Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question de Famille [PV Koyori et Mickael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maitre du jeu
Maitre suprème des mondes
Multirace
Admin timbré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 31
Monde d'origine : Tous
Races : Maitre du jeu
Sexualité : Tous, il peut aussi bien faire une femme qu'un homme
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Mer 23 Juil - 22:02

Tout le monde le savait dans cette ville, l'allée du peuple était peu fréquenté par les gens de haute fortune, il fallait dire que mis à part certain cas, ils étaient tous assez corrompue et ne pouvait y allé que pour trouver des 'esclaves' pour vendre, mais en réalité, il existait bien un endroit fréquenté par ces vermines, il était bien caché après tout, on pouvait même se demander comment son propriétaire avec pu faire tout cela sans être repéré par la police, surement avec de la corruption, bref, pour y accéder, la méthode était simple mais en même temps complexe, il fallait d'abord être connu d'un certain groupe d'ami, ces gens étaient un peu pervers sur les bords et adoraient les poupée, ensuite, il fallait se rendre à une maison avec à côté une petite poupée de chiffon accrocher et frapper six fois sur la porte, un mot de passe est nécessaire et enfin une reconnaissance faciale, pourquoi tant de secret?, parce que même si ils utilisaient des esclaves, la manière dont il les utilisait était des plus cruel.


En effet, une fois arriver dans le sous sol, on pouvait remarquer une sorte de vitrine sur un mur, jusque la il n'y avait rien de bien méchant, mais en réalité, les choses qui étaient mise à la vue du groupe étaient en réalité de vrai femme, pour être exacte des esclaves, génétiquement modifiée et bien habillée pour ne faire qu'une chose, sourire légèrement et ne pas bouger d'un pouce, bien entendu parfois elles devaient cligner des yeux, mais même cela devait être fait sans qu'on les voie, sous risque de se prendre une décharge électrique à cause d'une puce dans l'arrière du coup, les femmes 'présenter ainsi portaient chacune une robe différente et étaient toutes magnifique, néanmoins, il y en avait une qui sortait du lot, une qui semblait plus décorée que le reste, avec sa chevelure presque blanche, son teint pâle ainsi que sa prestance naturel, côté habillage elle portait une robe gothic lolita magnifique et était entouré de fleur, cette jeune femme, c'était Jessica, la sœur du directeur de l'hôpital, Mickael Syn, elle semblait tellement belle que même après plus de dix ans parmi la vitrine, elle n'avait presque subit aucune blessure, c'était le clou de la collection de l'homme.


C'était une soirée comme les autre, il commençait à ce faire tard et le groupe d'amis allaient quand même finir par partir, ils se saluèrent et le propriétaire fit alors un dernier tour parmi ces œuvre, jusqu’à ce qu'il entende quelque chose, ce qui n'arrivait jamais normalement, surtout de la par de son, chef d’œuvre, mais Jessica avec dit un seul mot, comme à son habitude c'était la seul personne qu'elle voulait voir après tout.

"Frère...."
"Tait toi Jessica."

Une décharge électrique ce fit sentir et elle baissa la tête violemment sans pour autant crier, cela lui arrivait parfois, alors elle avait l'habitude, puis elle releva la tête, elle n'avait jamais perdu espoir, même quand on lui avait ces horribles expérience sur elle, même quand elle se faisait electrocuter et même maintenant, alors qu'elle regardait le propriétaire qui souriait en la regardant, elle gardait espoir, savant que son frère n'était pas un lâche et qu'il allait bien finir par la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternia.pureforum.net
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Mer 23 Juil - 22:55

L’enquête de Koyori était longtemps restée au point mort, même après qu’elle eut demandé l’aide de Graham. Finalement, ce fut une esclave qui vint à elle, on lui avait parlé de sa recherche et elle connaissait quelqu’un qui pourrait correspondre, mais l’informatrice avait besoin de soins, soins qui devait se faire à l’insu de son maître. Ainsi, la féline avait réunit du matériel médical qu’elle était capable d’utilisé et avait quitter le manoir en pleine nuit, une fois sur que Mickael dormait profondément. La femme chat s’était ensuite rendu au point de rendez-vous et avait soigner l’humaine génétiquement modifié. Heureusement son maître semblait aimé les belles choses, elle était dans un fauteuil roulant qui lui permettait de se déplacer plus ou moins aisément… Par contre, il n’était certainement pas aussi doux avec elle que le directeur de l’hôpital l’avait toujours été avec elle. Une fois les soins finit, la Neko avait obtenu de la fille le lieu où se trouvait Jessica, de ses récit, Koyori était sure d’avoir trouver, mais elle ne voulait pas encore en parler à son compagnon. Une fois qu’elle eut récupéré toutes les informations utiles, elle était rentrée.

Quand elle était rentré, Mickael était réveillée, elle lui avait alors dit en souriant qu’elle était simplement partie prendre l’air dans le jardin. Comme elle se perchait souvent dans les arbres, il ne pouvait pas être sûr que c’était le cas. Elle laissa filer quelques jours, rassemblant autant d’informations que possible sur LE lieu. Puis, un autre jour, elle avait répété son manège, attendant que le médecin soit endormit pour écrire un mot qu’elle avait laissé sur ses oreilles. Elle lui écrivait qu’elle avait dû aller vérifier quelque chose, qu’elle reviendrait le plus vite possible, elle lui avait aussi demandé de ne pas s’inquiéter pour elle. Elle avait ensuite quitté la chambre, glissant quelques paires de stylet sur les contours de ses bottes et de sa ceinture. La féline avait ensuite passé ses canons d’avant-bras et attacher le fourreau de son katana dans son dos, l’y glissant en silence. Puis, elle avait quitté le manoir.

Koyori était restée en planque jusqu’à voir les gens quitter les lieux. Au moment où le dernier partait, enfin, le dernier selon ce qu’elle pensait, elle avait lancé un stylet qui, hors de la vue du type s’était glissé dans le chambranle de la porte, empêchant cette dernière de se verrouillée. En silence, la féline avait attendu que la rue soit vide pour sauté au bas de l’habitation sur le toit de laquelle elle s’était perchée. Elle avait alors attraper un nouveau stylet, puis, elle s’était glissée dans l’étrange habitation, se glissant doucement dans cette dernière, profitant de sa vue perçante de chat pour continuer à avancer. Jusque là, tout allait bien, elle se laissa guider jusqu’au sous sol et, dans un premier temps, elle ne vit pas le propriétaire, juste les filles dans les vitrines et elle compris enfin pourquoi son informatrice en connaissait autant… Cela lui soulevait le cœur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du jeu
Maitre suprème des mondes
Multirace
Admin timbré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 31
Monde d'origine : Tous
Races : Maitre du jeu
Sexualité : Tous, il peut aussi bien faire une femme qu'un homme
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Jeu 24 Juil - 1:36

Depuis maintenant quelque minutes Jessica semblait sentir quelque chose, comme si une présence qu'elle connaissait depuis longtemps venait la voir, ce qui était impossible, elle ne connaissait personne qui venait ici et qui possédait cette odeur, et pourtant, cela se rapprochait, elle essaya un moment de se souvenir à qui cela pouvait appartenir, après tout, maintenant qu’elle était modifiée, tout ces sens était amplifiée, parfois cela était même dérangeant, mais pas cette fois, puis une larme roula le long de sa joue, elle s'en souvenait maintenant, cela appartient à son frère, cela faisait tellement longtemps qu'elle ne l'avais pas sentit qu'elle l'avait presque oublié, mais bizarrement, son esprit était encore assez flou et elle avait du mal à se rappeler son prénom, du moins pour le moment, surement un effet secondaire de ne pas y avoir penser pendant un moment, elle tapa alors donc contre la vitrine pour attirer l'attention de la personne qui s'approchait.

"Frère, Frère !!"

Même si sa voix était un peu étouffer par l'endroit ou elle était, elle était sur que son frère avait du l'entendre, le seul soucis fut quand elle remarqua les formes de la personne, et surtout le fait qu'elle avait des oreilles et une queue de chat, son frère n'était pas une femme, néanmoins, l'odeur était omniprésente chez elle alors elle eut le réflexe de l'appeler autre chose.

"Sœur?"
"Tait toi donc Jessica."

Un choc électrique qui cette fois ci n'avait pas été prévu lui arracha presque un petit cri de douleur, la laissant un peu abasourdie sur sa chaise, le propriétaire était donc venu, tout souriant de voir une Neko si jolie venir chez lui, cela lui donna même une petite idée, mais d'abord, il fallait savoir ce qu'elle voulait.

"Alors, jolie voleuse, pourquoi cherche tu à venir dans ma demeure, souhaite tu juste prendre une pièce de ma collection, mais avant toute chose, j'aimeais savoir qui tu est."
"Copine de mon frère!"
"Jessica....cette fois ci tu me dit quelque chose d'interessant alors je ne ferais rien, alors comme cela tu avait un frère et tu me l'a cacher, c'est vraiment mal Jessica, imagine ce que je pourrais faire avec un modèle masculin de la même qualité que toi, surement amené beaucoup plus de 'clients', bien entendu je ne t'oublie pas chaton, avec quelque modification tu pourrais être même aussi belle que Jessica, ohh j'ai hâte."

Il en salivait presque, Jessica pendant ce temps cherchait quelque chose dans sa robe, quelque chose pour aider la Neko, même si c'était anodin, la personne en face d'elle sentait comme son frère, du moins en partie, alors elle avait confiance en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternia.pureforum.net
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Jeu 24 Juil - 13:05

La piste était payante apparemment, mais voir toutes ces créatures ainsi exposé lui soulevait le cœur, c’était presque pire que la boutique d’esclave… Elle continuait donc à avancer, le plus silencieusement possible jusqu’à ce que l’une des poupées vivantes ne se mette à taper contre le carreau de sa vitrine en appelant son frère. La féline la regarda et leurs regards se croisèrent avant qu’elle ne l’appelle sœur… Les joues de la Neko flambèrent légèrement, oui, elle était en quelque sorte sa sœur, mais la femme chat ne s’était pas attendue à se faire appeler ainsi. Enfin, cette réaction plus les croquis suffire à Koyori pour reconnaître sa belle sœur. Mais une voix lui avait ordonné de se taire juste après qu’elle l’ait appelée sœur. Jessica fut alors sonnée par un choc électrique. Ayant elle-même été victime de ce genre de procédé, la brune n’eut aucun mal à le comprendre. Un grognement lui avait alors échapper.

Cependant, l’homme qui avait agit se tournait maintenant vers elle et la féline se retrouva à serrer tellement fort son stylet au creux de sa main que les jointures de ses main en pâlirent. Voila maintenant le propriétaire des lieux qui voilait savoir qui elle était. Elle voulu parler quand Jessica la devança… Bon, elle voulait lui en dire encore moins, mais ce sale type devrait se contenter de ça. Et le voila encore qui palabrait, il voulait apparemment faire de Mickael une de ses poupées, il n’en fallu pas plus pour que le poil des oreilles et de la queue de Koyori ne se hérisse. Cependant, il ne s’arrêta pas de parler et déjà, il passait à son cas à elle. Il voulait la modifié et en faire également une poupée ? Malgré elle, elle éclata de rire, puis, elle posa sur lui un regard brillant de colère et de défit.


« Le centre de dressage et la boutique d’esclave n’ont pas réussit à faire de moi une créature soumise, tu crois vraiment pouvoir y arriver pour ta petite collection de dégénérer. Ne rêve pas… »

Elle tenait toujours fermement son stylet au creux de sa main, prête à l’envoyé sur le propriétaire à la moindre occasion. Lentement, Koyori se dirigea vers la vitrine où était entreposé Jessica, elle lui jeta alors un regard triste, les oreilles un peu basses à l’idée de ce qu’elle avait pus vivre jusqu’à maintenant. Elle lui dit alors simplement :

« Ne t’en fais pas Jessica, je te ramène à la maison. Tu manques beaucoup à ton frère… »

Hélas, elle ne pouvait pas aider les autres, pas complètement en tout cas. Elles étaient trop nombreuses… Quoi qu’il en soit, elle devait mettre l’homme hors d’état de nuire avant de songer à faire sortir Jessica d’ici, il ne fallait pas qu’elle se prenne à nouveau des coups de jus… Dieu seul savait combien elle avait déjà eut à en endurer. Quoi qu’il en soit, la jeune femme aimait autant se contenter de ses stylets tant qu’il était à distance d’elle. Elle darda sur lui un regard glacé.

« En parlant de lui, vous ne le toucherez pas, il faudra d’abord me passer sur le corps. »

Elle feula en dardant sur lui un regard on ne peu plus glacial. Koyori garda la lèvre supérieure légèrement relevée sur ses dents légèrement pointues. Ses oreilles étaient couchées sur son crâne et dans son dos, sa queue bougea à toute allure. Elle ne pouvait pas le laisser indemne après qu’il ait menacer Mickael, il en avait bien assez baver comme ça, il n’avait pas en subir plus et Jessica non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du jeu
Maitre suprème des mondes
Multirace
Admin timbré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 31
Monde d'origine : Tous
Races : Maitre du jeu
Sexualité : Tous, il peut aussi bien faire une femme qu'un homme
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Jeu 24 Juil - 15:49

Tout cela passait tellement vite pour les autres poupée-esclaves, elles ne semblaient pas comprendre ce qui se passait et s'en fichaient totalement, beaucoup trop docile pour faire quelque chose en réalité, mais pas Jessica, non, elle cherchait toujours quelque chose pendant qu'elle écoutait ce que disait la Neko, qui semblait vraiment bien proche de son frère, ce qui la faisait sourire légèrement, elle était contente que son frère avait pu trouver quelqu'un qui le comprenait et qui restait avec lui pour le meilleur et peut être pour le pire, au moins elle n'aurait pas de soucis à ce faire pour lui, pourtant c'était elle la petit sœur, mais elle lui arrivait de s’inquiéter sur l'état mental de son frère.


Pendant ce temps, le propriétaire se demandait bien comment il allait faire pour la capturer, à l'entendre, beaucoup de monde avait tenter de la contrôler sans succès, mais néanmoins, il avait une carte dans sa manche, et il s'agissait de Jessica, il voyait bien qu'elle voulait la prendre avec elle, alors il pouvait toujours faire en sorte de la menacer de la tuer si elle n'écoutait pas ce qu'il disait, c'était un bon plan, et il gagnerais une petite poupée féline, il avait déjà hâte de la transformer, de rendre sa chevelure flanche et ces yeux jaune, il ne savait pas si sa peau était assez douce, il faudra peut être la toucher, il faudra alors le faire doucement pour éviter de faire trop baisser le prix, pendant qu'il bavait devant son imagination, sa dernière phrase le fit revenir sur terre, alors elle ne voulait pas être coopérante, ce n'était pas grave, il avait d'autre moyen de retrouver l'homme, mais d'abord, c'était à elle.

"Écoute chaton, je sais pourquoi tu est la, et si jamais tu fait quelque chose de travers, je n'hésiterais pas à..."
"Hop!"

Un gros fracas se fit entendre dans la pièce, le propriétaire lui était blanc comme un linge en regardant la vitrine briser en mille morceaux, que c'était il passé, en réalité, Jessica avait caché depuis longtemps des morceau de fer dans ces affaires, vu qu'elle avait presque la confiance de l'homme, elle avait pu préparer à s’échapper, même si cela ne fut jamais le cas à cause de ces jambes, mais maintenant qu'il y avait une chance, elle c'était exécuter, assemblant tout les morceaux qu'elle avait en une balle étrange en acier et l'ayant lancer contre la vitrine, malgré sa faiblesse au niveau de ces jambes, ces bras fonctionnait plutôt bien, maintenant était la chance pour la Neko, vu que le Propriétaire était trop abasourdie pour faire quelque chose, du moins pendant deux secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternia.pureforum.net
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Jeu 24 Juil - 18:48

Koyori n’était pas la créature la plus patiente d’Oration et elle avait appris à ne pas pardonner pour ne pas donner lieu à de nouvelles vengeances. Ainsi, elle faisait actuellement face au propriétaire de sa belle sœur, dardant un regard mauvais sur lui. La féline montrait toujours les crocs en feulant. Puis, l’homme tenta de la menacer en se servant de Jessica pour se faire. Résultat : la fille chat n’en fut que plus énervée et son poil ne s’en hérissa que d’avantage. Elle en avait assez qu’on menace sa famille. ‘Hop’ La vitre vola en éclat, mais la Neko était focalisée sur le propriétaire et dès qu’elle le vit distrait, elle lança ses deux stylets vers lui et le temps qu’il vois à s’en protégé ou non, elle était déjà sur lui, la lame de son katana posé sur sa gorge.

« Tu n’aurais jamais dû faire ça. Menacer ma famille a tendance à me mettre dans une colère noire… Enfin, il est un peu tard pour que tu t’en rendes compte maintenant. Dit adieu à ta collection malsaine. »

D’un geste rapide, la lame trancha la tête de cet immonde personnage. Elle n’y avait pas été de main morte, mais il ne méritait pas autre chose, même la folie aurait été trop douce pour lui. Tranquillement, la brunette essuya la lame de son katana avant de le remettre dans son dos. Ensuite, elle avait fait de même avec les deux stylets. Il ne resterait donc que celle de la porte d’entrée à récupérer… Tout s’était passer beaucoup plus vite qu’elle ne l’aurait penser… Laissant là le cadavre, elle retourna près de la vitrine explosée, quelques débris de verres lui avait probablement blesser les épaules et les bras quand elle avait explosé, mais la féline ne s’en préoccupait pas, ce n’était même pas douloureux comparer à ce qu’elle avait déjà subit. Elle posa alors son regard sombre sur Jessica et lui adressa un simple sourire.

« Bien joué le coup de la vitre, tu peux marcher ? »

Lui demanda-t-elle, ne sachant pas jusqu’où il avait pus aller et se rappelant que celle qui lui avait donné cette piste était dans un fauteuil roulant. Koyori regarda alors autour d’elle, les autres filles ne semblaient même pas réaliser ce qui se passait… Qu’elles étaient libres… Enfin, libres… Vu leurs conditions, elles n’allaient probablement pas le rester et la féline ne pouvait décemment pas les emmener avec elles… Elle ne voyait qu’une solution. Avec un soupire, elle revint près du cadavre et le fouilla jusqu’à en tirer un téléphone portable. Bingo. Elle le glissa dans la poche de son short en jeans avant de revenir près de la sœur de Mickael. Bon, maintenant, il n’y avait plus qu’à se tirer d’ici et la ramener au manoir, mais en attendant, elle attendait toujours qu’elle lui réponde. La brunette verrait alors se qui se passerait pour le suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du jeu
Maitre suprème des mondes
Multirace
Admin timbré
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Age : 31
Monde d'origine : Tous
Races : Maitre du jeu
Sexualité : Tous, il peut aussi bien faire une femme qu'un homme
Date d'inscription : 11/11/2007

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Jeu 24 Juil - 20:23

Jessica avait regarder le meurtre du propriétaire sans broncher, cela lui apprendra à lui avoir fait tant de misère et de modifications, même si il était un être humain, il méritait cette mort plus que quiconque, par contre, maintenant que cela était fait, elle se demandait ce qui allait advenir des autres maintenant, elles ne semblaient pas bouger et ne voulaient même pas se rebeller, tant pis pour elle, la jeune femme n'avait pas la force d les aider maintenant, surtout qu'elle ne pouvait pas vraiment marcher, justement, quand Koyori arriva près d'elle et lui parla, elle la félicita sur le coup de la vitre, elle avait prévu cela depuis un moment déjà mais elle n'avais jamais trouver la bonne faille à exploiter, elle eut alors un petit rire avant de répondre à la Neko.

"Je ne suis pas aussi idiote qu'on pourrait le croire, ce fut son erreur"

Puis elle lui avait demander si elle pouvait marcher, il fallait bien lui montrer n'est ce pas?, elle se leva alors doucement, les jambes tremblantes légèrement, cela lui demandait quand même beaucoup pour rester debout, puis, elle avança doucement pour se laisser doucement tomber sur Koyori, l'enlaçant doucement pour l'embrasser avec cette même douceur, le baiser ne dura pas longtemps aussi, et cela allait surement la surprendre, une fois qu'elle avait sentit ce qu'elle voulait ressentir, elle recula un peu la tête pour lui dire avec un tendre sourire.

"Je suis heureuse, tu semble vraiment tenir à mon frère, je l'ai sentit sur tes lèvres et par ton odeur, désolé de t'imposer cela, belle-sœur, mais je ne peu pas vraiment marcher, je crois que tu sais pourquoi..."

Elle n'avait jamais pu parler aussi longtemps, alors elle toussa un peu, cela lui faisait un peu de mal, il fallait dire qu'elle ne pouvait jamais parler autant quand elle était encore qu'une poupée, maintenant, il ne restait plus qu'a attendre que la Neko l'emmene loin d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternia.pureforum.net
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Jeu 24 Juil - 23:36

Koyori réprima un sourire amusant quand elle entendit parler sa belle sœur. Cependant, quand elle lui avait demandé si elle pouvait marché, la blonde se leva et tomba vers elle. Par réflexe, la féline l’attrapa et la suite des évènements lui échappa. Elle se retrouva avec les lèvres de Jessica sur les siennes et rougit violemment, totalement abasourdi. Heureusement que le type était mort, il aurait pus profité de la distraction. La sœur de Mickael se recula et la fille chat détourna les yeux, écarlate. La poupée humaine lui expliqua alors pourquoi elle avait fait les choses ainsi.

« Tu as intérêt à ne parler de ça à personne… Mieux, à faire comme si ça n’avait jamais eut lieu ! Et si je ne tenais pas à lui, je ne serais pas ici… Enfin, je m’y attendais, celle qui m’a mené ici était dans un fauteuil alors bon… J’espère que tu ne crains pas la magie. »

La Neko le fixa un moment, puis, elle la souleva du sol avec sa magie, elle n’aurait pas la force de la traîner au manoir autrement… par plus qu’elle ne l’avait eut pour le faire avec son frère quand il l’avait ramené. Une fois sur le seuil de la porte, elle avait fait comprendre à Jessica de garder le silence, puis, elle avait rangé le stylet qu’elle y avait laissé avant de composer un numéro sur le téléphone du cadavre.

« Oui… Il y a quelqu’un… Je crois qu’il est mort… Oui… Faite vite… »

Elle avait donné l’adresse, puis, elle avait raccroché et avait lancé le téléphone contre un mur, il y avait violemment explosé, répandant ses composants partout sur le sol. Koyori s’était alors élancée dans les rues. La sphère où se trouvait Jessica la suivait à la trace. La féline lança alors quelques mots par-dessus son épaule.

« Les flics s’occuperont d’elles comme ils le pourront, ils devraient pouvoir leur trouver des foyers… Je ne peux rien faire de plus pour elles. Quand à toi, ne parle pas plus que nécessaire, surtout avec les coups de jus que tu t’es pris... »

Elle parlait en connaissance de cause après tout. Sans un mot, la fille chat s’élança dans les rues, tentant de se faire le plus discret possible. Le trajet sembla plus long à la Neko qu’elle l’avait pensé de prime abord. Elle ouvrit la porte d’entrée et su aussitôt que son compagnon était debout. Après tout la brune sentait son odeur et entendait sa respiration.  

« Mickael… Je… J’ai une surprise pour toi… » Puis, se tournant vers sa belle sœur elle avait juste ajouté « Encore un peu de patience et je te repose »

Avait elle simplement lancé avant de la faire rentrer dans le manoir, la dirigeant lentement vers le canapé où était assis son amoureux avant de la poser près de ce dernier. Quand elle rompit le contact kinétique, Koyori chancela, mais parvint tout de même à tenir debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Ven 25 Juil - 13:00

Mickael attendait sur le canapé, cela faisait maintenant un petit moment qu'il avait lu le message de sa belle sur l'oreiller et c'était demander ce qu'elle avait bien pu trouver à faire dehors, il pensait pourtant qu'elle n'avait plus rien de si dangereux à prendre sa revanche sur pourtant, peut être que c'était autre chose, en tout cas, il avait confiance en elle pour lui expliquer cela tranquillement quand elle rentrerait, parce qu’il était persuadé qu'elle allait revenir, leur relation était trop ancré maintenant pour qu'elle parte loin de lui sans revenir, cette idée ne lui était même pas passer dans la ligne de mire de ces pensée, alors autant ne pas en parler, il resta donc le temps qu'il faudrait, lisant tranquillement un livre, un léger sourire au lèvres, il était confiant de la force de sa compagne, il savait que maintenant rien ne pourrait vraiment lui faire fasse, du moins en Oration.


Puis elle revint, un grand sourire apparu alors sur son visage alors qu'elle lui disait qu'elle avait une surprise pour lui, il se demandait bien ce que cela pouvait être, elle n'avait pas vraiment besoin de lui faire de cadeau, elle était tout ce qu'il voulait, mais elle parla alors derrière elle et fit rentrer quelqu'un que même lui n'avait pas prévu de voir, malgré les changement fait sur sa personne et l'âge qu'elle avait, il l'avait reconnu de suite, il attendit alors qu'elle soit poser sur le canapé pour lui prendre tendrement mais en tremblant un peu sa main.

"Jessica?"
"Frère!"

Bien entendu, aussi bien le frère que la sœur accueillit cette réunion sous les larmes, après tout, c'était normal après une si longue absence et les circonstance de sa disparition, Mickael avait retrouver la deuxième chose qu'il tenait le plus alors que la sœur avait enfin revu son frère, bien entendu, cela dura une petite minute, puis il relâcha un moment sa sœur en lui disant de l'attendre et alla voir Koyori pour ensuite l'embrasser avec tout l'amour qu'il avait pour elle pendant une bonne minutes, par la suite, il lui caressa la joue pour lui montrer un tendre sourire avec encore quelque larmes sur ces joues.

"Tu est vraiment la meilleur, tu le sais n'est ce pas, Koyori de mon cœur, allé viens, je ne voudrais pas fêter cela sans toi."

Il lui pris alors la main pour l'emmener jusqu'au canapé, il avait d'un côté la femme de sa vie, et de l'autre sa sœur, les deux personne les plus importante pour lui, bien entendu, la Neko était toujours la première dans son cœur, il n'y avait pas de doute la dessus, la preuve, il avait garder sa main au creux de la sienne, avec cela, il l'aimait encore plus qu'avant, puis il fallait maintenant voir un peu ce qui avait avec sa sœur.

"Tu n'a pas trop eu peur Jessica?"
"Non, j'avais confiance que tu allait venir, et belle-sœur est si forte!"
"Be..., comment tu peu le savoir aussi vite?"
"Génétique, je ne sais pas trop les détails, mais elle à la même odeur que toi et le même gout aussi"
"...Tu l'a embrassé n'est ce pas?"
"Oui!"
"On dirais notre mère, elle adorait embrasser les femmes pour les connaitre mieux, tu sais que je suis le seul à pouvoir l'embrasser..."
"Désolée..., mais je sais qu'elle t'aime tellement"
"Et moi donc..."

Par la suite, la conversation se tourna vers ce qu'elle avait subit, bien entendu, Mickael était dégouté et lançait parfois un coup d’œil à Koyori pour avoir du courage, l'avoir près de lui l'aidait beaucoup, quand Jessica eut enfin terminer son récit, il soupira alors, c'était vraiment horrible ce qu'elle avait subit, mais maintenant elle était en sécurité avec eux.

"Mis à part tes jambes, tu as d'autre problèmes?"
"Non, juste besoin de lire un peu pour rattraper un peu les études que j'ai ratés."
"Je vois, ça sera moins compliqué que je ne le pensait..."
"Frère, tu as une idée?"
"Ne t'en fait pas, nous avons la situation en mains."

Oui, il disait nous, puisqu'il était sur qu'elle allait surement vouloir aider un peu, il se tourna alors vers sa douce Koyori et son sourire n'en fut que plus tendre, oui, c'était celle qu'il préférait parmi les deux, mais c'était normal, Jessica était sa sœur, alors que la Neko était l'élue de son cœur.

"Dit moi ma douce, il n'y à pas vraiment de dommage irréversible sur ces jambes, juste un grand manque d'exercice, tu pense qu'elle pourra faire comme tout le monde d'ici combien de temps avec un entrainement simple?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Ven 25 Juil - 14:56

Quand elles étaient arrivées, Koyori avait déposé Jessica sur le canapé avant de les laisser seuls, savourer leurs retrouvailles. Un instant, elle visualisa cette retrouvaille comme la sienne avec sa mère et elle les jalousait. Elle avait promis de ne pas chercher sa famille, elle ne pouvait donc rien faire. Ses oreilles se couchèrent sur son crâne bien qu’elle ne laisse pas d’autres marques visibles de sa peine. Non, jamais elle ne pourrait voir ces retrouvailles elle. Elle était sur le point de les laisser tout les deux et de partir se réfugier ailleurs, dans sa douleur, quand Mickael vint vers elle. Bien que ses oreilles demeuraient basses, elle se força à sourire à leur bonheur. Le cœur n’y était pas, mais bon. Puis, le médecin l’embrassa et elle répondit à se baiser avec tendresse. Elle plongea ensuite son regard sombre dans celui de son compagnon alors qu’il lui caressait la joue. Il lui avait alors parer et, malgré elle, elle avait eut un petit sourire.

« N’en fait pas trop Mickael… »

Il avait toujours tendance à en faire un peu trop quand il s’agissait d’elle, elle le savait, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de le lui faire remarquer. La féline fut plus ou moins obligée de suivre son compagnon jusqu’au canapé où se trouvait déjà sa sœur. Elle pris la peine d’ôter le katana de son dos, ainsi que la ceinture où étaient coincés les stylets avant de s’asseoir près d’eux, ici, il n’y avait pas de danger et, de toute façon, ils restaient à porter de main. Recroquevillant ses jambes contre elle, elle garda le silence alors que son compagnon serrait toujours sa main ans la sienne. Elle sourit doucement. Mickael interrogea maintenant sa sœur sur ce qui s’était passé. La blondinette ne tarda pas à faire une remarque comme quoi elle était si forte et son sourire s’étira un peu plus. Cependant, quand Jessica parla du baisé, Koyori piqua un fard et se leva pour aller se chercher un verre d’eau, le temps de se redonner une certaine contenance. Elle ne revint que quand Jessica commençait le récit de ce qui avait pus se passer durant toutes ces années. La féline se rassis  simplement aux cotés de son compagnon, reprenant sa main au creux de la sienne pour lui donner autant de courage que possible. Elle était là pour soutenir la médecin, autant qu’elle le pouvait en tout cas. Puis, le récit pris fin et Mickael commença à questionner sa sœur alors que Koyori écoutait distraitement.

Ils parlèrent ensuite de l’état global de la jeune fille, c’était surtout ses jambes qui lui posaient problème,  pourtant, cela ne semblait pas le moins du monde inquiéter le médecin qui semblait même avoir une idée en tête. Cependant, la féline était bien loin de se douter que cette idée, c’était elle. Quand il s’était tourné vers elle, la femme chat avait haussé un sourcil, non, mais… C’était lui ou elle le médecin ici ? Lâchant un nouveau soupire, la féline avait légèrement secouer la tête.


« Je ne suis pas kiné, Mickael. »

Et ce n’était pas parce qu’elle l’avait aidé à se musclé que ça allait changer ce fait. Cependant, la brune laissa quand même son regard sombre se poser sur l’autre jeune femme alors qu’elle réfléchissait. Il fallait déjà savoir quel genre d’exercice, ça, elle pourrait se renseigner assez facilement… Quand au combien de temps… Koyori soupira et secoua doucement la tête.

« Je ne sais pas, tout dépendra de la tolérance de son organisme et de sa faculté à se consolider. Peut être trois mois… Peut être un an… Peut être aussi qu’elle aura toujours des faiblesses dans les jambes. Celle qui m’a mené à elle était bloquée dans un fauteuil roulant à cause de ça… »

La féline adressa un sourire désolé à sa belle sœur, elle ne voulait pas lui casser le morale, mais elle ne voulait certainement pas se montrer trop optimiste. La femme chat s’était alors levée, puis, elle avait commencé à faire les cent pas, réfléchissant à ce qui pourrait être fait…

« Je pourrais le faire… Mais ça voudra dire rentrer plus tôt tout les jours… Ou partir plus tard… »

Elle tourna les yeux vers Mickael, ce qu’ils disaient était clair : Elle continuerait de l’accompagner, elle ne lui laissait pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Ven 25 Juil - 20:39

Bien entendu que Mickael savait qu'elle n'était pas médecin, il savait aussi ce qu'avait besoin sa sœur, car il avait bien vu ces jambes, il avait bien remarquer que malgré qu'elle n'avait jamais marcher, elle avait les jambes assez solide et elle n'était pas atrophier, tout ce qu'elle avait besoin, c'était de réveiller les muscles avec de l’exercice, quand elle lui expliqua qu'elle n'était pas kiné, il eut un sourire et lui caressa un moment la tête, Jessica bien entendu fut un peu jalouse, mais n'avait rien dit, après tout, elle savait qu'il était plus enclin vers la personne qu'il aime de tout son cœur que quelqu'un de sa famille, il fallait qu'elle se fasse à cette idée, finalement, la Neko lui expliqua que cela allait prendre en compte sa volonté ainsi que la capacité à ces jambes à se musclés, puis elle annonça un ordre de temps, entre trois mois et un an, Jessica elle semblait excité et montrait qu'elle n'avait pas envie d'attendre trois mois avant de pouvoir marcher de nouveau.

"Moi je veut en un mois !"
"Je sois pas si impatiente voyons."
"Frère tu deviens méchant, j'ai dit en un mois..."
"Écoute nous d'accord?, nous faisons cela pour ton bien."

Un peu en colère, Jessica tapotait sur l'épaule de son frère qui sentait quand même une petite douleur, elle avait un peu de force dans les bras quand même la petite, par la suite, Koyori se leva pour voir comment faire, partir plus tard était une mauvaise idée, mais justement le fait de rentrer plus tôt était une solution des plus simple, après tout, il pouvait toujours ramener un peu de travail à la maison et puis il si n'y à pas de problème à l'hôpital il pouvait toujours rentrer tôt.

"Plus tôt semble le meilleur choix ma douce, après tout c'est toujours à ce moment la que j'ai le moins de travail."
"Frère, j'ai soif."
"D'accord, je vais te chercher un peu d'eau."

Mickael se dirigea alors vers la cuisine pendant que Jessica regarda Koyori avec un doux sourire et lui raconta quelque chose d’intéressant.

"Toi aussi tu as perdu quelqu'un Belle-sœur?, tu avais sembler être triste pendant un moment, je peu faire quelque chose pour t'aider?, j'ai vu beaucoup d'esclave pendant ma captivité."

Mickael ne revint que deux minutes plus tard, avec de l'eau ainsi que des médicaments, lui permettant de renforcer un peu son organisme, puis il regarda d'un peu plus près les jambes de sa sœur, qui rigolait pendant qu'il la touchait, au moins elle n'était pas engourdies, il regarda alors l'heure et se demanda ce qu'ils allaient bien faire, bien entendu, maintenant il en avait la certitude, il ne voulait pas être le seul à avoir eu la chance de revoir sa famille, fort heureusement pour lui, il avait déjà commencer à chercher pour sa mère, et il avait déjà plusieurs piste, c'était plus simple que pour sa sœur, le médecin souria alors et resta à côté de sa compagne.

"Bien, maintenant que tout est régler, que fait ont, on peu toujours manger un morceau ou dormir un peu, tu as une idée ma douce Koyori?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Ven 25 Juil - 21:52

Koyori regarda sa belle-sœur, elle voulait en un mois ? Et puis quoi encore ? La jeune femme soupira et secoua vivement la tête. Mickael tenta de la sermonné, mais elle ne dit rien dans un premier temps, se contentant se détailler sa belle sœur en mettant maintenant ses mains sur ses flans. La féline pouvait la faire remarcher en un mois, mais Jessica serait elle capable de suivre un tel entraînement intensif ? Finalement, la fille chat soupira et pris simplement la parole d’une voix douce.

« Le temps qu’il te faudra pour remarcher ne dépend que de toi, Jessica, mais nous verrons cela demain… ou un peu plus tard. »

La brunette n’avait pas insisté plus longtemps. Son compagnon avait cependant décrété que rentrer plus tôt lui semblait la meilleure idée et la fille aux oreilles et à la queue de chat avait simplement hoché la tête. Bah, ça ne les changerait pas vraiment. Jessica avait ensuite demandé à boire et Mickael était aussitôt aller lui chercher ce qu’elle voulait. Les oreilles félines frémirent alors sur son crâne. Bien sur, c’est ce moment que choisit Jessica pour lui parler de ceux qu’elle avait perdu. Koyori eut envie de crier, mais elle se contenta de rester là, les oreilles basses, couchées sur son crâne.

« Tu ne peux rien faire Jessica, j’ai promis de ne pas les chercher. Il faut toujours tenir ses promesse tu sais. »

Et elle s’était muré dans le silence jusqu’au retour de Mickael, n’ayant pas le courage suffisant pour redresser ses oreilles cette fois. Elle regarda un moment son compagnon s’occuper de sa sœur avec un espèce de jalousie au fond d’elle… Qu’il s’occupe d’elle ou qu’il ait retrouver sa famille ? Elle aurait été incapable de le dire. Mickael avait alors pris la parole, demandant ce qu’ils pourraient faire et il lui demanda son avis. La féline soupira doucement et se passa une main dans la nuque.

« Vous, je ne sais pas, mais moi, je vais amener un change pour Jess, puis je vais prendre une bonne douche et me coucher. La télékinésie est quand même fatigante sur le long terme, vous savez ? »

Koyori avait esquissé l’ombre d’un sourire, puis, elle était remontée dans son ancienne chambre, là où elle gardait ses affaires. Elle s’empara alors d’un pantalon et d’un débardeur, ça devrait aller comme pyjama en attendant de mieux… et puis, elle pourrait toujours l’utiliser ensuite pour quand elles devraient renforcer les jambes de la jeune Syn. Armée de cette tenue, la féline redescendit près du frère et de la sœur et brandit les vêtements.

« Tiens, ça devrait plus ou moins être à ta taille Jessica. Bonne nuit tout les deux. »

Elle ébouriffa les cheveux de Jessica avec une certaine affection… C’était un vrai miracle qu’elle ait déjà réussit à se gagner une telle affection d’ailleurs. Elle se rapprocha ensuite de son compagnon et lui posa un tendre baiser sur ses lèvres avant de plonger son regard dans le sien, puis, elle avait repris la parole à voix basse.

« A tout à l’heure. »

Puis, avec un simple salut, elle les avait à nouveau laisser seuls, filant simplement se prendre une bonne douche bien fraîche avant de rejoindre la chambre qu’elle partageait avec Mickael depuis un moment maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Sam 26 Juil - 2:45

Jessica analysait chaque parole et chaque geste de la Neko comme pour mieux la comprendre, elle se rendit vite compte que quelque chose lui manquait comme à son frère avant qu'elle ne la retrouve, puis elle regarda un moment vers la cuisine avant de sourire, elle savait, enfin, elle avait le pressentiment que son frère n'était pas si stupide que cela et que justement il cherchait en même temps qu'elle la famille de sa compagne, c'était surement pour cette raison qu'il allait aussi lentement, elle était fière d'être une Syn, sachant que cela montrait qu'elle faisait partie d'une famille de gens qui n'abandonnait personne, et surtout pas la famille des gens qu'on aimait, elle tourna alors sa tête vers Koyori et lui fit un clin d’œil.

"Oui, mais tu est la seule à avoir promis non?"

Elle la laissa alors sur cette question et Mickael était revenu avec l'eau, par la suite, la conversation était revenu sur ce qu'ils allaient faire et Koyori annojnça la couleur, ce qui était normal, lui même l'avait attendu un moment et avait surement sommeil, il la regarda alors partir et il se tourna alors vers sa soeur pour lui sourire.

"Tu les cherchent n'est ce pas?"
"Pour qui tu me prend?"
"Pour le meilleur frère et le meilleur homme qu'elle puisse rêver d'avoir!"
"C'est gentil."

Koyori apporta les vêtements peu de temps après et Mickael la regarda faire avec un grand sourire, elle était aussi sa famille après tout, Jessica elle avait regarder les affaires et pour remercier sa belle-sœur, elle se leva comme elle pouvait pour l'embrasser sur la joue avant de se rasseoir et de lui sourire.

"Bonne nuit belle-sœur, cela ne fait même pas une journée mais je t'aime déjà!"

Mickael eut un tendre sourire quand il entendit cela et répondit au baiser de son aimée et quand il l'entendit parler, il eut un plus tendre sourire encore et lui murmura quelque chose aussi.

"Je viens au plus vite ma douce."

La suite fut pour le moins intéressante, Mickael emmena sa sœur vers la salle de bain ou elle la laisser se doucher seul, pendant ce temps il pris lui aussi une douche rapide dans une autre salle de main, une fois qu'ils furent propres, il emmena sa sœur dans un lit douillet, ce qui lui fit le plus grand bien car elle ne pris même pas le temps de le remercier qu'elle s'endormit, il eut alors un petit rire et se dirigea alors vers leur chambre pour voir sa douce compagne et lui prendre doucement la main.

"Elle c'est aussitôt endormie, cela doit faire un moment qu'elle n'a pas du être au chaud, je sens que la maison va être un peu plus animé à partir de maintenant, mais j’espère que le nouveau membre de notre famille pourra oublier ce qui lui est arriver..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Sam 26 Juil - 13:35

Koyori avait simplement jeté un regard à sa belle sœur, oui, elle avait été la sœur à promettre, mais dans son cœur, savoir qu’ils cherchaient pour elle serait un trop grand espoir et elle ne voulait pas espérer pour rien. Alors, elle ne lui avait par répondu. En revanche, la féline lui avait simplement annoncé son projet de la soirée, apportant les vêtements pour Jessica avant de reprendre sa routine habituelle. Non sans avoir au préalable endurer les marques d’affections de sa belle sœur qui l’embrassa sur la joue avant de lui dire qu’elle l’aimait déjà.. Encore une fois, Koyori ne répondit pas. Elle laissa Mickael s’occuper de sa sœur, ça lui ferait sûrement plaisir. La femme chat était restée sous la douche jusqu’à ne plus penser à rien, jusqu’à avoir l’esprit trop engourdit pour penser à autre chose. Puis, elle avait passé sa tenue de nuit avant de se glissée jusqu’à leur chambre et de se coucher dans le lit. Heureusement ses dessins était toujours dans son sac, qui se trouvait dans l’entre… Jessica n’irait sûrement pas y fouiller…

Koyori avait beau être aller se coucher, elle savait qu’elle ne pourrait pas dormir avant que son compagnon ne vienne la rejoindre… Peut être q’elle s’inquiétait un peu trop pour lui, mais avec ce qui leur était arrivé, c’était plus fort qu’elle. Ainsi, elle demeura recroquevillée sous ses draps jusqu’ à ce que son compagnon ne vienne la rejoindre. Il lui pris alors la main et elle lui adressa un sourire écoutant ce qu’il lui disait : Jessica s’était endormit aussitôt, disant que ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas du être au chaud… Cela lui rappela la première nuit qu’elle avait passé ici, au chaud sous cette couverture quand elle n’avait connu que le froid de sa cage avant ça. Mickael ajouta que la maison serait plus animée, mais qu’il espérait que sa sœur arriverait à oublier. Koyori n’avait rien dit, même si elle se disait que c’était ce qui avait manquer à cette maison jusque là : de l’animation. Doucement, elle avait attiré le médecin près d’elle, avant de lui apporter des précisions que Jessica n’avait pas données.


« Son propriétaire ne nous posera pas de problème. Il a fait deux erreurs, la première, vouloir faire de toi une de ces… poupée… La seconde, se servir de Jessica pour faire pression sur moi dans le même but. Il en a perdu la tête… »

Elle ne cachait pas à son compagnon ce qu’elle avait fait, tout comme il ne lui avait pas cacher qu’il s’était arrangé pour rendre fous leurs anciens agresseurs. La jeune femme serra un peu la main de son compagnon dans la sienne, tout de même un peu inquiète quand à la réaction qu’il aurait. Sous l’anxiété, ses oreilles étaient couchées sur son crâne. Elle gardait maintenant son regard sombre posé sur son compagnon alors qu’elle lui demanda :

« Tu ne m’en veux pas de t’avoir cacher où j’allais ? Je ne voulais pas t’en parler avant d’être sure, que tu n’espères pas pour rien… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Sam 26 Juil - 17:54

Mickael c'était laisser rapprocher d'elle et avait même pris l'initiative de se coller un peu plus à elle, après tout, il voulait qu'elle se sente bien avec lui, puis il l'écouta avec le sourire, alors elle avait tuer quelqu'un d'autre, mais en même temps, vu ce qu'il avait fait à sa sœur et ce qu'il comptait faire à lui et à sa compagne, il était totalement d'accord avec elle, pour dissiper ces doute d'ailleurs, il embrassa Koyori avec beaucoup d'amour avec de lui caresser la joue pour ensuite lui répondre avec le sourire.

"Il n'a eut ce qu'il méritait, j'aurais fait la même chose à ta place, il n'a pas le droit d'avoir blesser et menacer notre famille et de s'en tirer à si bon compte."

Il l'embrassa à nouveau, voulant vraiment montrer qu'il ne lui en voulait pas du tout pour avoir tuer quelqu'un, il était beaucoup trop pourri pour vivre, même les autre avait encore une chance, mais lui était seul et surtout il avait blesser le seul membre de son côté de la famille qui lui restait, alors il n'avait aucun remord à avoir entendu cela, par contre, la suite fit quand même soupirer Mickael, c'était bien la deuxième fois qu'elle avait se genre de pensée, alors il fit quelque chose d'étrange, il sortit sa main libre de dessous la couverture et tapota très légèrement sur le front de sa compagne tout en lui parlant avec le sourire.

"Arrête de penser comme cela ma douce Koyori, jamais je ne t'en voudrait, je t'aime trop et te fait entièrement confiance pour avoir ce genre de pensée envers toi, au contraire, je suis heureux que tu n'ai pas voulu me rendre triste si jamais cela n'était qu'un cul de sac, tu est vraiment la meilleur et mon amour pour toi grandit de jour en jour."

Il ne voulait pas qu'elle s'en fasse, il l'aimait beaucoup trop pour avoir ce genre de chose dans sa tête, qui plus ai, il avait bien vu qu'elle faisait parfois certaine chose dans son dos juste pour ne pas qu'il soit triste, même lui faisait quelque chose comme cela, comme chercher activement sa mère, ou même ce qui était caché dans la chambre, il ne savait pas vraiment si elle allait l'accepter, mais il avait acheter une magnifique bague qui n'était pas trop encombrante pour la demander en mariage, bien entendu il attendait le bon moment, il ne savait pas si elle n'avait pas peur qu'un mariage avec une esclave allait faire quelque chose pour l'entourage du directeur, mais il s'en fichait totalement, tout ce qu'il voulait était le bonheur de la femme qu'il aimait ainsi que le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Sam 26 Juil - 23:49

Koyori avait été honnête avec son compagnon, il fallait dire que c’était une chose qui s’état fait tacitement entre eux, toujours être honnête ou du moins, autant qu’il était possible de le faire. Mickael l’avait alors embrassé et il avait répondu à ce baiser avec tendresse et amour alors qu’il lui caressait ensuite la joue avant de prendre la parole. Il trouvait qu’elle avait bien fait, qu’il avait eut ce qu’il méritait. Tant mieux. La féline se garda bien de parler des autres poupée, de toute façon, elles devaient être entre les mains de la police actuellement. Ils allaient sûrement essayer de leur tirer les verres du nez. Enfin, si elle n’avait même pas réagit à la mort de leur propriétaire, il y avait fort à parier qu’elles ne seraient pas capable de la décrire. Elle n’avait donc pas à s’en soucier. A nouveau, le médecin l’avait embrassé et elle avait répondu à ce baiser avec une infinie douceur. Alors que la conversation se poursuivait, Mickael lui tapota le front et elle loucha sur cette main qui lui tapotait le front avant de grogner.

Le médecin avait maintenant repris la parole, la réprimandant doucement de penser de la sorte, lui disant qu’il ne lui en voudrait jamais. Mickael faisait donc pleinement confiance à sa compagne. Koyori sourit doucement à son amoureux alors qu’il lui disait qu’il était heureux qu’elle ait agit comme elle l’avait fait, qu’elle était la meilleur et que son amour pour elle grandissait de jour en jour. La jeune femme avait alors simplement sourit, puis, elle l’avait embrassé à son tour avec tendresse et amour. Elle savait que Mickael lui cachait des choses comme elle le faisait, mais elle faisait mine de rien… Tout comme avec cette bague qu’elle avait trouvée par hasard un jour où il se douchait… Elle l’avait vite remis en place avant de détourner les yeux, comme si de rien était. Le féline continuait donc encore et toujours d’agir comme si elle ne l’avait jamais trouvée. Quand le baiser avait finalement pris fin, la femme chat avait sourit, puis, elle était revenu à se blottir contre son compagnon pour lui dire d’une voix douce.


« On a eut suffisamment d’émotion, il est temps de dormir maintenant… Et je suis vraiment fatiguée tu sais. »

Comme pour renforcer ses paroles, Koyori laissa échapper un bâillement sonore avant de se pelotonner doucement contre lui. Il était son homme et elle était sa… Neko. Et ça, rien ne le changerait de ci tôt. C’est sur cette pensée qu’elle avait finalement laissé son esprit sombrer dans le sommeil alors qu’elle était toujours contre son compagnon… accrochée à lui maintenant.

Koyori avait dormit quelques heures avant que des images s’imposent à elle. D’abord un souvenir, sa mère lui racontant plein de choses sur son père… Des choses qu’elle avait en partit oublier… Puis sa mère qu’on lui arrachait malgré ses larmes et ses coups… Ce fut là qu’elle commença à s’agiter, à remuer, à se débattre, à gémir. Le rêve se mêla au souvenir. Elle voyait sa mère dans le lointain et elle faisait ce qu’elle pouvait pour courir vers elle sans jamais gagner un pouce de terrain, elle continuait de s’agiter encore et toujours, victime de ce cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Dim 27 Juil - 15:15

Après avoir répondu au baiser avec lui aussi tout l'amour et la tendresse qu'il avait pour elle, Koyori lui expliqua qu'elle était quand même assez fatiguée et ne fit rien d'autre pour l’empêcher de dormir, juste lui sourire tendrement et la serrer doucement contre lui pour qu'elle dorme en paix, elle avait fait tellement pour lui aujourd'hui, alors il voulait qu'elle se repose comme elle le désire, un jour, sa sera à son tour de lui donner ce même rayon de soleil, de lui redonner sa famille, enfin, sa mère pour être précis, il ne savait même pas si son père était encore vivant, c'était sur ces pensée qu'il commença alors à s'endormir à son tour, l'odeur de sa compagne était des plus plaisante et il n'avait aucun mal à ce sentir en sécurité avec elle, surtout qu'ils étaient assez près l'un de l'autre, le début de son sommeil fut pour le moins calme, il n'y avait vraiment pas grand chose d'autre à savoir, mis à part peut être qu'il se sentait un peu plus serein, mais quelque chose vint quand même perturber tout cela.


Il ouvrit vivement les yeux, sentant sa douce compagne gémir, se mouvoir et s'agiter, elle semblait avoir un gros cauchemar, ce qui inquiéta un peu Mickael, il la serra alors tendrement contre lui, essayant d'éviter qu'elle ne bouge trop, mais son cauchemar semblait continuer, il n'aimait pas la voir cela, alors pour la réveiller, il essaya quelque chose d'assez unique, il l'embrassa, ce fut un très long baiser, rempli d'amour et de tendresse, il voulait qu'elle ressente son amour pour elle pour qu'elle se réveille de ce cauchemar, il voulait qu'elle sache qu'elle le protégeait de ce qui pouvait se passer dans son esprit, il était la pour elle, il serait toujours la pour elle, rien n'allait changer, bien entendu il ne savait pas ce qu'était son cauchemar, il avait bien une petite idée tout de même, vu qu'ils avaient assez parler de famille maintenant, c'était peut être en rapport avec cela, mais il fallait encore qu'elle patiente un peu, il y était presque, d'ailleurs, après son baiser, il lui murmurait que tout allait bien se passer, qu'il allait tout arranger, qu'il était la pour elle, et encore beaucoup d'autre chose pour qu'elle puisse comprendre qu'importe ce qu'elle avait peur, son amour allait tout faire pour le régler, qu'importe ce que cela impliquerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Dim 27 Juil - 21:37

Et elle continuait de faire tout son possible pour rattraper sa mère en vain, et son sommeil continua de s’agiter. Finalement, elle ouvrit grand les yeux, paniqué et le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine. Elle voulu hurler, mais elle n’en fit rien. Pourquoi ? Simplement parce que quelque chose l’en empêcha. Malgré elle, elle sentit une vague de terreur s’emparer d’elle. Il avait fallu un temps fou à la féline pour réaliser que s’était Mickael qui l’embrassait. Ses épaules s’étaient alors un peu détendues ? Avec lui, elle ne risquait rien. Même si les souvenirs de son cauchemar lui brisaient le cœur comme le montrait bien ses oreilles couchées sur son crâne et sa queue qui s’enroulait autour d’une de ses jambes. Encore dans la peur de son cauchemar, elle entendit les paroles rassurante de son compagnon et sentit son esprit se raccroché à la réalité alors que, peu à peu, son regard s’embuait de larmes sans qu’elle ne puisse rien faire contre.

Il se passa encore quelques instant, puis, quelques chose sembla se briser en Koyori qui fondit en larmes tout en venant se pelotonner au creux des bras de son compagnon, enfouissant son visage tout contre son torse alors qu’elle y cachait son visage. Elle ne se souciait pas vraiment que ses larmes trempent le vêtement de Mickael. Elle avait juste besoin de le sentir tout contre elle, de sentir qu’elle n’était pas seule, qu’il était là pour elle, qu’il serait toujours là. Ses épaules furent parcourues de sanglot sans qu’elle ne puisse s’en empêcher. Cependant, elle avait beau pleuré, elle le faisait en silence. Il fallait dire que la femme chat n’avait jamais aimer qu’on la voit verser des larmes, c’était une marque de faiblesse et on avait que trop tenter de l’affaiblir pour la dominée avant que sa tortueuse route ne croise celle non moins tortueuse du directeur de l’hôpital. Elle s’accota encore un peu plus à lui, peinant vraiment à se reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Lun 28 Juil - 15:19

C'était vraiment un spectacle des plus triste, Koyori, la Neko la plus resplendissante, courageuse et sans peur, la personne qu'il aimait le plus au monde, était en train de pleurer à chaude larmes contre lui, cela le fit se rendre compte que même elle avait quelque chose qui pouvait lui faire peur, qui était dans son esprit et pouvait encore lui donner des cauchemar, et pour cela, Mickael ne voulu pas en demander plus, il s'en fichait en fait de ce que c'était, pour lui, seule le sourire de sa douce lui importait, alors pendant qu'elle était contre lui à pleurer, il la serrait contre lui, lui caressant les cheveux et lui murmurant des douce paroles au oreilles, il lui disait que tout allait, qu'il était toujours la pour elle, quoi qu'il arrive, qu'il ne la quitterais jamais, qu'elle ne serait plus seule, encore encore d'autre chose, il pensait chaque parole et les accompagnait bien souvent de douce caresses sur le dos et la tête de son aimée, il fallait qu'elle pleure, cela allait surement la soulager, même si l'entendre pleurer lui brisait le cœur, c'était ce qu'il y avait de mieux, qu'elle relâche tout contre lui, après tout, il l'aimait pour tout ce qu'elle était.


Il ne savait pas encore combien de temps elle allait pleurer, mais en tout cas il n'allait pas arrêter de la consoler, c'était bien une des seule chose qu'il pouvait bien faire pour elle, qui était si forte physiquement mais dans son esprit avait quand même certain point fragile, alors c’était son rôle de combler ces fragilité avec son amour, qu'il puisse la soutenir du mieux qu'il pouvait, c'était le principe d'un couple n'est ce pas?, que le couple se supporte l'un l'autre et comble les défauts de l'un avec l'autre, bref, Mickael ne pensait pas vraiment à tout cela, pour lui, il voulait juste qu'elle soit la plus heureuse des femme, ou Neko, du monde, qu'elle soit heureuse avec lui, et donc il allait tout faire pour retrouver sa mère, Jessica allait surement l'aider, car il avait bien remarqué qu'elle aimait beaucoup Koyori et qu'elle voulait aussi lui rendre la pareil, cela ne l'étonnait pas de sa sœur, elle avait après tout la même particularité que leur mère, à savoir le don de savoir tout des gens d'un simple regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Lun 28 Juil - 23:07

Koyori se laissa aller dans les bras de Mickael, il serait probablement le seul à qu elle permettrait de voir sa faiblesse. La féline lui faisait confiance, tant et si bien qu’elle ne craignait pas de lui montrer qu’elle n’était pas aussi forte et aussi invulnérable qu’elle voulait bien le laisser entendre… Enfin, il la soignait, alors il le savait déjà un peu, après tout, jusque là, elle était loin de s’en sortir indemne. D’ailleurs, avec le médecin qui s’était occupé de Jessica, les petites coupures que la femme chat avait eut sur les bras n’avaient même pas été soignées. Cependant, la brunette ne s’en souciait pas. Elles n’étaient pas graves, surtout en comparaison de ce qu’elle avait pus vivre de par le passé. En attendant, la Neko continuait à pleurer contre le torse de son amoureux et elle continua ainsi pendant quelques temps, jusqu’à ce que ses larmes ne finissent par se tarirent et qu’elle ne finisse par tomber à nouveau endormit dans les bras de son compagnon.


Voilà une semaine maintenant que Jessica était de retour chez son frère. Koyori avait convaincu Mickael de les laisser faire un shopping entre fille pour faire une garde robe à sa sœur. Ainsi, elle avait cachée sa queue, la maintenant bien attachée contre lui. Ensuite, la féline avait mis un bandana sur ses oreilles pour les maintenir plus ou moins cachées. Un chapeau ou une casquette aurait été préférable… Elle pourrait en profiter pour en prendre un ou deux… Soit ! Ainsi déguisé en humaine et après avoir plus ou moins expliqué à Jessica pourquoi elle agissait ainsi, les deux filles avaient accompagner Mickael à l’hôpital avant de partir faire leur shopping entre fille... Jessica avait même réussit à convaincre la femme chat de prendre des vêtements qu’elle n’aurait jamais pris autrement. Il fallait dire que la petite blonde était assez persuasive avec son enthousiasme… Soit… en plus de ce shopping, Koyori avait aussi commencé les séances de rééducation pour Jessica et c’était d’ailleurs ce qu’elle faisait ce jour là.

Dans un premier temps, il fallait musclé les jambes de Jessica. Pour se faire, elle improviser des poids qu’elle pouvait accroché au talon de la jeune fille. Elle demandait alors à la blonde de les soulever un certain nombre de fois, puis, de recommencer en gardant la jambe tendue. A chaque séance, elle augmentait un peu le poids ou la durer durant laquelle elle devrait garder la jambe tendue. Et, pendant que Jessica renforçait ses jambes, Koyori en profitait pour s’entraîner, faisait ce qu’elle pouvait pour être en meilleure forme possible pour pouvoir protéger sa famille…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Lun 28 Juil - 23:55

Quand Koyori avait enfin terminer de pleurer et c'était rendormi, Mickael pensa un moment à la réalité des choses, il devait tout faire pour que ces cauchemars ne reviennent plus, et pour cela il n'avait qu'une chose à faire, retrouver sa mère, cela n'allait pas être des plus compliqué, il avait déjà quelque pistes, mais rien de bien concret, heureusement pour lui, sa sœur était la maintenant, et comme il savait qu'elle allait l'aider et qu'elle pouvait facilement parler à des esclaves, cela l'aiderais grandement, il ferma alors les yeux pour s'endormir contre sa douce compagne.



Puis une semaine passa maintenant, pendant celle ci, Koyori avait convaincu son homme de les laisser faire quelque courses pour des vêtements pour la sœur, bien entendu il avait accepter et avait remis à sa compagne sa carte de crédit, après tout c'était aussi son argent, même si ils n'étaient pas marié il partageait tout avec elle, pendant ce shopping, Jessica c'était bien amusée, même si elle n'aimait pas trop se retrouver de nouveau sur une chaise roulante, mais il fallait qu'elle patiente pour marcher de nouveau, la jeune sœur avait usée de sa persuasion sur sa belle-sœur pour lui faire acheté des choses assez intéressantes, après tout, elle avait bien le droit de s'habiller avec plus de style quand elle était à la maison, puis les trois avaient commencer la rééducation ou quelque chose d'assez étrange se passait.



En effet, normalement, Jessica devait sortir de ces séance avec quelque douleurs au niveau de ces jambes, mais à chaque fois elle continuait encore et encore sans trop souffrir, son frère s’inquiétait quand même un peu, elle réussissait des choses et avançait peut être un peu trop rapidement pour quelqu'un de normal, mais il ne fallait pas oublier qu'elle n'était plus vraiment humaine mais une HGM, il lui demanda alors si elle se souvenait de quelque noms de gênes qu'ils lui avait administrée.

"Hmmm, je crois qu'il y avait un peu d'axolotl pour que ma peau n'ai jamais de cicatrice, c'est peut être cela?"
"Ils se rendent compte de ce qu'il injecte?, au moins, cela n'a pas provoquer de mutations au niveau du physique, mais quand même, qui aurait l'idée de mettre ce genre de gênes, je suis d'accord que cela donne une régénération extraordinaire, mais bon."

En effet, quand il avait regarder le corps de sa sœur, il avait bien vu qu'elle n'avait n'avait plus aucune cicatrice, grain de beautés, ni même défauts de peau antérieur à son enlèvement, il avait vouloir une poupée parfaite, et ce résultat donna un corps qui se soignait très vite quand elle subissait quelconque blessure, et même une simple douleur musculaire se soignait rapidement, il expliqua alors la situation à Koyori, que sa sœur allait surement les surprendre encore un peu du fait qu'il ne savait pas lui même quel autre gênes elle pouvait avoir en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Mar 29 Juil - 22:16

Ils faisaient un drôle de trio tout les trois, la Neko, l’humain et l’HGM. Ce jour-là, Koyori avait laissé Mickael gérer la séance de rééducation de sa sœur pendant qu’elle s’entraînait. Ainsi, elle avait enroulé des bandages autour de ses mains pour pouvoir maintenant s’entraîner sur le punching ball. Elle faisait en sorte de ne plus risque de s’abîmé les mains maintenant. La première fois qu’elle l’avait vu faire, Jessica lui avait demandé pourquoi elle s’entraînait ainsi. La féline avait alors fait une pause, le temps de lui expliqué que son frère avait tendance à attirer les ennuis et qu’elle faisait en sorte d’être en mesure de le défendre, quoi qu’il puisse arrivé… Et au moins cela lui permettait de se garder en forme, quoi qu’il arrive.

Soit, d’une oreille distraite, elle écoutait la discussion du frère et de la sœur alors qu’elle s’accordait une petite pause pour souffler. Elle en profita pour attraper une serviette et la passée autour de son cou. Elle entendit un nom d’animal et elle haussa les sourcils perplexes. Un quoi ? C’était quoi ça ? La femme chat ne connaissait pas cet animal alors ce qu’ils disaient tout les deux, c’était du chinois pour elle… En silence, elle avait maintenant essuyé la sueur qu’elle avait sur le visage. Ainsi, elle s’essuya un moment le visage, puis, elle se rapprocha d’eux. Ensuite, une douche ne serait probablement pas de trop. Quoi qu’il en soit, elle entendait Mickael s’insurger encore une fois de ce qu’on avait fait à sa sœur et elle compris un peu… même si toutes ces histoires de génétiques, c’était du chinois pour elle.


« Y’a tant de risque que ça ? »

Demanda-t-elle alors que la serviette couvrait en partit sa tête. Elle se sécha rapidement, puis, elle la laissa ensuite retomber dans son cou. Koyori se sentait parfois mal à l’aise entre eux. Elle n’était pas de la famille directe, quoi qu’ils fassent, il y aurait toujours des choses qu’elle ne pourrait pas comprendre entre eux. La féline croisa alors les bras sur la poitrine. Elle n’y connaissait pas grand-chose en connaissance médicale, même si elle collait aux basques du directeur de l’hôpital, mais ce qu’elle savait en revanche…

« Je n’y connais rien en génétique… Ce que je sais par contre, c’est que si elle continue comme ça, elle va avoir ce qu’elle veut et elle pourra marcher d’ici trois semaines. Je ne promets pas non plus que tu courras ou que tu marcheras pendant des heures sans aucune aide, mais ce sera sûrement mieux que ce que tu as pus vivre depuis ta modification jusqu’à maintenant… »

Finalement, elle aurait eut ce qu’elle voulait, ou presque… Enfin, bien sur, il ne faudrait pas qu’elle s’endorme sur ses lauriers pour ça… Koyori restait un peu en retrait et, maintenant, elle fit doucement travailler son poignet, le faisant tourner et retourner sur lui-même. Il ne lui faisait pas mal, mais quand elle tapait sur les sacs de sable, elle avait toujours une certaine gêne. Sûrement une espèce de séquelle de sa foulure qui ne partirait jamais vraiment… Au moins, ne la gênait elle pas dans la mission qu’elle s’était donner, c’était déjà ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Mar 29 Juil - 22:59

Jessica ne voulait pas vraiment effrayé son frère, mais elle adorait faire de l'exercice avec Koyori, elle l'aimait beaucoup et même autant que son frère, alors elle était au anges quand elle la regardait s'entrainer, par contre, les discours de son frère était un peu ennuyeux, surtout du fait qu'elle ne voulait pas trop se souvenir de ce qui c'était passé, néanmoins, elle comprenait qu'il s’inquiétait pour sa santé alors elle discuta avec lui un moment, puis, quand la Neko demanda si il y avait tant de risques que cela, Jessica haussa simplement les épaules pendant que le directeur soupira en voyant la réaction de sa sœur avant de réfléchir un moment, essayant de trouver un bon exemple, puis il regarda sa compagne et trouva quelque chose d'assez simple, mais d'efficace, après tout, si cela la concertait peut être qu'elle comprendrait plus vite.

"Cela peu si cela est mal fait, et comme c'est très souvent le cas, par exemple, imagine qu'on te greffe de l'ADN de poisson et que cela te rend incapable de respirer comme un être humain normal pour toujours, cela est déjà arriver, pour le moment, j'essaie juste de voir ce qui à été fait sur elle pour lui prescrire quelque chose dans le cas ou elle aurait un problème."

Par exemple, il se rendit compte qu'elle avait subit une modification de son propre gêne humain, la rendant un peu albinos, puis, elle parla de rat-taupe, dans un premier temps il avait eut un peu de mal à comprendre, puis il toucha la peau de sa sœur pour ensuite soupirer, il l'avait rendu presque imberbe, tout cela pour une poupée parfaite, mais au moins, il n'y avait rien de trop grave, par la suite, il se gratta la tête et écouta sa compagne lui dire qu'elle allait réussir à marcher d'ici trois semaines, cela fit grand plaisir à Jessica pendant que Mickael soupira, elle ne faisait vraiment pas attention, mais tant qu'elle avait ces gênes, cela pouvait allé, quand il laissa alors sa sœur continuer son entrainement, il se dirigea vers sa belle compagne pour la regarder taper son sac de sable un moment, souriant, puis il s'approcha alors pour lui caresser la joue histoire de l’arrêter.

"Même si je ne suis pas sportif, je peu remarquer que ton poignet te gêne un peu, tu veut que je voie ce qui ne va pas?"
"Frère, laisse belle-sœur s'entrainer!"
"Je pense qu'après elle ira se reposer un peu, cela te dirais de passer un moment intime au coin du feu?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Mer 30 Juil - 19:27

Koyori écouta maintenant les explications de son compagnon quand aux modifications génétiques. Elle comprenait mieux ce qu’il voulait lui dire, mais elle ne pensait pas que Jessica ait vraiment de souci à ce niveau là, sinon, ça se serait déjà manifester, n’est-ce pas ? La féline soupira doucement, puis, elle les laissa à nouveau ensemble, s’en retournant à son sac de sable. Si avant elle se contentait des poings, depuis peu, elle s’était mit à aussi utiliser ses jambes, ce serait le mieux pour palier à toutes éventualités. Cependant, elle vit un moment du coin de l’œil et arrêta aussitôt le mouvement qu’elle allait amorcer pour que Mickael ne se prenne pas un mauvais coup quand il esquissa un geste pour lui caresser la joue. Si elle cessa de donner des coups, elle choisit cependant de rester en mouvement, continuant donc de sautiller sur ses pieds, demeurant assez souple sur ses pieds. Si elle s’arrêtait, elle ferait retomber l’adrénaline.

Le médecin lui parla alors de son poignet, lui demanda si elle voulait qu’il voie ce qui n’allait pas. Elle allait répondre, mais Jessica intervint, disant à son frère de la laisser s’entraîner et elle laissa un sourire se poser sur ses lèvres avant de tourner un regard vers la jeune femme génétiquement modifié. Mickael parla à nouveau et la Neko tourna maintenant son regard vers lui. Il lui proposait maintenant un moment intime au coin du feu et elle lui adressa un sourire tendre, toujours mobile sur ses pieds.


« Pourquoi pas, après que j’ai pris une bonne douche bien entendu. Ça me ferait même plaisir. »

Oui, Koyori aimait par-dessus tout passer un peu de temps près du feu, en bon chat de salon elle aimait bien la chaleur et il n’y avait rien de plus agréable pour elle que d’être enroulé dans une couverture… Enfin si, il y avait une chose de plus agréable, être ainsi tout en étant dans les bras de son compagnon. Oui, c’était plaisant et elle avait presque déjà hâte que sa belle sœur aille se reposer. Elle renvoya ensuite son compagnon s’occuper de sa sœur sans lui avoir laissé regarder son poignet, ils verraient bien tout à l’heure, quand ils seraient juste tout les deux. En attendant, elle se défoula à nouveau sur le sac de sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   Mer 30 Juil - 21:19

Jessica semblait bien s'attacher vite à Koyori, c'était peut être du au fait que c'était déjà sa belle-sœur alors il n'y avait aucun raison de ne pas lui faire confiance, d'ailleurs, la jeune femme savait très bien que Mickael et elle voulait un petit moment à eux, elle n'était pas idiote et surtout elle avait pleinement conscience qu'elle était plus importante pour lui qu'elle, mais cela était encore quelque chose de normal, elle n'allait pas être jalouse de Koyori, enfin, peut être un peu, mais c'était parce qu’elle aimait aussi beaucoup son frère, d'ailleurs, quand il revint vers elle pour lui demander de frappé sur une mitaine d'entrainement pour la boxe, histoire de voir de quoi elle était capable, à la grande surprise de son frère, elle l'envoya deux mètre en arrière, le directeur était toujours sur ces deux pieds, mais il était quand même plus qu'étonner, ce demandant cette fois ci la raison de lui avoir donner une force pareil, il pris alors un peu de sang de sa sœur pour ensuite faire quelque diagnostic via un ordinateur portable qu'il avait pris pour examiner Jessica avant de soupirer.

"Et tu peut m'expliquer pourquoi tu est capable de faire cela?"
"Hmmm, je crois que c'est parce qu’il voulait que je soigne plus vite, alors ils ont retirer mes limitations?"
"Bon...c'est un peu plus embêtant, Jessica, il va falloir que tu fasse plus attention d'accord?, puisqu'il t'ont fait cela, tu va surement avoir du mal à faire des choses de manière précise et sans trop forcer, cela va te demander un peu plus d'effort de ta part, mais je pense que tu y arrivera."
"D'accord Frère!"

Le temps passa alors et la séance d'entrainement pris fin, Mickael aussi c'était mis à faire un peu d'exercice pour être lui aussi en forme, au moins cela était mieux qu'au départ, puis il fit un sourire à sa belle Koyori pour par la suite emmener sa sœur pour qu'elle se douche, avant de la mettre dans son lit pour se coucher, il n'était pas si tard que cela, mais elle avait encore du sommeil à rattraper et il comprenait très bien, à son tour il s'étira et eut une petite idée, il avait vu ou sa belle Koyori allait pour se doucher et avait décider d'allé avec elle, surement pour discuter ne même temps et surtout que c'était plus pratique, il entra alors dans la salle de bain, ne sachant pas comment elle allait réagir en le voyant arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question de Famille [PV Koyori et Mickael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Question de Famille [PV Koyori et Mickael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: L'allée du peuple-
Sauter vers: