Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retard mortel [PV Koyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Retard mortel [PV Koyori]   Mar 3 Juin - 14:57

La journée de Mickael avait pourtant bien commencer, il avait prévenu le matin Koyori qu'il risquait d'être rentrer tard, ayant pas mal de travail à faire en fin de semaine, la jeune Neko semblait de plus en plus solitaire, le jeune ne savait plus quoi faire et c'était donc décider de lui laisser le temps de réfléchir à la situation, même si cela l'attristait de la voir aussi sauvage maintenant.


Le reste de la journée fut des plus longue, il aurait peut être du dire allait rentrer beaucoup plus tard, des cas étranges de coups et blessures semblait faire rage en ce moment et il devait jongler entre l'administration et les soins, le personnel ayant du mal à gérer le tout, cela n'arrangea pas son stress, mais puisqu'il avait la tête ailleurs, cela lui permis d'éviter le pire, la nuit tomba alors assez vite qu'il termina encore de signer quelque feuille de soins, vérifiant toujours si les dose prescrite était en ordre, il s'étira et regarda à nouveau l'horloge, il était peut être temps de rentrer maintenant temps de rentrer, il avait fait le plus gros et les cas les plus important, il s'occuperait du reste demain matin, quand il rentrera.


Mickael détestait rentrer chez lui la nuit, c'était une des raison pour laquelle il travail avec autant d'ardeur, mais c'était plus dur aujourd’hui, il marcha avec hâte, je voulant pas tomber sur des malfrats ou autre mafieux qui aimait trainer à cet heure, pourquoi n'avait il pas penser autrement, au détour d'une rue, un homme encapuchonner le poussa vers une ruelles de la ville, le jeune homme eu beau essayer de partir, quelqu'un le plaqua alors au sol, il jeta à ce moment la un coup d’œil autour de lui, il y avait plusieurs hommes, certaines était même armées, cela n'était pas bon, puis quelqu'un s'approcha de lui en s'accroupissant, poussant un petit rire, le médecin voulu lui répondre mais l'homme fut plus rapide, lui montrant une montre en or, ce fut le déclic, il savait qui il était et surement pourquoi il l'avait bloquer.

"Lâchez moi!"
"Allons jeune homme, je n'ai pas envie de me retrouver couvert de coup comme la dernière fois, voit tu, j'ai passer pas mal de temps à t'observer, tu semble toujours aussi crédule, comme tes parents, mais je vais arranger, cela.."
"Rendez moi la montre, elle n'est pas à vous."

L'homme regarda alors la montre avant d'éclater de rire, la lui jetant devant le nez.

"Tu peu la reprendre, je n'en ai plus besoin."
"Pourquoi?"
"J'ai trouver un meilleur jouet, et puis, il est temps que je coupe tout lien avec ta famille, en finissant par toi."
"Je vous le déconseille, vous pourriez en mourir..."
"Et tu pense qu'un gringalet comme toi nous fait peur?, mais je suis quelqu'un de prudent, nous allons faire en sorte que tu ne puisse plus avoir la chance de planifier ta vengeance..."

Il n'eut pas le temps de répondre, sentant une série de coup porter à ces côtes, il se tordit de douleur, les quelque minutes qui suivirent furent un enfer pour lui, son corps entier lui faisait mal, des bleu c'était former sur tout son corps et bien qu'il n’avait encore rien de casser, de nombreux muscles semblait avoir été tordu au delà de son imagination, l'homme quand à lui continua de rire, mais commençait à s'ennuyer.

"Tu est résistant pour un minus."
"J'ai eu l'occasion de tester ma résistance récemment."
"Finir de rire, trancher lui le dos."
"Quoi?!"

Deux hommes lui prirent alors les bras et l’empêchèrent de bouger, pendant que d'autres armer d'arme blanches comme des katana ou autre dague se positionnait derrière lui, commençant à lui infliger de profonde entailles, cela allait surement laisser des marques, enfin si il réussissait à survivre, ce supplice dura une bonne minute, l'esprit du jeune homme avait du mal a rester en place, bizarrement, il se demandait ce que Koyori pouvait faire, après tout, il n'avait personne vers qui tourner ces pensée, l'homme le pris alors par la gorge et le jeta contre un mur, continuant de rire.

"Adieux, Docteur."

Prenant une batte de baseball qu'un de ces acolyte lui tendit, il infligea à Mickael plusieurs coup à la tête, il savait sa faiblesse, mais il ne s’arrêta pas la, prenant un couteau et le lui enfonçant dans le ventre, le laissant même à l'intérieur de la blessure, il eut alors un dernier rire avant de partir, la conscience du jeune homme avait mal à rester clair, il sombra alors dans l'inconscience sans avoir prononcer un dernier mot.

"Koyo...ri.."

Beaucoup de sang commençait à couler de ces blessure, son front également, laisser comme cela, dans une ruelle sombre dont personne ne venait jamais, il ne tiendrait pas jusqu'au matin, cela semblait sans espoir, ces yeux semblant sans vie, le médecin regarda une vague lumière, mais ne savait pas de quoi il s'agissait, après tout, il n'avait plus aucune pensée, il n'en aurait peut être plus jamais, après tout, il allait surement mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mar 3 Juin - 18:17

Comme bien souvent, Koyori n’avait pas dormit dans sa chambre, s’enroulant juste dans une couverture dans un coin du canapé. Sans qu’elle ne soit complètement remise, son poignet allait déjà bien mieux. Elle était toujours pelotonner sur le canapé quand Mickael lui avait annoncé qu’il partait travailler, comme tout les matin. Il lui avait précisé qu’il risquait de rentrer tard et elle avait fait mine de ne pas l’écouter… avant de finir par se rendormir, profondément. Finalement, elle ne s’était levée que vers midi et était aller chercher quelques choses à se mettre sous la dent dans le frigo. Elle avait mangé tranquillement, puis, s’était douché et comme tout les jours, elle avait fait ses soins. A force, elle commençait à bien se débrouillée. Ensuite, elle s’était demander ce qu’elle pourrait faire du temps qu’elle avait encore devant elle… Le dessin était exclu, c’était sa main dominante qui avait pris, sinon, ça n’aurait pas été drôle.

Après un temps de réflexion, la femme-chat rejoignit la salle de kendo, c’était l’occasion ou jamais de faire travailler son autre main… Elle y passa toute l’après-midi, mais elle dû se résoudre à une chose : elle était nettement moins bonne de cette main que de l’autre. Une nouvelle douche plus tard, elle avait sur le dos ce qu’on pouvait considérer comme sa tenue habituelle. Mickael n’était toujours pas, elle commençait à s’inquiéter, il faisait nuit maintenant. Elle était descendue, pour le guetter, mais il n’arrivait vraiment pas et les oreilles de la femme-chat s’étaient couchées sur son crâne. Qu’est-ce qu’il faisait bon sang ? Finalement, son regard glissa vers le téléphone, près duquel se trouvaient toujours deux numéros… Elle appela d’abord son portable, qui sonna dans le vent. Bon, il était peut-être occupé à l’hôpital. Elle appela donc ce dernier ensuite. Il y eut un temps avant que le secrétariat ne prenne l’appel.

Quand Koyori demanda Mickael, on lui demanda si elle était sa petite amie. Elle soupira et secoua doucement la tête, cependant, elle n’infirma, ni ne valida pas cette affirmation. La Neko avait répété sa demande et la femme au bout du fil avait répondu sur un ton où pointait une certaine inquiétude qu’il était partit depuis plus d’une heure… Il y avait un problème. Sans même saluer la standardiste, la jeune femme avait raccroché. Sans un instant de plus, elle passa ses canon d’avant bras, les glissant sous ses manches, comme toujours, puis, elle glissa ses dagues dans ses bottes, hésita à prendre le katana – mais fini par se dire que son poignet l’handicaperait trop. Elle enfila rapidement sa veste et quitta la maison.

Heureusement, Koyori avait pus trouvé où se trouvait l’hôpital grâce à de courtes sorties, elle savait donc à peu près le chemin que Mickael devait prendre pour rentrer. Il n’y avait plus qu’à le remonter dans l’autre sens, ce qu’elle fit. Puis, elle se figea, une forte odeur de sang lui piqua les narines. Quand elle regarda autour d’elle, elle vit que personne ne semblait se préoccuper de ça et, malgré elle, elle cracha au sol, dégoûté par ce comportement. Puis, elle suivit la piste du sang, elle chercherait le médecin après… du moins, c’était ce qu’elle pensait jusqu’à tomber sur lui. Elle laissa alors échappé un glapissement d’horreur et faillit rendre son maigre repas. Rapidement, elle fit le chemin qui la séparait encore de lui et s’agenouilla à ses cotés.


« Que t’ont ils fait… »

Souffla-t-elle. Il avait visiblement reçut une sacré raclée, mais pourquoi l’avait-on laisser pour mort ? Pensait on qu’elle ne s’inquiéterait pas pour lui ? Ou qu’elle le laisserait mourir pour mieux être libre ? Elle soupira puis secoua doucement la tête, ce n’était pas le moment d’y penser. Elle regarda vite fait son état et résignée, elle ôta son écharpe toute neuve, elle n’avait pas le choix. Elle déchira son écharpe et banda son torse après avoir ôté le couteau, puis, elle vit que sa tête saignait aussi et elle eut un nouveau haut-le-cœur, le bandant avec une autre partie de son écharpe, même si avec son dos, il ne restait pas grand-chose… Elle lâcha un juron. Il était vraiment sans un sale état. Elle soupira et pris la parole d’une voix un peu suppliante.

« Mickael… Reste avec moi… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mar 3 Juin - 18:56

Mickael ne voyait presque plus rien tout pour lui n'était que de l'ombre et du rare gris, il n'entendait aucun son, juste des murmures et encore, il ne ressentait rien, malgré ces effort il n'arrivait pas à parler ni même a bouger le petit doigt, il était bel et bien coincé dans son propre corps, cela lui faisait mal de l'admettre, mais il aurait aimer mourir, peut être qu'a ce moment la il n'aurais pas a subir ce cauchemar vivant, quelque chose vint tout d'un coup lui mettre un coup, son cœur se serra doucement, il ne voulait pas mourir, il voulait continuer de passer ces journée avec Koyori, même si elle était un peu sauvage et se mettait parfois en colère, c'était ce qu'il avait de plus proche d'une famille, et il n’était pas question qu'il meure avant qu'il ne trouve un moyen de la remercier pour ce qu'elle toujours fait pour lui, le permettre de vivre avec un poids en moins sur la conscience.

Malgré le gros brouillard qui voilait ces yeux, le médecin vit une faible lumière, il se demandait qui pouvait être aussi brillant alors que le monde entier n'était que ténèbres, il eut la réponse assez vite, il s'agissait de Koyori, il pouvait entendre sa voix parfaitement, et il sentait qu'elle était inquiète, il voulait lui dire qu'il l'entendait, mais il n'arrivait pas à ouvrir la bouche, il la voyait déchirer son écharpe pour tenter de le soigner, mais il avait trop de blessure, il devait lui dire qu'il avait quelque chose dans son sac, mais il avait du mal à bouger, il continua d'essayer jusqu'au moment ou il entendit la deuxième phrase de la Neko, quelque chose qui lui donna un peu plus de force, qui lui donna envie de ne pas la faire pleurer.


Dans un ultime effort, Mickael réussit à faire bouger ces doigts, puis doucement sa mains, il avança doucement vers la partir du corps de Koyori la plus proche et réussit à la touche, il bougea alors ces doigts pour tenter de lui faire comprendre quelque chose, ce qui tait dur sans mots, sa tête lui faisait un mal de chien maintenant, surement parce qu’il faisait trop d'effort, mais il s'en moquait, il bougea alors son autre main et tenta de montrer à son amie son sac, dans l'espoir qu'elle comprenne qu'il y avait de quoi bander le reste, au jusqu’à ce qu'elle puisse le ramener à la maison, le médecin avait l'impression que sa tête allait exploser, mais il continua de toucher Koyori et de bouger sa main, voulant lui montrer qu'il était quand même toujours conscient, juste qu'il fallait a tout pris qu'il survive la nuit, tout allait dépendre d'elle, mais il n'était pas si inquiet que cela, il avait confiance en elle après tout, elle lui avait sauver la vie une fois, elle réussira la deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mar 3 Juin - 20:19

Koyori agissait avec des gestes aussi précis que ses canons d’avant-bras et son inquiétude le lui permis. Après avoir à peu près bander ses plaies, elle avait tenté d’entrer en contact avec lui, de le ramener. Au débout, elle cru à un échec, puis, elle sentit un contact au niveau de sa jambe, puisqu’elle avait les mains occupées. Son regard sombre tomba aussitôt sur la main du médecin poser sur elle. Elle vit alors qu’il bougeait très lentement, rapprochant maintenant une main de son sac. Elle ne comprenait pas vraiment pourquoi, mais ce devait être quelque chose d’important. Elle l’attrapa d’un geste rapide et l’ouvrit, y trouvant maintenant des bandages. Heureusement qu’il était prévoyant. Elle dénoua son écharpe et entrepris tout d’abord de bander son torse, collant quand même un carré de tissu bordeaux là où il avait été poignardé. Elle fit de même avec les plus grosses blessures de son dos, puis y appliquant les bandages, s’assurant qu’ils soient suffisamment serrer pour limité l’hémorragie. Quand elle n’avait plus eut de bandages, elle avait repris avec les restes de son écharpe.

« Tiens bon… »

Avait elle simplement soufflé, ne se souciant pas des raies de  douleur qui lui remontait tout le long de son bras quand elle appuyait un peu trop sur sa main pour le soigner. Koyori ne se plaignait pas cependant, elle savait que si c’était douloureux pour elle, ce devait l’être au moins mille fois pire pour lui qui était ainsi lacéré… Et qui avait sûrement perdu beaucoup de sang maintenant. Sans trop savoir pourquoi, après avoir refait son bandage à la tête, elle avait laissé un moment sa main glissée sur la joue de l’homme… Puis, elle avait soupiré et avait enlevé sa main.

« Je te ramène à la maison… »

Ce serait plus facile de la soigner là-bas. Koyori avait les oreilles un peu basses, elle était inquiète pour lui. Déjà après le commissariat il avait été blessé mais elle avait pus s’occuper de lui… Mais cette fois… Les blessures lui semblaient tellement graves… Elle n’était même pas sur qu’elle pourrait le soigner… Son regard tomba sur son badge de l’hôpital, elle devrait peut être l’y emmener, on le soignerait au moins là-bas… Mais elle ne pouvait pas y aller, pas sans risquer d’être mise à la porte… ou pire vu l’état dans lequel il était, on pourrait penser que c’était à cause d’elle, que valait sa parole pour les humains après tout. Un nouveau juron lui échappa et elle récupéra le sac du médecin avant de le regarder un peu mal à l’aise, elle avait bien une solution… Un peu compliquée mais bon.

« Tiens bon… »

Plissant les yeux, elle concentra sa magie et le souleva du sol avec mille et une précaution. Puis, passant par des chemins détournés, elle avait repris le chemin du manoir. Elle n’aimait pas ce qui allait se passer ce soir là, elle en était sure… Au moins pouvait-elle passer par des rues désertes pour rentrer. Koyori ne cessait maintenant de regarder l’homme alors qu’elle continuait à avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mar 3 Juin - 22:49

Koyori avait réussit à comprendre ce qu'il voulait lui montrer, tant mieux, il continua tout de même de bouger les doigts d'une mains pour ne pas la décourager, après tout, il ne pouvait toujours pas parler et au moindre signe de faiblesse elle allait prendre peur, il respirait toujours calmement et il commençait enfin à sentir un peu son corps, enfin, juste la douleurs du au blessures, ce qui le fit pousser un petit gémissement, il se calma alors, il ne devait pas en faire trop, le minimum de mouvement et également essayer de sourire, il ne savait pas si cela était possible pour le moment, ces yeux était toujours entouré de brume et elle était sa seule lumière, ce qui était assez poétique quand on y réfléchissait.


Il se sentit alors flotter dans les airs, ce qui l'étonna un peu, mais il ne lui fallu pas longtemps pour comprendre qu'il devait s'agir de son pouvoir, comme la dernière fois quand il c'était réveiller après le coup au centre de police, Mickael se mis alors a réfléchir pendant qu'il se sentait bouger vers un autre lieu, surement la maison, il essaya alors de retrouver le plus de ces moyens possible pendant le trajets, en faisant le moins possible, il ne pensait qu'a deux choses, récupérer et Koyori, penser à elle lui donnait une force nouvelle et comme à son habitude il pensait que cela uniquement de sa bonne relation avec elle, d'un point de vue extérieur, on pourrais presque croire que notre jeune médecin commençait à en pincer pour sa Neko, mais bon, il était un peu têtu dans sa manière de voir les choses.


Le temps du trajet, Mickael avait réussit à se mouvoir un peu mieux, c'était toujours presque impossible de bien bouger, car il avait des bleu presque partout, la coup de couteau au ventre l’empêchait également de bien se pencher, l'obligeant à rester assis, mais avec l'état de son dos, l'option allonger était une option compliqué, il préférait quand même ne pas être sur le ventre, vu que la blessure était beaucoup plus profonde, il avait également pu voir qu'il avait retrouver la voix, ce qui lui faisait un bien fou, il n'avait pas encore essayer de parler, mais il sentait bien qu'il arrivait à bouger la bouche, un essaya alors de lancer une phrase à l'intention de Koyori.

"Par....don....Koyo....ri,...je ne....pensait.....pas que....cela irait....si loin...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mar 3 Juin - 23:52

Koyori tentait de rester le plus calme possible, restant concentrée pour lui éviter de trop être secoué. Le trajet fut un peu plus long que prévu, à cause des détours qu’elle les força à faire. Puis, elle l’entendit parler et elle tourna les yeux vers lui. Elle se mordilla la lèvre un moment et soupira. Il venait encore une fois de lui demander pardon, lui disant qu’il ne pensait pas que ça irait si loin. Elle avait alors soupiré, puis avait doucement secouer la tête. Puis, elle avait dit d’une voix douce :

« Ne parle pas… Garde tes forces, tu auras bien l’occasion de m’en parler lorsque le moment sera venu. »

Une sorte de prière pour chasser le mauvais sort. Ils poursuivirent ainsi leur chemin jusqu’au manoir où ils entrèrent… Même si le passage de la porte fut assez délicat. Finalement, elle le reposa délicatement sur le canapé, callant un coussin de ce dernier dans son dos. La pression ne devrait pas être trop douloureuse pour ses blessures. Koyori le regarda alors un moment, posant son sac au sol, puis, elle laissa échapper un grognement.

« Je ne suis pas médecin moi. Y’a intérêt à ce que tu guérisse que je fasse pas ça pour rien, sinon tu me le paiera ! »

Et il le lui paierait comment ? Si il ne guérissait pas, il y avait de forte chance qu’il soit mort. Avec un nouveau juron, elle s’empara du téléphone et composa à nouveau le numéro de l’hôpital pour tomber sur la même réceptionniste… qui ne lui laissa tout d’abord pas parler. A chaque fois que Koyori commençait à parler, l’autre l’interrompait pour poser une question sur elle et son patron. A la fin, la Neko en eut marre et lui lança simplement un résumé de la situation, lui ordonnant purement et simplement d’envoyer quelqu’un chez son patron si elle ne voulait pas qu’il meurt et sa voix était devenu tellement inquiète et tellement aiguë que l’autre s’exécuterait sûrement. Dès qu’elle eut raccroché, Koyori se débrouilla pour faire rentré sa queue dans son short et l’y attachée, puis, elle usa de bandeau et de foulard qu’elle avait pus trouver pour coller ses oreilles contre son crâne. Rapidement, elle regarda son reflet… Elle avait l’air plus ou moins humaine. Elle n’avait plus qu’à redescendre attendre qu’ils arrivent maintenant. En attendant, elle monta simplement sur le canapé, près de Mickael, non sans avoir amener tout les bandages qu’elle avait pus trouver. Au moins, cette plaie là, elle savait comment s’en occuper. Elle commença par dénouer son écharpe, puis les bandages ensanglantés. Puis, doucement, la Neko masquée entrepris de nettoyer la plaie. Elle ne savait pas combien de temps ils mettraient pour arrivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 0:39

Mickael avait arrêter de faire quoi que ce soir, il avait juste un sourire sur son visage, malgré la détresse que Koyori montrait, elle pouvait prendre les choses en main, la seul chose qu'il redoutait était les personnes qui allait venir le soigner, avec un peu de chance, cela ne poserait aucun problème, mais si jamais c'était l'un des trois..., il ne préférait pas y penser, il regarda alors la jeune Neko qui avait cacher ces oreilles et sa queue, Mickael n'était pas vraiment dans son assiette et ce qu'il disait pouvait refléter ce qu'il pensait vraiment.

"Tu sais, je te préfère quand on voit tout, quoi qu'il en soit, espérons qu'on ne tombe pas sur certains de mes employer."

A peine quelque minutes plus tard, trois de ces employer arrivèrent et Mickael soupira.

"Koyori, je sens qu'on va vivre un enfer..."

En effet, les trois personne qui ne voulait absolument pas voir venir était présente devant lui, en premier lieux, l'un de ces meilleur médecin, Lucius, il n’arrêtait jamais de lui poser des question sur la femme qui était rentrer dans la vie de son patron, le jeune infirmier était Peter, assez eau garçon et grand draguer, il se demandait toujours comment une femme avait pu s’intéresser à son patron, et la pire était surement Elena, jeune infirmière qui possédait aussi bien un physique très avantageux qu'un grand esprit, quoi qu'il en soir, le médecin et l'infirmier coururent vers leur directeur pendant qu'Elena lança un regard noir à Koyori avant de s'y diriger à son tour et de prendre la main de Mickael ,visiblement inquiète.

"Elle est plus jolie que je ne le pensait patron."
"Ce n'est pas le moment Lucius...."
"Elle est même peut être trop bien pour vous."
"Peter, je ne voudrais pas mourir si cela ne te dérange pas..."

Lucius savait ce qu'il faisait et commença par traiter les blessure dans le dos, pendant que Peter tenait son patron légèrement relevé, regardant Koyori en lui faisant un clin d’œil, ce qui agaçait Mickael le rappelant l'ordre, Elena pendant ce temps devait tenir le pansement provisoire pour ne pas que cela saigne, mais elle en profita aussi pour toucher un peu les quelque muscles qu'avait son patron avec un petit sourire qui en disait long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 1:53

Koyori l’avait soigné jusqu’à ce que les gens de l’hôpital arrivent. Elle l’avait entendu lui parler de son déguisement et elle avait violemment rougit. La brunette ne répondit rien, puis, ils arrivèrent et elle leva les yeux vers eux alors que Mickael disait qu’ils allaient vivre un enfer… Pourquoi ça ? Puis, les soins du médecin commencèrent, elle se glissa en retrait en fixant son regard sur la fille qui venait maintenant de prendre la main du maître des lieux. Elle sentit son cœur se serrer et le poil de ses oreilles et de sa queue se hérisser… et elle espéra qu’aucunes d’elles ne s’échapperaient de leur prison temporaire. Elle entendit la médecin dire qu’elle était lus jolie qu’il ne le pensait et l’autre gars renchérir. Koyori rougit sans qu’elle puisse rien faire pour s’en empêcher.

La Neko demeurait donc en retrait et gardait les bras croisé en regardant tout ce qui se passait. Elle n’était pas à l’aise. Sa queue avait envie de se mettre à battre dans son dos, mais elle ne pouvait rien le permettre, pas tant qu’ils seraient là.

Koyori ne prêtait aucune attention à l’infirmier, le regard juste rivé sur les mains de la fille. Croyait-elle vraiment qu’on ne remarquerait pas son petit manège, qu’elle ne verrait pas son petit manège ? Elle serra les poings, sortant ses griffes par pur réflexe. Quand elle les sentit mordre sa chaire, elle les rétracta aussitôt. Mais ses mains goûtaient légèrement de sang, elle n’y prêtait absolument aucune attention. Finalement, elle n’en pouvait plus de la voir toucher impunément Mickael en dehors de ce que sa fonction exigeait. Elle émit une légère toux pour rappeler sa présence tout en lui jetant un regard noir. Non, mais pour qui elle se prenait celle-là ! Sans pouvoir s’en empêcher, Koyori serra les poings en avançant d’un pas vers elle, elle se retenait tant bien que mal de sauter au coup de cette fille pour l’étrangler…

Non, mais qu’est-ce qui lui prenait d’agir de la sorte tout à coup ? Pourquoi est-ce qu’elle se sentait tellement en colère à cause d’elle ? Koyori ne comprenait vraiment pas. Et cette incompréhension calme sec sa colère. La femme-chat reporta son attention sur ce qui se passait, faisant de son mieux pour ne pas craquer, pour ne pas attaqué. Elle réalisa seulement qu’elle avait encore ses canons d’avant-bras… Ainsi que ses dagues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 2:28

Mickael savait que tout allait mal se passer quand il avait vu les trois individus passer la porte, et l'état de Koyori, bien qu'assez étrange, montrait qu'il fallait mieux que cela aille au plus vite, Lucius termina quand même les soins dans le dos et passa donc au ventre, ce qui laissa l'infirmière sans travail, se plaçant à côté de Koyori, la fixant d'un regard noir pour la gêner autant et lui avoir voler la personne qu'elle aimait, Peter aussi ne faisait rien d'autre pour le moment, alors il s'approcha de la Neko pour lui murmurer quelque chose.

"Hey beauté, pourquoi tu rester avec lui, il n'est pas assez bien pour toi, regarde moi ces muscles, cela ne te fait pas rêver?"

Pendant que l'imbécile de Peter montrait sa musculature à Koyori et qu'Elena lui lançait des petites phrases pour encourager la Neko à le choisir, Mickael serrait les poings, ne pouvant rien faire de plus pour le moment, et écouta plutôt ce qu'avait à dire Lucius, même si il se doutait que cela allait être à propos des relations de couple et qu'il allait détester cela.


"Alors chef, parlez moi franchement, ou avez vous trouver cette perle?"
"Pourquoi je te dirais cela?"
"Pour allé pécher au même endroit pardi!"
"Ne rêve pas, elle est unique."
"Chanceux...."
"Peter, si tu continue à la draguer, tu va perdre plus que ta dignité..."

Peter soupira et retourna aider Lucius à finaliser les soins et vérifier si il n'avait rien au bras pendant qu'Elena continua de dévisager Koyori un moment avant de finalement lui murmurer quelque chose d'une voix glaciale.

"Je ne comprend pas, je suis plus belle et apparemment mieux placer pour le soigner que vous, alors pourquoi vous avez toujours son attention et ces sourire les plus sincère"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 3:13

Koyori s’énervait et la blondasse qui vint attendre près d’elle ne l’aidait vraiment pas à conserver son calme… Pas plus que l’infirmier qui vint également près d’elle pour lui dire clairement de quitter Mickael pour quelqu’un comme lui… autant dire lui… La Neko le fixa ouvrit la bouche… puis la referma une fois… Elle devait faire attention à ce qu’elle disait… Elle devait faire attention à ce qu’elle disait. Il fallait qu’elle continue à jouer le jeu en paraissant humaine… Jusqu’à ce qu’ils soient partit en tout cas. Koyori s’était alors tourné vers Peter, avec un grand sourire.

« Je préfère largement quelqu’un comme lui que quelqu’un de bien foutu et con comme un balai. »

Pour le coup, elle n’écouta même pas ce qui se disait entre le médecin et Mickael, jusqu’à ce que ce dernier ne prévienne Peter qu’il risquait de perdre plus que sa dignité et, à nouveau, la femme-chat avait tourné les yeux vers le blesser. Il savait bien de quoi il parlait lui, avec ce qu’elle lui avait déjà fait subir. Une bouffée de culpabilité la pris alors aux tripes sans qu’elle ne le montre. Elle inspira profondément et ce fut ce moment que choisit l’autre cruche pour lui faire une crise de jalousie. Koyori leva les yeux au ciel, puis se tourna vers elle, la toisant d’un regard mauvais.

« Plus belle ? Ça va les cheville tu passe encore les portes ? Enfin soit, contrairement à toi je n’ai pas voulu être avec lui ! Ça s’est fait tout seul, c’est peut être pour ça qu’il est comme ça avec moi ! »

Elle ne mentait pas… Elle et Elena ne parlaient juste pas de la même chose… Et puis, la blondasse était bien placer pour le soigner, mais Koyori l’était plus pour le protéger et il valait mieux être là pour empêcher les blessures que pour les réparer par la suite. Si quelqu’un avait été là pour le protégé de sa blessure à la tête il n’aurait pas autant de problème actuellement. La femme-chat faillit le lui craché au visage, mais elle en resta à ce qu’elle lui avait dit, serrant les dents et s’en allant vers la cuisine pour aller se servir un verre d’eau et surtout pour ne pas l’étriper.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 3:39

Mickael ne s'attendait pas à entendre Koyori répondre une phrase dans ce genre, mais bon sang ce que cela lui avait fait du bien de l'entendre et il en avait même rit pendant une bonne minute, cela avait bien entendu bien plombé l'ambiance pour Peter, qui maintenant était complètement focaliser sur le travail, ne voulant pas rester une seconde de plus ici, Lucius avait également arrêter de lui poser des question, le comportement de la Neko était une preuve suffisante pour lui.


Elena n'en croyait pas ces oreilles, elle voulu lui crêpé le chignon à cette trainée mais cela n'était pas une bonne idée devant son docteur adoré, toujours était il qu'elle était la personne ayant le moins bosser des trois, Mickael avait quand même pris quelque notes, puis Lucius voulu examiner le bandage sur la tête du jeune homme, il lui fit un simple non de la main et Lucius eut compris autre chose, un grand sourire sur les lèvres, Mickael soupira, heureusement que c'était fini, sinon il ne savait pas si il aurait pu tenir une minute de plus...


Les trois employer finirent finalement leur travail et partir sans trop faire de chichi, Mickael ne mettait pas en doute leur qualités en tant que médecin et infirmier, non, c'était juste leur comportement en tant qu'être humain qui le gênait le plus, toujours était il que le médecin resta sur le canapé sans bouger, il avait beaucoup moins mal mais avait toujours la tête un peu dans la brume, ce qui lui faisait dire des choses étrange, comme si son cerveau ne lui dictait pas tout ce qu'il pouvait raconter, il attendit quand même que Koyori revienne avant de lui parler avec le sourire, elle devait avoir eut le plus de problème, à cacher sa queue et ces oreilles.

"Quel spectacle, heureusement qu'il ne reviendront jamais ici, désolé de leur comportement, il n'y a que Lucius qui écoute parfois ce que je lui dit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 4:12

Koyori venait de recaler l’infirmer et, quand elle entendit le rire que cela provoqua chez Mickael, elle ne pus s’empêcher de laisser un sourire se poser sur ses lèvres. Soit, un nouveau commentaire acerbe plus tard, adresser à la blondasse cette fois, les soins se poursuivirent en silence et le trio repartit, laissant les habitants de la demeure enfin seuls. La brunette poussa un soupire sonore alors que le directeur de l’hôpital s’excusait pour ses employés, les défendant plus ou moins à sa manière…

« Ce n’est pas grave… Le principal c’est que tu aille mieux. »

Elle semblait comme dans un état second alors qu’elle enlevait d’un geste vif ce qui masquait ses oreilles. Celles-ci étaient légèrement en arrière, signe que la femme chat était contrariée. Cependant, elle ne dit rien, rangeant soigneusement tout le matériel avant de dénouée sa queue, qui se mis aussitôt à battre l’air dans son dos. Un soupire de soulagement plus tard, Koyori tournait son regard sombre sur Mickael, l’y laissa accrocher un instant, puis parcourut la distance qui le séparait avant de l’embrasser avec une certaine violence. Quand elle le relâcha, elle ne lui laissa même pas le temps de se reprendre avant de lui ordonner, le regard toujours plonger dans le sien.

« Ne laisse plus jamais une autre femme que moi te toucher ! »

Puis, elle se rendit compte de son geste, de ses paroles et le rouge lui monta violemment aux joues. Non, mais qu’est-ce qui lui prenait aujourd’hui ? Elle commença par reculer de quelques pas, puis, avant qu’il puisse parler, elle pivota vers les talons et s’en fut, claquant la porte derrière elle pour mieux aller se réfugier sur le toit. La femme-chat se recroquevilla sur elle-même écarlate, ne se souciant que peu que les trois zouaves aient encore pus être dans les alentours et donc auraient pus la voir sortir et monter dans son refuge. Elle était trop choquée par ce qu’elle venait de faire. Pas de doute, elle n’oserait pas le regarder pour au moins deux ou trois jours…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 4:35

Mickael passa le moment le plus étonnant de sa vie, il essaya de se rappeler ce qui venait de ce passer, Koyori venait juste de lui dire que sa santé était le principal, ce qui lui fit plaisir, ensuite il la regarda retirer son déguisement avant qu'elle ne le fixe, il voulu alors dire quelque chose, mais la vitesse de la jeune Neko le pris de vitesse et il sentit ces lèvres toucher les siennes, cela ne dura pas longtemps, mais il sentit un gros choc au niveau de son cœur, quelque chose qu'il n'avait jamais ressentit au cours de sa vie, il voulu lui demandait ce qui se passait mais elle lui parla, elle voulait être la seule à le toucher, déjà qu'il avait du mal à la toucher, alors bon, il voulu lui demander ce qu'elle avait mais il la vit prendre une teinte rouge tomate avant de partir, surement vers la toit, il ne pouvait pas vraiment bouger, alors il fit que rester planté la, abasourdie.


Le jeune médecin toucha ces lèvres de ces doigts, il n'avait jamais encore embrasser quelqu'un comme cela, en clair, elle lui avait pris son premier baiser, une douleur étrange lui serrait le cœur, elle ne semblait pas vouloir partir, mais bizarrement il trouvait cela plaisant, comme une sensation nouvelle, posa alors son poing serré contre son cœur et ferma les yeux, essayant de réfléchir à une raison logique, il avait beau se creuser la tête, il ne trouvait pas la réponse, et cela le frustrait, il était également sur que cela avait un rapport avec Koyori, la connaissant, si jamais il lui demandait elle se mettrait en colère et partirait je ne sais ou pendant quelque heures...


C'est ainsi que Mickael resta les yeux fermer sur le canapé, une de ces mains sur son cœur, le sentant battre normalement mais toujours avec ce léger pincement, à chaque fois qu'il pensait à Koyori, cela semblait recommencer, c'était assez embêtant, il devait trouver ce qui lui arrivait sans qu'elle ne s’inquiète, et comme il venait juste de revenir d'un monde de douleur, il ne voulait pas aggraver les choses, il soupira, décidant de juste penser à autre chose, peut être que cela passera, mais plusieurs fois la tête de Koyori pendant qu'elle l'embrassait lui revint en tête et ces joues rosir un peu, c'était mal parti, ces joues restèrent alors légèrement rosée pendant qu'il garda les yeux fermé, faisant penser qu'il dormait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 5:24

Koyori resta sur ce toit même après minuit… En fait, cette nuit-là, elle ne remis pas les pieds dans le manoir, pas plus qu’elle ne dormait, elle était horrifié par ce qu’elle avait fait… Pas qu’elle ne le referait pas non… Elle avait voulu lui donner ce baiser et elle avait pensé chaque mot de ce qu’elle lui avait dit… Mais elle ne pouvait pas, ils ne pouvaient pas. Rien de bien ne pouvait sortir de tout ça… Du moins, c’était ce qu’elle avait pensé. Pour elle, rien de bon ne ressortait jamais de ce genre de situation. Du haut de son perchoir, elle assista au lever du soleil et soupira. Il faudrait quand même qu’elle descende un jour, elle ne pouvait pas rester éternellement sur ce toit.  Elle dû prendre son courage à deux mains et finit par sauter au bas du toit comme elle le faisait si souvent… Cette habitude qui lui enleva toute prudente. La Neko atterrit au sol et son poignet déjà blessé se déroba sous elle, l’envoyant en exploration du sol.

Koyori se redressa et s’ébroua, un peu surprise de son échec, elle devait vraiment avoir la tête ailleurs ! En plus, elle avait mal au poignet avec tout ça. Pensant que c’était sa foulure qui était revenu, elle ne s’inquiéta pas plus que ça. Cependant, quand vint le moment d’ouvrir la porte et qu’elle ne parvint pas à ouvrir la porte sans une douleur qui lui arracha des larmes ainsi qu’un glapissement sonore, elle ne pus que se résigner à une chose : cette fois, c’était plus sérieux qu’une simple foulure. Génial, elle qui aurait tout donner pour fuir le médecin après son geste de la veille allait devoir aller le trouver au risque d’avoir un problème et de ne plus pouvoir manié son katana. Un juron lui échappa et elle rentra, referma la porte derrière elle. Elle s’y adossa un moment, serrant sa main blessée contre elle, puis, elle poussa un profond soupire.

Ce fut finalement avec les oreilles basses et la queue enroulée autour d’une de ses jambes que la Neko partit en quête du médecin. Elle le trouva dans le même canapé où elle l’avait trouvé la veille et elle se rapprocha jusqu’à être à deux pas de lui, elle tenait toujours son poignet contre elle et elle n’osait même pas regarder si il dormait. Elle ouvrit la bouche, puis la referma. Une fois. Deux fois… trois fois… Non, elle était incapable de lui parler alors elle se résigna pour sa main et pivota sur ses talons, prête à repartir, en marchant cette fois, contrairement à la veille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 6:01

Mickael n'avait pas remarqué qu'il c'était endormit, ni même ne c'était souvenu de ce qu'il avait rêver à ce moment, la seul chose qui voyait, c'était le bruit qui le réveilla, un cri qui venait de Koyori et de l'autre côté de la porte, il voulu allé voir, mais resta plutôt les yeux fermer, entendant la porte s'ouvrir, il suspectait qu'elle se soit de nouveau fait mal au poignet, il lui avait pourtant prévenu qu'il ne fallait pas faire trop d'effort, dire qu'il lui restait qu'une journée.


Il entendit des pas se diriger vers lui, mais aucune voix, il se demandait pourquoi elle ne voulait pas lui dire, elle s'en voulait peut être pour ce qu'elle avait fait plus tôt, en tout cas, Mickael ne lui en voulait pas, cela lui avait même fait plaisir quand il y avait réfléchit, il sentit par la suite la Neko se retourner pour parler, il n'allait pas la laisser faire cela, il se releva du plus rapidement qu'il pouvait sans trop se faire mal et lui agrippa le poignet non blessé, puis, avant qu'elle n'ai le temps de bouger, il la plaça sur le canapé et ce plaça en sorte qu'elle ne puisse pas bouger sans lui faire mal, il était un peu essoufflé sous l'effort mais il ne voulait pas que son état empire sans rien faire.

"Ne bouge pas d'accord? je ne veut pas que cela se casse."

Il chercha un moment sur la table dans son sac jusqu’à trouver un peu de pommade et il commença à en appliquer, sentant une légère différence, cela avait bel et bien empirer, il la regarda d'un œil triste avant de chercher de nouveau quelque chose en lui parlant.

"Ça à empirer, j'ai besoin de te faire une attelle, que tu devra garder presque un mois."

Il trouva de quoi faire une attelle dans son sac et commença à la lui faire, il faisait des lus attention pour ne pas la blesser, pendant ce temps la néanmoins, il allait lui poser une question assez gênante.

"Tu as toujours été la seule à me toucher Koyori, si tu n'aimait pas qu'Elena me touche, tu aurais du intervenir plus tôt, moi non plus cela ne me faisait pas plaisir de me faire toucher par une connaissance de travail, ma seule question est, pourquoi as tu fuit après le baiser?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 6:47

Koyori était sur le point de repartir quand il lui agrippa le poignet. Ce fut la surprise qui empêcha la Neko de réagir, tant et si bien qu’elle se retrouva immobilisé par Mickael sur le canapé. Ses oreilles se couchèrent un peu plus sur son crâne alors qu’elle évitait soigneusement de le regarder. Il lui demanda alors de ne pas bouger et elle hocha faiblement la tête, le laissant chercher après de la pommade. Puis, alors qu’il en appliqua, elle le sentit poser son regard sur elle et elle se borna à regarder ses jambes. Il parla alors d’une attelle qu’elle devait garder presque un mois et elle releva les yeux vers lui, ne pensant pour le moment plus au reste. Un mois ? Ce n’était pas possible ! Elle avait d’autre projet en tête ! Des projets qui lui demanderait ses deux mains !

« Non… »

Geignit-elle simplement, alors qu’il commençait à lui faire cette maudite attelle. Puis, il parla à nouveau… Il parla de la veille et Koyori devint aussi immobile qu’une statue. Elle devint pale comme un linge, puis vira à l’écarlate en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire. Il lui disait qu’elle avait toujours été la seule à le toucher, c’était ça qui lui avait attiré ce rougissement. Puis, il avait enchaîné en parlant d’Elena… La blondasse sûrement. Il lui avait dit qu’elle aurait dû intervenir plus tôt et le poil de Koyori se hérissa. A nouveau, elle baissa les yeux pour soigneusement évité de croiser son regard.

« Je ne savait pas si ils auraient eut besoin d’elle… Et puis moi… C’est déjà un miracle si je suis capable de changer tes bandages… et puis… Je n’aurais pas pus la remplacer sans prendre le risque d’être découverte… »

De trop près, on aurait pus deviné les deux petites proéminences qu’elle n’avait pas pus atténué au niveau de ses oreilles. Elles avaient été presque invisibles, certes, mais pas totalement invisible. Puis, il lui posa la question. La pire question pour elle, celle qu’elle n’aurait jamais voulu entendre. Son rougissement se fut tellement violent qu’il gagna son front. Encore une fois, elle ouvrit et referma la bouche à plusieurs reprise sans parvenir à trouver les bons mot Puis, finalement, elle avait poussé un profond soupire et avait répondu d’un don triste.

« Je… C’est… Et bien, je… C’est que… Euh… Je… Je n’aurais jamais dû faire ça, pas plus que je n’aurais dû te dire ça. C’était trop pour un seul jour… »

C’est tout ce qu’elle était pus dire pour sa défense… Elle aurait bien pris à nouveau la fuite, mais là, elle ne pouvait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 14:27

Bien sur qu'elle ne voulait pas avoir une attelle pendant un mois, et Mickael savait très bien pourquoi, elle voulait prendre sa revanche sur ceux qui l'avait blessé, il était justement en train de ranger ce qu'il avait utiliser lors de l'attelle, il avait donc soupirer et lui répondit assez rapidement avant ces sa dernière phrase.

"Je sais ce que tu veut faire, c'est donc pour cela que je préfère que tu soi au meilleur de ta forme, tu comprend?"

Il n'allait pas l’arrêter, d'une part elle était trop bornée pour être raisonner pour cela, et puis c'était la personne qui avait tuer ces parents, il n'allait pas lui accorder son pardon, pas avec ce qu'il venait de lui faire, il l'écouta alors quand elle lui parla répondit à propos d'Elena, elle était assez rouge, peut être qu'elle avait chaud, dans tout les cas, elle n'avait pas vraiment une haute opinion d'elle même, le jeune homme soupira, elle avait de la chance qu'il ne puisse pas la toucher plus que cela, sinon il l'aurais serrer contre lui, sans trop savoir pourquoi d'ailleurs, il était bizarre depuis qu'il c'était fait embrasser.

"De toute manière, il est hors de question de les rappeler, je n'ai pas envie de voir Peter retenter une approche ou Lucius me questionner, Elena n'en parlons pas, il faudra alors qu'on se débrouille pour changer mes bandages, et puis, je ne t'ai jamais dit que tu faisait du mauvais travail, la preuve, j'ai toujours le bandage que tu m'a fait sur la tête."

Posant un doigt sur son bandage, c'était bien la preuve que la Neko savait faire quelque chose, puis vint le moment ou elle eut du mal à répondre, le rouge lui montant jusqu'au front, il trouvait cela mignon, mais s'abstint de lui dire, elle pensait donc que cela était trop pour un jour, il soupira, décidément, tout était compliqué, il ne savait pas vraiment comme lui plus expliquer.

"Tu sais...ça m'a fait plaisir, même si je ne l'explique pas moi même, j'aurais bien voulu te rendre la pareil, mais je sais que tu n'aime pas trop que je te touche alors...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 15:07

Koyori soupira doucement, alors, il avait compris ce qu’elle comptait faire ? Et il ne s’y opposait même pas. Au lieu de le regarder lui, elle regarda ses mains qui s’activaient sur sa main blessée et elle se mordilla la lèvre. Oui, elle le ferait, elle le vengerait. Il fallait juste qu’elle guérisse comme il le lui avait dit… Et qu’elle puisse mémoriser leur odeur afin de ne pas se tromper, même si elle se doutait bien que quand ils verraient que Mickael avait survécu, ils se reverraient.

« Je comprend… Je ne veux plus que tu partes seul, on ne sais jamais ce qu’ils pourront faire quand ils sauront que tu as survécut… »

Koyori préférait prendre le risque de devoir combattre dans son état plutôt que de le voir à nouveau dans l’état dans lequel elle l’avait trouvé. Les yeux toujours posés sur sa main, elle soupira, puis elle ferma et rouvrit son poing avec une grimace de douleur. Il faudrait bien qu’elle fasse avec pourtant. Un nouveau soupire lui échappa, puis, le médecin pris enfin la parole.

« Je crois que Peter est guérit de toute tentative vis-à-vis de moi, tu n’as pas à t’en faire… » Elle étouffa un petit rire, puis, elle repris la parole. « Ton bandage sur la tête est assez simple changer. Ceux de ton dos… avaient peut être besoin de soins plus avancer, c’est pour ça que j’ai appelé, ça me semblait tellement grave… J’ai cru que je ne serait pas capable de te garder en vie cette fois-ci. »

Une larme glissa doucement tout le long de sa joue alors qu’une boule se forma dans le fond de sa gorge. Puis, il parla à nouveau et la Neko sentit un frisson lui parcourir le dos. Encore une fois, elle garda ostensiblement son regard baissé sur le sol. Il voulait lui rendre la pareil, mais il savait qu’elle n’aimait pas la toucher. Elle soupira, puis ferma les yeux avant de prendre la parole, tremblant légèrement.

« C’est bon… Tu… Tu peux m touché, du moment que tu ne le fais pas tout le temps… Tu peux le faire… »

Elle était toujours aussi écarlate quand elle cessa de faire douloureusement travailler sa main. Elle décida donc d’enlever son second canon d’avant-bras, mais avec la douleur que lui provoquait sa mère à chaque mouvement, c’était loin d’être des plus facile... Koyori soupira légèrement.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 16:41

Mickael était très gentil, il n'avait justement pas tant développer sa musculature pour ne pas blesser les autres et également être plus précis lors d'opération chirurgicale, mais même lui avait des pensée sombre, même lui voulait se venger de quelqu'un qui avait voulu le tuer, et ce fut pour cette raison qu'il ne disait pas à Koyori de ne pas se venger, il aurait voulu le faire, mais il n'était pas fait pour cela, alors il allait l'aider du mieux qu'il pouvait, mais ce n'était pas vraiment le moment de penser à cela, une autre atmosphère venait de se créer entre les deux, quelque chose qu'il n'avait jamais encore eut l’expérience de ressentir.


Son cœur se serra quand il avait vu la larme couler, il ne savait pas ce qui lui arrivait, mais il n'aimait pas la voir comme cela, il aimait voir la Koyori sauvage et souriante, celle qui avait peut être le caractère bien trempée, mais qui était toujours la pour lui, alors, quand il entendit qu'il pouvait la toucher un peu, une main qui ne tremblait pas vint effacer la larme et lui caresser doucement la joue, essayant de la réconforter, puis, d'un geste qu'il ne compris pas de lui même, il vint lui poser un léger baiser doux sur ces lèvres, avant de s'occuper de son autre canon.

"Laisse moi t'aider..."

Il retira le canon d'avant-bras rapidement et le posa à côté d'elle, puis il se plaça devant elle et pointa son doigt vers lui, il avait quelque chose à lui dire, il ne savait pas comment elle allait le prendre, mais tant pis.

"Écoute moi bien, je ne le répèterais pas, pour les gens dehors tu est peut être à moi, mais sache que tout ce que je suis t'appartiendra toujours, et cela ne changera jamais."

Il était un peu rouge, les pensée de son esprit et de son cœur entrelaçait et il avait du mal à formuler une autre phrase, mais il la quitta pas des yeux, montrant qu'il était sérieux, il était à elle, et personne d'autre ne pourra lui voler cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 18:01

Malgré toute les fois où elle lui avait crié dessus quand il l’avait touché jusque là, elle l’avait finalement autorisé à la toucher. Il n’en avait pas fallu plus pour qu’il l’embrasse à son tour. Machinalement, elle s’était reculé aussi loin qu le canapé le lui avait permis, puis, elle avait à nouveau viré à l’écarlate, se gardant pourtant bien de lui faire le moindre reproche cette fois. Il lui avait ensuite proposé de l’aider et elle avait gardé son bras tendu vers lui alors qu’elle dénouait son canon d’avant-bras. Ce dernier finit sur le canapé près d’elle. Mickael s’était ensuite mis devant elle, pointant son doigt vers lui, elle avait alors levé les yeux vers lui, alors qu’il prenait la parole. C’était une véritable déclaration qu’il lui fait pour le moment. Elle n’en rougit qu’un peu plus alors qu’elle déglutit un peu vivement. Puis, à nouveau, elle baissa les yeux vers sa main en attelle et rassembla son courage avant de prendre la parole, d’un ton un peu plus frais qu’elle ne l’aurait voulu.

« Ce n’est pas si simple Mickael… Et puis, tu ferais mieux de ne pas prononcer des mots dont tu ne réalises pas la portée. »

Elle était persuadée qu’il ne pensait pas vraiment ce qu’il disait, pas complètement tout su moins. Et puis, c’était bien trop compliqué, il ne pouvait pas l’aimé… C’était impossible… et encore moins avec tout les ennuis qu’elle lui avait attiré jusque là. Koyori soupira puis se leva et le laissa là, pour aller dans sa chambre. Elle ne pouvait pas et elle ne voulait pas se faire de fausses idées. Arrivé dans sa chambre, elle se laissa simplement choir sur son lit, s’assurant juste de ne pas blesser sa main. Les autres humains mentaient pour obtenir ce qu’ils voulaient. La Neko savait que ce n’était cependant pas le cas de Mickael… Mais elle avait bien compris qu’il était naïf et qu’il avait lui aussi du mal avec la sociabilité, elle ne voulait pas se faire des idées sur une simple erreur… Et puis… Tout ça allait trop vite… Oui, elle l’avait embrassé, mais c’était parce qu’elle avait eut peur de le perdre… Ce n’était pas vraiment de l’amour… si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 18:24

Mickael ne compris rien, il était dans le noir complet, Koyori lui avait dit qu'il ne réalisait pas la portée de ce qu'il disait, elle avait à moitié raison bien entendu, mais depuis le départ le jeune homme ne lui avait jamais rien refuser, peut être que ce n'était pas le moment de le lui prouver, dans tout les cas, il eut un grand vide dans son être et baissa le regard, quelque chose n'allait pas chez lui, pas à cause de ce qu'il venait de dire non, mais plutôt ce qui se bousculait dans sa tête, souvenirs et sentiment chambardait totalement sa concentration et il n'aimait pas cela, il devait remettre en ordre ces idées, il marcha alors doucement pour monter les escaliers pour se diriger vers sa chambre, il n'y avait pas d'autre alternative pour le moment, il ne voulait pas que Koyori le voie dans cet état si...lamentable.


Quand il entra dans sa chambre, Mickael n'alluma pas la lumière, il ferma juste la porte et se mis au fond de son lit, les couvertures sur son corps et sa tête, il regardait vers le bas, le regard perdu, essayant tant bien de mal de comprendre ce qu'il avait fait de mal, pourquoi tout pouvait être si compliquer quand on voulait être honnête avec quelqu'un, d'ailleurs, il fallait qu'il soit honnête avec lui même, une question arriva donc directement à son esprit, quelque chose qui avait un rapport direct avec tout ce qui c'était passé dans sa vie depuis quelque temps, qu'était Koyori pour lui?, et surtout, que comptait il à partir de maintenant.


Dans son esprit, Mickael savait qu'il devait tout à sa Neko, elle lui avait sauver la vie deux fois, toujours remis sur le droit chemin et partagé des choses assez intimes avec elle, mais cela était normal si il la considérait comme un membre de sa famille, mais quoi, elle n'était qu'une sœur pour lui?, on n'embrassait pas sa sœur, pas de cette manière, son cœur ne battait pas la chamade quand on voit un sourire sur le visage de sa sœur, son regard continua donc de ce perdre dans le blanc de son lit et il ne voyait plus le temps passer ni ne ferais attention à son réveil si il se mettait à sonner, il était perdu, il se demandait si son cœur allait arrêter de le faire souffrir de la sorte, tout ce qu'il voulait, c'était la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Mer 4 Juin - 23:51

Koyori avait filé à l’anglaise, encore une fois, elle n’y pouvait rien, c’était plus fort qu’elle. Au fond de son lit, la jeune femme-chat réfléchissait à ce qui s’était passé entre la veille et le matin. Pourquoi ne pouvait-elle pas s’empêcher d’être agressive envers lui ? Il allait finir par ne plus vouloir la voir et ce n’était pas ce qu’elle voulait… Loin de là même. Mais elle n’était pas encore vraiment prête à l’accepter pour le moment. Pas prête à le clamer sur tous les toits… Mais c’était compliqué. Avec un soupire, elle avait dressé une oreille. Il lui semblait percevoir un bruit dans le lointain. Il lui fallu un temps pour comprendre que c’était le réveil de l’homme. Il n’allait quand même pas aller à l’hôpital dans l’état dans lequel il se trouvait… La jeune femme soupira, puis, elle se tira de sous ses draps et se redressa tant bien que mal pour s’asseoir sur son lit. Il fallait qu’elle aille voir… Il le fallait.

La Neko se dressa sur ses pieds nus et baissa un instant les yeux vers ces derniers, elle tremblait. Elle se sermonna mentalement, elle n’était quand même pas aussi faible que ça ! Elle inspira profondément, puis, elle se força à avancer vers le bruit du réveil. Ses oreilles étaient couchées sur sa tête. Elle s’arrêta un moment devant la porte de sa chambre, posant ensuite sa main sur la porte… Devait-elle rentrer ou mieux valait-il qu’elle évite ? Elle hésita un moment, cependant, le réveil continuait à sonner et elle soupira avant d’enclencher la poignée.


« Mickael ? »

Avait-elle simplement dit pour l’avertir de son arrivée, puis, elle avait grimacé, la sonnerie lui faisait mal aux oreilles. Avec un sourire, elle se rapprocha lentement du lit et éteignit la sonnerie. Koyori regarda alors l’homme qui semblait dans un état second. Elle soupira, puis s’agenouilla sur le lit, allant près de lui. Elle s’inquiéter pour lui, c’était tout simplement plus fort qu’elle. La femme-chat passa doucement sa main devant son regard pour tenter de le ramener à la réalité.

« Mickael ? Ça ne va pas ? »

Ce n’était pas dans ses habitudes d’agir ainsi. Bien sur, elle aurait voulu lui dire de rester à la maison… de rester se reposer à cause de son dos… Mais pour le moment, elle avait autre chose en tête, elle s’inquiétait pour lui sans toutefois se doute qu’elle était l’unique fautive quand à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Jeu 5 Juin - 0:57

Mickael n'avait pas entendu la porte s'ouvrir, toujours dans ces penser, cela allait faire toute la nuit qu'il était sur la même question, mais aucune réponse ne parvenait à franchir son esprit, pire même, il se demandait si il n'était pas devenu fou avec les coup de batte qu'il c'était reçu à la tête, ou alors que cela lui avait enfin remis les idée en place, il resta donc encore un moment à ce demander ce qu'il pourrait dire à Koyori quand il la verra la prochaine fois, sans pour autant se rendre compte qu'elle était déjà la.




Il ne répondit pas la première fois qu'elle l'appela, mais se rendit compte de sa présence, il pris peur intérieurement, il n'avait pas trouver la réponse, il n'osa pas bouger les yeux, elle semblait inquiète, cela faisait si longtemps que cela?, il n'avait pas remarquer, au bout de la deuxième demande, il releva doucement la tête et se tourna vers elle avec un faible sourire, il n'avait pas dormit après tout, il était exténué, mais bizarrement n'avait pas sommeil, il voulait arriver au fond de cela, peut être que tout lui dire arrangerais les chose, il baissa alors le regarda et parla d'une vois faible.

"Ce n'est pas ta faute Koyori, c'est juste...que je ne sais plus, j'ai toujours été franc avec toi, j'ai toujours peser le pour et le contre de tout, qu'importe que tu été impulsive, qu'importe que tu te mettait toujours en colère, pour moi tu est ce qui était de plus proche d'une famille, mais maintenant....je ne sais plus..., tu te souviens de ce que j'ai dit hier?, même après avoir réfléchit pendant toute la soirée, je ne voit pas ou est le problème, si c'était juste un problème par rapport au autre alors je m'en fiche des autres, nous ne somme pas de la même race?, ce n'est qu'un détail, pour moi tu est la seul personne qui compte, alors après ton baiser, j'ai sentit comme quelque chose changer, comme si j'avais oublier quelque chose d'important pendant toute ces année, alors je ne sais pas, un homme ne peu même pas risquer sa fortune, carrière et même sa vie pour la personne à qui il tiens le plus?"

Il lui avait tout lancer, il n'avait plus rien à dire, il garda le regard baissé, ayant peur de la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 361
Age : 28
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Jeu 5 Juin - 2:45

Koyori était donc à genoux sur le lit, près de Mickael, il avait une sale mine. Il baissa les yeux, puis, il parla et elle s’assit sur ses talons pour l’écouter. Il lui disait que ce n’était pas de sa faute et ce fut justement cette phrase qui amena une bouffée de culpabilité dans le cœur de la femme-chat. Elle garda son regard sombre posé sur lui avec une certaine tristesse. Alors qu’il continuait, elle eut peur, peur que ce qu’elle s’était imaginée arrive, il ne savait plus si il la considérait encore comme sa famille… Allait il la mette dehors à cause de ça ? La gorge nouée, elle avait tendu une main vers lui avant de la laisser retomber sans osé le toucher… Cependant, il continuait de parler.

Il lui disait qu’il ne comprenait pas le problème à ce qu’il lui avait dit la veille… et il continua sur le sujet sans que la brune ne dise rien. Ses oreilles étaient couchées sur son crâne alors qu’elle comprenait que tout ça était de sa faute. En ne voulant pas souffrir, c’est lui qu’elle avait fait souffrir. Elle déglutit difficilement et le laissa finir avant d’avancer un peu plus vers lui. Elle avait compris la leçon. La Neko se posa de telle sorte que son genoux touchait les jambes de l’homme, elle pris alors le visage du médecin au creux de ses mains.


« Tu peut faire ce que tu veux, mais tu n’as pas intérêt à risquer ta vie, ou je te tuerais… »

Oui, bon, ce n’était pas vraiment ce qu’elle avait voulu dire, c’était une façon de parler quoi. Elle soupira puis relâcha doucement sa tête, agir ainsi n’avait pas été facile avec l’attelle, mais cette fois, il n’y avait aucune possibilité de fuite pour elle : il fallait qu’ils discutent tout les deux. Elle inspira profondément, puis, elle se détacha de lui pour retourner s’asseoir sur le bord du lit, le cœur lourd et serré.

« Si il devait t’arriver quelque chose et que tu ne puisse pas revenir cette fois, je ne le supporterais pas… Je t’… »

Son regard se brouilla, elle n’arrivait pas à le dire. Des larmes commencèrent maintenant à couler tout le long de ses joues jusqu’à finir leur chute dans le vite, puis sur le sol de la chambre… Elle n’y arrivait pas… C’était comme si les mots ne voulaient pas franchir la barrière de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 30
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   Jeu 5 Juin - 3:47

Quel idiot, pourquoi il avait parler de risquer sa vie, il savait pourtant qu'elle ne voulait pas qu’il la risque, surtout après avoir passer deux fois si près de la mort, au moins il était sur qu'elle tenait à lui, sinon elle ne parlerais pas de cette manière, cela lui retira un poids du coeur, même si il n'avait pas trouver la réponse à sa question au moins, il pouvait la regarder en face sans trop souffrir, maintenant, tout ce qu'il devait faire c'était de ne pas la rendre triste jusqu'a ce qu'il puisse lui dire tout ce qu'il à sur le cœur.

Comme un mauvais film, elle commença a lui avouer quelque chose avant de pleurer à chaude larmes, quelque chose se brisa en lui, comme une sorte de barrière qui bloquait quelque chose sur son cœur, il n'y arrivait plus, il avança alors rapidement près d'elle pour la tourner un peu vers lui et l'embrassa avec une fougue sans pareil, ce long baiser dura plusieurs secondes, jusqu’à ce qu'il retire ces lèvres et lui essuie ces larmes pendant qu'il lui parlait avec les joue complètement écarlate.


"Je t'aime!, c'est sa que je voulais te dire depuis un moment, mais rien ne sortait, quand je t'ai entendu pleurer, ce fut la goutte qui faisait déborder le vase, je ne pouvait plus le supporter, désolé d'être aussi long Koyori."

Il la pris alors dans ces bras, faisant attention bien entendu à son attelle, puis la serra doucement contre lui, voulant la sentir le plus possible, pour le moment il avait juste besoin d'affection, après tout, il avait vécu l'enfer, aussi bien physiquement que mentalement, alors il désirait du réconfort auprès de la seul personne duquel il avait une pensée pour, Koyori, peut être que cela changera leur vie pour le mieux, ou alors cela créera d'autre problème, dans tout les cas, Mickael la garda de lui encore un petit moment avant de finalement la relâcher en douceur et de la regarder, toujours aussi rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retard mortel [PV Koyori]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retard mortel [PV Koyori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RESOLUE] Faire des gaz mortel de couleur
» Avec du retard ... Bonne fête Martin Letarte
» anniv" en retard
» [RESOLU] une oreille en retard...?
» Vente matos chaos mortel en metal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: Rues et avenues-
Sauter vers: