Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retard mortel [PV Koyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Lun 9 Juin - 16:50

Mickael ne voyait pas le temps passer, tout ce qui lui importait pour lui se trouvait au creux de ces bras, la personne qu'il aimait le plus au monde, bien sur si sa sœur était vivante il l'aimerait, mais c'était un amour différent, pas quelque chose entre un frère et une sœur, quelque chose de plus profond, il ne l'expliquait pas lui même, mais c'était comme si son âme était enfin en paix avec lui même, comme si toute les douleur qu'il avait pu avoir jusque la avait été de simple trophée pour arriver à cette récompense ultime, elle avait beau dire qu'il était courageux pour l'avoir supporter, de son point de vue, cela était plutôt qu'il avait eu envie de l'aider pour un avenir meilleur, bien que maintenant cela ai changé légèrement, maintenant ce qu'il souhaite est plutôt d'avoir un avenir avec elle, le temps nous dira si cela se passe bien.


Mickael ne lâchait pas des yeux le regard de Koyori, un regard montrant tout les sentiment qu'il avait pour elle sans pour autant lui répéter les même mots, la sensation des cheveux et des oreilles de la belle Neko était plaisant et il sentait sa main contre la sienne, bien entendu il voulait la sentir plus contre lui, mais pour le moment cela était bien plus que suffisant, il ne fallait pas trop se précipiter, son cœur battait également la chamade, ce battement fort devait surement pouvoir être entendu par elle, mais il ne s'en souciait pas du tout, appréciant chaque sensation qu'elle lui procurait, même indirectement, il se perdait également dans son sombre regard, ne voulant pas du tout s'en dégager.


Le temps passait plus vite qu'ils ne semblaient le comprendre, cela pouvait faire quelques minutes, voir quelque heures, mais cela ne leur semblaient pas vraiment important, on pouvait même se demander si ils ne risquaient pas de s'endormir comme cela, main dans la main, dans la même pièce, dans tout les cas, le temps semblait enfin être plus généreux, comme si il s'alignait par rapport à leur bonheur, Mickael avait bien entendu laisser son portable dans sa chambre, bien qu'en vibreur, celui ci avait sonné une petite fois, cela n'était certes pas important, mais cela provoquera surement un autre élan de rumeur dans son hôpital, qui ne seront peut être pas très loin de la vérité cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Lun 9 Juin - 19:28

[Message double, Fin de ce topic + début du suivant]

Koyori ronronnait… Elle profitait de ce moment où elle se sentait bien… Peut être mieux que jamais. La brune avait finit par fermer les yeux se contentant simplement de rester près de l’homme, elle ferma les yeux au bout d’un certains temps, mais son ronronnement demeurait toujours présent. Et il le fut encore quand son souffle commença à se faire plus régulier. Elle venait de s’endormir contre lui. Ce ne fut qu’une journée parmi tant d’autre, la première. La féline et le médecin avaient passé un nouveau stade pour s’adapter l’un à l’autre. La Neko avait à présent débuter des leçons de lectures avec le médecin et souvent elle se sentait minable de ses difficultés, mais elle perdurait encore et toujours, y mettant toujours plus de bonnes intentions. La femme-chat était beaucoup plus doué quand il s’agissait de la médecine par les herbes, elle avait une très bonne mémoire et parvenait donc assez facilement à identifier les plantes, leurs noms et leurs fonctions… Elle parvenait même à mémoriser certaines associations. En parallèle, elle faisait travailler Mickael avec le sac de sable puisque pour le moment, elle ne pouvait pas lui faire face à cause de son attelle au poignet. Koyori était une enseignante sévère et bien souvent, passer l’apprentissage des gardes basiques, elle laissait son compagnon en nage quand elle décrétait qu’ils pouvaient arrêter là le cours. La féline veillait quand même à ce qu’il n’en fasse pas trop, elle ne voulait pas l’épuiser.

Du coté de leur toute nouvelle vie de couple, la femme-chat avait mis un peu de temps à se faire à la nouvelle situation, mais elle avait finit par devenir plus sociable vis-à-vis de lui… plus câline même. Ainsi, si il pouvait l’enlacer et l’embrasser de plus en plus facilement et de plus en plus longuement, il y avait toujours des moment où la Neko s’isolait pour se retrouver un peu seule avec elle-même. Cependant, de plus en plus souvent, quand elle l’entraînait ou qu’elle pouvait le regarder en détail sans trop qu’il le remarque, la féline se surprenait à avoir d’autres envies. Koyori le regardait et elle sentait alors ses sens s’enflammés et souvent, elle plantait un de ses crocs de chat dans sa lèvre alors qu’elle détournait les yeux et qu’elle virait à l’écarlate. Jusque là, elle s’était toujours arrangée pour qu’il ne la surprenne pas ainsi. Et de plus en plus souvent ce genre de pensée lui arrivait aussi quand en pleine nuit, elle se réveillait pour le regarder dormir… Car passé la première semaine, la fille-chat avait finit par déserter sa chambre pour celle de son compagnon… Bien qu’il lui arrivait encore souvent de s’endormir sur le canapé, blottit sous sa couverture.

Puis, arriva ce jour, Mickael avait un rendez-vous, il l’en avait prévenu alors, ils s’étaient levé assez tôt tout les deux et Koyori avait laissé son compagnon se préparer, se contentant d’aller se doucher dans une autre de salle de bain du manoir. Elle avait tenu à glisser un canon d’avant-bras à son bras valide, luttant tant bien que mal pour le mettre en place, elle avait aussi glissé deux dagues dans ses bottes, au cas où. De toute façon, elles étaient suffisamment discrètes pour ne pas être visibles. Cependant, plutôt que de descendre tout de suite, elle entrepris de brosser soigneusement ses oreilles, sa chevelure et sa queue.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retard mortel [PV Koyori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: Rues et avenues-
Sauter vers: