Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hopital > A charge de revenche [Mick]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Jeu 10 Juil - 23:08

On était en pleine journée sur Oration, une journée grise, une journée triste. Une journée où la vengeance se dégusterait pour Koyori au nom de Mickael Syn. La jeune femme avait marqué l’odeur de ceux qui s’en était pris à son ‘maître’. Ce jour là était donc le jour J. La féline avait attendu que le médecin parte pour l’hôpital, prétextant qu’elle voulait se reposer un peu, qu’elle ne se sentait pas très bien. Puis, elle s’était préparée comme tous les jours, remplaçant les simples dagues qu’elle prenait habituellement contre des stylets qui seraient plus discret. A contre cœur, elle avait par contre laisser son katana. Trop voyant, pour peut qu’ils sachent qu’elle était proche de lui et qu’ils la reconnaissent, elle n’aurait pas le temps d’agir. Après être sur que Mickael était bien à l’hôpital, la femme chat mis sa vengeance à exécution. Elle quitta donc le manoir et marcha en ville jusqu’à tomber sur l’odeur… Bingo ! Elle laissa un petit sourire se poser sur ses lèvres.

Koyori avait finit par identifié les responsables, puis, elle s’était assurée pour attirer leur attention. Ce qu’elle n’avait pas vu de prime abord, c’était qu’ils n’étaient pas seuls… Parmi eux se trouvait quelqu’un face à qui elle s’était déjà retrouvée. La jeune femme déglutit et dû lutter contre elle-même pour ne pas tout de suite sortir un des stylets. Elle se força à rester calme alors qu’il donna un coup de coude à l’un de ses amis avant d’indiquer la fille chat. Apparemment, il voulait sa vengeance lui aussi… Bon… Ca ne se passait pas aussi bien que prévu. La féline fit mis de les fuir avant de filer dans la même impasse où il l’avait attaqué la première fois.


« Tu te souviens de moi chaton… »

Koyori garda son regard fixé sur lui alors qu’elle reculait dans le font de la ruelle… Approchez… Pensa-t-elle, son cœur battant quand même à vive allure, mais elle ne pouvait pas y prêter plus attentions que ça. Les oreilles se chat se couchèrent sur son crâne, mais ils allaient sûrement prendre la colère pour de la peur. Le groupe se reprocha d’elle et la féline se recroquevilla sur le mur, pouvait sûrement encore une fois passer pour de la peur. Le groupe continua à l’encercler et la Neko grimaça, ils étaient nettement plus nombreux qu’elle le pensait, si elle parvenait déjà à se débarrasser de deux d’entre eux, ce serait déjà pas mal. La féline crispa sa main sur ses stylets, les glissant en partit dans ses manches pour qu’ils soient invisibles. Celui qui l’avait agrippé la força à se relever en la tenant au niveau du cou.

« Et ça tu t’en souviens chaton ? Cette fois, ça ne se passera pas aussi facilement, tu peux me croire. »

Koyori le fixa, puis lui cracha au visage avant de plonger son stylet dans le ventre de l’agresseur qui la relâcha avec un glapissement avant de se reculer. Il ne fallu pas une seconde de plus pour qu’un autre homme ne se forte à son secours avant d’ordonner aux autres.

« Chopez moi cette garce. »

Son odeur… Ce type était un de ceux qui avait attaquer Mickael… et probablement le chef… Bon… Elle n’avait pas le temps de s’y attarder plus longtemps. Ils chargèrent et la femme chat devint alors une vrai tornade, donnant du stylet dès qu’elle le pouvait, encaissant cependant parfois des coups. Il ne se passa qu’un peu de temps en plus pour qu’il ne reste plus debout que le chef, cloué au mur par une Koyori qui pressait un stylet contre sa gorge, et cette dernière, couverte de bleus et d’autres coups, qui était ivre de rage au point de ne pas en ressentir la douleur.

« Un conseil, je ne veux plus voir aucun de tes petits copains s’approcher de moi ou de Mickael ou cette fois, ce ne sera pas uniquement avec des blessures que vous vous en tirerez, je vous tuerais. »
« Sale garce ! »


Avant que Koyori ne pus comprendre quoi que ce soit, une douleur suivit d’une bien plus vive que tout ce qu’elle avait pus endurer. Elle réprima un cri et leva son genou. L’homme chancela et malgré la douleur Koyori lui donna un bon coup dans l’estomac. Puis, elle entendit les sirènes de police et elle jura… Pas de temps à perdre… La Neko se hissa sur le bâtiment le plus proche, semant quelques traces de sang dans son sillage. Ce ne fut que sur le toit qu’elle se donna quelques minutes, le temps de comprendre, elle parvint à remettre le trident en poignard et à l’ôter de sa plaie. La douleur l’avait fait hurler, mais elle n’avait pas le choix. Elle avait enlevé son foulard pour l’enrouler autour de la plaie, empêchant l’hémorragie autant que possible…Non sans cracher un peu de sang au passage. Elle avait laissé la lame sur place pour maintenant se traîner vers l’hôpital, c’était plus proche que la maison et elle ne savait pas si elle serait capable de l’appeler.

Quand Koyori arriva à l’hôpital, elle se rendit compte qu’elle n’avait pas caché ses oreilles ou sa queue… Tant pis. En rentrant dans l’hôpital, elle passa devant Elena… la vie échanger quelque mots avec quelqu’un en l’indiquant du doigts… puis, l’homme la rejoignit alors qu’elle avançait toujours dans les couloirs. Il la prit par le poignet et elle geignit légèrement de douleur.


« Veuillez sortir de cet endroit. »

La féline leva les yeux vers lui, elle n’avait pas la force de discuter là. La Neko essaya de passer, mais il la rattrapa. Alors, elle soupira, se glissa sous son bras, lui échappa et se mit à courir dans les couloirs sans même savoir vraiment où elle allait. La jeune femme couru un moment, même si elle était à bout de souffle. Puis, elle heurta quelqu’un, perdant par la même occasion l’équilibre… Elle se retrouva bien vite assise au sol et leva les yeux vers la personne qu’elle avait bousculé : Lucius qui parlait avec Peter. Une vague de soulagement passa dans son regard sombre…

« Mickael… »

Avait elle simplement gémit avant de chancelé, sur le point de passer inconsciente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Jeu 10 Juil - 23:46

Depuis quelque temps c'était toujours la même chose, pour être plus exacte, depuis qu'ils étaient passés chez leur patron, Lucius et Peter discutaient souvent entre eux de la jeune femme qu'ils avaient vu chez Mickael, il fallait dire qu'elle était sublime et que Peter voulait toujours la draguer, même si bon, Lucius le prévenait à chaque fois que malgré sa gentillesse, leurs patron serait près à lui pourrir la vie, soupirant doucement, il entendit alors une discussion non loin de la, Elena semblait prévenir un des infirmier qui était fou d'elle à propos de quelque chose, en y regardant de plus près, il s'agissait d'une Neko, étrange pour un esclave de venir ici, mais quelque chose semblait clocher, Peter aussi semblait perplexe, comme si ils connaissaient cette jeune personne, ce fut alors au bout de quelque secondes qu'ils percutèrent, il s'agissait de celle qu'ils avaient vu chez Mickael, alors elle n'était pas humaine, Peter soupira, il n'était pas trop dans les animaux, ce qui lui fit prendre une tape sur le crane de la part de Lucius, elle semblait vraiment mal en point, et il était persuadé que son patron ne lui laisserait jamais faire quelque chose de dangereux, une fois qu'elle s'approcha alors de lui, il l'aida à ne pas tomber et demanda à Peter de calmer l'autre infirmier, Lucius jeta par la suite un regard noir à Elena, ce n'était vraiment pas le moment pour de la petite vengeance, puis se dirigea vers l'ascenseur vers le bureau de la direction.


Mickael s'ennuyait, il fallait dire que cette journée n'avait pas été des plus jovial, après tout, Koyori semblait avoir encore attrapé quelque chose, peut être qu'il aurait mieux fait de rester avec elle, non, il devait bosser après tout, il fallait bien avoir de l'argent aussi, et puis, en ce moment il y avait pas mal de produits étrange qui lui parvenait de cette chose vraiment étrange dans la grande place, oui, il était au courant que c'était un portail vers un autre monde, mais il n'était pas du tout dans ce genre de voyage, mais quand il voyait la technologie qu'il possédait, cela lui donnait envie d'investir dans quelque produit pharmaceutique.


Quoi qu'il en soit, il entendit des bruits étrange en provenance de l'extérieur de la pièce, comme si quelqu'un passait outre son secrétaire, puis la porte s'ouvrit et Mickael vit assez blanc, Lucius était la, transportant une Koyori qui semblait avoir pris pas mal de coup et qui avait également une grosse entaille, il lui ordonna alors de la placer sur le canapé et il obéit sans rien dire, par la suite, il se précipita vers elle et la regarda vite avant de dire à Lucius qu'il n'avait plus besoin de lui, après tout, il avait tout ce qu'il fallait pour l'aider, mais avant tout, il fallait qu'il s'occupe du plus gros, la plaie était assez épaisse et il était sur que cela allait lui faire mal si il agissait directement, il procéda alors à une anesthésie locale pour ensuite nettoyer la blessure, par chance elle ne semblait avoir rien couper d'important, il sortit alors un fils pour suturer la plaie, faisant attention à vérifier si elle ne souffrait pas trop.


Bien entendu, au fond de lui il était un peu en colère, après tout, il se doutait de la manière dont elle avait pu faire ce genre de blessure, elle était comme cela, toujours à faire les choses dans son dos, lui aussi aurait voulu les voir souffrir, mais ce n'était que des suppositions pour le moment, et puis il était surtout soulager qu'elle n'ai pas reçu quelque chose de trop grave, une fois la plaie bien suturé, il utilisa un des gadget qu'il avait juste reçu plus tôt pour aider la chair à mieux cicatrice, c'était décidément quelque chose d'étonnant, mais elle aura toujours besoin de la suture pendant quelque temps encore, par la suite, il plaça un bandage autour pour éviter les infection et pris son injecteur pour lui administrer un stimulant pour lui permettre de reprendre conscience, c'était plus pratique si elle était éveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Ven 11 Juil - 1:31

Koyori avait tenu au-delà de ses forces et, en se retrouvant ainsi face à Peter et surtout à Lucius, elle avait cru trouver un visage ami… Elle s’était un peu détendue et il n’en avait pas fallu plus pour que l’adrénaline retomber et qu’elle tombe inconsciente. Ainsi, elle n’avait même sentit que le médecin l’avait pris dans ses bras pour l’emmener à Mickael, mais bon, c’était ce qu’elle lui avait demandé après tout. La féline n’avait pas plus réagit quand on l’avait posé sur le canapé. En fait, elle n’avait aucune conscience de ce qui se passait tout autour d’elle… Ce ne fut que bien plus tard qu’elle commença à revenir à elle. Maintenant qu’elle n’était plus sous le joug de l’adrénaline, elle avait mal, tellement mal que les larmes se mirent à couler sur ses joues sans qu’elle ne puisse rien y faire. Il fallu encore quelques minutes de plus pour que la Neko parvienne à ouvrir les yeux et à en accroché à prunelle sombre sur le médecin. Elle ouvrit la bouche et la referma sans que le moindre mot ne lui ait échappé. Plusieurs fois, elle retenta de parler et ce ne fut qu’au boit de cinq essai qu’elle parvint à souffler un unique mot d’une voix faible et rauque :

« Mickael… »

Elle voulu lui adresser un sourire mais en fut bien incapable, elle avait tellement mal… et lutter contre cette douleur la vidait de ses forces. Koyori essaya de se relever, mais fut bien rapidement obligée de se recoucher tellement son corps lui faisait mal. Ses oreilles de chat étaient couchées dans son crâne et sa queue parfaitement immobile dans son dos. La féline soupira et ferma les yeux encore un instant, manquant de sombrer à nouveau dans l’inconsciente tellement elle se sentait mal.

« Ça ne s’est pas passez comme prévus… »

Avait elle simplement soufflé d’une voix douce Koyori laissa échapper un nouveau soupire, elle n’avait pas vraiment conscience de ce qui s’était passer durant son inscience… Elle savait juste que sa haine pour Elena avait fait un bond en avant avec ce qu’elle venait de faire pour l’empêcher d’arriver au directeur… Et ça peu importe quel que puisse être l’état dans lequel avait pus se trouver la Neko. Heureusement pour elle, elle était tomber sur le médecin avant que l’envoyé d’Elena n’ai réussit à la mettre dehors… Qui sais combien de temps elle aurait encore pus tenir sinon.

« J’ai mal… »

Souffla Koyori, même si l’homme devait probablement s’en rendre compte sans qu’elle n’ait besoin de le lui citer. La queue de chat commença à bouger doucement, battant contre le meuble où elle était installée.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Ven 11 Juil - 4:25

Quand il entendit son prénom, Mickael regarda Koyori avec un peu d’inquiétude dans le regard, c'était normal, il voyait très bien qu'elle souffrait, et d'ailleurs il cherchait pas mal de chose pour éviter qu'elle n'ai autant mal, elle ne semblait avoir rien de casser, ce qui était d'ailleurs un très bon sigle, mais elle c'était faite tabasser de toute part par ceux qui l'avait agresser auparavant, il reconnaissait la manière de faire, attaquer en groupe, ou plutôt dans ce cas la, se défendre en groupe, en tout cas, il lui sécha alors ces larmes avec un doigts et posa un leger baiser sur ces lèvres pour lui donner un peu de courage, le temps qu'il puisse l'apaiser.

"Oui, je suis la.."

Pendant qu'il préparait l'onguent et la morphine pour la douleur, elle lui expliqua que cela ne c'était pas passer comme prévu, la bonne blague, vu l'état de Mickael la dernière fois, elle pouvait s'estimer heureuse d'avoir pu revenir aussi vite, mais cela ne fit que renforcer la peine qu'il éprouvait, elle avait encore fait quelque chose sans lui, mais il ne lui en voulait pas, pas totalement en tout cas, il pris alors un peu d'onguent et passa sous ces vêtement pour lui en mettre partout ou il avait vu des coup pour apaiser la douleur tout en lui disant le fond de sa pensée.

"Je sais, et je ne t'en veut pas, j'aurais juste voulu être prévenu avant..."

Non, il n'était plus contrarié, elle pouvait la voir dans son regard qu'il lui avait pardonner, après tout, il la connaissait par cœur, il l'aimait tellement, enfin, quand elle lui dit qu'elle avait mal, il pris son injecteur et lui donna de la morphine, il espérait qu'il y en ai assez pour lutter contre la douleur, le stimulant était juste la pour la réveiller et maintenant avait du arrêter de faire effet, il ne restait plus qu'a lui passer l'onguent partout sur son corps, et il n'était pas gêner de le faire, même si elle se plaignait, il allait tout faire pour qu'elle souffre le moins, d'ailleurs, cette onguent fait à partir d'une recette chinoise était dire très bonne contre toute blessures et parfait pour contenir la douleur, il fallait juste qu'il se depeche à lui en mettre partout et cela sans qu'elle ne bouge trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Ven 11 Juil - 17:24

Jamais Koyori n’aurait pensé que ça puisse aussi mal tourné… Mais d’un autre coté, si ça n’avait pas été le cas, elle en aurait probablement tuer plus d’un… A commencer par son agresseur et le chef de bande… La féline espérait que cette menace serait suffisante pour eux maintenant. Enfin, c’était finit et Lucius l’avait bel et bien conduite près de Mickael, ça ne pouvait qu’aller mieux maintenant. Un petit soupire lui échappa et elle se passa une main derrière la nuque. Ce simple geste lui arracha une grimace de douleur, elle avait mal à des endroits qu’elle n’aurait même pas supposer exister. Quand il lui passa du baume, elle ne broncha pas, le laissant faire. Si elle était consciente que ça aurait pus être pire, la Neko savait aussi qu’elle avait quand même risqué sa peau, surtout à courir comme ça alors qu’elle était blessée… Combien faudrait il de temps au flic pour remonter la piste de sang ? Y arriverait il seulement ? La fatigue chassa cette pensée dès qu’elle se forma dans son esprit. Koyori soupira quand il lui parla, à nouveau, elle ferma les yeux.

« Je sais… Mais je ne voulais pas que tu t’inquiètes pendant ce temps là… Et puis, il n’y a pas que toi que j’ai venger. »

D’ailleurs, combien de temps les plus blessés allaient ils mettre avant d’arriver aux urgences ? Pas tant que ça probablement… Le directeur de l’hôpital verrait donc probablement qu’elle avait défendu chèrement sa peau… D’ailleurs, avec le sang qu’il avait dû perdre et sa plaie au ventre, ça ne déplairait pas à la brunette car en plus de sa vengeance, cela ferait un exemple pour le groupe entier. Elle garda ses cruelles pensées pour elle, gardant simplement ses oreilles basses, autant à cause de son humeur que de sa douleur. Encore une fois, elle se laissa faire quand il la soigna, c’était bien là le signe qu’elle n’était vraiment pas en forme et lui qui la connaissait ne pourrait tout simplement pas passer à coté de cette observation, puis, comme si il n’y avait pas de meilleur sujet de conversation, elle avait repris la parole, toujours les yeux fermés.

« Je crois qu’Elena me haït encore plus… »

Elle se garda pourtant, dieu sait pourquoi, d’évoquer le danger que l’infirmière lui avait peut être fait courir. D’autre le ferait bien en temps voulu, la déclaration de guerre ne viendrait pas d’elle. Koyori attendit qu’il lui ai appliqué le baume, puis, elle l’attrapa par le poignet pour le tirer un peu vers elle, voulant lui faire comprendre qu’elle voulait qu’il reste près d’elle sans pour autant qu’elle ne le formule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Ven 11 Juil - 18:34

Pour le moment, seulement la moitié du corps de sa belle était recouverte d'onguent, cela allait surement faire de l'effet d'ici peu, mais en attendant, elle allait surement encore souffrir un peu, si seulement il existait un meilleur moyen pour calmer la douleur, il le ferais directement, comme un sort ou autre chose, mais cela n'existait pas à Oration, alors il faisait comme il pouvait, déjà, Koyori lui répondit qu'elle ne voulait pas qu'il s’inquiète et qu'elle n'avait pas venger que lu, d'accord, mais cela ne l’empêchait pas de s’inquiéter maintenant, après tout, voila l'état dans laquelle elle était, il soupira et continua de passer l'onguent alors qu'il lui répondait avec un petit sourire.

"Et je ne m’inquiète pas en ce moment?, j'aurais pu m'être préparer pour ce cas la si tu me m'avait prévenu, enfin, ce n'est pas grave, le plus important c'est que tu sois envie et avec moi.."

Oui, il pouvait se ficher du reste, l'important pour lui c'était qu'elle était et restera toujours en vie et auprès de lui, pendant qu'il continuait son travail, il remarquait bien qu'elle ne pouvait pas lui dire d’arrêter ou alors qu'elle pouvait le faire elle même, cela était bien un signe qu'elle souffrait grandement, et il voulait à tout pris qu'elle essaie de penser à autre chose, et pour cela, il approcha alors sa tête de la sienne pour l'embrasser tendrement, lui donnant une autre idée que la douleur, par la suite, elle lui parla d'Elena, il soupira alors avant d'avoir un petit rire, si seulement elle savait, d'ailleurs, c'était peut être une très bonne idée de lui dire.

"Elle peu te haïr, mais depuis la dernière fois, elle passe son temps à draguer d'autre hommes, donc je pense qu'elle finira par être renvoyer, je n'ai pas envie d'une allumeuse dans mon service, Peter est déjà limite..."

Il se gratta alors la tête et se sentit venir contre elle, il eut alors un grand sourire et se colla juste à côté d'elle pour continuer de lui passer de l'onguent d'une seule main, l'autre lui caressant la joue et la tête, voulant qu'elle pense à autre chose le temps qu'il termine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Ven 11 Juil - 19:45

Koyori baissa les yeux, bien sur, elle savait qu’il s’inquiétait en ce moment… Mais si elle avait su qu’il s’inquiétait pour elle, elle aurait probablement fait plus d’erreur que ce qu’elle n’avait déjà fait. Elle ne répondit donc rien et se contenta donc simplement de détourner les yeux, les oreilles toujours couchées sur son crâne. Peu à peu, sa queue balança sur le canapé sans trop qu’elle ne réagisse. La fille chat ne réalisa pas vraiment ce qui lui arrivait quand Mickael l’embrassa tendrement et elle mis un instant de trop avant d’y répondre, elle n’était pas aussi réactive qu’elle ne l’aurait voulu. Ensuite, elle lui avait parlé d’Elena, plus pour changer de sujet qu’autre chose… Mickael lui avait alors dit que l’infirmière pouvait la haïr, mais que maintenant elle passait son temps à draguer d’autres hommes, puis, il dit qu’il n’avait pas besoin d’une allumeuse et que Peter était déjà limite… Peter… Il avait du déchanter en voyant ce qu’elle était. Étrangement, cela lui faisait plaisir d’imaginer sa déception. Cependant, elle en revint à Elena.

« Elle essai peut être de te rendre jaloux en faisant ça…Il parait que c’est ce que font certaine femme. »

Non, mais ils n’avaient vraiment rien de mieux comme sujet de discutions ? En fait, Koyori n’avait même pas vraiment envie de discuter alors elle commence à se murer dans le silence alors qu’il continuait à s’occuper d’elle tout en la cajolant. Cela fit d’ailleurs le plus grand bien. Avec un petit soupire, la féline pivota pour se tourner un peu plus vers son compagnon et enfouir son visage contre son torse, puis, elle laissa échapper un petit soupire. Au moins, la morphine faisait effet, même si, tout en atténuant sa douleur, ça la plongeait dans un état second… Enfin, c’était la morphine. Avec un faible gémissement, la jeune femme referma ses bras autour de la taille du médecin, demeurant simplement contre lui, s’enivrant de son odeur en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 4:26

Alors elle faisait cela pour le rendre jaloux?, et bien c'était complétement raté, Mickael n'avait d'yeux que pour sa sublime Koyori et cela ne risquait pas de changer de si tôt, d'ailleurs, il avait presque terminer ces soins et s'occupait maintenant de réfléchir à ce qu'elle avait besoin, d'abord d'un peu de repos, le temps que l'onguent fasse effet et surtout qu'elle récupère, par la suite, peut être un peu de discussion pour qu'elle occupe son esprit à autre chose et surtout rester avec lui cette fois-ci, il fallait qu'elle se calme un peu sur les voyage solo pour que la police l'oublie un peu, après tout, même si cela était un peu malsain, qui avait le plus d'autorité, un directeur d'hôpital avec un bon fond ou une bande de malfrats, bref, avec tout cela il devait quand même répondre à Koyori, juste histoire qu'elle n'ai aucun doute.

"Une cause perdue quoi, elle ne peu pas prendre ce qui est déjà pris par une merveilleuse personne."

Elle allait surement se reconnaitre, mais il la voyait qui commençait surement à se fatigué et à ne plus vouloir parler, ce qui était assez normal, il chercha alors du coin d’œil quelque chose et quand elle se posa bien sur son torse et ces bras sur sa taille, il la fit s’allonger sur le canapé de tel manière que sa tête était sur ces genoux et que sa blessure ne touchait rien, il posa par la suite une couverture sur sa belle et commença à lui caresser la tête, après tout elle semblait adorer cela, et lui aussi d'ailleurs, il ne parla pas plus pour le moment, attendant juste qu'elle ferme les yeux et qu'elle profite un peu d'un petit repos bien mérité, l'onguent allait bien finir par faire effet et la douleur qu'elle avait subit plus tôt allait bien diminuer, de toute manière, elle avait encore de la morphine dans le sans alors tout allait pour le mieux, une pense voyagea dans son esprit, lui aussi voulait maintenant se venger de ceux qui avait blesser sa compagne, mais il n'était surement pas aussi fort qu'elle, mais il avait surement d'autre moyen de les faire tomber, mais cela sera pour plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 16:49

Ce n’était qu’une spéculation qu’avait fait Koyori, elle n’était pas sur que ce soir vraiment le cas, cependant, cela fit plaisir à la féline que son compagnon clame que c’était une cause perdue, puis, quand il avait sous entendu qu’elle était une merveilleuse personne, la brunette rougie légèrement de plaisir en l’entendant. Quand elle avait enlacer Mickael, ce dernier l’avait forcé à s’allonger et, plus ou moins docilement, elle s’allongea à contre cœur. Sa tête se retrouva donc avec la tête posée sur les genoux du médecin, elle se sentait bien ainsi, même si la douleur marquait toujours ses traits. Elle leva alors son regard sombres vers lui alors qu’il lui caressait la tête. Le silence s’installa entre eux et elle ne chercha pas à le briser, restant même plus ou moins blottit contre lui. Puis, elle changea légèrement de position pour une qui lui serait moins douloureuse avant de fermer les yeux. La Neko ne se sentait pas très bien, peut être qu’un peu de repos lui ferait du bien.

La femme chat resta donc ainsi contre son compagnon, laissant peu à peu son esprit s’égarer dans les méandres de l’inconscience. Elle n’avait plus vraiment mal, mais ça avait peut être simplement trop été pour son esprit déjà épuisé par le combat. Cependant, avant qu’elle ne parte vraiment dans le soleil ou l’inconscience, elle dit simplement quelques mots à Mickael, d’une voix déjà lointaine.


« Certains du groupe vont probablement être amenés en urgence, il n’y a pas trente mille hôpitaux dans cette ville… »

Koyori soupira, elle lui aurait bien demandé de les refuser, mais ça aurait probablement posé des problèmes au directeur de l’hôpital. Et puis, si ça se trouve, ils étaient peut-être même déjà là, déjà pris en charge par un autre médecin. Enfin, la féline n’était pas vraiment en état de penser à tout ça, il n’y avait plus qu’à espérer que ces imbéciles ne soient pas suffisamment idiots pour passer outre son avertissement… Sinon, elle se débrouillerait pour les traquer et les éliminer un à un. La Neko était donc tombée dans l’inconscience, gardant toujours sa tête posée sur les genoux de son compagnon.

Combien de temps la brune dormit elle ? Elle aurait été incapable de le dire dans le sommeil de plomb qu’elle vivait. Elle émit juste un léger grognement avant que ses yeux ne commencent à papillonner. Un instant plus tard, elle se réveilla, restant simplement blottit contre lui, comme toujours, il lui fallait du temps pour se réveiller. Tant et si bien qu’elle referma les yeux pour rester simplement dans la position où elle se trouvait, savourant simplement la chaleur de la couverture et la présence de son compagnon tout contre elle. Elle avait moins mal, mais ce n’était pas encore gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 18:00

Elle n'avait pas tord, il n'y avait pas tant d'hôpitaux que cela dans cette ville, et celle de Mickael était surement ma meilleur, il soupira, il savait qu'il ne pouvait pas les empêcher de se faire soigner, néanmoins, il pouvait faire quelque chose pour qu'ils ne puissent plus jamais nuire, cela pouvait paraitre être cruel, mais ils étaient surement beaucoup plus mauvais et faire pire que ce qu'il avait en tête, au moment ou Koyori avait commencer à s'endormir, il passa un coup de fil grâce à son portable à Lucius, lui expliquant ce qu'il devait faire, même le médecin semblait ne pas les aimer, en effet, il était devant l'un d'entre eux, fracassant ce qui se trouvait sous la main et appelant une jolie infirmière pour s'occuper de lui, Mickael soupira alors et lui demanda de leurs donné une dose du produit expérimentale qu'ils avaient dans un coin de l'hôpital, Lucius accepta, comprenant qu'il ne pouvait pas vraiment refuser, et coupa la conversation.


Le produit avait un effet assez particulier, non seulement il ne pouvait pas être vu ou tracer, mais il allait détériorer une zone aléatoire du cerveau de la personne, qu'importe ce qu'ils allaient avoir, il n'allaient probablement plus pouvoir faire de mal à qui que ce soit, et si jamais il avaient une famille, elles pourraient toujours venir la voir, bref, maintenant que cela était fait, il continua de caresser la tête de sa belle attendant juste qu'elle se reveille pour lui parler, il n'avait rien de mieux à faire, quand il remarqua qu'elle était réveiller, il lui laissa un peu de temps pour qu'elle puisse bien l'entendre et lui parla d'une voix calme.

"Bonjour ma douce, j'ai régler le problème du groupe, ils ne pourront plus nous embêter."

Si elle voulait en savoir plus, il n'hésiterais pas à le lui dire, après tout, elle avait le droit de savoir, continuant néanmoins de lui caresser la tête, son air calme laissa place à un sourire tendre, c'était fini son moment sérieux, maintenant il allait se focaliser sur Koyori et uniquement elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 18:22

Koyori n’avait pas encore l’esprit très clair que Mickael lui parla. Quel groupe ? Elle fronça les sourcils, puis cela fit tilt. Ah oui ! Eux. La féline esquissa un geste pour se redresse et étouffa un grognement sonore avant de retomber dans sa position première, la tête sur les genoux du médecin. Elle réprima un juron, puis, elle inspira et expira à première reprise avant de tourner son regard sombre vers son compagnon, attend, qu’est-ce qu’il entendait par là ? Quand bien même elle les avait affaiblit, il était encore trop gringalet pour leur tenir vraiment tête… Serrant les dents, elle se releva plus en douceur et pivota pour s’asseoir dans le canapé et pouvoir encore le regarder… Elle s’assura aussi que la position ne lui soit pas douloureuse et, bien sur, de rester au chaud sous la couverture puisque comme tout les félins elle aimait bien la chaleur. Ce fut seulement quand elle eut trouver cette position que la fille chat repris la parole :

« Qu’est-ce que tu veux dire par ‘tu as régler le problème’ ? »

Ses oreilles frissonnèrent sur son crâne alors que, machinalement, elle posa une main à l’endroit le plus douloureux, soit sa plaie au ventre. Koyori garda son regard sombre poser sur le regard du médecin, on ne peux plus sérieuse. Qu’elle s’attire elle des ennuis s’était une chose, mais elle ne tolérerait pas que lui s’attire des ennuis, il en avait déjà suffisamment eut comme ça avec tout ce qui s’était passer depuis qu’ils vivaient ensemble dans le manoir Syn. La queue touffue de la féline commença à battre l’air sur le canapé alors qu’elle continuait encore et toujours de garder son regard poser sur lui, faisant de son mieux pour remettre ses idées au clair. Elle n’était pas du réveil, il en avait toujours été ainsi, elle ne le niait pas, d’ailleurs, elle étouffa un bâillement sans pouvoir l’empêcher pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 18:41

Bon, il c'était douter qu'elle aurait voulu savoir pour la suite, après tout, cela la concernait aussi, mais d'abord, il la regarda s'asseoir un peu, peut être qu'elle avait envie de rester comme cela un moment, dommage, il avait bien aimé quand elle était sur ces genoux, tant pis, il lui pris tout de même une mains pour la serrer contre la sienne et se gratta la joue avec son autre maintenant avant de réfléchir un moment à la meilleur manière de lui expliquer ce qu'il leurs avaient fait.

"Et bien, J'ai eu Lucius au téléphone tout à l'heure, et ils semblaient tous très en colère voir anormalement enclin à la violence, j'ai donc opté pour les calmer un peu avec un produit que j'ai moi même fait, ils doivent tous maintenant se trouver dans l'aile psychiatrique, chacun ayant contracté une maladie mentale incurable, c'est ce qui arrive quand on s'énerve trop et qu'on passe sa vie à faire le mal."


Il fit alors un clin d’œil à sa belle et attendit de voir une réponse de sa part, après tout, dans le lot il devait y avoir quelqu'un qui connaissait Koyori, vu qu'elle avait parler de sa vengeance personnelle, et puis, l'effet de son produit était presque immédiat, alors il était sur que cela passerait à 100% pour un excès de violence qui à provoquer quelque chose à leur cerveau, et il pouvait même affirmer une thèse car ils passaient beaucoup de temps ensemble, tout semblait donc en ordre dans le cas ou la police viendrait voir Koyori et Mickael, il pourra simplement dire qu'ils avaient attaquer sa compagne et qu'elle c'était défendu en légitime défense, c'était presque trop beau pour être vrai, mais il en avait assez que l'ont toucher à sa bien aimée de la sorte, il tourna alors un peu plus la tête vers elle et lui caressa la joue d'une main avec le sourire.

"Tu devrait te reposer encore un peu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 19:25

Koyori ne broncha pas quand Mickael lui pris la main, elle la pressa même légèrement au creux de la sienne en écoutant. Puis, il lui avait expliqué ce qu’il avait fait faire à Lucius et ce qui était par conséquent arrivé aux hommes. La féline resta un moment les yeux écarquiller face à l’homme, elle ne l’avait pas penser capable d’une telle chose, cependant, elle ne lui jetait pas la pierre, ils avaient amplement mérité leur sort ! Le temps qu’elle revienne un peu à elle, il lui disait qu’elle devrait se reposer et il n’en fallu pas plus à notre jeune femme à oreilles de chat pour éclater de rire. Aussitôt, elle regretta se rire et pressa sa main contre sa plaie qui lui tirailla les entrailles. Son rire se transforma alors en toux et elle gémit de douleur. Il lui fallu quelques minutes de plus pour que la Neko reprenne un minimum son souffle, elle resta un moment immobile et silencieuse avant de lui adresser l’ombre d’un sourire un peu amusé.

« Un excellant travail d’équipe dans ce cas là… Ils ont bien mérité ce qui leur arrive, tant mieux. »

Koyori s’était inconsciemment recroqueviller sur elle-même, elle enroula maintenant ses bras autour de ses jambes. Avec un soupire elle laissa retomber son front contre ses bras, avant de reprendre simplement. Ses oreilles s’étaient maintenant redressées sur son crâne et sa queue battait toujours contre le canapé à un rythme régulier. Elle se passa ensuit une main derrière la nuque.

« Je me repose, tu me vois courir un marathon là ? Non, alors c’est que je me repose, et crois moi, je n’ai pas vraiment envie de bouger après ce que j’ai du faire pour arriver jusqu’ici… Au fait, tu remercieras doublement Lucius de ma part… »

Avait-elle simplement dit, toujours dans la même position. Puis, Koyori avait simplement reposé un moment sa tête en arrière pour finalement revenir se mettre contre lui et se laisser glissé sur le coté jusqu’à voir poser sa tête sur l’épaule du médecin. Là, elle laissa échapper un nouveau soupire. Au moins, ils étaient tranquilles maintenant… Toujours est-il que la fille chat ne comptait pas s’arrêter là…

« Vu que leur cas est réglé, je t’accompagnerait maintenant, comme ça, ça évitera qu’on se fourre tout les deux dans de nouveau pétrin… »

Ou alors, il le surmonterait ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 20:16

Mickael avait envisagé pas mal de réponse de la part de Koyori, mais pas du tout à un rire, il la regarda alors, les sourcils légèrement haussés, elle pouvait encore l'étonner et il n'en fut que plus heureux, au moins maintenant ils seraient tranquille, mais quand elle toussa il lui passa un peu d'eau pour qu'elle puisse boire un peu, d'ailleurs, peu de temps après, il la regarda se recroqueviller sur elle même, lâchant par la même occasion sa main, il la regarda un moment lui répondre qu'elle se reposait en ce moment, même si à son gout c'était peut être pas la meilleur solution de rester assis de cette manière, enfin, pendant qu'elle se se laissa allé sur le côté pour tomber sur son épaule, il pris la parole avec le sourire.

"On le fera, une fois que tu sera rétablie, après tout il va être du genre insistant si je ne lui explique pas bien la situation avec toi à mes côtés..."

Il soupira, Lucius était parfois assez compliquer à cerné, mais cela faisait de lui quelqu'un de fiable, Peter aussi, mais plutôt dans un autre genre, et maintenant qu'Elena avait montrer de quoi elle était vraiment capable, il n'avait plus d'autre choix que de la renvoyer, elle était talentueuse, mais elle à préférer gâcher sa carrière à draguer pour essayé une chose impossible, bref, il regarda alors sa belle qui lui expliqua qu'a partir de maintenant elle allait l'accompagner partout ou il irait, bizarrement, même si cela n'était pas le but prévu, le cœur de Mickael fit un bon, après tout, cela signifiait aussi plus de temps à passer ensemble, même si il pouvait y avoir quelque petits ratés, il était au anges, il se servit alors d'un de ces mains pour lui caresser la tête tout en lui parlant avec un sourire et d'une voix douce.

"Tu ne sais pas à quel point cela me fait plaisir Koyori.."

Lui avait il simplement dit en continuant de lui caresser les cheveux avec le sourire, n'ayant besoin de rien d'autre, enfin si, juste qu'elle se sente mieux, alors autant le lui demander, après tout, si elle sentait quelque chose de particulier, autant qu'il le sache.

"Tu as encore mal quelque part en particulier?, ou alors une sensation différente?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 21:53

Mickael surprenait quand même Koyori et elle n’était probablement pas prête de revenir du fait qu’il avait consciemment provoquer une maladie incurable… Ce qui était pourtant strictement opposé à la vocation de médecin… Comme quoi, elle avait encore pas mal à apprendre sur lui. La femme chat ne dit pourtant rien de ce qu’elle pensait, gardant simplement sa tête posée sur l’épaule de son compagnon alors qu’il lui disait qu’ils remercieraient Lucius quand elle serait rétablie… Tiens, d’ailleurs, à ce sujet…

« Justement… Combien de temps encore la période de rétablissement ? »

Parce que bon, à la longue ça commençait à être… long justement… Et la féline était loin d’être connue pour sa patience, c’était même plutôt le contraire. En attendant, elle garda simplement sa tête poser sur l’épaules de son compagnon. Elle entendit le battement que son cœur loupa et ses lèvres s’étirèrent en un léger sourire, mais elle ne fit aucun commentaire à ce sujet. Mickael avait alors recommencer à lui caresser la tête et Koyori ferma les yeux, savourant simplement ses douces caresses alors qu’elle se lovait un peu plus contre lui en véritable chat de salon qu’elle avait tendance à devenir quand elle se trouvait en sa compagnie. L’homme luis dit alors qu’elle ne savait pas à quel point cela lui faisait plaisir et elle laissa sourire s’étirer un peu plus. Sa queue avait finit par s’immobiliser sur le fauteuil, elle ne pris pas la peine de lui répondre, ce n’était pas que pour être avec lui qu’elle avait prise cette décision. Le médecin lui demanda si elle avait mal quelque part. Elle releva son regard sombre vers lui et lui sourit.

« Mon ventre mais je suppose que c’est normal avec cette maudite lame… Tu aurais du la voir c’était vraiment bizarre comme arme… »

Enfin, Mickael n’y connaissait pas grand-chose en arme alors bon, ça ne lui ferait sûrement ni chaud, ni froid. En tout cas, elle se promit de ne jamais user d’une telle arme. C’était trop bizarre, c’était sûrement pour ça qu’elle l’avait laissé derrière elle. A l’heure actuelle, avec les traces qu’elle avait laissée en montant sur le toit, elle devait être entre les mains de la police.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Sam 12 Juil - 23:20

Bon, il fallait tout de même lui répondre pour la période de rétablissement, le seul souci, c'était bien entendu sa blessure au ventre, cela allait lui prendre beaucoup plus de temps que la normal, et surtout il allait devoir y faire très attention, mais cela lui donna alors une petit idée, non il n'allait pas être sadique ou autre, il avait juste quelque chose en tête pour qu'elle reste encore plus proche de lui qu'a son habitude, il approcha alors sa main de l'endroit ou était la blessure et la frôla doucement pour vérifier si rien n'avait bouger pendant qu'il parlait.

"Pour tout les coups à peine trois jours, pour celle la par contre....je vais devoir encore m'en occuper de très près pendant encore une semaine avant de pouvoir dire une date finale, je ne peu pas allé plus vite, après tout c'est une grosse entaille, tu pourra faire quelque exercice, mais rien qui n'utilise ton ventre."

Il avait certes fait un très bon travail et utiliser ce qui avait de mieux, mais même avec le gadget d'un monde futuriste, il y avait au moins une semaine d'examen avant qu'il ne puisse lui dire quelque chose de correcte, il délaissa alors la blessure et retourna vers sa tête, qu'il caressa doucement avec le sourire, il ne pouvait décidément pas s'en passer, elle parla alors à nouveau de son ventre et se gratta la joue avec la main qui lui restait, il n'avait pas grand chose de plus qu'il pouvait faire, après tout, ce n'était qu'une question de temps avant que ce qu'il avait mis sur cette blessure fasse effet et commence la cicatrisation, posa alors sa main sur ces genoux et soupira doucement avant de lui répondre.

"Pour avoir fait une chose pareil j’espère que je ne la verrais jamais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Dim 13 Juil - 0:37

Koyori le laissa faire, baissant simplement les yeux vers cette main qu’il posa sur sa plaie au ventre. Trois jours pour les coups… Probablement trois jours où il ferait tout son possible pour qu’elle demeure couchée ou du moins assise. Du moins, c’était ce qu’elle supposait. Puis, il avait ensuite parlé de sa plaie au ventre. Il fallait qu’il la garde en observation pendant une semaine. La femme chat pourrait donc faire quelques exercices, mais ne pourrait rien faire qui utilise son ventre… Cela promettait de compliquer légèrement les choses… La féline se mordilla légèrement la lèvre. Elle n’était pas d’accord, mais elle savait qu’il ne servirait à rien de s’opposer à lui. Il était probablement aussi têtu qu’elle quand il s’agissait de la soigner et elle en était pleinement consciente. La brunette sentit la main de son compagnon quitter à nouveau sa blessure pour maintenant revenir caresser sa chevelure et ses oreilles. Koyori soupira, puis s’allongea à nouveau comme elle avait été allongée un peu plus tôt. En silence, la jeune femme reposa sa tête sur les genoux de son compagnon, serrant l’une des main de Mickael au creux d’une des siennes et laissa échapper un petit soupire.

« J’ai l’impression qu’on ne se sortira jamais des périodes de convalescence… Quand ce n’est pas toi, c’est moi. »

Avait elle simplement soufflé à voix basse. Puis, elle avait évoqué l’arme et elle avait eut l’impression qu’il se tendait un peu, alors, elle s’était aussitôt mordue l’intérieur de la joue. Bien sur, elle n’aurait pas dû en parler.

« Non, tu as raison, tu ne la verra pas… »

Et si jamais ils devaient en croiser une similaire, Koyori ferait tout son possible pour que jamais il n’entre en contact avec, dû elle s’interposer et sentir à nouveau ses chaires se déchirer… La femme chat soupira doucement en sombra dans un silence morne, ne sachant pas vraiment ce qu’elle pourrait faire de plus maintenant. Alors, elle resta simplement allonger, comme ça, elle lui ferait probablement plaisir qui plus est. Il faudrait changer de sujet, mais pour le moment, elle ne savait pas de quoi parler…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Dim 13 Juil - 13:50

Elle n'avait pas tord sur un point, la plupart du temps l'un des deux devait se reposer parce qu’il avait subit d'important coup et de grosses blessures, il se gratta alors la tête pendant qu'elle se replaça comme auparavant et lui prenant une de ces mains pour la serrer contre la sienne, il eut un petit sourire et reposa sa main sur sa tête pour lui caresser les cheveux et les oreilles, pour le moment tout semblait si calme, mais il savait bien que ce n'était encore qu'une petite période de repos, enfin, il avait bien le droit de rêver que tout était enfin terminer, qu'ils allaient pouvoir enfin vivre tranquillement, enfin, peut être pas si tranquillement que cela, avec sa belle, il allait toujours avoir une petite surprise ou deux, mais ce n'était pas gênant, bien au contraire, après tout, Ce que faisait sa compagne n'était que pour l'aider.

"Oui, mais je pense que cela risque de calmer maintenant."

Il n'avait pas tord, la police n'avait surement aucun moyen de traquer Koyori avec juste son sang, elle n'avait jamais été réellement fichée, mais de toute manière, il avait fait en sorte que tout les autres soit mentalement déficient, alors cela n'allait pas être de sa faute, bref, elle parla du couteau en lui disant qu'il ne le verra surement pas et il eut un petit sourire, lui caressant un peu plus une oreille, puis, un petit silence commença à se faire sentir, ce n'était pas facile de lancer une conversation juste après cela, alors il se contenta juste de lui caresser la joue pour le moment avant de ce rappeler de quelque chose.

"Il faudra que j'explique à certaine personne que tu peu bouger librement dans l’hôpital, parce que soyons honnête, je ne pense pas que tu aimerais rester des heures à juste me regarder travailler, tant que j'y suis, cela te dirais d'être mon assistante personnelle?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Dim 13 Juil - 14:38

Quand elle lui avait dit qu’ils passaient leurs temps en période de rétablissement, il lui avait dit que ça risquait de se calmer maintenant. Koyori l’espérait vraiment parce qu’être encore une fois limité dans ses gestes la rendait folle ! Enfin, elle ne le montrait pas, elle restait simplement la tête poser sur les genoux de son compagnon. Un léger ronronnement finit par lui échapper alors qu’il avait recommencé à lui caresser les oreilles, elle aimait vraiment quand il faisait ça. Il y eut un moment de silence durant lequel la féline faillit se rendormir et elle l’aurait probablement fait si il n’avait pas finalement repris la parole. Elle avait alors relever son regard sombre sur lui. Il aurait des ordres à donner, ça semblait logique puisque ici comme ailleurs tout le monde ne devait pas tolérer les hybrides. Il lui dit qu’elle n’aimerait pas passer des heures à le regarder travailler… Il se trompait, elle aimait chaque instant qu’elle passait près de lui… et puis, elle pourrait toujours s’exercer en dessin… et apprendre quelques petites choses… En attendant, il lui avait aussi proposé d’être son assistante personnelle et elle fronça légèrement un sourcil avant de se mordiller l’intérieur de la lèvre, puis, elle lui demanda :

« Je sais pas, si je suis ton assistante personnelle, je ferais quoi exactement ? »

La Neko savait ses limites, elle savait qu’elle était capable de beaucoup moins de choses qu’une bonne petite esclave bien dressée. Alors, elle aimait autant savoir ce qui l’attendait et accepter ou refuser en toute connaissance de cause plutôt que d’accepter et de ne pas être capable de faire ce qu’il lui demandait… Enfin, une assistante ça faisait quoi ? Ça gérait les rendez-vous ? Faisait des photocopies ? Allait chercher le café ? Ce genre de chose quoi… Enfin c’est ce qu’elle pensait et du coup, ça ne lui paraissait pas insurmontable… Et puis, au moins, elle pourrait garder un œil sur lui quand il viendrait à l’hôpital et en rentrerais. Un se ses oreilles tressaillit légèrement, elle commençait à en avoir marre d’être allongée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Dim 13 Juil - 21:43

Elle avait bien le droit de lui demander ce qu'elle allait bien pouvoir faire, parce qu’en réalité, Mickael avait une tout autre idée du travail, il voulait juste qu'elle soit tranquille pour faire ce qu'elle avait envie dans l’hôpital et également de pouvoir apprendre ce qui lui plaisait, alors autant le lui dire directement, peut être que cela lui plaira aussi.

"Et bien, de mon point de vue, déjà personne ne pourra te dire quoi faire, il n'y aura que moi et comme tu le sais très bien je ne te donnerais jamais d'ordre, par la suite, tu pourra être avec moi aussi longtemps que tu le voudra, je passe parfois étudier certain remède et autre équipement, alors si tu veut apprendre des choses je pourrais t'apprendre, et enfin, 90% du temps il n'y à que moi dans cette pièce, c'est un peu comme une petite maison, alors si tu veut y amener quelque chose pour t'exercer ou autre n'hésite pas.

Non, il n'y avait pas de prise de café ou autre bêtise, il pouvait s'en charger, non, ce qui l'importait c'était qu'elle reste le plus de temps possible avec lui et qu'elle apprenne ce qu'elle avait envie d'apprendre, il fallait se rendre à l’évidence, il se sentait beaucoup mieux quand elle était à côté de lui, rien que maintenant, il sentait une de ces oreille faire quelque chose et eut un petit sourire, peut être qu'elle en avait assez de rester allongé, il retira alors sa main pour la laisser faire ce qu'elle voulait, regardant un peu au loin, les joues un peu roses, d'accord, il n'avait pas été si franc avec elle, peut être qu'il fallait mieux tout lui dire.

"Oui je sais, la raison principale c'est pour que tu sois toujours avec moi...mais je me sens tellement mieux quand tu est près de moi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Lun 14 Juil - 0:46

Ainsi, Koyori avait cherché à savoir ce qu’il attendait d’elle en lui proposant ce poste d’assistante personnelle. Plus il lui faisait le listing de ce qu’il attendait d’elle et à mesure qu’il parlait, le sourire de la Neko s’étirait sur ses lèvres. En gros, il lui créait un emploi sur mesure quoi. Les oreilles de la fille chat frémirent sur son crâne, bien sur que ça l’intéressait du coup. Elle avait alors plonger son regard sombre dans celui de son compagnon avant de hocher la tête.

« Ça me semble intéressant oui… »

Lui avait elle répondu avant même qu’il ne lui dise la principale raison de cette demande. Koyori sourit doucement à son compagnon qui avait donc avoué qu’il lui offrait ce poste principalement parce qu’il se sentait mieux quand elle était près de lui. La féline avait rosit de plaisir, puis, elle se hissa légèrement vers lui, puis, elle posa un tendre baiser sur ses lèvres avant d’ensuite venir reposer sa tête sur les genoux du directeur de l’hôpital, puis, elle soupira doucement, en fait, ce qu’elle voudrait vraiment le temps d’être au moins remise de la majorité de ses plais, c’était rentrer, Tout ça la fatiguait plus qu’elle n’aurait voulu l’admettre. La fille chat se mordilla légèrement la lèvre puis regarda son compagnon avant de lui demander.

« Tu dois rester à l’hôpital jusqu’à quand ? Ce n’est pas que j’aime pas les hôpitaux mais… pas quand je suis une des malades… »

Enfin, malade, c’était une simple façon de parler mais bon. Koyori jeta un œil à son foulard un peu plus loin, encore un de fichu pour servir de bandages de fortune… Il faudrait qu’elle ajoute une pochette à sa ceinture, une pochette où elle aurait au moins une bande pour palier à ce genre de petit problème. Ses oreilles frémirent et sa queue se mis purement et simplement à battre l’air et le canapé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Lun 14 Juil - 4:46

Apparemment, ce qui lui avait proposer lui avait beaucoup plus, à la voir sourire et surtout, quand il lui raconta la vrai raison à tout cela, il la vit se relever doucement pour l'embrasser avec beaucoup de tendresse, bien entendu il répondit à ce baiser et la regarda par la suite se reposer sur ces genoux, lui demandant alors quand est ce qu'il pouvait partir, elle se pensait malade alors que ce n'était pas vraiment le cas, enfin, il avait peut être quelque chose de marrant à dire mais il le gardait pour lui pour le moment, préférant regarder l'heure, il était assez tard et il pouvait toujours partir quand il voulait, de toute manière en ce moment ce n'était pas le travail qui affluait, il avait même pas mal de temps libre, qui plus ait, cela lui donnerait une occasion d'éviter certain problème avec la police, dans le cas ou ils venaient pour savoir quelque chose à propos des personne agresser, connaissant Lucius tout allait être pour le mieux mais il préféra quand lui éviter des problèmes.

"On peu partir tout de suite si tu le désire Koyori, et puis, la seul maladie que tu pourrais avoir est la même que la mienne, être malade d'amour pour quelqu'un."

Il lui avait dit cela en se penchant doucement pour l'embrasser sur ces lèvres, un baiser tendre et remplie d'amour, il n'y avait rien qui pouvait l’empêcher de l'aimer, c'était comme graver dans son âme au fer rouge, il continua alors doucement à lui caresser les cheveux jusqu’à ce qu'elle ai envie de bouger, parce qu’il était sur que maintenant qu'il lui avait dit qu'il pouvait partir dès maintenant, elle allait se jeter sur l'occasion, il avait toujours le cas d'Elena à régler mais cela pouvait se faire un autre jour, et il était même sur que Koyori aurait envie de participer pour voir sa victoire totale, enfin, elle n'avait jamais perdu contre elle, même si l'infirmière pouvait être plus cultivé, il lui manquait le cœur, la personnalité, et beaucoup d'autre chose qu'était la personne qu'aimait Mickael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Lun 14 Juil - 21:19

Koyori était toujours allongée, même si elle commençait à ne plus vraiment tenir en place… D’ailleurs d’ici la fin de la journée, il faudrait bien qu’elle nettoie les stylets qui étaient à nouveau dans ses bottes. La féline soupira doucement et finit tout de même par se redresser, même si elle aimait particulièrement rester ainsi tout contre Mickael. La femme chat soupira doucement, puis, elle haussa les épaules : ce n’était pas ce qu’elle avait voulu dire par malade, elle parlait de cette plaie qui malgré tout lui faisait encore mal. La brunette voulu le lui dire, mais il l’embrassa et elle ne pus que répondre à ce baiser avec le même amour. Elle l’aimait oui, elle l’aimait tellement. En silence, elle attendit que le baiser prenne fin, puis, elle lui pris la main et vint la poser sur sa plaie avant de prendre la parole :

« C’est de ça que je parlais en parlant de malade, je sais bien que je ne suis pas vraiment malade, à part de cette maladie là bien sur. »

A son tour, elle l’avait embrassé, un très court baiser. Ensuite, elle lui caressa tendrement la joue avec une infinie douceur. Koyori s’était ensuite détaché de son compagnon pour maintenant se dresser sur ses pieds, elle repris un gémissement sonore tout en plaquant sa main contre sa plaie. Elle lui faisait encore mal et il faudrait probablement un peu de temps pour que cette douleur cesse… Elle inspira profondément de grande bouffée d’air. Elle se demandait encore comment elle avait fait pour courir jusqu’ici avec cette plaie alors que maintenant, elle en arrivait à se demander si elle serait capable de mettre un pied devant l’autre. Elle soupira doucement et se passa une main dans les cheveux avant de tourner la tête vers son amoureux.

« J’aimerais rentrer, tout de suite, s’il de plais. J’ai juste envie de me reposer encore un peu… Mais pas ici… »

En silence, elle tendit lentement la main à son compagnon pour qu’il se lève. La féline voulait rentrer, oui, juste rentrer se reposer et ne plus penser à rien. En plus, elle avait un peu froid, probablement les émotions de la journée… Maintenant, la femme chat se mura dans un silence douloureux, réprimant tant bien que mal des soupire las.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Lun 14 Juil - 22:33

Décidément, il avait bien fait ce jour la de venir dans cette boutique prendre Koyori, sa vie aurait été que trop morne sinon, il se rendit bien vite compte de ce qu'elle parlait et lui fit attention à ne pas trop y toucher pour éviter que sa suture ne saute, après tout, c'était de lui, alors savait très bien les risque, par ailleurs, il l'entendit très bien dire qu'elle avait la même maladie d'amour que lui, ce qui le fit sourire, répondait doucement au baiser qu'elle lui fit, aussi court soit il, elle eut néanmoins du mal à ce relever, ce qui était normal, il savait aussi que si il la cajolait trop elle n'allait peut être pas aimé, c'était une combattante après tout, il eut néanmoins un sourire doux quand elle lui expliqua qu'elle voulait rentrer pour se reposer, il accepta rapidement, lui prenant la main et se relevant ensuite, il pris alors son manteau accrocher un peu plus loin et le lui posa sur ces épaules, elle semblait avoir froid après tout, Mickael lui caressa par la suite sa joue et appela Lucius pour lui dire qu'il allait rentrer chez lui, il avait compris la situation et n'avait rien dit de plus.


Puis presque un mois passa avant qu'on ne retrouvent Mickael et Koyori dans le bureau de la direction.


D'abord, il fallait savoir que pendant ces dernières semaines, il c'était passé certaines chose entre eux deux, d'abord, le médecin avait finalement trouver les croquis de sa belle, c'était assez explicite mais il ne lui avait dit qu'elle avait un talent immense et qu'il était content de voir qu'il occupait si souvent ces pensée, aussi, la guérison de sa compagne se passa sans trop de problème, il lui expliquait à chaque fois ce qu'elle pouvait faire comme exercice et surtout de l'appeler si jamais il y avait un problème, au final, cela n'eut qu'une petite cicatrice que Mickael caressait de temps en temps lui demandant si elle voulait qu'elle la fasse disparaitre, il aurait bien un moyen après tout, le couple s'aimait encore d'avantage d'ailleurs, oui je sais, comment ils pouvait faire pour encore plus s'aimer qu'avant, et bien il suffisait d'y laisser le temps, certaine petite actions se faisait sans même être demander, ils se connaissait beaucoup mieux aussi, bref, un vrai petit couple, il ne manquait plus que la bague.


Aujourd'hui était un jour assez particulier pour Mickael, il devait enfin voir ce que cela avait donné pour son ami Graham, d'après ce qu'il lui avait dit au téléphone, il pouvait maintenant voir sans problème et surtout qu'il avait un effet secondaire étrange, par ailleurs, il avait dénoté qu'il s'entendait encore mieux avec sa maitresse, ce qui pouvait surement surprendre Koyori, qui était pour le moment sur le canapé non loin, d'ailleurs, le médecin regarda l'heure et tourna sa tête vers elle pour lui parler avec le sourire.

"Il ne devrait pas tarder, et cette fois ci il sera seul, sa sera une bonne occasion pour toi de le connaitre, il est un peu redevenu comme avant, alors il va surement te paraitre un peu différent."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   Lun 14 Juil - 23:22

Koyori avait simplement sourit quand il avait accepté de rentrer. D’accord, il faudrait qu’elle se fasse à cet hôpital, mais il fallait lui laisser un peu de temps pour ça… Et qu’elle se sente un peu mieux aussi. Mickael lui avait alors posé sa veste sur les épaules et elle avait simplement laisser un sourire se poser sur ses lèvres. Il était toujours aussi adorable avec elle. C’est vrai, elle aurait du prendre son manteau ce matin là, mais cela aurait été un peu trop compliqué avec la bagarre qui n’aurait de toute façon pas manquer d’avoir lieux. Il lui avait caressé la joue et elle avait laissé un sourire se poser sur ses lèvres avant de s’accrocher à son bras, c’était plus facile pour se déplacer. C’est donc dans ces conditions que, ce jour-là, la femme chat et son propriétaire étaient rentrés chez eux.

Un mois plus tard, au cœur de ce même bureau, dans ce même hôpital.


Koyori et Mickael avaient pris l’habitude de venir à l’hôpital ensemble et, la plupart du temps, elle passait la majeure partie de ses journée à suivre son compagnon, engrangeant toutes les connaissances qu’on lui proposait. Ce jour-là, le médecin était un peu nerveux, il avait un rendez-vous important, son ami Graham devait venir, car son état de santé avait changé et qu’il avait apparemment retrouver la vue. La féline avait pourtant tenter de faire comme si de rien était cependant, plus le moment du rendez-vous approchait, plus le poil de ses oreilles se hérissait. Si cette femme venait avec lui, ça allait probablement mal se passer, comme la dernière fois… Puis, le directeur de l’hôpital lui avait maintenant dit qu’il n’allait pas tarder et elle se leva presque d’un bond du canapé où elle était installée, laissant le calepin à dessin derrière elle. Son amoureux la prévint qu’elle le trouverait probablement changé mais ce n’était pas vraiment ce qui tracassait la brune.

« Si elle vient avec lui, je ferais peut être mieux de partir… »

Ça faisait au moins dix fois qu’ils abordaient le sujet ce jour-là, elle avait toujours repoussé ce moment. Il était peut-être trop tard pour partir maintenant et elle en eut la confirmation quand elle entendit frapper à la porte. Presque hystérique, elle avait tourné les yeux vers son compagnon avec une certaine vivacité. Son katana était présent dans un coin de la pièce et elle avait toujours des dagues dans ses bottes, elle n’avait pas peur pour elle ou Mickael, elle pourrait les défendre, mais Koyori ne voulait pas se battre avec un ami de son compagnon. La brune avait alors pousser un profond soupire et s’était immobilisée, se rendant compte qu’elle parcourait nerveusement la porte. Pour le moment, elle se trouvait à l’exact opposer de la porte. A nouveau, elle avait inspiré profondément avant de reprendre la parole.

« Bon… Trop tard pour partir… Le moment de vérité je suppose… »

Puis, par réflexe, la jeune femme s’était rapprochée de son Katana, loin de la porte et de façon à ne pas déranger le pas le passage. Aucun moyen de faire marche arrière maintenant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hopital > A charge de revenche [Mick]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hopital > A charge de revenche [Mick]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: La grande place-
Sauter vers: