vraiment se rendre compte de son geste, elle commença à caresser la paume de son mari, un sourire poser sur les lèvres. Son corps se nicha tout contre l’homme qu’elle aimait, collée tout contre son corps à lui sans qu’elle n’en ressente aucune gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Sam 8 Nov - 20:03

Eginhard sentait son épouse frissonner et se doutait que quelque chose la tracassait, peut être qu'elle n'était pas si insensible à ce qui se passait, ou bien qu'elle aussi cherchait le bon moment, dans tout les cas, tout ce que pouvait faire son colosse de mari était de lui montrer qu'elle n'avait pas à avoir peur de faire ce qu'elle avait envie, qu'il n'allait jamais la repousser, continuant toujours de rester contre elle jusqu'au moment ou elle semblait vouloir essayer de trouver une bonne position, commençant d'abord par essayer de mettre son visage contre son cou, il la regarda faire un petit sourire mais elle ne semblait pas satisfaite, elle entrecroisa alors leur doigts et décida de prendre plutôt une position avec son dos contre son torse, lui laissant le plaisir d'enrouler ces bras autour d'elle, lui procurant une sensation de bonheur assez intéressante, par la suite, il remarquait quand même que la situation avait un petit défaut, à savoir que les jambes de sa belle pouvait à plusieurs reprise toucher la verge de son mari sans y faire attention, bien entendu il ne le montrait pas, bien qu'elle pouvait se rendre compte qu'il était un peu plus chaud que d'habitude.


C'était quand même un gros dilemme dans l'esprit d'Eginhard, d'un côté il pouvait juste dire à Selene qu'elle touchait certaine partie de son corps qui était peut être pas ce qu'elle cherchait à faire, de l'autre il semblait aimer la sensation et ne voulait rien dire, bien que cela allait avoir un effet néfaste sur sa capacité à garder le contrôle de lui même, et la preuve était que le bras solitaire qui la gardait contre lui avait remonter un peu pour presque toucher le bas de la poitrine de sa douce épouse, il avait tenu si longtemps et maintenant qu'elle le touchait sans faire exprès il allait craqué?, pas question, il était plus résistant que cela, il bougea alors un peu plus sa tête vers son épouse pour que sa présence le calme encore plus, elle était vraiment la seule chose qui lui était plus précieuse que son propre corps, et pendant ce temps la, elle semblait lui caresser sa main, il ne savait pas la raison à cela, mais il pouvait se concentrer la dessus pour éviter de penser à d'autre caresse non intentionnel, calmant doucement sa respiration mais gardant encore les yeux ouvert, fixant avec tendresse sa femme, la nuit était encore loin d'avoir commencer, ce qui était une chance, mais il se demandait si ils allaient bien pouvoir dormir, en tout cas, lui allait surement mettre un bon moment avant qu'il oublie tout le reste pour pouvoir dormir, il resserra un peu son étreinte sur elle et attendit de voir ce qui allait se passer par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Sam 8 Nov - 23:31

Selenwen était simplement installée contre son mari et tout aurait pus bien se passer… Si il n’y avait eut cette nervosité qui l’empêchait de dormir. Du coup, elle bougeait légèrement et elle ne se rendait pas compte que ses jambes frôlaient parfois la virilité de son compagnon. Cependant, ce qu’elle sentit et qui s’imposa à son esprit fut cette sensation qu’avait provoquer Eginhard lorsqu’une de ses mains s’était égarée très près de sa poitrine, assez près pour qu’une sensation étrange ne naisse au plus profond de son être alors qu’elle sentait sa poitrine se gonflée. C’était comme si son corps était dans l’expectative, attendant simplement que cette main ne face ce qu’elle avait faillit faire. Selene se rendit rapidement compte qu’elle retenait sa respiration. Ses propres réactions la stupéfiaient… Elle était peut être plus prête à ce genre de chose qu’elle ne le pensait… du moins, c’était ce que son corps semblait vouloir lui faire comprendre.

Seles se mordilla un peu nerveusement la lèvre et inspira profondément. Si son corps réagissait donc ainsi, il n’y avait donc que sa peur pour l’empêcher de profiter de leur amour… Il fallait qu’elle soit forte ! Elle inspira donc profondément et relâcha son compagnon avant de se redressée, puis, une qu’elle fut assise, elle se pencha vers son mari pour l’embrasser avec une certaine fougue. Cependant, elle ne s’arrêta pas là. Pour se donner du courage, elle se laissa agir sans même se laisser le temps de penser. Ainsi, elle se concentra pleinement sur le baiser et elle s’empara d’une des mains de l’humain avant de la poser sur sa poitrine, devenant aussitôt écarlate. Cette fois, il n’y avait plus de marche arrière possible. Et par la même occasion, elle accentua encore un peu plus le baiser entre eux. Elle sentait son cœur qui battait à tout rompre dans sa poitrine, mais elle ne changerait les choses pour rien au monde. De toute façon, il était trop tard maintenant et elle se sentait brûler sus le contact de cette main sur sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Lun 10 Nov - 0:54

Eginhard, qui se retenait toujours depuis un moment, eut une assez grosse surprise quand il vit sa compagne s'asseoir, il avait fait quelque chose de mal?, ou alors elle avait remarquer qu'elle touchait sa verge et voulait souffler un moment, il pouvait comprendre cela, mais finalement, alors qu'il allait s'asseoir à son tour pour la câliner, elle se pencha vers pour un baiser assez fougueux qui le laissa assez perplexe, bien entendu il y répondait avec les même sentiments, mais il ne comprenait pas pourquoi elle faisait cela, et puis finalement, alors que le baiser continuait, elle lui pris une main pour la poser sur l'un de ces seins, et il compris en partie, elle sentait peut être quelque chose en elle et elle voulait peut être en être sur, alors elle commençait à allé vers cette voie la pour aussi soulager son mari, quoi qu'il en soit, il profita du baiser pour faire passer sa langue, rejoignant celle de sa compagne pour une douce danse, et sa main elle resta encore un moment sans rien faire avant de masser la poitrine avec tendresse, ne savant pas trop quoi faire, puis, une fois se long baiser terminer, il la fit s'approcher un peu plus d'elle pour lui murmurer quelque, chose, il était lui aussi assez rouge alors elle allait surement être rassurer de savoir qu'il était dans le même bateau.

"Ne t'en fait pas mon amour, je suis aussi expérimenter que toi en la matière alors tout ça se passer en douceur."


Il commença alors à lui poser plusieurs baisers tendre mais un peu fougueux, à chacun d'entre eux il cherchait sa langue pour une danse de plus en plus chaude, il s'adaptait et voulait voir leur limite, car il se prenait en compte aussi dans ce qu'il faisait, pendant ce temps, la main poser sur son seins continuait de masser en douceur alors que son autre main partie chercher une de celle de sa femme pour entrecroiser leur doigt, ils avaient le temps et il voulait voir la réaction de sa femme à chaque moment, tant pis si ils y passent la nuit, du moment qu'elle soit satisfaite de ce qui c'est passer et aussi qu'elle ne regrette rien, néanmoins, au fond de l'esprit du colosse, son excitation désirait enfin sortir pour faire des choses un peu plus osée, il avait toujours le contrôle, son épouse fut forte de commencer cela, alors il allait lui aussi être fort et ne pas ceder à la tentation, tout allait venir, étape par étape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Lun 10 Nov - 3:39

Selenwen était parvenue à prendre son courage à deux mains et elle avait embrassé son époux avec bien plus de fougue qu’à son habitude. Elle avait même poussé le culot jusqu’à placer l’une des mains de son colosse sur sa poitrine dénudée. Eginhard avait répondu à son baiser, mais il lui avait paru des plus perturbé et un peu perdu, elle espérait n’avoir pas commis de bévue. L’elfe de lune allait interrompre le baiser quand la langue de son compagnon s’immisça entre ses lèvres pour partir à la conquête de la sienne. Il n’en fallu pas plus pour que la ligne de ses épaules ne se détende et elle laissa maintenant sa langue s’emmêler à celle de son colosse. La main de ce dernier commença alors à caresser ce sein qui était à sa portée et elle laissa échapper un petit gémissement. Selene sentit son mari la coller un peu plus à lui et elle frissonna, ses oreilles s’agitèrent sur son crâne sans même qu’elle ne semble s’en rendre compte. Puis, le baiser pris fin et la femme aux cheveux violets serra doucement la main de son compagnon alors qu’il lui parlait à voix basse, aussi rougissant qu’elle. Eginhard lui demanda de ne pas s’en faire, qu’il n’avait pas plus d’expérience qu’elle et que tout se passerait en douceur.

« Je suis sûre que tout se passera bien, du moment que c’est avec toi mon amour. »

Selenwen répondit à chacun des tendres baisers avec la même tendresse et avec la même fougue également. A chaque fois que leurs langues se rencontraient, elle s’entremêlait quelques instants. Rapidement, l’elfe se retrouva avec le souffle court, cependant, elle ne cessait pour autant pas de répondre à ses baisers alors qu’il lui massait toujours sa poitrine. Ces sensations qu’il faisait naître en elle étaient tout simplement inédite pour elle. C’était bien agréable que tout ça, cela lui donnait la chaire de poule. Entre deux baisers cependant, elle laissa échappa un petit soupire d’aise. Puis, de sa main libre, elle vint glissé sur le torse de son colosse, suivant tendrement le contour de ses muscles avec une certaine envie d’ailleurs, même si elle ne la comprenait pas encore réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mar 11 Nov - 17:07

Selene avait été vraiment courageuse de faire cela et c'était maintenant au tour d'Eginhard de prendre son courage à deux mains pour essayer de lui donner le plus de plaisir possible, le problème était bien entendu qu'il n'était qu'un novice, alors il était assez prudent sur ce qu'il faisait, néanmoins, sa femme lui démontra que tout allait bien se passer du moment que c'était avec lui, ce qui le soulagea intérieurement, il essaya alors de pousser la chose un peu plus loin, continuant de l'embrasser avec de plus en plus d'amour et d'envie, cherchant toujours sa langue et s'améliorant à chaque baiser, sa main elle continuait toujours de masser son sein avec tendresse même si parfois il lui arrivait de s'occuper de son téton, le roulant doucement entre deux doigts, puis finalement, si elle pensait que tout allait bien se passer, pourquoi allé un peu plus vite, il était nerveux à cette idée, mais bon, il descendit alors sa main depuis sa poitrine vers le ventre de se partenaire dans une douce caresse jusqu’à finalement arriver vers son clitoris, c'était déjà une amélioration, il caressa alors cette partie de son corps et même parfois un peu son intimité, faisant attention pour le moment à ne rien y mettre, il voulait tout faire en douceur, et il voulait qu'elle découvre cela en même temps que lui.


Par ailleurs, il y avait bien quelque chose qui semblait être content, et il s'agissait de sa verge, qui allait surement enfin servir, quoi que, pour le moment il n'y pensait pas, trop occuper à ne pas faire de bêtise quand il touchait son épouse, et pour le moment elle semblait bien tout apprécier, alors il gardait le sourire, bien qu'il était toujours un peu rouge, Selene ne semblait pas encore prendre d'initiative mais elle avait déjà commencer le tout, elle pouvait bien attendre avant d'essayer quelque chose, lui n'était pas presser, d'ailleurs, il continuait en douceur de serrer sa main pour lui montrer qu'elle pouvait faire ce qu'elle désirait de lui, il n'allait pas mal le prendre, pour être plus clair, il s'approcha de l'oreille de sa douce compagne pour lui murmurer qu'elle n'avait pas à ce retenir aussi et qu'elle pouvait explorer son corps comme elle le désirait puisqu'il était déjà à elle, ne lui laissant pas le temps de répondre, reprenant une longue série de baiser devenant de plus en plus langoureux, il s'améliorait avec ces embrassade, mais il était persuadé qu'elle aussi était dans le même cas, après tout, du moment qu'ils faisaient tout à deux, tout les deux allaient s'améliorer, en attendant, Eginhard n'allait pas plus loin, attendant que Selene commence elle aussi quelque chose de son côté, et au fond de lui, il avait hâte de voir quel sensation cela allait lui procurer de plus que celle qu'il pouvait sentir en ce moment même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mar 11 Nov - 18:37

Selenwen avait du mal à ne pas trembler, oui, elle avait peur, mais si elle ne se prenait pas en main, elle aurait peur toute sa vie et elle n’arriverait jamais à sauter le pas. Les baisers se succédaient les uns aux autres, toujours avec plus d’amour et plus d’envie… Il continuait encore et toujours de masser sa poitrine et elle ferma les yeux, savourant les nouvelles sensations qui s’offrait à elle. Puis, il lui pinça le téton et se fut comme une décharge qui se répandit dans sa poitrine alors que la chaleur et l’humidité entre ses jambes s’intensifiaient. Puis, la main d’Eginhard quitta sa poitrine, glissant le long de son corps, provoquant une légère chaire de poule sur son trajet. Cependant, plus cette main descendait, plus elle sentait son cœur se serré. Quand elle se glissa finalement entre ses jambes, elle s’était carrément arrêter de respirer quelques instants. Puis, quand il commença à caresser son clitoris et elle sentit comme une décharge irradiée son corps. C’était une étrange sensation qu’il lui procurait, une étrange et tellement agréable sensation qui la fit laisser échapper un gémissement de plaisir qui vint mourir contre les lèvres de son mari alors que son corps se cambrait légèrement sous les nouvelles sensations qui s’offraient à elle.

L’elfe de lune  avait le souffle un peu court, il fallait dire que tout ça c’était tellement nouveau pour elle. Elle avait donc du mal à reprendre son souffle entre ses caresses et les baisers qu’il posait sans cesse sur ses lèvres. Ses joues écarlates, elle perdait toute conscience de ce qui se passait autour d’eux, en fait elle n’avait que la conscience des mains de son époux et de ses baisers. Il vint ensuite lui glissé quelques mots à l’oreilles, lui disant qu’elle n’avait pas non plus à se retenir. Elle n’en avait alors rougit que d’avantage, sentant sa gorge s’assécher. Cependant, il ne lui laissa pas le temps de répondre et vint à nouveau l’embrasser. Selene avait du mal à aligner deux pensées, elle avait tellement chaud ! L’elfe décida donc de rendre les armes et de se soumettre à son instinct. Gémissant contre ses lèvres un peu plus fréquemment, elle porta une main à la joue de son colosse avant de la laisser doucement glissée tout contre son cou, puis sur son torse, suivant les contours de ses muscles avec une certaine tendresse. Les caresses s’attardèrent longuement sur son torse, comme si elle cherchait à y trouver des endroits qu’elle ne connaissait pas encore. Les baisers s’enchaînaient encore et encore, elle l’aimait tellement. Après de longues minutes passer ainsi, Seles laissa sa main errer le long du pantalon d’Eginhard, puis, elle fit ensuite glisser le tissu du vêtement autant qu’elle le pus sur le corps de son compagnon… Elle était encore trop ignorante pour pouvoir véritablement prendre des initiatives quand à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mer 12 Nov - 4:12

Eginhard lui avait dit de ce lâcher comme cela, mais il ne savait pas si elle avait ce genre de chose en elle, néanmoins, il fallait mieux se tromper que de la laisser se retenir, il eut donc la surprise de l'entendre gémir un peu plus quand il l'embrassait et quand il s'amusait avec son clitoris avant qu'elle ne se décide de caresser le corps de son compagnon, descendant toujours plus bas jusqu’à faire baisser son pantalon, montrant alors une chose qu'elle n'avait vu que si peu de fois, sa verge, elle était bien dressée, ce qui était normal vu la situation, néanmoins, il pouvait voir qu'elle avait un peu de mal, il allait surement devoir l'aider un peu, et cela allait être un plaisir de le faire, il relâcha alors le clitoris de sa douce femme et lui pris tendrement la main qui se trouvait près de son pantalon, la guidant vers sa verge pour qu'elle puisse la prendre en main il murmura alors qu'elle pouvait en faire ce qu'elle voulait, relâchant sa main pour revenir vers le clitoris, s'amusant encore et toujours à la titiller et la caresser à cet endroit, les embrassade devenant un peu moins fréquente mais beaucoup plus chargé de désir.


Que pouvait il faire de plus, c'était bien une question qui restait dans sa tête, il avait beau chercher un bon moment, il n'arrivait pas à voir autre chose que la pénétration maintenant, ce qui était surement trop tôt, il allait donc continuer de la chauffer tout en l'embrassant, c'était quelque chose de long mais qui allait certainement lui permettre de la laisser en confiance, elle devait ne pas prendre peur face au membre de son mari, sinon cela risquait d'être plus compliquer encore, lui pendant ce temps allait devoir lui montrer un petit avant gout de ce qu'elle allait ressentir, et pour cela il fit rentrer doucement un doigt en elle, faisant très attention de ne rien abimer, ce n'était pas le moment de tout faire rater, la sensation de l'intérieur de l'intimité de sa compagne semblait lui plaire, alors il bougea lentement son doigt pendant que le reste de la main continuait de caresser son clitoris, Eginhard vint lui mordiller le lobe de l'oreille de temps à autre alors qu'il continuait ces langoureux et long baisers, ces pensée commençant à vraiment se focaliser uniquement sur Selene, néanmoins, il faisait attention de ne pas trop être rapide sur la suite, il avait beau montrer plus d'initiative, il ne fallait pas trop en faire et la rendre morte de peur, il la regarda alors, toujours souriant, serrant un peu plus cette main qu'il n'avait pas lâcher depuis le tout début maintenant, qu'importe ce que les autres pourraient penser la prochaine fois qu'ils les verraient, ils allaient franchir une autre étape dans la solidification de leur relation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mer 12 Nov - 16:55

Selenwen avait dévêtit son compagnon avant de perdre un peu le fil quand à ce qu’elle devait faire maintenant. L’elfe de lune frissonna doucement juste avant de sentir son mari délaisser son clitoris maintenant. Il lui glissa ensuite la main qui n’était pas au creux de la sienne sur sa verge. Selene avait alors rougit violemment avant de commencer à caresser le membre dressé avec une certaine timidité qui ne lui appartenait pas en temps normal. Enfin ce n’était pas tous les jours qu’on vivait notre première fois… Pendant ce temps là, la main d’Eginhard était à nouveau venue trouver l’intimité de l’elfe et il avait recommencer les caresses la faisait gémir à nouveau. La chaleur entre ses jambes lui en devenait de moins en moins supportable. Cependant, puisque Seles se laissait de plus en plus aller à l’instinct et du coup, ses caresses se faisaient de plus en plus sensuelles, mais aussi de plus en plus insistantes sur le membre de son époux.

Puis, tout à coup, elle sentit quelque chose s’immiscer en elle et elle eut un gémissement sonore alors qu’elle se crispait assez violemment. Elle ne s’était pas attendue à la vague déferlante de sensations inconnues qui s’était répandu en elle. La gorge sèche, elle avait interrompu le baiser pour pouvoir respirer parce qu’elle avait le souffle court. Cependant, puisqu’elle se laissa guider par son instinct et peut être un peu par son instinct animal aussi – les inconvénient de se changer en panthère probablement, elle laissa sa main caresser le membre de son compagnon avec envie. Dans le même temps, la jeune femme se pencha maintenant au dessus de son mari, ne laissant entre leurs corps que la place de sa main contre intimité. Puis, elle vint ensuite lui mordiller l’oreille avec une certaine envie et un certain désir. Dans le même temps, sa poitrine vint frotter contre le torse du colosse à cause de la position dans laquelle ils se trouvaient.


« Je t’aime tellement. »

Lui souffla-t-elle d’une voix presque ronronnante… Décidément son autre forme semblait avoir de l’influence sur elle pour le moment. Quoi qu’il en soit, elle vint à nouveau capturer ses lèvres dans un baiser plein de fougue et de passion. Sa main libre lui permettait de se maintenir légèrement au dessus de lui et ses réactions instinctives aux agissements de son mari faisait que son corps frottait légèrement et irrégulièrement sur le membre de l’humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Jeu 13 Nov - 21:05

Egin faisait assez attention à ne pas allé trop loin, il fallait dire qu'il avait de gros doigt et pouvait donc provoquer quelque chose qui devait rester, du moins pour le moment, pendant ce temps, Selene semblait bien commencer par caresser son membre avec une certaine envie, ce qui le fit haleter légèrement, elle semblait se relâcher un peu, ce qui le fit sourire, après tout, c'était ce qu'il lui avait demander, ce fut alors qu'elle se pencha au dessus de lui, ne lui laissant que peu de place pour bouger sa main et lui mordilla l'oreille avec un certain désir, elle semblait chauffer plus vite qu'il le pensait, ce qui n'était pas plus mal, elle frotta donc sa poitrine contre son torse, lui disant qu'elle l'aimait tellement  d'une voie qu'il n'avait pas encore entendu de sa part, sa femme repris un baiser passionné alors qu'elle continuait de rester contre lui, ce qui lui donna alors envie de lui mordiller l'oreille après un baiser avant de lui répondre à son tour.

"Moi aussi mon amour."

Il se colla alors un peu tout en l'embrassant avec une envie assez visible, accélérant les mouvement de son doigt en elle alors qu'il s'amusait à lui poser des baisers sur son cou ainsi que son épaule, il se fichait pas mal maintenant de sembler un peu impatient, il pouvait la gouter alors c'était ce qu'il allait faire, lui murmurant des parole d'amour toujours plus chargé de passion, frottant un peu son corps contre le sien, voulant que ces tétons soit toujours plus frotter contre son torse, également, il semblait faire en sorte qu'elle continue de s'occuper de lui comme lui s'occupait d'elle, il ne savait pas combien de temps il allait tenir, car maintenant cela était une question de temps avant qu'il ne lui demande de commencer cela, ou alors elle allait le faire bien avant lui, car elle semblait bien prendre les devant, ce qui l'étonnait mais l'excitait par la même occasion, la nuit était encore jeune, ce qui signifiait qu'ils avaient tout le temps pour connaitre le corps de l'autre de cette manière, dans un coin de sa tête, il se demandait si elle n'allait pas souffrir avec sa verge, après tout, il savait que la première fois faisait mal pour les femmes, il était vraiment concerné par son bien être, il était doux même quand il était un peu submergé par le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Jeu 13 Nov - 22:36

Selenwen frissonnait, elle ne s’était pas attendue à ressentir ce genre de sensations et, étrangement, une partie d’elle demandait à en avoir encore plus, comme si ce qu’il lui procurait n’était pas encore suffisant. Finalement, Eginhard vint lui mordillé l’oreille et elle laissa échapper un gémissement sonore, c’était tellement agréable, et les frissons qui avaient accompagner cette petite morsure l’était tout autant. Il lui dit ensuite à son tour qu’il l’aimait et elle laissa un sourire se poser sur ses lèvres. Et il l’avait à nouveau embrassé, se collant un peu plus à elle. L’elfe de lune poussa un soupire d’aise qui se changea vite en gémissement de douleur quand il accéléra les mouvements de ses doigts en elle. Vive comme l’éclair, sa main avait délaisser le membre de son amant pour le forcer à lâcher prise sur son intimité. Elle était encore vierge, c’était naturel que ce genre de chose puisse lui faire mal. D’une main tremblante, elle vint ensuite caresser le visage de son mari interrompant par la même occasion le baiser.

« Doucement, tu sais bien que mon corps n’est pas habitué à ce genre de chose Myn Mélanÿe. Vas doucement… »

Et elle l’embrassa à nouveau, d’abord avec douceur, puis, avec de plus en plus de fougue. Selene mouillait bien entendu, oui, il avait vraiment réussit à faire naître l’envie en elle. Cependant, le corps innocent de l’elfe n’était peut être pas encore apte à supporter ce genre de prémisse tant qu’il conservait sa pureté. Sa poitrine lui paraissait lourde tellement elle était gonflée d’envie et ses tétons saillait joyeusement de leur logement. Seles sourit doucement et vint se pelotonner un peu plus contre lui, un frisson lui remontant le long du dos, c’était vraiment agréable, elle ne pensait pas que cela pourrait lui plaire autant. Ses oreilles frémissaient légèrement sur son crâne alors qu’elle avait le souffle un peu court. Elle aimait tellement son époux et maintenant qu’elle se laissait guider par son instinct et ses sens, elle n’en revenait pas d’avoir tant crains ce moment. Son regard si bleu semblait tout simplement brillé de joie. Elle ne voulait plus penser à la suite, cela arriverait bien assez vite maintenant. A nouveau, ses lèvres étaient venues s’unir à celles de son amant avec fougue et amour bien entendu. Elle avait relâcher une de ses mains, gardant toujours sa main glissée au creux de l’autre, elle lui faisait confiance, elle savait que maintenant qu’il était prévenu, son colosse ne lui ferait aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Dim 16 Nov - 17:31

Eginhard était donc allé un peu trop vite, mais il avait fait attention à faire cette accélération la plus lente possible pour voir jusqu'à quelle étendue il pouvait bouger, au moins cette question était régler, sa compagne lui signala alors qu'il devait y allé doucement et il n'y répondit que par un tendre sourire pour le moment, la laissant l'embrasser avec douceur avant que le second baiser un peu plus fougueux ne vienne, elle semblait bien aimer ce qu'il se passait et il était content il repassa alors sa main vers son intimité en lui montrant qu'il ferait attention cette fois ci, par la même occasion, son autre main était toujours au creux de celle de son épouse alors il n'allait pas pouvoir, le corps de sa compagne pouvait surement être explorer par son compagnon, mais il prenait les chose en douceur comme il l'avait dit plus tôt, d'ailleurs, il profita d'un petit moment sans baiser pour lui murmurer quelque chose.

"Maintenant que je sais jusqu’où je peux allé, je pense pouvoir te donner plus de plaisir mon amour."

Et il allait bien le montrer, commençant directement ces caresses sur son clitoris, un doigt était à nouveau rentrer en elle mais faisait bien attention à ne pas allé à la même vitesse que la dernière fois, cherchant plutôt à lui donner plus de plaisir, bien entendu, il y avait beaucoup de chose qu'il ne savait pas sur le plaisir, alors il essayait de bien faire attention, car il se rendait compte qu'il pouvait être un peu plus presser qu'elle, surement du a ce qu'il avait garder au fond de lui pendant si longtemps, néanmoins, son épouse semblait ne plus craindre ce qui allait se passer par la suite, ce qui le rendait heureux intérieurement, il répondit alors au baiser rempli de fougue et d'amour de sa douce et continua ce qu'il faisait alors qu'après le baiser il passait son temps à lui poser de nombreux baisers sur son cou et venir même lui mordiller son oreille, il redescendit par la suite sa bouche pour un baiser langoureux, cherchant la langue de sa douce pour une danse assez chaude, ils allaient surement leur falloir encore un peu de temps pour passer à l'acte, mais c'était normal, après tout, c'était leur première fois, Eginhard avait d'ailleurs peur qu'elle ai trop mal à ce moment la, mais c'était l'étape la plus compliquer et la suite allait surement plaire au deux amoureux, le tout était d'y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Dim 16 Nov - 20:09

Selenwen n’en voulait pas à son époux de lui avoir fait un peu mal, après tout, il n’était pas plus expérimenter qu’elle. La jeune femme le regarda, toujours avec cette tendresse inouïe au fond de son regard si bleu. L’elfe de lune laissa un petit sourire se poser sur ses lèvres, même si elle avait toujours cette légère douleur, comme un écho à celle qu’il avait provoqué. Cependant, elle pensait que ça allait passé. Aussi, quand son mari glissa à nouveau sa main près de son intimité, elle se crispa légèrement. Cependant, ses gestes était toujours aussi doux et elle n’eut donc pas besoin de beaucoup plus de temps pour se détendre. A nouveau, il s’était immiscé en elle et elle avait sentit comme une décharge irradia son intérieur, elle n’avait rien dit, ce contentant de rester contre lui et de fermer les yeux pour laisser ces sensations se répandre en elle et même les savourer encore plus. Selene en venait à se demander comment elle avait pus craindre autant ce moment.

Eginhard lui avait dit que maintenant il connaissait les limites à ne pas dépasser et il lui promit aussi un peu plus de plaisir. Seles sentit un frisson lui remonter le long du dos. L’archère s’était rapidement à nouveau retrouver à embrasser son compagnon avec toute la tendresse dont elle pouvait être capable. Il se passa encore quelques minutes, puis, interrompant leurs baiser, l’humain vint embrasser son cou, lui faisait pousser un soupire de plaisir. Quelques minutes s’écoulèrent ainsi alors que la guérisseuse sentait à nouveau son anxiété commencée à revenir en elle. Elle tenta de la refouler alors qu’il mordillait son épaule, faisant gonfler la poitrine de Selenwen de désir… encore une sensation étrange. Elle voulu lui parler, mais déjà, le colosse l’embrassait à nouveau avec langueur. Refoulant encore une fois son anxiété, elle laissa leurs langues s’emmêlées dans une danse ses plus torride… mais la peur étai là, menaçant de poindre à la moindre seconde… Finalement, l’elfe de lune s’arracha aux baisers de son compagnon, puis, elle vint doucement près de son oreille.


« Je… Je suis désolée, mais si on continue comme ça, j’ai peur de perdre mon courage et de faire marche arrière. »

Selene frissonna légèrement, puis, elle retira à nouveau la main de son compagnon de son intimité, puis, elle l’embrassa avec une tendresse hors norme, mordillant doucement sa lèvre sans pur autant le blesser, puis, avec envie, elle s’était positionner au dessus du membre de son époux, le souffle un peu court et la peur s’étant emparer de son crâne, puis, elle le fit pénétrer en elle et son corps se crispa alors que la douleur irradiait son corps. Elle ferma les yeux, se mordit un peu vivement la lèvres, puis, décida de ne pas perdre de temps, elle s’empala sur lui et un cri de douleur lui échappa alors qu’elle se crispa légèrement. Puis, elle s’était immobilisée. Seles demeurait totalement prise sous le joue de cette douleur qui lui irradiait le bassin et ce serait probablement le cas encore de longues minutes si son époux ne prenait pas les choses en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Lun 17 Nov - 20:51

Pour le moment tout semblait se passer bien, même si bon, il sentait qu'il repoussait un peu trop le moment de la pénétration sans s'en rendre compte, il ne voulait pas lui faire de mal après tout, et peut être qu'elle même s'en rendit compte, alors qu'il continuait de la caresser et de l'embrasser, elle le fit s’arrêter et vint lui murmurer qu'elle était désolée, ce qu'il ne compris pas au départ, mais par la suite elle lui répondit qu'elle ne voulait pas perdre son courage en attendant trop longtemps, ce qui lui donna une petite idée de ce qu'elle allait faire ensuite, elle l'embrassa alors avec une tendresse hors norme, baiser qu'il répondit avec les même sentiment, elle lui mordit par la suite la lèvre avant de s'empaler sur sa verge gonfler, lâchant alors un cri de douleur alors qu'il la serra doucement contre lui pour qu'elle ne bouge pas trop, voulant éviter qu'elle ai encore plus mal que cela, il trouvait cela injuste que les femme ai à passer ce genre de chose, surtout une elfe qui avait une plus grande sensibilité, alors il embrassa son épouse avec tout l'amour et la tendresse qu'il avait envers elle alors qu'il faisait en sorte que sa verge soit au plus profond d'elle, quitte à lui faire un peu mal, comme cela, elle pourrait s'habituer entièrement à lui, par la suite, il fit en sorte qu'elle ne bouge pas et lui caressa la tête tout en lui parlant.

"C'est fini, tu as été courageuse mon amour, il ne reste plus qu'a attendre que la douleur passe, ne t'en fait pas, je ne bougerais pas."

Il devait quand même trouver un moyen pour qu'elle pense à autre chose qu'a sa douleur, et pour cela il utilisa les baisers remplie de douceur ainsi que de lui serrer sa main avec tendresse, son autre main restait sur sa hanche pour ne pas la faire bouger, il était patient, même si le fait de sentir l'intérieur de son épouse lui donnait un sacré plaisir, c'était sa première fois après tout, néanmoins, il ne faisait rien, sa compagne était sa priorité pour le moment, tant pis pour le plaisir, cela allait arriver quand elle pourrait en avoir aussi, sinon il allait ne pas en avoir, dans sa tête, il devait toujours partager quelque chose ou bien rien du tout, en tout cas, il continuait de l'embrasser avec amour et tendresse, cherchant à ce qu'elle se focalise sur cela le temps que la douleur passe, même si il ne savait pas combien de temps cela allait durer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Lun 17 Nov - 22:33

Selenwën avait sentit son époux la serrée contre lui après qu’elle se soit empalé sur son membre érigé. Les larmes de douleur lui brûlaient les yeux, mais elle fit tout son possible pour ne pas y prêter attention, se focalisant tant qu’elle le pouvait sur les bras de son mari autour d’elle. Elle le sentit pénétrer encore plus profondément en elle et elle laissa échapper un petit gémissement de douleur. Il l’avait ensuite à nouveau immobilisé en la serrant contre lui, puis, il lui avait caressé la tête et elle avait fermé les yeux, tentant de se focaliser sur ces caresses, même si ses oreilles étaient couchées sur son crâne et qu’elle sentait encore la douleur se répandre dans chacune de ses cellules. Il lui dit que c’était finit, qu’elle avait été courageuse et qu’il ne restait plus qu’à attendre que la douleur passe… Oui, mais elle n’avait pas l’impression que cette maudite douleur diminuait. L’elfe de lune gémit encore une fois de douleur, restant simplement pelotonné contre lui.

L’humain l’embrassa et elle répondit à son baiser, même si elle n’arrivait pas à passer outre cette douleur qui lui irradiait le bas ventre. Elle serrait maintenant la main d’Eginhard presque à lui broyer les os. Heureusement que son colosse de mari était quelqu’un de solide. Elle sentait son autre main sur sa hanche et ferma les yeux, laissant échapper un nouveau gémissement de douleur, cette dernière s’estompait, mais bien trop lentement au goût de la fille aux cheveux violines. Elle grogna, puis, se rappela ce qu’elle avait souvent entendu. Dans ce genre de relation, le plaisir était si intense qu’il pouvait tout surpassé… Et ce devait bel et bien être le cas, sinon les femmes cesseraient de se faire fécondé depuis bien longtemps… Elle se dit alors que, peut être, tenter de passer au-delà de cette douleur pourrait l’aider à l’atténuer… voir même à la faire disparaître. Elle pesa un moment le pour et le contre de cette situation.


« Je t’aime… »

Avait soufflé Selene d’une voix pleine de tendresse et de confiance. Puis, elle l’embrassa à nouveau, mettant une certaine fougue au sein de ces baisers qu’ils échangeaient. Leurs mains étaient toujours jointe, enlacée l’une avec l’autre alors que le cœur de l’elfe battait à tout rompre et qu’elle prenait à nouveau son courage à deux mains. Puis, passant au-delà de la pression de son époux sur ses hanches pour la tenir immobile, Seles commença à se mouvoir sur lui. De nouvelles vagues de douleur se répandirent dans son bassin alors qu’elle se mouvait ainsi… Cependant, elles étaient de moins en moins puissante, de plus en plus supportables… Et puis, il y avait ce filin chaud qui s’était écoulé de son intimité sur le membre de son mari : son hymen était rompu, leur mariage était enfin consommé, mais Selenwen ne se préoccupait pas de tout ça, elle savait juste qu’Eginhard s’inquiétait sûrement des petits gémissement de douleur qui lui échappaient encore de temps à autre. Elle interrompit alors les baisers, pour venir lui souffler quelques mots à l’oreille, d’une voix pleine de douleur.

« Ne t’en fait pas, Myn Mélanÿe, la douleur passe… Mais elle passe plus rapidement comme ça… »

Et, à nouveau, elle vint capturer ses lèvres pour l’embrasser à nouveau avec une certaine fougue, elle l’aimait tellement ce géant tout en muscle. Elle était probablement prête à tout pour lui. L’elfe de lune avait alors focaliser son esprit sur les baisers qu’elle échangeait avec son mari et les mouvements de leurs corps l’un contre l’autre et surtout de son membre se mouvant dans son intimité, laissant peu à peu une autre sensation succédé à la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mer 19 Nov - 23:32

Eginhard ne savait rien au sexe, c'était sa première fois pour lui, alors il ne savait pas quoi faire pour calmer la douleur de sa compagne, alors il faisait ce qu'il pensait le mieux, occuper son esprit avec autre chose, comme des caresses et des baisers tendre, néanmoins elle semblait avoir une meilleur idée, après tout, c'était son corps, elle pouvait savoir quelque chose que lui ne savait pas, elle lui souffla qu'elle l'aimait, ce qu'il répondit aussitôt avant qu'elle ne l'enlace pour commencer à ce pouvoir sur lui, ce qui l'étonna un peu, il pensait que cela allait trop lui faire de mal alors il eut l'idée de l’arrêter, néanmoins, elle lui parla avant cela, lui expliquant que cela allait lui permettre de souffrir beaucoup moins avec le temps, il fut assez confus, mais il fit confiance en son amour, après tout, si ce qu'elle venait de faire semblait fonctionner, il allait tout faire pour l'aider, il répondit donc à son baiser, sentant son plaisir monter en flèche, un plaisir qu'il retenait depuis si longtemps dans son esprit, et maintenant que cela allait vraiment arriver, il allait moins se retenir, venant lui poser un baiser sur le cou avant de lui murmurer quelque chose.

"Dans ce cas, je vais la faire passer assez vite pour te donner du plaisir mon amour"

Il ajusta alors ces mouvements a ceux de son épouse pour accélérer doucement, maintenant il allait vraiment avoir du mal à ce retenir, mais tant qu'elle allait prendre du plaisir, il pourrait allé plus vite, en attendant, il continuait d'accentuer les mouvements de bassin, cherchant à entendre du plaisir dans la voix de sa douce compagne, lui commençait déjà à haleter, mais c'était juste parce qu’il était du genre à commencer haut et à stagner un peu par la suite, peut être l'habitude des combats long, lui permettant de bien garder le même rythme d'adrénaline, d'accord ce n'était pas la même chose, mais il allait bien chercher à faire la même chose pour rester en elle le plus longtemps possible, son autre main restant dans celle de sa partenaire, il n'avait que celle qui se trouvait sur sa hanche, ce qui lui permettait de la tenir au même endroit tout en caressant subtilement sa hanche, elle avait toujours la peau aussi douce, mais bientôt il n'allait plus pouvoir penser à autre chose que les mouvement qu'il allait faire pour avoir plus de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Ven 21 Nov - 1:10

Selenwen avait donc à nouveau pris les choses plus ou moins en main. Ils avaient échangés un baiser des plus passionnés avant qu’il ne l’embrasse dans le cou, la baisant agréablement frissonner. Puis, il lui avait ensuite dit qu’il allait faire passer assez vite la douleur pour lui donner du plaisir. L’elfe de lune frémit légèrement, ses oreilles s’agitant légèrement. Son époux avait alors commencé à se mouvoir au rythme des mouvements qu’elle avait imposé. Cependant, ce rythme ne dura pas, puisque l’homme accéléra encore un peu plus la cadence. Il intensifiait les mouvement et, si la douleur se faisait encore présente, elle commençait à se faire happer par d’autres sensations, des sensations grisantes : le désir et le plaisir. Cependant, le rythme qu’il imposa d’office lui arracha une nouvelle vague de douleur. Son colosse ne semblait décidément pas connaître la demi mesure… Un faible gémissement lui échappa malgré elle. Heureusement, il y avait cette main caressant sa hanche tout en la maintenant, ce qui lui procurait de délicieux frissons. L’elfe de lune fut bien obligée de s’adapté aux mouvement de son mari et à nouveau, la douleur reflua, remplacer par une nouvelle vague de ces sentiments qu’elle découvrait. Encore quelques instant, puis, les yeux de Selene se mirent à briller étrangement alors qu’elle contemplait son compagnon. Un nouveau gémissement, fort différent des autres celui-là, lui échappa et sans vraiment le réaliser, elle resserra encore un peu plus son emprise sur la main de l’homme.

La fille aux mèches de cheveux violines se focalisa encore un peu plus sur le contact de leurs corps et sur l’amour qu’elle ressentait pour lui. La jeune femme frissonnait et ferma les yeux, se laissant maintenant envahir par les sensations qui s’offraient à eux… ou tout du moins à elle. Peu à peu, son souffle se faisait court, ce n’était rien de vraiment dérangeant, mais tout se passait mieux. Elle s’était laisser envahir par ce qu’elle ressentait, ses lèvres venant capturées celles de son amant avec une certaine passion et tout son amour. Quand elle rouvrit ses yeux, elle plongea son regard tellement bleu dans celui de son amant, sentant son cœur se défouler au creux de sa poitrine. Elle se sentait tellement bien, tellement heureuse auprès de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Ven 21 Nov - 2:38

Eginhard essayait d'allé plus vite, et il sentait que son amour avait encore mal, mais comme elle lui avait dit, il fallait mieux passer par la que de rester immobile et que cela prenne trop de temps, alors il continuait ce qu'il faisait, et malgré les rare gémissement de douleur, il remarquait qu'elle trouvait de plus en plus de désir et de plaisir, ce qui était une bonne chose, il continua alors sur cette vitesse le temps que cette douleur s'efface complètement, cela pouvait être long comme court, il ne pouvait pas dire ce genre de chose, mais au moins, il semblait prendre lui même pas mal de plaisir, son regard semblait oublier le reste et uniquement se focaliser sur elle, il lui était dur de changer le cours de ces pensées, il n'y avait que Selene en ce moment, et cela semblait être plaisant, il n'avait pas besoin de penser à la guerre, à son ami, à sa famille, tout ce qui l'importait était sa femme, celle qui avec lui avaient enfin franchit une grande étape dans leur relation, il ne faisait même pas attention au lueur étrange du regard de sa partenaire, préférant lui donner plus de plaisir en continuant ces caresses sur sa hanches toujours en l'embrassant avec de plus en plus de désir.


Son corps semblait bruler de désir et son esprit de plaisir, il se fichait totalement de ce qu'on allait lui dire à partir de demain, son cerveau allait surement ancré ce souvenir dans sa tête pour un bon moment, il allait surement être un peu rouge demain, mais ce n'était pas grave, il voyait le souffle de sa compagne se faire court comme lui, signe qu'elle aussi prenait du plaisir, les baisers se faisaient également de plus en plus passionné et il cherchait de plus en plus la langue de sa belle pour une danse de plus en plus torride, son cœur semblait ne plus vouloir de lui et cherchait à sortir de son torse pour rejoindre celui de Selene, ce qui était une chose étrange, mais après tout, il ne battait de cette manière que pour elle et qu'avec elle, il se sentait bien, il se sentait si vivant et si remplie de désir qu'il ne pouvait s’empêcher de lui murmurer des mots d'amour avant de lui mordiller l'oreille avec envie, attendant toujours le moment propice avant d’accélérer, il colla son corps un peu plus contre le sien, cherchant à sentir chaque centimètre possible de sa poitrine contre lui et montrer qu'il était brulant de désir et de plaisir par ce qu'elle lui donnait, enfin, son regard pouvait être aussi témoin de cela, car il ne semblait pas quitter celui de son épouse, qui semblait dans le même cas que lui, il ne savait pas combien de temps il allait tenir, ni même combien de temps ils allaient faire cela, mais en tout cas une chose était sur, c'était qu'ils allaient en sortir encore plus lié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Ven 21 Nov - 16:03

Selenwen savait que son époux tentait de faire au mieux pour elle… Elle savait que, si finalement elle voulait tout arrêter, il le ferait sans doute… même si il devrait probablement s’immerger dans l’eau fraîche un bon moment pour se calmer… mais elle ne lui ferait pas ça, pas maintenant… plus maintenant. Et il y avait toujours ces caresses, et il y avait toujours ces baisers, elle aurait pus se damner pour lui si enfer il y avait comme les humains semblaient le croire. Une dernière vague de douleur… Puis plus rien… Ou si, le plaisir, le plaisir pure… Ce plaisir qui la faisait désirer son époux toujours un peu plus à chaque minute qui passait. Il était comme son oxygène et elle avait l’impression que si ils s’éloignaient, elle s’éteindrait telle la flamme d’une bougie… Il n’y avait vraiment que face à son colosse qu’elle ressentait cette impression de fragilité, ce besoin de la sécurité qu’il lui apportait… Il n’y avait que près de lui que la panthère laissait ressortir la femme sensible qu’elle était au plus profond d’elle…

Leurs lèvres étaient scellées les unes aux autres et l’elfe de lune ne pensait plus à rien, son esprit était comme vide… Ou plutôt vide de toute pensée cohérente mais peupler de sensation : l’étrange ardeur qui s’éveillait en elle au cœur de leurs baisers passionner et des torrides jeu de langue qui les accompagnaient. Les délicieux frissons que provoquaient les caresses de son mari sur ses hanches. L’étrange fourmillement dans son bas ventre sous les pilonnages de l’humain. Ses sens s’enflammaient maintenant purement et simplement sous le désir et le plaisir et sous tout ce qu’elle ressentait, allant même jusqu’à la faire souffler entre deux baisers qu’elle en voulait encore… Oui, ce n’était pas assez et elle avait l’impression que ça ne le serrait jamais. Oui, elle sentait le corps de son époux frotter contre le siens à chacun de leur mouvement et cela l’aurait presque faire hurler de plaisir. Oui, elle sentait son cœur se défouler dans sa poitrine, comme pour aller retrouver celui d’Eginhard. Oui, elle haletait tant qu’elle peine à trouver son souffle, elle qui n’était pas vraiment habituée à l’endurance. Mais non, elle n’aurait échangé ni sa place, ni ce moment pour rien au monde. Elle l’aimait, ils étaient marié et il était plus que temps qu’ils agissent enfin comme un mari et un femme devait le faire et avec cette étreinte, il partageaient vraiment tout, leur unions était donc vraiment scellée cette fois.


« Je t’aime… »

Gémit-elle entre deux baisers alors que ses longues oreilles d’elfe étaient couchées sur son crâne à cause de tous ces sentiments tellement puissants qu’elle ressentait et qu’elle aurait tout fait pour garder pour elle et pour elle seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Sam 22 Nov - 19:10

Eginhard arrivait presque à ressentir l'excitation et l'envie de sa compagne tellement elle semblait prendre du plaisir à cela, qui plus ai, elle désirait à chaque fois plus en plus de plaisir, comme si il n'allait pas assez vite pour elle, en même temps, il avait commencer lentement jusqu’à ce qu'elle puisse tenir un peu mieux la douleur, et maintenant qu'elle semblait n'avoir que du plaisir, il était peut être temps d'allé plus vite, il fallait juste espérer qu'elle tienne le coup, elle était forte peut être, mais vu que les elfe prenait beaucoup plus de plaisir et plus vite, cela allait être quelque chose d'assez intense, il accéléra donc assez bien les vas et viens en elle, lui murmurant qu'elle allait devoir bien s'accrocher, par ailleurs, au moment ou elle lui avait dit qu'elle l'aimait, il avait fait une pénétration un peu plus profonde en même temps que de lui dire qu'il l'aimait tout autant, continuant les caresses à mesure que tout ces autres sens n'étaient plus que sur elle, la sentir, par moment gouter ces lèvres et sa langue dans une danse toujours plus torride, il la touchait déjà assez alors c'était bon et son regard n'était que dans celui de son épouse alors il n'y avait pas d'autre chose à dire sur ces deux sens, quoi qu'il en soit, il continuait son accélération toujours en collant doucement son torse à la poitrine de sa douce pour sentir ces seins contre lui.


Il y avait bien des choses qu'Eginhard pouvait prédire sur un champ de bataille par l'expérience, mais le moment ou il allait jouir en ce moment?, surement pas, au fond de lui il allait surement essayer de se retenir le plus possible quand il sentirait le moment venir pour sentir l'extase au même moment qu'elle, mais mis à part cela il allait juste espérer que cela n'arrive pas trop vite, dans tout les cas, il n'allait pas ralentir pour autant, pas question de donner moins de plaisir à sa douce Selene, qui avait enfin passer cette étape et consommé leur mariage, par ailleurs, il n'imaginait même pas la tête qu'ils auraient le lendemain, surement aussi rouge que des tomates, mais ce genre de pensées n'étaient pas dans son esprit, trop focaliser sur elle et sur le plaisir qu'il pouvait lui donner, par ailleurs, il ne semblait même pas voir les oreilles un peu baissées de sa femme, mais en même temps, ce n'était surement qu'un détail mineur et qui signifiait juste qu'elle prenait beaucoup trop de plaisir, malgré tout, elle lui avait toujours demander plus, alors il lui en donnait plus, son esprit était trop blanc pour chercher à comprendre autre chose et il semblait obéir sans réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Sam 22 Nov - 21:56

Selenwen avait l’esprit déserté de toute cette prudence que son père lui avait enseigné durant toutes ses années. De toute façon, elle était avec son mari et elle savait qu’elle pouvait avoir une confiance aveugle en lui. Il ne l’avait jamais fait souffrir et il ne la ferait jamais souffrir. Quoi qu’en pense leurs deux peuples, elle était sûre qu’ils étaient des âmes sœur et qu’ils avait toujours été destinée à se rencontrer et à s’aimer… C’était peut être bête de penser ainsi, mais elle n’y pouvait rien. L’elfe de lune sentit les mouvements de son mari se faire plus profond et plus rapide. Il lui avait soufflé de bien s’accrocher et elle avait resserré un peu plus étroitement ses bras autour de lui, Elle n’avait l’impression que de vivre par lui. Par ses doigts qui se glissaient sur sa peau en de tellement agréables caresses, d’ailleurs, elle avait finit par relâcher sa seconde main pour s’accrocher un peu plus à lui. Par son torse qui pressait et frottait contre sa poitrine. Par leurs lèvres qui ne cessaient de s’unir et leurs langues de s’emmêlées. Elle sentait tout leur contact exacerbé et ils déclanchait une telle passion en elle qu’elle avait presque l’impression de se consumer.

Mais ce n’était pas le seul sens qui n’étai focalisé que sur son amant. Ces baisers on ne pouvait plus passionné imprégnait la langue de sa femme du goût de celle de son colosse. Son regard bleu ne cessait de se plonger dans le regard de l’humain. Bien entendu, ces deux autres sens aussi étaient mis à contribution et c’était ce qui lui faisait complètement perdre la tête. Selene frissonna tout contre son amant, le plaisir montait trop vite en elle et elle ne put s’empêcher de gémir un peu plus, suivant le rythme imposé par Eginhard sans pouvoir s’empêcher de gémir de plus en plus fréquemment. C’était tellement grisant, mais en même temps, elle ne parvenait toujours pas à s’habituer aux nouvelles sensations que découvrait son corps et cela n’en rendait les choses que plus intense. Elle aurait voulu que cela puisse duré éternellement, mais elle ne pensait pas pouvoir tenir encore très longtemps… Il fallait dire que c’était plutôt intense pour son corps qui n’était pas encore habituée à ce genre de sensations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mar 25 Nov - 3:44

Eginhard continuait donc de la pilonner avec toujours plus de vitesse et cela sans même chercher à en faire moins, elle semblait aimer ce qu'il faisait et même cherchait toujours à en vouloir plus, alors il n'allait pas s’arrêter, son esprit était maintenant trop sur elle pour qu'il puisse penser à autre chose comme son propre plaisir ou bien si ils faisaient trop de bruit, bien que pour ce cas la ils n'avaient rien à craindre, leur maison se trouvait dans un endroit assez isolé et personne ne pourra les entendre, même si ils se trouvaient à la lisière de celle ci, quoi qu'il en soit, il sentit sa compagne et femme lâcher son autre main pour mieux se tenir contre lui, alors il en profita pour la poser aussi sur ces hanches, doublant alors les caresses qu'il faisait et aussi lui permettant de la pénétrer avec toujours plus de précision et aussi de force, il allait tout faire pour lui donner ce qu'elle voulait, et tant pis si à la fin il n'avait plus la force pour bouger, l'important était qu'elle ai du plaisir, un point c'est tout.


Bien entendu il était endurant, mais quand il s'agissait de ce genre d'endurance, il ne savait pas si il allait tenir aussi longtemps que cela, tout était si nouveau pour lui et ce qu'il ressentait affectait son mental, il ne pouvait pas penser correctement, tout ce qu'il pouvait faire était de toujours l'embrasser langoureusement, cherchant à chaque fois sa langue pour une danse de plus en plus torride, la laissant parfois respirer pour lui murmurer des mots d'amour, ces mains elle continuaient toujours d'une manière assez précise de lui caresser les hanches et aussi un peu le ventre, cherchant des endroit pour lui donner toujours plus de plaisir ou alors juste pour sentir sa peau si douce contre ces mains, il était un bon forgeron, alors il savait être doux avec ce qu'il faisait, pour ce qui était de sa verge, il n'y avait vraiment rien à dire sur elle, toujours aussi gonflée et lui procurant toujours plus de sensation, néanmoins il avait l'impression que quelque chose allait arriver, mais il ne savait pas de quoi il s'agissait, alors il accéléra encore, ne voulant pas être le seul à ressentir cela, peut être qu'elle était aussi au même point que lui, peut être pas, il ne pouvait pas le savoir, en tout cas, le moment de la jouissance semblait arriver pour le colosse et il ne voulait pas être le seul à l'avoir, quitte à se faire du mal pour tenir assez longtemps pour qu'elle puisse avoir la même chose au même moment, cela serait quelque chose de magique, une jouissance commune, la première d'une longue série on pouvait imaginer, il continua alors son accélération vers ce qui allait peut être être la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Mar 25 Nov - 16:09

Selenwen ne parvenait plus à aligner deux pensées cohérentes tellement elle prenait son pied avec son mari. C’était sa première fois et, maintenant que la douleur était passée, elle ne regrettait rien. Elle ne se souciait de rien, leur maison était isolée et personne ne pourrait s’en approché sans qu’ils en soient aussitôt avertis. En attendant, l’elfe de lune frissonnait sous les caresses de son époux alors que leurs corps continuaient encore et toujours de se mouvoir l’un contre l’autre. De plus en plus de gémissement s’échappaient des lèvres de Selene alors qu’elle sentait le plaisir faire remonter un délicieux frisson tout le long de son dos. Leurs baisers s’enchaînaient encore et toujours et la fille aux oreilles pointues ne cherchait même pas à imposé de pause pour reprendre leurs souffles. C’était comme si sa langue ne voulait plus se séparer de celle de son amant, comme si elle voulait fusionner définitivement avec son humain.

Puis, Eginhard accéléra encore et elle laissa échapper un léger hoquet de surprise avant de se donner à fond elle aussi, le plaisir montant encore et toujours jusqu’à ce qu’un délicieux fourmillement ne se répande dans son corps. Seles sentit alors son compagnon relâcher sa semence en elle et elle laissa échapper un petit cri, avant de rougir assez violement quand elle se rendit compte qu’il venait de jouir en elle. Les oreilles de l’elfe frissonnaient encore légèrement sur son crâne, puis, elles se couchèrent sur ce dernier sous la fatigue et elle se laissa tomber sur son compagnon, le souffle court. D’ailleurs, elle tremblait même un peu sous l’effort qu’ils avaient dû procurer. Peu habituée à ce genre d’exercice, elle avait l’impression que ses bras et ses membres pesaient une tonne chacun. Les cheveux violines glissaient sur le torse de son époux, de chaque coté de son visage. La main tremblante de Selenwen vint à nouveau chercher celle de son compagnon pour se refermer autour d’elle avec tendresse.


« Je t’aime… »

Avait elle simplement soufflé d’une voix toujours aussi essoufflée. L’elfe de lune bougea légèrement, juste ce qu’il fallait pour libérer la virilité de l’homme, puis, elle se laissa doucement se glisser vers le coté. Selene resta blottit tout contre Eginhard, en partie couchée sur lui encore. Puis, elle vint doucement glisser son visage au creux de son cou, elle se sentait tellement bien contre lui. En fait, elle se sentait tellement bien, elle laissa donc un sourire se poser sur ses lèvres alors qu’elle profitait simplement du moment et de cet instant de tendresse… Elle avait même réussit à en omettre les évènements de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eginhard Hirokan
Commandant
Humain
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 30
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Ven 28 Nov - 18:48

Eginhard  c'était donc donner à fond pour son épouse, et le résultat fut de jouir en elle, ce qui était une sensation si intense qu'il avait l'impression d'avoir perdu une seconde son identité, mais ce n'était qu'une impression et il voyait qu'elle avait eut quelque chose de similaire aussi, elle tomba alors sur lui et il la retenait avec tendresse, c'était vraiment quelque chose d'assez intense et même lui était assez fatigué par ce qu'il venait de ce passer, elle chercha alors sa main et la serra doucement contre la sienne alors qu'elle lui souffla qu'elle l'aimait d'une fois assez faible, il y répondit aussi d'une voix qui montrait un peu sa fatigue avant de la laisser faire, elle fit alors en sorte que sa verge sorte de son intimité, et rien que cette sensation lui donnait encore quelque sensations, néanmoins, il n'allait rien fait, la laissant se glisser sur le côté, son visage contre son cou, et une vague de bonheur continuait d'affluer dans son esprit, il se sentait tellement heureux, tellement comblé qu'il ne pouvait pas voir ce qu'il pouvait espérer d'autre, un enfant?, non, ce n'était même pas dans son esprit pour le moment, rien d'autre n'était dans son esprit mis à part elle.


Par la suite, il ne s'en souvenait que peu, il était rester contre elle et avait finalement finit par s’endormit après avoir encore murmurer des mots doux à son épouse et l'avoir regarder s'endormir, elle était tellement belle, bien entendu, la première chose qu'il remarqua quand il se réveilla était l'endroit ou il se trouvait, son esprit était encore un peu flou par ce qu'il c'était passé, finalement, il se souvint de leur première expérience sexuelle et il eut alors un violent rougissement, néanmoins il ne bougea pas, il n'avait pas envie de la réveiller, elle était tellement paisible et surtout que vu leur journée d'hier, elle avait encore besoin de ce moment de paix, il ne cherchait donc pas à la réveiller, regardant juste son visage avec un grand sourire, il y avait bien entendu un drap sur eux qu'il avait placer avant de dormir alors il ne voyait pas entièrement son corps, mais il le sentait, et cela l'excitait un minimum, mais non, il n'allait rien faire, juste la regarder, le soleil semblait bien briller et pas un nuage se profilait à l'horizon, du moins du coin de la fenêtre qu'il pouvait voir vu la position qu'il avait, sa douce Selene contre son cou, d'ailleurs, vu qu'il bougeait un peu la tête, il espérait que cela ne la dérange pas trop, il ne se souvenait pas qu'ils avaient des exercice aujourd'hui, à vrai dire, ils avaient bien prévu d'allé faire un tour dans un autre monde pour leur lune de miel, alors ils avaient du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selenwen Hirokan
Commandante
Elfe de Lune
Arathonis
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 28
Monde d'origine : Arathonis
Races : Elfe de lune
Sexualité : Hétéro
Date d'inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   Ven 28 Nov - 19:49

Selenwen s’était finalement endormie tout contre son époux, plongeant dans une paix et une sérénité qui ne l’habitait pour autant jamais dans le monde de l’éveil. Eginhard bougea légèrement et cela troubla le sommeil de son épouse qui commença doucement à émerger. Cependant, elle était tellement bien dans les bras de son mari qu’elle fit une chose qu’elle ne faisait jamais habituellement : Elle fit mine de dormir encore et elle resta simplement blottie dans ses bras. Pourtant, elle ne put rester ainsi, l’alarme retentit, quelqu’un cherchait à entrer sur leurs terres, quelqu’un qui n’étaient pas Elias. Puisque ce dernier avait leur accord en quelques sortes. En moins d’une seconde, Selene était passée en état d’alerte, s’emparant de son arc et ce ruant vers l’une des passerelles, cherchant l’intrus… Ou plutôt l’intruse. Elle se chamaillait avec Elias qui soupira et se contenta de hausser les épaules. Il n’y était pour rien lui, il l’avait prévenu. Il leva les yeux, vit l’elfe de lune et eut un sourire amusé avant de baiser les yeux, inutile de se mettre son colosse à dos.

« Désolée Dame Selenwen, elle m’a menacé des pires tortures si je ne l’amenait pas jusqu’à vous… »
« Ce n’est pas grave, Elias… »
~‘‘ Tu me dois des explications Seles ! Et vas t’habiller !’’~


Selenwen regarda l’archère blonde au coté de l’autre elfe et sourit un peu plus avant de retourner dans la chambre, cherchant simplement sa tunique avant de l’enfiler. Au passage, elle déroba un baiser à son compagnon, lui expliquant que ce n’était rien de bien grave, que c’était simplement une visite imprévue. Elle s’excusa auprès de lui de ce dérangement, puis, elle lui avait encore dérobé un baiser. Selene lui laissa le temps de se vêtir pendant qu’elle descendait de leur maison pour aller rejoindre les deux autres elfes. Elle savait qu’Eginhard viendrait probablement les voir, ne serait-ce que pour voir par lui-même ce qui se passait. L’elfe de lune avait encore les cheveux ébouriffé, ce qui fit rire Elias jusqu’à ce qu’elle lui envois un regard noir.

~‘‘Alors tu es mariée ? Et jamais ça ne te serait venu à l’idée de m’en parler ! Et pourquoi il le sait lui !’’~
« Parle dans la langue commune, Tinúviel, je veux que nín hervenn puisse comprendre ! »


La blonde grogna et tapa du pied avant de croiser les bras et de toiser la femme aux cheveux violet. Selenwen soupira doucement et se passa une main derrière la nuque. Elle fit en sorte de donner la permission à Tinúviel d’entrer dans le périmètre de leur demeure. Là, elle indiqua la table qu’elle avait chanté près du bassin.

« Je n’ai averti personne, c’était trop dangereux… Et si père… si il n’avait pas voulu me marié avec Elias ou Radian, jamais Elias ne serait au courant. »
« En parlant de Radian, où a-t-il disparu ? »
« Peu importe Radian, où qu’il soit, je suis contente d’en être débarrassée. »


Elle ne mentait pas vraiment, elle ne savait pas où il se trouvait. Selene sentait le regard de son amie fixé sur elle et elle frissonna légèrement, un peu nerveusement. Cependant, elle avait le cœur beaucoup plus léger que la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon destin n'appartiens qu'à moi ! [Egin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Projet BD GiF: Le Destin de Tarkel Prime
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles
» Campagne Mondiale! "la couronne du destin" [été 20
» [ Horde ] Le Nouvel Appel du Destin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Arathonis :: Le reste du monde-
Sauter vers: