Eternia

Pourquoi seulement penser dans un seul monde, alors qu'une infinité vous attendent par Eternia
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douleur [PV Koyori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 16:24

Koyori l’avait entendu et s’était immobilisé avant de ressortir la tête de sous la couverture… Elle serait toujours la bienvenue ? Peut importe ce qu’elle ferait ? Un mince sourire se posa sur ses lèvres, sourire qu’elle masqua bien vite. Peut être que la vie près de lui ne serait pas si pénible que ça. Bon, il y aurait sans nul doute des colères et des incompréhensions, mais si au final ils parvenaient tout les deux à trouver le positif d’une telle cohabitation, ça devrait aller pour l’avenir… Elle l’avait laisser partir à nouveau. Ca avait été le premier pas sur un accord entre eux deux.

Dès le lendemain matin, Koyori s’était exercé avec le katana et les canons d’avant-bras. Elle se sentait plus forte que ça n’avait jamais été le cas… Puis, quand elle avait jugé qu’elle se débrouillait suffisamment bien avec ce katana là, elle était retourné dans la salle d’arme, puis, elle avait commencé à manier la dague, maladroitement il fallait le dire… Par contre, quand il s’agissait des employés comme arme de jet. D’une main maladroite au début, elle avait finit par ne plus louper le mannequin d’entraînement sur lequel elle s’entraînait.

Puis, vint le jour J. Cela faisait une semaine qu’elle vivait chez Mickael Syn et Koyori s’était bel et bien installée dans la chambre près de l’armurerie… Ou se trouvait maintenant le katana et deux dagues. Elle les avait bel et bien adopté. De même façon, elle avait installé ses autres affaires dans la salle de bain la plus proche. La féline était bien installée, mais elle continuait de s’installer pour passé la main près de la cheminer presque tous les soirs. C’était d’ailleurs là qu’elle était encore installée au matin du septième jour complet qu’elle passait ici. Elle était bine réveillée, mais elle ne fit aucun geste pour s’extirper de la couverture ou se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 16:58

La semaine avait passée assez vite, il ne l'avait même pas vu venir, il n'y eu aucun problème avec Koyori depuis le jour ou il lui avait parler de sa famille et tout c'était passer pour le mieux, enfin, c'était du point de vue d'entre eux deux, maintenant notre jeune médecin était confortablement dans son lit et avait oublié quelque chose d'important, à savoir qu'il travaillait aujourd'hui, il se reveilla alors doucement, se demandant l'heure qu'il était, et se fut au moment qu'il regarda son téléphone avec la date l'heure qu'il fit les gros yeux, il était en retard.

"AHH!!!"

Il ne lui fallu pas beaucoup de temps avant de partir vers la douche pour en prendre une rapidement, cherchant vite une tenue assez correcte pour partir au travail, par la suite, il s'habilla et descendit d'une traite les escaliers avec une mallette et croisa Koyori, il pass aprendre quelque chose vite fait dans le frigo avant de retourner vers elle pour lui expliquer le rafut.

"Désolé, je suis en retard pour le travail, il doit y avoir des reste dans le frigo alors si tu as faim n'hésite pas, et si tu as le moindre problème il y a mon numéro à côté du téléphone."

Il regarda de nouveau l’horloge, il était vraiment en retard maintenant, il failli alors se frapper la tête et chercha son manteau avant de faire un signe de main à Koyori avant de sortir du manoir en trombe, ne pas avoir mis son réveil était vraiment quelque chose d'idiot, mais bon, il n'avait pas vu la semaine passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 19:14

Koyori était confortablement installée sur son canapé, quand elle le vit déboulé en quatrième vitesse, une mallette à la main. Il lui expliqua qu’il était en retard… Ah oui, elle avait presque oublier qu’il travaillait… La brunette hocha la tête à ses consignes et lui rendit son signe de la main. Elle paru hésiter un moment puis, elle lui dit simplement.

« Prend soin de toi… »

Après tout, là-bas, elle ne pouvait pas tenir sa promesse. La Neko resta cependant, glissée sous sa couverture, décidément, elle se sentait bien sous celle-ci… Il fallait dire qu’elle aimait particulièrement la chaleur, mais peut être que c’était dû à ses gênes félins… Qui pouvait savoir. Koyori l’avait donc simplement regardé partir, ne sachant pas vraiment ce qu’elle devait faire maintenant. Elle se retrouvait toute seule dans cette grande maison. La jeune femme était longuement restée assise sur ce canapé avant d’aller chercher quelque chose dans le frigo… quelque chose qu’elle mangea tout en explorant le manoir, chose qu’elle faisait rarement…

Elle jeta un coup d’œil rapide aux autres pièces de la maison, celles qui n’étaient pas encore nommé et elle entrepris d’y ajouter les noms, comme elle avait remarqué qu’il le faisait. Cependant, elle devait bien se résoudre à avouer une chose… Elle s’ennuyait toute seule ici… Avec un soupire elle fila sous la douche. Quelques heures plus tard, elle portait un short en jean élimé qu’elle avait modifié pour laisser passer sa queue. Des bas résilles recouvrait ses jambes. En enfilant ses bottes, elle y avait glissées les deux dagues de lancer. Son buste était couvert d’un court débardeur noir, et elle portait les mêmes manches qu’à son arrivée, si ce n’était que sous celles en tissus, elle avait accroché les canons d’avant-bras. Elle aurait voulu prendre le katana, mais lui, elle ne pouvait pas le cacher, hors, pour le moment, elle voulait simplement marcher, prendre un peu l’air. Avant de partir, elle avait passé une simple veste en daim et une très longue écharpe bordeaux. Elle quitta le manoir en silence, espérant au fond d’elle que tout se passerait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 20:19

Ce fut avec presque une heure de retard que Mickael arriva à son travail, et bien entendu, il avait une semaine de demande à rattraper, alors il allait devoir travailler encore plus dur qu'a son habitude, la première chose qu'on lui demanda fut bien entendu la raison de son absence si soudaine, il avait juste répondu avec le sourire qu'il avait rentrer quelqu'un d’assez unique, repensant à ce que lui avait dit Koyori juste avant qu'il ne ferme la porte, elle se plaisant chez lui et l'animation lui faisait du bien, ces employer eurent la mauvaise idée de penser qu'il s'agissait d'une petite amie, ce qu'il réfuta assez vite, répondant qu'il n'avait aucun moyen de prouver ce genre de fait et qu'il ne connaissait pas le phénomène nommé "amour", en partant dans son bureau ils eurent la même conversation, ayant pitié de la personne qui vivait avec lui pour avoir quelqu'un d'aussi idiot.


Une grosse pile de paperasse l'attendait comme à son habitude, il décida donc d'y faire un tour, regardant son planning par la même occasion, il n'avait pas de rendez vous lui même, mais devait prendre en charge certain cas grave, il remarqua qu'il avait un rendez vous dans un avenir proche avec un de ces anciens camarade de primaire, Graham, la dernière fois qu'il l'avait vu, il était aveugle et couverts de grosses cicatrices du à de nombreuses blessure, une note avait été ajouté à ce sujet, signalant qu'il avait trouvé une maitresse, il espérait juste qu'elle n'était pas idiote, il ne voulait gâcher son amitié avec lui, une des raison pour laquel il ne l'avait jamais acheter, Mickael se demanda alors comment il allait réagir quand il lui dirait que lui même à pris quelqu'un pour être sauver, et en retour à reçu à obtenue une amie, le monde était vraiment bien tourner.


Ordinateur, paperasse, une opération et encore beaucoup de demande inutile, la journée de Mickael commençait assez fortement, mais il faisait tout de même attention à ces employer, ne voulant pas qu'il se surmène trop, il était le meilleur directeur qu'ils pouvaient demander, toujours à l'écoute, même si parfois ils se demandaient pourquoi il n'avaient toujours pas de petite amie, ce n'était pas leur affaire, le jeune homme soupira quand il reçu un coup de fil, il ne reconnaissait pas le numéro, il décrocha alors pour comprendre ce qu'il se passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 22:27

Koyori s’était tranquillement baladée dans les rues, ne se souciant pas vraiment de ce qui l’entourait… Ainsi, elle ne remarqua pas l’homme qui se mit à la suivre. Finalement, elle se retrouva dans une impasse et fixa le mur devant elle… Oui, elle ne connaissait vraiment pas cette ville. Elle avait ensuite fait demi tour, prête à ressortir dans la ruelle quand on lui avait barré le chemin. La percutant presque. La Neko bondit en arrière pour éviter tout contact et ses oreilles se couchèrent sur son crâne.

« Laissez-moi passer… »
« Du calme chaton, on a tout notre temps devant nous. »


Koyori recula encore de quelques pas, on ne peut plus mal à l’aise. Ses oreilles étaient couchées sur son crâne et elle feulait agressivement. Ce sale type l’avait appelé chaton ? Elle ne rêvait pas. Son poil se hérissa et, si elle ne l’attaqua tout de suite, ce fut uniquement parce que cela risquait de lui attirer des ennuis, à elle et à Mickael. Cependant, à mesure qu’elle reculait, il avançait vers elle. Jusqu’à ce qu’elle ne sente ses épaules heurtées le mur… Ça s’annonçait mal… Le poil toujours hérissé, elle grogna violemment à l’homme qui se rapprochait inexorablement.

« Laissez-moi tranquille. »
« Allez chaton, soit pas si farouche. »


Et sans aucune gêne, il porta une main à la poitrine de la Neko, prenant un de ses seins en coupe. Koyori ne s’en hérissa qu’un peu plus et elle sortit ses griffes et repoussa violemment cet homme, laissant une profonde entaille sur sa joue gauche et sur son épaule droite. Elle tenta de se dégager par le coté, mais il la rattrapa, par les poignets cette fois. Mais quand il sentit les canons d’avant-bras il eut une réaction de stupeur.

« Mais qu’est-ce que… »
« Laissez-moi tranquille ! »


Elle se dégagea, mais remis de ses émotions, l’autre repris son poignet et elle grogna de colère. Il ne lui laissa pas le choix ! Koyori commença par lui placer un coup de pied bien placé et dû lutter encore avant que les flics ne débarquent. Cependant, elle fut la seule à être embarqué… Bien sur, c’était toujours les êtres inférieurs - comme ils les qualifiaient – qui étaient en tords. Enfin au moins dans cette voiture banaliser ce pervers ne pourrait pas la toucher… Et elle ne laisserait pas les flics lui prendre ses dagues ou ses canons.

Au poste, ce fut une nouvelle lutte qui s’engagea, avant qu’il ne puisse obtenir d’elle le nom de Mickael. Ils la laissèrent en cellule, seule puisqu’il était inutile de la désarmer sans prendre le risque de perdre quelques hommes. Déjà que la mettre dans cette cage n’avait pas été de tout repos. Ils avaient appelé Mickael, ce qu’elle ne savait pas. Koyori quand à elle, était assise au milieu d’une cage à nouveau… Au moins, celle-ci était plus grande que l’autre. Elle avait dû encaisser pas mal de coup et elle avait sûrement le poignet foulé… Cependant, elle ne se plaignait pas, restant simplement immobile, de la haine au fond des yeux alors qu’elle savait que son agresseur posait sûrement une plainte contre elle… Plainte qui ne serait même pas mise en doute… Décidément, elle haïssait purement et simplement tout les humains… enfin, presque tous…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 22:54

Franchement, on pouvait se demander si ce monde ne le faisait pas express pour mettre des gens bien en colère, un peu plus tôt Mickael reçu un cou de fils de la police, signalant qu'une Neko avait frappé un homme dans la rue et qu'elle était armé, bien entendu qu'elle était armé, vu les idiots qui se timbale en ville, il soupira, il avait intérêt à y allé au plus vite, sinon la police allait encore faire plus de bêtises que de bien, il avertit un de ces employés et se dirigea vers le poste de police, n'oubliant pas certain papier sans quoi la "loi" n'allait pas le lâcher.


Le poste n'était pas très loin heureusement, et Mickael entra avec un petit sourire, autant garder son calme pour le moment, il ne voulait pas faire attirer plus de problème à Koyori, il essaya de s'informer pendant quelque minutes avant qu'enfin quelqu'un ne lui parle, il était tant, il avait les même problèmes avant dans son hôpital, avant qu'il ne trouve un autre système un peu plus pratique, enfin bref, il conduisit le jeune devant la cage et salua la jeune Neko avec le sourire.

"Désolé de t'avoir fait attendre Koyori, je te fait sortir de la tout de suite."
"Je ne crois pas Monsieur, votre Neko à agresser un homme dans une ruelle."
"Je suis sur que c'est le contraire, je la connais assez pour ça."
"Oh s'il vous plait, ce n'est qu'une race inférieur..."
"Des fois je me demande si ce n'est pas les être humains les plus inférieurs..."
"Qu'ose tu insinuer?!"
"Calmons nous!, Monsieur Syn, comment expliquer vous que votre Neko possède des armes sur elle?"
"Auto-défense?, sans vouloir vous vexer, il faut du temps avant que la police n'arrive, et parfois elle n’intervient pas, alors qu'elle soit armé ne constitue en rien un crime, et puis, elle apprécie les porter."
"...Soit, avec un port d'arme cela sera régler, je pense que cela à juste été un malentendu"
"Tu veut rire?!, tu va juste laisser partir cette chatte parce que son maitre te le dit??"
"Et bien, il à payer la caution, rien nous empêche de la garder"
"Pas avant que je lui ai donner une leçon..."

Le gros policier sortit alors un baton et se dirigea vers la cage de Koyori, un vil sourire sur le visage, Mickael bien entendu se mis entre elle et lui, ce qui le mis un peu plus en colère.

"Oh regardez moi ça, le maitre qui protège sa petite esclave, elle te fait quoi le soir pour avoir le droit à ce traitement?"
"Juste me parler et me sourire, c'est tout ce que je demande."
"Laisse moi rire"

Il frappa alors un coup sur Mickael, qui essaya de le bloquer, mais n'était pas très fort physiquement, il s'envola vers la cage et la pris de plein fouet sur le dos, lâchant un cri de douleur, le bon policier voulait intervenir, mais il fut pousser par son collègue, Mickael se releva alors et essaya de bloquer le prochain coup, mais le gros vira ces mains avec de lui mettre un gros coup de bâton sur la tempe, rigolant alors que le jeune homme ne sentait plus son corps, dans un dernier accès de volonté, il se tourna vers Koyori et lui fit un petit sourire, les yeux n'ayant presque plus de signe de vie, le gros policier continua de rire, pendant que l'autre se dirigea voir si tout allait bien, du sang commençait a couler de la blessure de Mickael, beaucoup plus que d'habitude, par chance, les clé de la cage n'était maintenant plus très loin de la porté de main de Koyori, tout allait dépendre d'elle maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Sam 31 Mai - 23:44

Koyori était resté assise au centre de cette cellule, sans un mot, gardant simplement un regard haineux rivé sur l’entrée de la pièce. Regard qui s’adoucit cependant un peu quand Mickael franchit la porte. Ils l’avaient appelé alors ? Et cet idiot s’excusait de l’avoir fait attendre alors qu’il avait sûrement du quitter son boulot pour la faire sortir de là. Elle se retint tant bien que mal de secouer la tête face au comportement du médecin et ce ne fut que plus facile quand l’un des policiers ne prenne la parole. Ah oui… Elle avait agressé un homme… La Neko ne chercha même pas à se défendre, à quoi bon… Surtout qu’il le faisait maintenant. Elle haussa un sourcil en silence. Et son regard redevint haineux quand l’autre flic parla. Il l’insultait comme la plupart des gens le faisaient… Après tout, qu’étaient-ils à par de sous-hommes… Et le commentaire que lui opposa Mickael ne fit qu’énerver un peu plus l’homme.

En silence, Koyori se redressa, ses oreilles se redressant sur son crâne alors que Mickael expliquait pourquoi elle était armée. Elle appris au passage qu’il lui faudrait un port d’arme et elle réprima un grognement. Un instant, elle pensa que les choses allaient s’arrêter là… Mais, déjà, l’autre homme fit clairement comprendre qu’elle ne s’en sortirait pas si facilement. Le poil des oreilles et de la queue de la Neko se hérissèrent alors qu’elle posait son regard plein de haine sur lui… Mais déjà, Mickael s’interposa. Elle ne dit rien, serrant simplement les dents à s’en faire mal à la mâchoire.

Puis, il frappa et sans vraiment comprendre pourquoi elle réagissait comme ça, Koyori s’était jetée sur les barreaux de la cage, comme pour le défendre… Mais elle ne pouvait bien sur pas passer au travers. Elle les avait presque heurté en même temps que le médecin d’ailleurs. Elle voulu faire quelque chose, mais déjà, un autre coup atteignit Mickael, en plein sur la tempe.


« Mickael ! »

Avait hurlé Koyori en le voyant s’enfoncer dans l’inconscience. Elle se rendit alors compte qu’elle avait tiré l’une des dagues. Sans plus y penser elle l’envoya droit sur le flic qui avait foncer sur Mickael, le forçant à reculer. La seconde dague s’était figée dans le mur à quelque millimètre du cou du ripou, accrochant la chemise de son uniforme. Du coin de l’œil, la Neko avait aperçut la clé, elle ne devait pas perdre de temps ! Sans qu’elle n’ai aucun contrôle sur ça, les barreaux des cages se mirent à vibrer alors qu’elle se jetait sur les clé pour ouvrir les clefs.

Koyori ouvrit la cage avec des gestes nerveux alors que dans la pièce, les objets sans attaches commençait à s’élever dans la pièce et à flotter dans les air. Elle arriva près de Mickael avant le bon flic et lui siffla dessus avant de dire d’une voix glacée.


« Si vous approchez plus, je vous tue. »

Surpris de cette soudaine violence dans ses propos alors qu’elle n’avait quasiment pas parler jusque là, il s’immobilisa un instant. Koyori en profita pour s’occuper du médecin… Elle jura. Bien sur, ici, elle n’avait rien pour s’occuper de lui. Alors elle se contenta d’ôter son foulard et de le presser avec douceur à l’endroit de la plaie. Maladroitement, elle l’attacha pour le maintenir en place comme un bandage. Puis, elle sentit une main sur son épaule et se tourna vivement sur celui qui l’avait toucher.

« NE ME TOUCHEZ PAS ! »

Son pouvoir, hors de contrôle entrepris de l’envoyé percuté un mur sans pourtant que le choc soit suffisant pour l’assommer. Pendant ce temps là, Koyori s’était à nouveau tournée vers Mickael et l’avait mis tant bien que mal en position assise. Lui  parler pouvait accélérer la reprise de conscience, c’est ce qu’il lui avait dit. Posant une main de chaque coté de son visage, elle commença alors à lui parler.

« Mickael ! Reviens Mickael ! Je suis là, tu te souviens, tu m’as dit comment faire et j’essaie alors je t’en pris reviens, ça va aller. »

Et elle répéta encore et toujours ce cours laïus, elle ne savait pas quoi dire d’autre. Dans la pièce, les objets avait commencer à tourner, comme placer en orbite autour d’elle. Elle ne s’en rendait même pas compte concentrer comme elle était à guetter le moindre signe de retour à la conscience du médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 0:05

Tout était noir, il se sentait serein, Mickael ne savait pas pourquoi il plongeait dans un océan aussi sombre que la nuit, mais il réussissait à respirer alors il ne voyait pas pourquoi résister, dans un coin de cette mer d'encre se trouvait un coin rouge, il ne se souvenait pas pourquoi il y avait cette chose ici et cela n'avait plus d'importance, tout était si tranquille, tout ce qui lui importait était maintenant de dormir, juste dormir et ne pas essayer de ce rappeler de... quelque chose, il y avait bien quelque chose au fond de son esprit, comme un petit rayon de lumière, mais il était encore tellement faible que cela ne l’intéressait pas, il entendait également un murmure, une voix de femme surement, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt sur le nom de cette personne, ce n'était surement pas important pensait le jeune médecin, dans cette océan tout était si tranquille, pourquoi irait il ailleurs.


Pendant ce temps, dans le poste, le jeune policier était décontenancer, la jeune Neko avait totalement perdu le contrôle d'elle même et appelais son maitre, il fallait faire quelque chose, mais d'abord, il alla à la rencontre de l'abruti qui avait provoquer toute cette situation, il agrippa alors et lui mis un sacré coup de poing dans la tête, décontenancer, le gros se releva alors pour demander au jeune, qui d'ailleurs était son officier supérieur, pourquoi il agissait comme cela.

"Tu te rend compte que tu viens de provoquer un désastre dans le poste?"
"Mais c'est cette être inf..."
"Et arrête avec ça, tu as vu ce que tu as donné, dehors, tu est officiellement virer des forces de police...maintenant il faut juste espérer que son maitre se réveille, ou nous allons avoir des problèmes..."

Dans la tête de Mickael, tout était toujours aussi noir, mais le rayon de lumière vint sur sa tête, malgré la gentillesse des ténèbres, cette lumière semblait beaucoup plus douce, la voix ce faisait beaucoup plus distincte, il la reconnaissait, il s’agissait de Koyori, un violent flash rouge passa devant lui, il avait mal, désirait il autant revenir dans la douleur juste pour elle?, il n'avait pas hésiter, levant la main au ciel, vers cette voix qui l'appelais, il ne voulais pas qu'elle soit triste, après tout, il n'avait qu'elle.

Retour à la réalité, la main de Mickael avait doucement levé pour toucher le visage de Koyori, un faible sourire se dessina sur son visage, il avait un mal de chien bien entendu, son crâne avait l'impression d'être une bouilloire, mais au moins il était conscient, il avait du mal a bouger, surement qu'il n'était pas totalement d'attaque, mais il remarqua qu'il y avait pas mal de chose tournant autour d'elle, il essaya alors de parler, même si cela était dur.

"Mer....ci Koyo....ri, je n'aurais pas....remonter sans toi...., au fait....pourquoi je voit des choses....tourner?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 0:50

Koyori s’était acharnée pour ramener Mickael au moment présent sans qu’elle ne sache vraiment comment faire pour ça. Maintenant, sa magie rendait toute approche impossible. Elle entendait vaguement la conversation entre les deux flics, mais elle décida de ne pas s’en soucier plus que ça, elle avait bien d’autres choses à penser pour le moment. La première d’entre elle était de ramener le médecin parmi eux, ce qui n’était pas aussi facile que ça en avait l’air. Finalement, alors qu’elle commençait à se demander si il ne valait mieux pas qu’elle l’emmène à l’hôpital… Ses collègues saurait probablement quoi faire pour lui… et la mettrait sûrement bien rapidement à la porte, mais ce n’était pas très grave si au final il allait mieux.

Ce fut à ce moment où elle commençait à se dire qu’elle avait échoué dans la mission qu’ils lui avaient fixer pour rembourser sa dette que la main de l’homme se leva et n’effleura sa joue. Koyori se tendit violemment, comme si elle se retenait d’un mouvement violent… Ce qui était bel et bien le cas en fait. La Neko se tue alors, gardant son regard sombre plongé dans celui de l’homme. Il lui avait ensuite bafouillé quelque chose, trébuchant sur certains mots à cause de sa faiblesse. Il la remercia donc, puis lui parla de chose qui tournait et elle regarda enfin autour d’elle. La brunette avisa enfin ce que son pouvoir faisait, elle rougit violemment et baissa les yeux. Aussitôt, tout ce qui tournait et qui volait tomba au sol, les objets les plus fragiles volant en éclat à cause du choc.


« C’est rien… C’est moi… »

Avait-elle simplement soufflé. Puis, elle avait fait revenir les dagues à elle et les avait glissées dans ses bottes avant d’en revenir à Mickael. Koyori se mit ainsi sur ses genoux, puis, elle passa le bras du médecin autour de ses épaules, glissant un de ses bras sous ses aisselles. Elle s’arrangea pour le tenir le plus fermement qu’elle le put, puis, elle le hissa tant bien que mal sur ses pieds.

« Il faut rentré, je n’ai pas pus soigner ta tête, juste limité les saignements comme je le pouvait… Et mon écharpe est beaucoup trop longue pour servir de bandages… »

Avait-elle simplement dit. Un moyen comme un autre de remettre cette conversation à plus tard. Elle le hissa un peu plus sur ses épaules. Cela laisserait sûrement des séquelles, mais elle n’avait pas le choix. Sans plus se soucier des policiers, la féline agrippa le poignet du bras de Mickael qui était sur ses épaules avec son bras libre, remontant un peu plus l’autre sous les aisselles de l’homme. Puis, elle l’entraîna vers la sortie du poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 1:21

Il avait eu du mal à comprendre la situation, mais le fait de voir Koyori rougir aussi violemment lui faisait une sensation bizarre, il était toujours à moitié paralyser et essayait de faire quelque chose pour elle, sans trop de succès, cela le dérangeait de ne pas être capable de faire quoi que ce soit sans risque de tomber, mais il continua de garder le sourire pour elle, pour qu'elle voie qu'elle avait réussit et qu'il était toujours conscient, il ne voyait plus qu'un seul policier, l'autre avait surement du en prendre pour son grade, au moins elle ne l'avait pas tuer, ce qui était mieux pour les deux, il jeta un œil au policier qui lui fit signe qu'il pouvait partir quand il pouvait, c'était mieux comme cela, il y avait du avoir pas mal de bruit alors il imaginait que dehors il y allait avoir pas mal de monde.


Il regarda vers sa tête pour voir l'écharpe de Koyori, il était assez triste qu'elle ai du utiliser ça pour panser son front, mais il pourrait toujours lui en racheter une nouvelle, ce n'était que du bien matériel, il profita alors du fait qu'il passa à côté du policier pour réussir à prendre les papiers pour la sortie de son amie, au moins aucun problème pour le reste, il continua tout de même de regarder Koyori avec le sourire, elle lui avait sauver la vie après tout, il ne savait pas si il aurait pu s'en sortir cette fois sans elle.

"Je t'en achèterais....une autre...., tu as fait.....un très bon travail....tu m'as sauver la vie...."

Il n'y avait rien d'autre à faire, alors autant rentrer, en dehors du commissariat, il y avait pas mal de monde qui était la juste pour le spectacle, il n'avait pas du tout envie de s'occuper d'eux alors il lança au sol un flacon qu'il avait garder sur lui parce qu’il c'était dépêcher pour aider Koyori, cela provoqua un nuage de fumer qui fit prendre peur à tout le monde autour, amusant, mais il avait un peu trop mal pour rire, dans tout les cas, le trajet futassez compliquer, entre Koyori qui devait avoir du mal à le tenir et les gens se moquant, il réfléchissait si il ne devait pas rester tout le temps chez lui, au moins il y aura moins de problème, mais le temps passa assez vite et ils arrivèrent devant la porte du manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 1:54

Koyori garda la tête basse pendant toute la traversée du commissariat. Il lui avait dit qu’il lui achèterait une autre écharpe et un léger sourire s’était posé sur ses lèvres. La jeune femme n’avait cependant fait aucun commentaire, se concentrant juste pour garder sa prise sur lui tout en économisant assez de force pour pouvoir rentrer. Plus ils avançaient, plus elle sentait cependant ses forces faiblirent. Elle réussit quand même à l’amener jusqu’à la maison et à lui faire passer la porte d’entrée. Une fois rentrer, la jeune femme l’accompagna jusqu’au canapé le plus proche et elle l’aida à s’y installé malgré son souffle court. Finalement, elle se remis sur ses deux pieds et le regarda droit dans les yeux.

« Reste là, je reviens… »

Et en effet, sans perdre de temps, Koyori s’élança vers la salle de bain la plus proche, elle récupéra des bandages, ainsi que tout le reste du matériel nécessaire pour le soigner. Quand la Neko revint près du médecin, elle se hissa près de lui en entrepris d’ôter son écharpe et les vieux bandages. En temps normal, elle le laissait se débrouiller seul pour ses soins, mais dans la situation présente, elle se sentait responsable… Comme pour chacune des crises qu’il avait pus avoir jusque là. La brunette entrepris alors de désinfecter la plaie avec des gestes plus doux qu’elle n’avait pus en avoir jusque là. Elle respecta scrupuleusement la procédure de soin avant de lui faire un bandage net. Elle soupira alors et se redressa, s’éloignant un peu de lui.

[color=royalblue« Comment te sens tu ? »[/color]

Lui demanda-t-elle. Ils reparleraient sûrement de ce qui l’avait amener au commissariat plus tard… mais pour le moment, elle ne voulait tout simplement pas en parler. D’ailleurs, maintenant que les choses allaient un peu mieux, Koyori laissa échapper un profond soupire et se laissa aller en arrière contre le dossier du fauteuil. Il avait mal partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 2:16

Koyori avait été des plus professionnelle pour le soigner et il était heureux encore une fois qu'elle était la pour l'aider, il ferma les yeux en gardant son sourire le temps des soins pour se reposer un peu les yeux, en même temps, il regardait si il réussissait à bien bouger les mains et les pieds, il avait encore un peu de mal mais au moins c'était beaucoup mieux qu'il y a quelque minutes, puis elle recula pour lui demander comment il se sentait, il bougea un peu son bras, puis toussa un peu pour s'éclaircir la gorge avant de voir si il pouvait mieux parler.

"Beaucoup mieux, merci encore Koyori, tu est sur que tu n'a pas des ailes d'ange dans le dos?"

De l'humour, vraiment la dernière chose à faire, il se gratta un moment la tête avant de parler juste après pour se rattraper.

"Encore un peu embrumer, mais sinon je pense que je n'aurais pas de problème d'ici quelque heures, je suis désolé que tu as du être encore une fois en cage Koyori, les rues de cette ville sont donc encore plus pourri que je ne l'avait imaginer..."

Il s’arrêta de parler un moment, histoire de reprendre sa respiration et de reposer son cerveau, il savait très bien qu'elle n'avait rien fait et continuerais de le croire, puis il se mit à réfléchir un moment à des solutions.

"Il n'y a pas beaucoup de solution face à tout ces bêtise dans cette ville, dit moi, entre le fait que je reste tout le temps à la maison ou alors que tu me suivre partout ou je vais, tu préfèrerais quoi?, tu peu bien entendu choisir un autre solution, je suis ouvert à tout."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 3:21

Koyori s’était donc simplement assise près de lui. Elle soufflait pour essayer de reprendre ses esprit vis-à-vis de tout ce qui venait de se passer. Mickael lui certifiait cependant qu’il allait mieux et cela soulageait la jeune femme. Puis, il lui parla d’aile d’anges dans son dos et elle eut un rire jaune.

« Mais oui, bien sur…Arête de dire des bêtises tu veux ? »

Avait elle grognée… Pourtant, c’était visible qu’elle supportait de plu en plus d’être plus proche de lui, la veille encore, elle aurait préféré aller dans un autre fauteuil. En attendant, le médecin avait repris la parole. Il lui disait qu’il avait l’esprit embrumé hein… Pas étonnant…  Il s’était ensuite excusez  qu’elle ait encore dû  être en cage en disant ensuite que la ville était encore plus pourrit qu’il le pensait.

« Ce n’est pas la ville… Ce sont les humains qui y habitent… »

Avait elle simplement soufflé en évitant soigneusement de le regarder pour le coup. Il s’était tu un moment, puis, avait proposé une double solution à leur problème principal et les oreilles de la femme-chat s’étaient couchées sur son crâne. Elle n’aimait aucune des solutions qu’il lui proposait. Elle se mit alors à triturer ses manches.

« Je ne suis pas un animal domestique… Pas plus que je ne veux que tu changes ta vie parce que je suis là… Et si ça doit vouloir dire que je resterais à la maison tant que tu ne sera pas à la maison… et bien tant pis, je ferait avec. »

Ce n’était pas difficile à deviner qu’elle souffrait de cette proposition… Mais elle ne voyait pas d’autres solution pour le moment… Et puis, entre l’exploration du manoir et les salle de sport et de Kendo, elle devrait pouvoir trouver de quoi occuper son temps… Et puis, il y aurait toujours le jardin…Sans crier gare, elle se leva et quitta le canapé pour aller dans la cuisine. Elle attrapa un verre et se servit un grand verre d’eau. Ça lui tapait sur le système de devoir être punie pour le comportement d’être qui se jugeaient faussement supérieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 3:36

Koyori ne semblait pas aimer les propositions qu'il avait dit un peu plus tôt, c'était normal, il voulais juste voir ce qu'elle en pensait, la voir partir comme cela montrait bien qu'elle n’aiment pas cela, et il ne voulais pas la punir, après tout il la traitait comme une égale, il soupira, vérifia qu'il pouvait alors bouger correctement et se leva du canapé, il avait un peu de mal, mais cela ne l’empêcha pas de se diriger vers la cuisine ou Koyori se servit un verre d'eau, il fit alors quelque chose qu'il n'avait pas l'habitude de faire, il posa sa main sur sa tête et lui parla assez franchement.

"Allons, ce n'était que des propositions, si tu ne les aime pas dit le moi, si tu ne me parle pas franchement, on ne pourra jamais survivre dans ce monde remplie d'abrutis."

Il alla s'asseoir sur une des chaise de la cuisine et pris également un peu d'eau , il en avait bien besoin, sa tête lui faisait moins mal mais il avait l'impression qu'elle était un peu compresser, cela disparaitra surement avec le temps, il pensa également au action de Koyori, il avait vraiment eu de la chance cette fois ci, mais qui sais encore combien de temps cette ville allait les éreinter de la sorte, il soupira, décidément trop de chose à penser lui donnait envie de frapper quelque chose.

"Au fait, d'après le rapport de police, tu as agresser quelqu'un, j'en déduis donc qu'on t'a agresser, la prochaine fois, met leur un bon coup dans le nez, ça les calmera surement."

Il eut alors un petit rire et pris un autre verre d'eau pour secher cette chaleur qui était dans sa tête, pour le moment il fallait surtout penser à trouver quelque chose contre la police, il n'avait pas envie qu'a chaque fois la pauvre se retrouve entre leur mains.

"Tu pense pouvoir semer la police facilement? vu les membres la composant, je pense que de fuir la loi ne posera pas de problème."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 4:27

Koyori avait fuit pour prendre un verre d’eau, elle n’avait rien trouver de mieux pour avoir un peu de solitude… Oui, mais voilà, il l’avait suivit et avait posée une main sur son crâne. Aussitôt, ses dents grincèrent tellement elle serra les mâchoires.

« Ne me touche pas ! »

Lui avait-elle répété entre ses dents alors qu’il était déjà en train de parler. Il la croyait déjà tellement changée ? En si peu de temps ? La féline inspira profondément pour se calmer, puis, elle s’approcha de la chaise où il était installé plongeant son regard sombre dans le sien. Elle laissa un moment de plus planer le silence avant d’enfin reprendre la parole.

« Je t’ai dit que je ne les aimait pas… Je ne l’ai simplement pas formulé comme ça… Quand à toi tu devrais te reposer, si tu voulais de l’eau tu n’avais qu’à me demander alors tu vas me faire le plaisir de retourner t’allonger. »

Avec sa dernière phrase, elle s’était mis à lui tirer l’oreille. Puis, elle le relâcha et se mis simplement à faire quelques pas, uniquement pour marcher.

« J’ai eut peur de ne pas pouvoir tenir parole… »

Avait elle simplement soufflé, lui tournant simplement le dos. Elle estimait donc qu’il n’était pas bienvenu de lu complique les choses d’une façon ou d’une autre. Puis le sujet de conversation avait varié pour en venir à l’incident qui l’avait fait être arrêté. Il avait compris sa façon d’agir apparemment. Cependant, quand il lui dit qu’un coup dans le nez devrait suffire pour calmer de possible agresseur, elle eut un rire jaune et secoua la tête, faisant voler ses cheveux autour de son visage.

« Ouais… Sauf qu’aujourd’hui ça a pas été le cas… »

Elle tressaillit et baissa le regard vers ses mains. Peut être qu’elle aurait été plus persuasive si elle avait utilisé sa magie pour l’envoyer bouler ? Enfin, ce qui était fait était fait… Et ça lui faisait une personne de plus… non, deux personnes de plus à avoir envie de tuer. Koyori le laissa boire tout son soul, s’appuyant simplement sur l’un des meubles de la cuisine en le regardant. Le voila maintenant qui lui demandait si elle se sentait capable de fuir la police au cas où. Elle ferma alors les yeux et réfléchit pour tenter de lu faire la réponse la plus honnête possible.

« Je pourrais sans problème les semés en passant par les toits et les grillages… Enfin, si il n’y a rien pour m’empêcher de le faire… »

Encore une fois, elle se mit à triturer l’extrémité de ses manches alors qu’elle regardait à nouveau Mickael. Puis, tout à coup, une pensée lui vint à l’esprit et elle croisa les bras avant de lui demander.

« Il vaudrait pas mieux que tu appelles l’hôpital pour leur dire que tu ne reviendra pas aujourd’hui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 4:46

Mis à part le tirage d'oreille qui lui rappela de mauvais souvenir, il était content de voir qu'elle n'avait pas changer d'un pouce, il regarda sa main un moment, il lui avait quand même toucher la joue un peu plus tôt, la sensation était encore un peu présente sur la main, peut être du au fourmillement, il ne savait pas trop quoi penser, dans tout les cas, il était content d'entendre qu'elle pouvait semer facilement la police, puis vint la question qui le fit s'allonger en quelque sorte sur la table de la cuisine, il y avait eu comment dire, un petit problème avec cela, autant lui en parler en fait.

"Je leur ai dit avant de partir...si seulement je pouvait prendre une semaine de plus, sa pourrait m'éviter les bêtises qu'on me raconte en ce moment au travail."

Il pris un autre verre d'eau puis le bu doucement, il était vrai que les médecins et infirmières avait qu'une idée en tête à propos de leur patron, mais il ne savait pas comment l'expliquer sans gêner Koyori, il soupira, autant le lancer sans mentir, cela ira beaucoup mieux.

"Quand je suis arrivé au travail, une rumeur faisait rage dans l'hôpital, comme quoi j'avais trouver une petite copine, je n'ai jamais eu de relation amoureuse de ma vie entière et il pense que je pourrais me trouver une copine en une semaine..."

Il recevait beaucoup de mail au travail avec ce genre de commentaire maintenant, cela devenait agaçant, il avait espérer tomber sur de bonne personne pour le travail, mais parfois il en avait un peu marre, il fallait dire qu'il ne voulait pas trop se faire mal au crâne, surtout en ce moment, enfin bref, il fallait juste espérer que Koyori ne le prenne pas trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 5:17

Koyori avait simplement hoché la tête quand il lui avait dit avoir déjà prévenu l’hôpital, elle ne chercha cependant pas à comprendre le reste de sa phrase. Machinalement, pour s’occuper elle entrepris de resserrer ses canons d’avant-bras. Il y eut un court silence, puis il parla à nouveau et la griffe de la Neko ripa contre le métal des protections. Elle s’immobilisa un instant les oreilles droites. Puis, sans qu’elle ne bouge d’un poil, son esprit analysa pleinement la situation. Si ils ne cessaient de lui parler de ça, ils allaient finir par porter sur les nerfs du médecin et, de par sa promesse, ce serait à elle de prendre les choses en main quand il serait trop tendu. Finalement, elle se servit un autre verre pour lui donner une certaine contenance alors qu’elle lâchait ses paroles comme une pierre au beau milieu d’une marre.

« Tu n’as qu’à laisser dire, au moins, passé la nouveauté première, ils te laisseront tranquille et tu n’auras plus de souci quand à leur rendre compte de ce qu’est ou n’est pas ta vie privée… »

Non, mais c’était vraiment elle qui avait proposé ça ? Qu’est-ce qui lui avait pris ! Elle chassa cette pensée de son esprit pour ne pas y penser plus que ça. En fait, elle se mit à fouiner dans les placards jusqu’à trouver une carafe vide. Elle en profita pour la remplir d’eau avant de se tourner vers Mickael.

« J’ai besoin de me reposer un peu et je pense que c’est encore plus valable pour toi alors si tu veux bien retourner t’allonger maintenant… J’emmène même la carafe et les verres si besoin est. »

Elle avait réussit à dire ça comme si ce qu’il venait de lui dire et elle de lui répondre n’avait absolument aucun intérêt. Cependant, joignant le geste à la paroles, Koyori avait emmener son verre et la carafe avant de revenir près de l’homme et de croiser les bras sur sa poitrine, visiblement impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 13:20

Oui, elle avait bien raison, cela était sa vie et pas la leurs, il fallait mieux laisser couler, heureusement que Koyori était la ou il n'aurait pris la peine de les oublier, il avait trop tendance à écouter les autres, la jeune Neko lui servait alors de frein, il se gratta la tête un moment avant de chercher quand même un moyen d'éviter les employer les plus chiant, pour la suite, puisqu'il se trouvait dans son bureau la plupart du temps, il n'allait pas avoir de soucis majeur.

"Tu as bien raison, il suffira juste que je change quelque horaire pour pouvoir éviter certain les personnes les plus...bavarde."

Il se retint de rire une seconde, ce n'était pas une bonne idée, pour le moment il y avait beaucoup mieux à faire, comme proposait Koyori d'ailleurs, il la regarda faire et la trouvait bien serviable pour le moment, autant ne rien dire, il appréciait le moment et ne voulait pas le gâcher de disant une grosse bêtise ou en faisant quelque chose qui la mettrait en colère, il la regarda déposer la carafe dans l'entrée avant de revenir l'attendre, assez impatiente d'ailleurs, il se leva avec le sourire et se frottant la nuque, un peu gêner.

"Désolé Koyori, et merci."

Il avait éviter de trop en dire, pour le pas trop la faire attendre, il se dirigea alors vers l'entrée ou il raviva quand même le feu en alimentant le feu d'une ou deux buches, histoire de faire plaisir à Koyori, qui appréciait la chaleur, puis il s'allongea sur le canapé, il ne savait pas quoi dire maintenant, il ne voulait pas plus l’embêter avec ces histoire idiote à l'hôpital ou alors avec la police, cela ne servait à rien, il regarda juste la Neko sans rien dire, attendant que le sommeil ou autre chose ne vienne couper à ce silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 14:10

Koyori avait laissé un petit sourire se poser sur ses lèvres. Il lui avait alors dit qu’elle avait raison et elle se retint de justesse de lui dire qu’elle avait toujours raison. Puis, tout les deux retournèrent dans les canapés. Elle le laissa ravivé le feu, se hissant simplement sur un des autres canapés en enlevant ses bottes. La Neko se pelotonna alors en boule là elle se trouvait, ce contentant de haussé les épaules quand il lui avait dit être désolé et qu’il l’avait remercier. A quoi bon répondre… Ce ne fut qu’une fois qu’elle eut été installée qu’elle enleva les dagues de ses bottes, elle ne jugeait pas avoir besoin de se défendre tant qu’elle serait ici. Sur son crâne, ses oreilles frissonnèrent. La féline soupira doucement, puis, elle déposa soigneusement les dagues au sol avant de triturer ses canons d’avant-bras pour les défaire à leur tour.

« Mickael… Désolée de t’attirer des ennuis… »

Koyori n’avait pas pus s’empêcher de le lui dire. La jeune femme s’était alors mordillé légèrement la lèvre alors que ses oreilles s’affaissait un peu sur son crâne. Avec ce qu’elle avait fait, malgré elle, elle se disait qu’il faudrait qu’elle fasse travailler ses pouvoirs. Elle ne pouvait tout simplement pas se permettre qu’ils soient hors de contrôle. La brunette avait alors fixer son écharpe au sol, puis, elle avait plissé les yeux, se concentrant attentivement sur ce morceau de tissus… Il avait fallu quelques instants supplémentaires pour qu’il s’élève dans les airs et ne commence à tourner sur lui-même en douceur.

Rapidement, elle avait sentit une fatigue mentale s’abattre sur elle et elle se pris alors la tête entre les mains. Une violente migraine venait de s’abattre sur son crâne alors que l’écharpe retombait mollement au sol. Koyori sentait à présent son sang pulser contre ses tempes, elle n’en pouvait tout simplement plus pour le moment. Pour se calmer la jeune femme ferma les yeux et se mis à se masser les tempes pour essayer de faire passer sa migraine.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 14:28

Koyori c'était excuser de lui attirer des ennuie, mais elle n'avait pas à l'être, après tout, ce n'était pas vraiment elle qui les créait, plutôt le monde autour d'elle, il se gratta la tête un moment, essayant de chercher les bon mots pour bien lui expliquer, puis il garda son sourire avant de lui répondre sans trop se presser.

"Ce n'est pas ta faute, tu fait des efforts qu'on te laisse tranquille, mais les gens de cette ville déteste les gens qui ne colle pas a moule."

Mickael soupira, toujours cette histoire de moule, ces parents eux étaient un très bon exemple de ce que pouvait donné une famille unique et qui se fichait des autres, qu'avait il de différent, peut être que c'était parce qu’il était deux, mais Mickael n'avait pas de femme, sa seul amie était Koyori, et il était déjà content de l'avoir, il se gratta la tête à nouveau, ne désirant pas chercher des questions idiote, surtout quand il remarqua que Koyori essayait de faire bouger son écharpe par la pensée, avant de subir une immense migraine, il se releva légèrement pour l'aider, mais pensait qu'il allait juste la mettre en colère, il chercha alors quelque chose dans ces poche et sortit des comprimé pour la migraine, il en avait toujours sur lui, mesure de précaution vu sa condition, et les posa sur la table avant de s'adresser à la jeune Neko.

"Tiens, cela devrait calmer la migraine."

Il lui fit un sourire un peu plus serein avant de s’allonger de nouveau, il était vraiment à plat, cela pouvait être vraiment genant de le voir comme cela, il se demanda également si il n'y avait pas un peu de sa faute à cela, autant en s'excuser, après tout c'était bien la seul chose que le jeune homme adorait faire.

" Moi aussi je suis désolé Koyori...si j'avais juste payer la caution sans rien dire on aurait pas eu tout ces problèmes, mais ce policier m'irritait beaucoup, te traitant d'être inférieur et de chatte, je n'aime pas que l'on insulte les gens proche de moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 15:05

Koyori grogna… Peut être que c’était à cause de ce pouvoir ? Peut être qu’elle en avait juste abusé ce jour-là ? Bien entendu, elle ne pouvait pas en être sur… Pas tant qu’elle n’aurait pas fait le nécessaire pour trouver les limites de ces derniers. Elle n’avait même pas prêté attention à ce qu’il lui avait dit sur ceux qui ne rentrent pas dans le moule. La brunette resta donc simplement recroquevillée sur elle-même, sa tête entre les mains, jusqu’à ce qu’il ne pose quelque chose sur la table basse. Pour calmer sa migraine disait-il. La Neko s’était alors traîner jusqu’à la table basse, elle s’était servit un verre d’eau qu’elle avait bu d’une traite avec le médicament qu’il lui avait donner.

Koyori retourna ensuite s’asseoir sur le canapé. Elle se recroquevilla à nouveau sur elle-même, fermant les yeux cette fois. Il faudrait vraiment qu’elle travaille ce pouvoir pour éviter ce genre d’inconvénient. Elle entendit à nouveau sa vois battre à ses tempes. Il lui disait être lui aussi désolé et elle secoua doucement la tête, ils ne s’en sortiraient décidément pas… Cependant, elle pouvait le comprendre et donc, fatalement, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir.  La Neko se laissa un moment sombrer dans le silence, laissant ce dernier s’installer entre eux… Puis, elle se souvint d’une chanson qu’elle avait entendu un jour, du fin fond d’une de ses cages et, sans qu’elle ne sache pourquoi, elle ne pus s’empêcher de fermer les yeux et de se mettre à chanter.

Sa voix trébuchait un peu sur les paroles qui avaient du mal à lui revenir en mémoire. Cependant, sa voix était juste et douce… Elle ne semblait même pas se soucier que Mickael l’entende pour le coup. Elle n’avait que peu l’occasion de chante, mais elle adorait ça…

la chanson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 15:18

Mickael avait laisser le silence peser entre les deux, mais il ne savait plus quoi dire, elle semblait pour le moment plus prise par une grosse migraine que de pouvoir lancer une conversation, il resta donc à la regarder, ce demandant beaucoup trop de chose, il secoua la tête un moment, ce n'était pas ce qu'il fallait faire, Koyori allait surement lui dire d’arrêter de ce soucier de tout pour rien, il inspira alors profondément pour vider son esprit de tout ce qu'il avait en tête, même si le silence n'arrangeait pas son envie de penser.


Une voix retentit alors dans dans la pièce, il ne s'attendait pas du tout à cela, il savait que cela venait de Koyori, mais la douceur de la musique le décontenançait un peu, il ferma alors les yeux et se laissa prendre dans les parole de la chanson, comme si son esprit se servait de la voix pour se sentir mieux, le sourire de Mickael était devenue plus franc, plus doux, il aimait bien, dommage qu'il ne le savait pas plus tôt, enfin, ce n'était pas important pour le moment.


Il attendit qu'elle termine sa musique avant d'applaudir doucement, ne voulant pas l'effrayer au cas ou elle ne c'était pas rendu compte de ce qu'elle avait fait, puis il chercha quelque chose à dire sans trop la gêner, mais bon il ne trouva rien de bien alors il lui répondit la première chose qui lui passait par la tête et qui avait l'air d'aller.

"C'était magnifique Koyori."

Il fallait maintenant attendre une réaction d'elle, il ne voulait pas la forcer, ni même continuer de parler pour ne pas qu’elle se sente oppresser par toute ces questions, il n'allait pas également lui demander ou elle avait appris à chanter comme cela, un jour peut être elle lui en parlera, mais en attendant il ne voulait juste qu'elle se détende et oublie le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 16:45

Koyori avait chanté et comme le combat, cela avait calmé ses nerfs. C’était un de ces trois exutoires… Finalement, sa voix se tu et le silence s’installa à nouveau peu à peu dans la pièce… Du moins jusqu’à ce qu’elle entende une voix raisonnée à ses oreilles. Mickael… Elle cligna des yeux, comme revenant à la réalité et tourna maintenant son regard vers lui avec une mine agacée. Il venait de lui dire que c’était magnifique, mais elle grogna et secoua doucement la tête, refusant par la même occasion le compliment. Son menton était à présent posé sur l’un de ses genoux. Puis, sans savoir pourquoi, elle pris la parole, le regard plongé dans le feu près d’eux.

« C’est une des rares choses qu’ils ont réussit à m’inculquer… Non, une des rares choses que je les ai laissé m’inculquer, car ça ne risquait pas de changer ce que j’étais… Et puis, si ils n’avaient pas pus me dresser à quoi que ce soit, je n’aurais probablement jamais quitté le centre de dressage… Enfin bon, ce n’est pas très utile. »

Un soupire avait alors franchit ses lèvres et elle avait secoué la tête, n’insistant pas plus que ça sur ce chant. Koyori s’était finalement lever pour ensuite aller s’asseoir près du feu et se mettre à tisonner ce dernier, simplement parce qu’elle avait besoin de s’occuper les mains pour rester dans cette bulle de calme qu’elle avait réussit à se créer pour le moment. Cependant, malgré tout ça, la brunette avait toujours les oreilles basses sur son crâne. Sa queue quand à elle avait commencé à balayer le sol là où elle s’était assise. Peut être qu’elle devrait chanter plus souvent… Une grimace lui échappa malgré elle avant d’être remplacée par l’ombre d’un sourire… Ou peut être plutôt qu’elle devrait passer plus de temps à dessiner… Elle pourrait bien trouver une pièce non occupée pour s’en servir d’atelier non ? Peut être même qu’il y en avait déjà un…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mickael Syn
Docteur
Humain
Oration
avatar

Nombre de messages : 327
Age : 31
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 17:02

Mickael pensait qu'il avait encore une fois fait une bourde, faisant rappeler à Koyori encore autre chose de son passé, et peut être qu'elle n'avait pas aimer qu'elle complimente sa chanson, décidément, il était difficile de la faire sourire, il regarda un moment le plafond, ne sachant plus quoi dire ni même quoi faire, puis il se décida à lancer un petit mot.

"Désolé

Bien la dernière chose à dire, cela allait surement la mettre en colère, mais c'était une sale habitude qu'il avait prise depuis son enfance, il se souvenait encore de sa nourrisse, l'obligeant toujours à s'excuser pour un oui ou un non, à force, cela restait dans la manière de parler, heureusement qu'il était directeur aussi, cela lui permettait de ne pas avoir a s'excuser en permanence à son supérieur, dans tout les cas, il allait peut être devoir subir une remontrance de la part de son maie la Neko.


La vie était mal faite pour le jeune homme, il fallait dire qu'il n'avait pas choisit la bonne ville, trop de banditisme, trop de délinquant, la police à moitié corrompue par la mafia, le soleil ne passait que peu de temps tout les jours et il se sentait assez seul, enfin, tout cela était avant qu'il ne rencontre Koyori, maintenant certes il avait toujours autant de problème qu'avant, mais il pouvait les partagé avec quelqu'un qui n'avait pas peur de lui dire ce qu'elle pensait en face, sa maison était aussi un peu plus vivante qu'avant, il pensait beaucoup moins à la perte de sa famille depuis qu'elle était avec lui, un jour peut être la jeune Neko comprendra l'impact qu'elle à sur la vie du jeune médecin, et que l'effet était bien entendue positif en tout point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Koyori Sukitooru
Esclave ?
Neko
Oration
avatar

Nombre de messages : 363
Age : 29
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   Dim 1 Juin - 17:41

Koyori tisonnait encore et toujours le feu, le regard perdu au cœur des flammes. Cependant, alors qu’elle ne s’y attendait pas, Mickael poursuivit encore et toujours de lui dire qu’il était désolé. Cette fois, elle émit un grognement sonore avant de se lever et d’ensuite se tourner vers lui. Son regard sombre flamboyait d’une certaine colère alors qu’elle le fixa dans le plus grand silence. Puis, finalement, elle inspira profondément et secoua doucement la tête, soudain très lasse.

« Arrête ça… Arrête de dire que tu es désolée… Tu me dis de parler franchement, mais quand je le fait tu t’en sent coupable. Oh ! et puis laisse tomber. »

Elle jeta le tisonnier au sol sans même se soucier qu’il soit encore à vif. Koyori se retrouvait à nouveau debout, prête à laisser à nouveau ses nerfs explosés. La jeune femme lâcha ensuite un rugissement, elle ne voulait pas s’énerver après lui, pas après qu’il avait été blesser pour la défendre en tout cas.

« Repose toi ! »

Lui avait elle simplement ordonné avant de repousser le tisonnier hors de danger… et de quitter la maison. Encore une fois, elle alla se réfugier sur le toit. Elle avait beau faire des efforts, elle n’arrivait pas à garder son calme avec lui. Il l’agaçait… Mais en même temps, elle l’aimait bien… Enfin, ce ne serait pas elle qui le lui dirait. Ce n’était vraiment pas sa nature de dire du bien des autres… Après, vu qu’elle le fuyait pour ne pas le blesser, cela aurait pus être un indice… Mais les choses étaient toujours plus compliquée que ça n’est-ce pas ?

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douleur [PV Koyori]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douleur [PV Koyori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternia :: L'univers :: Oration :: L'allée du paradis :: Manoir De Mickael-
Sauter vers: